AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 3 sur 5
En Salle Principale
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Elly Wildsmith
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie

Re: En Salle Principale

Message par : Elly Wildsmith, Dim 21 Oct - 10:38



Marjo (sorry c'pourri xD)

Les plats sont posés sur la table, un délicat fumet s’échappe des assiettes joliment présentés. La jeune serveuse indique le prix alors que l’ancienne auror lève les yeux au ciel « Je payerais l’addition pour nous deux ». Affirmation qu’il valait mieux ne pas contrarier sans quoi la sorcière jetterait des éclairs par les yeux. Elle la regarde qui étale sa sauce sur le poisson, et elle en fait autant. Sauf qu’elle se garde bien de ne pas mettre immédiatement le poisson dans sa bouche, puisqu’elle voit la fumée qui s’extirpe encore du plat, indiquant sans nul doute la chaleur de celui-ci. D’ailleurs, Marjorie lui confirme ce fait avec un « Oh utain la ache ché chaud » dont on comprend aisément l’ampleur de la brûlure buccale.

Imaginant une demande de sa part, elle se saisit de la carafe d’eau et lui sert un verre alors qu’elle la remercie, les yeux rendus humides à cause de la douleur occasionnée par la brûlure. Un remerciement qu’elle accueille avec le sourire alors qu’elle-même se met à manger le poisson servi. Pas mauvais, mais fondamentalement se pourrait être le meilleur met du monde qu’elle n’arriverait tout de même pas à l’apprécier : la faute au plomb qui entrave ses entrailles.

Mais finalement, une question s’extirpe des lèvres de la jeune serveuse et elle détourne habillement les pensées d’Elly avec une question sur son travail. Le visage de cette dernière se pare d’un sourire : de ceux sincères dont on sent qu’ils viennent du cœur, alors qu’elle s’exprime simplement, ponctuant parfois ses phrases de bouchées délicieuses « Merci  pour le compliment pour le Heurtoir, j’aurais aimé te voir aller plus loin tout de même ». Sourire délicat avant de reprendre « Ça tourne, ça tourne, mais ce serait bien d’avoir plus de clients. Visiblement les sorciers de notre monde pensent qu’ils n’ont pas besoin d’entraînement ». Regard qui s’assombrit « Comme si le Monde ne s’apprêtait pas à changer ». La discussion venait de prendre un sérieux tournant. Alors la jeune femme réorienta les choses « Et toi Marjorie, tu es venue t’entraîner il me semble, ça s’est bien passé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En Salle Principale

Message par : Marjorie Lunas, Dim 21 Oct - 23:18


Elly Wildsmith (ah bah bravo...)


Cette fois-ci on souffle ! Fffff fffff ! Allez, je me lance, 1, 2... Oh bon sang mais c'est chaud encore ! C'est quoi ce binz là ! On pose la fourchette, on pose tout, nouveau verre d'eau et on va écouter Miss Wildsmith parler, c'est mieux. J'aurai aimé te voir aller plus loin, blablabla, j'y peux rien moi si son cousin ou je ne sais qui est un mauvais joueur pour qui j'ai eu pitié, j'avais gagné bon sang ! Transformé en saucisson ! Mais enfin, prenons ça comme un compliment…


- La aute à Arty cha, mais merchi


Ouais c'était toujours chaud. Je serais bien tentée de lancer un fria sur mon plat, mais ça serait le coup à ce que je le congèle, alors je touche à rien, pas que je sois maladroite avec une baguette, mais quand même quoi. Alors après quelques grimaces pour minimiser le contact poisson / joue, je suis de nouveau apte à écouter Miss Wildsmith sans lui faire visiter ma cavité buccale. Petit haussement d'épaule quant à sa phrase sur le besoin d'entraînement. Je suppose que c'est comme tout, on a tous besoin d'entrainement, c'est si spécial il faut dire, l'utilisation de la magie… Moi je le fais parce que je suis nulle. Nulle, nulle nulle ! Le peu que j'ai réussi à gravir au tournoi, c'est à base de sorts verts et des 4 sorts oranges que je connais. Et puis une autre phrase, lâchée comme ça, le noir dans le regard, comme si elle annonçait quelque chose d'effrayant. Le monde va changer ? Elle parle de quoi ? Mais mon interrogation est bien vite balayée, par Miss Wildsmith qui me demande comment s'est passé mon entrainement. La narratrice à envie de dire qu'elle ne sait même plus tant elle est fachée avec les mots en ce moment, mais réflexion faite elle se souvient, alors elle décide que je m'en souviens aussi.

- Entrainement ? Exécution plutôt ! Il m'a mise hors combat super rapidement ! Mais c'était intéressant, je crois qu'il a assez bien compris le soucis avec moi. En fait, quand je suis super concentrée sur un sort, ça va, mais dans une situation de combat, c'est la cata, j'arrive pas à réfléchir, j'enchaine des sorts sans queue ni tête, et ils sont pas hyper hyper bien réalisés quoi… Du coup pour la prochaine fois, entrainement sur cible !


Il est temps de retenter une bouchée, je prie Merlin que ça soit moins chaud. On souffle surtout hein ! Fff fff fffffffffff ! Et… Oh ouais beaucoup mieux ! Ca se mange bien maintenant !

- Oh c'est mieux là ! J'ai encore quelques progrès à faire sur la cuisson du poisson par contre…



J'en reprend même une bouchée, avec de la sauce cette fois-ci, elle est plutôt bien je trouve, 'fin moi j'aime bien… Et si c'est offert par Miss Wildsmith c'est encore meilleur ! Je crois que je l'aime bien cette femme ! Même si je n'oublie la lueur sombre dans son regard tout à l'heure. Je préfère son sourire, alors je poursuis.

- Vous savez, quand j'ai vu Aza comme coach, j'avoue que j'ai un peu bugué, 'fin faut dire qu'à l'école il avait une sacrée réputation avec Arty ! Y avait toujours un chaudron qui explosait ou des trucs du genre ! Et puis en fait non, il a été super cool avec moi ! Il m'a même encouragé !


Oui, venant de lui ça méritait d'être souligné. Par contre je me suis bien gardée de dire qu'il était sacrément beau gosse et que ça aussi ça motive. Mais je crois que ça, Miss Wildsmith s'en fout, et si elle venait à la répéter, la hoooonte ! Alors pour effacer le rose de mes joues, ou peut-être pour oublier le fait que je me sentais rougir, je reprends une bouchée de poisson.

- Nan en vrai il est vraiment cool votre Heurtoir !


Revenir en haut Aller en bas
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: En Salle Principale

Message par : Kohane W. Underlinden, Dim 28 Oct - 18:58


Commande
Loredana et Kenvo


Je ne cille pas, face aux deux jeunots. De toutes façons, j'ai aucune raison de ciller. Primo, c'est moi la plua âgée, ici (nanananèreuh, oui, c'est très adulte). Deuxio, ils sont dans MON bar (nananananèreuh encore une fois). Tertio, s'ils sont pas contents, ils peuvent aller voir ailleurs. J'suis pas d'humeur à batailler.
La jeune fille regarde son compagnon de table avant de reporter son attention sur moi. Je lis dans ses prunelles qu'elle désapprouve formellement ce qu'il est en train de se passer. Bah en même temps, je m'attendais pas à ce qu'elle -ou lui- saute de joie. On n'aime jamais payer plus, c'est un réflexe. Pas forcément radin. Mais on veut seulement payer le juste prix des choses.  Ni plus ni moins.
Finalement, c'est la demoiselle qui répond à la place de son vis-à-vis. J'arque un sourcil en l'entendant dire prendre le whisky et commander une bièraubeurre pour l'autre. Han. Un coup classique. Moi aussi, il a dû m'arriver de faire ça. Quoique... peut-être que les gens étaient moins regardants, à mon époque -comme si j'étais très vieille, la bonne blague.

Après un soupir discret, je décide de ne pas insister. Ils me gavent -alors qu'ils n'ont rien fait, ça doit être le manque de sommeil qui me gave, en fait. Et j'ai vraiment pas la force de batailler avec eux.
Je finis par déposer le verre devant la fille, dans un geste pas des plus délicats. Puis tourner les talons pour aller remplir une chope de bièraubeurre. Je reviens bien vite vers le duo et dépose devant le garçon sa boisson.
Au passage, je leur file aussi des tickets.

-La tombola, je marmonne en guise d'explication.

J'aurais presque voulu ne pas les leur donner. Mais non. Ca serait trop vache. Et pas du tout mature de ma part. Bon, grandissons un peu, comportons-nous en adulte !
Si j'dormais, je serais peut-être plus apte à agir comme telle.
M'enfin.
Je leur ai filé leurs tickets, c'est déjà ça, non ?

-Puis ça fait 5 mornilles pour la chope, 8 mornilles pour le verre. Pourrez régler en partant.

Ni une ni deux, je repars faire le pied de grue derrière le comptoir. C'est encore là que je me sens le mieux. Dans mon antre. D'où je surveille toutes les allées et venues. Puis proche des cuisines, aussi. Lieu stratégique, voyez.

_____________________________
Loredana Sparks : 1 whisky pur feu : 8 mornilles — Ticket n°5
Kenvo Lorenz : 1 bièraubeurre : 5 mornilles — Ticket n°6
Revenir en haut Aller en bas
Tara Gambon
Tara Gambon
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: En Salle Principale

Message par : Tara Gambon, Lun 29 Oct - 16:36


Lïnwe Smile

Elle n'avait même pas faim. Aussi délaissait-elle complètement son repas chaud pour ne se concentrer que sur le jeune homme qui lui faisait gentiment la conversation. Allez savoir, parler à quelqu'un l'aidait sans doute à ne pas se rappeler les mauvais souvenir que le lieu renfermait. Tara avait peut-être l'apparence d'une mamie, mais en agissant ainsi nul doute qu'elle faisait l'enfant. D'ailleurs, elle prenait beaucoup de plaisir à surjouer un peu son côté excentrique et fofolle. C'était quelque chose qui rendait les vieux particulièrement adorable aux yeux de Tara. A moins de trop en faire et là ça devenait juste ch****.

Tara ria en tout cas de bon cœur à l’anecdote du serveur, le tout avec une discrétion absolue. Serveuse c'est un métier qui n'était absolument strictement pas fait pour la sorcière, elle qui détestait mettre les mains dans les restes des autres. En revanche, c'était un métier qu'elle enviait pour ses petites histoires et ses ragots. C'était amusant de spéculer sur les autres. Et puisqu'elle était censée être une petite vieille avec pleins d'histoires en poches, Tara attrapa gentiment le bras du serveur. Comme pour être certaine qu'il ne partirait pas, parce qu'elle ne voulait pas se retrouver seule ici.

- Tout ça me rappelle ma jeunesse ! dit-elle avec un air malicieux et rêveur à la fois. Je me souviens, durant ma dernière année à l'école on était partie avec tout un groupe de chez Poufsouffle faire du camping dans la montagne. Evidemment nous n'en avions pas le droit et les professeurs nous ont chercher durant trois jours ! Ah ! Vous auriez dû voir leur tête lorsque le quatrième jour nous sommes tous revenus en court l'air de rien.

La vieille sorcière leva les yeux au ciel d'un air espiègle. Elle espérait qu'elle ne venait pas de donner de mauvaises idées au petit jeune, elle l'aimait trop pour lui vouloir des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
Elly Wildsmith
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: En Salle Principale

Message par : Elly Wildsmith, Mar 30 Oct - 21:33



Marjo

La jeune fille galère avec son poisson, quoi dire d’autres en vérité ? Les phrases qu’elle enchaîne ont une saveur particulière – mais surtout une sonorité infernale. La brune n’y comprend rien, il faut l’admettre. Elle capte seulement un nom, ou plutôt, un prénom. Celui d’Arty. Pointe de politesse alors qu’elle hoche la tête de manière compréhensive tout en mangeant son poisson. C’est qu’il est plutôt réussi, il faut l’admettre. Mais la brune admet aussi qu’elle n’avait pas spécialement faim. Donc elle reposa rapidement sa fourchette sur le côté de son assiette pour reportait toute sa concentration sur la jeune fille qui semblait avoir quelques difficultés de concentration lors de ses duels. La narratrice serait ici tentée de dire que Marjorie a hérité d’un défaut de sa créatrice, mais ne voulait pas se faire tuer, elle gardera ceci pour elle.

Toutefois, elle comprend bien au détour du propos qu’elle a des lacunes en duel. Elle marmonne simplement « Il faut apprendre à se concentrer ». Mais c’est presque inaudible puisque la jeune fille continue tout en mangeant son poisson, qu’elle ne trouve visiblement pas fameux au vu du discours qu’elle tient par la suite. La brune lance un sourire rassurant, elle l’a trouvé bon son poisson, jusqu’elle s’est un peu coupé l’appétit.

La suite de la conversation s’oriente vers un entraîneur du Heurtoir, et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de celui que la brune a nommé gérant de son établissement. Elle sourit alors en entendant les mots de Marjorie, c’est vrai qu’elle non plus, elle n’aurait pas parié sur Azaël si on lui avait posé la question quelques années auparavant. Mais il fallait l’admettre. Le gamin n’était plus. Il avait acquis des compétences impressionnantes. Une maturité aussi, qui surprenait. Tant parce qu’on ne l’attendait pas auprès de lui, mais surtout parce qu’on n’imaginait pas que ça puisse émaner de lui.

Alors elle comprenait aisément ce que la jeune fille lui expliquait. Bien sûr, responsable de bien des éclats à Poudlard et à Londres, Azaël et son binôme avaient de quoi lui collait des sueurs froides. Mais c’était différent aujourd’hui. Et elle le savait très bien. Aussi se contenta-t-elle d’hocher la tête à la discussion lancée par la jeune Lunas, avant de rajouter tout de même un « Peverell est plein de ressource, ça ne fait aucun doute ». Sourire énigmatique alors que la jeune fille indiquait que l’établissement était, à ses yeux en tout cas, vraiment cool. Et cela fit éclater de rire la brune. « Je te remercie pour ce compliment, et j’espère t’y voir à la réouverture ». Nouveau sourire mystérieux.

« Bon ». La brune se lève, dépose le paiement de sa commande et y ajoute 2 gallions de pourboire, avant de dire. « Je dois y aller, les affaires n’attendent pas parait-il et j’ai beaucoup de projet sur le feu. Merci pour tout Marjorie, et à bientôt j’espère ». Et c’est dans un clin d’œil plein d’énigmes que la propriètaire quitta les lieux, une pensée singulière à Kalén, responsable de sa rencontre avec Marjorie.

- Départ d’Elly –
Merci :kiss:
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En Salle Principale

Message par : Marjorie Lunas, Mer 31 Oct - 2:29


Elly Wildsmith


Plat à peine entamé, fourchette aussitôt déposée, là juste à coté de l'assiette. J'ai envie de lui demander *C'est pas bon ?* mais la conversation allant je n'en ai pas l'occasion. Apprendre à se concentrer, conseil précieux ainsi délivrer. C'est ce genre d'idées auxquelles je n'arrive pas à m'adapter. Je peux apprendre à lire, à écrire, à lancer des sorts, à cuisiner, servir, dessiner, chanter... Mais il y a des choses bien abstraites, que je n'arrive pas à contrôler, car aucun mode d'emploi n'est délivrer : apprendre à travailler, se concentrer, raisonner, bien penser. Car il n'y a pas de réponses universelle, de technique ultime en 3 étapes qui marche à tous les coups.

- Ouais


Je suis en train de finir mon plat quand elle reprend la parole pour parler d'Azaël, et puis enfin, ce que j'attendais, un sourire puis un éclat de rire, qui me fait sourire en retour. Je préfère ça, je culpabilise moins, je me dis que je lui ai pas tout à fait pourri la soirée, j'aurai réussi ça. Et je prend la réouverture du Heurtoir comme une invitation, bien que surement plus motivé par l'appât du gain que ma personnalité, mais je m'en fiche, je l'aime bien son établissement, c'est pas vraiment un problème que de payer pour s'y amuser.

- Pas de soucis, je serais là !


Mais viens la conclusion de cette soirée, la voici levée et prête à s'en aller. Alors je me lève aussi et lui souris. J'attrape d'ailleurs les pièces déposées, elles sont un peu plus lourde que demandées, un pourboire donc, auquel je réponds "Merci beaucoup" accompagné d'un sourire des plus sincère. Et quand le départ est annoncé dans un clin d'oeil, le sourire s'élargit un peu plus.

- Merci à vous Miss Wildsmith ! J'espère vous revoir bientôt aussi !


Et alors que là jeune femme s'éloigne, la réalité reprend le dessus. Bordel, faut nettoyer les assiettes.

Fin du RP !
Merci Elly  amour
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En Salle Principale

Message par : Lïnwe Felagünd, Mer 14 Nov - 21:27


COMMANDE TARA GAMBON
— staff 3B —

Évidemment, il n'y avait pas que de simples petites histoires de couple ou de famille ou encore, de troupeau de vaudelunes dans les parages. À l'instar du Chaudron Baveur à Londres, Les Trois Balais était des gros points de ralliement de la région pour les sorciers. Qu'ils soient de passage, en vacances, ou travaillant dans le coin ou à Poudlard - il y avait autant de jeunes que de vieux, d'enfants, d'adultes, de bandes d'amis, de couples, de solitaires, de gens tout à fait banal et d'autres plus singuliers comme le demi-troll ou l'autre vampire (client quotidien, c'est que le steak tartare de dragon fait des ravages pour des papilles aussi fines et capricieuses qu'un tel être humain).

Les canines princières qui sourient face à la bonté de la mamie. Elle dégage une douceur de vivre assez incroyable. Pas étonnant qu'elle fut envoyée à Poufsouffle. C'est l'attitude typique qu'on peut percevoir dans plus de soixante-dix pour cents de leurs cas. La dame le retient comme pour le garder encore un peu. Raconter des histoires, anecdotes du passé doit être particulièrement excitant pour quelqu'un de son âge. Excusez-moi, je dois retourner en cuisines. Un truc sur le feu...

Ou l'angoisse de passer trop de temps avec
une silhouette surnaturelle.


Revenir en haut Aller en bas
~¤ Santa Claus ¤~
~¤ Santa Claus ¤~
PNJ
Joyeuse fête !
Spécialité(s) : - Dresser mes Rennes ! Céleste Otaway notamment !
- Prendre soins de mes petits lutins
- Distribuer des Gallions, des manoirs, des rangs ...


Re: En Salle Principale

Message par : ~¤ Santa Claus ¤~, Lun 17 Déc - 0:56


Santa commençait à voir le bout de sa mission. Il espérait qu'il allait recevoir beaucoup de lettres, pour pouvoir envoyer beaucoup de cadeaux ! D'autant plus que les propriétaires de toutes les boutiques avaient été généreux et à chaque fois, il était parti avec des présents à distribuer pour sa tournée. Il fallait cependant des gens à qui offrir tout cela. En rejoignant ses rennes, ils constata qu'ils semblaient être en meilleure forme qu'auparavant. A moins qu'il ne s'agissait que d'une impression. Se dandinant légèrement, il hésita à redonner une petite rasade avant de décider que cela ne serait pas raisonnable pour le moment. Il distribua néanmoins une caresse à tout le monde, histoire de redonner du baume au cœur !

Se hissant dans son traîneau, il déposa son sac et se laissa porter jusqu'à son avant dernière destination : Les Trois Balais ! Comme les sept fois précédentes, il se demanda s'il allait faire des rencontres ou tout simplement attendre joyeusement de terminer sa mission de la journée. Olalala, que de suspense ! Amorçant la descente, il laissa son véhicule et ses montures à proximité et entra aux Trois Balais d'un bon pas.

Pom Polopom Pom Pom Pom !
Revenir en haut Aller en bas
~¤ Santa Claus ¤~
~¤ Santa Claus ¤~
PNJ
Joyeuse fête !
Spécialité(s) : - Dresser mes Rennes ! Céleste Otaway notamment !
- Prendre soins de mes petits lutins
- Distribuer des Gallions, des manoirs, des rangs ...


Re: En Salle Principale

Message par : ~¤ Santa Claus ¤~, Mer 19 Déc - 2:07


Autorisation des Admins pour DP

Les Trois Balais avait été très accueillant, comme tous les autres commerces visités auparavant par Santa. Les gens ne s'étaient pas vraiment pressé pour le voir mais ce n'était pas le plus important, rien n'entachait la bonne humeur du père noël ! Le temps était passé vite et Santa salua comme il se devait le personnel de l'établissement. Avant de définitivement tourner le dos à l'auberge il y déposa une boîte marron pour recueillir les lettres qui lui étaient destinées après son départ, ainsi les sorciers qui avaient loupé sa visite pourraient encore le joindre pour lui faire parvenir leur liste de noël !

Dehors, ses rennes attendaient patiemment son retour ; il était temps pour eux d'entamer leur dernier voyage dans le monde sorcier, après, il n'en resterait qu'un : l'épopée du grand soir de noël ! Le traîneau décolla pour la dernière fois de Pré-au-Lard en direction du Chemin de Traverse. Santa chantonnait gaiement, des odes apprises en Laponie ou dans les contrées toutes proches de là où il vivait, des chants conviviaux que les rennes entendaient depuis des années. Malgré son voyage éprouvant, il se sentait tout heureux et plus que jamais motivé à investir le Chaudron Baveur, dernière étape de sa visite.

HPRG : Les personnes souhaitant envoyer une lettre et peut-être avoir un cadeau provenant des Trois Balais, peuvent dès à présent RP dans le sujet pour déposer leur lettre et l'envoyer ici.
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Re: En Salle Principale

Message par : Loredana Sparks, Mer 9 Jan - 14:30



A little piece of light

 
Loredana Sparks
Theya Alomora



Une nouvelle journée qui avait commencée. Une journée comme une autre où je ne travaillais pas. Posée sur mon balcon, je regardais les gens passer, scrutant chacun de leurs traits, essayant de deviner leurs pensées. C'était une chose bien plus compliquée que je ne l'aurais imaginé. Des expressions bien trop neutres s'offraient à moi, des regards vides. Tous des robots, c'était presque triste à voir. Pourtant, chacun avait forcément une pensée, heureuse ou non. Était-ce seulement possible de marcher sans penser ?
J'avais assez perdu de temps, j'avais des choses bien plus importantes à faire aujourd'hui. Depuis que Theya avait débarqué chez moi en pleurs, fatiguée, vide de tout ce qui la rattachait au monde, à bout de souffle, je n'avais pas arrêté de penser à elle. Une flaque d'eau dans laquelle on marchait sans prêter une grande attention. Elle-même ne se considérait que comme un objet que l'on jetait après l'avoir usé. En tant qu'amie, je voulais la revoir souriante, avec sa joie de vivre qu'elle m'avait partagée durant ma sombre période à moi. Elle ne se rendait pas compte qu'elle m'avait littéralement sauvée la vie. Une vie que je considérais comme ratée, sans intérêt. Pourtant, aujourd'hui, je la remercie encore de m'avoir permis de continuer à vivre. C'est à mon tour de prendre soin d'elle, de lui montrer qu'elle n'est pas seule.

Nous avons chacun une manière différente de gérer une rupture amoureuse. La douleur est toujours présente à vous en déchirer le cœur en deux. Mais nos réactions ne sont jamais les mêmes. Dans mon cas, j'avais eu l'impression que tout s'écroulait, que le chemin que j'avais pris avait été balayé et pour seul repère, une flèche me demandant simplement de faire demi-tour. Pour Theya, en revanche, les choses étaient bien plus compliquées. Elle s'était bien trop projetée dans une relation qui finalement n'allait nul-part, avec une personne qui n'avait aucunement l'intention de changer ses projets pour les beaux yeux de sa belle. Une claque qu'elle s'était prise, qui l'avait réduite à néant et que je ramassais désormais à la petite cuillère.

Malgré tout, je me refusais à ce qu'elle se laisse sombrer. Je voulais lui remonter le moral, lui faire voir du monde dans un endroit chaleureux. J'avais longuement insisté devant sa réticence, mais ma ténacité avait fini par la faire céder à mon plus grand bonheur. Et me voilà, arpentant les rues du village de Pré-au-Lard en direction des Trois Balais. Je n'étais plus vraiment fan de ce bar, n'y était pas retournée depuis bien longtemps maintenant. Je me souvenais cependant de cette ambiance chaleureuse qui me rappelait mes années à Poudlard. Des rires, des discussions animées, c'était ce dont mon amie avait besoin, alors je faisais cet effort et gardais le sourire. Poussant la porte, me voilà qui pénétrais dans la Salle Principale et m'installais à l'une des tables. Espérant que la Poufsouffle n'ait pas changer d'avis et se décide à me laisser là...Seule.


Dernière édition par Loredana Sparks le Mer 9 Jan - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En Salle Principale

Message par : Theya Alomora, Mer 9 Jan - 19:33



A little piece of light

 
Loredana Sparks
Theya Alomora



Tu te réveillais. Accompagné d'un nouvel espoir, d'une nouvelle envie. Celle de voir ton amie. Depuis l'autre soir, cette soirée qui avait été si riche en révélation et si dure pour toi. Depuis, le soleil se couchait et tes maux n'étaient toujours pas guéris. Loin de là. Tu pensais toujours à lui, même si elle avait le don de trouver les bonnes paroles pour apaiser ta douleur. Un baume magique aux couleurs arc-en-ciel. Ta petite étincelle dans les ténèbres. C'était elle ta lumière au bout du tunnel.

Le lit à baldaquin t'enveloppait dans ses bras, ne voulant pas que tu le quittes. Georgie te grimpait dessus, pour une fois tu avais cette envie de le laisser, de ne pas succomber aux désirs de l'objet matelassé. Tu poussais les draps pour sentir l'air claquer sur tes jambes frêles. La chaire de poule, alors que tu posais tes pieds à terre pour rejoindre la salle de bain afin de t'y préparer rapidement.
Ton maquillage était ton meilleur ami ces derniers temps, bien qu'il coulait rapidement. Il fallait que tu te reprennes maintenant. Tu te regardais dans le miroir, en battant des cils. Cet air charmeur qui faisait craquait certains, mais tu ne voyais qu'une personne vide. Quelqu'un sans âme, sans rien... Non. Les yeux brillants tu détournas le regard de ton propre reflet. Tu enfilas une robe, car il fallait quand même être présentable pour Loredana, et une veste noire avec une capuche que tu allais enfiler dès que tu aurais passé les grandes portes. Georgie t'accompagnait, évidemment. Que ferais-tu sans lui ?

Les pieds enfin sur la pelouse du parc, tu faisais cet arrêt habituel pour savourer l'air environnant et les larmes n'avaient pas encore coulé. Peut-être ton stock s'était-il épuisé ? Tu marchais rapidement pour traverser le parc et te rendre à Pré-au-Lard, au lieu de rendez-vous. Encapuchonnée, comme toujours depuis qu'il était partie. Une façon de cacher ton visage et cette peine qui le dominait.
Les pas devenais plus déterminés au fur et à mesure que tu te rapprochais des Trois Balais, une hâte certaine et la peur aussi de craquer à nouveau en la voyant face à toi. Tu t'arrêtas un moment face à la bâtisse, hésitant quelques peu, et tu poussas la porte pour pénétrer dans l'antre du bar si connu. Là où quelques mois plus tôt tu avais pu danser avec ta jolie pivoine Lorelaï. A cette époque encore tout allait bien, presque bien. Puis en quelques mois tout avait été saccagé. Par son départ. Lui.

En posant les pieds sur le carrelage tu relevas la tête pour faire tomber ta capuche, révélant ton visage et tes boucles brunes tombant sur tes épaules. Les yeux toujours brillants, tu la voyais, assise à l'une des tables. Elle te repéra rapidement et vos regards se croisaient. Tu te figea, sentant les larmes monter et la boule dans ta gorge se former. Il ne fallait pas craquer, pas ici, pas en public...

Tu te dirigeas vers elle en enlevant ta veste pour révéler la robe noire que tu portais, simple mais assez pour paraître un peu mieux que lorsque tu étais avec ton habituel jogging de ces derniers jours. Tu t'approchas d'elle et n'attendis même pas son autorisation pour te lover contre elle et la remercier. Merci d'être là, d'être venue... Je suis si contente de te voir, ça va me faire du bien, vraiment... Tu regardais autour de toi et pour le moment il n'y avait aucun serveur en vue. Tu étais plutôt élégante, comparé à beaucoup présent ce jour là dans le bar mais tu t'en fichais, en plus de ça pour toi tu n'avais enfilé qu'une paillasse, simplement pour essayer de te convaincre que tu allais mieux. Ce qui n'était pas le cas. Pas vraiment.

Georgie sortit de la poche de ta veste, oh oui tu l'avais presque oublié. Tu le pris dans tes mains et le déposa sur ton épaule pour qu'il salue joyeusement ton amie, puis se blottit contre ton cou, pour sentir ta chaleur. Signe de réconfort, car lui aussi savait que tu n'allais pas bien, tous tes animaux le savaient, et le sentais.

Georgie ne me lâche plus... J'ai pas pris Nastia et Robin si non ils auraient dévalisés le bar.... Ils sont encore si petits. Comment tu vas, toi ? Tu me manques ici...






Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En Salle Principale

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 10 Jan - 23:11


COMMANDE LOREDANA, THEYA
— staff 3B —

Un geste suffit et le monde adverse est si vite oublié. Tous ces clients, qui sortent et rentrent un à un. Ils viennent chercher réconfort autour d'un proche, d'un peu de compagnie, d'un bon plat ou d'un verre d'alcool. Il ne les voit pas. Toutes ces grandes fenêtres qui inondent la pièce d'une lumière blanche, les rayons de l'hiver. Il ne les voit pas. Il ne voit pas tous ces inconnus qui l'observent préparer un cocktail. Il aime ça, préparer des cocktails. Il y a comme une sorte de symbiose systématique qui s'installe entre ses mains et le verre.

Il s'oublie parfois, entre un reflet ou deux. En ce moment ? Ça peut aller. La vie coule comme une fine rivière à travers les rochers blancs.  Il pourrait s'y noyer dedans, avec les requins. Elhëna est revenue mais la déception est au rendez-vous, face à l'horreur de la distance. Ils n'ont plus que quelques souvenirs en commun. Victoire de Gryffondor au Quidditch - donc victoire personnelle. L'asso marche toujours bien, c'est son bébé professionnel. Il a repris les cours normalement, c'est qu'il veut vraiment partir d'ici. Aller en Inde, suivre une autre expérience pendant six mois. Encore quelques semaines et il sera officiellement là-bas. — Shaker oblige lorsqu'on sert un mélange explosif.

Il lève enfin la tête
ce garçon aux cheveux blancs de fer.

Une nouvelle table là-bas, et des têtes connues en plus. Elles viennent de Poudlard. Sa batteuse, et sa secrétaire - parce qu'il doit toujours tout rapporter à lui, comme un algorithme impétueux et insatiable. Un sourire noble sur le visage. « Salut les filles. J'vous sers quelque chose ? » torchon accroché à la ceinture, bras sur les côtes, il attend déjà l'addition. Ici, une addition harmonieuse aux courbes féminines délicieuses. Y'a même un niffleur (oh un botruc c'nul).

Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Re: En Salle Principale

Message par : Loredana Sparks, Ven 11 Jan - 11:25



A little piece of light

 
Loredana Sparks
Theya Alomora



Lïnwe

L'attente ne fut pas longue avec qu'elle ne débarque. J'étais soulagée de constater qu'elle était là. Je ne me sentais plus vraiment chez moi dans ce bar, alors y aller seule... Je ne pouvais m'empêcher d'esquisser un sourire en la voyant se diriger en ma direction. Il aurait fallu que je sois aveugle pour ne pas remarquer qu'elle n'était toujours pas au meilleur de sa forme, mais me montrer positive était ce que j'avais de mieux pour elle. Je pouvais sentir dans sa voix et dans ses gestes, un zeste de reconnaissance. De soulagement aussi, peut-être. Même si elle avait l'impression que son monde s'écroulait autour d'elle, avoir une épaule sur laquelle se reposer était toujours rassurant.
Je la laissais s'installer tranquillement, enlever son manteau, dévoilant une jolie robe noire qui changeait de la tenue vestimentaire qu'elle portait dernièrement. La voir continuer de prendre soin d'elle me fit sourire davantage. Je savais au fond de moi qu'elle parviendrait à surmonter tout cela. Elle ne s'en rendait pas encore  compte, mais pour moi, c'était l'évidence même.

Ne me remercie pas, c'est normal !

Presque instantanément, le petit Geogie venait de faire son apparition devant moi, me saluant. Je ne pouvais m'empêcher de sourire en lui rendant son salut. Je constatais à chaque rencontre que cette petite bête laissait sa timidité de côté. Un signe qu'il se sentait bien là où il était. Je me rappelais encore de lui à la boutique, petite chose curieuse et timide. Une sorte de coup de cœur partagé par Theya qui n'avait pas hésité longtemps avant de faire son choix.

Oui, il est peut-être mieux de t'abstenir de prendre tous tes animaux quand tu sors ! Le Botruc ça va, mais les Niffleurs...c'est une autre histoire ! Moi ça va, je prends doucement mes marques chez Barjow & Beurk, je pense que ce genre de changement était nécessaire ! J'y pensais beaucoup à l'époque où j'étais...enfin tu sais...alors lorsque j'ai commencé à me sentir mieux, j'ai pris ma décision et j'ai postulé ! Même si quitter la BAM n'a pas été simple ! Mais tu me manques aussi, il y a tellement, tellement de choses à dire !

Je marquai une légère pause.

Et toi ? Comment tu vas depuis la dernière fois qu'on s'est vue ? ...Mieux ?

Je la regardai, attendant une réponse, mais fus interrompue par le serveur qui venait prendre notre commande. Levant la tête, je le reconnus aussitôt. Le Capitaine de l'équipe de Quidditch de Gryffondor, un dernier match victorieux soit dit en passant. C'était tout ce que je savais de lui.

Oh tiens salut ! Je regardais en même temps la carte. J'ignorais qu'ils étaient si rapide par ici. Une...bieraubranleur ? Je lisais rapidement la description qui me faisait sourire. Ouais allez, j'prends ça et toi Theya ? D'ailleurs, les deux boissons seront pour moi.

Remonter le moral en payant un verre. N'étais-je pas une bonne amie ?
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En Salle Principale

Message par : Theya Alomora, Sam 12 Jan - 0:24



A little piece of light

 
Loredana Sparks
Theya Alomora


Cordialité et frivolité, amour et partage, tel était le symbole des Trois Balais pour toi. Votre amitié on peu le dire avait commencé ici, dans un sens... Après t'avoir secourue d'une accromentule, après avoir rencontrer Jace sous un autre jour, vous vous étiez retrouvé par hasard ici. Parmis une des table de la véranda. Ce souvenir lointain te fit rougir. Souvenir d'un baiser volé sur ta joue, d'une surprise innattendue venue de lui...
Bon souvenir oui, mais néfaste pour ton âme. Tu avais la tête baissée quelque peu, cachant les larmes que tu essayais par tout les moyens de bloquer. C'était dur. Vraiment dur. Mais tu essayais de faire bonne figure.

Là assise dans ta robe noire moulant tes courbes voluptueuses que toi tu trouvais dissymétriques. Tu relevais doucement la tête quand elle répondait à ton interrogation, te parlant de son travail, te disant que tu lui manquais... Grâce à cette soirée tu avais enfin pu accepter le fait qu'elle t'aimait. Tout comme Jace. D'un amour différent. Mais tout aussi fidèle. Même peut-être plus. Alors que lui t'avais laissé pour seule compagnie les larmes, elle était ton plus gros soutien en ce monde. Ton ancre. Celle qui te permettait de rester stable.
Comment lui dire ? Comment lui expliquer comment ça aller ? Tu ne savais pas ? Mal. Oui ça allait mal. La boule était toujours présente dans ta gorge. Prête à te faire suffoquer. Sangloter. Avalant ta salive tu clignais frénétiquement des yeux, en plongeant ton regard timidement dans le sien. Jouant avec tes doigts sur la table. Ouvrant la bouche la voix d'un artiste bien connue se fit entendre.

Tu tournais ta tête vers lui, pour voir sa dégaine nonchalante. Torchon sur l'épaule. La gueule d'ange. Des légers souvenirs te revenait à l'esprit, un verre partagé, des bulles crépitant sur ta langue, une musique douce. Un gout de pêche. Comme la couleur de tes joues qui réagissait au rappel que te faisait ta mémoire. Un léger sourire, lèvres pincées. Pour diriger son regard et le plonger cette fois dans le sien. C'était là, ce souvenir partagé. Cet air enjôleur indécent. Cette parade nuptiale aérienne. Ces conversations que vous n'arriviez jamais à terminer.

Salut Lïnwe... Sourire timide, en coin malgré tout. Car ouais, tu avais pas perdu ton charme même si la douleur prenait souvent le dessus. Tu vas bien ? Oh et je vais prendre hm, pareil que Loredana, s'il te plait...

Tu regardais Lore avec un peu de timidité, reconnaissante pour ce verre offert D'accord, mais le prochain est pour moi !

T'avais désespérément chercher quelque chose au gout de pêche, mais ici apparemment il n'y avait rien de tel, tu attendais la réponse du serveur aux cheveux blonds, laissant ton regard quelque peu hésitant. De ce souvenir. Partagé. Et peut-être oublié.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Loredana Sparks
Loredana Sparks
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Re: En Salle Principale

Message par : Loredana Sparks, Ven 18 Jan - 9:13



A little piece of light

 
Loredana Sparks
Theya Alomora



Lïnwe et son LA

Tandis que Lïnwe retournait chercher notre commande, je regardais mon amie d'un regard concerné. Je voulais déchiffrer ses pensées, être sûre qu'elle ne me mente pas sur son état actuel. À quoi cela servirait-il ? Après tout, je lui avais prouvé à maintes reprises qu'elle pouvait me faire confiance dans tous les domaines. Se cacher de tout le monde n'était pas la solution, bien au contraire, c'était ce qui apportait le plus de souffrance, j'en savais quelque chose...

J'avais bien évidemment remarqué qu'elle connaissait mon capitaine de Quidditch, ce sourire timide, charmeur qu'elle lui avait lancé n'était pas passé à côté. Sa rupture était récente, mais elle ne semblait pas renoncer à la gente masculine, du moins, elle ne semblait plus, ce qui n'était pas une mauvaise chose, finalement. Je voulais simplement être certaine qu'elle ne fasse pas n'importe quoi pour oublier Jace. Je faisais un signe à mon amie qui voulait dire « Boh laisse tomber c'est avec plaisir » concernant le prochain vers qu'elle voulait me payer.

C'est avec plaisir, ne t'en fais pas pour ça !

Le Gryffondor était ensuite revenu vers nous avec les deux verres qui nous étaient destinés. Dans le même temps, je lui donnais l'argent nécessaire. Tandis qu'il s'éloignait de nouveau, je fis un signe de tête en sa direction à l'adresse de Theya.

Quelqu'un de spécial ?

C'était une simple question, posée en toute innocence par une amie curieuse qui aimait être au courant de la vie de sa meilleure amie. C'était ce que j'étais. Nous n'avions pas réellement l'occasion de se voir lors des périodes scolaires, ce qui était assez compliqué pour mon moral, et sans doute le sien. De ce fait, je profitais toujours de ces petits moments pour en savoir plus sur sa vie, sur ses études, même, parce que tout cela m'importait réellement. Après l'avoir vu débarquer chez moi en pleure, image qui m'avait brisée le cœur, je voulais m'assurer qu'elle sache que j'étais là pour elle en toute circonstance, tout comme elle avait été là pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En Salle Principale

Message par : Theya Alomora, Lun 21 Jan - 8:12



A little piece of light

 
Loredana Sparks
Theya Alomora


LA Lïnwe pour la commande

Battement de cils, charme jamais perdu voir iné. Le blond était parti et revenu pour vous apporter vos commande. T'étais timide. Pourquoi être timide face à ton amie ? Sans doute les maux qui te remuaient. Ou la présence de celui qui savait te faire rougir de temps en temps. Tu savais pas trop. Mais ton amie était là. Ce qui te réconfortait plus que n'importe qui.

Les yeux encore larmoyant tu la regardais, dans ses superbes yeux qui pouvaient maintenant changer de couleur à leur guise. Elle était là. Avec toi. Nana... Une douce parole. Comme une douce prière, qui t'envelopper comme un cocon, un cocon fragile. Qui pouvait à tout moment se briser. Non pas pour éclore. Mais pour ruiner le cycle de transformation du papillon. Pourquoi étais-tu gênée de lui répondre. Alors qu'elle connaissait tout sur toi. Et qu'elle t'avait vu dans le pire des états. Un léger sourire en te remémorant cette nuit au début catastrophique puis endiablée sous le feux des projecteurs rosés.

On va dire que c'est un ami. Je travaille avec lui en quelque sorte. Je suis sa secrétaire... Tu sais l'association étudiante, je sais pas si tu en faisais partie quand t'étais à Poudlard. Et euh... Disons que je crois que je lui plais. Je t'en avais parler l'autre soir ? Franchement je sais plus... Vu dans l'état qu'on était... Tu pouffais légèrement en faisant tourner ton verre. La tête penchée. Attendant sa réaction.

Bien sûr que Lïnwe était quelqu'un que tu appréciais, vous aviez partagé quelques bons moments même s'ils étaient rares, mais c'est ça qui les rendaient uniques. Peut être était-ce l'inconnu qui t'attirais autant comme un papillon vers la lumière. Mais tu savais qu'il ne fallait pas. Pas pour l'instant. C'était dangereux, pour toi. Un claquement de doigt et tout pouvait partir en vrille, et même si tu avais besoin de quelqu'un ou quelque chose pour oublier, il ne faudrait pas aller trop loin. Pas tout de suite.

Tu regardais autour de toi et te rappelait que ton amie t'avait évoqué un rencard avec ce fameux Arty. Celui qui t'avait donné les cheveux courts. Une coupe que tu avais désirée mais qui n'étais pas... Enfin vous voyez, normalement on va chez le coiffeur. Et toi tu t'es retrouvée avec une chouette dans les cheveux. Plutôt exceptionnel pourrait-on dire...

Et toi, avec ce Arty ? Je sais que j'ai mal réagi l'autre soir mais je crois que mon impulsivité se révèle avec le rhum

Tu pouffais doucement, tu voulais juste passer un moment avec ton amie. Comme tout ceux que tu avais passé. Aussi merveilleux les uns que les autres. Mais merveilleux ne veut pas forcément dire beau. C'est aussi un adjectif d'exception, de fantastique, d'iréel. Et tu espérais pouvoir en vivre encore longtemps. Avec elle.
Le goût de la bieraubranleur passait sur tes lèvres pour t'en laisser une légère moustache. Jouant au clown soudainement pour la faire rire tu te mis à loucher et à faire une grimace stupide avec ta bouche.

Tu vois, y a que toi pour me faire passer d'un état à un autre comme ça ! Qu'est ce que je ferais sans toi ! Tu te rappelles, la première fois où on était ici toute les deux ?




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: En Salle Principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 5

 En Salle Principale

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.