AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 5 sur 6
En Salle Principale
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor

En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Lïnwe Felagünd, le  Jeu 14 Fév - 17:56

COMMANDE LOREDANA, THEYA
— staff 3B —

À peine retourné derrière son comptoir, entre vaisselles et bouteilles colorées entreposées comme des trophées contre le mur que sa secrétaire faisait des siennes dans tout le bar. De toute son activité ici en tant qu'employé, il n'avait jamais vu de telle ardeur dans la salle principale. Debout sur une chaise, la poufsouffle faisait le show - le moins qu'on puisse dire quand d'ici, sa culotte est visible. Bras croisés, visage et regard enjôleurs : il regarde la scène. Explicite et extravagante. Tout ce qu'il aimait ces temps-ci.

Prenant l'initiative de monter un peu le son du jukebox, il s'active avec la nouvelle tournée qui ravit les clients de la journée. Si ils regardent étrangement le spectacle, entre gêne et insanité, ils sont au moins contents de boire un verre ou deux supplémentaires. Et pour vingt gallions, il y a de quoi faire. Kohane intervient assez rapidement, c'est dommage qu'elle soit aussi rigide. C'est pas comme Arty son cousin qui ne demanderait qu'un bon bain et du champagne pour survivre.

Il entend tant bien que mal les commentaires de Loredana. Il ne la savait pas si condescendante. « UN MÈTRE DE SHOOTERS PRÊTS À ÊTRE VIDÉS, DISPONIBLES AU COMPTOIR, MESSIEURS DAMES. Vous pouvez remercier la générosité de la demoiselle. » — Il se dirige ensuite à la table des deux sorcières avant d'apporter le restant des consommations. Il avait mis un peu de tout.

Un mot glissé à sa batteuse :
Je n'ai pas besoin de trahir la raison des gens pour les attirer à moi.
Ou du moins ce qu'il espérait.


Commande Theya :
 
Enzo Lhow
Enzo Lhow
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Enzo Lhow, le  Mar 19 Fév - 12:58

À la vôtre !

avec Azaël Peverell

Sans un mot, feignant d'être sage et à l'écoute de la figure paternelle qui se tient à ses côtés, Enzo avance tranquillement vers les Trois Balais. Les mains dans le dos et le pas dansant, l'on pourrait presque croire à un soudain revirement de situation. Pourtant, il n'en est rien. Le gamin bouillonne de l'intérieur, impatient de pouvoir goûter à tout ces trucs de grands qui sont colorés, pétillants, mousseux et dont il a interdiction d'approcher en temps normal. Il en remercierait presque Azaël pour lui offrir une telle opportunité !

Lorsque la porte de la taverne s'ouvre, il se glisse dans l’entrebâillement pour vérifier que personne n'est susceptible de le reconnaître, avant de filer s'installer sur une table libre, la plus éloignée possible du comptoir et de la porte d'entrée. Ses pieds touchent difficilement le sol et sa petite tête blonde dépasse à peine de la table, mais il fier et heureux d'être là, en compagnie de son nouveau tonton préféré ! C'est bon l'hydromel ? Qui ne tente rien n'a rien...


Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Azaël Peverell, le  Mar 19 Fév - 13:28

Enzo



Le gamin a l'air de savoir ce qu'il veut. Sans doute un peu trop à ton goût. Mais étant habitué à gérer un Arty tous les jours, t'es sans doute assez qualifié pour réussir à le canaliser. Du moins assez pour éviter de te faire buter par Lhow une fois qu'il aura décidé de venir récupérer son gosse. Tu suis d'ailleurs ce dernier pour traverser l'établissement, saluant au passage les membres du personnel que tu croises (sauf si y'a Linou, lui tu le snobes). Le gamin choisit la table et tu t'assois en face de lui, tout en éclatant de rire à sa question.

- C'est pas mauvais, mais ça vaut pas un bon jus de citrouille.

Le pire, c'est que c'est vrai. Dans tous les cas, tu n'as pas l'intention de laisser l'accès au gamin à la moindre goutte d'alcool. Tu attrapes la carte qui traîne sur la table pour lui tendre. Il sait lire, pas vrai ? A quel âge un gosse apprend à lire ? Ouais, tu vas partir du principe qu'il sait lire.

- Tiens, choisis-toi un truc à goûter et un truc à boire. Ni Hydromel, ni Biéraubeurre, ni quoi que ce soit avec de l'alcool. Si t'es sage j'te prends un sac de bonbons en repartant.

Ouais, toujours acheter les enfants, c'est la base pour être tranquille. Une fois de plus, ton expérience avec Arty parle. Pour l'amener à faire un truc, il suffit de lui parler d'incendie et d'explosion à suivre et hop, le tour est joué. Les bonbons c'est quand même vachement moins contraignant pour le coup.

- Ton père il se barre souvent comme ça ?
Alkanor Naoui
Alkanor Naoui
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Alkanor Naoui, le  Mar 19 Fév - 13:46

Avec Eden Maxwell, Theodore O'Sullivan et Elly Wildsmith

La réponse de l'étudiant qui était le premier arrivé me fait sourire. Ça me fait penser à une histoire que mes parents me lisaient le soir lorsque j'étais petite. Une histoire ancienne où les mots sont assemblés d'une drôle de manière. Si j'ai oublié son titre, je me souviens qu'elle était très amusante.

"Vous saurez au moins mon nom, Theodore. Gryffondor. Ici pour une pointe de tarte, info en bonus."

Le Gryffondor n'a pas l'ai gêné par la situation, sa réponse est claire et précise. Quoique, une pointe de tarte, s'il en veut il lui faudra demander une part entière, et pas juste une pointe car je crois que ça ne se vend pas. Je secoue doucement la tête en me replongeant dans mon livre. Quoi de plus exaspérant que de se présenter à trois inconnus, dont une adulte qui est, je crois, professeur de l'école? Parler à des inconnus, peu pour moi. Si je suis là, c'est simplement pour me réchauffer après une balade dans les rues bondées de Pré-Au-Lard. Mais, est-ce que je ne viens pas de parler? Bon, c'était une petite phrase de rien du tout, qui énonçait une chose tout à fait logique. Me présenter ne serait-il pas également logique? Poli tout au plus. Je relève la tête, hésitante. Que pourrait faire ces personnes de mon nom?

"Et bien, si je suis polie, je pourrais dire que m'appelle Alkanor. À vous de voir si ça vous intéresse."

Le bruit du bar est tellement fort que j'en viens à me demander si on m'a entendu. Je ne sais pas parler fort, sauf si je suis très en colère, mais là je suis plutôt amusée et assez intimidée.
Enzo Lhow
Enzo Lhow
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Enzo Lhow, le  Mar 19 Fév - 14:41


avec Azaël Peverell

Pourquoi il se marre ? Aucune idée, mais il en faut plus pour décourager le gamin. Il sourit lorsqu'il entends Azaël dire que ça ne vaut pas un bon jus de citrouille. C'est vrai que c'est bon, mais il en faut plus pour détourner le gamin de sa route. Son sourire s’évanouit cependant lorsque le grand lui annonce qu'il peut choisir tout ce qu'il veut sur la carte, sauf ce qui touche à l'alcool. Alors oui, il y a des bonbons à la clé s'il est sage, mais ça ne suffira certainement pas à étancher sa soif.


Mais... même un peu dans ton verre ? J'entends toujours tout le monde parler de Biéraubeurre mais personne ne veut me laisser goûter... Une petite moue de chien battue et un air totalement déconfit devraient suffire à lui faire revoir ses positions, non ? Le gamin parcours la carte des yeux sans la lire, attendant simplement que l'adulte ne lui dise que finalement, c'est bon, il a changé d'avis et qu'il peut choisir ce qu'il veut. C'est pas juste que toutes les jolies boissons soient réservées aux grands !!


Mais à la place de ça, il pose au garçon une question qui fait interrompre toute forme de cinéma ou de caprice. Immobile, il a les yeux perdus dans le lointain. Qu'elle est la définition de souvent ? Une fois sur deux, c'est souvent ? Ça dépends du boulot... la voix est éteinte. Le regard également. Et pour la Biéraubeurre ?

Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Azaël Peverell, le  Mar 19 Fév - 15:24

Enzo


Le gamin ne lâche rien, à croire qu'il est aussi têtu que son daron et qu'il est incapable de se détourner d'une idée dès l'instant où il l'a en tête. Goûter dans ton verre... Pourquoi pas. C'est pas ta boisson préférée, t'en raffoles pas, mais ça se boit. Et puis, ce n'est pas comme si c'était fortement alcoolisé. C'est pas avec une ou deux gorgées que le gamin allait finir complètement bourré à se rouler sous la table. Ouais, t'es un adulte responsable plus ou moins responsable. C'est à dire que tu fais ce qu'il t'arrange le plus et ce qui t'évite d'avoir des embrouilles. Ni avec Enzo, ni avec son paternel lorsqu'il le retrouvera.

Il dit que la fréquence de disparition de son père dépend du boulot qu'il a. C'est vrai qu'en tant qu'Auror ça doit pas être évident de concilier une vie de famille, mais il devrait faire gaffe. Le gosse doit être déçu de ne pas passer l'après-midi avec son père mais finalement avec toi. Tu finis donc par hocher légèrement la tête de haut en bas.

- Tu pourras goûter dans mon verre. Une seule gorgée. Et ça reste entre nous, d'accord ? Allez, choisis ce que tu veux, plus vite commandé, plus vite servi !

Pas moyen qu'il aille en parler à ses parents, toute cette histoire va te retomber dessus après. Tu fais signe à n'importe quel membre du staff (même Linou ce coup-ci, faut les faire taffer les stagiaires) de venir vers vous puisque vous avez choisi. Enfin toi oui. Et Enzo a plutôt intérêt à le faire s'il veut avoir quelque chose à goûter autre que sa main. Et t'as surtout envie qu'il puisse penser à autre chose qu'à son père qui préfère aller bosser plutôt que de s'occuper de lui. Parce que ça doit pas être évident pour lui.
Arty Wildsmith
Arty Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Arty Wildsmith, le  Dim 24 Fév - 16:28


Service en salle Theodore, Eden, Alkanor & EllyS’il avait su ce que voulait vraiment dire cette spatule élégamment accrochée au dessus du bar avec son prénom dessus, peut-être bien qu’il n’aurait pas si vivement accepté. Aurait peut-être réfréné quelque peu son enthousiasme. Parce que là, là c’était la cohue générale. Un bar sur lequel les clients venaient à monter pour avoir leurs consommations le plus rapidement possible, une salle bondée qui faisaient gonfler les tympans agacés du Louveteau.
Qui tournicotait tournicotait et tournicotait encore. Le tablier sali par la journée qui refusait de se terminer et Balthazar qui avait par mégarde renverser un gâteau dont présentement le cerveau du gamin avait oublié. Il en tremblait, sa peau le grattait qu’il en attrapait des rougeurs sur ses avant-bras dénudés. Il sait. Le premier qui oserait l'embêter, il l’enverrait valdinguer à travers la salé voire même traverser les brillantes vitre pour qu’il aille décorer sanguinairement les pavés de la rue.
Une simple courte minute au cours de laquelle il tente de retrouver une respiration normale, faire cesser le chahut qui lui filait une incroyable migraine.

Avant de replonger dans le bordel ambiant que constituait les Trois Balais aujourd’hui. Il serpente, zigzague et débarrasse pour désencombrer les clients impatients avant de finalement débarquer, essoufflé, à une table qui venait tout juste de se remplir. Bonjour ! Bienvenue aux Trois Balais vous désirez ? Il avait sorti le bloc notes, chose rare, habituellement la vivacité de son cerveau hyperactif parvenait à tout retenir. Pas vraiment de sourire non plus, lui qui adorait éblouir les clients de sa joyeuseté pour qu’ils aiment à revenir. Oh tiens Elly, j’t’avais pas vue, salut. Rapidement comme ça, il aimerait leur ajouter un chop-chop afin qu’ils se dépêche. Mais but n’était pas de les faire fuir. Alors inconsciemment, c’est sa basket qui vient à tapoter le sol de l’enseigne, se mêlant au bruit tonitruant environnant.

Commande:
 





Service en salle Enzo & AzaëlC'était pas silencieux au point de roupiller sur le comptoir, mais suffisamment pour plonger son nez dans les comptes et parler tout seul, la plume logée dans la mâchoire. Pas tellement facile de gérer un établissement dans lequel les gens ne cessaient de venir s'affaler sur les tabourets en face de lui, de lui raconter leur pathétique vie pour laquelle il n'avait absolument aucun intérêt. Quelque chose comme les inconvénients sombres de son travail, et pour lesquels il était obligé de lever la tête, se tourner, et fixer avec enthousiasme la spatule à son effigie. Ça le rendait de bonne humeur de savoir qu'il était aux commandes.
Enfin, présentement, les bouclettes penchées sur le livre aux pages remplies de chiffres, il grognette, plisse les yeux avec de pousser finalement un soupire de soulagement et de refermer avec bruit le gargantuesque bouquin de comptes. C'était à jour, presque, du moins, c'était ce qui lui semblait et il se contenterait d'envoyer Balthy informer Kohane de l'avancée de ses progrès en comptabilité. Pour l'instant, ranger ça là en dessous du comptoir, avant de se pencher au-dessus afin d'inspecter les nouvelles arrivées. Un léger mouvement de tête en arrière pour signifier sa surprise et il se précipite en sautillant vers deux silhouettes que venaient de s'attabler.

Quelques secondes de silence pour permettre à ses yeux de voyager, du petit garçon à Azaël, d'Azaël au petit garçon. Le blondinet lui disait vaguement quelque chose, mais c'était loin, dans une histoire passée qui ne s'était jamais vraiment terminée, il cligne des paupières, t'as kidnappé un gosse ? Avant de lever les yeux au ciel et de chuchoter, tu sais que j'essaie de faire en sorte que ce soit un établissement sérieux, j'peux pas t'autoriser à ramener ici les gamins qu'tu kidnappes hein. Et le pire, c'est que ce sont des mots sérieux qui traversent la bouche du Louveteau. Il serait bien tenté de dire qu'il y avait déjà un cadavre dans la cuisine, alors s'il vous plait, si on pouvait éviter d'en rajouter, mais non, lèvres zippées.
Il concède finalement, bon, vous voulez quoi ? Pas d'autres questions, pas d'interrogatoire, juste une question commerçante. Il aurait très bien pu demander où étaient les parents du petit, il ne le fait pas, comme quoi tout arrive. Un Arty qui se mêle de ses affaires.
Commande:
 

Alkanor Naoui
Alkanor Naoui
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Alkanor Naoui, le  Dim 24 Fév - 17:51

Le bruit n'a pas cessé depuis mon arrivée. Peut-être même a-t-il monté le volume? Quoi qu'il en soit, je me suis présentée, et quelqu'un arrive prendre la commande. Ce serait mal vu de rester lire sans rien demander, alors je ferme mon livre et demande d'un ton peu assuré :

"Si c'est possible, je voudrais bien un chocolat chaud s'il vous plaît."

Encore de la politesse. Peut-être un peu trop, peut-être pas assez, j'ai oublié de dire de dire bonjour. Je lui adresse un sourire d'excuse, et en attendant que les autres prennent commandes je garde mon livre fermé contre moi. Même si l'envie de le rouvrir est forte. Lire est synonyme d'enfermement d'après tout le monde, et je veux pas trop montrer ma timidité. Ce qui c'est sûrement déjà fait dès l'instant où je suis entrée dans le bar. Je ne sais pas ce que je fais ici. J'aurai dû me douter qu'il y aurait tant de monde, et rentrer à Poudlard après ma promenade au lieu de venir ici. Tout ces inconnus n'est vraiment pas mon milieu de d'habitude. Ce qui est fait est fait, je soupire doucement en tentant de repousser le bruit qui m'agresse tout en regardant autour de moi avec curiosité. Tout ce monde dans un seul endroit, il faut dire que ça peut être agréable à observer tant qu'on entend pas le bruit qui accompagne la foule.

Commande d'Alkanor :
 
Enzo Lhow
Enzo Lhow
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Enzo Lhow, le  Lun 25 Fév - 13:29


avec Azaël Peverell

Aux mots prononcer par Azaël, le gamin commence presque à l'apprécier pour de vrai. Il va lui laisser tremper les lèvres dans un breuvage interdit. Il en a les bouts des doigts de pieds qui gigotent dans ses chaussettes ! Si ses parents savaient, il ne resterait sans doute pas grand chose du jeune serpent. Mais il resterait sans doute moins encore du père qui a confié l'enfant à cet adulte... particulier. Balançant ses jambes dans le vide, ses pieds ne touchant pas le sol, il parcourt des yeux une carte qu'il ne parvient qu'à déchiffrer partiellement.

Lorsqu'un visage déjà vu vient se présenter à la table pour chuchoter des âneries. C'est le collègue rigolo au chapeau à grelots ! Souriant comme un bêta le gamin pouffe rire lorsque l'adulte parle d'enlèvement. Il m'a pas enlevé, c'est papa qui m'a confié à lui ! Puis il semble se souvenir qu'il était bel et bien collègue avec son paternel alors... T'es pas au travail toi ? Attendant une réponse, son visage juvénile tourné vers Arty, le gamin se demande pourquoi le type vient servir ici en extra. Son père n'a pas le temps de se poser et lui se prends des pauses au bar ?

Pour tonton Zaza ce sera une grenade et pour moi ce sera un hydromel ! Enfin l'inverse quoi... Un regard vers Azaël, espérant qu'il ne le contredise pas, le gamin patiente maintenant simplement que l'un ramène les consommations et que l'autre règle la note. C'est bien d'être un gamin !


Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Azaël Peverell, le  Lun 25 Fév - 18:52

Enzo & Arty



C'est Arty qui vient vous servir, mais il a l'air de buguer en arrivant à votre table. Tu peux le comprendre, tu te balades rarement avec un gosse de sept ans. Surtout lorsqu'il s'agit du fils de Lhow. Mais ça t'est un peu tombé dessus sans prévenir, et on t'a pas franchement laissé le choix. Et t'as cette foutue bonne conscience qui t'oblige à ne pas laisser le gosse tout seul, aussi pénible soit-il. M'enfin de là à te demandé si tu l'as kidnappé, il y a quand même un monde. C'est le genre de truc que lui ferait sans doute, toi, non.

Tu lui lances un regard blasé pour unique réponse. De toute manière, Enzo se charge de dissiper les doutes restant en affirmant que c'est son père qui l'a confié à toi. Et tandis qu'Arty te sort un monologue juste pour toi sur le sérieux des Trois Balais, Enzo lui pose une nouvelle question qui te tire un sourire. Il faut croire que s'il reconnaît Arty, il a raté un bout de sa vie. Faut dire que son père lui a peut être pas expliquer qu'Arty s'était fait virer pour avoir détruit l'établissement de sa soeur avec qui tu travailles. Y'a des choses à pas dire aux enfants.

- Il travaille ici maintenant, il était pas assez courageux pour être Auror.

Petit sourire en coin, t'es fier de ta connerie. C'est gratuit, mais si ça peut un peu embêter Arty tu vas pas te gêner. Il vient quand même de te prendre pour un kidnappeur. Tu laisses échapper un léger rire lorsqu'Enzo passe la commande.

- Bien essayé, gamin, mais je vais prendre une biéraubeurre et toi une grenadine. Et m'appelle ni Tonton, ni Zaza, ni Tonton Zaza si tu veux goûter mon verre.

Regard noir vers Arty, comme si tous ceux qui utilisaient ce surnom débile le faisaient à cause de lui. N'empêche, la tape derrière la tête a fonctionné avec lui, si ça continue tu vas faire pareil avec Enzo.
Arty Wildsmith
Arty Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Arty Wildsmith, le  Mer 27 Fév - 13:42


Service en salle Enzo & AzaëlLes sourcils étaient allés immédiatement fricoter avec la racine des cheveux tellement la surprise les démangèrent. Qui confierait son enfant, son bambin, sa progéniture, sa prunelle de ses yeux à Azaël Peverell ? Pourtant le blondinet n'avait pas l'air particulièrement mal à l'aise, bien au contraire. Arty en secoua ses mèches folles pour remettre sa tête à l'endroit, l'interrogation de l'enfant l'aidant quelque peu. Le Fripon avait commencé à balbutiait bribes de mots pour faire comprendre qu'il était déjà au travail mais Aza fut plus rapide que lui. Étonnant comment il se sentait comme totalement en dehors de cette conversation, il n'y comprenait rien, et surtout surtout, ne cessait de cligner des yeux devant les connaissances du petit blond, d'avoir ainsi assumé qu'il n'était pas en train de travailler, c'est qu'il devait le connaître de quelque part à un moment donné. Le Blaireautin voulut ouvrir la bouche et lui demander si ce n'était pas le fils de Benbow, qu'ils avaient rencontré dans Londres il y a fort longtemps, mais l'air n'était pas le même. Avant un haussement d'épaules devant la prise de commande, de toute façon, un enfant c'est un enfant. J'vous ramène ça tout de suite. Parce qu'il était serveur et gérant très efficace, prenant à cœur très proche son travail.

Est-ce que le petit inconnu ne considérait pas le métier d'Arty comme un vrai métier ? Est-ce de là que venait sa fameuse question déboussolante ? C'est ce à quoi ses yeux réfléchissent alors qu'il s'affaire derrière le comptoir, pas longtemps, quelques instants, le temps de préparation de deux simples boissons. Le Louveteau lui se considérait dorénavant comme un jeune homme sérieux et actif, tenant sous l'égide de sa magnifique spatule le célèbre établissement sorcier. Les boucles comme cheffes d'orchestre reconnues de la beauté, du réconfort et surtout de la pétillance du bar. Taratata, c'était un véritable travail prenant.
Alors il revient, circonspect et soupçonneux, avec tout de même, cette autre question qui ne cessait de lui turlupiner les méninges : t'es à qui ? qu'il envoie sans tact au petit garçon en lui servant sa grenadine faite avec soin soigné. Puis la Bièraubeurre, là, juste à sa place comme il faut, service rapide. Et voici ! Ça te fera 10 mornilles pour le tout ! Parce que lui, heu, bah, j'suppose qu'il paie pas quoi. Et oui, il savait quand même que les tout petits enfants avaient rarement beaucoup d'argent, question de bon sens.
Commande:
 

Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Theya Alomora, le  Mer 27 Fév - 20:40


A little piece of light


Loredana Sparks
Theya Alomora




La frénésie ne s'arrête pas. Même quand tu remarque que le blondinet a le regard un peu trop baladeur. Tu sais déjà ce que tu vas faire. Les sourcils se lèvent et le sourire continu d'être rayonnant. Le son augmente alors que tu prends les bras de Loredana pour les poser sur ta taille alors que tes mains se posent sur ses épaules dans un élan de folie. La musique s'intensifie dans ton corps. Tu sens ces pulsations. Tu sens ton corps et son besoin de s'exprimer. Alors tu sautes. Oui saute. Pour oublier tout tes soucis.
Il le faut. Rien de mieux que ta meilleure amie pour te faire tout oublier.
Lïnwe se fait rapide, il apporte un tas de chose sur votre table. Et toi tu prend le premier truc venu sans vraiment réfléchir. Une effluve de rhum, un gout que tu connais bien. De la vanille. Tu lèches tes lèvres. Prend un verre qui y ressemble et l'apporte à ta belle avec un mot qui l'accompagnait pour que vous continuez de vous déchainer sur la musique. J'espère qu'on ne s'ennuiera jamais toutes les deux, si non on va finir comme les vieux couples ! Y a écrit quoi sur le mot ? Un prétendant ? Et tu la vois s'arrêter de danser puis rire Fais voiiiiiir. Tu lisais le petit mot et rigolait à ton tour avant de lui dire Attend deux minutes ! Faut que j'fasse un truc ! Danse danse !

Ton truc c'était Lïnwe. Avec ton verre tu t'approches de lui d'un regard tendre, désireux, plein de promesse. Tu lui déposes un baiser sur sa joue en lui murmurant J'espère que tu as bien profiter du spectacle... Prend un des verres si tu en as envie, je te l'offre. Même si tu as regardé sous ma robe. Un sourire s'étire au coin de tes lèvres, accompagné d'un clin d’œil et d'un nouveau baiser sur sa joue. Et d'un nouveau murmure. Profites de la vue...

Tu repars en sirotant ton verre, et rejoins ton amie avec une nouvelle musique rythmant vos corps Promis j'fais attention ! Mais il a regardé sous ma robe... Du coup j'voulais le taquiner... Il m'attire comme un aimant. Mais faut vraiment que j'me contrôle !
Une dernière musique raisonne, et tu prends les mains de ta belle et la fait tourner sur un air différent. Car faut profiter de la vie. Tant que vous êtes là. Vous êtes là pour ça. Pour Vivre.

[Fin du RP pour nous deux]

Commande:
 
Haiko Kanakis
Haiko Kanakis
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Haiko Kanakis, le  Jeu 7 Mar - 14:52

Pour Jenny et Kohane

J'essaie pas d'être un autre mais j'ai vraiment du mal à rester moi même. J'ai l'impression de tout faire de travers alors que j'essaie de me persuader que ce n'est pas le cas. Elle me le dirait sinon - tu crois ? Peut-être que le seul problème c'est que je réfléchis trop. J'ai les pensées toutes embrouillées et ça n'aide pas. Je ne sais même pas comment je dois me comporter avec elle, ni ce qui me fait à ce point chavirer. Elle n'a rien demandé la pauvre, moi je me conduis juste comme un parfait idiot. Je tente de me calmer mais avec ce besoin si fort de tout contrôler, je ne suis pas aidé. Tous le monde a à ce point peur de faire un faux pas où ne suis-je encore une fois qu'une exception dans le tas ?

Comme si elle avait sentit mon inquiétude, la blonde prend la parole presque pour me rassurer. Je lui souris timidement en me détendant un peu. Il faut vraiment que je respire - j'en ai l'air ridicule. Presque heureusement, une dame arrive pour nous servir. Situation bienvenue si elle ne demandait pas de faire face à un nouveau choix. Les boissons. Déglutissant, je réfléchis à toute vitesse. Pour ce qui est de se calmer, c'est raté. Oh heu, une bièreaubeurre s'il vous plaît ! Cela semblait être une valeur sûre et puis… Nous étions aux trois Balais tout de même ! J'espérais tout de même que ça ne soit pas trop alcoolisé vu comment je sais tenir l'alcool mais au final, je présume que me détendre ne peux vraiment pas me faire de mal.

Je laisse mon amie commander et souris poliment à la vendeuse. Que ce travail doit être ingrat ! Mes yeux viennent se plonger dans ceux de Jennifer et je suis un instant déstabilisé avant de me rappeler que je ne lui ai même pas encore répondu. Moi aussi ! Et je suis super content que tu ais pu venir ! Je tente de cacher le malaise dans ma voix. J'ai peur qu'elle imagine que je n'apprécie pas être là ou que sais je encore. C'est pas facile de parler, si j'étais toujours muet j'aurais pu lui écrire - ça aurait été plus simple. Mais j'ai trop peur de passer pour un lâche à présent. Déjà que j'ai du me servir d'un courrier pour oser l'inviter à sortir.

Tu vas bien toi ? Enfin depuis le temps. On a pas vraiment eu l'occasion de parler de tout ça mais… Enfin, je suis heureux d'être là moi aussi. J'essaie de parler clairement sans pouvoir m'empêcher de balbutier un peu de temps en temps. J'ai eu besoin de partir, tu sais, j'étais pas trop bien ici et je t'ai pas oubliée, je t'assure même si dans ma tête tu étais un peu… différente ? Ah ça, c'est sûr que les papillons dans le ventre c'était pas du tout prévu mais j'ai l'impression que la formulation est péjorative. Pas en mal hein ! T'es encore plus jolie et… Oh je m'embrouille, je suis désolé... Et là, franchement, personne n'aurait pu le nier.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Jennifer Wilson, le  Lun 18 Mar - 13:00

Pour Haiko et Kohane

Une serveuse ne se fait pas attendre pour prendre nos commandes. Je la reconnais tout de suite car c'est la même qui m'a servie la première fois que je suis venue ici toute seule. Je la regarde étirant un large sourire à son encontre et lui réponds sachant exactement ce que je veux moi aussi.

« La même chose s'il vous plait. »

Je reporte alors ensuite mon attention sur le brun qui me fait face me demandant comment je vais depuis le temps. C'est vrai. Le temps a bien filé depuis notre première rencontre à tous les deux. Une légère nostalgie me prend étrangement par surprise mais je finis par la chasser en écoutant attentivement ce qu'il est en train de me dire.

Un autre sourire s'affiche sur mes lèvres, cette fois qui lui est réservé rien qu'à lui. C'est d'abord un haussement de sourcil lorsqu'il me dit m'avoir trouvé différente puis je sens mes joues rosir sous son compliment qui me met un peu mal à l'aise alors que mon cœur se met à battre un peu plus vite que la moyenne mais pourtant, je ne peux m'empêcher de le trouver plus qu'adorable dans sa manière maladroite de me dire les choses ...

« Oh ne t'inquiètes pas ! Je trouve ça au contraire tout à fait charmant *petit clin d'oeil*. Je ne t'ai pas oublié non plus tu sais... et je.. enfin je me demandais souvent comment tu allais depuis que je ne te voyais plus à Poudlard mais je comprends que tu as du prendre un peu tes distances mais il faut croire que ça t'a été bénéfique. Comment ça différente ? En tout cas quand je t'ai revue ça m'a fait quelque chose et tu es aussi encore plus beau que dans mes souvenirs enfin je bref tu ne me laisses pas indifférente... »

Pfiou, moi aussi je crois que mes paroles vont plus vites que mes pensées... A voir ce qu'il souhaite vraiment de son côté mais une chose est sûre... c'est que je n'en reviens pas des progrès qu'il a fait. Oh bien sûr, il lui reste encore un peu de timidité en lui mais à l'époque, il ne parlait pas du tout et j'espère qu'il va continuer dans cette voie. Je suis en tout cas vraiment contente qu'il ait pris cette assurance là. Le fait qu'il ait pensé à moi à son retour me donne une émotion que je ne saurais décrire et c'est à demie fébrile que je joue nerveusement avec mes mains. Une manie que j'ai toujours eue aussi loin que mes souvenirs remontent lorsque je suis pas dans mon état normal. Je finis par lui répondre en toute franchise me remémorant de sa première question.

« Je vais bien, je te remercie. Entre les cours et mon travail à la Tête du Sanglier, je ne vois parfois pas mes journées passer mais j'aime ça, ça me convient bien. Ah oui, j'ai été engagée comme stagiaire là bas, tu seras le bienvenu si ça te dit un jour de venir faire un tour.  »

Je suis heureuse de le retrouver, heureuse de nos retrouvailles et je ne doute pas un seul instant qu'il en soit de même également de son côté.
Guéthenoc Ursion
Guéthenoc Ursion
Serdaigle
Serdaigle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Guéthenoc Ursion, le  Jeu 28 Mar - 21:29

Un Graal de biéraubeurre s'il vous plait !



En compagnie de Sora et de Dragomir. Et avec le LA de chacun.



Pousser les portes de la Taverne lui procura un bon plaisir. Trop longtemps, il avait éviter de s'y rendre, de peur de tomber dans de drôles de travers, évidement désapprouvé par sa Mère, et par la Dame du Lac soit dit en passant. Allez, juste une hein... Non, on reste pas sur une seule jambe là... Beh, et la p'tite sœur alors ? Oh ! Un dernier pour la route ! Elle était longue la route pour rentrer... En cette heure, il n'était point question pour Guéthenoc de s’enivrer. La Cause de cette réunion débutée dans la rue était trop importante.

Il pénétra donc dans l’atmosphère chaleureuse de la place et avisa une modeste table abandonnée. Il s'y dirigea et y prit place. Il attendit que ses compagnons eussent imités son geste mais ne patienta pas qu'un des servants de l'Officine prenne la commande pour commencer et préciser son explication commencée tantôt. Il se remémora ce qu'il avait dévoilé jusqu'à présent et reprit le fils de son récit.

- « Où en étais-Je ? De pure forme. Je Vous parlais donc de la Chevalerie... Savez-Vous qu'il y a plus de mille ans de cela, Merlin, que Ses culottes soient bénies, fonda, sous le conseil de la Dame du Lac, la Table Ronde ? Il mis cet Ordre sous la férule du roi Arthur et de ses Braves. A cette époque, le Monde était en proie aux Ténèbres, aux luttes intestines pour le Pouvoir, le danger guettant à chaque coin de rues. Cela ne Vous rappelle-t-il rien ? ».

La question était importante, car bien que mille années eussent passées depuis les événements qu'il relatait, rien n'avait véritablement changé...

- « L'Escuyer Arthur tira Excalibur de son Rocher et ainsi commença la Quêste du Graal. Cet objet est-il un mythe ? Est-ce une métaphore ? Il haussa les épaules. Toujours est-il que le Roi et ses Chevaliers passèrent leurs vies à sa recherche... Yvain, Mon Ancêtre participa à cette aventure. En vain... Ce qui est aussi important à souligner est que tous étaient doué du Don de la Magie en plus d'être des combattants émérites. Ils étaient les représentants de la Dame sur Terre...».

Il marqua encore une pause.

- « Or donc, Je Vous propose de Vous joindre à Moi, au sein de la nouvelle Table Ronde, la Table Ronde 2.0. Nous ne rechercherons pas le Graal. Je Vous propose d'être un phare dans la Nuit. La baguette et l'épée de Justice. Le bouclier de Paix, sûr et fiable. Celui qui ne faillira point ! ».

Une dernière pause avant de poser la question, maintenant gravée dans la roche.

- « Qu'en pensez-Vous ».

Mais que faisait donc le servant des Trois Balais ? Il mourrait de soif à présent.
Sora Okinawa
Sora Okinawa
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Sora Okinawa, le  Dim 7 Avr - 19:25

Intrigué par ce que le jeune homme à la diction particulière souhaitait te conter, tu le suivais à l’intérieur de l’établissement. D’ordinaire, tu ne mettais que peu souvent les pieds dans ce genre d’endroit vu que tu passais souvent ton temps libre seul. Cependant, il est vrai que tu as eu l’occasion d’y satisfaire ta soif à quelques reprises, déjà, accompagné de quelques connaissances. Les Trois Balais restait une enseigne que tu n’avais pas réellement l’habitude de fréquenter, même si tu la savais accueillante et chaleureuse.

Les portes de bois passées et refermées, l’homme à l’origine de cette petite entrevue dénicha une table libre où il se plaça volontiers. Tu suivis toi-même le mouvement, colonisant ces terres vides de ta ferme assise. Tu te questionnais sur le motif de cette petite entrevue, attendant que Guéthenoc commence à discourir. Il s’agirait apparemment de la chevalerie au temps de Merlin. Si ce nom t’étais familier, au vu du nombre incroyable de livres que tu avais lu, l’histoire de ce valeureux magicien et de ses fiers amis chevaliers, prince et autres rois ne t’étais guère particulièrement familière. Tu connaissais bien sur les grandes lignes, mais disons simplement que les mésaventures d’Izanami et Izanagi te paraissaient bien plus familières que celle du roi Arthur, de Merlin, de Lancelot et d’Yvain. Finalement, tu laissais le jeune homme commencer son récit, l’écoutant attentivement.

Au fil des explications de ton chevaleresque compagnon, tu acquiesçais ou, au contraire, réfutais ses affirmations. Si, bien sur, tu avais eu vent des histoires des Chevaliers de la Table Ronde, tu ignorais purement et simplement leur réalité, aussi bien que tu ignorais le contexte social de l’époque. Mais les explications du jeune homme t'aidèrent à enregistrer quelques informations essentielles : les Chevaliers de la Table Ronde avaient bel et bien existés, et étaient nés dans une période de grand troubles où ils se mirent en quête du graal. Intéressante chose que voilà : bien que tu appréciais fortement la magie, l’idée d’un objet magique existant depuis plus d’un millénaire te laissais sceptique. Dans ce monde, rien n’est impossible, tu l’avais appris sur le tas, mais cette question allait mériter plus de réflexions. Au final, cette quête avait donc continué durant toute l’existence de la Table Ronde.

Guéthenoc avait finalement terminé son récit, et tu étais à présent au courant de la raison de votre convocation, à toi et Dragomir. Une proposition. Celle de rejoindre la nouvelle Table Ronde, en compagnie de Guéthenoc. Cela te paraissait plutôt intéressant, comme invitation, si bien que tu étais fortement tenté. Cependant, ta conscience te disait d’en savoir un peu plus, avant d’accepter. Question de prudence et de curiosité, sans doute. Ainsi, tu posa la question qui te paraissait la plus importante.

- Tout cela est réellement intéressant, du coup j’aurai une première question. Qui d’autre serait susceptible de se joindre à la Table, ou en fait déjà partie ?

Connaître ses compagnons est très important, la base d’un bon voyage, n’est-ce pas ?
Contenu sponsorisé

En Salle Principale - Page 5 Empty
Re: En Salle Principale
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 6

 En Salle Principale

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.