AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 9 sur 10
La Mezzanine
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Malena Kane
Serdaigle
Serdaigle

La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Malena Kane, le  Mar 14 Avr - 12:28

Saison 30.
Rp3 - suite précédente du Rp2.
PV Matilda.


Le lendemain, ce fut une journée de grande fatigue et de silence.

Au réveil, les muscles étaient endoloris, les épaules étaient lourdes, accentuant sa démarche de fauve, une démarche de fauve fatigué,
la tête embrumée.

Le retour au coeur du monde magique l’avait éprouvé-e. Plus qu’yel ne l’aurait envisagé ou même pensé. Malena avait franchi la frontière, la limite, selon certains, entre les deux mondes. Yel était donc revenu-e.
Mais revenu-e de quoi ?

La nuit avait été longue.
Elle avait encore le goût de sa rencontre avec Lilith, oui, Lilith,
son prénom était encore là, gardé au chaud. Le seul. Comme si tous les autres avaient disparu ou n’étaient que souvenirs incertains, brume. Tout était enfermé dans un coffre, là, sous ses yeux, à portée de mains, un coffre dont ne s’échappaient que des murmures, de faibles murmures, pas assez faibles pour ne pas l’attirer à lui. Continuellement. Sans toutefois lui donner accès à son contenu.
Mais quel contenu ?

Sans l’avoir vraiment décidé-e, comme guidé-e par une partie d’yel qui échappait à son contrôle, Malena arriva à Pré-au-Lard. Le nom, l’endroit raviva des fragments de sa mémoire. Des étincelles trop brèves, trop rapides pour espérer les attraper, mais qui certifièrent - sans preuve concrète, qu’yel connaissait cet endroit. Qu’yel le connaissait même très bien.

Des centaines de pas et plusieurs minutes plus tard, l’ancien-ne dirlo des Serdaigles faisait face à l’entrée des Trois-Balais. L’intuition l’intimait d’y entrer. La chaleur qui s’en dégageait, aussi. Yel poussa la porte et fut enveloppé-e dans un tourbillon d’odeurs délicieuses et délicates.

Combien de temps resta-t-yel ainsi ?, difficile à dire, mais après un moment qui lui aurait été impossible à déterminer, Malena s’engouffra un peu plus loin dans ces lieux familiers. Tel un chat avançant prudemment pour conquérir un nouvel territoire d’apparence agréable mais teinté d’une légère inconnue, yel l’apprivoisait. Len~te~ment.

Ses yeux cherchèrent des visages connus, des repères de toutes formes - sans succès.
Il était étrange d’être là, sans en avoir eu la volonté, sans rien attendre. Sans attendre personne.
Bon. Autant prendre un truc à boire.

Yel monta les marches, toujours aux aguets, passant inaperçu-e aux yeux de Kohane, cachée derrière le bar.

En hauteur, la mezzanine était parfaite.
Yel prit place à une table… et attendit.
Une, deux, trois secondes, un temps interminable, bien trop long à supporter.
Yel attrapa le menu… et attendit.
Quoi prendre ?, de quoi avait-yel envie ?
Une, deux, trois secondes, un temps interminable.
Alors, Malena se retourna et conquit sans ménagement la table voisine :
celle d’une jeune aiglon qu’yel avait remarqué en montant.

- Qu’est-ce que les gens prennent ici, en général ?
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Matt Deliers, le  Mar 14 Avr - 21:30


   
Service en salle Mathilda Grayling & Malena KaneFinalement travailler était une notion intéressante aux yeux du Deliers. Concentré. Organisé. Nonchalance dissipée. De certains diront qu'il avait changé. Aujourd'hui dans le roulement, il s'occupait de la mezzanine. Cela lui convenait parfaitement. Petit salon intime à l'abri des regards indiscrets. Repère éphémère de petits cachottiers ou d'érudits confirmés. Le regard en alerte, prêt à répondre au moindre besoin, il avait noté la présence d'une petite fille seule. Peu souriante elle avait l'air ennuyeusement... ennuyée. Pas même la carte ne semblait répondre à ses envies. « Wow. »

Débarassant une table avec aisance, Matt repartit en sens inverse dans l'escalier puis ves les cuisines. Le Gryffondor déposa les verres sur un plan de cuisine. Réflexion quant à sa prochaine mission d'approcher cette jeune et mystérieuse créature frôlant la déprime.
Aucun signe de vie d'Elias. Dommage car le Deliers aimait bien le boss. A la place il y avait le supra-boss. Kohane. Echange de quelques mots avec la patronne. Il s'octroya une légère pause justifiant cette dernière par la probable indécision de la gamine sur ce qu'elle allait commander.

Au bout de quelques minutes, le petit Lion remonta finalement dans la mezzanine d'un pas décidé. Les prunelles constatèrent que la petite fille seule n'était plus... seule. « Wow. » Une autre personne l'avait rejoint à sa table. Choix judicieux que de venir dans ce coin. Profiter logiquement des fauteuils ultra-confort. S'avançant jusqu'à la table, Matt décocha un sourire aux deux... Demoiselles ?
Oupsiii. A dire vrai, il ne savait dire si l'Autre était une fille ou un garçon. Eviter le flottement. Tambour battant. « Bonjour à vous, et bienvenue ! ». Légère rapide inclinaison. Propre. Distingué. Redoublement d'une politesse obligée auquel il se prêtait volontiers. « Je vous laisse choisir. N'hésitez pas à m'appeler quand ce sera bon ou si vous avez des questions. » Nouveau sourire avant de s'éclipser pour aller checker un autre client.

Matilda Grayling
Matilda Grayling
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Matilda Grayling, le  Ven 17 Avr - 21:47

La fillette avait parcouru plusieurs fois les mots écris sur la carte. Analysant chaque produit. Elle avait bien entendu parlé de l'incontournable Bièraubeurre, mais n'avait pas envie de s'aventurer à prendre une boisson nouvelle pour elle, déjà qu'elle avait pris le risque de s'aventurer dans un lieu qu'elle ne connaissait pas. Le chocolat chaud lui faisait bien envie, mais il était quand même dommage d'être arrivé jusqu'ici pour acheter une boisson qu'elle buvait déjà tous les matins à Poudlard. Et pourquoi pas manger ? Non. Voilà une décision qu'elle avait déjà prise. Elle n'avait pas faim, et n'avait pas envie de s'attarder trop longtemps seule dans ce bar pour l'instant inconnu. Une autre fois peut-être. Le choix se réduisait drastiquement. Pourquoi était-il alors encore aussi difficile à faire ?
" Qu’est-ce que les gens prennent ici, en général ?"
Matilda ne réagit pas à la voix qu'elle avait entendu à la table d'à côté, qui de toute évidence s'adressait à quelqu'un d'autre.
Et en même temps, le chocolat chaud c'était une valeur sûre non ? Et pas très cher. Et puis il devait y avoir de l'alcool dans la Bièraubeurre, ce n'était pas de son âge. Ses parents ne l'avaient pas élevée comme cela. Elle aurait pu prendre une tisane aussi, c'était bon la tisane, et cela laissait du choix parmi les saveurs. Et voilà, encore un potentiel choix à faire. Comme si cela n'était pas assez compliqué.
"Bonjour à vous, et bienvenue !" s'exclama une deuxième voix, assez forte pour faire lever le nez de Matilda. Pas de doute, le serveur s'adressait bien à elle. Mais pas uniquement, il parlait également à un ou une autre client ou cliente, dont Matilda n'avait pas remarqué que cette personne était aussi proche, et dont elle ne parvenait pas à déterminer le genre. Il lui semblait seulement l'avoir déjà vu quelque part, et le fait de se rendre compte que c'était probablement à elle que cette personne s'était adressé, puisque le serveur n'était arrivé qu'après et qu'il n'y avait personne d'autre à sa table, rendait la jeune serdaigle encore plus perplexe. A cela s'ajoutais le fait que le garçon attendait sans doute une réponse quant à son choix de boisson, et que l'autre client.e aussi, alors que sa décision n'était toujours pas prise.
"Euh..." Et voilà encore une autre preuve que la communication avec d'autres gens n'était qu'une source de complications. Elle aurait dû rester en haut de sa tour avec ses bouquins et elle se serait fait elle même son chocolat chaud.
"Et bien... Je ne sais pas, je n'ai pas encore décidé" Elle jeta un regard vers l'autre client.e. Il/Elle avait peut-être finalement trouvé consommation à son goût, et interviendrait pour le signalé au serveur. Ou bien demanderais un conseil. Chose que Matilda pouvait tout aussi bien faire soi dit en passant.
"Je vous laisse choisir. N'hésitez pas à m'appeler quand ce sera bon ou si vous avez des questions." dit le serveur en souriant. Tiens il n'était pas à Poudlard lui d'ailleurs ? Dans tous les cas il était reparti. Ce qui était tout à fait légitime, l'incapacité de Matilda à faire des choix et à oser s'adresser à autrui sans avoir l'impression que sa vie en dépendait lui faisait déjà perdre assez de temps comme cela, elle n'allait pas faire perdre celui des autres, surtout ceux qui travaillent.
Il lui semblait cependant nécessaire de se justifier auprès du/de la client.e qui était toujours là, comme pour s'excuser de ne pas l'avoir écouté dans un premier temps, et d'avoir faillit à sa tache de répondre une boisson au garçon qui le lui demandait, ou même de lui demander un conseil. Elle plongea alors dans les yeux sombres de l'inconnu.e son propre regard gris, et énonça d'une voix timide :
"C'est la première fois que je viens ici, je ne connais pas du tout les spécialités, où ce que les gens aiment le plus..."
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Eileen I. Hilswood, le  Sam 18 Avr - 16:58

~~Riley & Kohane~~
~~Flashback, il y a deux ans (saison 28)~~
~~Printemps~~


Izsa ne savait pas si elle avait été parfaitement claire, mais en tout cas l'essentiel de son discours avait été compris. Elle s'en rendit compte à la question qui s'ensuivit :

- Si j'ai bien compris, vous allez prélever un peu de mon sang et comparer la charge magique de mes mitochondries à celle de sorciers "certifiés" Sang-Pur, Sang-Mêlé ou Né-Moldu ? Ou du moins, dont l'ascendance est connue ?

Elle parlait vite, et de manière enthousiaste. Pendant une seconde, Izsa se demanda si elle ne lui avait pas donné trop d'espoir... Mais non, de son coté aussi, elle était plutôt confiante. D'autant plus qu'elle avait déjà des idées de qui pourrait être des parfaits sujets pour de l'étalonnage. A commencer par elle-même, bien sûr.

- La question n'est pas tant la pureté de leur sang que à quand remonte la dernière moldue en lignée maternelle, mais oui, c'est l'idée. Elle sourit à l'idée que son sang puisse avoir la moindre importante, ce qui était une chose des plus inédites pour notre sorcière au sang certifié "mêlé, plus mêlé" tu meurs. Ca sera peut-être un peu compliqué de trouver quelqu'un dont la mère est moldue... pas que ça soit rare mais ça parait parfois une question impolie... Mais pour le reste ça devrait aller. Ma mère est né-moldue, si bien que dans le pire des cas elle pourra servir de premier échelon, et je servirais de deuxième. Un échantillon par type de sang était probablement trop peu pour des résultats précis, mais cela pourrait permettre d'exclure certaines possibilités, tout de même. Et pour ce qui est de trouver des Sang-Purs, ça n'est malheureusement pas un problème... La plupart sont très vocaux là-dessus. Pas qu'il faille tous les croire sur parole.

Oups. Elle avait parlé politique ? Damn. Ça finissait toujours par lui échapper. En même temps, elle préférait dire tout haut ce qu'elle pensait, pour avoir une idée claire de ce que pensait son interlocuteur. Dans le cas présent, elle aurait trouvé bien ironique que la jeune étudiante soit pro-Sang-Pur : vu qu'elle ne connaissait pas ses parents, elle pouvait être la plus Née-Moldue des Nés-Moldus. Ironique, mais pas impossible, cependant : il n'y avait qu'à voir l'ascendance de Voldemort pour se rendre compte que "logique" n'était pas maître-mot de cette idéologie.

- Ce projet doit coûter beaucoup d'argent, et prendre beaucoup de temps... Pour le premier, je ne peux malheureusement pas vous aider, mais pour le second... Je peux vous l'offrir sans compter !

Izsa failli rejeter l'offre d'un revers de la main, mais décida tout de même de la considérer un instant. Des moyens, elle en avait. Elle était payé par le Ministère, et si jamais il fallait un coup de pouce, elle avait une somme rondelette qui l'attendait à Gringotts grâce à ses créations faites pour Ollivander's. Pour ce qui était du temps, elle en avait aussi. Ou du moins, elle avait le temps qu'on pouvait compter pour un travail à plein temps : encore une fois, c'était le Ministère qui payait. Qui la payait elle pour faire des expériences bizarres, oui. C'était bien là, la raison pour laquelle elle était devenue Lange-de-Plomb. Après, dire qu'elle "avait du temps" était clairement très exagéré. Des journées de 30 heures n'auraient pas été suffisantes pour faire tout les projets qu'elle avait en cours. Mais ça, c'était sa faute : elle avait toujours tendance à partir dans tout les sens. Cette fois-ci, elle allait devoir se concentrer un peu, au moins sur plusieurs mois à la suite. Elle réfléchit un instant à ce que Riley pourrait lui fournir. Ni temps, ni argent mais...

- Et bien tu pourrais me transmettre des échantillons, peut-être ? Si tu connais des élèves qui seraient prêts à fournir de leur sang, et qui connaissent leur ascendance. Evidemment, j'assure personnellement que leur sang ne serait utilisé que dans ce projet, et aucune information ne serait récoltés sur eux. Vu le Directeur de la Justice Magique qui à l'air de se profiler... oui, Izsa n'aimait pas bien lorsque des conservateurs s'élevaient dans les rangs du Département les plus important du Ministère - heureusement au niveau 9, ils ne devaient de compte à personne. Enfin, si ils craignent quoi que se soit, il faut qu'ils sachent que je n'ai pas besoin de leur nom, ou de quelque informations personnelles que se soit. Un échantillon et un statut de sang anonyme sont parfaitement suffisants.

- Quand pensez-vous commencer ces travaux ? Avez-vous un laboratoire, ou quelque chose comme ça ?

Well... A qui pensait-elle parler ?

- Je suis Langue-de-Plomb... dit-elle, un peu circonspecte. Ça n'était pas justement pour cela que Riley l'avait contacté ? Est-ce que travailler au Département des Mystères ne présupposait pas qu'elle avait accès aux meilleurs laboratoires magiques de Grande-Bretagne ? Et quand je ne suis pas au Ministère, j'ai un petit atelier sur l'Allée des Embrumes. Probablement l'endroit le moins bien ordonné de tous les alentours, et étant donné les alentours ça n'était pas peu dire. Nous pourrions nous y retrouver pour parler du projet... si elle n'avait pas peur de se transformer en quelque chose de vaguement sapiens en marchant sur une expérience mal terminée qui traînait sur le plancher. Enfin, durant les vacances scolaires. D'ici là, on pourrait avoir quelques premiers échantillons pour voir un peu dans quelle direction nous nous dirigeons.
Malena Kane
Malena Kane
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Malena Kane, le  Mer 6 Mai - 20:50

Saison 30.
Rp3 - suite précédente du Rp2.
PV Matilda



Il suffit d’un nuage qui passait naïvement par là, une (très) légère obscurité et voilà qu’yel se laissa une nouvelle fois emporter dans le flux de ses pensées. C’était un de ces matins fatigués, sans but à l’horizon, un de ces matins qui se trainait, passif en proie à la contemplation douce du temps qui continue d’avancer. Quelques vestiges du passé suivaient son sillage et venaient lécher les plages de sa mémoire.

Malena ne fit aucunement attention au serveur qui s’était approché de sa (leur?) table. Yel s’était amarré-e au blason bleu et d’argent qui ornait le vêtement de sa jeune interlocutrice. Son insigne de Dirlo des aigles brillait avec le même éclat, ce même éclat d’appartenance. Les mois passés ici, au sein du château, à la direction, ça, Mal s’en souvenait, avait été délicieux. Emprunts d’insouciance et de légèreté de l’être.

- C’est la première fois que je viens ici, je ne connais pas du tout les spécialités, où ce que les gens aiment le plus…

Mal eut un sourire. Était-il bienveillant ? Ou faussement tendre ? Difficile à savoir.
Il paraissait lointain.

- Ce que les gens aiment le plus, c’est qu’on leur dise quoi choisir… dit-yel en reportant son attention sur la carte. Un peu d’alcool pour oublier la journée qui va commencer. Voilà ce que les gens aiment le plus. Un Hakuna Banana ? Ou un Honesty et son est de vérité. Peut-être un Dark Side ? Hum…

Après quelques secondes de recherches, Malena regarda durement la jeune Serdy
- Et toi, qu’est-ce que tu aimes le plus ?

Un regard dur, certes, mais surtout provocateur.
Qu’allait être sa réponse ? Malena l’attendait étrangement avec beaucoup d’impatience et d’espérance.
Kochi Hakano
Kochi Hakano
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Kochi Hakano, le  Dim 10 Mai - 17:58

こち
はかの

Dictame ou hippogriffe ?
with Jennifer Wilson
- Saison 31, Printemps


Vendredi soir. 19h50.
Assis depuis cinq minutes, bras croisés, j'attendais patiemment. Pour une fois que j'étais en avance quelque part : je me félicitai intérieurement. Autour de moi ? Des bourdonnements incessants. Du bruit. Des bribes de conversation. Des éclats de rire. Du monde. Le pub respirait la joie de vivre. Ses occupants d'un soir étaient sans nul doute venus célébrer la fin de la semaine.

Pendant le temps restant avant que la jeune demoiselle n'arrive, je passai ma tenue en revue. Un tee-shirt blanc. Une veste de blazer noire classique. Un jean. Des « All Star » noires. Tenue simple. Un coup de peigne discipliné. Rien d'alarmant. Un coup d’œil autour pour juger les étudiants, ils étaient habillés de manière plus ou moins similaire. Parfait ! Je me fondais ainsi dans le décor. Une simple soirée entre deux personnes disciplinées. Et je devais avouer que cette Mademoiselle Wilson m'intriguait au plus haut point. Sa dernière lettre m'avait tout de suite séduite. Et je me surprenais à vouloir en apprendre davantage. Sur elle. Sur l'Europe. Sur comment la vie fonctionnait ici - danc cette partie du monde magique.

En attendant qu'elle ne se pointe - et pour éviter qu'un serveur ne vienne trop rapidement à moi - je me plongeai le nez dans une carte. Mon choix n'étant pas encore fait ; ils devraient logiquement me laisser tranquille pour le moment. Bientôt vingt heures, dans quelques minutes. Délaissant quelques instants le menu, mes yeux analysaient rapidement un groupe d'étudiants en pleine discussion. Ils étaient de Poudlard. J'y avais fait ma dernière année de scolarité. Chez les Gryffondor. Cela remontait à il y a un peu plus d'un an désormais.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Jennifer Wilson, le  Lun 11 Mai - 19:28

Dictame or Hippogriffe ?
Saison 31*Printemps
Pv Kochi

Arrêtée devant l’établissement, j’apporte une dernière retouche à mon maquillage face au miroir ouvert tenu dans ma main. Une fois satisfaite, je finis par tout ranger dans mon sac. Il est temps d'y ailler. Outils pas forcément nécessaires mais bien utiles quand même lorsqu'on avait besoin d’eux. Bien sûr. Il ne s’agissait pas de ressembler à un pot de peinture, oh Girl.. really ? mais une touche féminine faisait toujours son effet, non ? Dernier ajustement également à ma tenue : une jupe marron et ses collants noirs assortis d’un pull noir à manches longues, les cheveux lâchés, voilà qui faisait parfaitement l’affaire pour ce genre de rendez-vous… ? Je ne savais pas vraiment comment le définir moi-même. Immédiatement un jeune lion s’insinue dans mon esprit et je ne peux nier la culpabilité qui est en train de gagner doucement du terrain mais bon comment devrais-je prendre le fait qu'il soit tout le temps avec son "Amie Rouge" ? Grimace. Jalouse, moi ? Pas du tout. A cette idée, mon cœur s'affole de nouveau mais je l'intime de se taire, cette fois il allait m'écouter. En y réfléchissant, je me dis que la communication nous manquait cruellement, entre nous, mais là ne serait pas le sujet du jour puis, ce soir, j'étais là pour Kochi, uniquement. Dans un regain d'énergie, je passe la porte et prend le chemin des escaliers Bref, nous verrons bien la nature finale de ce dernier mais je devais admettre mon impatience à le revoir. D’ailleurs, c’était bien la première fois que je sortais avec un client d’Ollivander’s, était-ce important ? La question ne se posait pas. Notre correspondance échangée brève mais intense m’avait des plus conquises. Je ne mets pas longtemps à rejoindre la mezzanine. Un regard circulaire à la salle, attentive, je le repère facilement déjà assis à l'une des tables et me dirige ensuite vers lui, déterminée. Si je suis nerveuse ? Extérieurement ? Non. Intérieurement ? Totalement.  

« Bonsoir, je vois que vous êtes plus en avance que moi. J'espère que mon choix vous plait. »

Le sourire aux lèvres bien qu'un peu nerveuse, mon attitude laisse pourtant deviner une attitude sereine qui se dégage. Face à lui, je je ne sais trop comment le saluer, dois je lui faire la bise ? mais pour l'avoir vu faire à Ollivander's, je finis par légèrement me pencher pour m'incliner. Rapidement, je viens prendre place face à lui déroulant mon écharpe autour du coup pour la placer sur le dos de ma chaise.

« Pour tout vous dire, je ne connaissais pas du tout cette partie, c'est très coquet. Vous avez bien fait !  »

Un comble pour lui avoir proposé cet endroit mais j'aimais beaucoup. Osant poser un peu plus mon regard sur lui, je ne peux que porter le même jugement à son encontre. La carte entre ses mains, il n'avait pas l'air d'avoir encore commandé. Bon. Finalement, je n'étais pas si en retard que ça.
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Matt Deliers, le  Mar 12 Mai - 0:59


   
Service en salle Kochi Hakano & Jennifer WilsonVendredi soir. Pas loin des 19h45 qu'il y avait déjà un peuple fou. Il y avait du monde. Il y avait du très beau monde même ! Forcément, c'était le weekend : tout le monde voulait sortir boire une bière (ou sept), s'amuser pour ensuite rentrer à pas d'heure.
La Reine de la Maison coulait à flots. Une Bièraubeurre impériale → un vrai régal ! Maintenant que le Deliers y pensait ; c'était la patronne qui devait être contente. Kohane adorait qu'il y ait du monde. Car « bar bien rempli » signifiait « clients aux poches bien garnies ». Une équation évidente qui lui permettait - du moins Matt la soupçonnait fortement - de dormir sereinement la nuit sur son oreiller rembourré de gallions.

Même la Mezzanine était remplie ce soir. La pièce d'habitude si discrète et à l'abri des regards indiscrets était désormais aussi convoitée que le reste des Trois Balais. Un groupe d'étudiants par-ci. Trois sorciers assez âgés par-là. Deux filles qui discutent dans un coin. Un type tout seul à sa table en train d'examiner la carte. Quatre autres personnes quasiment dissimulées dans le fond. Prochaine cible verrouillée du Deliers : l'homme tout seul. Matt l'avait vite fait observé : asiatique, classe mais naturel, bien habillé, bien peigné. Quoique.. Réflexion faite : si l'type lisait la carte, c'est qu'il n'avait pas encore choisi.. Le Rouge lui laisserait le temps de se décider.

D'un rapide coup d’œil le petit Lion s'assurait que personne d'Autres n'ait besoin de lui. Non. Perfect. Il redescendit dans la salle du bas pour aller au comptoir. Un clin d'oeil à son binôme Joudy qui s'occupait de la zone principale avec le boss aux aguets derrière son comptoir et toujours là en renforts. Efficace le bonhomme ! D'ailleurs Elias venait de lui demander d'aller chercher des bouteilles dans la réserve. Le griffon s'exécuta sans broncher. Il revint six minutes plus tard avec ce qu'Elias lui avait demandé. Il appréciait énormément le boss, et il espérait vraiment que l'inverse soit réciproque. Pour cela il se donnait à 105% sur chaque service.

Bon.. Le client là-haut dans la Mezza avait du choisir ce qu'il souhaitait depuis l'temps. Un regard au cadran, les vingt heures étaient passées. Il remonta les marches pour s'arrêter net sur la dernière. Pxtain... Jennifer ! Yeux grands ouverts sous l'effet de surprise. Il resta stoïque en repérant la silhouette de la Serdaigle. Woaaa.. Elle était à la table de ce type. Ils se connaissaient ? Oh. Bien habillés tous les deux. Pire encore, l'intimité de l'endroit révélait une Jennifer maquillée avait les cheveux détachés. Fallait pas être un crétin fini au Pur-Feu pour comprendre le tableau.
La gorge nouée immédiatement ; on essayait de l'asphyxier. Pxtain. Quelle désagréable sensation. Un dernier regard avant qu'il ne se fasse repérer - la dernière chose qu'il souhaitait en cet instant - avant de disparaître dans l'escalier. Le Deliers, jaloux ? Pfeuuuh. Abattu en plein vol. Décomposé. Dégoûté. Il traîna des pieds jusqu'au comptoir avec une gueule de déterré.

« Hey boss. » Matt était frustré voire énervé. Bon, ok.. Gisèle et le fait qu'ils soient toujours fourrés ensemble devait y jouer pour beaucoup. « Y a du monde là-haut qui veut passer commande. » La Serdaigle l'avait très vite compris. Mais quand même ! Pxtain. Rictus amer. Jalousie égoïste ; voilà ce qu'il était. « J'me sens pas très bien. J'vais me poser dans la réserve quelques minutes. » Blanc comme un linge, il avait chaud. Prenant une bouteille d'eau qui osait traîner dans les parages, sa bouche desséchée en défonça les trois quarts. Le petit Lion disparut dans la réserve sans attendre une quelconque validation du supérieur.

Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Elias Baxter, le  Mar 12 Mai - 15:37

SERVICE
Kochi & Jennifer + Matt un peu


Le pub était bon-dé. Ça faisait plaisir à voir. Y avait du tonneau qui se vidait, et du gallion qui s'encaissait, encore et encore. La foulée pressée de mettre un point final à la semaine, ou de faire la virgule vers le weekend. Matt, j'suis en rade de liqueur de poire. Et d'absinthe aussi ! Ça descendait du Ty Boop en masse, et du Dark Side aussi. Ça allait pécho sec. Sauf Alphonse évidemment. Il avait rien compris Alphonse, il était parti sur du Jeseitou en veux tu en voilà, à brayer des faits totalement inintéressants sur les Clabbert et leurs méthodes de reproduction. C'était sans doute pas pour rien qu'on l'avait rebaptisé l'éternel éconduit. L'efficacité du Deliers n'étant plus à prouvé, le stagiaire reparut dans les quelques minutes bouteilles en main. Elias le remercia d'un sourire entendu tout en récupérant une poignée de mornilles auprès de la charmante demoiselle qui venait de lui commander un énième cocktail - le rouge à ses joues indiquait pourtant qu'elle ferait mieux s'abstenir. Tu gère Matt. Même sous pression, le gamin envoyait du lourd. Suffisait de renflouer ses stocks de produits laitier régulièrement. Elias avait pris l'habitude de trinquer un bon verre bien crémeux avec lui quand y avait un semblant de temps dans le service. J'vais prendre la même chose s'il vous plait ! Ah, le Dark Sider du soir. Celui là avait bien enfilé deux cocktails dans la dernière heures. La main leste chopa l'absinthe et s'activa à répondre à la demande grandissante. Le comptoir était envahit.

Il capte entre deux coulées foudroyantes le stagiaire qui revient de la mezzanine. Y a trois choses qui le font tiquer. La première, le gosse à le visage fermé de celui qui vient d'assister à un enterrement. La deuxième, un Hey boss tout sauf enthousiaste qu'a l'air de lui arracher la langue. La dernière, un regard vide, presque fuyant. Y a du monde là-haut qui veut passer commande. Sans déconner. Elias hausse un sourcil, prêt à rétorquer que là aussi y a du monde qui veut passer commande. Mais un rictus du Deliers l'en empêche. J'me sens pas très bien. J'vais me poser dans la réserve quelques minutes. Ah. Yes. M'sieur, un Ty'Boop s'il vous plait ! Bordeeeeel. Elias se tourne vers la cliente en se pinçant l'arrête du nez. Choper la liqueur de poire. Verser le whisky, la vodka. Agrémenter de passion, nuancer de glaçons. Paille. Parasol. Tendre. Encaisser. Capter que le Deliers s'est vraiment cassé. Bordeeeel, Kat ?! L'appel à l'aide ne passe pas inaperçu. La Kat est toujours sur le qui-vive, même après une saucée de rhum en sombrero. Elle est à ses côtés en quelques instants, lui vole son chiffon, accroche à sa taille un tablier noir trouvé derrière le comptoir, visse sur sa tête la casquette d'Arty et sort le grand jeu. T'es une déesse Kitty Kat. Je gère ton comptoir t'inquiète. Un baiser sur la joue, un sourire guilleret. Elias s'envole vers la mezzanine.

C'est envahit par la jeunesse, et le brouhaha de discussions enflammées sur une professeur de Poudlard. Une certaine De Lanxorre. Qu'aurait enterré des gens dans ses plantes en pot. Il regretterait presque d'avoir quitter son poste en Potions. Cela dit il aurait pas pu être témoin d'autant de rumeurs qu'entre les murs du pub. Il avise un couple tout bien sapé, en probable rendez-vous galant. Si, ils sont trop bien sapés pour que ce soit anodin. Elias fait deux et deux en deux deux. Un Matt défait qui descend de sa Mezzanine. Soit il était amoureux de sa prof et il appréciait pas entendre sa critique graveuleuse, soit c'était un de ceux là qu'avait décapité sa bonne humeur. Il optait plutôt pour l'option deux. Restait à savoir si c'était l'asiat ou la jolie blonde. Ça lui prit quelques secondes d'arriver à leur hauteur, carnet en main, stylo prêt à rouler sur le papier. Bonsoir M'sieur dames, Elias pour vous servir. La pression du comptoir évacuée, il pouvait prendre un peu son temps. Il capta le regard bleu électrique de la nana et fit sa petite conclusion personnelle. C'était elle, ça paraissait évident. Il imaginait très bien le jeune Matt perdre la boule pour ce genre d'étudiante au regard de biche. Restait à savoir si le Deliers venait de se faire cocu, allait se faire cocu, ou n'avait pas encore eu l'occasion d'être appelé cocu. Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ? Il darda sur eux un oeil bienveillant.
Kochi Hakano
Kochi Hakano
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Kochi Hakano, le  Jeu 14 Mai - 23:30

こち
はかの

Dictame ou hippogriffe ?
with Jennifer Wilson
- Saison 31, Printemps


Mon choix, dénué d'originalité, porterait sur la Bièraubeurre. Boisson emblématique des lieux à la saveur inégalée, d'après ce qui était écrit. Quoi de mieux que le produit phare du bar pour se forger une opinion ? « Bonsoir, je vois que vous êtes plus en avance que moi. J'espère que mon choix vous plait. » Mon regard quitta la carte pour se poser sur la demoiselle resplendissante se tenant debout face à moi. « Bonsoir. » J'hésitai à me lever. Devrais-je ? J'ignorai comment les gens se saluaient ici. Je la vis élégamment s'incliner la tête légèrement en avant. Je masquai ma surprise impressionnée. Je répondis à sa question. « Très bon choix. C'est parfait. » Un bref signe de tête en retour quand nos regards se croisèrent. Finalement je restai assis et Mlle Wilson ne tarda point à me rejoindre, prenant place sur la chaise en face.

« Pour tout vous dire, je ne connaissais pas du tout cette partie, c'est très coquet. Vous avez bien fait ! » Je balayai la pièce d'un nouveau regard circulaire. L'endroit était très accueillant. Pas étonnant qu'il soit prisé des étudiants de Poudlard. « J'ai fait ma dernière année d'études à Poudlard. Et pourtant je n'étais jamais venu dans cet endroit. » Ce bar était définitivement très vivant, très plaisant et avec une très bonne ambiance. Posant la carte, je la fis pivoter pour m'empresser de lui donner. « Je n'ai pas encore commandé. » Pendant qu'elle s'affairait à lire je m'autorisais à l'observer. Un subtil maquillage. Une tenue élégante. Elle était ravissante. Le noir lui allait très bien malgré que ce soit une couleur largement connotée - que moi aussi j'appréciais. Je ne savais quel âge lui donner en revanche. Je n'étais pas doué pour ce petit jeu.

Au bout d'un moment un serveur vint nous voir. Ce n'était pas le jeune blond aperçu tout à l'heure. Je regardai l'homme avec bienveillance et respect. Plus âgé. Plus brun. Plus d'assurance. Elias, qu'il s'appelait. Je notai cette info dans un coin de ma tête et relevai son sens du service tout aussi professionnel que celui de Mlle Wilson à Ollivander's. Ce qui ferait plaisir, la question était posée. « Bonsoir. » Ma réponse mûrement réfléchie franchit mes lèvres tandis que mes yeux interrogateurs dévisageaient la demoiselle avant de répondre à Elias. « Une Bièraubeurre. S'il vous plait. » Je le regardai noter sur son carnet. Je demandai à la jeune femme. « Et pour vous ? » Que prendrait-elle ? Mes doigts de chaque main se croisèrent en attendant que Mlle Wilson ait choisie.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Jennifer Wilson, le  Lun 18 Mai - 0:34

Dictame or Hippogriffe ?
Saison 31*Printemps
Pv Kochi ,Matt & Elias

Sentant mon approche, l’ancien client d’Ollivander’s avait vite cessé de lire sa carte pour porter son attention sur ma personne. Sourire naissant sur la commissure des lèvres, la chaleur de son accueil ne me laissait pas indifférente. Kochi avait cette classe, cette grâce naturellement distinguée qu’avait la plupart des Japonais et qui pouvait parfois vous déstabiliser dès la première rencontre. Remarquant sa veste, lui aussi avait opté pour le noir bien que sombre, il l’a portait très bien tout comme le vêtement lui-même. A croire qu'on avait eu la même pensée pour cette couleur ce soir. Son raffinement déjà observé à la boutique ne me manquait pas de m’intriguer un peu plus. Ayant pris place et maintenant un peu plus à mon aise, mains jointes sur la table, il confirme mon choix pour ce bar et c’est un sourire plus large encore se dessine sur mes lèvres. Un endroit qui lui est apparemment familier pour l'avoir côtoyé par ses soins durant sa dernière étude. Il avait donc étudié à Poudlard. Mon regard légèrement plus profond, je ne peux qu'être de plus en plus intéressée. Voilà une information que je garde dans un coin de ma tête qui m’amène à une autre question mais pas pour tout de suite. « Votre dernière année à Poudlard, vous dites ? J’espère que vous l’avez appréciée. Il me reste deux ans à réaliser encore, je souhaite les voir vite passer. » Entre un sourire à demi gêné mais à la fois sincère, je hausse des épaules de façon nonchalante. Ne disant rien de plus sous cette révélation à l’apparence anodine, une de mes mains s’avance pour m’emparer de la carte à son annonce de n'avoir pas encore commandé. J'ai un sourire au coin sous cette galanterie affirmée et appréciée, une fois de plus, je laisse mes pupilles parcourir la carte ne sachant ce que je vais prendre. La carte est complète et parfaitement bien travaillée mais face à ses nombreux choix, mon regard se laisse distraire durant un court instant vers les escaliers de la mezzanine. Oh la vache ! Le cœur qui s'emballe d'un coup furieusement, je crois avoir soudainement une hallucination mais non, je ne peux pas avoir rêvé c’est bien lui !! Heureusement que je ne suis pas en train de boire car pour le coup, je me serais probablement étouffer dans mon propre verre par la vision que je viens d'avoir. « Matt ?!!! » Mince, j’ai parlé à haute voix ? Oups. Regard bref vers Kochi tandis que mes joues s’empourprent sentant en même temps la température de mon corps monter d'un coup. Il travaille ici ? Oh bordel ! Comment pouvais-je le savoir ?!! Mes pupilles se ferment alors que je tente de contrôler ma respiration, la bouche entre-ouverte et m*rde, dans quelle galère, je me suis encore fourrée…. Respire, respire Jenn. Les rouvrant, je ne sais quoi penser du jugement de celles qui me font face mais je préfère finalement faire bonne figure devant mon invité de la soirée qui avait probablement remarqué le malaise qui se jouait en moi. Si tant d’émotions se mélangent, une forte envie se fait sentir aux fond de mes tripes n'étant nulle autre que celle de rejoindre Matt en cet instant précis mais je me retiens pour Kochi. Il n'avait pas à en faire les frais. A peine le temps de réaliser la venue d’un autre serveur aux cheveux bruns lui aussi que mes pupilles croise son regard bienveillant. Les mains devenues moites, c'est encore perturbée que je redonne la carte au serveur prenant une boisson où j'avais pu lire son nom un peu au hasard dans un sourire légèrement crispé.

« Hum, je vais prendre un Hakuna Banana … s’il vous plait. »

Oui. Excellent choix, ça va me détendre et je ne dis pas non. Tandis que le serveur prend nos boissons, mon pied tapote doucement le pied de la table mais je me force à l’arrêter au bout de quelques secondes.  La façon dont Matt était parti ne laissait pas de place à ce qu’il avait cru voir entre nous deux et la pointe de culpabilité que j'avais eue à l’entrée de l’établissement refait immédiatement surface dans la poitrine.

« Désolée... » finis-je par dire dans un souffle une fois le serveur reparti. Je n'avais pas prévu qu'il assiste à cette scène, moi non plus d'ailleurs et pour le coup c'était un peu raté. Bref, espérons que la suite du rendez vous se passe mieux, à croire que je suis maudite dans mes relations!
Kochi Hakano
Kochi Hakano
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Kochi Hakano, le  Mar 19 Mai - 21:39

こち
はかの

Dictame ou hippogriffe ?
with Jennifer Wilson
- Saison 31, Printemps


Mlle Wilson venait d'arrêter son choix. Le serveur Elias s'empressa de le noter sur son calepin avant de disparaître dans un énième sourire bienveillant. Un moment de flottement avant qu'il n'apparaisse ; voilà ce que j'avais noté dans ma tête pour ma part. La demoiselle avait eu l'air perturbée l'espace d'un court instant. Son visage avait d'abord pris une teinte à la couleur du spectre qu'elle avait sûrement du apercevoir, qu'elle avait appelé « Matt ?!!! » avant de partir sur une nuance plus sanguine plus enflammée devant la gêne probablement occasionnée.

Et là encore elle semblait contrariée. Nerveuse. Tendue. Gênée. Elle s'excusa. « Désolée... » Un sourire amusé sur mes lèvres. « Il ne faut pas. » Voulait-elle que je parte ? Un mot de sa bouche et je serai dehors. Je n'avais nulle intention de.. nuire. Mais d'un autre côté elle n'avait rien dit. Et surtout de l'autre elle avait commandé. Si elle avait voulu abréger elle l'aurait fait.
Mes yeux partirent un court instant en direction des escaliers. Il n'y avait plus personne. Le temps qu'elles reviennent sur Mlle Wilson je repensai à sa question laissée en suspens. « Ma dernière année à Poudlard est passée très vite. Cela s'est résumé à un certain temps d'acclimatation, beaucoup de choses à gérer, beaucoup d'autres à apprendre tant sur le plan scolaire que sur le plan culturel. Et je ne parle même pas des révisions pour les ASPICs. »

Loin de moi l'idée de vouloir la démoraliser plus qu'elle ne semblait l'être actuellement. Sans me laisser abattre je finis ma réflexion d'un air songeur. « Donc je pense que votre souhait se réalisera au même rythme que vos deux dernières années. » Son nombre de printemps implicitement dévoilé. Quinze voire seize. Son maquillage. Sa maturité. Son travail chez Ollivander's. Tous les trois m'avaient induit en erreur : je la voyais légèrement plus âgée. « Vous ne verrez pas le temps passé. Il a cette faculté de défiler en un instant lorsque nous ne sommes pas occupés à le mesurer. » Vrai. Si ça pouvait la rassurer...
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Jennifer Wilson, le  Mer 20 Mai - 22:24

Dictame or Hippogriffe ?
Saison 31*Printemps
Pv Kochi

Au-delà de deux boissons bientôt présentes physiquement sur la table, c’était un réel cocktail d’émotions qui se mélangeait en moi. Quant à Kochi, il n’avait nullement l’air offusqué par la scène qui venait à peine de se dérouler sous ses yeux non mais disons... plutôt amusé ? Réaction ne manquant pas de laisser échapper une énième fois quelques rougeurs sur mes joues. Me trouvait-il distrayante ? Ou était-ce plus la situation qui l'amusait ? Peu importait dans le fond mais cette idée de pouvoir le distraire ne m'était étonnamment pas dérangeante et me plaisait même assez. Cruelle impatience que celle de pouvoir goûter le délicieux nectar de la boisson qui glissera prochainement le long de ma gorge, l'envie de partager ce moment avec Kochi ne fait plus aucun doute. Le regard plongé sans aucune hésitation dans le sien, son ressenti sur sa dernière étude a le don de me détendre avant même l’arrivée des boissons. Mon attention dirigée entièrement sur lui, le ton de sa voix reste agréable et son discours rassurant arrive à me faire oublier la perturbante apparition. Intéressant, intriguant ? Il l’était autant sur le papier que de vive voix. Le jeune homme en avait fait du chemin de son pays jusqu’ici. Un acte que je trouvais bien courageux car peu de gens seraient capables de quitter le nid familial surtout pour une distance aussi lointaine qu'il avait dû entreprendre. Tout un tas de questions alors s’entrechoquent dans ma p’tite tête mais je fais mine de rien me contentant seulement de poursuivre à mon tour sur son expérience. « Cela a dû être un sacré changement pour vous toute cette nouveauté, le choc des cultures comme on dit mais je suis heureuse qu’elle se soit bien passée. » Une petite pointe de malice sous un regard franc, j’enchaine « Mon pays n’est pas aussi loin que le vôtre mais c’est un autre point commun que nous semblons partager. Quant aux examens, je trouve les révisions parfois bien ennuyantes surtout quand vous êtes plongé tout seul devant votre manuel mais vous me direz que c’est sans doute un sacrifice nécessaire. » Un sacrifice nécessaire pour une liberté nécessaire… « Vous avez de la chance et j’ai bien envie de vous croire. J’ai parfois cette désagréable impression d’être prisonnière pourtant j’adore Poudlard…mais j’ai le sentiment de ne pas être toujours en phase mentalement avec cette étiquette d’étudiante qui me colle à la peau. En réalité, je crois que je suis juste impatiente de pouvoir prendre mon envol. Pouvoir prendre des décisions qui m’appartiennent en tout point et dont j’aurais pleinement le contrôle. J’ai des ambitions, certaines envies aussi et je compte bien les réaliser. » Oups. Je n’avais pas prévu de me livrer ainsi mais ça me faisait du bien de me confier surtout face à un partenaire tel que Kochi. N’étant plus à Poudlard, il avait en plus du recul sur ce point de vue qui était le mien. Bien évidemment les révisions n’étaient pas le fruit de ma seule frustration, mais aussi toutes ces relations entre étudiants parfois bien compliquées et qui pouvaient vous ronger intérieurement. Oh oui. Que j’avais hâte d’être libre, en paix avec moi-même. Un détail que j’avais volontairement omis à mon partenaire de soirée mais peut-être sans doutait-il. Il n’était pas dupe après tout surtout ce qu’il s’était passé un instant plus tôt. « Vous avez des passions ? » La question était sortie d’un coup préférant continuer sur un sujet plus léger ne me doutant pas qu'il en avait certainement. Nous n’étions pas là uniquement pour parler de moi et j'avais bien hâte de le découvrir encore un peu plus au cours de cette soirée intime avec lui.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Elias Baxter, le  Jeu 21 Mai - 10:34

SERVICE
Kochi & Jennifer + Matt vite zef


Le stylo roule sur le papier tandis que les commandes échappent des lèvres de l'un, puis de l'autre. Une Bièraubeurre et un Hakuna Banana, c'est parti ! Répéter d'une voix claire la prise de notes - ça évitait les erreurs -, puis s'éclipser dans un sourire. Rejoindre le tumulte de la salle principale pour aviser une Katerine en effervescence derrière son comptoir. Ça va comme tu veux Kitty Kat ?[/i][/color] Il demande en s'affairant dans les étagères. Tout roule mon chou, tout roule ! Les joues roses et quelques mèches rebelles qui cherche à quitter le chignon. Génial. T'es géniale Katerine. Une coulée ambrée dans le fond d'une chope, la mousse qui monte, qui monte, qui monte. J'te le fais pas dire ! Une vague hilare qui secoue l'assistance. Une bouteille de rhum qui s'immisce dans la main du Baxter.

Le cocktail est bientôt parsemé d'épices odorantes qui viennent épouser la vanille à la perfection, et vient se poser sur le plateau d'Elias, tenu d'une main professionnelle. À ses côtés, quatre Bièraubeurres à destination diverses et variées, un Darkside et deux Ty'Boop préparé avec amour par la Katerine. Pardon, pardooooon, scusez ! Se faufiler parmi la foule ivre, déposer deux boissons ici, une là, grimper la volée de marches et rejoindre le duo qu'avait chamboulé son stagiaire - il revenait con le petit d'ailleurs ? -. Et voilà pour vous m'sieur dame ! Il dépose l'un devant l'une, l'autre devant l'un. Un ticket.

Bièraubeurre ------ 7 mornilles
Hakuna Banana ------ 15 mornilles


S'esquive aussi rapidement qu'il est venu pour débarrasser les verres vides de la table d'à-côté. Décharge la fin de son plateau. Repart d'un pas vif vers les escaliers pour prêter main forte à sa main forte - Kitty Kat. Jette un oeil acéré vers la réserve et d'un passage rapide toque trois coups brefs Matt ramène tes fesses, pronto ! C'est que y avait encore un groupe qui venait de passer la porte. Le pub avait un succès fou ce soir.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Riley Callaghan, le  Sam 23 Mai - 23:41

« Magie et Génétique »

Avec Eileen I. Hilswood et Kohane W. Underlinden


Flashback - Saison 28
Printemps


Plus la sorcière parlait plus Riley sentait que le chemin qu’elles devraient emprunter serait compliqué. Entre les différentes normes à respecter, les populations à cibler, les moyens techniques à mettre en place, elle se faisait l’impression d’être une minuscule petite abeille dans une ruche. Et pourtant, rien ne comptait plus que de pouvoir servir sa reine, apporter son miel quotidien et lui faire de beaux bébés. Elle était prête à cela, et c’est d’ailleurs ce qu’elle avait sous-entendu en lui proposant son temps.

La femme en face d’elle pouvait très bien lui planter mille aiguilles dans le corps, la traiter comme une esclave ou l’envoyer à gauche à droite régler quelques courses ; elle serait son commis, ou plus vulgairement son petit chien. Étonnamment, Riley était prête à accepter de n’être qu’un petit rouage dans cette machinerie. Car du moment qu’elle obtenait des résultats, ou au moins des pistes, elle était résolue à vendre corps et âme pour la science.

Et puis, elle était jeune, insouciante et probablement trop naïve : elle aurait dit oui à n’importe quelle proposition qui la rapprocherait un peu plus de ses parents.

- Je pense pouvoir trouver quelques volontaires à Poudlard. Sans problème.

Bon, c’était certain, la jeune sorcière n’avait pas la meilleure cote de popularité ; elle était même plutôt effacée du paysage poudlarien. Cependant, elle était persuadée que beaucoup accepteraient de se joindre au projet sans grands efforts de résistance. Après tout, l’honneur de participer à une avancée magique de cette ampleur attirerait même les plus solitaires d’entre eux.

- Combien d’échantillons seront nécessaires pour chaque catégorie ?

C’est qu’elle se prêtait bien au jeu, satisfaite d’avoir son rôle, même minime. Ça lui occuperait les pensées, les ferait constructives au lieu d’apitoyées. Ça lui arrivait de moins en moins d’ailleurs, ces derniers temps de pleurnicher sur son sort. La colère et l’injustice réveillait de drôles de sentiments, maintenant qu’elle pouvait les comprendre. Même si elle ne les contrôlait pas toujours. Elle se perdit un instant dans l’observation de la sorcière en face d’elle. Comment se composait le cerveau d’un génie ? Quels secrets recelaient-ils ? Langue-de-Plomb, ça doit pas être le plus fun des métiers ? Si ? Honnêtement, elle n’était pas vraiment sûre des réelles occupations de ces gens si ce n’est qu’ils avaient de grands secrets entre les mains - ou plutôt sous la langue.

- Vous étiez dans quelle maison à Poudlard ?

Une curiosité. Une divagation qui lui échappe parce qu’elle cherche des points communs à sa propre existence. Riley était-elle capable d’évoluer comme l’avait fait Miss Hilswood ? Les maisons avaient-elles une importance finalement ? La jeune fille n’avait rien à perdre après tout, elle avait l’air d’aimer ça - répondre aux questions. Et puis ça les occuperait en attendant leur boisson.
Kochi Hakano
Kochi Hakano
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Kochi Hakano, le  Lun 25 Mai - 19:31

こち
はかの

Dictame ou hippogriffe ?
with Jennifer Wilson
- Saison 31, Printemps


Les doigts entrelacés de chacune de mes mains étaient posés sur la table. Cela réglait la question de savoir où les poser et quelle stature adopter. Mes yeux regardaient Mlle Wilson avec bienveillance tandis qu'elle parlait. Un sacré changement, et pas qu'un peu. Un vrai choc des cultures comme elle venait de le dire. Littéralement... un Autre monde. Un nouvel univers tout aussi magique que Mahoutokoro. Loin du bruit et de l'enfer des grandes villes japonaises. Plus calme. Plus tranquille. J'étais ici serein et apaisé. Même si les gens d'ici étaient... différents.

Son discours était mature et réfléchi. Admirablement appréciable pour une demoiselle aussi jeune. Ainsi, au fond d'elle, elle cachait malicieusement des ambitions en plus d'une évidente grande intelligence. « Je suis ravi que vous ayez des ambitions et des envies. Quelles qu'elles soient, je n'ai aucun doute quant au fait que vous parviendrez à les atteindre et à les réaliser. » Elle avait l'air d'être de ceux qui se donnaient les moyens. Et j'appréciai particulièrement ce trait de caractère. Elle arriverait là où elle devait arriver. De toute évidence.

« Des passions, hein.. » Je répétai songeur. Qu'est-ce qui pouvait bien me passionner ? « Les voyages. J'aime beaucoup... voyager. » Totalement vrai. « En fait j'aimerais parcourir le Monde entier. Comme Naomi Uemura l'a fait par exemple. » Je m'enflammai tout seul à la simple évocation du nom de ce grand homme. Aucune chance qu'elle ne sache de qui je parlais. Quel échec. Mes joues rosirent légèrement. Malgré cela je continuais de la regarder pour ne pas perdre pieds. « Sinon je me suis découvert une passion pour la calligraphie et le Quidditch. » Sport élitiste de mon ancienne école. Également je décidai qu'il était inutile de lui parler de ma carrière avortée → j'optai pour faire l'impasse puisque j'avais peu de doutes sur le fait que ça l'intéresse vraiment.

Le serveur Elias revint avec nos deux boissons les déposant devant nous avec soin avant de partir sur la table voisine récemment désertée pour mieux la débarrasser. J'émis une légère inclinaison polie pour saluer son professionnalisme. Mes doigts de la main droite se délièrent discrètement pour aller chercher le ticket et le ramener tout aussi discrètement vers mon côté de la table. Je prenai mon verre de la main gauche pour trinquer avec Mlle Wilson sans la quitter des yeux. « Santé ! » Mes lèvres entrèrent en contact avec la délicieuse mousse surplombant cette Bièraubeurre que je jugeai immédiatement exquise. J'appréciai désormais cette boisson jusqu'alors inconnue de mes papilles. Deux gorgées plus loin je demandai avec curiosité. « Parlez moi de vous Mlle Wilson. Vous disiez que votre pays n'était pas aussi loin que le mien. Donc vous n'êtes pas britannique et, à en juger par votre léger accent, cela semble confirmer mon hypothèse. Vous seriez donc ici pour les études. » Pas si loin de la Grande Bretagne se trouvait logiquement la France ; une destination que j'envisageai prochainement. Était-elle française ? Probablement. « Quelles sont ces ambitions et ces envies dont vous parliez tout à l'heure ? » Un sourire illumina mon visage curieux. « Si ce n'est pas trop indiscret, bien sûr. » Quelle intrigante rencontre finalement.
Contenu sponsorisé

La Mezzanine - Page 9 Empty
Re: La Mezzanine
Contenu sponsorisé, le  

Page 9 sur 10

 La Mezzanine

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.