AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -15%
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil ...
Voir le deal
5.95 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 6 sur 10
La Mezzanine
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Morfin Ryddles
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)

La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Morfin Ryddles, le  Sam 19 Jan 2019 - 12:01

   
⇜ Pv Loredana Sparks & Arty Wildsmith |  code by bat'phanie ⇝
   
You belong to me and i belong to you.
Tu ne peux retenir un sourire lorsque la jeune fille n’y voit aucun problème face au comportement de Plume. Tu finis même par venir caresser la tête de ta princesse pendant que tu hoches doucement de la tête pour répondre à sa question de façon muette. Puis, bientôt, tu croises le regard d’un jeune homme à l’allure pétillante, bien qu’effrayante vis-à-vis de Plume qui file rapidement sous ta chaise en se cachant derrière tes pieds. Orné d’un tablier, tu ne sais pas trop son rôle, un serveur ou le propriétaire, peut-être en vue de son comportement familier avec la jeune fille à tes côtés. Quoi qu’il en soit, tu as tant de suppositions ou de questions restées sans réponses dans ta tête au point où tu reportes ton attention sur ta boule de poil qui rampe au sol pour venir se coucher à tes pieds tout en mettant ses pattes devant son museau.

Puis, tu suis le jeune homme du regard, tu le vois se pencher vers elle et grogner pour manifester son rôle de « leader » à la perfection, même si ce n’est pas au goût de Plume. Toi, tu te contentes d’hausser les sourcils, n’ayant même jamais vu un tel comportement et une soumission si parfaite de sa part. Ensuite, tu réalises que tu avais oublié les règles de bases des bars du chemin de traverses, tu rougis rapidement tout en te mordant la lèvre avant de rire un peu face à la réplique du dit-serveur du jour. Puis, rapidement, la conversation s’enchaîne entre eux, alors, tu te sens presque de trop au point de te lever, souriant d’un air mi-gêné, mi-honteusement maladroite. Tout en replaçant une mèche de tes cheveux derrière ton oreille, tu finis par te mordre légèrement la lèvre.

- « Je suis désolé… J’ai oublié que les chiens étaient interdits… »

Ensuite, tu regardes Plume avant de t’agenouiller devant elle, revenant doucement caresser sa belle bouille d’un air inquiète.

- « Hey… Ma puce … ça va ? »

En voyant qu’elle ne remue pas, tu redresses ta tête vers eux en rosissant un peu des joues lorsque le dit-serveur lui laisse une chance avant de te demander ce que tu voudrais boire. Pour finir, tu te demandes aussi pourquoi tu es venue ici, finalement, puisqu’à les voir ainsi, ça te rappelle des souvenirs douloureux par rapport à cette vélane et ton ex-meilleur ami. Tu inspires douloureusement jusqu’à reporter ton regard sur Plume tout en te penchant vers elle pour venir lui caresser doucement sa tête, puis son dos.

- « Juste un simple verre d’eau… Pour ce qui est d’elle, j’suis désolé, la prochaine fois, j’la laisserais chez moi… »

Prononces-tu en relevant ta tête lorsque tu te décides à lui ou leurs répondre, tout dépendra des personnes qui t’écoute. Lentement, tu recolles ton dos contre ta chaise, te demandant si c’était une bonne idée d’être sortit de chez toi, aujourd’hui… en voyant le résultat. Discrètement, tu ne peux t’empêcher de te mordre la lèvre, t’inquiétant plus pour elle que les « deux tourtereaux » qui sont à tes côtés…
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Artemis Wildsmith, le  Sam 19 Jan 2019 - 15:24


   
Service en salleLoredana & AprilUne petite pirouette de salutation pour remercier le compliment de Spouik envers son merveilleux tablier, s’il lui plaisait, c’était tant mieux. Un brin soulagé d’entendre que cette discrète demoiselle à chien n’était pas une intime de la Métamorphomage, pour une raison qu’il refusait toujours d’admettre, faisant le sourire encore plus grand.
Il était comme tiraillé, répondre avec enthousiasme aux paroles de l’ancienne Gryffondor, et ou prendre en considération l’inquiétude de cette jeune cliente qui se sentait désolée d’avoir amené ici son animal. Une chose à la fois donc, d’une langue folâtre, il décide d’abord de répondre à l’intérêt manifesté par Loredana, trèèèès bien merci beaucoup beaucoup ! Il en fait trop exagère, mais ce n’était pas si détonnant par rapport à l’ordinaire, son ordinaire surtout. Pour le Heurtoir oui ! Eh bien tu sais quoi, tu profites là, tu discutes, tu bois, promis je s’rai pas embêtant – déjà il se voit rompre sa promesse et s’incruster dès qu’un moment lui permettait mais il se tait - tu m’rejoins après, et on ira ! It’s a date ! Pas moyen qu’elle discute qu’elle ronchonne ou qu’elle réponde de façon négative.

Avant de se concentrer sur l'autre jeune fille. Il ne l'avait jamais vue par ici quelque part, son visage ne lui disait absolument rien. Non pas que le Wildsmith prenait garde aux gens qui gravitent aux alentours. Bon heu par contre, ses mains s’élèvent, veulent se faire rassurantes envers cette demoiselle qui avait l’air de vouloir se cacher juste à côté de son chien, en dessous même. Ne pas lui donner nouveau prétexte de s'enfuir, c'est qu'il pouvait faire cet effet là. Taratata tu vas pas boire de l’eau ! Une bièraubeurre aussi ? oui ? Très bien parfait ! Allons-y ! Ses mains claquent d’un bravo prêt à se mettre au travail. J’vous ramène ça tout de suite, faites connaissance – pas trop ! clin d’œil fripon taquin malicieux en direction de la brune, légère provocation - j’reviens !

D'une vivacité qui lui était propre, il quitte la mezzanine. Étonnant comme son cœur s'était mis à battre fort fort fort et surtout vite vite vite, espérer avoir fait brillante impression.

Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Loredana Wildsmith, le  Sam 19 Jan 2019 - 18:19



April et Arty

Un enthousiasme qui faisait plaisir à mes petits yeux. Le voir ainsi, dans sa tenue de travail, était différent de ce que je connaissais de lui. J'avais l'impression de le découvrir un peu plus chaque jour et avais envie d'en apprendre encore davantage. De plus, j'appréciais sa spontanéité et la façon dont il m'avait dit que je n'avais qu'à l'attendre pour qu'on aille au Heurtoir juste après. C'était parfait, peut-être ce que j'espérais également. Alors je levais les bras, geste qui signifiait « Ah parfait, ça me va très bien, faisons cela ». L'idée d'avoir un nouveau date pouvait paraître étrange, mais c'était dans la continuité des choses. Que ce soit au Heurtoir...j'aimais le fait que ce ne soit pas quelque chose d'ennuyeux. Il y aurait de l'action, du moins je l'espérais.

- Parfait, je viendrai te voir tout à l'heure alors.

Peut-être que je ressentais une montée d'angoisse, je ne le savais pas. L'idée de m'entraîner à ses côtés, après tout ça...n'était peut-être pas la meilleure des idées. Je rejetais cette pensée d'une légère secousse de ma tête et arrivais en plein milieu d'une petite conversation du Louveteau avec cette jeune femme à l'allure élégante. Non. Le verre d'eau ne convenait certainement pas à Mister Wildsmith. Lui décidait donc de ce qu'elle devait boire. Je secouai la tête, toujours ce sourire aux lèvres. Il savait se montrer persuasif et ne se gênait pas pour mettre en pratique ce talent inné chez lui. Moi-même j'en faisais les frais malgré moi. Puis il s'en alla, nous promettant de revenir. Je profitais d'être seule avec l'inconnue pour la rassurer.

- Ne t'en fais pas, ton chien n'a pas l'air d'être une brute, je pense que ça devrait aller. J'imagine qu'ils doivent avoir peur que l'un d'entre-eux deviennent violent pour une quelconque raison. Mais elle m'a l'air tellement adorable.


Je m'amusais caresser Plume afin de la détendre un peu. Je me doutais bien qu'elle avait dû sentir le côté loup-garou du gérant du bar. Et lui en avait profité, cela avait semblé beaucoup l'amuser. Ce besoin de se sentir supérieur. Néanmoins, l'ex-Poufsouffle n'étant plus dans les parages, la chienne pouvait se détendre. Je ne voyais pas vraiment en quoi elle dérangeait.

- Au fait, je ne me suis pas présentée, je suis Loredana. Tu travailles dans le coin ? Il me semble que je ne t'ai jamais vu par ici...

Je ne mettais pas les pieds à Pré-au-Lard aussi souvent qu'auparavant, c'en était peut-être la raison. Néanmoins, malgré le fait qu'elle m'avait semblé mal à l'aise au premier abord, elle avait ce petit truc qui faisait que j'avais simplement envie de lui parler. Quitte à se retrouver seules sur ces fauteuils agréables, pourquoi ne pas discuter comme deux vieilles copines qui se retrouvent ?
Morfin Ryddles
Morfin Ryddles
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Morfin Ryddles, le  Dim 20 Jan 2019 - 8:17

   
⇜ Pv Loredana Sparks & Arty Wildsmith |  code by bat'phanie ⇝
   
You belong to me and i belong to you.
Tout d’un coup, tu ne comprends pas pourquoi le serveur s’offusque et te propose même une bierre-au-beurre sans que tu ne lui demandes. Tu voudrais riposter, mais il s’éloigne déjà. Tu soupires tout en jetant un coup d’œil autour de toi tout en passant une main sur ton visage. Pourtant, une fois qu’il soit parti, tu vois ta princesse se redresser aussitôt et venir poser une patte sur ta cuisse avant de la bouger de place et d’y mettre sa bouille à la place. Tu baisses aussitôt ta tête vers elle, lui offrant un tendre sourire tout en lui caressant le côté de sa belle bouille avant de te pencher vers elle pour lui offrir un bisou sur le front.

- « Mais oui, t’es mignonne. »

Ensuite, tu entends ce que te dit la jeune fille et tu te redresses aussitôt, hochant d’un bref coup de tête en montrant que tu l’as bien écoutée, lui offrant un délicat sourire à ton tour.

- « Enchantée de te connaitre, Loredana. Tu peux m’appeler April. Et oui, on peut dire ça comme ça, je travaille dans un cirque pas loin d'ici... Et toi ? »

Ajoutes-tu avant que tu ne te décides de croiser tes jambes, toujours assise sur ta chaise alors que tu la regardes, puis tu regardes Plume de temps à autre. Tu sembles soucieuse, comme si tu ne te sens plus vraiment être à l’aise avec l’idée de rester. Alors, tu te dis, un verre, un seul et après, tu t’en vas. C’est que tu n’as pas l’intention de t’éterniser non plus. Tu te contentes de mordre l’intérieure de ta joue discrètement alors que tu te mets à réfléchir, te demandant pourquoi tu restes alors que rien ne sembles t’empêcher de partir. Soudainement, tu te redresses tout en regardant ta puce.

- « Je reviens… »

Et sur ces mots, tu fais un coup d’œil à Plume qui te suit lorsque tu te bouges pour descendre les marches des escaliers, marchant au pas tandis que tu te rends dans les toilettes. Tu t’en vas devant le lavabo avant de te mettre devant le miroir, repensant à cette instant que tu croyais avoir occulté de ta mémoire. Jamais, tu aurais pensée rencontrer des personnes qui semblent aller à merveilles ensemble et qui te font rappeler des souvenirs aussi douloureux que celui auquel tu penses en ce moment. Tu attrapes un morceau de papier dans le distributeur pour tenter d’essuyer tes larmes naissantes sur tes joues. Ta puce, elle, elle se frotte à tes pieds avant de bouger sa patte comme pour attirer ton attention sur elle. Et faut dire que ça marche parce que tu t’agenouilles devant elle, venant rapidement la prendre entre tes bras. Tu soupires longuement avant de la couvrir de papouilles.

- « Qu’est-ce que je ferais sans toi… Hein, t’es beaucoup trop mignonne, toi !  »

Lui dis-tu, caressant chaque côté de son museau avant de lui embrasser son front à nouveau. Ensuite, tu te redresses encore, en profite pour t’essuyer les joues avant de rajuster tes vêtements. Tu attends que la pression retombe, que ton état mélancolique se calme avant de décider de retirer le bandana de tes cheveux et de les laisser voler à l’air libre alors que tu viens accrochée le foulard autour du cou de Plume d’une douceur attentionnée. Ensuite, tu reprends le chemin inverse, remonte à la mezzanine sans pratiquement prononcer le moindre mot pour revenir auprès de la jeune fille suivit de ta chienne qui ne se décolle pas de toi d’un pouce. Et pour finir, tu tapotes sur tes jambes, une fois qu’elle est assez proche de toi pour lui dire de venir, la laissant mettre ses pattes avant sur tes cuisses et qu’elle vienne te lécher la joue. Toi, ça te redonne le sourire immédiatement quand tu l’as vois agir ainsi.

- « Bravo, ma fifille.  »

Prononces-tu calmement avant de rougir un peu devant Loredana quand tu jettes un coup d’œil vers elle, t’es visiblement un peu gênée de la voir alors que quelques minutes plus tôt, t’avais juste envie de te cacher dans un trou de souris. Alors, tout en passant une main dans tes cheveux, tu regardes ailleurs pour détourner ton regard et ton attention pour ne pas créer une mal-aisance entre toi et elle inutilement.
Castielle Colt
Castielle Colt
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Castielle Colt, le  Lun 21 Jan 2019 - 11:22

~ Oz

Castielle s'attendait à beaucoup de chose. Des élucubrations comme quoi les Dieux lui avaient mal parlé, les fées boudé, ses devoirs mal notés ou quelque chose comme ça. Mais non, ça avait l'air sérieux. La jaune ne comprenait pas la moitié de ce que le bleu racontait, tout son discours étant en pronom dont elle ne connaissait pas le sujet rattaché, c'est bien sa veine ! Si elle savait qui était ce il et ce elle et ce je ne sais quoi, elle lui mettrait volontiers son poing dans la figure. Un nez cassé pour la table trois, un ! Mais non, le garçon se livre tout en code et ça l'énerve. Ça lui broie le coeur aussi, de voir monsieur-joie-de-vivre (le vrai, pas l'ironique du Heurtoir) dans cet état. C'était pas bon pour le karma de l'univers ou ces conneries du genre, fallait arranger ça, et vite !

Le jus d'orange arrivant sur sa fin, Castielle refait glisser sa boisson piégée vers Osvald. En rajouter une couche, elle ? Oui bien sûr, évidemment même ! " Ça va aller, respire ! ", conseil avisé mais peu efficace. Elle n'allait pas devoir lui lancer un sort pour qu'il se calme quand même ? Remarque, ce serait drôle...
Une ronde infinie de "pardon" lui casse les oreilles à tel point que la jeune fille en arrive à passer au-dessus de la tristesse de la scène pour se laisser gagner par la colère. Il va arrêter son cirque oui ???
C'est d'ailleurs exactement ce qu'elle lui dit, alors que sa main enfuit dans la tignasse brune de son compagnon de table, presse son front contre la nappe. " Tu vas arrêter ton cirque oui ?!!! " (ah j'avais prévenu !)

Petits gémissements de douleurs de la part du geignard. On aura tout vu !
" Qu'est-ce qu'on s'en fout de elle et de ce qu'elle veut ! Tu veux quoi, toi ? Et puis désolée de te l'apprendre mon petit chou mais vu ce que tu me dis, ta mission tu l'as pas foiré, tu l'as juste jamais commencé, je me trompe ? Alors depuis le temps, mon gars, si "elle" avait voulu te supprimer, ce serait fait depuis belle lurette ! "
Castielle relâche enfin sa victime pour se rasseoir comme si de rien n'était.
Entre temps leurs plats principal s'étaient frayés un chemin jusqu'à eux et attendaient d'avoir la place libre pour se poser.
Le fumet salé de ses pâtes aux lardons calme les nerfs de la sorcière, qui en engloutis directement un grande fourchette.
C'est brûlant mais on s'en fiche, c'est bon !

Tout en mastiquant elle renchérit : " Dis moi qui c'est, que je lui règle son compte, et comme ça t'es débarrassé et on n'en parle plus. "
Castielle Colt, l'homme (ou plutôt la femme) de main ? Pente glissante vers le côté obscur mais ne dit-on pas que l'enfer est pavé de bonnes intentions ?
Invité
Anonymous
Invité

La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Invité, le  Jeu 24 Jan 2019 - 11:16

avec Cassie

Alors que je suis toujours dans le noir gracieusement offert par la protection de mes paumes collées contre mes yeux, mon front rencontre le bois de la table dans un petit « poc! ». Cet événement me fait pousser un petit cri plaintif, plus de surprise que de douleur. Je sens les doigts de Castielle me tenir les cheveux alors qu'elle me dit... qu'elle me dit...
J'ai l'impression d'être incapable d'entendre le son de sa voix, le visage ainsi tourner vers le sol. Pour la première fois depuis longtemps je sens réellement le poids que j'ai dans la tête et dans la gorge, je sens le pouvoir de la gravité qui attire tout ce malêtre vers la terre. Comme un aimant. Et moi je respire mal. Je perçois ma respiration aléatoire, les larmes qui s'échappent de mes paupières ne coulent plus, elles tombent tout simplement en ligne droite, je suis source de pluie sur le plancher du restaurant.
Je ne sais pas pourquoi mais, dans cette position de faiblesse, je prends conscience que ça me fait du bien de tout laisser sortir comme ça. Un mal que je n'arrivais pas à saisir se trouve à enfin avoir une présence physique que je peux sentir en moi.

La fille de l'eau, en pleine crise d'ouragan sévère, me relâche enfin et je prends encore quelques secondes avant de me redresser. Je récupère un rythme d'inspiration et d'expiration plus ou moins correct, renifle plus que de raison, laisse encore la pluie tomber un peu. Amusant. J'ai toujours aimé la pluie. Elle m'apaise. Elle est belle. Ici c'est moi qui la fait et quelque part elle m'apaise un peu également. Comme quoi, l'eau est pleine de surprise.
De nouveau droit sur ma chaise, j'essuie mon visage de mes manches. Je sais que ce n'est pas très poli, ni très hygiénique, mais c'est une mauvaise habitude dont je ne parviens pas à me défaire depuis des années.

« Je veux que ça s'arrête. »

Je ne pouvais pas être plus honnête et succin que ça.
Sans trop savoir comment mon cerveau à fait pour comprendre et retenir le discours de Castielle alors que j'étais persuadé de n'en avoir rien entendu, je renifle en confessant : « Non, ça fera qu'être pire si tu sais qui c'est. Puis t'as raison, elle m'a rien fait depuis des mois, une fois elle a bien essayé de venir prendre la température mais ça s'est mal passé et on s'est disputé... enfin un peu ». En y réfléchissant un peu, Aysha n'avait pas été tant en colère que ça. Elle s'était bien emportée un peu mais c'était sans doute plus par agacement à cause de ses attentes à mon égards qui s'effondraient tel un château de cartes. Au final, elle ne m'a pas menacé une seule fois.

Une quiche fumante a pris place aux côté des feuilles de salade. Elle sent bon !
Mais ma gorge reste trop serrée pour avaler quoi que ce soit.

Qu'est-ce que je veux, moi ?
Je ne sais même pas...
Si je sais.
Enfin non.
Enfin, c'est stupide.

Castielle dévore son plat de pâtes comme une condamnée à son dernier repas. Elle vit, Castielle. Elle vit vraiment. Je crois que c'est pour ça que j'ai autant besoin d'elle. Et que je sens que je peux tout lui dire maintenant.
« Je crois que... je vais quitter l'équipe préfectorale. Et reprendre la divination plus sérieusement. » Depuis combien de temps je n'avais pas fait de tirage ? Depuis combien de temps mes runes n'ont pas vu la lumière du soleil ? Tellement que je ne saurais même pas dire. Être préfet me plaît énormément mais... je ne peux pas continuer à travailler aux côtés de quelqu'un qui me donne des sueurs froides et que j'ai peur de voir surgir d'un couloir sans prévenir. Et ça me prend tout mon temps libre. Je voudrais revenir à mes passe-temps d'avant, à penser à moi. Oui, quelque part, je voudrait redevenir un petit peu égoïste en me détachant de l'insigne brillant attaché à mes robes de sorcier.

Je plante ma fourchette dans la quiche. Pour le symbole, je ne pense pas en avaler un bout.
« Puis continuer avec - comment elle avait dit déjà ? - mes trucs de médecin sorcier »
La médicomagie. Ce stage d'initiation aux premiers soins m'a mis dans tous mes états. J'ai eu la peur de ma vie plusieurs fois en quelques heures. Je me suis senti inutile au possible. Impuissant face à la douleur. Mais on avait appris en groupe et une fois ressorti de là, le ventre plein de chocolat chaud et d'angoisses persistantes, on était tout de même plus compétent pour faire face. Et j'avais aimé cette sensation. Alors je vais la poursuivre, c'est décidé !
Castielle Colt
Castielle Colt
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Castielle Colt, le  Lun 28 Jan 2019 - 11:59

~ Oz

L'aiglon refuse de cracher sa pastille. Dommage, Castielle était réellement prête à aller en découdre. Oui oui, même avec une mangemorte, enfin ça elle ne le savait pas bien sûr, Osvald n'ayant jamais prononcé ce mot de tout leur entretient. Si la Jaune avait des doutes sur la question ? Oui, clairement. Mais pas assez pour affirmer quoi que ce soit. Et pour le coup, la nourriture la distrayait de partir dans des conclusions hâtives. Il ne voulait pas qu'elle sache qui était cette "elle" qui le terrorisait autant ? Bien, elle trouverait bien toute seule. Un jour ou l'autre.

Son affirmation de quitter son post de préfet n'a pas le même effet. Pour peu elle manquait de s'étouffer avec sa dernière fourchette de pâtes dégoulinantes de crème. Elle aurait voulu dire " HEIN ? " mais tout ce qu'elle put faire c'est tousser dans son poing fermé. La décision était... radicale ? Et bizarrement Castielle avait toujours cru que Osvald ne lâcherait jamais son post, que la directrice aurait été forcée de le lui arraché des mains à la fin de sa septième année. Ou bien qu'il aurait trouvé un moyen de rester à dix sept ans à jamais juste pour ça. Mais non, il voulait partir. Elle perdait son indic dans l'équipe des préfets de l'école, c'était pas cool ça. Quoi ? Castielle, égoïste ? Oh oui, tout à fait oui, mais ne le lui dites pas en face. Ou alors à vos risques et périls. Il n'empêche que ses raisons font sens, au petit amoureux des fées.

" Ouais je vois ", qu'elle lui répond la Castielle. Au fond il voulait retrouver un état où la seule chose dont il devra se soucier c'est de lui-même. Se ronger les sangs pour les autres ne lui a pas réussi, bien qu'il ait fait un travail du feu de dieu, comme on dit. Quelque part c'est pour le mieux, et il le sait.
Sa fourchette plantée dans une quiche qu'il ne touchera sans doute pas (même si ce n'est pas très grave, ça fait un peu mal à Castielle d'avoir payé deux menus pour rien. Elle aurait pu lui commandé un simple verre d'eau ça aurait été pareil mais en moins cher !), la jeune fille perçoit quelque chose chez son voisin de table. Il n'est pas confiant, non, pas du tout. Mais il y a comme un petit quelque chose, un infime détail qu'elle ne parvient pas à identifier... Mais ça ressemble à de la détermination.
On dirait que l'avoir formulé à voix haute, a eu pour effet de transformer une pensée en décision pure et dure.

" Eh beh voilà, on avance ! C'est parfait tout ça ! A la tienne, allez ! ", la Poufsouffle fait tinter son verre contre celui encre à moitié rempli de jus d'orange d'Osvald, avant de finir le sien cul sec.
Castielle repose le verre sur la nappe en un poc! et un " Aaah " sonore.

Oups ?
Invité
Anonymous
Invité

La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Invité, le  Lun 28 Jan 2019 - 21:13

avec Cassie et son LA

" Eh beh voilà, on avance ! "
Cette simple constatation fait l'effet d'un rayon de lumière perçant à travers un tapis de nuage. Ce fin trait jaune ou blanc, fendant une couche épaisse de gris et de noir, creusant ainsi le premier passage vers le retour d'un ciel bleu. Oui, on avance. J'avance. Je me surprend à sourire malgré moi. Je suis sûr que si on n'avait pas été séparés par une table, la fille de l'eau m'aurait attrapé par les épaules et secoué avec entrain comme le font les vieux matelots dans les histoires pour enfants. Au lieu de ça elle trinque, ne me laissant pas le temps d'attraper correctement mon jus d'orange, à peine l'ai-je pris en main qu'elle est déjà occupée de vider le sien d'une traite. J'ouvre des yeux ronds, pour en avoir pris une gorgée moi-même juste avant je sais que la boisson était très fraîche ! Mais la Poufsouffle ne ressent apparemment le froid, elle n'a pas ce réflexe de froisser tout son visage sous l'étau de la glace autour de son crâne.
« A la tienne oui aha », je lui réponds timidement.

Il faut croire que l'eau appelle l'eau. Car une fois tout le liquide ingurgité, c'est un fleuve de mots qui ressort de la bouche de Castielle. D'un coup d'un seul, la sorcière se met à parler, parler, parler ! Au début ça commençait bien, elle racontait sa dernière sortie en mer. Puis elle est passée du coq à l'âne en me parlant de soi-disant « idiots » de l'école. Puis c'est reparti dans une autre direction mais je ne comprenais plus trop à cause de son accent américain qui revenait petit à petit, se marquant un peu plus après chaque phrase. Je hoche a tête, la bouche un peu entrouverte, essayant de suivre le fil de sa conversation. Parfois je lâche des « Hein ? » et des « Euh ». Elle est spéciale quand même Castielle. Même pour une fille de l'eau, parfois j'ai l'impression qu'elle dépasse son élément dans des proportions qui m'échappent.

Je suis perdu mais je rie. Elle me fait rire avec ses histoires sans queue ni tête !
Le temps passe, bientôt on va devoir rendre la table pour d'autres clients. Je n'ai toujours pas touché à mon menu mais les assiettes de Castielle sont vidées et raclées à tel point que la personne à la plonge en sera tout étonnée. Ce n'était pas une mauvaise idée de céder à son idée finalement.

Fin du RP pour nous deux
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Artemis Wildsmith, le  Ven 1 Fév 2019 - 14:05


   
Service en salleApril & LoredanaLes yeux attentifs consciencieux que les deux verres qui se remplissaient délicatement. Il fallait préciser que d'ordinaire il ne faisait pas tant d'efforts pour éviter que la mousse ne prenne le dessus sur la boisson beurrée, là, il prenait tout son temps, à la limite de pincer sa langue avec ses lèvres tellement il était appliqué. Les meilleures bièraubeurres qu'il n'aura jamais servies. De longues minutes ensuite s'épousseter de nouveau, et à les placer sur un magnifique plateau rond. Se frotter les mains moites, bien qu'il avait grandement l'habitude à présent de servir de cette façon, ici, pas question de se ridiculiser et de faire tomber le plateau. Non non, il devait apparaître serveur radieux, sérieux et absolument doué. Les baskets qui gigotent avant de quitter le derrière du comptoir, être tout à fait prêt à monter les escaliers à la fois vivement, rapidement, et agilement. Ses yeux percutent rapidement la demoiselle qui remonte elle aussi, pourquoi, il ne sait pas, s'en moque, bien qu'il glisse de nouveau derrière son oreille l'idée que décidément, elle était étrangement bizarre. Et c'est parti. Les mains cessent de trembler pour faire les belles devant Loredana qu'il n'a pas tardé à rejoindre de ses bonds d'acrobate. Ne pas se prendre les baskets dans les fauteuils confortables et le voici déposant tout souriant les deux verres sur la table ronde. Tadaaaa ! Deux bièraubeurres pour mesdemoiselles ! Il hésite, un court instant durant lequel ses sourcils combattent avec vaillance l'interrogation qui les parcourt. Heu. Ah, la bouche marque cette tergiversation qui fait chauffer les méninges. Spouik ! C'est offert par la maison ! Décidément, à force elle mangerait constamment gratuit cette jeune fille. Le menton se tourne, pour toi ça fera cinq mornilles, s'il te plaît. Il grimace, sent bien que ce n'était pas tout à fait bien élevé, mais il n'y pouvait rien. C'était un peu son bar, il ne pouvait pas le conduire à la ruine. Le plateau sous le bras, il tamponne le parquet de son pas déconcentré, il attend.
Commande:
 

Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Loredana Wildsmith, le  Ven 1 Fév 2019 - 17:20



April et Arty

Ce n'était pas faute d'essayer de faire la conversation. Elle me sembe gentille cette femme, simplement d'une grande timidité d'après ce que je vois, ce qui n'est pas mon cas. Je n'aimais pas rester à regarder la personne en face de moi dans le blanc des yeux. Rien de pire pour se sentir mal à l'aise et vouloir disparaître six pieds sous terre juste pour ne pas avoir à supporter ça encore une seconde. La voilà qui me répond pourtant, une douce voix et un joli sourire qu'elle devrait montrer plus souvent. Un prénom que je ne connais pas, ou du moins, personne dans mon entourage ne le porte. Je souris, réponds tranquillement à sa question.

Je suis vendeuse, mais avant tout Alchimiste chez Barjow&Beurk, dans l'Allée des Embrumes, tu dois connaître...au moins de réputation...Je te rassure, ce n'est pas aussi horrible qu'on le dit !

Depuis mon arrivée dans la boutique, il y avait cette envie d'attirer une clientèle plus large, montrer que B&B peut également vendre des objets pouvant intéresser des sorciers adeptes de la magie blanche. Lizzie, Daemon et moi avions écrit un livre sur les potions désignées aux étudiants, rien de sombre, rien d'illégal, juste un bouquin pour amuser la galerie. Cela avait bien marché sur Theya qui a eu l'honneur de tester la Potion « La Vie en Rose » lors de notre soirée bien arrosée pour fêter mon installation...en quelque sorte.

Secouant la tête pour sortir de mes pensées, je me rends compte que je suis désormais seule. S'est-elle volatilisée comme par magie ? Ce serait compliqué, même pour une sorcière. Je regarde derrière moi, rien. Bon, très bien, après tout, n'étais-je pas venue seule ? Néanmoins, cela faisait tout de même du bien de discuter un peu. Je reste là, à contempler la Mezzanine. Pourquoi étais-je venue ici déjà ? Une question qui resterait dans le coin de ma tête puisqu'elle fut balayée par le retour d'April et de son chien. Je lui lance un sourire polie, tout en regardant Plume qui montre une grande marque d'affection envers sa maîtresse.

Tout de suite derrière, Arty se montre de nouveau, plateau en main, tel un vrai pro. Deux bièraubeurres parfaites qu'il pose devant nous. Je ne suis pas très polie, mais j'ai surtout très soif. Sans attendre, je bois une gorgée de ma boisson tandis que l'ex-Auror me dit que c'est gratuit. J'aurais presque dit « Encore » ? Mais je préférais m'abstenir. Un simple Merci du bout des lèvres, presque murmuré tandis qu'il demandait les 5 mornilles à April. Si elle avait été une de mes connaissances, je lui aurais sans doute payé le verre. Mais il existe dans ce monde, des personnes qui ont horreur de ça. Qui veulent payer d'eux-même, qui n'aiment pas se faire offrir des verres. Alors je m'abstiens, me contente d'un sourire, presque gêné.

Dis-donc Arty, c'est la perfection tes bièraubeurres ! Tu n'es pas d'accord, April ?

Tentative de discussion.

Morfin Ryddles
Morfin Ryddles
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Morfin Ryddles, le  Jeu 7 Fév 2019 - 22:57

   
⇜ Pv Loredana Sparks & Arty Wildsmith |  code by bat'phanie ⇝
   
You belong to me and i belong to you.
Directement sortie de tes rêveries par la voix du serveur qui te réclame les 5 mornilles alors qu’à sa dulcinée, il lui offre mont et merveilles, tu ne peux t’empêcher de sortir les pièces comme convenu jusqu’à les déposer sur la table en sa direction. Tu te retiens de soupirer parce que c’est le moment le plus long, le plus tortueux et le plus pénible qu’il te soit donné de re-vivre après tout ce temps. Pourtant, pour faire plaisir à cette jeune fille à tes côtés, tu attrapes le verre et ne décide que d’y tremper légèrement tes lèvres. D’un coup de langue sur tes lèvres, tu souris légèrement pour lui montrer qu’elle n’a pas tord avant que tu regardes Plume qui, encore une fois, s’aplatit si fort au sol que tu jurerais presque pouvoir la confondre avec un tapis.  

- « Je… Je vais vous laisser en tête à tête, vous avez l’air d’avoir beaucoup de chose à vous dire. Ceci dit, ce fut un plaisir de faire votre connaissance, Mademoiselle.  »

Tu finis ton verre comme tu le peux, tu attrapes une serviette en papier disposée sur ta table et tu t’essuies les lèvres avant de te tourner vers Plume. D’un sifflement discret, tu l’obliges à se redresser pour qu’elle vienne à hauteur de tes pieds tandis que tu te tournes vers les deux jeunes gens.

- « Jeune homme. »

Tu serais bien restée plus longtemps, mais tu ne te sens clairement pas à l’aise. Et tout comme ta princesse, tu préfères déguerpir tout aussi vite, loin de cet établissement et surtout de son personnel. Tu te fais, peut-être rien qu’une idée, mais tu ne penses pas être la bienvenue par ici, même en dépit de ce qu’il a bien pu te dire plus tôt. Alors, lentement, tu leurs accordes un signe de tête avant de tourner les talons. Et tout aussi silencieusement, tu descends les marches avec ta princesse à tes côtés. Puis, tu la regardes se diriger vers la porte par le chemin le plus court et ne tarde pas à en faire de même. D’une main posée sur la poignée, tu jettes un dernier coup d’œil en arrière avant de soupirer par le sentiment qui te gagne peu à peu. De tes iris océans, tu dévisages l’endroit avant de te tourner vers la seule agréable compagnie qu’il te reste pour t’agenouiller devant elle. Calmement, tu la câlines jusqu’à embrasser son front pour ensuite te remettre debout, actionnant la poignée jusqu’à ouvrir la porte pour t’apprêter à partir. Maintenant, il ne te reste plus qu’à te demander quoi faire du reste de ta journée avec elle, désormais.
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Loredana Wildsmith, le  Ven 8 Fév 2019 - 17:57





Évidement que tout cela avait mis April mal à l'aise. Je le sens qu'elle aimerait disparaître loin de cet endroit. Le moment était peut-être mal choisi pour qu'Arty débarque. Nous étions dans une phase très spéciale qui nous amenait à parler, parler et parler encore à la découverte de l'autre. Néanmoins, je n'avais pas pour autant envie que cela fasse fuir la jeune femme. Je devais donc me ressaisir et essayer de faire en sorte, qu'Arty prenne son argent et retourne à ses occupations jusqu'à ce qu'il soit temps pour nous de nous rendre au Heurtoir comme nous venions de le prévoir.

Malheureusement, durant mon temps de réflexion, la sorcière aux cheveux blonds avait à peine trempé ses lèvres dans sa boisson et se levait, persuadée de nous déranger dans nos discussions. Je grimace, je n'aime pas vraiment ce genre de situation. April semble avoir ce caractère-là, penser gêner alors qu'il était évident que l’ex-Poufsouffle allait retourner vaquer à ses occupations une fois ses mornilles en mains. D'ailleurs, il les avait maintenant, non ? La jeune femme s'était levée, et se dirigeait vers la sortie. Sans réfléchir trop longtemps, je m'empresse de me lever et de rattraper cette mystérieuse personne.

- Hey ! T'en vas pas ! Tu ne déranges en rien ! Je connais un peu Arty, mais je ne suis pas venue ici avec lui et lui, il va repartir travailler une fois qu'il en aura terminé avec nous ! Je ne veux pas que tu te sentes obligée de partir ! Je ne te force pas à rester, évidemment, mais tu peux aussi remonter et finir ta bièraubeurre avec moi !

Une tentative de la retenir, une envie finalement de ne pas être seule, de discuter, de faire de nouvelles rencontres. En réalité, le côté secret et presque renfermé d'April avait le don de m'intriguer. Une envie d'en savoir un peu plus sur sa vie, sur son parcours, puisqu'elle exerçait un métier que je ne connaissais pas. Lui montrer qu'elle n'avait pas été de trop.
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Artemis Wildsmith, le  Mer 13 Fév 2019 - 9:54


   
Service en salleApril & LoredanaIl avait gonflé la poitrine, remplie de fierté par le compliment de Loredana à propos de ses Bièraubeurres. Un art qu'il pouvait se vanter maintenant de maîtriser à la perfection. Mais la dite poitrine se fige d'incompréhension devant la réaction dramatique de la blonde. Le gamin n'était pas sans apprécier toutefois un peu de pimentation dans les rencontres, mais jouer immédiatement à je-m'en-vais-retiens-moi, cela lui semblait quelque peu précipité. Il hausse les épaules en faisant glisser les pièces dans sa poche, cette fille il ne la connaissait absolument pas, elle avait payé, bu, pourquoi la retenir. Il avait été presque prêt à la saluer d'une main joyeuse et à lui dire à très bientôt. Mais il n'eut pas le temps, la gentillesse Gryffonne s'était emparée de Loredana qui avait accouru à la suite de la jeune fille et de son chien. Peut-être que ce dernier avait besoin de sortir quelques minutes, personne ne s'était posé la question.
Oui, le Louveteau n'avait aucune idée de la gêne qui avait pu s'emparer de la tête de l'Inconnue Discrète, et n'y prêtait même pas attention. Nonchalant, il jette un œil sur la Mezzanine pratiquement vide maintenant que l'attroupement se trouvait en bas près de la porte de l'établissement. Plus rien à faire ici, il descend avec allégresse, pas le moins du monde gêné, pour attraper au passage quelques bribes de paroles que la Métamorphomage lançait afin de retenir sa compagnie du jour.
Ce n'est peut-être que là qu'il se dit que la pauvre petite avait été intimidée par un on ne sait pas trop quoi qui l'avait poussée à fuir si précipitamment. Il s'approche, pas trop pour ne pas éblouir de sa présence et accélérer le passage de porte de la jeune fille. T'inquiète, j'ai du travail ! Je retourne derrière mon bar, la Mezzanine est tranquille ! Clin d’œil et sourire malicieux qui se veut rassurant, toujours avec l'idée selon laquelle elle pourrait éventuellement recommander quelque chose qui ferait la richesse de son bar, ou du moins le début. Vif tournage de talons et le Fripon s'en va s'affairer derrière le comptoir. Un Wildsmith qui se fait tout petit et discret, c'est à marquer quelque part en lettres pailletées brillantes.

Morfin Ryddles
Morfin Ryddles
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Morfin Ryddles, le  Jeu 14 Fév 2019 - 22:29

   
⇜ Pv Loredana Sparks & Arty Wildsmith |  code by bat'phanie ⇝
   
You belong to me and i belong to you.
Tu aimerais lui dire que ta boisson est déjà toute consommée, mais tu n’es pas une amatrice des envies de sadismes. Tu n’aimes clairement pas annoncer les mauvaises nouvelles, alors tu te contentes de jeter un regard à « Plume » qui se cache derrière tes pieds, visiblement effrayée par le serveur, quasiment traumatisé par son « Aura » ou « tu-ne-sais-quoi ». Outre la malaisance que tu ressens encore en ce moment, tu fuis même pratiquement le regard du jeune homme pour ne regarder que la jeune fille face à toi. Tu pourrais sourire d’une façon assez « gênante », parce que tu penses être gênée, mais tu ne le fais pas. Tu te contentes juste de mordre l’intérieure de ta joue, de laisser ton cerveau réfléchir à la meilleure des options pendant qu’ils essayent à tour de rôle, de te faire rester dans ce bar. Quelle situation comique, quand tu y penses. S’il faut en arriver à vouloir partir pour l’on remarque ton existence, alors qu’ils avaient plutôt l’air de bien s’entendre, voir trop à ton goût aussi. Tu n’es pas vraiment très appréciatrice du principe de vouloir tenir la chandelle pour les autres. Surtout que ton dernier souvenir en date, t’a laissée un goût horriblement amer en bouche. Alors, tu soupires, jette un coup d’œil sur la rue, te demandant aussi ce qu’était devenu ce petit garçon que tu avais croisée dans le cabaret de ton enfance. Ce petit Askin tout maigrichon qui passait son temps à danser sur ses petites gambettes, tandis que toi, tu aimais déjà faire des acrobaties entre deux révisions de tes cours. Ensuite, tu te remets les idées en place et tu t’efforces d’afficher un autre sourire, lorsque tout ce beau discours avait été prononcé.

- « Je n’ai plus si soif, mais j’adorerais prolongée ma journée en ta compagnie, Loredana. Seulement, si cela ne t’ennuie pas, peut-on rester un peu à l’extérieur, j’ai besoin de prendre un peu l’air. Rien ne nous empêche de revenir ici, plus tard ? »

Demandes-tu poliment, t’autorisant même une petite folie en lui adressant un sourire plus jovial, moins stressée aussi. Tu as tout simplement décidée de plus trop t’attarder sur les choses qui te donnent une impression négative. Voilà pourquoi tu te contentes de venir caresser le dessus de la tête de ton animal de compagnie, ouvrant la porte un peu plus grandement pour ensuite sortir et attendre devant la devanture du bar que ta chienne te suive. Puis, une fois au dehors, tu prends une longue bouffée d’air, essayant de penser à autre chose aussi.
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Loredana Wildsmith, le  Mar 12 Mar 2019 - 14:53



Désolée j'ai été longue :mm:

Je tente tant bien que mal de ne pas la laisser fuir. Je ne sais même pas pourquoi, juste ce besoin de compagnie finalement. Moi qui pensais être mieux seule, j’avais finalement eu l’envie de parle un peu, cela faisait bien longtemps. Malheureusement, elle ne semblait pas vraiment vouloir de ma compagnie. Je n’insisterais pas si elle me disait non. En plus de cela, Arty avait de nouveau débarquer. Il était dos à moi, mais je pouvais entendre sa démarche se rapprocher. Je crins alors qu’il en rajoute, il semblait être tellement satisfait d’avoir eu le pouvoir sur le chien, se montrer en loup alpha ou je ne sais quoi. Mais il n’en était rien, nous disant qu’il nous laissait tranquille. Puis je le vois repartir derrière le comptoir.

Je me retourne vers April, un sourire aux lèvres, l’envie de la mettre à l’aise. Celle-ci m’affirme qu’elle souhaite rester en ma compagnie ce qu’il me semble être une bonne idée. Toutefois, moi j’avais encore soif. Bouge pas, je monte juste chercher les verres et je reviens ! À ces mots, je rentre puis remonte à la Mezzanine pour récupérer les verres dont l'un était bien trop plein à mon goût. Je redescends en bas, dépose le verre vide sur le comptoir, puis retournant à l’extérieur, je bois une deux et même trois gorgées du mien. C’est que ces aller-retour commençaient à me donner soif !
- Je te rassure, le gérant n’est pas méchant. Il est juste...lui. Si tu veux quelque chose d’un peu plus fort, ça peut s’arranger, tu sais, je peux offrir, dis-je en secouant ma bourse remplie de mornilles et gallions dans la poche.
Un clin d’œil en direction de l’inconnue, puis une main tendue vers le chien, voulant lui montrer qu’elle ne craignait rien. Mon expérience avec les animaux pouvait peut-être y faire quelque chose. Dans le même temps, je continue de boire ma bièraubeurre parfaitement préparée mais rapidement avalée.

Hugh Dey
Hugh Dey
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Hugh Dey, le  Lun 16 Déc 2019 - 13:40

Rp non exclusif avec Linwë Felagund et n’importe employé
Saison 29 – Hiver
25 décembre au midi


J’avais oublié qu’il faisait super froid en Grande-Bretagne. J’étais revenu de France dans l’espoir de finir Directeur à Poudlard. Bon, c’était raté. A la place, je me retrouvais à gérer Ollivander’s – ça allait, y avait pire comme job finalement – donc je passais la plupart de mon temps sur le Chemin de Traverse. Un peu tout seul. Ok je connaissais la patronne, avec qui le courant passait plutôt bien d’ailleurs, et la stagiaire. Bon et puis éventuellement je pouvais voir quelques clients. Mais depuis mon retour, j’avais pas tissé de liens. Fallait dire, je me souvenais pas tellement des anciens non plus. Mon esprit était dans le flou le plus total.

Donc ce qui devait arriver arriva. Je me retrouvais seul pour Noël. Mais par seul je voulais dire seul. Pas comme si j’étais juste célibataire mais quand même invité au repas de famille. Non non. Juste, tout le monde était chez lui en train de bouffer pléthores de trucs qu’on sait pas très bien cuisiner – du coup j’étais pas certain que ce soit délicieux – et moi bah… Je pouvais rester tout seul à ma table. Y avait pas de guirlandes. Mon elfe de maison, Mollard, j’avais fini par le libérer pour qu’il puisse vivre son idylle avec l’elfe du voisin. J’avais jamais été aussi seul.

Alors, l’idée avait germé de me rendre aux alentours de Poudlard. Je m’étais chaudement vêtu, parce que je savais que le transplanage me ferait aller jusqu’en Ecosse. Et qu’en fait bah c’était encore plus au Nord, donc ça allait cailler sa mère. Une pirouette plus tard et j’étais pas déçu. Sérieusement. En arrivant à Pré-au-Lard, le froid me frappa me plein fouet. Et il neigeait. Oh bordel. Y en avait partout de la neige. Je regardais ça tomber avec un sourire et, en serrant un peu plus mon manteau contre moi, j’essayais de deviner où on pouvait apercevoir le château.

Que dalle. On voyait rien du tout. Ca m’aurait rappelé les longues années passées comme concierge là-bas, ça m’aurait peut-être fait du bien. Mais là avec la neige – qui rentrait dans les yeux et c’était froid bordel ! – on voyait pas à cinq mètres. Alors je soulevais mes pieds, je laissais des marques au sol, et je me dirigeais vers un endroit qu’avait l’air ouvert. Les Trois Balais. Voilà, ça, ça devait être bien. Pis au moins il ferait chaud. C’était cool qu’ils soient ouverts même à Noël.

Je poussais la porte, et la chaleur m’enveloppa instantanément. Avec l’odeur de bonne bouffe. Je souriais. Voilà. Là je me sentais bien. Je voyais pas le château mais au moins j’étais dans un endroit où y avait du bruit, et pas juste perdu tout seul chez moi sans savoir quoi faire. Je me secouais un peu comme un chien, et je laissais tomber de la neige par terre. Boh. Tant pis. Il devait bien y avoir des elfes de maison pour nettoyer.

Sans demander mon reste, je me dirigeais vers les escaliers pour aller vers la Mezzanine. Ca avait l’air cool là-haut. Ouais, carrément. Y avait des coussins partout. On pouvait voir les gens d’en bas. Et même si la déco était franchement pas à mon goût – qui met des nappes à carreaux ? – je voulais bien passer là-dessus. Un soupir, je retirais mon manteau, avant de m’asseoir sur un fauteuil, une table devant moi, pour regarder la carte. Mais je lisais pas vraiment. Mes yeux restaient fixés, et je m’aperçus quelques minutes plus tard que j’étais tout simplement en train d’observer le bas. Y avait pas grand monde mais y avait une dame, la cinquantaine, qui me faisait marrer. Toute seule, elle avait l’air de vouloir absolument parler à quelqu’un. Alors j’attendais que quelqu’un soit suffisamment cool pour aller lui faire un brin de causette. Ce serait pas moi. Je le voyais gros comment une maison qu’elle allait être ch*ante celle-là.
Contenu sponsorisé

La Mezzanine - Page 6 Empty
Re: La Mezzanine
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 10

 La Mezzanine

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.