AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-24%
Le deal à ne pas rater :
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX 77″ OLED 4K UHD (modèle ...
3799 € 4999 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 3 sur 10
Au Bar
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle

Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Jennifer Wilson, le  Lun 31 Déc 2018 - 13:00

Un sourire sur mes lèvres quand la jolie serveuse des Trois Balais part chercher ma commande. Il est toujours présent quand cette dernière revient avec ma boisson, un "Pepsi Lin" ? Rien que le nom s'annonçait fort prometteur.

« Merci beaucoup ! »

Elle me tend alors un papier tandis que je ne perds pas de temps pour porter le verre à mes lèvres et les tremper d'abord presque timidement. C'est une odeur de gingembre qui me prend direct les narines mélangé sans doute à une autre plante.

« En tout cas, elle est délicieuse ! Vous pourrez lui dire de ma part. » lui répondis-je en parlant de son stagiaire.

Ce dernier devait être plein de ressources et déborder de créativité. Regardant le papier, je me mets à chercher la somme demandée que je lui tends à mon tour après avoir posé mon verre pour le reprendre à nouveau afin d'en déguster cette fois sans peur son contenu. Je me rends compte alors qu'elle est toujours à mes côtés, non que ça me dérange personnellement car elle m'est plutôt sympathique. Cependant, je peux surprendre son regard curieux penché sur mon livre. Bien que je garde mon sourire, je ne peux empêcher à mon corps de se tordre légèrement. Je pensais pourtant avoir été discrète... Il fallait croire que non.

« Entre autre... » fais-je en haussant les épaules.

Mon regard passe du livre à elle me demandant ce que j'allais bien pouvoir lui dire de plus. A moins qu'elle ne partage un minimum leur point de vu, l'Ordre Noir n'avait pas des plus bonnes réputations dans le monde magique. Il n'y avait qu'à voir l'avis de mon père à son propos.

« C'est sur l'histoire du célèbre Harry Potter. Vous devez sans doute la connaître. J'en suis précisément à ce moment. »

Histoire qui je dois dire me fascinait même si bien sur avant ce livre détaillé, j'en avais déjà entendu parlée. D'ailleurs tout le monde aujourd'hui la connaissait.
Revenant à la page que j'avais tournée précédemment faisant mine de rien pour la cacher, au point où l'on en était vu qu'elle avait entendu mes propos... je lui laisse alors tout le loisir de pouvoir observer la page. Ainsi elle pourra mieux assembler le pourquoi de mon commentaire. Evénement raconté par l'auteur du livre ou ces derniers avaient investis des lieux moldus.
Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Ezequiel Espinosa, le  Ven 18 Jan 2019 - 9:50

RP avec Loredana Sparks
Vu en PV - LA accordé

Il fait déjà beau quand je saute de mon lit. Je prends des affaires qui traînent dans ma valise pour aller m'habiller. Aujourd'hui, je n'ai pas cours, donc je vais en profiter pour aller me balader et terminer un livre que j'ai emprunté à la bibliothèque. Il s'agit d'un livre sur le Quidditch, sport auquel je n'ai encore jamais joué, même depuis que je suis à Poudlard. J'ai bien envie d'essayer et ce n'est pas les occasions qui manquent, mais j'ai la frousse d'essayer. Quand je suis sur un balai, j'ai peur de tomber, alors que l'ensemble des sorciers (ou presque) arrivent à tenir sur un balai sans problèmes. Mais, c'est comme ça. J'suis pas confiant et c'est bien ça le problème. Tout en m'habillant, mon ventre cri qu'il a faim. C'est le bon moment pour aller prendre un petit déjeuner dans la Grande Salle. Je pourrai manger tout ce qui me passe sous la main. En m'installant à la table de ma maison, je prends quelques croissants, des œufs et du bacon. Que c'est équilibré tout ça ! En même temps, je sors mon livre et reprend la lecture là où je m'en était arrêté.

Après m'être rassasié, je décide de remballer mes affaires pour remonter dans la salle commune. Lorsque j'arrive vers mon lit, je vois qu'une lettre se trouve dessus. L'écriture utilisée pour mon prénom m'est très familière. Et je constate aussi que la personne qui a écrit avait la main tremblante... Il s'agit de ma mère. Je sens qu'une mauvaise nouvelle va me tomber sur le coin de la figure... Je prends la lettre et décide de ne pas l'ouvrir de suite. J'ai peur de trouver ce qu'il y a dedans. Après quelques secondes de réflexion, je prend un sac, un parchemin avec de quoi écrire et ma guitare, puis, je me dirige tranquillement vers Pré-au-Lard. J'ai bien envie d'aller aux Trois Ballais. Pour une fois que je peux y aller, je ne vais pas m'en plaindre. En arrivant, je salue la personne derrière le bar par pure politesse avant de prendre place sur une chaise derrière la première table venue.

Il est temps d'ouvrir cette lettre. Je dois savoir ce qu'il y a dedans. En lisant la lettre, je me décompose. Je n'arrive pas à réaliser. Je n'ai même pas la moindre réaction, tellement la nouvelle est... blessante et le mot est faible. Mon papa. Il est parti. Loin. Là-haut. Je n'ai plus cette figure. Ni moi. Ni mon frère. Ni ma mère. Mais... Une larme commence à couler sur ma joue. Puis mes yeux deviennent une fontaine. Je suis plus qu'affligé. Je n'ai même pas eu le temps de... De lui parler encore, de lui dire tellement de chose, que je l'aime. Je suis meurtri. Je ne peux même pas bouger, rien. Je suis achevé.
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Loredana Wildsmith, le  Ven 18 Jan 2019 - 12:59


Ethan

Une main dans mes cheveux emmêlés, les draps noircis par le rimmel oublié. Le soleil qui m'éblouit,  déclenche en moi un grognement qui signifie que ce n'est pas encore l'heure de me lever. Pourtant, la main de Theya claquant malencontreusement mon visage, m'affirme le contraire. Dans ma salle de bain, je remarque les traces de fatigues, les cernes sous les yeux. Les répercussions de la soirée très arrosée de la veille. Sans réfléchir davantage, je commence par démaquiller mes yeux toujours noirs et bois une potion Bonne Mine, créée par mes propres petites mains avec l'aide de mon maître des Potions favoris. Une fierté que je ne rejette pas, parce que mon visage retrouve toute sa splendeur habituelle, même si mon corps, lui, ne s'est pas réveillée pour autant.

J'ignore quand Theya va se réveiller, je ne veux pas la brusquer. Avec tout ce qu'elle a vécu ces derniers temps, elle a besoin de souffler, de se reprendre. C'est tout ce que je lui souhaite. Je dois me ressaisir, je ressens un besoin de m'aérer la tête, de sortir, d'aller boire un café, un thé ou une bièraubeurre. Toujours sans réveiller Theya, je lui laisse un petit mot sur la table de la cuisine, accompagnée d'une petite clé.

« C'est le double, ferme en partant et garde la clé au cas où. Ma porte est ouverte. Fais-moi rapidement savoir si ça ne va pas.
Lore. »


De toute ma vie, jamais je n'ai été aussi bienveillante envers une amie. Mais Theya est l'exception, c'est le genre de personne pour qui je donnerais tout, parce qu'elle m'avait aidé lorsque je pensais ne pas en avoir besoin, lorsque je partais en vrille, ne sachant plus quelle route emprunter. Notre relation allait bien au-delà de la simple amitié, un lien familial, la sœur que je n'ai jamais eu. Sa présence avait été indispensable après ma rupture, je me devais d'être là pour elle après la sienne.

Je marche dans la rue, en direction du coin perdu qui me permet de transplaner jusqu'à Pré-au-Lard. Un grand besoin de me ressourcer, un besoin de voir de la bonne humeur, une ambiance chaleureuse. Je pousse la porte du bar des Trois Balais, lieu que je recommençais dangereusement à fréquenter. Mon regard est rapidement attiré par un homme, d'un âge incertain puisque je ne suis pas vraiment douée pour ça. Il me semble effondré, meurtri par je ne sais quoi. Une mauvaise nouvelle? Sans doute. Mes pas deviennent hésitants et pourtant, je ne veux/peux simplement pas laisser une personne seule dans cet état. J'ai beau avoir mes défauts, je n'en reste pas moins humaine. Je m'approche lentement et m'installe à côté. De près, je peux voir qu'il me semble bien plus jeune que moi.

Eh ! Ça ne va pas ? Tu as besoin de quelque chose ?
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Elhiya Ellis, le  Dim 20 Jan 2019 - 22:08

@Quelqu'un du staff

Suite au hibou de Kohane, j'avais décidé de prendre un peu sur mon samedi de repos pour faire un saut aux 3 balais. La brunette m'avait dit que suite à la chasse aux chauves souris, j'avais droit à un passage dans le spa et à un matou. Si je gardais pecieusement mon coupon special delassage dans mon sac, j'avais essayé de trouver un panier de libre pour le futur poilu me demandant si tout le tas de boule de poil chez moi accueillerait bien un petit nouveau.

Petit... en espérant que Kohane et Lin ne projetaient pas de me confier la garde exclusive de Quequette le chat de gouttière appercu lors d'une soirée que trop alcoolisée avec Ethan. N'ayant pas revu le Serdaigle depuis le début de mes études de medicomagie, je me passais pleinement d'un rappel de ce genre de moment partagés avec lui. Pas que je voulais les oublier mais que j'avais pas le temps pour les souvenirs du genre.

Armée d'une boîte de transport dans la main droite, mon sac en bandoulière en plus, je rejoignais l'établissement avant midi pour éviter le rush de l'heure du repas et le faufillais jusqu'au bar. Ne sachant si je devais demander Kohane directement, je me frayais une place entre quelques clients et attendais sagement. Pour éviter de faire perdre du temps à la personne qui viendrait s'occuper de moi, je cherchais la missive de la patronne des lieux pour justifier la requête "je viens récupérée mon chat"
Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Ezequiel Espinosa, le  Jeu 24 Jan 2019 - 15:26

Loredana

Habituellement, je suis d'excellente humeur quand je viens ici : j'ai toujours le sourire et je parle avec les gens qui se trouvent à côté de moi. Mais aujourd'hui, je ne peux pas. Je ne suis clairement pas en état de parler à qui que ce soit et pourtant, c'est une chose qui me ferait largement du bien. Comment faire quand la tristesse prend le dessus ? Je suis incapable de gérer mes émotions, mais je sais que je peux y arriver sur le long terme. Petit travail à effectuer sur soi-même (ou grand travail même). J'entends ce brouhaha autour de moi et ça commence à sérieusement m'énerver. J'ai envie de gueuler un bon coup pour que tout le monde se taise. Les gens ne semblent pas se préoccuper des autres. Ils sont simplement dans leur petite bulle, tels des égoïstes à l'égard des gens tristes ou mal en point. Je plonge ma tête dans les bras, comme si je dormais, pensant à mon père qui venait de fermer les yeux pour la dernière fois. Il devait sans doute être mieux maintenant. Malgré tout, je suis persuadé d'une chose : la vie est injuste et cruelle parfois. Elle peut donner aussi bien qu'elle peut reprendre. Reprendre des choses qui nous sont chères. Des choses auxquelles on tient énormément. La figure paternelle au sein d'une famille est importante. Comment peut-on apprendre à vivre sans elle ? Je ne sais pas comment je peux m'en remettre. Les gens disent souvent que le temps est un allié précieux qui fera son effet. Je me demande qui est l'imbécile qui a dit ça. Rien ne pourra le remplacer. Rien. Quelque chose, ou quelqu'un me sort de mes pensées les plus profondes... J'entends des bruits de pas qui semblent se diriger vers moi. Cette personne s'installe aussi à côté de moi, mais je ne daigne pas lever la tête pour savoir de qui il s'agit. Elle me dit alors :

- Eh ! Ça ne va pas ? Tu as besoin de quelque chose ?

Je lève la tête doucement et regarde la personne qui me pose une question... pas stupide, mais pas très intelligente non plus. Ai-je l'air d'aller bien ? Sincèrement. Évidemment que ça ne va pas et que j'ai besoin d'aide pour passer au-dessus de tout ça. Je suis malheureux, triste et même profondément meurtri. Cette personne est brune, plutôt jolie. C'est du moins ce que je déduis avec mes yeux remplis de larmes. Je vois flou. C'est perturbant. J'ouvre la bouche et la referme aussitôt avant de dire quelque chose que je pourrai regretter. En tout cas, elle a l'air plus âgé que moi de par sa façon de me parler et sa façon d'être. Je regarde un peu autour de moi, comme si j'avais peur de quelque chose, sans savoir de quoi. Je dis alors :

- Non, non, ça ne va pas non. Je... J'ai effectivement be... besoin de quelque chose... Une pierre de résurrection... tu penses que ça existe hein ? J'aimerai rejoindre... cette... personne.

Je ne sais pas si elle comprend ce que je dis, mais je ne pouvais pas être plus clair en termes d'explications. Je ne sais pas de qui il s'agit aussi. Peut-être que je devrai me présenter à elle. Après tout, elle ne semble pas vouloir me faire du mal, bien au contraire. Elle a plutôt une posture bienveillante pour moi et ça me plait bien.

- J'suis Ethan... Espinosa.
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Kohane W. Underlinden, le  Dim 27 Jan 2019 - 21:15

Jennifer

La petite est polie et souriante. Je l'aime bien. Elle paraît avec une sorte de bonne humeur tout à elle, tandis qu'elle me remercie et goûte la boisson. Qu'elle apprécie grandement, me demandant même de transmettre le message à qui de droit. Après avoir déposé la somme due sur le comptoir, elle se remet à siroter son Pepsi Lin.
Dans un coin de ma tête, je me note de dire à Lïnwe que sa boisson a trouvé amatrice.
Puis quand arrive la question sur le livre, la jeune fille change soudainement de comportement. Oh, pas radicalement. Mais elle paraît presque gênée par ma remarque. Elle se tord un peu sur sa chaise, comme une gamine prise en faute. Pourtant, y'a pas d'mal à ça. Surtout que j'ai cru apercevoir qu'il s'agissait d'un livre sur l'Histoire de la Magie. Rien de répréhensible, en somme. Ses professeur-es seraient même enthousiastes de savoir qu'elle étudie hors de ses cours ! A mon avis, c'est une Serdaigle. Clichééééés, bonjouuuur ! Enfin, en même temps, y'a qu'une Serdy pour se trimballer avec un bouquin d'Histoire de la Magie dans un bar. Clichééééés, bonjouuuuuur encore ! Allez, j'arrête avec les stéréotypes. Y'a pas que les Serdys qui étudient consciencieusement. La première fois que j'ai rencontré Asclépius, par exemple, il était tout concentré sur son livre de potion, bon élève qu'il était. Pis c'était un Serpentard, pas un Serdaigle. Alors. Voilà, quoi.

La jeune élève continue un peu ses explications. Elle est en train de lire l'histoire d'Harry Potter et, évidemment, qui dit HP dit Mangemorts. Ca va un peu de soi, disons. Le premier n'existerait pas sans les seconds. Enfin, il n'aurait pas écrit l'Histoire, quoi.
Je hoche doucement la tête, attends qu'elle continue.
Ce qu'elle ne fait pas.
Elle s'en tient aux faits mais ne livre ni analyses, ni ressentis personnels. Après tout, qui suis-je pour qu'elle m'en parle ? On ne se connaissait pas deux minutes avant. Et on ne se connaît pas beaucoup mieux maintenant.
Néanmoins, voir une élève s'intéresser à l'Histoire m'intéresse beaucoup. Parce que c'est cette dernière qui fait le monde qu'on est aujourd'hui. Avec ses évolutions et ses stagnations.
Les temps ont changé, depuis Harry Potter.
Mais beaucoup de familles restent focalisées sur le siècle précédent, sans doute parce qu'il a grandement marqué les esprits. On continue de ressasser toujours les mêmes histoires, les mêmes fables. C'en est épuisant à la fin.

-Et toi... tu en penses quoi ? De tout ça, Harry Potter, son histoire, les Mangemorts...

Question volontairement vague et vaste. J'ai pas tellement envie d'orienter sa réponse. Seulement entendre ses propres pensées.
Invité
Anonymous
Invité

Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Invité, le  Mar 29 Jan 2019 - 0:46


Service en salleEthan Espinosa & Loredana SparksJe me surprends à l'aimer de plus en plus ce travail. Je pensais qu'il serait pénible, que je passerai mon temps à laver les verres, mais loin de là en fait ! Je me rends compte que ce job c'est beaucoup plus pour moi, la tâche n'est pas simple, mais ici je me sens grandir, je me sens adulte. Il n'y a pas quelqu'un derrière moi à épier mes moindres faits et gestes, on me fait confiance et c'est ce dont j'avais le plus besoin. Quand on traverse sa crise d'ado, on cherche la reconnaissance, on veut pas de règles, montrer qu'on est un grand. Ce bar il me permet tout ça, mais très bien encadré. On me file des pourboires pour la reconnaissances, il n'y a pas de règles insurmontables, je les respecte naturellement, et puis quand j'ai mes pulsions de supériorité, les gros lourds du bar me rappellent assez souvent qu'en moins de 2 minutes ils peuvent me fracasser. Oui bon ça c'est pas super positif, mais si j'ai peur, c'est que je garde les pieds sur terre, alors on a qu'à dire que c'est bon signe...

Mais celui qui vient d'entrer n'est pas un lourdeau, simple jeune homme qui vient boire un verre, je reconnais assez vite un membre de ma maison, et lui adresse un petit sourire en réponse à son salut. Je le laisse s'installer au bar, je veux juste finir de nettoyer mes derniers verres et je suis à lui ! Mais c'était sans compter qu'il... fonde en larme. Panique générale dans ma tête, je sais pas du tout ce que je suis censée faire, partagée entre l'envie de le réconforter, et celle de respecter la vie privée de mes clients... Alors je le laisse là, sur le bar, pleurer dans ces bras. Merdouille je sais pas ce que je dois faire ! Mais me voilà sauvée par Loredana, qui sortie de nulle part, semble prendre les choses en main, lui demandant ce dont il a besoin. Je m'approche un peu, m'attendant à une boisson ou à un plat, et certainement pas à une pierre de résurrection... Roh pour le respect de la vie privée on repassera du coup... Quelle quiche !

Je m'éloigne rapidement, faut que je trouve un truc, vite ! Quelques ingrédients mélangés, et je retourne vers le jeune homme.
- Hey, ça a pas l'air d'aller fort... Tiens prend ça, je te l'offre ! C'est un cocktail Remisurpattes, ça te fera du bien... Je peu repasser plus tard pour vos commandes si vous voulez... Sinon je vous écoute.
Commande:
 




Service en salleElhiya EllisUn samedi comme un autre aux Trois balais, quelques habitués, un peu de boulots, mais ça reste tout à fait gérable, bien loin du rush qui démarrerait d'ici une petite heure. Une fois que l'on a passé le petit attroupement des habitués qui débattent sur le dernier match de quidditch, on arrive à se faire une place sans trop de mal au niveau du bar. Et c'est d'ailleurs ce qui arrive à Elhiya, qui après avoir un peu joué des coudes, finit par atteindre le comptoir. Sourire pour la jeune femme que je ne croise plus beaucoup. Un mal pour un bien après tout, car ne pas croiser trop souvent l'infirmière de l'école, c'est plutôt bon signe je crois.

- Salut Elhiya ! Qu'est ce que je te sers ?

La réponse me déconcerte complètement, pas de cocktail ou d'apéritif, preuve sur table elle veut... Un chat ? Alors là, j'en ai vu passer des demandess improbable, mais celle-ci... Petit coup d'oeil sur la lettre, je reconnais aisément l'écriture de ma patronne, et effectivement, elle a remporté un chat... Bon.

- Ooooookay ! Bon bouge pas ! Je vais voir si je le trouve ! Je suis ici que le week-end et j'ai même remarqué depuis ce matin qu'on avait un compagnon de passage !

Il s'agissait maintenant de trouver la bestiole... Petit tour aux cuisines bien que niveau hygiène ce ne soit pas optimal... Mais non, pas de poils de chat dans la zone ! S'il avait été dans la salle ou même à la mezzanine, je l'aurai repéré tout de même... Le coin spa, on y compte pas non plus. Il restait les chambres. Certaines n'étaient pas louées en ce moment, alors pourquoi pas je me dis ! Et bonne pioche, la matou est tranquillement installé sur le tapis de la pièce. Après quelques bruitages et 2-3 caresses, je me saisis de l'animal que je redescend vers Elhiya.

- Tiens ! En espérant que je ne pique pas celui d'un client, sinon je suis très mal barrée ! Tu as eu le temps de réfléchir à un nom avant d'arriver ?



Dernière édition par Marjorie Lunas le Mer 30 Jan 2019 - 14:00, édité 1 fois
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Loredana Wildsmith, le  Mer 30 Jan 2019 - 11:10


Ethan et Marjorie

J'aurais peut-être dû m'abstenir, rester loin de tout cela et boire mon verre de mon côté, sans me soucier des autres. Toutefois, cela avait été simplement impossible lorsque j'avais aperçu ce jeune sorcier, seul et dans un tel état que je n'avais pu ignorer. Alors oui, peut-être que ma technique d'approche n'avait pas été au top, mais j'avais essayé, essayer de lui montrer qu'il y avait toujours des personnes en extérieur, prêtes à aider.

Je le vois lever la tête vers moi, les yeux humides, remplis de larmes. Je ne dis rien de plus, ne voulant pas le brusquer, ni forcer à m'adresser sa parole. J'avais tenté une approche à lui de prendre ma main tendue ou de la refuser. Pourtant, au bout de quelques secondes de silence, il me répond. Des mots. C'est brouillon, presque inconpréhensible. Je plisse les yeux, comme si ça allait m'aider à comprendre davantage. J'entends des brides de mots. Besoin. Pierre de Résurrection. Rejoindre. Mais qu'est-ce que tout cela voulait dire ? Et puis il se présente. Rien n'est à sa place. Comme un puzzle bien trop compliqué à construire. Je comprends qu'il s'appelle Ethan Espinos et qu'il semble avoir perdu quelqu'un qu'il souhaite retrouver. La pierre de résurrection signifirait-t-elle que cette personne est morte ?

Loredana, enchantée. La pierre de résurrection a existé, mais je doute qu'on en trouve aujourd'hui. Tu..tu viens d'apprendre la mort d'une personne importante ? Pardon, c'est complètement déplacée comme question. Je me doute que tu n'as pas envie d'en parler avec une inconnue. C'est juste que...en te voyant comme ça...

Ça me rappelait moi il y a quelques années, à dix-huit ans. Repenser à cette période de ma vie reste douloureux. Je ne sais pas comment aborder ce sujet avec lui, comment l'aider alors que je ne suis rien pour lui, pas même une connaissance. Alors que je m'apprête à tenter une nouvelle approche, voilà Marjorie qui débarque, une boisson à la main qu'elle tend vers le jeune sorcier. Un joli geste que tous les employés de ce bar n'auraient certainement pas fait.

Salut Marjorie, non je vais commander tout de suite. Je vais prendre un RedCool s'il te plaît. Tu veux quelque chose, Ethan ?
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Kohane W. Underlinden, le  Ven 1 Fév 2019 - 18:56

Artychaut ♥♥♥♥♥♥♥
LA accordé parce que je le vaux bien


C'est un jour comme les autres. Où je déboule aux Trois Balais, comme à mon habitude, toute pimpante, pour une fois. On ne va pas dire que j'aie passé meilleure nuit -ni même une pire, d'ailleurs. C'était comme d'habitude, avec ma petite dose de philtre de paix. Mais je me sens bien, fraîche, contente.
Je trottine joyeusement à l'intérieur, lançant un bonjouuuuur à la ronde, mais évidemment, il est tôt, il n'y a encore personne. Sauf Arty. Qui s'est tout bien acquitté de l'ouverture du bar. Brave gérant qu'il est, j'ai bien fait de le recruter.
Il est là, je l'aperçois, affairé derrière le comptoir.
Il a un air sérieux, vu de loin.
Pis quand on le connaît, bah on sait que Arty... c'est Arty, quoi. Avec ses boucles folles, ses caprices, son âme enfantine, son énergie joueuse débordante et ses penchants pyromanes. Arty, c'est tout un cas, pour sûr. Mais un cas bien, quand même.

Refermant la porte d'entrée derrière moi, histoire de conserver la chaleur à l'intérieur plutôt qu'à l'extérieur -c'est qu'avec cette saison, les degrés, on préfère se les garder- je tape mes mains l'une contre l'autre pour me réchauffer.
Arty s'occupe de faire reluire le bar. Armé d'un chiffon, je l'observe en train de nettoyer les cadres accrochés au mur. Ah bah. Un sens du détail.
Je trottine joyeusement vers lui, lui fais un coucou de la main :

-Arty Arty Artyyyy !

Voix de petite fille surexcitée. On dirait que je vais lui apprendre la nouvelle du siècle. Genre que Papa et Maman ont dit qu'on aurait un super beau gâteau cet après-midi si on est sages. Alors on va être sages, hein ? Ouais, ouais.
Je l'arrête dans sa tâche nettoyage et lui fais un super gros câlin :

-J'ai un cadeau pour toiiiii !

Sans lui laisser le temps de répliquer, je desserre mon étreinte, fouille dans mon sac et
TADAAAA
J'en sors une toute jolie et toute neuve spatule en bois, un ruban violet noué sur le haut du manche tandis qu'en bas, je me suis appliquée à graver ARTY en lettres majuscules.
Toute heureuse, je la lui tends.

-Voilà ! C'est ton sceptre de grand chef des 3B ! Tu vois, Poudlard m'a répondu, ils cherchaient quelqu'un pour l'Etude des Moldus, là-bas, j'ai été priiiiiise et du coup, je serai moins là enfin je passerai évidemment, c'est toujours ma boutique mais du coup, toi, t'es le grand chef sur place et tu vas avoir besoin de ta super spatule !

Et voilà, tout ça dit sans presque reprendre ma respiration, toute excitée que je suis de la nouvelle.
Spatule toujours tendue vers Arty, large sourire tout en dents aux lèvres, j'attends qu'il accepte mon cadeau. Je lui donne quand même quelques explications :

-Tu peux cuisiner avec. Pis taper les gens. Les employés aussi. Marjo, elle connaît. Et pis... euuuuh... ça peut servir de déco !

J'suis sûre, c'est un des meilleurs cadeaux qu'on ait pu faire à Arty. En plus, spatule personnalisée, je vous prie ! Pas tout le monde a cette chance.
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Artemis Wildsmith, le  Ven 1 Fév 2019 - 20:11

Kohane ♥♥♥♥♥♥♥♥


Cela dépendait. Parfois la routine quotidien faisait couler dans les muscles du gamin un ennui mélancolique. Avec les Aurors, il ignorait toujours de quoi sa journée serait faite - duels, entraînements, préparation de farces. Ici, finalement, les matinées étaient pratiquement les mêmes. Arranger, nettoyer, préparer, organiser, un court petit nez dans le livre des comptes et faire de ce lieu un réconfort pour les clients à venir. Et pourtant, c'était rassurant. Ce dont un Arty hyperactif pyromane avait besoin, être ainsi cadré par une répétition de gestes qui mettait son imagination débordante de côté, convoquant immédiatement sa responsabilité. Parce qu'il savait bien aussi que quelque part derrière son épaule Kohane rodait, celle qui lui avait offert cette chance d'être derrière le comptoir des Trois Balais afin de gérer l'établissement. Celle qui s'était promis de ne jamais laisser tomber et de ne surtout pas décevoir. Alors oui, c'était toujours la même chose, mais il prenait un plaisir serein à frotter maintenant les cadres des photographies exposées. Aucune once de poussière, aucun reproche possible sur la propreté et l'hygiène du bar, qui aurait imaginé le gamin si impliqué ? Bien que ce n'était pas si surprenant, puisque cet endroit, il l'aimait. Cela n'avait pas les règles tordues et paramilitaires du Ministère qui faisaient de lui plus Fripon qu'il ne l'était réellement.
Les boucles pensives afin d'anticiper les client de la journée prête à se dérouler - un jeu auquel elles aimaient se consacrer - le Louveteau rebondit en entendant son prénom si joyeusement résonner dans l'établissement en principe vide. Kohane ? Comme s'il s'agissait de chose grandiose que la présence de la brune ici même. Mais les interrogations n'eurent pas le temps de vriller sur la langue sceptique du gamin que son amie espionne se jette dans ses bras. Mazette, ça devait être fameux ce cadeau. Il sourit doucement, se rappelle comment les derniers temps n'avaient pas été fort folichons pour l'ancienne Gryffondor, comme un air tristounet qui flottait au dessus de de sa chevelure rétro.

Il se recule alors, s'apprête à croiser les bras d'un scepticisme comédien. Mais là, rapidement tout de suite, il en laisse tomber son chiffon à terre. Musique légendaire qui siffle dans les tympans. Les yeux s'écarquillent encore et encore plus encore tandis que le cadeau les illuminent. C'est pas vraaaaaaiii, qu'il parvient tout de même à souffler alors que ses doigts s'emparent de l'objet divin. Non mais Koko fallait pas ! Parce que oui, il s'agissait là d'un bien d'une précieusité infinie infinie infinie. Le gamin observe fixe la spatule, la retourne et admire son prénom qui luit de lueurs de fierté. Parce que c'était bien plus qu'un instrument de cuisine de bois, c'était la confiance que Kohane lui accordait, et rapidement, il en saute de joie. Haaaan merci merci merci merci ! A chaque rebond son merci. Il se jette alors dans ses bras. Les Trois Balais, pratiquement que pour lui, tandis qu'elle frôlerait les couloirs de Poudlard en tant que professeure. Il se sépare. Mais c'est tellement génial ! Bravooo ! Tu feras la MEILLEURE prof du MONDE ! C'était bien vrai et tout à fait sincère, il n'avait aucun doute. Le genre de professeure qu'il n'aurait nullement embêté.
Ses jambes comme du coton tellement la nouvelle bourdonnait encore dans ses oreilles heureuses, il s'en va rejoindre le bar en tentant de sautiller. Je vais la mettre LÀ ! Juste AU DESSUS ! en désignant le mur qui surveillait le comptoir. Ce sera comme un sceptre tu sais, le symbole de ma puissance et TOUT LE MONDE pourra le voir et savoir que c'est moi le chef ! Il en fait des tonnes à peine, à la juste mesure de la fierté qu'il n'avait pas fini de ressentir.

Il s'accoude alors au comptoir, déposant délicatement pour l'instant la spatule à ses côtés. Faut fêter ça ! Mais oui absolument, et il n'y avait pas d'heure pour ça. Il s'affaire, regarde ce qu'il ferait bon de boire avant que les premiers clients ne fassent retentir la clochette. T'es heureuse ? Le genre de question vague qui fait réfléchir et qui était du Wildsmith tout craché. T'as pas peur ? Bien qu'il sait, que jamais il n'y aurait pires élèves qu'Aza & lui, ils avaient été les meilleurs, les suivants n'étaient forcément que de pauvres fades copies.
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Kohane W. Underlinden, le  Ven 1 Fév 2019 - 20:36

Je pense que notre langue ne possède pas assez de mots, assez de vocabulaire pour décrire la soudaine joie qui submerge Arty. Et encore, joie est un terme trop faible. Il bondit, se perdant en merci et merci. La spatule en main, il a l'air d'avoir, vraiment, reçu le plus beau présent de toute sa vie.
Je le réceptionne tandis qu'il se jette dans mes bras. Moment câlin, c'est un peu comme un au revoir, parce que bientôt, je ne passerai plus le seuil de l'établissement tous les matins. Et j'avoue, ça me fait bizarre. Très bizarre. Rien que d'y penser...

Il sautille, désigne le mur : là sera la place de la spatule ! Bien en évidence ! Pour montrer tout son pouvoir de gérant, que les gens sachent, soient au courant et même puissent en être impressionnés ! Faudra la montrer à Lïnwe et Marjorie, aussi ! Cette si belle spatule. Pis si elle est perdue, on sait à qui elle appartient, si ce n'est pas magnifique !
J'applaudis toute contente pour approuver sa décision : oui oui oui, le mur qui surplombe le comptoir, excellente place stratégique ! Je n'aurais su dire mieux, pour sûr.
Finalement, Arty-pile-électrique (un truc Moldu, la pile électrique, si jamais vous savez pas c'que c'est) se pose, laisse la spatule en attente sur le comptoir et s'accoude sur notre bon vieil ami en bois. Après avoir déclaré qu'il faut fêter ça, il est déjà reparti, à chercher un truc pour, justement, fêter ça.
Je le laisse faire et me hisse sur le comptoir pour m'y asseoir. Ouais, quand les clients sont pas là, j'prends des libertés. Même quand ils sont là, d'ailleurs.
Mes jambes se balancent dans le vide alors que je réfléchis à sa question.

-Ouais, j'suis contente ! L'Etude des Moldus, c'est drôlement chouette, c'est un sujet que j'aime beaucoup et j'espère arriver à transmettre plein de choses aux élèves.

Je tends mes jambes, observe le bout de mes chaussures pendant un court instant.

-Mais ça m'fait bizarre aussi. Me dire que je viendrai plus ici tous les matins. Tu sais, j'suis aux Trois Balais depuis que j'ai seize ans. Alors... ça fait longtemps. C'est vraiment comme un chez-moi, ici. J'ai grandi là, j'me suis réfugiée là quand ça n'allait pas, j'ai forgé mon expérience, j'ai gravi les échelons tout doucement.

Dans ma tête, ça bondit
D'années en années
De stagiaire à serveuse à gérante à propriétaire. Un long chemin à travers les âges.

-Ca va un peu me manquer, de plus voir vos têtes tous les matins. Enfin, même si j'ai de grandes chances de croiser Lïnwe et Marjorie à Poudlard.

Je fais un sourire à Arty. Un sourire tout content.

-Et toi, ça va, t'as pas peur d'être tout seul ici ? Si y'a un problème, j'suis pas loin, hein. Une p'tite lettre, un p'tit patronus...!
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Artemis Wildsmith, le  Mar 5 Fév 2019 - 9:41

Quelque chose de bon mais qui ne soit pas si studieux qu’un café classique pour réveiller le matin. Puis il y avait la responsabilité, est-ce qu’un gérant se servait un cocktail avant les heures d’ouverture ? Pas tellement. La simplicité le guida alors vers les choppes pour les remplir rapidement de Bièraubeurre. Parfait, dans l’esprit ancien temps des Trois Balais, la célèbre boisson ayant fait cette fameuse notoriété. Il verse, tend l’oreille aux paroles de Kohane, hoche la tête avec des mmm mmm mmm. C’est qu’il a subitement un doute durant lequel ses yeux se perdent dans le balancement des pieds de son amie. Étude des moldus, est-ce que c’était pas un peu boring comme matière ?
Oups. Il renverse.
Nul doute que Kohane aurait fait une fabuleuse professeure de Défense contre les forces du mal, sa gentillesse et sa témérité, son expérience d’espionne. Mais alors étude des moldus, c’était surprenant. Le torchon remue, essuie, passe à autre chose. Parce que le souvenir d’un autre professeur de cette matière surgit, ce métamorphomage un peu fou sur les bords, rien d’ennuyeux à cela. Alors il hausse les épaules, bien si ça te plaît ! c’est le principal ! Que l’ancienne Gryffondor s’épanouisse et soit heureuse, après tout ce qu’elle avait vécu.

Et seulement lorsque les choppes se posent délicatement sur le comptoir, il y pense. Elle avait été là tout le temps à ses côtés, l’avait accueilli, l’avait (sûrement) formé, appris comment faire exactement pour ne pas faire sombrer l’établissement dès la première semaine. Aujourd’hui, il serait seul, gérer les deux énergumènes feignants qui étaient là en dehors de leurs cours. Lui, Balthy de temps en temps lorsqu’il avait terminé de faire briller la Cabane, et ses tabliers fabuleux. Est-ce qu’il a peur ? Un peu, légèrement, ça lui picote la poitrine, il craint de faire une bêtise. De ne pas savoir gérer avec tact les clients embêtants capricieux qui se permettraient trop de familiarité avec lui, de les frapper à répétition jusqu’à ce qu’ils répandent une mauvaise réputation sur ce qu’était devenu les Trois Balais.
Du contrôle, du contrôle, du contrôle. Il devrait garder le sang froid et le sourire dans chaque toute situation qui se présenterait. Bizarrement, sa peau le gratte, il ne s’en sent absolument pas du tout capable. Oui, ça va faire bizarre, qu’il parvient à articuler de sa bouche soudainement pâteuse. De plus te voir, que tu sois plus là. C’est la voix perdue dans le vide qui va se réfugier dans la Bièraubeurre servie, après qu’il ait fait glisser l’autre choppe vers Koko. Une gorgée pour faire passer l’idée que ses responsabilités devenaient un peu beaucoup plus importantes que ce matin. Ouais, vraiment bizarre, qu’tu sois pas là pour me surveiller, m’aider. Mais quelque part, il devait grandir, un jour, apprendre à être plus grand, un peu. L’idée fait son chemin aux gouttes du breuvage qui s’écoule dans l’œsophage.

Finalement, les boucles remuent, il s’habituerait, puis elle n’était vraiment pas très loin. Un claquement de doigts de Balthy et le tour était joué. Il n’y avait qu’à éduquer l’elfe à aller chercher Koko dès qu’il voyait Arty se mettre en colère. Easy peasy lemon squeezie. Alors, il propose, gentiment. Si t’as des trucs ou des questions ou quoi, pour les moldus, bref si tu veux un peu d’aide, j’suis là. N’est-il pas adorablement adorable ce petit ? Mettre ses origines moldues au service de son amie. Incroyable.
Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Ezequiel Espinosa, le  Mar 5 Fév 2019 - 16:04

Que de tristesse. Pourquoi la vie peut reprendre quelque chose qui nous est cher aussi vite qu'elle l'a donné préalablement ? Une figure paternelle, c'est hyper important à mes yeux. Je ne l'ai plus. Je suis désormais sans ce repère et je dois désormais apprendre à vivre ainsi. Mais je ne suis pas prêt à affronter cela, pas maintenant. D'ailleurs, sommes-nous prêts un jour à affronter la mort quand il s'agit d'autrui ? Je ne pense pas. Une personne m'a rejoint, mais je ne sais pas de qui il s'agit. La seule chose dont je suis convaincu, c'est qu'elle a l'air gentille. J'ai l'impression de m'afficher tout seul comme un c*n en pleurant ainsi. Mais lutter contre ses émotions n'est pas une bonne chose. Je vois alors la serveuse qui s'active derrière le comptoir avant de revenir avec un cocktail :

- Hey, ça a pas l'air d'aller fort... Tiens prend ça, je te l'offre ! C'est un cocktail Remisurpattes, ça te fera du bien... Je peu repasser plus tard pour vos commandes si vous voulez... Sinon je vous écoute.

Hé bien, je n'aurai pas pensé que je pourrai attirer autant d'attention. Un cocktail Remisurpattes... Je n'ai jamais goûté ça et j'espère effectivement que ça va me faire du bien. Un petit remontant ne peut pas me faire de mal après tout. Ce qui m'embête le plus, c'est qu'on me l'offre et ça me gêne beaucoup. Ben oui, je n'ai rien demandé à la base, donc ça gêne forcément. Mais je suis sûr que certains auraient déjà sauté sur l'occasion. Je trouve ça pathétique et pas cool. Mais ce n'est pas le moment de penser à ça, il y a pire dans la vie. Je lève les yeux de façon à la regarder et lui adresser un léger sourire en guise de merci.

- Je fais tant pitié que ça ? demandais-je, C'est pourtant pas mon genre de faire ça. Merci beaucoup pour le... remontant et... je paierai. C'est la moindre des choses.

- Salut Marjorie, non je vais commander tout de suite. Je vais prendre un RedCool s'il te plaît. Tu veux quelque chose, Ethan ?

- J'vais déjà boire ça et ça ira bien. J'ai pas très soif pour le moment, mais c'est gentil.

Juste avant l'arrivée de la serveuse, la jeune fille avec moi ne devait pas comprendre ce que je baragouinais. Je sais que quand je pleure, j'ai du mal à parler et pourtant, c'est plus fort que moi. C'est comme ça. Je n'allais pas lui mettre un vent quand même. J'ai reçu une certaine éducation et je tiens à respecter les codes sociaux. Oui, c'est vieux jeu, mais je m'en fiche complètement à dire vrai. C'est alors qu'elle me répond :

- Loredana, enchantée. La pierre de résurrection a existé, mais je doute qu'on en trouve aujourd'hui. Tu..tu viens d'apprendre la mort d'une personne importante ? Pardon, c'est complètement déplacée comme question. Je me doute que tu n'as pas envie d'en parler avec une inconnue. C'est juste que...en te voyant comme ça...

Ainsi donc, elle s'appelle Loredana. C'est la première fois que j'entends ce prénom, mais j'aime bien, c'est joli. La Pierre de Résurrection a bel et bien existé, certes. Mais qu'en est-il aujourd'hui ? Elle a disparu j'imagine. J'aurai tant aimé l'avoir en cet instant douloureux. Elle m'aurait au moins permis de dire à mon papa ce que je n'ai pas eu le temps de lui dire. Que je l'aime. Que j'ai besoin de lui. Qu'il me manque affreusement... Toutes ces choses essentielles que n'importe qui a besoin d'entendre à un moment dans sa vie. Je ne sais pas ce qu'il va advenir de moi, mais je suis certain que ça va être complexe de m'en remettre. Sa question ne me semble pas déplacée, je ne peux pas lui en vouloir de se poser des questions alors qu'elle s'inquiète pour moi bien que nous ne nous connaissons pas. Je la rassure alors :

- Ne t'en fait pas... j't'en veux pas tu sais. Oui, je viens de perdre... mon papa... Une figure paternelle essentielle à tous. Tout le monde. J'suis complètement... Je ne sais pas quoi dire. Je suis abattu par ça. Je ne m'y attendais pas. Comment j'vais faire sans lui ? La pierre... Elle m'aurait aidé. J'suis sûr.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Jennifer Wilson, le  Sam 9 Fév 2019 - 23:49

Kohane

La jolie brune qui m'a servie hoche la tête. Je m'attends à ce qu'elle retienne son attention autre part que sur ma petite personne mais son regard est toujours porté sur moi comme si elle attendait quelque chose de ma part. Je ne la connais pas mais elle semble avoir un côté bienveillant en elle que j'apprécie alors je continue à lui rendre également son regard, haussant légèrement des sourcils l'invitant à poursuivre. Elle semble s'intéresser à ma lecture, la preuve, elle me demande même ce que j'en pense. Bonne question car je ne connais pas vraiment la réponse moi-même. Je réfléchis un instant pourtant avant de poursuivre et de répondre à sa question, haussant légèrement des épaules. Je lui réponds, pensive.

« Sincèrement, je ne pourrais vraiment vous répondre précisément. Cette histoire me fascine, un garçon si jeune... mais disons que les temps ont bien changé depuis Harry Potter. Et, les Mangemorts eux aussi, peut-être même que leur mentalité a évolué depuis cette époque sombre et qu'ils ne sont pas pareil, pas aussi "rigides" dans leurs idées du moins qu'à l'époque enfin je ne sais pas. »

Après tout, il était certain qu'on changeait avec son temps, je n'étais pas ignorante sur ce point, même si les mentalités avait parfois du mal à évoluer. Buvant une autre gorgée de mon "Pepsi Lin", je l'observe curieuse de connaître son impression également. J'aimais avoir plusieurs opinions même si elles pouvaient être bien différentes.

« Et vous, quel est votre point de vue là dessus ? »

Bon je ne sais pas si ça faisait de demander à quelqu'un qu'on ne connaissait à peine son avis mais elle m'avait bien demandé le mien. J'estimais donc que j'avais le droit. A vrai dire, je ne pouvais nier que les Mangemorts m'intriguaient aussi même si j'étais pas tout à fait en phase avec leurs méthodes parfois brutales. Le livre toujours en main, je ne cache plus à présent ma lecture tournant même devant elle quelques pages l'encourageant à me révéler son jugement concernant cette sombre période.
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Loredana Wildsmith, le  Mer 13 Fév 2019 - 15:38


Ethan

Sa phrase sur la pitié me fait lever un sourcil. Je ne suis pas de ceux qui ont pitié, plutôt de ceux qui compatissent et veulent aider. Longtemps, j'ai ignoré le malheur des autres. J'étais toujours comme ça d'une certaine façon, préférant vivre des aventures extraordinaires, relever des défis même si cela pouvait me coûter la vie. Parfois, il pouvait m'arriver de venir en aide aux gens, c'était le cas aujourd'hui. Bien sûr, je ne suis pas sûre qu'il parle de moi, plutôt de la serveuse qui lui apporte un remontant, un geste de gentillesse qu'il a balayé d'un revers de la main avant de finalement se raviser. C'est ce que j'avais vu selon ses gestes, ses réactions que j'essaie de déchiffrer. Ses maux qu'il laisse sortir avec des larmes et des paroles presque incompréhensible.

Il refuse malgré tout le verre que je lui offre, ce qui ne m'étonne pas, mais je me devais de le lui proposer. Alcool à éviter puisqu'il semblait être mineur. Évidemment, je n'étais pas de ces personnes qui refusent catégoriquement de servir de l'alcool aux mineurs. Je n'étais un exemple pour personne et ne cherchait pas à l'être. Il me répond ensuite d'une voix hésitante, me racontant pourquoi il se trouvait dans cet état. Il avait parlé sans essayer de cacher les raisons. Une personne franche, comme je les aimais, n'ayant pas peur d'être jugé parce qu'il osait montrer ses émotions. J'avais toujours eu du mal à cacher les miennes et c'était d'autant plus difficile depuis que je savais que j'étais Métamorphomage et que chaque changement d'humeur provoquait un changement physique que j'avais encore du mal à contrôler. J’appréciais ceux qui parvenaient à lâcher prise. Ça paraissait tellement plus simple.

- Je sais que perdre un membre de sa famille est dur, du moins, je me doute...


Qu'est-ce que j'en savais en réalité ? Rien du tout. Je n'avais jamais été confrontée à la perte, jamais directement. La mort d'Aidan m'avait dévastée, mais le mystère autour de sa mort m'empêchait de réaliser ce qu'il en était réellement. Quant à la famille... Je n'en avais pas, je n'en avais plus. Une famille qui me détestait ne pouvait pas en être une. Perdre mes parents serait davantage un cadeau qu'une tristesse. Si je pouvais le faire de mes mains, ce serait encore mieux. Mais je n'étais pas vraiment comme ça, pas encore.

- Tu sais comment c'est arrivé ?
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Elhiya Ellis, le  Dim 17 Fév 2019 - 12:41

Ah oui forcément, Marjorie n’était peut-être pas au courant, du coup, elle ne pourrait pas me dire si c’était bien question du chat de gouttière avec lequel Ethan s’était presque battu dont il était question. Tant pis, je verrai bien. Patiente, je la regarder s’afférer et partir en exploration avant de revenir des étages au final avec un poilu inconnu. Un sourire à mes lèvres je tendais la main pour offrir à l’animal une gratouille et scrutais la Miss en papillonnement des yeux.

« A non… pas pensé à un nom, je pensais que c’était celui trainait dans le coin et qu’on voit en tant que client, mais comme celui-ci semble sociable, il va falloir que je lui trouve un petit nom. »

Et autant dire que brut en blanc comme ça, je n’avais pas la moindre idée. Du coup, je prenais mon nouveau compagnon avec délicatesse entre les bras le plaçais avec précaution dans la boite de transport.

« Je trouverai après quelques échange avec lui.. ou elle…. Je te tiendrai au courant si tu veux ! Je vais pas trop le faire patienter, ces moyens de transports ne sont pas super.. Je te laisse, bon courage pour le travail passe une bonne journée, et encore merci ! Remercie Kohane pour moi aussi ! »

Sans perdre plus de temps, je quittais les lieux avec une nouvelle boule de poils pour qu’on puisse tenter de s’adopter mutuellement

[départ d’Elhiya –merci Marjo :kiss: ]
Contenu sponsorisé

Au Bar - Page 3 Empty
Re: Au Bar
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 10

 Au Bar

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.