AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-55%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à construire MECCANO
10 € 22 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 6 sur 10
Au Bar
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Elias Baxter
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard

Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Elias Baxter, le  Mer 25 Déc 2019 - 0:06

Fallait pas en faire trop qu'on disait souvent. Parce que rien pouvait jamais être parfait. Mais là c'était pas ce qu'il recherchait, que tout soit parfait. Nan lui ce qu'il voulait c'était couper le fil de ses pensées, pour pas trop réfléchir à la rencontre qui se dessinait. Et si le gosse il était complètement différent de lui ? Avec aucun sens de l'humour ? Le môme sérieux que tu regardes dans le blanc des yeux sans savoir quoi lui dire ? C'est qu'il avait pas l'habitude d'être nerveux l'Elias. Mais là il foutait les pieds dans un drôle de jeu. Un jeu dont il connaissait pas les règles. Nan parce qu'assumer la responsabilité de loin avec quelques tunes fourrés dans les plis d'une enveloppe c'était une chose, mais apprendre à connaître le filleul et faire partie intégrante de sa vie c'en était une autre. On partait sur un délire qu'il était vraiment sûr de pas maîtriser.

Un sursaut mit un terme à la vague de questions qui brouillaient ses précieux synapses tandis que la porte s'ouvrait sur le visage tant attendu. Si, c'était lui, c'était sûr. Il l'aurait reconnu entre milles. Y en avait pas deux qui pouvaient avoir cette gueule là. Il avait beaucoup pris de son père, mais immanquablement aussi de la mère. L'un dans l'autre, le résultat laissait aucune place à l'erreur : celui là allait briser des coeurs. Elias le suivit des yeux alors qu'il prenait place au comptoir, attrapant deux verres sous son bar. Ben ! C'est fou ce que tu ressemble à ton padré, il posa les contenants entre eux avec un grand sourire. Mais t'as la classe de ta mère, ouais et d'une main chaleureuse il vint tapoter l'épaule du filleul en lui adressant un clin d'oeil.

Bièraubeurre ? Ou tu préfères autre chose ? C'est moi qui régale, à condition que tu me tutoies. Le vouvoiement ça lui hérissait les poils. Pis ça le faisait se sentir vieux, et ça il aimait pas. C'est vraiment cool que tu sois venu gamin. J'ai pas été trop dans le coin ces dernières années mais bon maintenant que je suis à côté je vais rattraper ça ! Pour l'instant, il savait pas bien à quoi s'en tenir. Il était là, tout sage, perché sur son tabouret, et à part qu'il avait de l'élégance on pouvait pas en dire grand chose. Mais y avait un truc dans son regard qui rassurait Elias. A moins que ce soit la couleur de sa cravate.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Benedict Adams, le  Ven 27 Déc 2019 - 21:34

Visiblement, je ne me suis pas trompé. C'est bien ce gars-là qui me sert de parrain. Il dit que je ressemble à mon père et que j'ai la classe de ma mère. Et ça, ça fait carrément plaisir à entendre. J'ai une photo d'eux, avec moi quand je suis bébé. Mes parents, c'est de vrais mannequins tellement ils sont beaux. Je sais que je tiens d'eux, je ne pourrais pas être si parfait physiquement sans un tel héritage génétique. Il n'aurait pas pu me faire de plus beau compliment pour commencer cette rencontre. Est-ce que ça suffit à lui pardonner treize ans d'absence ? Je dirais que oui. Il m'en faut peu, mais le gars a ouvert les yeux sur son filleul, maintenant qu'il m'a vu pour de vrai, pour sûr qu'il va rester.

- Merci ! Il faut dire que je dois leur faire honneur, je suis leur seul héritier !

Porteur des gènes de la famille Adams, du côté éteint de la famille. Et ouais, c'est une grosse responsabilité qui se trouve sur mes épaules, mais je m'en sors bien. Je suis sûr qu'ils sont absolument fiers de moi, où qu'ils soient. Comment pourrait-il en être autrement ? Mon parrain veut que je le tutoie. Si y'a que ça à faire pour se faire payer une Bièraubeurre, je ne vais pas me gêner. J'ai pris l'habitude de vouvoyer les adultes lorsqu'ils ne me disent pas qu'il peut en être autrement. C'est une question de respect. Et le respect, c'est important pour se faire bien voir et pouvoir obtenir des faveurs des gens. Mais là, c'est mon parrain. Et il a l'air de préférer quand tout est plus ou moins familier. Je n'ai pas l'habitude, mais ça me va aussi. Je sais m'adapter à tout le monde, c'est ce qui est bien lorsqu'on a tellement l'habitude de jouer des rôles.

- Va pour une Bièraubeurre alors, merci ! Je suis content de te rencontrer aussi, je préfère les vraies discussions, les lettres c'est pas mon truc.

Difficile de mettre de l'emphase dans une lettre, ou de jouer la comédie. Difficile donc d'être moi-même. Au moins, là, je vais pouvoir me lâcher. D'ailleurs, je suis assis depuis déjà bien trop longtemps. Alors qu'il s'apprête à me servir une Bièraubeurre comme demandé, je l'arrête subitement en me levant, déposant mon manteau sur le tabouret d'à côté.

- Attends ! T'as pas autre chose sinon ? Comme des cocktails avec des effets magiques ? Histoire qu'on apprenne à mieux se connaître en s'amusant !

Sourire angélique. J'ai entendu parler de trucs du genre. Je ne sais pas si ça existe sans alcool, j'espère. J'ai envie de rendre cette première rencontre inoubliable, et quoi de mieux que de se mettre en conditions extrêmes pour cela ?
Elias Baxter
Elias Baxter
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Elias Baxter, le  Sam 4 Jan 2020 - 14:51

Un geste du fillot arrête tout net la tentative d'Elias d'ouvrir sa Bièraubeurre. Attends ! T'as pas autre chose sinon ? Comme des cocktails avec des effets magiques ? Histoire qu'on apprenne à mieux se connaître en s'amusant ! Ah. Mais c'est qu'il est intéressant celui là. Un sourire carnassier étire les lèvres du barman qu'il est devenu Excellente suggestion ça et de quelques mouvements prestes il range les Bièraubeurres pour aligner sur le comptoir plusieurs bouteilles colorées. Ça c'était un des trucs qu'il avait adoré en arrivant aux Trois-Balais. La boisson, il connaissait, mais lorsque la magie venait l'agrémenter, c'était toujours on ne peut plus surprenant. Et il avait pris grand soin d'apprendre de quelle façon auprès de sa chère patronne. D'abord pour des raisons professionnelles. Mais aussi pour sa culture et son amusement personnel.

L'absinthe fut versé dans le fond de leurs deux verres, puis le soho. T'as pas l'âge mais bon. On va noyer le poisson avec un peu de sucre. Il versa quelques cuillerées de la fameuse poudre blanche dans les contenants avant d'agrémenter le tout de sang de dragon et de plume de jobarbille. Version enfant du Dark Side ! Pas parce que c'était plus soft, juste parce que les verres étaient plus petits. L'équivalent de shooters en somme. En rivant le regard dans celui du gamin, il se demanda s'il faisait un bon parrain, mais se dit qu'il aurait sans doute apprécier boire un verre avec Bradley à cet âge là. C'était pas comme s'il était en mauvaise compagnie après tout ! Y en aura d'autres à tester si tu aimes celui là. Mais vas pas vomir je sais pas où, j'ai tout lavé.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Benedict Adams, le  Lun 6 Jan 2020 - 16:25

Le sourire de mon parrain à ma proposition me plaît beaucoup. Je peux le voir, qu'il va accepter, ça se sent à plein nez ! Et effectivement, il est même content que les choses tournent ainsi. Visiblement, pour faire bonne impression auprès de lui, il suffit que je sois moi-même, à mon top niveau ! Du coup, je reste debout, devant le comptoir. Je suis bien mieux qu'assis, au moins, si j'ai envie de bouger, je peux. Elias dit que j'ai pas l'âge de boire. Je hausse les épaules avec une grimace accompagnée du regard le plus adorable que j'aie en réserve, et paf, ça marche. Il met du sucre, il fait des petits verres, et à moi l'alcool !

Le mélange a l'air bizarre, mais je crois que je peux lui faire confiance. Après tout, si les cocktails doivent donner d'étranges effets, c'est sûrement qu'il se rapprochent de la potion alcoolisée. J'attrape le petit verre, le lève bien haut pour trinquer avec mon parrain en criant un "Santé !" qui vient du coeur, et je l'avale d'un coup. Cul sec qui brûle la gorge malgré le tout doux du sucre. C'est super bon. Par contre, j'aurais peut-être dû demander l'effet escompté avant de vider le verre de son contenu. Mais il est trop tard pour les regrets.

- T'inquiète, je vomis pas, je suis parfait !

Bah oui, quelle idée il a de vouloir que tu vomisses. Quelqu'un d'aussi parfait que toi ne peut s'abaisser à de telles activités. Tu grimpes sur ton tabouret avant de venir t'asseoir sur le comptoir, dos à Elias, mais un peu en décalé, pour que vous puissiez regarder dans la même direction. Et tu pointes une fille un peu plus loin avec un sourire angélique que tes propos viennent rapidement contraster.

- T'as vu la mocheté là-bas ? Moi à sa place, j'aurais honte de me montrer en public avec un tel visage.

C'est bizarre. Habituellement, c'est le genre de réflexion que je garde pour moi. Je suis absolument magnifique, et je n'ai pas besoin de rabaisser les autres pour que tout le monde s'en rende compte. Mais je sais pas, j'avais envie de partager cette réflexion avec mon parrain.
Elias Baxter
Elias Baxter
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Elias Baxter, le  Lun 27 Jan 2020 - 15:00

C'est qu'il a sa fierté le gosse. Par contre pour la modestie on repassera. Parfait. Elias se retient de lui dire que parfait, ça n'existe pas. Que parfait c'est ni fait ni à faire, et que tant qu'à faire il aurait pas un prénom comme ça s'il l'était. Mais il s'abstient. Parce que c'est son filleul. Et que Benedict c'est pas si terrible. Y avait de beaux mots qui s'y collait. Bénédiction par exemple. Bénin aussi. D'ailleurs son filleul était une bénédiction dont la présence était totalement bénigne. Quoi qu'au vu de ce qu'il venait d'ingurgiter, ça pouvait changer. L'apparence d'un ange certes, mais la langue déliée d'un démon fébrile. Elias étire un sourire amusé tandis que l'adolescent s'installe sur le comptoir pour lui pointer du doigt une pauvre jeune fille dans le fond de la salle, sans gêne aucune et sans filtre au bord des lèvres alors qu'il la condamne de quelques mots.

On va pas se mentir, il avait pas tort le Ben. C'était un vrai laidron. Quand bien même, fallait espérer qu'elle l'ait pas entendu parce que une femme vexée ça peut faire des dégâts. Qui plus est elle avait pas encore réglé sa commande, et il espérait bien qu'elle jouerait pas les outragées en quittant les lieux sans payer. Elle a pas été gâté par la nature c'est vrai qu'il dit pourtant sur le même ton. Elle a pas l'air d'entendre cela dit. Probablement parce qu'elle est plongé dans son journal, et qu'elle accorde aucune attention à leur personne. Elle a pas encore réglé tu sais il balance d'un coup t'as l'air d'avoir la tchatche comme garçon alors tu veux pas aller l'encaisser ? Son regard pétille soudainement. Il se sent joueur. En plus elle tire la gueule et elle a l'air hyper coincée, je t'avoues que j'ai aucune envie d'y retourner.

C'est que lui il était pas dévoué comme ça. Il était pas parfait. Il défia son filleul du regard en agitant leurs verres vides. Elle doit deux Gallions. T'aura droit à un truc cool si t'arrive à lui soutirer. Et bonne chance avec ça, vu qu'il allait sans doute pas réussir à lui parler sans esquinter lourdement l'égo de la pauvrette, s'attirant ses foudres au lieu de son argent. M'enfin quoi qu'il en soit il savait qu'il paierait un autre verre au filleul. Il était pas un monstre non plus. La tache relevait carrément de l'impossible. Le spectacle par contre allait sans doute valoir la chandelle.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Benedict Adams, le  Mar 4 Fév 2020 - 11:03

J'aime bien la réponse de mon parrain. Il ne ment pas, n'essaie pas de prendre la défense de cette mocheté qui a l'audace de vivre un peu plus loin alors même qu'elle est entourée de gens bien trop beaux pour leur infliger une telle présence. N'empêche que "pas gâtée par la nature", c'est un bel euphémisme. Quand on ressemble à rien comme ça, on fait au moins en sorte de s'embellir par le maquillage, d'avoir du style... Là, y'a rien qui va. Je devrais peut-être lui donner des conseils sur la mode. Cette idée a à peine traverser mon esprit que je grimace, véritablement dégoûté d'avoir à échanger quelques mots avec une créature aussi répugnante.

Mais voilà, Elias, il voudrait que j'aille l'encaisser, parce que j'ai la tchatche. Je souris largement en bombant le torse. C'est qu'il a vraiment les yeux en face des trous, le parrain. Il sait à qui il a affaire. Bon, par contre, il va falloir que j'aille parler à l'horrible chose qui a tout de même le bon sens de se cacher derrière son journal. Je descends du comptoir d'un bond, me tournant vers Elias pour une magnifique révérence, tel le chevalier blanc qui vient le sauver d'une mission bien trop périlleuse pour qu'il la réalise seul. Et puis, si je gagne quelque chose à aller récupérer des sous...

- Regarde faire le professionnel, après ça, sûr que tu voudras m'embaucher !

Toujours aussi modeste dans ma perfection. Je me dirige donc vers ma cible du moment, le pas sautillant, le sourire angélique plaqué sur les lèvres. Personne ne peut résister à mon sourire. Surtout pas une femme qui ressemble à ça. A-t-elle déjà déclenché un sourire chez quelqu'un avec une telle tronche ? J'en doute sincèrement. Pour sûr qu'elle est déjà sous le charme lorsqu'elle abaisse sa lecture pour poser son regard sur moi.

- Bonjour Madame la Moche, vous devez deux Gallions pour la consommation, et trois autres pour avoir le toupet de montrer votre tête en public.

Oups... J'ai vraiment dit ça à voix haute ? Bon, il faut dire que j'ai totalement raison sur le fond, mais là... Elle a pas l'air hyper contente à devenir rouge et à souffler du nez. Elle se transforme peu à peu en véritable taureau, et quand elle se lève, sa main s'abat sur ma joue tandis qu'elle postillonne sur moi en hurlant.

- Mais tu n'as pas honte de t'adresser ainsi aux gens, petit merdeux ? Pour qui tu te prends ?

Je frotte ma joue endolorie en la regardant sans comprendre, et je hausse les épaules.

- Pour quelqu'un de bien plus beau que vous qui ne fait que son travail....

Je n'ai même pas le temps de finir qu'une seconde gifle vient s'abattre sur l'autre joue. Et elle n'ajoute pas un mot, partant en balançant les deux gallions de sa consommation sur le comptoir pour Elias avant de disparaître à tout jamais. Les joues rouges des deux baffes, je retourne m'asseoir au comptoir, clairement agacé de l'humiliation que je viens de vivre.

- Quand je dis qu'il faut tuer les moches à la naissance, y'a rien à en tirer...
Elias Baxter
Elias Baxter
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Elias Baxter, le  Sam 15 Fév 2020 - 1:16

Il en veut le petit. C'est pas le genre à se foutre dans un coin et à attendre que ça se passe. Le regard vibrant, un enthousiasme débordant, il a ce qu'il faut c'est sûr. De là à l'embaucher... c'était pas pour aujourd'hui. Parce que professionnel ou pas, avec ce qu'il venait de se mettre dans la face l'Adams, il risquait d'avoir quelques difficultés à encaisser madame. Les coudes sur le comptoir, Elias observa l'homme entrer en action avec fébrilité. Le pas est conquérant. Le sourire probablement éclatant.

Bonjour Madame la Moche, vous devez deux Gallions pour la consommation, et trois autres pour avoir le toupet de montrer votre tête en public. LÀ ! C'est sorti du fond du coeur. Étouffant un ricanement, le trentenaire observe avec grand intérêt les conséquences de son super cocktail tandis que son filleul ramasse une baffe monumentale de la part de sa première cliente. Mais tu n'as pas honte de t'adresser ainsi aux gens, petit merdeux ? Pour qui tu te prends ? Il tique l'Elias, parce qu'elle vient quand même de traiter son protégé de petit merdeux. Mais bon il a la flemme de s'en mêler. Pis à tous les coups le Ben il va en rajouter une couche et d'ici qu'il aille à leur rencontre ce sera déjà trop tard[...] plus beau que vous qui ne fait que son travail... SBAF Et voilà, trop tard. Elias détourne le regard en grimaçant et se décide à lancer le service d'un second cocktail pour aider le fillôt a essuyer sa défaite. A la noyer à la rigueur. Il entend la bonne femme qui se barre comme une furie après avoir jeté son dû sur le comptoir mais décide de l'ignorer complètement.

La boissons sur laquelle il avait jeté son dévolu allait probablement pas avoir beaucoup d'effet sur le jeune Adams. C'est qu'il était déjà sous ses effets à la naissance le gosse, pour sûr. Quand je dis qu'il faut tuer les moches à la naissance, y'a rien à en tirer... Alimentant les contenants de liqueurs fruités, de gin et de champagne, Elias leva les yeux sur le héros du jour qui s'en revenait de sa quête extraordinaire. Évidemment, en tant que parrain il était de son devoir d'afficher devant lui un immense sourire moqueur pour bien l'enfoncer dans son humiliation. Pire serveur d'Écosse ! Félicitations ! Tu n'es pas embauché ! Il posa les deux verres de Jeseitou entre eux et jeta son torchon par-dessus son épaule - parce que les serveurs ils faisaient ça partout dans le monde et que c'était cool. T'as quand même gagné un autre cocktail alors tire pas la tronche. Il ramassa les deux gallons sur le comptoir pour les encaisser tu m'as ramené ce qui fallait en plus puis sans trop savoir d'où ça sortait il demanda Tu connais Narcisse ? Sans doute qu'il s'était rendu à l'évidence que Ben était finalement une sacrée jonquille.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Benedict Adams, le  Dim 16 Fév 2020 - 19:02

Il devrait être de mon côté. C'est mon parrain, après tout, et tout ça, c'est entièrement de sa faute. Il n'avait qu'à aller récupérer lui même les Gallions de cette mocheté plutôt que de me laisser y aller ! En plus, il enfonce le clou, il ose se moquer de moi, me taxer de pire serveur d'Ecosse. Non mais il s'est bien regardé avec sa tronche de vieux tout ridé ?

- Pas pire que toi, tu refiles ton boulot aux autres, c'est honteux !

J'ai raison, et il a tort. Règle de base que tout le monde devrait connaître à présent, mais il faut croire que je dois encore la rabâcher pour que ça entre. Mais bon, il me donne un autre mini-cocktail, on va dire que ça me permet presque de le pardonner. Presque, parce que mon amour propre vient de se prendre deux gifles, et qu'il risque de ne pas s'en remettre de si tôt. Selon lui, le cocktail devrait suffire à me rendre le sourire. Je suis pas sûr, alors je me contente d'attraper le verre pour le boire d'une traite. Je ne fais même pas attention au goût qu'il a, j'essaie juste d'oublier cette fichue humiliation.

Je relève les yeux vers lui lorsqu'il me dit que je lui ai ramené ce qu'il fallait. Il en doutait, sérieusement ? C'était évident que j'y parviendrais.

- Bien sûr que je t'ai ramené ce qu'il fallait.

Toujours un peu boudeur sur les bords, il faut dire que je suis carrément déçu qu'il ne soit pas intervenu pour traiter ce thon comme elle le méritait. Non, il a juste laissé une inconnue, laide de surcroît, me coller deux baffes sans réagir, alors que je suis son filleul en plus d'être l'être le plus parfait de toute la création. On ne peut compter sur personne. Moi qui me faisait une joie de le rencontrer, la joie retombe petit à petit, et ce ne sont pas ses cocktails alcoolisés qui la feront remonter.

- Oui, je le connais. Tout le monde le connaît. Et tout le monde se sent obligé de m'en parler. Pourquoi, d'abord ? Je suis sûr que je suis bien plus beau que lui, la légende pourrait le dire quand même ! Et puis, il faut être sacrément bête pour mourir à cause de son reflet, ça prouve bien que je suis mieux que lui, puisque je ne suis pas encore mort.

Quoi que le cours d'histoire de la magie me revient en tête et je pousse un soupir.

- Y'en a qui disent qu'il faut absolument mourir pour entrer dans la légende. Je pense que je peux entrer dans la légende en étant vivant. Et que ma légende sera bien mieux que celle de Narcisse. Et toi, tu t'en mordras les doigts quand je serai célèbre dans le monde entier mais que je refuserai de te parler parce que t'es pas fichu de prendre ma défense face à une fichue goule croisée à une harpie.
Elias Baxter
Elias Baxter
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Elias Baxter, le  Mar 25 Fév 2020 - 11:02

Quand bien même y a un nouveau cocktail en jeu, l'Adams boude. Comme un enfant pourri gâté. Pourtant s'il a été gâté par la nature, il a pas été gâté par la vie. Alors qu'est-ce qu'a bien pu le rendre comme ça ? Elias l'ignore. Faut dire il a pas vraiment fait partie de la vie de son filleul, alors quelque part c'est peut-être aussi un peu de sa faute. Oui, je le connais. Tout le monde le connaît. Et tout le monde se sent obligé de m'en parler. Pourquoi, d'abord ? Je suis sûr que je suis bien plus beau que lui, la légende pourrait le dire quand même ! Et puis, il faut être sacrément bête pour mourir à cause de son reflet, ça prouve bien que je suis mieux que lui, puisque je ne suis pas encore mort.
Elias hausse un sourcil, puis deux, puis trois. Enfin non, parce qu'il en a que deux. Mais il aurait pu. Il étouffe un rire. Il manque pas d'air le gosse. Mais ça c'était un fait avéré depuis à peu près l'entrée de Monsieur dans le bar. N'en reste que c'était surprenant comme à chaque fois qu'il ouvrait la bouche il en rajoutait des caisses. C'était plus un melon qu'il avait, non c'était une énorme citrouille. Et elle grandissait chaque seconde.

Y'en a qui disent qu'il faut absolument mourir pour entrer dans la légende. Je pense que je peux entrer dans la légende en étant vivant. Et que ma légende sera bien mieux que celle de Narcisse. Et toi, tu t'en mordras les doigts quand je serai célèbre dans le monde entier mais que je refuserai de te parler parce que t'es pas fichu de prendre ma défense face à une fichue goule croisée à une harpie. Là faut qu'il prenne un verre pour faire passer la pilule. Mais son verre est vide. Il file à la tireuse et rempli tour à tour leur deux verres avant de répondre à Benedict d'une voix égale. Je pensais qu'en tant que légende vivante tu étais capable de te défendre seul, ma présence à tes côtés n'aurait sans doute fait que ternir ton image... L'ironie ferait-il ouvrir les yeux au jeune Adams ? Il en doutait fortement. Il aurait bien voulu le voir en confrontation avec une goule ou une harpie, juste pour voir. Nan parce qu'une cliente irritée, ça avait quand même rien à voir ni avec l'une ni avec l'autre. C'était risible comme confrontation.

Quant à ton avenir, je suis heureux de voir que tu es ambitieux et que tu ne vise pas seulement le statut de célébrité mais bien celui de légende vivante. Je suis même certain que tu y arrivera. Parce que le con, il en était capable. Il riait l'Elias, mais quelque part il trouvait ça génial. Le gosse avait eu un début de vie totalement naze, mais il transformait ça du tout au tout pour en faire quelque chose d'extraordinaire. C'était une force que lui n'avait jamais eu. Du moins, pas à ce point là. Après fallait pas tomber dans le narcissisme extrême, et le pauvre garçon en était dangereusement emprunt, mais s'il était un minimum aidé peut-être qu'il pourrait échapper au destin du miroir. Dans la vie tu t'en prendra d'autres des baffes tu sais. Mais j'vais te dire, c'est justement ça qui te rend plus fort ! Les épreuves, les échecs, c'est tout ce qui te fera grimper plus haut. C'est comme ça que ça marche. En fait tu devrais me remercier. Il poussa la Bièraubeurre vers son filleul. Il était fier de son conseil de parrain.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Benedict Adams, le  Mar 3 Mar 2020 - 14:02

Non seulement il se moquait de moi avant, mais il se moque de moi encore maintenant ! Il n'a donc honte de rien, ce parrain en carton ? Comment ose-t-il faire passer sa lâcheté face à cette immondice de cliente pour un service qu'il rend afin de me faire briller davantage ? Cette nana était forcément aveugle pour ne pas voir ma perfection et ne pas s'agenouiller devant moi. Mais que mon parrain le soit tout autant qu'elle et ose prétendre le contraire, c'est vraiment que le monde ne tourne pas rond. Je me contente donc d'un geste de main qui montre clairement qu'il ferait mieux de se taire pour ne pas s'enfoncer davantage.

Heureusement qu'il se rattrape en disant qu'il est sûr que je parviendrai à devenir une légende vivante. Là, je ne peux pas m'empêcher d'afficher un immense sourire des plus éclatants, très fier de voir qu'il croit en moi à ce point. Il n'est peut-être pas si aveugle que cela finalement, je vais pouvoir en tirer quelque chose. Mais je n'irai plus jamais travailler à sa place, j'ai bien retenu la leçon. Les prochaines gifles, elles seront pour lui.

- Bien sûr que j'y arriverai, la question ne se pose même pas !

J'ai retrouvé toute ma splendide assurance. Alors j'en profite pour enfin goûter la fameuse biérraubeurre, et je dois bien admettre que c'est super bon. Bien meilleur que les cocktails précédents. Et au moins, je ne me sens pas tout bizarre après. Juste bien. Et le voilà qui se sent obligé de m'expliquer la vie. A croire qu'il ne veut vraiment pas que je sois heureux. Je le regarde, avec un brin de mépris il faut bien le dire. Comme si j'avais attendu ses conseils dans ma vie.

- J'ai jamais eu besoin de gifles pour me hisser au sommet. Il suffit de voir à quel point je suis supérieur à tout le monde. Alors tu peux rêver pour les remerciements. Surtout que t'as bien plus besoin que moi de grimper plus haut, je te fais remarquer que c'est toi qui travaille dans un bar alors même que t'es vieux. Faut revoir tes ambitions un peu, je ne peux pas me permettre d'avoir un parrain avec un travail de pauvre.

Et vlan. La voilà sa gifle, mentale celle-ci. Mais il l'a bien mérité à se moquer de moi comme il l'a fait. Je vous avais dit que je pouvais être absolument odieux ? Maintenant, oui.
Elias Baxter
Elias Baxter
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Elias Baxter, le  Dim 8 Mar 2020 - 16:43

Le discours que lui sert sa bénédiction de fillot fait fumer les oreilles d'Elias. Je ne peux pas me permettre d'avoir un parrain avec un travail de pauvre. Et puis quoi encore ? Il est fou lui ! Ok Il pose bruyamment sa propre Bièraubeurre sur le comptoir. Il hésite. Beaucoup. Il a envie de lui foutre une tarte. Mais ce serait pas pédagogique. Mais même avec un grand discours il est pas sûr que le gamin pige. C'était un morveux, quatorze ans, insolent, et totalement centré sur son petit nombril. Il saisirait pas un traitre mot si Elias venait à lui parler de pourquoi du comment il en était arrivé là. De la joie que ce taff lui procurait, de la vision qu'il avait lui de la vie. Parce qu'il saisirait pas que d'autres pouvaient être différents de lui, et que c'était pas grave, que ça voulait pas dire qu'ils lui étaient inférieurs. Peut-être un jour, mais pas aujourd'hui.

Un soupire s'échappe d'entre ses lèvres et il détend les muscles de ses doigts, jusque là serré contre le bois du comptoir. Je crois que je préfère me démerder tout seul Benedict. Comme je l'ai toujours fais. Il n'a pas besoin d'en savoir plus. Pas que ça l'intéresserait. Alors Elias retourne l'attention sur la star, la légende, le grand Benedict Adams. C'est un jeu qui lui a toujours plus. Faire parler les autres d'eux, pour pas qu'ils le fassent parler de lui. Les mettre au premier plan, rester dans le fond de la salle, faire le pitre, rire un peu, mais ne jamais se montrer vraiment. Comme une ombre. Alors raconte, comment elle se façonne ta légende ? Poudlard est déjà à ta botte ? Combien que t'as de prétendants par jour ? Nan parce que les ragots il aimait bien. Les potins des popotins qui trainaient dans tout bon couloir bourré d'étudiants en robe, c'était la crème de la crème. Et Ben dans cette histoire c'était forcément le papier collant qu'on accroche au plafond, sur lequel toutes les mouches s'agglutinent.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Benedict Adams, le  Sam 14 Mar 2020 - 18:53

Ma petite pique fonctionne parfaitement. Difficile de passer à côté de la colère qui prend place sur son visage quand il claque sa chope sur le comptoir. Mon sourire s'agrandit, je suis pleinement satisfait de la tournure des choses. Il n'avait qu'à pas me chercher, c'est entièrement de sa faute. Et pourtant, cet air colérique disparaît presque aussi vite que ce qu'il est arrivé pour laisser place à un soupir et une réponse des plus banales. Enfin, réponse qui contient tout de même mon horrible prénom, et en entier en plus. Sérieusement... Je lui lance un regard assassin, et pourtant, je me déride bien vite.

C'est qu'il demande à ce que je parle de moi, et ça fait partie de mes activités préférées. Enfin, ça et me donner en spectacle. Alors je ne peux clairement pas laisser un simple ressentiment se mettre en travers de ce que j'aime par dessus tout. Puisqu'il veut en apprendre davantage sur la légende que je suis, je ne vais pas me gêner pour lui raconter absolument toute mon histoire. En la revisitant, évidemment.

- Et bien, ça se passe vraiment bien. J'ai déjà pu faire quelques scènes, et de vrais spectacles pendant certains cours, comme quoi, certains profs sont ouverts à l'art et à mon talent !

Oui, je suis montée sur la scène en astronomie, comme à peu près tout le monde. Et sur le bureau en Histoire de la Magie, sans vraiment demander. Mais elle était d'accord, puisqu'elle m'a laissé finir. En tous cas, elle m'a remercié pour mon initiative, c'est que j'ai vraiment été très bon. Quant à mes prétendants...

- Malheureusement, concernant mes prétendants, je ne peux pas tous les satisfaire. En ce moment je sors avec une fille de Serpentard, qui m'admire vraiment beaucoup et qui embrasse plutôt bien. Mais je sais que ça fait des jaloux...

Et surtout, l'exclusivité, ce n'est pas fait pour moi. Je veux pouvoir sortir avec le plus de personnes différentes possibles pour en apprendre davantage sur l'amour et pouvoir le jouer au mieux sur scène. Et puis, une telle perfection doit être partagée, et non pas gardée pour une seule et même personne, ce serait égoïste.

- J'ai quand même bien envie de tester de sortir avec un garçon. Mais les gens sont déjà jaloux et envieux de moi, l'intolérance et la fermeture d'esprit de certains sont plutôt compliquées à gérer.

Je bois quelques gorgées de ma boisson en reprenant mon souffle. C'est vrai que je suis moins apprécié que ce que j'aurais imaginé étant donné mon talent, mais les gens sont parfois si envieux qu'ils en deviennent désagréables, et je ne peux rien y faire malheureusement.
Elias Baxter
Elias Baxter
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Elias Baxter, le  Sam 21 Mar 2020 - 15:25

Les questions sont ouvertes, et laisse place à l'inévitable monologue attendu, Ben étalant sa vie sur le comptoir sans la moindre gêne. C'est une victoire pour Elias qui se délecte du phrasé théâtral, l'oeil brillant et le sourire aux lèvres. Il imagine le garçon grimpant sur les bureaux pour faire son show face à des professeurs désabusés, embrassant quelques sorcières à la lumière du jour, prédisant de leur briser le coeur dans l'ombre de la nuit. A moins qu'il ne soit polygame, et ça ne serait finalement en rien étonnant. Car une légende telle que lui se devait sans doute d'être partagée à un maximum de personnes, qui seraient honorer de pouvoir faire partie d'un infime morceau de sa vie trépidante. La jalousie hein ? C'est plutôt normal pour un être exceptionnel de susciter ce genre d'émotions. Avec le temps peut-être tu pourra changer tout ça, faire qu'on t'admire sans t'envier, comme un genre de il hausse légèrement la voix et lève son verre prophète ! Adams le messie, celui qui fut attendu, aimé, mais jamais jalousé. Voilà qui devrait convenir comme titre pour son neveu, si porté sur sa réputation et l'amour que ses pairs lui porte.

Ça l'amusait Elias, parce que lui n'avait jamais été de ce genre là. A chercher l'attention, l'amour, la gloire, à être une légende. A cela il préférait la solitude, l'indépendance, et ne surtout pas dépendre du regard des autres, ou de son propre reflet. Reflet qu'il fuyait, du moins qu'il ignorait. Non ce qui l'importait lui, c'était la vie. Mais la vision qu'en avait Benedict était intéressante, au delà d'être amusante. Il se créait de toute pièce, faisait de sa propre personne une oeuvre, de son existence un spectacle. C'était admirable, courageux. Dangereux aussi. Il pourrait à tout moment se brûler les ailes, sombrer dans la folie, se noyer dans son propre reflet. Mais quelque chose lui disait que ce gamin là il avait peut-être les épaules pour supporter tout ça. En tous cas, il fallait l'espérer, parce que clairement avec l'état d'esprit qu'il avait il ne pourrait jamais compter que sur lui-même pour se relever. C'était ça d'être supérieur à tous en tout temps. Y avait plus rien au-dessus, que le vide obscur et infini. Fais bien tout ce qui te plaira Benedict Adams, reste le maître de ton destin, le capitaine de ton âme ! Il avait lu ça un jour dans un bouquin moldu. Ça sonnait bien. Et pis c'était plutôt vrai. Son verre se vidait, celui de son filleul aussi. Il hésita à en servir un autre, questionna du regard le jeune Aigle, un sourcil tiré vers le haut. Peut-être avait-il autre chose à faire que trainer avec son misérable parrain qui servait des pressions dans un vieux pub écossais.
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Artemis Wildsmith, le  Jeu 26 Mar 2020 - 9:52

Saison XXX - Été
Elias & Winniemae - LA échangés


C’est vrai que cela lui manquait. Un peu, beaucoup, passionnément. Il n’avouerait jamais regretter d’avoir quitté les Trois Balais pour l’ennui ambiant du Ministère, mais l’effervescence chaleureux du bar avait déposé dans les souvenirs d’Arty une bien triste nostalgie. Gérer les clients, leur sourire, leur raconter sa vie tout en n’écoutant surtout pas la leur. Les Trois Balais était un lieu de vie, une précieuse joyeuseté qu’il avait quitté pour une ambition carriériste personnelle, une place au plus près des changements de la communauté magique, le forçant à fréquenter un bien lugubre bureau et des collègues stupides – forcément.
Alors il avait évité soigneusement évité le fabuleux bar, quand bien même il vivait à côté, ou presque. Pour ne pas tournicoter le couteau dans la plaie encore récente. Mais aujourd’hui, il s’ennuyait. Le week-end ensoleillé avait apporté avec lui un petit flux de Poudlariens à enquiquiner, mais même ça, il pensait avoir passé l’âge. L’idée le fait frissonner, être adulte, une vraie malédiction. Et c’était presque tel un automate qu’il avait finalement fait sonner la clochette d’entrée des Trois Balais.  

Fermer les yeux pour immédiatement humer cette odeur familière, entre régal, tendresse et réconfort. Étrangement, la mélancolie ne se love pas sur sa bouille de Fripon, non, c’est un immense sourire qui l’accompagne jusqu’au comptoir où il aperçoit : Papybaaaaax ! Son ancien collègue, son copain, un de ses copains d’amour, celui avec un grain de folie de la taille d’une pastèque. Le Poufsouffle trône sur un des tabourets, les baskets colorées ballotant dans le vide, mais ravies d’être ici. J’t’ai manqué ? Les boucles remuent, s’apprêtent à recevoir la déclaration d’amour d’Elias qu’elles méritaient. Avant de tournicoter, car même assis, il ne peut s’empêcher de gesticuler dans tous les sens. Vérifier que tout était à sa place, comme il l’avait laissé. Les clients discutaillaient gaiement, se remplissaient le bidou et cette atmosphère chaleureuse lui ouvrit l’appétit. Pas difficile, il était un jamais repus estomac sur pattes, à se demander si la Lycanthropie ne brûlait pas plus rapidement les calories : j’ai faim ! Et soif, très soif ! On fête quoi ? Parce qu’il y avait quelque chose à fêter aujourd’hui, même si ce n’était que son humeur pétillante.
Elias Baxter
Elias Baxter
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Elias Baxter, le  Mer 1 Avr 2020 - 23:49

Arty & Winniemae


La période estivale affrétait une folle foule de clients au pub, dans un balai effervescent dont Elias se délectait joyeusement. Il adorait les échanges langoureux entre les adolescents enfuis de Poudlard pour quelques ivres heures de gloire, le chahut de conversations plus adultes autour de cocktails explosifs, les quelques sortilèges qui échappaient des baguettes pour agrémenter tel ou tel propos. Cela dit, quand le service était fini, il savait apprécier l'accalmie. L'adrénaline n'était après tout que temporaire, et ses propres exploits magiques avaient leurs limites. Il ne restait à présent que quelques tables d'occupées, et les discussions allaient encore bon train. Au bout du comptoir, Katerine avait alpagué un sorcier doté d'un fort accent américain et lui rabâchait les oreilles de ses grandes aventures New Yorkaise. Il avait l'air plutôt séduit.

Elias essuyait ses verres l'oreille trainant, les récits de leur plus régulière cliente lui plaisant tout particulièrement. La porte s'ouvrant sur un nouvel arrivant détourna l'attention d'Elias, dont les lèvres s'étirèrent instantanément en un large sourire. Salut l'Artyste ! Il met de côté sa vaisselle et son chiffon pour se concentrer sur l'ancien collègue, cette boule d'énergie dont il s'était totalement entiché. Faut dire qu'il avait le rire communicatif. Pis toujours la bonne idée pour faire des conneries. J’t’ai manqué ? Le jeune est à peine entré qu'il est déjà installé, comme s'il avait toujours fait partie du mobilier. Pour un peu ce serait vrai. Elias pose ses deux mains sur le comptoir et fait complètement face au sorcier comme une épluchure qui peut manquer à son orange, la pluie au parapluie, le chocolat aux petits-enfants... ! Sa lèvre frémit d'amusement. Il est véritablement ravi de revoir Arty. Ça vous égaye une journée.

Sitôt qu'il évoque faim et soif, Elias se met à l'oeuvre, empoignant deux verres pour faire couler la Bièraubeurre. Ben tiens il dépose la première ambrée devant l'Artyste et lève la sienne bien haut on fête aujourd'hui ! Sa venue était la preuve qu'aujourd'hui se fêtait, et ça, ça lui suffisait. Maintenant que tu le dis j'ai faim moi aussi le regard du brun s'arrêta sur les plats dévorés de la table la plus proche. A force de servir de la graille à tout va, il avait le ventre en pleine manifestation. Avec des pancartes et tout. Mon service est fini là, tu mange avec moi ? Je sais que nos déjeuners t'ont manqué. Il offre un clin d'oeil au jeune bouclé et boit quelques gorgées de sa bière.
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Winniemae Bishop, le  Sam 4 Avr 2020 - 15:06

Arty & Elias



J'avais pas vraiment osé y aller avant que le soleil entame sa quotidienne descente et que les rues se vident peu à peu. Les Trois Balais, tous les chenapans Poudlariens n'avaient que ce nom accroché à leurs lèvres ravies alors qu'ils s'en allaient en vadrouille dans le village d'à côté. Je dois avouer, ça avait titillé ma curiosité. Mais y aller alors que tout le monde s'agite bras dessus bras dessous, alors que moi, j'avais personne, j'avais pas trop envie. Non, je préférais laisser les discussions et l'enthousiasme s'écumer avant de pointer le bout de mon nez. Découvrir en toute discrétion. Ce n'était pas tout à fait l'avis de la clochette résonnante alors que je passe l'entrée du bar, mais les sorciers-sorcières sont bien trop obnubilés par leurs boissons servies et leurs trépignantes conversations. Regardez-les, cette vieille Madame et ce vieux Monsieur dont les sourires résonnent au bout du comptoir. Et les autres, un jeune homme accoudé au comptoir, accroché aux riantes répliques du serveur. C'est étrange, comment chaque silhouette chaque posture chaque éclat dégage un bonheur ambiant, je ne m'attarde pas sur la décoration chaleureuso-vintage de l'établissement et m'assoit rapidement sur un des tabourets, entre le Bouclé et le Couple occupé. Les deux hommes semblent se connaître, ça m'intéresserait si je n'étais pas là pour l'intérêt d'une fameuse boisson, un truc au beurre s'il vous plaît, à boire. Tous les élèves en parlaient, certains s'étaient même extirpés du bar avec de la mousse jusqu'au front - j'avais envie de goûter.

Une aventurière bien impolie que je faisais avec mon sourire gêné, j'suis pas d'ici, comme obligée de me justifier devant le regard écarquillé de mon voisin. Il devait se demander, si aux Etats-Unis le bonjour était proscrit de nos manières - absolument pas, d'ailleurs. Maman et Papa me rouspèteraient gentiment s'ils me voyaient, mais j'avais comme l'impression d'entrer dans une fosse aux lions avec des chapeaux de fête, ils ne me ressemblaient pas. J'ai presque peur que leur joyeuserie me fasse un nouveau fond de teint, contrastant bien fort avec le mien.
Contenu sponsorisé

Au Bar - Page 6 Empty
Re: Au Bar
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 10

 Au Bar

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.