AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
20% sur tout dès 30€ d’achats
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 2 sur 2
[Habitation] Un Cocon pour une Pivoine
Aller à la page : Précédent  1, 2
Evan
Serpentard
Serpentard

[Habitation] Un Cocon pour une Pivoine  - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Un Cocon pour une Pivoine
Evan, le  Mar 15 Jan - 16:12






Quelques secondes légères qui s'envolaient, quand la porte s'entrouvrit, et, je voyais apparaître, le minois de la blondinette qui sembla s'empourprer légèrement à ma vue. Ses mèches blondes entravant dès lors son regard grisâtre et pourtant paisible, alors que je lui offrais un sourire discret de mon côté, répondant à son invitation.

« Bonjour Lorelaï ! Merci bien !»

Je la précédais, dans le dédale des escaliers, bien moins traître que ceux maintes fois empruntés, de l'école et leurs pièges incessants. Je me retournais de temps en temps, jetant quelques regards à mon ancienne élève, souriant, espérant qu'elle ne soit pas trop tendue pour les exercices à venir s'il devait y en avoir.

Elle me précéda pour ouvrir la porte de son appartement, me lâche une phrase presque gênée, qui fit immédiatement tilt dans l'esprit de mon narrateur pour balancer un clash gratos du style "Non, ça a l'air moche, je préférerais encore qu'on aille dans un bar miteux", mais heureusement pour elle, mon narrateur m'avait doté de moins d'esprit blagueur, du moins pas envers la gente féminine. Aussi, je lui offrais un sourire plus large cette fois avant de la suivre à l'intérieur.

« T'inquiète pas ça sera parfait ! » lui glissais-je alors qu'elle filait vers le coin cuisine. «Un café s'il te plait ! Noir, sans sucre, je te remercie ! »

Bon, un whisky m'aurait pas dérangé non plus, mais autant garder cette entrevue purement professionnelle pour le moment, sans savoir où celle-ci allait se diriger. Il restait beaucoup de zones d'ombres à éclaircir, et j'en profitais un instant pour scruter la pièce de vie particulièrement lumineuse, simple et à la fois jolie.

Je la vis aller vers le coin cuisine, une des plus moderne, un rideau blanc voltigeant donnant un bref regard sur un balcon qui devait éveiller les sens à n'en pas douter. La pièce se parfumait de tons grisâtres délicats, de quelques nuances plus joyeuses, de touches boisées parfumées qui donnaient une ambiance atypique et tout à fait charmante. J'allais m'asseoir sur le canapé en prenant soin de virer le coussin de mon côté en le posant par terre, la dernière fois que je m'étais assis sur un par mégarde, c'était chez Elhiya, et il y avait eu des animaux observateur de délices cette fois là.

Ma pensée aussi exquise était-elle s'évaporait quand je voyais le petit bureau sur le côté où elle devait certainement avoir beaucoup travaillé, et la cheminée qui faisait face au canapé et rendait de suite l'atmosphère plus chaleureuse en imaginant des soirées ici dans un confort de petit nid douillet. Mon regard s'évadant du sol au plafond, absorbé dans ma contemplation, tant j'aimais m'imprégner des lieux que je visitais.

« C'est très charmant chez toi ! Vraiment ! Ça a l'air paisible et enchanteur ! Un lieu parfait pour la concentration autant que l'évasion ! Alors... Dis-moi... Qu'attends-tu de moi exactement ?»
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Un Cocon pour une Pivoine  - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Un Cocon pour une Pivoine
Lorelaï Peony, le  Lun 18 Mar - 14:55

Serait-ce une réponse ? Désolée du retard

Tandis que le professeur prenait ses aises dans l'appartement de la jeune femme, celle-ci se dirigea vers sa cafetière italienne pour en tirer le nectar noir. Ajoutant deux biscuits sur un plateau, ainsi que sa tasse de thé camomille, elle rejoignit Monsieur Lival dans le salon.
Quand elle arriva, l'enseignant lui fit des compliments qui enrougirent ses joues déjà bien roses.
- Hum oui... je, j'ai... c'est pour se concentrer et hum lire aussi... répondit-elle dans sa barbe, avant de déposer le plateau sur la table basse et de s'asseoir en face du professeur.
Les yeux baissés sur ses mains, la jeune femme n'osait pas croiser le regard de l'homme assis en face d'elle. Quel âge avait-il ? Il était marié, professeur... il était certainement vieux. Mais pas si vieux, un demi-vieux. Comme du gouda.
Lorelaï se pinça la lèvre, ce n'était pas le moment de rigoler, même si l'idée d'imaginer Monsieur Lival en gouda l'aidait à apaiser son anxiété grandissante. C'était bien plus facile de penser à un fromage Hollandais qu'à ces pensées qui lui gâchaient la vie.
Lorelaï expira longuement, puis leva la tête, en dégageant ses cheveux derrière son oreille.
- Mh... Je voulais d'abord vous remercier de vous être déplacé Monsieur Lival, c'est vraiment très aimable à vous... Hum...
Les idées se bousculaient dans sa tête, elle chipotait au bas de son pull, cherchant ses mots.
- En fait, comme je vous l'ai dit dans ma lettre, j'ai toujours peur. Depuis les attentats de Londres l'année dernière, je suis tout le temps vigilante. La plupart du temps, ça va... Mais plus la date approche, plus c'est dur. Là, avec les fêtes qui sont passées, ça va un peu mieux, je sens que je me calme à nouveau. Mais je sais que c'est temporaire... au moindre bruit, je sursaute, et je dors très mal aussi... Je fais beaucoup de cauchemars... 'Fin, je vous ai pas demandé de venir pour faire ma thérapie, ajouta-t-elle, en s'excusant presque de parler autant. Mais j'aimerais apprendre à me défendre, et je sais pas par où commencer, comment m'y prendre. Je me vois pas aller dans des cours communs, avec d'autres personnes. J'ai fait du self-défense moldu, je sais à quoi ça ressemble, et je me sentirai jamais assez en confiance pour bien m'entraîner... Alors je me demandais si vous pouviez m'aider ?
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Un Cocon pour une Pivoine  - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Un Cocon pour une Pivoine
Lorelaï Peony, le  Dim 12 Jan - 23:07

Saison 28 -
Avec Ethan Turner

Lorelaï et Ethan avaient beaucoup parlé de voyager suite à leur premier périple en balais, ils s'étaient longuement écrit quand elle avait quitté le château, ils avaient rêvé par lettres interposées des paysages qu'ils visiteraient.

Le moment était enfin venu de partir pour ce nouveau voyage. Ethan ne lui avait pas donné beaucoup de renseignement, elle ne savait même pas combien de jours elle serait partie. Alors elle avait mis quelques affaires dans un petit sac à dos magique des familles, avait rempli sa gourde de voyage, attaché sa baguette à sa ceinture et sorti le balai qu'il lui avait offert pour ses 18 ans. Une comète 4510, un modèle très confortable, livré avec des protections pour que Mademoiselle ne se fasse pas mal. Mais elle n'en avait plus besoin à présent.

La jeune femme grignotait une part de tarte au citron qu'elle avait préparé quelques jours plus tôt, c'était la dernière part. Lorelaï était fière d'elle, elle avait particulièrement bien réussi le biscuit, et la texture du coulant était exactement comme elle le voulait. Crémeuse, onctueuse... Dans la tarte au citron, il n'y a pas que le goût qui est important, la texture est cruciale. En effet, quand on pense tarte au citron, on pense pas simplement à se goût acidullément sucré qui vous prend les narines dès la première bouchée. Non, on pense aussi à la crème de citron qui coule - mais pas trop - dans la bouche... caresse les papilles. Un délice !
Malheureusement, les papilles de Lorelaï n'étaient pas tout à fait satisfaites. En effet, la tarte au citron manquait de goût citron... Elle aurait sûrement dû mettre plus de zeste. Ne jamais lésiner sur le zeste ! Sauf que si on en met trop, ça devient acide. Ah, l'art de la cuisine. La nouvelle passion de la blondinette. Une passion qu'elle avait longtemps laissé pour "plus tard", et qu'elle s'autorisait enfin à prendre en main.


Bref, tout ça pour dire qu'elle attendait Ethan.
A toi Ethan.
Ethan Turner
Ethan Turner
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Un Cocon pour une Pivoine  - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Un Cocon pour une Pivoine
Ethan Turner, le  Sam 18 Jan - 9:24

26 Juillet – Vers 13h – Temps partiellement couvert sur Londres.

♫♪
Tu étais stressé, mais un bon stress; tu étais surexcité. Tu continuais de correspondre avec Lolly, que tu semblais avoir bien fait rêver suite à ton cours privé de balais volant. Ça, ça te rendait heureux, de savoir que tu avais donné la piqure de ta passion à une amie. Vous parliez depuis quelque temps de faire des voyages et de profiter du monde à dos de balais, et quelques idées avaient germé dans ton esprit. Tu aimais voler pour le sentiment d'exaltation que ça te procurait, ainsi que pour découvrir des lieux dont la magie résidait dans le fait qu'ils étaient fabuleusement magnifiques, et inconnus des masses. À ton grand bonheur, la Grande-Bretagne avait pratiquement tout pour te satisfaire sur ce dernier point. Ce qu'il manquait à ton bonheur, était de participer à des évènements à dos de balais, ce qui était franchement ironique vu ton poste de poursuiveur dans une des grandes équipes de Quidditch de Grande-Bretagne. Tu voulais plus, toujours plus. Rares étaient les occasions où tu était plus gourmand qu'au dos d'un balai volant. Aussi avais-tu dresser une liste d'activités et d'exploits que tu voulais bientôt réaliser et vivre, seul ou accompagné. Certains éléments de cette liste, comme la traversée de l'Atlantique en balais, relevaient purement de l'accomplissement personnel, et de ton intérêt de toujours pousser tes balais à bout, mais d'autres, comme celui que tu avais prévu pour votre voyage avec Lorelaï, tenaient plus des balades de plaisances, et ce serait parfait pour une première sortie du Royaume-Uni entre amis.

Tu ignorais après combien de temps la demoiselle souhaiterait rentrer, et tu ne lui avais pas révélé beaucoup d'informations sur le voyage que vous alliez accomplir, désirant garder la surprise jusqu'à la toute dernière seconde. Tu avais donc fait beaucoup de provisions, en plus de prendre tout le nécessaire de camping, afin de passer quelques jours en nature, si c'était quelque chose qui intéresserait la blondinette. Tu appréciais d'ordinaire le confort des hôtels, même moldus, mais là où vous vous rendiez, il serait probablement impossible de se trouver un hôtel n'affichant pas complet à plusieurs kilomètres à la ronde. De plus, quelque chose te disait que ton amie des Bleus et Bronze était quelqu'un qui apprécierait beaucoup cette chance de communier avec la nature, ou beaucoup plus que toi du moins.

Tout ton attirail bien dissimulés dans un sac à bandoulière – un neuf, ton ancien étant bien trop usé – modifié magiquement par tes soins pour lui permettre de contenir tout ça sans peser une tonne sur ton épaule; tu partais en direction de l'appartement de la demoiselle, située sur le chemin de traverse, en plein coeur de Londres. Le transplannage faisant désormais partie de ton quotidien, tu arrivas dans la capitale Anglaise en une seule fois, ce qui te prenait autrefois plusieurs sauts magiques. Cette nouvelle facilitée à voyager sur de longues distances s'avèrerait particulièrement utile pour ce premier voyage, comme vous alliez justement sortir du pays. Un tournoiement plus tard, et la rue bruyantes du chemin de traverse se dévoilait à toi, les familles les moins nanties envahissant déjà les commerces afin de trouver les meilleurs prix possibles pour les articles scolaires de leurs enfants. Rares étaient les moments de calme sur cette artère commerçante, et cela faisait en grande partie son charme; un sourire apparu à ton visage.

Ton coeur s'accélérait quelque peu alors que tes pieds te menaient vers les appartements de miss Peony, et que ton cerveau comprenait avec de plus en plus de précision qu'il n'y avait plus de marche arrière possible.

Finalement, tu arrivas sur le pas de la porte de la résidence de ta compagne de voyage du moment, et t'y immobilisas quelques instants, le temps de prendre une profonde inspiration, avant de finalement cogner à la porte de son appartement.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Un Cocon pour une Pivoine  - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Un Cocon pour une Pivoine
Lorelaï Peony, le  Dim 31 Mai - 16:00

Quelques frappes sur la porte, Lorelaï enfourna le dernier morceau de tarte dans sa bouche et alla vers la porte en machant.
- Voui j'chuis làààà ! dit-elle, en portant son sac sur une demi épaule et son balai dans un bras.
Elle appuya sur la clinche, de tout son poids, et tira la vieille porte vers elle, en faisant attention à pas caler ses pieds en dessous.
Vêtue d'un jean rembourré et d'un t-shirt noir à manches longues, les cheveux attachés en arrière, la jeune femme avala sa dernière bouchée, et s'exclama enfin,
- Thanthaaaaaaaaaan !!!
Exclamation ponctuée par une embrassade improvisée à coup de sac et de balais.
- J'suis prête, on peut y aller, j'ai hâte ! On va où ? Ah me dit pas ! Si dis moi ! Ah je dois prendre quelque chose de spécial ? Me dis pas où on va mais dis moi si je dois prendre quelque chose de spécial !
Un grand sourire aux lèvres, elle ajouta,
- Ça fait tellement longtemps qu'on s'est pas vu... ça me fait tellement plaisir.
Puis, se détendant enfin un peu,
- Hum... tu veux rentrer ?
Contenu sponsorisé

[Habitation] Un Cocon pour une Pivoine  - Page 2 Empty
Re: [Habitation] Un Cocon pour une Pivoine
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 2

 [Habitation] Un Cocon pour une Pivoine

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.