AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Médicomagie
Page 2 sur 2
IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sue Glanmor
Serdaigle
Serdaigle

Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Sue Glanmor, Mar 30 Oct 2018 - 23:51


C'est un mardi d'automne comme on les aime. Le temps qui se rafraîchit pousse à se vêtir chaudement, et on se retrouve comme une larve dans son cocon. Sue apprécie la douceur de ses robes en coton d'hiver, même si elles ne sont pas les plus joliment ouvragées. De toute manière, à Poudlard, cela importe peu. Elle doit se plier à l'uniforme et être la reluisante copie de ses voisins. Aujourd'hui, pour se distinguer, elle s'est limitée à une barrette argentée pour redresser une mèche sur le devant de son visage et un fin bracelet serti d'aigues-marines.

Du reste, la saison ne l'a pas tout à fait transformée en larve. Même si son enseignement ne commence pas avant onze heures, elle s'est levée aux aurores pour étudier dans la salle commune de Serdaigle. À vrai dire, elle est sur le point de participer à son premier cours de Médicomagie et n'est pas rassurée. C'est un domaine avec lequel elle n'est pas à l'aise, n'ayant pas eu l'occasion de le pratiquer. Puisqu'il ne lui semble pas intéressant de savoir soigner quelqu'un, sa seule motivation est d'être utile à elle-même. De ce point de vue, des connaissances supplémentaires ne sont donc pas de refus. Pendant plus de deux heures, elle s'est plongée dans divers livres dont le manuel intitulé Guides des premiers soins pour se remémorer les outils utiles en cas de pépin.

C'est quand elle remarque un groupe d'élèves de retour de leur premier cours qu'elle réalise quelle heure il est. Il lui reste moins de dix minutes pour se rendre en classe. L'appréhension du retard lui fait accélérer le mouvement tandis qu'elle range des affaires dans son sac. Pour autant, elle ne se montre pas particulièrement troublée : elle se rassure en se rappelant que le cours se déroule non loin, dans l'aile ouest. Le pas pressé, elle dépasse d'autres personnes qui voulaient sortir. Priorité à celle qui sait s'imposer, tout de même ! Son regard dur rase les murs de pierre à la recherche de sa salle. L'excuse de la novice perdue ne fonctionne plus pour se fondre dans le décor et justifier les retards. Elle est en troisième année maintenant, et elle s'imagine qu'une nouvelle vie commence.

Nous y voilà. Sue passe l'embrasure de la porte pour découvrir une salle coquette à moitié remplie. Un simple coup d'œil lui offre un état des lieux immédiat. Des jeunes et des moins jeunes, toutes les maisons étant représentées. Ayant fait preuve d'une discrétion étonnante le temps de s'habituer à l'école, la fillette n'avait pas noué de relations particulières. Si elle reconnaît quelques visages pour les avoir croisés dans les couloirs, la majorité des personnes ne représentent rien pour elle. Il y a certes l'attrapeuse de son équipe de Quidditch, mais elle ne la connaît pas tant pour ne la voir qu'en entraînements. Passons donc à la personne importante, celle auprès de laquelle il faut faire bonne impression. C'est une jeune femme à la chevelure dorée, celle qui a rédigé de sa plume leur manuel scolaire. Ajouter son ouvrage à la liste du matériel lui assure d'arrondir son salaire d'enseignante, c'est malin de sa part.

- Bonjour professeure, la salue-t-elle d'une voix mielleuse, je suis Sue Glanmor.

L'étudiante ne s'attarde pas et s'en va choisir une place d'un pas léger. Le milieu de la salle lui paraît convenable, et le fond lui permettra de garder un œil sur tout ce qui se passera. Elle s'installe donc à la table de deux Serpentard et, sans leur adresser le moindre mot, elle sort ses affaires. Elle est prête à travailler. Ses yeux se posent sur la couverture de son livre où est noté le nom de Rikka M. Bennett. C'est la deuxième professeure de ce nom à Poudlard. Les deux ne se ressemblent pas mais sont peut-être de la même famille. En tout cas, les bons échos de la méthode Bennett laissent espérer de grandes choses pour ce cours complexe. Initiation pratique et théorique à la Médicomagie, comme il est écrit à la craie blanche au tableau. Une occasion de pratiquer, c'est ce qui a attiré Sue. Ces deux dernières années, elle n'en avait pas eu. Son regard rêveur se porte sur le hamster qui court dans sa roue - il est sans doute là pour faire office de cobaye.

Sue va à la place L.
Revenir en haut Aller en bas
Rikka M. Bennett
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Rikka M. Bennett, Jeu 1 Nov 2018 - 16:23


IPTM - Cours n°1
~ Présentation et bases ~


L'élève de Gryffondor qui s'était rétamé dans les escaliers annonça à son professeur qu'il garderait le suspense sur son identité, jusqu'à ce que l'appel soit fait. Puisqu'il était le seul rouge et or à être arrivé à l'heure actuelle, la blonde se demandait bien lequel des quatre il pouvait être. Elle haussa les épaules, trouvant que ce jeune homme lui plaisait bien même s'il semblait bien un peu gourd. La jeune Poufsouffle avec laquelle elle avait ferraillé à Waddiwasi lors de la course répondit qu'elle ne savait pas trop mais précisa qu'il ne s'était pas loupé. Rikka sourit en riant doucement, plussoyant l'affirmation. Ce n'était pas très professionnel de sa part de se moquer ainsi de son élève mais il fallait dire qu'il y avait de quoi. Elle lui jeta un œil tandis qu'il retournait auprès de la cage du hamster et répondit à Theya au sujet de l'Episkey.

― Il avait à peine ouvert sa peau donc oui, ça fonctionne. Mais un peu plus et ça n'aurait pas suffi... Tu peux, si tu promets de ne pas le blesser, il est fragile, dit-elle à l'attention de l'intéressé. Il s'appelle Pouic. Et pour infos, je n'ai aucun lien de parenté avec l'autre professeur. Miss Bennet a une légère différence : il n'y a qu'un seul t à son nom de famille, contrairement au mien qui en possède deux !

La jeune sorcière n'avait pas encore rencontré officiellement son presque homonyme mais cela n'allait pas tarder. La porte de la classe s'ouvrit pour laisser entrer une nouvelle élève, assez jeune, venant de Serpentard. Elle salua son professeur très formellement avant de se présenter et de s'asseoir. Rikka lui répondit chaleureusement et lui sourit, avant de vérifier que le rouge et or s'occupait bien de Pouic. Le petit hamster aimait bien explorer les nouveaux environnements et si on le sortait de sa cage, il valait mieux le surveiller. La porte s'ouvrit une seconde fois et cette fois-ci, une jaune et noir fit son entrée. Il s'agissait de Jade, l'une des Préfètes de sa Maison. Alors qu'elle se dirigeait vers sa place, la sorcière la salua également avec un sourire et prit la liste des élèves inscrits sur son bureau pour vérifier l'affluence des élèves.

La seconde élève de Serpentard inscrite arriva à son tour, aussi cela faisait six élèves dans la classe, pour le moment à l'heure. Elle cocha les noms donnés et leva la tête une nouvelle fois, tandis que la porte laissait encore une fois apparaître un élève. Ce fut un choc aussi dur que si Rikka avait reçu la foudre. La jeune femme marqua un temps d'hésitation et croisa le regard du jeune lion qui arrivait. Elle n'en croyait pas ses yeux, à vrai dire. Une lettre lui était parvenue et elle l'avait mise de côté, trop bouleversée pour y répondre ou pour courir dans la Salle Commune de Gryffondor vérifier. Elle avait passé la soirée à ruminer ses pensées, se souvenant de cette nuit fatidique où tout aurait pu basculer pour un jeune garçon au monde brisé. En voyant ensuite la liste de ses élèves inscrits, la blonde avait senti son cœur se serrer à l'idée de rencontrer ce dénommé Matt Deliers. C'était lui, pour sûr, car personne d'autre qu'elle ne connaissait son existence. Il ne pouvait s'agir d'un canular.

La jeune professeure avait attendu cette rencontre depuis tôt le matin mais elle n'avait pas voulu y penser avant d'y être confrontée. Le moment était venu et la blonde ne savait pas quoi faire. Devait-elle faire montre de tous les sentiments qui se bousculaient en elle ? Non. Pas devant les autres élèves. Alors, Rikka, dont le cœur battait la chamade, sourit tendrement au nouveau venu qui bafouillait presque de façon mignonne lorsqu'il parla pour se présenter. C'était inutile, elle le reconnaissait parfaitement, même s'il avait bien grandi et mûri depuis la dernière fois. Il était devenu un très bel adolescent. Le charme fut rompu par la venue de la seconde Préfète de Poufsouffle, qui s'installa ensuite auprès du blondinet. L'ancienne rouge et or la salua et décida qu'elle irait voir Matt ce soir. Ils avaient beaucoup de choses à se dire.

Trois élèves, toutes des filles de Serdaigle, firent ensuite apparition dans la salle de cours l'une après l'autre et s'installèrent. Rikka les salua tour à tour et se tourna vers l'horloge accrochée près du tableau lorsque la dénommée Sue s'assit. Il était onze heures pile. Le cours était censé débuter maintenant. Mais la blonde accorda encore cinq minutes de plus aux retardataires pour arriver. Il manquait trois élèves mais tant pis pour eux. La professeure fit alors face aux élèves présents. Ils allaient commencer à discuter.

― Bien, donc, bonjour à tous ! fit-elle en croisant les mains devant elle. Bienvenue au premier cours de Médicomagie, ou plutôt au cours d'initiation à la Médicomagie. Je vous rassure tout de suite, on ne va pas apprendre à opérer des gens car je laisse ça aux professeurs de Sainte-Mangouste. Non, ici, c'est plus une approche théorique et également pratique aux soins qui pourront vous servir dans votre vie future.

Elle se tourna vers le tableau et montra l'intitulé.

― Pour commencer, nous verrons un peu ce que vous savez en matière de sortilèges, de potions, etc... Alors dites-moi, avez-vous déjà eu l'occasion d'utiliser un sort de soins basique ? Si oui, comment cela s'est-il passé ? J'entends par là, pourquoi avoir utilisé ce sort ? Étiez-vous sûrs que c'était la bonne chose à faire ?

Rikka appréciait lorsqu'il y avait de la discussion et des échanges d'expérience. Elle voulait aussi faire réfléchir ses élèves sur les actions qu'ils décidaient de faire en matière de soins envers autrui. Comme il était expliqué dans son ouvrage, parfois, l'inaction était la meilleure solution.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
avatar
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Theya Alomora, Jeu 1 Nov 2018 - 18:03


La populace continuait de faire son arrivée et toi tu attendais le début du cours sur ta chaise en lançant des sourires cordiales aux nouveaux arrivants. Après quelques minutes le cours pouvait enfin commencer et la professeure pris la parole en interrogeant ses élèves sur les sorts déjà pratiqués. Un petit sourire en coin, tu voulais en parlais mais ne voulais pas te venter alors c'était le moment où jamais, vu que la question était posée...

- Le sort que vous venez d'utiliser sur Ulysse je l'ai déjà utilisé sur un des élèves. Qui n'est pas présent, je lui avais cassé le nez... Par accident, vraiment, et j'ai pris soin de la victime on va dire ça... Un regard sur ton bracelet avec un leger sourire et tu poursuivais Mais en tout cas le sort a très bien marché d'après mes souvenirs !

Attendant les autres réponses des écoliers, tu croisais tes mains sur la table en écoutant les histoires qui allaient être recitées...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matt Deliers
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Matt Deliers, Jeu 1 Nov 2018 - 21:22


Assis depuis seulement quelques minutes, le Deliers était fébrile et perdu. Son regard froncé évitait celui de Rikka; technique efficace pour contrer un embarras certain ou de probables questions visuelles. Il ne savait que faire alors machinalement ses doigts sortirent quelques affaires de son sac avachi contre le pied de chaise. Marjorie, accompagnée d'un doux parfum féminin, vinrent le rejoindre à sa table. Sourire furtif afin de masquer les apparences et l'éveil de soupçons. Et pourtant après la politesse s'ensuit la question inquiète devant sa mine visiblement effroyable.

Hey salut Marjorie. Je.. je vais bien, juste mal dormi. Et toi, tu vas bien ?

Inutile que sa collègue dans l'équipe préfectorale s'inquiète pour lui. Rendre le salut à la Jaune avec l'offre d'un second sourire en bonus. Leur première rencontre datait d'une autre époque, les circonstances jouaient clairement en la défaveur du Rouge; mais Matt avait muri depuis ce temps-là, du moins il l'espérait.


*  *  *  *  *


D'autres élèves arrivèrent, des Serdaigle en file indienne. Le cours débuta alors Matt posa son regard sur l'Ange tandis qu'elle présentait la matière. Imperturbable, calme, douce et appliquée, comme elle l'avait toujours été. Comme si eux deux ne s'étaient jamais croisés, vus ou parlés. Comme si elle ne l'avait jamais empêché de commettre l'irréparable. Il sourit intérieurement la remerciant de feindre l'indifférence à son égard pour mieux l'aider à oublier cette période sombre de sa vie, qu'elle avait indéniablement sauvée.

Un regard vers sa voisine Marjorie semblait studieuse, attentive. L'attention du Gryffondor redoubla quand Theya, une autre Poufsouffle aborda un sort utilisé récemment sur Ulysse. Wut ? Son collègue avait reçu un sort de soin. Qu'avait-il encore foutu ? Outre la réputation de son aîné, il observa la Jaune qui parlait. Ainsi donc elle avait pété le nez d'un élève pour ensuite le soigner. Drôle.
Lui, très peu au fait des sortilèges et de la Magie dans son ensemble, n'avait clairement aucune idée d'une quelconque réponse à fournir. Par conséquent il attendit d'autres réponses. Ses yeux naviguèrent d'une personne à l'autre, repassant souvent par Rikka et Cendra.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Neyla Sol
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Neyla Sol, Ven 2 Nov 2018 - 23:33


J'écoute avec attention ce qui se dit et je suis les mouvements de tous les élèves. Les regards échangés, ce qui se passe. J'observe. Le griffon qui était avec moi en cours d'enchantement échange des regards fugaces avec notre enseignante. Il y a quelque chose entre eux ? Peut-être pas. Mais en tout cas, leur relation n'est claire ni pour l'un, ni pour l'autre et c'est plus que de l'admiration qui brille dans leurs yeux. Je ne saurais dire ce que c'est. Par contre, ce qu'elle voit et qui la surprend, c'est que le garçon est reconnaissant.

Theya a parlé avant que je ne surprenne l'échange silencieux entre le rouge et l'autre Benett. Elle a parlé de ses connaissances et je doit le reconnaître, je suis impressionnée. Non seulement, comme moi, Theya assiste à tous les cours, mais en plus, elle a des connaissances magiques assez avancées. Je suis contente de l'avoir rencontrée. Je suis contente que, au même titre que Lou, nous ayons des échanges. Je sais que je ne parle pas beaucoup en classe alors elle pense peut-être que je n'ai pas d'intérêts pour elle, mais ce n'est pas le cas. Simplement, je suis silencieuse, je n'aime pas gaspiller ma salive pour dire des choses inutiles. Je préfère que mes mots aient de la force. Les mots ont un pouvoir, j'en suis persuadée.

La seule fois où j'ai utilisé une potion de soin, je n'avais pas vraiment l'autorisation pour le faire. C'était l'année dernière. Il y avait eu un accident chez mes parents et un de mes petits frères s'était cassé la jambe et avait un match très important pour lui deux jours après. J'avais tenté une potion. ça avait marché, par chance. J'avais conscience d'avoir pris et d'avoir fait prendre des risques énormes à mon frère, mais au moins, il avait eu ce qu'il voulait et deux jours après, il avait été excellent.

Je levais malgré tout la main et prenais la parole. Je n'allais pas parler de cette potion, évidemment, mais je devais au moins parler des sorts. Mes connaissances sur la médicomagie étaient vastes, mais uniquement théoriques. J'avais lu à la bibliothèque tout ce que je pouvais sur le sujet et cette initiation était la possibilité pour moi de m'améliorer au niveau pratique. C'était tout ce que je désirais.


- j'ai déjà utilisé le sortilège de l'attelle magique. Un camarade de Quidditch était tombé en plein entraînement, son bras était cassé et j'ai lancé ce sort parce que on allait prendre du temps pour l'amener à l'infirmerie. Je m'étais entraînée sur moi pleins de fois alors...ça s'est bien passé. ça m'est aussi arrivé d'utiliser un revigor sur des élèves stupefixiés, mais au début ça ne marchait pas à tous les coups. Maintenant que je l'ai un peu plus pratiqué, j'ai une réussite de 8 réussites sur 10 tentatives.

Je me tait. Je ne vais pas trop m'étaler en trop en dévoiler. Déjà que je passe ma vie à la bibliothèque et qu'on m'appelle la miss-je-sais-tout dans mon dos, pas la peine d'en rajouter une couche. Je me fiche de leur opinion évidemment, je suis douée voilà tout. Mais j'aimerai, un jour, ne plus avoir besoin d'en faire des tonnes pour prouver ma valeur. Pour ceux qui m'appellent de cette façon, la vie est facile. Leurs parents étaient sorciers pour la plupart, ils n'avaient pas besoin d'en faire plus. Ils n'avaient pas besoin de se faire accepter par leurs pairs sorciers et se faire comprendre par leurs pairs moldus. Moi, j'avais lutté pendant trois ans avec mes parents avant que mon père accepte de m'adresser la parole de nouveau.

C'est tellement plus facile de regarder l'extérieur de quelqu'un et se faire une idée toute faite sur ce qu'ils pensent, sur ce qu'ils veulent. Les gens n'observent pas assez. Ne réfléchissent pas assez. Ne prennent pas assez de recul. Ne se demandent pas pourquoi les choses arrivent et continuent de reproduire les mêmes erreurs, sans rien remettre en question. A cause de cela, on ne me comprenait pas. J'avais l'habitude évidement, j'en avais pris mon parti. Parfois, je voulais simplement que tout brûle, tout. Comme cet homme. je secouai la tête. J'avais ma soeur. Jusqu'ici, tout allait bien. Jusqu'ici, tout, allait, bien.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Camille Zia
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Camille Zia, Sam 3 Nov 2018 - 10:37


Camille ne regardait pas les gens arriver. Elle n'avait pas envie de croiser leur regard et de se sentir obligée, socialement parlant, de les saluer. Elle reconnu quelques noms et voix, tout particulièrement celle de Matilda, qui fit serrer les dents à la petite sorcière. Était-il donc impossible de se débarrasser de cette fille ?

La brunette releva cependant la tête en entendant parler la professeure Benett, qui commençait à parler cours. Ou du moins, à le présenter, en enchaînant sur une question basique. Quelques anecdotes furent racontées, narrant l'utilisation de sortilèges de soins, mais Camille décida de rester silencieuse. Elle n'avait jamais rien lu ou entendu sur les sortilèges ou potions de médicomagie, et n'en avait jamais eu besoin. La seule personne qu'elle avait vraiment vu se faire mal physiquement, c'était David, et Camille n'avait pas désiré assister à l'utilisation de la baguette magique par sa mère.

Camille profita cependant d'avoir levé le regard pour observer rapidement les élèves en classe. Elle remarqua une seule autre élève de Serpentard, assise près d'elle, qu'elle avait dû croiser en salle commune ou à table, et qui n'avait pas l'air non plus très enthousiaste. Elle fit dériver son regard vers les deux Poufsouffle qu'elle connaissait, évitant tout de même de croiser le leur, et, une fois de plus, en s'arrêtant sur Matilda, fronça singulièrement les sourcils. Il fallait espérer qu'il n'y aurait pas d'exercices en groupes, sous peine de devoir travailler avec la Serdaigle...

Ses yeux se recentrèrent finalement sur la professeure, en attendant de pouvoir se tourner vers le prochain élève qui prendrait la parole.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Cendra Sundrop
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Cendra Sundrop, Dim 4 Nov 2018 - 21:01


Pardon Rikka, Cendra est en A, j'crois que personne l'a prise (la place)...



Les élèves arrivent les uns après les autres. D'abord Theya, puis une Serpentard de première année que Cendra se rappelle avoir croisée à la gare, suivie de Jade et de...

Lou.

Génial. Ca commence bien. Lou qui a l'air passablement déprimée, Cendra se demande ce qu'elle a. Peut-être pourra-t-elle lui parler après le cours...?

Nan. Stop. Ça suffit. On arrête avec cette fille. C'est pas tes affaires, Cendra.

Le suivant à entrer est Matt. Lui aussi a une salle tête. Cendra brûle de courir vers lui, de le serrer dans ses bras pour le consoler. Bien sûr elle n'ose pas. Surtout que Theya y est déjà et lui demande avec entrain ce qui lui arrive. Cendra remarque avec douleur que le regard du Gryffondor semble attiré par la professeure. Comme... Comme lors de leur première rencontre, à la bibliothèque. Sauf que là, c'était elle, Cendra, qui attirait le regard du jeune homme. Une souffrance innommable tord les entrailles de la Jaune. Matt. Matt. POURQUOI ??

Elle aimerait hurler mais elle ne peut pas, pas en cours voyons. Elle se retient. Elle tremble de tout son corps. Elle retient de plus en plus difficilement un cri de souffrance. Son avant-bras trouve sa bouche, ses dents se referment dessus et y impriment une marque qu'elle sait profonde à travers la robe de sorcier. Ce n'est pas encore assez. Elle relâche sa pression, mord de nouveau, un peu plus bas. Cette fois, un liquide sombre tache la robe grise. Manquait plus que ça. Mais hors de question de demander de l'aide à la prof. Elle se contente de comprimer son bras en serrant les dents.

Entre-temps, Marjorie est arrivée, ainsi que Neyla et une autre Serdaigle de première ou deuxième année sans doute. Cendra attend, les yeux dans le vague et toujours cette boule de douleur au creux du ventre, que les derniers se pointent. Les derniers qui sont en réalité une dernière, une jeune Serdaigle. Notre Jaune ne prononce aucun mot, mais ses yeux sont pleins de larmes qu'elle cherche de toute ses forces à retenir. Elle baisse vite la tête sur ses affaires pour cacher son mal-être.

Le cours commence et Cendra écoute à peine. La professeure demande un partage d'expérience. De toute façon Cendra n'en a pas, et il est hors de question qu'elle prenne la parole. La prof !

Elle s'efforce de se reprendre. Elle doit mal interpréter la situation. Il faut qu'elle arrête, elle frise la paranoïa... Matt n'est pas à elle. D'abord il ne lui a jamais rien dit sur ce sujet. Ils peuvent bien être amis...
Revenir en haut Aller en bas
Matilda Grayling
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Matilda Grayling, Lun 5 Nov 2018 - 23:08


Pour l'instant, il suffisait aux élèves ayant déjà une petite expérience de la médicomagie de prendre la parole, élèves dont Matilda ne faisait évidemment pas partie. Jusqu'ici tout allait bien, la professeure n'avait pour l'instant pas l'air d'avoir l'intention de pratiquer cette magie sur l'un des élèves, nécessitant de le blesser préalablement. La petite fille n'avait qu'à attendre que cela passe et écouter les autres élèves parler.
Theya en fut la première. Evidemment, une personne aussi altruiste et agréable qu'elle ne pouvait qu'être douée en magie et avoir utilisé ce don le plus tôt possible pour soigner des gens, faisant toujours le bien autour d'elle. Un léger sourire béat s'afficha sur le visage de Matilda, de fierté d'avoir un jour parlé à une telle personne. Elle fut tout de même exaspérer de découvrir en elle ce genre d'attitude insupportable de groupie.
La parole fut ensuite prise par une autre jeune fille, de Serdaigle cette fois-ci. Matilda l'avait probablement déjà croisée dans la salle commune. Elle racontait plusieurs expériences, comment pouvait-on avoir utilisé tous ces sorts sans jamais avoir étudié la médicomagie en cours auparavant ? Manifestement, elle aussi était très douée, un éclat de passion se faisait légèrement entendre dans sa voix. Cela ferait de bons points pour Serdaigle, et c'était une bonne chose.

Matilda attendait patiemment la suites des réponses foisonnantes des autres élèves, et fut surprise de voir qu'elle n'était visiblement pas la seule à s'être inscrite dans ce cours sans avoir aucune expérience dans la Médicomagie, puisque plus personne ne semblait vouloir parler. Pour l'instant en tout cas. Il lui était difficile d'observer tout le monde au vu de la place où elle s'était assise qui lui privait de la vue de presque la moitié de la classe, ce qui pour certains élèves n'était pas plus mal (Oui Camille c'est à toi que je pense). Certains étudiants, notamment celles qui avaient parlé, semblaient plein d'entrain, d'autres affichaient des mines maussade. C'était particulièrement visible sur la jeune fille qui était assise en face de Matilda. Ses cheveux étaient roux, sa robe jaune et noire, et son teint affreusement pâle. Elle tremblait, et n'étaient-ce pas des larmes qui semblaient perler dans ses yeux ? Elle était peut-être malade, et dans ce cas il vaudrait mieux qu'elle prévienne le Professeur Bennett pour que cette dernière la soigne pour l'exemple si possible, ou l'envoie à l'infirmerie en cas de mal trop important pour être soigné d'un coup de baguette. Mais la jeune fille ne disait rien.
Dans un premier temps, Matilda se dit que ce n'était pas son problème avant de se rendre compte qu'elle avait dévisagée la Poufsouffle un peu trop longtemps et avec un peu trop d'insistance pour pouvoir faire croire qu'elle n'avait rien vu. Oh et puis de toute façon elle s'en serait voulue si l'autre élève était morte sous ses yeux et qu'elle n'avait rien fait, et il serait peut-être temps qu'elle se mette elle aussi à l'altruisme.

"Est-ce que ça va ? chuchota-t-elle pour ne pas se faire entendre de Miss Bennett, tu as besoin d'aller à l'infirmerie ?" si la jeune fille ne souhaitait pas attirer l'attention, en oubliant le fait que c'était loupé puisque Matilda l'avait découverte, il fallait respecter ce choix. En espérant qu'elle se raviserait. La fillette s'inquiétait quand même.
Mais il ne fallait pas rater le cours, elle tendit donc les deux oreilles pour écouter de l'une la potentielle réponse de la jeune fille, et de l'autre le cours de Médicomagie qui continuait tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marjorie Lunas
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Marjorie Lunas, Mer 7 Nov 2018 - 23:25


- Ahah je comprends ! Combien de fois ça m'est arrivé ! Si tu veux dormir un peu pendant le cours, t'inquiète je te couvre !


J'étais pas dupe, je le voyais bien tracassé, mais enfin, pas tout à fait mon style de m'occuper des soucis de tout le monde, je préférais détendre l'atmosphère, décrocher 2-3 sourires par-ci par-là que de longues conversation sur pourquoi le monde va mal. Petit sourire pour le jeune homme (Matt) tout de même. Histoire de pas passer pour une vieille peau qui ne voit rien. Pendant ce temps, quelques élèves font encore leur entrée, et puis Miss Bennett prend la parole. Petit coup d'oeil vers les places, et 2 sont encore libres, 2 retardataires ou absents donc... Mmh... 1... 2... 3 pouffys ? Ah oui et moi ça fait 4. Ok, je peux souffler, le soucis ne vient pas de ma maison ! Cours entre fille d'ailleurs ! Et pas des moindres, gage de sérieux et de travail bien fait, j'aurais donc pas à stresser de faire la police dans ce cours, et je pourrais donc m'y plonger pleinement.

Après une rapide présentation de l'objectif de sa matière, les premières questions de la prof fusent, nous demandant si nous avions déjà effectués quelques sortilèges de soin. Ah ça pour en avoir utilisé ! J'en avais utilisé oui ! Faut dire que c'était devenu indispensable dans ce monde ! J'écoute les premières réponse avant d'offrir la mienne :

- J'en ai effectué quelques uns aussi. Le sortilège de soulagement et du bisou magique je les utilise assez souvent, en cours par exemple, ou lors de diverses animations. Le sortilège de l'Atelle Magique je crois que je l'ai utilisé une fois mais c'étais pas sur une vrai blessure, c'était un exercice avec l'ancienne infirmière, et le sortilège Revigorant je l'utilise très souvent, quand je m'entraîne aux sortilèges par exemple.


Sacré souvenir pour tout ces sortilèges. Ca me paraissait si loin ! Et puis pour répondre à la prof, je devais détailler un peu mieux que ça tout de même.

- Pour Episkey, je l'utilise que quand c'est des petites blessures, y a peut-être d'autres méthodes plus efficaces, mais je trouve ça bien pour les petits bobos, mais y a des fois je l'ai utilisé et ça a rien fait, je crois que la blessure était trop importante. Curo as Velnus par contre ça je l'utilise dans les plus gros bobos, ça guérit rien du tout mais ça permet de faire un peu moins mal. Je pense, en fait je l'utilise parce que je sais pas quoi faire d'autre, c'est en attendant qu'une personne plus compétente arrive. Ferula comme je disais c'était pour un exercice où l'infirmière avait simulée une brûlure, je sais pas du tout si j'avais bien fait, mais elle m'avait accordé le point... En y réfléchissant maintenant je sais pas si c'était une bonne idée. Et pour finir, Revigor je l'utilise dans les petits coups de fatigue en duel ou entrainement. C'est bien pour finir un exercice mais ça vaut pas une vrai pause !


Voilà, là je crois que j'avais tout dit.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Jade Wilder, Jeu 8 Nov 2018 - 1:09


Les élèves arrivaient les uns après les autres, et Jade n'osait toujours pas s'asseoir. A force, quelqu'un allait finir par se demander ce qu'elle fichait mais ça ne lui passait pas vraiment par la tête. Elle avait bien d'autres choses à penser pour se préoccuper de ça franchement. Et puis finalement, en voyant que personne ne râlait quant au fait qu'elle prenne cette place, elle s'assied. Tout simplement. Pourquoi tant d'hésitations ? Elle n'était pas aussi craintive d'habitude, un peu oui, mais pas à ce point là. Son état général ne devait pas aider sans doute.

La salle s'était remplie, la plupart des élèves avaient trouvé leur place en dehors de ceux - dont Ulysse - qui passaient du temps devant le bureau. Elle avait aperçu pourquoi mais n'avait pas osé s'approcher malgré son amour des animaux. Ouais, décidément, quelque chose ne collait pas. Malheureusement, elle n'avait pas le temps d'y penser, pas dans un cours qui annonçait son commencement sous peu. Et même... maintenant, en fait.

― Bien, donc, bonjour à tous ! Bienvenue au premier cours de Médicomagie, ou plutôt au cours d'initiation à la Médicomagie. Je vous rassure tout de suite, on ne va pas apprendre à opérer des gens car je laisse ça aux professeurs de Sainte-Mangouste. Non, ici, c'est plus une approche théorique et également pratique aux soins qui pourront vous servir dans votre vie future.

Moui, à priori ça aurait dû soulager la préfète, mais ça n'était pas vraiment le résultat obtenu en fait. Elle avait beau se douter avant le début du cours que personne n'opérerait qui que ce soit - dieu merci - mais c'était la partie "pratique" qui l'inquiétait un peu. Autant elle pouvait faire illusion en théorie grâce à ses lectures, mais la pratique... mieux valait ne pas y penser tout de suite hein. Pitié.

― Pour commencer, nous verrons un peu ce que vous savez en matière de sortilèges, de potions, etc... Alors dites-moi, avez-vous déjà eu l'occasion d'utiliser un sort de soins basique ? Si oui, comment cela s'est-il passé ? J'entends par là, pourquoi avoir utilisé ce sort ? Étiez-vous sûrs que c'était la bonne chose à faire ?

Eh beh, ça commençait mal. C'était pas de la théorie ça, je proteste votre honneur ! Non, c'était de l'expérience personnelle et... ses expériences ne méritaient pas d'être contées à qui que ce soit. La seule fois où elle aurait pu vouloir user de magie pour faire des soins, il ne s'agissait pas d'une petite coupure ou d'un bobo sur le genou. Et ce jour là, elle ne savait rien, n'avait rien pu faire et avait tout perdu. A quoi servait la magie si on ne pouvait l'obtenir quand on en avait réellement besoin ? Beaucoup de choses sans doute, mais l'amertume prenait le pas sur la raison.

Peu à peu, les langues se déliaient. A commencer par Theya qui parle d'un sort utilisé sur Ulysse. Ouais bah... hein QUOI ? Tournant la tête vers le Gryffondor, l'Italienne le regarda avec attention. Il s'était blessé ? Et elle n'avait rien vu. Détournement du regard en une seconde chrono, fait. A force de ne pas parler, c'était normal qu'elle ne sache rien. Mais quand on a peur de parler et de dire n'importe quoi, il n'était pas facile de faire autrement. Les récits de chacun se suivaient et se ressemblaient un peu, aussi. Beaucoup avaient utilisé les sorts les plus classiques en terme de soins, normal. Elle par contre, n'avait quasiment jamais utilisé ces sorts là. Elle les connaissaient sur le bout des doigts, mais la pratique, c'était une autre paire de manche. Machinalement, elle finit par prendre la parole, sans vraiment d'entrain puisqu'elle était à nouveau le vilain petit canard de la salle de classe.

- Je n'ai quasiment jamais utilisé ces sorts... Je préfère faire à la main ou... laisser faire ceux qui savent.

De base, elle voulait dire "les pros" mais finalement ses mots avaient dépassé ses pensées. Comme souvent, c'était pas voulu, à croire qu'elle n'avait même plus le contrôle de ses propres paroles. Décidément.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lou Gaellen
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Lou Gaellen, Ven 9 Nov 2018 - 6:59


Je suis soulagée qu’aucun de ceux que je connais ne soit venu me demander ce que j’ai. Je leur suis reconnaissante. Pas envie de parler. Faut dire, ils ont aussi le droit d’avoir leurs problèmes.

T’es pas le centre du monde Lou !

Pourtant qu’est-ce que j’aimerais...

Je n’ai pas envie de répondre à la prof non plus. A chaque fois qu’un élève prend la parole, ma tête s’enfonce un peu plus dans ma robe de sorcière. J’ai envie de disparaître. Sous ma couette, avec un bon livre, ce serait idéal. Mais non, je suis en cours, avec les mêmes élèves que d’habitude. Ce sont presque toujours les mêmes têtes. Je les observe du coin de l’oeil.

Theya et Neyla, toujours aussi bonnes élèves. Vendra qui regarde Matt qui regarde la prof. Louche tout ça ... Cendra semble au bord de la crise de nerf, Matt un peu nerveux et la prof .... n’en a rien à faire. Triangle amoureux ? Ce serait tripant ! Oui bon ... je m’occupe comme je peux puisque je n’ai rien suivi et que je ne sais même pas de quoi on parle.

La petite Serpentard répond aussi. Bien. Tu représentes bien la maison ma grande ! Puis les deux préfètes jaune, comme d’habitude.

Bon allez on passe à la suite que je puisse rapidement retrouver mon lit ?


Dernière édition par Lou Gaellen le Dim 11 Nov 2018 - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rikka M. Bennett
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Rikka M. Bennett, Dim 11 Nov 2018 - 12:12


IPTM - Cours n°1
~ Présentation et bases ~


Debout devant le tableau, face aux tables où se tenaient ses élèves, Rikka se demandait quelles allaient être les réponses à sa question. Afin de pouvoir juger le niveau en matière de Médicomagie de chacun, celle-ci était tout particulièrement logique pour un début. Cela permettrait à la jeune femme de cibler les différents points à aborder lors du cours et d'une manière plus globale, à inclure dans la matière. Il n'y avait là pas de mauvaise réponse : les élèves pouvaient raconter leurs différentes expériences, celles qu'ils avaient eux-mêmes réalisées ou mêmes celles qu'ils avaient vécues en tant que victimes. Tout était bon à prendre pour réaliser ensuite une synthèse générale.

La première élève à se manifester fut la jeune Theya, sa rivale lors de la course arc-en-ciel. Elle expliqua qu'elle avait déjà eu l'occasion d'utiliser l'Episkey sur un autre élève qu'elle avait blessée accidentellement. La blonde sourit face à son explication et hocha la tête avant de donner parole à une élève de Serdaigle, Neyla. Celle-ci raconta son expérience du Ferula, le sort de l'attelle magique, sur un joueur de Quidditch, et du Revigor sur des élèves stupéfixés. Rikka haussa un sourcil à cette évocation et nota cela dans sa tête, remerciant l'élève pour son intervention. Elle semblait faire honneur à sa Maison par ses connaissances qui semblaient étendues aux yeux du Professeur.

Du coin de l’œil, cette dernière vit l'élève rousse un peu pâlotte, se demandant pourquoi elle faisait soudain cette tête. Elle fronça les sourcils, se promettant de voir ce qui n'allait pas. Ce fut ensuite au tour de Marjorie, l'une des Préfètes des jaune et noir, de prendre la parole. Elle aussi avait apparemment eu l'occasion d'utiliser plusieurs sortilèges de soins mineurs, lors d'entraînements par exemple. Ses explications étaient très bien détaillées pour chaque sortilège connu. Rikka hochait la tête, prenant note des différents sorts énoncés pour en reparler un peu plus tard. Elle était contente d'en entendre parler puisqu'ils allaient être vus. Peut-être pas tous mais une bonne partie en tout cas. Elle remercia la Poufsouffle pour son intervention et se tourna vers Jade, l'autre Préfète, qui annonça préférer faire les soins à la main ou laisser la place aux autres personnes plus compétentes. La Professeure sourit et hocha une nouvelle fois la tête.

― Merci pour ces premières interventions, fit-elle en faisant quelques pas. C'est intéressant de voir que certains sorts basiques vous sont connus, pour certains. Mais si vous n'avez jamais eu l'occasion de pratiquer ou de recevoir des soins mineurs, ce n'est pas non plus dramatique. Ça me permet de voir ce qui peut être fait dans ce cours ! Par exemple, avec Miss Wilder qui nous dit préférer laisser des personnes plus expérimentées ou encore avec Miss Lunas qui utilise un Curo As Velnus en attendant.

Les premières interventions allaient donc pouvoir donner matière à rebondir. Rikka revint à sa place initiale, décidant de laisser Miss Sundrop tranquille pour le moment. La blonde savait qu'une interpellation devant tout le monde pouvait mettre mal à l'aise, même si c'était simplement une question pour savoir si tout allait bien. Elle ne voulait pas afficher la jeune élève d'emblée au début du premier cours. Mais elle se promit d'aller la voir en aparté un peu plus tard.

― Si vous avez eu l'occasion, je l'espère, de feuilleter mon ouvrage que vous devez normalement avoir avec vous, j'explique que connaître au moins quelques bases peut être d'une grande aide pour les victimes. Entendons victimes comme les personnes nécessitant des soins, mineurs comme majeurs. Le moindre petit accident qui amène à une blessure peut conduire à de graves conséquences et si on s'y connaît un peu, ça peut parfois sauver des vies. Soulager une douleur, par exemple, est un premier pas. Ne rien faire aussi, d'ailleurs.

Elle fit une petite pause pour mettre de l'ordre dans ses pensées.

― Pour juger quoi faire, il est important de savoir réaliser un diagnostic précis. Alors, bien entendu, vous n'êtes pas Médicomages et nous n'allons pas aborder la matière en profondeur. Cependant, vous devez pouvoir réagir promptement pour savoir si vous pouvez faire quelque chose. Voyons quelques exemples.

Avant d'aborder les différents sortilèges basiques, Rikka inscrivit au tableau noir plusieurs cas. Aux élèves de réagir et d'analyser les choses avant de proposer une solution.



Cas virtuels:
 

HRP:
 

Récapitulatif 1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Gaellen
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Lou Gaellen, Mar 13 Nov 2018 - 13:56


Je n’écoute que d’une oreille distraite ce que la prof nous raconte. Bla-bla-bla ... soins ... bla-bla-bla ... accident ... bla-bla-bla ... graves conséquences ... bla-bla-bla ... diagnostic ... bla-bla-bla ... Je griffonne des petits dessins sur ma feuille, bien avachie sur ma chaise. Ce n’est que lorsqu’elle écrit les cas virtuels au tableau que je lève et la tête et commence à m’y intéresser.

Je recopie les différents cas sur ma feuille et sors le manuel qu’elle a évoqué juste avant. Ben oui, ce n’ai pas parce que ma débile de narratrice l’a zappé que je n’en l’ai pas .. C’est elle qui l’a écrit ? A oui ... je ne m’étais même pas intéressée à l’auteur jusqu’à présent. Je feuillette les pages et commence à écrire à côté de chaque scénario les soins que l’on pourrait apporter. J’imagine que c’est ce qu’il faut faire.

Alors ... quelqu’un tombe dans les escaliers ? Se foule la cheville ... je cherche d’abord dans les sorts mineurs. Un episkey serait le plus cohérent, mais il me semble un peu léger. Je cherche donc parmi les sortilèges suivants ... ha, voilà !  Un férula c’est encore mieux ! De ce que je comprends, c’est une sorte d’atèle invisible. J’inscris donc ferula à côté de la première ligne.

Deuxième cas, plantage de couteau dans la cuisse. Ouille... ça doit faire mal. Là encore un episkey me semble trop léger. Un curo as velnus ? Mais c’est que pour soulager la douleur. Je passe donc aux sorts majeurs. Un vulnera sanentur ? Non, ça ne fait qu’arrêter un saignement... un reparo sellae contra tela . Oui ça a l’air mieux ... malheureusement c’est un sort un peu compliqué. Comment faire quand on n’y connaît presque rien en médicomagie ? Aucune idée. Je hausse les épaules et j’inscris le sorts à côté de la seconde ligne. Je mets un point d’interrogation pour montrer que je ne suis pas sûre de moi.

Je procède de même avec les trois autres cas. La brûlure ? Un curo as velnus pour soulager la douleur. Un homme inconscient ? Le revigor. Et pour la femme qui se coupe le doigt, episkey.

Finalement, c’est intéressant. Je suis tellement concentrée que je n’entends même plus ce qui se passe autour de moi. Je n’écoute pas les réponses des autres élèves et je préfère garder mes réflexions pour moi.

notes de Lou:
 


Dernière édition par Lou Gaellen le Mar 13 Nov 2018 - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Camille Zia
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Camille Zia, Mar 13 Nov 2018 - 16:40


Ça parlait beaucoup. Peut-être même un peu trop. L'une des Poufsouffles lança une longue réplique, sur laquelle Camille n'essaya même pas de se concentrer. Une deuxième parla pendant beaucoup moins longtemps, avant que la professeure prenne finalement la parole pour commenter les interventions de chacun, puis pour annoncer une partie qui intéressait un peu plus la brunette.

Cette dernière se redressa à la mention du livre, pour plonger aussitôt dans son sac à la recherche de l'ouvrage. Elle avait dû y jeter un coup d'œil, oui. Elle avait regardé les chapitres pour tourner les pages jusqu'à quelques sortilèges et potions qui l'intéressaient, mais sans plus.

Les premières pages furent de nouveau sous les yeux de la petite sorcière, après avoir sagement posé le livre à côté d'un parchemin vierge pour y étaler en vrac ses hypothèses, et Camille entreprit de se souvenir de quelques sortilèges survolés avant de tourner immédiatement les pages - et peut-être inutilement. Le livre ne lui servit pas tout de suite : se souvenant, par un grand coup de chance - et une aide mémo-technique qu'elle s'était donnée concernant la formule adaptée -, d'un des sortilèges utiles à chacune des situations, la brunette leva rapidement la main, espérant que personne n'ait l'idée de donner la réponse avant elle.

« Pour la situation numéro 4, on doit utiliser Revigor. », débita-t-elle lorsqu'elle eut la parole. Elle s'en était souvenue en associant la réanimation à "revigorer", qui la ramenait immédiatement à Revigor. Pour ce qui était du reste, en revanche, elle n'était pas certaine de ce qu'elle avancerait, et ses petits doigts vinrent chercher d'eux-mêmes la réponse dans les chapitres dont le nom l'inspiraient.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matt Deliers
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Matt Deliers, Mer 14 Nov 2018 - 23:18


** la scène se passe juste avant le message de Rikka **
D'une collègue préfète volontaire pour le couvrir si besoin de dormir pendant le cours, Matt n'eut aucune réaction. Elle ne savait pas ce qu'il avait réellement, au-delà de cette excuse bidon qu'il lui avait fournie. Comment pourrait-elle le savoir ? Un florilège de réponses s'abattit sur le cours avec une rapidité efficace et effarante. Tout le monde semblait bien trop intelligent dans cette classe. Il se redemanda une énième fois ce que lui foutait là ? Ah oui... Rikka.

Les Poufsouffles, toujours assidus et altruistes étalèrent leurs connaissances. Theya, la voisine de table du Deliers : Marjorie et Jade. La voix bleue de Neyla s'était élevée également pour répondre, entre cette armada de blaireaux. Depuis qu'il l'avait côtoyé en cours d'Enchantements Matt voyait la Serdaigle légèrement différemment. Avec du recul, il la voyait plus... humaine. Toujours aussi insupportable par son côté Miss Je-Sais-Tout mais dotée de sentiments, comme tout le monde. Elle était plus... humaine à ses yeux. Un sourire intérieur avant de focaliser finalement son attention sur la seule Poufsouffle qui l'intéressait.

Le Gryffondor se ravisa brusquement sur sa chaise lorsqu'il se rendit compte de l'état dévasté dans lequel elle semblait être. Cendra paraissait agonisante, nerveuse, triste. Les larmes encore visibles de la Jaune lui apparurent comme des lames qui lui taillaient le «boum-boum» en lambeaux. Matt sentit sa gorge se nouer et était prêt à se lever pour aller la voir. S'il trouvait l'enfxiré qui lui avait fait du mal... La notion de cours s'échappait lentement du Lion. Il fixa Cendra du regard jusqu'à ce qu'elle daigne relever la tête et la tourner vers lui. Lorsque ce moment arriva il fronça les sourcils d'un air interrogateur. Un «qu'est ce qui va pas ?» informulé était visible dans ses yeux.

** la scène se passe juste après le message de Rikka **
Rikka coupa court aux interventions pour propager la sienne. Elle félicita les élèves concernés pour leur implication blablablaaa. L'évocation de son ouvrage que le Deliers devait avoir en sa possession eut pour effet de... wait ! Il regarda dans son sac pour sortir l'heureux livre en question. Un exercice pratique fit son apparition en même temps que des écritures au tableau. Il ne s'en souciait déjà plus puisque son regard était reconnecté à nouveau sur Cendra.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Cendra Sundrop
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Cendra Sundrop, Hier à 18:52


Cendra fut tirée de ses pensées par une voix juvénile à côté d'elle.

- Est-ce que ça va ? Tu as besoin d'aller à l'infirmerie ?

Elle releva la tête et reconnut l'une des jeunes Serdaigles, qui semblait fort inquiète. Elle se secoua. Elle devait se reprendre. Pull yourself together, comme disent les anglais. La fille avait quoi, onze, douze ans ? Elle n'allait quand même pas la mêler à ça.

- Ne t'en fais pas, ce n'est rien. Ça va passer.

Sourire bienveillant, forcé à travers ses larmes. Elle regrettait son manque de contrôle sur ses émotions. Sa détresse se mua en colère contre elle-même.

Malgré elle, elle leva les yeux vers Matt. Le Gryffondor la fixait avec insistance ; elle se demanda s'il avait cherché à croiser son regard. Probablement, puisque dès que le contact visuel fut établi, il lui lança un regard inquiet et interrogateur. Elle n'eut pas la force de lui répondre et se contenta d'un sourire rapide qu'elle savait peu convaincant.

Oui mais... Il s'inquiétait pour elle. Même si ce n'était qu'un ami, même si leurs relations étaient compliquées, un cours n'était pas le moment pour régler des problèmes de coeur. Ça suffit maintenant. Stop !

Sa colère lui donna l'énergie qu'il lui manquait. Elle sécha ses larmes et, si elle garda un air morose, elle parvint à se concentrer sur le cours. Énergie émotionnelle - un concept qui lui était familier. Elle savait que lorsqu'elle manquait d'énergie, le contrôle sur ses émotions était plus difficile, et elle savait également quelles circonstances pouvaient la revigorer.

La professeure afficha alors quelques situations au tableau et, après un discours que Cendra, toujours n'écouta absolument pas, leur demanda de trouver les sorts à utiliser. Cendra écouta les réponses de ses camarades - une camarade en fait, une petite Serpentard de première année qu'elle était sûre d'avoir déjà croisée -, puis, ayant lu attentivement les situations, elle hasarda :

- Est-ce que le sort que vous avez utilisé pour Ulysse...

Sa voix se brisa, elle baissa la tête, inspira profondément et ravala ses sanglots, regrettant d'avoir parlé et pourtant consciente qu'elle devait finir sa phrase.

- Marcheraitpourlasituationcinq ?

Bon, voilà, pas sûre que ce soit compréhensible mais tant pis. Elle n'allait pas reprendre la parole. Quelques larmes lui échappèrent de nouveau et elle pressa ses paumes contre ses yeux. D'une part, cela l'aidait à reprendre le contrôle ; d'autre part, cela lui évitait de croiser le regard de Matt, la prof, la jeune Serdaigle ou n'importe qui d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2

 IPTM - Cours n°1 - Présentation et bases

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Médicomagie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.