AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 1 sur 2
Chasse aux chauves-souris
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kohane W. Underlinden
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Chasse aux chauves-souris

Message par : Kohane W. Underlinden, Mar 23 Oct 2018 - 18:15




Chasse aux chauves souris


LA du staff 3B

Aujourd'hui est un jour spécial. Particulier. Surtout chez les Moldus. Car, à dire vrai, je ne sais pas bien quelle place tient Halloween dans le monde sorcier.
Chez les non-mages, on aime cette fête parce qu'elle est pleine de croyances. Les fantômes, les esprits, les sorcier-ères, les vampires, toutes ces créatures soit-disant sorties de l'imaginaire.
Alors que dans le monde sorcier, on cotoie presque tous les jours ces gens-là. C'est un peu Halloween au quotidien, quoi. Donc. Est-ce réellement une fête, chez nous ?
Aucune idée. Mais c'est tout de même l'occasion d'organiser un petit truc sympa. Pour l'occasion, tout le staff 3B a été réquisitionné. C'est qu'on va avoir besoin de bras. Pour l'accueil des gens. Leur expliquer bien le principe du jeu. Etre là en cas de besoin. Puis, en parallèle, préparer la salle principale qui servira de salle de bal. Avec les éléments de décoration achetés ou loués à Barjow et Beurk, grâce à la grande collaboration de Lizzie. Laquelle, je l'espère, viendra. Elle m'a dit qu'elle serait là pour l'après-midi. A voir ensuite au bal.
Je compte.
Un, deux, trois, quatre. Et cinq avec moi.
C'est bon, on a tout le monde !

Arty, tout nouvel arrivant, se tient près de moi. C'est qu'il a pris ses fonctions de gérant il n'y a pas si longtemps. Je lui jette un coup d'oeil. Rien de mieux qu'une bonne animation pour se familiariser avec sa place dans le staff du bar. Bien évidemment, le travail n'est pas le même. C'est beaucoup plus stressant. Ereintant. Speed.
Alors.
Une fois qu'on a assuré pour une anim'.
On peut assurer sur tout !

-T'évite de tout cramer, hein ? je lui glisse à voix basse.

Je n'attends pas spécialement de réponse. Ni d'approbation.
C'était juste un rappel.
Comme ça.
Parce que j'ai cru comprendre que, comme moi, il aime bien le feu. Sauf qu'il ne regarde pas toujours où il l'allume. Et, bon, un feu de camp DANS les 3B, c'est bof bof, vous ne trouvez pas ?
Tous les participants et participantes ont été conviés à se réunir aux 3B, à l'extérieur, dans la rue qui borde la porte d'entrée. Une fois que tout le monde sera là, le top départ sera donné et, que lea meilleur-e gagne !
Dans un coin, sont mis à disposition des filets style filets à papillons mais pour chauve-souris, quoi. Puis des cages. Où ranger leurs chauve-souris.


Explications et consignes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rikka M. Bennett
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Rikka M. Bennett, Dim 28 Oct 2018 - 11:04


Chasse aux chauves-souris
~ #20 unknown ~


L'automne s'était installé depuis bien des jours maintenant. Les arbres arboraient les couleurs chaudes telles que le rouge, l'orange, le jaune, le brun, signe que la saison battait son plein. Il faisait de plus en plus froid et le vent devenait frais, embrassant de froid les joues des promeneurs intrépides. Rikka aimait beaucoup cette période de l'année où les feux de cheminée se rallumaient à longueur de journée, laissant la fumée s'échapper et donner à l'air une odeur qu'elle trouvait agréable. C'était une odeur qui lui faisait penser aux châtaignes, aux gâteaux aux épices et au miel, aux chocolats chauds pris dans le canapé avec un livre à la main. A cela se mêlait l'odeur de la nature qui s'endormait petit à petit, des feuilles mortes qui se décomposaient au pied des troncs, de la terre humide après la nuit. L'automne était, avec l'hiver et le printemps, la saison préférée de la blondinette. Trois sur quatre, en effet ; l'été était bien mais trop chaud à son goût.

Avec l'automne venait la fête d'Halloween. Au fil des siècles, cette tradition avait perduré, bien que sa popularité avait beaucoup baissé chez les Moldus. Du côté des sorciers, c'était toujours la même ferveur. L'ancienne rouge et or se demandait pourquoi il y avait tant de différence entre les deux mondes. Peut-être était-ce dû au fait que les Moldus ne croyaient pas aux choses qualifiées de surnaturelles ? Les vampires, les loups-garous, les fantômes... Tout ça était le quotidien des sorciers mais ce n'étaient que des fables pour les sans pouvoirs. Rikka ne les enviaient pas d'ignorer tant de choses. Mais c'était mieux ainsi car ils étaient bien plus nombreux que les avoir pouvoirs et la jeune femme n'avait pas envie de vivre un jour dans la crainte d'être chassée comme les sorcières de l'époque. Le secret magique devait être gardé.

L'ex Gryffondor marchait dans les rues de Pré-au-Lard, tandis que le vent soufflait, balayant les premières feuilles mortes de la saison sur les pavés. Elle s'était habillée chaudement, enfilant un pantalon noir, un gros pull rose pâle, des bottes à l'intérieur chaud et une cape rembourrée, sans oublier une belle écharpe du même rose que son pull. Ainsi parée, Rikka allait pouvoir partir à la chasse. En effet, l'établissement des Trois Balais organisait une petite animation pour Halloween et la blonde, qui connaissait Kohane, la propriétaire des lieux, s'était manifestée pour participer. Le but était de trouver des chauves-souris un peu partout dans Pré-au-Lard. Elle n'était pas sûre de gagner beaucoup mais après tout, c'était le jeu qui était amusant. Alors, la blonde était sur le chemin pour retrouver les Trois Balais.

Bientôt, l'enseigne apparut à ses yeux. Rikka remarqua alors qu'un petit attroupement se trouvait là. Elle reconnut son ancienne camarade de Gryffondor et quatre autres personnes, qui devaient être les employés du bar. Elle pressa le pas, se demandant si elle était en retard. Ça n'avait pas l'air... Alors, elle rejoignit le groupe et sourit l'assemblée.

― Bonjour ! J'espère que je ne suis pas la dernière arrivée ? En tout cas, je suis prête !

[...] Le top départ ne tarda pas à être donné. La jeune sorcière rajusta son écharpe et fila dans les rues de Pré-au-Lard, à la recherche des fameuses chauves-souris...



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Wilson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Jennifer Wilson, Dim 28 Oct 2018 - 23:44


Les feuilles tombant peu à peu, leur couleur tournant lentement vers des couleurs plus chaudes et rougeoyantes, tous ces petits signes faisaient que l’Automne était bel et bien là, s’imposant peu à peu. Mais il n’était pas tout seul. Avec lui, les sorcières aux nez crochues, les citrouilles, fantômes et autres décorations de ce style faisaient également leurs apparitions… signifiant enfin l’arrivée d’Halloween… une fête ancestrale réjouissant un bon nombre d'entre nous mais aussi la plupart des moldus.

Me concernant, j’avais toujours aimé cette ambiance même si je n’y participais pas toujours. Encore plus maintenant que je savais mon appartenance au monde des sorciers. Enfin, une journée où nous pouvions nous promener à l'air libre sans avoir à nous cacher.

L’animation qui allait se dérouler aux 3 Balais tombait très bien. J’allais pouvoir la fêter dignement avec cette chasse aux chauve–souris organisée par ce bar bien connu du Pré-au Lard. Pour une fois que ce n’étaient pas d’ailleurs les sorcières qui étaient chassées… heu enfin bref, j'y voyais là notamment une occasion de pouvoir rencontrer tout un tas de monde étant nouvelle. Du moins, j’osais l’espérer. Quant à l’animation, même si je n’étais pas certaine de finir dans les premières, j’avais hâte de commencer. Après tout, l’important était d’y participer, nan ?

Arrivant enfin sur les lieux, c’est avec dynamisme que mes pas me dirigeaient tout droit vers la petite foule amassée près de du bar. Patiemment j’attendis alors les instructions et le top départ se fit entendre. C’est alors avec enthousiasme, que je partis dans les rues attenantes des 3 Balais à la recherche enfin de ces petites bêtes munie d’un filet à papillon sensé disposer à nous aider…

Bien que compétitrice dans l’âme, la citation « Que le meilleur gagne » était sans doute l'une des plus appropriée face à cette animation aussi festive pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Lizzie Bennet, Sam 3 Nov 2018 - 18:44


A la suite de l'invitation de Kohane, je me rends à la chasse aux chauves-souris. Je suis pas douée, loin de là, mais au moins je m'amuse un peu. Le coeur en flèche, heureuse d'être là pour la femme que j'aime plus chaque jour que le soleil fait, je suis comme une enfant excitée par la perspective de Pâques…

J'ai le nom en triangle et la Haïne dans la poitrine. Par haïne je ne désigne pas l'ire, non, plutôt le feu et les cendres, le phénix qui éternellement nait et meurt en moi. C'est épuisant, de connaître autant de décès. Que ne puis-je vivre quelque chose de plus stable ?

M'abandonnant au jeu, j'oublie un peu qui je suis. Où je vais. Je ne parle pas beaucoup, pour être honnête — parfois, entre les chauves-souris, il me semble apercevoir la silhouette fantomatique de ma soeur. D'un blanc livide et inquiétant…
Revenir en haut Aller en bas
Kohane W. Underlinden
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Kohane W. Underlinden, Dim 4 Nov 2018 - 14:40




Ouverture du bal


LA du staff 3B
(Je pique aussi votre LA pour dire que vous étiez là... si souci, me MP !)


La chasse a été lancée, les gens se sont élancés. J'ai pas vraiment eu le temps de discuter avec qui que ce soit. Tout s'est passé un peu trop rapidement. Pourtant, j'aurais bien aimé m'arrêter un peu. Y'avait des têtes connues.
Elhiya, que j'apprends à connaître de plus en plus. Rikka, l'ex-Gryffonne retrouvée complètement par hasard, que j'ai appris à connaître un peu mieux à l'âge adulte. Puis le Mokeur, que j'ai aperçu, à mon grand contentement. Depuis qu'il a ramené sa petite bouille en Grande-Bretagne, je sens un nouveau rayon de soleil plein de folie emplir les nuages.
Mais surtout, y'avait Lizzie. Comme promis. Qui a accepté mon invitation.
Même avec elle, je n'ai pas eu -pas pris- le temps.
Je ne sais pas vraiment si elle compte venir au bal, ce soir. Ca serait bien... en tout cas, on aurait davantage le temps de discuter. Ou juste échanger quelques pierres d'un Chaos commun.

Pendant que les participant-es courent dans les rues, je finis, avec l'aide de l'ensemble du staff, d'apprêter la salle principale. Déco spéciale Halloween fournie par Lizzie et Barjow & Beurk.
Les murs recouverts de fausse toile d'araignée et de décorations en forme de chauves-souris, araignée ainsi qu'une accromentule grandeur nature.
Je recouvre les tables où sera disposé le buffet d'un long tissus noir et de des Jack O'Lantern creusés dans de vraies citrouilles sont posés à pluiseurs endroits de la pièce. A allumer au moment de l'arrivée des gens !
Des bougies parfumées sont également dispersées un peu partout, en attente d'usage.
Les tables de la salle ont été repoussées sur les côtés, histoire de libérer la place au centre. Toutes recouvertes, à l'instar du buffet, d'un tissu noir. Et divers objets de décoration y ont été déposés histoire d'agrémenter le tout : pieux en bois, un poignard de sacrifice glissé dans une boîte sombre joliment ornée retrouvée chez mes parents. Un livre hurlant posé sur un lutrin dans un coin de la salle.

Postée sur le seuil de l'établissement, j'observe, satisfaite, la métamorphose du lieu. On a toustes bien bossé !
Avec impatience, j'attends que la nuit tombe, l'ambiance sera encore meilleure. Lorsque les Jack O'lantern seront allumés. Que les bougies brûleront, dispersant leur parfum.
Je me tourne vers Arty, dernier arrivé dans la maison qu'est les 3B. Normalement, c'est lui et ses talents de pyromanes -à contrôler- qui est chargé du final. J'espère juste qu'il ne se laissera pas trop aller !

La chasse terminée, toutes les cages nous sont revenues, étiquettées au nom de chaque participant-e avant que nous puissions faire les comptes.
Chacun-e renvoyé-e chez soi afin de se préparer pour le bal qui ne démarrera pas avant quelques heures. Le temps de bien apprêter son costume !


(Petite jolie adorable ellipse)


Enfin, la nuit commence à venir.
Et la porte des 3B s'ouvre en grand sur son ambiance Halloween. Un #incendio permet d'allumer les bougies, illuminer les jack O'lantern et enflammer l'âtre de cheminée. Le feu qui crépite me rassure, me calme. Douce chaleur qui émane et se répend dans la pièce.
Plus qu'à attendre que les premières personnes arrivent.
Je vérifie que Lïnwe, Marjorie et Andrew se sont bien occupés de disposer le buffet comme il faut. Faut bien exploiter les stagiaires !
Postée pas trop loin de la porte, je finis les derniers préparatifs, remettre bien à leur place les différents objets de décoration tout en surveillant les arrivées.

Précisions et autre blabla:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Gaellen
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Lou Gaellen, Lun 5 Nov 2018 - 14:43


Déguisement de Lou:
 
Je me dirige lentement vers la petite traverse la plus réputée de Prè-au-lard. Le vent me glace les os. Heureusement que j’ai appprté un manteau. Mais le déguisement que je porte en dessous ne tient pas bien chaud. Je n’ai pas l’habitude d’avoir les jambes aussi peu couvertes.

Je sais que ma cousine fait partie du personnel. Petite fierté personnelle. Mais je n’ai jamais pris le temps de venir la voir. Alors que finalement, ce n’est pas loin de l’école. Moi qui me plains d’être délaissée par ma famille, je devrais prendre plus de temps pour tisser des liens avec cette nouvelle branche que je ne connaissais pas jusqu’à maintenant.

J’entre donc pour la première fois aux Trois Balais. J’y découvre une magnifique décoration d’halloween. Bizarrement, il n’y a pas grand monde. Peut-être suis-je en avance ? Tant mieux, ça m’évitera d’attirer trop les regards. J’enlève mon manteau que j’accroche à un porte manteau de l’entrée et cherche ma cousine des yeux. Lorsque je la trouve, je m’approche d’elle timidement.

- Coucou ... je ... je suis venue pour le bal ...

Ça doit sûrement lui sembler bizarre car je suis venue seule. Sans amis. C’est ça d’avoir une réputation d’emmerdeuse à l’école ...
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Azaël Peverell, Lun 5 Nov 2018 - 16:26


Tu ne t'es pas franchement embêté pour le costume. Tu t'es habillé d'un costume trois pièces noir basique, et tu t'es contenté de le déchirer par endroit en y mettant de jolies traces de sang dégoulinantes. Et tu t'es blanchi le visage avant de noircir un peu au niveau des paupières. Un sourire de l'ange sanglant, et un pentagramme qui l'est tout autant sur le front. Te voilà grimé comme il le faut pour la soirée des Trois Balais. Ta soeur étoilée t'y as invité, et le bar te manque pas mal depuis que tu n'y travailles plus. Dire que c'est Arty le gérant maintenant... On aura tout vu.

Pour une fois, t'es à l'heure. Peut être même un peu trop vu le peu de monde présent dans l'établissement. En fait, il n'y a qu'une seule jeune fille présente en dehors du personnel. Tu ne la connais pas, et tu lui accordes à peine un regard. Il y a tellement plus important. Comme ta soeur astrale qui est là, aussi éblouissante qu'elle puisse l'être. Tu t'approches aussitôt pour la serrer doucement dans tes bras avant de déposer une bise sur sa joue, sourire aux lèvres.

- Merci pour l'invitation. Le Pyromane est dans le coin ?

C'est que t'es quand même là parce que ton meilleur pote l'est également. Rien qu'avec eux deux, t'es sûr de passer une super bonne soirée. En plus, tu pourras claquer des doigts pour te faire servir par le blondinet, et ça, ça n'a pas de prix. Tu vas le faire courir, il va être ton stagiaire attitré pour cette soirée.

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Lorelaï Peony, Lun 5 Nov 2018 - 17:48


LA Kohane pour la cheminée

Plantée au milieu de sa chambre, Lorelaï s'interrogeait. Le regard vide, fixant la glace, elle était figée. Que faisait-elle là ?
Allait-elle vraiment sortir le soir d'Halloween ? Ce soir ?

La jeune femme baissa les yeux sur sa tenue. Une cape composant les longues ailes d'un papillon bleu, par dessus une courte robe beige recouverte de papillons de dentelle. Ses fines chaussures dorées attendaient aux pieds de sa chaise.
Tournant la tête vers le miroir de sa penderie, Lorelaï vit le chignon qu'elle venait de terminer.
Il ne lui restait plus qu'à s'habiller.
Se changer.
Se transformer.

La blonde détourna les yeux, et marcha vers la salle de bain. Elle avait besoin de quelques instants encore.
Elle s'installe sur les toilettes, et regarda ses pieds.
Faisant bouger ses orteils, la tête dans les mains, les coudes sur ses genoux. La peau de ses genoux rougissait, tandis que le sang dans ses jambes luttait pour traverser le passage rétrécit.
Elle posa ses mains froides sur ses genoux, massa sa peau, chassant les fourmis qui s'étaient installées dans ses jambes.
Elle devait y aller. Elle s'y était engagée. Elle avait rendez-vous avec Theya.

Lorelaï traversa l'étroit couloir qui séparait la salle de bain de sa chambre à coucher, et se retrrouva à nouveau nez-à-nez avec la grande cape bleue.
Pourquoi Dragomir ne pouvait-il pas être là ce soir ?
Elle en avait tellement besoin.
C'est avec lui qu'elle voulait passer ce moment...
Et Monsieur Lival avait répondu à sa lettre.

Toujours pen sous-vêtement, Lorelaï se retourna pour se diriger vers son bureau dans le salon.
Elle ouvrit le tiroir et en sortit la lettre qu'elle relu pour la cinquième fois.
Il était d'accord.
Il existait des moyens d'arrêter ces pensées.
Mais lesquels ?

Automatiquement, elle porta ses doigts à sa bouche et commença à chipoter à ses ongles, avant de se rendre compte qu'ils étaient vernis et qu'elle allait tout écailler si elle n'arrêtait pas. Theya avait droit à une cavalière présentable.
Un regard vers l'horloge qui indiquait qu'il était grand temps de s'y mettre.
Lorelaï retourna dans sa chambre et enfila sa robe. La fermeture éclaire monta toute seule, et un peu trop facilement. La blonde flottait presque dans sa robe. Le teint blanc, elle se regarda dans la glace. Il aurait fallu qu'elle maquille ces cernes qui avaient pris place sous ses yeux.
Retournant dans la salle de bain, elle sortit son attirail et recouvra son visage, relevant son teint de poudre rose et de beige. Soulignant ses cils de noir, réarrangeant ses dernières mèches de cheveux.

Elle retourna ensuite dans sa chambre, une dernière fois, pour y enfiler une pair de bas, sa cape et ses chaussures.
Avant de partir, elle se servit un grand verre d'eau, et glissa son téléphone moldu dans son sac, au côté de la poudre de cheminette qu'elle amenait toujours avec elle désormais. Avec sa baguette, elle ne se séparait plus de ces éléments. Elle devait prendre toutes les précautions possibles.

Postée à présent devant la Cheminée, elle souffla longuement, avant de s'avancer dans l'antre, et de dire le nom des Trois Balais.
En quelques secondes, Lorelaï fut aspirée puis recrachée des centaines de miles plus loin, au cœur du bistrot.
L'endroit était étrangement décoré, fidèle à lui-même. L'ambiance singulière des lieux étaient soulignée par les toiles d'araignées et les spectres environnants.

Lorelaï dépoussièra sa cape, et s'avança dans la salle presque vide, jusqu'à la tenancière de l'établissement, afin de se présenter.
Des cris retentirent dans la rue, faisant sursauter la jeune femme.
En une demi seconde, elle avait agrippé sa baguette, prête à se défendre.
Mais, en tournant la tête, elle se rendit compte qu'il ne s'agissait que d'adolescents qui s'amusaient au loin.
Quelques peu génée, Lorelaï massa ses tempes et souffla doucement, avant de s'adresser à la dame qui se tenait devant elle.
- Bonsoir, je suis Lorelaï Peony, je me suis inscrite juste au Bal avec Theya Alomora.

Tenue Lorelaï:
 
Revenir en haut Aller en bas
Helen Rose
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Helen Rose, Lun 5 Nov 2018 - 21:55


L’automne. Un temps d’entre deux. Un espace-temps perdu entre deux saisons.
Après un soleil irradiant les plages, un maillot de bain trop petit, et une peau pas assez bronzée, un automne rafraichissant. Une transition lente et douce vers un froid glacial, des paquets cadeaux, et du chocolat chaud épicé à boire au coin du feu. Petit à petit, les corps se couvrent, les animaux se ravitaillent, et la nature s’effeuille.

En cette seconde année au sein du monde magique, je découvre enfin cette période spéciale. Il y a un an, jour pour jour, j’étais restée enfermée dans la sécurité du château, murée et apeurée, nouvelle sorcière que j’étais devenue, mais que j’avais pourtant toujours été. Incapable de sortir de cette prison, résignée au sort que l’on m’avait jeté. Une punition que j’avais acceptée avec naïveté à l’époque, mais que je commence à apprivoiser.
Aujourd’hui, je sors du noir et de l’ignorance. Je me souviens du but de ma venue ici. Il faut que je m’y accroche. Ainsi, mon séjour n’en sera que plus agréable. Il faut que je rencontre des gens. Que je sorte de mon trou.

Voilà pourquoi j’ai participé à l’animation d’Halloween. Presque à contre-cœur, je dois dire, mais je ne peux pas passer à côté de tout ce qui se présente à moi. Je dois m’engager à faire plus d’activités, de travaux de groupe, pour profiter pleinement de mon expérience ici. C’est peut-être même l’expérience la plus vraie que je puisse vivre, comparé à cette vie de Moldue à laquelle j’étais vouée. Une vie dénuée de magie, remplie de légendes et de superstitions que je n’aurais fait que supposer jusqu’à ma mort. Ici, est le lieu de la vérité. L’endroit qui révèle ce qui se cache en chacun de nous. Je me redécouvre dans cette endroit qui construit sans cesse ma personnalité et ma vie.
Avant, je ne voulais pas d’une vie où ma sœur ne pouvait y avoir sa place, même si c’était la meilleure option pour moi. Aujourd’hui, je suis partagée. Et j’ai tendance à vouloir creuser la nature de cette vie avant de faire mon choix : quitter le monde magique pour rejoindre ma sœur, ou continuer mes voyages entre ces deux mondes. J’y pense déjà, alors que je ne suis qu’au commencement de mon apprentissage. Cependant, tout peut basculer du jour au lendemain. Une fois que j’aurai appris ce que je veux savoir, tout changera.

Mais pour l’heure, il est temps de me rendre au bal costumé.
J’ai passé pas mal de temps à réfléchir à un costume hors du commun. Mais mes aptitudes en magie laissant à désirer, j’ai préféré rester sur du basique. J’allais me déguiser en… corbeau. C’est mon petit Plume qui a été surpris ! Ni une, ni deux, j’avais ouvert mon carnet à dessin pour croquer mon super costume, qui se résumait à un amas de plumes noires bien placées. Pas la peine de préciser que j’ai lancé un tas de Gemino en une après-midi à partir d’une plume de mon ami. Les premiers essais ne ressemblaient à rien. Et puis, à force de persévérance, mes sortilèges fabriquaient à la chaîne des plumes de plus en plus belles, avec des reflets violacés, similaires à ceux de mon oiseau. Collées les unes aux autres, elles formaient une jupe, un large col et une coiffe. À la dernière minute, je m’étais conçu un énorme masque en forme de bec. En dessous, j’avais gardé un pull en laine, ma jupe d’école, et mes souliers de tous les jours.

Costume:
 

Je l'avoue, je n'étais jamais entrée dans l'établissement des Trois Balais. En fait, j'ai toujours cru qu'on y vendait des balais. Et vu mon niveau de vol, je n'avais pas vraiment d'intérêt à acheter un balai flambant neuf quand Poudlard les fournis. De ce fait, je n'ai pas pu comparer ce lieu décoré pour Halloween à la décoration habituelle de l'endroit. Mais les citrouilles creusées me plaisent beaucoup. L'ambiance chaleureuse me met à l'aise. Devant moi se tient un magnifique papillon. Lorelaï. Lorsque je l'entend se présenter, je découvre qu'elle attend Theya. Encore une personne que je connais. Depuis le temps que je suis ici, il était temps que je fréquente plus de monde. Cette année, je m'intéresse un peu plus aux autres, et moins à ma solitude. Dès que j'atteint la dame, je parle aussitôt après Lorelaï pour dire "...Et moi je suis Helen Rose. J'ai participé plus tôt à la chasse aux chauve-souris."
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Elly Wildsmith, Mar 6 Nov 2018 - 0:03


Invitée par Marjorie, la brune n’avait pas pu refuser. Et puis, c’était peut-être l’occasion de rencontrer du Monde. De sortir, un peu, de cette morne routine dans laquelle elle s’était enfermée. Parce qu’il fallait l’admettre. S’il n’y avait pas le Heurtoir, s’il n’y avait pas Poudlard, elle serait probablement éteinte depuis longtemps. Un dernier soupir comme expiation suprême, une dernière pensée avant que les paupières ne se ferment. Elle aurait pu s’envoler, oui. Vers d’autres cieux, d’autres songes, d’autres rêves ou cauchemars qu’elle aurait su éphémères. Elle aurait pu, mais elle ne l’avait pas fait. Se raccrochant à des relations, présentes ou furtives, pour se sentir exister. Vivante.

Et face à la missive de la jeune serveuse, elle n’avait pas eu à cœur de refuser. Les autres avant elle, c’était ainsi depuis toujours et elle savait qu’elle devait faire face à ce trait de caractère persistant. Comme si le bonheur des autres était plus important que le sien. Mais qu’est-ce le bonheur au final ? Un sentiment fugace qu’on touche du bout des doigts avant qu’il ne s’envole vers d’autres âmes ? La brune ne voulait plus y gouter. Cette béatitude la dégoutait. Elle voulait rendre service, faire plaisir. Mais elle ne voulait pas frôler au bout de sa peau ce sentiment plaisant que certains semblaient voués à ressentir. Non, elle voulait simplement respirer. Etre elle-même, oser s’affirmer, se confronter. Et les confronter, tous. Mais l’heure n’était pas venue, elle le savait.

Pour l’instant, l’heure était au déguisement. L’oiseau de nuit prenait vie entre ses doigts, les plumes d’un noir de jais lui caressant le dos délicatement, réveillant un frisson sur son échine. Son masque d’humanité ne la quittait plus, et elle devait toujours se confronter aux rôles qu’on voulait bien lui attribuer. Aujourd’hui, elle serait la première. Danseuse de ballet. Les petits chaussons avaient été remplacés par des escarpins agrandissant la silhouette de la brune. Et la robe, composées de plumes noire de jais, lui descendait jusqu’aux chevilles. Maquillage blanc, yeux marqués noirs. Cheveux relevés en un chignon, surmontés d’une couronne. Cygne noir qui sort des enfers et emporte tout sur son passage. Délivrant chaos. Regard alentours lorsqu’elle entre dans l’établissement, mais aucun visage ne lui revient. Alors elle reste là, statique, attendant que le rideau se lève, sans doute.

Spoiler:
 

HRP : j'ai pas lu les précédents posts, c'pour ça qu'Elly interagit avec personne, mais si vous voulez vous approcher allez-y, elle ne mord pas !
Revenir en haut Aller en bas
Aya Lennox
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-garou
Legilimens



Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Aya Lennox, Mer 7 Nov 2018 - 9:20


Arrivée avec Azphel.
LA accordés hein, même si ça sert plus à rien de prévenir


Quoi qu'on en dise, Aya appréciait bien les bals costumés. Quelque chose de très baroque s'y déroulait, peu importait le thème, peu importait les invités présents. Et même si ça lui rappelait, à chaque fois, les soirées organisées par Grand-Maman et Grand-Papa, lorsqu'il s'agissait d'inconnus, l'enthousiasme lui était bien plus palpable. Comme une boule dans la gorge jusqu'à ce que la sorcière s'y décide. Elle pouvait s'habiller comme elle le voulait, partir quand elle le voulait, dire ce qu'elle voulait et se taire si elle le voulait. Et ça, quand on avait l'habitude de vivre en pleine dictature dès la porte du charmant manoir familial passée, ça n'avait pas de prix.
Encore que, cette année-là, Halloween était marqué d'un nouveau sceau. Les choses avaient bien changé, depuis un an, et l'humeur à la fête n'était pas toujours présente. Elle qui, en plus, préférait longer les murs que d'évoluer au milieu de la pièce, hésita longuement avant de venir. Mais, face au miroir de la salle de bain de la Colline, elle se conforta dans ses préparations en repensant au fait qu'Azphel et elle en avaient discuté, et qu'ils avaient décidé d'y aller pour changer d'air. Peut-être croiser des visages connus et, ou, intéressants.

La sorcière ajusta sa couronne sur sa tête, et termina de dessiner la dernière larme sur sa joue. Sa peau de craie scintillait, à la lumière blafarde de la salle de bain, et elle se félicita intérieurement pour le maquillage. Elle-même ne se trouvait pas très dérangeante, plutôt jolie là-dedans. Je vous l'avais dit, Aya aimait bien trop le baroque pour ne pas apprécier l'extravagance, parfois.
La sorcière lissa les plis de sa robe et se leva de son tabouret, avant de lentement tourner sur elle-même, face au miroir de la coiffeuse. Pas un pli ne dépassait, pas un pli ne perturbait sa composition. Elle était à son image, et en se rapprochant du miroir, pour examiner son visage de figurine, un sourire satisfait étira ses lèvres pâles. Exactement ce qu'elle voulait.

Elle descendit lentement les escaliers de la Colline, son cavalier habituel l'attendant en bas. D'une main, elle tint fermement un pan de sa robe, principalement parce qu'elle n'avait pas envie de se casser la jambe, avant d'offrir l'autre à son compagnon.
- Une apparition céleste, murmura-t-il avant de l'attirer doucement vers lui.
- Passe et ne s'arrête jamais vraiment, répondit-elle en se dégageant sans le brusquer, un petit sourire sur les lèvres.

Ensemble, sans attendre plus longtemps, ils transplanèrent jusqu'à Pré-au-Lard, non loin des Trois Balais. La caresse de leurs capes les protégeaient du froid qui happait, tels de lourdes tenailles de ferraille, au moins jusqu'à pousser la porte du lieu des festivités.
Quelques personnes étaient déjà présentes. Pour autant, ils ne devaient pas non plus être les derniers, les Trois Balais devant accueillir, ce soir-là, un grand lot de personnalités diverses. Les bals d'Halloween s'annonçaient toujours très vite complets et pour cause : c'était une fête qui permettait tout, et surtout l'inimaginable.
Après s'être lancés mutuellement un regard d'encouragement et s'être débarrassés de leurs capes, Aya et Azphel s'insinuèrent dans la fête, en ne prenant pas vraiment soin d'observer les costumes des uns et des autres qui s'étaient également présentés. Tout ce que la sorcière avait en ligne de mire, c'était la boisson, et les fameux cocktails de l'établissement. Pour le reste... Elle s'attendait de toute manière à ce qu'Azphel la suive.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Ellana Lyan, Mer 7 Nov 2018 - 15:11




Fatiguée, si fatiguée qu'avoir maquillé de cernes le dessous de mes yeux avait été inutile, au quotidien je luttais difficilement pour ne pas ressembler à un fantôme, du coup là ; c'était ma fête. Je n'avais plus trop la notion du temps, je devais restée éveillée pratiquement en permanence, les jours et les nuits se faisaient identiques et j'avais encore perdu quelques kilos. Mais l'agence ne s'en plaignait pas. Morphologie de mannequin qu'on disait. Tu parles.

À la base, j'avais voulu emmener Lali mais bon un bébé dans les parages c'était un peu trop compliqué à gérer, fallait s'en occuper de la petite ! Puis la pauvre au milieu des bruits et des abrutis - c'était bien ici que bossait Arty ? - elle aurait eu du mal Et ça, je n'avais pas envie. En plus elle devait dormir tôt et j'étais vraiment pas sûre que tous les invités aient très envie de l'entendre pleurer. C'était un bébé sage mais après tout on ne savait jamais.

Moi j'étais venue dans un premier temps pour Kohane puis pour me changer les idées. Cela faisait tellement longtemps que je n'étais plus sortie ! Pour l'occasion, je m'étais vêtue d'une robe noire de mariée avec un voile de couleur identique. Je trouvais ça presque ironique. Mais aujourd'hui c'était le jour où j'avais le droit d'afficher dans mes vêtements la lourde peine que je portais intérieurement. J'avais maquillé mon visage aussi, je ressemblais un peu à un fantôme mais toujours fort à une humaine. C'est qu'une fois qu'on avait vu de vrais spectres ça devenait compliqué à imiter. J'aurais aussi pu m'attarder sur une coiffure mais la personne engagée pour surveillé mon bébé était arrivée et puis je n'avais plus eu le temps.

Je l'avais bien effrayée cette demoiselle.

Milles et une recommandations faites j'avais enfin pu sortir et transplaner jusqu'à Pré-au-Lard pour profiter de ma soirée. Je n'étais pas très rassurée à l'idée d'avoir laissé Lali seule mais j'avais quasiment menacé la baby-sitter de la décapiter si il se passait quoi que ce soit cette nuit alors j'imaginais qu'elle avait compris l'idée. Déjà qu'elle était plus âgée que moi; ça frôlait le ridicule !
Je passais mes mains sur ma robe noire comme pour la remettre bien. Je l'avais trouvée dans les affaires que m'avait laissé - et ce malgré elle - ma mère adoptive et me demandait si elle avait pu un jour porter une telle chose. Venant de sa part, plus rien ne m'étonnait de toute façon. Mais c'était quand même étrange de mettre ce qu'un jour elle avait pu porter.
Sans doute cela renforçait-il le côté glauque dégagé par le déguisement. Bah ouais, porter la robe d'une morte pour halloween, ça c'était la classe !

Finalement je me décidai à passer la porte d'entrée - c'est qu'il ne faisait pas hyper chaud dehors et puis j'étais pas déguisée en poireau. Je jetais quand même un dernier coup d'œil discret pour vérifier - on sait jamais. Mon regard glissa rapidement sur les invités. Inconnu, pas aimé, semi-connu, inconnu,... Puis paf, là, au milieu des gens, un visage connu - et reconnu. Je marchai vers Elly tandis que mes talons claquaient sur le sol, j'aimais bien, c'était un joli bruit.

Coucou, tu vas bien ?

Nan, personne ne m'aurait offert la médaille de l'originalité pour le coup…
Je redressai un peu la couronne noire sur ma tête.

Toi aussi t'as un diadème ! On est un peu assortie comme ça et deux secondes de battements elles sont chouette tes ailes, tu danses en vrai ?

J'étais pas vraiment sûre d'avoir allumé le bouton discussion d'adulte mais comme j'en avais jamais été une ça tombait plutôt bien - non ? Je fini par remarquer quelques autres gens chouettes - les membres du personnel des trois balais - il y a Kohane et Lombrère surtout, il faudra que je les salue et puis que j'aille aussi consulter pour ma vue. À moins que le défaitisme naturel ne rende aveugle ? Ou que la présence de la brune n'ait rapidement éclipsé toute les autres une fois celle ci constatée.

Costumeuh:
 

Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Wilson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Jennifer Wilson, Jeu 8 Nov 2018 - 17:33


L'animation des chauve-souris était terminée et je dois dire que je m'étais bien amusée !! Faut dire, j'avais été à fond dans cette animation bien que sceptique au début sur mes performances. J'avais pu en ramener, finalement, quelques-unes de ces petites-bêtes volantes. Maintenant, c'était bientôt autour du bal de commencer. Même si légèrement nerveuse, j'étais impatiente cependant d'assister à ce nouvel événement. J'avais toujours été friande de ce genre de chose, me déguiser, j'aimais aussi. La seule chose qui m'effrayait était de pouvoir trouver une tenue adéquate et me ridiculiser pour la soirée. Mais bon, parfois il fallait oser. Et c'est ce que j'allais faire ce soir.  

Ce fut après des heures de recherches que je l'avais trouvée. Une robe simple mais élégante et qui rappelait bien Halloween sans qu'elle soit trop bariolée non plus car cela n'était pas moi et ne collait pas à ma personnalité.

Devant ma glace, j'apporte quelques dernières retouches à ma tenue mais aussi à mon maquillage. Un far puis un coup d'eye liner sur le contour des yeux pour affirmer le regard, un rouge à lèvre appliqué et hop le tour était joué ! Une fois maquillée sobrement et la tenue enfilée, j'étais quand même assez satisfaite de ma p'tite trouvaille. Un sourire aux lèvres, je laissais mes yeux observer ma tenue devant la glace. Ma tenue avait pour motif des petites chauve-souris, c'était le clin d’œil parfait pour l'animation ! Je finis par descendre dans les rues du Pré-au-Lard afin de me rendre aux 3 Ballais que je connaissais déjà maintenant, prête à fêter dignement cette animation et ce bal. Une fois devant l'enseigne, je me mets à repérer la gérante que je vois au loin et que j'avais déjà pu croiser une fois avant ce bal et cette animation, je viens jusqu'à elle, le sourire aux lèvres. D'autres personnes étaient présentes, peut-être que j'aurais, cette fois, un peu plus de chance de faire quelques rencontres qui pourraient m'être sympathiques.

« Bonjour. J'ai participé également à l'animation des chauve-souris. Oh, j'allais oublié. Jennifer Wilson. »

Peut-être m'avait-elle pas encore reconnue depuis notre première rencontre. Je ne lui en tiendrais pas rigueur si elle ne se souvenait pas de moi. Les 3 Balais devait accueillir chaque jour une multitude de clients. Je finis par passer la porte tandis que mes yeux parcouraient les différents personnes toutes parées de leurs plus beaux atours. Je flashais d'ailleurs sur quelques uns mais j'étais néanmoins contente du mien également. Il était temps que le bal commence !


Ma Robe pour le bal:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 8 Nov 2018 - 19:00


Elle était là, les jambes tétanisées par la peur. Elle, qui avait peur. C’était risible, ridicule. Mais tellement réel. Tellement palpable. Elle a voulu voir, essayer de venir pour faire plaisir à la jeune serveuse. Mais là dans sa robe de danseuse, elle se sent à l’étroit, pas elle-même. Peut-être qu’il s’agit d’un autre rôle à enfiler, d’autres cordes à accorder. C’était ainsi qu’elle le voyait. Un masque dont elle se pare pour s’offrir au monde,  une visibilité relative. Offerte mais à demi-mesure. Parce que trop s’offrir s’était s’exposé à des souffrances ou des douleurs dont elle ne voulait plus. Elle refusait tout. Tout net.

Alors quand une silhouette entra dans son champ de vision, lorsque ses rétines rencontrèrent celle de la jeune fille – qui était désormais plus une femme qu’une enfant – alors le monde sembla s’écrouler. Enième rappel des douleurs, des plaies ouvertes. Haut le cœur qui saisit la brune qui se retient. Roule des yeux vers le ciel. Puis entends la question. Fragile interrogation qui  perfore les murs d’une conscience enfermée à double-tour. Comme si répondre à la question s’était y faire face. A la douleur. A la souffrance. Alors elle sourit, d’un sourire triste, écorché, un simple murmure « Je suis là pour que ça aille en tout cas ». Et le regard qui se retient, qui alpague les cernes, la voix qui demande « Et toi ? ».

Mais le murmure devient inaudible et se meurt avant même d’être terminé. L’attention est reporté sur les diadèmes des deux femmes. Puis sur les ailes qui parent le dos de la brune. Une question qui s’envole, doucement, alors que la réponse ne se fait pas attendre. « Non, elles font juste illusion. Ni danse, ni vol, trop de souffrance pour envisager le moindre pas ». C’est presque qu’elle ferait peur, à dire ça comme cela. Après tout, c’était peut-être le cas ? Et puis, elle lance « Et toi, où est le futur époux ». Ou la future épouse, d’ailleurs. Puisque la robe que portait l’ancienne Enfant semblait vraiment être une robe de mariée sortie d’un film d’épouvante.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Alice Grant, Jeu 8 Nov 2018 - 21:19


Autorisation de Kohane pour coller le parchemin

Tu places la citrouille sur ta tête et regardes le résultat dans le miroir. Ça ne va pas, on te reconnait. Tu reposes le cucurbitacée sur ton bureau et enfile un masque noir qui traîne dessus, celui que tu mets quand tu te prends pour une justicière, puis tu remets le fruit sur ton crâne. Bon. Tu ne vois pas grand chose, les trous sont à peine en face de tes yeux, c'est un peu lourd à porter mais au moins tu passeras incognito. Enfin... tu crois. T'es quand même pas très discrète, avec ça et la robe orange. Tant pis. Ce ne serait pas drôle si c'était parfait. Ce sera un peu ta dernière entrée en scène avant que le rideau ne retombe.
Puis tu disparaîtras.
Pour devenir croupière à Las Vegas, exploratrice au Pérou ou glaçon en Egypte, quelques mois, quelques années sabbatiques. Tu ne sais pas. Mais tu vas partir, un genre de voyage que l'on fait seul. Ça fait longtemps que t'y penses, que t'arrives plus à vivre ici. Même si tu aimes ce pays plus que n'importe lequel dans le Monde. T'as fini par tout foutre en l'air. Par devenir sans-abri chez toi. Alors autant disparaître pour de bon, puisque être un fantôme n'a jamais été ton fort. Et tu te laisses du temps pour faire tes au revoir aux lieux et aux gens qui t'ont marquée. Il y aura un peu trop de «pardonne-moi» sous les «j'aurai aimé». Un peu trop de «merci» sous les «s'il te plaît». Et ça fera comme plein de coups de poings dans le ventre. Mais tu ne peux pas t'en aller sans dire adieu à tous ceux qui t'ont faite et défaite comme une pelote de laine. En bref, les mots les plus douloureux de ta vie.

Tu souris en passant la porte des Trois Balais. Aïe. Odeurs, lumières, présences, absences, souvenirs. Nostalgie. Tu ajustes la citrouille sur ta tête avec tes mains tremblantes et le sentiment que c'est la dernière fois que tu viens ici. Re- aïe. Sans t'attarder, tu t'approches d'un coin de mur vers la cheminée, et aussi discrètement que ton déguisement le permet tu y colles un parchemin sorti d'un de tes bas noirs.
Pour les tables bancales,
Les clients agaçants,
Les collègues toqués
Et les patrons fêlés

Puis tu fixes une carte sur le papier. Une reine de cœur dont tu as coupé la tête. Enfin, les deux têtes, celle du haut et celle du bas. Et tu déposes contre le mur le balais avec lequel tu as fait tant de matchs de Quidditch. Start, un vieux tourbillon de flammes. Il n'a aucune valeur, aucune signification ici. Mais t'as envie de laisser un peu de toi.
Tu te retournes vers le buffet en soupirant. Et maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Chasse aux chauves-souris

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2

 Chasse aux chauves-souris

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.