AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 2 sur 2
[01/01] Le rire est un remède...
Aller à la page : Précédent  1, 2
Artemis Lhow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Artemis Lhow, Mar 13 Nov 2018 - 20:31


Le cour est lancé et les premières réponses fusent déjà à travers la classe. Au moins, ils lèvent la main et attendent qu'on leur donne la parole comme ça a été demandé. Oui Miss Wilson ? Je crois que l'épouvantard est une sorte de créature. C'est exact, mais bref comme affirmation... pourriez-vous développer ? De quel catégorie de créature s'agit-il exactement ? Un spectre ou une créature humanoïde, ce n'est pas tout à fait la même chose.

C'est au tour de Lyra de prendre la parole et ... bah C'est tout à fait exact Lyra, personne ne peut dire à quoi ressemble naturellement un épouvantard, celui-ci ayant la capacité de changer de forme à souhait. Excellente réponse ! Oui Miss Zia ? La jeune Serpentard aborde le sujet du sortilège et, bien que la formule soit exacte, la méthode est approximative. Le sortilège Riddikulus ne donne pas une apparence plus drôle à l'épouvantard, mais l'apparence que vous souhaitez... et c'est extrêmement compliqué, puisque si, paralysé par la peur, vous ne parvenez à contrôler votre mental, l'épouvantard ira de forme effrayante à forme effrayante ! Oui Mister Delliers ?

Le préfet est le quatrième à prendre la parole en quelques secondes seulement, visiblement le sujet semble intéresser le groupe. Mieux vaut être plusieurs pour affronter un épouvantard. Il développe sa réponse et c'est tout à fait juste, parfait ! En effet, un épouvantard se retrouvant face à plusieurs cibles voudra les effrayer toutes en même temps et c'est là qu'il peut faire des erreurs... une créature mi-ours mi-scorpion c'est plus improbable qu'effrayant, non ?

Il reste quelques élèves à n'avoir pas pris la parole et quelques questions en suspend... Quelqu'un peut-il me dire comment était nommé l'épouvantard le plus célèbre de Grande-Bretagne ?
Revenir en haut Aller en bas
Camille Zia
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Camille Zia, Sam 17 Nov 2018 - 15:35


La petite sorcière écoutait le professeur parler avec intérêt, tentant de mémoriser tout ce qui était dit. Elle ne savait pas que l'épouvantard risquait de devenir encore plus effrayant que la première fois où il changerait d'apparence devant elle, si elle ratait son sort, avant que Lhow ne le précise. Camille regarda sa baguette avec une anxiété masquée, espérant qu'elle arriverait à rassembler la volonté nécessaire pour se faire obéir de sa baguette au moment d'affronter sa pus grande peur.

Camille leva timidement la main pour répondre à la question du professeur. Les créatures célèbres n'étaient pas le sujet qu'elle avait le plus recherché, mais elle croyait se souvenir du nom de l'épouvantard que demandait Lhow. « Il me semble que c'était le Croque-Mitaine Hurlant. Ou Hurleur, je ne sais plus. » dit-elle d'un ton qui, contrairement à ses mots, ne laissait pas transparaître son hésitation, après avoir reçu la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Wilson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Jennifer Wilson, Dim 18 Nov 2018 - 21:52


Je n'avais pu entendre que des bribes et des histoires à propos des épouvantards mais je reconnais que, jamais encore, je n'en avais pu en croiser un.  

Le Professeur approuve ma réponse bien qu'il souhaite une réponse un peu plus détaillée. Je réfléchis prenant un instant le temps de la réflexion hésitante pourtant à lui répondre. Je ne voulais pas dire de bêtise monumentale d'autant que les autres élèves avaient déjà pu donner bon nombre d'informations à leur propos mais les cours étaient là aussi pour nous rectifier et nous corriger non ? Ayant cette pensée pour me rassurer, je finis par me jeter à l'eau après un léger soupire.

« Hmm je dirais qu'il s'agit d'un spectre.... Ou plutôt non d'un non être en fait si je peux m'exprimer ainsi. Ils aiment les coins sombres et confinés et se nourrissent de nos émotions. C'est pour cela qu'ils prennent la forme la plus effrayante, la peur les nourrit. »

Voilà. Je lui avait donné la réponse espérant qu'elle le satisferait cette fois. Je ne doutais que ce cours tiendrait toutes ses promesses du moins pour la partie théorie. Concernant la partie pratique, bien que j'étais curieuse, j'étais tout de même à moitié mitigée de faire face à la créature et de connaître mon épouventard... De fortes émotions allaient être à prévoir...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lyra Peverell
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Lyra Peverell, Sam 24 Nov 2018 - 13:33


Le cours continue tranquillement. Je suis très contente de constater que ma réponse convient au Professeur Lhow et je lui adresse un sourire des plus satisfaits tandis que mes camarades répondent aux autres questions. Je me rends compte alors que je suis la seule qu'il appelle par son prénom. Et cela agrandit encore mon sourire. C'est que ça me fait vraiment plaisir. En plus, ça veut dire qu'il m'aime bien, pas vrai ?

J'essaie d'imaginer une créature mi-ours, mi-scorpion. Et je ne peux m'empêcher de me dire que face à une telle chose, j'aurais probablement très peur, aussi improbable que cela puisse être. Imaginez un peu, un ours, immense, avec des pattes plus grosses qu'une tête, des griffes aiguisées et des crocs puissants, le tout posé sur plusieurs pattes qui lui procurent une rapidité démentielle et une queue de scorpion empoisonnée ! Non, vraiment, je suis à peu près sûre que c'est effrayant.

Cependant, je comprends le principe de ce que dit le Professeur Lhow. Si l'Epouvantard ne sait plus à qui il doit faire peur, il doit avoir bien du mal à garder une forme fixe. Et tandis que toutes les questions ont presque eu une réponse, je lève à nouveau la main. Parce qu'il y a tout de même une précision à apporter. Si le sortilège Riddikulus permet de donner à l'Epouvantard la forme souhaitée, il ne suffit pas à en venir à bout.

- Et sinon… C'est le rire qui vainc réellement un Epouvantard. C'est pour ça qu'il faut imaginer une forme drôle en lançant le sortilège de Riddikulus.

Si je suis certaine pour la première partie de ma phrase, je le suis bien moins pour la seconde. Mais il me semble que c'est ça quand même. Enfin, en tous cas, c'est ce qui paraît le plus logique.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Artemis Lhow, Mar 27 Nov 2018 - 22:42


Les élèves sont hésitants, timides et étrangement silencieux devant les questions qui leur sont posées. Croque-mitaine Hurlant de Strathtully, tout à fait mademoiselle Zia ! Un épouvantard qui été parvenu à se nourrir des peurs de tellement de personnes qu'il était devenu tout simplement redoutable, même pour un sorcier expérimenté.

Jennifer prend ensuite la parole pour préciser sa réponse. Exactement, un spectre ou un non-être... en réalité nous ne pourrions être fixé qu'en voyant la forme réelle d'un épouvantard... Puis Lyra termine la série de questions par une intervention aussi courte que juste. Excellente réponse Lyra ! Bien, à moins que vous n'ayez d'autres questions... D'un coup de baguette je dégage toutes les tables du devant de la scène pour aller les entasser dans le fond de la classe.

Ne restez pas sur votre chaises... quelques secondes plus tard, elles ont rejoint les tables. Bien ! Vous allez vous mettre en file indienne, vous concentrer sur ce qui vous fait le plus peur et trouver un moyen de ridiculiser cette peur. Lorsque l'épouvantard aura prit forme face à vous, lancer le sortilège, mais n'éclatez pas de rire ! Je n'ai qu'un seul épouvantard et n'aurais pas le temps d'en chercher un nouveau d'ici la fin du cours.

Tandis que les élèves se mettent en place, je place la malle interdimensionnelle devant mon bureau et insère la plus petite clé du trousseau dans la serrure. 3... 2... 1... Bonne chance ! Ouvrant la malle, je me glisse sur la côté, laissant la créature faire face à son premier adversaire.


Instructions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Peverell
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Lyra Peverell, Lun 3 Déc 2018 - 19:53


TW cadavres, sang



Visiblement, on en a terminé avec la partie théorique de ce cours. Du moins pour l'instant. Voilà que le Professeur Lhow pousse tout le mobilier de la classe pour faire de la place. J'ai tout juste le temps de me lever de ma chaise avant que celle-ci n'aille se ranger au fond de la pièce. Il nous demande de nous mettre en ligne pour affronter l'Epouvantard chacun notre tour. Je sens mes jambes qui flageolent légèrement. Je sais très bien face à quelle vision je vais me retrouver. En revanche, la ridiculiser risque d'être bien compliqué. Mais je dois essayer !

Je suis la première de la file. J'aurais préféré passer plus tard. Voire même en toute dernière. Mais je veux montrer au Professeur Lhow que je suis vraiment très sérieuse et très impliquée. Je ne prends pas son cours à la légère ! Et j'espère vivement réussir, bien que quelques doutes ne peuvent que venir titiller mon esprit. Je me concentre pour trouver une façon de combattre ma peur. De la rendre drôle. Et lorsque la malle s'ouvre, je suis prête, baguette en main, pieds fermement ancrés au sol, et détermination sur le visage.

L'Epouvantard sort alors. Prend immédiatement la forme que j'attendais. Eden et Vesper, tous les deux morts, au sol. Dans une flaque de sang. Leurs yeux sans vie fixent le plafond de la salle. Je me sens soudainement bien moins sûre de moi. Mais je dois essayer ! Je passe ma langue sur mes lèvres bien trop sèches, prends une profonde inspiration et articule le plus distinctement possible :

- Riddikulus !


1. Réussite critique : Les corps sans vie se relèvent bientôt dans un éclat de rire, essuyant le faux sang d'un air bon-enfant. Ils sont bels et bien vivants ! Je laisse donc ma place au suivant avec un immense sourire satisfait.

2 & 3. Réussite : Ils se relèvent tout doucement. Ils sont sans doute mal en point. Mais plus morts, y'a de l'amélioration. Je laisse ma place au suivant, allant au fond de la salle pour me remettre de mes émotions.

4 & 5. Echec : Il ne se passe rien du tout. Je grimace. Incapable de voir cette vision d'horreur plus longtemps, je laisse rapidement ma place avant de me mettre légèrement à l'écart le temps de reprendre mes idées.

6. Echec critique : Les corps se décomposent petit à petit. Des asticots sortent des oreilles, des yeux, du nez et de la bouche de mes jumeaux. Je fuis à toutes jambes vers le mur du fond afin de m'éloigner le plus possible de cette créature de malheur, larmes aux yeux, plus tremblante que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Maître de jeu, Lun 3 Déc 2018 - 19:53


Le membre 'Lyra Peverell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Matt Deliers
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Matt Deliers, Mar 4 Déc 2018 - 23:50


L'antre des Forces obscures se changea en bloc opératoire. L'heure est à la précision chirurgicale. Il s'agit là, et comme toutes les autres fois, de ne pas se louper. Les chaises s'enfuirent à la suite de leurs tables comme des cancres punis exilés au fond d'une pièce leur apparaissant bien trop grande.

Une file indienne se forma dans laquelle le Deliers se trouva malgré lui second. Devant ses yeux, en contrebas, une petite tête brune Peverell. La jumelle prônait l'unicité dans ce cours de Défenses. Sans se laisser abattre ce symbole d’innocence pure et de jeunesse incarnée terrassa l'Epouvantard en quelques instants. Les cadavres - sûrement proches généalogiquement - se levèrent prêts à danser en riant aux éclats.

Le corps tout entier frissonna à l'idée de passer. L'évocation d'une telle pensée impensable. Et pourtant Matt ne saurait guère y couper. Une gamine, certes de onze piges, mais sereine comme le calme des mers, venait d'étaler sa plus grande peur avant de la résorber avec une assurance prodigieuse. Le Deliers devait faire de même.

La Lyra bleue partit dans le coin des héros vainqueurs pour laisser le Deliers rouge menait le combat qui désormais était le sien. Pédiophobie. Les deux êtres magnifiques se transformèrent alors en une poupée. Enfantine. De porcelaine. Le regard horrible fixa le Gryffondor, scrutant les moindres faits et gestes. Une terreur insoutenable s'empara de Matt.

Riddikulus !


1. Réussite critique : Le visage terrifiant de la poupée se transforme en un smiley. Jovial. Jaune. Géant. Apaisant. Le Deliers repart confiant rejoindre Lyra.

2 & 3. Réussite : Un panneau de signalisation STOP remplaça la tête de la poupée. Halte au supplice cela en était trop pour le Deliers, qui laissa sa place sans broncher.

4 & 5. Échec : Les yeux de la poupée roulent dans leur orbite. Ils pleurent à mesure que la poupée tressaute. Le Deliers sent l'irréalité de la situation anormale et le contrôle qui lui échappe. Ni fierté ni courage le Deliers laisse sa place.

6. Échec critique : Les yeux de la poupée commencent à fondre, le visage semble se décomposer horriblement. L'objet supplie le Deliers tétanisé, incapable de quoique ce soit. Ce dernier s'enfuit honteusement dans le fond de la classe.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Maître de jeu, Mar 4 Déc 2018 - 23:50


Le membre 'Matt Deliers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Camille Zia
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Camille Zia, Mer 5 Déc 2018 - 0:13


TW - Cadavre (et sang pour l'échec critique)

Camille se leva de justesse, au moment où sa chaise partit s'entasser avec les autres dans le fond de la salle de classe. Regardant avec hésitation en arrière, elle s'avança en direction du bureau de Lhow, la main crispée sur sa baguette magique. Reportant son attention sur la malle, elle se rendit compte avec soulagement que quelqu'un allait passer avant elle. Elle se glissa en troisième place : selon elle, l'attention était principalement concentrée sur le premier - ou en l'occurrence, la première - et le dernier. La brunette ne regardait pas si la Serdaigle et le Gryffondor devant elle se débrouillaient ou non. A vrai dire, elle ne regardait même pas la forme que prenait leur épouvantard. Les sourcils froncés à l'idée de devoir affronter sa plus grande peur, la petite sorcière tentait de s'y préparer. Elle avait entendu Lhow leur souhaiter bonne chance.

De la chance, elle allait en avoir besoin. Elle n'avait pas la moindre idée de ce qui lui faisait le plus peur, et elle savait encore moins ce qu'elle pouvait imaginer pour contrer la future image terrifiante. Peut-être était-ce les épouvantards, qui lui faisaient peur, pour qu'elle sente à ce point l'angoisse lui serrer la poitrine ? Quelle apparence prendrait-il alors ? Ou ne serait-ce que parce que son inconscient savait très bien à quoi s'attendre ? Elle n'eut pas besoin de se poser plus longtemps ces questions : l'élève devant elle lui céda sa place, et l'épouvantard se présenta à la petite sorcière.

Son propre cadavre apparut alors. Il semblait la fixer, malgré ses yeux vides, la bouche entrouverte, et sa silhouette rappelait à Camille une poupée jetée, abandonnée sur le sol, et de sa baguette magique, il n'en restait qu'une terne moitié, gisant à quelques centimètres de sa main droite. Le corps ne saignait pas, il était juste pâle, inerte, et sa posture laissait clairement entendre l'état de ses fonctions vitales.

Les jambes de la petite sorcière se mirent à trembler, bientôt accompagnées par ses lèvres. La mort. Elle avait peur de la mort. L'idée que la cadavre devant elle devienne véritablement le sien, un jour, fit faiblir la poigne autour de la baguette magique encore entière. Était-il possible que la mort la saisisse si tôt ? Son regard anxieux passa sur le bout de bois qui gisait, inutile. Serait-ce parce que ses pouvoirs l'auraient abandonnée ? Est-ce que ça, c'était possible ? Sûrement pas. N'est-ce pas ?

Incapable de tenir plus longtemps, Camille ferma les yeux. Elle voulait simplement se défaire de cette vision inquiétante le temps de se reprendre. Quelques secondes plus tard, ses doigts affermirent leur poigne, ses tremblements furent refoulés, et elle ouvrit les paupières avec une détermination qui menaçait de céder sa place à la panique à chaque instant. Tentant de se convaincre que ce qu'elle voyait n'était, et ne serait jamais la réalité, usant de toute la volonté qu'elle réussissait à rassembler, elle prononça la formule qui, elle l'espérait, vaincrait l'épouvantard « Riddikulus ! »

1 : Réussite critique - Le cadavre aux allures de poupée délaissée laissa justement place à une véritable poupée moldue, redressée en position assise, accoutrée avec de ridicules petits habits roses. Son sourire niais calma la terreur panique de la petite sorcière, qui céda immédiatement sa place au suivant, désirant se remettre au plus vite de ses émotions.

2 & 3 : Réussite simple - Une poupée blonde prit la place de son cadavre, dans la même posture et portant les mêmes habits que ce dernier, et la brunette remarqua un sourire cousu remplaçant la bouche entrouverte. Toujours secouée, cette dernière recula pour faire place au suivant.

4 & 5 : Échec simple - Camille était incapable de se convaincre elle-même de sa volonté. Comment aurait-elle pu réussir ce sortilège ? Les yeux vides et dérangeants de son corps inerte continuaient de diriger leurs pupilles sur elle, et il ne bougeait toujours pas. Les tremblements de ses genoux revinrent en force, et, ne se sentant pas le courage de réessayer, elle se détourna de l'épouvantard dans le but de s'en éloigner le plus possible.

6 : Échec ciritique - A la fin de la formule, la voix de Camille se brisa, la crainte reprenant soudainement le dessus. L'effet fut immédiat : alors que la baguette magique brisée partait en poussières - au sens propre -, une flaque rouge s'étalait sous le corps inerte, et le sang commençait à couler silencieusement depuis son nez et la commissure de ses lèvres. Un gémissement plaintif s'échappa de la gorge de la Camille bien vivante, avant que cette dernière ne se détourne brusquement de l'épouvantard pour marcher le plus rapidement possible hors de la vue de la créature, ses yeux retenant à grand peine des larmes de panique, et ses jambes, une course effrénée pour rejoindre les chaises vers le mur du fond de la classe.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Maître de jeu, Mer 5 Déc 2018 - 0:13


Le membre 'Camille Zia' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [01/01] Le rire est un remède...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2

 [01/01] Le rire est un remède...

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.