AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 4 sur 5
Cours n°6 — Ballet sur balais
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor

Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Lïnwe Felagünd, Lun 7 Jan 2019 - 22:54


Le choix pour le (trop) contemporain n'est pas du goût de tout le monde. Les peintres sont-ils seulement touchés par la musique ? Il en a vu une qui s'inspirait de sa lyre l'autre fois - mais la question reste pertinente, quand on sait que pour les danseurs c'est primordial. Alors évidemment, ils savent danser sans musique - mais il y a un paramètre en moins, comme si le tutu était troué, ou les bas déchirés.

À côté, les filles n'ont l'air ni de chanter ni de jouer. Il est donc seul, dans sa cacophonie délicate. Ses cordes sont volontairement désaccordées, le choix donc : du trop contemporain. Pour lui, il s'inspire de certains artistes oubliées des régions d'Europe de l'Est, juste pour faire plaisir à Lius. Pour les autres, ce doit ressembler à de la bouillie de notes et de croches. Le tempo n'était pas assez rapide pour eux, peut-être ? Plutôt qu'un menuet dissonant, ne vaut-il pas mieux un bon riff de pop-métal ? ou de symphonie, lyre solo (imaginez l'orchestre dans le fond - qui joue du vent) ?

Et pis, les mains arrêtent de jouer. De dépit. « T'façon c'est de la m*rde cet atelier. Je suis pas là pour jouer mais pour analyser. » Il fait le tour du stade, les yeux rivés sur de potentiels talents (et toujours en partie Theya). Les peintres ont l'air inspirés par le temps.

Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Fañch Guivarch, Lun 7 Jan 2019 - 23:26




Fañch Guivarch rp numéro 341 tw :

Le sort ne s'était pas dirigé vers la bonne cible et sans vraiment attendre de voir le résultat le géant s'éclipsa espérant ainsi, et sans doute inutilement, ne pas se faire repérer.


Mais pourquoi ont part pas s'excuser auprès de Lizzie ?


Ta gueule ont se planque.


En se retournant le serpentard tomba face à face avec un poufsouffle et une proposition farfelu de ce dernier qui voulait transformer la barbe de Fañch en un bouquet végétal.


Owi des fleurs.


La ferme les fleur c'est pour les femme et les tapette.


C'est complètement homophobe ça !!!


T'as cru que j'étais un bisounours ?


La seule réponse que reçu le jeune jaune fut un regard noir légèrement teinté d'un marron plus claire que seule un fin observateur pourrait remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Isolde Hawkes
Isolde Hawkes
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Isolde Hawkes, Mar 8 Jan 2019 - 19:06


Quoi ?!

C'était une blague. Une blague bien nulle. Isolde avait précisé qu'elle était douée pour le sport et voilà que Bennet l'avait collée au groupe peinture. On se moquait du monde. Et avec quel matériel ? Aucun. La Gryffondor, dont le regard s'était durci sous le coup de la colère, songea d'abord à débarrasser le plancher sans demander son reste. Puis elle se ravisa et esquissa un sourire sournois. Elle voulait de l'art ? Elle allait être servie !

Tandis que les personnes de son groupe tentaient tant bien que mal de se plier à la consigne – l'une créant de jolies spirales sur la toile, l'autre retapissant de vert la face de Bennet –, Isolde attrapa sa baguette et se mit à effectuer le tour de la tente. Lors d'une de ses ennuyeuses visites de musées d'art contemporain auxquels son père ou sa mère avait pu la traîner, elle en avait vu, des choses. Des chaises coupées, une vidéo de femmes qui épluchaient des oignons et pleuraient comme des madeleines, une boule de poils suspendue au-dessus d'un seau, des toiles lacérées…
#Diffindo ! s'écria-t-elle en pointant sa baguette au hasard sur la toile.

1. Échec. Le sort ne fonctionne pas.
2. Réussite. Oh, une petite déchirure dans la toile !
3. Réussite critique. Et zim ! et zam ! Les lacérations forment une étoile. Ce n'était pas le résultat escompté et ça ferait presque un bel effet, mais bon.
4. Échec critique. Mince, Isolde éternue et, se protégeant par réflexe en mettant sa bouche dans le creux de son coude droit, se déchire le haut de la manche gauche.


Dernière édition par Isolde Hawkes le Dim 20 Jan 2019 - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Maître de jeu, Mar 8 Jan 2019 - 19:06


Le membre 'Isolde Hawkes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Michaels
Gabriel Michaels
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Gabriel Michaels, Mer 9 Jan 2019 - 14:40


LA Fanch

Un regard noir. J’ai droit à un regard noir de la part du Serpentard. J’hausse les épaules, et sourit un peu amusé, c’était fou comment les gens étaient susceptibles. En plus, pour avoir colorié Lizzie, il aurait pu etre bon joueur et accepter aussi, mais ma foi, m’afférer a animer les spirales de la fille de mon groupe ça me va tout aussi bien.

Une fois fait, les mirettes partent vers les danseurs, ca semble pas super follichon tout ça, mais après tout, peut-être que sur leur bout de papier y’avait pas écrit « gracieux sur balais », j’ai pas regardé, et la curiosité commence toujours juste à s’échauffer, voir à picoter en entendant un diffindo sur les toiles. Surpris, je regardais dubitativement la fille et des petites étoiles découpées.

– Ho sympa comme tout ! A coté des spirales animés ça fait bien !

Sauf pour les spirales découpées, mais ça, ce n’était qu’un détail. Mais en parlant de fioriture, quitte à avoir ma baguette en main, autant terminer ce que j’avais fini. Comme Fanch semblait fier de son effet, ou persuadé de m’avoir dissuadé de le rendre plus charmant, la baguette se levait à son niveau pour jeter un discret #Herbifors sur ses cheveux et sa barbe

1 : Échec. Rien de rien, le poil doit être trop dru pour arriver à faire pousser des paquerettes
2. Réussite. Des marguerite juste dans les cheveux, de quoi être fier de moi quand même
3. Réussite critique. Marguerites, pensées, cardamine, chelidoine…. J’aurai pas pu espérer mieux !
4. Échec critique. A faire tourner la baguette entre les doigts, elle était à l’envers, et pouf, a moi les boutons d’or, les alisiers et les épilobes

(c'est de la déco après tout, donc je reste aux dés)
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Maître de jeu, Mer 9 Jan 2019 - 14:40


Le membre 'Gabriel Michaels' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Theya Alomora, Mer 9 Jan 2019 - 20:44


Tes gestes se voulaient brutes, beaucoup moins délicats que précédemment. Tu portais une moue boudeuse sur le visage, insatisfaite de ta prestation. Tu continuais néanmoins, essayant de faire du mieux que tu pouvais en jetant un œil sur l'ange qui venait de laisser tomber sa lyre pour arrêter toute tentative de musique... Dommage tu aurais encore aimer l'écouter jouer.

Ces souvenirs de lui au bal lorsqu'il avait joué du piano, une soirée quelque peu désastreuse pour toi mais en fin de compte tu t'étais quand même bien amusée accompagnée de ton amie fleurie. Tu grimpais au centre de la toile avec ton balais, en espérant toucher les étoiles, où l'étoile créée par un des peintres présents. Tant pis pour la grâce, tout ce qui t'intéressais c'était de voler, de sentir les cieux au dessus de ta tête. Si ça ne tenait qu'à toi tu aurais enlevé cette tente, et tu serais montée au dessus des nuages pour te sentir libre de tout.

Tu décidais de tout lâcher, oui tout lâcher. Car l'envie de sentir ton cœur battre à tout rompre. De ne sentir que l'adrénaline. Tu étais là, au plus haut. Et tant pis. Le gout du risque te perdra un jour. Peut-être.

Tu inspiras profondément, tu te mis à l'envers sur ton balais, suspendue dans les airs comme un cochon pendu. Accroché simplement par les jambes, les bras bougeant librement. Tu basculais les hanches pour te faire bouger. C'était pas trop ça, mais tu te déplaçais quand même de quelques centimètres. Tu avais laissé tomber les figures pour opter pour ton équilibre, le danger. Tenue simplement par les jambes, tu observais le monde à l'envers. C'était beau. C'était désordonné. C'était quelque chose d'étrange. Tes boucles flottaient, tu agitais la tête agréablement. Tu restais un moment comme ça, à regarder ce monde sans dessus-dessous. T'avais bien envie d'aller voir le blond ou Lius comme ça, mais fallait pas trop pousser le danger trop loin. Alors tu reposas les mains sur ton balais, pour te remettre à l'endroit. Voyant le monde d'une façon normale. Quelconque. Avec des êtres plus scintillants que d'autres. Et tu les fixais, toutes ces âmes perdues. Tu les admirais. Et ton regard croisa à nouveau les cheveux de l'ange, étirant tes lèvres, et laissant raisonner quelques notes sur tes lèvres. Perchée sur ton balais, presque allongée, comme si t'étais sur ton canapé.

- Cold sheets, I am searching high, I'm searching low in the night, Does he know that we bleed the same, Don't wanna cry but I break that way

Tes yeux ne lâchaient pas le blond, quelque chose d'étrange se passait. Un besoin de réconfort. Sans doute.

Traduction:
 



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Jade Wilder, Mer 9 Jan 2019 - 21:19


Allez savoir si c'était prévu par Lizzie, ou si l'idée d'un cours spécial inspirait certains élèves, mais le spectacle avait déjà lieu à différents endroits. Tous étaient dans les airs désormais, plus ou moins détendus et participants. Jade restait un peu dans son coin, comme d'habitude. Se mêler aux autres élèves n'était pas son fort, surtout ces derniers temps. Alors plutôt que de s'adonner à un plaisir auquel elle était certaine de ne pas avoir droit, la blondinette observait celui des autres, espérant secrètement que ça l'inspirerait un peu. Même Lizzie s'y était mise, volant vers Theya avec une facilité toujours aussi déconcertante. Et l'observer, penser, déchanter. Soupir et faire pivoter son balai pour chercher un autre point de concentration.

Raté, elle revient vers Theya qui s'adonne à une danse gracieuse dans les airs. Fierté évidemment, que de la voir aussi libre. Jalousie, forcément, de ne pas être capable d'en faire de même. Sa danse, ses mots, semblaient dirigés vers une personne en particulier, drôle de façon que de le montrer. Façon étrangère à l'Italienne, aussi exclue de ce cours qu'elle l'était de la vie normale.

— Fañch, Erika, Elius, rejoignez Theya dans sa danse et ensorcelez-nous ! Theya, comme t'étais la première tu peux guider la chorégraphie ou au contraire vous pouvez rester sur quelque chose de très libre et aérien.

Les mots de Lizzie, qui reprenait le contrôle du cours, sortirent l'adolescente de ses pensées mélancoliques, pas forcément en bien néanmoins. Soudain, crainte de devoir s'exposer, chose dont elle n'était capable que lorsque les lumières l'aveuglaient. Que quelque chose était essentiel, ou qu'elle en avait foncièrement besoin. Un cheval dans les parages lui aurait permis un autre type d'expression, sport connu qu'il lui aurait été facile d'exposer, mais dans un cours de vol c'était peu probable malheureusement. Les Sombrals, ça vole après tout, elle aurait pu non ? Drôle d'idée, qui ne suffit pourtant pas à égayer ses pensées. Surtout pas avec la suite qui devait bien tomber à un moment ou un autre.

— Lïnwe, Sue, Jade vous êtes les musiciens et chanteurs, je vous laisse vous concerter mais veillez à accorder votre musique au rythme du ballet des danseurs. Vous êtes le support de leur création corporelle, ça vous demande une attention et une anticipation toute particulière !

Panique du coeur et de l'esprit, manque d'air immédiat. On pouvait trouver ça étrange, après tout elle avait chanté à l'Occamy Doré. Pas de retour à ce propos, d'ailleurs. Pas de la part de celle qui apparemment, n'avait rien oublié. Mais problème surtout, quant au fait de chanter maintenant. Sur scène, il lui restait de l'espoir. A présent, il était difficilement atteignable. Voler vers les étoiles serait probablement la seule solution à ce problème. Un autre, pire encore, celui de se louper. De ne pas gérer dans une compétence qu'elle savait maitriser - à peu près - mais dont elle n'était pas sûre d'avoir du talent malgré les compliments. Pas autant que d'autres, en tout cas. Problématique que de devoir exprimer des mots envolés, des mots murmurés et plus intimes déjà, devant une classe si souvent fréquentée. Gorge nouée, difficulté à déglutir. En un instant, ses doigts s'étaient crispés sur son balai, nécessité pour qu'elle ne se laisse pas tomber.

— Lou, Gabriel, Héra, Isolde, les tentures de ce chapiteau sont bien ternes. Avec des Colovaria et des Encaustum Corpus vous devriez pouvoir repeindre ceci… et donner vie au décor. Prêts ?

Non. Non non non, elle n'était pas prête du tout. Au contraire, elle avait la sévère impression que tout son corps s'était glacé en un instant. Sans même s'en rendre compte, la blondinette s'était stoppée, les yeux dans le vide. Honnêtement si quelqu'un s'était mis à compresser son estomac, elle n'aurait pas été surprise, ça aurait pu expliquer un manque d'air de plus en plus pesant.

- Vous faites quoi ? Du chant ?

Tourner les yeux, brumeux, vers un coéquipier qui semblait prêt à se lancer. Pourtant, elle fut incapable de lui fournir une quelconque réponse, ni même de faire un geste. De son côté, le musicien avait commencé à enchainer quelques notes et... c'était assez désastreux. Très étonnant de sa part, peut-être était-ce sa danse avec Theya, un peu plus tôt, qui l'avait perturbé qui sait. Ou bien le simple fait qu'il n'était accompagné ni de la jaune, ni de la bleue, contrairement à ce qui était prévu. Culpabilité. Elle l'empêchait de réussir ? Oh non non non, c'était tout ce qu'elle ne voulait pas, pénaliser les autres par son incompétence. Et dire que d'autres, Theya notamment, étaient bien plus à l'aise, jusqu'à se pendre dans le vide comme si c'était tout naturel. Faisant les gros yeux à la blairelle, réflexe presque trop naturel, la préfète finit enfin par se réveiller. Un peu. Sa peur n'était pas partie bien loin de là, mais il fallait au moins essayer... Totalement déstabilisée, la jeune fille tenta d'esquisser quelques mots chantés, bribes fugaces qui peinent à s'enflammer.

Just like fire...


~~~~

1 - Réussite critique: C'est comme le vélo, ça s'oublie pas apparemment ! Les mots s'écoulent, la voix chante et tout va bien dans le meilleur des mondes. Peu à peu, l'on passe de simple murmure à une véritable chanson, sans trop savoir d'où vient l'inspiration ni même le courage. Mais cela eu au moins le mérite de la détendre un peu. Ce n'était pas gagné pour autant, mais il fallait bien commencer quelque part.
2 - Echec: C'est pas terrible, elle était tellement mal que son chant en était faux. Alors sans plus tarder, on se tait et on essaye de disparaitre. A tout prix.
3 - Echec critique: Le silence. Rien de plus, rien de moins, mais cela valait toujours mieux que l'humiliation non ? Voilà bien quelque chose qui arrivait trop souvent, le fait d'être retenue par l'inconnu et de ne pas s'y risquer. C'était mieux.
4 - Réussite: Les notes semblent justes, s'enchainent comme elle le souhaitait, mais elle n'était pas totalement dedans il fallait bien l'avouer. Paralysée par une timidité trop forte, le chant était là, le coeur aussi, pas cette liberté qu'elle ressentait durant chaque chanson.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Maître de jeu, Mer 9 Jan 2019 - 21:19


Le membre 'Jade Wilder' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 10 Jan 2019 - 18:39


Bon, j'aurais dû laisser Fañch chez les dessinateurs, malgré sa piètre calligraphie. Car là il se venge d'avoir été affecté chez les danseurs à force de peinture verte. C'est pas très gentil tout ça ! Levant un sourcil sceptique, je m'approche du fauteur de trouble, déjà en train de se faire disputer par le Poufsouffle de la troupe.
— Bah alors, j'ai l'air d'un sapin ?

J'en profite pour examiner leur avancée. Pour être franche, la cohésion des artistes graphiques en général est pas folichonne. Malgré les lacérations étoilées d'Isolde et les spirales harmonieuses de Héra, l'ensemble est irrégulier.

En somme, la tenture du chapiteau me convainc pas des masses. Pourtant, Gabriel arrive à lui donner vie d'une façon pas inintéressante… Tout en ajoutant des fleurs aux cheveux de Fañch. Honnêtement, vu le volume capillaire ça lui va bien ! On tient quelque chose, je crois !
— Y a moyen d'harmoniser un tout petit peu, pour que ça appartienne au même univers tout en gardant sa riche diversité ?

Je garde l'homme fleuri sous les yeux, résistant à l'envie de recoif- ah non, j'ai déjà la main dans ses cheveux pour repositionner une marguerite derrière son oreille gauche.

De son côté, Lïnwe est de mauvaise composition. Il est à la lyre, si j'ai bien compris, mais c'est absolument hideux. Enfin pas hideux, mais disons très lent et très… bouillie ? Elle est bien accordée son engin ? Il m'avait laissé de meilleurs souvenirs quand il oeuvrait pour L.E.G.IT. ; à croire qu'il avait de la chance, ou bien qu'il ne veut pas du tout motiver les élèves pour le rejoindre. Sifflant intérieurement, je le rejoins.
— Tu sais, il s'agit pas seulement de repérer les talents. Tu dois les attirer à toi. Essaie peut-être de t'adapter à leur rythme ? Peut-être au moins faire semblant de t'embraser sur les notes de Jade ?

Oh oui je te cherche, mais viens me trouver petiot. Tu sais que je t'attends. Je t'attendrais toujours, avec quelques mètres d'avance et une langue moqueuse.

Les danseurs sont plus beaux à voir ; il faut dire que c'est Theya qui a indiqué la transition vers cette nouvelle épreuve et qu'elle s'en tire à merveille. Un peu brusque, mais très envoûtante quand même. Erika s'est mise debout sur son balai elle essaie même de faire un grand écart mais faut dire que sans un échauffement plus conséquent c'était bien ambitieux. Elle ne tombe pas et elle poursuit avec une adrénaline toute singulière, m'arrachant un hoquet de surprise.
— Fais attention à toi, Erika !

Allongée sur son balai, Theya ne finissait pas de chantonner. Allez, deux groupes en une âme, qu'elle est parfaite cette petite. Elius, en bonne diva, se fait un peu attendre...

Comme je suis très aimante comme professeure, je finis même par mettre la main à la pâte et leur prêter un peu de ma voix. Sur un air totalement différent de celui emprunté par Jade, mais il faut bien que je choisisse une chanson les invitant à jouer, non ?




Juchée sur mon balai, je chantonne, dodelinant de la tête de temps à autre. Dites-moi qu'ils connaissent les paroles… Faisant se rouler et léviter les fiches d'informations, je les fais former les phrases du refrain, pour le reste ils se débrouillent. Du regard, et zigzaguant du balai entre les groupes, je les invite à me rejoindre en musique.


Citation :
((soyez indulgents svp))

Info HRP : Vous pouvez rejoindre Lizzie, poursuivre dans votre groupe ou changer de groupe. Néanmoins je voudrais valoriser l'activité de certains. Chaque échec (simple ou critique) réalisé jusqu'ici remplace l'une des propositions de votre prochain dé par une réussite simple. Par exemple, pour Lïnwe qui a fait 2 échecs critiques, ça veut dire qu'il a au prochain tour 3 chances de réussite simple, et 1 chance de réussite critique. Cela ne vaut que pour un dé.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Jade Wilder, Jeu 10 Jan 2019 - 19:05


Lizzie ❤
Sourry, pas les dés pour cette fois. Pas envie. Just love.


D'une façon étonnante, à laquelle elle ne s'attendait en rien, Jade réussit à prendre le contrôle de sa voix mais surtout, de ses peurs. Sensation de maitrise, renouer des liens avec ce qu'elle aimait tout en gardant ce besoin irrépressible de tenir les manettes, d'en être la seule décisionnaire. Parvenir à ce but pourtant simple, c'était incroyablement libérateur. A chaque note réussie, on prend un peu plus son envol et on laisse échapper les flammes libératrices, matérialisées en chanson. Petite nuance néanmoins, l'adolescente n'aimait pas particulièrement chanter acapella, se sentant plus en sécurité avec des notes qui accompagnent ses mots. Ou était-ce l'inverse, elle n'en savait rien. Au moins, elle ne se plantait pas, c'était bien là le principal car elle n'aurait supporté une telle honte. Si la réussite avait tendance à la hisser vers le haut, le moindre échec la plaquait plus bas que terre et réduisait à néant tous les efforts précédents. Mauvaise habitude, pas du tout choisie, espérons que cela finirait par lui passer.

Quelqu'un en tout cas, avait également décidé de pousser la chansonnette. Et pas n'importe qui, puisqu'il s'agissait de Lizzie ! Déception un instant, qu'elle enchaine sur une chanson différente - sans doute ne connaissait-elle pas la sienne. Et puis juste après, être inspirée de cette improvisation, au point d'improviser également de son côté.

Volant jusqu'à l'enseignante, elle ne cessait pas sa chanson, l'adaptant seulement pour créer une seule chanson des deux qui les avaient inspirées. Lier plus ou moins adroitement les deux refrains, comme un écho à ses mots. Et d'un regard, espérer qu'elle apprécierait, qu'elle n'en serait pas vexée. Seul avantage alors, accompagnée, la préfète ne pouvait qu'être plus à l'aise, laissant les mots s'envoler plus haut qu'elle ne s'élevait, pour mettre de côté la tension et tenter d'oublier un peu le reste du monde. Ou plutôt, de l'inclure dans le sien comme si ça n'était que banalité. Que personne ne pouvait la juger. Un mashup improvisé, qui aurait cru qu'elle en serait capable ? Bon ça n'était pas parfait, bien loin de là, mais étant donné le peu d'amour qu'elle portait à l'improvisation, c'était déjà beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Lïnwe Felagünd, Ven 11 Jan 2019 - 17:42


Wow j'ai trop de la chance ! Enfin, on lance les paris que je tape dans l'échec ? // Ooh, cette voix me rappelle quelque chose. Ange amour

Un regard noir quand Lizzie l'assiste sur le côté. Il n'a certainement pas besoin de ses conseils ou de son réconfort insuffisants. Cette femme est insuffisante et pourtant elle doit se suffire à elle-même. Lui se suffit à lui-même, persuadé qu'il vaut bien mieux que les autres. Il n'est pas décidé à accompagner Jade. Jade qui a toujours ce trac insupportable. Et quand elle se lance, tout le monde l'applaudit comme pour l'encourager à persévérer. Quelque chose de très énervant. Ou ces artistes peintres qui gribouillent dans le vide, au hasard sans jamais rien penser de leur oeuvre. Ce n'est pas une oeuvre - bordel. Et la prof est contente.

— 'comprenez rien au contemporain. Bande de chacals. Il rumine seul dans son coin. Fait le cochon pendu un instant parce qu'il a besoin de souffler. De regarder le monde se retourner, vomir - à l'envers. « Bande d'incultes et d'ingrats de m*rde. » Il le susurre à sa lyre, seule amie face à la solitude. Les autres ne comptent pas. N'ont jamais compté et ne compteront finalement jamais. Jamais.

Maintenant elles s'y mettent, à chanter deux refrain fondamentalement différents. BON ALORS ALLONS-Y. Il se place juste derrière elles, de sa discrétion d'ange habituelle. Levant les deux bras, dont une main qui prend beaucoup d'élan. Elles ne savaient pas improviser sur des notes ? Mon cul. Cette hypocrisie le fait sourire. Il ne gratte plus mais frappe les cordes comme si c'était un sale gamin à calmer. Toujours ces accords dissonants, au son non-naturel, désaccordé. Bien fort. Fortifortissimo. Il frappe à des intervalles irréguliers. Comme une cloche qu'on entendrait depuis le village. « oh Oh OH OOOH OH Oh oh » une petite vocalise de ténor qui fait toujours plaisir, comme pour leur dire de la fermer. Faut repartir sur de bonnes bases là. On critiquait peut-être son côté hors-cadre et hideux (mais c'est vos gueules qui sont hideuses au passage) mais là, ça ressemblait vraiment à rien. De son avis. On improvise pas comme ça en s'collant sur des phrases qui n'existent pas.

D'un coup rapide, il gratte un accord, les cordes à vide. La résonance suffit pour réaccorder chaque corde à son état d'origine. Ce classicisme les tuera tous.

---
1- Réussite critique (ça part en dubstep bizarre, avec une lyre oui cherchez pas)
2- Réussite (une mélodie de Moldubec qu'il réarrange rapidement, tout le monde connaît forcément)
3- Réussite (des accords plus complexes, presque jazzy avec des septièmes mineurs renversées (( ouais vous avez tous compris hein ? )) c'est pourtant beaucoup plus libre et facile d'accès à l'improvisation)

4- Échec (il ne joue pas, il espérait juste qu'elles arrêtent)

Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Maître de jeu, Ven 11 Jan 2019 - 17:42


Le membre 'Lïnwe Felagünd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Jade Wilder, Ven 11 Jan 2019 - 18:11


Le pire, c'est qu'elle était plutôt contente la blonde. Elle appréciait ce qu'il se passait, laisser un peu de côté tout ce qui lui trottait dans la tête en permanence. Jusqu'à se laisser aller à chanter quoi, pour Jade ce n'était pas n'importe quoi ! Tout n'était pas parfait, même si elle connaissait les deux chansons par coeur, se caler sur des rythmes différents n'était pas aisé. Peu importe, elle était juste contente d'avoir réussit à se dépasser un peu.

Pourtant, ça ne pouvait pas durer n'est-ce pas ? Allez savoir pourquoi, Lïnwe avait décidé de faire régner la cacophonie de sa lyre et de sa voix, surprenant l'adolescente sans qu'elle ne sache trop quel but ça avait. Autre que de faire ch*er, parce-que ses expressions pouvaient donner cette idée, même si elle n'osait faire une telle conclusion sans en avoir le coeur net. Mieux valait pas, pourtant. Automatiquement en tout cas, sa voix s'était arrêtée, coupée en plein élan, fauchée par un élément perturbateur auquel elle ne s'attendait pas du tout. Surtout de la part du Gryffondor. Quoi qu'il en soit le retour à la réalité avait pris effet immédiatement, la faisant reculer légèrement comme si elle pouvait retrouver un peu d'ombre quelque part. Tentative de sourire, pour paraitre comme d'habitude. Elle n'aurait peut-être pas dû enchainer. Juste laisser Lizzie s'exprimer, elle chantait superbement bien. Hum bon, la danse ça n'était pas son fort alors bon. La décoration non plus franchement. Extinction de voix soudaine, c'est bien ça comme excuse, allez allez on applique. De là à savoir quoi faire d'autre, c'était une autre paire de manche. Ce n'est pas pour rien qu'elle avait mis "aucun" dans la case talents. Même ce qui lui plaisait n'allait pas, alors bon.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Lïnwe Felagünd, Ven 11 Jan 2019 - 18:31


Bon bah voilààà. Une bonne chose de faite, peut-être la meilleure depuis le début du cours — même s'il avait apprécié ce début de conversation avec Theya. Elle a ce truc dans le regard qui l'attire.

Autant dire que la Wilder n'avait rien de très très artistique. Certes, elle chantait miraculeusement bien. Mais... elle n'avait aucun sens d'adaptation. Il essayait de faire sortir les gens de leur cadre. De leur cocon. De leur périmètre de sécurité. Il essayait de les faire sortir de leurs gonds. Certains restaient impassibles. D'autres ne voulaient qu'une seule chose, qu'il quitte le terrain de Quidditch. Mais ce qu'il désirait par-dessus tout : c'était de voir si quelqu'un allait enfin s'inspirer de son chaos mélodieux.

— C'est bien. Elle recule un peu. Sur le côté.
Elle ne mérite qu'un fond de scène.

Qui peut-il transformer la m*rde en or ?

Visiblement pas grande monde pour le moment.
C'est vrai qu'il avait une moue délicieusement déçue sur son visage d'ange.

S'demander un instant qu'est-ce qu'ils foutaient là. Eux.
Parce que lui, c'était un artiste. Un vrai.

-(Charlotte aussi, mais ça compte pas, il l'a déjà recrutée)-

Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Theya Alomora, Mar 15 Jan 2019 - 0:43


T'es là. T'entends doudou (Jade) chanter. Lïnwe jouer d'une manière... Incomprise disons le ainsi. Lizzie chante. Tu admires le spectacle. Observe. Chacun fais du mieux qu'il peut. Peu importe leur réussite ou leur échec, ce qui compte c'est d'essayer. L'art est un moyen d'expression incompris.
Allant des portraits, à un ballet ou bien une danse contemporaine, jusqu'à un chant lyrique, l'art ou toute oeuvre de l'Homme pouvait paraître superbe pour l'un et horrible pour l'autre. Ou alors comme toi, tu trouvais dans l'art un moyen d'exprimer les émotions les plus profondes. Bonnes ou mauvaises. Parfois même les artistes diront que certaines de leurs prouesses ont été catastrophique. Parce qu'elles représentent un moment désagréable de leur vie et qu'ils mont su le représenter à la bonne échelle.

Tu n'étais pas vraiment une artiste. Tu étais là pour contempler les performances de chacun, pour Lïnwe, Élius, et évidemment Lizzie. Tu ne pouvais pas rater un de ses cours.
Peu importe le résultat tu savais que tu passerais un bon moment. Tes yeux s'étaient perdus pendant un temps incalculable, jusqu'à ce que tu sortes de ton état second. Tu allais retentais quelques figures, accompagnée d'un peu de magie qui pourrait t'entourer.

Periculum !

Autour de toi tu faisais jaillir des étincelles vertes du bout de ta baguette. Tu tournais, de façon à ce qu'elles t'entourent. Comme une fée perdant sa poussière. Ta pirouette ne te donna pas le tourni, alors tu décides de reprendre ta danse initiale. En espérant que tout irait bien.

1 : RC
2 : RS
3 : EC
4 : ES
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 5

 Cours n°6 — Ballet sur balais

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.