AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 6 sur 7
Cours n°6 — Ballet sur balais
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor

Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Lïnwe Felagünd, Ven 25 Jan - 12:02


Jade avait compris rapidement. Bennet avait souvent un temps de retard. Rien de très personnel, mais elle manquait de tact pour ces choses-là. — Rares étaient celles et ceux qui s'étaient inspirés de son atonalité contemporaine. Pourtant, il aimait si bien aller à l'encontre des traditions et du confort, du conformisme. Il ne faut jamais se laisser bercer trop longtemps par son propre luxe.

L'atelier découverte et improvisation prenait fin lorsque la sorcière reprit la parole. Chacun écoutait dans son coin, comme des génies espacés d'une table ou d'un balai. Ils avaient leur propre attirail sous les mains. Un cerveau inédit et une âme d'enfant sérieux. Je disais précédemment qu'elle l'avait écouté, tout simplement parce qu'elle vient de le nommer officieusement homme de sécurité d'Isolde, sa jeune joueuse de Quidditch. C'est un peu une gamine donc forcément, elle est toute excitée et rentre sans attendre dans un grand tunnel : un canon.

Les moldus sont débiles mais ils restent tout de même fascinants. Au moins, maintenant, il n'avait plus à jouer. Il avait tout le temps d'analyser chaque personne. Chaque mouvement. Évidemment, il devait faire le babysitter avec la Gryffondor mais ça, c'était un détail. Elle envoie un signal, de l'autre côté. Un tapotement presque régulier, comme quand on toque maladroitement à la porte. Le Felagünd regarde un instant la prof, qu'a l'air plutôt occupée pour envoyer l'écolière dans les nuages. Valse. Valse jusqu'aux étoiles.

Sans prévenir.

Lashlabask.

La petite corde s'enflamme sous les étincelles brûlantes, un grand coup de tonnerre gronde dans les airs et la silhouette d'Isolde devient ridicule au loin. Voyons voir comment elle s'débrouille. Bras croisés. Il l'observe. D'une tendresse malsaine.

Revenir en haut Aller en bas
Isolde Hawkes
Isolde Hawkes
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Isolde Hawkes, Jeu 31 Jan - 12:26


J'te pique ton LA pour une des propositions, Lïnou ☼

Lancement du projectile dans 5, 4, 3…

Mains fermement cramponnées au manche du balai, Isolde sentit une étrange pression au niveau du dos et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, elle fut propulsée dans les airs.
— YAHOUUUUUUUUUU ! hurla-t-elle à s'en brûler le gosier.

L'adolescente était aux anges – bien que moins gracieuse qu'eux. Elle se mit à virevolter à droite, à gauche, sans savoir si elle contrôlait vraiment ce qu'elle faisait. L'adrénaline mettait tous ses sens en alerte et inhibait toute pensée. Elle volait, heureuse, oubliait la raison de sa présence, oubliait ses camarades, oubliait le danger, oubliait tout. Plus rien d'autre n'existait à part elle, juchée sur son balai, les joues rosies par le vent qui fouettait son visage lumineux. Une étoile de mer par-ci, une tremblante de Woollongong par-là, agrémentées de cris d'une innocente animalité. L'acrobate céleste monta vers les nuages, comme saisie d'une envie de les toucher, puis, renonçant soudainement à son projet, piqua droit en direction du sol. Elle pouvait voir le minuscule toit de la tente ainsi que quelques flammes partir dans toutes les directions. C'était beau.

Un stupide oiseau déplumé entra brutalement dans son champ de vision. Il volait péniblement en contrebas et Isolde n'aurait jamais le temps de redresser son manche ou de ralentir sa course. Déstabilisée par le volatile qui l'avait à présent repérée et piaffait de peur, elle tenta de le contourner par la droite. La pauvre bête choisit, elle aussi, de virer dans cette direction pour éviter la collision. Isolde tendit le bras devant elle, prête à écarter l'obstacle, et sentait son cœur lui fracasser la poitrine tandis qu'elle se rapprochait dangereusement du sol.

--

1. Échec. L'enfant et l'oiseau se heurtent de plein fouet mais Lïnwe a la présence d'esprit de lancer un #Deflectere suffisamment au bon moment pour réorienter le balai en position horizontale.
2. Réussite. Isolde parvient écarter d'un mouvement de bras le volatile et reprend non sans peine le contrôle de son balai.
3. Réussite critique. La Gryffondor et la bête apeurée ne font finalement que se croiser. Soulagée, Isolde redresse légèrement son balai, ralentit sa course et exécute avec agilité un très bel équilibre, puis ses pieds retombent et s'ancrent fermement dans le sol. Comme si tout avait été parfaitement calculé depuis le début, Isolde salue le public.
4. Échec critique. Catastrophe. Le bec de l'oiseau se plante dans l'épaule de l'adolescente. Le balai poursuit irrémédiablement sa course effrénée. Isolde ne peut rien faire et se voit lâcher le manche et ferme les yeux avant de s'écraser au sol et de s'évanouir une fraction de seconde plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Maître de jeu, Jeu 31 Jan - 12:26


Le membre 'Isolde Hawkes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Theya Alomora, Jeu 31 Jan - 23:37


Si jamais un problème me PV

Tu perdais les pédales ou ne sentais plus ta vitesse à tel point que ta tête tournait et que tu ne te sentais plus... Là. Complètement desorientée tu essaies de continuer ta danse mais ce n'est qu'un echec pur et simple. Une moue légère passe sur ton visage, il n'en fallait pas plus ni longtemps pour que la professeure reprenne la parole et vous explique les prochaines étapes du Cirque de Poudlard.

Tout ça t'enthousiasmait, il y avait de quoi en même temps ! Même si ton but n'était pas de faire tes preuves tu avais envie de passer du bon temps et de continuer de danser a ton rythme, en y ajoutant des accessoires et pourquoi pas... De la poésie.
Tes camarades s'amusent chacun en duo ou seul, Lïnwe est occupé avec Isolde, garde du corps à ses heures perdues. Plutôt ordre de Lizzie. Élius côté potion avec Lou et toi tu as bien envie de t'amuser avec les rubans... Ouais c'est cool ça !

Tu attrapes un des rubans a disposition et lui lance un #Colovaria couleur rouge. Non pas en l'honneur des Lions mais simplement que tu aimais cette couleur. Tu te met à danser dans un dehanchement sensuel, faisant flotter autour de toi le ruban. Il illustre l'aura qui t'entoure, la musique que tu imagines, et ce que tu ressens. Tu fermes les yeux et te laisses porter vers un monde que tu ne connais pas. Le ruban effleure parfois ta peau, tu murmures mélodieusement. Ton corps te porte et ton esprit est ailleurs. Il serait temps de reprendre conscience.

1 : RC Une grâce inégalée tes pirouettes et looping sont parfaits ! Tu relances même quelques étincelles pour rajouter de la beauté a tout ça. Tu vas même recuperer de quoi jongler pour faire le spectacle jusqu'au bout...
2 : RS Pas mal du tout ! C'est beau, tu es à l'aise mais tu commence à fatiguer
3 : ES Bon la fatigue est là et tes mouvements ne sont plus vraiment harmonieux, tu as besoin d'une pause !
4 : EC Ok donc tu t'enroules carrément dans le ruban comme si c'était du filet du diable... T'es ficelée comme un roti ma vieille !
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Maître de jeu, Jeu 31 Jan - 23:37


Le membre 'Theya Alomora' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lou Gaellen
Lou Gaellen
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Lou Gaellen, Sam 2 Fév - 10:56


Je ne comprends pas tout de suite ce que la prof veut faire avec le gros objet moldu qu’elle vient de sortir ... mais à première vue ça semble dangereux. Isolde est dèsognée volontaire pour le numéro. Tant mieux ! Je suis bien contente que ça ne soit pas tombé sur moi ! Elle entre dans l’espèce de tuyau et Liwne allume une mèche. Est-ce qu’elle va exploser ? Ils prennent de sacrés risques là quand même ! École de barges !

Une énorme explosion se fait entendre, suivi d’un cri de joie qui s’atténue au fur et à mesure qu’Isolde s’éloigne de nous. Elle ne devient plus qu’un petit point dans le ciel immense. J’en connais un autre à qui ça aurait plu ce truc là. D’ailleurs en parlant du loup, Élius s’approche et le lance un flacon au contenu inconnu. De quoi ? Qu’est-ce qu’il se passe là au juste ?

J’ouvre la petite fiole et renifle à l’intérieur. Il se pourrait bien que ce soit de l’alcool.... ce serait pas mal ! Des souvenirs me reviennent d’une soirée passée dans une grande maison de Nothong Hill l’été dernier. C’était trop cool ! Mais non, ça n’a pas l’air d’être de l’alcool. Ça n’a pas l’air très engageant non plus. J’imite quand même mon camarade et vide le contenu du petit flacon. Petite grimace car le liquide n’est vraiment pas bon.

1 - Réussite critique : Je me mets à cracher des flammes comme Élius. À nous deux, nous pouvons faire un magnifique numéro de cracheurs de flammes.
2 - Réussite : Seules quelques petites flammes s’échapent de ma gorge. Rien à voir avec l’éblouissant numéro d’Élius. Le mien fait pâle figure à côté.
3 - Échec : De la fumée s’échappe de ma bouche et de mes oreilles. Mais rien de plus. C’est très désagréable.
4 - Échec critique : Ça me brûle l’oesophage. Je m’écroule par terre de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Maître de jeu, Sam 2 Fév - 10:56


Le membre 'Lou Gaellen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Lizzie Bennet, Mar 5 Fév - 22:34



A bien y repenser, je me dis que c’est une fort mauvaise idée. Probabilité de décès d’Isolde, 80%. Probabilité que je sois virée ou incarcérée si c’était le cas, 99%. C’est chouette les canons, mais parfois j’aimerais être moins joueuse, ou du moins moins mettre à mal la sécurité des autres dans mes jeux. Ne m’en prendre qu’à la mienne. Je n’en suis pas encore là, pourtant. Et vu que personne n’a de commentaire à faire sur la prudence, qu’Isolde est encore plus excitée que moi, bah ça se fait. Vraiment.

— Allez Isolde, tu peux le faire. Lïnwe..?


Du regard, je l’encourage à passer à l’action. Je recule, pour avoir une meilleure vision du spectacle, et ne vois pas le presque géant qui intervient pour modifier la direction du calibre. En même temps, y a Elius qui a commencé à cracher du feu. J’ai repéré mon pyromane du jour, hop c’est bon, lui direct je l’épouse. Enfin pas dans le sens je l’épouse, genre je sais qu’il est trop jeune pour moi merci bien, je voulais juste dire que le feu est mon ami, et les amis de mon ami sont mes amis. Et il convertit Lou aussi ! Des gens bien les Serpentard, vraiment.
— C’est trop beaaaau !


Un Lashlabask, derrière, et je pivote au quart de tour, galvanisée par la perspective de cette nouvelle découverte. OUI ! Cela fonctionne ! Elle sort du truc et elle semble encore vivante, accrochée à son balai. Elle arrive même à esquiver le cracheur de feu. Quel spectacle ! Elle pose pied à terre sous le tonnerre de mes applaudissements — oui, je suis le Zeus des spectateurs, tu vas faire quoi.

Par contre, Theya est moins chanceuse avec son ruban rouge. J’ai manqué sa danse, mais le petit saucisson est un peu trop évident pour ignorer ce qu’il vient de lui arriver. Je lui prête main forte pour la dépêtrer de ses couleurs, et quand elle se sent de remonter sur son balai je reprends :
— Suffit d’y croire. Ou alors de jouer sur les paillettes. T’as pas besoin de faire des trucs trop élaborés tu sais. Tu accrocherais juste le ruban à l’arrière du balai et je suis sûre que ça ferait des trucs stylés aussi. Tu veux tester ? Tu devras le prendre en compte dans tes enchaînements, mais y a moins de risque d’empêtrement que si tu le gardes dans tes mains.

(Ellipse)

Enfin, les préparatifs se terminent. Je joue du volume de ma voix avec cette petite merveille qu’on appelle la manumagie et qui évite de se bousiller les cordes vocales, et je lance :

— Bon ! Si tout le monde est prêt, il est temps de lancer les auditions… Ah oui, j’ai oublié de vous préciser ça. J’aimerais organiser une petite fête de fin d’année après les ASPIC, où chacun puisse dire bonjour à l’été avec tout le panache dont il a besoin. Soyez excentriquement vous, que ce soit dans le mièvre ou le glauque vous avez le chant libre ! La team de L.E.G.I.T., n’hésitez pas à ouvrir le bal, histoire de pouvoir avoir un recul de jury sur la suite des performances.


Parce que bon, quand t’es stressé parce que tu dois passer sous les feux de la rampes, tu es moyennement objectif. Allez, on se magne les poulains.

Citation :
Hello,

Voilà voilà, les auditions sont lancées ! Merci de bien vouloir prendre en compte les domaines dans lesquels votre personnage a été (ou non) à l'aise dans ce cours, oui y compris quand c'était la faute de nos amis les Dédés. Votre perso ne peut pas être soudainement brillant dans un truc qu'il maitrisait pas du tout ou alors faut que ce soit argumenté de façon cohérente, bref, pensez qu'il faut de la nuance et de la juste mesure ! Vous êtes libres d'inclure des musiques et participations sous le format de votre choix histoire d'étayer votre grande performance.

Vous avez jusqu'au 15/02, après on verrouille, ce cours ayant débuté le 16/12 j'aimerais bien qu'on s'étende pas trop. Des bisous,
Lizzie
Revenir en haut Aller en bas
Isolde Hawkes
Isolde Hawkes
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Isolde Hawkes, Ven 8 Fév - 18:21


Les petits enfants qui tombent du balcon
Toute leur enfance défile dans leurs yeux…


Gé-nial. L'expérience avait été grandiose pour Isolde qui ne s'émerveillait pourtant jamais à propos de rien. De blasée, fatiguée, courbaturée, elle était passée à euphorique, énergique et tonique. Elle se sentait en vie, enviable à l'envi. Palpitant qui envoyait de prodigieuses pulsations dans tout son corps qui vibrait depuis les orteils et jusqu'au sommet du crâne. La lionne ressentait de la douleur à être aussi vivante, comme si tous ses sens étaient en éveil et captaient la moindre friction de son être avec le monde. Elle détrônait l'air autour d'elle pour s'y faire une place, comme on chasse l'eau en pénétrant dans une baignoire remplie.

Isolde leva les pouces en direction de Lïnwe et son visage s'éclaira d'une mine on ne peut plus satisfaite, l'air de dire « Je savais que je n'aurais pas besoin de toi ». Son sourire s'étira plus encore et le bonheur bannit aussitôt le mépris quand Lizzie conclut son spectacle aérien par une salve d'applaudissements sincères et spontanés. Le bruit de ses mains qui s'entrechoquaient sonnait tel le gong de la victoire. Isolde était aux anges.

La petit sorcière mit d'ailleurs beaucoup de temps à redescendre sur terre. Si ses pieds touchaient de nouveau le sol depuis un moment, son esprit et ses souvenirs flottaient encore haut dans le ciel. La voix de la professeure, d'abord lointaine puis plus rapprochée, l'aida à émerger de ce rêve éveillé… avant de l'y replonger : il fallait remettre ça. Lizzie aurait pu lui demander n'importe quoi, Isolde l'aurait fait sans rechigner. Elle était devenue extrêmement réceptive, comme envoûtée. L'adolescente peinait à se reconnaître, mais ne chercha pas outre mesure à retrouver son état habituel, bien au contraire. Elle se tourna vers son camarade rouge et or (Lïnwe) et lui proposa de composer un duo céleste dansé :
— Viens on va essayer des figures, avait-elle dit, plus exactement, avec son invariable manque de poésie.

Sans attendre sa réponse, elle alla s'engouffrer pour la seconde fois dans ce canon qui lui parut moins étriqué que quelques minutes auparavant. Quand on est libre comme l'air, un tuyau ne saurait nous faire sentir à l'étroit.


Dernière édition par Isolde Hawkes le Ven 15 Fév - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Jade Wilder, Dim 10 Fév - 17:20


HRPG: Désolée pour le retard, je vais essayer de le rattraper comme je peux !


Envolée la confiance acquise le temps d'un échange de mots, d'un chant partagé. Jade pouvait facilement se créer des bulles de sécurité, mais une fois celles-ci éclatées, la réalité lui revenait toujours de plein fouet. C'est exactement ce qu'il s'était passé pour le coup, évincée en plein élan, elle était désormais incapable de revenir dans la course et ce malgré les regards de Lizzie. Navrée de la décevoir encore et toujours, mais ce genre de défi n'était pas, n'était plus à sa hauteur. Alors tandis que le spectacle se poursuivait de façon plus ou moins décharnée, la blondinette cherchait un endroit où se cacher. C'était assez peu réussi, à part quitter les lieux, trouver ce genre de refuge n'était pas possible. Au moins en restant à l'écart des autres, elle avait un peu moins le sentiment de déranger. Le spectacle était décousu, n'avait pas vraiment d'harmonie, n'être qu'un pion perdu au milieu de nulle part n'était pas une si mauvaise chose et évitait un minimum la dissonance. Pas à cause d'elle, en tout cas.

Un canon. Lizzie a fait venir un canon sur place, donnant les instructions qui s'y rapportaient à Isolde. Sérieusement, l'élève allait-elle vraiment devenir un boulet de canon pour ce cours ? C'était risqué quand même, bien que cette discipline soit utilisée depuis bien longtemps dans le monde du cirque oui. Voilà pourtant un point qui ne rassurait pas vraiment la préfète. Ceux qui faisaient ça étaient des professionnels, pas des élèves sans expérience. Pour le coup elle était mitigée, elle resterait donc à l'écart de l'opération en espérant qu'Isolde ne finirait pas en chair à pâtée.

— Je voudrais en parallèle voir des duos se former. Et cette fois, les arts viendront directement du monde du cirque. On est pas en SACM donc y a pas de créatures au programme, déso pas déso, mais j'ai du matériel pour d'autres trucs intéressants… Vous pouvez faire ce que vous voulez tant que vous utilisez votre balai, genre des passes-passes en vous rattrapant d'un balai à l'autre, des jeux d'équilibre, des illusions, plein de trucs. Mais si vous voulez travaillez seuls, alors la discipline est imposée. Je peux guider une à quatre personnes mais les routines seront individuelles et portées sur le tissu aérien !

Booon, légère panique à l'idée de travailler en duo alors qu'elle était encore moins apte à ce genre d'exercice que d'habitude. Heureusement, Lizzie ne semble pas contre l'idée d'un travail plus individuel, de quoi soulager la panique facilement exacerbée de la blondinette. Par contre, les disciplines proposées lui étaient relativement inconnues. Un coup d'oeil au matériel révélé par la professeure lui confirma cette impression. Hm, elle n'était pas sûre de l'opération là, pour dire, elle n'était même pas sûre de la façon avec laquelle il fallait se servir de certaines choses. Ça commençait plutôt mal.

— Bon, je ne m'attends pas à ce que vous connaissiez tout, alors je vais vous parler un peu de l'art circassien. C'est un monde assez poétique, où chaque discipline a son registre, son esthétique, son langage en somme. L'enjeu est que vous vous en inspiriez pour composer votre propre numéro sur balai, que ce soit avec des acrobaties, des illusions ou de l'humour ! Je me permets de préciser que les cerceaux chinois ne sont absolument pas faits pour le Quidditch, en fait il s'agit plutôt de passer dedans. Donc vous devenez le souafle, en gros ! Si vous voulez utiliser les cordes volantes, vous pouvez vous prendre pour la flèche d'un arc… Soyez créatifs !

Créatifs... En règle générale, ce n'était pas chose difficile pour elle, mais là, l'imagination semblait l'avoir quittée. Ou plutôt, elle avait peur de s'exprimer devant le reste du groupe, plus encore après qu'on le lui ai fait explicitement comprendre. Rien que le fait de s'être mise à chanter un peu plus tôt était assez étonnant. Parfois, elle aurait vraiment aimé pouvoir prélever ces moments de courage pour pouvoir les étendre au reste de sa vie, cette dernière serait peut-être moins compliquée.

— Vous avez quarante minutes pour explorer un art du cirque, et après chaque duo — ou solo pour ceux qui se lancent dans le ruban — présentera une petite performance. Pour ceux qui désirent se lancer dans le milieu artistique, c'est une belle occasion pour vous faire remarquer par les membres de L.E.G.I.T. Ces derniers, vu que leur expérience artistique est déjà établie, auront moins de temps pour définir leur routine. Ils se relaieront pour venir vous conseiller, vous donner leur avis sur l'esthétique de ce que vous imaginez, assurer votre sécurité si vous voulez vous lancer dans des jeux d'équilibre ou des contorsions un peu élaborées… Bref, appuyez-vous sur eux ! Je suis là aussi, mais je m'occuperais en priorité des solistes, histoire de laisser les duos en totale liberté pour discuter de leur programme.

Bon, au moins Jade pouvait effectivement faire cet exercice seule. Néanmoins, ça ne la rassurait qu'à moitié car du coup, elle se lançait dans une aventure pour laquelle elle n'avait aucun guide, aucune notion apprise précédemment dans quelconque bouquin histoire de ne pas faire n'importe quoi ensuite. Se jeter dans le vide n'était décidément pas quelque chose qu'elle appréciait. Malgré tout, les élèves se lançaient dans leurs interprétations. Enfin, dans leurs entrainements en tout cas, ce qui était déjà bien. Ce qui était annoncé ensuite lui faisait bien plus peur encore. Franchement, présenter quoi que ce soit devant le reste des élèves, ça la terrifiait. On fait comment quand le stress en vient à nous paralyser ? Parce-que là tout de suite, la demoiselle n'était vraiment pas sûre d'elle. Machinalement, elle rejoignit un coin à part, là où se trouvaient quelques rubans. C'était une discipline imposée quand on travaillait seul alors... let's go hein. Mais comment ? Elle ne savait pas du tout comment s'y prendre. Les rares performances vues avec des rubans avaient lieu sans balai, notion d'encombrement pour l'heure. Cela pouvait être très utile aussi, elle avait des idées, mais pour les réaliser la jeune fille était quasiment sûre qu'elle devrait utiliser la magie. Autant d'éléments qui lui hurlaient clairement qu'elle n'y arriverait jamais, hein.

Alors pour passer le temps, elle observait les autres. Élius et Lou en parfaits cracheurs de feu, Theya en saucisson pendu - encourageant pour la suite - et enfin, Isolde la femme canon. Inutile de dire que l'adolescente retint fortement son souffle par peur de voir une quelconque catastrophe, mais Isolde s'en sortit parfaitement à la réception, sans même avoir besoin de l'aide de son partenaire de jeu. Impressionnant ! Comme quoi, il y avait de sacrés talents dans le lot, et la blondinette était parfaitement certaine de ne pas en faire partie. La preuve elle ne bougeait pas, alors qu'il y avait tant à faire. Laissant échapper un soupir, la demoiselle sortit sa baguette et la dirigea vers deux des rubans. C'était sa première idée, autant essayer de l'exploiter !

- Ventus !


~~~~

1 - Echec critique: Même pas un brin d'air, on pouvait appeler ça un vent. Pas le bon, malheureusement.
2 - Réussite critique: Aussi étonnant que cela puisse paraitre, son sortilège fonctionna très bien. Mordant sa lèvre inférieure, la blondinette s'avança vers les deux rubans qui zigzaguaient sous l'influence du vent, y imposant un drôle de slalom qu'elle ne pouvait contrôler. Il fallait s'adapter au rythme du vent, ce qui n'était pas des plus aisés mais... apparemment c'était possible puisqu'elle le faisait. Elle n'était pas sûre du gracieux de l'opération mais soit.
3 - Echec: Si le sortilège réussit d'abord, il perdit bien vite en puissance et ne lui permit pas de faire quoi que ce soit avec. Bon, on repassera pour le spectacle hein...
4 - Réussite: Un souffle de vent s'éleva, donnant une nouvelle dimension aux rubans. Sans plus tarder, la jeune fille tenta de trouver sa place dans ce fameux tableau. Ce n'était pas des plus aisés, c'est vrai. Elle n'était pas vraiment gracieuse, trop hésitante pour ça. Mais c'était déjà mieux que ce qu'elle avait imaginé.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Maître de jeu, Dim 10 Fév - 17:20


Le membre 'Jade Wilder' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Lïnwe Felagünd, Dim 10 Fév - 17:55


Il y avait tout un cirque aérien ici. Lizzie avait peut-être réussi son coup pour une fois. Sa collègue avait été soudainement lâchée dans les airs, comme un oisillon qui prend son envol pour la première fois. Probablement des sensations nouvelles, qui lui surviennent comme une envie désireuse et malsaine. Touche, touche le fond de son puits de pierres immortelles. Sensation de tenir la philosophie de toute une vie contre son visage fiévreux d'adolescente.

La lionne le regarde, d'un air un peu trop fière à son goût - ce n'est qu'une question de chance plutôt que de contrôle à ce stade-là - mais il ne lui en tient pas rigueur. Son égo-narcissisme évolutif parvient parfois à se purger derrière quelques attendrissements ingrats. Le fait est, qu'effectivement, il n'avait servi à rien (comme convenu d'ailleurs).

La borgne revient à la charge. Rassemble une nouvelle fois la meute. Et étourdit certaines têtes. Une dernière tentative pour démontrer leur talent, Lïnwe n'attend que ça et en tant que président L.E.G.I.T. et artiste capricieux, il n'a pas su trouver perle à son âme (encore une fois : Charlotte ne compte guère, elle est déjà engagée). Pour sa troupe, il faut d'abord des incompris. Ceux qui comprennent l'art mieux que personne et qui, pourtant, ne savent pas l'expliquer.

Isolde l'appelle et s'engouffre à l'intérieur du canon. Il laisse passer sa tête à son extrémité : tu veux vraiment qu'on rentre tous les deux là-dedans... ? Soudainement. Un doute.

Revenir en haut Aller en bas
Élius Askin
Élius Askin
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Élius Askin, Lun 11 Fév - 1:38


L.A. de Lou




N'en déplaise à Newton, le troubadour (Lïn) culbute la gravité - et Isolde traverse tous les cieux jusqu'au septième, orgasme bruyant. Pendant ce temps, moi, digne héro mythologique, ai juste dardé l’œil de Polyphème (Lizzie) avec un numéro torride. Trop facile. Une seconde, mes pensées papillonnent vers l'Unique Pyromane (Arty) mais l'envolée mélancolique retombe vite, brûlée par d'autres ardeurs : celles de la brune (Lou) à réussir son casting. Impression confirmée lorsque les magnétiques volutes réchauffent ses lèvres et ma certitude ; Cara va en entendre parler.


Puis - rivière sablonneuse, les mots s'écoulent (Lizzie) éteignent le feu qui embrasait mon gosier. J'en tousse un peu, avant de retrouver mes esprits, une trajectoire moins aléatoire aussi. Toujours agrippé au manche du balai comme un gamin apprend à marcher, l'ondulation des rubans (Jade) attire mon attention, attise mon inspiration. Du menton, j'incite la cracheuse de flammes (Lou) à s'approcher, dessine de l'index quelques arabesques en direction du spectacle commencé. On dirait qu'un grand final se prépare dans la chaotique boîte à expérimentations... N'arrête surtout pas, partenaire improvisée d'un soir (Jade) Ne manque que la musique ♫


Toujours avec la subtilité d'un enfant capricieux jouant à la poupée, mes prunelles éclatantes d'excitation harponnent la lionne aux joues crépitantes (Erika) Impossible de complètement la rejoindre - oui, pas de miracle côté conduite, seulement vous savez j'suis un aimant, et nos regards ne tardent pas à se rencontrer. Viens ! On ne refuse pas une danse proposée par son professeur, aussi hasardeuse soit-elle. Fais tourner ce ruban... Que j'intime, tissu suspendu en main - envole-toi, laisse-le flotter sous ton balai. D'façon, il est accroché au point culminant du chapiteau mais, Jade ne pourra que mieux s'y perdre avec un tel élan...


Le deuxième morceau d'étoffe sera pour... pour... pour... toi ! Ma secrétaire préférée (Theya) presque plus enroulée dans le résultat de ton échec. Ainsi vous pourrez les faire se croiser, s'entremêler autour de la blonde. D'un geste, tu comprends mes explications et commences ta chorégraphie, alors je quitte mon balai pour le tien. Meilleur équilibriste que conducteur, porté par les courbes enflammées esquissées autour de nous (Lou) mes mouvements s'étirent, épousant ta gestuelle gracieuse. Il n'y a plus que l’enchevêtrement de nos chairs au cœur du tableau qui compte, plus que mon habilité à passer d'un balai à l'autre quand l'envie me prend - provoquer vos corps de mes impulsions, titiller votre créativité...
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Theya Alomora, Mar 12 Fév - 19:01


Tu es un saucisson dans cette marée aérienne. Saucissonnée telle un chorizo prêt à être découpé. Du pain. Qui te servirait de pain pour laisser au gouteur une sensation gustative inoubliable sur ses lèvres.

Le premier à venir t'aider et ta professeure chouchoute, le ruban se démêle pour laisser apparaitre tes courbures, virevoltantes dans les aires. Tu es belle et tu écoutes les conseils de ta professeure, tu prend le ruban et l'accroche au manche. Les hanches bascules en quelques petits mouvements maladroits, la fatigue se fait ressentir. Ta parade nuptiale t'avait fatiguée, comme faire le cochon pendu sur un balais. Fallait te reprendre, faire honneur à ton talent. Faire honneur à Lizzie. Faire honneur à LEGIT. Mais comme elle disait, nul besoin de prouesses tirées par les cheveux, un brin de paillette et de lumière dans la vie de tous ces poissons suffiraient à leur donner le sourire.

Le roi excentrique s'approche en te désignant de sa douce voix, tu souris et en réponse il te tend un nouveau ruban. Quelle bonne idée que de l'accompagner dans ce spectacle. Une première danse partagée. La mélodie d'un piano sert d'ambiance et tu souris, en fermant les yeux. Tu accroches le ruban royal sur les pailles de ton balais. Un devant un derrière. Tu tournes, un peu gauche, perdant parfois l'équilibre. Enroulant un pied dans le ruban, puis l'autre. Mais tu t'en fous. Tu stoppes tout. Et parle d'une vois décisive pour une nouvelle fois. #Periculum ! Les étincelles jaillissent, tu décides de donner les quelques gouttes d'énergie pour quelques derniers sorts. #Orchideus un bouquet sort de ta baguette.

Des roses, et des pivoines, en l'honneur de ton amie Peony. Tu défais les pétales dans tes mains, en met dans ton t shirt, tu veux un stock massif. Tu montes haut dans le chapiteau. En regardant tous les autres faire leur spectacle, tu décides de donner le tien. Tu pars d'un coin à l'autre du chapiteau en jetant des poignées de pétales. Roses, rouges, blanches, tu veux que leurs vies soient aussi belle que ses fleurs désormais mortes. Tu veux que chaque pétale tapisse le sol de votre monde. En cet instant. Sous ce chapiteau. Et à jamais.




Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Fañch Guivarch, Mar 12 Fév - 19:05




Fañch Guivarch rp numéro 363 tw :

Fañch était toujours dissimulé derriére le canon, Lizzie ne l'avait pas remarqué et c'était tant mieux, le géant refusait de s'afficher et quitte à pratiquer un art autant pratiquer celui de la disparition.


Il faudrait partir.


J'vais me faire buter par ces con


Profitons de cette chaleur car il fait quand même froid dehors.


ça me donne faim cette odeur de saucisse cramée.


La femme canon revenait dans le tube métallique incitant le président de LEGIT à venir se placer à son tour dans l'étroit cylindre de l'arme.


Feuuuuuu !


mais tu fou quoi ?


D'un geste léger de baguette, la mèche du canon avait été de nouveau allumé et il n'était plus qu'une question de seconde avant que l'engin s'enclenche. Le vert et argent en profita pour changer de cachette se precipitant derriere une palissade de bois, idéal pour passer inaperçue.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Isolde Hawkes
Isolde Hawkes
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Isolde Hawkes, Hier à 17:02


Une impatiente Isolde n'attend ni n'entend. Engouffrée dans le canon, elle ne perçut pas les doutes de son potentiel binôme. Sitôt bien calée au fond, on donna le top départ. Son cri étouffé par le tuyau résonna dans les alentours quand elle fut propulsée dans les airs. Sans doute secouée par son expérience précédente, elle fut moins habile mais tout aussi heureuse.

Hoyotoho! Heiaha!

Voler, fendre les cieux comme on pourfend l'ennemi,
Avec audace, avec panache.

Que rien ne vale qui rit
Aux éclats du canon.
Walkyrie sur son Pégase
Lâche la bride, étend ses ailes,
Caresse Zéphyr,
Exécute une figure
Tandis que la sienne sourit.

Le cheval frémit, la cavalière reprend les rênes,
La reine pérenne trône au-dessus du royaume,
Observe ses sujets. Le peuple s'agite,
Agite des banderoles comme on brandit un étendard.
Sa Majesté céleste répond à cette adresse,
7 boulevard de l'Acmé,
Évolue vole volute veloutée trajectoire
Vers une victoire assurée.

La monture descend
Bouquet final orné de pétales
Lancés par de fervents servants.
Assez, assez, vous pouvez disposer.
– Faussement modeste. –
Mais avant préparez-moi le banquet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°6 — Ballet sur balais

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 7

 Cours n°6 — Ballet sur balais

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.