AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 1 sur 6
[Habitation] Manoir Ravental
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Evan
Evan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens
Loup-garou


[Habitation] Manoir Ravental Empty
[Habitation] Manoir Ravental
Evan, le  Lun 31 Déc 2018 - 13:36

_________________________________


Voici l'habitation (Manoir) de Antonius Ravental.

Il peut poster dès à présent.


_________________________________
Antonius R. De Lanxorre
Antonius R. De Lanxorre
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Antonius R. De Lanxorre, le  Lun 31 Déc 2018 - 20:39


 
 

 

 
 
Le Manoir Ravental

 
- Propriété d'Antonius Ravental -


 
L'introduction.

 


Le voici. Il se dresse devant vous. Froid. Austère. Pas de doute, il s'agit bel et bien du Manoir Ravental. Un silence de mort plane dans les environs. De temps à autre, une corneille s'hasarde à croasser. Vous souhaite-t-elle le bonjour ? Vous intime-t-elle de déguerpir et de cesser de jouer les fouineurs ? Vous n'en savez rien et après tout, vous ne parlez pas le corneille. Votre route fut longue pour arriver jusqu'à lui. Perdu au fin fond du Glen Coe, dans le massif des Highlands, cette demeure ancestrale semble faire totalement corps avec le paysage. Les pavés, les murs et la toiture sont d'une couleur très sombre. Quelque chose vous arrive aux oreilles. Un bruit auquel vous n'aviez pas fait attention. Le clapotis d'une petite fontaine, au centre de la place faisant face à l'entrée. En y regardant de plus près, vous trouvez quelques arbustes taillés avec soin ainsi que des massifs floraux entretenus régulièrement. Des Roses Blanches, pour la majorité. Et dans ce temple de l'austérité et du silence, vous découvrez finalement de la vie.

A travers les nombreuses petites fenêtres de la façade, une douce lumière vient réchauffer votre coeur. Elle attire comme par magie votre main vers l'imposante porte en bois obscur de la demeure. Ca y est. Elle n'est plus qu'à quelques centimètres. Et alors que vous vous apprêtiez à enfin sauter le pas et à toquer ... voilà que les battants s'ouvrent soudainement, vous dévoilant un lieu de vie chaleureux et familial.


 


L'Histoire du Clan.

 

Figures Marquantes
Spoiler:
 

Aujourd'hui
Spoiler:
 

 


Le Manoir.

 

Les Jardins
Spoiler:
 

L'Entrée
Spoiler:
 

Le Grand Salon
Spoiler:
 

Le Petit Salon
Spoiler:
 

La Salle à manger
Spoiler:
 

La Cuisine
Spoiler:
 

La Bibliothèque
Spoiler:
 

Le Bureau
Spoiler:
 

Les Chambres & Salles de Bains
Spoiler:
 
MADE BY .ANGELUS


Dernière édition par Antonius Ravental le Ven 6 Déc 2019 - 23:50, édité 2 fois
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Jackson Emerenziana, le  Dim 13 Jan 2019 - 20:41

PV Lord Antonius Ravental

Il y a quelques temps, je suis revenu du Vatican, accompagné de Jean-Baptiste et de ma sœur nous étions allez voir les soeurs de l'orphelinat qui nous avait accueilli. La plus ancienne des soeurs avait pu nous aider dans la recherche de ma famille, la bague que possède Morgana représente le blason des Emerenziana, après une petite visite au Ministère de la Magie italienne, nous nous sommes rendus dans l'ancienne demeure détruire de nos parents.

C'est la bas que nous avons trouver divers papiers, dont un qui parlait de l'Organisation de la Rose-Croix et des Ravental. En revenant en Angleterre, je me suis souvenu qu'un certains Antonius Ravental était venu à Poudlard et qu'il travailler au Ministère de la Magie. C'est sans plus attendre que je lui est demander de le rencontré, demande qui fut accepté par l'ecossais.

C'est ainsi que je me retrouve perdu en Écosse, devant un grand manoir plutôt lugubre à première vue... Brrr... En plus de ça il y a un vent glacial... J'espère que je ne vais pas rester trop longtemps dehors... M'approcher de la grande porte, je prend une grande respiration avant de toquer trois fois.
Antonius R. De Lanxorre
Antonius R. De Lanxorre
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Antonius R. De Lanxorre, le  Dim 13 Jan 2019 - 22:23

LA de Jackson

L'heure était déjà avancée. Dehors, le vent soufflait un air glacial. L'hiver était bien installé sur les terres écossaises du Lord. J'étais en train de travailler dans mon bureau lorsque l'un des portraits m'indiqua qu'un visiteur se trouvait à la porte. Tout en maugréant, je me suis rendu d'un pas pressé jusqu'à l'entrée voisine. Arrivé au bout du grand hall, j'entrouvris à peine la porte pour prendre connaissance de l'identité de mon visiteur. A ma grande surprise, il s'agissait d'un gosse.

- Oui ? C'est à quel sujet ?
- Bonjour, Mister Je suis Jackson Hartman. Vous avez reçu mon hiboux il y a peu au Ministère.
- Monsieur Hartman, oui. Entrez, entrez. Ne perdons pas de temps.


D'un geste courtois, j'invitai le jeune homme à pénétrer dans le Manoir. Il y régnait une chaleur agréable. Les tableaux dévisagèrent le nouveau venu. Partout dans la grande entrée, des représentations artistiques en lien avec Serdaigle. Un petit nid douillet pour l'italien à n'en point douter. Mon pas était rapide. Habitué au trajet. Après quelques banalités historiques quant au passé du Manoir, nous franchîmes le seuil de mon bureau. Les lieux étaient couverts de boiseries du sol au plafond. Je pris place dans mon fauteuil en ayant pris soin d'installer une chaise confortable pour Jackson. sur mon bureau trônait un vase assez fin où deux roses s’épanouissaient paisiblement. Une Rouge et une Blanche. J'extrayais alors un épais registre poussiéreux d'un des tiroirs du meuble de travail. Tout en parcourant ses innombrables pages, je commençais mon petit discours.

- Bien. Avant de vous rencontrer, j'ai pris la peine de consulter cet ouvrage. Il recense toutes les familles de sorciers ayant appartenu à l'Ordre de la Rose-Croix depuis sa fondation. Et il s'avère qu'en effet, la famille Emerenziana a été membre de cette organisation. Notre code est en ce sens très clair. N'importe quel descendant direct d'une famille du registre peut être mis au fait de l'existence de la Rose-Croix et peut potentiellement l'intégrer. Aussi vais-je être clair : que voulez-vous savoir sur la Rose-Croix ?

J'avais enfin atteint la page retraçant l'histoire des Emerenziana au sein de l'ORC. Croisant mes mains sur le registre, j'attendais la réponse du jeune aiglon.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Jackson Emerenziana, le  Lun 14 Jan 2019 - 23:19

La porte s'ouvre sur ce vieil homme, très bien habillé et imposant, non par sa taille mais par la façon dont il se tient... Lorsqu'il a réprimande la Gryffondor à Poudlard, si j'aurais pu m'enfoncé dans le sol pour disparaître je l'aurais fait avec grand plaisir ! La décoration de l'entrée me fit sourire, un vrai décor de Serdaigle ! Je me croirais presque dans la salle commune de maison, je suis sûr que si je ferme les yeux j'entendrais les voix de mes camarades. Suivant l'ecossais, celui-ci me raconte rapidement l'histoire de son Manoir, je peux voir que les tableaux, représentant les ancêtres de Mister Ravental, me dévisagent comme s'ils n'avaient jamais eu de visiteurs depuis des siècles...

Une nouvelle pièce s'offre à mes yeux, le bureau du propriétaire des lieux qui nous montre comment vis l'ecossais. M'asseyant dans un fauteuil confortable, je regarde le viel homme sortir un énorme livre d'un tiroir. Alors c'est vrai... Ma famille était bel et bien dans cet Ordre... Mais pourquoi ? Dans quel but ? Serait ce pour ça qu'ils m'ont abandonnés ? Croisant les bras je soupire un instant. J'ai le droit de prendre mon temps pour répondre, j'ai tellement de choses à demander... Tellement... Mais allons étapes par étapes.

Quel est le but précis de l'Ordre ? Dans votre manuscrit, est-il marqué pourquoi mes parents l'ont rejoint ? Et quel était leur rôle dans cet organisation ? J'ai de nombreuses questions à poser Mister. Quand j'ai découvert votre nom dans les papiers de mes parents... Je me suis demandé quel était le lien entre une famille italienne et une famille écossaise. Par ailleurs, je vous est amenés mes trouvailles. Peut-être que vous comprendrez mieux que moi ces écrits...

Prenant ma besace sur mes genoux, j'en sort une dizaine de feuilles que je pose sur le bureau de Mister Ravental. Un blason, celui qui semble être de l'Ordre, se trouve en bas de chaque page. Quelques phrases sont en italiennes, d'autre dans une langue qui m'est inconnue ainsi que l'anglais.

Savez vous quel est cette langue?
HRP:
 
Antonius R. De Lanxorre
Antonius R. De Lanxorre
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Antonius R. De Lanxorre, le  Sam 7 Déc 2019 - 18:34



Saison 29 ; Hiver / Avec Cara de Lanxorre


Cette journée ne sera pas comme les autres. C'est une certitude. Perdu dans ma roseraie, je me surprends à contempler les centaines de fleurs blanches, rouges et rosées qui fleurissent magiquement en cette saison. Assis à une table en fer forgé blanche, je déguste un thé et quelques pâtisseries succulentes. Les effluves florales et sucrées se mêlent sous la verrière dans une valse passionnée qui, l'espace d'un instant, me fait voyager aux confins de l'esprit. Plongé dans cette plénitude parfaite, j'ignore totalement la brise qui fait soudainement claquer la porte. Quelque chose va se passer.

Plus tôt dans la matinée, je m'étais longuement plongé dans la relecture des deux lettres de Cara de Lanxorre. Mon illustre invitée du jour. L'homme de passion et de pouvoir qui commandait à mon existence depuis des décennies ne pouvait qu'être enflammé par cette âme si impétueuse. Mais le vieux sage que j'étais avait eu le temps de s'armer. Minutieusement. Patiemment. Il n'était plus possible de me prendre par surprise. J'étais sur mon propre terrain de chasse.

Un regard à ma montre à gousset m'apprit qu'il serait bientôt l'heure de la visite du Serpent gardien de Poudlard. Les questions fusaient à toute allure dans mon esprit : quelle tenue allait-elle porter ? Un parfum particulier l'accompagnera surement. Celui de ses lettres ? Une nouveauté ? Les bijoux aussi sont importants. Notre être envoie à message à l'univers, nous ne pouvons en négliger le moindre détail.

C'est dans un costume des plus traditionnels que j'avais choisi de La recevoir. Élégant, raffiné mais pas prétentieux. Cela me correspondait. Un parfum masculin aux effluves cuirées.  Notre rencontre pouvait avoir lieu. A son arrivée à la grille du Manoir, les grands corbeaux au ailes déployées servant de statues l'informeront que je l'attends dans la roseraie. La pièce était écrite.


Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- 1/8 Vélane


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Cara De Lanxorre, le  Dim 8 Déc 2019 - 11:58


    Le poudrier claque en se refermant et quitte les mains de Cara, remplacé par un rouge à lèvres pourpre. Les yeux rivés à son reflet, elle maquille la bouche entrouverte avec lenteur. Quand elle semble satisfaite, elle repose le tube sur la coiffeuse, se frotte les lèvres et passe ses mains dans ses cheveux pour dompter les boucles qui encadrent son visage. Et enfin, elle se regarde.

    Elle se trouve étonnamment normale. Il est difficile, même pour elle, de savoir où sont les traces laissées par Azaël. Le maquillage a couvert les marques, les cheveux dissimulent le cou, le temps a lissé les cicatrices. L’enveloppe a presque retrouvé sa superbe, et la professeure son assurance. Elle avait même recommencé à errer dans Poudlard à la recherche d’étudiants à martyriser, son ancien passe-temps préféré. Revenir à l’Ecole avait été la meilleure décision de ces derniers mois.

    Avec celle de contacter Ravental. Le souvenir du vieil homme flotte dans son esprit alors qu’elle se tient en sous-vêtements devant le placard ouvert. Elle n’est pas certaine de l’attitude à adopter ; doit-elle chercher à lui plaire, ou attend-il qu’elle se présente modestement habillée ? Est-ce qu’il lui en dira davantage sur cet Ordre si elle choisit ce décolleté, ou se couvrir est-il davantage adapté ? Elle reste là un certain temps, bien plus longtemps que pour la plupart de ses rendez-vous galants. Et puis, elle se décide.

    C’est une robe noire qui remporte l’adhésion. Longue jusqu’aux genoux, elle est cintrée et resserrée à la taille. Les manches couvrent les bras, jusqu’aux poignets. Le léger décolleté est pour l’instant dissimulé sous une cape émeraude dont le fermoir doré s’enfonce légèrement dans le cou. Hâtée par l’heure, Cara chausse rapidement des escarpins et se regarde une dernière fois dans le miroir. Attraper la bouteille de parfum, quelques gouttes dans le cou et sur les poignets, passer aux oreilles deux pendants en or. Satisfaite de l’image qu’elle renvoie, sortir.

    Le transplanage des portes du Château à celles du Manoir Ravental laisse à Cara un goût acide dans la bouche et une désagréable impression de vertige. Elle sursaute quand les deux corvidés s’animent, et son cœur ne cesse de tambouriner que bien après avoir passé les larges grilles. Elle resserre sa cape autour de ses épaules, les gants dont elle avait vêtu ses mains la protégeant du froid mordant – efficace, ce cuir humain. Et enfin, la verrière.

    Elle l’aperçoit avant même d’entrer. Il est comme dans son souvenir. Irradiant de charisme, le voilà qui se tient là entre les fleurs, calme puissance. Elle sent que son cœur s’est de nouveau emballé, mais pas de peur, cette fois. C’est l’excitation de la rencontre qui l’anime, et l’envie vorace de savoir. De faire partie de quelque chose de plus grand.

    La porte grince légèrement quand elle entre, et ses sens sont immédiatement saturés. Les yeux se perdent entre les roses délicates et la puissante odeur de fleur emplit son être. Grande inspiration, avancer. « Lord Ravental » qu’elle lance en s’approchant de l’homme, voix forte et assurée. Retirer le gant de sa main droite, la présenter, paume vers le sol, vers l’hôte. « Heureuse de vous revoir » glissé en accrochant le regard de l’autre.  
Antonius R. De Lanxorre
Antonius R. De Lanxorre
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Antonius R. De Lanxorre, le  Dim 8 Déc 2019 - 20:41


La main tendue ne fut pas observée longtemps. Je savais ce que j'avais à faire. Dans un mouvement contrôlé, je me penche sans quitter des yeux le regard de mon invitée. Mes pupilles acier commencèrent à sonder Cara de Lanxorre dès sont arrivée dans la Roseraie. Une nouvelle rose. Ma main vient se saisir délicatement de la sienne, dégantée, et ma bouche s'immobilise à quelques centimètres à peine de son épiderme.

- Madame. Votre venue honore ces lieux. Puis-je vous inviter à prendre place ? Souhaitez-vous vous désaltérer ? Du thé ? Quelque chose de plus fort ?

Sur la table en fer forgé avaient été préparés un thé et des pâtisseries. Non loin de là, un chariot à liqueurs était chargé de verres en cristal et de bouteilles de différentes formes. Au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient, je sentais une tension grandir au fond de mes entrailles. Des étincelles, quelques charbons à peine ardents. Mais il était de mon devoir ne n'en rien montrer. Elle n'en verrait rien. "Poor unfortunate soul". Tout en sirotant une tasse de thé, j'ouvrais les hostilités.

- Madame de Lanxorre. Avant de nous engager sur la pente glissante que serait l'exposition sans la moindre pudeur de secrets plus que centenaires, vous comprendrez qu'il m'est nécessaire de savoir ce qui en vous, animera votre engagement. Vous et moi savons où pourrait nous mener cette conversation. En avez-vous seulement le désir suffisant. Je m'interroge. Que voulez-vous savoir, au plus profond de votre âme. Quelle passion vous anime ? Quel pouvoir poursuivez-vous ? Évitons de nous mentir, Madame. Nous irons ainsi bien plus loin, bien plus vite.

Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- 1/8 Vélane


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Cara De Lanxorre, le  Lun 9 Déc 2019 - 18:47


    Les yeux se baissent sur l’homme quand la main de Cara se pose dans la sienne. Elle savait qu'il ne lui ferait pas l’affront de lui serrer la main, mais le cérémonial lui arrache un sourire satisfait ; élégance et pudeur – le geste était parfait. Le contact ne dure pas cependant, et l’hôte s’écarte prestement, montre la voie. La dame le suit en observant les lieux, les sens encore soûlés de l’odeur de fleurs. Ça l’enivre véritablement, à vouloir se vautrer entre les roses, déchirer leurs pétales – qu’ils coulent sur elles. Se reprendre, répondre « Du thé, s’il vous plait. Je ne bois pas d’alcool » ajouté après que les yeux se soient égarés près du chariot. Pincer les lèvres.

    Elle prend place en face de Ravental, légèrement tournée, jambes croisées. Cara délivre sa main du dernier gant sans quitter l’homme du regard. Les yeux suivent le mouvement de la tasse qui se lève, jusqu’aux lèvres. Elle a encore du mal à le cerner. Ce n’est pas pour lui déplaire ; comme il est agaçant de connaître les ambitions des autres avant même qu’ils n’ouvrent la bouche. Lui, il n’était pas lassant. Lui, savait se draper de mystère.

    Elle rompt le contact visuel quand il commence à parler, tourne la cuillère en argent dans sa propre tasse pour y dissoudre le sucre juste versé, jusqu’à ce que le silence s’installe. Léger bruit clair quand le couvert touche la porcelaine avant de retourner sur la soucoupe. Cara saisit délicatement la tasse, la porte a auteur de ses lèvres. Le silence s’étire.

    « Vastes questions » qu’elle articule d’une voix plus basse qu’à l’accoutumé. Elle sourit, raccroche le regard de l’hôte. « Si mes ancêtres avaient le désir suffisant, je l’ai aussi. J’ai pour ambition de devenir la plus illustre personnalité de ma famille » le ton est très sérieux. Rien sur son visage n’indique qu’elle plaisante. « Si vous acceptez de me recevoir, c’est que vous savez que je le mérite » incliner légèrement la tête vers Ravental, l’air de dire on-sait-pourquoi-je-suis-là. La tasse se penche un peu et le liquide coloré touche les lèvres de Cara. Une gorgée. « Et mon parcours parle de lui-même. Directrice adjointe est plus qu’un poste, c’est un statut ». Elle repose la tasse, s’avance légèrement vers l’hôte. Souffler ; « Je vis pour le savoir. J’y puiserai ma gloire ».




Dernière édition par Cara De Lanxorre le Jeu 12 Déc 2019 - 21:14, édité 1 fois
Antonius R. De Lanxorre
Antonius R. De Lanxorre
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Antonius R. De Lanxorre, le  Lun 9 Déc 2019 - 20:26


Cette femme. Ce serpent. Cette rose unique, attirante. Comment résister à son regard ? Comment résister à cet affront du ciel ? Passion, tentation, embrasement. Mon âme est prise dans un tourbillon  ininterrompu d'émotions contraires, complémentaires, antinomiques. Allais-je y céder ? Pas un seul instant. Ma résistance n'était  pas encore entamée. Je m'accorde une gorgée de thé. Le mouvement est mesuré, la visage de marbre. Chaque réponse est étudiée avec attention, analysée dans la seconde. Je pèse chaque mot. Une immense dissection intellectuelle interne débute.

- Je vis pour le savoir. J’y puiserai ma gloire.
- Nous vivons donc pour la même chose. Cette soif éternelle. Cette croix qui chaque jour, nous pousse à faire des choses qu'un simple être humain ne serait pas en mesure de concevoir. Nous voulons saisir l'infini. Le tenir au creux de notre main. Le savoir, le pouvoir. Tout cela, vous le trouverez à nos côtés.

Ma tasse est dorénavant vide. Elle est échouée sur ma soucoupe en porcelaine. Perdant son utilité nourricière, elle vient de retrouver son utilité originelle. Cycle infini, rarement compris. Je me redresse. Mon mètre quatre vingt dix et ma carrure d'écossais me donnent une forte emprise. Un roc affrontant inlassablement les vagues et les tempêtes du temps sans frémir. Mes mains sont jointes dans le bas de mon dos. J'observe les alentours. Nous étions cernés par des centaines de plants.

- Cette roseraie fut érigée durant les premiers jours de l'Ordre. Il n'y avait initialement aucun plant de mis en terre. Simplement une mise en garde. Pour chaque traître, un rosier blanc serait planté afin que siècle après siècle, les frères et sœurs jurés n'oublient pas. Quiconque choisit d'entrer dans l'Ordre sait qu'il s'expose à la surveillance assidue de ses frères et sœurs. Quiconque choisit d'entrer dans l'Ordre sait qu'il bénéficiera en retour de leur soutien inconditionnel.

Je marque un temps avant de me tourner à nouveau vers Cara de Lanxorre. Je savais pertinemment que tout cela n’entamerait en rien son désir et sa passion. D'un geste précis, je cueille une rose à proximité. Je prends le temps de l'observer longuement, de l'humer en fermant mes yeux. Je redresse la tête. Je fixe l'objet de mon désir le plus insatiable et ramène la fleur devant moi.

- Cette occasion sera la dernière. Prenez cette rose et acceptez de prendre la suite de vos ancêtres, Madame la Directrice Adjointe de Poudlard.

Un sourire en coin vient zébrer mon visage jusqu'alors inexpressif. J'étais ici le maître. J'étais celui qui distribuait les distinctions, les titres et les privilèges. En mon domaine, j'étais le souverain. Et j'exigeais intérieurement que la femme qui me faisait face se saisisse pleinement de son destin.

Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- 1/8 Vélane


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Cara De Lanxorre, le  Jeu 12 Déc 2019 - 21:50


    Elle retient son souffle, sans le vouloir, sans s’en apercevoir. L'envie qui grogne en elle prend chaque seconde davantage de place ; elle veut entrer dans cet Ordre. Elle veut convaincre l’homme en face qu’elle y a toute sa place, et peu importe qu’elle sache à peine en quoi consiste ce groupuscule. Cara a une nouvelle obsession, et rien ne se mettra entre elle et son but. Rien ne fait jamais obstacle bien longtemps à ses envies.

    Le corps se relâche quand elle comprend qu’elle a passé la première épreuve. Les épaules s’affaissent légèrement – soulagement. Elle écoute, avide, l’attention monopolisée par Ravental. Hoche la tête pour marquer ses mots, assurer qu’elle comprend ; qu’ils se comprennent. Et les yeux suivent chaque mouvement de l’homme, le corps pivote pour continuer à lui faire face. Elle est sous lui, sa carrure la domine. Ce n’est pas la posture qu’elle préfère ; en temps normal, elle se serait levée immédiatement, aurait refusé d’être ainsi soumise, qu’on lui barre la route. Mais pas cette fois. Elle sent, peut-être, qu’il s’agit maintenant d’être déférente. Le bras se pose sur le dossier de la chaise – ouvrir le corps. La tête se relève, cou offert, et le cliquetis du fermoir de la cape quand elle bouge, s’enfonce dans la peau. Lèvres entrouvertes, pour compléter le tableau ; mon attention est tienne.

    Et la rose. Elle la veut avec encore davantage d’ardeur qu’elle avait voulu répondre juste. Les dents pincent la lèvre, cacher le désir – mal. Elle reste immobile, contrôle le bras qui veut se lever, arracher des mains la fleur désirée. Jusqu’à ce qu’il la lui donne. Qu’il la lui offre.

    Alors, elle se redresse. Lentement. Elle donne l’impulsion nécessaire au corps pour qu’il quitte la chaise, se lève doucement. Cara n’a pas quitté des yeux l’homme en face d’elle – volonté de semer le trouble. Les doigts, en attrapant la rose, effleurent ceux de l’hôte, bref contact. Déjà, la professeure baisse le regard, le porte sur la fleur. Accepter le présent, l’honneur, avec humilité. Un instant, juste le temps de sentir le parfum de la rose, et relever la tête. Ils sont proches, désormais. Ainsi n’a-t-elle besoin que de le souffler, à peine le prononcer « Et maintenant ? »
Antonius R. De Lanxorre
Antonius R. De Lanxorre
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Antonius R. De Lanxorre, le  Jeu 19 Déc 2019 - 18:45


LA de Cara

- Et maintenant ?

Deux mots. Deux simples mots suffirent à donner un sens nouveau à l'univers qui nous entourait. Nous étions semblabes à un volcan prêt à entrer en éruption à la moindre étincelle. Ne pas céder. Ne pas céder ... ? Pas ici. Pas maintenant. Ma main droite vint se poser dans un mouvement maîtrisé sur la hanche de Cara de Lanxorre. Pression mesurée, puissance naturelle. Le souffle se fait plus profond, caverneux. Mon visage frôle le sien, s'apprêtant à glisser quelques mots à son oreille :

- Vous êtes en Ecosse, Madame. Vous méritez de connaître le meilleur de ses aspects.

Je me retire sans un mot, sans un soupire. Ma main vient dans sa fuite glisser tout au long de la hanche du serpent. Entre sensualité et sophistication. Nous ne voulons pas paraître grossier. Tous mes sens sont en alerte. J'essaie avec la plus grande difficulté du monde de le cacher. Arrivé à quelques pas de la porte de la roseraie, je me fige, annonçant sans me retourner.

- Suivez moi, Madame. Le Manoir compte quelques œuvres d'art uniques qu'il convient d'admirer sous les lumières grisâtres de cette saison.

Nous parcourons les longs couloirs et les monumentaux escaliers jusqu'à atteindre le grand salon (voir description de la pièce). D'un geste, j'invite la magnifique Directrice adjointe de Poudlard à prendre place sur l'un des canapés présents. Me tournant vers une armoire à liqueur transparente, j'en extraie deux verres cylindriques et commence à verser avec minutie un liquide ambré.

- Un Glen Grant. Soixante-dix ans d'âge. Une pure merveille. Je n'en sers un verre qu'à mes invités les plus prestigieux. L'occasion me semble parfaitement appropriée.

Tout en déposant les précieux verres sur la table nous faisant face, je viens m'asseoir non loin de mon invitée, sur le même canapé. Nos regards se dardent depuis un long moment maintenant. Chaque centimètre de son visage est détaillé, dévoré, disséqué. Mes sourcils se froncent. Un cheveu sur l'épaule droite. Je ne vois plus que lui. Il dénote, brise la perfection de l'ensemble. Je viens le retirer avec toute la galanterie du monde. M'accordant une gorgée, je laisse glisser de ma voix grave.

- Vous êtes parfaite.

Mes résistances allaient bientôt atteindre leurs limites. Mes yeux hurlaient, bramaient, fulminaient sur les braises de mon désir. Je ne voulais pas être celui qui céderait le premier. Mais pourrais-je m'y tenir encore longtemps ... Secrètement, j'espérais qu'il ne me serait pas nécessaire d'en arriver là.
Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- 1/8 Vélane


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Cara De Lanxorre, le  Dim 22 Déc 2019 - 22:52


    Premier contact. Il est important, car il marque la rupture, indique que le rendez-vous n'est plus simplement une rencontre cordiale. Prier pour qu'il ne remarque pas les marques sur son visage quand il s'approche d'elle, réaliser qu'elle veut lui plaire. Être immédiatement terrifiée par la constatation ; c'est qu'elle n'est plus exactement la même qu'avant, plaies ouvertes au dehors et au dedans. Personne ne l'avait touchée depuis lors, aucun corps ne s'était pressé contre le sien, sevrage abrupt. Et la voilà désormais empêtrée dans le désir et la peur. Devait-elle le suivre ? Prendre le risque ? L'appréhension laisse rapidement la place à la curiosité ; elle veut connaître cet homme, savoir ses secrets, s'immiscer dans sa vie.

    Alors, elle le suit. Entre les murs du Manoir, à travers les couloirs, jusqu'au salon qui sera leur scène. Aucune surprise ; elle connaît ce genre de bâtisse pour en habiter une similaire. Elle sait le faste, est habituée aux meubles en bois massif, aux bibelots anciens et au portrait des ancêtres accrochés au mur. Cara s'assoit après y avoir été invitée, bruit léger du cuir quand elle prend place. Elle croise les jambes, se tient droite, dénoue la cape. Comme quand elle était arrivée, ses lèvres se pincent quand son hôte fait une nouvelle fois mention d'alcool. Elle se tait cependant, n'explique pas. Parce qu'elle n'en parle jamais, parce qu'elle a honte. Elle se saisit du verre devant elle après avoir remercié Ravental à voix basse. Tête qui s'incline vers le liquide ambré, le respirer. Immédiatement, souvenirs qui se pressent, explosent dans son cerveau en petites particules de regret ; elle revoit sa mère qui titube, portée par son père. Les matinées alitées d'avoir trop bu la veille. Les mots, blessants, toujours prononcés sous substance. Fermer les yeux, un instant tout juste. Gommer les images en retrouvant le regard d'Antonius.

    Il a ce don pour la faire se sentir de nouveau désirable. Sa façon de poser ses yeux sur elle. La manière dont il l'effleure en enlevant le cheveu. C'est comme une caresse. Elle incline légèrement sa tête sur le côté, comme pour la poser sur la main maintenant retirée - fantôme du geste.

    Elle a toujours le verre dans ses mains et le regard de Ravental sur elle. Le moment est suspendu, et pourtant à l'intérieur d'elle-même, tempête terrible. Il y a le bouillonnement dans son ventre qui lui intime de s'approcher, de se jeter dans les bras de cet homme, se vautrer dans son désir. Mais il y a aussi le souvenir des mois passés, platoniquement partagés, avec lui. L'aime-t-elle ? Possiblement. Une affection sincère et profonde pour sûr. Partagée.

    Elle se lève pour ne pas avoir à choisir. Les mains réunies autour du verre, elle serpente entre les meubles, contourne un fauteuil. Se présenter de dos laisse toujours au spectateur le loisir de profiter de certains atouts - et Cara le sait. Elle s'arrête finalement devant un tableau. Un portrait. Portant le whisky à ses lèvres fermées, elle demande : "Qui est-ce ?"
Antonius R. De Lanxorre
Antonius R. De Lanxorre
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Antonius R. De Lanxorre, le  Jeu 26 Déc 2019 - 0:10


- Qui est-ce ?

Mon regard se perdit en contemplations coupables lorsque Cara de Lanxorre se mit sur ses deux jambes. J'étais passé à un cheveu de la perte totale de contrôle. Sa question me permit de faire taire les pensées primaires et animales qui m’assénaient. Tout en me replaçant dans l'imposant Chesterfield, je débutais mon explication :

- Permettez moi de vous présenter Archibald Ravental, mon arrière arrière grand père. Un botaniste de grand talent. Si la serre du Manoir est aujourd'hui riche de nombreuses références rares, c'est en grande partie grâce à cet homme. Ce portrait lui a été offert par notre clan pour son soixante dixième anniversaire. On disait de lui qu'il était capable de vous réciter les noms latins de toutes les plantes d'Ecosse mais qu'il tombé en pâmoison devant la première demoiselle croisant son regard. Un personnage.

La trêve ne fut que de courte durée. Déjà, mon corps se retrouvait en mouvement. Une gorgée de whisky bien vite avalée me fit me placer à proximité d'un gramophone entretenu, flanqué d'une multitude de disques. Mes doigts s'aventurent pendant quelques secondes entre les interstices créés par les pochettes. Ils sondent, explorent, cherchent le disque parfait. Ils s'immobilisent. Le voilà. J'observe longuement ma trouvaille, mélancolique. C'était son morceau préféré.

- L'on a tendance à fonder son avis au sujet d'une personne sur des dénominateurs accessibles. Physique, voix, tenue, retenue, déférence ... Si effectivement tous ces éléments peuvent permettre l'élaboration d'une esquisse réaliste, il n'y a qu'une seule chose qui puisse permettre à mon sens de réellement ressentir la vibration d'une âme.

Je place maintenant l'objet entre mes mains à sa juste place. Dans un geste mesuré, je viens placer l'aiguille de la tête de lecture sur le bord extérieur du disque si précieux et si riche de souvenirs. Un son chaleureux et authentique commence à s'élever dans la pièce. Une valse viennoise, à n'en pas douter. Je me tourne alors vers l'autre coeur présent. Posant mon verre encore à moitié rempli, j'avance lentement mais assurément. Ce trajet me semble durer une éternité avant d'atteindre les deux mètres de courtoisie. Mon regard ne voit plus qu'elle. Mon âme ne ressent plus qu'elle. A cet instant, la Rose-Croix était devenue une simple affaire de second rang. Élégamment, j'incline le buste et vient tendre une main souple à ma cavalière tant espérée. Un sourire en coin s'inscrit contre mon gré sur mon visage.

- Madame.

Ce n'était pas là une simple danse qui était proposée. C'était bien plus beau, bien plus complexe. La simplicité était la façade aimable de la courtoisie et de la déférence. Ensemble, ils érigeaient l'expression d'un art de vivre si élevé et si précieux qu'il était impossible pour le commun des mortels d'en saisir toute la splendeur. Petit à petit, ils grimpaient vers l'apothéose. Une apothéose inévitable, retardée au maximum pour être sublimée. A ce moment précis, ils n'étaient plus des Hommes. Ils étaient divins. Éphémère transcendance, passion irrassasiable.

Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- 1/8 Vélane


[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Cara De Lanxorre, le  Ven 27 Déc 2019 - 19:00



    Le whisky heurte les lèvres comme la mer heurte la digue. Le verre s’abaisse, retrouve sa place entre les mains. Les yeux toujours rivés sur le tableau, Cara écoute la présentation de Ravental en détaillant l’homme peint devant elle. Sa langue sur les lèvres, capter l’alcool accroché, tressaillir quand le rare liquide glisse dans la gorge. S’imaginer immédiatement que cela va suffire à l’altérer, effet placebo démesuré. Se voir tanguer. Se ressaisir.

    « Une faiblesse malheureuse » - Réaction à la dernière phrase, se retourner vers l’hôte en abandonnant le verre sur l'un des meubles près d’elle. Croiser les bras « Et malheureusement répandue » glissé avec un sourire discret en suivant Antonius des yeux. Le regard passe du corps courbé sur la pile de disques aux doigts agités. Mordre les lèvres.

    La vibration d’une âme, le répéter en silence, bouger la bouche, juste. Et pouffer en entendant les premières notes du morceau choisi, souffle bref, amusé. Cent fois, le morceau avait résonné, dans le manoir de Lanxorre, dans ceux des autres familles bourgeoises. Elle dansait la valse depuis adolescente, maitrise parfaite, sculptée par les coups sur les mollets, assénés à chaque faux pas. Je crois que c’est un loisir qu’elle apprécie, sans en être certaine – relation compliquée, talent imposé. Elle continuait pourtant de pratiquer, avec certes moins d’assiduité.

    Mais elle connaît toujours les gestes, comment se placer. Une main dans celle du partenaire, l’autre en haut de son bras – doigts qui, doucement, enserrent. Et l’écart qui se réduit, la main qu’elle sent dans son dos les rapproche. Les visages se font face. Cara soutient le regard, sans pouvoir empêcher le trouble que les yeux bleus posés sur sa personne lui procurent. Et le premier mouvement. Elle se laisse porter, privilège de la danseuse. Sentir où le cavalier veut la mener, coopérer. Gracieuse, de Lanxorre, élégante posture.

    Grâce aussi, de la danse, malgré l’exiguïté de la piste. « Vos visiteuses passent-elles toutes par l’épreuve de la valse ? » Qu’elle murmure – guère besoin de plus pour qu’Antonius entende. Elle est intimement persuadée que non, qu’elle a obtenu un traitement de faveur, et le sourire en coin qui accompagne la question le souligne. Car il n’y a pas plus ambiguë que la danse ; elle brise toutes les barrières, même ingénument exécutée. Les regards croisés, les mains liées, et les corps rapprochés, il n’y a guère d’autre activité qui demande cette intimité. « Êtes-vous toujours en train de me tester ? » Encore plus bas que précédemment. Savoir, déjà, que ce moment n’a que peu de lien avec la Rose-Croix.

    La valse est une danse de mouvements. Il s’agit de marcher, de tournoyer. Alors, évidemment, que leurs pas les emmènent au bord de la piste improvisée, que le corps de Cara finisse par effleurer le dossier du canapé. Dans le dos, sentir le bois servant de cadre. Elle feint d’être déséquilibrée, s’accroche aux bras, aux doigts, attire le corps à elle, plus aucune distance désormais – sentez-vous la vibration de mon âme, maintenant ?

Contenu sponsorisé

[Habitation] Manoir Ravental Empty
Re: [Habitation] Manoir Ravental
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 6

 [Habitation] Manoir Ravental

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.