AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-11%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur Rowenta VU5640F0 TURBO SILENCE EXTREME
79.99 € 89.82 €
Voir le deal
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 1 sur 5
[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Lïnwe Felagünd, le  Sam 19 Jan 2019 - 12:39

JEUX OLYMPIQUES MAGIQUES
1ÈRE ÉDITION - SAISON HIVER

Tout le monde est autorisé à poster (mais seuls les participants peuvent concourir à l'épreuve).

[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques 2_affi19

- Autorisation des admins pour les dés, le sujet.
- Autorisation d'Azénor P. Benbow, directrice de Poudlard, pour réaliser ce projet (inRP comme hRP).


Jour J. On y était. Le jour que tout le monde attendait ici, en particulier lui, qui avait tout organisé. De l'idée génitrice à la réalisation finale. Aujourd'hui, jour de repos pour les élèves - dimanche - c'était l'ouverture des premiers Jeux Olympiques Magiques à Poudlard. Il avait été aidé pour monter le stand de boissons et de petites collations mis à disposition tant pour le public que pour les participants. À côté jonchaient quelques paires de patins à glace, loués par l'association. Des bancs en bois avaient été placés tout autour du Lac Noir, où se déroulerait la première épreuve. Le patinage artistique. Il avait hâte de voir se révéler quelques talents ; entendre le crissement des patins contre l'eau gelée.

Tout au bout, il y avait une table et un banc plus en hauteur sur une petite dune de neige. Une grande banderole affichait « JURY ». Theya, Elly et Lizzie prendraient place ici, juges insolites de l'événement. Enfin, il y avait son Jukebox magique qui traînait fièrement au centre de la piste. Il déhanchait déjà sur un air ancien. Lïnwe espérait que la majorité de l'école assisterait aux JOM. Il y avait passé, des matinées, à se creuser la tête.

Avec toute la pub qu'ils avaient fait à l'intérieur du château, certains camarades arrivaient déjà à proximité du lac. Il était ici, debout, les bras croisés et un sourire aux coins. Le regard plongé sur les premiers sorciers qui s'aventureraient par là.

STAND DE BOISSONS/COLLATIONS:
 

ÉPREUVE 1 : PATINAGE ARTISTIQUE

L'épreuve se déroule bel et bien sur le Lac Noir encore gelé à cette période de l'année. Elle consiste à réaliser une performance visuelle, technique et artistique sur la glace, inspirée par une musique de votre choix (diffusée inRP par un jukebox magique). Les participants seront équipés de patins à glace (prêtés par LEGIT) et peuvent s’habiller comme ils le désirent. Ils seront jugés par le jury LEGIT constitué d'Elly Wildsmith, Lizzie Bennet et Theya Alomora.

Vous devez effectuer votre performance en un seul message (bien que vous pouvez RP votre arrivée, des discussions avec les participants, le public etc.). Vous obtiendrez une note totale /10 à la fin de l'épreuve, donnée par le jury qui établira ses propres critères.

Liste des participants (sans ordre de passage pré-défini) : Charlotte, Matt, Marjorie, Héra & Jennifer.

Vous avez jusqu'au mardi 22/01 23h59 pour poster votre performance. Chacun des juges postera ses propres notes dans un délai de 48h maximum si possible.


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Marjorie Lunas, le  Sam 19 Jan 2019 - 20:05

Ça glace pour moi


MDR. Parfois dans la vie, on a des idées absurdes. Vraiment absurdes. Du genre s'inscrire aux Jeux Olympiques de l'école. Ouais bon on pourrait se dire que c'est une excellentes idées, que je suis une élève investie et tout le blabla. Mais le plus drôle c'est tout de même que la première épreuve, c'est le patinage artistique. Et je sais pas patiné, en plus je suis pas artiste du tout, ni dans l'âme, ni dans l'habilité. Le truc c'est qu'il s'attendaient, selon la description de l'épreuve à une performance visuelle, technique et artistique. Bon si on oublie la technique, que l'on part du principe que le théâtre est un art et que le visuel comporte la tenue... Bon... Visons un 1 ou 2 sur 10...

Alors j'étais allée dans deux friperies, parce que c'est pas cher, souvent loufoque, et qu'une friperie d'un monde magique cumulée avec celle du monde moldue, il y avait moyen de faire des choses fantastiques non ? Simple pantalon marron, et mon pull Poufsouffle pour faire honneur à ma maison, j'opte pour un manteau de fourure pour lutter contre le froid. Là où j'hésite, c'est que je ne sais pas quelle météo il fera, peut-être qu'il neigera, ou pas. Alors dans le doute, j'attrape un bonnet et une paire de lunettes. Mais les lunettes m'ont données une idée, alors je remplace le bonnet par un haut de forme, apportant une petite touche à la tenue.

Pas besoin de préparer une chorégraphie, quoi qu'il en soit, je ne la tiendrai pas. Baguette en main, me permettant de la balancer un peu plus loin si je tombe, ce qui éviterai qu'elle se brise dans l'une de mes poches, je m'approche du Juke-box pour lancer l'un des plus grands  classiques qu'il existe, ce qui promet une danse jamais vu encore dans l'histoire de la glace. Patins chaussés, le premier défi est de rentrer sur la piste. Parce que ouais. Je sais pas patiner. J'en faisais un tout petit peu avec papa et maman quand j'étais petite, c'est à dire une ou deux fois par an jusqu'à mes 10 ans. Ensuite je suis rentrée à Poudlard et je ne suis plus jamais remontée sur des patins. Alors comment dire qu'avec ma faible expérience qui remonte à une demi douzaine d'année...

Bref c'est parti. Je m'avance doucement, jambes fléchies, la musique est lancée, introduction trop courte à mon goût pour trouver mon équilibre, je ne démarre mes premiers réels pas qu'au refrain. Ils consistent tout bonnement à me laisser glisser en agitant les bras de haut en bas puis en diagonale sur le si fameux HA-HA-HA-HA. Quelques colovaria lancés pendant le couplet suivant pour faire apparaître quelques tâches jaunes pouffy au milieu du rouge. Je peux pas changer la glace complètement car ma concentration est sur le fait de ne pas tomber. Et maintenant que je suis à peu près lancée, je peux essayer quelques pas de danses timides autres que mes bras. Un moulinet par ci, un moulinet par là, et ma baguette dressée tantôt vers le haut, tantôt vers le bas dans une gestuelle disco indémodable. Je lève les genoux sur le rythme de la musique, remuant les épaules en rythmes. J'occupe clairement moins l'espace que la précédente candidate, moi je me suis contentée de me placer au centre et de danser timidement ma version du disco sur un espace d'un rayon de 2m². Largement suffisant pour mes capacités. Je me lance aussi dans un play-back exceptionnel, remuant la tête toujours calée sur le rythme. Et quand les dernières notes résonnent, je m'emballe même à faire un tour sur moi même, se soldant par un début de chute, me rattrapant in extremis en posant les mains au sol. Ah ouais des gants. J'ai oublié les gants. Bon tant pis. Récupération rapide de ma baguette que j'avais laché en chutant, pour lancer un Periculum en l'air pour signer la fin de ma fantastique prestation.

Salut de la main en direction du Jury, car si je fais une révérence, c'est la chute assurée, avant de sortir de la piste improvisée sur le Lac. Bon c'est pas le tout, mais je ne dirais pas non à une crêpe moi ! J'en profite au passage pour adresser quelques mots à la candidate précédente.

- Bien joué ! Tu te débrouilles bien mieux que moi, c'est certain !
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Matt Deliers, le  Dim 20 Jan 2019 - 18:53


Entame des J.O.M.P.
Regard fatigué qui s'estompe. ☼♫

De nombreux bancs avaient été aménagés tout autour du Lac Noir pour l'occasion. Assis sur le bois, le préfet Gryffondor regarda successivement les deux première candidates déroulaient leur mélodie. D'une première virevoltante sur la glace, elle se révéla gracieusement aux yeux du public. Charlotte. L'Artiste, comme elle se plaisait tant à se surnommer elle-même. De la seconde, le Deliers reconnut sa collègue préfète des Poufsouffle. Choix de musique judicieux, magnifiquement bien habillée mais avec moins d'aisance que l'insolente des pinceaux.

Tandis que Marjorie s'éclipsait dans une pluie d'étincelles, Matt regarda autour de lui. Il les vit tous très nombreux : élèves et professeurs, spectateurs mélangés sur les rives de l'eau gelée, venus en nombre pour assister à cette première étape de patinage artistique individuel.

Au tableau d'affichage ne demeurait qu'un seul nom masculin, le sien.

Pleutres déserteurs,
d'aucun n'avait un honneur.
Gold Medal pour Salazar,
maison regorgeante de couards.


Les mèches dorées enfouies sous un bonnet noir, Matt se frictionna les mains gantées l'une contre l'autre pour se les réchauffer tout en soufflant dessus. D'un froid clairement glacial, il grelottait malgré l'écharpe qui protégait son cou. Habituel short noir sur collants noirs, il avait également opté pour un tee-shirt manches longues moulant de la même couleur. Ressemblant définitivement plus à un plongeur sous-marin, seuls les patins lacés blancs de LEGIT ressortaient avec contraste de sa tenue.

Voyant que personne ne se manifestait, Matt se leva du banc à la surprise de l'autre locataire à gauche. Quelques pas suffirent au Lion pour retrouver la glace et des sensations nettement enfouies depuis bien longtemps. Délaissant les brouhahas naissants dans son dos mais vérifiant sa poche il avança difficilement sur la première centaine de mètres. Il était temps. Temps de reprendre ses marques. Temps d'affronter le spectre du passé, d'embrasser celui du futur. Temps de glisser. Temps, même si bien trop court, d'être au-dessus de tout ça, de cette glace imparfaite empli d'aspérités grossières, de ce Monde chaotique où tout le monde feignait l'indifférence et abreuvait l'espoir illusoir que se réveiller demain chasserait le mauvais Rêve.

Arrivé près du juke-box du roi Lïnwe, le Deliers enclencha la berceuse tant appréciée. Sans un regard vers le monde Extérieur il commença en lui à faire le vide Intérieur. Tout oublier pour se consacrer à soi-même. Trouver ou retrouver l'Essentiel.
L'immensité du Lac l'appelait. Prêt, il tendit les bras pour se faire accueillir. Passant devant le stand des juges il leur offrit quelques cercles plus ou moins parfaits. Histoire de les rassasier, bien que lui s'en foutait. La sensation oubliée du patinage prenait l'ascendant sur tout le reste. Plus d'épreuve. Plus de château. Plus de juges ni de spectateurs. Plus de classement. Plus rien. Juste lui et ses patins.

Retour à l'enfance d'un pauvre gamin.
Il partit sans un mot. Il partit sans un bruit. Au bout d'un certain temps ll dégaina Léotia. Et, dans un mouvement naissant, il s'octroya à lui-même un Accelerate Continuate. Dans son esprit flottait l'image réchauffante d'un aîné bien trop vite disparu. Sans le voir les patins croisèrent de la glace. Rouge par endroits. Jaune à d'autres. S'enfuir des regards, là était l'évidence.
Sensation de vitesse retrouvée tandis que le vent mordant lui griffait le visage. Il allait de plus en plus vite, les paysages identiques semblaient néanmoins défilaient à intervalles irréguliers. Au rythme de la musique Matt slalomait sur la glace évitant des obstacles invisibles. A l'image d'un naufragé tentant d'éviter les assauts effrenés d'une mer déchaînée. Le vent sifflait, les patins crissaient, l'espoir renaissait. Matt partit loin, très loin, délaissant complètement l'espace et le temps. Se dirigeant vers les confins de l'Univers, le Lac était-il lui aussi infini ?

La mélodie n'était plus qu'un lointain écho que continuait de lui joeur son cerveau. Un long virage en arc de cercle pour mieux repartir. Finir l'amusement. Retourner affronter les gens. Le stand du jury, qu'il estimait comme étant le point d'arrivée, revenait peu à peu dans son champ de vision floué par la vitesse. Tandis que la berceuse revenait dans ses oreilles mais touchait à sa fin, l'un de ses patins bloqua dans un subtil creux glacé invisible. Le Deliers tomba sur ses protection, ce qui ne l'empêcha pas de continuer sa course glissant jusque dans la glace rouge non loin des positions assises des juges.

Souffle court et glacé, le froid lui taillada les poumons à chaque respiration. Il se releva non sans mal avec les genoux explosés par la glissade d'une cinquantaine de mètres. Un sourire furtif vers les trois femmes lui faisant face avant de s'éclipser pour laisser place à la suivante.
Invité
Anonymous
Invité

[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Invité, le  Dim 20 Jan 2019 - 19:21

Ah c'est enfin l'heure de la compétition, j'en avais bien besoin, et aussi un peu de briller sous le feu des projecteurs, un tout petit peu. C'est un peu par hasard que je suis tombée sur cette affiche il faut dire, au début je dois avoir avouer avoir un peu eu la flemme, mais au final j'ai fini par me dire pourquoi pas. Je n'étais pas vraiment certaine quand à mes performances lors de cette épreuve. Je  n'étais pas une pro du sky,  de la luge, ou même du patin.  Les seules choses où je pourrais être potentiellement douée  sont le lancé de boules de neiges ou faire des formes douteuses avec des statues de glaces. Mais j'allais improviser, pour ça j'avais du talent, j'avais confiance en moi et j'étais presque naturellement douée pour tout. Et j'étais surtout connue pour être une forte tête, j'allais commencer à m'entrainer aux épreuves qui me semblent le plus tendues jusqu'au jour J.

C'est donc assez tôt que je me suis réveillée aujourd'hui, pour une fois je voulais prendre le temps de me préparer convenablement. Ma crinière de lionne détaché, et un peu de fard à paupières bleu glace histoire de rester dans le thème. Quand à la tenue j'ai opté pour mo manteau et un jean blanc, et des gants et une écharpe de la même couleur que mon maquillage. Comme ça au moins si ils ne sont  pas convaincus par mon talent, mon charme fera le reste.

Bon, je n'étais pas la première. Je m’arrête à proximité du lac quelques instants afin d'analyser un peu le décor. Le jury était présent, mes concurrents aussi, et un stand de nourritures, première bonne nouvelle. Je m'avance pour assister aux prestations des deux premières concurrentes, pas trop mal je dois l'avouer. Mais je préférè ne pas m'attarder là-dessus mais plutôt me répéter mon numéro en tête.

Le moment venu, je m'avance sur la glace, la tête haute, saluant brièvement les spectateurs et le public. Murmurant un "Artes Constringitur" ayant pour effet de de faire apparaitre des cygnes de glace sur le lac gelé. Tout est enfin  près, la musique peut enfin démarrer. Je m'élance en tournoyant à allure lente autour des statues de glaces, comment pour leur faire ouvrir la danse. Suivant avec passion le rythme de la musique, je commence à tournoyer en sautant sur moi même lorsque le rythme s’accélère. Envoutée par la musique, je me sens comme pousser des ailes. Mon entrainement avait fini par payer, je n'avais presque pas hésité dans mes mouvement, j'étais seulement concentrée sur la musique. Cette dernière arrive d'ailleurs à son meilleur passage, me courbant en avant de la façon la plus majestueuse que je puisse faire, je place mes bras en arrière pour imiter les ailes du cygne. Me redressant lentement je lève cette fois mes bras vers le ciel avant d'enchainer sur un petit tournoiement à l'aide de ma jambe droite, qui conclura ce numéro.

La musique se termine enfin. Je lance un "incendio" théâtrale en direction des cygnes, avant d'effectuer une révérence en l'honneur du public. Je patine rapidement vers la terre ferme avant de me diriger vers le stand de ravitaillement, j'allais avoir besoin de force pour la suite.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Jennifer Wilson, le  Lun 21 Jan 2019 - 23:02

Je ne savais pas ce qui m'avait poussé à m'inscrire aux tout premiers Jeux Olympiques de Poudlard sans doute était-ce à cause de mon goût pour la compétition... Il est certain qu'à l'origine, je n'étais pas vraiment très attirée par ce genre d'événement étant assez discrète à la base mais vouloir me surpasser moi-même avait été très certainement une raison supplémentaire de s'inscrire. Oui. Voir ce que j'étais capable de faire devant un public aussi nombreux, la raison avait été tout simplement là.

Levée de bonne heure ce matin, j'avais pris mon temps pour me préparer tranquillement, sans stress enfin du moins que je tentais de croire.  Ayant pris les devants, j'avais eu le temps de choisir soigneusement ma tenue pour cette toute première épreuve sur le lac gelé.

Attendant sagement mon tour, j'observe les autres candidats qui font tous de très belles prestations, le jury également présent, j'essaye tant bien que mal de diminuer le trac qui commence lentement mais sûrement à pointer le bout de son nez. Alors que le moment fatidique approche, je m'avance pour venir me placer et prendre la pause, les pieds dans les patins croisés, bras le long du corps et la tête basse en attendant que la musique résonne enfin sous l’œil curieux des spectateurs silencieux. Venant d'une famille à moitié moldue, j'avais pu voir déjà certaines compétitions de patinage artistique à la télé et j'aimais regarder tous ces différents athlètes venus défendre leur passion. Pour cette compétition version sorcier, j'avais tout de même voulue reprendre quelques figures connues du milieu de la version moldue du moins et m'étais entraînée à plusieurs reprises avant le jour J sur la glace pour tenter de reprendre au mieux ces différentes figures.

Puis la musique commence. Je relève la tête et la poitrine, fière, avant de tourner sur moi même pour m'élancer cette fois sur la glace bien déterminée au rythme soutenu de la musique. Pour le coup, il était certain que ma musique ne faisait pas "rock" du tout mais j'aimais sa mélodie et elle reflétait beaucoup ce que j'étais en ce moment et sur mon besoin d'indépendance, pas au point de conquérir le monde entier mais faire mes preuves, très certainement oui.

Baguette en main alors que je continue ma danse, je lance un #Avifor faisant apparaître de magnifiques oiseaux une fois l'intro de la musique passée tandis que je me penche en avant pour tendre une de mes jambes et me laisser glisser sur la glace (l'arabesque). C'est un #Accelerate que je murmure pour essayer d'exécuter à peu près à ce qui semblait ressembler à une pirouette avant la dernière reprise du refrain pour terminer enfin sur un #Multicorfors visé sur ma propre tenue finissant ainsi ma prestation, le souffle coupé.

Avec un sourire aux lèvres, je salue le public et le jury avant de revenir enfin vers la terre ferme essoufflée mais heureuse d'avoir fourni cette prestation. J'étais en tout cas contente d'aller pouvoir reprendre mon souffle car de l'énergie, il allait m'en falloir pour la suite à venir...
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Lïnwe Felagünd, le  Mar 22 Jan 2019 - 22:33

JEUX OLYMPIQUES MAGIQUES
1ÈRE ÉDITION - SAISON HIVER

Tout le monde est autorisé à poster (mais seuls les participants peuvent concourir à l'épreuve).

Il commençait à y avoir du monde lorsque la première épreuve débuta. Assis dans le fond, là-bas, se délectaient les trois membres du Jury. Parmi les participants, un seul gars. Et deux Gryffondor (il ne jugeait que par sa maison), un bon ratio. C'est sans aucun doute sa favorite du moment qui ouvrit le bal avec une sérieuse touche d'art plastique.

Pour le visuel, elle y allait à fond. Ses couleurs étaient toujours saisissantes, même sur la glace. Comme prévu, il l'accompagna sur un air de lyre. Charlotte avait probablement opté pour un artiste réel. Jouer sur une bande sonore n'était pas forcément apprécié de tous. Une question de réalisme. D'authenticité. Lius en savait quelque chose. — Une de ses propres compositions lunaires, en parfaite adéquation avec la pâleur de l'hiver. Impossible de jouer avec les gants. Difficile de jouer avec les doigts, avec un temps pareil. Pour le côté pratique et confortable on reviendra plus tard. Les articulations des notes étaient parfois incontrôlées, dures, franches - ce qui donnait un certain charme à la pièce.

Fin du spectacle.
Acquiescement.


Marjorie, unique Poufsouffle de la compétition, y ajouta ses propres touches de jaune au décor. Matt, fier représentant de la gente masculine était plutôt du genre trad. Le type de gars efficace. Héra avait un talent certain pour la métamorphose et Jennifer pour la technique.

Ils apportaient tous une nuance supérieure à l'art du patin. Ils avaient, chacun d'entre eux, leur propre compétence. Leurs propres acquis. Leur point de vue. Leur subjectivité qui entrait dans la glace. Mais aussi leur faille. — Il se trouvait au stand de ravitaillement avec la plupart des participants lorsque les JURY débattaient une énième fois. Bientôt les résultats et une pointe d'excitation dans le ventre. L'ego du musicien accompagnateur. Un goût de tonic dans la bouche. Son Pepsi Lin. Un revigorant artificiel. Moi.

STAND DE BOISSONS/COLLATIONS:
 

ÉPREUVE 1 : PATINAGE ARTISTIQUE

C'est maintenant au JURY de départager les participants en mettant une note à chaque patineur (ce qui fera donc une moyenne de trois notes/joueur). Faites au mieux, selon vos critères (merci de les indiquer en spoiler, c'est toujours sympa de savoir sur quoi vous vous basez). Si possible dans un délai de 48h.

Liste des participants (dans l'ordre dans lequel ils sont passés) : Charlotte, Marjorie, Matt, Héra & Jennifer.

La prochaine épreuve débutera jeudi 24/01 dans la soirée (assez tard).


Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Theya Alomora, le  Mar 22 Jan 2019 - 23:44

Fraîcheur matinale. C'est même plus de la fraîcheur à ce stade, le lac est gelé, y a de la neige partout. Un temps parfait pour faire une bonne bataille de boule de neige. Ouais, ça serait parfait... Mais aujourd'hui on t'appelait pour tout autre chose, un événement que tu attendais avec impatience et que tu avais eu l'exclusivité, en bonne secrétaire LEGIT.
Tu étais non pas participante mais bel et bien juge aux premiers Jeux Olympiques Magiques organisé par LEGIT, et en particulier Mr Lïnwe Felagünd. Ce matin là t'avait décidé d'emmener toute ton équipe avec toi, après tout peut-être qu'eux aussi voudraient faire parti du show.

La préparation était rapide, tu voulais quand même arrivée plus tôt si jamais ton boss avait besoin d'aide pour l'installation. Un pull gris avec un pantalon noir, des bottines noires à talon, un manteau et tu pouvais partir avec un niffleur dans chaque poche pour les garder au chaud tu les avais mis dans deux bonnets où tu avais mis de quoi les occuper. Autrement dit, quelques gallions...
Georgie (un botruc) était quant à lui à l'intérieur de ta veste et ne craignait rien, au cas où tu aurais le bonnet que tu as sur la tête pour le couvrir. Tout était bon est tu pouvais dès à présent sortir de ta salle commune avec Nana (une chouette hulotte) sur l'épaule. Tu avais tout ce qu'il fallait pour les nourrir à l'intérieur d'un sac en bandoulière blanc comme ça il n'y avait aucun risque.

La poire en face du terrier te donna faim, bonne pouffy le Choixpeau n'avait pas mal choisi ta maison. Petite chatouille et tu récupérais quattre muffins, un pour chacune des membres du jury et un pour le boss. Devinez quoi, toutes des Poufsouffles ! On a la classe ou on l'a pas ! Au moins cet événement avait l'avantage de te rendre de meilleure humeur que les autres jours. Tu pouvais enfin marcher dans la neige, sautiller même, tu regardais la petite Nana voler devant toi prenant sa liberté, et venant de temps en temps se poser sur ton épaule pour demander une douce caresse.
Le lac noir était sublime lorsqu'il était de glace, un air ancien raisonnait déjà sur le jukebox de ton cher boss, un air que ta narratrice ne connaissait que trop bien. Un léger sourire sur tes lèvres en le voyant. Tu t'approchais doucement pour lui déposer un baiser frais sur sa joue Bonjour Lïnwe, je vois que tu as tous installé, avec un trône pour nous en plus de ça... Je vais m'y installer de ce pas ! Tiens c'est pour toi ! Voix doucereuse et petit clin d’œil en tendant le muffin, tu tournais les talons avec toute ta compagnie animalière pour te diriger vers la dune de neige où serait ta place pour examiner chacune des participations. Chacun des artistes. Aboutis ou non.

Tu t'installais tranquillement en disposant chacun des muffins pour que les filles comprennent bien qu'ils sont pour elle, en bonne élève tu t'installais donc sur le côté droit du banc en attendant l'arrivée de tes collègues, pour quelques jours. Nana sauter sur la table et regarder ébahit la piste de glace encore vierge. Tu posais les niffleurs sur tes genoux toujours entouré de tes bonnets et Georgie restait dans ta veste, en sortant de temps à autre la tête pour regarder s'il y a de nouvelles personnes. Un carnet de note sur la table, et tu étais prête pour commencer la notation des participants.


Les deux profs que tu avais dans ton cœur seraient les membres du jury. Lizzie celle qui t'avait tout appris en vol et gardienne des buts dans l'équipe, ainsi que Mrs Wildsmith, professeur d'enchantement et sortilège, poursuiveuse dans l'équipe de Quidditch. Avec impatience tu les attendais, et lorsqu'elles firent leurs arrivées tu leur offrais un grand sourire accompagné d'un Bonjour Lizzie, ou Bonjour Mrs Wildsmith.

Les participants firent enfin leurs arrivées sur la piste de glace, et le premier était une personne masquée. Étrange inconnu.e qui entra sur la piste pour nous présenter sa danse sur glace. L'inconnu.e avait étonnamment du talent, avec un musicien comme l'ange tu ne pouvais en douter. Peut-être que c'est ce qui faisait tout. Lïnwe et sa lyre. Une jolie balade, qui t'envoute, et tu regardes le ou la masqué.e, tracer sur la glace des arabesques magnifiques qui t'hypnotisent. Puis le son se coupe. Iel joue de sa baguette. Enfin, d'un autre objet, puisque ça ne marche pas. Puis elle sort sa véritable baguette. Pour en peindre la surface glacée de rouge. Une sorte de nuage venait se poser sur la glace. C'était beau. De la belle magie, laissant des griffures ensanglantée sur l'eau gelée. Tu applaudissais, puis le masque était levé. Pour découvrir la lionne qui était la cause de ton agacement à la boutique. Tu restais bouche bée, et continuais d'applaudir car son spectacle n'en perdait en aucun cas sa poésie. Tu mettais tes notes sur ton cahier, en inscrivant le nom de la rouge à côté. Charlotte. Qui aurait cru que la libératrice à ses heures perdues t'hypnotise un jour. C'est un 9,5. Car oui, tu as eu un coup de cœur pour sa prestation. Ça avait quelque chose de magique. Vraiment, magique.

Deuxième participante et pas des moindres, notre chère préfète Marjorie entrait en piste avec un manteau de fourrure. Quelle classe. Tu souriais à sa venue, avec ses lunettes et son haut de forme. T'avais hâte de voir ce qu'elle vous avait préparer. Elle rentre dans la piste rougie, sur un air de disco qui te faisait sourire. L'envie de te trémousser te vint et tu voyais Georgie sortir doucement de ta veste pour regarder la prestation. Tout comme les niffleurs se dressaient sur tes genoux pour mettre leurs têtes sur la table en regardant Marjojo faire son petit spectacle disco. Tu gardais le sourire, pendant toute la prestation. Pour le coup t'étais amusée, c'était original, tu voyais qu'elle était pas trop à l'aise mais c'était pas grave car elle faisait du mieux qu'elle pouvait. Elle lançait quelques coup de baguette Pouffy pour faire honneur à notre maison sur la glace, et manquait de tomber. Heureusement elle se rattrapa et ramassa sa baguette pour nous lancer des étincelles, Marjoriestyle. Tu applaudissais, sourire aux lèvres car préfète avait quand même bien gérer même si elle avait pas occupé tout l'espace. Tu prenais à nouveau ton stylo pour noter les quelques remarques sur la prestation. Le choix de la musique, l'harmonie, toussa... Bon elle a failli se casser la gueule. Ça sera un 8 ! Car franchement, c'était vraiment bien puis le disco c'est cool. Faudra que vous fassiez ça ensemble, un de ces quatre... Tu regardais tes collègues pour voir un peu mais impossible d'espionner... Dommage.

Passage suivant, un garçon cette fois ! Ravie tu souriais une énième fois en voyant le gryffondor s'avancer vers le juke-box pour en faire sortir une mélodie aux multiples instruments. Violon, était le premier que tu entendais, puis vint le piano, qui l'accompagnait, dans une mélodie envoutante. Angoissante mais à la fois rassurante. Tu regardais le rouge griffer la glace. Les larmes te montèrent aux yeux. Car ce genre de mélodie avait le don de te faire penser à lui. Lui qui était parti. Et le garçon vêtu de noir prenait de la vitesse, en un coup de baguette magique. Tu observais. Hypnotisée par la musique dans tes oreilles.
Et la chute.
Il glissait.
Jusqu'à toi.
Jusqu'à vous. Pour un dernier salut.
Tu applaudissais. Car ces mouvements avaient été envoutants. Les rouges avaient-ils donc ça dans le sang ? Cette poussée artistique ? Tu ne savais que dire, alors les lèvres s'étiraient pendant que les mains claquaient. Que ta compagnie animalière le regardait sortir de la piste. Et Nana qui s'envolait pour faire un tour au dessus de la piste blessée. Un 8 inscrit sur ta feuille, pour le moment, en attendant de voir les autres prestations.

Une jolie rousse, cliente de la boutique à qui tu avais pu vendre une jolie chouette lapone ainsi qu'un jobarbille et trois boursoufflets entra dans la piste. La jolie jeune fille à la chevelure de feu lance un sort qui sculpte des cygnes dans la glace. Nouvelle belle magie. Tu souris, et la musique s’enclenche. Un ballet. Quelque chose de mélodieux, et tu la suis des yeux. Elle tourne autour des cygnes, comme une prédatrice mais avec douceur. Un oiseau roux s'élève, des sauts dans les airs. Son rythme s'accélère en harmonie avec la musique. Puis l'oiseau déploie ses ailes. Un jolie cygne. Non pas un corbeau. Comme celui de sa maison, les dents rayonnent, les applaudissements raisonnent, et tu as la tête penchée les larmes aux yeux une fois de plus. Le froid ? Non, elles se glacent. Puis tu les retires, d'un revers de la main, poursuis tes claquements de mains. Voyant que tes animaux ne faillaient pas au fil des prestations, et continuaient de regarder la piste passionnément. Tout autant admiratif que toi. Tu n'aurais probablement pas été aussi talentueuse que les participants. La plume et tu grattais ta note. C'était un 7, car l'incendio sur la glace. Pas sur que ça ne fasse fondre que les cygnes.

Dernière participante, les hommes s'étaient fait petits pour ces Jeux. Tout comme les Serpentards. Apparemment ils préféraient planter leurs crocs dans la chaire vive plutôt qu'onduler sur une piste glacée. Dommage pour eux, leurs couleurs ne seront pas représentées, pas de vert ni d'argent. Un sourire, une nouvelle Serdaigle, que tu avais déjà croisé quelques fois. Tu caressais tes niffleurs en regardant son arrivée. Une tenue plus que légère, t'espérais au moins qu'elle arriverait à faire assez d'efforts pour se réchauffer. Au risque de choper la crève. Aïe.
Robin (Oui oui Georgie II si tu veux Lïnou) essayait d'attraper ton bracelet d'argent. Tu le regardais d'un air contrarié, Ne l'enlève pas ! Si non, pas de gallions ! puis tu te radoucis. Pour te focaliser sur la jeune aiglette.
Une musique rythmée par des tambours raisonne. Tu observes, la voyant former des arabesques, s’accélérer pour des pirouettes, puis elle termine. En changeant la couleur de sa tenue. Tu applaudis, elle vous salue et tu souris. Tu aimais la musique, tu aimais tout. Mais les sorts utilisés ne convenaient pas toujours. Ça sera un 7.

Tu regardes tes collègues en attendant leur verdict afin que vous annonciez les scores. En regardant tes notes, qui te semblait plutôt approprié, puis après tout t'étais qu'une jeune étudiante. Attrapant ton muffin, tu en prenais un petit bout et en profiter pour donner un peu de nourriture aux animaux grâce à toute la nourriture disponible dans ton sac. C'est l'heure du gouté ! Alors vous avez pensé quoi des prestations ?

Notes:
 




Dernière édition par Theya Alomora le Ven 17 Avr 2020 - 19:03, édité 2 fois
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Lizzie Cojocaru, le  Mer 23 Jan 2019 - 22:59

Quand je suis arrivée au rendez-vous de Lïnwe — enfin de L.E.G.I.T. pour être exacte — j'étais toute excitée. Presque autant que Theya, et c'est dire ! Je lui rends son sourire en me frictionnant les mains. Il fait pas chaud aujourd'hui.
— Bonjour Theya ! Ça me surprend presque que tu ne participes pas…

Aujourd'hui, nous ne sommes ni une ni deux mais bien trois reines des neiges. Juchées sur notre blanc promontoire, nous observons les participants. La banderole, très explicite, indique notre rôle pour cette épreuve. Les Jeux Olympiques Magiques, précédant de peu les Jeux Olympiques Moldus, nous attendent.

La première épreuve n'est pas des moindres : il s'agit d'une séance de patinage artistique sur le Lac Noir. N'est-ce pas prodigieux ? Un jukebox magique nous enveloppe d'un petit air d'introduction tandis que les participants ajustent leurs patins. Ils se lancent tour à tour. Je m'étonne de ne voir qu'un garçon dans l'équipe, mais que voulez-vous ! Les mecs n'ont pas le courage d'affronter ce froid. Je leur en veux pas, moi aussi je rentrerais bien prendre un chocolat chaud. Mais juste pour l'amener ici, parce que je veux pas manquer ça, genre vraiment pour rien au monde !

Bientôt, la première contestante entre en lice. Avec la lyre pour seul guide, elle se met en jambe. Lente, mais précise. Son équilibre n'est pas toujours là, mais elle rebondit avec grâce. Ce n'est pas la première fois qu'elle patine, ça se voit. J'ai l'impression que Lïnwe est très réactif à ce qu'elle fait. Contrairement aux performances qu'on peut avoir avec une bande sonore, il s'adapte à son rythme. C'est si vivant… Elle s'arme d'un pinceau, dans un mime amusant, prétendant peindre la glace. Quand sa baguette jaillit, la glace change partiellement de couleur. Un rouge sang aux nuances obsédantes tombe de ses mots, comme une flaque d'eau. A cela près qu'elle révèle les imperfections de la glace, les traces laissées par les patins de Charlotte. Car c'est son nom, oui : quand elle retire son masque, je l'identifie. Cela ne m'étonne pas qu'elle ait été la première à se lancer. C'est une petite effrontée, cette jeune fille — le premier trait m'ayant marquée chez elle. Et cela n'a rien de négatif, même si face à Cara c'est faire preuve d'un maigre instinct de survie. Lïnwe semble avoir trempé dans chaque étape de la confection de cette routine, et j'aime beaucoup le rendu. Duo efficace, que j'applaudis avec ferveur. Je crois que je n'ai jamais rien vu de si beau… Hypnotisée, j'en redemande :
— Encore !
Malheureusement, cela ne se passe pas comme ça aux Jeux Olympiques. Ils n'ont qu'une chance, et nous quelques minutes pour les apercevoir… En tout cas ça m'a mis l'eau à la bouche, j'attends la suite avec impatience !

Marjorie arrive ensuite. J'ai peiné à la reconnaître sous sa tenue inspirée par les rouages moldus, la rouille et l'univers que ma narratrice appelle le steampunk. Je n'ai pas l'habitude de la voir opter pour une tenue si originale ; j'aime bien. Cela tombe bien d'ailleurs que je ne connaisse pas les traditions moldues ; sinon, je me serais demandé ce que le disco et le steampunk viennent faire ensemble. Mais bon, de mon côté, je pense juste qu'elle a tout inventé, et rien que pour la tenue elle marque des points. Sauf que sur la glace, c'est pas fameux fameux. On dirait un peu qu'elle est à cheval en fait. Il faut attendre le refrain pour qu'elle se lance vraiment, et en fait elle copie la première avec des colovaria. Dommage. On sent qu'elle est un peu en galère, ses mouvements sont limités, mais elle n'est pas tombée. Elle joue de ses épaules et du manteau en fourrure dans lequel elle semble si petite pour apporter sa touche personnelle. La musique l'entraine, mais elle retient les notes dans sa gorge. Il est si cadenassé ce petit oiseau… Elle virevolte avec une plus grande liberté sur la fin, mais ça se solde par une chute. Le sortilège qu'elle utilise ensuite me rappelle une performance de Theya en cours de vol. Le déjà-vu et la maladresse ne jouent pas en sa faveur… J'applaudis quand même, car cela demande du courage de venir ici.

Le troisième artiste doit être plus orgueilleux même que Narcisse. Il est venu en tenue de danseur classique, avec un mini-short. J'ai tellement froid pour lui, j'aimerais lui dire qu'il n'a pas besoin d'aller jusque là pour nous prouver sa valeur. Mais peut-être est-ce une stratégie phéromones ? J'espère qu'il a ensorcelé ses vêtements et qu'ils lui tiendront assez chaud pour qu'il n'ait pas à trembler et chuter à cause de ça. Quoiqu'il en soit, il active le jukebox et choisit un morceau de musique classique, doux mais rapide. Voilà qui lui posait un certain impératif de cadence… Et puis ça ralentit, s'assouplit, s'accordant parfaitement à ses cercles maladroits mais voluptueux. La magie l'accompagne pour jouer d'une accélération dans sa glisse. Il s'y abandonne, voguant loin de nous, et le retour à la réalité se fait genoux à terre. Surtout qu'avec la vitesse, il ne parvient à s'arrêter… J'hésite à intervenir, mais cela le disqualifierait sans doute. Arf, j'ai mal pour lui. Il ne parvient pas à rebondir dessus, à l'utiliser comme la fin d'un concert de rock en cambrant le dos en arrière de façon très mélodramatique. Non, il a juste mal. La performance prend fin, et je crois qu'on en est tous ravis.

Toute de blanc vêtue, une apparition rousse fait son entrée. Elle place la barre haut avec des cygnes sculptés ; on va pas se mentir, c'est une pure merveille. J'ignore quel usage elle en fera pour son patinage… La musique démarre, et une fois n'est pas coutume, je la reconnais. Le Lac des Cygnes était le ballet préféré de Kitty. Elle demandait souvent à Mary de nous en jouer quelques extraits, quoique le piano ne soit pas l'instrument le plus reconnaissable et marquant dans la musique en elle-même. Bref, Héra marque des points avec la cohérence d'ensemble de sa performance, portée sur le cygne de glace qu'elle incarne. Elle ne cesse de tournoyer que pour laisser les ailes du cygne lui pousser dans le dos. Oh il me faudra lui apprendre le Sortilège de Mutation animale partielle, il se serait tant prêté à sa danse ! Je la regarde, admirative. Si elle était pas si jeune, je pourrais presque tomber amoureuse. Ceci dit, elle a déjà mis son lot de magie, d'autant qu'elle termine par un Incendio. Le feu m'a toujours fascinée, et je suis si troublée par la vision des cygnes incandescents que j'en oublie de l'applaudir.

La dernière est Jennifer, qui semble avoir tout misé sur une tenue de patinage. C'est genre sobre et pailleté à la fois, super élégant, j'aime beaucoup. Les notes s'élèvent — graves — et à l'introduction succède un lâcher de plumes très impressionnant. Mes mains s'emballent avec délice. On devine sans mal que ce n'est pas sa première apparition sur la glace ; elle délivre des arabesques impressionnantes. Aucune faute ne salit son passage, et elle sort de la piste très fière de sa réalisation. Si la technique est impeccable, quelque chose me parait manquer : je n'ai pas assez ressenti les sentiments de l'artiste. C'était parfait, mais dépourvu d'émotion, de vulnérabilité. Est-ce malsain d'aimer que les créateurs nous livrent leur coeur encore battant ? On applaudit chaleureusement, et bientôt il est l'heure de révéler les notes. Theya nous demande notre avis, et je réponds sans hésitation :
— La première a placé la barre très haut !

Critères choisis:
 

Résultats:
 
Invité
Anonymous
Invité

[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Invité, le  Jeu 24 Jan 2019 - 10:35

Dimanche, journée normalement banale. Journée normalement chômée. Mais on le sait à Poudlard, rien ne se passe comme les prévisions. Il y a toujours des choses à voir, à faire. D’une attaque à éviter au simple contrôle des couloirs – histoire d’empêcher les élèves de bousiller le château – il y avait beaucoup à faire. Jurée de la première édition des Jeux Olympiques Magiques de Poudlard, la brune s’était faite un plaisir d’assurer sa présence à son cousin : pour une fois que les élèves font autre chose que du désordre, elle n’allait pas se priver. Quand la brune arrive, elle est la dernière (honte à sa narratrice), elle salue donc les deux autres juges, qui ne sont autres que Lizzie, l’amie, et Theya, l’étudiante sympathique travaillant à la BAM. Sourire pour les deux femmes alors que la buée s’extirpe des lèvres de l’ancienne auror quand elle les salue. Lïnwe aussi était sur place, la brune alla donc flanquer une bise sur la joue de son cousin, avant de prendre place aux côtés des collègues d’un temps pour la notation des prestations. Comme une enfant, la brune tapotait ses mains entre elles – recouvertes de mitaines noires, cela réchauffait quelque peu les doigts gelés de la femme.

La brune ne reconnait pas le premier compétiteur / la première compétitrice (Charlotte). Un léger sourire pare toutefois ses lèvres, tant l’accoutrement proposé lui fait penser à d’autres silhouettes, d’autres ombres. Une sorte d’équilibre représenté par un masque. La silhouette lève son bras, et Lïnwe, paré d’une lyre, se met à jouer quelques notes envoutantes. Délicat tandem que voilà, qu’importe qui se cache sous le masque, il y a cette beauté de l’invisible. De l’insaisissable.  Une légère perte d’équilibre qui provoque un léger « Oh » de surprise de la part de la brune. Ce serait dommage après autant de finesse, de légèreté dans la glisse. Beauté variable et indicible. La brune aime ça. Cette course à la douceur, cette ode à la différence. La lyre s’active, les patins aussi, ça crisse sur la glace, ça fait hurler les tympans, mais c’est aussi plaisant à entendre, à voir. Les patins cessent, l’élève sort … un pinceau ? Haussement de sourcil de la part de l’ancienne auror, ce simple outil lui donne l’impression qu’il se cache quelqu’un qu’elle connait sous ce masque. Une certaine artiste qui lui a refait la porte de son bureau. Un colovaria qui s’élève puissamment, et la glace prend subitement une teinte rouge. Marquée de profondes écorchures. De puissantes gravures. C’est aussi brutal que la prestation était douce. La brune applaudit. Cette Day a décidément de la suite dans les idées.

S’ensuit le tour de la préfète des jaunes (Marjorie). Enfin, c’est ce que la brune pense. Difficile d’être certaine de ce qu’elle voit. La brunette est noyée dans un épais manteau de fourrure – destiné à lui tenir chaud ou à amortir les coups si jamais elle devait tombée ? L’enseignante s’attendait à tout de la part de la préfète. Surprenante et rafraichissante, la brune espérait retrouvé le caractère de la jeune fille dans sa prestation. Elle se rapproche du jukebox, et lance une musique qui, instinctivement, fait s’activer le pied de la brune. Y’a des chansons comme ça … en tout cas, cela contraste vraiment avec la première prestation. On sent bien qu’il n’y aura pas grand-chose en commun. D’ailleurs, la narratrice s’est vraiment fendu la poire à imaginer la narratrice de Marjorie faire sa petite chorée sur la glace. Mais revenons à nos moutons. Bien loin de l’aisance de Charlotte, Marjorie semble avoir quelques difficultés à se tenir debout sur la glace. Et que dire de sa petite dance en moulinet ? La brune sourit, se retient de ne pas éclater dans un fou rire qui serait difficilement contrôlable. La glace teintée de rouge se teinte par endroit de jaune bien bien pouffy, Marjorie fait honneur à sa maison. Ou en tout cas, elle tente de le faire. Quand elle a fini – en perdant l’équilibre une énième fois – elle sort de la glace tout en saluant le jury. Sacrée Marjorie (et ça rime).

Le garçon suivant … est le seul compétiteur des Jeux Olympiques Magiques (Matt). Pas inconnu dans l’esprit de la professeure, elle regarde le jeune homme, détaille ses vêtements simples, sans frioriture. Une simple tâche noire sur l’univers coloré des deux précédentes. Quelque chose de plus simple, moins travaillé ? Plus viscéral ? Ou peut-être est-ce juste l’effet de la musique que le jukebox laisse entendre qui fait ça. Utilisation d’un sortilège pour accélérer une vitesse déjà impressionnante pour la brune. La tâche de noir disparait, devient petite, presque ridicule. Avant de revenir pour quelques cabrioles devant le jury. Sorte de mission à accomplir peut-être ?

Une nouvelle compétitrice s’avance (Héra), salue la foule (en délire), à nouveau un sourire s’extirpe des lèvres de la brune. Une attente, palpable. Un silence presque assourdissant qui est là. Oui, le silence peut être assourdissant. Cette pesanteur qui demeure, perpétuelle. Finalement, l’étudiante lance un sortilège, créant des cygnes glacées sur la surface du lac devenu patinoire. Joli usage du sortilège, la professeure d’enchantements et sortilèges ne pouvait qu’admettre la beauté des cygnes ainsi crées. Le silence se rompt avec les premières notes d’une musique délicate, délicieuse, sur laquelle l’élève s’élance. Entrainement visible, véritable. Les arabesques et acrobaties que fait Héra sont impressionnantes. Envoutante. La brune regarde, contemple, admire aussi. La glace est un domaine qu’elle ne maitrise pas, pas sur des patins en tout cas. Rendant les prestations encore plus impressionnantes. Mais comme toute histoire qui démarre, toute histoire prend fin, et c’est sur des flammes dévorantes que les cygnes se meurent, refont corps avec le lac, ne laissant qu’une flaque d’eau.

La dernière concurrente s’avance (Jennifer) alors que les mains de la brune se réchauffent du  mieux qu’elles le peuvent. Le froid n’a rien de bienfaiteur, pense l’enseignante. Mais elle se reconcentre bien vite sur la prestation de l’étudiante. D’ailleurs, Elly, qui n’y connait absolument rien au patinage  artistique moldue, se demande comment la jeune fille peut rester en aussi petite tenue sur la glace. Enfin, après c’est un choix. L’enseignante sourit car elle reconnait sans mal Wilson. Difficile de ne pas la reconnaitre d’ailleurs, après leur petite rencontre. La jeune fille s’élance au rythme de la musique, glisse sur une patinoire écorchée de rouge et de jaune, où trônent quelques flaques d’eau. Pas forcément évident selon l’enseignante. Mais la jeune fille ne semble pas impressionnée le moins du monde. Et pour finir, une coloration de tenue impressionnante.

Les applaudissements sont en nombre alors que la brune réfléchit à sa notation pour l’ensemble des candidats. Theya, la jolie Poufsouffle, seule étudiante du jury, demande leurs avis aux deux aînés. C’est Lizzie qui se charge de répondre, indiquant que Charlotte avait mis la barre très haut. Elly hoche la tête, acquiesçant au propos de sa collègue, laissant un « En effet, Miss Day se révèle très surprenante ».

Spoiler:
 
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Lïnwe Felagünd, le  Jeu 24 Jan 2019 - 23:25

JEUX OLYMPIQUES MAGIQUES
1ÈRE ÉDITION - SAISON HIVER

Tout le monde est autorisé à poster (mais seuls les participants peuvent concourir à l'épreuve).

« J'compte sur toi. » C'était les premiers mots qu'il lui avait dit, une fois au stand de réconfortants mentaux. La nourriture. Une boisson chaude ou pétillante qui t'illumine les papilles. S'il avait pu, il aurait parié sur elle. C'était son poulain, pour sûr - depuis quelques temps. En plus d'être un artiste de cœur, elle était cool comme fille. Pas aussi cool que Theya. Enfin, si. Mais ce n'était pas la même notion - plus la même perception. Ce n'était pas pareil. Rien n'était pareil avec lui. Toutes des uniques toiles de peintres inédits.

« Je vais annoncer les résultats. » Fit-il à voix haute, comme un porte-parole. Un grand étendard. L'étendard du beau, de l'irréel, de l'absurde et de la liberté. La mort pour la liberté, la vie et la mort. Il n'y avait rien de plus saisissant. Les cheveux au vent, il relève sa capuche. Un #Sonorus qui fait l'affaire devant toute l'assemblée. Un regard qui chevauche des milliers de canassons. Des chiffres dévoilés. Le fléau d'un scientifique paranoïaque.

— Je souhaite tout d'abord remercier tous les participants qui nous ont offert un spectacle fascinant, vraiment. Un mot pour les trois membres du JURY également. Miss Alomora, Wildsmith, Bennet. Elles ont toutes trois noté vos performances. Ce n'est pas chose aisée et vous prie de bien accepter leur jugement.

Un temps.

Charlotte Day obtient une note globale de 9.83/10 pour sa prestation !
Marjorie Lunas obtient quant à elle un total de 8/10 !
Pour l'unique performance masculine de la saison, Matt Deliers obtient également un total de 8/10 !
Héra Veluliah arrache un 7.33 de la part du jury !
Et enfin... Jennifer Wilson arrive finalement à une moyenne de 7/10 !


Ironiquement, un podium qui va decrescendo. Dans le sens des apparitions de la scène. Comme si son poulain avait mis tout le paquet dès le début, et que les autres n'avaient rien pu faire derrière. Excellent. Son flaire. Un don. « Le tableau des scores va être mis à jour dans notre local. Charlotte prend donc la tête des JOM. On se retrouve prochainement pour la seconde épreuve ! En attendant, vous pouvez féliciter les candidats. Bonne journée à toutes et à tous ! »

Il descend de son chapiteau blanc. Enlève son voile un peu trop timbré à son goût. Sa voix miraculeuse résonne jusqu'à Pré-au-Lard. Ricoche contre le lac glacé et les pierres froides du château. Il arrive vers la table du JURY. Merci à vous les filles. Z'avez géré. Même s'il ne pensait pas ça de Bennet. Il avait toute son estime pour les deux autres.


----------------------------------------------

Il y a toujours ce stand, qui regorge de petits mets. Les collations du diable givré. Les spectateurs commençaient déjà à affluer. Ils avaient l'air plus nombreux aujourd'hui. Deuxième semaine. Deuxième épreuve des Jeux Olympiques Magiques de Poudlard. Par rapport à la dernière fois, il n'est plus posté près du lac. Le début de l'épreuve se situe juste en bas des escaliers de l'école. C'est le top départ. Il y a une grande banderole d'ailleurs, qui l'indique. Il y a une table, la table du JURY - sans jurées. Dessus ? Des gants, des lunettes de protection, des casques. De quoi faire flipper les premiers arrivants.

Cinq luges alignées font face à la première marche. Il veut voir de la passion dans les yeux. La victoire aux bords des gants. Les luges qui s'affrontent. Qui s'effritent. Dans la neige opaque. Il y a deux rubans violets qui délimitent de chaque côté le parcours à effectuer. Seront-ils chacun d'entre eux à la hauteur ?


STAND DE BOISSONS/COLLATIONS:
 




ÉPREUVE 2 : COURSE DE LUGES MAGIQUES

Pour cette épreuve, les candidats seront obligatoirement équipés de lunettes de protection, de casque et de gants. Ils devront s'affronter dans une course de luges magiques. Au top départ, chaque luge sera propulsée par un sortilège. Les participants devront réaliser le parcours délimité par les rubans violets. Pour se faire, il y a 4 obstacles à passer : une petite dune de neige - un bonhomme de neige - un tremplin - un grand fossé.

Pour chaque obstacle, le candidat devra lancer un dé 4 faces (c'est ce qui déterminera la performance des joueurs) :

1- Réussite d’obstacle [3pts]
2- Réussite partielle [2pts]
3- Échec partiel [1pt]
4- Échec d’obstacle [0pt]

Plus vous obtenez de "points", et plus vous avez de chance d'être premier. Pour le reste, vous êtes libre d'interpréter votre parcours (figure, esquive, tamponnage, chute...) ! Ce n'est pas une course à RP, mais il est plutôt conseillé de faire des RP courts si vous voulez réaliser les 4 lancers.

Vous avez mon LA pour dire que Lïnwe lance le top départ (on prend en compte évidemment que tout le monde commence en même temps). Vous avez aussi mon LA pour qu'il vienne vous aider en cas de chute inRP (échec d'obstacle par exemple). Si vous avez des questions, n'hésitez pas à venir me voir en PV !!! Bonne chance à toutes et à tous. Smile

Vous avez jusqu'à jeudi 31/01/2019 20h00 pour poster tous vos lancers (= terminer votre parcours).


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Maître de jeu, le  Ven 25 Jan 2019 - 11:48

Le membre 'Charlotte Day' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques D-4-4-10
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Matt Deliers, le  Ven 25 Jan 2019 - 23:14


Those aren't mountains.
They're waves. ❄️⛰️


Genoux martyrisés encore par cette glissade effrénée. Séquelle pas si lointaine d'une chute que le Deliers souhaitait oublier. Les deux Gryffondor descendaient ensemble les escaliers de l'Ecole pour se rendre sur le lieu du deuxième combat. Matt regardait Charlotte du coin de l’œil sans dire un mot. Se contentant de garder les mains dans ses poches et un air renfrogné sur sa tronche, le préfet répondit néanmoins à la question de la demoiselle.
Je suis prêt. Et toi ?

L’aînée des Rouges hocha la tête positivement et se permit même de le taquiner une fois de plus, lui tapotant le nez comme elle se plaisait souvent à le faire. Le souvenir d'une de leur énième rencontre volcanique remonta aussitôt pour mieux être balayée d'une joyeuse pensée. Matt ne savait trop que penser de Charlotte au final. Rencontre sur fond de tableau. Volcanique. Belle. Rebelle. Fabuleuse. Insolente. Gentille. Aiguisée. Valait mieux l'avoir de son côté. Une majestueuse montagne endormie qu'on hésiterait à réveiller ne serait-ce que pour admirer son inhumaine puissance dévastatrice.

Quelques escaliers plus loin, le Deliers et la Day arrivèrent près de l'unique Roi Lïnwe. Matt salua l'organisateur des Jeux avant de bugger devant tout l'arsenal présenté : lunettes de protection, casque et gants obligatoires. Sans plus attendre il copia la première au classement en enfilant les protections. Tenue moldue d'aviateur d'un siècle pas si lointain, il prit place sur la luge voisine à celle de Charlotte. Un signe de tête affirmatif en sa direction; traduction d'un honnête « Que le meilleur gagne [même si j'aimerais que ce soit moi] ». Un sous-entendu déguisé de « Si je peux te planter dans le fossé, t'en fais pas je le ferai ». Pas de rancune. En tout bien tout honneur. C'était le jeu. Et Charlotte mieux que quiconque l'avait bien compris. Sa première place faisait des envieux, nul doute que les autres ne la laisseraient gagner sans rien tenter. En parlant d'elles, les trois autres filles arrivèrent pour s'équiper et prendre place au départ de la course.

Ajustant ses lunettes sur ses yeux, le Deliers scruta le bras du capitaine de l'équipe. Au moment où il le vit s'abaisser sa luge s'élança tout seule magiquement. Propulsés par un sort les cinq participants entraient sur la piste. La course était lancée. Charlotte semblait avoir disparue, sûrement derrière lui. Méfiant il ne se retourna aucunement pour vérifier, là était le meilleur moyen de se vautrer. Finir dans un ruban violet, dans le décor ou dans un spectateur ne faisait définitivement pas partie de son plan.

Le premier obstacle fit son apparition assez rapidement. Une petite dune de neige pas si impressionnante que cela, quoique. La descente glissante décuplait logiquement l'accélération des bolides et donc augmentait drastiquement le risque d'une gamelle dangereuse. Un obstacle. Une dune. Une montagne, de celles qui nécessitent d'être franchies. Vraiment.



1- Réussite d’obstacle : Dans les premiers pilotes, le Deliers arrive lancé comme un cognard dans une parfaite trajectoire. Sans problème il franchit la dune comme on boirait du petit lait. Il a fait cela toute sa vie. Toujours aucune trace de Charlotte, cette dernière manque à l'appel. Il ne tergiverse guère longtemps. Il continue sa descente.

2- Réussite partielle : La vitesse est au rendez-vous, le style un peu moins. Matt franchit l'obstacle de manière douteuse. Quelqu'un l'a tamponné lâchement dans le dos. Sa luge a failli faire une embardée sur le côté, cela aurait été la gamelle assurée. Il passe néanmoins.

3- Échec partiel : Au moment de gravir la dune, une luge adverse le percute. Sa trajectoire déviée l'empêche proprement de passer l'obstacle. Matt atterrit sur le côté dans des rubans violet. Certes en haut de la dune mais hors parcours. Il perd quelques secondes précieuses avant de repartir.

4- Échec d’obstacle : Le combat fait rage. Serdaigle et Poufsouffle sont bien décidées à revenir dans le classement. Les filles souhaitent prendre les commandes des Jeux, là où lui n'arrive tout simplement pas à prendre celle de sa luge. Il se vautre lamentablement. Hésitant à demander de l'aide tellement il est honteux, il finira néanmoins par le faire...
Contenu sponsorisé

[Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques Empty
Re: [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 5

 [Animation LEGIT] Jeux Olympiques Magiques

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.