AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Etude des Moldus
Page 3 sur 4
Cours n°1 - Les Jeux Olympiques
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Fañch Guivarch
Serpentard
Serpentard

Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Fañch Guivarch, Lun 11 Mar 2019, 17:00




Fañch Guivarch rp numéro 405 tw :

Fañch n'aimait pas les moldus et pour lui les étudier ne servait à pas grand choses. La seul raison de sa présence ici était le caractére obligatoire du cours. Puisque sécher un cours n'était pas forcement une bonne idée surtout qu'il devait faire profil bas, son séjour en prison ne s’oublierait pas du jour au lendemain et le personnel de poudlard avait sans doute un œil sur lui. Les réponses défilaient et le celte les écoutaient d'une oreille distraite.


pu*ain mais on s'en branle de vos histoire de familles à la con.


Ils on ont besoin de parler de ça après tout c'est dans les consignes.


Une réponse d'un des membres de la maison d'Helga marqua particulièrement le géant. La précision des propos était impressionnante voire étrange.


pu*ain le gars il a que ça a foutre, ça fait des centaines d'années et ils connait des infos à la con aussi précise.


Chacun ses hobby on doit pas juger.


Le serpentard leva la main avant de prendre la parole.


Pour moi l'image 3 c'est une personne en tenue de sport qui a l'air contente mais vu que vous parlez des jeux aux lympiques j'imagine qu'il a gagner un truc.


Petite pause avant de reprendre sur une question qui n'avait aucun lien avec les images mais qui tenait à cœur le vert et argent.


Excusez ma question, mais ça sert à quoi de se renseigner sur les pratiques sportive des moldus si c'est pour se cacher d'eux ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Kohane W. Underlinden, Lun 11 Mar 2019, 20:47


Après la première impulsion, les langues se délient.
Une Poufsouffle à l'air timide se lance. Et elle a l'air de rudement bien s'y connaître en la matière. Sa façon de prononcer les Jeux Olympiques comme un mot étrange qu'elle reproduit en se souvenant simplement des sonorités m'amuse. J'avoue que savoir si la France a été championne en matière de patin à glace ou pas n'est pas encore dans mes cordes. Disons que les JO, j'en connais la théorie. Je sais ce qu'ils représentent, ce qu'ils ont représentés plus ou moins à travers l'Histoire Moldue. Mais jamais jamais de ma vie je n'en ai suivi, que ce soit en vrai ou par ce que les Moldus appellent télévision -un peu démodée, à mon goût- ou encore via l'ultranet. En même temps, deux parents sorciers qui ne s'intéressent pas à ça, une cousine fan des Moldus mais beaucoup plus de leur côté intellectuel que sportif, un grand-mère Moldu mais issu de la haute bourgeoisie allemande donc pas le genre à s'intéresser à ce genre de truc... j'ai pas forcément baigné dans le bon milieu.

-Tu as raison, je reprends une fois que la jeune fille -Honorine, je me rappelle, maintenant, son nom qu'elle m'a donné en arrivant- les sports des Jeux Olympiques varient suivant la saison. Il y a les JO d'été et ceux d'hiver.

La Gryffonne rêveuse prend la suite. Elle n'a pas tort, d'y voir une cible. Suffit juste de remettre les cercles dans l'ordre. De les imaginer s'imbriquant l'un dans l'autre. Et elle s'interroge sur le vert.

-La touche d'originalité qui fait qu'on dévie toujours des sentiers battus, j'avance doucement, d'un ton empli de réflexion.

C'est bien, de déroger à la règle et aux coutumes. Rajouter une couleur par-ci, une forme par-là. Ca donne du vivant à la chose. Et moi, j'aime ça.
Je hoche vigoureusement la tête lorsque le jeune Serdaigle dont je n'ai pas le nom parle de son image. La vache, ils sont super bien renseignés les élèves, ici ! En effet, jeux paralympiques, mot tout à fait exact. Inclusion, égalité, accepter le handicap et en faire une force... tellement de choses à reconnaître à cette symbolique des jeux paralympiques.
Arrive ensuite le Pouffy qui s'appelle... Ethan, si je me souviens bien de ce qu'il m'a dit en arrivant ! Il a bien reconnu l'image -encore un autre super calé, c'est fou. La flamme olympique, tout ça, tout ça. Même si le nom de la nana sur la photo, j'en sais trop rien. Je ne connais pas les Moldus. Seulement leurs pratiques.
Nous virons vers l'antiquité, avec la deuxième Gryffonne du groupe. Petite virée dans l'Histoire des JO, complétée par les propos de Jennifer. Ils sont franchement pas mal, ces gosses. Ou alors je suis juste tombée sur un groupe majoritairement né-moldu, ce qui est fort probable.
C'est le Serpentard sans nom -je ne crois pas qu'il se soit présenté en arrivant- qui conclut. Lui, par contre, il a l'air, à la fois, de moins s'y connaître -mais ce n'est pas un souci- et d'être moins emballé. Il me demande même à quoi ça sert.

-Ca sert à ta culture générale, je réponds. Parce que peut-être que tu fréquenteras malgré tout le monde Moldu un jour. Tu sais, les mariages ou relations mixtes ne sont pas proscrites dans notre pays. Puis c'est toujours intéressant de savoir des choses sur les autres, même si on ne les fréquente pas. Tu sais, c'est un peu le délire de l'exotisme du colon blanc occidental. Etudier et rêver ce lointain inatteignable.

J'ai un petit haussement d'épaules, l'air de dire adviendra que pourra, tu verras !

-Et puis, surtout, nous sommes en plein dans l'actualité Moldue puisque les JO qui s'ouvrent cette année se déroulent à Londres ! Inespérée occasion de vous en parler un peu.

Sourire tout content aux lèvres, je fais quelques pas sautillants.

-Vous êtes, pour beaucoup, hyper calé-es en la matière ! Je pense que vous l'avez compris, nous allons parler des jeux olympiques. Pour faire bref, il s'agit d'une rencontre sportive qui regroupe tous les pays et différentes disciplines. Comme nous l'a dit... euh... Honorine, ce ne sont pas les mêmes sports suivant la saison. Si je vous ai mis une image datant de l'Antiquité Grecque, c'est que les JO tirent leur origine de cette époque. Est-ce que quelqu'un sait -ou pouvez-vous deviner- quelles étaient les fonctions des Jeux Olympiques à l'époque ? Avez-vous des idées sur le genre d'épreuves qui pouvaient être disputées ? Concernant la photo en noir et blanc dont nous a si bien parlé Lyra, quelqu'un sait qui est ce monsieur et peut nous parler un peu de ce qu'il a fait, lors des JO de 1936 ? A votre avis, les femmes participaient-elles aux Jeux Olympiques dans l'Antiquité ? Si non, à quand situeriez-vous leur entrée dans les compétitions ? Et enfin, pour terminer sur quelque chose de beaucoup plus actuel, savez-vous des choses sur les débats qui ont été soulevés, au fil des ans, concernant les coûts et les problèmes écologiques liés aux centres olympiques ?

A mesure que je parle, je note au tableau, sous forme de points, les différentes questions. Histoire que les élèves ne se perdent pas trop.
C'est un bon moyen de creuser davantage le sujet. Avant qu'ils n'aillent mettre réellement le nez dedans. Hiiii rien que d'y penser, j'en ai les oreilles qui frémissent !

Infos infos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Fañch Guivarch, Mar 12 Mar 2019, 16:37




Fañch Guivarch rp numéro 408 tw :

La culture générale n'était pas vraiment une des priorité du géant. Ce dernier était plutôt pragmatique, pour lui chaque connaissance devait avoir une utilité vraisemblable. Il n'allait pas apprendre une langue étrangère pour s'amuser, surtout que la magie résout rapidement ce genre de problème trivial.

Et comme le breton souhaitait éviter le monde des non mages il n'avait que très peu d’intérêt dans cette matière

Les questions de l'enseignante faisait légèrement écarquiller les yeux du géant, pour la plupart il n'avait pas la moindre idée de la réponse et pour le reste il ne pouvait que formuler des allégations qui découlaient simplement de son peu de culture moldu.

Une fois de plus le géant leva la main avant de prendre la parole et d'un ton peu sur de lui il tenta une réponse.


Vu que les moldus ont une fâcheuse tendance à ne pas respecter la planète j'imagine que lors de cette attroupement ils jettent leurs déchets et détruisent la zone ?


Tentative de réponse reflétant son opinion peu mélioratives des moldus.


J'ai une autre question, un peu hors sujet désolé, mais actuellement à quel point la pollution moldu atteint le monde sorcier ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Espinosa
Ethan Espinosa
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Ethan Espinosa, Ven 15 Mar 2019, 12:28


Le cours se déroule assez bien et j'en suis réellement satisfait. Même si c'est le premier cours aussi pour notre professeur, je suis sûr qu'elle est contente de nous. Et c'est assez plaisant à voir d'ailleurs. Le but n'est pas qu'on lui en fasse voir de toutes les couleurs quand même. A mesure que j'entends les autres parler, je me rend compte que le monde Moldu doit intéresser pas mal de gens dans la classe. S'ils sont inscrits à ce cours, ça semble plutôt normal il faut dire. Mais ça se remarque aussi avec la pertinence des réponses apportées. Je suis certain que beaucoup l'ont étudié avec une certaine passion. Au moins, les Moldus ne sont pas si méprisés que ça par les sorciers. Ou pas par les jeunes en tout cas. J'affiche un large sourire et regarde par la fenêtre le paysage qui s'étend à l'horizon. Je suis déjà perdu dans mes pensées. Ça fait du bien. C'est alors qu'une voix me ramène à la réalité :

- Moi j’ai choisi la cinquième image, qui évoque, je pense, l’origine des jeux olympique dans l’Antiquité grecque. Sur cette image on voir le dessin d’un homme en train de conduire un char tiré par des chevaux, donc je suppose que les courses de char devaient faire partie des épreuves olympiques à l’époque.

Il est fort probable que les courses de char faisaient partie des Jeux Olympiques à l'Antiquité. C'est dommage qu'ils ne le fassent plus d'ailleurs. On pourrait un jour imaginer refaire certains jeux abandonnés depuis de nombreuses années pour faire honneur aux Jeux Olympiques. Je trouve que cette idée n'est pas stupide et je pense que beaucoup seraient ravis de voir ça à la télé chez eux. C'est alors qu'une voix familière s'élève dans la salle de classe. Je me retourne vivement pour voir d'où elle vient et constate avec plaisir qu'il s'agit de Jennifer Wilson :

- Je suis d'accord aussi pour dire qu'ils datent de l'Antiquité mais je rajouterai qu'officiellement ils ont démarré en 1896 à Athènes. Sinon Il y a 42 disciplines pour les jeux d'été et 12 pour les jeux d'hivers. Concernant l'image du logo, il fait son entrée lors de la Cérémonie d'ouverture qui est porté par les athlètes avant d'être hissé à un mât. Il y a également la flemme Olympique qui brûle durant tous les jeux Olympiques.

Elle n'a pas changé, toujours aussi joli. Sa précision ne peut qu'être pertinente. Dire que ça fait déjà tellement de temps que tout ça existe. Le temps passe vite quand on s'amuse. C'est ce qu'on dit en tout cas. Puis, quelqu'un que je ne connais absolument pas prend à son tour la parole :

- Pour moi l'image 3 c'est une personne en tenue de sport qui a l'air contente mais vu que vous parlez des jeux aux lympiques j'imagine qu'il a gagner un truc. Excusez ma question, mais ça sert à quoi de se renseigner sur les pratiques sportive des moldus si c'est pour se cacher d'eux ?

Une personne qui a l'air contente ? Hm, on ne dirait pas, mais si ça se trouve, c'est vrai. On dirait plutôt qu'il est en colère, mais chacun voit les choses à sa façon. Puis connaître les pratiques Moldues, c'est intéressant pour avoir davantage de culture. Je ne suis pas le seul à le penser, puisque le professeur réagit à ça :

- Ça sert à ta culture générale. Parce que peut-être que tu fréquenteras malgré tout le monde Moldu un jour. Tu sais, les mariages ou relations mixtes ne sont pas proscrites dans notre pays. Puis c'est toujours intéressant de savoir des choses sur les autres, même si on ne les fréquente pas. Tu sais, c'est un peu le délire de l'exotisme du colon blanc occidental. Etudier et rêver ce lointain inatteignable. -Et puis, surtout, nous sommes en plein dans l'actualité Moldue puisque les JO qui s'ouvrent cette année se déroulent à Londres ! Inespérée occasion de vous en parler un peu.

Un jour ou l'autre, je suis sûr que tous les sorciers sont amenés à fréquenter le monde Moldu et c'est une bonne chose. Pour moi, ça permet de découvrir comment ils vivent. La diversification des modes de vie peut être intéressante à exploiter, donc autant en profiter au maximum. Elle parle des JO qui vont se dérouler à Londres... J'aimerai bien y assister au moins une fois. Je n'ai jamais eu cette occasion encore.

- Vous êtes, pour beaucoup, hyper calé-es en la matière ! Je pense que vous l'avez compris, nous allons parler des jeux olympiques. Pour faire bref, il s'agit d'une rencontre sportive qui regroupe tous les pays et différentes disciplines. Comme nous l'a dit... euh... Honorine, ce ne sont pas les mêmes sports suivant la saison. Si je vous ai mis une image datant de l'Antiquité Grecque, c'est que les JO tirent leur origine de cette époque. Est-ce que quelqu'un sait -ou pouvez-vous deviner- quelles étaient les fonctions des Jeux Olympiques à l'époque ? Avez-vous des idées sur le genre d'épreuves qui pouvaient être disputées ? Concernant la photo en noir et blanc dont nous a si bien parlé Lyra, quelqu'un sait qui est ce monsieur et peut nous parler un peu de ce qu'il a fait, lors des JO de 1936 ? A votre avis, les femmes participaient-elles aux Jeux Olympiques dans l'Antiquité ? Si non, à quand situeriez-vous leur entrée dans les compétitions ? Et enfin, pour terminer sur quelque chose de beaucoup plus actuel, savez-vous des choses sur les débats qui ont été soulevés, au fil des ans, concernant les coûts et les problèmes écologiques liés aux centres olympiques ?

Elle a raison, nous sommes beaucoup à avoir apporté de bonnes réponses. Même si certaines semblent un peu incomplètes, elles ne sont pas fausses pour autant. Moi-même, j'apprends encore des choses sur mon propre monde. C'est un peu paradoxal quand on y réfléchit. Mais la vie n'est qu'apprentissage après tout. C'est ma vision des choses en tout cas. Le cours se poursuit dans une bonne ambiance et le professeur nous demande pas mal de choses. Avant de répondre, je prends un morceau de parchemin neuf et commence à griffonner quelques éléments de réponses que j'ai peur d'oublier à l'oral. Bien sûr, je n'ai pas la réponse à tout. C'est alors qu'un jeune homme prend la parole :

- Vu que les moldus ont une fâcheuse tendance à ne pas respecter la planète j'imagine que lors de cette attroupement ils jettent leurs déchets et détruisent la zone ? J'ai une autre question, un peu hors sujet désolé, mais actuellement à quel point la pollution moldu atteint le monde sorcier ?

A ces mots, je laisse tomber ma plume sur le parchemin. Pourquoi mettre tous les Moldus dans le même sac ? Nous respectons quand même la planète, même si certains font exception à cette règle. Je ne comprends pas. Il est vraiment antipathique celui-là. Je le déteste déjà, mais pour le moment, je ne dis rien. Il ne vaut mieux pas, sinon je vais me faire renvoyer de cours et c'pas le but. Sa deuxième question m'énerve encore plus. Même les sorciers polluent aussi. Pourquoi seulement nous ? Même si nos manières de vivre sont différentes, personne n'est à l'abri de polluer.

- Je crois qu'à l'époque, les Jeux Olympiques servaient à distraire certaines classes sociales. Celles qu'on peut qualifier de supérieures. Je crois que les participants étaient surtout des gens peu fortunés. Les classes sociales les mieux placées étaient celles qui sont supérieures aux autres. Je pense qu'il y avait les courses de char déjà et ensuite, peut-être des combats avec des armes non ? Je ne pense pas que les femmes avaient le droit de participer. Elles ont peut-être obtenu ce droit dans les années 1960 ?, dis-je tout en réfléchissant. Concernant l'écologie, malheureusement, c'est un gros problème. Les Moldus détruisent les arènes et lieux construits. Forcément, ça pollue en plus de la construction préalable.

Je me retourne maintenant vers le jeune homme :

- Ce que tu dis n'est pas très sympa pour la communauté Moldue. Moi-même j'en suis un à la base. Et tu n'es pas sans savoir que des sorciers sont aussi concernés par la pollution, parce qu'ils polluent aussi. Pas tous, certes. Mais voilà quoi. Pourquoi mettre tout le monde dans le même sac ? C'pas cool...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alkanor Naoui
Alkanor Naoui
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Alkanor Naoui, Ven 15 Mar 2019, 23:26


Beaucoup. Nous sommes beaucoup. C'est ce que je conclu en entendant les autres élèves parler de leur image. Chacun a pas mal de choses à dire. Nombreux savent énormément de choses sur leur image. D'après ce que j'ai compris, le thème d'aujourd'hui va être les Jeux Olympiques. Je n'aime pas particulièrement le sport mais je trouve que ces jeux sont intéressants. Curieuse, j'écoute et je prends des notes, puis la professeure reprend la parole, après tout le monde, après la question du Serpentard plutôt surprenante. Est-ce que je dois noter aussi les questions et les réponses? En entendant tout ce qu'elle dit, je préfère penser que non. Il y a trop de mots, trop de phrases enchaînées, trop d'informations à la fois. Alors j'arrête d'écrire et j'écoute simplement. Heureusement qu'elle note toutes ses questions au tableau, car je me suis vite perdue dans tous ça. Je relis tout pendant que le Serpentard reprend la parole. Il a pas l'air d'apprécier beaucoup les moldus. Il a pas tort en même temps. Mais ils ne sont pas tous comme ça! Certes, il y en a qui ne font rien et polluent énormément, mais pas tous, comme le dit le Poufsouffle, et même certains sorciers polluent. Mais ce n'est pas le sujet du moment, alors je me concentre sur ce que la professeure a écrit au tableau sans parler.

Est-ce que quelqu'un sait -ou pouvez-vous deviner- quelles étaient les fonctions des Jeux Olympiques à l'époque ?
Avez-vous des idées sur le genre d'épreuves qui pouvaient être disputées ?
Concernant la photo en noir et blanc dont nous a si bien parlé Lyra, quelqu'un sait qui est ce monsieur et peut nous parler un peu de ce qu'il a fait, lors des JO de 1936 ?
A votre avis, les femmes participaient-elles aux Jeux Olympiques dans l'Antiquité ? Si non, à quand situeriez-vous leur entrée dans les compétitions ?
Savez-vous des choses sur les débats qui ont été soulevés, au fil des ans, concernant les coûts et les problèmes écologiques liés aux centres olympiques ?


L'élève de Poufsouffle qui a défendu les moldus répond un peu à la première et à la quatrième. Il a l'air de savoir pas mal de choses là-dessus, ce qui doit être normal puisqu'il est apparemment né moldu. Je prends quelques notes puis décide de me concentrer sur la deuxième question, car j'aime bien les choses qui ont un lien avec l'antiquité, et je me souviens qu'on en avait rapidement parlé à l'école lorsque j'étais enfant. Je prends timidement la parole, inquiète à l'idée de dire des bêtises. Mais en parlant de la photo, la professeure a eu l'air d'apprécier ce que j'ai dit donc là... aucun problèmes, si?

"Si je me souviens bien, il y avait des épreuves de course à pied, de lancer de javelot, de saut en longueur, de course de chars aussi et de courses de chevaux peut-être. Je me souviens plus des dates, mais je sais qu'il n'y avait pas tout en même temps! C'est arrivé progressivement."

Une réponse courte, mais assez précise, même si ça manque de dates. Sauf qu'en l'ayant étudié à l'école, c'est super loin tout ça! Je regarde la professeure en espérant ne pas avoir dit de choses fausses. J'ai pas dit grand chose... Mais ça doit être suffisant! En tant qu'élèves, nous ne pouvons pas tout connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Honorine Herveaux
Honorine Herveaux
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Honorine Herveaux, Ven 15 Mar 2019, 23:59


Honorine écouta, mi rassurée, mi effrayée, les autres élèves participer. Ils en savaient des choses ! Sauf le très grand garçon de Serpentard. Lui il paraissait n'avoir jamais côtoyé de moldus.
A vrai dire, Honorine n'en avait pas côtoyé beaucoup, en dehors de son grand-père.

Elle finit à force de l'entendre par décomposer les mots. C'était des jeux. Evidemment. Et ceux dont elle parlait se déroulaient l'hiver, donc des jeux d'hiver. Elle était franchement cruche des fois.
Enfin sa prononciation approximative avait dû passer inaperçue, car la prof ne releva pas.

Mrs... La prof continua son cours par quelques questions pour approfondir. L'une d'elle fit tiquer Honorine et elle lâcha sa question sans trop y penser :

- Ben pourquoi les femmes auraient pas pu y participer ?!

Puis lui revinrent les histoires de chasses aux sorcières. Les moldus avaient tendance à traiter différemment les femmes des hommes, la preuve étant qu'il y avait eu beaucoup plus de bûchers de femmes que d'hommes au moyen-âge - même s'ils étaient simplement inefficaces sur de vrais sorciers. Honorine plaignait beaucoup les pauvres moldus s'étant retrouvés par erreur sur ces bûchers.

- Est-ce que les femmes étaient brûlées si elles y participaient ?

S'ils brûlaient les femmes pour de la magie, pourquoi pas pour du sport, hein ?

Honorine écoutait avec grand intérêt les réponses de tout le monde. La vérité était que sur les questions posées, elle n'avait pas l'ombre d'une réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Haiko Kanakis
Haiko Kanakis
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Haiko Kanakis, Sam 16 Mar 2019, 14:37


C'est presque effrayant comme certaines personne ont l'air de s'y connaître en jeux olympiques. À côté, moi, je me sens un peu bête et j'aime pas trop ça - non. J'ai beau fouiller dans ma mémoire, il n'y a pas le moindre petit détail qui me revient à propos de cet évènement alors que la majorité des élèves amènent des informations compliquées et pertinentes. Il faut dire que je n'ai jamais été particulièrement fasciné par le sport. Regarder les JO c'est surtout une bonne excuse pour se coller devant la télévision près de maman et Sayuki et imaginant encore être petit.

En vérité, la seule chose qui me fascine vraiment ce sont les épreuves de gymnastiques, je trouve ça vraiment impressionnant. Parce qu'au final, je fais le malin mais j'ai jamais regardé les jeux paralympiques, on a juste appris ça à l'école moldue, c'est tout. Il y a aussi un Serpentard qui a l'air de mauvaise humeur. Il n'arrête pas de poser des questions pénibles à notre professeur et je sens que le cours va avancer lentement si on ne le fais pas vite taire. J'ai envie d'apprendre des choses moi, pas de lancer des débats sur questions étiques. C'est pénible les gens comme ça, pourquoi il ne sait pas juste garder ses opinions pour lui ?

Madame Kohane a noté quelques questions au tableau et je me concentre pour trouver au moins une réponse. Quand il s'agit de culture générale, c'est tout de suite moins simple d'avoir l'air intelligent. Les élèves commencent à donner des réponses et je serre les dents, il faut absolument que je donne ma réponse avant que tout ce que je sais ne soit dit. Le vert et argent revient une nouvelle fois avec une question pénible et je tente de ne pas avoir l'air trop embêté. Une pouffsoufle pose deux questions et je profite d'un moment de battement pour dire ce que je sais.

Je sais pas exactement si c'est valable aussi pour les jeux olympiques mais en tout cas j'ai entendu que les stades de football des mondiales étaient souvent construit de manière peu étique car très rapidement et avec de la main d'œuvre sous payée et qu'une fois l'évènement fini, on n'en faisait plus rien et on laissait tout à l'abandon. Ca ne m'étonnerait pas que ce soit pareil pour les stades des jeux olympiques. C'est vrai que c'était un peu la face noire de l'affaire. Bien, maintenant que j'ai parlé et que je suis libéré de cette pression, je vais pouvoir écouter tranquillement madame Kohane, ça m'intéresse moi de savoir si les femmes étaient brûlées.
Revenir en haut Aller en bas
Moira Sullivan
Moira Sullivan
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Moira Sullivan, Lun 18 Mar 2019, 17:23


Le cours se poursuit tranquillement, chacun y va de ses commentaires sur son image. La prof finit par faire une synthèse de nos réponses avant de nous abreuver de questions plus précises qu’elle note au tableau au fur et à mesure. Il est question des Jeux antiques, de la place des femmes et des problèmes écologiques soulevés par la construction des infrastructures nécessaires aux Jeux. Un Serpentard qui n’a pas l’air de tenir les Moldus en haute estime prend immédiatement la parole. Ses remarques font manifestement tiquer un Poufsouffle qui l’interpelle, non sans avoir donné une foule d’informations sur les Jeux Olympiques. Je n’ai aucune idée de si ce qu’il vient de dire est vrai ou pas, j’ai quelques notions d’histoire moldue mais mes cours à l’école élémentaire commencent à remonter et étaient, eh bien… élémentaires. Mais je suis plutôt d’accord avec lui quant au fait que mettre tous les Moldus dans le même sac n’est pas sympa, cependant je préfère ne rien dire et ne pas prendre parti. La discussion peut se révéler intéressante, je n’ai pas envie de changer les rapports de force.

Les élèves prennent la parole les uns après les autres encore une fois. Les réponses fusent, un peu moins assurées que lors du premier tour de classe. Moi-même j’hésite à prendre la parole, beaucoup d’informations ont été données et mes connaissances sur le sujet sont assez superficielles… Déduire des faits d’une image est une chose, avoir de vraies connaissances sur le sujet en revanche...

Une Poufsouffle me sort de ma réflexion en demandant si les femmes qui participaient aux Jeux dans l’Antiquité étaient brûlées. Sa question me fait ciller, l’idée me parait absurde sur le moment. Mais à la réflexion, le sort des femmes durant une bonne partie l’histoire a parfois été particulièrement, absurdement même, peu enviable, voire cruel. Alors pourquoi pas, finalement ?
Je me décide à prendre la parole après un autre élève, levant la main avec moins d’assurance que la première fois.

- Euh… je ne sais pas si les femmes étaient brûlées, avant, si elles voulaient participer mais je pense qu’elles ont pu officiellement concourir vers la fin du 19e siècle ? Ou alors durant le 20e… ?

Pas très précis ces réponses, mais je fais de mon mieux pour donner celles qui me paraissent les plus logiques. J’ai souvenir que les 19e et 20e siècles avaient été d’importantes périodes de luttes pour divers droits. Alors pourquoi pas celui pour les femmes de participer aux événements sportifs ? Une question germe alors dans mon esprit et je lève à nouveau la main pour la poser :

- Je me demandais aussi… est ce qu’il y a déjà eu des sorciers qui ont participé secrètement aux Jeux Olympiques ?

Les sorciers ont beau avoir leurs propres sports, beaucoup partagent aussi le quotidien des Moldus. Peut-être des nés-moldus ou même des sang-mêlés étaient-ils devenus des athlètes olympiques ? En tout cas, j’aimais bien l’idée.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Day
Charlotte Day
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Charlotte Day, Lun 18 Mar 2019, 18:55


Le cours a changé de physionomie. Fin de la parole libre. Place aux questions imposées. Le monstre  gentil reste une professeure. Et moi une élève. Pas comme les autres. Détestant ce genre d’obligations. Puis n’ayant pas vraiment les réponses. Mes camarades semblent en avoir. Leur culture est immense. Ils me font peur. Pour savoir autant de choses, je présume qu’ils lisent. Les pauvres doivent pas beaucoup s’amuser dans leur vie. Tout le contraire de moi. Je les laisse déblatérer leurs connaissances. Je ressors mon rêve à anneau. Pour en effectuer un nouveau. Eveillée. En direct. Loin des discours ennuyeux.

Je revois papa. Me grondant de courir dans le salon. Plus de passer devant la télé. Pendant qu’il la regardait. Il le fait pas souvent. Juste pour les infos du soir et les fameux Jeux Olympiques. Tous les deux ans c’est pareil. Durant deux semaines, faut pas l’embêter. Il privatise l’écran. Maman aime pas ça. Elle râle de le voir affaler sur le canapé. Moi je m’en fiche. Je peins. Et passe quelques moments de complicité avec Peter. Y repenser me fait du bien. Autant que du mal. Mon cœur souffre. Il saigne. C’est peut-être la raison de tout ce rouge. Un passé douloureux. Que j’exprime via la peinture. Mon inconscient est fourbe dans ce cas.

Je reviens à la réalité. Le souffle haletant. Un peu perdue. Cherchant des repères dans la pièce. Mon ami est à mes côtés. Haïko. Le voir m’aide à me calmer. Je lui souris même. Je me penche vers son oreille. « On est où ? » Je chuchote très bas. J’ai comme un trou noir. Je reconnais une adulte. Je dois être en cours. Mais alors la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Jennifer Wilson, Lun 18 Mar 2019, 22:16


Finalement dans ce cours tout le monde a quelque chose à dire. Me concernant, je préfère écouter certains. Je reconnais alors la voix d'Ethan également ce qui me fait afficher un p'tit sourire. Ce qu'il dit est plutôt pertinent. Quant à la question concernant les Moldus, je le rejoins totalement. Les deux mondes sont en effet concerné par la pollution.

« Je ne peux être que d'accord avec Ethan. Peut être que les moldus ont tendance à abîmer plus la planète que nous n'empêche que certains essaient de trouver des solutions. Et si nous étions sans magie, peut être que nous ne serions pas mieux qu'eux au final... »

Voilà, c'est dit. Je ne pouvais ne pas y mettre mon grain de sel face à ce point bien que certains ne seront probablement encore pas du même avis. Il fallait du temps parfois pour faire changer les mentalités. La réflexion sur les femmes brûlées me fait tiquer encore plus même. Elles ne pouvaient pas participer aux jeux Olympiques, je crois que ça c'était une certitude mais de là à être brûlées ?! Heureusement la jeune rouge arrive à me faire détourner de cette pensées saugrenue en posant une question forte intéressante au sujet des sorciers et des jeux Olympiques. J'ai hâte de savoir ce que va en dire la Professeure là-dessus et la regarde curieuse attendant sa réponse.

« Il me semble qu'il y a eut un vote pour que les femmes accèdent aux jeux Olympiques vers les années 1900. »

Je ne sais plus vraiment où j'ai eu cette info mais sans doute, je l'avais lue dans un des journaux moldus...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lyra Peverell
Lyra Peverell
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Lyra Peverell, Lun 18 Mar 2019, 22:41


Kohane continue le cours, et je prends des notes comme je peux. C'est que ça va drôlement vite. Elle pose plein de questions dont j'ignore totalement les réponses, mais mes camarades semblent tous très en forme, et très calés sur le sujet. C'est à se demander s'ils ne vivent pas réellement au siècle précédent dans le monde des moldus. En tous cas, c'est un sujet très intéressant. Je savais que les moldus polluaient, mais je ne pensais pas qu'ils étaient capables de construire d'immenses stades dans des conditions inhumaines pour ensuite les laisser totalement à l'abandon. Leur monde est drôlement étrange.

D'ailleurs, j'espère vraiment que les femmes n'étaient pas brûlées. Je sais qu'ils brûlaient les sorcières à une époque. Mais c'était rarement des vraies sorcières. Parce que les vraies sorcières pouvaient échapper aux moldus, c'est comme ça. Les sorciers ont toujours été plus puissants, meilleurs qu'eux. D'ailleurs, pourquoi les femmes n'auraient-elles pas les mêmes droits que les hommes ? C'est pourtant évident qu'on est toute aussi capables qu'eux, y-avait-il réellement des gens qui ne pensaient pas cela au point de les empêcher de faire du sport dans une compétition qui a l'air si importante ? C'est n'importe quoi.

Ma plume gratte mon parchemin aussi vite que possible, j'ai peur d'oublier de noter certaines informations. Le sujet est passionnant, mais je ne m'y connais tellement pas que j'ai dû mal à écouter et écrire en même temps. Surtout que les réponses de mes camarades sont très rapides. Je commence à être un peu perdue dans ce cours. Je préférais parler simplement d'une photo, là, je risque seulement de dire une bêtise si j'essaie de participer. Dans le doute, j'aime autant garder le silence tout en m'appliquant à former de jolies lettres sur mon parchemin, telle l'élève studieuse que je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Kohane W. Underlinden, Mar 19 Mar 2019, 20:54


Le premier à répondre est le Serpentard dont j'ignore le nom. Il pointe du doigt un très intéressant point : l'écologie. Je hoche doucement la tête à ses propos : oui oui oui, il y a bien de ça. Enfin, ça va au-delà des déchets jetés par les spectateurs mais ça y participe. Il pose ensuite une question, à laquelle je ne m'attendais pour ainsi dire, pas du tout. J'ai besoin d'un petit peu de temps pour y réfléchir.
Ethan qui intervient en suivant me laisse un peu le temps de mûrir une réponse. Je garde la question du Serpentard dans un coin de ma tête. Je ferai un récapitulatif de toutes les interrogations à la fin.
Il soulève un autre point de l'écologie : la question des constructions. Qui est on ne peut plus important.
Je l'écoute attentivement. Il parle des origines des Jeux Olympiques. Il y a du bon, dans tout ça !
Il finit par se tourner vers celui qui a pris la parole avant lui. Il a l'air un peu offensé parce qu'a dit le vert-et-argent.

-Je ne pense pas qu'il veuille mettre tous les Moldus dans le même panier, je réponds. Il soulève simplement un fait qui concerne la communauté Moldue en général.

Suite à ça, une jeune Serdaigle reprend, sur les épreuves existant dans l'Antiquité. Elle marque de bons points, la petite. Honorine s'insurge sur la nom présence des femmes. Sa réaction m'étonne, sur le coup. Les réponses s'emballent, les uns et les autres parlent. Un Serdaigle revient sur la question des stades tandis qu'une Gryffondor -par l'Artiste, laquelle a l'air d'être un peu perdue- reprend sur les femmes et le sport. J'emmagasine leurs réponses, histoire de leur faire un récapitulatif complet et répondre à toutes leurs questions une fois la prise de parole terminée. Jennifer apporte une date, très véridique.
Mes yeux parcourent la salle. Quelques personnes n'ont pas pris la parole. Lyra, muette, semble très concentrée. Je suppose qu'elle n'en sait pas plus. Marjorie a l'air un peu absente, déjà qu'elle était toute terne en rentrant... Puis y'a aussi un Serdaigle dont j'ai pas le nom (Eden) qui se fait discret.
Je pense qu'on en a fini là.
Je m'éclaircis donc le fois, frappe dans mes mains :

-Ca vous travaille le cerveau, tout ça ! Donc reprenons dans l'ordre !

Je me tourne vers le Serpentard qui a parlé en premier :

-Concernant ta question, je pense que ça dépend à quelle pollution tu fais allusion. Si tu parles des déchets qu'on peut voir dans les rues Moldues, par exemple, ceux-ci n'affectent que peu les villages complètement sorciers -même si, soyons réalistes, les sorciers ne sont pas des sains non plus, nous aussi, il nous arrive de laisser traîner quelques petits déchets. Pareil, toutes les nuisances sonores ou les nuages dus aux moyens de locomotion Moldus n'atteignent que peu Pré-au-lard, par exemple. En revanche, gardons en tête que nous vivons sur la même planète. Donc les effets de la pollution à plus grande échelle et dans un temps plus long nous impactent forcément. Le réchauffement climatique et la terre qui souffre, nous en faisons malheureusement les frais.

Je prends un petit temps pour réfléchir, les yeux au plafond.
Hm.
Je crois que c'était à peu près tout sur cette question.
Je me tourne vers la Gryffondor qui a parlé dans les derniers :

-A ma connaissance, il n'y a pas eu de sorciers -ou, en tout cas, qui se sont revendiqués comme tels ensuite- qui ont participé aux JO. Evidemment, ça n'est pas exclu. Tant que la personne n'utilise pas sa magie... mais il aurait fallu avant cela qu'elle se fasse reconnaître comme sportive ou sportif de haut niveau dans son pays d'origine, donc qu'elle ait vécu, travaillé dans le monde du sport Moldu pendant longtemps. C'est pas impossible, en soi. Mais ça me paraît compliqué.

Espérant que ces réponses satisferont les deux élèves, je reporte mon attention sur le tableau où j'ai noté toutes les interrogations avec lesquelles j'ai noyé ces petites têtes blondes.
Je les reprends donc dans l'ordre.

-Ethan a évoqué la fonction de divertissement des Jeux Olympiques. Mais dans l'Antiquité, c'était avant tout une façon de célébrer le dieu Zeus. C'était aussi un moment de rassemblement, de trêve : toutes les guerres entre cités devaient cesser à cette occasion. Pour les épreuves, vous en avez évoquées pas mal, je n'y reviens pas. La photo en noir et blanc ! Cette fameuse photo ! Il s'agit de Jesse Owens, un athlète américain qui a remporté quatre médailles d'or aux JO de 1936, à Berlin. Une légende raconte que le chancelier Adolf Hitler -un très méchant Moldu du XXème siècle- aurait refusé de lui serrer la main parce que Jesse Owens est un Afro-américain.

Je me tourne vers Honorine, la si indignée à ma question concernant les femmes.

-Les femmes n'étaient pas brûlées, non. Néanmoins, la participation aux jeux leur a été interdite pendant longtemps. Jennifer a donné une très bonne date, 1900, première participation féminine -du moins officielle- aux Jeux Olympiques ! Nous avons évolués pendant des siècles dans une société faite par et pour les hommes. Rien d'étonnant à ce que le sport leur ait longtemps été réservé. Pour la petite anecdote, certains Moldus affectionnent un sport qu'on nomme Golf. Celui-ci n'a été ouvert aux femmes qu'à la fin du XXème siècle. Et son nom même les excluait puisque Golf signifie Gentlemen Only Ladies Forbidden (Hommes seulement, femmes interdites). [Véridique ; perso, j'ai halluciné quand j'ai appris ça]
Enfin, pour le dernier point, vous avez parlé de l'écologie. Très importante notion. La construction des stades, qui nécessitent de l'espace (donc de déloger parfois des gens), tout ça pour les abandonner ensuite, c'est quelque chose qui a longtemps fait débat. D'ailleurs certains journaux moldus sortis à l'occasion des JO de Londres reviennent sur ce fait. Aujourd'hui, les nouvelles technologies étant mises à l'honneur, les jeux peuvent être délocalisées et retranscrits en trois dimensions dans des stades à dimensions réduites.


Je m'interromps. J'ai parlé parlé parlé. Ca fait beaucoup !

-L'heure tourne, je ne vais pas avoir le temps d'approfondir davantage. Néanmoins, si vous avez des questions, si vous voulez en discuter plus posément, n'hésitez pas à venir frapper à mon bureau hors de vos heures de cours !
En attendant, nous allons pouvoir passer à la suite. Et pour ça, j'ai une petite surprise pour vous. Les JO s'ouvrant à Londres pour cette saison, j'ai décidé de vous emmener en excursion !


Eh, elle est pas belle la vie, les jeunes ?
Un cours où on sort, c'est chouette, nah ? Perso, quand j'étais élève, j'adorais.
Je regarde l'heure sur la pendule au fond de la classe. Les autres ne devraient plus tarder.

-Je ne serai pas seule à vous accompagner, évidemment. On attend que le reste de l'équipe arrive et je vais donner toutes les instructions à suivre A LA LETTRE si vous voulez pas crever dans un monde plein de Moldus !

Je ris, toute contente. C'est dangereux, le monde Moldu, faut pas croire. Surtout le métro. J'ai failli perdre Pius, dans le métro. Je suis sûre, il serait mort là-dedans si je l'avais pas retrouvé. Pauvre chou.
Bah maintenant, si ça se trouve, il est vraiment mort mais pas dans un métro... Le dicton pas de nouvelles bonne nouvelle ne fonctionne pas dans son cas.
Je sautille un peu sur place, frappe de mes mains, pour chasser cette pensée et revenir à mon état de gamine heureuse. Une sortie, une sortie, une sortie !
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Elhiya Ellis, Mar 19 Mar 2019, 21:46


Coup d'oeil à l'heure. Quelques minutes avant d'aller rejoindre Kohande et sa classe. Une balade côté moldu je me voyais mal refuser même si je ne venais pas en touriste. Mais quitter robe de sorcier et uniforme de médicomage était toujours tentant quoi que fusse la raison. Alors si les deux bois étaient sur moi, comme toujours, l'entrain à récupérer mon blouson et mon sac s'éveillait naturellement. Pourtant on était loin des premières visites d'une capitale moldue en toute tranquillité... y'avait un tas de mouflets en prime... charmante perspective..

Qu'importait au final... Le sac sous le bras, une tête blanche aux oreilles douveteuse dedans, l'étoile au doigt vérifiée, j'avais quitté mes appartements de Poudlard, laissé quelques instructions à Jasper et parcourrais les escaliers direction la salle de cours d'études des moldus. Cette matière m'avait toujours plu, plus jeune, même si en soit ce n'était peut être pas aussi poussé que ce que je voulais. Rien ne valait de se retrouver, au final, une télécommande dans les mains devant une télévision à chercher pendant des heures (jours) comment ça fonctionnait. M'enfin.... Kohane avait prévu autre chose que leur proposer de mettre un lecteur DVD en marche... dommage, ça aurait pu être amusant.

Devant la porte, je frappais et entrais rapidement non sans un "Bonjour" collectif à la classe. Petit signe de tête à l'enseignante, accompagné d'un rehaussement de lèvres à son attention. Apparement je n'étais pas en  retard, parfait, je ne retardais pas le planning prévu. Rapide coup d'oeil aux étudiants présents, un sourire à la blonde de Serdaigle (Jenn) déjà croisée sur un autre cours, un arret sur le Poufsouffle qui ne semblait plus frigorifié (Ethan) et un petit coucou furtif à Fanch et Marjorie  pour terminer les politesses. Pour le reste, j'attendais le signal de départ de Kohane.
Revenir en haut Aller en bas
Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Cara De Lanxorre, Mer 20 Mar 2019, 21:43



    C’était comme faire un safari. Évoluer en terrain inconnu, entouré de sauvages dans leur milieu naturel, c’était le genre d’expédition dangereuse et excitante que Cara s’accordait de temps à autre. Pour se sentir exister, tromper l’ennui ou s’assurer qu’elle était toujours supérieure à la race moldusienne, sans doute un peu de tout cela.

    La dame avait donc abusé de son pouvoir de Directrice adjointe pour s’incruster à la sortie de la nouvelle professeure. Inconnue au bataillon, cette femme, qui partait cependant avec un désavantage de poids ; elle enseignait l’étude des moldus. Cara la méprisait donc, tout comme sa matière.

    Les préoccupations bassement politiciennes telles que la préservation du secret magique n’intéressaient guère la de Lanxorre. Si cela n'avait tenu qu’à elle, elle serait sortie alourdie de sa cape émeraude, et aurait peut-être même porté un chapeau pointu, rien que pour agacer ces humains idiots. Elle s’était restreinte, cependant – c’est qu’elle tenait à son poste. Alors, elle s’était renseignée. Elle avait fait l’effort de chercher comment les Moldus pouvaient bien s’habiller pour leurs Jeux Olympiques. Entre diverses tenues étranges – à quoi pouvait bien servir cette tenue blanche, cette épée et ce casque à grillages ? – elle était tombée sur une photo tristement immobile d’une femme en vert et or. Qu’à cela ne tienne, Cara s’était confectionnée la même. Ou plutôt, avait convoqué quatre elfes de maison qui trimaient dans les cuisines pour leur demander de lui fabriquer ladite robe. Elle avait trouvé la tenue posée sur une chaise ce matin, en se réveillant. Tout y était ; la robe affriolante et les chaussures à lames.

    Ce n’était guère pratique. Cara avait mis une bonne demi-heure pour se rendre à la salle de classe. Les patins faisaient un drôle de bruit sur la pierre, comme un grincement désagréable. Mais elle était désormais rendue. Poussant la porte, la voilà qui entre, savoure les regards sur elle, ivre d’attention. Œil désinvoltement tourné vers les élèves, reconnaître quelques têtes. Se tendre un peu en apercevant le géant, grimacer en croisant le regard de la sauvageonne, sourire discrètement à la préfète jaune. Les autres étudiants lui importent peu.

    Elle se place aux côtés d’Elhiya après l’avoir saluée, elle et la professeure. Croiser les bras sur la poitrine recouverte de franges dorées, et murmurer à l’infirmière « Hé bien, où sont leurs tenues de moldus ? »

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Espinosa
Ethan Espinosa
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Ethan Espinosa, Ven 22 Mar 2019, 14:11


Je suis quand même outré par ce que le jeune Serpentard a dit. Ne pas aimer les Moldus est une chose. Les dénigrer en est une autre. C'est comme s'il voulait nous faire comprendre que les sorciers étaient supérieurs aux Moldus. Ce n'est pas parce qu'ils font de la magie que c'est le cas. Disons simplement qu'ils ont beaucoup de facilités, il ne faut pas se mentir. En tout cas, il y a une manière de dire les choses. Un peu de diplomatie et de subtilité, ça aurait été bien pour le coup. Je n'ai pas pu m'empêcher de l'ouvrir, mais ça n'empêche en rien d'être respectueux. Après tout, je ne lui ai pas manqué de respect. Contrairement à lui. Je le déteste. Profondément. Même si j'exagère un peu, c'pas grave, c'est mon ressenti. Et il le comprendra d'une manière ou d'une autre. Quoi qu'il en soit, le débat continu et une jeune Serdaigle prend la parole :

- Si je me souviens bien, il y avait des épreuves de course à pied, de lancer de javelot, de saut en longueur, de course de chars aussi et de courses de chevaux peut-être. Je me souviens plus des dates, mais je sais qu'il n'y avait pas tout en même temps! C'est arrivé progressivement.

Il est vrai que je n'ai pas pensé à ce genre d'épreuves. Je pense à celles qui sont plus... Archaïques on va dire. Quoi qu'il en soit, ce sont effectivement des épreuves qui pouvaient figurer à cette époque. Elle dit que certaines disciplines sont arrivées plus tard et progressivement. Mais je me demande qui est à l'origine de ces épreuves. Il est vrai que même dans mon monde, on ne le sait pas vraiment. C'est bête quand même. Disons voir que ça peut être intéressant comme information. Puis, c'est autour de ma camarade de maison de prendre la parole :

- Ben pourquoi les femmes auraient pas pu y participer ?! Est-ce que les femmes étaient brûlées si elles y participaient ?

Les femmes étaient encore considérées comme des personnes devant s'occuper de la maison et autre. Je ne sais pas si c'est dans ce sens-là qu'on peut répondre, mais ça s'y prête bien en tout cas. Quant au fait des les brûler, je trouverai ça excessif. Mais il faut se souvenir de la période où les Moldus s'en prenaient à ce qu'ils considéraient comme des sorcières. Elles étaient brûlées vives. C'est affreux, rien que d'y penser. Je me souviens encore du moment où on m'a parlé des sorcières de Salem. En réfléchissant à ce qu'elle dit, je suis persuadé que ça n'allait pas aussi loin. Pour participer, il aurait sûrement fallu avoir une autorisation. Un jeune homme prend alors la parole :

- Je sais pas exactement si c'est valable aussi pour les jeux olympiques mais en tout cas j'ai entendu que les stades de football des mondiales étaient souvent construit de manière peu étique car très rapidement et avec de la main d'œuvre sous payée et qu'une fois l'évènement fini, on n'en faisait plus rien et on laissait tout à l'abandon. Ca ne m'étonnerait pas que ce soit pareil pour les stades des jeux olympiques.

Je suis entièrement d'accord avec lui. Il est vrai que les constructions sont souvent abandonnées après une utilisation sur du court terme. C'est bien dommage, puisque rien que la construction, ça impacte énormément sur l'écologie. Pourquoi ne pas faire de la réutilisation ? Un peu comme le recyclage en fait. A croire que certains Moldus aiment dépenser de l'argent inutilement. C'est fortement possible, mais c'est un système complètement stupide. Une jeune Gryffy prend la parole :

- Euh… je ne sais pas si les femmes étaient brûlées, avant, si elles voulaient participer mais je pense qu’elles ont pu officiellement concourir vers la fin du 19e siècle ? Ou alors durant le 20e… ? Je me demandais aussi… est ce qu’il y a déjà eu des sorciers qui ont participé secrètement aux Jeux Olympiques ?

Je suis assez d'accord avec elle. Dans ce qu'elle dit, je suis prêt à parier que c'est vers le 20ème siècle que les femmes ont pu commencer à participer aux JO. C'est relativement tard quand même, tout comme le droit de vote accordé aux femmes en 1944 (sauf erreur de ma part, bien sûr). Je suis sûr que des sorciers ont pu prendre part aux jeux olympiques, surtout pour ceux qui sont nés-Moldus comme moi. Puis, une jeune fille prend la parole. Je reconnais de suite sa voix et j'affiche un large sourire en lui adressant un p'tit signe. C'est Jennifer, fille rencontrée au Parc :

- Je ne peux être que d'accord avec Ethan. Peut être que les moldus ont tendance à abîmer plus la planète que nous n'empêche que certains essaient de trouver des solutions. Et si nous étions sans magie, peut être que nous ne serions pas mieux qu'eux au final... Il me semble qu'il y a eut un vote pour que les femmes accèdent aux jeux Olympiques vers les années 1900.

Je suis rassuré de voir que j'ai un peu de soutien. Elle n'accuse pas un monde ou un autre. Elle accuse les deux de manière impartiale. C'est ça que j'aime. Même si certains essaient de trouver des solutions, il faut se dire que ce n'est pas simple quand même, bien au contraire. Je pense que tout le monde devrait y mettre du sien, mais ce n'est pas gagné. Certains s'en moquent complètement, ce qui est désolant à vrai dire. Mais que peut-on y faire ? L'humain est parfois un peu bête. Le professeur prend ensuite la parole :

- Je ne pense pas qu'il veuille mettre tous les Moldus dans le même panier. Il soulève simplement un fait qui concerne la communauté Moldue en général

Personnellement, ce n'est pas vraiment l'image renvoyée. Mais, je ne vais pas commencer à contester, sinon, ça peut aller trop loin. Passons ce détail.

- Ca vous travaille le cerveau, tout ça ! Donc reprenons dans l'ordre ! Concernant ta question, je pense que ça dépend à quelle pollution tu fais allusion. Si tu parles des déchets qu'on peut voir dans les rues Moldues, par exemple, ceux-ci n'affectent que peu les villages complètement sorciers -même si, soyons réalistes, les sorciers ne sont pas des sains non plus, nous aussi, il nous arrive de laisser traîner quelques petits déchets. Pareil, toutes les nuisances sonores ou les nuages dus aux moyens de locomotion Moldus n'atteignent que peu Pré-au-lard, par exemple. En revanche, gardons en tête que nous vivons sur la même planète. Donc les effets de la pollution à plus grande échelle et dans un temps plus long nous impactent forcément. Le réchauffement climatique et la terre qui souffre, nous en faisons malheureusement les frais.

Oui, la communauté Moldue est assez réputée pour polluer. C'est une chose. Mais les sorciers aussi, donc tout le monde est sur le même pied d'égalité. Donc j'avais raison. Certaines nuisances sont vraiment problématiques pour nous tous, ce qui est normal. Le réchauffement climatique cessera quand les gens auront compris qu'il n'y a pas lieu de polluer la Terre.

- A ma connaissance, il n'y a pas eu de sorciers -ou, en tout cas, qui se sont revendiqués comme tels ensuite- qui ont participé aux JO. Evidemment, ça n'est pas exclu. Tant que la personne n'utilise pas sa magie... mais il aurait fallu avant cela qu'elle se fasse reconnaître comme sportive ou sportif de haut niveau dans son pays d'origine, donc qu'elle ait vécu, travaillé dans le monde du sport Moldu pendant longtemps. C'est pas impossible, en soi. Mais ça me paraît compliqué

Je suis un peu mitigé pour le coup. Comme je l'ai pensé plus tôt, si la personne est née-Moldue, elle a déjà une large connaissance de ce monde, ce qui semble logique en soi. La seule difficulté qui peut se poser étant celle d'être reconnue comme un sportif de haut niveau. En effet, même si on est né-Moldu, on fait quand même nos études de sorciers (normalement). Donc on s'éloigne du monde d'origine.

Ethan a évoqué la fonction de divertissement des Jeux Olympiques. Mais dans l'Antiquité, c'était avant tout une façon de célébrer le dieu Zeus. C'était aussi un moment de rassemblement, de trêve : toutes les guerres entre cités devaient cesser à cette occasion. Pour les épreuves, vous en avez évoquées pas mal, je n'y reviens pas. La photo en noir et blanc ! Cette fameuse photo ! Il s'agit de Jesse Owens, un athlète américain qui a remporté quatre médailles d'or aux JO de 1936, à Berlin. Une légende raconte que le chancelier Adolf Hitler -un très méchant Moldu du XXème siècle- aurait refusé de lui serrer la main parce que Jesse Owens est un Afro-américain.

Encore une chose apprise : c'était une façon de célébrer Zeus. Elle me complimente, ce qui me fait plaisir et sourire. Lorsqu'elle évoque Adolf Hitler, je suis étonné. Je ne pensais pas qu'on en parlerait à ce cours très honnêtement.

- Les femmes n'étaient pas brûlées, non. Néanmoins, la participation aux jeux leur a été interdite pendant longtemps. Jennifer a donné une très bonne date, 1900, première participation féminine -du moins officielle- aux Jeux Olympiques ! Nous avons évolués pendant des siècles dans une société faite par et pour les hommes. Rien d'étonnant à ce que le sport leur ait longtemps été réservé. Pour la petite anecdote, certains Moldus affectionnent un sport qu'on nomme Golf. Celui-ci n'a été ouvert aux femmes qu'à la fin du XXème siècle. Et son nom même les excluait puisque Golf signifie Gentlemen Only Ladies Forbidden (Hommes seulement, femmes interdites). Enfin, pour le dernier point, vous avez parlé de l'écologie. Très importante notion. La construction des stades, qui nécessitent de l'espace (donc de déloger parfois des gens), tout ça pour les abandonner ensuite, c'est quelque chose qui a longtemps fait débat. D'ailleurs certains journaux moldus sortis à l'occasion des JO de Londres reviennent sur ce fait. Aujourd'hui, les nouvelles technologies étant mises à l'honneur, les jeux peuvent être délocalisées et retranscrits en trois dimensions dans des stades à dimensions réduites.

Je ne comprends pas qu'on ait pu interdire les jeux aux femmes. C'est stupide de faire ça. A l'époque, les femmes étaient considérées comme inférieures à l'homme, ce qui n'est pas le cas. Chacun a des compétences dans tel ou tel domaine. Et c'est tout. Après tout, il faut de tout pour faire un monde. Les femmes doivent avoir autant de droit que les hommes. Pour l'anecdote du golf, je ne m'y attendais pas. Je suis assez surpris quand même. On doit vraiment passer pour des méchants aux yeux des femmes... Le fait de déloger les gens seulement pour un endroit utilisé temporairement est révoltant. Certaines familles ont vraiment du souffrir injustement.

- L'heure tourne, je ne vais pas avoir le temps d'approfondir davantage. Néanmoins, si vous avez des questions, si vous voulez en discuter plus posément, n'hésitez pas à venir frapper à mon bureau hors de vos heures de cours ! En attendant, nous allons pouvoir passer à la suite. Et pour ça, j'ai une petite surprise pour vous. Les JO s'ouvrant à Londres pour cette saison, j'ai décidé de vous emmener en excursion ! Je ne serai pas seule à vous accompagner, évidemment. On attend que le reste de l'équipe arrive et je vais donner toutes les instructions à suivre A LA LETTRE si vous voulez pas crever dans un monde plein de Moldus !

En vrai ? Une sortie ? Chez les Moldus ? Mais c'est génial ça. Moi qui voulait absolument assister aux jeux olympiques au moins une fois dans ma vie, je ne suis pas déçu. Loin de là. J'ai hâte !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charlotte Day
Charlotte Day
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Charlotte Day, Sam 23 Mar 2019, 17:42


Blablabla. La brune cause sans cesse. Elle doit avoir soif. Je sais comment je vais l’appeler. Le moulin à paroles. Mais uniquement dans mon esprit. Par crainte de me faire gronder. Quoiqu’elle a dit qu’on pouvait. La nommer comme on voulait. Fausse liberté de donner. Je prendrai pas le risque. Je sais d’avance que ça lui plairait pas. Aussi gentil qu’est ce monstre. Il reste un professeur. Une figure d’autorité. Capable de me remettre à ma place. Au moindre écart. Elle s’est enfin mise sur stop. Mon cerveau la remercie. Elle annonce la suite. On va sortir. Pas dans le parc. Pas dans la Forêt Interdite. On va carrément  à Londres ! Je donne un coup de coude à mon voisin. « J’ai bien entendu, Haïko ? On va à Londres ?! » Si elle dit vrai, je suis ravie. Je suis souriante. Je me moque des consignes. Je connais ce monde. J’y habite hors de l’école. Mon pensionnat s’y trouve. Ainsi que mon ancienne maison. La demeure de mes parents.

L’infirmière fait son entrée. Confirmant les paroles de l’enseignantes. Voici le reste de l’équipe. Je me lève. Pressée de quitter cette salle. Quand arrive la statue. Le pire monstre de l’école. Déguisée en princesse ridicule. Dans sa robe verte brillante. Le tout dressé sur des patins. A glace. J’éclate de rire. C’est plus fort que moi. Je suis pliée en deux. Des larmes de joie en coule sur mes joues. Je me calme difficilement. « Vous devriez sortir plus souvent de votre grotte pourdlarienne Miss De Lanxorre… Vous allez vous faire mettre à l’asile vue votre tenue ! » Mes pouffements reprennent de plus belle. Quelle inculte. Et c’est directrice adjointe ça ? C’est à se demander comment elle a été recruté. Miss Benbow doit guère être mieux. Niveau médiocrité. Les deux font la paire. « J’ai une info pour vous… Dans patins à glace, y a glace… » Je sais qu’elle est pas futée. Mais quand même. Elle a fait fort. J’ai ma dose de rire pour le mois. Je la remercie pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4

 Cours n°1 - Les Jeux Olympiques

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Etude des Moldus-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.