AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 1
Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Historia K. Helsing, le  Mer 11 Déc - 21:23


Saison 29, Automne.





Ses yeux s'ouvrirent brusquement. Tout le monde dort ici, il est temps de mettre son plan à exécution. Elle se lève de son lit avec la discrétion d'un félin, rassemblant doucement ses affaires dans un silence pesant. Pas besoin des robes de sorcières, chaudrons et autres conneries, ses affaires modus suffisent Car oui, Historia avait enfin décidé de s'enfuir et de rentrer chez elle. Terminé de secouer sa baguette sans que rien ne se passe, les regards noirs des professeurs, les moqueries de élèves, la solitude, ou ne plus voir sa sœur. Tout ça allait bientôt devenir un mauvais rêve, quelque chose qui au fil du temps ne semblera ne s'être jamais produit.

Ainsi elle descend les longues marche de la tour, sa petite valise à la main. Avec un peu de chance elle trouverait vite la sortie, et aurait disparu avant l'aube. Elle n'avait aucune idée de comment elle ferait en dehors du château, mais elle improvisera. Sa détermination l'emportera, et surtout son envie de liberté. Ses camarades de chambre ne remarqueront probablement pas son absence, ni même les élèves de sa classe ou les professeurs, ce qui lui laisse une marge de temps supplémentaire.


Elle s'arrête un instant, contemplant les couloirs vides un pincement au cœur. Peut être que si elle avait su s'intégrer ici elle aurait passé de bons moments, riant elle aussi avec les autres tout en allant en direction du parc pour réviser. Mais hélas elle n'avait jamais était douée pour ça, encore plus qu'en magie, alors inutile de s'attarder sur une vie qui n'arrivera pas. Ce n'était plus une enfant après tout. Alors avec un long soupire, elle continue sa route.


Dernière édition par Historia K. Helsing le Jeu 26 Mar - 13:13, édité 1 fois
Antoine Robertson
Antoine Robertson
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Antoine Robertson, le  Mer 11 Déc - 23:06

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Violence (psychologique)





Ceux qui respectent le règlement
Ne le respectent pas correctement

Sombre est la nuit
Sombre est la peur
Sombre est mon âme
Sombre est mon coeur
Seul dans la pénombre
J’attends mon heure arriver
Mais chaque soir c’est le même refrain
Attendre, attendre et encore attendre
La mort ne vient jamais
Elle m’esquive et se cache
Pourtant je n’ai rien d’effrayant
Je veux juste qu’elle me touche
Qu’elle me prenne dans ses bras
Je veux la savoir près de moi
Je ne suis plus rien sans elle
Nous sommes fait l’un pour l’autre
Je suis le cheval, elle est la cravache
Je suis le mouton, elle est le loup

L’enfant terrible a les bras écorché par les ronces
Il n’a pas peur de l’orange, sur sa route tous ses feux sont orages
Lui fais pas la morale, il sait déjà qu’il n’a pas raison

J’avance dans l’obscurité en quête d’un chemin
Je suis une ombre
Mais visiblement je ne suis pas seul
Il y a du bruit
Des chuchotements dans ma tête ?
Non, des battements
J’entends les fracas de mon coeur
Ma poitrine est en feu
Je vais bientôt exploser
Quand soudain, tu es là
Loin devant moi mais si proche
Mes yeux de chats te voient
Je te sens, je te flaire, tu es là
Juste devant moi
La traque peut commencer
Mes pas deviennent légers
Mes sens s’éveillent
La proie se dresse non loin de moi
Et ce soir, la mort va accueillir une nouvelle victime
Mais pourquoi vouloir te chasser ?
C’est moi que la mort doit trouver

Il s'met à l'ombre pour méditer
Il sait qu'si demain il part la Terre continuera de tourner

Cette traque est longue
Cela vaut-il le coup ?
Tant de sacrifice pour un maigre butin
Mais je n’ai plus rien à perdre
Plus rien à espérer
Je suis là, elle est là
Nous sommes là
Maintenant
À cette instant présent
Mais cette dalle mal ajustée est également présente
Le contact est lourd
Mes pieds s’entremêlent
Devant moi, le mur
Direction l’enfer
Le choc est terrible
C’est mort maintenant
La proie va s’enfuir
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Historia K. Helsing, le  Jeu 12 Déc - 18:32

Le silence commence à devenir pesant. Être seule dans ces couloirs remplis de fantômes et d'histoires ne la rassure pas, son pas s'accélère. Il fallait déguerpir avant de se faire attraper  surtout  avec une valise à la main, trouver une excuse serait difficile. Elle n'avait d'ailleurs pas pris la peine de prendre sa baguette, celle-ci était posée bien sagement sur son son lit. De une elle ne savait pas s'en servir, et de deux ils auraient pu la retrouver avec.

Elle frissonne. Une désagréable sensation d'être observée la submerge. Un fantôme, de la paranoïa, une méthode du concierge ? Dans tous les cas la serdaigle n'aime pas ça, son insctint lui souffle de filer sans demander son reste. Mais c'était peut-être seulement un chat, ils grouillent beaucoup dans le château. Elle-même aurait rêvé d'en avoir un, mais sa mère lui avait répondu sèchement que ça aurait été un frein à ses études. Si elle savait.

Un bruit soudain se fait entendre. Historia sursaute en poussant un petit cri, cette fois ça ne pouvait être un chat, ils sont beaucoup trop discrets. Ses mains commencent à trembler, elle sent son cœur tambouriner sauvagement contre sa poitrine. Quelqu'un l'avait vu. Ses pensées s'accélèrent soudainement, que faire ? Si c'était le concierge ou un élève cafardeur elle était cuite, et courir aurait été suspect. Il ne lui reste plus qu'une solution. La jeune fille soulève brutalement son sac, avant de le jeter avec forcer au bout du couloir. Ainsi aucune preuve de ce qu'elle comptait faire.

Sa détermination avait pris le dessus sur sa crainte. Il était hors de question qu'elle se fasse attraper à se faire la malle, elle aurait été surveillée par la suite. Ça ruinerait toutes ses chances de réussir dans le futur. Et ça jamais.

- Hum...il y a quelqu'un ? Je me suis perdue.
Antoine Robertson
Antoine Robertson
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Antoine Robertson, le  Jeu 19 Déc - 22:07

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Autodéstruction, Erotisme, Insultes/Vulgarité, Violence (psychologique)





On se retrouve à minuit, comme les aiguilles de ma montre
J'attends que tu meures, pour m'tatouer ton prénom

J’ai mal
Mes pieds ont mal
Tu ferais un excellent agent secret
Mais dans une série B
Inspecteur La Boulette
Voilà ton nouveau surnom
Le sang commence à couler dans ma chaussette
Chaque goutte qui tombe me rapproche un peu plus de mon but
La mort
Mais à ce rythme là, j’en ai pour 1 mois
Cette douleur physique me permet de vivre
Que c’est bon de souffrir
Ça m’empêche de commettre l’irréparable
C’est une chance pour toi
Un peu de répit, voilà ce qui t’attends
J’imagine déjà ton corps
Il ruisselle de sang
Cette odeur pestilentiel qui émane de toi
Ces membres déchiquetés qui tombent en lambeaux
Je pourrais prendre ce liquide noir
Celui qui sort de ta gorge
Pour me rincer le visage
On deviendrait alors les meilleurs amis du monde
Les deux faces d’une pièce
Moi la vie, toi la mort
On serait inséparable
Unis jusqu’à la destruction complète de ton corps
Mais cette pu*ain de douleur m’empêche de bouger
J’entends ton cri
Je sens un objet s’écraser près de moi
Tu m’as entendue
Tu attends avec peur l’arrivée du démon
Et bien tu vas être déçue
Que dit-on au Dieu de la mort ?
Not today
Tu as de la chance
Ce soir tu vas vivre
Enfin ton corps
Parce que ton âme je vais m’en délecter
J’ai mal
Je force
À tâtons je m’approche de toi
Je peux désormais te sentir
Tu es là, à moins d’un mètre de moi
Nous sommes là tous les deux
L’obscurité nous embrasse
D’un murmure, je souffle :
« La nuit est sombre et pleine de terreur »



Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Historia K. Helsing, le  Ven 24 Jan - 21:45

Elle ne devenait pas folle, il y avait bien quelqu'un près d'elle. Trop près d'elle. Tétanisée elle n'ose plus faire le moindre mouvement, quelque chose au fond d'elle lui disait que ce n'était pas un préfet ou le concierge. Un loup ? Une créature magique ? Un somnambule ? Pourquoi il fallait que ça arrive maintenant. Elle réfléchissait à toute allure, si cet élève lui voulait du mal elle ne pouvait pas se défendre, sauf courir peut-etre, et puis elle savait très bien que même blessée elle ne rentrerait pas chez elle, ça ne ferait que la ralentir. Elle retient son souffle à mesure que la chose approche, chose pas très discrète au passage. L'ombre commence à se dessiner, c'était bien un élève ! Mais que faisait-il là, il cherchait les cuisines ou le dortoir des filles ? Elle ne préfère pas le savoir. Il continue d'avancer, Historia elle ne bouge pas, pas par courage mais au contraire car la peur la bloque, en voilà une belle façon de mourir. Dans les couloir sombre du château au milieu de la nuit.

Il semble s’être s’arrêter. Que va-t-il faire ? Elle attend, avant d'entendre sa phrase poétique. Une blague ou une menace, ça pourrait bien être les deux, le noir l’empêche de voir l'expression de son visage. Étrangement la peur quitte son corps et esprit soudainement, pourquoi bonne question, le trop plein d'adrénaline peut-etre, mais actuellement elle ne ressent plus rien. Ses mots s'échappent de ses lèvres sans qu'elle puisse les contrôler.

-Oh non, je trouve le jour bien plus terrifiant moi. Car la nuit on ne croise personne, elle nous enveloppe tous.
Fantôme de Poudlard
Fantôme de Poudlard
PNJ
Fantome de Poudlard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Fantôme de Poudlard, le  Ven 31 Jan - 2:00

Cuthbert Binns était un ancien professeur, toute sa vie, il l'avait consacré à l'enseignement et même une partie de son après-vie y avait été dédiée. La légende raconte, qu'un jour dans la salle des professeurs, il s'était endormi pour faire une sieste avant de repartir donner classe, oubliant son corps derrière lui.

Il avait continué son mandat de professeur pendant quelques décennies avant d'être mis à l'écart, l'école ayant voulu donner un second souffle à l'histoire de la magie qui souffrait d'abandon chronique après les BUSE.

Son travail de professeur lui ayant été retiré, il errait dans les couloirs à essayer de faire leçon à des élèves de passage. Mais sa voix lente et monotone faisait fuir les étudiants qui l'évitaient religieusement.
Frappeur
Ce soir il se baladait parmi les ombres des couloirs vides, sans aucun but, quand il croisa la route de deux enfants nocturnes. Sans vraiment se poser la question de s'il allait les déranger, il s'approcha d'eux et commença à débiter un cours improvisé.

Vous saviez que les 4 fondateurs de maison, ne voyaient pas la magie de la même manière et que même s'ils ont bâti ce grand château ensemble, ils ont longtemps eu des différends sur la manière d'enseigner et à qui.
Castielle Colt
Castielle Colt
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Castielle Colt, le  Sam 14 Mar - 13:53

- Intervention Préfectorale  Play Boy  -


Une nuit de plus, une ronde de plus. Quand elle quittera ce château, Castielle pourra dire sans mentir qu'elle l'avait parcouru de long en large et en travers ! Sa dernière intervention remontait à quelques semaines, en compagnie de sa collègue Zélie, elles avaient refroidi les élans romantiques de deux loustics qui se croyaient plus intelligent que tout le monde à essayer de se faufiler dehors en pleine nuit. Pfff, quand est-ce que ces abrutis comprendront que les couloirs sont sous surveillance constante, que ce soit de la part des profs comme des membres de Directions ? C'était pourtant pas un secret ! Mais non, tout le monde pense pouvoir passer entre les mailles du filet.
Manque de bol pour elles et eux : Castielle était une excellente pêcheuse.

D'ailleurs, deux poissons clown étaient en ligne de mire. Comme tous leurs prédécesseurs, ils sont persuadés qu'ils n'ont pas besoin de faire l'effort de chuchoter et que leur discrétion les sauvera. Sauf que leur causette résonne dans les couloirs et qu'on pourrait les localiser rien qu'au bruit !
Alors quand un troisième larron s'y met, encore moins discret car ayant perdu depuis longtemps la notion de furtivité avec celle de vie, rien ne s'arrange.

« On s'en branle, Casper ! Retourne embêter un mort du coin, je dois botter le cul de ces deux-là »

Rapide jaugeage des deux concernés : une blonde aux habits moldus, un brun au regard un peu chelou.  

« Alors qu'est-ce qu'on a ici ? Des amoureux en quête de sensations ? »
Castielle n'a beau pas être experte en la matière, elle serait tentée de dire que non. Mais au final peu importait leurs intentions de départ, la sanction sera la même.
« Ça manque d'originalité tout ça et ça va vite avoir mal aux oreilles, c'est moi qui vous l'dis ! », sourire en coin, satisfait de sa menace pas si cachée.

Y a pas à dire, le boulot de préfète est éreintant mais bon sang dans ces moments-là, ça vaut tellement le coup de pas ou peu dormir la nuit !
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Historia K. Helsing, le  Mer 25 Mar - 20:54

Elle sursaute soudain, une voix derrière elle commence un discours sur les fondateurs de maisons, elle se retourne brusquement. Qu'est-ce que ? Un fantôme. Un simple fantôme. Le jour de son arrivée elle avait pour habitude de les craindre, voire même de les éviter. Maintenant elle avait juste...de la peine pour eux. Errer sans but des siècles et des siècles, sans pouvoir rejoindre l'autre monde. A quoi bon ? Mais Elle se contente simplement de sourire poliment.

- Je l’ignorais, merci de l'information.

Évidemment qu'elle le savait, elle n'était pas Serdaigle pour rien, et à part lire, ici elle n'avait pas grand chose à faire. Mais qu'importe, elle avait pour le moment d'autres préoccupations que le tourmente des fantômes. La peur la saisit de nouveau, savoir que son plan avait échoué était insoutenable, elle qui était si près du but. Non, ne ce n'était pas encore raté, il était hors de question d'abandonner maintenant c'était peut-etre sa dernière chance. Qui sait ce qu'il adviendra après ça.

Elle sursaute, une autre voix. Féminine cette fois. Rowenna ? Elle se retourne, une élève, une jaune cette fois. Et une préfète, voilà un autre type d'emm*rde. Mais bordel qu'est-ce qu'elle faisait ici ? Insomnie ou réel plaisir à vouloir traquer ? Son regard se baisse vers son insigne, la réponse était sans doute là. Des amoureux hein..peut-etre que la solution était là, pour pouvoir s’en tirer avec une simple retenue et perte de points. Il ne fallait surtout pas qu'elle sache la vérité, alors elle prend son regard gênée et enfile sa petite voix.

-Oui...je suis navrée, je voulais juste le rejoindre. Je sais que je n'ai pas respecté le règlement, mais je suis prête à en assumer les conséquences.

Il va s'en doute dire quelque chose pour la balancer, mais pas d'inquiétude tout son plan est déjà prévu.
Castielle Colt
Castielle Colt
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Castielle Colt, le  Sam 11 Avr - 21:02

Les bras croisés, le regard inquisiteur, Castielle prenait ici sa plus belle pose de juge et bourreau. Ainsi donc elle avouait de suite ? Comme ça ? Sans effort ? Pff, c'était des plus décevant ! La préfète aimait qu'on lui résiste un minimum, qu'elle ait au moins le plaisir de voir l'autre se plier à sa volonté, de le voir s'avouer vaincu après un bras de fer. Il y avait toutes sortes de fugueurs, au moins qu'il y en avait d'abrutis (y avait peut-être corrélation là-dessus tiens!) et depuis son entrée en fonction, la Poufsouffle avait eu tout le temps de les catégoriser en listes distinctes. La fille s'inscrivit donc au bas de celle des chiffe molle, ne cherchant ni à se cacher ni à démentir. Ni à négocier, les négociateurs étaient les plus drôles de tous ! Dommage qu'ils soient si peu... Les fuyards étaient les plus nombreux, en revanche, en plus d'être les plus chiants.

Les iris noisettes de Castielle passa de la fille au garçon. Il tenait bien sa langue lui ! Si c'était son copain, la demoiselle devait être sacrément déçue par son manque de courage. Pas un mot pour défendre sa dulcinée, pas un regard, rien. Si elle était à sa place, ce qui ne serait sans doute jamais le cas, la sorcière lui aurait mit copieusement son poing dans le bide. De quoi lui apprendre à la respecter un peu à assumer ses actes. Le dernier couple qu'elle avait attrapé en flagrant délit était nettement plus soudé que ça.

« Mouais, ton Jules n'a pas l'air... Bref. », ne préférant pas terminer cette phrase, Castielle enchaîna sur sa partie préférée de ce petit jeu préfectoral : la menace avant la punition. « Et à ton avis, mistinguette, quelles seront ces fameuses conséquences ? Hum ? Plutôt "jetée la tête la première dans le lac" ou plutôt "remontée à ma salle commune à coups de pied aux fesses" ? C'est que je suis pas encore décidée, je te laisse trancher pour une fois ! »
Oh c'était pas sa réplique la plus inspirée, elle avait déjà fait mieux. Mais que voulez-vous, à force de devoir inventer encore et encore des phrases choc, elle commençait à épuiser son stock ! Même si le coup du lac restait son petit chouchou. Un jour, oui elle en rêvait, un jour elle tombera sur quelqu'un qui la défiera. Quelqu'un qui ne prendra pas ses mots au sérieux. Quelqu'un qu'elle pourra vraiment aller balancer dans le lac. Ce jour-là sera sans doute un des plus beaux de sa vie !
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Historia K. Helsing, le  Jeu 23 Avr - 22:43

Elle devait aimer posséder cette sensation de pouvoir. Avoir l'opportunité d'errer dans les couloirs la tête haute sans craindre les représailles, pouvoir faire des leçons de morales, donner des punitions... J'imagine que cette insigne devait donner un pass droit. Si la jaune pouvait ressentir toute la haine qui saisissait historia à cet instant même, elle ne s'en relèverait pas. Cette fille venait de lui casser son plan soigneusement prévu depuis des semaines, l'empêcher de rentrer dans son monde auprès de famille, et en plus lui faisait une leçon de morale. Elle est soudainement envahie par quelque chose de bizzare, se rendant soudainement compte que sa main tremble, Historia se ressaisit brutalement.

-Va pour la deuxième suggestion. Vu que mon Jules ne pourra pas me procurer ce soir les sensations tant désirées autant que je ne me sois pas levée pour rien.


Tentative de paraître plus sereine qu'elle ne l'était, et petite provocation également, juste pour le plaisir, elle était particulièrement douée pour ça. Elle voulait paraitre à des yeux comme la Juliette qui n'avait rien d'autre à se reprocher que de vouloir voir son prince
Anxieuse, elle jete un furtif regard vers l'endroit où a été balancée précipitamment sa valise, il fallait qu'elle trouve un moyen de la récupérer avant que les élèves se ne se réveillent. Il lui fallait élaborer un plan pour faire en sorte que cette soirée-là passe inaperçue. Elle pouvait lui balancer un sort et s'enfuir vite, ça serait sa parole contre la sienne après tout...enfin presque. Elle soupire et tente la méthode négociation. Pour le moment.

- Mais sinon on peut passer cette étape, et je vais rentrer tranquillement dans mon dortoir. Et je ne sais pas...vous n'aurez qu'à me donner des lignes à copier demain ?
Castielle Colt
Castielle Colt
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Castielle Colt, le  Sam 25 Avr - 16:44

LA de Riley Callaghan, préfète des Serpentards

La baignade dans les eaux nocturnes du lac n'était pas pour cette fois. Pas encore. Castielle devra une fois de plus prendre son mal en patience sur ce coup-là mais elle ne désespérait pas : un jour quelqu'un la tentera un peu plus fort que les autres et piquera une tête bien méritée dans la vase et les algues salées. La blondinette préférait la méthode douce, son masque de flegme anglais sur le visage mais la préfète voyait bien qu'elle était aussi tendu qu'une corde d'arbalète. Si elle avait été du même sang qu'elle, la fille lui aurait mis son poing dans le bide puis un coup de genou dans les dents avant de continuer son chemin. Quand elle était simple élève, aucune figure d'autorité n'aurait su la contenir à part quand ça dégénérait vraiment trop. Comme la fois où Fañch et elle avait foutu le feu dans un couloir du cachot en se battant. Ou alors c'était Anthony, le Dirlo des Pouffys de l'époque, qui l'avait allumé ? Elle ne se souvenait plus trop bien. Par contre elle se rappelait qu'elle avait gagné, ça oui.

Mais non, les Européens sont des refoulés de premier ordre. Ne pas faire de vague ou de scandale, toujours garder cette apparence de calme, ça avait le don d'énerver encore plus Castielle. Les émotions, à force de les garder à l'intérieur, ça finit par exploser au moment le moins opportun, quand est-ce que les gens comprendront ça ? En tout cas la Juliette du soir tentait de tirer le meilleur parti de la situation. Si ses muscles trahissaient son état véritable, elle n'en perdait pas moins sa langue. Et le pire c'est qu'elle pensait pouvoir choisir elle-même sa punition ! Non mais la bonne blague ! Qui lui a mis une idée pareil en tête ? Ah oui, une de ses phrases à elle. Mais qui écoutait Castielle au pied de la lettre si ce n'est les gens qui ne la connaissent pas bien ?
« Ouais bien sûr ! Et tu veux pas cent balles et une chocogrenouille aussi tant que t'y es ? T'es pas suffisamment intelligente pour rester dans ta salle commune mais tu veux que je te fasse confiance pour y retourner bien sagement ? Tu me prends pour une truite ? Je vais te coller aux basques jusqu'à ce que la porte de ta salle se referme sur ton derrière de fugueuse, voilà ce que je vais faire. Quant à ton Roméo, une collègue va pas tarder à venir le chercher. ». Sourire entendu tandis que Castielle plie une note à la va-vite avant de l'envoyer valser dans l'air. Telle une tête chercheuse, le papier file à toute vitesse prévenir Riley qu'un de ses serpentins s'est égaré par ici.

La préfète remonta ses lunettes sur son nez et rapprocha son visage de celui de sa désormais prisonnière, plissant ses yeux noisettes derrières ses verres à la couleur suspicieuse. Elle était pas nette, la demoiselle. Puis elle avait pas l'air franchement transcendée par l'amour non plus. Le dernier couple qu'elle avait coincé de la sorte était plus démonstratif que ça tout de même !
« Puis c'pas avec des lignes à copier que tu les auras, tes sensations fortes, p'tite maline. Allez, de quelle maison t'es ? Pas une Pouffy, ça c'est sûr, mais ta tête me dit quand même quelque chose alors magne-toi. Et me ment pas hein ! Y a qui ont déjà essayé, ils ont eu de sérieux problèmes, je peux te le garantir ! »

Si elle n'était pas de sa maison à elle, ça se jouait entre Gryffondor ou Serdaigle. Et si elle avait été Serpentarde comme son binôme, elle aurait dit "notre dortoir", pas vrai ? M'enfin dans les deux cas, la perspective de la montée à venir n'enchantait pas du tout Castielle. L'ascension des interminables escaliers montant jusqu'aux tours les plus hautes du château allait commencer.
D'un regard en arrière, Castielle vit que le garçon avait été pris en charge par sa préfète, sans un regard pour sa douce. Elle n'était donc définitivement pas Verte.

Elle avait de la chance Riley, leur salle commune était juste à côté ! Encore une fois, c'était elle qui se tapait tout le sale boulot. On devrait installer des ascenseurs dans ce foutu château, ça rendrait son travail beaucoup plus simple et agréable !
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Historia K. Helsing, le  Dim 26 Avr - 12:31

La jaune s'énerve, elle n'avait visiblement pas aimé sa petite blague. Elle avait l'air de quelqu'un qui avait l'air de vouloir être pris au sérieux, peut-etre même avait-elle envie de la voir trembler ou fondre en larmes. Mais elle n'avait plus du tout peur à présent, au contraire, cette garce en face d'elle qui voulait jouer les petites cheffes l'ennuyait au plus au point. Et commençait même à l’énerver sérieusement. Mais d'un coté... cette fille avait l'air prompt à s'emporter facilement, et Historia avait envie de s'amuser un peu, une petite vengeance personnelle pour avoir gâché son plan. Elle se contente d'hausser simplement les épaules d'un air indifférent quand elle lui apprend que le vert va être reconduit dans son dortoir.  La blonde ne prit même pas la peine  d’être triste quand ce fut le cas, elle avait l'air d'avoir déjà remarqué que ce n'était pas le grand amour de toute façon donc à quoi bon .

- Je suis de Gryffondor, ce genre de comportement est caractéristique à notre maison après tout...Allez cours maintenant !

Sa phrase à peine terminée, qu'Historia prend ses jambes à son coup à toute allure et un rire s'échappe de ses lèvres. Au moins si elle arrive à échapper à sa vue elle avait l'espoir que la préfète parte vers le dortoirs des lions pour la rechercher, et dans le pénombre il y avait une chance qu'elle n'ait pas suffisamment aperçu son visage pour le mémoriser, donc il se peut qu'elle recherche une blonde de chez les rouges le lendemain.  Envahie par l’adrénaline elle court le sourire aux lèvres,  ce n'était certes pas une grande athlète mais elle jouait souvent avec sa petite sœur au loup ou à d'autres courses poursuites sorties de leur imagination. Elle avait donc quand même un minimum d'endurance et de rapidité, et surtout d'espièglerie. Mais actuellement c'est principalement  l'adrénaline et le sentiment de liberté qui lui donne des ailes, elle sent même l'air battre dans ses oreilles. Bien évidemment elle n'était pas assez folle pour courir en ligne droite, un sort était vite arrivé. L'aigle court donc en zigzag imprévisible, partant parfois d'un coup à gauche, se penchant même parfois en avant pour réduire le zone de tir.  Et bien évidemment dès qu'elle voyait une issue ou un couloir qui change de direction, elle l'emprunte, les murs pendant le virage font une autre barrière suffisante.
Castielle Colt
Castielle Colt
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Castielle Colt, le  Sam 9 Mai - 22:16

Castielle grommelait intérieurement à l'idée de devoir monter tout en haut du château. Elle l'avait déjà fait tant de fois et chacune d'entre elle avait été un calvaire. C'est dans ces moments-là qu'elle était bien heureuse d'être à Poufsouffle ! Même si elle ne comprendrait jamais la décision du Choixpeau, sur ce point-là elle ne pouvait que lui en être reconnaissante. Les coussins moelleux des fauteuils, la lumière toujours claire et chaude venant du ras du parc, les odeurs de fleurs et des plantes aromatiques ornant les murs et étagères. Tout ça rendait la salle commune des Poufsouffles une vraie petite tanière aux bonnes ondes. Si elle avait su transplaner, la préfète aurait déposé sa prisonnière manière expresse avant de réapparaître en bas en un clin d'oeil. Malheureusement elle ne savait toujours pas transplaner seule. Et puis de toute manière on ne pouvait pas le faire à Poudlard sans autorisation exceptionnelle. Cette école craignait vraiment.

C'est avec tout ça dans le crâne que la préfète fut prise de court par la fuite de son otage. Elle qui s'était si vite rangée dans la liste des baisseurs de bras, la voilà qui détalait comme une Speedy Gonzales des temps modernes ! Ces quelques secondes de latence étaient dramatiques : l'autre prenait de l'avance !
« P*TAIN ! »
On lui aura tout fait dans cette école, vraiment ! Courir dans les escaliers à toute vitesse, sprinter pour rattraper quelqu'un qui s'enfonçait dans la forêt interdite, arracher deux gamins en train de se rouler par terre à se donner des coups de baguettes comme si c'était des shuriken. Non, vraiment, on lui aura tout fait ! A sa sortie, sur ses ASPIC elle méritait largement le diplôme annexe d'assistante maternelle, avec toute l'expérience accumulée avec ces morveux.

La fugueuse courrait vite mais Castielle avait de l'entraînement sur la durée. Elle finirait bien par fatiguer avant elle. Et puisqu'elle voulait jouer la maline, la préfète n'allait pas se gêner : la guerre était déclarée !
#Petrificus Totalus et autres #Impedimenta fusaient dans tous les sens. S'écrasant sur les murs ou les dalles du château, ratant de loin ou frôlant de peu sa cible. Castielle ne cessait de jurer tout en poursuivant inlassablement sa fugitive.
« Cours tant que tu peux, chaton ! Dés que je t'attrape tu vas morfler ! » Avertissement résonnant entre les pierres des couloirs, se répercutant en écho. Elles allaient réveiller et ameuter tout le château si ça continuait comme ça. Dans d'autres circonstances tout ceci aurait pu être marrant. Ou peut-être que ça l'était déjà un peu ? Mais Castielle refuserait de l'admettre à haute voix, ça c'est sûr !
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Historia K. Helsing, le  Lun 25 Mai - 10:06

Elle n'avait jamais connu un moment aussi drôle de toute sa scolarité. Bon elle n'avait fait qu'un an mais tout de même. Ça changeait du quotidien et de ces longs cours monotones à gratter un parchemin. La petite n'avait jamais connu l'adrénaline non plus, sauf peut être quand elle ramenait une mauvaise note chez elle, le trajet sur le chemin du retour en devenait soudainement si long. Ou parfois quand elle faisait une petite bêtise à l'école, les enseignant pouvaient parfois appelez chez eux. Alors là encore sur le chemin du retour c'était les interrogations pour savoir qui avait été appellé ou non.

L'aiglonne n'est pas stupide, et connait ses limites surtout en sport. Elle sait qu'elle ne pourra pas continuer longtemps sur cette lancée elle doit semer rapidement son adversaire. Cherchant rapidement un moyen de le faire elle remarque un visage à quelques mètres si elle ne se trompait pas c'est celui qui mène à la tour de Serdaigle. Si elle accélère suffisamment pendant le virage elle peut avoir le temps d'y accéder sans que la préfète voit par où elle est partie. Et vu qu'elle la prenait pour une Gryffondor...

Elle inspire un grand coup et accélère de toutes ses forces, elle devait tout donner sur ses derniers mètres serrant le visage et sprinte jusqu'aux escaliers qu'elle s'empresse de grimper d'un pas silencieux et furtif. Répondant precipatement  à l'énigme sans oser regarder derrière elle, son coeur battait déjà bien trop fort dans sa poitrine. Pourvu qu'elle ne se trompe pas à l'énigme ce n'est pas le moment ! L'adolescente pousse un soupire soulagé lorsque la porte s'ouvre, elle se précipite soudainement à l'intérieur avant de s'affaler sur le grand fauteuil. Quelque chose lui dit que ce n'est pas la dernière fois qu'elle serait amenée à rencontrer cette préfète.


Fin du RP, merci à toi :D
Contenu sponsorisé

Il est l'heure de partir. [Abandonné] Empty
Re: Il est l'heure de partir. [Abandonné]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Il est l'heure de partir. [Abandonné]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.