AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -50%
Friteuse à air chaud (sans huile)
Voir le deal
75.04 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 7 sur 7
Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard

Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux - Page 7 Empty
Re: Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Vanille Fleury, le  Dim 2 Fév 2020 - 19:30



Un petit couple parfait, c'est qu'ils se sont bien trouvés. Vanille sent son sourire se glisser furtivement sur sa joue dès que son attention se détourne. La voilà prise au piège du bonheur forcé, la sensation est délicieuse. Elle a encore le goût du baiser contre ses lèvres, son cœur n'a pas cessé sa course effrénée sans but, il fait chaud dans cette bulle glacée.

Un compliment, la petite a l'impression de vivre un rêve. Poudlard, ce n'est pas si mal finalement. Merci ! C'est étrange, je ne vois rien. La professeur fait jaillir des étincelles. Vanille plisse les yeux. Est-ce le moment de remonter ? Indique-t-elle l'emplacement du trésor ? La rouquine hausse les épaules, leur bulle s'approche de la position indiquée mais il semble déjà temps de remonter à la surface. Mince, elle ne l'a qu'entraperçu de loin.

Retourner à l'air libre fait beaucoup de bien. La serpentard respire une bouffée d'oxygène et se remet un peu de ses émotions. La professeur parle, elle ne lui accorde pas beaucoup d'attention, il faut dire que le bleu vient de passer un bras autour de sa taille. La sorcière se serre un peu plus près contre son corps chaud. Le voilà qui déclare soudainement qu'il a surtout aimé le moment où ils se sont embrassés. Vanille rigole doucement et bat innocemment des cils, elle jette un regard insolent aux élèves et tente de croiser les yeux de Gaëlle. C'est certain : on trouve des merveilles dans ces profondeurs.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux - Page 7 Empty
Re: Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Lizzie Cojocaru, le  Mar 4 Fév 2020 - 15:33

A mesure que les élèves se rassemblent, chacun y va de son retour. Le sourire aux lèvres, je réponds d’abord à Castielle :
— Nos bulles de tête étaient Awanne, le duo Elida-Jennifer, ainsi que Rose ! Il manquait plus que toi pour avoir toutes les maisons dans le palmarès. C’est ton côté tête-brûlée qui t’a fait t’éloigner des troupes ?
Joueuse, j’observe la robuste batteuse de Poufsouffle. Je ne serai guère étonnée d’apprendre qu’elle s’est perdue par la faute du Calmar Géant… Lui a-t-il survécu ? C’est une autre question.

C’est d’ailleurs une de nos héroïnes du jour qui prend ensuite la parole.
— Tant mieux si ça t’a plu ! Merci d’avoir fait partie des premiers explorateurs au fait, on en parle de cette belle domination féminine pour l’exercice de la chasse au trésor ?

Je cligne de l’oeil de manière prolongée, pour leur faire comprendre que c’est un clin d’oeil. Vu que j’ai le cache-oeil de l’autre côté, j’espère qu’ils ne pensent pas que j’ai une poussière dans l’oeil.

Avec ou sans conviction, avec ou sans son, c’est finalement l’émerveillement qui domine. Un nouveau monde s’est ouvert à eux : le rappel de la beauté de la nature, des mystères des eaux, des potentiels cachés.
— Ce n’était pas un bateau, mais Fañch a raison de dire que les moldus l’utilisent aussi !

Les prochaines suppositions n’en sont pas : la mièvrerie des premières séductions prend le relai. Ah, Benedict et Vanille sont bien mignons.

On va pas se mentir, au coeur des querelles idéologiques, c’est bon de voir un peu de douceur, de simplicité, de ces smacks innocents. Protégez ce qui reste de votre insouciance mes petits… On ne peut rester dans la candeur toute sa vie, mais vous pouvez gratter encore une année. Ou un mois. Ou juste un jour de plus. Accrochez-vous aux miettes que le temps vous laisse encore. D’un enthousiasme non feint, je réponds au nouveau couple :
— C’est… un autre type de découverte, oui. J’espère que vous avez pas trop choqué les habitants des anémones !


Prenant une grande inspiration, je me permets à partager un moment de guimauve à mon tour.
— Apparemment, aucun d’entre vous ne s’est aperçu que la « barque » avait deux longues barres boisées. Elle n’est de base pas vouée à sillonner les eaux : quand je l’ai construite, il y a un peu plus de dix ans, elle était censée voler. J’étais préfète de Poufsouffle à l’époque, et j’avais monté un traineau inspiré par celui du Père Noël pour les fêtes… Comme vous pouvez le constater, il n’a jamais véritablement servi : le vol n’a pas été si simple et il a fini dans le loch, et moi de même !

Une lueur nostalgique parcourt mon visage. Je n’ai pas souvent l’occasion de parler de ma scolarité, et de la façon dont Poudlard était alors mon véritable bac à sable.

— Lorsque je préparais le cours, ma bulle a rencontré ce vestige de mon adolescence et je me suis dit que ce souvenir pouvait être un trésor amusant pour vous. Je l’ai remonté de quelques mètres avant de replacer un peu de végétation aquatique pour vous laisser tout le mystère de l’analyse… C’était sûrement trop tiré par les cheveux pour être identifiable, mais si une Direction cherche à organiser une course en traineau, ce modèle peut vous donner l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire !


Oups. Est-ce que certains élèves ignorent que les Directions font parfois des cadeaux au nom du Père Noël ! Sacrebleu. J’attends, curieuse, leur réaction, mais mon visage se fige en voyant un coyote argenté charger sur nous. Je ne connais pas ce patronus, mais pour qu’on me l’envoie au milieu d’un cours, je doute que ce soit bon signe.
— Lizzie, viens le plus vite possible, quelque chose de très grave est arrivé.

Grave ? Qu’est-ce qu’il s’est encore passé ? On n’a pas assez de drames sur les bras par ici ?

un avant-goût de fin.

Ma mâchoire tremble sous l’effet de l’appréhension. Tout ce que je sais, c’est qu’il n’y a pas de lien avec les Mangemorts. Pour le reste, l’éventail des possibilités reste large. Je remercie le coyote d’un hochement de tête. La voix de la Directrice de Poudlard est de celles que je reconnais facilement, mais il est possible que certains élèves en soient tout aussi capables…

D’un ton plus froid que celui employé lors des réminiscences du passé, je hausse la voix. Tous les élèves doivent prêter attention aux mots qui suivront.
— Nous nous arrêterons ici pour aujourd’hui. Ne vous occupez pas de ranger les bulles de navigation, je m’en occuperai plus tard. Rentrez dans vos Salles Communes respectives.


Sans un regard de plus pour les jeunes que je cajolais jusqu’ici, je plaque ma baguette contre mon balai et lance un Accelerate. L’instant d’après, je file un violent coup de pied et détale en direction de l’appel. Dites-moi qu’il n’est pas trop tard, pas cette fois, pas une fois de plus.
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux - Page 7 Empty
Re: Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Fañch Guivarch, le  Ven 7 Fév 2020 - 15:42



Fañch Guivarch rp numéro 462 :

Le cours se terminait doucement avec les explications de l'enseignante sur la nature de l'objet, il s'avérait que c'était une des créations de jeunesse de la pirate.


Et bah c'était bien de la m*rde, vraiment pas doué pour faire atterrir un si gros truc dans le lac.


Même si ça a été un échec l'objet est vachement bien conservé, elle est très doué je trouve.


Soudain un patronus arriva et se dirigea vers la poufsouffle pour délivrer son message. La teneur de ce dit message devait être urgent car sans plus de cérémonie Lizzie congédia les élèves et s'en alla à toute vitesse sur son balai. Le celte s’exécuta et se dirigea vers sa salle commune.
Castielle Colt
Castielle Colt
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux - Page 7 Empty
Re: Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Castielle Colt, le  Sam 8 Fév 2020 - 10:11

Personne ne réclame son du en pièces d'or et cette histoire commence à virer à un délire philosophique un peu amer aux goût de notre Castielle. Des merveilles sous-marines, d'accord, mais là on parlait de trésor, c'était pas pareil ! Non seulement elle n'avait pas gagné mais ne plus la prof appuie encore un peu plus sur la blessure de son ego en lui faisant remarquer qu'elle n'était pas passée loin. Cinquième, la honte.
— C’est ton côté tête-brûlée qui t’a fait t’éloigner des troupes ?
Grimace de la part de la préfète. C'est elle qui parle de tête brûlée ? Mieux valait ne pas répondre, surtout quand la réponse était que non, c'était juste parce qu'elle s'était un peu trop amusée. Distraite de son objectif. Sans parler de l'absence de la narratrice qui a abouti à une absence de péripéties du personnage. Oupsi oups.

Castielle défroisse un peu le visage en entendant les explications hautes en couleurs de Bennet-Plus-Bennet-Ça-Fait-Bizarre. Un traîneau ? Du Père Noël ? Imaginer des sorciers tenter de reconstituer la scène, bricolant un traîneau avec les moyens du bord puis s'élancer dans les airs en criant OH-OH-OH avant de piquer une tête dans les eaux (glacées, à l'époque, on imagine !) du lac était tout simplement hilarant. Tellement que l'anémone lumineuse prisonnière de sa bulle d'eau en était elle aussi toute secouée, par ricochet.
« Excellent ! », est le seul commentaire que Castielle pu faire entre deux rires avant que l'ambiance ne retombe comme un soufflet raté.

Un soufflet bien, bien raté.
— Lizzie, viens le plus vite possible, quelque chose de très grave est arrivé.
Un patronus est toujours fascinant à regarder. Cette forme aérienne et argentée qui se mouve dans l'air telle une bulle qui a sa volonté propre. Ce petit bout de volonté humaine qui se détache de sa personne pour aller prévenir, en l’occurrence, d'une catastrophe. Qu'est-ce que ça va être encore cette fois-ci ? Un autre incendie ? Enlèvement ? Disparition ? Destruction d'on ne sait quoi ? Un autre "accident" de cours ? Seule la professeure qui s'envole à toute vitesse telle une Superman magique le saura, avant tout le monde.

*Ça sent la nouvelle réunion générale dans pas longtemps...*
Mais pas le temps de se poser trop de questions, l'insigne doré à sa ceinture, telle une étoile de shérif, ne sert pas qu'à abuser de son autorité sur les fugueurs du soir anti-couvre-feu. Fallait aussi, de temps en temps, se montrer responsable.
« OK les Poufsouffles, c'est l'heure de rentrer au terrier ! Prenez vos affaires et pas de panique une fois dans les couloirs, s'il s'est vraiment passé quelque chose mieux vaut ne pas en rajouter une couche, ok ? »
Rapide coup d'oeil sur ses camarades de classe : les Bleus avaient Aysha et les Rouges Zélie et Isolde, ancienne préfète. Donc pas besoin de s'occuper d'eux. En revanche les Serpents n'avaient pas de préfet sur place et l'un deux s'était de toute manière déjà barré en laissant ses camarades derrière. Tant pis, elle n'allait pas se porter responsable de ce qui n'était pas de son ressort.

Direction le château, les sens en alerte ; quelle tuile allait encore leur tomber dessus ?


HRP - Merci pour le cours Lizzie c'était vraiment génial comme idée !
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux - Page 7 Empty
Re: Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Elida Cestero, le  Sam 8 Fév 2020 - 14:28

La professeur a l’air contente que le petit voyage nous ait plu, mais en même temps, qui n’aurait pas pu aimer ? C’est vrai que monter sur le balais et entrer dans ces bulles n’était pas une idée très attrayante, c’était même d’ailleurs plutôt effrayant voir terrifiant et dangereux, mais une fois dedans et plongé dans le lac, on ne peut qu’admirer le spectacle ! L’adulte a l’air aussi très contente que ce soient des filles qui aient trouvé le trésor dans les premiers, je ne comprends pas trop pourquoi mais si elle est contente c’est le plus important, non ? Pour moi, l’important c’est qu’on ait trouvé le trésor, comme c’était le but de l’exercice d’aujourd’hui, et je n’aime pas rater un exercice. Maintenant que j’y pense, la grande Serdaigle a finalement bien fait d’insister pour que j’aille avec elle, sinon j’aurai raté mon devoir d’élève. L’oeil de la dame-pirate se ferme un instant, on dirait qu’elle vient de s’endormir, pourtant elle reste debout et c’est assez court, donc elle doit être encore réveillée. Elle fait une mini-sieste ! Oui, c’est sûrement ça. Ça doit être assez stressant et fatigant de surveiller un groupe d’élèves qui ont plongés dans l’eau avec un balais dans une bulle de navigation…

Le Serpentard parle des moldus, d’un objet utilisé par eux. Et la professeure confirme l’hypothèse, appelant le garçon Fañch , au moins maintenant je connais son prénom. Il a d’autres élèves qui parlent, le Serdaigle dont je ne retiendrais pas le prénom tellement il en a semble plus avoir aimé le fait d’être dans la bulle de navigation avec la Serpentard appelée Vanille que de faire ce voyage magique. Chacun trouve la magie où il veut après tout, même si je suis persuadée que les créatures et les plantes dans l’eau étaient bien plus intéressantes. La fille a l’air de penser comme le bleu et argent, ce qui est bien triste, car ça veut dire qu’aucun des deux n’a réellement profité du spectacle du lac… Tant pis pour eux au final, c’est un peu de leur faute.

Comme personne n’a d’idées sur ce qu’est vraiment le trésor à part un bateau, la professeure se décide enfin à nous expliquer. L’explication n’a rien d’aussi tragique que ce que je m’étais imaginé plus tôt, mais c’est tout aussi magique, et encore plus extraordinaire ! Un traîneau de père Noël créé lorsqu’elle était encore à Poudlard en tant qu’élève et préfète de Poufsouffle, mais qui a malheureusement finit dans le lac avec sa créatrice. Quelle tristesse ! Il a quand même volé un peu. Comment elle a fait ? Avec des rennes, de vrais animaux comme le père Noël dans toutes les histoires ? Ou avec la magie ? Avec une créature magique ? Les pauvres, se retrouver dans l’eau n’a pas dû être agréable. J’attends qu’elle nous l’explique, mais elle enchaîne rapidement avec l’explication du comment du pourquoi elle a eu cette idée d’exercice, avant d’enchaîner avec "il ne faut pas faire comme ça si la Direction lance une course de traîneau !". C’est possible qu’ils fassent ça à l’école ? Une course de traîneau ? Avec des vrais traîneaux ? Et des animaux volants ? Des dragons, puisque les rennes magiques du père Noël ne vivent pas par ici ! Ou aux Griffons, ou à des Hippogriffes… Ou a des oiseaux géants ? Des Phénix ? En vrai, j’aime pas trop l’idée de faire tirer un traîneau à des animaux, mais les livres d’enfants disent que les rennes magiques adorent faire ça ! Ou alors il faudrait utiliser la magie. Mais comment ? Comment elle a fait, elle ? Et puis déjà, il faudrait construire le traîneau, ça doit être super compliqué. Enfin non, d’abord il faudrait que la Direction prépare une course en traîneau. Je n’aime pas trop voler, mais c’est parce qu’un balais c’est super dangereux, c’est si simple d’en tomber… Tandis que dans un traîneau, on peut s’asseoir et observer autour tranquillement ! La professeure ne semble pas prévoir de nous expliquer comment son traîneau à fait pour voler, même peu de temps, et comme moi j’ai pleins de questions et d’idées, de suppositions, je lève la main pour le lui demander, curieuse, timide. On a le droit aux questions, non ? «Comment vous avez pour le faire voler ? Avec une créature ou avec un sort de magie ?» Et lequel ? Mais il ne faut pas abuser, je préfère me contenter d’une petite réponse déjà.

Puis il y a un truc étrange qui arrive, une espèce de brume blanche bleutée avec une forme animale, mais une forme compliquée à trouver. Ça ressemble un peu à un canidé, une sorte de loup ou de chien, un renard ou un coyote, je ne sais pas. C’est difficile de bien voir, ça bouge et le mouvement est lui-même un peu hypnotisant, surtout quand une voix en sort et se met à parler. Rien de très rassurant d’ailleurs, l’animal-nuage-brume qui relève certainement d’un sort magique de sorcier annonce qu’un truc très grave est arrivé, et que notre professeure doit y aller. Aller où je sais pas, mais l’adulte doit le savoir car elle a l’air inquiète, et sa voix a changé lorsqu’elle reprend la parole. On doit retourner à nos Salles Communes, et ne rien ranger, elle le fera plus tard, et ça ne me plaît pas trop. Pas du tout même. D’abord, le cours finit un peu plus tôt que la normale. Ensuite, y a un truc grave, et ça commence à faire beaucoup. La flèche dans le Serpentard, c’est déjà beaucoup je trouve pour une école de magie… Et enfin, on ne doit pas ranger. Quoi, on ne va quand même pas la laisser ranger tout ça toute seule ? C’est pas gentil, même irrespectueux, parce qu’on les a utilisé donc on devrait les ranger, c’est ce qu’on m’a appris à la maison. Pourtant, c’est l’adulte qui nous l’a ordonné, ça serait donc aussi irrespectueux de ne pas l’écouter. Celle-ci ne regarde même pas, elle monte sur son balais et part très rapidement, elle vole vraiment super vite, ça doit faire peur. Quoique, c’est une prof de vol donc… C’est normal. Elle s’en va, elle s’éloigne, elle nous laisse tout seul ici. On doit partir sans rien ranger, j’aime pas ça, mais on doit le faire quand même. Rapidement, un animal apparaît, il court presque aussi vite que la professeur vole, et pas très loin derrière elle. Cette fois-ci, c’est un vrai animal, pas de la brume blanche-bleutée, mais un félin je dirais, bien qu’il est difficile de bien voir d’ici, en chair et en os. Oh… Il ressemble à celui du cours d’astronomie. De loin c’est pas sûr, mais ça y ressemble. Le prof-panthère, ou la panthère-prof. Je n’ai toujours pas réussit à comprendre comment c’était possible d’ailleurs. L’animal s’éloigne lui aussi, et quand on ne voit plus rien du tout je lève le regard vers ma camarade de maison qui a volé avec moi. Je sais pas trop quoi dire, à part Tu viens, les idées sont absentes. Une grande Poufsouffle appelle ses camarades avec elle, un autre élève est déjà parti, et moi… Je sais pas. Alors je demande à la Serdaigle à côté de moi «Je crois qu’il faut y aller. On doit suivre quelqu’un nous aussi ?» Il y a pas mal de Serdaigles, mais je les connais pas tous moi, alors je suivrais la personne qu'on dit.

Merci beaucoup pour ce cours, c'était une idée vraiment magique que tu as eu Lizzie !
Rose Artis
Rose Artis
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux - Page 7 Empty
Re: Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Rose Artis, le  Dim 9 Fév 2020 - 20:15


...

Tu es contente de faire partie du palmarès pour la découverte du trésor. Et tu es la première représentante de ta maison, quelle joie ! Même si tu as pris ton temps pour découvrir le monde submergé du lac, tu ne t'es pas trop mal débrouillé, et ça flatte ton égo de petite fille. Surtout lorsqu'elle vous félicite, le tout accompagné d'un clin d’œil -enfin, ce que tu devines être un clin d’œil ? Aujourd'hui, les filles ont été les meilleures.

Après l'intervention d'une Poufsouffle que tu n'avais pas remarquée avant cet instant, tu réponds à la question posée par l'adulte. Puis les autres t’emboîtent le pas et répondent à leur tour. Barque, bateau, hors-bord (Il te semble que c'était le nom que tu cherchais plus tôt), les idées semblent converger et sont globalement les mêmes. Un vert intervient pour demander si l'objet est moldu et comment il est arrivé là. Il te semble pourtant que Madame Bennet a précisé au début du cours qu'elle l'avait mis elle-même, alors la question te semble un peu hors sujet. Par contre, la première partie est intéressante : S'agit-il d'un objet moldu ? Un bateau est normalement un objet moldu. Tu attends la réponse. Après l'intervention de deux tourtereaux, elle répond enfin.

Et c'est avec surprise que tu l'entends dire que ce n'est pas un bateau, mais que c'est bien utilisé par les moldus. Tu ne caches pas ton étonnement. Il est vrai que l'objet n'était pas bien visible avec la végétation aquatique ambiante, mais le nez effilé de l'objet te laisse deviner qu'il servait tout du moins à avancer. Mais de quelle façon ?

« … deux longues barres boisées … » Donc, soit c'était pour aller sur l'eau, soit pour … « j’avais monté un traîneau inspiré par celui du Père Noël pour les fêtes… » la neige ! Un traîneau, évidemment ! Tu souris en imaginant la professeure sur un traîneau, s'écrasant dans le lac. On oublie souvent qu'ils ont été élèves eux aussi. Si tu avais su, tu aurais peut-être regardé l'objet différemment. Plus par dessous, et moins par dessus. Enfin, ç'aurait été compliqué vu la façon dont il était posé et la végétation.

Et puis, dans cette bonne humeur ambiante, quelque chose vient vous interrompre. Un patronus. Un animal argenté, tu n'arrives pas vraiment à savoir ce qu'il est. Puis un message. Et l'ambiance change drastiquement. Un air grave, une inquiétude générale.

« Nous nous arrêterons ici pour aujourd’hui. Ne vous occupez pas de ranger les bulles de navigation, je m’en occuperai plus tard. Rentrez dans vos Salles Communes respectives. »

C'est dommage, tu aurais aimé parler encore un peu de ce cours, et débriefer toutes les choses que vous avez pu voir, et ce que vous avez tous ressentit. Mais la gravité de la situation te fait comprendre que ce n'est pas possible, et tu obtempères sans demander d'explication. Tu jettes un dernier regard à Madame Bennet qui disparaît. Tu rejoins le château. Malgré cette fin, tu te souviendras toujours de ce cours, un des meilleurs pour toi.

HRP:
 


Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux - Page 7 Empty
Re: Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Benedict Adams, le  Lun 10 Fév 2020 - 14:12

Apparemment, la professeure n'est pas dérangée par le fait que je retienne davantage mon rapprochement avec Vanille que le cours en lui-même. C'est quelqu'un de bien cette Miss Bennet ! Du coup, j'en profite pour déposer un nouveau baiser sur les lèvres de la Serpentard que je tiens dans mes bras, tout en douceur, la frôlant à peine pour que ce soit elle qui demande davantage. S'en suit alors toute une explication concernant le trésor à trouver que j'écoute à peine, bien trop perdu dans la contemplation de cette fille qui m'admire tant. Velina sera vraiment fière de moi quand je lui raconterai tout ça.

Et puis, soudainement, toute cette bulle de satisfaction éclate. Un patronus débarque, dit qu'il s'est passé quelque chose de grave, et le cours prend fin subitement avec notre professeure qui nous laisse en plan tout en volant à toute vitesse vers le château. Pourquoi les cours finissent toujours mal, il y a une malédiction à Poudlard ? Je me contente d'un haussement d'épaules, je n'ai aucune envie de retourner dans ma salle commune comme elle l'a demandé. Je viens de me faire une petite amie, et j'ai bien envie de profiter du temps libre qui vient de nous être offert.

Il y a une Poufsouffle qui semble prendre les choses en main pour sa maison. Et avant que quelqu'un en face de même pour Serdaigle, je chuchote quelques mots à Vanille.

- Tu ne veux pas qu'on fasse un petit tour dans le parc juste tous les deux ? Ma salle commune est trop ennuyante pour y retourner tout de suite.

Je lui souris d'un air angélique, pour qu'elle ne puisse pas refuser ma proposition. De toute façon, comment le pourrait-elle ? N'importe qui de censé ferait tout pour passer du temps seul à seul avec moi.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux - Page 7 Empty
Re: Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Jennifer Wilson, le  Lun 10 Fév 2020 - 14:53

LA emprunté à Elida

Qui aurait cru que j'aurais pu apprécier un cours de vol. Pas moi mais ce dernier touchait à sa fin et c'est même avec un certain regret. Lizzie était douée en tant que Prof, il n'y avait aucun doute là dessus. Elle répond aux dernières questions qui fusent notamment celle de ma petite coéquipière. Attentive, j'écoute souriant même à la jeune Serpentarde (Awanne) à propos de sa réponse sur le fameux objet qui avait été destiné à voler d'après ce que j'avais cru comprendre. En même temps, ce n'était pas surprenant, nous étions après tout dans un cours de vol, non ? Je souris en entendant l'histoire de la professeure pour le moins intéressante. Ce n'est pas moi qui en aurait eu l'idée en tout cas.

Plongée dans mes réflexions, quelqu'un ou quelque chose exactement se permet de les interrompre faisant dévier mon attention comme celle de nous tous ici présent. Un patronus au vu de sa traînée argentée ressemblant à un coyote venait de faire son entrée. Quelque chose de grave venait apparemment de ce passer. Encore ? Et bien entre le cours d'Astronomie et celui-ci, Poudlard ne manquait pas d'actions ces temps-ci. Décidément. Lizzie réagit vite nous intimant de regagner nos salles communes avant de s'envoler comme une fusée, d'abord un regard vers la petite Serdaigle je regarde ensuite alors autour cherchant notre préfète des yeux puisque Castielle avait commencé à ramener ceux de sa maison avec elle.

«Oui, je crois aussi. Viens avec moi on va suivre Aysha notre préfète. Je pense que c'est le mieux à faire en attendant. »

Je n'avais pas eu besoin de réfléchir longuement à la situation pour me dire que c'était la meilleure pour l'instant. Prenant la main de la petite bleue, je nous entraînais alors vite vers notre responsable de maison qui allait sans aucun doute nous diriger vers nos salles respectives.


Merci pour ce cours exceptionnel Lizzie !
Départ d'Elida et de moi-même
.

Isolde Hawkes
Isolde Hawkes
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux - Page 7 Empty
Re: Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Isolde Hawkes, le  Lun 10 Fév 2020 - 19:05

J'prends le LA des Gryffondor pour dire qu'on se dirige ensemble vers le château
(même si Rose a techniquement déjà dit que son personnage partait).

Le duo Zélisolde avait fini par rejoindre les autres, guidé par la lumière émise par la baguette de la professeure. L'ensemble des élèves se trouvait à présent à proximité d'un étrange et imposant objet partiellement recouvert d'une mousse verdâtre. Bennet révéla plus tard qu'il s'agissait d'un simulacre de traîneau de Père Noël qu'elle avait elle-même confectionné plusieurs années auparavant. Il était aisé de constater que l'entreprise ne fut pas tout à fait une réussite, puisque le traîneau était supposé voler et non faire trempette dans le lac. Nettement plus à l'aise hors de la bulle, Isolde esquissa un sourire en imaginant l'ancienne Poufsouffle braver une tempête de neige en criant « Ho ho ho ! » juste avant d'effectuer un prodigieux plongeon involontaire vers l'étendue d'eau noire, cassant au passage sa surface immobile et lisse.

Soudain, une silhouette animale luminescente apparut et une voix inquiète en émana, pressant expressément l'enseignante de venir car une chose grave venait de se produire. La destinataire du message ne se fit pas prier deux fois. Elle renvoya ses élèves au dortoir et quitta le parc en un clin d'œil, livrant le groupe à lui-même. Le bref silence qui suivit son départ glaça la lionne jusqu'au sang. Elle échangea un regard perplexe avec Zélie.
— Gryffondor, on y va, ordonna la cinquième année d'un ton sec et neutre, sans cérémonie.

Et c'est sans tarder que les deux préfètes escortèrent leurs camarades jusqu'au château. Direction la salle commune.

Spoiler:
 
Awanne De Saint-Anthost
Awanne De Saint-Anthost
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux - Page 7 Empty
Re: Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Awanne De Saint-Anthost, le  Mar 11 Fév 2020 - 20:34

Tout le monde discute, ça sent la fin de cours, en plus notre très chère professeure commence à tout récapituler.

— Apparemment, aucun d’entre vous ne s’est aperçu que la « barque » avait deux longues barres boisées. Elle n’est de base pas vouée à sillonner les eaux : quand je l’ai construite, il y a un peu plus de dix ans, elle était censée voler. J’étais préfète de Poufsouffle à l’époque, et j’avais monté un traîneau inspiré par celui du Père Noël pour les fêtes… Comme vous pouvez le constater, il n’a jamais véritablement servi : le vol n’a pas été si simple et il a fini dans le loch, et moi de même ! Lorsque je préparais le cours, ma bulle a rencontré ce vestige de mon adolescence et je me suis dit que ce souvenir pouvait être un trésor amusant pour vous. Je l’ai remonté de quelques mètres avant de replacer un peu de végétation aquatique pour vous laisser tout le mystère de l’analyse… C’était sûrement trop tiré par les cheveux pour être identifiable, mais si une Direction cherche à organiser une course en traîneau, ce modèle peut vous donner l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire !

*Je n'aurai jamais pensée à un traîneau surtout au fond d'un lac mais avec les explications, ça semble plus logique.*

Sans savoir vraiment d'où il venait, un patronus arriva avec un message :

— Lizzie, viens le plus vite possible, quelque chose de très grave est arrivé.

La voix rappelait quelqu'un à Awanne mis qui ? *un enseignant ? non... Mais oui, c'est la Directrice !! Mais pourquoi ? Il y a encore des problème ?!*

Une dernière déclaration de Mme Cojocaru juste avant qu'elle ne s'envole et parte au loin.

— Nous nous arrêterons ici pour aujourd’hui. Ne vous occupez pas de ranger les bulles de navigation, je m’en occuperai plus tard. Rentrez dans vos Salles Communes respectives.


Etant habituée à tous ces aléas, la jeune blonde laissa sa bulle et partie rapidement en direction du château comme la plus part des élèves.


Départ de Awanne + Merci pour ce super cours !
Contenu sponsorisé

Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux - Page 7 Empty
Re: Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux
Contenu sponsorisé, le  

Page 7 sur 7

 Cours 8 — On s’envole vers d’autres cieux

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.