AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et ...
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk
Page 9 sur 9
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle

Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Artemis Wildsmith, le  Dim 13 Sep - 14:35

Loredana


L’impulsivité fonctionne dans les deux sens. Arty explosait aussi vite qu’il se calmait – un véritable oscillogramme en pics. La main déposée sur sa joue aide, de quoi déclencher un soupir soulagé. Il hoche la tête, comprend dans le léger blanchiment des mèches de l’Amoureuse à quel point elle n’avait réalisé. Pourtant, lorsqu’il déglutit, prêt à lui répondre, il reste au fond du gosier comme une amertume non adoucie. La glotte qui pique, qui brûle et le rend muet. Encore et toujours ces précédentes paroles, ce désintérêt face à la vie – le Poufsouffle est inquiet. Un avenir sans Loredana le déchire autant qu’un avenir avec elle et ses envies de vide, de rien, de mort. Il tressaille en la repoussant doucement, plus tard plus tard, en parler seulement plus tard. Espérer que les mauvaises pensées se cachent quelque part pour ne jamais revenir, qu’elles finissent par passer et s’éteindre – les éviter. Excellente stratégie.
Il rejoint le regard de l’Épouse sur le poignard, ne sourit qu’un peu à sa réflexion. J’préfère garder l’arme du crime chez nous. Histoire de l’avoir à l’œil – au cas où. Ils pourraient l’encadrer et l’afficher dans le salon du manoir, avec une jolie légende : troisième meurtre de Loredana.

Comme l’impression que l’atmosphère s’était tendue toute seule, une corde prête à lâcher ; de sa faute, à lui et ses rancœurs inavouées. Alors forcément, il peine à la regarder, à parler, il continue de trifouiller le bois du comptoir. J’voulais juste te voir, après ce matin... et leur petite chamaillerie qui semble se trouver à quelques millions d’années maintenant.
La façon qu’il avait d’être toujours là, dans ses pattes dès qu’un temps venait trouer sa journée, de l’étouffer ; c’était peut-être ça le problème. Être constamment auprès d’elle ravitaillait son agressivité dès que quelqu’un s’approchait ; il suffisait d’un rien pour qu’il sorte les crocs, s’agace et s’imbibe de méchanceté. Il laisse le silence s’installer, lui chez qui les mots ne cessaient d’affluer – à l’instant c’est tout blanc. Seuls les gallions qu’il fait finalement rouler sur le comptoir viennent tinter la calme ambiance. 7 gallions.
Être si froid le démange, lui gratte la chair. Désirer autant absorber la chaleur de la Métamorphomage que de l’éviter, Arty dans un gigantesque trou, terreux de doutes et de craintes. Alors vite, s’enfuir.
En plus, il a faim.
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Loredana Wildsmith, le  Dim 13 Sep - 15:29

Un vent d’un froid glacial s’était répandu à la boutique. Le meurtre n’avait pas eu le même effet que les autres fois. Il n’y avait pas d’excentricité, pas d’excitation, pas de cris de joie ni d’amour débordant. Je me trouvais en face d’un mur de glace qui ne semblait pas destiné à sourire ni à vouloir des petits gestes affectueux que j’avais tenté de lui offrir pour effacer les cris des minutes précédentes. Le cœur se serre, la situation me déplaît, je sais que quelque chose le tracasse, mais ne parviens pas déchiffrer ses pensées tant son regard me fuit. Alors j’acquiesce simplement d’un hochement de tête, l’arme du crime serait très bien dans un endroit sûr. Il ne fallait prendre aucun risque, la cacher. La maison regorgeait de pièces presque secrètes et difficilement trouvables. Et puis, nous ne laisserions jamais personne entrer dans notre autorisation et par conséquent, sans notre confiance. Et cela me permettrait d’être plus sereine, d’oublier que tout serait déroulé en journée, qu’il y avait un risque. Ce meurtre n’était pas mon premier, ne serait sans doute pas le dernier, mais je me sentirai bien mieux lorsque le cadavre ne sera plus qu’un gros tas de cendres.

Je prends les gallions pour les ranger dans la petite boîte qui me servait de caisse. Les pièces tombent au ralenti, tandis que je les observe, le regard dans le vague. Il était inutile de relancer une nouvelle dispute et d’essayer d’arranger les choses tout de suite. Pour le moment, simplement relever la tête vers lui, le regard triste. Ça attendrait. Oui, ça pouvait attendre. Je finis de ranger tout ça et je rentre à la maison, toutes ces actions avaient fini par me prendre toute mon énergie. J’avais besoin de prendre du temps pour moi, me ménager lorsque mon corps le réclamait. C’était le meilleur moyen de m’assurer que l’enfant serait en bonne santé. Tu pourras entrer à la boutique dans la nuit, inutile de lui préciser de faire attention aux sorciers errants, il avait l’habitude et saurait se montrer discret. D’accord ? À cet instant, j’avais envie qu’il tourne les talons, parce que cette ambiance me pesait, m’attristait et il me fallait souffler, penser à autre chose et espérer que tout aille mieux ce soir. Avant de partir, Arty s’approche doucement pour déposer un baiser furtif sur mon front. Je ferme les yeux à ce contact, mais ne dis rien et l’observe en train de quitter la boutique.

La tête dans les mains, juste le temps de calmer un mal de tête naissant. Mais inutile d’attendre. D’un coup de baguette, la boutique est rangée comme avant l’arrivée des clients le matin. Rien ne laisserait supposer qu’un corps se cachait dans la réserve. A mon tour, je me dirige vers la sortie, le teint blafard. Le chemin jusqu’à la maison n’a jamais été aussi long.

Fin du RP ❤
Vente:
 
Arthur Digler
Arthur Digler
ModérationGryffondor
Modération
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Arthur Digler, le  Mer 14 Oct - 15:43

Saison 32 - Printemps


Cela faisait déjà quelque temps qu’Arthur y réfléchissait sérieusement : il voulait s’acheter une cape d’invisibilité. Il ne savait pas si c’était autorisé d’en posséder une en étant élève à Poudlard, mais cela lui importait que très peu finalement. Dans tous les cas, il ne comptait pas le crier sur tous les toits, les professeurs pourraient avoir envie de lui confisquer pour qu’il n’en profite pas après le couvre-feu. Le lion en avait alors seulement parlé avec Daisy et cette dernière lui avait confié son envie d’en avoir une aussi. Les deux amis avaient donc convenu qu’il irait en acheter deux pendant le week-end, en quittant les Trois Balais puisqu’il serait juste à côté des réseaux de cheminée.

Il fallait avouer qu’il n’y était allé que très rarement, dans l’Allée des Embrumes. Une ou deux fois sans aucune raison, juste pour voir, pour vérifier si les rumeurs étaient fondées. Si elle méritait sa mauvaise réputation. La ruelle était miteuse, généralement occupée par des sorciers louches, mais à part ça, le bouclé ne s’était jamais inquiété. Tout de même, il préféra se fondre dans la masse et pour ça, il enfila sa cape de bon petit sorcier.

En entrant, il leva le nez vers la cloche qui sonna lorsque la porte s’ouvrit puis se referma. Le vieux lustre attira aussi son regard, lui qui clignotait légèrement, comme s’il allait s’éteindre à tout moment et plonger la boutique dans le noir le plus total. Personne en vue au comptoir, il s’approcha des étagères, observant tous les objets avec curiosité. Gardant les bras contre son corps, il se retenait de tout toucher, que ce soit les objets offensifs - comme ce simple pieu en bois - ou les livres. Les sortilèges Impardonnables, les Horcruxes - il ne savait même pas ce que c’était - et le livre qu’on ne pouvait s’arrêter de lire. Il leva un sourcil. Ce serait son pire cauchemar. Les quelques potions en présentation ne l’attirèrent pas ni même les plantes. Le lion s’approcha ensuite de la pensine, observa le contenu, vide. Il ouvrit une armoire - celle à disparaître - puis referma distraitement la porte. Il regardait un peu tous les articles en vente, sans objectif particulier. Il en oublia presque qu’il attendait un ou une vendeuse.


Dernière édition par Arthur Digler le Jeu 15 Oct - 11:30, édité 1 fois
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Tulii Kama, le  Jeu 15 Oct - 4:28




Couper, battre les cartes et les étaler en arc de cercle face cachée, voilà tout ce que faisait la sorcière depuis quelques minutes dans la pénombre d’un bureau parsemé de bougies. Une routine parfaitement maitrisée qui impliquait un choix, chose que Tulii s’apprêtait à faire lorsque la clochette de l’entrée raisonna au bout du couloir, dans un courant d’air qui fit vaciller les flammes autour d'elle.
Un client. De ses doigts graciles, elle fit tourner la première carte venue et examina son contenu dans un haussement de sourcil ; le Mat. L’insouciance. Son sourire s’étira brièvement tandis qu’elle se levait de sa chaise, laissant choir sur ses pieds sa longue robe noire. Elle laissa la mousseline dentelée lécher les lames du plancher, tandis qu'elle se présentait sur le seuil de la salle principale. Il était là, de dos, hésitant et curieux à la fois, jeune et imprudent à l’image de l’arcane majeur précédemment tirée.

Tulii s’accouda à l’encadrement de la porte tout en croisant ses bras. Elle l’observa longuement de son regard outrageusement fardé avant de se glisser derrière lui. « Excellent choix… » Elle avait penché sa tête sur le côté tandis que l’opulente tignasse charbonneuse ramenée grossièrement en chignon frôlait le bout de son épaule dénudée. Elle n’ignorait pas que la brebis égarée ne devait pas être là pour la collection de poignards de sacrifices étalés sous son nez, non cela devait être quelque chose d’autre ; une chose qu’il n’avait pas encore trouvée durant sa longue exploration puisqu’il semblait chercher encore. Les lèvres brunes de la sorcière s’étirèrent brièvement, tandis qu’elle reculait pour contourner le jeune homme avec un certain amusement. Tout en le frôlant, elle prit soin de pianoter de ses doigts sur la surface miroitante d’un présentoir sans pour autant quitter des yeux l’insouciant. « Que puis-je pour vous aujourd’hui ? »
Arthur Digler
Arthur Digler
ModérationGryffondor
Modération
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Arthur Digler, le  Jeu 15 Oct - 11:30


La boutique avait tout l’air d’un musée - légèrement sinistre et peu fréquenté - pour le jeune lion qui n’y était jamais entré avant aujourd’hui et qui découvrait avec intérêt et curiosité tout un tas d’objets magiques dont il ignorait encore les effets. Ici, la plupart des articles lui paraissait inoffensifs au toucher, mais d’autres, il le savait, devaient dissimuler des secrets plus ou moins sombres. Ses bras cachés sous sa propre cape Gryffondor, le bouclé était partagé entre son désir de les découvrir et sa raison qui l’intimait de rester méfiant.

Une voix modulée et une présence soudaine vinrent le couper dans sa contemplation. Il baissa les yeux vers les poignards et se tourna vers la jeune femme, sublime et aussi mystérieuse que les lieux. La proximité physique le fit légèrement frémir. Il l’observa quelques secondes, silencieusement, avant de s’éclaircir doucement la gorge et de répondre à sa question. Je viens seulement acheter une cape d’invisibilité. Dit-il sûr de lui. Il ne s’était pas encore approché des vêtements et accessoires. Deux en fait. Pour le moment, cela serait suffisant. Il n’avait pas encore prévu de faire d’autres achats chez Barjow & Beurk. A moins d’être subitement pris d’une envie d’achat compulsif ?
Tulii Kama
Tulii Kama
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Tulii Kama, le  Ven 16 Oct - 3:01




Voilà qui était clair. L'insouciant savait donc ce qu’il cherchait. Tulii s’empressa de sourire face au ton dont il avait usé pour répondre. « Eh bien, tu es au bon endroit ! » Il n’était pas le premier et sûrement pas le dernier à montrer de l’intérêt pour cet article, c’était de loin ce qui se vendait le mieux en ce moment.
Elle se retourna tout en joignant ses mains et examina les étagères derrière le comptoir. Loredana savait bien agencer les choses. De là où elle était, Tulii ne pouvait pas les manquer. En quelques secondes, elle attrapa les capes et présenta différents modèles sur le comptoir en prenant soin de les déplier soigneusement. Si les capes se présentaient sous différents coloris, elles n’en possédaient pas moins les mêmes caractéristiques magiques. Ce n’était qu’une affaire de goût plus que de détail technique. Sa main présenta l’ensemble d’un mouvement aérien avant de se poser sur l’une d’entre-elles. « Une préférence de couleur ? Je crains que nous n’ayons que ces modèles… Nos clients habituels se soucient très peu de l'aspect de leur cape. » L’idée que le jeune homme pouvait avoir envie d’aguerrir des capes d’invisibilités de couleurs vives traversa brièvement son esprit moqueur, avant de s’envoler tout aussi vite. C’était un caprice qui pouvait très bien être amené par les quelques clients excentriques qui s’étaient manifestés ces derniers jours. Tout en prenant appui sur le comptoir, elle plongea son regard dans celui du jeune client ;  « Y en a-t-il une, ou deux, qui vous plaisent ? »
Contenu sponsorisé

Le comptoir - Page 9 Empty
Re: Le comptoir
Contenu sponsorisé, le  

Page 9 sur 9

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.