AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -22%
Borne de jeu d’arcade Street Fighter 2 – ...
Voir le deal
272 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk
Page 2 sur 2
L'antre des potions
Aller à la page : Précédent  1, 2
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle

L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Theya Alomora, le  Lun 8 Juin - 17:49

Grey is the new pink


Saison XXX - Printemps
ft. Loredana Sparks


Un mois plus tard...


Que serait une Theya sans sa Nana ? Probablement, pas grand chose. Enfin il lui reste quand même des amis, des connaissances, un amour infini également. Mais là tout de suite, c'était des talents de l'experte dont elle avait besoin. Son savoir-faire en potion, sa connaissance de la boutique. Sans elle, cette potion deviendrait explosive, un véritable feu d'artifice pour le plus grand plaisir du copain de l'ex rouge et or. Il n'était pas temps de faire exploser l'antre des potions, d'apporter des étincelles dans le chemin embrumé mais au contraire d'apporter du contraste sur ta chevelure, de l'ombre même afin de ternir un peu cette joyeuseté colorée explosive qui te poursuit en permanence.

Oui oui blablabla, tu m'es indispensable ! Contente ? Pirouette orbitale et une moue légèrement boudeuse, un gngngn enfouie au plus profond de toi, remplacé par un tirage de langue comme une enfant Pas peur moi, mais si t'essaie de me rendre chauve, je ferais de même ! T'attrapes la pierre de lune que tu vas déposer au fond du chaudron avant de la remplir d'eau pour porter le tout à ébullition. C'était devenu une habitude cette histoire de coloration, peut-être qu'un jour tu testerais les cheveux arc-en-ciel, faudrait savoir ce que Lïnwe en pense.

Mais avant il te fallait te parler d'une chose importante Tu penses que ça craint si je demande à Lïnwe si je peux vivre au manoir temporairement à la fin de Poudlard ? J'ai peur qu'il parte en courant. Tu ris doucement à l'idée de le voir partir en courant les bras en l'air J'ai nul part où aller après Poudlard, je pourrais rester chez ma mère mais j'ai besoin de prendre du recul. Je n'ai pas encore l'argent pour me prendre un appartement. Puis comme je vais surement partir cet été... J'sais pas ! T'attendais la fin des cinq minutes les mains sur la table, le corps toujours en mouvement qui se balance d'avant en arrière.

Proposer ça à Lïnwe c'était aussi un peu t'imposer, mais tu ne savais vraiment pas où aller pour prendre ton envol à part au manoir, ça faisait un an à peu près que vous étiez ensemble, c'était du sérieux. Vraiment sérieux, t'avais pas de couple sur lequel prendre exemple. Y avait bien Loredana et Arty, mais disons que ce n'était pas la version de l'idéal que tu te faisais, pour Arty du moins. C'en est où Arty et toi ?


Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Loredana Wildsmith, le  Ven 12 Juin - 14:00

C’est un haussement d’épaules qui répond aux petites menaces de l’étudiante. Sachant très bien que si elle devenait chauve, elle serait la seule responsable puisque je ne comptais absolument pas lui prêter main forte pour la potion. Je ne faisais que l’assister parce qu’il ne fallait pas qu’elle fasse exploser l’antre qui était un endroit que j’appréciais malgré son côté peut-être légèrement flippant. Et puis, la question devait se poser : est-ce que mon corps de Métamorphomage accepterait de ne plus avoir de cheveux du tout ? D’être privée de ce qui était le plus important pour lui ? Mon don se manifestait le plus souvent au niveau des cheveux. Dans tous les cas, une part de moi était presque persuadée que mes cheveux repousseraient plus vite que la normale. Ce n’était peut-être qu’un rêve refoulé, mais quelque chose me disait, me faisait ressentir cela : Je ne pouvais être sans cheveux.

Trêve de rigolades, l’air de la jeune femme était redevenu sérieux, comme pour me prévenir que quelque chose la préoccupait à cet instant. L’endroit était idéal pour les conversations secrètes et pourtant, ce n’était pas un secret que Theya avait à me confier, plutôt un avis, une inquiétude qui n’avait pas lieu d’être selon moi. Mais bon après tout, je ne le connaissais pas tant que ça Lïnwe, il tenait peut-être à rester indépendant encore quelques années avant de se poser et de vivre avec sa copine. Mais il y avait trop de questions, de décisions à prendre pour mon cerveau qui était surtout concentré sur la potion. Demande-lui, c’était clair net et précis. Ça ne coûte rien s’il n’est pas prêt, il te le dira, mais bon le manoir est assez grand pour que son espace vital ne soit envahi par ton petit gabarit. Il ne fallait pas qu’elle craigne une réaction excessive. Puis, si lui partait en courant, cela voudrait dire qu’il ne la méritait pas, voilà tout. Sinon, j’ai encore mon appartement – plus maintenant mais à ce moment-là si – si vraiment tu as un problème de logement tu as le double des clés donc faut pas hésiter, j’y suis jamais, je vis chez Arty maintenant.

Sa dernière question me fait me mordre légèrement la langue. Je ne trouvais pas le bon moment pour lui annoncer qu’Arty et moi étions fiancés. Je ne voulais pas que ce soit fait ainsi, pas comme ça autour d’une potion. Ce n’était pas une annonce des plus banales. Vraiment il faudrait organiser un repas pour en parler, il fallait que ça se fasse vite, elle finirait par m’en vouloir – hahaha. Ça va, on a des hauts et des bas mais de manière générale, j’me sens bien. On se reconstruit petit à petit après…après la rupture sanglante, chaotiques et extrêmement douloureuse, enfin tu vois.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Elias Baxter, le  Mer 15 Juil - 11:57

Saison 32 - Printemps
PV Loredana Wildsmith


Un an. Ça lui avait pris un an pour se replonger dans ses vieux manuels de potion. Les souvenirs étaient tous revenus. Plus ou moins intacts. Ses aventures du passé, ses préparations finement concoctées, ses arnaques élégamment ficelées... Tout un pan de vie dont il s'était détourné aux suites de son périple pour se ranger aux côtés de sa Mokeuse, virevolter au sein de l'environnement mirobolant des Trois-Balais, se ré-apprendre, se retrouver. Les relations éphémères s'étaient transformées en amitiés solides, et l'envie de repartir sur les routes s'était tarie. En partie.

Le Baxter n'était pas un sédentaire, fallait pas rêver. Sa routine allait se voir drastiquement modifiée par les changements à venir, pour son plus grand plaisir. La venue d'un mini-Mokeur ou d'une mini-Mokeuse déjà, l'excitait au plus haut point. Mais aussi la perspective de son déménagement prochain. Il n'avait pas encore trouvé son parfait pied-à-terre, n'esquissait pas la moindre envie de revenir occuper les quatre murs du 8, Wicked Avenue, mais il n'avait aucune inquiétude à ce sujet. Il était même passablement heureux de ces incertitudes. Ça lui avait rappelé l'itinérant qu'il était. Marcher droit devant, sans jamais vraiment avoir de plan. Écrire son histoire à mesure qu'elle se déroule, funambule extraverti sur un filin grossièrement tendu, un vertige étouffé par le coeur battant. Ça lui avait rappelé les potions, et la sensation de contrôler l'incontrôlable, de manier l'inextricable. Un retour en arrière ne l'intéressait pas, jouer les charlatans n'était clairement plus à l'ordre du jour. Mais cette passion, il pouvait en faire autre chose, c'était certain. C'était là aussi la beauté de cet art ancestral : d'infini possibilités.

L'homme s'en était retourné à ses chaudrons, fort de mémoires de plus en plus vives, de plus en plus sûres. Les gestes étaient revenus comme de rien, de même que l'instinct. Évidemment, il était tombé à court d'ingrédients en quelques semaines à peine, l'obligeant à gagner la capitale. Le Chemin de Traverse n'était plus sa destination favorite depuis les évènements de 2178, mais c'était le seul endroit où il aurait un choix vaste et surtout de qualité.

Aussi ce printemps 2179, Elias Baxter passa la porte de Barjow & Beurk le pas sûr et l'oeil pétillant. Peut-être verrait-il Lizzie ? Sa manumagie avait vraiment bien évolué depuis leur dernière rencontre... Holà, y a du monde là-dedans ? Il toqua vivement sur le bois de la porte tout en partant en errance entre les objets flippants de la boutique wouuh j'sais pas à quoi tu sers mais tu fais peur toi le regard court vers le comptoir, puis vers l'escalier qui descend dans l'Antre. Là. La caverne d'Ali Baba. Les mains viennent s'enfoncer dans le jean. Il savait qu'ici valait mieux rien toucher.
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Loredana Wildsmith, le  Jeu 16 Juil - 8:21

Derrière toute l’agitation et les cris d’enfants du Chemin de Traverse, il y avait le calme glacial de l’Allée des Embrumes. Deux endroits voisins et totalement opposés, deux lieux où j’avais travaillé. À certains moments de la journée comme celui-ci où la boutique était vide, il m’arrivait parfois de repenser aux années précédentes, à mon premier travail en tant que Stagiaire. C’était à deux pas d’ici, à la Boutique d’Animaux Magiques, lieu où je me réfugiais pour échapper à ma famille. J’y avais appris à m’occuper, comprendre les animaux, j’avais tissé un lien spécial avec certains d’entre eux, mais malheureusement, ma passion pour les potions avaient pris le dessus et c’était avec une légère appréhension, mais non sans un brin d’excitation, que j’avais rejoint Lizzie ici, à Barjow & Beurk, afin d’y entamer un apprentissage en Alchimie. Aujourd’hui, après plus de quatre ans, j’en étais désormais la Gérante et faisais tout mon possible pour dynamiser la boutique. Un défi complexe lorsque l’on tombait sur des clients peureux qui s’étaient probablement aventurés ici par erreur.

Était-ce le cas de cet homme qui venait de faire tinter la clochette de la porte ? Une approche lente, comme un visiteur qui s’était simplement retrouvé là par hasard. Je termine de ranger mon rayon de Capes d’Invisibilité, tout en roulant des yeux en voyant tous ces motifs différents sur chacune d’elles. En quoi le style était-il nécessaire lorsque l’utilité principale de la cape était lorsqu’on ne la voyait pas ? Et pourtant, croyez-le ou non, il n’était pas rare que les sorcières ou les sorciers s’attardent durant de longues minutes sur ce choix fatidiques : la bleue étoilée ou la marron à rayures ? Mais après tout, je n’étais pas là pour me moquer éhontément de ces personnes, mon unique but n’était-il pas de remplir le compte du magasin ? Alors oui, parfois il m’arrivait simplement de leur proposer de prendre les deux capes, utilité zéro, certes, mais apparemment, cela ne posait pas de problèmes.

Un long soupire de soulagement bruyant plus tard, je me dirige enfin vers celui qui, les mains dans les poches, semblait prendre la boutique pour un musée d’objets rares, dangereux peut-être – bon pour certains c’était un peu le cas. Et en plus de cela, il parlait tout seul. Bonjour, vous cherchez quelque chose, peut-être ? Je représentais généralement très mal la boutique, jamais de mystère dans ma voix, toujours un sourire, une tenue pas du tout appropriée pour une vendeuse d’accessoires de magie noire et un ventre déjà légèrement, très légèrement arrondi. J’aimais seulement effrayer les jeunes étudiants de Poudlard pour passer le temps. Vous désirez peut-être une visite guidée ? Après tout pourquoi pas.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Elias Baxter, le  Mar 21 Juil - 19:53

Très vite, une voix met fin à ses déambulations. Il se retourne sourire armé pour en découvrir l'origine. La tenue est en complète inadéquation avec le décor environnant. Colorée, joyeuse. Un bonjour enthousiaste échappe d'entre les lèvres rosées. Le visage lui était parfaitement inconnue. Une main sort de l'étroite poche de son jean pour esquisser un geste par-delà le comptoir, dans la direction des escaliers menant à son objectif du jour j'suis venu pour le sous-sol en fait !

Il s'était laissé distraire par la tête réduite toute atrophiée de la tête de gondole, certes. N'empêche que l'objectif était toujours là et bien là. Les potions. Ou plutôt, des ingrédients pour ses potions. Une pensée vagabonde lui fit questionner l'arrondi ventral de la vendeuse. Naturellement rondelette ? Enceinte ? Oups, il avait peut-être dit ça à voix haute. Un félicitations ! de circonstance sort à son tour à l'insu de son plein gré, comme pour rattraper la bourde sans vraiment la rattraper. Si la pauvrette avait des complexes, il venait de mettre les pieds dedans. Les joues n'ont même la décence de rougir tandis qu'il prend le pas de dévaler les marches pour rejoindre l'endroit qui l'intéresse.

Y a là un monticules de bocaux, les contenus pour la plupart bien familier, certains un poil plus méconnaissables, et d'autres mêmes carrément inconnus au bataillon. Une vraie caverne d'Ali Baba. Sans pouvoir vraiment se retenir, les mains viennent caresser un bord de chaudron, le revers d'une spatule, la pointe d'un couteau bien aiguisé. Aaaaaah, quel merveilleux endroit ! C'était l'Eden des potionnistes, l'image même que l'on se faisait du laboratoire idéal pour petit expérimentateur aventureux. Il glissa contre les rayonnages, plaça deux poings sur les hanches et darda un oeil nébuleux sur la salle voutée. J'achète ! Léger silence. Je plaisante évidemment. Bon j'ai une petite liste de ce dont j'ai besoin en fait, quelque paaaaart farfouillement des poches là ! Un parchemin vrillé, humide, vaporeux qui s'extirpe du vêtement pour être plaqué contre la table la plus proche.

Évidemment avec cette luminosité, il allait falloir dûment plisser les yeux pour lire tout ça. Qu'importe, il avait tout le temps du monde.
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Loredana Wildsmith, le  Sam 29 Aoû - 17:25

Sorryyyy beaucoup de travail l’été mais ça va aller mieux maintenant  Ange

Le ton plein d’humour et une certaine bonne humeur contagieuse. Si j’avais l’impression d’être la seule lumière qui colorait cet endroit, je venais d’avoir la preuve qu’il en existait d’autres. Loin des sorciers aux visages fermés, aux yeux sombres et aux regards noirs qui transpercent, pourraient tuer par une simple force mentale. Alors j’avais tout simplement haussé joyeusement les épaules. Après tout, inutile de jouer à la vendeuse aigrie lorsque la personne en face semblait si à l’aise. Je préférais garder ça pour les jeunes étudiants perdus. C’était tellement plus drôle. Tandis que je m’apprêtais à l’inviter à me suivre dans l’Antre – ou le plus merveilleux endroit de cette boutique – le voici qui prend les devants et descend, sans prendre la peine de m’attendre. Mais je vous en prie, après vous, Monsieur le grand sorcier, que je murmure doucement avant de lui emboîter le pas.

Tout en descendant, je ne peux m’empêcher de réagir à ces paroles, hey vous savez que vous pourriez vexer de nombreuses personnes avec ce franc-parler non-réfléchi. Je souris malgré tout, j’étais rarement vexée sur les remarques sur mon corps. Si je n’avais pas été enceinte, histoire qu’il comprenne ce dont je voulais parler. Je préférais largement ceux qui n’avaient pas peur de poser les questions, parler de leurs doutes. En venir au fait était bien moins énervant que de passer sa vie à bégayer et tergiverser. Rien de mieux pour me faire perdre patience. Vous pouvez avoir un tel endroit chez vous, vous savez ? J’en ai un moi, au sous-sol de ma maison. Et j’étais plutôt fière de le crier sur tous les toits.

Je jette un œil sur la liste, et en toute honnêteté, il était compliqué de lire les inscriptions. J’espère que vous avez tout ça dans votre tête…ou que vous saurez vous relire ! L’obscurité de la pièce et l’humidité du papier rendait la tâche drôlement compliquée. Si vous y parvenez, je peux vous proposer une préparation d’une potion offerte par la maison – par mon compte en banque, donc - , comme ça vous pourriez bien profiter encore un peu de cet endroit avant de construire le vôtre, parce que j’espèrerais réellement qu’il connaisse cette satisfaction. Dans tous les cas, vous ne saurez pas trouver les ingrédients si vous ne les connaissez pas par cœur visuellement parlant. Peu de personne sont capables de déchiffrer les étiquettes. Pour éviter les regards trop curieux vous comprenez.
À l’aide de ma baguette magique, un des chaudron lévite pour se poser sur une table en bois, sans attendre l’avis du sorcier, une fois une étudiante est venue me demander des œufs de dragons, c’était chelou. L’horreur de voir ces enfants se prendre pour des adultes. C’était à eux que j’adorais faire peur. Des œufs de dragons à dix ans, n’importe quoi, bon j’exagérais un peu mais tout de même…
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Elias Baxter, le  Dim 6 Sep - 23:20

C'était pas mieux pour moi donc t'es toute pardonnée !


Mon franc-parler fait partie de mon charme, mes amis ont tendance à l'apprécier, il sourit malicieusement aux inquiétudes de la demoiselle. Évidemment elle n'avait pas tort, et un jour ça lui porterait préjudice... Mais ce jour n'était fort heureusement pas aujourd'hui.

Quelques secondes seulement avaient suffit à ce que les yeux ne s'acclimatent au nouvel éclairage. L'ambiance était probablement là pour attiser la concentration. Une parole le fait frémir, et comme un enfant il s'exclame vrai ?! Oui, Elias aimerait avoir un laboratoire comme celui-ci dans son chez lui. Évidemment, le Bobbus avait ses limites, et la possibilité d'établir une pièce de si belle envergure avec tous les ustensiles nécessaires... ça allait demander de la réflexion. Beaucoup, beaucoup de réflexion. Mais la seule perspective de pouvoir de nouveau triturer quelques spatules et faire émulsionner de pimpants fonds de chaudron, voilà qui l'excitait au plus haut point !

Il ne peut s'empêcher de courir les doigts contre les bocaux alignés sur les étagères bariolés, l'oeil pétillant et le palpitant en effervescence. Il entend la jeune femme demander s'il saura relire son parchemin, et il acquiesce distraitement avant d'entendre la suite. Les sourcils s'arquent avec intérêt tandis qu'il se retourne vers madame, les deux mains suspendues dans les airs, un sourire qui s'étire d'une oreille sur l'autre. Elle a toute son attention. Et tandis qu'elle semble préparer le terrain, il fait quelques pas pour récupérer ses notes, plissant les yeux pour mieux cerner ses pattes de mouche rompues par l'humidité. Mmmh... de la poudre de dents de dragon, oui oui... les paroles de la vendeuse le font subitement relever la tête des oeufs de dragon à dix ans ? Très précoce en effet une hésitation avant de demander, curieux vous lui en avez vendu ?

Toute sa responsabilité de future maman était en jeu sur cette question.

L'attention se porte très vite sur les étalages, son papier en main. Aaah, là, des oeuds de serpencendre et... c'est du potassium ça ? Un reniflement impromptue, suivit d'un éternuement incontrôlé non. Pas du tout. Oh ! Il aperçoit quelques fleurs séchées qui lui sont familières du lotier corniculé ! Vous avez tout ce qu'il faut pour faire de la Felix Felicis ! Et là, le bonheur est clairement étalé sur tout son visage. Il n'avait plus fait de potion de chance depuis... vraiment longtemps. Il frappe plusieurs fois dans ses mains avant de remonter ses manches. J'adore faire cette potion. Vous vous joignez à moi j'espère ? Au fait, je suis Elias, Elias Baxter.

Et en moins de temps qu'il n'en faut pour dire Félix, il s'active déjà à récolter dans la petite pièce tout ce qui va leur servir, s'extasiant longuement devant l'huile de crin de licorne qui avait cette teinte incroyaaaable, ou grimaçant avec amusement devant les monstrueux doigts de chaporouge, sordidement entassés dans leur bocal.
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Loredana Wildsmith, le  Mer 9 Sep - 9:09

Un franc-parler certain et une passion pour les potions qui se remarquait rien qu'en l'observant. C'était comme s'il s'agissait de mon moi masculin, du moins de ce que je voyais là. Je n'avais pas pour habitude de faire venir ici des personnes inconnues, encore moins si ces dernières n'éprouvaient aucun intérêt pour les potions et frémissaient à la vue des ingrédients parfois rocambolesques qui se trouvaient sur ces étagères. Vraiment, il faudrait qu'il songe à construire un antre qui lui appartiendrait à lui, un endroit où j'aimais me perdre où j'appréciais de me rendre lorsque j'avais envie de solitude ou lorsqu'une idée saugrenue me venait en tête et qu'il fallait que je la teste. Chose qui ne se terminait pas toujours très bien, il fallait se l'avouer. Mais un véritable passionné ne se contentait pas uniquement du résultat, c'était bien plus complexe que ça de mon côté où la concentration partait souvent vaquer à d'autres occupations. Il fallait redoubler d'effort, parler à voix haute dans un silence complet. Mais passer d'un appartement moldu à un manoir merveilleux en passant par la Cabane Azartyesque, avait été la plus belle décision de toute ma vie. On en oublierait presque que j'avais vécu à la rue durant l'été qui avait précédé ma rentrée en septième année.

Oh bah oui évidemment, répondant à sa question d'un air peut-être légèrement goguenard et exagéré, toute une caisse, je mime la taille de la caisse avec mes mains, et je lui ai même donné des conseils pour les nourrir afin qu'ils grandissent plus vite ! J'aurais peut-être dû finalement, afin d'apprendre la vie à ces petits enfants qui aimaient montrer qu'ils grandissaient vite et prendre des risques inutiles. Il serait difficile de me convaincre qu'un enfant pouvait être autant responsable si jeune. Je ne doutais pas de la maturité de certains, mais élever des dragons relevait d'autre chose, une chose que moi-même je n'avais pas assez en ce qui concernait ces créatures : L'expérience. Parce que malgré des années à travailler à la Boutique d'Animaux Magiques, être éleveur de dragons était un tout autre.
Durant cet instant, j'observe le sorcier, sa curiosité, ses tests aussi sur des ingrédients qu'il connaissait peut-être moins. Au vu de son allure et de ce que je voyais, il semblait avoir une plus grande expérience. Vous en avez déjà préparé ? Mon regard s'était illuminé à l'instant même où il avait prononcé le nom de la potion, parce que moi pas du tout, grand sourire exagéré d'une sorcière pas très sûre mais qui était prête à tenter l'expérience. Mais oui, oui carrément que je me joins à vous !

Puis il s'était présenté et mes yeux s'étaient plissés en le fixant, j'avais entendu ce nom quelque part, mais j'étais persuadée de n'avoir encore jamais croisé sa route. Peut-être que lui serait davantage renseigné sur le sujet, Loredana Wildsmith, tout en rangeant les ingrédients selon leur ordre d'utilisation, six mois... j'avais peut-être louché ou mal lu, mais non, six mois ?! eh bah dis donc, j'aurais accouché qu'on n'aura pas encore terminé tiens, mais je n'avais jamais vraiment eu peur de ce genre de chose, il s'agissait surtout d'un temps de pause très très long qu'il ne fallait surtout pas oublier. Mais est-ce qu'on arriverait jusque là ? Le chaudron pourrait exploser avant après tout. J'espère que vous êtes patient ! Je frappe rapidement dans mes mains, signe d'une excitation évidente, c'est partie ! C'est en m'emparant du premier ingrédient que le flash arrive, oh mais, je le montre du doigt, vous êtes un ami d'Arty ? C'était donc pour ça que son nom ne m'était pas inconnu.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Elias Baxter, le  Sam 12 Sep - 16:07

Amusant d'apprendre qu'une gamine n'ayant pas l'âge d'entrer à Poudlard était maintenant en possession d'une caisse entière d'oeufs de dragon. Très amusant. Le Baxter s'esclaffa avec bonne humeur tandis qu'il visualisait de jeunes reptiles turbulents enflammant les cheveux de l'enfant enthousiaste. Voilà qui devrait lui apprendre la vie. Quant à la future progéniture de madame, il fallait espérer que le père soit un poil plus responsable. L'intérêt certain de la sorcière pour la préparation à venir ne fit qu'exacerber l'excitation d'Elias, dont les mains agiles s'affairaient déjà à cisailler les chrysopes séchées. En vérité, je n'en ai fait que deux fois. La première pendant ma scolarité, j'avais un prof formidable. La seconde... dans un van en itinérance européenne... toujours un succès fou ! Oh comme la Felicis avait aidé leur business, à lui et à Loupé. La préparation avait été rude et abominablement longue, mais ça avait vraiment valut le coup.

Le couteau se figea subitement dans les airs, un regard purement surpris planté sur celle qui venait de se présenter comme Loredana Wildsmith ? C'est à peine s'il écoute ce qu'elle raconte derrière. Il est bien trop occupé à passer du ventre rond au visage doux de la potionniste, tachant d'additionner deux et deux avec difficulté. C'était donc elle ! La femme de l'Artyste, la future maman de l'enfant de l'apocalypse ! Oh mais la les meilleures choses ont besoin de patience ! Il articule enfin en reprenant la taille de ses chrysopes. Et oui un demi-sourire s'étire sur les lèvres rosées, et il plante le regard dans celui de la partenaire je suis un très bon ami d'Arty. Il désigne la plume que tient Loredana en haussant un sourcil. J'imagine qu'elle était préparée à l'avance ? Un mois dans l'eau froide si mes souvenirs sont bons... Puis il allume le feu sous le chaudron, plisse le regard et prononce un valeureux Aguamenti.

Accoudé à la table, il attends que l'eau bout. Dommage que vous ayez pas fait de grand mariage Arty et toi, j'adore les fêtes ! Mais j'suis heureux de mettre enfin un visage sur ton nom. J'peux te tutoyer hein ? Il peut pas s'empêcher de la détailler, maintenant qu'il sait qui elle est. Il est fasciné. Était-elle aussi impulsive que l'Artyste ? Elle semblait au moins aussi joyeuse, avec ses pastels et ses grandes idées. Il l'aimait bien. Dingue qu'on se rencontre que maintenant vraiment ! Arty il parle tout le temps de toi. Et du bébé que vous allez avoir. Un petit chanceux celui-là il fait un clin d'oeil à la sorcière en désignant d'un mouvement de tête leur préparation.

Je te propose de faire une ellipse, genre ils discutent et Elias revient un mois plus tard pour continuer...
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Loredana Wildsmith, le  Mar 29 Sep - 18:06

J'étais face à une personne plus expérimentée, ce qui rendait la potion d'autant plus intéressante à concocter. Je me lassais, des adolescents qui venaient sans but précis ou pour passer pour des sorciers badass, parce que c'est badass de traîner par ici. Je me lassais de ceux qui me fixaient d'un regard noir, prétextant que mon allure de moldue ne leur convenait pas. My shop, my rules (ma boutique, mes règles), si j'avais envie de venir habiller en citron, je venais habillée en citron, rien ne m'obligeait à constamment porter une robe de sorcier, surtout pas quand le temps me permettait de mettre un peu de couleur. Et puis, la robe n'était pas loin, sur un tabouret derrière le comptoir, attendant patiemment son retour à la maison après une dure journée à contempler les étagères poussiéreuses. Tout cela semblait passer au-dessus du sorcier face à moi aujourd'hui. Une étincelle dans la voix et dans le regard, l'allure de l'homme parfait qui cachait sa part d'ombre derrière son sourire et son franc-parler. Pas étonnant qu'il s'entende bien avec Arty. Il n'avait pas l'air ennuyeux, ni insipide. Arty a horreur des personnes insipides.

On était partis pour organiser une jolie cérémonie, en parlant du mariage, mais des événements ont fait que...ça devenait urgent. J'ai un léger rire en prononçant ces mots, on est souvent à deux doigts de mourir alors si on voulait se marier, il fallait que ça se fasse vite ! Quand on vivait notre vie, il n'était pas question de prendre son temps, de se reposer sur un jeune âge qui nous laissait penser que l'on pouvait attendre. L'appel du sang pour lui, du vide pour moi, nous empêchait de nous dire que nous avions le temps. Ça a créé quelques tempêtes, mais tout le monde a fini par s'en remettre et heureusement. Je n'avais jamais réellement culpabilisé, parce que c'était un petit, rapide, mais magnifique mariage. Nul besoin d'invités pour le célébrer. Comme quoi, le hasard fait bien les choses ! Arty n'aura pas eu besoin de nous présenter. Je le voyais d'ici, lui et ses grands gestes nous présentant après une rencontre fortuite ou lors d'une représentation circassienne. Chanceux, peut-être pas, était-ce une chance de tomber sur Artemis et Loredana Wildsmith comme parents ?
La potion se prépare dans une ambiance relativement décontractée qui contraste avec le froid de l'Antre. Le dernier ingrédient et il est temps pour la potion de se reposer, et voilà Monsieur Elias, manque plus qu'à attendre et à reprendre !, L'enthousiasme devait s'entendre dans ma voix, rares étaient les fois où j'avais l'occasion de préparer une potion de ce niveau-là.

***

L'été avait le don de rendre le monde plus beau. Les couleurs, les festivités et les marchands de glaces tout sourire qui profitaient de la chaleur pour s'installer en extérieur. Même l'Allée des Embrumes paraissait différente. Toujours plus sombre, certes, la faute aux trop grands immeubles étroits, mais légèrement plus lumineuse que d'ordinaire. Mais l'Allée restait fidèle à elle-même : peuplée de sorciers au regard mauvais et robes sombres. Les couleurs semblaient interdites ici. Mais je ne m'appellerais pas Wildsmith si je me pliais au règlement. C'est donc vêtue d'une jolie robe d'été et avec mon gros ventre bien voyant que j'étais revenue de ma petite pause. La boutique serait fermée cette après-midi, puisque je me trouverai dans l'Antre. J'attendais ce moment depuis des jours puisque la potion Felix Felicis avait eu le temps de bien mijoter ce dernier mois. Le rideau à moitié fermé, je laisse la porte ouvert pour permettre à Elias d'entrer. Un mot sur le comptoir pour qu'il me rejoigne directement en bas. Le temps de tout préparer, de tout sortir non sans chantonner des chansons moldues qu'Arty ne cessait de fredonner. Voilà ça devrait être bon ! S'il manquait quelque chose, ce ne serait pas loin de toute façon.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Elias Baxter, le  Lun 5 Oct - 17:16

L'Artyste était un itinérant né, qui d'aventure en aventure alimentait les fabulations les plus extravagantes. Il était aussi difficile à suivre qu'à comprendre, et sans doute qu'à vivre au quotidien tout devait être encore plus incertain. Était-ce sa pilosité exacerbé une fois le mois qui faisait de lui un être si lunatique ? Sans doute pas. Wildsmith était simplement synonyme d'un tempérament explosif que personne ne pourrait jamais désamorcer. Loredana pouvait bien être tout à fait similaire à son mari, de ce qu'Elias en savait. Ce qui faisait de ce qui grandissait chaque seconde un peu plus dans son bas-ventre une véritable bombe à retardement. L'espoir était tout de même permis avec une maîtresse des potions pour maman : l'équilibre entre les ingrédients étaient de mise si on ne voulait pas faire péter son laboratoire, tout autant que la maîtrise de la flamme.

Comme l'avait souligné la jeune femme, le couple avait frôlé la mort à plusieurs reprises : pour autant, ils étaient toujours en vie. C'est sans doute que quelque chose, quelque part, devait être fait de la bonne manière. Qu'un équilibre avait été trouvé. Elias avait lui-même presque laissé sa peau dans ses nombreuses aventures en solitaire, mais il s'en était toujours sortit bien vivant... plus vivant même que certains qui ne se risquaient jamais à faire le moindre pas en dehors de leur terne quotidien. Si, je pense vraiment qu'il est chanceux. Il ne s'ennuiera jamais votre gamin. Et l'ennui, c'est pire que la mort ! Il serait probablement en danger à chaque seconde, mais au moins on pourrait dire qu'il vivait vraiment à cent pour cent. Mille pour cent même peut-être. Et puis honnêtement, il aurait l'Azaël pour veiller sur lui : le mec n'était pas chef des aurors pour rien. Même Elias avait promis à Arty qu'il aurait un oeil sur son môme. Cet enfant serait loin d'avoir une vie fade et dénuée de sens.

Le feu frémissant sous le chaudron fut baissé à son minimum avant que la potion ne doive être abandonnée à un repos nécessaire. On se retrouve dans un mois ! Le nez du môme pointera à peine dans ce monde qu'il pourra déjà renifler la chance à l'état liquide... !

***

Le soleil avait fini par atteindre le nord de l'Europe, et ses rayons caressaient doucereusement le sol britannique depuis déjà plusieurs jours quand l'heure vint de repartir à l'assaut de la félicité. Elias avait attendu avec impatience, tout heureux qu'il était d'avoir enfin rencontré la femme d'Arty, et de concocter avec elle l'une de ses potions favorites. Il n'avait pas encore informé Arty de l'évènement : il était bien trop pris entre son boulot aux Trois-Balais et les ajustements nécessaires de son prototype de Combi 3000 récemment acquis. C'était d'ailleurs au volant de l'engin qu'il avait rejoint Londres cette semaine : un crochet par l'appartement de Loupé lui avait permis de faire la rencontre de son filleul, Willem, auquel il avait offert son vieil exemplaire de Peter Pan, celui qu'il l'avait tenu en haleine des années durant lorsqu'il était encore au Baxter Center. L'enfant n'était pas encore en âge de lire évidemment, mais il avait observé chaque page avec émerveillement.

Pour rejoindre l'Allée des Embrumes, Elias avait garé le Bobbus en amont de la Tamise avant de sortir sa witchboard, et quelques minutes seulement avait suffit à ce qu'il ne se retrouve en face de l'élégante boutique. Il descendit de sa planche, la cala sous son bras, et fit une entrée enthousiaste. Un mot lui indiqua que sa collègue potionniste était déjà là, et il dévala les escaliers sans plus attendre. Ça poussait clairement la chansonnette, et il étira un grand sourire tout en pénétrant dans la pièce salut ! Elle avait déjà sortit tout ce dont ils avaient besoin, et arborait un ventre plus rond encore que la dernière fois. Déposant sa witchboard sur le côté, Elias mesura du regard l'état de la potion et afficha un grand sourire tout se passe bien là-dedans on dirait ! Il frappa dans ses mains avant de retrousser les manches de sa chemise étape deux, c'est partit ! Et tout en attrapant les doigts de chaporouges pour entamer un broyage intensif à l'aide du pilon, il entama la conversation.

J'espère que tu vas bien ? Un regard glisse vers la proéminence abdominale, le visage affiche un sourire. Moi j'te dis je suis en-pleine-forme ! L'été c'est trop bien non ? Genre il fait beau, on peut rester dehors pendant des heures, faire tout plein de trucs là ! Les coups assenés se firent un peu plus dynamiques tandis que la langue se perdait dans ses paroles. J'ai su qu'Arty avait rejoint un cirque, j'trouve que ça lui correspond mieux qu'un taff de bureaucrate au Ministère... ! Comment c'est le boulot ici, y a du monde ? La lame s'agite tranquillement, méthodiquement : les membres sont taillés de plus en plus finement, jusqu'à ce qu'ils soient réduits à l'état de poudre. À ses côtés, la jeune Wildsmith s'active avec au moins autant de dextérité, et les mesures d'huile sont prêtes en moins de temps qu'il n'en faut pour dire crin de licorne. L'Elias fait s'effriter la délicate montagne poudreuse de chaporouge au dessus de la marmite, puis il attrape la spatule pour triturer la potion dans le sens des aiguilles d'une montre pendant que la camarade potionniste vient verser le liquide avec délicatesse. Six tours suffisent à donner au contenu une impeccable texture, et rapidement l'Elias coupe la flamme au-dessous.

Ben moi j'trouve qu'on fait une super équipe ! Deux mois d'attente encore allait les séparer de la prochaine étape, mais ça vaudrait forcément le coup sur le long terme : la Felix Felicis était une potion faite pour durer. Qui plus est, ils en obtiendraient suffisamment pour en profiter tous les deux. Pour quand est l'accouchement ? Peut-être l'enfant arriverait avant même qu'il n'ait terminé leur préparation... ! Les mains s'activèrent à nettoyer le plan de travail, et les yeux à vérifier la présence du reste des ingrédients pour ce qui ferait la suite des opérations. Tout était bien là.
Contenu sponsorisé

L'antre des potions - Page 2 Empty
Re: L'antre des potions
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 2

 L'antre des potions

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.