AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-35%
Le deal à ne pas rater :
-35% sur les lunettes de soleil audio Bose Frames Rondo
149.99 € 229.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 1 sur 2
Le chaos est une échelle [Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Le chaos est une échelle [Terminé]
Artemis Wildsmith, le  Lun 16 Déc - 16:20

Saison 29 - Hiver


Tout allait bien dans la vie d’Arty. Vraiment, c’était petites étoiles et adorables cœurs logés dans les boucles réjouies qui dansotaient allègrement dans la nuit. Ainsi, aucune raison pour que son museau vienne observer les rues londonienne du toit où il se trouvait ce soir. Et pourtant, cette chagrinante idée ne cessait de le turlupiner. D’un côté l’irrésistible et toujours insatiable envie de se frotter aux limites de la loi, et surtout surtout se dépouiller une bonne fois pour toutes de ces maudites règles l’empêchant de sortir Odette II quand bon lui semblait. La magie picotait dans les mains du Fripon, depuis qu’il n’avait plus peur d’assumer être né-moldu, depuis que la destruction était devenue une de ses incroyables passions. Comme un besoin de déflagration, là, tout de suite maintenant, éclabousser enfin les moldus avec la beauté que représentait la sorcellerie. Entrer dans l’Histoire avec un grand H, celle qui marquerait son nom en lettres argentées.
De son entreprise, il n’avait averti personne. Si ce n’est, parce que sa langue avait du mal avec la notion de secret, un Bélésaire aguerri et un Azaël qui trouverait sur sa couette douillette un joli mot tout doux : Je suis parti enflammer Oxford Street, bisous bisous, Arty. Succinct et en même temps d'une pertinence fabuleuse. En espérant que les responsabilités Auroresques du meilleur copain ne le fassent se coucher que très tard – trop tard. Quant à Loredana, les boucles sont secouées, il y penserait demain.

L’idée qu’il ne verrait peut-être pas tout à fait le lendemain lui frôle le bois de la baguette entortillée dans les doigts, évidemment, mais le Wildsmith était suffisamment, excessivement, confiant pour prétendre échapper aux restrictions policières – magiques ou non.
Du toit, les rétines impatientes coulent sur les lumières de la ville, les passants bousculés focalisés sur leurs problèmes essentiels. Il se demande, brièvement, si le moment opportun allait lui claquer sur le front, s’il saurait exactement quand transplaner, lever le rideau sur la pièce dont il serait le seul brillant acteur, Odette II comme accessoire indispensable. Il se lève, le bout des baskets déjouant le vide, peut-être devait-il commencer un compte à rebours, quelque chose comme ça. Une seule résolution : ce n’était plus moment de la réflexion.


Dernière édition par Artemis Wildsmith le Mer 18 Déc - 13:39, édité 1 fois
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Azaël Peverell, le  Mar 17 Déc - 21:39

Arty est épuisant. Quand tu penses qu'il s'assagit enfin, il fait un truc pour te prouver l'exact opposé. Il est capable de te dire que c'est parce qu'il est loup-garou, et que du coup il contrôle rien. Mais tu sais ce qu'il en est, toi. Le gamin est incapable de rester en place plus d'un jour et demi. C'est mieux qu'une heure, son record lorsque vous étiez encore à Poudlard. N'empêche, ça devient éreintant. Entre tes journées au Ministère, tes tours de gardes, et tes soirées passées derrière un masque, t'as autre chose à faire que de jouer à la nounou pour un Arty qui n'est capable d'écouter personne d'autre que lui-même. Enfin si, il t'écoute toi. Mais t'es obligé d'insister sacrément, alors c'est ch*ant.

Et là, quelle ne fut pas ta surprise en rentrant du Ministère, avec pour seule et unique idée en tête d'aller prendre un bain relaxant, ou d'aller courir un peu dans la forêt sous ta forme animale, de constater qu'Arty t'avait laissé un petit mot. Oui, un petit mot pour te prévenir qu'il n'était pas là. Il fait souvent ça, de peur que tu ne t'inquiètes sûrement. Il a du mal à saisir que t'es pas sa maman. Sauf que son petit mot, il fait carrément flipper. Enflammer Oxford Street ? C'est une métaphore hein ? Il va pas vraiment aller foutre le feu à une rue moldue de Londres en prévenant un Auror ? Arty fait pas de métaphore. Tu te facepalmes direct avant de pousser un soupir et de ressortir en courant de la Cabane pour directement transplaner à l'endroit indiqué.

Une fois sur place, sur un toit, histoire d'être sûr de ne pas te faire choper par des moldus, t'es rassuré. Pas d'incendie ni d'explosion en vue. Tu arrives à temps. Sauf si Arty s'est mis à réfléchir entre temps. Ouais bon, c'est peu probable. Tu regardes autour de toi, espérant trouver quelques bouclettes agitées qui sautillent. Et tu trouve rapidement ce que tu cherches, sur un toit plus loin. Nouveau transplanage, directement aux côtés de ton copain.

- Oublie tout de suite ce que tu comptes faire. C'est quoi ton problème ? Tu crois vraiment que j'ai que ça à foutre en rentrant du taff, de m'assurer que t'ailles pas commettre un attentat ?

Tu pensais être calme. En fait, tu ne l'es pas du tout. T'es même carrément énervé. Faut dire qu'Arty abuse carrément avec ses conneries, t'es fatigué toi. Il peut pas se défouler comme tout le monde, en faisant du sport ? Ou en trouvant un mec qui l'aime pas et lui taper dessus ? C'est quand même pas bien compliqué à trouver ça ! Qu'est-ce qu'il vient foutre le feu à une rue moldue ? Il est pas fini ce gosse.
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Artemis Wildsmith, le  Mer 18 Déc - 14:20

Un brusque crac hérisse les boucles de surprise, légère perte d’équilibre avant que les baskets ne se tourne vers un Azaël tourmenté. Arty lève les yeux sur le ciel nuité nuageux, ce n’était pas pour une remontrance qu’il avait déposé le petit mot. Parce que la stupidité coulait dans les veines du Blaireautin, en même quantité que la témérité, il s’était dit que le colocataire allait gentiment aller se coucher, rassuré de savoir où il était. Alors embarrassé, la semelle des chaussures frotte sur le béton du toit, ce n’était jamais très drôle d’être pris sur le fait, pire encore, avant même que la bêtise ne soit faite. J’t’ai pas demandé de venir, ou alors peut-être inconsciemment, finalement. Comme toujours rassuré que l’ombre du copain ne soit pas très loin, protectrice et rassurante. T’as rien dit à Lore ? Quoi que, il préférait largement les reproches d’une Amoureuse qui n’aurait pas aimé apprendre être ainsi délaissée que les leçons de morale d’Aza. Un attentat ! Tout de suite les grands mots ! Le museau remue la tête pour marquer son exaspération, trouvant la réaction exagérée du Serpentard, incroyablement ridicule. Pour lui, nullement besoin de s’inquiéter.

Le regard se focalise de nouveau sur la célèbre rue passante, illuminée par la période festive de l’année. Non mais, regarde un peu. Les doigts ne tenant pas Odette II désignent le contrebas. C’est l’occasion parfaite ! Il s’imaginait la scène dans ses méninges enthousiastes. On met le feu, les baguettes bieeen en évidence, et on secoue toute la communauté ! les moldus, les sorciers ! J’pense que la voiture là-bas, l’index se fait davantage plus précis pour servir le récit fantasmagorique, ferait une scène i-dé-ale ! Les téléphones rivés sur leur exploit, les chuchotements de frayeur et d’admiration, le ventre tordu d’engouement. Le Wildsmith rageur d’être l’étincelle qui ferait flamber le Secret Magique.
Trop lassé de ne pas être libre de ses mouvements sorciers, caché parmi les moldus dont il le savait, n’étaient pas que ribambelles d’idiots, mais qui avaient ainsi sur lui une domination qu’il ne supportait plus. Grand temps pour lui de provoquer tremblement de terre et d’ouvrir les yeux de force à tout un chacun, au risque d’en énucléer certains – dommages collatéraux. Alleeeez, t’en as pas envie ? Frimousse charmante, malgré l’obscurité, qui se tourne, un petit peu ? Un tout petit peu ? Convaincre le meilleur copain que c’était là une explosive façon de passer la soirée. Ne plus vivre caché, être Libre, il insiste insiste insiste sur ce mot qui le faisait rêvasser, avec un grand L, gigantesque L, pour de vrai de vrai ! Arty absolument gouverné par cette avidité déflagrante, les genoux piaffent de pouvoir enfin transplaner, espérant être accoudés d’Azaël.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Azaël Peverell, le  Lun 23 Déc - 0:12

Tu te contentes de lever les yeux au ciel lorsqu'il indique qu'il ne t'a pas demandé de venir. Comme s'il pouvait en être autrement avec un mot pareil. Certains disent que t'es sa nounou. C'est de plus en plus vrai. Sauf que t'as pas franchement signé pour ça. Et la première chose qu'il veut savoir, c'est si t'as mis sa copine au courant. Il pense vraiment que tu fais ta vie en fonction de lui en fait. Un jour faudra que tu lui rappelles que t'es pas sa mère quand même, histoire que les choses soient claires pour vous deux. Tu pousses un profond soupir.

- Non, j'la connais pas plus que ça ta nana moi.

Mais là n'est pas la question. Le voilà qui repart dans ses délires destructeurs. Il veut mettre le feu, faire exploser des voitures, montrer sa baguette pour exposer le monde sorcier à tous les moldus en contrebas. Comme si ça suffisait à quoi que ce soit. Comme si ça n'avait pas déjà été fait, sans le moindre succès. Suffit de voir l'attaque du pont de Londres, ou même l'invasion d'Inferis. Rien ne va dans ce foutu monde. Rien n'est simple, même exposer la magie aux yeux de ces abrutis de moldus. Evidemment, que t'as envie de liberté. Tu fais tout pour être réellement libre. Mais pas comme ça. Plus comme ça. Trop de choses entre en compte à présent. Tu n'es plus seul, tu n'agis plus uniquement pour toi.

Et s'il pouvait en être de même pour Arty ? Si tu pouvais lui faire comprendre, qu'ainsi, il ne parviendrait pas à changer quoi que ce soit. Qu'il lui faut pour ça, faire parti de quelque chose de plus grand, de plus fort ? Arty serait-il capable d'obéir suffisamment ? De se contrôler suffisamment ? Est-ce que le Seigneur des Ténèbres serait prêt à lui laisser une chance alors même qu'il est celui qui t'a empêché de répondre à un appel direct ? Tu secoues la tête de gauche à droite.

- Même si tu fais ça, ça servirait à rien. Les oubliators feraient leur job, ils parleraient d'une fuite de gaz, et le problème serait réglé. Et moi, j'devrais enquêter sur toi. Laisse tomber, Arty.

Sauf que ce genre de discours ne sert à rien face à ton ami. Tu le sais pertinemment. Faire appel à la raison lorsqu'il est dans un tel état d'excitation revient à lui demander de ne tuer personne alors même qu'il est transformé en loup-garou. Tu relèves lentement ta manche, découvrant ton bras gauche. Volontairement, tu fais en sorte qu'il puisse voir le tatouage qui orne ton avant bras. Tu lui colles sous le nez avant de chercher son regard.

- C'est le seul moyen d'être libre. D'espérer faire une réelle différence. Je peux l'appeler. Mais faut que tu te comportes sérieusement.

T'es on ne peut plus sérieux. T'es prêt à dire au Maître que tu te portes garant pour Arty, qu'il est prêt, qu'il peut vous servir, et servir la Cause. Qu'il a tout ce qu'il faut. Mais le choix doit être sien avant tout.
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Artemis Wildsmith, le  Jeu 26 Déc - 17:44

Les joues gonflées par le discours moralisateur du meilleur copain. il s’y attendait, longtemps qu’Azaël avait quitté les bras du fun pour embrasser ceux du sérieux. Toutefois, une boucle solitaire du Wildsmith était en train de se demander si finalement, il n’avait pas raison. Les sorciers et les moldus étaient brillants lorsqu’il s’agissait de faire l’autruche, plonger leurs nez dans des explications loufoques plutôt que d’affronter la vérité. Il soupire presque de résignation. Évidemment que le Comparse a raison. L’idée d’une explosion flamboyante commence à devenir vague sous le front pourtant si enthousiaste d’Arty, il tente de rattraper l’idée. Mais, si j’veux exploser des trucs ? C’est un caprice, il le sait, fort fort loin le dernier moment où il avait répandu merveilleuses flammes destructrices – ça lui manque. Le terrain pyromane lui manque terriblement. Sa bouille grimace de déception, si le feu était son premier amour, il ne valait malheureusement pas une enquête des Aurors et les barreaux d’Azkaban.
Avant que ses pupilles intéressées-dilatées n’accrochent le tatouage sur l’avant-bras du copain. Un index curieux s’avance de la peau marquée, ne peut s’empêcher de trouver cela absolument magnifique. Les traits sombres, dessinés, courbés, et surtout, surtout le symbole. Le seul moyen d’être libre, c’est ce qu’Aza avait dit, ce qui n’était pas sans émouvoir un museau captivé.

Il sort soudainement de sa torpeur admirative. Faut qu’tu m’expliques : comment être libre alors que t’es masqué, et qu’tu peux rien faire exploser ? C’était une réelle interrogation, un souci qui lui turlupinait les paupières. Il prétend alors hausser les épaules, nonchalamment, alors que le sang commençait à battre d’un tout autre enthousiasme – il n’était plus question d’une explosion épique, mais bien d’une rencontre épique. Mais vas-y ! J’te crois pas, t’es pas cap, pas pour ça, les boucles se détournent dans la contemplation de l’effervescence continue de la rue, puis d'une voix légèrement plus aiguë : non non en fait non, il va me rouspéter ! Arty n’avait peur de rien, absolument, rien, mais il fallait préciser que 67 lui provoquait de désagréables frissons derrière la nuque. De nouveau, la chevelure entortillée s’agite, il n’arrive pas à se décider. Vas-y ! Peut-être que lui aussi voudra tout faire exploser ! Quand le Wildsmith avait une idée derrière l’oreille, bien difficile de l’étouffer. Après tout, un tel personnage devait aussi avoir certains hobby. Il rêvait, complètement, s’il croyait que le Seigneur des Ténèbres allait le féliciter d’un pat pat de récompense tant son idée était grandissime. Oui, il rêvait, tout autant que son cœur tremblait devant la sérieuse proposition d’Azaël. Et si par malheur le Masque Rouge se pointait réellement ? Il déglutit.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Azaël Peverell, le  Dim 5 Jan - 18:52

Tu ne prends même pas la peine d relever le caprice d'Arty qui veut simplement faire exploser des trucs. Il a toujours aimé ça, et tu dois bien admettre que, toi aussi, t'as un petit faible pour les énormes explosions et les flammes en général. Le feu, c'est le chaos, les hurlements, l'air irrespirable. En un mot : la terreur. Mais voilà, quand Arty joue avec le feu, il a tendance à aller trop loin. Suffit de voir le Feudeymon qui a ravagé le Heurtoir, et qui l'a empêché de faire carrière chez les Aurors. Non, faut absolument garder le gamin sous contrôle, sinon il finirait à Azkaban en moins de trois jours. Et il est hors de question que ce soit à toi de l'y coller. Le truc, c'est que si il va trop loin, malgré ta nouvelle position au sein du département de la justice magique, tu n'as aucune chance de lui sauver la mise, car ça ne dépendra plus de toi.

Le tatouage a l'effet escompté. Il calme les ardeurs du louveteau, attire son attention sur autre chose. Et surtout, il donne du poids au discours que tu viens de lui balancer. Tu sais de quoi tu parles. Cette liberté, tu l'as souvent rêvée, et à présent, tu la trouves à Hollow, et ailleurs lorsque tu portes le masque. Sous le masque, tout est possible. En étant simplement toi-même, tu risques simplement de finir en prison. Tu hausses les épaules à sa question.

- Le masque, c'est la liberté. En le portant, je peux tout faire exploser en servant la Cause, pas juste pour un caprice. Les gens parlent de l'Ordre Noir, plus qu'ils ne parleront jamais de toi si tu te contentes d'un petit boum en plein Londres moldu.

Comment ça, c'est petit de jouer sur la corde sensible de ton pote ? Tu sais qu'il adore la célébrité, qu'il veut qu'on parle de lui, qu'on le reconnaisse. Et là, tu lui prouves en quelques mots qu'il ne sera jamais plus connu que toi lorsque tu portes ton masque de Corbeau. Dure nouvelle à accepter, n'est-ce pas ? Il te dit alors que t'es pas cap d'appeler le Seigneur des Ténèbres. Tu hausses un sourcil avec un sourire. Le défi te donne justement envie de lui prouver le contraire. Le truc, c'est que tu ne peux pas l'appeler pour rien. Et si t'as entièrement confiance en Arty, tu te demandes s'il est vraiment prêt pour cela. Surtout qu'il se reprend, par peur de se faire gronder par le Maître. Ce ne serait pas de trop à ton avis, que 67 le remette en place.

Et un nouveau changement d'avis, avec l'espoir que le masque rouge se place de son côté. C'est possible que ce soit le cas. Mais si c'est un ordre du Maître, les choses sont différentes. Alors tu ne réfléchis pas davantage. Ton index se pose sur ton avant-bras. Ta marque brûle un instant, signe que l'appel est passé. Et tu laisses retomber ta manche avec un petit sourire pour ton pote.

- Il ne devrait pas tarder.
Mangemort 67
Mangemort 67
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Mangemort 67, le  Mar 14 Jan - 17:00

La compagnie des acromentules était particulière mais pas désagréable. Les créatures avaient pris en taille et la serre était de plus en plus petite pour des araignées géantes. Mais les laisser en liberté n'était envisageable. Les meurtres qu'elles commettraient attireraient l'attention sur la région et potentiellement sur moi. Se faire trahir de la sorte, pour l'amour que je porte aux créatures magiques, ce ne serait pas digne du Seigneur des Ténèbres.

Les crochets des arachnides faisaient leur taille, il n'était pas conseillé de laisser sa main à proximité. Ma présence, quant à elle, semblait être de plus en plus appréciée au fil des mois et des années. J'avais lu que cette espèce pouvait parler grâce à leur intelligence mais pour l'instant, rien que des bruits habituels sortaient de leur gueule.

La surprise de l'appel de la marque me fit retirer rapidement ma main, ce qui étonna la bête qui cligna de ses huit yeux globuleux. Elle avait assimilé que cela rimait avec mon départ. Elle fila alors en direction de la forêt que contenait la serre, probablement à la recherche de sa soeur.

Pendant ce temps, m'assurant que masque et baguette étaient avec moi, je transplanai à l'endroit d'où provenait cet appel.

Dans un crac sonore, j'apparus devant deux visages que je connaissais. Le froissement de la robe noire que je portais se fit entendre également.

Aucune urgence à première vue, pas besoin d'user de baguette, il semblait que c'était plutôt d'arguments qui seraient utiles. Pour l'instant du moins...

- Pourquoi suis-je ici ? En posant mes yeux sur Azaël, celui qui m'avait appelé.

Qu'un rapide regard en direction du Wildsmith, car lui ne me devait pas obéissance, du moins pas autant que le Peverell sur qui mes yeux émeraudes s'étaient posés au travers du masque rouge couvrant mon visage. Une question qui exigeait une réponse. Ma présence était-elle vraiment nécessaire ?



Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Artemis Wildsmith, le  Mar 18 Fév - 11:43

Ainsi porter un masque, dans l’anonymat, permettait une célébrité telle qu’il n’en avait seulement que rêvée. L’accès à un tel piédestal fait chavirer le cœur du Poufsouffle  qui commence, commence à réaliser le chemin qu’il lui faudrait peut-être emprunter afin d’actionner les rouages de l’Histoire.
Mais il y avait à la seconde présente quelque chose de beaucoup, largement plus important. L’index du meilleur copain appuyant sans hésitation sur la Marque découverte. Il avait osé. Il avait vraiment osé. Un yeux dans les yeux qui semblent s’éterniser, un instant figé au cours duquel Arty ne sait pas quoi faire. Fuir. Fuir lui semble être une excellente superbe solution, mais il n’était pas si lâche que ça, peureux – un peu – mais pas lâche. Jusqu’au craquement typique du transplanage, une question qui surgit et immédiatement, la première parole accompagnée d’un doigt accusateur : c’est Azaël !

Belle preuve de maturité, vraiment, c’était là, la meilleure façon pour qu’ils se fassent tous les deux torturer, violenter, manger, découper, et ensuite tuer. Le Malicieux se frottent vivement les yeux, s’assurer que le Seigneur des Ténèbres se trouvaient bien là, juste devant eux. Avant de saisir ses responsabilités par les cornes – oui cela arrivait, parfois. Il veut pas qu’j’aille mettre le feu en bas, un coup de menton vers la rue agitée, en contrebas. Un caprice d’enfant interrompu par d’adultes réflexions, un conflit récurrent dans la vie d’Arty. Vous n’avez pas envie vous, d’foutre le feu là ? De faire bouger tous ses gens aveugles empêtrés dans leur réalité mensongère ? Il suffisait de bien peu de choses, peu d’éléments pour commencer à gonfler les boucles folles s’exaltent du discours desservi. Y’a rien qui se passe en ce moment, rien ! Tout le monde s’endort comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes. Plus les mots s’échappent des lèvres, plus ils se font assurés, accompagnés d’un ton emballé, bouillonnant. Ils ont besoin d'être secoués ! Et moi j’veux qu’ça bouge, l’urgence l’impatience d’un Wildsmith impulsif, vite. Le dernier mot s’échappe timidement, il se rend compte brusquement que la politesse élémentaire lui avait échappé.

Il descend alors brusquement du rebord du toit pour s’y asseoir sagement, bonsoir Monsieur, qu’il finit par dire, presque docile soudainement. Rares étaient les fois où il avait été si proche du Seigneur des Ténèbres, et pourtant, il sait que c’était une de ces fameuses occasions de montrer qu’il pouvait finalement se contenir – obéir. Emballer l’égo dans une épaisse couverture d’humilité, et attendre.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Azaël Peverell, le  Lun 24 Fév - 17:32

Lorsque le Maître apparaît, sa question, bien que légitime, te prend de court. C'est-à-dire que t'avais bien envie qu'Arty le rencontre pour de vrai, qu'il comprenne l'idéologie, ce pour quoi vous vous battez. Qu'il puisse y prendre part lui aussi, peut-être. Mais maintenant que le Maître est là, tu te sens juste complètement abruti de l'avoir appelé pour si peu. T'as l'impression qu'il ne va pas beaucoup apprécié cet appel qui n'était pas des plus urgents. Et tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même. Pris au jeu avec Arty, t'as tendance à réagir comme un vrai gosse dès qu'il est là. Sentant le regard du masque rouge sur toi, tu baisses légèrement la tête.

Et ce silence d'une demie-seconde à peine suffit pour qu'Arty prenne la parole, t'empêchant d'expliquer la situation avec tes propres mots. Déjà, il balance la faute sur toi. D'un autre côté, t'es le seul ici à posséder la marque sur ton avant-bras, autant dire qu'il ne risquait pas de l'appeler tout seul. Et le voilà qui explique la situation d'une façon étrangement... Honnête. Là, tu dois bien admettre que tu ne t'y attendais pas. Tu pensais qu'il allait inventer tout un bobard pour s'en sortir, c'est que tu le connais le blaireautin, en ce qui concerne les excuses bidons il est bien plus doué que pour assumer ses responsabilités. Mais non, il dit tout.

Et toi, tu regardes la réaction du Maître, sans savoir réellement quoi ajouter de plus. Surtout que ton pote est maintenant assis bien sagement au bord du toit. Léger haussement d'épaules de ta part. C'est à toi qu'il a posé la question, faut bien que tu ajoutes quelques mots. Sur pourquoi tu l'as appelé, au-delà des explications Artyesques.

- J'me disais que... Vous seriez intéressé. Par ce qu'il dit, ce qu'il veut.

Tu relèves la tête. Après tout, tu connais Arty. Tu sais qu'il a beaucoup de défauts, mais tu sais aussi qu'il serait un atout considérable pour la Cause. Le Maître doit savoir tout ça. Tu peux bien te porter garant pour ton pote, même si tu sais qu'avec lui tu risques fort de le regretter à un moment où à un autre. Il en vaut la peine. Y'a une vraie détermination dans ta voix tandis que tu t'adresses à ton Maître.

- Je sais qu'on peut lui faire confiance, et je sais qu'il veut être libre, autant que nous. Il sait parfaitement qui je suis, ce qu'on est, ce pour quoi on se bat. Et j'suis sûr qu'il pourrait en être lui aussi, pour de vrai. Même s'il est... Enfin lui quoi.

Et puis honnêtement, s'il vous rejoint, t'es à peu près certain que 67 ne te menacera plus de te faire combattre son cadavre le jour où tu lui désobéiras de nouveau, si un tel jour arrive de nouveau. Et ça, c'est clairement un bonus que t'as pas envie de louper.
Mangemort 67
Mangemort 67
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Mangemort 67, le  Mer 11 Mar - 16:47

Je ne sais pas.

Je ne sais pas ce que je viens faire ici. En leur compagnie, les réponses mettent du temps à venir, à se construire, à être cohérentes. Ma présence intimide semble-t-il. Pourtant, ma question reste en suspend et je ressens rien d'urgent de ce qu'il se passe. Me ferait-on perdre mon temps ?

J'écoute, en silence, le dos droit. Mes yeux passant du Serpentard au Poufsouffle. Une vieille rencontre remonte de mes souvenirs. Le feu semble toujours autant l'attirer. Ainsi donc, il pourrait être une baguette supplémentaire à la Cause. Azaël tente de me convaincre que c'est le cas.

- Tu veux que cela bouge et tu penses que les tuer est la meilleure solution ? Permets-moi d'en douter. Le Monde sorcier doit sortir de sa torpeur, certes, mais pas dans les flammes et l'agonie. Nous devons le pousser, l'élever pour briser les chaînes. Es-tu capable de comprendre cela ?

La question fuse, mélangeant reproche glaçant et ton condescendant.

Je n'étais pas convaincu. Le temps où les Mangemorts brûlait et détruisait sans raison était révolu. L'ère que j'avais instauré devait élever notre Ordre. Le combat était rude autant physiquement que mentalement. Avoir dans mes rangs, un pyromane dans l'attente de faire tout exploser sous couverture d'une mission pour les Masqués n'était pas dans mes projets. Mais son tempérament s'était atténué et il pouvait devenir une arme si j'arrivais à le contenir, le diriger vers mes ennemis, car eux seuls méritent de brûler dans d'atroces souffrances.

Il va falloir être plus convaincant, mon garçon. Je n'accorde pas la Marque au premier venu. Même s'il est conseillé par un Mangemort compétent.




Dernière édition par Mangemort 67 le Mer 8 Avr - 15:27, édité 1 fois
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Artemis Wildsmith, le  Lun 16 Mar - 11:36

Oui, il resterait toujours lui, ce boute-en-train enflammé, mais dont les révolutionnaires idées restaient bien ancrées. Il hoche la tête devant les paroles du Meilleur Copain, bienheureux d’être couvert de qualités véritables plutôt que de défauts, le plaisir d’entendre des lèvres d’Azaël autre chose que de vagues reproches et piques acerbes. Il en sourirait presque, mais son attention est happée par le silence du Seigneur des Ténèbres. Celui-là était tout sauf affable, Arty aimerait bien, juste un instant, aller farfouiller dans ses pensées qui devaient s’agglutiner par ci par là, bondir et jaillir dans tous les sens, et pourtant, la silhouette au Masque Rouge demeure immobile, à en faire frissonner le Poufsouffle. Une allure inquiétante qui ne chavirait pas – jamais. Il accueille les mots âcres de l’Ombre et pourtant si séduisants. Il sent la réticence de 67, va chercher refuge dans un regard lancé en l’air, vers le Serpentard.

Mais après tout, c’était à lui de répondre, il s’agissait d’un presque procès pour le Wildsmith, où ses idées et ses valeurs étaient exposées, décortiquées. Savoir s’il pourrait un jour les déblatérer avec un Masque sur la tête. J’ai pas dit de les tuer, qu’il finit par grogner doucement, une once d’impudence dans la voix – il resterait aussi celui ose parler, toujours. J’ai dit de leur montrer. Un spectacle flamboyant accompagné pourquoi pas d’un ours de feu, ça pouvait très bien faire son petit effet. Mais il ne développe pas l’idée d’une scène de flammes, il se retient. A la place, il répond presque penaud : oui, je suis capable de comprendre. Effectivement, parce que sous ses boucles agitées il concevait que la violence brutale n’était pas un chemin adéquat pour la communauté magique, tout comme pour les moldus. Prendre son temps, œuvrer discrètement, pour enfoncer la lame de la vérité au bon endroit, au bon moment. Il hausse les épaules, mais j’ai hâte, c’est tout. Et j’veux vous aider ! Son enthousiasme pouvait être une brillante qualité. D’ailleurs, c’est brusquement qu’il se relève, posture bien plus confortable pour faire jouer ses mains comédiennes. J’demande que ça, élever les ignorants avec vous ! Leur ouvrir les yeux ! D’une sincérité qui pouvait paraître enfantine mais n’en restait pas moins catégorique, laisser de côté son habituel égocentrisme pour étouffer la Cause de sa loyauté.
Mangemort 67
Mangemort 67
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Mangemort 67, le  Mer 8 Avr - 15:37


- Tu as encore beaucoup à apprendre. Montrer peut engendre la peur, de la panique. Le réflexe de survie prendra alors le dessus et le message que tu veux leur montrer ne rimera qu'avec désolation et destruction.

Je laisse mes mots faire leur effet. Car les siens, je les ai déjà entendus un bon nombre de fois. Je sens comme un enfant à qui l'on a toujours dit oui. Une ressemblance assez importante avec Azaël mais qui, avec le temps, semble s'être remis sur le droit chemin, comprenant l'importance des idées de l'Ordre. Pourtant, je sens que le chemin à accomplir est plus long que celui du Peverell.

Un œil à ce dernier qui ne dit mot. Il a gagné en discipline et en maturité. Laissant son camarade se défendre. Nous ne sommes pas ici pour jouer et il semble l'avoir bien compris.

- Tu crois que des mots me suffisent ? Finis-je par dire. Azaël a beau assurer que tu peux nous aider, ce qui m'est demandé est bien trop important. Comment pourrai-je savoir que tu ne te retourneras pas contre nous ? Nous avons eu quelques mots échangés il y a longtemps mais agir est bien différent que discourir.

Si ce dernier venait à disparaître comme sa soeur, alors je les traquerai les deux, les enfermerai et m'assurerai de les faire souffrir autant que possible avant qu'ils ne meurent.

- Prouve moi que tu seras prêt à tout pour l'Ordre Noir. Les mots ne suffisent pas

Par le passé, un jeune sorcier s'était coupé un doigt, d'autres ont eu des manières moins dramatiques voire carrément plus tendre pour prouver qu'ils étaient prêts à tout. Et toi jeune Wildsmith, qu'es-tu prêt à faire ?
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Artemis Wildsmith, le  Ven 24 Avr - 11:57

Désolation et destruction étaient pourtant deux mots qui résonnaient magnifiquement aux oreilles du Wildsmith. Mais il comprend que le but de l’Ordre Noir n’était pas la panique, les gens qui hurlent dans tous les sens en proie à l’effroi. Non, il s’agissait de convaincre et de persuader, de mener la communauté au cœur d’une réflexion qui puisse faire avancer les choses. Il hoche la tête, les boucles conquises par les paroles du Seigneur des Ténèbres, adoucies aussi, sûrement. Et puis, il avait raison, les explosions pouvaient être repoussantes. Tout le monde ne se gargarisait pas de la présence de flammes.

Vous doutez de ma fidélité ? La bouche se contorsionne, s’il y avait bien une qualité infissurable chez le Poufsouffle, c’était la loyauté. Le Meilleur Copain à ses côtés pouvait en attester. Alors oui, la langue est quelque peu vexée, qu’il puisse être considéré comme ces naïfs sujets sur qui on ne peut pas compter, dont la fiabilité s’étiolait dès que la complexité pointait le bout de son nez. C’est vrai que j’ai le cerveau à l’envers, j’pourrais pas changer ça, mais j’ferai un pu*ain de bon chevalier de première ligne. L’enthousiasme qui effaçait continuellement la peur, c’était ainsi qu’il agissait, et j’sais convaincre n’importe qui tellement j’suis adorable ; mais ça me rend pas plus bête qu’un autre. Oui, parce qu’il les connaissait les Mangemorts effrayants avec un complexe d’infériorité, voulant à tout prix compenser et montrer qu’ils étaient supérieurs par la peur et la torture. Non, lui agissait de façon détournée-retournée, avec des sourires malicieux et des mots judicieux. C’est comme un macabre entretien d’embauche, développer ses qualités et se montrer téméraire, vous pourrez me demander c’que vous voulez, j’le ferai. Absolument déterminé le Fripon, il sait que son chemin serait mangemoresque, il ne s’en déroberait pas.

Pour le moment, il s’agissait d’un acte de soumission. 67 devait être rassuré sur l’engagement d’Arty, ne plus douter qu’il ferait un merveilleux ténébreux compagnon. Alors il s’agenouille, c’est étrange, cette position qu’il n’avait jamais adoptée auparavant, la vulnérabilité même pour celui dont la personnalité se noyait dans la mégalomanie. Pourtant, la nuque ne tremble pas de se faire si petit face au Géant, au contraire, ça le rassurerait presque. Se placer sous les jupes du Seigneur des Ténèbres avait quelque chose de brillamment réconfortant. Cette place comme un coussin douillet.
Odette III se faufile alors dans les mèches endiablées derrière le crâne pour déchirer d’un #Diffindo affuté une belle boucle. C’était comme donner une partie de son âme au Seigneur des Ténèbres alors qu’il lui tend les cheveux, tout le monde savait à quel point Artemis idolâtrait affectionnait chérissait sa sublime masse capillaire. Vous pourrez la mettre dans un cadre et l’accrocher dans votre chambre. Titre de l’œuvre : allégeance artyesque.

Mais aussi symbolique qu’était cette offrande, elle n’était clairement pas suffisante. Il se relève, bondit en arrière sur le rebord du toit, un pied volète pour tâter les mètres en dessous. Ce soir, j’donne ma vie pour l’Ordre, pour vous. Un coup d’œil vers Azaël, ce n’était pas du chiqué, non, jamais les baskets n’avaient frôlé le vide avec tant d’euphorie. Ça lui chatouille le dos d’avidité, aucune trace d’inquiétude sur son sourire audacieux. Cela pouvait paraître incroyable idiot, offrir sa vie comme il le faisait ; mais c’est avec résolution qui la plaçait volontairement entre les mains du Masque Rouge. Si ce dernier ne voulait pas de lui, s’il pensait que ses boucles n’étaient pas destinées aux Ténèbres, alors à quoi bon s’éterniser sur ce toit ?
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Azaël Peverell, le  Dim 31 Mai - 13:57

Tu ne dis plus rien. Tout ceci ne te concerne plus. C'est à Arty de faire ses preuves, tu as fait ce que tu pouvais. Et tu ne peux convaincre le Maître pour lui. Tu n'essaieras pas de le faire. Parce que t'as suffisamment essayé d'expliquer les choses à Arty. T'as suffisamment essayé de lui foutre un peu de plomb dans la cervelle pour qu'il arrête d'agir uniquement comme un gamin capricieux. Tout ça dans le vide. Pour du rien. Il finit toujours par t'obéir, mais tu sais qu'il ne comprend pas. Pas vraiment. Il se contente de te faire plaisir. Et un jour, ça ne sera plus assez pour lui. Il ira trop loin, et tu ne pourras plus le récupérer. Le Maître est suffisamment impressionnant pour faire baisser l'ardeur de ton pote. Du moins tu l'espères.

Les discours s'enchaînent des deux côtés. Des mots que tu as entendu, encore et encore, d'un côté comme de l'autre. Des mots qui finissent par te fatiguer plus qu'autre chose. Parce qu'au final, peu importe la méthode utilisée. T'as de plus en plus l'impression que ça ne sert à rien. Tout stagne, rien ne change. T'es toujours aussi fidèle à la Cause. C'est simplement... Que t'y crois de moins en moins. Une simple utopie qui s'effeuille dans ton esprit avec le temps. Mais l'espoir, c'est important. Alors tu continueras de faire tout ce qui est en ton pouvoir pour qu'elle continue de vivre. Tu finis par étirer un sourire tandis qu'Arty exprime le fait qu'il a le cerveau à l'envers. C'est le moins que l'on puisse dire, c'est même un doux euphémisme à ce niveau là. Parce qu'en plus d'être à l'envers, y'a carrément de mauvaises connexions. Des trucs qui font des étincelles et ça finit toujours pareil : dans les flammes dévorantes qui détruisent tout.

Tu lèves cependant les yeux au ciel en le voyant offrir une bouclette au Maître. Si tu sais à quel point il aime ses cheveux, tu doutes fort que le geste vaille réellement quelque chose. Mais il se reprend rapidement, s'approche du bord, beaucoup trop. Et la chaussure qui se suspend au-dessus du vide. Tu lances un regard au Maître. Tu sais pas ce qu'il pense. Mais t'as fini d'être simple spectateur. Te voilà qui saisit Arty par le col pour le ramener sur le toit, en sécurité, le regard noir.

- Abruti... Comment tu veux servir la Cause si t'es mort ?

C'est sans doute la première chose que t'as appris en rejoignant les Mangemorts. Que ta vie a un prix. Que chaque vie à un prix.
Mangemort 67
Mangemort 67
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Mangemort 67, le  Jeu 11 Juin - 14:34

Se donner en spectacle. Exagérer chaque parole, chaque geste. Dramatiser le tout. Une fougue digne des plus insolents sorciers. Un caractère qui ne se laisserait pas faire sur le champ de bataille. Mais une tête brûlée qui ne respecterait pas les ordres ou qui n'agirait pas pour le groupe, pour le bien commun, causerait plus de pertes dans nos rangs que dans ceux des ennemis.

La boucle de cheveux se retrouve vite sur le sol. Cela ne signifie rien pour moi.

Puis je le vois reculer, encore et encore. Compte-t-il sur moi pour le sauver s'il saute ? Ce serait bien du gâchis... Je ne compte pas le sauver pour autant.

Azaël intervint. Mes yeux suivent tout ce qu'il se passe mais je ne bouge pas pour l'instant.

- Mort, tu ne sers à rien. Écoute ton ami.

Un duo qui se connaît aussi bien pourrait être un atout pour l'Ordre.

- Azaël. Assure toi de bien lui faire comprendre ce que signifie rejoindre l'Ordre. Dans deux jours, la marque lui sera posée. Je compte sur toi pour le préparer au rituel. Des ordres.

Un crac. Ma présence n'était plus nécessaire.

Départ de 67.

Contenu sponsorisé

Le chaos est une échelle [Terminé] Empty
Re: Le chaos est une échelle [Terminé]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 2

 Le chaos est une échelle [Terminé]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.