AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
MisterGoodDeal : jusqu’à -68% sur ...
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 1
La naissance de l'antipathie [en cours]
Jude Hopkins
Jude Hopkins
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La naissance de l'antipathie [en cours] Empty
La naissance de l'antipathie [en cours]
Jude Hopkins, le  Mar 17 Déc 2019 - 20:14

Saison 29 - Hiver
With Aliocha Corbier

Les cours venaient de se terminer. L'horloge pouvait tourner vite à certains moments, mais durant les heures où Jude devait rester assis planté devant un professeur, elle semblait avoir beaucoup de mal à faire un tour complet. Il avait même l'impression qu'elle restait bloquée. Dans sa tête d'adolescent perdu, à la seule ambition de découvrir la vérité sur ses origines, il trouvait que c'était du temps perdu pour lui. Le mal avait déjà été fait et il n'était pas destiné à faire de grandes études. Pour le moment, il appréciait malgré tout son rôle de Préfet, mais il savait pertinemment que c'était la seule chose qu'il allait pouvoir réussir dans sa vie. Puis, ça n'allait probablement pas progresser avec l'âge. Au contraire, il devenait de plus en plus borné et sûr de ses convictions. Personne ne pouvait le faire changer d'avis. Quand il avait quelque chose en tête, c'était pour un bon moment.

Énervé par les aléas de la vie, par le médiocre avancement de ses recherches, par la population bien trop présente à son goût à Poudlard,  il n'avait rien d'autre à faire que d'aller déprimer sur son lit. En espérant que là-haut, personne ne vienne lui parler. Il voulait être tranquille et ce n'était pas chose aisée dans une académie aussi remplie d'étudiants comme de professeurs. Les discussions se multipliaient dans les couloirs, laissant un vacarme infernal. C'est totalement ce que le brun détestait, alors avant de faire une crise de nerf devant tout le monde, il préférait se dépêcher. Il n'avait vraiment rien à faire dans ces lieux, encore moins à une heure pareille. La tranquillité n'existait pas à l'académie.

Les élèves formaient des groupes, quelques fois Jude était obligé de passer au milieu puisqu'il n'avait pas d'autres alternatives. Il espérait qu'aucun d'entre eux n'allait prendre l'initiative de lui faire un quelconque reproche, auquel cas il ne trouverait comme solution que de lui mettre la raclée de sa vie. Il était calme, la plupart du temps, très souvent seul mais ne se laissait pas marcher dessus pour autant. Il avait beau être qui il était, à ce moment-là, il ne laisserait pas quiconque le prendre de haut. Malgré tout, il avait une fierté qu'il ne pouvait pas vraiment cacher.

Mais il se posait l'éternelle question ;
De quoi était-il fier ?
Aliocha Corbier
Aliocha Corbier
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La naissance de l'antipathie [en cours] Empty
Re: La naissance de l'antipathie [en cours]
Aliocha Corbier, le  Lun 23 Déc 2019 - 9:39

LA de Jude accordé

Journée moyenne aujourd'hui. Les cours étaient bofs, les profs étaient bofs, le temps était bof et les gens étaient comme à leur habitude, chiants. Mélangeaient toute cette journée dans ma pauvre tête et vous obtenez une humeur pas agressive mais facilement irritable. Je remarque que plus le temps passe, plus je suis en colère. Je me souviens qu'au début de l'année, l'émotion qui me dominait était plutôt la haine et la tristesse d'être parti. Maintenant c'est plus un ras-le-bol global. Rien ne me satisfait, le moindre bruit m'énerve et j'ai horreur que l'on me parle.

C'est dans cet état d'esprit que je me suis assis dans un coin de couloir, un livre ouvert sur les genoux. La littérature est la seule chose qu'il me reste pour me rappeler la France. Heureusement, la bibliothèque de l'école est plutôt bien fournie en la matière et j'arrive à trouver à peu près tout ce dont j'ai besoin, à croire que c'est de la magie ! Mon seul regret est de ne pas pouvoir écouter de musique pour accompagner mes lectures. C'est quand même dingue ça non ? Les sorciers ne peuvent pas écouter de la musique pour eux grâce à leurs téléphones comme le font les moldus et ils n'ont même pas été capable d'inventer un sortilège pour le faire ! A croire qu'ils n'ont pas besoin de s'isoler du monde et de garder leurs écouteurs pour faire croire qu'ils n'entendent pas quand on leur parle.

Perdu dans la poésie de Baudelaire, je ne fais pas attention aux gens qui passent si ce n'est qu'ils sont très nombreux. Les cours viennent de se terminer et tout le monde sort des classes en riant, courant et en étant beaucoup trop heureux. Pour le moment, tout le monde m'évite et cela me va plutôt bien. Jusqu'au moment ou un empoté solitaire qui marche vite comme s'il voulait échapper à la foule se prend les pieds dans mon sac et tombe par terre. Je me lève d'un coup et lui crie dessus :

"Et donc regarder où tu mets les pieds c'est trop compliqué ? Y'a pas assez de place dans le couloir ?"
Jude Hopkins
Jude Hopkins
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La naissance de l'antipathie [en cours] Empty
Re: La naissance de l'antipathie [en cours]
Jude Hopkins, le  Dim 19 Jan 2020 - 17:34

LA d'Aliocha accordé également - désolé du retard

Marcher rapidement dans les couloirs semblait tellement être une chose risquée. Jude n'avait pas le temps de prendre des pincettes avec les autres étudiants. Ils ne faisaient attention à rien et les accidents, aussi ridicules pouvaient-ils être, arrivaient très vite. Le Préfet n'allait pas être l'exception puisqu'en quelques secondes, il tomba à terre. À cause d'un ridicule sac, d'un étudiant de Poudlard. La tête du serpent vint frapper le coin du mur. Un banal accroc qui allait finir dramatique. Le brun toucha, à l'aide de sa main droite, l'endroit heurté et remarqua qu'il commençait à saigner, dû au choc. Rien de bien grave mais suffisamment pour le mettre en colère. Le fautif se leva et se permit de lui crier dessus. Insinuant que c'était de la faute du Serpentard, qu'il aurait dû regarder où il mettait ses pieds.

Hopkins se demandait s'il n'était pas dans un rêve. Mais non, au vu de la douleur qu'il ressentait derrière la tête, c'était bien réel. Qu'est-ce que ce gamin faisait en train de lire dans les couloirs ? La bibliothèque n'était pas assez grande pour ça ? Pris d'un coup de folie, alors qu'il était encore au sol, il déplaça ses pieds de manière à le faire tomber. En mode balayette. Les deux se trouvaient donc à terre. Au même niveau désormais. Égaux.

« La bibliothèque n'est pas assez grande pour que tu t'ramènes ici ? En train de lire toutes ses m**des là ? C'est pas parce que t'as une belle gu**le que t'as tous les droits dans ce château. J'y ai autant ma place que toi. P't'être même un peu plus. »

L'ironie était parfaite dans ce genre de situation. Puisque, d'un côté, ça faisait rire le serpent mais de l'autre, le lion allait probablement s'enrager. Et, cela va probablement surprendre, mais c'était ce qu'attendait Jude. Il détestait qu'on lui parle de cette façon. Il tenta de se relever, en ne prenant aucun appui mais retomba directement au sol. Petit problème... Visiblement, sa petite blessure avait l'air d'avoir une plus grande importance que prévu.
Aliocha Corbier
Aliocha Corbier
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La naissance de l'antipathie [en cours] Empty
Re: La naissance de l'antipathie [en cours]
Aliocha Corbier, le  Ven 7 Fév 2020 - 16:25

Je n'ai pas le temps de comprendre ce qu'il m'arrive. A peine l'autre à terre qu'il réagit à la vitesse de l'éclair et me fait chuter à mon tour à ses côtés. Vraiment ? C'est dingue ça, le mec ne regarde pas où il va, trébuche sur moi et me fais tomber quand je lui crie dessus ? Non mais dans quel monde on vit ?

Et en plus il me crie dessus en retour ? Le château n'est-il pas censé appartenir à tout le monde ? Si je veux lire ici, il me semble que personne ne peut m'en empêcher et encore moins un préfet de Serpentard qui est frustré parce qu'il ne sait pas aligner deux lettres. Il y a néanmoins un point que je ne comprends pas dans ces propos. Depuis quand est-ce qu'on crie à quelqu'un qu'il est beau lorsque l'on est énervé ? Sûrement une tradition anglaise. Ils sont tellement coincés que leurs insultes doivent être du type "Fleur" "Ho non, toi espèce d'arbre". Donc, me crier dessus que je suis beau, pourquoi pas finalement ?

Et voilà l'argument que j'attendais, celui de l'autorité. Ni une, ni deux, je le regarde alors qu'il essaye pitoyablement de se relever :

J'ai bien vu que tu étais préfet et sache que cela ne te donne pas plus le droit que moi d'être ici. Ensuite, je ne suis pas sûr qu'abuser de ton autorité pour me crier dessus soit bien conseillé, surtout que tu viens de me faire tomber volontairement. Alors à ta place, je fermerai ma gue*le de petit merd*ux et je m'excuserai avant de repartir d'où je viens !

Non mais je vais quand même pas me laisser faire par tous les imbéciles qui portent un badge dans ce château. Heureusement d'ailleurs que Matt et Zélie ne sont pas comme ça sinon j'aurai vite perdu patience. Je me relève sur une cheville douloureuse en m'époussetant et en n'oubliant pas de lui donner un coup de pied au passage. Aïe, j'avais déjà oublié que moi aussi ça me faisait mal.
Jude Hopkins
Jude Hopkins
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La naissance de l'antipathie [en cours] Empty
Re: La naissance de l'antipathie [en cours]
Jude Hopkins, le  Jeu 19 Mar 2020 - 15:39

Une fois lourdement tombé au sol après avoir tenté de se relever, il y parvint. Il regarda avec mépris l'inconnu encore couché à terre. Qu'est-ce que son sac venait faire au milieu d'un couloir ? Il existait des dortoirs, des bibliothèques ou même la Grande Salle pour réviser.  Le pire avait néanmoins été sa réflexion discrètement communiquée. Jude savait reconnaître lorsqu'il était en tort, là n'était pas le problème. Juste que cette fois-ci, le fautif ce n'était pas lui, c'était le lion. D'ailleurs, celui-ci ne voulait pas s'arrêter-là puisqu'il se permit de répondre. Il insinua que Hopkins avait abusé de son rôle de Préfet, lui indiqua que cela ne lui donnait pas plus de pouvoirs sur les lieux où les deux se trouvaient. Alors oui, en effet, il avait insinué qu'il avait plus sa place dans le château que le lion. Mais, c'est vrai non ? Les Préfets étaient plus importants que de banals élèves. Enfin, c'est ce que le Préfet pensait.

Alors que Jude comptait repartir, l'anonyme se lâcha et devint violent. Autant dans ses propos que dans ses actes, notamment lorsqu'après s'être relevé, il mit un coup de pied au serpent. Ce qui le fit perdre patience. Il en avait marre de ces gamins révoltés de la vie qui n'avaient rien d'autres à faire que profiter du moindre instant pour se défouler. Qu'est-ce que tu as petit, tu veux une glace ?  Hopkins s'avança devant lui, sourire narquois comme à son habitude. Seulement quelques centimètres se trouvaient entre eux.

« M'excuser pour être tombé sur ton sac, placé au milieu du couloir ? Qu'est-ce qu'il foutait ici d'ailleurs ? Arrête de mélanger les choses. T'es en tort. Accepte-le. »

Et ça, c'était pour le coup de pied. Jude plaça sa main derrière la tête du lion pour l'inviter à partir, en le poussant grâce à celle-ci. Il attrapa ensuite son sac et le balança à quelques mètres du couloir, en direction de l'endroit où il l'avait poussé. Il n'avait juste qu'à récupérer ses affaires et se barrer, à moins qu'il soit encore plus irrespectueux qu'il en avait l'air.
Contenu sponsorisé

La naissance de l'antipathie [en cours] Empty
Re: La naissance de l'antipathie [en cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 La naissance de l'antipathie [en cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.