AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -21%
TOSHIBA 50UA3A63DG TV 4K UHD – 50″ (126 ...
Voir le deal
333 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 1
[Terminé] Élément perturbateur
Charlie Primrose
Charlie Primrose
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Terminé] Élément perturbateur Empty
[Terminé] Élément perturbateur
Charlie Primrose, le  Sam 21 Déc 2019, 22:46

Saison 29 - Hiver
Avec Benedict Adams

J'aime bien ce couloir. Il est peu fréquenté. J'y suis toujours plus ou moins tranquille quand j'y vais -c'est dans un coin un peu perdu du château, il n'y a pas de salle de classe autour, et ce n'est pas sur le chemin de la Grande Salle ; donc j'y évite ces bancs d'élèves bruyants et malodorants. Alors j'aime bien y aller, pour être tranquille ; dans ce couloir, ou bien à la bibliothèque -c'est calme aussi, la bibliothèque, le seul problème c'est qu'il y a des horaires d'ouverture et que je ne peux pas y aller aussi souvent que je le désire.

Dans ce couloir peu fréquenté, il y a une fenêtre que j'aime beaucoup. Elle est rectangulaire, propre et offre une très belle vue sur le parc. Autre atout inestimable : il y a un large rebord que j'utilise souvent comme terrain de jeu. Je m'agenouille alors par terre et, tête posée au creux de ma main, j'aligne mes tire-bouchons préférés sur ce large rebord que j'affectionne tant. Je les pose bien droits -couchés pour ceux qui ne peuvent pas tenir debout, à équidistance les uns des autres et parfaitement alignés. J'aime bien, ça me rassure.

Quand je me sens oppressé par mon environnement -qu'il y a autour de moi trop de bruits, d'odeurs -ou que la lumière est trop vive, je me réfugie dans ce couloir et j'aligne mes tire-bouchons. Le calme revient alors peu à peu ; je reprends contrôle de mes émotions. Ma respiration s'apaise. Mes pensées se démêlent. J'y vois un peu plus clair -enfin c'est une façon de parler, parce que j'ai une très bonne vue. Disons plutôt que j'arrive à nouveau à penser correctement. De manière rationnelle.

Là, en l’occurrence, j'ai grand besoin de calme et de réconfort, c'est pourquoi je suis très occupé à aligner mon dix-septième tire-bouchon sur le rebord de ma fenêtre préférée.


Dernière édition par Charlie Primrose le Lun 06 Jan 2020, 21:36, édité 1 fois
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


[Terminé] Élément perturbateur Empty
Re: [Terminé] Élément perturbateur
Benedict Adams, le  Dim 22 Déc 2019, 14:18

Ce que j'aime à Poudlard, en plus de la cuisine délicieuse des Elfes de Maison ? L'espace qui m'est offert. L'espace de bouger comme je veux, sans avoir besoin de me soucier de casser quoi que ce soit étant donné la taille des pierres qui constituent les murs. Le château est l'endroit parfait pour mes acrobaties, quoi que j'aie plutôt intérêt à ne pas me louper si je ne veux pas finir par m'ouvrir le crâne sur le sol glacé. Heureusement que j'ai déjà de l'entraînement derrière moi. De toute façon, je n'essaie pas tellement de nouvelles figures sur le sol de pierre, je me contente d'occuper au mieux l'espace pour être prêt si jamais l'occasion de faire un show se présente de façon imprévue. Je dois absolument savoir m'adapter à toutes les situations.

C'est donc le plus naturellement du monde que je remonte un couloir en marchant sur les mains, les jambes totalement tendues vers le plafond, en prenant bien soin de rester le plus droit possible en avançant. C'est un exercice que je maîtrise depuis plusieurs années, mais il est difficile à tenir sur un temps long, car le sang monte rapidement à la tête, m'empêchant de me concentrer suffisamment pour tenir plus d'une vingtaine de minutes. C'est mon record personnel, j'essaie de le battre. C'est pour ça que je me balade ainsi. J'ai réussi à descendre les escaliers, mais j'ai eu de la chance, ils ne se sont pas mis à bouger. Je crois que j'aurais perdu l'équilibre sinon, ils ne sont pas très souples lorsqu'ils bougent.

Je suis maintenant dans un couloir vide, et je décide d'accélérer le pas. Mes mains tapent le sol de pierre pour avancer à une cadence que je ne peux tenir très longtemps. Mais je sens que j'arrive à mes limites, j'ai la tête qui tourne. Je voudrais arriver le plus loin possible. Sauf que je rencontre un obstacle non prévu et je tombe dessus.

- Aaaaaaaaaaaaaaaaah !

Il a amorti ma chute. Heureusement, j'aurais pu me faire mal sinon. Je me redresse avec la tête qui tourne, un peu sonné et encore rouge d'avoir tant marché la tête en bas. Et je vois que je suis tombé sur un garçon de mon âge. Un blaireau. Qui... Visiblement ordonnait des tire-bouchons. Pas de chance pour lui, si certains sont restés sur le rebord de fenêtre, d'autres sont tombés en même temps que nous. Je les ramasse aussitôt pour lui tendre avec un sourire désolé.

- Excuse-moi, il n'y a personne ici habituellement, je ne t'ai pas fait mal ?

Si la star que je suis commence à faire du mal aux autres, ça risque de vite de savoir, il en est hors de question. Ce garçon doit forcément ne pas m'en vouloir, et je dois être gentil avec lui pour ça. Surtout qu'il doit être un peu bizarre s'il a autant de tire-bouchons.

- Je m'appelle Seth, et toi ?

Oups, premier mensonge. Mais d'un autre côté... Benedict quoi... Je suis absolument parfait, et mon prenom vient tout gâcher. Hors de question de me présenter sous ce drôle de sobriquet.
Charlie Primrose
Charlie Primrose
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Terminé] Élément perturbateur Empty
Re: [Terminé] Élément perturbateur
Charlie Primrose, le  Dim 22 Déc 2019, 15:35

C'est bon, mon dix-septième tire-bouchon est posé. Je dois en poser encore deux, car ce rebord de fenêtre permet d'aligner exactement dix-neuf tire-bouchons de taille moyenne si on les sépare exactement de deux centimètres et cinq millimètres chacun. J'ai un appareil de mesure sur moi, si je veux vérifier. C'est peut-être le moment de le sortir, d'ailleurs, car je crois que j'ai un centimètre de trop sur la droite. Des bruits m'interrompent cependant dans mon élan. Aussitôt, un frisson me parcourt. Je n'aime pas être dérangé -surtout que je suis très proche de mon but. J'ai passé deux heures à aligner correctement ces tire-bouchons dans le plus grand des calmes et j'aimerais bien pouvoir terminer avec ce même calme qui est si important pour moi.

Je me tourne, agacé, vers la source du bruit. Mes yeux s'écarquillent en apercevant un garçon qui marche sur les mains. Pourquoi... mais ce n'est pas logique ! On a des pieds, des jambes qui sont faits pour marcher. Les mains, ce n'est pas pour se déplacer. Ce n'est pas comme ça que les choses fonctionnent. Ce n'est pas logique. Et il va de plus en plus vite, et il s'approche de moi... tandis que je suis tétanisé sur place, je n'arrive pas à faire le moindre geste.

BOUM. Je tombe à la renverse alors qu'une masse s'abat sur moi. Mon désespoir n'en est que plus grand quand j'aperçois certains de mes tire-bouchons sur le sol. Mon souffle est coupé. Je tremble. Je crois que je tremble. Et j'ai des frissons aussi, parce qu'on m'a touché sans mon autorisation, que c'est sale, l'autre s'est relevé mais c'est comme si je sentais encore son contact sur moi. Surtout qu'il m'a fait mal. Et qu'il a fait tomber mes tire-bouchons. Ceux-là même qui m'ont pris deux heures pour être parfaitement ordonnés sur le rebord de cette fenêtre de ce couloir censé être désert. Ce n'était pas prévu ; ça ne devait pas se passer comme ça. Non, ce n'est pas possible. Les larmes me montent aux yeux. Mon rythme cardiaque s'emballe -je commence à avoir du mal à respirer. Je me replis sur moi-même et j'entoure mes jambes avec mes bras, comme pour me protéger, et je me balance tout doucement en essayant de calmer ma respiration. Ce n'était pas prévu.

Je secoue la tête ; emprisonne mes cheveux entre mes doigts pour arrêter de bouger. C'est l'après-midi, je n'ai peut-être pas à nouveau deux heures devant moi pour réagencer mes tire-bouchons avant l'heure du dîner. Demain, je n'aurai pas le temps non plus : la journée de cours est chargée et j'ai prévu de faire mes devoirs entre 17h et 18h. Mes plans ne doivent pas être contrariés. C'était aujourd'hui ou jamais pour aligner mes tire-bouchons. Je tremble. Tout mon corps tremble. L'autre parle, mais je ne comprends rien de ce qu'il dit.

C'est de sa faute.

« Pourquoi t'as fait ça ? » Ma voix tremble ; elle est faible et à peine audible. Je mords mes lèvres. Ma respiration ne se calme pas. Ça ne va pas, rien ne va. C'est de sa faute. C'est de ma faute. C'était le mauvais jour, le mauvais moment, et voilà que je réagis encore à l'excès, que je ne parviens pas à me contrôler, je suis nul, je ne veux pas qu'on me voit comme ça, je veux disparaître, tout de suite, mais il me regarde probablement alors ça m'angoisse encore plus. Oublie-moi s'il te plaît, et pars.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


[Terminé] Élément perturbateur Empty
Re: [Terminé] Élément perturbateur
Benedict Adams, le  Ven 27 Déc 2019, 20:33

J'ai l'air d'un crétin, à tendre des tire-bouchons à un blondinet tout bouclé. Et la perfection n'accepte pas la crétinerie. Alors voyant qu'il ne fait aucun geste pour les récupérer, je les pose sur le rebord de la fenêtre avant d'observer le garçon. Il se balance, replié sur lui même, la tête entre les mains, comme si ça pouvait l'empêcher de bouger. Je l'ai tout cassé je crois. Je penche la tête sur le côté, essayant de comprendre ce qu'il lui prend. Je lui ai fait mal alors ? Peut-être que je suis tombé sur sa tête, et que ça a tout cassé ses pensées. Ou alors, il était déjà complètement perché avant. Et ça, c'est fort possible. Sinon il n'aurait pas plein de tire-bouchons, c'est évident. Sûrement un né-moldu. Est-ce qu'il boit du vin, au moins ? J'en ai déjà goûté, je n'ai pas trop aimé. Mais c'est la classe, de boire du vin, alors j'en boirais quand même parce que je suis un parfait modèle d'élégance.

Enfin, le garçon parle. D'une toute petite voix plaintive, comme s'il allait se mettre à pleurer à tout moment. Je regarde autour de moi pour m'assurer qu'on est toujours seuls. Il ne faudrait pas qu'on me voit en train de faire pleurer un Poufsouffle, ça nuirait grandement à ma réputation d'être parfaitement parfait. Heureusement, personne en vue. Je m'accroupis, pour me mettre à sa hauteur, espérant attraper son regard du mien pour qu'on puisse discuter calmement de ce qu'il vient de se passer.

- Je n'ai pas fait exprès, je pensais qu'il n'y aurait personne ici. J'aime bien marcher sur les mains, ça fait monter le sang au cerveau, ça rend plus intelligent.

Et le second mensonge. Mais c'est surtout une petite blague, pour détendre l'atmosphère. Est-ce qu'il est assez bizarre pour y croire ? Aucune idée, on verra bien. Je reprends avec une mine très concernée.

- Tu as mal quelque part ? A la tête ? C'est pour ça que tu la tiens ?

En vrai, je m'en fiche un peu, mais mon jeu d'acteur est aussi parfait que moi. C'est que je dois m'assurer de ne pas l'avoir blessé si je ne veux pas d'ennuis. Peut-être que je devrais l'amener à l'infirmerie ?

- Allez, dis-moi ce qui ne va pas, promis, je n'ai pas l'intention de te retomber dessus, je suis bien sur mes pieds !

Pour lui prouver mes mots, je sautille tout en restant accroupi, telle une grenouille. Ok, c'est tout aussi ridicule que de tenir des tire-bouchons, mais j'aimerais bien lui tirer un sourire pour m'assurer qu'il ne m'en veut pas et qu'il ne va pas aller me dénoncer.
Charlie Primrose
Charlie Primrose
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Terminé] Élément perturbateur Empty
Re: [Terminé] Élément perturbateur
Charlie Primrose, le  Sam 28 Déc 2019, 16:38

C'est de sa faute, c'est de ma faute ? De notre faute à tous les deux ? J'ai toujours été tranquille dans ce couloir. Toujours. Bien sûr, il y a parfois un peu de passage : mais en un peu plus de deux ans, c'est la première fois que quelqu'un me perturbe quand je pose mes tire-bouchons. Non que l'alignement parfait de mes tire-bouchons soit un élément absolument indispensable à ma vie mais... c'est tout de même l'une des meilleures activités qui existe. Rien n'est plus distrayant et relaxant que d'aligner des tire-bouchons sur le rebord de cette fenêtre que j'affectionne tant.

Mais ils sont tombés, ils sont tombés, et quand vais-je pouvoir les aligner à nouveau ? Non... Cette personne a tout gâché. Je le hais pour ce qu'il a fait. Je ne le connais pas mais je le déteste. C'est égoïste, irréfléchi et imprudent, et c'est typiquement ce que je n'aime pas chez les gens. Ce garçon n'a visiblement aucunement conscience des risques qu'il y a à marcher sur les mains. Il ne faut pas faire ça.

Je lève le regard vers mon rebord de fenêtre. Mes tire-bouchons y sont de retour, posés n'importe comment et dans un ordre qui ne suit aucune logique. Ma poitrine se serre un peu plus et je déglutis difficilement. Ma respiration, déjà saccadée et irrégulière, s'accélère davantage. Rien ne va. Ce n'est pas bien. L'une de mes mains arrête enfin de torturer mes cheveux pour venir se poser, tremblante, sur le tire-bouchon n°12. Je passe mon doigt sur sa mèche, le contact du métal est apaisant. Je bouge, j'ai besoin de bouger : je continue à me balancer légèrement, je frappe régulièrement mon front sur mon genou, j'ouvre et je serre mes poings  j'ai conscience que ma position n'aide pas pour ma respiration mais j'ai besoin de me sentir comme dans un petit cocon pour m'apaiser.

« Tire-bouchon numéro quatorze, levier, tout en métal, huit centimètres et un millimètre. Tire-bouchon numéro quinze, bilame, tout en métal, sept centimètres et huit millimètres. Tire-bouchon numéro seize, manche en bois, mèche en queue  de cochon, gravé avec mes initiales, neuf centimètres et trois millimètres. » commencé-je à réciter.

Et ça m'apaise légèrement, suffisamment pour que je sois en mesure de répondre à mon élément perturbateur humain.

« Va te rendre plus intelligent ailleurs, tu déranges ici. » dis-je. Il n'y a aucun reproche dans ma voix, c'est juste une suggestion. L'autre doit comprendre qu'il est parfaitement inutile. Il ne m'a causé que des torts, alors je ne souhaite pas qu'il reste à côté de moi, il y a plein d'autres couloirs dans le château où il peut se rendre plus intelligent à sa guise. Rien de plus logique.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


[Terminé] Élément perturbateur Empty
Re: [Terminé] Élément perturbateur
Benedict Adams, le  Lun 06 Jan 2020, 15:57

Je l'ai vraiment cassé, le Poufsouffle. J'essaie d'être gentil avec lui, mais lui, il ne répond rien, il continue de se balancer en se tapant le front contre les genoux. Je suis pas sûr que ça aide à réparer les dommages faits à sa tête ça, parce qu'il a quand même l'air sacrément atteint. Probablement que les mini-chocs à répétition vont faire disparaître ses derniers neurones à jamais, et alors il vaut mieux que je ne sois pas dans le coin si je ne veux pas que ça me retombe dessus. Après tout, j'ai fait ce que je pouvais pour lui venir en aide, pour montrer ma compassion - même si elle était clairement intéressée, je ne peux pas faire grand chose de plus si l'autre reste muet à se balancer.

Ah, non, il reparle. Il énumère ses tire-bouchons, en leur donnant des numéros et des caractéristiques bien à eux. Ok... Là, je suis à peu près sûr que c'est pas de ma faute. Il est juste taré de base, ou peut-être même débile. Après tout, ça arrive. Un sorcier handicapé mental, voilà, c'est ça. C'est le premier du genre que je croise, et j'en viens même à me demander si c'est pas un peu contagieux son truc. J'aimerais pas être comme ça, ça ne serait vraiment pas pratique pour monter sur scène. Quel étrange énergumène. Je l'observe avec une curiosité quelque peu mal placée. Mais c'est mon côté Serdaigle, j'ai envie d'en savoir plus sur ce spécimen bizarre. C'est pour la science !

Sauf qu'il n'a pas envie de servir au bien commun apparemment. Il me dit de partir me rendre plus intelligent ailleurs. Il n'a même pas compris ma blague... Rien à en tirer de ce type, maintenant, j'en suis persuadé. Faudrait quand même que je lui dise de donner son cerveau à la science une fois qu'il sera mort, je suis sûr que ça pourrait servir. Ou me le donner à moi, ça ferait une super déco si je le mettais dans un bocal. Je finis par hausser les épaules, en m'éloignant comme demandé.

- T'es complètement à la ramasse mon pauvre gars !

Oui, quand même, fallait bien le préciser. Que tout ça, ce n'est pas de ma faute, mais bien de la sienne. J'espère vraiment qu'il n'ira pas se plaindre, sinon je serai obligé de sortir les grands moyens. C'est-à-dire ma soeur, pour commencer. Et ma marraine si ça ne suffit pas.


Fin du RP pour moi, merci :kiss:
Charlie Primrose
Charlie Primrose
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Terminé] Élément perturbateur Empty
Re: [Terminé] Élément perturbateur
Charlie Primrose, le  Lun 06 Jan 2020, 21:35

J'espère très fort qu'il va partir, parce qu'il a fait tomber mes tire-bouchons et que je n'aurai pas le temps de les remettre correctement : sa présence m'est donc inconfortable. *Pars, pars, pars* le supplie-je mentalement. Je continue à réciter à haute voix les noms de mes tire-bouchons ainsi que leurs caractéristiques, mais mes yeux se brouillent de larmes et ma gorge se serre. Elle semble bientôt si serrée que plus aucun son ne veut en sortir. Je halète, je serre et desserre mes poings, mes mains tremblent.

Ma main tremble, ma main tremble, ma main tremble. Le tire-bouchon numéro douze n'est pas à sa place et je ne parviens pas à l'y remettre correctement. Je tremble. Mes pensées s'emmêlent, mon souffle se fait court, et soudain, j'éclate en sanglot.

*T'es complètement à la ramasse mon pauvre gars, t'es complètement à la ramasse mon pauvre gars, t'es complètement à la ramasse mon pauvre gars !* Je ne comprends pas, je ne sais pas ce qu'il veut dire mais ça sonne comme une insulte. Alors je me sens encore un peu plus mal, et ses mots tournent et tournent encore dans ma tête ; j'aimerais oublier ce qu'il m'a dit mais les pensées qui me torturent ne trouvent jamais la porte de sortie ; et c'est comme les machines à laver moldues, ça tourne, ça tourne, et ça tourne encore, ça rebondit sur les parois de ma tête puis ça revient comme un boomerang et me frappe à nouveau.

Il est parti, il est parti, il est parti. Mon regard le cherche mais ne le trouve pas. Mais cette solitude soudaine ne m'apaise pas ; elle me pèse, et mon cœur est lourd, et les larmes coulent et coulent encore. J'emprisonne ma tête entre mes mains, tire mes cheveux, mords dans mon bras. Je me mords de plus en plus fort, jusqu'à ce que la douleur éloigne les pensées qui me tourmentent. Jusqu'à ce que ma respiration s'apaise enfin alors que le goût métallique du sang se répand dans ma bouche. Alors, je relâche mon bras et me recroqueville contre ma fenêtre.

Les pensées ne tournent plus.

Terminé aussi !
Contenu sponsorisé

[Terminé] Élément perturbateur Empty
Re: [Terminé] Élément perturbateur
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 [Terminé] Élément perturbateur


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.