AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 1 sur 1
Jour de pluie [Abandonné]
Samuel Jordan
Samuel Jordan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Jour de pluie [Abandonné] Empty
Jour de pluie [Abandonné]
Samuel Jordan, le  2019-12-23, 23:09

Saison 29.
Automne.
Pv. Amy Shields.

Dans un château aussi vaste que celui de Poudlard, il y avait des centaines de façon de tuer le temps pendant les longs week-end d'automne : que ce soit autour d'une Bièraubeurre à la Tête de Sanglier ou volant au-dessus des terrains de Quidditch, à la bibliothèque ou dans sa salle commune, il semblait que tout était destiné à occuper les sorciers les plus actifs. Pour autant, parmi toutes les activités qui s'offraient à lui, le jeune Samuel avait jugé bon, en cette journée froide et pluvieuse, de partir en quête d'une plante pouvant lui être utile dans la conception d'une potion dont l'unique utilité était de le tenir occupé pendant un certain moment. Alors que la plupart des élèves de cinquième année, et particulièrement les Serdaigle, croulaient sous les devoirs et les révisions, le jeune homme avait jugé bon de s'offrir le loisir de faire ce qu'il avait envie, quitte à prendre du retard sur tous les autres projets qu'il avait entamés. Aussi, après avoir tourné aléatoirement les pages d'un vieux manuel de potions, il s'était découvert une fascination soudaine pour une potion de célérité : si les effets de cette potion pouvaient s'avérer des plus amusants à tester, c'était surtout le défi que constituait sa réalisation qui le stimulait. Constatant qu'il n'avait pas la totalité des ingrédients nécessaires, et n'ayant pas le courage de voler dans la réserve du professeur de potions, il s'était armé de sa plus belle cape et de ses bottes les plus étanches puis avait pris la direction de la forêt interdite sans vraiment éprouver une once de crainte. Même si son accès était des plus prohibés, il y était déjà allé à de multiples reprises au cours de sa scolarité, et même s'il ne faisait pas cela uniquement pour briser les règles, seuls les préfets et le reste du personnel de Poudlard pouvaient éventuellement l'inquiéter dans cette démarche.

Ignorant les lourdes gouttes qui fouettaient son visage et sa chevelure, Samuel s'enfonçait alors entre les vastes troncs d'arbre et ne manquaient pas une occasion pour trébucher dans les flaques d'eau. La visibilité se faisant faible, il avait sorti sa baguette et en avait allumé l'extrémité, dans l'objectif de pouvoir détecter rapidement les feuilles et tiges dont il avait besoin. Il était parfaitement conscient que de tous côtés le danger rôdait, mais le Serdaigle ne s'en trouvait pour autant pas effrayé, préférant canaliser la totalité de son énergie sur la tâche qu'il s'était donné. Il n'était ni insouciant, ni convaincu de ses capacités de sorcier, mais il avait juste foi en sa tendance à toujours se sortir des situations critiques sans trop d'égratignures. Alors que les ténèbres l'encerclaient de toutes parts, Samuel faisait fi des regards qu'il avait l'impression de sentir sur lui, et se contentait de passer au crible les différentes espèces de plantes qu'il croisait. Décidant ou non de les cueillir et de les enfouir dans la bourse qu'il avait accrochée à sa ceinture, il continuait sa progression à l'aveugle, sans vraiment s'apercevoir qu'il commençait à s'éloigner du sentier qu'il s'était forcé de suivre depuis le début. Lorsqu'il s'en rendit compte, il voulut revenir sur ses pas, mais la pluie s'était accentuée rendant le terrain impraticable et déboussolant totalement le jeune Serdaigle. Dépourvu de toute notion du temps, il tentait en vain de reconnaître ses traces de pas, mais son imagination commençait à se jouer de lui puisqu'il ne savait pas dire si les traces qu'il rencontrait étaient les siennes... ou celles d'une créature sauvage.

Au bout d'un certain moment, il prit l'initiative de retourner au château, mais tous les arbres et fougères se ressemblaient tellement qu'il était incapable de déterminer d'où il venait. L'eau s'était insinué sous ses vêtements et les plaquait contre sa peau, si bien qu'il ne tarda pas à grelotter complètement. Néanmoins, Samuel se refusait de perdre espoir et continuait sa progression, baguette toujours au poing. Serait-il capable de se défendre si la situation l'exigeait ? Dans tous les cas, la forêt décida de tester aussitôt ses compétences : très vite, les ombres qui l'entouraient prirent des formes alambiquées, insaisissables, et Samuel se mit à se demander s'il n'avait pas été soumis à quelconque substance hallucinogène. Malheureusement, il n'eut que très rapidement l'occasion de comprendre que ce qui se passait devant lui était bel et bien réel, puisque des Acromentules commençaient à surgir des buissons qui l'entouraient. Abasourdi, il se contenta de pointer sa baguette sur les créatures, incapable de retrouver la formule appropriée. Franchement, n'aurait-il pas pu rester derrière les murs de ce fichu château comme tout adolescent normal ?
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Jour de pluie [Abandonné] Empty
Re: Jour de pluie [Abandonné]
Amy Shields, le  2019-12-24, 10:56

L.A mutuel

Énième jour de pluie. Si ça continuait l'Angleterre allait battre un record. Mais bon, se plaindre ne servait à rien puisque jusqu'à preuve du contraire, les plaintes n’arrêtaient pas la pluie. Aujourd'hui, le programme d'Amy n'était pas des plus intéressant. Etant donné son chômage (Aïe), la jeune femme cherchait perpétuellement de quoi s'occuper. Aujourd'hui ce serait une balade dans Pré-au-Lard qui lui servirait d'activité. L'animagus s'était donc préparée pour passer la journée dans le village. Pourquoi pas aller manger un morceau là et qui sait, elle rencontrerait quelqu'un qui pourrait lui tenir compagnie. Quelqu'un qui ne travaillait pas. Donc finalement, elle allait certainement passer la journée seule. C'était triste, mais elle s'habituait à cette solitude qui, il y a encore quelques semaines, la faisait trembler de peur.

C'est donc seule qu'elle se rendit à Pré-au-Lard pour faire sa balade du jour. Mauvais jour d'ailleurs vu la pluie qui s'abattait sur le village. Mais Amy ne faisait pas trop abstraction et se contentait de flâner dans les rues, laissant ses pensées vagabonder. Plus de nouvelle de sa soeur, plus de nouvelle d'Al', plus de nouvelle de Lau'... Toutes ces personnes avaient mystérieusement disparu de la vie de la brunette et cette dernière ne comprenait pas les raison. A croire qu'elle n'était pas destinée à avoir des relations stables et sans fin. Etait-elle maudite ? Elle n'avait jamais vraiment rien fait de grave dans sa vie pourtant. A part être membre d'une organisation illégale, Amy n'avait rien à se reprocher contrairement à certains. Mais bon, mauvais karma un jour, mauvais karma toujours. En parlant de karma, l'animagus avait flâner un peu trop loin et se retrouvait à présent à l'orée de la forêt. Forêt qui n'avait jamais vraiment effrayé Amy. C'est pourquoi cette dernière y entra sans appréhension. et puis si jamais quelque chose venait à l'attaquer, elle savait se défendre.

Une fois à l'ombre des arbres et donc partiellement à l'abris de la pluie, la grande brune ferma les yeux pour se concentrer et se centrer sur elle-même. Le petit fennec qui l'habitait arriva dans la tête d'Amy de son pas lent. Salutation silencieuse entre les deux protagonistes avant que la jeune femme ne commence à s'imprégner de l'animal. Penser comme lui, être comme lui, lui ressembler. Sentir le vent dans les poils beiges, entendre le moindre craquement alentour grâce aux grandes oreilles, sentir la vitesse de course lorsque les pattes foulent le sol, sentir chaque odeur grâce à l'odorat développé du renard des sables. C'était ça être fennec. Avec un côté sauvage et énergique. Lorsque Amy ouvrit les yeux, elle était fort près du sol et le moindre bruit lui parvenait avec clarté. Le fennec se secoua comme pour se débarrasser des restes humains de la jeune femme avant de partir au trot pour s'enfoncer dans la forêt interdite.

Le fennec se baladait dans la forêt, analysant chaque odeur, chaque bruit qui parvenait jusqu'à lui. Amy aimait être le fennec. Ca lui passait le temps et ça lui permettait d'exploiter son don, de le parfaire. Tandis qu'il gambadait tranquillement dans le bois à peine menaçant, des explosions comme celles d'un feu d'artifice se firent entendre et des étincelles rouges apparurent au dessus des arbres. Le renard des sables sursauta. Le bruit venait de troubler le calme ambiant et le fennec ne s'y attendais pas. Amy ne s'inquiéta pas de ce feu d'artifice car les élèves de Poudlard faisaient souvent ce genre de bêtise dans la forêt. Elle continua donc sa route sans trop prêter attention. Ce qui l'inquiéta c'est lorsqu'une odeur connue parvint à ses naseaux. En plus de l'odeur de bois et de feuilles humides, une odeur humaine et connue d'Amy vint titiller le museau de l'animal. C'est à ce moment que la panique pris possession du fennec.

Ni une ni deux, le renard des sables commença à sprinter en direction de l'odeur. Amy avait tellement travaillé sur ses sens en mode fennec, qu'elle parvenait à présent à reconnaître plus vite les odeurs. Vu la vitesse du canidé, elle ne mit pas longtemps à arriver à la source de l'odeur. Et elle ne s'était pas trompée. Samuel était là, seul, face à 3 acromentules. Et il n'avait pas l'air de réagir beaucoup.  Amy s'empressa de fermer les yeux pour redevenir humaine. Elle pensa à ses sensations humaines, à sa marche sur deux pieds, à ses longs cheveux bruns tombants dans son dos, à ses mains et ses doigts fin. Une fois le fennec à nouveau devant elle dans son esprit, elle lui dit vite au revoir avant de rouvrir les yeux. Elle était à nouveau sur ses deux pieds. Ni une ni deux elle empoigna sa baguette et s'avança vers le jeune garçon.

La jeune femme attrapa le bras du Serdaigle et le tira derrière elle pour faire face aux araignées géantes. Les paroles que son pères avait prononcées quelques temps auparavant lui revinrent en tête : "Surveille le et protège le au besoin. Sa mère n'est pas un exemple donc il n'a personne pour s'occuper de lui dans le monde sorcier. Fais de ton mieux". Et la voilà nommé nounou attitrée pour le serdaigle. Comme si elle n'avait que ça à faire. Mais bon. Pointant sa baguette sur une des acromentule, elle incanta un #Arania Exumaï qui fit fuir la première araignée. Reculant lentement pour essayer de ne pas se faire bouffer, Amy parla sans quitter les créatures des yeux.

- Tu m'expliques ce que tu fais là ?Et en bonne compagnie en plus

#Molliare fut prononcé et le sol sous les araignées devint plus mou, ralentissant leur progression vers eux. Comment Samuel s'était-il encore fourré là dedans ? Encore un peu il serait en train d'être digéré. C'est pourquoi elle attendait des explications et vite.
Samuel Jordan
Samuel Jordan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Jour de pluie [Abandonné] Empty
Re: Jour de pluie [Abandonné]
Samuel Jordan, le  2019-12-24, 13:58

De toute évidence, Samuel n'avait pas eu l'idée du siècle. Tandis que la pluie continuait de ruisseler le long de son visage et que les Acromentules le toisaient de leur regard noir, le garçon se mit à regretter le confort de son dortoir et la sécurité que procuraient les murs de Poudlard. Il n'avait jamais fait preuve d'une bravoure à toute épreuve, ses aventures périlleuses n'étant que le fruit de sa curiosité et de sa soif de connaissance, aussi se sentait-il toujours un peu interdit face au danger. Contrairement à ses camarades de la maison rouge et or, il n'était pas à la recherche directe des ennuis, mais ils parvenaient quand même à se frayer un chemin jusqu'à lui. Et à chaque fois, c'était la même rengaine. Soucieux d'appliquer ce qu'il avait longuement étudié dans les livres, il essayait de se remémorer les formules les plus adaptées à la situation, mais l'adrénaline avait la fâcheuse tendance d'embrouiller ses pensées si bien que ce qui se passait était particulièrement éloigné du résultat escompté. Ainsi, lorsque les créatures brisèrent la frontière invisible symbolisant sa bulle de bien-être, il psalmodia quelques mots les uns à la suite des autres tout en brandissant sa baguette : au final, quelques étincelles jaillirent de l'extrémité de son arme sans atteindre leur objectif, puis vinrent ricocher sur les arbres qui les entouraient. La lumière qui jaillissait alors autour de lui transperçait l'obscurité ambiante de cette journée d'automne, donnant à la scène une atmosphère des plus contrastées.

Lorsque la silhouette s'interposa entre Samuel et les monstres, le jeune homme crut pendant un instant qu'il était en train de rêver. Il avait déjà entrepris de prendre les jambes à son cou, priant pour que les araignées géantes, malgré leurs huit pattes, ne pourraient le rattraper en cas de course poursuite. Alors qu'elle chassait les arachnides à l'aide de sa baguette magique, le Serdaigle eut le temps d'analyser la physionomie de la nouvelle venue grâce aux flots de lumière qu'elle déversait sur les assaillants : la pluie qui plaquait ses cheveux sur son visage et le regard féroce qu'elle arborait n'empêchèrent pas le jeune homme de reconnaître Amy, l'ancienne infirmière de Poudlard qu'il avait eu l'occasion de côtoyer au cours de sa scolarité. Même s'il était parfaitement soulagé que la jeune femme se soit trouvée à ce moment exact dans la forêt -pour quelle raison, d'ailleurs ?-, il ne put s'empêcher de remarquer qu'il aurait préféré que ce soit quelqu'un d'autre. Il n'avait aucune animosité à son égard, mais la jeune femme avait la curieuse habitude d'être présente lorsqu'il se retrouvait empêtré dans les ennuis, ne manquant pas une occasion de le réprimander sur son attitude. S'il savait que sa démarche était parfaitement justifiée et qu'elle faisait cela pour s'assurer de sa sécurité, il ignorait tout de même d'où elle en tirait la légitimité. Sans l'ombre d'un doute, elle ne manquerait pas d'avoir une petite discussion avec lui une fois qu'ils seraient sorti de ce pétrin.

« Tu m'expliques ce que tu fais là ? Et en bonne compagnie en plus ! »

Préférant garder sa salive pour plus tard -il en aurait manifestement besoin-, Samuel retrouva ses esprits et se souvint exactement de la formule qu'il devait utiliser pour se débarrasser des dernières créatures. Non content de prouver à sa sauveuse qu'il n'était pas qu'un incapable, il formula à son tour un #Arania Exumaï et très vite les Acromentules qui faisaient du sur-place furent éjectées au loin. Au moins, c'était toujours ça d'accompli. Arborant une moue penaude sur le visage, il se tourna à nouveau vers Amy avec l'air d'un gamin pris la main dans le sac.

« Bon, j'imagine que je... vous en dois une, donc... merci. »

Il ignorait s'il devait continuer à vouvoyer la jeune femme puisqu'elle ne faisait plus partie du personnel et qu'elle était encore relativement jeune. Dans le doute, il était sans doute préférable de ne pas lésiner sur les formules de politesse, ça lui épargnerait sans doute d'autres remontrances. Il savait pertinemment qu'il était en tort, et que sans elle il serait sans doute encore en train de courir dans tous les sens dans la forêt, mais il n'avait pas envie de passer plus de temps que nécessaire à se justifier auprès d'elle.

« Disons que je me suis un peu perdu, je trouvais que c'était... une belle journée pour une petite ballade en forêt. Mais ne vous inquiétez pas, je retourne au château maintenant, ni vu ni connu ! »

Il lui sourit et fit mine de faire marche arrière, mais il savait très bien qu'Amy ne tarderait pas à le faire revenir auprès d'elle sur le champ.
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Jour de pluie [Abandonné] Empty
Re: Jour de pluie [Abandonné]
Amy Shields, le  2019-12-24, 15:21

Voilà le garçon qui se réveille. Il lance enfin une offensive pour faire fuir les acromentules. C'est pas trop tôt. Les cheveux plaqués sur la visage à cause de la pluie, Amy se retourne pour observer de ses yeux bleus le Serdaigle qui ne semblait pas plus inquiet de sa situation que ça. Ce n'était pas la première fois que la jeune femme le récupérait dans une situation inconfortable. Comme si il attirait à lui tout ce qui pouvait être dangereux pour sa vie. Le protéger ne la dérangeait pas mais à ce train là, il allait finir dans une tombe au fond d'un trou et Amy ne pourrait rien y faire. Enfin soit, le danger était écarté. Pour l'instant. La brunette toisa le jeune homme qui essayait de trouver des excuses aussi bancales les unes que les autres. Dans un soupir elle rangea sa baguette à sa ceinture avant de croiser les bras sur sa poitrine.

- Tu m'en dois même plusieurs en fait. Et une belle journée tu dis, vraiment ? C'est vrai qu'après réflexion, la météo est parfaite pour faire un tour dans une forêt habitée par des créatures magiques dangereuses.

Comme pour illustrer les propos, une mèche de cheveux d'Amy tomba sur le devant dans son épaule dans un bruit d'eau. Il faudrait vraiment qu'elle investisse dans un manteau avec une capuche. Son manteau noir tenait chaud mais sans capuche, ça devenait vraiment embêtant. Le mouvement de recul du jeune homme fit tiquer la jeune femme qui leva un sourcil comme pour demander ce qu'il comptait faire. Un petit sourire en coin apparut sur le visage de l'animagus et elle dit d'une voix ferme mais pas agressive.

- Hum, Samuel ? Où tu comptes aller comme ça ? Le ni vu ni connu ne marche que si tu n'as pas été vu. Là en l'occurrence, je t'ai vu. Donc j'aimerais bien une explication de pourquoi tu t'es mis en danger.

La posture toujours très droite et les bras croisés, la jeune femme observait le Serdaigle, prête à encore l'apostropher si il refusait de lui parler. Elle avait vraiment l'impression d'avoir le rôle d'une maman ch*ante mais, en même temps, le jeune homme n'avait pas l'air de se rendre compte du danger qu'il prenait. Elle n'aimait pas vraiment ce rôle de moralisatrice, ça ne lui ressemblait pas mais là, elle s'inquiétait vraiment pour lui. Un soupir sortit d'entre ses lèvres tandis que la pluie continuait de s'abattre sur les deux sorciers. Il faudrait qu'un jour elle reparle de Samuel avec ses parents pour en savoir un peu plus sur la raison qui les a poussé à lui demander de le surveiller. Peut-être qu'ils le pressentaient ? Ou y avait-il une vraie raison ? Amy connaissait vaguement le parcours de la mère de Samuel, aussi n'avait-elle pas poser plus de questions que ça à son paternel. Mais elle allait en reparler, histoire de savoir à qui elle se frottait.
Samuel Jordan
Samuel Jordan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Jour de pluie [Abandonné] Empty
Re: Jour de pluie [Abandonné]
Samuel Jordan, le  2019-12-24, 18:13

L'avantage, c'était qu'il ne s'était pas fait prendre par un membre du personnel de Poudlard. Le problème, c'était que justement Amy ne faisait plus partie du personnel de Poudlard, ce qui signifiait que Samuel s'était suffisamment éloigné de l'école pour rencontrer quelqu'un qui n'en faisait pas partie. Il n'osait pas confier à la jeune femme qu'il était complètement perdu, de peur de trahir ce qu'il lui avait énoncé précédemment : de toute façon, il lui suffisait de continuer toujours tout droit et il finirait bien par atteindre une des extrémités de la forêt, non ? En attendant de se confronter à ce problème, il devait faire face à un autre, qui n'était pas plus simple à résoudre. Comme il l'avait imaginé, Amy n'était pas tellement ravie de le voir dans une telle posture, et demandait des détails sur les raisons qui l'avaient forcée à intervenir : sans surprise, sa première réponse, particulièrement ironique, n'avait pas obtenu le succès espéré, ce qui le forçait à poursuivre la confrontation plus longtemps. Si le moment n'était certainement pas bienvenue pour user de son sarcasme, il se devait de trouver un moyen convaincant de rassurer la jeune femme afin qu'elle puisse le laisser vaquer à ses occupations. Après tout, est-ce qu'il lui demandait, lui, ce qu'elle pouvait bien faire dans la forêt interdite sous une pluie pareille ? Il eut envie de lui rétorquer quelque chose de la sorte puis se ravisa, jugeant préférable de ne pas agacer Amy plus qu'elle ne l'était déjà.

Lorsqu'elle le rappela auprès d'elle, il savait qu'il allait devoir se montrer honnête afin de couper court à la discussion. En réalité, il n'avait pas fait grand chose de mal, ses intentions n'étant absolument pas mauvaises, mais il comprenait à quel point son attitude avait été irresponsable. Pour autant, il avait du mal à imaginer que la jeune femme ne s'était jamais retrouvée dans une telle posture à un moment de sa scolarité : aussi interdite fût-elle, la plupart des étudiants de l'école avait déjà foulé le sol de cette forêt à un moment de ses études, que ce soit pour le goût de risque ou l'attrait du mystère qu'elle dégage. Il avait tout de même peur qu'elle lui reproche le fait que les risques qu'il avait pris étaient totalement ridicules compte tenu du motif de sa sortie, mais pour l'heure il n'avait trouvé aucun mensonge qui rivalisait avec la sincérité.


« À vrai dire, je sais que c'était ridicule, mais je voulais juste trouver les ingrédients nécessaires à la conception d'une potion qui a l'air assez cool. Pas de quoi en faire toute une histoire... »

Il détestait être dans la posture de celui qui devait justifier la totalité de ses faits et gestes, mais il valait mieux mettre de l'eau dans son vin plutôt que de se mettre Amy sur le dos. S'il ne la connaissait pas plus que cela, il lui semblait qu'elle était capable de bien se défendre et donc, par extension, de lui coller une raclée s'il se montrait trop irrespectueux. Mais tout de même, il ne comprenait pas d'où elle s'octroyait le droit de lui dire ce qu'il devait faire ou non. Depuis toujours, Samuel n'avait reçu que l'éducation de son père et n'obéissait qu'à celui-ci, mais dans le monde des sorciers, personne n'était en mesure de lui dicter son comportement, à part le corps enseignant bien évidemment. Le fait que quelqu'un vienne le cadrer comme le faisait Amy lui paraissait ainsi étranger, surtout compte tenu du fait qu'aucun lien ne semblait les lier.

« J'essaierai d'être plus prudent la prochaine fois, promis ! »

Oups ! Il se rendit compte de son erreur dès l'instant où il avait conclu sa phrase. Pourquoi s'était-il senti obligé de préciser qu'il y aurait sans doute une prochaine fois ? Il voyait déjà le sermon arriver, mais en même temps celui-là, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui. Franchement, pour un Serdaigle, il n'avait pas eu assez de jugeote sur ce point-là et aurait sans doute mieux fait de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant d'intervenir. Les mains posées sur les hanches, il tenta un nouveau sourire en direction de l'ancienne infirmière, comme si cela suffirait à le sortir d'affaire.
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Jour de pluie [Abandonné] Empty
Re: Jour de pluie [Abandonné]
Amy Shields, le  2019-12-25, 12:41

Deux choix s'offraient à Amy en cet instant. Faire la fille encore plus lourde et embêtante en passant un savon à Samuel. Ou alors le faire en mode Amy et être elle même. Alors, technique maman poule ou technique Amy ? Technique Amy, très clairement. La jeune femme n'était pas prête à faire la maman un peu ch*ante. Elle préférait conserver de bonnes relation avec le jeune homme. Il faut dire que c'était pas dans les habitudes de l'animagus de se faire détester et encore moins par des élèves. Elle était persuadée que plus les gens détestent, moins il est facile de travailler avec eux ou de les protéger. C'était logique en fait mais Amy restait fière de sa façon de penser. Aussi elle se mit un sourire et décroisa ses bras, arborant une moue un peu moqueuse. Elle savait que Samuel n'avait pas voulu se mettre dans le pétrin. Mais elle trouvait quand même qu'il avait du mal à évaluer les risques qu'il prenait et par conséquent, le danger auquel il s'exposait. La brunette poussa un long soupir avant de parler, un petit sourire au coin des lèvres.

- Tu sais que pour confectionner des potions, tu peux aller acheter les ingrédients ou simplement les demander à ton professeur. Il dira peut-être non mais c'est toujours moins dangereux que de te balader seul dans la forêt.

La jeune femme soupira, constatant que la pluie ne s'arrêtait pas. Elle reprit sa baguette et incanta un #Umbrelum. Le parapluie transparent apparut et permis à Amy de se protéger un peu de la pluie et qui sait, de peut-être sécher un peu. Elle reporta ensuite son attention sur Samuel qui essayait encore une fois de s'esquiver. La posture de ce dernier, trempé avec les mains sur les hanches fit rire Amy. Elle lui fit un signe pour lui indiquer d'exécuter le même sortilège qu'elle pour qu'il arrête d'être trempé par la pluie battante.

- Prochaine fois ? Je ne doute pas qu'il y ai une prochaine fois mais je ne pensais pas que tu les prévoyais. Tu aimes que je vole à ton secours en fait ?

Clin d’œil dans sa direction avant de regarder aux alentours. Ils étaient loin du château. La preuve, elle avait réussi à le rejoindre. Sous forme animale certes mais c'était tout de même loin de l'école. Il avait du marcher pendant des heures sans faire attention au chemin emprunté. La jeune femme avait donc un gros doute sur le fait que Samuel retrouverait son chemin. Aussi, elle parla d'une voix plus sérieuse.

- Plus sérieusement, essaie de faire attention à toi. On ne veut pas te retrouver blessé ou mort dans un endroit caché. Tu sais comment retourner au château au moins ? Ou tu vas encore avoir besoin de moi ?

Sourire moqueur et regard taquin. Elle se moquait un peu de lui mais sans méchanceté. Si il en avait besoin, elle l'aiderait à retrouver son chemin.
Samuel Jordan
Samuel Jordan
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Jour de pluie [Abandonné] Empty
Re: Jour de pluie [Abandonné]
Samuel Jordan, le  2019-12-26, 18:06

Sans surprise, Amy n'était pas du genre à lâcher l'affaire. Alors que la pluie continuait à se déverser sur eux, les laissant orphelins de toute chaleur, Samuel ne pouvait s'empêcher de lancer des regards inquiets aux alentours, comme s'il s'attendait à ce que d'autres créatures surgissent à nouveau de derrière les arbres. Au moins, il se savait en sécurité en compagnie de l'ancienne infirmière, mais cela ne voulait pas dire qu'il espérait intimement devoir réutiliser sa baguette dans l'immédiat. Retourner au château serait sans aucun doute une nouvelle aventure, beaucoup moins fascinante que la première puisque cette fois-ci, il ne savait même pas par où partir. Il ne savait pas pourquoi, mais il ne souhaitait pas avouer cette nouvelle erreur de sa part à Amy : déjà qu'il s'était montré relativement incompétent face aux acromentules, son ego ne saurait supporter une nouvelle atteinte de la sorte. Ce n'était pas qu'il voulait se montrer plus futé qu'il ne l'était réellement, mais cela lui coûtait de devoir admettre ses erreurs à voix haute. Il préférait les régler par lui-même, même si cela pouvait parfois le conduire à empirer les choses.

Lorsqu'Amy lui affirma qu'il aurait dû se procurer les ingrédients d'une autre manière, il réprima un rictus moqueur. Quel est l'intérêt de réaliser une potion si l'on ne s'investissait pas entièrement dès la recherche des différents ingrédients ? Elle n'avait pas fondamentalement tort, mais il trouvait cette méthode triste et dépourvue de passion : n'était-ce pas pour l'idée de défi qu'il s'était enfoncé si profondément dans la forêt ? Se voyant mal lui justifier cela, il préféra se taire et la contempla s'armer d'un parapluie qu'elle venait de faire jaillir de sa baguette. Tandis qu'elle le fixait, s'attendant sans doute à ce qu'il fasse de même, il se contenta de hausser les épaules, comme pour signifier qu'au point où il en était, ce n'étaient pas quelques gouttes supplémentaires qui lui feraient peur. Aaaah, l'adolescence et la recherche de contradiction ! Dans tous les cas, il était rassuré de remarquer qu'Amy s'était adoucie depuis le début de la rencontre. L'adrénaline de l'affrontement devait s'être estompée et elle arborait désormais une moue taquine, bien éloignée des réprimandes auxquelles il s'était préparé. Samuel avait tendance à oublier que les adultes qu'il côtoyait parfois n'étaient pas si vieux que ça, et qu'ils pouvaient se révéler particulièrement tolérants face aux sottises qu'il pouvait commettre.

« J'avoue que si vous pouviez être là à chaque fois que je sors dans cette forêt, ça pourrait m'éviter deux-trois soucis ! » répliqua-t-il, amusé, lorsqu'elle rebondit sur sa bourde précédente.

Très vite, elle pointa du doigt le problème qu'il retournait dans sa tête depuis le début de leur rencontre : comment comptait-il rentrer à Poudlard ? Pendant un instant il eut envie de la rassurer, lui dire qu'il maîtrisait la situation, afin de ne pas la déranger plus longtemps. Néanmoins, un élan de sagesse lui fit prendre conscience de sa situation, et il comprit très vite qu'il ne serait sans doute pas rentré avant le dîner s'il entreprenait de rentrer seul... du moins, s'il parvenait à rentrer tout court. Un instant, il apprécia le manque de clarté qui lui permettait de dissimuler le rouge qui lui montait aux joues lorsqu'il était sur le point de confier son désarroi.

« En vrai, je suis sûr que je peux rentrer tout seul hein... mais j'avoue que si vous m'accompagnez, je ne serai pas seul et je retrouverai peut-être mon chemin plus rapidement... »
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Jour de pluie [Abandonné] Empty
Re: Jour de pluie [Abandonné]
Amy Shields, le  2020-01-19, 20:39

La pluie continuait de s'abattre sur la forêt, n'épargnant pas les deux protagonistes. Amy se dit qu'il serait peut-être bien qu'ils rentrent avant que l'un d'eux n'attrape froid. Le problème ? Ils étaient perdus au beau milieu de la forêt interdite à au moins une heure de marche du château. Au moins. Parce que si Amy avait pu le retrouver, c'est que Samuel avait déjà marché quelques heures avant de se faire attaquer. Ils étaient donc tous les deux condamnés à marcher quelques heures pour retrouver leur chemin. Sachant que Amy ne pourrait pas aller avec lui jusqu'à Poudlard, l'accès lui étant interdit. La brunette soupira avant de remettre ses longs cheveux mouilles derrière ses épaules et parla d'une voix autoritaire.

- Je veux bien te raccompagner, mais je n'ai pas accès à l'école vu que je suis adulte. Tu devras donc faire le reste du chemin seul, en priant pour que tu ne te fasses pas attaquer une énième fois.

Sourire crispé avant de partir en direction du Château. Amy connaissait la forêt. Peut-être pas comme sa poche mais elle connaissait une bonne partie et n'avait aucun soucis d'orientation. Les nombreuses heures passées à essayer de s'y retrouver dans les paysages suédois avaient aidé à améliorer son orientation. Et puis ne mentons pas, elle avait déjà passé quelques heures à vagabonder dans la forêt quand elle était infirmière. Son intuition la guidait donc. Tandis qu'elle marchait, la jeune femme se dit qu'entretenir une conversation pouvait s'avérer utile si elle voulait que le jeune homme ai un minimum confiance en elle et s'ouvre un chouilla plus. Elle tourna donc ses yeux bleus vers lui, le parapluie magique toujours au dessus de sa tête et demanda d'une voix qu'elle voulu neutre.

- Et ton père, comment il va ?

Question bateau. Mais la brunette n'avait pas d'autres idées et s'était donc contentée de la première venue. Pourquoi se casser la tête après tout ? Même si le sujet n'était peut être pas bien choisi ? Serait-il vexé ou fermé à l'idée de parler de son paternel ? Le père d'Amy n'avait jamais vraiment expliqué les liens qui liaient Sam' et son père. Amy avait donc mis les pieds dans le plat, comme à son habitude. A tort ou à raison, elle le saurait bientôt.
Contenu sponsorisé

Jour de pluie [Abandonné] Empty
Re: Jour de pluie [Abandonné]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Jour de pluie [Abandonné]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.