AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite
Page 1 sur 1
Apprendre à s'aid(m)er [En cours]
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Apprendre à s'aid(m)er [En cours] Empty
Apprendre à s'aid(m)er [En cours]
Aysha Brayd, le  Lun 30 Déc 2019, 17:41

Saison 29 - Hiver - Après-midi

Zélie Hepburn

Ben voyons. En voilà une qui avait eu une merveilleuse idée. Les éternelles rondes préfectorales étaient déjà suffisamment longues et ennuyeuses pour que l'on veuille en plus les partager avec quelqu'un d'autre. Qui plus est ce quelqu'un d'autre. Mais les plannings avaient parlé. Et pour la première fois de sa vie, Aysha se retrouvait à devoir partager une ronde avec quelqu'un à qui elle n'avait rien à dire. Ou plutôt, quelqu'un dont la rancœur l'empêchait de pouvoir lui dire quoi que ce soit. Zélie Hepburn.

Elle n'avait jamais rien eu contre cette fille, à la base. Elle ne lui avait simplement jamais parlé. Puis elle avait rencontré Eden, et il s'était avéré que celui-ci était extrêmement attaché à la rouge. Cela n'avait rien d'étonnant, certes. Le lien qui les unissait était même encore plus fort que celui qui unissait à la bleue à son petit-ami - et désormais fiancé. Elle savait sa jalousie ridicule. Pourtant, maintes fois, Zélie l'avait arraché à ses bras. Elle savait combien les liens du sang étaient importants. Elle savait la place primordial que chacun pouvait donner à sa famille. Mais il lui semblait chaque fois que Zélie prenait un malin plaisir à les séparer. Il lui semblait même qu'elle ne l'aimait pas du tout. Ainsi, ce n'était pas de sa faute ! C'était bien la rouge qui la jalousait. C'était elle qui ne l'aimait guère et faisait tout son possible pour qu'Eden ne passe pas trop de temps avec elle. C'était du moins l'impression qu'elle avait.

Cette ronde allait être particulièrement froide, et gênante. Elle réfléchissait déjà à des sujets de conversation - les plus inintéressants et banaux possibles - à aborder au cours de la ronde. Il lui faudrait tenir au moins deux heures. Elle n'était peut-être pas obligée de se forcer, d'ailleurs. Le silence lui irait très bien. Elle n'avait aucune envie de subir les éventuelles critiques de la rouge. Encore moins de lui donner une quelconque raison de la décrédibiliser aux yeux d'Eden. Qui savait ce qu'elle irait lui raconter ? Aysha n'aimait pas juger les gens sans les connaître, mais elle ne pouvait s'empêcher de voir des preuves de sa malhonnêteté partout. Peut-être qu'elle fabulait. Mais elle avait très probablement raison.

Elles avaient rendez-vous à un point quelconque du parc, pour commencer leur ronde. Elles devaient patrouiller à l'orée de la forêt interdite ce qui, en plus de ne pas être agréable, les plongerait dans le silence. C'était réjouissant. Aysha avait froid, faim, et pour courronner le tout, elle était arrivée la première. Super.
Zélie Hepburn
Zélie Hepburn
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Apprendre à s'aid(m)er [En cours] Empty
Re: Apprendre à s'aid(m)er [En cours]
Zélie Hepburn, le  Jeu 02 Jan 2020, 18:41

Super ; super, vraiment ; ce n'était pas précisé dans le contrat ; "tu verras, les rondes de nuit sont les plus drôles" ; sans rire ; sûrement, quand tu es bien entouré, or je n'appelle pas ça être bien entourée ; j'exagère ; un peu ; passer quelques heures avec Aysha Brayd, la dulcinée de mon frère, il y a pire dans la vie ; je n'ai rien contre cette Serdaigle ; au contraire, elle est belle et semble avoir autre chose qu'un petit pois dans le cerveau ; mais j'ai le sentiment que depuis mon apparition dans sa vie, elle ne me porte pas dans son coeur ; je n'ai rien demandé moi ; certes, j'ai dû chambouler quelque peu le quotidien de Eden, mais ce n'est pas une raison pour me détester de la sorte ; si? ; peut-être que je l'ai un peu cherché... ; un peu ; je ne peux pas nier que leur relation débordante de papillons, de coeurs et de roses m'agace légèrement ; peut-être une pointe de jalousie... une pointe ; moi qui n'ai jamais connu de relation pareille, les voir s'aimer aussi fort me rappelle que je ne suis personne ; quand bien même je partage le sang de Eden, je ne tiendrai jamais dans son coeur la place que tient la Serdaigle ; j'aimerais tenir cette même place dans le coeur de quelqu'un ; un jour ; pas aujourd'hui ; aujourd'hui, je dois afficher grand sourire devant une fille qui ne m'aime pas et par conséquent je n'aime pas beaucoup non plus ; ce rapport de rivalité semble être inévitable ; beurk, je n'aime pas ça ; ça ne me ressemble pas ; parfois mon coeur agit sans prévenir et je dois ramasser les morceaux ; ce soir en est un exemple ; que vais-je bien pouvoir lui dire pendant tout ce temps ? dois-je faire semblant ? la cordialité est sans doute un bon début, je verrai par la suite ; l'important est de ne pas allumer l'étincelle ; j'ignore si j'arriverai à me contrôler si elle me pique... j'espère ; évitons les tirages de cheveux et crêpages de chignons.

J'arrive à l'endroit de rende-vous ; dans le parc, qu'on avait dit ; pas très précis comme indication ; j'espère qu'on se trouvera sans difficulté ; sans difficulté effectivement, j'aperçois ses longs cheveux au loin ; m*rde ; je suis en retard ? elle va se faire un malin plaisir de me le faire remarquer ; quelle heure est-il ? je suis en retard de combien ? bon, ce qui est fait est fait ; j'accélère le pas ; arrivée à sa hauteur, je lâche un Hey... timide ; elle n'a pas l'air de fort apprécier le froid cinglant de ce début de nuit ; je peux comprendre ; depuis combien de temps attend-elle ici ? pas trop longtemps j'espère. Désolée de t'avoir fait attendre... On y va ? Ce soir, c'est mission dans la forêt interdite ; de loin les rondes les plus palpitantes ; il est rare de faire de mauvaises rencontres si on ne s'aventure pas trop loin, mais le risque zéro n'existe pas ; ce qui rend la chose très angoissante... et excitante ; un bon mélange d'adrénaline qui rend cette ronde un peu plus intéressante que d'habitude.
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Apprendre à s'aid(m)er [En cours] Empty
Re: Apprendre à s'aid(m)er [En cours]
Aysha Brayd, le  Ven 03 Jan 2020, 15:03

Fort heureusement, la préfète n'eut pas à attendre trop longtemps l'arrivée de sa camarade, qui n'était même pas véritablement en retard. Il fallait bien qu'il y ait une première arrivée, de toute manière. Elle la salua et s'excusa brièvement de l'avoir fait attendre. Aysha voulut répondre quelque chose de poli, mais elle ne trouva pas quoi, et se contenta de lui rendre son salut. Décidément, si toute la ronde se déroulait ainsi... Elle était particulièrement mal à l'aise et laissa filer quelques secondes de silences alors qu'elles se mirent à marcher en direction des arbres. Pendant ce temps, elle cherchait frénétiquement un sujet de conversation qui soit suffisamment léger pour ne pas laisser transparaître ses aprioris sur la jeune femme. Surtout, ne pas parler d'Eden. Il leur fallait éviter le sujet au maximum si elles voulaient que la ronde se passe bien. Après tout, il ne s'agissait que de quelques heures, et Aysha détestait le conflit. Elle faisait chaque fois tout ce qu'elle pouvait pour le contourner.

- Bon, heu... Pas la meilleure ronde, hein ? La forêt interdite je veux dire.

Voilà qui était intelligent. Et passionnant. Il allait falloir qu'elle s'améliore un peu si elle voulait tenir toute la ronde. Cependant, c'était vrai : elle détestait faire des rondes en extérieur, et d'autant plus dans la forêt interdite. Elle faisait toujours de son mieux pour se contenir face à ses camarades préfets, mais elle était une vraie trouillarde dès lors qu'il s'agissait de pénombre, de créatures et d'insectes. Un simple grinchebourdon qui passerait par là lui ferait faire un bond de dix mètres. Elle espérait de tout coeur ne croiser aucune espèce vivante, quelle qu'elle soit, sur son chemin. Elle ne voulait pas passer pour une idiote aux yeux de Zélie, et de lui donner par là de nouvelles raisons de ne pas la porter dans son coeur. Elle voulait qu'elle sache qu'Eden avait bien choisi sa fiancée. Si elle se mettait à hurler au moindre mouvement parmi les arbres, elle aurait l'air d'une imbécile. Pourtant, la pénombre recouvrait déjà le parc et elles s'enfonçaient désormais dans les premiers arbres de la forêt, juste à l'orée, suffisamment loin pour pouvoir déceler les éventuelles traces d'un élève, mais suffisamment proche du parc pour ne pas prendre de risques inutiles. Néanmoins tendue, la préfète gardait l'oreille aux auguets.
Zélie Hepburn
Zélie Hepburn
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Apprendre à s'aid(m)er [En cours] Empty
Re: Apprendre à s'aid(m)er [En cours]
Zélie Hepburn, le  Lun 06 Jan 2020, 18:39

Quelle ambiance ; un véritable plaisir ; malaise, gêne, pas une blague à l'horizon ; cette ronde promet d'être des plus agréables ; à quoi tu t'attendais aussi ? ce n'est qu'une soirée... un mauvais moment à passer ; dans quelques heures, je retrouverai mon lit et je m'enfuirai à tout jamais sous ma couverture ; en attendant je farfouille là-haut à la recherche d'une remarque intelligente, d'une question qui pourrait lancer une discussion pas trop désagréable ; les choix sont minces ; pour le moment, silence ; je me réjouis d'être dans cette situation de nuit, ma collègue ne peut pas percevoir le rouge qui me monte aux joues ; tant mieux ; c'est la dernière chose qu'il me faut ; qu'elle me prenne pour une gamine coincée et timide ; ce que je ne suis pas d'ordinaire ; allez, une question, une question ; moi qui n'est pas de mal à socialiser d'habitude, je me sens quiche ; je regarde mes chaussures, les traces que je laisse dans l'herbe, me rapprochant toujours plus de la forêt ; la voix de l'aiglonne finit par briser le silence pesant ; faire une petite balade digestive dans la forêt tant redoutée ne semble pas la combler de joie ; crotte ; c'est sa soirée ; je m'imagine la tête qu'elle a tirée en apprenant qu'elle se rendrait ce soir dans le repaire des loups-garous et autres grosses bestioles poilues et avec une fille qu'elle supporte à peine pour lui tenir compagnie qui plus est ; si je n'étais pas directement concernée j'en rigolerais presque. Pas les plus rassurantes, effectivement. Il ne m'est jamais rien arrivé jusqu'à maintenant, je ne vois pas pourquoi ce soir serait différent. Je tente un sourire rassurant ; je pense que c'est un échec ; elle doit sans doute croire que je me moque d'elle ; raaah Zel! Puis, on est deux ! Je suis sûre qu'il ne nous arrivera rien de grave. Jolie pirouette.

Je n'ai jamais eu réellement peur de cette soit-disant forêt "maudite" ; les gens ont souvent tendance à exagérer les faits, à répéter de vieilles histoires entendues à l'angle d'un couloir ; des créatures se cachent entre les arbres, oui, je n'en doute pas ; mais elles ne viendront pas nous ennuyer si l'on n'empiète pas sur leur territoire ; si nous restons discrètes et que nous ne nous éloignons pas trop des sentiers, il n'y a rien à craindre ; j'ai toujours réfléchi ainsi et je n'ai jamais eu d'ennuis ; ça ne changera pas ce soir ; un peu trop sûre de toi Zel... dans ces moments-là, la vie se fait une joie de te remettre à ta place ; non, il n'y a rien à craindre. À ton avis, combien de mioches on attrape ce soir ? Je ne suis pas très méchante comme préfète quand il s'agit des petites balades nocturnes dans le château ; c'est bon enfant ; mais en ce qui concerne la forêt, c'est différent ; des gamins qui mettent leur vie en danger pour simplement prouver à leurs petits camarades que oui, ils sont super méga courageux!, j'accepte moins ; je n'accepte pas du tout même ; dans ces situations-là, je n'ai aucune pitié ; leur foutre la frousse de leur vie est une leçon plutôt radicale ; et une situation très amusante pour moi et mes collègues présents ; alors, combien en attraperons-nous ce soir ?

Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Apprendre à s'aid(m)er [En cours] Empty
Re: Apprendre à s'aid(m)er [En cours]
Aysha Brayd, le  Lun 06 Jan 2020, 21:01

De toute évidence, Zélie n'était pas du genre peureuse, ce qui n'arrangeait pas Aysha. Avec sa remarque, elle était sans doute passée pour une froussarde, une fille ennuyeuse, inintéressante, frileuse, et elle allait bientôt se demander comment son frère pouvait aimer une fille comme elle. Néanmoins, elle ne s'était montrée ni désagréable ni moqueuse, ce qui rassura quelque peu la bleue. Peut-être qu'elle avait des aprioris idiots envers la rouge ? Des souvenirs de toutes ces fois où elle s'était sentie arrachée des bras d'Eden lui revirent cependant, et elle se renfrogna intérieurement. Mieux valait ne pas s'attendrir trop vite.

Quand elle y réfléchissait, c'était peut-être une bonne chose de faire sa ronde avec quelqu'un qui ne craignait pas les petites - et les grosses - bêtes comme elle. Elles auraient paru bien idiotes si elles avaient toutes les deux sursauté au moindre bruit. Elle devait bien admettre qu'elle se réjouissait de ne pas faire cette ronde toute seule : non seulement elle ne se sentait pas toujours de réprimander les élèves les plus âgés seule, mais surtout, elle avait de quoi se distraire de sa peur de la forêt. La compagnie de Zélie, si elle n'était pas des plus souhaitées, avait le mérite de la rassurer. C'était déjà ça.

Poursuivant la conversation, la préfète lui demande combien d'élèves, à son avis, elles allaient attraper ce soir. Plusieurs, elle l'espérait. Histoire de ne pas être sortie pour rien, et de ne pas passer la ronde entière à combler le silence par des discussions sans fond. Pour le moment cependant, aucun élève ne se montrait, aucune voix humaine, rien du tout. Aucune bête non plus, ce qui était une bonne nouvelle.

- Quelques uns j'espère ! C'est toujours amusant !

Mm. Peut-être pas la meilleure chose à répondre. Est-ce qu'elle allait passer pour la sadique de service, la préfète exemplaire et horripilante par la même occasion, qui traquait les bêtises et aimait dénoncer les élèves. Ce qui n'était évidemment pas le cas. C'était juste un moyen pour elle de pimenter un peu sa vie préfectorale.
Zélie Hepburn
Zélie Hepburn
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Apprendre à s'aid(m)er [En cours] Empty
Re: Apprendre à s'aid(m)er [En cours]
Zélie Hepburn, le  Lun 13 Jan 2020, 18:11

Chacun a sa technique face à l'autorité préfectorale ; certains prennent leurs jambes à leur cou, espérant que tu ne les rattraperas pas ; je n'ai peut-être pas l'air sportive à première vue, mais je peux tenir la cadence ; d'autres se soumettent sans broncher ; d'autres encore montrent leur plus belles dents ; une chose est sûre, certains ne manquent pas d'inventivité pour nous faire chanter ; l'important est de garder un certain charisme pour ne pas se faire marcher sur les pieds ; un charisme que je ne suis pas sûre de toujours avoir sur moi ;  je me demande quel comportement Aysha aborde face à un petit rebelle ; je n'ai pas beaucoup eu la chance, ni l'envie, de la voir à l'oeuvre ; cette petite soirée sera une bonne expérience ; j'espère néanmoins qu'elle se terminera vite ; cette conversation ne me dit rien qui vaille pour la suite ; nous finirons indéniablement par parler pluie et beau-temps ; là nous aurons touché le fond. J'ouvre les paris ! Nous voilà arrivées aux abords de la forêt ; l'atmosphère a changé, portée par les étoiles et la lune capricieuse ; je scrute l'obscurité, je redoute toujours apercevoir quelque chose surgir de l'ombre ; ses arbres ont ce don-là, nous faire flipper au moindre bruissement de feuilles ; come on Zel, ce n'est pas le moment de faire ta poule mouillée... garder la tête haute et la tête froide. Reste sur tes gardes malgré tout... On n'est jamais à l'abri. Elle s'en doute ; lui rappeler n'était peut-être pas nécessaire.

Les arbres nous observent ; ils sont curieux ; qu'est-ce que deux poulettes viennent faire ici à cette heure ? ils nous cachent le peu de lumière que la lune nous offre ce soir ; ça fait quelques minutes maintenant que nous suivons le sentier, à l'affut d'une ombre er de chuchotements ; on profite du calme et du hululement des chouettes ; ça nous change du vacarme incessant des couloirs du château. On a de la chance, c'est calme ce soir. On sera sans doute vite de retour dans nos lits. Un souhait plus qu'un espoir. 
Créature Magique
Créature Magique
PNJ
Créature Magique
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Apprendre à s'aid(m)er [En cours] Empty
Re: Apprendre à s'aid(m)er [En cours]
Créature Magique, le  Lun 13 Jan 2020, 20:43

L’astre lunaire parcourait le ciel comme à chaque nuit, poursuivant en vain l’étoile solaire que jamais il ne pourrait croiser, un jeu du chat et de la souris qui avait lieu depuis la nuit des temps. L’obscurité régnait dans cette soirée froide et le peu de rayon de lumière émis par la lune se faisait filtrer par les branches des arbres.

Les préfètes patrouillaient dans la forêt à la recherche de petits malins en quête de démontrer leur courage face à cet endroit dangereux. Les histoires qu’on y raconte sont souvent exagérée ou ne sont que pure invention pour effrayer les enfants. Car après tout quoi de mieux que d’annoncer, que la créature dépeinte dans une histoire d’horreur, ne vit qu'à quelques kilomètres des chambres.

Un bruit se fit brusquement entendre au loin, il était aussi soudain que puissant. Il s’agissait d’un cri, un cri d'un timbre grave, il retentissait dans la forêt venant troubler le sommeil des créatures alentour, certaines d’entre elles quittèrent même la zone sans demander leur reste.

Ensuite le sol se mit à trembler, doucement dans premier temps puis de plus en plus puissamment, venant jusqu'à ajouter les branches des petits buissons. Au vu du rythme régulier, l’origine de ces secousses était vraisemblablement provoquée par le déplacement d’une énorme masse qui se dirigeait vers le binôme préfectoral, mais malheureusement pour les deux demoiselles, les vibrations du sol rendaient difficile la localisation exact de la chose.
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Apprendre à s'aid(m)er [En cours] Empty
Re: Apprendre à s'aid(m)er [En cours]
Aysha Brayd, le  Mer 15 Jan 2020, 15:17

Aysha se détendait petit à petit mais ne parvenait pas à se défaire complètement des préjugés qu'elle avait sur Zélie et s'attendait chaque fois à ce que la conversation prenne un tournant plus tendu. Pour autant, elle n'était pas prête à se taire et à supporter un silence qui, en plus d'être incroyablement gênant, aurait attiré son attention sur le moindre petit bruit effrayant de la forêt. La conversation actuelle ne lui permettait pas d'oublier complètement son appréhension, mais elle était suffisamment concentrée sur ce qu'elle pourrait bien dire pour ne pas trop y penser. Elle espérait chaque fois voir surgir un élève qui leur aurait permis de terminer le garde plus tôt en emmenant le petit rebelle chez la directrice, mais pour le moment, aucun d'entre eux ne se montrait. Aysha se crispa tandis que sa collègue préfète lui donnait le conseil de rester sur ses gardes. Cette remarque, aussi pleine de bon sens soit elle, n'avait fait que rendre l'atmosphère plus pesante encore. Aysha faisait de son mieux pour dissimuler sa nervosité. Pourquoi donc ces fichus élèves avaient-ils aussi régulièrement envie d'aller se perdre dans cette forêt ? Si chacun respectait l'interdiction, elles n'auraient pas à faire ce genre de rondes ! Elle aurait presque aimé que tout le monde soit aussi peureux qu'elle pour lui épargner d'avoir à faire de telles balades dans la pénombre. Bande d'ingrats.

Zélie, elle, avait l'air de voir du positif partout puisque l'absence d'élève la réjouissait. En effet, encore quelques minutes de marche et elles auraient fait le tour sans croiser d'élèves. Elles pourraient alors regagner leur dortoir et se glisser au fond de leur lit. La bleue avait hâte et eut même envie de presser le pas, mais elle se retint. Pour un peu elle se mettrait à courir à toutes jambes vers le château, ce qui remettrait largement en cause sa légitimité en tant que préfète. Franchement, une préfète qui avait autant peur de tout ne pouvait pas être très efficace. Elle se contenta de garder l'allure en réprimant un frisson - le vent se levait - et répondit :

- Oui, j'ai hâte d'être bien au chaud ! Avec un peu de chance la prochaine fois on aura pas le même lieu.

Ni le même partenaire. Elle n'aimait pas avoir ce genre de pensées mais c'était la première chose qui avait fleurit dans son esprit. Aysha enfonça ses mains dans ses poches, peu satisfaite d'elle-même. Cela ne lui ressemblait pas. Soudain, elle sembla percevoir un tremblement sous ses pieds et se crispa. Elle ralentit l'allure en jetant un coup d'oeil circonspect à Zélie. Avait-elle rêvé ? Mais elle n'eut pas le temps de se poser la question que le sol se remettait à trembler avec un grondement sourd, comme si une masse énorme se déplaçait non loin de là. Aysha se sentit blêmir et chercha un quelconque réconfort dans les yeux de sa collègue. Peut-être que la peur et l'heure tardive amplifiaient un son qui n'était en réalité par menaçant le moins de monde ? Elle était complètement immobile désormais et il lui semblait que le son se rapprochait, sans avoir aucune idée de la direction de laquelle il provenait. Elle scruta les arbres autour d'elle, véritablement paniquée désormais, et ne parvenant plus à le cacher ?

- C-c'est quoi ça ?

Sa voix tremblait, ses doigts aggrippaient sa baguette en manquant presque de la briser, et tous ses muscles étaient tendus. Elle avait envie de partir en courant, pour de vrai, cette fois. Quel était ce bruit ?
Contenu sponsorisé

Apprendre à s'aid(m)er [En cours] Empty
Re: Apprendre à s'aid(m)er [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Apprendre à s'aid(m)er [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.