AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -15%
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil ...
Voir le deal
5.95 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Ollivander's
Page 4 sur 6
Comptoir Express d'Ollivander's
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
En ligne

Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Jennifer Wilson, le  Mer 25 Mar 2020 - 20:19




Baguette


Pour : Winniemae Bishop

Les clients n'arrêtaient pas. Entre les cours et Ollivander, je ne savais plus ou donner de la tête. Les formulaires se comptaient par dizaine et même plus mais c'était un rythme à prendre et j'étais heureuse de pouvoir aider au mieux mes collègues de la boutique.

Ding.

Redressement de tête. Voilà un autre client qui passait la porte enfin une cliente. Vu son âge, celle qui l'accompagnait devait sans aucun doute presque un proche. Cela me ramène à mes propres souvenirs quand j'étais venue à Ollivander avec mon père, c'était toujours mieux quand on se faisait accompagné par quelqu'un. Au moins on avait quelqu'un avec qui partager notre enthousiaste.

« Bonjour. Bienvenue à Ollivander, la célèbre boutique de baguette depuis des lustres. Je vais m'occuper de ta demande et prendre du coup ton formulaire. Voilà, merci. Je vais juste te laisser patienter quelques instants si tu permets. Je reviens vite. »

Dans un sourire, je m'éloigne non sans un regard pour sa mère de l'adolescente. Cette dernière doit avoir d'ailleurs mon âge, à peu près en tout cas. Je n'ai jamais été très douée pour deviner les âges des personnes mais peut-être cette fois ai-je raison. Bref, ce n'était pas là le sujet du jour. Une nouvelle fois, comme toutes les autres fois depuis mon arrivée, je disparais presque comme par magie entre les rayons de la boutique chercher ce qui pourrait animer la magie de la miss. Le regard rivé sur son formulaire, je me déplace, une main tenant le formulaire, l'autre tenant mon menton, pensive avant de porter mon regard sur les précieux boîtiers que recherchent tant nos clients. Un sourire enfin sur le visage, une de mes mains se pose alors sur l'un d'entre eux avant que je ne retourne une nouvelle fois vers le comptoir.

« Je t'ai trouvée celle-ci.  Les composants sont à l'intérieur. Teste moi la s'il te plait. Tu as juste à faire le geste. Aucun sort formulé. Si tu as des questions, n'hésite pas. »





Baguette



Nom : Winniemae Bishop
Bois : Arbousier
Composant : Aile de Fée
Élasticité : Plutôt rigide
Taille : 23,45 cm
Prix : 2 Gallions
Compte vérifié





by Lydie
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Winniemae Bishop, le  Jeu 26 Mar 2020 - 10:30

Jennifer


Voilà pourquoi je n’aimais pas tellement ça, être là, immédiatement assomée par les paroles à la fois futiles et rébarbatives de la jeune vendeuse. Mes traits se figent dans un haussement de sourcil devant la douceur niaise de la Blonde, je sais pas comment expliquer, ça me braque, immédiatement. Les mains s’en vont se réfugier dans les poches et attendent silencieusement l’aller-retour de la Vendeuse.

Ce n’est qu’une fois la petite boîte déposée sur le comptoir que mon attention se déplace, se détend, tandis que j’observe ma peut-être future baguette magique qui se dévoile. J’ai envie de dire à la jeune fille que je savais exactement comment essayer un tel instrument, mais ma langue est bien trop enthousiasmée par l’essai. Je saisi le bois magique pour, lentement, le tournoyer dans les airs. Il y a quelques secondes de doutes et d’incertitude, ne pas avoir envie de se faire remarquer en provoquant un indésirable raffut. Alors mes doigts se resserrent, peut-être sous l’effet des chaleureuses chatouilles s’agitant de la main jusqu’au coude. J’observe, ne voit qu’après un léger scintillement au bout de la baguette, c’est marrant, ça crée sur les murs de la boutique comme une courte aurore boréale dorée. Cette baguette était parfaite. Je ne lâche pas le bois, le fais danser entre mes doigts devant le regard ému de Maman. Une aile de fée, c’était comme avoir un petit ange constamment avachi sur sa baguette, une protection particulière.
Mais pas de spectacle, surtout pas, je range la Merveilleuse dans sa boîte avant de sourire, gênée, à la vendeuse. On ne pouvait pas lui retirer ça, la jeune fille était douée. Sans m’en rendre compte, mes lèvres se sont élargies davantage dans un sourire satisfait, presque heureux d’avoir retrouvé une compagne magique. Merci, la simplicité comme mantra bien pratique.

Maman applaudit fort, trop fort, et paie la somme due à la jeune vendeuse alors que je m’empare de la nouvelle baguette. Les mains tremblent, l’appétit d’aller s’enfermer avec elle pour la remuer doucement. Si je dis au revoir à la jeune fille, c’est simplement d’un bref hochement de tête, ne pas s’attarder et la laisser poursuivre son travail – mettre des merveilles boisées en boîte devait demander du temps.
Kumu Fudge
Kumu Fudge
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Kumu Fudge, le  Jeu 2 Avr 2020 - 16:41

La journée était déjà bien entamée, et ce fût après avoir couru dans tous les sens en quête de fournitures scolaires en compagnie de sa mère que le jeune Kumu passa les portes du magasin d'Ollivander's, marqué par le bruit caractéristique de la petite clochette d'entrée. D'un "bonjour !" enthousiaste à l'attention du personnel, la maman poule semblait enjouée quant à l'achat de la première baguette de son garçon. Ce dernier, scrutant d'ailleurs la boutique, passait en revue d'un coup d’œil le comptoir derrière lequel se trouvait moult étagères ordonnées dans un sens que le garçon essayait de comprendre au possible. Puis ses yeux se baissèrent pour contempler le tapis beige en velours sur lequel il tapa des pieds une ou deux fois pour constater que le bruit était étouffé, offrant à l'endroit un peu plus de calme. Sa mère vint alors secouer son épaule énergiquement comme pour lui rappeler la politesse. Ouvrant ses yeux comme pour un retour à la réalité, son visage s'orna alors d'un honnête sourire et il déclara tout simplement à son tour : "Bonjour !"

Satisfait, sa mère le prix par la main, et lorsque vint leur vint, ils s’avancèrent près du comptoir. Morrighan, la mère de l'enfant, agrippa alors une plume et la trempa dans l'encrier pour commencer à remplir la fiche obligatoire du magasin. Elle scruta tout d'abord les informations demandées avant de s’atteler à la tâche sans une once d'hésitation. S'arrêtant après quelques lignes, elle attendait une information qu'elle ne connaissait pas. Alors le mètre ruban magique vint jouer son rôle, se déroulant pour prendre la longueur du bras de Kumu, amusée devant l'objet qui venait de se placer sur lui, avant que le mètre ruban vienne prendre sa taille. Morrighan observa alors l'objet avant de compléter le document avec les informations nécessaires. Retournant la fiche pour l'offrir au personnel accompagné d'un "Tenez" et d'un sourire sincère, la maman observa son enfant de ses yeux marron, dans lesquels pouvaient se lire une once de fierté de voir son petit protégé devenir "Grand". L'enfant, lui, rendit un sourire à sa mère avant de se mettre sur la point des pieds pour observer les mouvements que ferrait l'employé du magasin.

Prénom & Nom : (votre pseudo) Kumu Fudge
Caractère : (en trois adjectifs minimum, neuf au maximum)  Bienveillant, souriant, joyeux, accueillant, timide, rêveur, compréhensif.
Longueur de vos bras : (en cm) 51.1cm.
Taille : (en cm)  : 151 cm.
Lien vers votre Répartition : Ma Répartition
Asta Ivarsdóttir
Asta Ivarsdóttir
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Asta Ivarsdóttir, le  Mar 7 Avr 2020 - 3:36

Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Img_4813


◊ SAISON 31 ◊
été



Un tintement s’échappe de la bourse en cuir qu’elle tient fermement dans sa main droite. Les quelques pièces qu’elle a réussi à glaner à Gringott’s bringuebalent au rythme de ses pas hésitants. Un coup elle vire à droite, l’autre elle braque à gauche. Tantôt elle s’arrête, tantôt elle accélère, passant d’échoppe en échoppe. Et les soupirs d’agacement des personnes pressées derrière elle n’y changent rien. Ni le regard paniqué de son père qui a bien du mal à suivre sa fille, et qui murmure des « Pardon » navrés à tout va. Un tas d’émotions se mêlent dans l’esprit de l’islandaise. De la surprise à la curiosité, de l’excitation à la nervosité. Le va-et-vient est tant physique que mental.
Sa course s’arrête néanmoins, alors que ses yeux s’agrandissent comme des billes. Se ruant sur une vitrine, elle se retrouve le nez écrasé sur la vitre glacée, un sourire niais s’étirant sur ses lèvres, collant un peu plus ses joues sur la surface de verre. Mais quelle est donc cette boule de poils encore plus mignonne que les poneys de sa terre natale ? Est-ce un animal domestique, peut-elle l’acheter ?
Tu as vu, papa ? C’est trop mignoon !
Elle s’imagine déjà le serrer dans ses bras en le frottant frénétiquement contre sa joue, avant de s’écarter soudainement de la vitrine et de secouer la tête, sous le regard de quelques passants amusés de ce petit manège.
Mais qu’est-ce que c’est que c'… eh,  Ásta, reviens !
Après cette petite distraction impromptue passagère, Ásta reprend sa quête. Son père trottinant à sa suite. Elle n’a qu’un objectif en tête pour le moment, trouver l’objet marquant son entrée dans le monde magique. Le symbole sans lequel les sorciers n’en sont pas vraiment - ou peut-être que si, après tout la sorcellerie est encore un monde inconnu pour la fillette.
Si vous lui aviez dit un an plus tôt que les sorciers existent, qu’ils utilisent des baguettes et des balais volants, elle vous aurait joyeusement rit au nez.
Son coeur rate un battement. Ses yeux s’arrêtent sur un écriteau. Ollivander’s - Fabricants de baguettes magiques depuis 382 avant J.-C. Elle plonge la main gauche dans sa poche et en ressort un papier, sur lequel figure une liste. Baguette… Ollivander’s… Bingo.
382 avant J.-C… murmure Ivar, ébahi.
Ásta souffle un bon coup, soudainement submergée par une vague d’appréhension. Elle s’est promis de tout faire toute seule. Ses parents ne seraient pas là pour la guider une fois arrivée à Poudlard. Et c'est tant mieux, car Ivar ne sait plus où donner de la tête dans cette tornade de nouveautés.
Allez, ça ne doit pas être plus difficile que d’ouvrir un compte à Gringott’s. Prenant son courage à deux mains, elle pénètre dans la boutique bondée. Heureusement pour elle, un enfant et sa mère sont entrés juste avant et lui montre la marche à suivre.
Attrapant un des parchemins et un des stylos mis à disposition des clients, elle jette un regard autour d’elle. Bouche-bée, elle admire le mètre magique qui prend les mesures des clients arrivés avant. Un peu plus loin, un jeune garçon qui doit avoir son âge agite une baguette de laquelle sortent des étincelles qui n’augurent rien de bon, avant d’en essayer une nouvelle, la peur se lisant sur son visage.
Chacun possède donc une baguette bien à soi ; et chaque client essaye plusieurs exemplaires avant de trouver la bonne. Comme on le ferait dans une boutique de vêtement. Fascinant.
Fascinant. Le chuchotement d’Ivar reprend en coeur les pensées de sa fille.
Le mètre magique semble la pressée, alors qu’elle lève les bras pour lui laisser faire son travail, décollant difficilement son regard subjugué du petit garçon.
Ásta se penche exagérément sur son formulaire, concentrée comme jamais, et s’applique pour donner les informations demandées, prenant bien plus de temps qu’il n’en faut. Une fois terminé, elle se lève d’un bond, alors que le champ se libère. Elle fonce vers le comptoir, et tend son parchemin du bout des bras.
Bonjour, je vais entrer à Poudlard et j’ai besoin d’une baguette, explique-t-elle fièrement en levant la tête vers la personne présente, un grand sourire sur le visage.
C’est sa première, renchérit Ivar avec le même sourire badin.


Spoiler:
 


Dernière édition par Asta Ivarsdóttir le Ven 10 Avr 2020 - 1:04, édité 1 fois
Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Gisèle Llobères, le  Jeu 9 Avr 2020 - 19:10

FlashBack, 5 ans en arrière.

Elle avait envie d'hurler pour qu'on la remarque. Elle ne savait pas du tout par quoi commencer, et encore moins où aller. Gisèle avait réussi à parvenir jusqu'au Chemin de Traverse, sa petite liste entre les doigts ne serait bientôt plus qu'un déchet à force de le triturer comme elle le faisait. Bouge. Quelqu'un avait faillit la bousculer, mauvaise idée de faire du sur place dans cet endroit. Prenant une grande inspiration, la gamine finit par forcer le passage aux sorciers arrivant en contre sens. Ce ne devait pas être si compliqué bordel. Elle entrerait dans la première boutique accessible... Là ! Ollivander's. Connerie. C'était quoi ce nom bizarre ? Elle poussa la porte et observa autour d'elle. D'autres enfants étaient là, avec leurs parents. Elle, elle était seule. Difficile d'expliquer à ses éducateurs moldus les lettres reçu d'une école de magie. Ils l'auraient envoyé en psychiatrie sur ce coup là c'était sûr ! Elle n'y croyait pas non plu, en faite. Mais c'était une adepte de la fugue alors elle s'est dit qu'elle pourrait en profiter pour aller voir ? Qui à dit que la magie n'existait pas, d'ailleurs ? Quel est le con qui l'a proclamé ? Non parce que, elle, il lui était toujours arrivé des trucs chelou avec les autres gamins du foyer. Comme quand les cheveux de Laura ont pris feu. Sal*pe. Bref. Elle avait suivit les indications de la lettre pour trouver le chemin. Elle pouvait se débrouiller seule, elle n'avait besoin de personne. Tiens, elle venait de remarquer les formulaires. Elle en attrapa un et s'occupa de le remplir en attendant que quelqu'un la remarque. Elle tiendrait 5min. Ensuite elle se mettrait sans doute à hurler.
Formulaire:
 
Nathanaël Blunt
Nathanaël Blunt
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Nathanaël Blunt, le  Jeu 9 Avr 2020 - 19:53

C’était le grand jour. Enfin, le grand jour d’avant le grand jour plutôt. L’achat de sa baguette magique. La preuve que tout ceci n’était pas une énorme fumisterie et que Nath n’allait pas en réalité passer à l’émission de caméras cachées qui faisait tant marrer ses parents le samedi soir. Au moins, si c’était le cas, peut être ces derniers retrouveraient le sourire. Parce que pour le moment, c’était pas bien l’ambiance.

Depuis qu’il avait reçu sa lettre, presque un mois plus tôt, le père de Nath n’arrêtait pas de marmonner qu’il était devenu « complètement maboul à force de rester dans ses bouquins ». Sa mère, Penny, se contentait de lui jeter des regards en coin et de lui lancer des petits sourires crispés lorsqu’il la surprenait. Mais elle n’en pensait certainement pas moins. Pour eux, les sorciers, la magie et tout ça, eh bien…ça n’existait pas. Ou juste à la télé, dans des costumes mal taillés et des tenues légères à paillettes. Non pas que Nath n’avait pas partagé le même point de vue sur la question, de prime abord. Il était plutôt cartésien. Mais sa curiosité l’avait emporté et il avait passé la première semaine à tourner, retourner, disséquer et analyser la lourde enveloppe de parchemin qu’il avait reçu ce matin-là dans sa boîte aux lettres, perdu au milieu de publicités de grands magasins et de prospectus d’entreprises du bâtiment. Il avait même étudié au microscope un minuscule morceau de parchemin pour voir s’il lui trouvait une quelconque particularité. Mis à part le fait que le papier avait dû coûter bonbon, il n’en était arrivé à aucune conclusion intéressante.

Sa lettre était pour le moment dans sa sacoche en cuir usé. Elle avait fait le trajet jusqu’à Londres, serrée contre sa poitrine. Pas par choix, mais parce qu’il s’était entassé aux côtés de ses frères et sœurs dans le monospace familial, déjà bien rempli par ses valises. Il avait fallu qu’il use de persuasion (et de l’appui de sa grand-mère) pour que sa mère le laisse faire des valises pour partir toute une année dans une école que personne ne connaissait et où il était sensé apprendre la magie. Elle avait essayé de le convaincre que c’était un beau gâchis, qu’avec ses capacités, il pourrait peut être même devenir notaire (beurk), mais sans succès.

Car maintenant que Nath croyait à ce courrier, rien ne pouvait plus le faire changer d’avis. La petite famille avait donc puisé dans ses maigres économies pour faire le trajet avec lui jusqu’à Londres. Le départ de la gare de King’s Cross était prévu après-demain. Le trajet leur avait pris quasiment une journée, entre les arrêts pour manger, les pauses pipi des uns et des autres, les pauses café… Bref, une vraie épopée.

Une fois à Londres, après une nuit dans un bed-and-breakfast ou absolument tout sentait le fromage, la petite troupe l’avait accompagnée jusque dans la rue dans laquelle se situait le Chaudron Baveur. Puis son père avait décrété qu’il prendrait bien une bière et s’était donc éclipsé vers le pub le plus proche, le laissant devant l’entrée avec sa mère et Beth, calée sur la hanche de celle-ci.

La traversée de ce pub un peu bizarre puis la traversée du mur encore plus bizarre l’avaient laissé dans une sorte de brouillard irréel. Il n’arrivait pas à croire que ce qu’il avait sous les yeux était vrai.

Mais désormais, il se trouvait devant la boutique de baguettes magiques, et il allait bien falloir sortir de cette transe et en pousser la porte.
- Si ça ne t’ennuie pas, je vais y aller tout seul, d’accord ? demanda-t-il faiblement à sa mère.
- Oh…euh, d’accord. D’accord, je t’attends là, répondit sa mère en jetant des regards un peu inquiets autour d’elle.
Heureusement pour elle, il n’y avait pas énormément de passants à cette heure matinale, aussi ne serait-elle pas trop bousculée.
Nath respira un grand coup et passa la porte de la boutique dont le nom était écrit en lettres d'or au-dessus de la porte : "Ollivander's".

Tout dans la boutique montrait que le lieu était ancien et...magique. Il flottait dans l'air comme un crépitement qui mit Nath plutôt à l'aise. Il avisa un petit tas de parchemin qu'il convenait de remplir. Aussi, il en prit un et chercha des yeux un stylo pour le remplir avant de comprendre qu'il devrait écrire...à la plume. Voilà qui était plutôt old school. Mais c'était assez amusant à dire vrai. Le jeune garçon écrivit de la manière la plus lisible possible les points demandés et attendit son tour avec une pointe d'excitation.

Prénom & Nom : Nathanaël Blunt
Caractère : calme, imaginatif, solitaire, drôle
Longueur de vos bras : 51 cm
Taille : 135 cm
Lien vers votre Répartition : https://www.harrypotter2005.net/t89257-repartition-de-nathanael-blunt-validee
Hastur Denn
Hastur Denn
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Hastur Denn, le  Jeu 9 Avr 2020 - 20:39


Quelle honte … quelle honte. Que dire lorsqu’en tant que sorcier on casse sa baguette ? C’est une question que le jeune homme s’était posé pendant des jours. Ça lui donnerait presque l’envie de pleurer; mais pas de ça en public ! Il avait bien tenté de la réparer, mais sans succès. Autant dire toute suite qu’il n’avait aucune expérience dans le domaine et que ça le mènerait certainement à commettre quelques erreurs. Il n’avait certainement pas envie de se retrouver avec un bras en moins. Après avoir pesté pendant des heures, Hastur se sera rendu au chemin de traverse, direction la boutique Olivander, qui lui rappelait tant de souvenirs. Comment oublier la première fois qu’il avait acheté une baguette ? À cette époque, il avait cru qu’elle serait liée à lui pour le restant de ses jours … et disons que cette croyance d’antan avait été mis à rude épreuve, dernièrement. Ses faibles économies en poche – difficile d’avoir plus au vu de ses origines moldus, sans parents sorciers pour lui léguer quoi que ce soit … - il se sera dirigé vers la boutique, l’air un peu blasé et irrité, ayant beaucoup de mal à le cacher cette journée-là. Comment ne pas l’être quand on perd une baguette et qu’en plus il faut y mettre une partie de son argent ?! Bon, peu importe se dit-il, il aura oublié toute cette affaire d’ici quelques jours et il pourra reprendre ses études normalement. En arrivant devant la devanture de la bâtisse, le jeune sorcier reprendra un semblant de contenance et s’avancera vers la porte de la boutique. Un léger sourire sur les lèvres, il entrera dans la boutique, et s'avancera vers le comptoir tandis que la sonnette résonnait derrière lui.
- ''Bonjour.''  Se rappelant la démarche à suivre, Hastur prit le stylo mis à sa disposition et mettra plus ou moins les mêmes éléments que quatre ans plus tôt.

Forumulaire:
 

Angelina Frewliad
Angelina Frewliad
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Angelina Frewliad, le  Jeu 9 Avr 2020 - 20:46

Saison 31
Printemps, temps des fleurs


   Il faudrait que tu sois plus appliquée parfois en dehors du dessin. Oui, le conditionnel parce que tu avais brisé ta baguette. Comment ? La réponse était simple : tu ne l'avais pas vu et elle était restée sur le canapé, bien sagement, à attendre qu'un jeté de livre vienne l'éclater en deux. Tu avais soupiré, longuement, un peu triste de devoir t'en séparer mais il fallait s'y résoudre, la réparer était une mission trop périeuse.

  Alors tu as pris ta veste après avoir préparé le formulaire en avance dans ton appartement, et tu es sortie. Tu n'allais pas vivre sans baguette si ? Un, deux, trois pas et tu avais pris un rythme assez effréné pour te rendre à Ollivander's, tu n'y avais pas mis un pied depuis qu'il avait fallu accompagner Abril acheter la sienne, maman ne pouvait pas venir.
Maman était souffrante, elle est souvent souffrante. Vite, chasser ses pensées de ton esprit, regarder le monde qui t'entoure parce qu'il est peut-être autre chose que morose, regarder les oiseaux qui s'envolent en gazouillant et les fleurs prendre leur plus belle couleur.
Voilà qui est mieux, le sourire réapparaît sur ton visage avec l'envie de dessiner, dessiner le monde, les gens, les êtres. Tu trouverais bien un modèle près à se livrer au jeu, quête future et inespérée.

  Arrivée devant la boutique tu remarques qu'elle a fait peau neuve, c'est chouette, tu apprécies. Une main qui se pose sur la poignée de porte pour ouvrir l'esprit sur un autre monde, parce que cette boutique c'est un autre monde. Odeur réconfortante, tu pourrais y rester un moment mais tu remarques que la boutique est bondée, fourmilière de petits et de grands. Tu t'approches du premier espace libre du comptoir et tu te faufiles afin d'aborder un vendeur d'une voix douce pour dire bonjour, excusez-moi de vous déranger, mais j'ai cassé ma baguette, puis-je vous laisser le formulaire ? La politesse est de mise quand on est si maladroite, il ne te reste plus qu'à attendre le nouveau bijou et tu pourras rentrer dessiner ou vagabonder.


Formulaire:
 
Maliya De Saint-Anthost
Maliya De Saint-Anthost
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Maliya De Saint-Anthost, le  Jeu 9 Avr 2020 - 21:22

saison 31


Je venais à peine d'arriver en Angleterre que j'insistai déjà pour que ma très chère sœur m'accompagne faire mes achats de rentrée.
Lorsque le grand jour fut arrivé, la première chose que je voulais faire était d'acheter une baguette bien sûr. C'est tout de même la base la baguette !
La devanture était très belle, elle faisait vraiment "boutique de sorciers" si vous voyez ce que je veux dire. J'ai ensuite passé la porte seule comme conseillé par ma sœur. Une clochette retentit pendant que j'entrai dans le magasin vide. Vide enfin, pas qu'il n'y est rien dans la boutique, il n'y avait personne quoi.
Une fois proche du comptoirs, un vendeur était venu me voir, il avait pris plein de mesure, m'avait regardé sous tous les angles, tout ça tout ça. Il m'avait ensuite tendu une première baguette qui visiblement n'était pas faite pour moi. C'est la seconde qui sans aucun doute m'était destinée. Elle était sobre et très élégante. Part la suite, je l'utilisai particulièrement en cours et dans quelques tâches plus quotidiennes. Le reste du temps, je ne m'en souciai pas, si bien qu'un jour je l'ai brisée. Ne pouvant aller en cours sans baguette, j'ai alors profité d'un jour de repos pour retourner chez Ollivander's pour en acheter une nouvelle.

Une fois de retour sur le chemin de Traverse, je pris tout d’abord le temps de regarder les boutiques. Jusqu'à arriver devant la célèbre boutique de baguette magique. Rien n'avait changé, elle était toujours aussi belle et le tintement de la clochette était toujours le même. Je me suis alors rapidement retrouvée devant le comptoirs où le rituel allait surement recommencer.

- Bonjour, je voudrai une nouvelle baguette si c'est possible ! dis-je d'un ton franc et jovial.



Prénom & Nom : Maliya De Saint-Anthost
Caractère : curieuse, imaginative et affirmé
Longueur de vos bras : 63,5 cm
Taille : 1m77
Lien vers votre Répartition : le voici
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Jennifer Wilson, le  Jeu 9 Avr 2020 - 21:57




Baguettes


Pour : Kumu Fudge, Asta Ivarsdóttir, Gisèle Llobères



Pour les suivants, pas d'inquiétude mes collègues vont prendre le relais.

Mon planning variait souvent puis tout dépendait de mes cours mais en ce moment, je mettais un point d'honneur a remplacer mes collègues dès que je le pouvais ou que le besoin s'en faisait sentir. Puis, le temps faisant son affaire, je commençais à prendre mes marques de plus en plus. Même si mes connaissances acquises sur les baguettes faisaient aussi leur job, c'était plus à mes intuitions que je devais la réussite de mes choix. Après tout, choisir une baguette pour un client restait tout un art.  Un art dont je prenais de plus en plus plaisir à pratiquer et à apprivoiser. Aujourd'hui la boutique se remplissait peu à peu et trois jeunes personnes font leur entrer l'un après l'autre. Redressant la tête pour les observer, un sourire se dessine sur mes lèvres, réflexe de vendeuse, je décide ensuite de les accueillir après leur avoir laisser le temps de remplir leur formulaire.

« Bonjour. Bienvenue à Ollivander, la célèbre boutique de baguettes. Je vais prendre vos formulaires et je vais chercher vos baguettes. »  

Je m'empare des différents formulaires puis disparais une nouvelle fois entre les rayons de la boutique cherchant les précieuses qui animeront la magie des trois. Lisant un à un les formulaires de chacun, ces derniers me permettent toujours de découvrir un peu les différentes personnalités ce qui était toujours important face à notre intuition. Le premier formulaire décrivait quelqu'un de relativement bienveillant, soucieux du bien être des autres et d'un peu rêveur, la baguette n'était pas très difficile à trouver sauf pour le cœur peut-être. Le second laissa place à quelqu'un de particulière en quête de découverte quoiqu'un peu rêveur lui aussi. Quant au troisième le formulaire indiquait quelqu'un d'assez émotif.

Prenant une à une les boîtiers des trois baguettes, je reviens finalement. Il était temps de leur donner et de voir si mon intuition se confirmait. Le sourire toujours aux lèvres, je donne les baguettes à tour de rôle relisant à nouveau les composants. Il serait embêtant de donner la mauvaise baguette a un client. Quoique cela aurait pu aussi révéler quelques surprises inattendues.

« Désolée pour l'attente mais voici enfin vos baguettes. Les composants sont à l'intérieur. N'hésitez pas si vous avez une question. Je ne suis pas loin. Faîtes seulement le geste et laisser la magie opérer. »





Baguettes



Nom : Kumu Fudge
Bois : Charme
Composant : Plume de Phénix
Élasticité : Assez souple
Taille : 21,47 cm
Prix : 2 Gallions
Compte Vérifié

Nom : Asta Ivarsdóttir
Bois : Sycomore
Composant : Aile de Billywig
Élasticité : Peu souple
Taille : 25,50 cm
Prix : 2 Gallions
Compte Vérifié

Nom : Gisèle Llobères
Bois : Chêne blanc
Composant : : Poil de Boursoufflet
Élasticité : Relativement souple
Taille : 24,36 cm
Prix : 2 Gallions
Compte vérifié







by Lydie
Hugh Dey
Hugh Dey
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Hugh Dey, le  Sam 11 Avr 2020 - 14:33




Baguettes


Pour : Nathanaël Blunt, Hastur Denn, Angelina Frewliad & Maliya De Saint-Anthost


C’était le printemps. Les oiseaux qui piaillent dehors, les feuilles qui verdissent, ça bourgeonne de partout. Y compris sur ma tronche. Fallait dire, ça faisait quelques temps que j’étais pas vraiment sorti dehors, sauf pour aller dans l’arrière-boutique d’Ollivander’s et faire du classement d’ingrédients et du taillage de baguettes. Bref, j’avais pas vu le jour depuis un moment, et sur mon visage, ça se voyait. Les boutons pullulaient comme les crevettes aveugles dans l’eau des grottes et franchement c’était pas beau à voir. Normalement j’avais passé l’adolescence depuis longtemps. Ma barbe de trois jours, mal taillée, les recouvrait partiellement. Les autres, je les éclatais. Et une fois passé un coup de propre rapide – fallait pas trop exagérer – je sortais de mon appartement, parcourais les cinquante mètres jusqu’à mon lieu de travail, y entrais, et m’enfermais de nouveau dans l’arrière-boutique.

Ca faisait un moment que j’avais pas vendu une baguette et je me rendais bien compte que mon attitude était pas forcément appréciée par mes collègues. Jennifer, la pauvre petite stagiaire, se prenait tous les rushs en pleine tronche. Evidemment, elle aussi était élève, quand elle venait travailler ça voulait dire que les autres pouvaient venir ! Bref, par un effort de volonté surhumain, je sortais de l’arrière-boutique pour retourner vers le comptoir et là… Bordel. La débandade. Y avait beaucoup trop de monde. Je lançais donc un « Bonjour » général et un peu hésitant, comme si je ne savais pas trop à qui m’adresser, avant de me tourner vers un tout petit bonhomme. Premier client du jour.

Je reprenais doucement les anciennes habitudes, la machine, d’abord un peu rouillée, se huilant progressivement. Prendre le formulaire, le lire, choisir la bonne baguette, lui donner, passer au suivant.

Je ne relevais qu’à peine la tête, ne prenais le temps de détailler personne, donnais machinalement les baguettes, passais au client suivant. Ce n’était qu’en revenant, baguette en main, sur une jeune femme plus âgée que la horde de morpions qu’on accueillait dans la boutique (Angelina) que je me figeais. Autant je n’étais pas très fort pour reconnaître les visages, autant l’éclat de son regard me frappa de plein fouet. Parce qu’il semblait être en mesure de voir ce qui ne pouvait être vu. Il passait au-delà des choses pour les caresser, les découvrir et les prendre comme elles étaient. Un regard qui toucha directement mon âme. Le changement fut radical chez mes. Mes yeux s’éclaircirent, passant de leur bleu sombre habituel à un bleu presque translucide. Mes cheveux, eux, prenaient une délicate teinte verte, synonyme d’apaisement chez moi. Un sourire s’élargit sur mes lèvres et je lui tendis sa baguette avec délicatesse. « Celle-ci devrait vous convenir. Et merci… » Elle ne comprendrait probablement pas la portée de ce remerciement mais cela m’importait peu. Elle avait simplement été à même de me sortir d’une torpeur maussade qui me gagnait depuis trop longtemps déjà.

Je fixais ses yeux quelques instants avant de repartir, vers une nouvelle cliente, une nouvelle aventure. On reprend le formulaire, on le lit, on va chercher la baguette, on revient. Rien n’avait changé et pourtant tout avait changé. Une étincelle illuminait mon regard, ma barbe irrégulière était étirée par un fin sourire. Une musique interne ne cessait de jouer en moi. L’habitude avait laissé place à la redécouverte perpétuelle. Je redonnais sa baguette à la dernière cliente, observais mon œuvre, apaisé de savoir tous les clients satisfaits, et me jurai de sortir de mon hibernation. Il n’était plus temps, pour l’ours que j’étais, de rester dans sa grotte.




Baguettes



Nom : Nathanaël Blunt
Bois : Noyer
Composant : Cheveu de Farfadet
Élasticité : Drôlement souple
Taille : 30,42 cm
Prix : 2 Gallions
Compte Vérifié

Nom : Hastur Denn
Bois : Sapin
Composant : Poil d’Abraxan
Élasticité : Plutôt rigide
Taille : 24,73 cm
Prix : 2 Gallions
Compte Vérifié

Nom : Angelina Frewliad
Bois : Mélèze
Composant : Plume de Jobarbille
Élasticité : Agréablement souple
Taille : 27,2 cm
Prix : 2 Gallions
Compte Vérifié

Nom : Maliya De Saint-Anthost
Bois : Peuplier
Composant : Poil de Niffleur
Élasticité : Relativement souple
Taille : 26,89 cm
Prix : 2 Gallions
Compte Vérifié





by Lydie
Angelina Frewliad
Angelina Frewliad
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Angelina Frewliad, le  Sam 11 Avr 2020 - 19:10

Saison 31
Printemps, le bourgeonnement de l'art

Pour Hugh




   Quelques secondes, peut-être minutes, tu ne savais pas bien parce qu'au final tu te perdais à contempler. Contempler la boutique et les gens qui s'y trouvait, tu avais bien des choses devant les yeux, il faudrait que tu t'appliques si tu voulais dessiner ça proprement. Tu voyais les gens, s'activait à la tâche du côté des vendeurs, s'impatienter du côté des clients qui étaient majoritairement des enfants. T'avais l'air maligne au milieu de tout ça d'ailleurs... Mais pendant que tu te faisais cette réflexion, quelqu'un s'était approché de toi avec une boîte, la fameuse baguette qui allait supporter ta maladresse.

  Un regard, sourire aux lèvres, tu avais toujours préféré sourire aux gens et au monde, ça évite de parler de soi, ça évite les problèmes, du moins tu te sentais mieux ainsi. Ce regard, presque absent pour celui qui n'était pas dans ton crâne, alors que toi tu appréhendais l'inconnu, chevelure, yeux, traits du visage, il avait l'air fatigué de la vie cet inconnu. T'avais encore plus de raisons d'accrocher un sourire à ton visage. T'es restée comme ça combien de temps à le regarder ? T'en sais pas grand chose, comme bloquée hors du temps, comme si t'avais envie de rester là, à contempler et à essayer de comprendre encore plus le monde et les gens, et cet inconnu c'était ce que t'avais envie de comprendre pour le moment.

  Et puis le changement, tes yeux qui étincellent quand tu perçois des couleurs changeantes chez l'inconnu, c'est beau, c'est poétique. Pourquoi t'as pas pris ton carnet de croquis déjà ? Ah oui, la baguette tu l'avais oublié celle-là, l'inconnu te tend la nouvelle d'ailleurs réveilles-toi. Mais t'es bien où t'es, tu contemples ce que le monde a fait à cet inconnu ou plutôt ce qu'il lui a donné, t'as des questions en tête, des tas mais il a déjà parlé et s'est déjà éclipsé pour poursuivre son travail.

  Tu regardes ta baguette, l'examine mais rapidement parce que t'as autre chose en tête, autre chose à faire. Tu recules pour laisser la place à des gens qui attendent, ne perds pas tes bonnes manières quand même. Pourquoi te dire ces mots ? T'avais rien fait, t'avais même pas été capable de parler, il a dû te trouver bizarre l'inconnu, alors tu te mets en retrait, tu continues de l'observer travailler. Il a l'air dans son élément, il est satisfait, toi tu sais ce que te permettrait d'être satisfaite mais t'oses pas exprimer ton envie. T'attends patiemment, puis tout d'un coup tu bouges, tu te lances, après tout t'as quoi à perdre ? Pourquoi se priver, il va te trouver bizarre mais peut-être vous accepteriez que je vous dessine ? Pardon mais vous m'avez inspirée quelque chose, si ça vous dérange je comprendrais n'ayez pas peur de dire non ! Qu'est ce qui te prends ? Tu vas te faire jeter de la boutique bien rapidement, t'as perdu le fil, tes crayons te démangent.
Hugh Dey
Hugh Dey
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Hugh Dey, le  Dim 12 Avr 2020 - 17:58

[Réponse exceptionnelle à Angelina. Suite du RP au Chaudron Baveur]

Si la machine avait retrouvé son humanité, elle n’en restait pas moins une machine. Les clients satisfaits, je m’apprêtais à retourner dans l’arrière-boutique, à faire les comptes, bref, à me cloisonner davantage. Quelque chose m’en empêcha. Peut-être la fine ligne constituée de mes lèvres, s’étirant en un sourire longtemps oublié. Peut-être une sensation, sur la nuque, cuisante, comme un sixième sens oublié. La sensation d’être observé. La paranoïa m’avait pourtant depuis longtemps quitté, et je ne l’accueillais pas comme une vieille amie qui sonne à la porte. Néanmoins, je me retournais et prenais le temps de détailler les environs, jusqu’à ce que mes yeux s’accrochent à un regard déjà découvert. Une flamme. Une étincelle. Un brin de curiosité.

La boîte qu’elle portait tout contre elle ne me trompa pas. Elle était déjà satisfaite. En théorie. Elle aurait donc dû partir. En théorie. Oublier la boutique et ne revenir qu’après avoir cassé sa baguette – comme tant d’autres – ou pour satisfaire une étrange lubie de grandeur en demandant des ingrédients spécifiques. Mais non. Elle était là. Et elle me regardait. Puis d’un seul coup, un mouvement, une approche, et des mots. Quelques mots. Etranges. Mais pas dissonants. Vous accepteriez que je vous dessine ? Pardon mais vous m'avez inspirée quelque chose, si ça vous dérange je comprendrais n'ayez pas peur de dire non ! Je clignais plusieurs fois des yeux, signe de surprise autant que de réflexion, puis regardasi autour de moi. Je décidais aujourd’hui de sortir de ma grotte, et voilà que je devais tout de suite me mettre au grand soleil pour quelques heures ? Ca me paraissait un peu brutal. Mais un regard au plus profond de ses yeux suffit à me rassurer. J’étais prêt.

« Si je n’abuse pas de votre patience, je serai libre dans une heure. Puis-je vous inviter à boire un verre, en contrepartie ? »

J’esquissais un sourire, me demandant bien où j’avais pu apprendre des mots aussi cordiaux, puis me détournais sans attendre de réponse. Si elle acceptait, elle n’avait qu’à m’attendre, je la récupérerai devant la boutique, pour aller au Chaudron Baveur.
Je retournais au fond de la boutique, le cœur étrangement léger. C’était bien la première fois qu’on m’accordait une telle attention. Me dessiner, moi ! Quelle étrange idée !
Angela Adams
Angela Adams
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Angela Adams, le  Mer 22 Avr 2020 - 0:24

Saison 31
Printemps

Cela fait longtemps que je ne suis pas venue ici. La dernière fois, j'étais carrément plus petite, je me souvenais à peine de la décoration ou même de la personne en face. Peut-être que j'étais pas venue alors ? En fait, cette réflexion est idiote, on s'en fiche. Ce qui importe seulement c'est pourquoi je suis là maintenant, c'est absolument tout ce qui compte. Parce que tout ce qui compte me concerne moi et mon présent. Le passé n'y pensons plus, ça n'a pas un intérêt quelconque.

Sourire aux lèvres, mon père à mes côtés, j'avance à grandes jambes. J'ai les mains dans le dos, pas comme si je voulais faire un mauvais coup hein, c'est une habitude. Je crois que j'ai trop d'habitude, et des mauvaises, des trucs qui font qu'on pourrait croire directement que je vais faire un truc chelou. Mais je suis pas Ben, faut arrêter. Après c'est peut-être moi, je suis paranoïaque sur les bords c'est probable. Je pense trop, faut vraiment que j'arrête de penser.

Bonjour !

Alors j'ai peut-être, non c'est même certain, gueuler dans le magasin pour que ma présence soit remarquée. Vendeurs et potentiels clients, j'ai pas fait gaffe s'il y avait des gens ou pas à l'arrivée, j'étais concentrée sur la décoration. La décoration est toujours plus belle que les humains, les autres ils m'intéressent peu c'est pour ça. En même temps, quand on a ma famille, c'est difficile de nous dépasser et d'être plus brillant que nous. Quand on regarde bien, y a que des mous du cerveau sur une bonne partie de la planète, raison d'ailleurs pour laquelle je suis là. Un abruti qui s'amuse à voler ma baguette pour se venger, il l'a cassé et mis je sais pas où. Dans tous les cas m'en faut une autre. Pas pour lui rendre la pareille, non ça je l'ai déjà fait, je crois qu'il aura pas de descendance mais c'est son problème.



Formulaire:
 
Adélia Grant
Adélia Grant
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Adélia Grant, le  Sam 25 Avr 2020 - 13:48

C'est la 2e fois que la jeune Gryffondor se rend dans cette boutique.
En effet, lorsqu'elle avait reçu sa lettre pour poudlard, la fillette s'était rendue avec ses parents et ses frères sur le chemin de traverse afin de faire les achats nécessaires à son année scolaire.
Livres, robes de sorcier, chaudron, équipement d'apothicaire tout était passé en revue et elle avait terminé par l'achat de sa baguette.
Malheureusement, sans raison apparente, l'outil magique d'Adélia s'était usé et avait laissé apparaître le crin de licorne avant de commencer à se fendre en deux à la fin de l'été juste avant la rentrée scolaire qu'elle devait faire pour sa 3e année au collège Poudlard.

Aussi, lorsque la famille reçu les lettres des enfants Grant, Adélia sauta sur l'occasion pour faire changer sa baguette et se rendit dans la boutique Ollivander le jour des achats anuels.
Elle prit un formulaire et le remplit consciencieusement attendant un vendeur.


Prénom & Nom : Adélia Grant
Caractère : souriante, joyeuse, têtue, réagit au quart de tour, travailleuse, courageuse
Longueur de vos bras : 57.5cm
Taille : 175 cm
Lien vers votre Répartition : https://www.harrypotter2005.net/t89534-repartition-d-adelia-grant
Hegel Oswald
Hegel Oswald
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re:Comptoir Express d'Olivander's
Hegel Oswald, le  Sam 25 Avr 2020 - 16:10

Je rentrais,le jour de mes 11 ans peu avant mon entrée à Poudlard. Dans la boutique d'Olivander's,mon père m'attendait au dehors et m'observait de loin me présenté,il pensait que l'achat de ma baguette serais un moment important dans ma vie et que je devais en profiter seul.Ce qui me rendait encore plus angoissé.

Je tremblais d'excitation et d'appréhension quand je vis un vendeur sortir de l'arrière boutique pour s'approcher de moi.J'attendit un moment sans pouvoir dire un seul mot, j'espérais que mon père ne m'observait pas de derrière la vitrine de son regard sévère en ce moment. Finalement je réussi à dire ou plutôt à déglutir un salut puis une demande.

-Bonjour,je suis ici car je voudrais acheter ma première baguette.



Prénom & Nom : Hegel Oswald
Caractère : Fière, ambitieux, introverti, rusé, avide de connaissances
Longueur de vos bras : 53.5cm
Taille : 160 cm
Lien vers votre répartition : https://www.harrypotter2005.net/t89638-repartition-d-hegel-oswald
Contenu sponsorisé

Comptoir Express d'Ollivander's - Page 4 Empty
Re: Comptoir Express d'Ollivander's
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 6

 Comptoir Express d'Ollivander's

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Ollivander's-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.