AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Jusqu’à 50% de remise sur la boutique en ligne Nike France
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie
Page 1 sur 1
La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours]
Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Loup-Garou
Permis de Transplanage


La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours] Empty
La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours]
Eden L. Maddox, le  Jeu 2 Jan - 1:14

La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance.
Le souffle court, tu avais fini par t’allonger sur les draps sans même les défaire tout en posant une main sur ton torse, au niveau de ton cœur. Tu t’étonnais toujours autant de faire ces horribles cauchemars qui revenait sans cesse dans ta mémoire. Et parlons-en de cette mémoire, c’était un vrai bazard. Celles-ci sont tellement confuses que tu avais bien du mal à tout remettre en ordre, même si ces derniers temps, tu avais l’impression de voir le bout du tunnel. Pourtant, toujours est-il qu’allongé, là, sur le lit dans l’infirmerie que tu pensais vide jusqu’à maintenant, ne te rassurait pas pour autant. Tu étais si nerveux que tu finissais par te rassoir, prenant ta tête entre tes mains tout en poussant un long soupire presque exaspérer de la situation.

- « …Raah… mpfhh… »

Gémissais-tu jusqu’à frapper la couverture pendant que tu fixais le bout du lit sans vraiment t’en rendre compte. Tu avais comme la tête ailleurs jusqu’à que le scintillement de ta bague de fiançailles attire ton attention. Un léger sourire nerveux se dessine sur tes lèvres alors que tu relèves ta tête vers le bureau d’Elhiya en se demandant où est-ce qu’elle pouvait bien être, cette après-midi, peut-être de sortie vu sa nouvelle profession « illégale » et dieu sait que t’étais bien placé pour le savoir. Après tout, c’était devenu ton binôme masqué depuis que vous vous étiez tout dit, sans rien oublier. Agacé par ce flot de question sans réponse, tu décides de te lever sans pour autant faire de bruit, au cas où tu surprendrais d’autres personnes dans la pièce. Et par simple curiosité, tu t’approches doucement de la fenêtre pour y croiser tes bras sur l’appuie de fenêtre.

- « … J’sais pas si j’ai bien fais d’venir finalement… »

Murmurais-tu à toi-même, sur un ton à peine audible, même pour toi-même. C’était plus comme une pensée prononcé hors de ta tête qu’autre chose. Sur le coup, tu ne le remarquais pas vraiment. C’est seulement lorsqu’un bruit suspect qui se faisait entendre que d’instinct, tu rougissais pour finalement tourner ta tête dans cette direction et sortir ta baguette dans un même temps pour prononcer de vive-voix.

- «  Il y a quelqu’un ? … Elhiya ? C’est toi ? »

Après quoi, tu jurais intérieurement que tu avais cru être le seul dans ce lieu, mais peut – être qu’il y avait cette fille aussi que tu avais peut-être pu croiser quelques fois en venant ici. Comment était-ce son nom déjà… Une main posé sur le menton, tu mimais la réflexion avant de secouer ta tête en n’arrivant pas à remettre des noms en place. Pour certains visages, ta tête, c’était pire qu’un puzzle. Et rien qu’à cette pensée, tu presses soudainement ta main sur tes paupières pour éviter la migraine passagère…  
(c) Nalex de Bazzart / RP avec Elhëna Felagünd - Hiver - Saison 29.
Elhëna Felagünd
Elhëna Felagünd
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours] Empty
Re: La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours]
Elhëna Felagünd, le  Sam 4 Jan - 17:17

Sounds like a beautiful exit.

Je marche. Je marche par le hasard précipité de mes propres pas. Je marche le long des fenêtres closes, rapièce les murs de pierre froide. Une radio prématurée sature à moitié lorsque je passe un couloir bondé. [Breaking  news*]. Je préfère la solitude à la beauté des discussions. Le regard des autres sur moi est encore trop lourd pour que je puisse affronter la réalité en face. Je n'arrive pas à vendre ses mauvaises pensées que j'ai en moi. Voile d'ignorance. Pensées enfouies depuis mon réveil. Enfouies à jamais au plus profond de mon être. On dit souvent que je suis pâlotte, que j'ai une tête de poupée et la peau cirée. Je ne suis qu'un objet fragilisée.

Je marche. Je marche sans regarder derrière moi. J'oublie la société fade et muette dans laquelle je suis plongée aujourd'hui. Elle brise des cœurs. Engendre malheur et hypocrisie. — Hier j'ai fait un rêve dans lequel il y avait une porte de sortie. Unique issue de ma paresse lancinante - descente aux enfers -. Une magnifique porte de sortie aux néons blanc et rouge sanguinolent. Je me suis amusée à peindre le monde qui a perdu de son éclat lorsque je n'étais qu'une enfant.

Je monte les marches qui me séparent de l'infirmerie. Je traîne un peu des pieds. J'ai peur d'y retourner encore. Chaque entretien avec Elhiya est un soulage-cœur et un crève-cœur. Ça m'aide ou ça me détruit, je ne sais pas encore : c'es trop tôt pour le dire. J'entre discrètement dans la salle d'attente avant de me rendre compte qu'un élève aussi, est là. Il me regarde. « Aww? Bonjour. » Je baisse les yeux. Je crois l'avoir déjà vu traîner par ici.

*flash info

Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Loup-Garou
Permis de Transplanage


La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours] Empty
Re: La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours]
Eden L. Maddox, le  Dim 5 Jan - 11:20

La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance.
Ft. Elhëna Felagünd
Tu sursautais à n’avoir pas reconnu la voix qui parvenait jusqu’à tes oreilles. Baguette toujours en main, tu déplaçais ton regard sur la personne avant de reconnaitre cette Gryffondor que tu avais croisé quelques fois par ici. Souriant nerveusement, tu semblais assez embarrassé jusqu’à vouloir passer une main sur ta nuque tout en rangeant ta baguette dans son support à ton poignet. Puis, lentement, tu te détendais en te mettant assis sur le bord de l’un des lits présents dans la pièce.

- « Oh, ce n’est que toi. Excuse-moi d’avoir hausser le ton comme ça. »

Après, bien sûr que tu l’avais entendue te dire bonjour, sa voix était assez reconnaissable. Assez différente de toutes celles que tu avais pu entendre jusqu’à maintenant. Un regard assez calme et détendu se baladait dans la pièce, terminant parfois sa course en s’arrêtant sur elle. Même si au sein de ton corps, tu pouvais sentir ton cœur battre si vite, te donnant même l’impression d’avoir couru un marathon.

- «  Hé… Ho… Hm. Bonjour… »


Lui disais-tu tout en baissant un peu ta tête, ne cherchant pas spécialement à lui faire peur. Ton instinct te laissait croire qu’à la moindre maladresse, elle pouvait donner l’illusion de s’enfuir. Tout en soupirant, tu cherchais à faire fuir tes pensées étranges, tantôt positives, à d’autres instants, négatives. Puis, tout silencieusement, tu t’installais plus confortablement sur le lit avant de reposer calmement ton regard sur la jeune étudiante. Ne sachant pas trop quoi dire, tu hésitais à briser le silence, comme si pour une fois, étrangement, tu avais perdu cette assurance. Dans cette pièce, tu semblais si différent de l’invulnérable Eden qui te présentait à tout le monde. C’était assez perturbant, tellement qu’à présent, tu perdais peu à peu tes moyens.
by Epilucial

Elhëna Felagünd
Elhëna Felagünd
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours] Empty
Re: La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours]
Elhëna Felagünd, le  Dim 19 Jan - 21:07

Je ne sais pas vraiment où me mettre. Tout comme le garçon qui est en face de moi. Je regarde un peu tous les points fixes qui me sont possibles d'analyser rapidement dans la pièce avant de prendre une chaise. Mon comportement est d'un pathétique. Je me hais un peu, parfois, même si j'y suis pour pas grand chose dans ce qui m'arrive. Suis-je pour quelque chose ? J'essaye de m'en persuader, du moins, et ce n'est pas si facile que ça en a l'air.

Les mains jointes, je préfère jeter un œil à mes ongles sales que de regarder en face le jeune homme. Je tente un sourire fugace et perceptible surtout, pour l'excuser. Lui non plus n'a pas l'air dans son assiette. Qu'est-ce que ça peut être gênant de tomber nez à nez avec un élève. J'veux dire, avec tout ce contexte. Déjà que je ne connais pas son prénom. / Là, tous les deux, le silence pour nous accompagner dans la salle d'attente. C'est toujours bizarre de se retrouver ici. Y'a quelque chose de réconfortant et de stressant. Un peu comme un plaisir coupable. Quelque chose me turlupine toutefois et c'est plus fort que moi.

— Qu'est-ce... qu'est-ce que tu fais ici ? Je ne sers qu'à désamorcer quelques bombes innocentes.

Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Loup-Garou
Permis de Transplanage


La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours] Empty
Re: La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours]
Eden L. Maddox, le  Jeu 23 Jan - 10:38

La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance.
Ft. Elhëna Felagünd
Cette sensation de te retrouver dans une impasse, elle te donnait l’impression de ne posséder plus que cette dernière pièce pour y trouver ton envie de solitude. L’angoisse, elle était bien là, la panique aussi. Et ça se ressentait dans tout ton être. Même si tu aurais voulu répondre à la jeune Lionne, t’aurais pas pu, parce que t’étais déjà en train de t’assoir par terre, contre le bureau d’Elhiya alors que son plus fidèle « serviteur » accourait déjà vers toi. Jasper, son elfe, te connaissait assez bien, il avait toujours épauler ton amie, quand elle n’était pas disponible et même quand elle était là, d’ailleurs. Ainsi, donc, tu sens ses mains sur ton bras, accoudé à tes genoux… Puis sa petite voix destiné à te calmer aussi.

- « Monsieur Eden, laissez pas votre « peur » contrôler vos émotions… Mais c’est une bonne chose que de vous être mis assis. Respirer et faite le vide, ça va passer. »

Les paupières closes, tu prenais à cœur, ses conseils. Les terreurs de ce genre, elles te faisaient vivre d’horribles choses, que ce soit en pleine nuit, mais ces angoisses-là, tu les avais refoulés depuis tant d’années que tu soupçonnais que c’était ton corps qui se battait à sa manière. Des expirations tremblantes, des regards fuyants, tu n’arrivais pas forcément à prendre conscience que tu avais « cette crainte » d’être humilié. Pourtant, faire semblant que le regard des autres ne t’atteint, c’était devenu une facilité déconcertante. On te trouvait peu complexé, mais personne à part Elhiya, savait quelle fragilité, tu renfermais.

- « Comme… tu peux le voir. J’ai des … problèmes… Toi aussi… je suppose, sinon, tu serais pas là ? Pas vrai ? »

Disais-tu à l’attention de la jeune fille, sans la regarder, de peur qu’elle ne s’enfuit. Depuis que tu étais devenu l’un des leurs, c’était devenu tout aussi pire. Le tout s’était amplifié. Chaque sentiment, chaque émotion… Chaque sensation. Quelque part, tu noyais cette peur dans ton courage, dans ta détermination. Et tu finissais par faire des miracles ou de véritables abominations. Une main passe sur ton visage pendant que Jasper te ramenait un verre d’eau. Et tout doucement, tu buvais le contenu du verre… Regardant ailleurs pour ne pas brusquer la demoiselle.
by Epilucial - Saison 29 - Hiver - L.A. de Jasper accordé par Elhiya.

Elhëna Felagünd
Elhëna Felagünd
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours] Empty
Re: La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours]
Elhëna Felagünd, le  Sam 1 Fév - 23:28

Je ne tourne pas tout de suite la tête de peur de croiser encore son regard. J'attends quelques secondes mais aucune réponse ne vint. Un petit être passe devant moi. C'est un elfe de maison, il est si chétif - un peu comme moi sauf que lui, c'est dans sa nature. Nous, les humains, nous sommes justes des monstres-nés. Je ne sais pas comment l'être humain a été amené à être ainsi aujourd'hui, si c'était un animal ou si un être supérieur les a façonnés comme un sculpteur un peu trop joueur mais j'aime à penser qu'on a voulu mettre tous les défauts du monde en nous.

Je m'absente un moment/ c'est son elfe de maison, il l'aide à... [vision d'horreur] qu'ai-je fait ? Qu'ai-je fait ?!! Je le regarde, démunie. Je pensais pas que ma question allait le faire paniquer à ce point. J'peux pas. J'peux pas attendre que ça passe. Je m'approche un peu. J'essaie de comprendre ce qu'ils se disent. « Je suis désolé... je voulais pas... » Je m'accroupie à sa hauteur.

Il parle enfin. Je hoche la tête. « Oui » que je murmure. On a tous notre lot de déceptions, de démons en guirlande, de pitiés annexes et de parasites qui nous donnent cet air si triste aujourd'hui. « Je voulais pas... je n'arrive pas à trouver mes mots, mes pensées se perdent - je traîne de vieilles pensées noires et des séquelles. Oh oui. Moi et mes séquelles. / Je me rassois à ma place. Les mains jointes qui commencent à s'agiter. Je me gratte fiévreusement l'avant-bras. C'est mon tic quand je vais pas bien.
Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Loup-Garou
Permis de Transplanage


La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours] Empty
Re: La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours]
Eden L. Maddox, le  Ven 14 Fév - 10:46

La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance.
Ft. Elhëna Felagünd
Quelle fragilité.
Lorsque je me sentais si faible, elle en avait profité pour s’approcher de moi. Puis, des mots d’excuses de sa petite voix, parviennent jusqu’à m’en faire rougir. Je me sentais étrangement mal à l’aise et à l’aise en même temps. Puis, je la vois du coin de l’œil s’accroupir et d’un réflexe, mon regard se pose sur le sien. Pourtant, je ne m’empêche pas de lui sourire, simplement pour lui montrer que tout va bien et que je ne vais pas m’évanouir d’un claquement de doigts.

- « T’en fais pas, ça va passer. Mais c’est pas ta faute, hein. »

Cependant, ça ne marche pas trop, de vouloir la « consoler » pour la remettre en confiance. Alors, je me rassois un peu mieux, simplement pour pencher ma tête au moment où elle me parle de ses idées noires. Là, tout de suite, je ne pouvais que la comprendre. Bon nombre de fois, il m’est arrivé de faire ce genre de chose et je garde encore en mémoire, cette épisode de ma vie avec cette baignoire en Russie. Le remarque-t-elle, ces coupures nettes sur mes avant-bras. Ces séquelles que ma peau à garder, bien qu’elle ont cicatrisées en 3 ans…

- « T’es pas la seule… T’es plus toute seule… »

J’la laisse reprendre sa place d’origine avant de venir par moi-même la voir après m’être relevé. Reprendre le contrôle de la situation, paraitre plus fort que je ne le suis. Aller mieux pour deux. Puis, doucement poser mon regard sur la jeune fille avant d’essayer de la mettre à l’aise à ma façon.

- «  Parlons d’autre chose si ça te fait trop souffrir. Mmh.. Par exemple… Moi, j’adore dessiner sur la peau des gens et même la mienne… Et j’adore tout aussi bien créer des bijoux corporels, que ce soit bague, collier et même des piercings. »

En la prenant un peu de court, j’en profite même pour remonter mes manches, lui montrant les tatouages visibles, puisque mes piercings sur le visage, étaient facilement visible. J’en avais à la lèvre, de part et d’autres de celle-ci. À la langue aussi… Et même dans la nuque. On pourrait presque m’associer à une passoire à ce stade. J’étais un tableau magiquement vivant, et à cette allusion, j’avais un sourire amusé qui se dessinait sur mes lèvres. Un vrai gosse… C’est ce que j’étais, lorsque j’montrais ce dont j’étais capable.

- «  Si un jour, tu en veux un aussi, n’hésite pas. Je te rassures, je ne mords pas, du moins, pas les gentilles personnes comme toi. Toi, t’es plutôt sympa comme fille. J’dirais même attentionnée, en fait…. »


Même si j’m’empêchais de dire qu’elle semblait aussi « brisée » que moi. On a des pièces qui manques, des éclats de lucidité qui déraillent. J’me sentais comme une pièce défectueuse qu’il fallait de temps en temps remettre en état, ou mieux encore, coller des morceaux pour qu’elle fonctionne correctement. Et pour elle, était-ce aussi le cas ?

- « Excuse-moi si je parle trop... Je suis un peu tendu... Mh... »

Ajoutais-je rapidement, baissant la tête pour éviter de montrer mon air gêné. J'étais vraiment une pile électrique qui de temps à autre, pétait littéralement un plomb en distribuant trop ou peu d'énergie. J'avais bien fait de venir à l'infirmerie, finalement.
by Epilucial - Saison 29 - Hiver - L.A. de Jasper accordé par Elhiya.

Elhëna Felagünd
Elhëna Felagünd
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours] Empty
Re: La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours]
Elhëna Felagünd, le  Sam 22 Fév - 21:36

Désenchantement. On a des pièces qui manquent.* De vieilles machines aux rouages sanglants. Voilà ce qu'on est. Des jouets aux pensées mécaniques. Nos gestes éclatent lorsqu'il s'agit de rouiller. Un vieil homme nous a créée - et une vieille dame vient nous briser lorsque nous atteignons l'âge. C'est comme ça que je le vois. Tous les deux, là - on n'est que des pions sur une table. On sert pas à grand chose. On est juste démunis par la pathétique existence. J'ai l'impression d'avoir été cassée en deux un peu trop tôt, et oubliée dans le grenier poisseux de la grande maison, La Terre.

Je me frotte les yeux, parce qu'il vaut mieux ça que de me creuser les avants-bras devenus écarlates. J'crois qu'au fond, ça me rassure de pas être toute seule. Au moins, on peut se comprendre dans notre tristesse. On se comprend car on sait ce que ça fait. Le sentiment de culpabilité d'abord, de honte, de solitude et de détresse absolue. Y'a de la colère aussi, parce qu'on sait pas qui nous en veut. Et on finit par ne plus savoir qui on est.

Il est tatoueur. Il fait des dessins indélébiles sur la peau. Les yeux à moitié écarquillés, je sais pas si je dois être choquée, dégoûtée, apeurée ou admirée par ses piercings et ses bouts d'art sculptés un peu partout sur son corps. J'suis fascinée en fait. Mais je sais pas si ça me plaît ou pas. « C'est gentil... » je regarde de nouveau mes pieds tremblants sous la chaise bancale. Mes joues s'embrasent un instant avant de retrouver leur couleur morte.

— C'est lequel, le plus gros tatouage que tu as ? J'ai besoin de ça, en fait. J'ai besoin de parler. J'ai besoin qu'on me parle. C'est une évidence. Une évidence marquée à l'encre noire.

*On a des pièces qui manquent. [copyright]
Contenu sponsorisé

La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours] Empty
Re: La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 La souffrance d'un sourire est le voile de l'ignorance. [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.