AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 1 sur 1
Les tables près de la fenêtre
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Les tables près de la fenêtre  Empty
Les tables près de la fenêtre
Azénor P. Benbow, le  Sam 4 Jan 2020 - 14:05

Ce message sera édité par la suite avec une jolie illustration des tables près de la fenêtre (et sans doute une meilleure description).
Vous pouvez par ailleurs commencer à poster au Chaudron Baveur. Bienvenue!
Commandez ce que vous voulez,  la carte nouvelle n'est pas encore prête.

Les tables près de la fenêtre

Les tables près de la fenêtre  Pres_d11


Les tables près de la fenêtre se situent près de la fenêtre (lol). Vous pouvez y scruter le dehors sans être vu par les passants, parce que les vitres sont un peu sales. On vous traitera comme les autres, sauf qu'on a un tout petit plus de chemin à faire pour vous servir, donc plus de risque de faire tomber votre boisson et votre repas à cause de notre possible non-dextérité et de notre fatigue due à des heures et des heures de travail. Quelque part, c'est un peu votre faute, c'est vous qui vous êtes installés si loin.

Il y a des bougies sur le rebord de la fenêtre, il fait chaud, vous vous sentez bien. Si bien que vous recommandez 5 fois des consommations. Vomis interdit, merci de votre compréhension.

ps: n'hésitez pas pour les pourboires, on est mal payés ici.

Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Matt Deliers, le  Sam 11 Jan 2020 - 16:28

« Nouvelle rencontre sans préfets »
with Jennifer Wilson - Saison 29, Hiver - #LA accordé
Assis seul à une table excentrée Matt regardait songeusement dehors par la fenêtre encrassée. Les gens passaient, qu'ils soient moldus ou sorciers. Qui étaient-ils ? D'où venaient-ils ? Où allaient-ils ? Pourquoi ? Autant de questions qui n'obtiendraient probablement jamais de réponses.
Les doigts du Rouge & Or jouaient machinalement. Ils passaient au-dessus de la flamme d'une bougie agonisante posée sur le rebord ; rester le plus longtemps possible l'index perché sans jamais se brûler.

Quinze heures. Et avec elles, cette ponctualité justifiée du Deliers.

Tout en s'étirant sur sa chaise inconfortable le Gryffondor étouffa un baillement discret. Le lieu n'était guère rempli : endroit idéal pour parler tranquillement sans être dérangé par les aînés. Isolde, Miss Rabat-Joie [Castielle], Zélie, Sue, Lou, Jade, Marjorie & tous les autres. Autant de personnes, en poste ou anciennement préfet - avec qui il avait bossé. Qui avait cette profonde envie de faire respecter le Règlement. Et qu'il ne souhaitait pas particulièrement retrouver. Du moins pas pour l'Heure.
La clochette de la porte d'entrée retentit. Le « Boum Boum » se mit à s'exciter tout seul. Matt détourna son attention du carreau vitré pour observer le nouvel arrivé. Raté !
Allait-elle venir ? Il l'espérait. Vraiment.
Et si elle ne venait pas ? Ohw damn... Il se refusa d'y penser. Elle viendrait. Après tout, Elle lui avait envoyé cette lettre. Il lui avait répondu ces quelques mots. Elle l'avait contacté pour qu'ils se revoient. Jamais il n'avait ressenti une telle joie en lisant des mots couchés sur le papier. Lui, elle voulait le revoir lui ! Bien que l'initiative eût été à l'Honneur de la Serdaigle, l'envie du Rouge de revoir la Bleue - seul à seul - était totalement partagée. Elle l'avait juste devancé dans la démarche, tout simplement. Il appréhendait un peu. Beaucoup. Nervosité légitime.

Un coup d’œil au comptoir du bar pour se rappeler de son premier jus de citrouille et de son envie d'arrêter l'alcool quand il avait douze ans, de cette soirée chaudronnesque qui semblait désormais à des « années-Lumos ». Qu'étaient devenus tous les participants ? De certains il se souvenait très bien, d'Autres un peu moins.
Nouveau tintement pour une nouvelle entrée.
Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Loup-Garou
Permis de Transplanage


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Eden L. Maddox, le  Jeu 16 Jan 2020 - 6:19


Le Chaudron Baveur

À l'attention d'Matt et Jennifer.







« Laisse - le temps au temps de bien faire les choses  »  
Une belle journée en perspective, elle n’aurait pas pu mieux terminer qu’ainsi. Lorsque le tablier avait trouvé refuge autour de sa taille, l’étudiant-stagiaire remarquait une bouille dont le visage lui était fortement familier. Le sourire se dessinait sur tes lèvres avant que tu ne regarde autour de toi, dans un premier temps. Surtout pour vérifier que tu puisses faire ce que tu sais faire de mieux. Accueillir les gens, agréablement ou non, neutrement pour surtout éviter les ennuis. Après tout, ta patronne était aussi la directrice, de quoi se tenir à carreaux, sur tout les fronts après tout. Alors, un petit soupire survient au moment où tu termines par t’essuyer les mains sur ton tablier, pour ensuite attraper son calepin et ta plus belle plume pour pouvoir prendre note de ta future commande. Et dans un pas décidé, tu t’avançais jusqu’auprès du Lionceau pour ensuite te tenir devant lui, avec toute la politesse qui t’es dû, dans ce cas-ci.

- « Tiens, donc, qui voilà. Sois le bienvenu, Matt. »


Disais-tu avec une pointe de gentillesse et de bienveillance dans la voix. Tu te sentais étrangement de bonne humeur, suite à tout ces changements dans ta vie. Tu avais aussi que cet état d’esprit, ça n’était pas arrivé là, comme par hasard. Alors, le temps que ton client se décide, peut-être un jour, à choisir. Et tandis que tu déblatères ton discours, chaque geste, chaque pas se retrouve mesuré, chaque intonation dans la voix, calculée. Comme un manège que tu lances et qui entraîne les autres dans tes rotations hypnotiques, tes vrilles ensorcelantes. Un carrousel qui mêle à l'étrange un mysticisme à peine réel, qui envoûte des graves soyeux de ta ritournelle. En guise de Sombrals de bois, s'y tiennent tes souvenirs d’un temps passé, et pour hippogriffes tes impérieux désirs vengeurs.  

- «  Dis-moi, que désires-tu ? Quelque chose à boire ou grignoter ? »

Toi, tu te contentes de le regarder calmement, remémorant aussi, quelques souvenirs, qu’ils soient magnifiques ou tristes. C'est un tableau que tu dresses devant ses yeux : en son centre, un miroir reflète son visage, et tout autour d'elle, c'est ce qu'elle est et ce qu'elle peut devenir que tu déclines en mille teintes subtiles et cent autres détails infimes - l'or scintillant d'une couronne, le précieux de joyaux qui, délicatement, ornent le sceptre, et l'influence, surtout, du trône et de ses hauteurs prodigieuses.

---------------------------------------------------------------------
Avec l'accord du personnel, pour disposer de leurs L.A.
---------------------------------------------------------------------


Code by AMIANTE


Listing des consommations.:
 

Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Jennifer Wilson, le  Dim 19 Jan 2020 - 12:44


Saison 29* Hiver
Avec Matt
Mon LA accordé


C'était le cœur palpitant et légèrement essoufflée, je devais l'admettre, que je me rendais d'un pas rapide sur le lieu où siégeait le célèbre Chaudron Baveur. Personnellement, je ne mettais jamais encore rendue à cet endroit mais c'était sans doute une bonne chose. Un peu de découverte et de surprise ne faisait jamais de mal. D'ailleurs en parlant de surprise... Je crois que niveau émotions cette semaine avait été des plus remplies. Quelle joie cependant quand j'avais découvert enfin la réponse du fameux lion en y lire son acceptation à mon invitation. Bon c'est vrai. C'était peut-être et très certainement un peu osé pour une fille d'inviter un garçon à un premier rendez-vous mais l'envie de revoir le jeune Gryffondor avait été clairement présente et l'était toujours. Si je m'étais regardée dans une glace au moment où mes yeux parcouraient sa lettre, on aurait probablement pu dire que j'aurais rougis laissant traîner plus que de raison un sourire sur mes lèvres.  

Alors que je passais la porte m'apportant la chaleur de l'endroit, je n'ai pas à le chercher trop longtemps pour que mon regard s'arrête sur une silhouette assise à une table près d'une fenêtre. Un serveur se trouvait déjà à ses côtés. Mince ! Je ne pensais pas être si en retard que ça ! Pourtant, même si j'avais pris soin de choisir mes habits, oui bon on allait pas se le cacher le but de se rendez-vous, j'avais tout de même vérifier l'heure régulièrement. Ne réfléchissant je me dépêche donc à le rejoindre espérant qu'il n'allait pas être trop vexée par mon p'tit ? retard.

« Coucou, j'ai fait aussi vite que possible. Je t'ai fait longtemps attendre ?? Je suis désolée, je n'ai pas vu l'heure passer.  »

Mon regard croisant enfin le sien, je pouvais ressentir un certain stress attendant sa réponse. Bon sang Jennifer ! Pour, un premier rendez-vous, tu aurais pu faire mieux ! Malgré tout, je lui souris, et oui encore avant de détourner enfin mon regard et remarquer à nouveau la présence du serveur que je connaissais ?

« Eden ? Oh salut, comment tu vas ? Je ne m'attendais pas à te voir ici mais ça me fait plaisir. »

Décidément, c'était une journée pleine de surprise. Je ne m'attendais pas à voir le Serpentard ici mais depuis que je le connaissais, je l'appréciais tel qu'il était malgré notre dernière rencontre qui commençait à dater un peu mais le temps devait-il vraiment se calculer ? Je finis par m’asseoir en face de Matt, j'avais perdu bien assez de temps pour ma part comme ça.

Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Matt Deliers, le  Sam 25 Jan 2020 - 17:35

with Jennifer Wilson - Saison XXIX, Hiver
#LA accordé
Nouveau regard vers la porte pour contempler un nouveau client inintéressant à ses yeux. Nervosité légitime. Il l'attendait avec impatience ; viendrait-elle ? Et pourtant... que feraient-ils une fois qu'elle serait là ? Appréhension naissante. Les doigts continuaient de jouer avec le feu - douce sensation réconfortante. Perdu dans ses pensées le Lion n'entendit même pas arriver une présence jusqu'à sa table. La voix d'Eden le sortit de sa mélancolie.

- « Bonjour Eden. Je ne savais pas que tu travaillais ici. »
Le Serpentard avait toujours été poli, respectueux, cool à l'égard de Matt. Ce dernier appréciait vraiment Eden : il voyait en lui un mec simple, intelligent et gentil. Sûrement le Gryffondor essayait de combler là un manque personnel.
La question prit le Deliers de vitesse. Il n'avait même pas ouvert un seul instant la carte du Chaudron pour voir ce qu'elle proposait. Faisaient-ils encore des jus de citrouille, comme à l'époque ? Le Rouge n'avait tout simplement pas réfléchi à la demande et cela se voyait. La porte s'ouvrit une nouvelle fois sans que Matt n'y fasse attention. Trop perturbé par la question qui venait d'être posée. Trop occupé à lui trouver une réponse.

Ce coup-ci, la voix de Jennifer résonna jusqu'à ses oreilles inattentives - la tête baissée, l'Esprit concentré sur le large choix de produits. Il releva ses yeux ébahis dans sa direction. Surprise totale. Il ne s'y attendait pas, elle était là ! Elle. Etait. Là. Il avait observé tous les passages depuis sa propre arrivée pour être sûr de ne pas la rater...

- « Hey, coucou. »
Un sourire et un signe de la main furtif.

- « Non ne t'en fais pas, je viens à peine d'arriver. »
Petit mensonge bien ficelé pour ne pas la faire culpabiliser. En réalité il s'en fichait ; il ne savait même pas depuis combien de temps il était là. Un regard entendu vers Eden, qui aurait pu se traduire par « Mec, s'il te plait, soutiens moi. »

La Belle s'adressa au Serpentard ; Jennifer connaissait Eden visiblement elle aussi. Elle finit par s'asseoir en face de Matt. Ce dernier lui jeta un coup d’œil timide. Punaise... Elle était là ! Il allait devoir assurer maintenant. Matt s'éclaircit la voix, regarda Eden toujours debout dans son tablier de travail et s'adressa poliment à lui.

- « J'ai bien réfléchi. Oui, cela m'arrive.
Et donc on va prendre... hmmm... deux chocolats chauds et du pain d'épice ! S'il te plait. »

Sans trembler, la voix. Sans trembler. Signe d'une assurance maîtrisée. Tout était sous contrôle. Il gérait la situation. Il questionna néanmoins la Bleue du regard pour voir si ça lui convenait.

- « J'espère que ça te convient. »
Mots prononcés avec une voix basse comme s'ils étaient en cours. Punaise. Pourvu que cela lui convienne. Ohw noooo ! Et si elle n'aimait pas le pain d'épice ? No way. Impossible. Pratiquement tout le monde aimait le chocolat chaud et le pain d'épice. Mais si elle était dans l'inverse du « pratiquement » ? L'assurance s'effrita dans son Esprit à mesure que des centaines d'interrogations l'attaquaient. Essayant de chasser mentalement ces doutes, le Deliers avoua songeur.

- « La dernière fois que je suis venu ici, c'était pour une soirée organisée par le staff : un combat de chaudrons tamponneurs. »
Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Loup-Garou
Permis de Transplanage


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Eden L. Maddox, le  Ven 31 Jan 2020 - 1:04


Le Chaudron Baveur

À l'attention d'Matt et Jennifer.







« Laisse - le temps au temps de bien faire les choses  »  
Tu avais beau avoir ce beau sourire ancré sur les lèvres, nul n’aurait pu savoir que les vestiges d’un temps passé, te faisait peu à peu sombrer vers des zones abyssales. Tu l’avais rencontré lorsque tu sentais ton cœur se brisé. La mort de tes parents adoptifs avait était un tel choc psychologique, que tout avait fini par se mettre au silence dans un coin de ta tête. Et même à l’heure d’aujourd’hui. Tu aurais tout fait pour te souvenir de tout. Mettant même ce genre d’oubli sur le bon dos de Lizzie. Tu avais tout fait pour espérer la garder auprès de toi. Mais ce coup dur, cet affront au milieu des bois. Il fallait vraiment que quelque chose attente à ta vie pour que tu te décides d’enterrer la hache de guerre. Et à cette pensée, tu avais soudainement peur de la laisser, un jour, seule… Sans toi.

- « Content de vous voir tout les deux aussi, vous savez. »

Tu lui avais promis de lui tendre ta main, dans la pénombre. D’être sa lumière dans l’obscurité et en contrepartie, elle était devenue ton centre du monde. « Une mère de substitution », une fidèle « amie », une « éternelle confidente ».


I say I'd catch you if you fall
And if they laugh, then f*ck 'em all
And then I got you off your knees
Put you right back on your feet
Just so you can take advantage of me
-------
Traduction : J'ai promis de te rattraper si tu tombais
Et tous ceux qui riaient pouvaient aller se faire voir
Je t'ai aidé à te relever
J'ai fait en sorte que tu tiennes sur tes deux pieds
Mais tu t'es servi de moi


L’esprit torturé… La tête ailleurs, il te fallait te concentrer pour ne pas perdre ce sourire factice sur les lèvres. Faire semblant que tout va bien. Écouter. Prétendre. Embellir le mensonge au détriment de la Vérité. Alors que toi, tu n’étais qu’en quête de Vérité à contrario du mensonge. Un cercle vicieux qui ne font rire que les « Dieux ».

- « 19 mornilles tout rond pour Matt, 5 pour Jennifer. Rêvez pas, les p’tits loups. Le pain d’épice est celui qui coûte le plus cher. Mais vous aurez de quoi « goûter » jusqu’au souper de ce soir, croyez-moi. »

Une pensée vers ta marraine, espérant pouvoir lui demander, un jour, ce qu’elle ressens. Surtout lorsque tu la vois assise sur sa chaise, derrière son bureau, lorsque tu te rends en cours de vol. Elle avait l’air si belle malgré l’horrible souvenir marquant, que tu gardes d’elle. Elle t’était supérieure en tout point et si suffisamment loin de toi… Que tu te disais qu’à présent, si t’étais venu jusqu’ici, c’était grâce à elle. À cette pensée, tu voudrais même lui décrocher la Lune, tant t’étais presque jusqu’à mourir pour elle.

- « J’ose espérer que vous passez une bonne après-midi, je reviendrais vers vous que lorsque vous me demanderez l’addition. Si vous avez besoin de moi, faites-moi signe, je serais au bar. »

Et sans crier gare, tes pas te guidaient déjà vers l’endroit indiqué dans tes paroles. Quelques secondes plus tard, tu secondais l’elfe de maison d’Azénor. Nettoyant quelques verres ainsi que quelques assiettes. Et discrètement, tu soupirais avec cette envie de vouloir profiter d’un bref instant, ne serait-ce que pour prendre un peu l’air dans la cours derrière l’établissement.

---------------------------------------------------------------------
Avec l'accord du personnel, pour disposer de leurs L.A.
---------------------------------------------------------------------


Code by AMIANTE


Listing des consommations.:
 

Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Jennifer Wilson, le  Dim 2 Fév 2020 - 12:57


Saison 29* Hiver
Avec Matt
Mon LA accordé

Je m'installe tandis que sa réponse me fait décocher un sourire. Il venait à peine d'arriver ? Ouf. A moins qu'il me disait cette réponse juste pour ne pas que je m'inquiète, elle a le don de me rassurer presque instantanément et si c'est le cas c'était une attention encore délicate de sa part que je ne peux qu'apprécier. Quant à Eden, il nous salue tous les deux prenant en compte les commandes du Gryffondor. Je souris cette fois presque amusée face à son chuchotement comme si nous étions encore en cours ou en exploration défendue. Ah notre chère escapade nocturne... Observant son attente, je ne perds pas de temps à lui répondre pour le rassurer cependant.

« Oui. C'est parfait, merci. Par ce temps en plus, un chocolat chaud passe très bien. »

Même intensité qui se dégagea naturellement de ma propre voix alors que je lui réponds. Pourtant aucune remarque ne sort de ma bouche, unique but pour ne pas le rendre plus mal à l'aise s'il l'était déjà. Devant lui, je m'efforce d'être aussi naturelle que possible. Ce n'est pas facile. Il y avait toujours après tout ce petit malaise étrange entre nous mais sans doute était-ce "normal". Un coup d’œil en direction toujours de Matt, je ne peux m'empêcher de me poser la question pour lui. Ressent-il lui aussi la même chose que je ressentais en ce moment lorsque j'étais à ses côtés ? Des pensées qui sont interrompues par la venue du vert cette fois avec les commandes.

« Je suis certaine qu'elle le sera. Merci Eden.  »

Elle ne pouvait pas être plus réussie qu'en la compagnie de Matt. Eden parti, je sens mon regard s'ancrer en lui tandis que le temps semble s'arrêter alors qu'un silence semblait s'installer alors que mon cœur semblait de nouveau commencer légèrement à s'accélérer. Oh non tais toi ! Une sensation pourtant malgré le silence qui commençait à s'installer que je ne trouvais pas forcément désagréable mais mince Jennifer reprends toi ! Après tout, si on était là, c'était aussi pour discuter même si se regarder dans le blanc des yeux ne me dérangerait pas surtout avec Matt. Heureusement ce dernier arrive à dévier mon intention commençant enfin la discussion. Je le remercie silencieusement alors que mes mains s'entourent autour de la tasse chaude. Intéressée par son histoire, je ne peux que le regarder maintenant ma propre curiosité éveillée.

« Un combat de chaudrons tamponneurs ? Vraiment ? Intéressant, ça devait être fun ! C'est la première fois pour ma part que je viens ici grâce à toi. Tu as eu une très bonne idée. Je connais plus les Trois Balais, j'ai déjà participé à quelques animations là bas, le staff est aussi sympa. Je te remercie d'avoir répondu à ma lettre au fait. A vrai dire, je pensais que c'était un peu osé mais j'ai été ravie en découvrant la tienne...  »

Ne sachant pas encore comment la journée allait se terminer, je crois qu'en effet sans me mentir la rencontre avec le jeune Deliers était une chose des plus agréables qui me soient arrivées.
Tresor Burton
Tresor Burton
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Tresor Burton, le  Mar 11 Fév 2020 - 14:54

Saison XXX, Hiver
LA accordé d'Harmony Lin pour la présence de Connor et des boissons déjà ingérées.

Sombre tableau que voici. Gestes et mimiques identiques au jour d’avant et de ceux le précédent. Une boisson spiritueuse pour panser — au moins — les sillons de mes tribulations. Du bout de mes lèvres parcheminées par un manque notable d’humectage, j’embrasse le buvant de mon old fashioned dont la liqueur ardente avive aussitôt l’ensemble de mon thorax. Un râle arraché en guise de signature pour ce bien triste numéro. À vue de nez cela doit bien faire deux heures que je stagne sur ce tabouret au bois décidément bien trop douloureux. J’ai beau y installer mon derrière tous les soirs mais plus les semaines passent plus j’ai le sentiment qu’on lui a jeté un sort pour qu’il se durcisse davantage à chacune de mes venues. Sur la table ; deux pintes de Bièraubeurre, vides cela va sans dire. Vestiges tangibles de mon accoutumance à la bistouille. Non loin de mes doigts s’articulant d’ennui, une bourse noire à demi-ouverte laisse entrevoir un bon nombre d’osselets, frappés de différentes lettres. J’en saisis un entre deux phalanges. La lettre important peu puisque je me contente de le faire rouler contre mon épiderme.

Un jappement. Quiétude éphémère - Dommage. Mon esprit a, une fois encore, éradiqué sa présence l’espace d’un temps. Deux ronds noirs me sondent de sous la table, mes genoux pour trône, Connor y place sa gueule hirsute. J’en lâche mon osselet pour laisser ma main se fondre dans la crinière immaculée. Ne vous méprenez pas, j’ai malgré tout de la tendresse pour ce satané cabot de misère. Espérons qu’il se tienne à carreaux cette fois-ci. Un souffle ravalé ; Je feins un sourire, la queue du chien s’agite d’enthousiasme. De ma main valide je porte de nouveau la liqueur à mes babines brillantes. Nous n’allons pas faire long feu.

— Laisse-moi terminer ça et nous y allons.


Dernière édition par Tresor Burton le Dim 1 Mar 2020 - 16:51, édité 1 fois (Raison : Edit : Retrait d'un feat.)
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Matt Deliers, le  Sam 15 Fév 2020 - 0:42

with Jennifer Wilson - Saison XXIX, Hiver
#LA accordé
Pain d'épice & chocolat chaud. Choix judicieux apparemment. La pression retomba un peu, surtout quand la Serdaigle avait confirmé ses choix. L'aîné Eden avait disparu pour mieux revenir les servir. Propre, efficace et rapide. Rien à redire sur le service et le prix de leur butin. No waaaay ! Hors de question que Jennifer ne débourse une seule mornille. Elle ne le savait pas encore, c'est lui qui l'invitait. Non négociable. Matt ne dit rien à ce sujet.

Nerveusement. Involontairement. Peu importe la manière, Matt enroula également ses mains autour de sa propre tasse. Réflexe machinal. Il aimait le chaud. Et justement, la chaleur du breuvage transperçait la tasse pour venir picoter les paumes du Deliers. Douce sensation. Ses yeux retrouvèrent ceux trop longtemps délaissés de la Serdaigle. Cette douce sensation envahit peu à peu tout son corps alors qu'il n'avait point encore touché des lèvres son chocolat.

Combat de chaudrons tamponneurs. Exact. Fun ? Peut-être pas jusque là. Toute expérience est bonne à prendre ; toutes ne sont pas bonnes à réitérer. Le Deliers l'avait bien compris ce soir-là.

- « Combat de chaudrons tamponneurs, vraiment ! C'était euh... « une expérience » dirons-nous... Une expérience que je ne suis pas sûr de vouloir retenter. J'ai fini torpiller par euh.. Fañch.. je crois bien, ce soir-là.
C'était la première fois que je montais sur un objet volant ou en lévitation. Et honnêtement je pense d'ailleurs que c'est pour ça que je ne sais pas, et je me refuse, à voler. J'ai grave peur de monter sur un balai maintenant. »

Oupsiiiiii. Langue déliée du Deliers. Lui qui pas souvent ne parlait. Avec Jennifer, la chose était plutôt aisée. Sourire gêné devant sa confidence. Il décida de continuer.

- « Puis j'ai un peu le vertige... »
Pas de honte. Quoique... Juste un triste constat. Mais qu'il avait dit tout bas sur le ton de la confidence, encore. Comme s'il avait pêché. Le Gryffondor détourna le regard une fraction de seconde. Toujours un faible sourire s'esquissant au coin des lèvres. Il préférait éviter de trop la regarder. Primo cela pourrait sembler flippant. Deuxio il pourrait se perdre à jamais dans l'immense profondeur de son regard. Tertio cela pourrait sembler vraiment trop flippant.
La lettre de Jennifer. La réponse qu'il avait donné. Il avait explosé intérieurement de joie à la vue des mots écrits par la Serdaigle.

- « Je dois t'avouer que ta lettre est l'un des plus beaux cadeaux que j'ai jamais reçu. J'étais tellement content en la lisant. »
Sincérité. Confiance. Confidences. Il se sentait étrangement bien. Malgré le trac, l'envie de bien faire et de plaire. Confiance revient dans son Esprit. Il paraît que les filles appréciaient les garçons confiants. Assurance. Il rebondit sur ce qu'elle avait dit. Ainsi elle découvrait l'endroit. Seconde fois pour le petit Lion. Il trouvait le cadre plutôt sympa, les prix corrects, le staff et le service, au vue d'Eden, appréciable. Il poussa l'assiette de pain d'épice au milieu de la table entre eux deux. En revanche Matt n'avait été que très rarement, voire jamais ou peut-être seulement une fois - de mémoire, aux Trois Balais malgré pourtant une proximité plus évidente avec le château.

- « Je n'ai jamais été aux Trois Balais.
Ils y font quels genres d'animations ? Quelles sont celles auxquelles t'as participé ? »

Sourcils froncés. Curiosité éveillée lui aussi. Avide d'en savoir plus. Infiniment plus. Sur elle. Sur ce qu'elle aimait. Voir si potentiellement elle s'en sortait mieux dans un chaudron que lui, pour commencer.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Jennifer Wilson, le  Mer 19 Fév 2020 - 23:44

Saison 29* Hiver
Avec Matt
Mon LA accordé

Regards complices échangés, cœur tambourinant en écho dans la poitrine révélant une nervosité toujours palpable même si elle se fait moins présente, Matt devait probablement ressentir les mêmes émotions. Un sourire vient en plus s'étirer sur mes lèvres. Le dialogue se fait plus approfondit, plus osé et mon attention entière est dirigée vers le jeune rouge en face de moi me racontant sa dernière mésaventure. Mes doigts se serrent sur ma tasse encore chaude rien que d'imaginer la scène. Pauvre Matt, si j'étais présente ce soir là, je crois que le vert en question aurait sans hésitation subit mon courroux malgré que ce ne soit qu'un "jeu". Lui aussi aurait finit en torpilles. Une grimace s'affiche indiquant ma compassion face à son histoire qu'il a bien voulue me livrer. Puis, une lueur dans mon regard quand il m'indique ne pas aimer le vol. Et bien, si je m'attendais à ça, moi non plus je n'aime pas ou je suis en tout cas très mauvaise dans cette discipline quoique le dernier cours avec Lizzie s'était révélé moins catastrophique que je ne l'aurais cru au départ.

« Je suis désolée pour toi. Ça n'a pas être du une soirée très marrante pour le coup. J'ai le même soucis que toi pour le vol si ça peut te rassurer. Je ne suis pas vraiment douée et pourtant j'aime beaucoup regarder le Quidditch. C'est étrange hein ... »

Mon sourire ne tarit pas quand il vient aborder le sujet de la lettre. Ses paroles me réchauffent le cœur et c'est presque un sourire béat qui flotte à présent sur me lèvres. Un rire sort de ces dernières à son dernier aveu.

« C'est vrai ? A vrai dire, je n'arrêtais pas de me demander comment tu réagirais à ma lettre. Je crois que je devais être aussi stressée que toi. On peut dire que ce rendez-vous officialise un nouveau départ notamment pour nos futures sorties nocturnes. »

Ma tasse chaude toujours entre mes mains, je me sens rougir sous mes paroles mais finalement je lève mon verre afin de trinquer enfin avec lui pour boire ensuite une gorgée. Je ne sais pas si je retenterais de sortir une nouvelle fois en douce en dehors du couvre feu sans doute une autre tentative viendra mais pas tout de suite. Je n'étais pas encore prête de recroiser les deux Miss dont une prête à sortir les griffes. Matt me ramène au présent grâce à sa question sur les Trois Balais.

« J'ai participé l'an dernier à l'animation des chauves-souris pour Halloween ou tu devais simplement les attraper en t'aidant d'un filet à papillon. Elles étaient bien sûr ensuite libérées. J'en ai eu quelques unes. C'était une animation plutôt originale. A nous deux, on aurait fait une sacrée équipe, je suis sûre. C'est très chouette aussi comme endroit et la propriétaire est très sympa. On ira un jour si tu veux. Merci au fait pour le pin d'épice. C'était un très bon choix et il est excellent. ».

Gourmande parfois quand l'envie se faisait trop forte., mes doigts s'étaient finalement lancés tenter par le pin d'épice. Le pauvre ne demandait qu'à être mangé et il s'était révélé des plus exquis. Une autre gorgée quand ma bouchée se termine, je reprends la conversation là ou je l'avais laissée.

« J'ai connu aussi durant un temps la Tête du Sanglier. J'y ai même travaillé. Le cadre était agréable, les clients aussi mais en toute franchise, je préfère mon travail à Ollivander's. La clientèle y est disons très variée. ».

Un silence autorisé suivi d'un regard dirigé vers le Gryffondor pour voir ce qu'il en pensait. Je pouvais parler des fois un peu trop mais cela permettait aussi de poursuivre la conversation. Avais-je peur des silences prolongés ? Peut-être bien. A contrario, le plaisir d'être là avec lui ne diminuait pourtant pas. Il redoublait même.

Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Matt Deliers, le  Dim 1 Mar 2020 - 17:29

with Jennifer Wilson - Saison XXIX, Hiver
#LA accordé
L'instant présent était hors du Temps. Matt ne voulait, pour rien au Monde, qu'il ne prenne fin. Jennifer. Il était avec Elle. Elle était avec lui. Rien d'autre lui importait ; quand bien même le Monde autour d'eux se serait écroulé. Assis. Ici et maintenant. L'un en face de l'autre. Comme de vieux amis depuis Toujours qui ne se seraient jamais quittés. Il souriait comme rarement. Le Deliers était... Content. Tout simplement.

D'innocents échanges informels avec la Serdaigle avait émergé un réel intérêt du Gryffondor envers la demoiselle. Il ne s'intéressait pas à grand chose. Encore moins aux filles. Mais Jennifer. Elle était inexplicablement... spéciale à ses yeux. Quelque part - enfoui dans sa poitrine - quelque chose ne cessait de lui rappeler chaque fois qu'il la voyait.

Piètres performances partagées quant aux acrobaties de haut vol, l'aveu sincère d'aimer regarder le Quidditch. Supporter de la première heure de la maion Rouge & Or, le Deliers appréciait également les prestations délivrées par son équipe. La lettre qu'elle lui avait écrite. Celle qu'il lui avait répondu. Stress. Excitation. Joie. Bonheur.
Depuis il gardait toujours précieusement le parchemin renfermant les quelques mots de la Serdaigle. Cela pouvait sans doute paraître stupide mais la lettre avait une réelle et profonde valeur sentimentale pour lui.

La fille parlait. Alors en tout bon garçon qu'il était, il l'écoutait. Admiratif. Intéressé. Elle semblait apprécier sa compagnie puisqu'elle se confiait à lui. Il l'espérait. Qu'elle parle ; cela l'arrangeait lui qui, habituellement, ne le faisait que très peu. Ses prunelles émerveillées alternaient entre sa tasse de chocolat et les yeux de la Serdaigle.
Aveu sur l'excellence du pain d'épice. Intrigué sa main partit à son tour à la recherche du précieux pour confirmer. Chocolat chaud x pain d'épice ; combo fatal - Matt adorait cela. Les yeux rieurs il se sentait bien. En confiance. Avec Jennifer. Gorgée de chocolat avant de rebondir sur ce qu'elle venait de dire.

- « Attraper des chauves-souris avec un filet ? Ça a l'air marrant et surtout moins dangereux que les chaudrons tamponneurs. Carrément je veux y aller ! »
Les regards se croisèrent. Esquisse de sourire sur les lèvres. Passage nerveux de la main dans ses boucles blondes. La Tête de Sanglier, jamais il n'y avait été. Elle y avait travaillé. Désormais Ollivander's. Il l'ignorait. Sourcils levés par la surprise.

- « Je n'ai jamais été à la Tête de Sanglier non plus... Mais tu travailles à Ollivander's ? C'est trop chouette.
Une clientèle très variée ? Dis moi. Dis moi. Des gens bizarres ? Tu vois beaucoup de monde ? Et euh.. t'arrives à gérer le boulot en plus des cours ? Wow... »

Impressionné. Impressionnante. Mystérieusement fascinante. Les mains posées à plat sur la table, il tapotait doucement dessus avec ses doigts ; comme s'il battait une mesure invisible.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Jennifer Wilson, le  Sam 14 Mar 2020 - 18:03

Saison 29* Hiver
Avec Matt
Mon LA accordé


Seule avec Math, les yeux rivés aux siens, cette impression de pouvoir tout oublier était un moment des plus parfaits. Buvant un chocolat chaud avec lui, j'avais l'impression de vivre enfin en parfaite harmonie avec quelqu'un. Tout semblait si naturel. Me permettant de prendre un autre morceau de pain d'épice entre mes doigts.

« Je te le confirme. Je pense que c'est moins dangereux, en effet, que ton animation.  »

Silencieux mais attentif, le Gryffondor avait écouté mon discours sans m'interrompre un seul instant. Une qualité que j'appréciais même si je reconnais que j'avais tendance à parfois un peu trop parler quand je m'emballais. Enfin bon, après tout si nous étions là tous les deux, c'était bien pour discuter ensemble n'est-ce pas ? Puis, viens mon tour de l'écouter quand je l'entends me poser quelques questions à propos d'Ollivander. Rougissement jusqu'aux oreilles face à son ton à la fois curieux et presque admiratif. Un rire se fait entendre de ma part à sa question s'il y avait des gens bizarres qui se présentait à Ollivander.

« Oui, pas depuis longtemps mais effectivement j'y travaille. J'aime de plus en plus choisir les composants des baguettes pour les clients même s'il m'arrive de faire quelques erreurs encore. En tout cas, pour le coup on fonctionne plus grâce à notre instinct même si bien sûr il faut connaître un peu les bases. Pour les clients bizarres, oh tu n'imagines même pas. J'ai eu tout un groupe une fois qui venait à chaque fois avec une baguette cassée... A crois qu'on se demande parfois ce qu'ils font avec... On devrait peut-être inventer un concours de baguettes cassées qui sait. Disons que ça varie. La boutique peut être remplie comme parfois pas des masses mais il y a toujours quelqu'un et quand la vague arrive, il faut être prêt à l'affronter. »

Nouveau petit rire face à cette remarque. Il était certain que quand on travaillait à Ollivander, il fallait être prêt à la vague d’affluence. La tasse encore chaude entre mes mains, je prends une gorgée. En parlant de baguettes, j'aurais aimé choisir celle de Matt mais bon d'un côté peut-être valait-il mieux que ce ne soit pas moi.

« Concernant les cours, j'arrive à gérer. En fait, je viens à Ollivander quand vraiment je peux être disponible. Une fois j'ai eu un client qui était venu à cause d'une mauvaise expérience qui avait mal tournée, sa baguette s'était brisée. Certaines sont vraiment récalcitrantes parfois. Comment ça s'est passé toi quand on a choisi la tienne ? »

Mon regard s'encre au sien, les sourires s'échangent aussi. Je le regarde à mon tour des plus curieuses concernant sa propre baguette. Cette curiosité pourra lui faire voir une certaine lueur pétillante dans mon propre regard.
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Matt Deliers, le  Mar 24 Mar 2020 - 22:12

with Jennifer Wilson - Saison XXIX, Hiver
#LA accordé
La fille mangeait du pain d'épice. Le garçon, attendri, la regardait. Il l'écoutait. Ensemble, ils discutaient. Seuls au Monde. Comme si rien ni personne ne pourrait leur enlever - jamais - cette complicité innocente. Naissante.

Stagiaire chez Ollivander's. Choix des baguettes. Clients étranges ou peu soigneux à l'égard de leur plus fidèle alliée. Certains allant même jusqu'à la fracture. Quelle drôle d'idée de briser cette amitié. Il acquiesçait par moment. Fronçait les sourcils à d'autres. Le petit Lion se rappelait vaguement de ce qui lui avait été dit ce jour-là, quand il y avait été pour la sienne. Il se souvint d'une boutique remplie ; une journée maussade bien avant le rush de la rentrée à Poudlard.

« Pour la mienne le choix a été assez simple : j'ai été parcouru d'une douce sensation de chaleur. Mais aucune expérience n'ayant mal tournée ou de baguette brisée. Non.
Hé attends. Si je te la donne, tu saurais me dire de quoi elle est composée ? Je t'avouerai que j'ai rien retenu de ce qu'on m'a dit quand je l'ai reçu. [*]
Steuplait ! »

Mêlant le geste à la parole. Délivrant sa tasse de ses doigts enroulés tout autour, sa main droite plongea dans sa poche pour en extraire Léotia. La faisant pivoter entre ses doigts il la posa à plat pour que Jennifer s'en empare et l'ausculte. Matt garda quand même sa main droite posée sur son chêne rouge, lui-même posé sur la table non loin de l'assiette de pains d'épice - le temps que Jennifer ne la prenne.

Sans ciller il ne la lâchait pas du regard. Elle était si... envoûtante. D'un geste assuré, main gauche, il prit sa tasse pour en délester le contenu de quelques savoureuses gorgées du plus précieux des nectars à ses yeux. Ces derniers fixaient avec fascination la Serdaigle. Lointain écho des battements acharnés de son « Boum Boum ». « On dirait bien que me voilà à ta merci. » Il rigola dans sa tasse.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Jennifer Wilson, le  Mer 1 Avr 2020 - 22:00


Saison 29* Hiver
Avec Matt
Mon LA accordé

Mes diverses aventures dans la plus célèbre boutique de baguette semblait réellement intéresser le jeune Gryffondor. La peur d'en avoir un peu trop fait, trop dit était là mais Matt rassurait par son écoute attentive et son regard curieux, intrigué ? Sans doute un peu au vu ses sourcils qui se fronçaient de temps à autre. Le sourire ne quittait presque pas mes lèvres quoi qu'il en était. Comment pourrait-il en être autrement en étant avec le beau lion ?

C'est à mon tour ensuite d'écouter suite à la question que j'ai posé. Matt me raconte la douce chaleur qui s'est produite face à son expérience mais qu'il n'a pas vraiment eu d'expérience traumatisante. Tant mieux. Je suis rassurée. Puis, une idée lui vient comme une illumination. Je sens alors mon cœur de nouveau s'envoler. Il me sort ensuite sa baguette, du bout des doigts, j'ose la toucher ainsi dans un premier temps avant de la prendre avec sûreté maintenant apprivoisée.

« Elle est magnifique. A vrai dire, je n'ai pas eu de mauvaise expérience à Olli. pour le choix de ma baguette. La première a été tout de suite la bonne donc... Tu veux me tester ? Mais j'accepte ton défi avec le plus grand des plaisirs.  »

La baguette prise en main, mon regard devient alors celui de l'examinatrice après un regard plutôt taquin destiné au rouge suite à ma question du test. Je n'étais pas contre ce type d'exercice et cela me ferai toujours un entrainement. C'est ma patronne qui devrait être contente sur ce coup. Manipulant doucement et avec soin néanmoins la baguette de Matt, je déplace mon regard de droite à gauche et inversement, je pouvais sentir qu'elle était plutôt flexible.

« Hmm elle m'a l'air assez souple. Je dirais Chêne rouge pour son bois.. Suis-je sur la bonne voie ? Et pour le coeur... laisse moi réfléchir un instant... Feuille d'argent ? »

Je lève les sourcils tout en regardant Matt, pas vraiment sûre de moi concernant le cœur de la baguette mais il fallait bien se lancer et je suis curieuse de connaitre sa réponse. Tout en continuant de regarder sa baguette, je sors finalement moi aussi la mienne de ma poche pour la lui présenter bien qu'il devait l'avoir vue sans doute de loin durant nos différents cours en commun.

« Voici la mienne également. Izsa, lors de mon entretien a voulue la tester, elle n'a eu que des pissenlits au lieu des iris qu'elle voulait faire apparaître.  J'aimerais lui trouver un nom mais je ne sais lequel encore....  »

Un rougissement me prend de court sous cet aveu. Non, je ne lui en ai pas encore trouvé ce n'est pas l'envie qui me manque, peut-être qu'il pourra m'aider ? Je la dépose en face de lui, mon regard ne quittant pas le sien si hypnotique pas sauf un instant mais pour suivre du regard sa main qui vient prendre sa tasse. A cette vision, je visualise ma propre main dans la sienne... Une envie secrète presque folle de voir cette vision se réaliser se fait sentir au plus profond de mon être pourtant je n'en montre rien si ce n'est qu'un léger rougissement peut-être ? Heureusement sa remarque me sauve, peut-être, de cette émotion soudainement trop prenante pour moi alors que j'accompagne d'un rire léger le sien.

« Ah oui ? Je crois que je peux dire la même chose également, non ? »

Nouveau petit sourire amusé tandis que je l'imite pour boire mon chocolat chaut. Le regard de nouveau rivés au sien attiré comme un aimant face à son regard si hypnotique. C'est une douce chaleur à présent qui semble s'insinuer au creux de mon ventre. Mais cette chaleur était sans doute due à cause de la boisson ou bien un mélange de toutes les émotions qui s'enchevêtraient depuis le début de notre rendez vous. Une option plus probable et qui m'enchante bien plus.
Contenu sponsorisé

Les tables près de la fenêtre  Empty
Re: Les tables près de la fenêtre
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Les tables près de la fenêtre


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.