AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-54%
Le deal à ne pas rater :
4ème maillot Jordan x Paris Saint-Germain 2019/20 Stadium Fourth
41 € 90 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 1 sur 1
Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]
Invité
Anonymous
Invité

Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé] Empty
Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]
Invité, le  Jeu 9 Jan 2020 - 12:46

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Autodestruction,  Violence (psychologique),  Violence (physique)




Je n'ai d'yeux que pour pleurer...
Ft. Jace Becker
Tu étais assis dans cette baignoire, tout habillé à laisser tes larmes coulés le long de tes joues. La souffrance était si palpable que même la douleur physique n’y changeait rien. Ton état émotionnel était à un seuil critique. Le regard levé sur le plafond, tu n’avais qu’une envie, crier à plein poumons, laisser tes larmes souillés ton visage et t’agripper au bord de cette baignoire. Perdre ce que tu avais de plus cher à tes yeux, tu n’en pouvais plus. Tu avais tout envisagé jusqu’à aujourd’hui. Tu avais lancé un seul appel à l’aide, à cet ami que tu connaissais depuis quelques temps. Tu ne t’en rappelles plus vraiment sur le comment tu l’avais connu, mais tu imaginais à cet instant, si il allait comprendre les quelques mots que tu avais glissé entre deux « ça va, t’en fais pas pour moi » … et « à bientôt, mon gars ». Ce faux sourire qui annonce la couleur de ton état grisonnant, ce corps blanchâtre et maigrichon, parce que tu ne te nourrissait plus correctement. Tout en attrapant ta tête entre tes mains, tu hurles une nouvelle fois, parce que ces flash mémoriels te rendent malade. Ils te manquent tous, tes parents adoptifs, ta chérie et cette femme dont tu avais appris l’existence, qui n’était qu’autre que ta mère biologique. Tu tousses tant tu as l’impression de t’étouffer.  Cette envie d’attraper cette lame de rasoir sur le meuble à côté de la baignoire, ça te brûle les veines jusqu’à vouloir sentir ce flot de couleur rouge rubis s’écouler sur ta peau. Il te faut bien 30 longues minutes pour te décider à franchir le cap, après avoir prit ton courage à deux mains. Après avoir embrasser ta bague comme pour lui dire de ne pas s’inquiéter, qu’elle ne sera plus seule de l’autre côté. La fine lame glisse sur ta peau, t’entaille la chair jusqu’à laisser l’eau se teinter de rouge progressivement. Et plus cette douleur salvatrice s’opère, plus tu répètes les gestes jusqu’à laisser ton corps s’affaissé sous le niveau de l’eau. Tu voulais juste en finir, là, tout de suite… Sans te rendre compte qu’il y a du mouvement au rez-de-chaussée. Peut-être ta tante ou cet homme dont tu ignores encore que c’est ton père. … Ou ce garçon pour qui, tu as décidé une dernière fois, d’accorder ta confiance. Allez savoir. Tu n’étais pas prêt de rebrousser chemin, tu avais juste décidé d’arrêter de te battre contre l’impossible, puisque le retour en arrière, à ce stade, n’était plus possible. En plus de te « vider » doucement de ton sang, tu suffoques parce que l’air se fait irrespirable, sous la surface de l’eau. D’un coup de poing sur le bord du tube de porcelaine, tu ne ressens plus cette douleur vive. Seule celle intérieur, dans ton cœur, persiste. Vivement cette paisible paix, que ta lente torture se termine.
by Epilucial - RP Flashback - Saison 29 - Hiver.



Dernière édition par Eden L. Maddox le Jeu 23 Jan 2020 - 22:03, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé] Empty
Re: Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]
Invité, le  Ven 10 Jan 2020 - 15:40

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Violence (physique)




Je n'ai d'yeux que pour pleurer.


Flashback



Quelle surprise de recevoir une missive de Zackary (Eden) ici, je devais rejoindre Mikhail pour aller boire un verre dans son restaurant mais j'ai réussi à trouver un messager digne de confiance pour lui dire en Russe : « Désolé, un ami à moi de Londres se trouve ici à Moscou je vais aller lui rendre visite. Ne ferme pas trop tôt j'essaierais de te rejoindre là-bas. ». Et moi je me suis mis en route pour chez lui, Zackary, des années que nous nous connaissons il est une partie de mon passé et de moi-même que je ne peux rompre et je suis persuadé que c'est lui qui à veiller sur Elhiya depuis mon départ ou du moins une grande partie.


Arriver devant chez lui une femme ouvre la porte traits de famille rapidement repérée, oui... C'est sa tante il m'avait informé qu'il était chez elle, j'imagine qu'elle n'attendait pas à de la visite alors je me présente.

-Привет, я друг Закари.
Bonjour, je suis un ami de Zackary.

Elle ne répondit pas mais me laissa entrer tout de même, j'observe la demeure cherchant celui qui m'a fait venir ici. Visiblement la tante de Zackary me fit un signe de tête qu'il était à l'étage alors je grimpe assez vite car je le connais ce bonhomme... J'entends un son mat camouflé par la porte et je comprends qu'il est dans la salle de bain, ni une ni deux je rentre en défonçant la porte avec un coup d'épaule et je le vis là. Dans l'eau entrain de se noyer en plus de s'être ouvert les bras, je cours au niveau des escaliers pour appeler sa tante qui vient assez rapidement laissant échapper un peu de ma langue natale. Je ne suis pas médicomage mais elle semblait savoir ce qu'elle faisait, j'attendais un peu plus loin car je n'aurais été qu'un boulet pour elle...
Cette dernière dont je ne connais toujours pas le nom m'informe qu'il est hors de danger mais qu'elle aurait besoin d'aide pour le porter et je m’exécutai. J'attendrais le temps qu'il faut pour qu'il se réveille... C'est ainsi que pendant plusieurs minutes, heures ? Je ne saurais dire j'étais assis sur une chaise à regarder dehors à attendre que mon hôte décide de se réveiller.


Codage par Libella sur Graphiorum
Invité
Anonymous
Invité

Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé] Empty
Re: Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]
Invité, le  Sam 11 Jan 2020 - 1:55

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Autodestruction, Violence (psychologique), Violence (physique)




Je n'ai d'yeux que pour pleurer...
Ft. Jace Becker
Dans cet eau, tu te sentais protégé de toute cette agonie à n’en plus savoir quoi en faire. Tu voulais que le temps s’arrête, qu’il n’est plus d’emprise sur toi. Rejoindre Prudence semblait être quelque chose de nécessaire. Tu l’avais tellement envisagé plein de fois, mais cette fois-ci, c’était la dernière selon toi. Alors que ta tante attrape ton corps en gueulant à plein poumon comme pour te faire réagir. Tu te sentais perdre connaissance. Le temps qu’elle a passée à panser tes blessures, elle se sentait au plus faible lorsqu’elle avait terminée, décidant de se reposer sur le fauteuil dans ta chambre après t’y avoir installé. Bien entendu, elle avait prévenu Jace qu’il pouvait rester autant de temps qu’il souhaite, ici, qu’il serait toujours le bienvenu, malgré la situation. Et elle comprendrait aussi s’il ne voulait pas rester. De ton côté, ce n’est qu’au bout de longues heures que tu te décidais à ouvrir les paupières. Aussi honteux de te sentir si vivant, ton premier réflexe est de vouloir crier mais la douleur si perceptible dans tes poignets te rendre encore plus mal. La peau avait été écorchée à blanc, soignée comme par magie, mais elle souffrait encore. Ton cœur, mutilé, lui, supportait le poids de la bague de Prudence sur ton torse. La douleur d’avoir vu son corps, de l’avoir tenu dans tes mains, il n’y a même pas quelques mois… à ton âge, tu te demandais comment est-ce possible de pouvoir passer à autre chose alors que tu as juste l’impression que ton propre monde s’écroule sous tes pieds.

- « Pourquoi… Pourquoi t’as fais-ça… ? T'aurais pas dû, tu sais... »

Gémissais-tu dans un anglais approximatif, alors que tu aurais pu très bien parler Russe. Pourtant, tu n’avais plus envie de souffrir encore autant. Tu ne voulais pas te rajouter une douleur supplémentaire, même si quelques heures plus tôt, tu avais attenté à ta vie. Là, tu prenais sur toi, pour pouvoir t’assoir et le regarder fébrilement, ayant bien du mal à garder les paupières ouvertes à cause de l’instant présent.
by Epilucial - RP Flashback - Saison 29 - Hiver.

Invité
Anonymous
Invité

Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé] Empty
Re: Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]
Invité, le  Dim 12 Jan 2020 - 15:09

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Violence (physique)




Je n'ai d'yeux que pour pleurer.


Flashback




Ma tête toujours tournée vers l'extérieur j'entends un mouvement léger, une complainte de légère souffrance avant d'entendre des mots. Je me tourne alors vers lui le fixant dans les yeux, sans aucune once de colère ou de rancœur juste un regard neutre, je m'approche de lui et lui envoie un crochet du droit pour le faire s'allonger à nouveau.

-T'as question n'est pas légitime Zackary. Pourquoi je viens de te mettre une droite celle-ci l'est plus par contre.

Je cherche dans ma veste un mouchoir ou un bout de tissu pour absorber le sang qui coule de sa lèvre et le lui envoie avant de m'installer de nouveau sur ma chaise face à lui cette fois.

-Je n'imaginais pas nos « retrouvaille » de cette façon, ça fait combien de temps que j'ai quitté l'Angleterre ? Un an ? Peut-être plus ? Je m'attendais à te trouver dans un bar, faire ce que bon te semble... Et non, tu m'envoies un appel à l'aide et tu tentes de mettre fin à tes jours.

Zackary à toujours était un garçon particulier même à Poudlard, et je pense que c'est pour ça que je l'apprécie autant. Il me ressemble dans certains points mais visiblement les choses ont encore plus changé depuis mon absence. Il est le genre de personne avec qui il faut être direct et franc, ne pas tourner autour du pot et encore moins joué avec la vérité, et ça c'est dans mes cordes. Je me lève le laissant continuer à s'éponger la lèvre et par la même occasion je me demande si je n'y suis pas allé trop fort. Non... Il a connu bien pire....

Faisant un aller-retour rez-de-chaussée / étage récupéré deux verres d'eau tout en remerciant au passage la tante de Zackary qui m'a offert son hospitalité plus que bienvenue. De nouveau dans la chambre je lui tends le verre en le gardant bien à l’œil tout en buvant une gorgée également.

-Bien dit moi ce qu'il t'arrive Zack. Histoire que je trouve un semblant de logique dans t'es actes et surtout pour comprendre.

Je parle sur un ton particulièrement neutre néanmoins déterminé, mon regards se fixe dans le sien et aucunement je détourne les yeux.


Codage par Libella sur Graphiorum
Invité
Anonymous
Invité

Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé] Empty
Re: Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]
Invité, le  Mar 14 Jan 2020 - 18:51

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Décès, Violence (psychologique), Violence (physique)




Je n'ai d'yeux que pour pleurer...
Ft. Jace Becker
Tu savais même plus où est-ce que tu étais, la notion du temps, d’affection pour la moindre des petites choses avaient un sale arrière-goût. Goût amer, comme celui qui s’installe dans ta bouche après son coup de poing mérité. Cœur et corps meurtri, l’ombre d’un instant, les paroles dudit ami, te tue. Intérieurement, tu t’infliges des douleurs encore plus immense, extérieurement, tu te forces à ne plus craquer une seconde fois, à défaut de le laisser encore te frapper à sa guise.

- « Frappes-moi encore, si ça t’amuse. J’ai plus rien à perdre. De toute façon. »

Et ces mots sont prononcés avec difficulté parce que la respiration est écourtée, l’air n’est pas forcément bon, ni sain. Après tout, tu étais en Russie. Tu te souviens de tout tes moments tragiques dans ta vie. L’horreur, l’odeur amer d’un souvenir douloureux. Trop de trop… trop de tout. Trop de beaucoup. Beaucoup trop tôt… Beaucoup trop tard. Et toutes ces paroles confuses, tout ces regrets… tout ces remords, toutes ces larmes. C’est difficile, c’est horrible. C’est douloureux, ça heurte toutes parties visibles et invisible de ton corps, et tes maux ne font que s’amplifier aussi.

- « Que veux-tu que j’te dise ? … T’attends pas à un « j’suis désolé »… J’suis pas capable de dire ce genre de choses. »

Ajoutes-tu avant de fermer momentanément les paupières, à cause de cette migraine naissante. Pendant ce temps, tu le regardes partir, tu sais pas trop ce qu’il fait, tu entends juste des bruits de pas, des paroles lointaines alors que ta tante réponds à Jace que « ce n’est rien, je comprends » disait-elle pour montrer sa compréhensibilité. Et toi, pendant ce temps, tu t’étais forcé à te relever pour te poster devant la fenêtre avec tes jambes tremblantes. Tu revois encore son visage dans le reflet de la fenêtre. Tu tremblais encore parce que tu avais froid.

- « J’te l’ai jamais dit, mais mon père à tuer mes parents adoptifs… Ma mère biologique est morte le même soir aussi… Et pas plus tard qu’il y a quelque mois… bah j’ai … vu ma petite-amie, que dis-je… fiancée, mourir dans mes bras. … J’en peux plus de cette vie… »

Même s’il ne te lâchait pas du regard, toi, tu peinais à trouver tes mots sans avoir des sanglots de plus en plus fréquent dans tes paroles. Ces moments très durs de ta vie, tu avais du mal à les occulter, et au loin, voir le visage de ta tante, porter sa main à sa bouche avec les larmes au bord des yeux, ne te rassurait aucunement. Elle, aussi, elle songeait de plus en plus, avoir envie de vouloir demander de l’aide à l’une de ses amies pour pouvoir faire en sorte que t’allais mieux. Et même toi, toi, tu redoutais plus que tout si t’étais même capable de faire ça, un jour… finalement.
by Epilucial - RP Flashback - Saison 29 - Hiver.

Invité
Anonymous
Invité

Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé] Empty
Re: Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]
Invité, le  Mar 14 Jan 2020 - 20:33

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Autodestruction,  Violence (psychologique)




Je n'ai d'yeux que pour pleurer.


Flashback




Il a l'air vraiment à bout... Voilà qu'il me demande de le frapper de nouveau si cela m'amusait. Vraiment Zack tu crois que ça m'amuse de faire ça . Quelques secondes s'écoulent avant qu'il n'enchaîne sur le fait qu'il pense que j'attends des excuses et je me permet rapidement de prendre la parole pour imposé la vérité.

-Oh que non je ne m'attends pas à ce que tu t'excuses. Tu crois que nous serions amis si tu étais le genre à t'excuser pour quoi que ce soit ? Non, mon... Coup était là pour te rappeler une chose essentielle mon ami. Il y a des gens qui s'inquiètent pour toi et ton acte était d'un égoïsme sans nom.

Mes paroles sont durs et autoritaire, je ne suis plus le petit con de jadis qui m'enflammer pour un regard ou une parole. Désormais je suis on ne peut plus réfléchi, je réfléchis à mes actes avant d'agir et j'adapte mes propos en fonction de la personne qui se trouve face à moi ainsi que son tempérament et je suis sûr d'une chose avec Zack. Je peux être moi comme il peut l'être avec moi, ce qu'il semble oublié vu ses mots.

Il me parle alors de ce qu'il a vécu... Dur, difficile et je comprends qu'il en a souhaité que son existence s'arrête ainsi mais il ne comprend pas une chose je pense.
C'est à cet instant que je remarque ses sanglots ainsi que d'autres qui viennent de mon dos, sa tante était là aussi. Alors me retournant vers elle je lui demande en parlant une nouvelle fois Russe cette fois-ci devant Zack.

-Вы не возражаете, если я поговорю с ним наедине?
ça vous dérange si je lui parle en privé ?

Sa tante me fait un signe de tête pour m'autoriser alors qu'elle essuie les quelques larmes qui ont coulé de ses yeux. Quant à moi je ferme la porte pour ne pas être dérangé et me retourne de nouveau vers mon ami à l'âme sombre. Alors en lui montrant la paume de mes mains ainsi que ma joue pour lui montrer les cicatrices qui les parcourent je lui demande.

-Est-ce que je t'ai raconté d'où ça me viens tout ça ? De Poudlard, pendant très longtemps j'ai eu honte de celle sur mes mains car je me les suis faites moi-même attrapant un filet aussi coupant qu'une lame de couteau et celle-ci sur ma joue... C'est pour une pomme que j'y ai eu droit accompagné d'un Terorim... J'avais 11 ans.

Je m'arrête un instant le regardant pour vérifier qu'il ne va pas faire un malaise comme ça sans prévenir avant d'enchaîner.

-Nous avons tous vécu différentes choses et c'est ça aussi qui nous rapproche Zack, et c'est pour ça aussi que je m'apprête à faire ceci.

Sans prévenir je prends ma baguette et j'utilise Diffindo informulé juste assez pour me couper légèrement la main histoire à saigner et je m'approche alors de Zack.

-Par ce sang mon ami, mon frère. Je jure de toujours être là pour toi si tu as besoin de quelqu'un pourquoi ce soit en contrepartie je souhaite que tu vive, que tu t'imposes, que tu vives pour toi, non pour les autres et trouve toi un but. Et ensemble je te propose de porter une vengeance que je trouve particulièrement méritée pour t'es parents adoptif ainsi que ta mère.

Aucune once d'hésitation dans le sang de ma voix juste une détermination enflammée. Il est hors de question que je perde mon ami le plus cher.

-Ici ou à l'autre bout du monde, nous serons liés à tout jamais.

Codage par Libella sur Graphiorum
Invité
Anonymous
Invité

Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé] Empty
Re: Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]
Invité, le  Mar 14 Jan 2020 - 21:43

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Autodestruction,  Violence (physique)




Je n'ai d'yeux que pour pleurer...
Ft. Jace Becker
Il y a des discours qu’on redoute tant, des paroles qu’on voudrait ne jamais entendre. Des maux qu’on voudrait ne jamais ressentir. Et là, de te savoir en face de lui, le corps prêt à défaillir, tu te sentais nauséeux. Pourtant, les mots frôlent tes tympans, frappant ton corps comme des balles. Chacun d’eux ne ratent pas leurs cibles et toi, tu te contentes de te demander ce qu’il fabrique. Pourquoi il congédie ta tante au point de te retrouver seul avec lui. Les actes s’enchainent si vite. Déboussolé, tu te mords nerveusement l’intérieur de ta joue sans pour autant montrer que t’es nerveux. Puis, il t’explique d’où viennent ses cicatrices, ce qui t’arrache un sursaut d’étonnement. Sur le coup, tu te comprends pas son geste, ni pourquoi il te livre chacun de ces secrets. En l’écoutant, ces mots te donnait déjà un pincement au cœur. Du haut de tes 14 ans, parce qu’après tout, tu n’es qu’un Enfant, t’avais l’impression d’être bien trop petit pour devoir te comporter comme un adulte. Mais ça faisait tellement longtemps que tu n’avais plus l’impression d’être un gosse non plus.

- « Qu’est-ce que… »

Il s’entaille la main, ce qui te fait rapidement grimacer, parce que ça te rappelle quelques secondes plus tôt ce que tu venais de faire avec la peau de ton avant-bras, ici et là. Tu peux presque sentir l’odeur de son sang, de là où tu te tient et pourtant, son geste n’était pas anodin. Courageusement, tu attrapais le canif magique que tu avais piqué à ta tante, quelques jours plus tôt, posé là dans ton tiroir. L’adrénaline bat à pleine vitesse dans tes veines, rendant l’air brulant dans tes poumons. Et lorsque Jace termine de parler, tu n’hésites plus une seule seconde, l’entaille sur ta paume se dessine après le passage du bout de métal.

- « Par le mien, je te jure de te rester fidèle à jamais. Quoi qu’il puisse m’arriver. J’ignore ce que… j’adviendrais dans ce futur lointain, mais pour ce que tu me proposes de vivre.   »

Paume contre paume, regard émeraude dans ses iris sincères. L’Enfant signe son pacte avec l’adolescent.

- « Même si l'idée me parait folle, sur le coup... Je ne suis, on ne peut plus d'accord pour accepter ton aide, dans ma "vengeance personnelle"... Et puis... J'essayerais de faire l’effort de me battre pour tout les deux, mon frère. Mon ami. »

Ajoutes-tu avant de lâcher progressivement le canif, montrant déjà un léger signe de fatigue. Quelques petits pas dans sa direction avant d’essayer de l’esquiver pour pouvoir atteindre le lit. Et sans un bruit, tu t’y assois avant de t’allonger, compressant ta paume avec des mouchoirs posés sur ta table de nuit. Espérant que celle-ci allait cicatriser aussi vite que celle encore bien rouge sur ta peau, un peu plus bas…  
by Epilucial - RP Flashback - Saison 29 - Hiver.

Invité
Anonymous
Invité

Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé] Empty
Re: Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]
Invité, le  Lun 20 Jan 2020 - 14:36

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Substances licites




Je n'ai d'yeux que pour pleurer.


Flashback




Il semble surpris de mon acte et me regarde avec de grands yeux en plus de grimacer et à son tour il s'entaille la main pour jurer lui aussi. Pouf ce que je lui propose de vivre il me jure de se battre pour ça mais également d'accepter cette proposition de vengeance, il fatigue... Il s'approche légèrement de moi alors que je l'aide à s'allonger avant de me lancer un episkey sur la main pour stopper le saignement et j'aurai le droit à une nouvelle cicatrice sur cette zone.

-Pour l'instant repose-toi, la vengeance est quelque chose de préparer et il ne faut pas agir comme une tête brûlée. Fini tes études, je finis mon voyage j'en ai encore pour quelques années. Quand nous nous retrouverons à Londres, on va pouvoir préparer ça.

Je m'approche de lui et lance également un episkey sur sa main pour que le sang cesse de couler. Je le regarde une dernière fois, mon frère du sang désormais, jamais je n'oublierais ce que nous venons de nous promettre malgré ton jeune âge et crois-moi que je serais là pour te le rappeler. Repose-toi, et devient fort pour que tu puisses accomplir cette vengeance au moment voulu.

Je quitte la chambre en fermant doucement la porte et je descends les escaliers remerciant chaleureusement la famille de Zack pour l'accueil et m'en allant rejoindre Mihail.
Après l'avoir rejoint et qu'il m'accueille comme tout bon Russe c'est-à-dire avec une bouteille de Vodka. Je prends un verre que je bois cul sec avant de réfléchir et vu ma tête il fut intrigué, me demandant s'il y a un problème je lui réponds tout simplement.

-Я хочу, чтобы вы нашли мне все, что знаете об Эйприл Диксен, у нее должен быть брат, если у нее есть сестра, эта была убита ее мужем, и я хочу найти его. Если вы получите какую-нибудь информацию, дайте мне знать, где бы я ни был.
Je veux que vous me trouviez tout ce que vous savez sur April Dixen, elle doit avoir un frère ou une sœur, celle-ci a été tuée par son mari, et je veux le trouver. Si vous obtenez des informations, faites-le moi savoir où que je sois.

Après cet ordre il me répondit « oui capitaine ». Je souris amusé par ce titre qu'il me donne avant de continuer à faire ce que je sais faire le mieux ici. Pour encore quelques mois avant mon départ pour l'Estonie.


Fin de RP pour moi, Eden libre à toi de posté une dernière fois. C'était cool :hearts:

Codage par Libella sur Graphiorum
Invité
Anonymous
Invité

Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé] Empty
Re: Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]
Invité, le  Jeu 23 Jan 2020 - 22:02

Je n'ai d'yeux que pour pleurer...
Ft. Jace Becker
En ce moment, tu n’es qu’un enfant perdu entre deux mondes. Certains te somme de grandir, de te conduire en adulte parce que tu n’as plus l’âge de faire des caprices. Pourtant, tu aimerais pouvoir faire comme les autres. Rire, danser, chanter, parler de bonbons ou de jeux vidéo. Ce n’est pas faute d’avoir eu des parents adoptifs moldus durant ton passé. Cependant, l’image de ce mage-noir, encapuchonné de noir, à l’image de ce que tu seras plus tard. Tu n’aurais pu la retenir, bien longtemps. Tu tremblais en voyant son visage encore en mémoire alors que tu fermais progressivement les paupières. Et de celui qui te manquait le plus, ce n’est pas le visage de tes parents, mais celui de cette fille. Elle, celui qui te redonnait le sourire, même si ton cœur continuait de souffrir. De ta main fraichement blessé, tu attrapais ta bague à ton cou, la serrant vaguement entre tes doigts avant de souffler encore plus longuement. Les larmes s’écoulaient doucement sur tes joues. Est-ce que tu aurais toujours voulu de cette vie, si les choses s’étaient déroulés autrement ? Cette question restait dans un coin de ta tête. Tu refusais d’y répondre parce que tu avais peur de souffrir. Peur de lâcher prise et d’oublier son visage. Peur de tout simplement devoir tourner la page. Il t’en faudra, beaucoup de courage, pour se faire. Et ce n’est pas ce soir que tu y arriveras. Alors, pendant que Jace s’en allait, toi, tu t’abandonnais doucement dans les bras de Morphée, décidant dans un premier temps, de recommencer à essayer de te changer les idées.  
by Epilucial - RP Flashback - Saison 29 - Hiver.

Fin du rp. Merci pour ta plume, c'était un réel plaisir amour
Contenu sponsorisé

Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé] Empty
Re: Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Je n'ai d'yeux que pour pleurer... [terminé]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.