AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
– 40% sur la Table basse rectangle TIME – ...
Voir le deal
59.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 1 sur 1
Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Riley Callaghan, le  Sam 11 Jan 2020, 12:33

« Un voyage au coeur de la nuit. »

Avec 32

Saison 30
Hiver


La main qui nous tient, celle qui nous traîne ou qui nous relève, se déplace dans l’ombre. Brumeuse et sournoise, elle nous rattrape à chaque coin de rue, lorsque nos convictions sont basses et quand nos pas indécis empruntent des chemins écartés. Nul ne sait si cette poigne sera bonne ou mauvaise à terme, néanmoins elle est là, et c’est tout ce qui compte.

L’allée des embrumes avait ça d’inquiétant qu’elle recelait les esprits les plus mal tournés. Et pour des pas aussi hasardeux que les miens. il n’y avait pas de meilleure chaire à manipuler. Ayant dupé la vigilance de la nuit et celle de mon hébergeuse, je faisais tanguer mes jambes vers une destination non définie. Des yeux scrutaient par derrière des volets baissés, des portes claquaient sur des passants austères, des mains s’échangeaient le fruit de quelques secrets... Rien ne vint me faire obstacle, rien ne vint déranger ma visite, rien même ne vint guider mes pas.

Par habitude, je cherchais le danger, poussais à la tentation mon corps dans des passions inextinguibles et qui m’avaient déjà plus d’une fois porté des coups. Et pourtant je revenais à la charge comme une morphinomane, comme un chat sauvage dont une vieille dame laissait laper le bol de lait... Ça faisait du bien, mais c’était une dépendance malsaine.

Risquant mon regard à la rue au loin, je choisissais de prendre de la hauteur. Trouvant une échelle écaillée, dont l’armature était si usée que certains échelons étaient à deux doigts de craquer, je grimpais sur le toit d’une boutique quelconque. Le toit était plat, jonché d’ordure et de poussière. Il y avait des morceaux de taules et de vieilles canettes abandonnées, mais pas de traces récentes de passage. Tant mieux, je garderai pour moi le secret de cet endroit.

Je m’adossais à la cheminée qui faisait sa sortie au milieu du toit et profitait des odeurs de feu et de la petite chaleur qui s’en dégageait pour fermer les yeux.


Dernière édition par Riley Callaghan le Sam 07 Mar 2020, 16:07, édité 1 fois
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Mangemort 32, le  Lun 13 Jan 2020, 19:11

Etrange, tout ce que les toits peuvent cacher la nuit. Ils sont les sommets de la civilisation, foulés seulement par les plus courageux ou les plus fous. Le Corbeau aime s'y poser, y battre des ailes pour les déployer. Il n'est pas le seul. Son compère Renard l'accompagne souvent, mais pas cette nuit-là. Trois-Deux a besoin de calme, de se retrouver. La chose n'est pas aisée en compagnie d'un renard plus bavard qu'une pie. La lune est donc la seule alliée du Masqué, son croissant éclairant ses pas d'une lueur à peine visible qui lui suffit pourtant à avancer sur les tuiles glissantes avec une facilité et une fluidité déconcertante.

Un bond et le voilà sur l'arête centrale d'un toit pentu. Equilibriste, il avance, bras tendus comme des ailes. Il semble s'appuyer sur l'air pour continuer sa marche lugubre sans encombre, bec au vent. Il contourne une cheminée trop délabrée pour être encore utilisée, et bondit sur un toit plus stable, plus plat. Une silhouette l'y attend déjà. Un sourire se dessine derrière le masque, le bec a hâte d'engager la discussion. Ramage ou déchiquetage, il part sans a priori. Il se laissera porter par ses envies, et par celles de sa compagne du soir. Car en s'approchant, c'est bien une jeune fille qui se fait de plus en plus nette devant lui. Une jeune fille aux yeux fermés.

Il vient juste devant elle, plus silencieux que jamais. Ses pas semblent étouffés par le tapis de poussière qui recouvre le toit. Et c'est à environ un mètre de sa proie qu'il s'arrête, n'attendant pas qu'elle sente sa présence pour la lui dévoiler d'une voix doucereuse qui s'échappe du bec. « Un drôle d'endroit où passer la nuit. Vous ne devriez pas fermer les yeux dans les Ténèbres, on ne sait jamais ce que l'on va y trouver. » Il ne la menace pas. Pas vraiment. Ou pas encore. Il a toujours lui-même traîné les toits, de Londres plus particulièrement. Pour prendre de la hauteur sur la ville et sur la vie.

Il errait également dans d'autres endroits sombres. Simplement pour prouver qu'il pouvait, que rien ne lui arrivait, et qu'il était le roi de la dense nuit à laquelle il s'enchaînait. Jusqu'à ce que les Ombres le rejoignent, le libèrent. Jusqu'à ce qu'il prenne leur main, pour devenir un simple prince. Mais un prince qui danse la nuit, en hommage à sa liberté trouvée.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Riley Callaghan, le  Mer 15 Jan 2020, 11:11

« Un voyage au coeur de la nuit. »

Avec 32

Saison 30
Hiver


Le doux murmure du vent effleurait ma peau, tandis que les yeux fermés, j’exposais mon visage aux tourments de la nuit. Derrière son manteau sombre se cachait néanmoins de noirs secrets et de noires... rencontres.

Il s’était approché sans même que je m’y prépare, profitant de l’ombre de la lune et de mon demi-sommeil. Son masque comme seconde peau, il se découpait dans le ciel opaque tel l’ombre qu’il était, ne faisant aucun doute de sa nature.

Un Mangemort. Un Mangemort, là. Devant moi.

- Un drôle d'endroit où passer la nuit. Vous ne devriez pas fermer les yeux dans les Ténèbres, on ne sait jamais ce que l'on va y trouver.

Un chat noir passe sur mon coeur, le figeant comme une statue. Mes yeux s’écarquillent, ma gorge se noue. Je le fixe sans comprendre d’abord l’étendue de cette rencontre. L’ironie de la situations me vient soudain. Je cherchais le danger, mais je n’étais visiblement pas prête à le voir incarné en personne.

Instinctivement, je me relève en me collant au béton dans mon dos. J’envisage la fuite. Le toit derrière moi ? L’échelle que j’avais empruntée plus tôt ? Toute échappatoire semble glisser vers l’impossible et le dérisoire. Il me rattraperait d’une façon ou d’une autre. Je dois faire face, ne serait-ce que pour gagner du temps.

- Les Ténèbres ne m’effraient pas. Que me voulez-vous ?

Il y a assez d’espace pour deux sur ce toit et je le lui partagerais volontiers si ça pouvait m’éviter les ennuis. Mais quelque chose me disait que ce ne serait pas l’avis du Mangemort. J’allais devoir jouer des mots, le temps de trouver une solution pour m’enfuir, d’échapper à ses griffes et à son bec prêt à me trouer la peau. Un instant, un frisson me parcourt, mais je le chasse aussitôt d’un revers mental de la main. Il ne fallait pas que je m’emballe, que je laisse mes idées destructrices prendre le pas. Pas maintenant. Pas avec lui. Ce serait trop dangereux.

- La nuit est assez noire, inutile d’y ajouter un drame... Je ... je vais partir et vous laisser à des occupations sûrement plus importantes.

J’esquisse un geste, ma main trouvant l’angle du mur, je commence à me déplacer doucement vers la droite. J’ai peur et il le sait sûrement. Mais je dois essayer. Je n’ai pas le choix. Peut-être me laissera-t-il partir ?
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Mangemort 32, le  Ven 17 Jan 2020, 16:34

32 aime voir la réaction qu'ont les autres face à lui. Sous le masque, inspirer la terreur est si évident que ça en devient un jeu d'enfant. La silhouette se plaque contre la cheminée, cherche une sortie, et lui ne bouge pas le petit doigt. Il se contente d'observer, d'analyser. L'enfant qui lui fait face ne le sait pas encore, mais il n'y a nulle échappatoire face au Corbeau. Elle est sa proie de la soirée, et il n'a aucune intention de la laisser lui échapper. La tentative qu'elle a de cacher sa peur est risible, mais Trois-Deux ne lui en tient pas rigueur.

Il préfère laisser le silence s'installer, pesant. Jusqu'à ce qu'elle le rompe à nouveau. Ses paroles sont plus intelligentes que les premières. C'est ce qui lui vaut une réponse de son interlocuteur. « Ne bouge pas. » Pour commencer, premier ordre de la soirée. Elle a plutôt intérêt à y obéir si elle ne veut pas qu'un drame se joue, comme elle le dit si bien. Et n'est-ce pas plus intéressant de clouer sa proie au sol d'un simple ordre qui claque dans les airs plutôt que de faire usage de la baguette ? L'autorité du Masqué ne s'en trouve que décuplée.

Il penche légèrement la tête sur le côté, réduit l'espace qui les sépare d'un pas caché dans les plis de sa cape. Il aime dominer la situation, ne le cache pas. « Pour quelqu'un que les Ténèbres n'effraient pas, tu es bien prompte à les fuir. » Il sourit derrière son bec, et l'ironie passe facilement dans sa voix. Il n'est pas oiseau moqueur pour rien. Cependant, il ne s'attarde pas sur le sujet, préférant en aborder un plus important. Il n'aime pas perdre son temps, et va toujours droit au but dès lors qu'il a posé les bases de l'échange, le plaçant au-dessus de l'autre. « Je veux simplement discuter... Pour le moment. Les toits sont souvent occupés par des âmes intéressantes la nuit. »

Souvent. Mais pas toujours. Elle voulait savoir ce qu'il lui voulait, il lui répond avec la plus grande des honnêtetés. Mais si lui peut se permettre de dire ce qu'il veut, il n'en va pas de même pour elle. Elle a plutôt intérêt à bien choisir ses mots. Tout en évitant tout mensonge qu'il pourrait ressentir. Car le Corbeau exècre les mensonges par-dessus tout. « Es-tu l'une d'elles ? » A elle de jouer.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Riley Callaghan, le  Sam 18 Jan 2020, 15:20

« Un voyage au coeur de la nuit. »

Avec 32

Saison 30
Hiver


Une étoile filante brilla dans le ciel : un éclair d’une seconde animant le noir firmament orné de points lumineux immobiles. Je ne formulai aucun vœu. Je respirai lourdement, bruyamment, attentive aux effets de mes paroles et de mes gestes sur le masqué. Je ne fis pas mouche, ne détrompant pas suffisamment celui qui me faisait face, et voyais se profiler dans la nuit, l’ombre de mes derniers pas. « Ne bouge pas. » J’écoute, même si je n’en ai pas envie. Je verrouille tant bien que mal mes jambes tremblotantes, y réussissant au prix d’une volonté extraordinaire. Une volonté de survie.

L’écart qui était maintenu entre nos deux corps se dissout comme neige au soleil. Ivre de pouvoir comme l’araignée de sang, il me scrute sous ses traits de volatile macabre, prêt à bondir, bec devant. Mais il n’en fait rien. « Je veux simplement discuter... Pour le moment. Les toits sont souvent occupés par des âmes intéressantes la nuit. » Que croyait-il ? « Es-tu l'une d'elles ? ».

Le temps commença à s’occire, attrapant les secondes les unes après les autres, ne laissant à ma bouche que peu de répit. Il fallait répondre et vite. Ne pas faire l’erreur de le croire impressionnable tout en en disant assez pour ne pas partir les pieds devant.

- Je crois que... que je voulais ressentir le danger. Un rire nerveux m’échappe. Les mots sortent difficilement de mes lèvres. D’une certaine façon j’ai réussi.

Je baisse les yeux. Si je dois mourir cette nuit, je ne veux pas que le visage de ce maudit corbeau soit le dernier que je contemple. Mais je dois avouer être surprise d’être encore sur mes deux jambes, le coeur dans la poitrine et le souffle haletant. J’ignore ce qui le retiens ou ce qu’il cherche, mais je suis prête à subir ses inflexions si elles me permettent de voir le début du jour. Je me battrai s’il le faut, j’arracherai son masque pour dévoiler son visage fripon s’il le faut également. Non je ne me laisserai pas faire.

Mais il voulait discuter. Et pour l’heure, c’est ce que je comptais à faire.

- C’est bien la première fois qu’un Mangemort discute. Serait-ce une ruse ou êtes-vous différent des autres ?

L’audace me fait parler, un trait de la maison qui m’a choisie il y a cinq ans et qui allait peut-être me précipiter vers la mort.
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Mangemort 32, le  Lun 20 Jan 2020, 19:01

Tiens donc, elle voulait ressentir le danger. Un rire amusé passe au travers du bec lorsqu'elle annonce avoir réussi. Elle ne pensait pas si bien dire. Et pourtant, 32 n'avait pas l'intention de lui faire du mal tant qu'elle se montrait obéissante et respectueuse. Il avait beau être facilement ennuyé, il avait depuis longtemps appris à contrôler son agacement lorsque ce dernier n'était pas réellement mérité. Elle avait au moins eu le courage de répondre la vérité, il pouvait le constater. L'ennui pousse parfois à la bêtise, elle le comprendrait bien assez rapidement.

Elle continue de parler, pose une question. Une question qui ne plaît pas des masses, parce qu'elle transpire l'ignorance. Quel dommage, les choses commençaient pourtant si bien. La langue du corbeau claque contre ses dents, signe que l'agacement pointe le bout de son nez. Confondre l'audace et la stupidité n'est jamais conseillé face aux Ombres masquées. « Je doute fort que tu aies rencontré beaucoup des nôtres avec un tel raisonnement, petite. » Le dernier mot est appuyé, pour lui rappeler de garder la place qui est la sienne dans cet échange.

Le Corbeau était bien placé pour savoir que ses camarades masqués étaient promptes à la discussion. Bien plus que lui pour la plupart. Certes, les discussions devaient aller dans le sens voulu, c'est-à-dire toujours le leur, afin de se dérouler au mieux. Mais elles n'en restaient pas moins des discussions. Il est sans doute temps d'apprendre les ficelles de la vie à cette enfant qui a eu le malheur de parler un peu trop pour son propre bien. « Lorsqu'on ne sait pas de quoi l'on parle, le mieux est bien souvent de se taire. » Le conseil est donné sans être menaçant, tel une seconde chance qu'il lui offre.

Mais elle n'a pas intérêt à la gâcher. Car la patience de 32 a ses limites, et elles sont malheureusement vite atteintes. Il croise les bras sur sa poitrine, Poisunus toujours en main, l'éclat blanc de la baguette en os bien visible sur ses mains gantées de noir. « Tu es en face du danger que tu souhaitais rencontrer. Qu'est-ce que tu voulais en tirer ? » Voulait-elle se prouver quelque chose à elle-même ? Ou en savoir plus sur la Cause noble de l'Ordre Noir ? Peut-être voulait-elle simplement un shoot d'adrénaline. Ou ressentir une profonde douleur. Peut-être même voulait-elle tutoyer la mort. Trois-Deux est curieux de savoir ce qu'il en est réellement.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Riley Callaghan, le  Sam 01 Fév 2020, 14:14

« Un voyage au coeur de la nuit. »

Avec 32

Saison 30
Hiver


Les choses s’accélèrent, prennent de l’ampleur et échappent à mon contrôle... Mais l’avais-je seulement eu un seul instant ? Je suis grisée, obnubilée, c’est ce qui me permet de rejeter la peur dans les tréfonds de mon corps et de continuer à faire face au masqué. Ma pique n’a pas eu l’effet escompté. Au lieu d’être flatté, il en avait été irrité. Je m’étais avancée, ignorante et sûrement naïve. Après tout, je ne connaissais personne ayant fait la rencontre d’un membre de l’Ordre Noir. Mentir devant lui, devant ses yeux que je sens scrutateurs derrière son masque, n’était pas la solution.

Le terrain se fend sous mes pieds, à la moindre incartade, je trébucherai ; il me l’a bien signifié sous ses menaces voilées. Les Mangemorts ne m’avaient jamais attirés, bien que je sois favorable à certains penchants de leur cause, rester sous masque était pour moi hypocrite. Mais, s’il y avait une chose qui éveillait mon intérêt, c’était le pouvoir qu’ils exerçaient sur les opinions d’autrui. Comment par leur seule présence, ils imposaient le respect et faisaient courber l’échine. Une soumission certes forcée, mais une soumission quand même.

La Chose qui s’abritait en moi, celle que depuis le début de cette rencontre j’avais repoussé aux antipodes de ma conscience, grattait pour rejoindre la surface. La situation lui plaisait, elle sentait qu’elle pouvait s’en nourrir, abreuver sa gorge si sèche et remplir son ventre si vide... Et si d’ordinaire je la laissais s’échapper pour se calmer, cette nuit pouvait s’avérer d’un danger mortel. Les sévices que j’infligeais à mon corps lui suffisaient d’une certaine façon, mais pas sûr que la Chose se contente cette fois, devant les attraits d’un Masqué, de quelques égratignures.

J’étais prête au sacrifice mais pas encore à la mort. Si je permettais au Corbeau d’assouvir ses besoins, je ne pouvais m’assurer qu’il n’en profiterait pas pour conclure un pacte avec la Chose. Un contrat à plusieurs implications avec, au bout, l’épitaphe de ma tombe. Même si, pour changer, un autre la nourrissait, je ne faisais pas assez confiance à cet homme en noir pour l’empêcher de m’engloutir toute entière.

Je devais résister, jeter ses vieux os à la figure, la faire redescendre dans sa cave où elle ne verrait que ses propres ténèbres. Utopiquement, j’aimerais aussi m’en débarrasser pour de bon, et à l’avenir, décider moi-même de mes envies douloureuses. Mais ce soir... elle était déchaînée. « Je voudrais m’en tirer, en fait. » Je rectifiai. « Je provoque le risque pour obtenir... la douleur. Ça vous est sûrement égal. Pour vous, je ne cherche qu’à me rendre intéressante. Mais c’est la vérité. » Je me tais, je le tente du moins, car je sais que ce n’est plus moi qui dit ces derniers mots.

- J’en ai besoin pour survivre. 

Une Porte explose, quelque part entre mon cerveau et ma bouche. Elle y était parvenue : la Chose avait réussi à sortir.
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Mangemort 32, le  Mar 04 Fév 2020, 20:05

La réponse se fait attendre, comme si la proie de la soirée pesait chacun de ses mots avant de les laisser filer entre ses lèvres. Voilà qui était un peu plus empli de jugeote que de sortir le premier cliché venu sur l'Ordre Noir. La première phrase n'est cependant toujours pas digne d'intérêt. Vouloir s'en tirer... Tous le veulent, mais ça ne dépend que d'eux au final. Ils tiennent leur propre vie entre leurs mains et sont incapables de s'en rendre compte. Serait-ce la peur, qui les rend ainsi pathétiques ? Le Corbeau pensait que ça permettait au contraire à l'instinct de survie de prendre le dessus...

La seconde phrase survient après un nouveau claquement de langue impatient. Et c'est celle qui sauve tout. Le mouvement initié par Poisunus pour se pointer sur la jeune fille se suspend tandis que les mots percutent les oreilles de Trois-Deux qui ne peut retenir un sourire satisfait. Chercher la douleur. Voilà qui était intéressant. Elle se dévoilait enfin un peu, lui donnait de quoi jouer. C'était tout ce qu'il demandait. N'était-ce pas finalement évident ? Vient ensuite une auto dépréciation inutile accompagnée une nouvelle fois de pensées hypothétiques qui devaient alors accompagner le Corbeau.

Trois-Deux pousse un soupir. Les enfants n'apprennent donc jamais. Que peut-elle savoir de ce qu'il pense réellement d'elle ? Pourquoi les adolescents veulent-ils à ce point rester incompris du monde qui les entoure ? Ils en font pourtant partie. Il balaya vite ces quelques propos d'un revers de main pour pointer poisunus directement sur la gorge de la demoiselle, appuyant la pointe en os glacée contre son cartilage. Il commençait enfin à s'amuser. « Besoin de la douleur pour survivre ? L'aimes-tu ? La désires-tu ? Ou en es-tu esclave ? Peut-être tout cela à la fois ? »

Tête penchée, le bec suit. Il est curieux, il veut en savoir plus. Il était venu dans l'optique de discuter avec elle, de l'amener de son côté. Mais si au début elle était agaçante, elle commençait tout doucement à lui plaire. Pouvait-il jouer de la baguette avec elle en ayant son consentement ? Voilà qui serait une première intéressante. « Je peux te faire goûter à une douleur que tu n'imagines même pas... En as-tu envie ? » Le sourire derrière le masque est de plus en plus large. C'est que ça le démange, une bonne torture.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Riley Callaghan, le  Dim 09 Fév 2020, 23:57

« Un voyage au coeur de la nuit. »

Avec 32

Saison 30
Hiver


La culpabilité me ronge. Je parle trop. Je la laisse trop parler. En dérivant ainsi, j’ai ouvert la porte à mes démons. Et voilà qu’ils sont ardemment sollicités, presque devinés par le masqué. Comment était-ce à ce point possible de lire en moi ? Je ne pouvais donc avoir de secret pour personne ?

Ce Mangemort est futé, beaucoup trop futé pour moi, j’en ai bien conscience. Et s’il est vrai qu’il m’a jusqu’alors épargné des remarques assassines, je sens en lui monter la flamme du pouvoir. Il désire une chose que je pourrais lui offrir, mais qu’une partie de moi refuse de lui donner. Cruel dilemme.

Sa baguette, glaçante, vient titiller ma gorge vulnérable sous sa pression. La mienne, de baguette, est toujours fourrée dans ma poche arrière, coincée entre mon jean et le mur de béton. Ça me démange, j’aimerais l’avoir en main. Mais quelles sont mes chances de réussite face à un membre de l’Ordre Noir, pour sûr expérimenté ? Sans doute, infimes.

Ce dernier s’impatiente, et moi, je suis de plus en plus proche de la chute. Je le sens aux aguets, défiant sa proie. Un regard que je lui rends bien. Mes yeux s’emplissent de colère. De la colère contre lui, qui me perce à jour. De la colère contre moi, qui laisse le loisir à mon démon d’expier ses besoins. Et enfin de la colère envers ceux que je ne connais pas, ceux qui m’ont abandonnée et qui maintenant sont responsables de mes travers.

« Si... si je vous laisse faire... » Mes mots sont acides, ils me piquent la gorge. « Me laisserez-vous en vie ? » Je plante mes émeraudes dans ses yeux noirs. Je veux lui montrer que ce n’est pas une crainte que j’exprime, mais une requête tout ce qu’il y a de plus sincère. Si c’était là ma seule échappatoire, le contenter et contenter ma Chose, alors je n’aurai qu’à résister les prochaines heures. Peut-être devrai-je ensuite appeler Elhiya ? Elle sera très en colère, c’est certain, mais elle comprendra. Enfin, je l’espère.
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Mangemort 32, le  Lun 17 Fév 2020, 11:48

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Violence (psychologique), Violence (physique)




Une seule question de la part de la proie de la soirée. Une question qui ne fait qu'élargir le sourire derrière le masque. L'oiseau moqueur se délecte de la scène, sans doute plus qu'il ne le devrait réellement. Elle veut simplement rester en vie, il veut simplement asseoir sa puissance. Il hoche la tête, pour répondre d'une voix douce, bienveillante même. « Bien sûr, c'est simplement un présent que je veux t'offrir. » N'est-il pas le plus altruiste des ombres qui s'agitent dans les Ténèbres ? Il ne fait que répondre au désir le plus profond que la jeune fille a exprimé. Elle cherche la douleur, et il peut la lui apporter.

Elle accepte donc, lentement. Une seule requête : rester en vie. Il n'aurait de toute manière aucune raison de la tuer. Elle est bien trop insignifiante pour cela. Quoi qu'il commençait à l'apprécier, cette enfant qui ne cachait guère ses travers. Elle savait les embrassait, plus que lui-même n'avait jamais osé le faire. Peut-être l'enviait-il secrètement. Mais il avait sa place à présent. La douleur, il se contentait de la donner, non plus de la recevoir. Il tenait sa promesse, celle qu'il s'était faite il y a plusieurs années. Enfin, il était le pouvoir tant recherché, la puissance à l'état pur, la peur incarnée.

Il s'écarte d'un pas, libère la gorge de la pointe de la baguette. Simplement pour la vision d'ensemble. Il veut la faire souffrir. Oh, oui, Trois-Deux ne s'en cache pas, il aime torturer ses proies. Il n'est pas charognard pour rien. Enfin, la formule passe les lèvres avec une infinie tendresse. #Endoloris. Maintenu plusieurs secondes, il se délecte de l'effet du sortilège impardonnable. Se souvient parfaitement de la sensation, gravée dans son corps et dans ses os. Lorsqu'il relâche la pression, c'est pour mieux le lancer une seconde fois, avec plus de puissance encore.

La douce mélodie de la proie consentante torturée est à ses oreilles une oeuvre de maître. Oeuvre dont il est le créateur. C'est tout simplement magnifique. Des frissons de plaisir lui parcourent l'échine. Il recommence, jamais deux sans trois, n'est-ce pas ? Le cri finit par cesser, la proie n'est qu'un amas à terre. Il la rejoint alors, accroupi, pose sa main gantée sur sa joue, caresse presque paternelle. « Est-ce là ce que tu attendais, Enfant ? Veux-tu continuer à jouer ? » Trois-Deux est prêt à la serrer dans ses bras. Il faut dire qu'il a toujours aimé obtenir de nouveaux jouets, et il en prend grand soin.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Riley Callaghan, le  Lun 17 Fév 2020, 16:08

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Violence (psychologique), Violence (physique)




« Un voyage au coeur de la nuit. »

Avec 32

Saison 30
Hiver


Le début du supplice vient de ces mots, doucereux et alanguis, qui s’insinuent sous ma peau et décochent des frissons à ma chair nue. Un cadeau empoisonné que j’essaierai d’oublier, de refouler vainement aux tréfonds de ma mémoire. Mais il y a des traces qui ne s’oublient pas. Celle de l’abandon. Celle du manque. Celle des rêves. Sous la multitude des supplices, certains s’en vont pour de bon, sont relegués au titre « d’habituels » ou « d’insignifiants » et échappent finalement à nos souvenirs.

Qu’en serait-il de celles laissées par le Masqué ? Qui à n’en pas douter, repousseraient davantage les limites jusqu’alors atteintes. Seront-elles passagères ? Ou au contraire, indélébiles ? Sa promesse de me laisser en vie pouvait-elle me rassurer ? Nenni. J’allais avoir mal, plus encore que par le passé. Une douleur nouvelle qui viendrait s’ajouter aux autres et les refourguerait très certainement au rang de « petites mésaventures ». Une douleur unique, mais pas tant que ça... Celle-là serait l’addition des autres, un savant mélange d’abandon, de manque et de rêves brisés, le tout élevé à la puissance d’une explosion nucléaire.

- #Endoloris

Un cri plaintif, une ode à la miséricorde. Puis un rugissement de colère, des larmes et des sanglots. Mon ventre se crispe, mes doigts cherchent le secours, grattent et s’égratignent sur le sol... La nuit vient dans mes yeux, elle obscurcit tout quand d’une voix plus intense le Masqué réitère son sortilège. Je le déteste. Je l’envie. Je veux qu’il continue. Qu’il s’arrête. Mille pensées se bouscoulent, certaines ne sont pas les miennes. Quelque chose s’éteint dans ma tête, quelque chose cesse de respirer. Ce n’est pas quelque chose, c’est ma Chose.

Finalement elle est aussi vaincue. Je vais perdre con.... Je perds connaissance. Avant je ne voyais plus, maintenant je n’entends plus. Il n’y a qu’un vide, un vide qui s’étend de mes pensées à mes sensations. J’oublie tout. Je ne veux plus rien. Je n’en suis pas capable de toute façon.

Et puis, la lumière tout d’un coup. Celle de la lune au-dessus de moi, à la fois complice du crime du corbeau et témoin involontaire de mes déboires. Je suis encore là, sur ce toit. Je m’accroche à sa lueur, incapable de regarder l’ombre à mes pieds et la main, étrangement délicate qui s’attarde sur ma joue. « Est-ce là ce que tu attendais, Enfant ? Veux-tu continuer à jouer ? ». Des larmes stagnent en bordure de mes cils, brouillant ma vue comme une buée tenace. Je n’ai pas la force de les faire mourir dans l’oeuf. « Ça... » Ma voix est rauque, je ne la reconnais même plus. « Ça.. ça suffit, oui. »

Il avait tenu sa promesse, voilà le seul point positif à l’histoire. Il y en aurait également eu un second, si ma Chose avait totalement disparu... Mais elle s’était juste endormie en se délectant de mes souffrances. J’essaie péniblement de bouger, de me soustraire à son emprise. Mais il n’y a que ma main qui parvient jusqu’à celle du Masqué sur ma joue, et qui se pose lentement sur elle. Elle s’y aggripe faiblement, et tente de la faire tomber de son rocher. « Je veux rentrer chez moi », je réponds avec peine.
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Mangemort 32, le  Lun 02 Mar 2020, 20:58

La douleur peut rendre fou. Les êtres faibles s'y abandonnent totalement, oublient ce qu'est le monde réel et se perdent dans celui de la souffrance éternelle. Le Corbeau a bien failli emprunter ce chemin. Il s'en est détourné au dernier moment, gardant une lucidité qui reste cependant toute relative. Les affres de la folie ne sont jamais bien loin, surtout lorsqu'elles se trouvent entourées d'une barrière de puissance exponentielle. Et c'est exactement cette configuration que cette jeune fille lui offre ce soir. Un équilibre parfait entre folie pure et conscience éveillée. Il la voit se tordre de douleur, hurler à la lune. Et il ne se sent que mieux.

Pourtant, le petit jeu se termine, plutôt rapidement. Il n'a pas maintenu le sort plus longtemps qu'il ne le fallait, il ne voulait pas casser son nouveau jouet. Simplement en tester les limites. Et dès lors que la proie ne crie plus, c'est qu'elles sont atteintes. La perte de conscience n'a pas été très longue, mais suffisante pour le forcer à faire appel à sa raison et arrêter la torture avant qu'il ne soit réellement trop tard. Elle finit par rouvrir les yeux, revenir à elle. Elle en a eu assez, et le bec du corbeau se baisse un instant pour acquiescer. Il n'a pas l'intention de recommencer, elle a déjà suffisamment subi pour une seule soirée.

La main de la demoiselle se referme sur celle du Mangemort, sans aucune force. Trois-Deux finit par simplement passer son bras sous l'aisselle de sa proie pour l'aider à se remettre debout. Ses gestes sont lents, imprégnés d'une tendresse presque malsaine après ce qu'il vient de lui faire subir. Mais il n'a aucune envie de l'effrayer, non. Au contraire, il serait ravi qu'elle revienne vers lui pour une prochaine séance. Il a besoin d'évacuer ses pulsions, et les victimes consentantes ne courent pas les rues. Il ne peut cependant pas toujours trouver quelqu'un méritant un tel traitement, et se refuse à attaquer un innocent.

Elle dit qu'elle veut rentrer chez elle, laissant apparaître pour la première fois de la soirée à quel point elle peut-être jeune. Encore une enfant, réellement. Baguette toujours en main, il la soutient pour qu'elle puisse rester debout. « N'oublie pas que je n'ai fait que suivre ta volonté. Je peux te ramener chez toi, ou du moins te rapprocher si tu m'indiques où c'est. » Savoir où elle habite serait pour lui une véritable aubaine. Il pourrait simplement la suivre, mais une fois de plus, la transparence lui plaît davantage. Elle pourrait devenir un véritable atout. « Jamais un Mangemort ne te jugera. Nous prônons la Liberté pour tous. Même pour les âmes trop brisées pour la rechercher. » Elle doit comprendre qu'elle ne sera jamais seule si elle ose avancer parmi les Ténèbres.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Riley Callaghan, le  Jeu 05 Mar 2020, 17:06

« Un voyage au coeur de la nuit. »

Avec 32

Saison 30
Hiver


Lentement, glisser dans l’indifférence, protéger ses souvenirs de soi-même en les cachant au plus profond de sa mémoire. De là où ils ne reviendraient plus. Là où ils ne s’échapperaient pas. Bloquer les frissons, les larmes, la respiration. Se défendre de repenser aux dernières minutes. Essayer d’ignorer les gestes doux du Corbeau. Mais ceux-là, ils étaient difficiles à oublier. Pire, ils allaient être ma ruine ; un appel malsain à de nouvelles rencontres. De nouvelles douleurs. Pourquoi ne pouvait-il pas simplement être cruel ? Totalement, cruel ?

À l’image d’une famille, il était le reflet d’un père qui recueille le fruit de sa chair, blessée dans la bataille. Qui la soutient, quoi qu’il se passe. Qui l’encourage et la félicite même. Pourquoi n’était-il pas cruel ? Uniquement, cruel ? S’en détacher, oublier la culpabilité, serait alors beaucoup plus facile, aussi simple que de respirer. Une inspiration, une expiration, et puis plus rien. Terminé. On n’y pense plus.

Et pourtant je m’infligeais cette douleur. Celle de croire qu’il pouvait m’aider, avec ses gestes durs mais doux à la fois, d’une manière plus puissante, plus définitive. Qu’au final, tout rentrerait dans l’ordre. Je voulais le croire. Ardemment. C’est pour ça que je lui donnais une adresse, un point de rencontre. Une occasion de se retrouver. Alors j’acquiesce. « Oakwood... », je souffle. Mon quartier, du moins celui de ma tutrice. Ma seule maison en dehors de Poudlard.

Ses paroles sont plus douces. Il veut me convaincre que chacun mérite sa place. Que même moi, j’en ai une. La condition est implicite, mais je ne cherche pas vraiment à la nier. Je peux encore choisir, il n’impose rien. Choisir les Ténèbres, ou les combattre, je n’étais pas en mesure de le décider. Ce soir, en tous cas.

« Je me demande... Pourquoi... pourquoi avez-vous choisi le Corbeau ? » Je pointe de ma main libre la masque. C’est une curiosité. Innocente, en plus. Même à demi-morte, je pouvais encore prêter attention au détail. Peut-être qu’inconsciemment j’essayais de gagner du temps, de retarder le moment où il se lasserait de moi aussi. Les Mangemorts étaient également des êtres humains après tout. Ne pouvions-nous pas converser sur le chemin du retour ?
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Mangemort 32, le  Sam 07 Mar 2020, 15:52

Le nom d'un quartier est donné. Le Corbeau sourit, satisfait. Il aime l'obéissance, et il aime le pouvoir qu'il vient d'instaurer sur la jeune fille. Elle est à présent belle et bien prise dans ses filets, incapable de se libérer d'elle-même, elle lui donne même les clés de sa propre cage. A présent, il pourra être à ses côtés dès lors qu'il le voudra. Elle sentira son ombre en permanence au-dessus de son épaule, paranoïa mélangée à l'envie d'une nouvelle rencontre oblige. Car elle est toujours maîtresse de ses actes et de ses mots, il s'en est assuré jusqu'ici.

La soutenant toujours, il s'apprête à transplaner pour l'emmener avec lui, mais une question le prend de court. Il la regarde un instant, plutôt surpris qu'elle parvienne si facilement à lui faire la conversation après une telle séance de torture. Mais elle a bien mérité une réponse. « Le Corbeau est un porteur de message divin. L'Ordre Noir est ma Cause, j'en suis le messager. Et je n'ai aucun scrupule à me repaître des cadavres de mes ennemis, tout comme je n'hésite pas à venir en aide à mes alliés. » Le message est clair. Il vaut mieux être avec lui que contre lui. Voir le médecin, l'aide, plutôt que le déchiqueteur de chair.

Cette nuit, il la soutient, l'aide. Mais il lui a montré également ce dont il était capable. A présent, c'est à elle de faire le bon choix. Il sait où la trouver. Le transplanage est rapide, et les fait apparaître dans une ruelle du quartier demandé. Il l'y laisse, non sans lui avoir lancé un #Revigor auparavant pour être sûr qu'elle ne s'effondre pas dans les ténèbres avant de rentrer. « Une dernière chose. Ton nom ? » Et tandis qu'elle lui donne, il acquiesce doucement. « Souviens-toi de cette nuit, Riley Callaghan. » Elle était emplie de leçons à retenir. Enfin, le Corbeau disparaît dans la nuit, laissant sa proie derrière lui.


Fin du RP
Contenu sponsorisé

Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé] Empty
Re: Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Un voyage au coeur de la nuit. [Terminé]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.