AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Histoire de la Magie
Page 5 sur 7
Cours n°1 - Histoire et légendes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Lilith A. Strix
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle

Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Lilith A. Strix, le  Mer 12 Fév 2020 - 9:27

Rose curieuse. Nouveau trait qui pouvait s'ajouter derrière le masque blanc et derrière la lumière de ses yeux. Nouveau sourire qui attire tes lèvres roses comme un aimant métallique. Un Edda est censé être en langue nordique mais tu ne connaissais ni la langue vivante, ni le vieux norrois, vieil homme mort de l'évolution. Cependant, il ressemblait beaucoup aux chansons conté par les bardes et les musiciens lors des banquets occidentaux. De leurs chants se dégageait la voie sacrée d'un assassiné, d'un guerrier, d'un roi. Mais montrait également l'aspect idéologique, politique de la légitimité. Qui avait le droit de la terre finalement ? Les descendants des 80 000 guerriers qui se sont battus pour ? Les descendants des Romains qui avaient conquis les lieux sous le sang ? Où les personnes y vivant ? Dans les terres britanniques, le peuple chantaient encore les faits de Boudicca la Révolté, Boadicée la Reine, Bodicea la Guerrière. Et pourtant, ce peuple ne descendaient pas de son sang, mais de celui de ses ennemis. Pourquoi ? Par simple instrumentalisation. La légitimité sur les terres. Qu'avait-il de plus glorieux de montrer sans honte le courage et la rage des ennemis ? Cela portait meilleurs crédit sur la difficulté de l'enjeux, la stratégie dominante des latins qui ne perdirent que quatre cents fantassins face aux milliers.

- Est-ce qu'elle te ressemble ?.... Tes yeux - déjà ouvert - s'ouvrent à nouveau sur l'instant présent. Le cours. Plus de réflexion. Tu restes bloqué un long moment, les yeux ronds. [D'ailleurs la narratrice rit derrière parce que la vie de Boadicée est un parallèle avec la vie de son ancien perso qui ressemble physiquement à Lith']. La petite fronça les sourcils réfléchissant, ... Boadicée. Je suis sûre qu'elle devait te ressembler physiquement. En tout cas, je l'imagine bien comme ça. Une longue réflexion s'empara de ton esprit. Tes yeux se firent lointain, tes mains se stoppèrent net, la plume trempant dans l'encre d'un mot naissant. Tu sais que jamais tu lutterais comme elle. Se battre contre son destin était insupportable. Les légendes étaient faites de sang arrosée sur la terre ou des cadavres pourrissaient. Il ne fallait pas se battre contre la vie. Mais vivre la vie. Profiter, découvrir. La guerrière n'avait pas eu le courage de découvrir le monde d'en face. Elle s'était jeté sur les boucliers revendiquant la justice, la liberté d'une terre qui ne lui appartenait pas. Certes, les latins n'ont plus n'avaient pas de légitimité. Mais les peuples sous leurs joug n'avaient-ils pas évolué jusqu'à nous contrairement aux révoltés qui avaient suivi les traditions ancestraux ? Un temps pour tout. Il y avait un temps pour tout. Mais la, Rose se concentrait sur le physique. Une Lilith de dix-sept printemps sur un frison au galop. Tel Alexandre sur son fidèle Bucéphale.

- Je n'en sais rien... Les légendes sont faites pour qu'on s'y identifie j'imagine...

Un murmure parcourait la courbe de tes lèvres, embrassant ton souffle.

.... Et puis, elle devait être plus musclée que moi.

Ton murmure se transforma en sourire amusé. Ton regard se détourna enfin du parchemin pour se poser, pétillant, sur les iris de la lionne. Cherchant un regard complice, un sourire dissimulé, un petit rire étouffé. L'auto-dérision ne faisait jamais de mal. Rose avait une réflexion intéressante sur tout les sujets abordés. Tu aimais ça. Elle proposa de placer des éléments du paysage, chose que tu accepta aussitôt. La guerrière s'était battue pour les terres, et on devait comprendre pourquoi. Pourquoi se battre pour des morceaux de frontières ? Parce que que l'argent des flots, l'or de la nature, les odeurs et les rires de son petit village. Il fallait que la personne qui entendrait l'edda, comprenne, et surtout, qu'il se mette lui aussi dans les rangs de l'espérance. En parlant de flore et de paysage, Rose parla un peu de son passé, de son vécu. Tu écoutas avec grande attention. Aurais-tu réussi à entrer dans son intérêt ? Elle ne parlait que de l'origine de son prénom, mais c'était déjà une petite fenêtre ouverte sur l'endroit d'où elle venait. Et c'était beau.

Et puis nouveau compliment. La traîtresse. Nouveau rouge sur les joues. C'était comme si ces pétales qui lui servait de bouche étaient venue se délecter de la peau de sa joue tacheté. Tu grognes un remerciement, toujours ce sourire mi-gêné mi-amusé. Décidément, elle te faisait tourner en bourrique cette fille. Mais toi aussi tu aimais travailler avec elle. Elle était intéressante, ouverte, curieuse, intéressée et elle avait du charisme oui, il fallait l'avouer. Alors tu lui retournes le compliment, comme un miroir laissé traîné. Sincère le miroir, mais miroir quand même. Un petit mur derrière lequel se cacher. Mais c'était pas juste. Pas juste pour Rose qui avait un peu parlé d'elle. Alors tu cherches quoi dire sur toi. "Je suis petite". Mais non idiote, ça elle le voit.

- Lilith c'est le nom que m'ont laissé mes géniteurs. Mes parents m'ont appelé Automn.

L'origine du nom ? C'est un peu jouer d'égal à égal mais pourquoi pas ! Sauf que là, c'était peut-être devenu un peu trop gênant. Dire que tu as été adopté, ça bloquaient certaines personnes. Soit ils étaient désolé -alors que.. pourquoi?- soit il y avait un blanc... ou alors les personnes étaient un peu trop curieuse à ton goût. Tu n'avais pas toutes les réponses mais tu avais ta vérité. La seule qui compte vraiment. Tu t'appelles Lilith Automn et ton nom était Strix. Tu vivais en Ecosse avec tes adoptants mais tu venais peut-être d'ailleurs. Peut-être pas. Tu étais magique et pas eux. Peut-être que tes géniteurs l'étaient, peut-être pas. Et alors ? En abordant l'histoire de son nom, tu voulais aussi montrer que te faire appelé Automn n'était en rien pour changer de personnalité, ou parce que tu n'aimais pas ton premier prénom. C'était juste que tu étais plus Strix que fille d'inconnu. Tu souris à nouveau à la lionne.

- Revenons sur nos belles terres anglaises... J'ai lu qu'elle était pas morte en combattant, mais de maladie. Cependant, on va instrumentaliser un peu la chose... morte sur le champs de bataille et non en retrait... ça donnerait encore plus de force et de puissance au poème tu ne trouves pas ?


Il n'y a pas de mensonges. Juste... différentes vérités. Un hommage à la guerrière qui n'a pas pu se battre pour ce qu'elle chérissait tant. Qui n'est pas morte en guerrière. Qui n'a pas pu rejoindre ses frères dans la métamorphose du corbeau. Corbeaux, âmes des morts tombés, les armes à la main.
Charlie Primrose
Charlie Primrose
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Charlie Primrose, le  Jeu 13 Fév 2020 - 11:51

Tac. Tac. Tac. Assis sur ma chaise, je fais doucement claquer mes pieds sur le sol. Ploc. Ploc. Ploc. Numéro vingt-deux est dans ma main gauche, son étui dans ma main droite. Je les emboîte. Je les sépare. Je les remboîte. J'aime bien le bruit que ça fait. Mon environnement est à nouveau exactement comme j'aime : j'ai pris soin de tout ranger. Je crois que je ne suis pas bien attentif au cours, ce qui est fort dommage car l'histoire de la magie compte parmi mes matières préférées. Cela dit, ce serait dommage dans n'importe quelle matière : il faut être attentif en cours, point. Ce sont les règles, et j'aime respecter le règlement. Je détache bien difficilement mon regard de numéro vingt-deux et accorde mon attention à la professeure, qui a de bien beaux cheveux. Je me demande ce que ça fait de passer la main dedans. J'aurais bien demandé à essayer, mais mes parents m'ont expliqué qu'il n'était pas correct de demander à quelqu'un de toucher ses cheveux, sauf si on est proche de la personne en question. Cela dit, j'en suis proche : étant au premier rang, seuls quelques mètres nous séparent. A part si, par proche, ils souhaitaient dire amis ?

La partie pratique du cours débute, et la professeure nous répartit en groupes en nous demandant de rédiger une légende. Le premier nom qui me vient à l'esprit est celui de Samuel Henshall, première personne à avoir obtenu un brevet pour une version d'un tire-bouchon en 1795. Sur ces tire-bouchons, il y avait souvent une petite brosse sur le manche, les petits poils qui la composent doivent être très agréables à toucher. Peut-être autant -mais ce n'est qu'un hypothèse car je n'ai touché ni l'un ni l'autre -que les cheveux de la professeure d'histoire de la magie. J'aimerais avoir un jour un tire-bouchon comme celui-là. D'autres noms me viennent à l'esprit, comme celui de William Burton Baker qui a breveté son tire-bouchon double levier en 1880. Ces hommes sont de véritables légendes.

Mais ma voisine de table -ah tiens, ce n'est pas la même que tout à l'heure je crois, me tire de mes rêveries. Elle me pose des questions. M'interroge sur des sorciers -la légende doit porter sur un sorcier ? La professeure ne l'a pas précisé. C'est très embêtant car à ma connaissance, ni Samuel Henshall ni William Burton Baker n'étaient des sorciers.

« Bonjour. » lui réponds-je poliment. « Non, je ne sais même pas qui tu es, toi. » rajouté-je avec le même ton poli. Enfin à mes oreilles, ça sonne poliment, en tout cas. Et je suis très contrarié, à cause de cette histoire de sorciers. Tellement que je propose le premier nom qui me vient à l'esprit, sans grande originalité. « On peut écrire quelque chose sur Merlin, si tu veux. C'est une légende, mais il a réellement existé et même les moldus le connaissent. »
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Benedict Adams, le  Jeu 13 Fév 2020 - 23:26

LA des gens de mon groupe


Première réaction à mon spectacle, décevante. C'est l'espèce de grand type de chez Serpentard, celui qui n'est bon qu'à se prendre des flèches en plein cours pour faire parler de lui. Chacun sa célébrité, mon grand, la mienne est due à mon talent, tandis que la tienne n'est due qu'à ton statut de victime, la jalousie, c'est vraiment moche. Je me contente de lui répondre par un immense sourire des plus enthousiastes. Il ne mérite pas mieux que de voir que je me paie ouvertement sa tête de toute manière. Qu'il retourne se faire planter, peut-être que ça lui évitera de dire des bêtises.

En tous cas, il y a le garçon aux tire-bouchons qui a adoré, il se lève pour m'applaudir, crie sa joie et ses félicitations ! Il est peut-être à côté de la plaque de temps en temps, mais force est de constater qu'il a au moins les yeux en face des trous lorsqu'il s'agit de reconnaître un artiste. Devant tant d'enthousiasme, je ne peux que saluer à nouveau cette foule en délire de un. Les autres semblent tous endormis, il n'y a que la petite de ma maison qui ne fait rien d'autre que dessiner qui pose une question dont je ne connais pas la réponse.

Un simple regard pour la professeure et elle me remercie de mon intervention, me demandant de retourner à ma place. Ce que je fais, mais avant tout, je vais chercher les affaires sur le bureau de la voisine de Primrose, tout en adressant un clin d'oeil à ce dernier avec un chuchotement :

- Si tu aimes le théâtre, on pourrait monter des pièces entières !

Je n'attends pas sa réponse pour aller remettre les affaires de la Professeure sur son bureau et retourner à ma place. Je dois admettre que j'ai complètement décroché le fil de ses paroles. Il faut dire que c'est vachement moins intéressant que les miennes. Elle devrait mettre un peu plus d'emphase, de gestes, d'intonation ! Peut-être que je devrais donner des cours de comédie à Poudlard, ça ne pourrait pas faire de mal à tous ces gens coincés ennuyeux.

Bref, j'essaie de me reconcentrer sur le cours et... Travail de groupe. Quelle horreur. Heureusement que je suis avec Orwell, au moins, lui, je sais que je peux compter sur lui. Les deux autres je ne les connais pas. Enfin, si, j'ai bien compris que j'allais devoir travailler avec la Serpentard qui m'a demandé de raconter l'histoire. Elle va pas être déçue du voyage. On se regroupe donc tous les quatre pour commencer le travail. Debout, évidemment, je prends la parole en premier, avec ma modestie habituelle.

- Alors, je propose qu'on écrive sur moi, après tout, une légende vivante, c'est pas tous les jours qu'on en croise une, alors je veux bien vous faire l'honneur d'être le centre de notre histoire.
Orwell Kartheagle
Orwell Kartheagle
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Orwell Kartheagle, le  Ven 14 Fév 2020 - 8:16

Orwell a, il faut le dire, complètement perdu le fil du cours. A un moment, il parle et pouffe avec Benedict, à l'autre ses paupières lourdes se referment sur ses yeux pour le faire glisser dans une léthargie habituelle pour un cours qui ne l'intéresse que moyennement. Dire qu'il est arrivé en forme et que maintenant il est obligé de lutter contre le sommeil pour espérer capter quelque chose. Il cligne des yeux et se raccroche à ce qui a été écrit au tableau. Des informations assez basiques sur tout ce qui tourne autour des mythes et des légendes. Rien de très intéressant mais bon, ça reste un cours, une note, un truc à passer, alors Orwell retranscrit sagement sur son parchemin ces informations. Il renifle un peu et c'est un nouveau discours de son camarade qui le sort de son état de semi-sommeil, il raconte la fameuse légende des trois frères, une histoire qu'Orwell a oublié. Sacré Ben, celui-ci on ne l'arrête jamais et c'est ce qu'il aime chez lui. Toujours prêt à faire des trucs fou pour s'attirer le respect des autres, peu importe ce que ces autres pensent. Et si certains le détestent pour ça, les autres ne font que fermer leur gueule face à tant de bravoure. On ne peut pas nier que le Serdaigle a son fan club et, étrangement, même Primrose a aimé la prestation... Orwell dévisage le blond d'un coup d’œil et se reconcentre sur ses notes en accueillant d'un sourire Ben qui revient à sa place.

Le temps d'écrire sur son parchemin, la professeure a déjà créé des groupes afin de relater un mythe ou une légende. Orwell se gratte le crâne, prend son parchemin et suit docilement Benedict jusqu'à l'autre partie de son groupe. Ils se retrouvent avec une autre Serpentard qui semble défier Benedict et une Poufsouffle, plutôt discrète. Au moins, aucun des gros nazes qu'Orwell connaît le mieux et tous sont plus âgés que lui. Le Serpentard s'enfonce un peu plus dans sa chaise, il n'aime pas être dans cette sorte de position d'impuissance face à des plus grands et, en même temps, il sait qu'il peut compter sur le Serdaigle pour faire entendre sa voix. Quand celui-ci propose de parler de lui, Orwell laisse échapper un petit rire, pas qu'il se moque de lui mais... c'est un peu gros, quand même, non ? Il se redresse et prend la parole.

« _ Sinon, je sais pas si vous avez entendu parler de cette histoire... si ? Mais vous savez les aurores boréales, ces trucs dans le ciel, loin au nord. Ben, une fois on m'a raconté que c'était des sorciers qui les avaient créé. Parce qu'ils se battaient dans le ciel. Un sacré combat. Orwell hausse les épaules. Mais c'est une histoire, je sais pas si c'est vrai. Et puis, de toute façon, je connais même pas les noms des deux abrutis qui se battaient en l'air. En tout cas, c'est joli les aurores boréales, j'aime bien. Il croise le regard de Benedict et se rend compte qu'il a probablement fait une bourde. Il s'empourpre. Quoi ?! T'étais sérieux ?! Tu penses vraiment être une légende ? La question de trop, Orwell s'emmêle les pinceaux et croise les bras au fond de sa chaise. Il espère simplement ne pas avoir énervé le Serdaigle, ni avoir perdu sa confiance. »
Amy Jackson
Amy Jackson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Amy Jackson, le  Ven 14 Fév 2020 - 11:56

Amy avait écouté les réponses d'une oreille distraite, prenant quelques notes lorsqu'elle les trouvaient intéressantes. L'annonce de la professeur lui fit relever la tête avec un intérêt renouvelé pour le cours. A l'idée d'écrire une légende son cerveau fourmillait déjà d'idées en tout genre qu'elle se força à réprimer. C'était un travail de groupe après tout, elle ne pouvait pas arriver avec une idée tout faite, sans demander l'avis de ses camarades et s'attendre à ce qu'ils acceptent sans poser de question. Cela n'atténua pas le moins du monde son enthousiasme pour l'exercice, la jeune fille avait toujours aimé écrire à plusieurs, elle aimait la manière dont les différentes idées s'entrechoquaient et se rejoignaient pour coucher des mots sur le papier. La Poufsouffle était toutefois assez dubitative quand à la présence de la légende autoproclamée dans son groupe. Elle ne connaissait pas du tout les deux Serpentards mais elle était déjà certaine que le Serdaigle allait vouloir apporter une touche ... personnelle à leur légende qu'elle n'était pas sure que la professeure apprécie.

Et ça ne manqua pas, à peine le groupe était-il réunit, que Benedict se mis debout pour proposer que le travail porte sur lui. Bien qu'elle ait envie de rendre un travail correct Amy ne pu s'empêcher un petit rire à cette idée, au moins leur légende serait originale ! Le jeune Serpentard pris ensuite la parole pour proposer le thème des aurores boréales. L'idée séduit immédiatement la jeune fille, elle était suffisamment originale pour qu'ils fassent quelque chose de bien et suffisamment large pour se permettre quelques écarts ce qui lui donna une idée.

-Je pense qu'on peut fusionner vos deux idées, j'aime beaucoup l'idée d'un combat qui donne naissance aux aurores boréales et je pense qu'on peut t'inclure à l'histoire de manière plus subtile. Comme un clin d’œil pour tes vrais admirateurs. Il suffit que l'on décrive l'un des sorciers impliqués avec des indices qui indiquent qu'il te représente. Si on utilise un support visuel on peut même faire en sorte qu'il te ressemble un peu. Ou si choisit de faire une représentation théâtrale tu pourras interpréter le rôle. Je veux bien servir de scribe si ça vous va ? proposa la jeune fille en notant les idées qui avaient déjà été énoncées.
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Elida Cestero, le  Ven 14 Fév 2020 - 12:13

Je n’aime pas, mais pas du tout, faire un travail de groupe. Encore moins sur une matière dont je ne connais rien, ou seulement quelques petits détails comme des noms aux actions floues. Pourtant je fais des efforts, je rejoins la seule personne de mon groupe dont je connais le prénom depuis le début du cours du moment, j’essaie d’être polie sans pour autant l’être très longtemps, ce n’est pas trop dans mes habitudes ça. Le garçon des tire-bouchons dit bonjour lui aussi, il est poli ou bien il s’efforce de l’être ? Ce n’est pas bien important, l’important étant la suite de ses paroles, un non très embêtant car si lui non plus ne connaît pas de sorciers et ne sait pas qui est l’autre membre du groupe, on ne va pas aller bien loin. Et puis je ne sais pas s’il est embêté par le fait que je ne me sois pas présentée en arrivant ou parce qu’il ne connaît pas de noms de sorciers. C’est vrai, je ne me suis pas présentée, alors il ne me connaît pas, mais je ne le connais pas non plus, alors franchement, est-ce utile de se présenter pour un petit exercice d’écriture ? C’est pas parce qu’il saura mon prénom qu’il me connaîtra. Et inversement. Alors je n’ai pas envie de me présenter, surtout que pour une jolie présentation il faudrait dire le nom, le prénom, l’âge, l’année, voir même la maison, et je n’ai pas envie de perdre le temps que nous avons pour créer cette légende à faire une présentation de moi-même. Donc je me contente d’un regard perplexe sur sa phrase en attendant avec espoir que lui vienne tout de même un nom de sorcier. Au pire, on n’aura qu’à prendre ce Voldemort ou cet Harry Potter dont a parlé la professeure et dont j’ai déjà lu les noms dans un livre ?

Mais le garçon a une idée, une grande idée ! Oui oui, moi aussi je connais Merlin, j’ai lu tellement d’histoires sur lui à la maison et à la bibliothèque… Merlin l’Enchanteur, si c’est bien de lui dont parle Charlie, un magicien du Moyen-Âge qui peut se transformer, se métamorphoser on dit plutôt, en animaux ou en humains d’âges différents, un homme très intelligent qui connaissaient les étoiles et même l’astrologie dont ont parlé quelques élèves lors d’un cours d’Astronomie, même si j’ai lu qu’il était dit fou par certains. Une légende qui a donc existé d’après l’élève à côté de moi. Pour de vrai ? Il a été à Poudlard peut-être ? Mais est-ce que Poudlard existait au Moyen-Âge ? Oui, sûrement. En fait, tout ceci est presque logique, normal, évident. Que Merlin ait réellement existé, parce qu’après tout pourquoi n’aurait-il pas existé, comme les Licornes, Pégases, et toutes ces créatures-légendes que j’ai découvert chez les Moldus ? C’est juste étrange que les moldus le connaissent. Peut-être ne savent-ils pas tout ? Peut-être pensent-ils l’avoir inventé ? «Oui c’est une très bonne idée, je le connais aussi Merlin !» Mais prendre un Sorcier aux aventures connues risque de ne pas être facile pour écrire une légende. Il faut une histoire absolument magique, plus magique que tout ce qui a été dit ! Est-ce seulement possible ? Tout a pu être dit sur cette personne, un oiseau, un cerf, un sorcier, un magicien…

Oubliant l’autre, celui à côté de moi,et  le deuxième autre qui fait je-ne-sais-quoi mais pas ce qu’il faut, je récupère le carnet que j’ai posé en m’asseyant. On va légender la légende. La dessiner entièrement, la rendre originale, mettre les couleurs. Combien de temps a-t-on ? Je n’en sais rien. Je m’en fiche. Je vais dessiner Merlin. Mais j’ai oublié de prendre le crayon, il est dans le sac resté à ma place, ce n’est pas très loin. Un regard vers la professeur, est-ce que j’ai le droit de me lever pour aller le chercher ? Je me suis levée pour venir ici et faire le travail, j’imagine que oui. Et je n’ai pas trop envie de demander, si jamais elle me dit non je fais comment ? Tant pis alors, je me lève, quelques pas, je rejoins la table, fouille le sac, récupère le-dit crayon, d’autres pas, et je me rassois. Vite fait, bien fait, je me penche sur le carnet ouvert, une nouvelle page, et avant de dessiner je lève le regard vers le Poufsouffle, il faut être polie, ne pas l’oublier, même si c’est déjà fait «Tu veux dessiner ? Tu sais dessiner ?» Oui parce que s’il ne sait pas dessiner, ça ne servirait à rien. Mais dessiner quoi ? Je souris soudainement, j’ai une idée. «Merlin, il est super connu, alors il faut inventer un truc absolument extraordinaire.» Et on va l’inventer avec ce qu’on aime. Moi c’est les étoiles, le ciel, les animaux. Lui… Les tire-bouchons ? On fait quoi avec ça ? «On pourrait dire qu’il a créé une constellation. Avec sa magie, en plus il connaissait bien le ciel apparemment, alors il se serait… Transformé en constellation ! Pour garder une trace de sa vie sur Terre. Mais ce serait une constellation cachée, tu vois ? Invisible à nos yeux. Il faut trouver la forme, tu aurais une idée ? Tu crois que c’est bien ?» Ce que ça va donner, sincèrement, je n’en sais rien. Moi quand j’invente, je laisse les idées arriver, affluer, déborder. Et parfois, souvent, ça donne des trucs bizarres aux yeux des autres, mais moi j’aime bien, c’est rigolo. En plus, on pourrait dessiner ça facilement, en plusieurs pages, faire une BD mais sans bulles.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Riley Callaghan, le  Ven 14 Fév 2020 - 12:47

« Histoire de la Magie
Les Légendes
»



Saison 30
Automne


C’est un malade. Oh oui, c’en est un. De ceux qu’on croise rarement et qu’on évite soigneusement dans les transports en commun. Le monde semble lui appartenir et qu’importe qu’on lui barre la route, il persistera et persistera encore. Cela dit, son courage n’a d’égal que sa prétention et je décide de lui accorder au moins des talents d’orateur convaincant.

Les réactions n’attendent pas, moi, je me contente d’un petit sourire jaune. Il m’avait bluffé, mais je ne l’admettrais pas pour tous les gallions du monde. Je m’installe plus profondément dans ma chaise, passant un coude sur le dossier et adoptant une attitude résignée. J’écoute attentivement Miss Underlinden s’épancher sur son cours et donner d’autres informations.

À bien y réfléchir, je préfère les légendes qui s’en tiennent avant tout aux conventions légendaires, qui ne mélangent pas les contes populaires avec la réalité, qui ne tentent pas d’assimiler la moralité simple d’un conte à une vérité historique souvent immorale. L’exercice proposé ne me convenait donc qu’à moitié, car il sous-entendait que nous devions intervenir et modifier, ce qui de toute évidence, avait déjà été expérimenté.

L’annonce des groupes ne me motiva pas davantage, je ne tirais aucun plaisir à devoir collaborer avec le Serdaigle. Même si la Poufsouffle et l’autre Serpentard ne m’avaient jusqu’alors pas donné de réticence à ma sympathie, le travail solitaire me convenait mieux. Hélas, on se devait de plier à la règle et je crois que, bon gré mal gré, nous avions tous fini par nous rassembler autour d’une table.

Les idées proposées par mes nouveaux collègues se révélèrent plus audacieuses que je ne l’aurais pensé. J’appréciais également tout particulièrement les derniers mots du Serpentard, même si je n’en montrais rien. Pour le groupe, mieux valait ne pas trop montrer d’inimitié avant la fin du devoir. L’implication de la Poufsouffle s’avéra également bienvenue. Je hochai donc la tête, en signe d’approbation à chacune de leur remarque, et complétai notre projet de ma touche personnelle:

- On peut enchanter des parchemins, un pour chaque sorcier. Pendant que deux incarnent les personnages en les faisant s’exprimer, les deux autres s’occuperaient de gérer l’aspect technique ?

Je gribouillais un visage à l’affreux sourire sur mon parchemin et le pliais de telle sorte qu’il avait désormais la forme d’un sablier.

- Je propose que chacun de nous se teste à animer ce bout de papier, les deux qui y parviennent le mieux se chargeront de les animer tout à l’heure ?

Une petite compétition, histoire de motiver les troupes, ça n’avait jamais fait de mal.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Invité, le  Ven 14 Fév 2020 - 13:00

Vient le moment de l'exercice pratique. Tu ne saisis pas immédiatement l'enjeu - n'aiment pas te mêler à des inconnus - et reste à rêvasser quelques minutes dans ton coin, là où tu t'es installé. Peut être un peu trop longtemps d'ailleurs, n'écoutant que d'une oreille ce que les gens se racontaient. D'un coup d'oeil furtif, tu inspectais la table avec les deux enfants que tu allais rejoindre, entendant le nom de Merlin au détour d'une conversation. Un peu cliché, mais efficace.

Tu les rejoins finalement, les gratifiant d'un "Salut" avant de te mettre au travail, leur indiquant que tu avais entendu une partie de leur conversation. Tu étais arrivé pendant que la plus jeune parlait d'une réincarnation en constellation. C'est pas mal vraiment, tu es surpris même. Par contre, t'es super nul en astronomie alors dessiner une constellation c'était pas vraiment pour toi.

- J'sais pas dessiner moi par contre ... Puis, il est devenu une constellation comment ? C'est Morgane qui l'aurait transformé ?

Si déjà une légende doit être créée, il faut qu'elle soit crédible.
Charlie Primrose
Charlie Primrose
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Charlie Primrose, le  Ven 14 Fév 2020 - 15:19

L'idée semble plaire à ma voisine de table. Elle commence à dessiner sur un carnet. Je prends moi aussi un large parchemin, toujours très utile s'il y a des notes à prendre. Les travaux de groupe, ce n'est pas ce que je préfère. Se mettre d'accord et réfléchir à plusieurs -et communiquer avec d'autres élèves, ce n'est pas toujours simple. Mais j'aime l'histoire de la magie. Un peu moins par contre quand des éléments inventés viennent s'ajouter au tout.

« J'ai un peu de mal avec le concept d'inventer des événements en se basant sur des faits et des personnes réelles. Enfin, on dirait un peu des mensonges et je n'aime pas ça. » fais-je, un peu contrarié. Mais j'imagine que c'est aussi le but de l'exercice : une légende est un mélange subtil entre faits réels et imaginaires. Je préfère les faits. Et je n'ai pas beaucoup d'imagination. Mais je veux quand même une bonne note, alors j'essaie de me prêter au jeu malgré tout. J'esquisse sans trop réfléchir quelques traits sur mon parchemin. Je ne cherche pas à y mettre un sens particulier, j'y vais à l'instinct. Le résultat me laisse toutefois un peu perplexe.

Les sourcils très légèrement froncés, je tourne la tête vers les deux membres de mon groupe, faisant au passage virevolter mon tire-bouchon toujours coincé dans ma bouclette.

Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 D6cc

« Si vous voulez vraiment une constellation, cela pourrait être quelque chose comme cela. Étrange, la forme me rappelle vaguement quelque chose... » ... mais je ne saurais pas dire quoi. Je sais qu'il faut avancer, trouver de nouvelles idées car nous n'avons pas énormément de temps pour préparer notre légende, mais mon manque flagrant d'imagination n'aide pas -tout comme ma difficulté à associer réel et imaginaire. Malgré ce blocage, je tente de réagir aux idées données.

« Je ne vois pas pourquoi ce serait Morgane qui l'aurait transformé. C'était un grand sorcier, il peut très bien l'avoir fait tout seul. Par contre, si c'est une constellation cachée et invisible à nos yeux, comment en aurait-on connaissance et est-ce vraiment utile de chercher à lui donner une forme spécifique ? » Je jette un regard à mon dessin, perplexe.
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Elida Cestero, le  Ven 14 Fév 2020 - 16:33

Le Poufsouffle ne semble pas beaucoup aimer créer des légendes, il voit ça comme des mensonges, c’est un peu embêtant de voir ça de cette manière, il va avoir du mal à inventer… Pour moi, inventer n’est pas mentir, car quand on ment c’est pour faire du mal, non ? Pour cacher une vérité qui nous fait honte ou nous rend très triste. Sinon, ça voudrait dire que les parents mentent toujours à leur enfant -le père noël, la petite sourie, les licornes et tout ça. Donc non, pour moi ce ne sont pas des mensonges ! Mais on n’est pas là pour débattre là-dessus, alors je ne dis rien, évitons des problèmes inutiles. Et même s’il n’aime pas l’idée de faire une légende, il se met quand même au travail, commençant à dessiner une forme sur le parchemin, forme que j’essaie d’observer mais une voix, inconnue, vient me faire sursauter alors que je viens de finir de proposer une idée de légende, apparemment le troisième élève de notre petit groupe, Tobias, vient d’arriver, déjà prêt à travailler. Je ne l’ai pas vu ni entendu arriver, certainement concentrée sur l’invention de notre histoire… Au moins est-il venu, tant pis s’il ne sait pas dessiner, il pose par contre des interrogations bien compliquées… Comment devenir une constellation ? Et c’est qui Morgana ? Ce prénom ne me dit pas grand-chose, mais je l’ai peut-être oublié. Quoi qu’il en soit, j’aurais pensé que Merlin se serait transformé lui-même en constellation, pourtant le Gryffondor n’a pas l’air convaincu par l'idée. C’est vrai qu’il faut faire cohérent, mais Merlin n’est-il pas un grand Sorcier ? Il pourrait le faire seul. Mais si ce Tobias le souhaite, il peut réclamer cette personne inconnue nommée Morgana pour transformer Merlin en constellation ! En fait, ça pourrait être pas mal. On peut même imaginer plusieurs versions… Morgana pourrait être un sorcier, un peu comme dans la légende des frères Peverell, qui voulait la baguette de Merlin, alors pour l’obtenir il (ou elle j’en sais rien) aurait transformé notre Sorcier en constellation, de là-haut il n’aurait rien pu faire. Ou alors Morgana, souhaitant remercier Merlin pour un acte héroïque important, aurait pu transformer celui-ci en constellation. Il y aurait tellement de possibilités !

Un peu perplexe face à cette question de l’élève qui fait naître pleins d’autres questions, hypothèses et idées, je suis interrompue dans mes pensées par le Poufsouffle qui propose une constellation. Il dit que la forme lui rappelle quelque chose, et si au début je pense à une raie, avec un peu d’imagination, vous voyez ce poisson plat aux deux ailes pointues au bout avec une petite queue, sisi essayez. Mais rapidement, mon esprit propose un tire-bouchon. En tout cas, le dessin ressemble étrangement à l’objet accroché dans les cheveux du garçon. J’esquisse un sourire, sans trop oser le lui dire, je ne voudrais pas qu’il croit que je me moque car ce n’est pas le cas, évidemment. Au moins, il a trouvé comment placer ce qu’il aimait dans notre légende ! «On peut oui, si tu veux.» Quand même, je ne peux pas lui dire non ! Ce ne serait pas gentil, et je le Gryffondor pourra être d’accord lui aussi.

Le Poufsouffle enchaîne donc sur un questionnement de la transformation de Merlin et pourquoi chercher à le dessiner s’il est caché. Il a raison. Alors on va faire plus simple : «C’est vrai que ce serait idiot, il vaut mieux que la constellation soit visible, sinon notre légende ne servira à rien. Ce qu’il faudrait voir, c’est pourquoi il se serait transformé en constellation. En fait, l’idée de Morgana n’est pas mauvaise.» Je tourne la tête vers Tobias pour lui demander «En fait c’est qui Morgana ? Un sorcier ? Une sorcière ? Parce qu’on pourrait faire quelque chose avec cette personne et Merlin, par exemple ils se battent ou alors Morgana veut remercier Merlin… Je sais pas, donner un contexte à cette transformation vous voyez ?» Quand on construit une histoire, il faut toujours s'y reprendre à plusieurs fois jusqu'à trouver la version parfaite !
Joe Widdicombe
Joe Widdicombe
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Joe Widdicombe, le  Ven 14 Fév 2020 - 19:02

A force de parler légendes, Joe était définitivement tombé dans les bras de Morphée - était-ce seulement étonnant. Quand son cerveau décida de reprendre le cours de la leçon, le sorcier essaya de faire comme si de rien n'était - malgré une tache de bave évidente sur le col de sa chemise - et chercha tous les indices imaginables pour répondre à la question du changement brutal de l'ambiance de cette classe qui était bien plus interactive qu'auparavant. Silas ayant changé de place (peut-être qu'il avait ronflé trop fort pour lui ?), Joe devait donc se débrouiller tout seul pour comprendre. Il commença par s'asseoir entre deux filles qui avaient l'air studieuses - une vieille technique développée au cours de ses deux premières années d'études à chaque fois que Silas en avait assez de lui et l'abandonnait comme à cet instant. Ainsi installé derrière elles dans le but de se faire le moins remarquer possible de la professeure - ce qui n'était pas forcément le meilleur comportement à adopter quand on avait raté tout le contenu du cours - il pouvait tendre l'oreille et reprendre le fil des événements.

Ses deux camarades discutaient d'un travail à restituer, de Boadicée, de poèmes et, en conclusion, il ne s'était pas trompé en les choisissant comme partenaires. Au fur et à mesure de leurs concertations, Joe se demanda si elles flirtaient ensemble, ou bien si c'était juste son imagination. Un sourire s'étendit sur son visage, il les écoutait attentivement sans se faire le moindre complexe ni avoir l'impression générale d'être un total intru un peu creepy. Joe avait tout de même sorti de quoi faire semblant d'écrire, il prenait en note par moment des bribes d'idées élaborées par les deux jeunes sorcières, au moins il apprenait des choses sur cette légende. Malgré le fait qu'elles étaient en première année et lui en troisième, ce n'était pas difficile de voir qu'il était totalement à la ramasse en matière de culture générale. Le projet c'était de créer un poème en trois paragraphes. C'était parfait : il était seul, elles étaient deux, cela donnait un chiffre trois.

La dénommée Automn en savait beaucoup trop sur Boadicée, et s'il n'avait pas été un garçon aussi pragmatique Joe aurait pensé qu'elle l'avait connue personnellement. Ce dernier décida de mettre son grain de sel, un peu contaminé par la passion des deux filles pour ce qu'elles étaient en train de créer. « Ah ouais rajoutons du drama ! ça se vend mieux et on construit pas une légende sur une mauvaise grippe, ou peu importe comment elle est morte. » Il y avait de quoi s'inquiéter de son intervention soudaine, si lui avait été là depuis bien une dizaine de minutes, les filles, elles, devaient tout juste se rendre compte de sa présence, il s'en rendit compte immédiatement.
« Moi c'est Joe, merci pour l'invit' c'est cool. » Il leva le pouce pour marquer son enthousiasme, dépassant ainsi les plus grands opportunistes de l'histoire des opportunistes et enchaîna pour garder quand même la face : « Boadicée pourrait être tombée de son cheval pendant la bataille, se serait relevée, et aurait combattu une dernière fois un féroce guerrier romain alors qu'elle se trouvait déjà au seuil de la mort. » Il n'attendit pas pour prendre en note son idée, comme s'il allait la perdre d'une seconde à l'autre.
« Okay on avance bien, bon travail les girls ! » Joe avait conscience qu'il n'était pas le meilleur des coéquipiers - en vérité il était probablement le pire - c'était très compliqué de cacher ce fait à leurs yeux et c'était comme s'il n'avait pas conscience de son comportement exécrable.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Benedict Adams, le  Ven 14 Fév 2020 - 19:26

Bizarrement, le premier à changer le sujet que je propose, c'est Orwell lui-même. Je lui lance un drôle de regard, plus surpris qu'autre chose. Il m'avait toujours suivi dans mes délires jusqu'ici, qu'est-ce qu'il lui prend ? Dès qu'il est entouré de filles il devient aussi ennuyeux que les autres, c'est ça ? Je fronce les sourcils. Dire que ça de dit copain... Il a une drôle de notion de l'amitié s'il ne m'admire pas plus que ça. En plus de changer le sujet, il ose me demander si ma proposition était sérieuse. Je hausse les épaules.

- Evidemment que j'étais sérieux, et si t'es pas fichu de t'en rendre compte t'es aussi aveugle que tous les autres abrutis.

Si même Primrose se rend davantage compte de mon génie que ce soi-disant ami, ça devient grave. Il m'a vraiment vexé avec sa réflexion, je pensais pouvoir compter sur son soutien. La poufsouffle reprend l'idée des aurores boréales, elle dit qu'on pourra tout de même donner mes caractéristiques à l'un des protagonistes de l'histoire et je lui souris. Elle, au moins, elle sait réfléchir. Je hoche donc la tête, emballé. Et après il paraît qu'on doit enchanter des parchemins. Pour tout dire, ça m'intéresse bien peu si je peux monter une nouvelle fois sur scène. La serpentard propose même un petit concours pour savoir qui va gérer l'aspect technique.

- Personnellement, il est évident que je serai sur scène, donc je vous laisse essayer entre vous. Je propose qu'un des protagonistes s'appelle Adams et soit intelligent, beau et charismatique, ça suffira pour les références.

Je me tourne vers Orwell. Je n'ai plus trop envie de lui parler, mais c'est pour le travail. Et en plus, il finira bien par se rendre compte de la monumentale erreur qu'il a fait en refusant de me soutenir publiquement. Je suis plutôt magnanime, et je lui laisse une seconde chance. Mais s'il la gâche, tant pis pour lui, mon fanclub ne peut être composé de tels lâches.

- Tu sais sur quoi ils se battaient ? Des hippogriffes ? Des chevaux ailés ? Des... Dragons ? Comme des Opaloeils des Antipodes ? Vu leur couleur iridescente, ça pourrait expliquer les différentes couleurs des Aurores Boréales, pas vrai ? Et puis, ce sont les dragons les moins agressifs, alors je suppose que des sorciers de légendes peuvent les avoir dompter.

Est-ce que j'ai déjà précisé que je m'y connaissais pas mal en créatures magiques ?
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Matt Deliers, le  Ven 14 Fév 2020 - 20:27

Aucune réaction. Aucun bruit de chaise laissant supposer que l'un des deux bougeait. Comme si Fañch et Silas étaient morts tant sur le plan physique que cérébral. Pxtain. Un duo avec Jennifer ? Gloups... Et la réponse de l'Aiglonne le fit rougir légèrement. Non seulement il ne dérangeait pas. Mais en plus elle appréciait. Partie physique - trouver une Légende digne de ce nom... Une idée en tête ? Absolument aucune. Jennifer en avait visiblement.

« - Aucune idée, rien qui me vienne là sur le moment. »
Lèvres pincées en une moue dubitative. Absence de réflexion, de propositions. Personne qui ne l'ait vraiment marqué dans tout ce qu'il avait lu. Autour d'eux, les autres groupes s'excitaient méchamment. Travail d'équipe. Exposition d'idées. Tout le monde souhaitait se montrer aux yeux des Autres et de la prof. Matt se re-concentra sur ce que venait de dire Jennifer.

« - Sortons le des archives, je t'écoute. Pour l'apprécier j'attends de voir d'abord si je le connais.
Puis de toute façon je t'avoue ne pas - vraiment - avoir d'idées. »

Un sourire envers la Serdaigle. Au final si les deux Autres ne venaient pas, il s'en remettrait. Un nouveau regard vers les deux principaux concernés quand même pour voir s'ils réagissaient. C'était pas gagné.
Rose Artis
Rose Artis
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Rose Artis, le  Ven 14 Fév 2020 - 22:15


...

Tu passes un bon moment avec la jaune. Vos idées se complètent bien et finalement, l'idée d'Edda d'Automn prend forme. Tu sens qu'elle maîtrise le sujet, et en plus d'aiguiller le travail d'équipe, tu sens qu'elle met tout son cœur dedans, et toute son énergie pour t'expliquer au mieux ce qu'elle sait et ce qu'elle essaye de transmettre. Et tu aimes ça. La politesse des premiers échanges semble laisser place à une vraie discussion, accompagnée d'expressions non dissimulées qui rendent le tout "vrai". Les sourires de la Poufsouffle sont d'ailleurs contagieux puisque tu lui réponds toujours du tien.

Ne cherchant pas à faire semblant – tu ne sais pas faire, de toute façon – tu parles sans réfléchir, lorsque les mots te viennent, ou lorsque l'envie d'extérioriser quelque chose se fait sentir. Et c'est pour ça que tu avais parlé de toi. Bien que tu ne l'aies fait qu'un peu, effleurant à peine la surface. Sans arrières pensées, juste comme ça. Sauf que la petite brune face à toi semble terre à terre, et tu ne sais pas si elle avait ressenti le besoin d'en dire un peu à son tour, ou si, comme toi, la réponse suivait juste le fil de la discussion, mais elle c'était dévoilé un peu. Et même beaucoup en fait.

« Lilith c'est le nom que m'ont laissé mes géniteurs. Mes parents m'ont appelé Automn. »

Yeux ronds, tu la regardes. Est-ce qu'elle attendait une réaction de ta part ? Ou dois-tu juste prendre l'information comme elle est ? C'était important. La situation est importante, parce que tu sais que tu peux t'entendre avec elle, et c'est toujours dommage de passer à côté de quelqu'un avec qui on a un bon ressenti. Et parce que l'information lâchée à l'impact d'une bombe, ce n'est normalement pas quelque chose qu'on dit facilement. Une si petite information qui en apprend beaucoup : La relation au monde et à soi-même est forcément différente. Les valeurs aussi. Est-ce qu'elle se sent en confiance pour t'en parler ? C'est sûrement ça. Alors, il ne faut pas sur-réagir. Être naturelle. Pourquoi tu te poses toutes ses questions ? Tu ne sais faire que ça, être toi. Ça t'embête des fois d'ailleurs, mais tu es comme ça. Tu lui souris, sincère.

« Déracinée comme Boadicée, je t'ai dit que tu lui ressemble. Finalement, tu as une âme de guerrière ! Les muscles, c'est sans importance, tu as la tête toi. »

Petit clin d’œil amical. Parler de ce genre de chose est difficile, tu préfères dédramatiser. Tu ne sais rien de son histoire, alors tu ne peux pas te positionner, est-ce que c'est triste, ou pas, ça ne te regarde pas. D'ailleurs, Automn coupe vite court à la conversation, et c'est mieux comme ça. Pas besoin d'en faire des tonnes.

« Revenons sur nos belles terres anglaises... J'ai lu qu'elle était pas morte en combattant, mais de maladie. Cependant, on va instrumentaliser un peu la chose... morte sur le champs de bataille et non en retrait... ça donnerait encore plus de force et de puissance au poème tu ne trouves pas ?
- Tu as raison, c'est une légende, il faut garder l'important et embellir l'existant. Une mort au champ de bataille est bien plus glorieuse. Enfin, pas que mourir d'une maladie ne le soit pas, mais pour une guerrière comme elle, c'est presque attendu qu'elle donne sa vie pour son combat ! »

Il t'arrive aussi de ne pas savoir exprimer correctement ton ressenti, tu espères toujours que la personne en face de toi te comprendra. Cette histoire est touchante, et cette femme inspirante. Vouloir changer son destin n'est pas pour diminuer l'importance de sa vie ou de sa mort, mais bien pour essayer de transmettre son message et ce qu'elle représente vraiment. Oui, on peut dire que c'est un hommage, en quelque sorte : L'hommage de votre groupe à cette femme. Lui donner la mort qu'elle voulait sûrement avoir.



Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Référent·e en formationSerdaigle
Référent·e en formation
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Jennifer Wilson, le  Ven 14 Fév 2020 - 23:33

Nos deux coéquipiers ne sont apparemment pas décidés à venir nous rejoindre et brillent par leur absence. Tant pis pour eux. Cela signifiait donc un travail en duo avec Matt ? Hum. L'idée ne m'était pas déplaisante bien au contraire. A croire que le destin était en notre faveur mais cela signifiait aussi ne pas faire de bourdes devant lui. Je n'étais pas très friande d'histoire inventée disons que je ne comprends pas vraiment le principe et ma tentative en cours d'Astronomie en était un bien piètre exemple mais puisqu'il fallait commencer par un début, j'avais au moins quelques idées en ce qui concernant le personnage. Matt ne semblait pas non plus très enthousiaste à vrai dire moi non plus mais comme il fallait se lancer.

Un sourire échangé en direction du Rouge sous sa remarque, j'en oublie presque l'existence des deux autres.

« Je pensais à Severus Rogue. En ce qui me concerne, je le trouve incroyable pour diverses raisons. Après je ne suis pas très inspirée également pour raconter des légendes à travers de réelles histoires, je trouve cela un peu tiré par les cheveux mais bon ...  Il a joué un rôle en tout cas essentiel dans la bataille contre Voldemort. »

Réfléchissant à ce qu'on pourrait inventer à son propos. Le personnage restait quand même assez noir bien qu'il soit au-dessus de Voldemort.

« Il parait aussi qu'il enfin qu'il aimait la mère de Harry Potter et que ce serait pour entre guillemet honorer sa  mémoire qu'il était si fidèle à Dumbledore mais au moins il connaissait l'amour comme sentiment ce que Voldemort n'avait pas. On pourrait dire qu'il avait utilisé une potion qui aurait ensorcelée celle-ci. En plus, il était il me semble professeur de potions. Bien sur on a pas le temps de la préparer mais on peut genre en inventer une comme un philtre heu d'amour.  »

Bon ok. Tout cela était beaucoup trop fleur bleu. Je crois même que je me sens un peu mal à l'aise avec toute cette histoire mais c'est la seule idée que j'avais eue et franchement j'avais beau cogiter, je ne voyais pas autre chose mais peut être que cela aurait le mérite d'attirer l'attention de quelques élèves. Il nous faudrait au moins une autre idée en plus pour que notre légende soit complète et j'attends curieuse l'avis de Matt.

Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Fañch Guivarch, le  Sam 15 Fév 2020 - 12:27



Fañch Guivarch rp numéro 468 :

Le celte, n'aimait pas trop les traveaux en groupe et il ne se pressa donc pas pour rejoindre le duo qui avait déjà commencé à travailler sur la légende, rangeant ses affaires dans son sac calmement pour ensuite le déplacer jusqu'à la nouvelle table. Il arriva en plein milieu de l'explication sur Rogue.


Moi ça me fais ch*er d'être là ils ont qu'a se démerder.


Mais non on va les aider quand même, au moins, ils ont l'air gentils.


C'est une nouvelle potion le philtre d'eudamour ?


Je crois que ça s’appelle de l'Amortentia, on a vu ça en cours de potion il me semble.


Le celte affichait toujours son visage de marbre, mais le ton de sa voix n'était pas monotone. D'ailleurs son intervention était simplement calme et il n'y avait pas de mauvaise intention dans sa voix.
Contenu sponsorisé

Cours n°1 - Histoire et légendes - Page 5 Empty
Re: Cours n°1 - Histoire et légendes
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 7

 Cours n°1 - Histoire et légendes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Histoire de la Magie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.