AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 1 sur 1
Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Sora Okinawa
Sora Okinawa
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Sora Okinawa, le  Dim 12 Jan 2020 - 12:13

Saison 30, Janvier, Hiver

Assis derrière ton bureau dans la salle de Potions, tu réfléchissais. Les temps étaient sombres pour Poudlard, n’est-ce pas ? L’histoire de Jade Wilder te préoccupais quand même pas mal. Tu allais devoir ouvrir le bon oeil à présent, au château. Tu espérais devoir éviter de faire boire ta lame en plein Poudlard, mais tu le feras si tu le dois. Une élève avait quand même mis fin à ses jours, signe que ce qui est censé être un havre de paix ne l’était plus tellement, à présent. Tu ne connaissais pas vraiment Jade personnellement, autrement que par le fait qu’elle était élève… Peut-être aurais-tu dû. Découvrir par toi-même les tenants et aboutissants de cette histoire allait être une de tes préoccupations majeures, à présent.

Quoi qu’il en était, tu avais d’autre chose à penser, pour l’instant. Tu avais cours dans une quinzaine de minutes. Ta salle était prête. Tu avais sorti les éléments nécessaire à la réalisation de la potion du jour. Les tables étaient disposées, les chaises aussi. Les élèves auront leurs ustensiles, et c’était tant mieux. Au tableau, une seule inscription à la craie blanche était visible :

Antidote aux poisons courants


Au moins, le sujet du cours d’aujourd’hui ne sera pas un mystères pour les élèves. Tu retournas dans tes pensées, le temps que le premier élève arrive, que tu saluas poliment, l’invitant à aller s’assoir. Tu fis de même pour le reste des élèves. Finalement, ils furent tous là. Tu avais deux places vacantes : une chez Poufsouffle, une chez Gryffondor. Tant pis, tu n’étais pas le genre de professeur à forcer les élèves à aller en cours. S’ils ne veulent pas, ils seront dérangeants ou irrespectueux, alors bon. Tu leur laissas quelques instants pour s’installer et sortir de quoi noter. Te levant, tu te dirigeas vers les tables, t’approchant des élèves pour que le contact soit plus facile. Un sourire que tu voulais chaleureux, puis tu pris la parole.

- Bonjour et bienvenue à ce nouveau cours de potions. Avant que l’on commence, je souhaitais quand même vous rappeler qu’en cas de nécessité quelconque, les portes de ma salle et de mon bureau vous seront toujours ouverte. Vous pouvez venir me voir n’importe quand à partir du moment où je suis dans ce château, et pour n’importe quel motif un minimum important. Ma volière vous est aussi ouverte. Bien, sur ces paroles, commençons le cours.

Après quelques instants laissés aux élèves pour qu’ils puisse enregistrer les informations, tu pris la parole.

- Aujourd’hui, on va parler de l’antidote aux poisons courants. Une potion extrêmement utile. Tout potionniste qui se respecte se doit d’en avoir au moins quelques fioles chez lui, en cas de pépin. Avant de passer à la préparation de cette potion, on va parler un peu théorie, voir ce que vous savez sur cette potion. Ensuite, je vous dirai tout ce que vous avez besoin de savoir, puis on pourra passer à la pratique. Ah oui, et rangez vos livres pour l’instant, je voudrais voir ce que VOUS, vous savez. Bien ! Quelqu’un veut se lancer en premier ?

Ton regard balaya l’assemblée d’élèves, en quête d’une main levée à interroger.

Informations:
 


Dernière édition par Sora Okinawa le Dim 12 Jan 2020 - 19:19, édité 1 fois
Adam Berkano
Adam Berkano
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Adam Berkano, le  Dim 12 Jan 2020 - 14:55

L'arrivée dans la salle fut tranquille on avait pu rentrer sans problèmes et on avait ou choisir nos places sans se battre. J'avais tout mon nécessaire à potions et en tant que première année j'avais hâte de savoir ce qu'on allait y apprendre. Je ne savais pas à quoi m'attendre précisément mais j'avais une certaines excitation en moi. J'arrivais a la canalisé pour ne pas qu'elle déborde mais cela me demandé de l'énergie.

-" Bonjour professeur" j'avais esquissé un sourire assez bref.

Une fois installé et prêt a démarrer le professeur nous présenta une fois de plus ses salutations et semblait vouloir enlever cette distance qu'il y avait entre nous et lui, en se rapprochant. J'avais sorti mon cahier, mon encrier et avait sorti aussi mon livre que j'avais essayé de coller sur le coin avant droit de mon banc.

Du fond j'avais une vue globale de la salle et tout ce qui se passait et l'acoustique n'avait aucun défaut. On aurait pu entendre une mouche volée du fond de la salle. Une fois les présentations enregistrées, on savait d'avance ce qu'on allait apprendre! Antidote aux poisons courants. Une question lâchée par le professeur, je m'empressait de lever la main pour répondre. Le professeur me donna son aval pour donner mes connaissances, ultra basiques.

-" Je pense que cette potion, doit avoir un effet sur plusieurs types de poisons. Du moins ceux les plus fréquemment utilisés, probablement comme celui des serpents. N'ayant aucune connaissance en la matière je pense que l'antidote doit avoir un effet sur d'autres poisons mais je ne saurais dire lesquel"

Je ne savais absolument pas si cela allait convenir mais cette réponse basique m'avait empli d'une sorte de gêne. Pourquoi j'avais levé ma main si tôt?
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Aysha Brayd, le  Dim 12 Jan 2020 - 15:22

L'ambiance, dans les couloirs et sur le château, était pesante. Chacun sentait vibrer dans l'air l'anxiété et la tristesse, ponctuée de stupeur, qu'avait provoquée la nouvelle de l'acte de Jade. Ils avaient eu le droit à une intervention de la directrice de Poudlard. Chacun était désormais au courant de ce qui s'était passé. Les théories allaient de bon train, les ragots aussi, et cet événement occupait toutes les discussions. Aysha était notablement mal à l'aise vis à vis de cette propension à discuter de cela comme d'un vulgaire potin. Elle n'aimait pas se mêler aux conversations qui trouvaient des causes fantasques et des coupables imaginaires. Elle trouvait que, de manière générale, nombreux étaient ceux qui manquaient du respect minimum qui convenait dans de telles circonstances. Elle n'avait pas vraiment connu Jade. Elle avait tout de même eu l'occasion de discuter avec elle dans quelques cours ou en tant que préfète. Sa mort l'avait sensiblement abattue. Elle était extrêmement sensible vis à vis de ce genre de choses, elle le savait. Elle n'osait imaginer ce que ressentaient actuellement tous ceux qui l'avaient côtoyée de plus près. Tout cela lui rappelait le suicide de Kalèn et lui enserrait la poitrine d'une pointe douloureuse. La mort de quelqu'un était la pire chose qui puisse arriver, d'autant plus lorsqu'elle était délibérée - même si Aysha comprenait aisément ce geste.

Elle essaya de chasser ces sombres pensées en passant le seuil de la salle de classe. Ils devaient tous continuer à vivre malgré tout. Elle était la deuxième arrivée, le seul élève plus en avance qu'elle étant un élève de Serpentard qu'elle connaissait de vue. Elle salua le professeur d'un air poli et alla s'asseoir à une table, jetant quelques coups d'oeil à la porte en regardant les élèves entrer peu à peu, cherchant sur les visages un quelconque sourire qui lui donnerait envie de partager sa table. Peu à peu, la classe se remplit et les élèves prirent place à leurs tables. Aysha contempla le tableau pour apprécier le sujet du jour. Elle n'était pas des plus emballées, mais était tout de même satisfaite d'avoir l'occasion d'étudier un sujet utile. C'était déjà cela.

Le professeur Okinawa commença son cours par une parenthèse qui - évidemment - faisait écho aux événements qui secouaient Poudlard. Sa porte était ouverte, bla, bla, bla... La bleue appréciait ces paroles car elles étaient nécessaires et de circonstances, mais elle savait bien que cela ne voulait pas dire grand chose. Comment quiconque aurait pu savoir ? Les raisons d'un tel geste étaient chaque fois si complexes... Et si peu faciles à résoudre, le plus souvent. Chacun savait que ce n'était pas un geste à la légère. C'était toujours la conséquence d'un désespoir profond et viscéral. A quel point avait-elle été malheureuse ? Pendant qu'elle s'était égarée en ces questions qui tournaient sans cesse dans son esprit, le professeur avait poursuivi son cours de manière plus habituelle. Aysha hésita un instant, n'étant pas vraiment d'humeur à participer. Elle décida finalement que toute seconde durant laquelle elle ne ressasserait pas l'histoire de Jade serait bonne à prendre.

- Il me semble que c'est une potion rapide à faire et accessible à des débutants mais qui demande des ingrédients plus complexes à se procurer, comme une corne de licorne ou... des crins de Sombral ?

Peut-être bien qu'elle confondait. Elle baissa la main et regarda autour d'elle l'air de signifier qu'elle avait terminé de parler et que chacun pouvait détacher son attention d'elle. Elle n'aimait pas ces dizaines de regards braqués sur son visage quand elle prenait la parole en cours. Elle semblait l'oublier à chaque fois, pour recommencer le cours suivant. Idiote.
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
En ligne
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Elida Cestero, le  Dim 12 Jan 2020 - 15:39

Aujourd’hui on a un cours de potion, et comme j’adore les potions je suis contente, même si je le suis moins en devant aller en cours. C’est pas vraiment à cause des cours, c’est à cause de l’entre-deux-cours. C’est bruyant, y a tout le temps des bousculades de partout, parfois il y a des bouchons à cause de toutes ces personnes qui restent en plein milieu du couloirs, comme si elles trouvaient ça amusant de rester là sans bouger. Et quand on est petit, et qu’en plus on n’aime pas parler, ça aide pas. Personne nous voit, personne nous entend lorsqu’on tente un «Pardon je voudrais passer» ni même quand on rajoute le «S’il te plaît» de la politesse à laquelle tout le monde tient tant. Alors il faut se débrouiller seule, passer entre les gens en se baissant un peu parfois pour ne pas se faire assommer par des sacs en mouvements. Malgré tout ça, j’arrive quand même à arriver à l’heure à chaque cours, voir même en avance pour certains selon les horaires. Jamais encore je ne suis arrivée en retard ! Et je compte bien ne jamais faire ça, ce serait bien trop irrespectueux pour les élèves, même si eux à la rigueur je m’en fiche, et surtout pour le professeur qui donne son cours.

Alors j’arrive à l’heure, la troisième cette fois-ci, ou plutôt la quartième ? Le premier étant le professeur, à qui je dis un «Bonjour monsieur» pas très fort comme d’habitude, et le deuxième étant un élève au fond de la salle qui n’a pas l’air très âgé et qui semble porter les couleurs de cette maison verte et argentée qui est représentée par un serpent. Un inconnu, silencieux pour l’instant, à qui je ne parle pas. En cours, il faut dire bonjour en entrant et au revoir en sortant au professeur, après tout les élèves ne sont que des personnes présentes pour assister au cours, et parfois faire les idiots, alors ils ne méritent pas de bonjour ni de au revoir. La troisième étant une Serdaigle grande à qui je fais quand même un sourire, parce que certaines personnes de ma "maison" ont l’air gentilles et elle en fait partie, du peu que j’ai pu observer. Moi je m’assois tout devant et sur le côté, une place que je prends dès qu’elle est libre parce qu’elle est bien pratique : un voisin maximum, et personne devant moi, sinon je risquerai de ne pas voir. Assise sur la chaise choisie, mon sac posé par terre, j’en sors les affaires pour dessiner et écrire, puis lève le regard vers le tableau. Dessus, comme presque à chaque cours de ce que j’ai observé depuis ma rentrée, est écrit le sujet du cours d’aujourd’hui. Enfin, je pense que c’est ça. Peut-être est-ce celui du cours précédent que le professeur a oublié d’effacer ? Non, je ne pense pas. Ça serait étrange pour un adulte d’oublier de se préparer. Quoi qu’il en soit, c’est un sujet intéressant je pense. Utile également, on peut avoir un jour ou l’autre besoin de soigner quelqu’un d’un poison quelconque, même si je n’aimerais pas que ça m’arrive.

Lorsque tout le monde est installé, le professeur prend la parole, j’aime bien son nom d’ailleurs c’est joli et rigolo à prononcer. Mais il faut rester concentré, alors j’écoute, les yeux posés sur celui qui parle pour ne pas être distraite. Il commence par du blabla pas vraiment en rapport avec le cours, mais c’est un blabla qui se veut, je pense, gentil. Et après un petit silence, vient le sujet. Ah, ce qui est écrit sur le tableau est bien pour nous. C’est chouette ! Je note donc le nom de la leçon sur le parchemin posé sur la table, à l’écoute d’une question dont je connaîtrais une réponse. J’aime pas trop la théorie en cours de potion, car il est rarement question de couleur dans cette partie. Je préfère la pratique, même si je ne suis pas très forte. Surtout distraite par les couleurs en fait, mais il ne faut pas le dire. La seule question qui vient de la part du professeur est ce qu’on sait du type des potions aujourd’hui étudiées, une question à laquelle je ne peux pas répondre sinon un rien complètement inutile. En vrai, je comprends pas ce qu’il veut dire. Tout est dit dans le nom… C’est une potion qui soigne des poisons. Donc je me contente d’écouter, comme toujours parce que de toute façon même si j’avais une idée je ne l’aurai certainement pas dit. C’est donc un élève qui prend la parole en premier, une réponse logique vu le nom de la potion. Et puis c’est la Grande qui était arrivée avant moi, elle parle de facilité, de licorne, de sombral. C’est quoi un sombral ? Là n’est pas le sujet. Alors j’écoute encore, et je note les mots importants, pour la bibliothèque plus tard.
Gabriel Michaels
Gabriel Michaels
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Gabriel Michaels, le  Lun 13 Jan 2020 - 1:01



Spoiler:
 

Nouveau cours : potion. En soit, j’aimais l’idée, des marmites –chaudrons-, des ingrédients bizarres qu’on ne trouvait pas dans la cuisine de tout le monde, la possibilité de faire des choses amusantes et surtout plein de fumée. Il ne m’en fallait pas plus pour apprécier la matière même si les relents d’art culinaires ne pouvaient pas s’empêcher d’entourer cette matière. Au moins, continuer à effectuer des choses « normales » dans un train train « normal » pouvait faire penser à autre chose. Si je ne connaissais pas jade, la fille qui avait décidé de ne plus être, elle restait de ma maison, et avait été une de mes préfètes. Dur de faire l’impasse sur son choix étonnant, quoi que puisse avoir été les éléments déclencheurs, je ne comprenais pas et espérais qu’elle pouvait au moins revenir en fantome pour pourrir la vie de ceux qui l’avaient poussé à disparaitre. En plus, comme ca Mimi ne serait pas seule.

Cookie dans la bouche, la tignasse aplatie sur la tête, le retard n’était pas au rendez-vous et c’était avec un large choix de place que j’arrivais. Tout devant, ou tout derrière, trop d’options à mon gout, je saluais donc l’enseignant dans un premier temps. « Bonjour Monsieur ! ». Monsieur qui ? J’avais pas regardé les noms sur la liste fournie en début d’années, du coup, je m’arrêtais rappell au conventionnel « monsieur » et prenais une place isolée des trois autres élèves déjà présents. Un serpentard qui n’avait pas la tête d’un élève qui méritait une fleche dans le ventre –quoi que celui qui s’en était prise n’avait pas nécessairement la tête pour non plus..- et… une préfète, à en juger par son badge, puis une mome de chez Serdaigle, mais pas Maelan. Là, je préférais laisser la place et me mettre en milieu de salle.

L’enseignant rappelais qu’en cas de besoin important sa porte et sa volière était ouverte. Je grimacais un peu. Important c’était quoi pour lui ? Pour les gamines de mon orphelinat perdre leur doudou était super important, mais lui il trouvait ca comment. En plus, quand bien même l’offre était dans l’air de l’ambiance, a quel moment on en venait à vouloir se confier à un adulte parfaitement inconnu ? Je me grattais le menton en me demandant quand et comment on arrive à choisir un prof comme confident. Je ne voyais pas… mais le prof ne s’attarda pas, il expliquait le but des cours : antidote. Pas marrant mais utile certes.

Premiere question à quoi ça sert : bah…. A neutraliser des poisons courants comme il l’avait dit et comme les deux autres le précisait aussi. Du coup, bah je n’allais pas dire pareil, d’ailleurs la gamine des bleus gardais le silence aussi, surement pour pas radoter. Je levais la main quand même. « Bah on estime surement que ca permet de guerir de toutes les afflictions qu’on a dans le livre de potions, et que du coup, à la limite, on a plus vite fait d’avoir acheté quelques fioles pour les mettre dans la trousse à pharmacie. Enfin, j’veux dire que si les ingrédients sont compliqué à trouver cet antidode doit pas etre aussi simple que ca » Et en cas d'urgence autant les avoir acheté pour le coup
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Benedict Adams, le  Lun 13 Jan 2020 - 6:52

Le saviez-vous, une élève a été retrouvée morte, paraît qu'elle s'est suicidée ! C'était l'ancienne préfète des Poufsouffles apparemment. Décidément, les Poufsouffles, ils sont bizarres. Entre celui qui oublie qu'il n'est plus préfet et ose mal me parler en cours et celle qui n'est plus préfète et en meurt, faudrait peut-être arrêter de nommer des Poufsouffles préfets, histoire de pallier directement à tous les problèmes qu'ils causent. En tous cas, la nouvelle m'a bien peu touché, au contraire, je vois là la plus belle des opportunités ! Quelles meilleures histoires à raconter, que des histoires vraies romancées ? Je dois absolument en savoir plus sur ce qu'il s'est passé pour ensuite pouvoir ajouter le suicide de l'ex-préfète à ma liste de contes.

En attendant, me voilà en cours de potions. Le prof nous fait tout un speech concernant le fait qu'on peut lui parler si on a besoin, blablabla. C'est dommage, c'est un cours que j'aime bien, mais il est en train de remplir le tout de bons sentiments écoeurants. C'est que ça n'a aucun rapport avec moi et ma perfection, alors c'est forcément inutile comme discours. Encore, si c'est moi qui avait été retrouvé mort dans mon dortoir, je dis pas, les gens seraient en état de choc. Mais là... Vraiment, je ne saisis pas.

Bref, une fois installé, le cours commence aussitôt. On va parler de l'antidote aux poisons courants. C'est franchement pas la potion la plus passionnante du programme, mais puisqu'il faut passer par là... Je connais déjà la majorité de ses ingrédients, et la façon de la confectionner. C'est que j'aime vraiment bien les potions, mélanger des trucs entre eux selon leurs caractéristiques, pour ressortir un truc encore mieux... C'est passionnant. Et si certains balancent des généralités comme "l'antidote aux poisons courants, c'est un antidote pour les poisons les plus courants", d'autres essaient d'aller un peu plus loin, comme la préfète de ma maison. Ce qu'elle dit n'est pas bête, mais il y a quelque chose à reprendre.

Cependant, je n'ai pas le temps d'ouvrir la bouche qu'un Poufsouffle prend la parole pour... Ne rien dire. Ouais, ce qu'il dit ne sert à rien. C'est pas parce que les ingrédients sont compliqués à trouver que la potion n'est pas simple à réaliser... Elle demande simplement de savoir où chercher lesdits ingrédients. Bref, je préfère ne pas relever ce qu'il a dit, ce serait gâcher ma perfection que de m'y abaisser. Peut-être que, finalement, le problème, ce n'est pas que les préfets Poufsouffles, mais bien la maison dans sa globalité. En tous cas c'est ce qu'il en ressort...

- Certains ingrédients sont difficiles à trouver, la corne de licorne en fait bien partie. Mais il n'y a pas de crin de Sombral dans cette potion, simplement un bézoard. Et ça, c'est rare aussi. Et c'est ce qui donne la majorité des propriétés qui luttent contre les poisons de la potion, puisque cette pierre est déjà un antidote à la base.


Ecoutez donc ma voix, la voix de la sagesse et de la raison, la voix qui sait, et qui daigne vous éclairer de son savoir lumineux. Vous avez de la chance, j'aime partager mes connaissances. Pas évident de trouver mon côté Serdaigle, mais il va avec mon côté prétentieux : je suis parfait, alors autant aider ceux qui ne le sont pas.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Riley Callaghan, le  Lun 13 Jan 2020 - 9:38

« Potions
Antidotes aux Poisons Courants
»



Saison 30
Hiver


Les couloirs grouillaient de murmures, de mines graves et de regards vivement détournés. Des Poufsouffles semblaient au bord de la crise de nerfs. Certains étaient plus choqués que concernés mais gardaient sur eux la trace de la tragédie, comme une marque d’encre permanente qui tâche la peau. C’était affligeant et déroutant, toute cette tristesse. Pas moyen de garder les idées claires plus d’une minute.

Quoi qu’il en soit, l’enquête devait suivre son cours et je laissais bien volontiers aux autres cette préoccupation. Refixant mon attention sur mes propres pas, je me dirigeai sagement vers les cachots. Ce cours semblait fait pour me tuer. Comme si être enfumés et enfermés ne suffisaient pas, il fallait encore souffrir les caprices de certains. Celui qui m’avait devancé de quelques pas, un Serdaigle (Benedict), frimait tel un boeuf qu’on avait sauvé in extremis de l’abattoir. Il prenait un certain plaisir à se lancer des fleurs et tant mieux pour lui, car il ne risquait pas d’y avoir d’autres gens prêts à l’acclamer.

Je roulai des yeux en le dépassant tandis qu’il finissait sa tirade et me faufilai habilement vers une table près du mur. J’adressai un hochement de tête au professeur pour la forme. Une fois la plupart installés, le cours débuta par... de la théorie. Bien, fort bien. Jusqu’ici, je devrais m’en sortir si je n’entrais pas trop dans des détails superflus. Cela dit, un clignement d’œil plus tard, tous s’empressaient de répondre à la question et il ne resta que les miettes. Et les miettes, je ne m’en satisfaisais pas.

Bon au moins l’honneur des Serpentards serait sauf ; un première année (Adam) irait bien ramener quelques points. Je gratte ensuite à la volée quelques bribes de réponses, sur mon parchemin. J’aime que cela soit organisé, que les titres transparaissent, que l’essentiel soit souligné, aussi je m’applique en me pinçant les lèvres et en me penchant lourdement sur le papier. Pour être honnête, j’anticipe surtout le massacre de ma pratique en mettant toute ma bonne volonté sur la théorie. Mais ça, le professeur le constaterait bien assez tôt. Dommage.
Rose Layroy
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Fourchelang


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Rose Layroy, le  Lun 13 Jan 2020 - 11:44

Une journée de plus à Poudlard. Une journée de plus à déambuler dans les couloirs. Voilà ce que c'était. Une simple journée de plus. Des murmures se faisaient pourtant entendre. Des mines plus sombres. Des regards plus vides. Il y a eu une morte il est vrai mais il ne s'agit de rien d'autre que d'une journée de plus à Poudlard pour la petite sinople. Elle ne pouvait pas s'attrister. Elle n'en avait aucune raison puisqu'elle n'avait jamais connu personnellement la décédée.

Pour elle ce n'était qu'une journée de plus à Poudlard où elle devait participer aux cours, écouter et être assidue. En cette période de l'année il fallait bien admettre qu'elle n'avait pas très envie de travailler. L'ennui et l'inintérêt s'étaient fait une place de choix dans son être. Les cours commençaient à peine qu'elle avait d'ores et déjà envie qu'ils se terminent. Oui, elle voulait passer son temps ailleurs. À faire autre chose. Des choses plus intéressantes. Des choses qui lui serviraient davantage que de savoir faire léviter une feuille ou allumer une lumière.

C'est donc comme un petit fantôme qu'elle se faufila parmi les élèves pour se rendre à son cours de potion. Le professeur Okinawa était là pour les accueillir. Il lui semblait bien jeune. Cela n'avait pas grande importance après tout. Elle aussi était jeune, ça ne déterminait en rien ses capacités. Un bonjour chuchoté à mi-mot plus tard elle s'assit à une place et s'affala à moitié sur son bureau. Pourtant l'énergie lui revint. Comme une nouvelle formule magique. Quelques mots gravés à la craie blanche. « Antidote aux poisons courants ». Une étincelle s'alluma dans les yeux de la jeune fille. Avec un serpent de compagnie cela pouvait sûrement lui être utile. Non pas que Saya pouvait lui faire du mal mais toutes deux n'avaient rien promis en ce qui concernait les autres. Mais était-elle vénéneuse ? Il faudrait qu'elle lui demande.

Les dernières minutes avant le début du cours lui semblèrent s'étendre bien plus qu'elles n'auraient dues. Toute cette attente... pour de la théorie... Argh... Vite qu'ils en soient débarrassés. Toute cette théorie ils pouvaient la trouver dans des bouquins et puis ce n'était pas avec se que répondait ses camarades qu'ils allaient vite en avoir fini.

_Je pense que cette potion, doit avoir un effet sur plusieurs types de poisons. Du moins ceux les plus fréquemment utilisés, probablement comme celui des serpents. N'ayant aucune connaissance en la matière je pense que l'antidote doit avoir un effet sur d'autres poisons mais je ne saurais dire lesquels.

*Non... Sans blague Einstein... Pourquoi à chacun des cours il y en avait un pour enfoncer des portes grandes ouvertes. Et un serpy en plus... Allez Rose. On s'était promis d'essayer d'être moins négatif et de ne pas prendre les autres pour ce qu'ils sont. Des imbéciles. On est gentille et on ne leur dit pas en plein visage. On est sociable et amicale. Mouais... Bah ils n'aident pas beaucoup hein...*. Une seconde élève prit la parole :

_Il me semble que c'est une potion rapide à faire et accessible à des débutants mais qui demande des ingrédients plus complexes à se procurer, comme une corne de licorne ou... des crins de Sombral ?

*Quelle précision incroyable ! Avec ça cette partie théorique va durée longtemps... Beaucoup trop longtemps...* La sinople en avait déjà assez entendu. Elle s'affala légèrement sur son bureau une main maintenant nonchalamment sa tête. Pour ne pas être désagréable ne rien dire était la meilleure des solutions.
Amy Jackson
Amy Jackson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Amy Jackson, le  Lun 13 Jan 2020 - 15:49

Encore un cours, parfois la jeune fille avait l'impression qu'elle passait la majeure partie de son temps à cela ce qui en considérant qu'elle se trouvait dans une école n'était vraiment pas si choquant. Au moins ce cours-ci était assez intéressant même si la maladresse pathologique d'Amy la mettait souvent dans l'embarras. Il fallait d'ailleurs qu'elle pense à racheter des fioles, en ayant malencontreusement cassées quelque unes récemment. Aussi quelle idée de lui confier du matériel fragile, s'il était un peu plus maladroite elle arriverait à se prendre les pieds dans son écharpe, ce qui malgré sa petite taille n'était pas si facile.

La matière avait beau être agréable elle n'était pas très friande de la localisation de la salle de classe. Amy était, avouons-le, un peu frileuse et elle avait toujours froid dans les cachots. Toujours. Elle le professeur poliment et adressa un signe de main amical à Rose, ravie de revoir la Serpentarde. Elle avait l'impression que cela faisait bien trop longtemps qu'elles n'avaient pas discuté et se promis d'y remédier rapidement. La Poufsouffle choisit une place près de la porte espérant glaner un peu de chaleur extérieure et sortit rapidement ses affaires, faisant par la même occasion chuter son livre. Le pauvre il n'avait rien demandé lui. Elle le ramassa juste avant que le professeur ne prenne la parole. Bon timing.

Ses paroles firent baisser le regard à Amy. Elle n'était pas amie avec Jade pas vraiment, mais elle la connaissait, la préfète avait toujours été sympathique et accueillante avec elle. Elle ne savait pas vraiment comment réagir face à cette nouvelle, c'était si soudain, si inattendu. La jeune fille secoua la tête, ne voulant pas trop penser à ce sujet maintenant, elle tenta plutôt de se concentrer sur la question du professeur. L'antidote, les potions c'est pour ça qu'elle était là.

-Bon ça risque d'être redondant mais je suppose que cette antidote doit être le passe partout des antidotes, il doit être suffisamment générique pour pouvoir soigner plusieurs poisons différents. Surement ceux qui ont une base commune.

Tobias Philaester
Tobias Philaester
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Tobias Philaester, le  Mar 14 Jan 2020 - 14:13

Potions. Nouveau professeur. Pas le temps de s'habituer à l'ancien qu'un nouveau prend déjà sa place. Elle est là la magie dans Poudlard en réalité, avant même d'avoir le temps de dire Quidditch qu'une nouvelle ribambelle de professeur prends sa place dans le corps professoral.

Les cachots, t'aime pas vraiment ça. Lugubre, pas super propres - mais pas sales non plus - mais surtout y'a pas la lumière du soleil qui traverse la pierre, c'est pas génial quoi.

Quoi qu'il en soit, tes talents de potioniste allaient être mis à l'épreuve car aussitôt rentré dans la salle, installés, le nouvel intervenant enchaînait déjà sur des questions basiques. Si dans l'assemblée quelques mains se levèrent pour répondre, d'autres se taisaient jusqu'à présent.

Non sans douter de toi au fond et surtout, ne sachant pas quoi rajouter de pertinent, tu levais la main à ton tour pour prendre la parole et indiquer au professeur Okinawa que comme tout antidote, il fallait rajouter quelques mesures d'ingrédients standards, ce fameux mélange d'herbe, commun à quasiment toutes les potions du monde magique.

Sortant de quoi noter, tu allais faire attention à chaque nouvelle réponse, prêt à en apprendre davantage sur les antidotes qui pouvaient être utiles à tout sorcier.
Morgana Wilson
Morgana Wilson
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Morgana Wilson, le  Mar 14 Jan 2020 - 17:17

Antidotes aux poisons courantsSaison 30--Hiver
L'ambiance n'était pas joyeuse à Poudlard en ce moment. J'avais entendu dire qu'une autre élève, une dénommée Jade Wilder, s'était hottée la vie. Je ne connaissais pas cette fille et je commençais à éprouver des regrets, peut être que si nous nous étions connues...J'aurais pu l'aider.

Poudlard, que je connaissais comme un lieu de paix, venait subitement de s'assombrir. Et même si ce ne serait jamais pire que chez mes grands-parents, je ne voulais pas vivre dans un endroit ou je me sentirais mal.

Je remettais mes idées en place. Aujourd'hui avait lieu le premier cours de potion du professeur Okinawa. J'étais impatiente de connaître le sujet que nous allions étudier. Je glissais dans mon sac de cours mes dernières affaires et attacha mes long cheveux roux, afin qu'ils ne puissent pas me déranger.

Je fus l'une des dernière à m'installer, je pris une place au hasard et sorti de quoi noter.

- Bonjour professeur. Dis-je suffisamment fort pour qu'il l'entende. Même si j'étais très timide, la politesse était importante à mes yeux.

Tout en lisant l'inscription j'écoutais ce que le professeur de potions avait à nous dire. Il nous rappelait que nous étions les bienvenus si nous désirions parler de quelque chose avec lui. C'était gentil, mais si j'avais un problème, je ne réussirais pas à me confier à mon professeur.

Notre leçon du jour concernerait donc "L'antidote aux poisons courants". Comme je m'intéresse naturellement aux potions depuis que je suis en première, j'ai déjà eu l'occasion de lire des livres qui mentionnaient cet antidote.

Notre professeur nous laissa la parole, afin que nous puissions dire ce que nous connaissons du sujet.

" Je pense que cette potion, doit avoir un effet sur plusieurs types de poisons. Du moins ceux les plus fréquemment utilisés, probablement comme celui des serpents. N'ayant aucune connaissance en la matière je pense que l'antidote doit avoir un effet sur d'autres poisons mais je ne saurais dire lesquel" Dit un élève Serpentard. Sa déduction était correcte, c'était une potion qui annulait l'effet des poisons.

Des compléments d'informations venaient de part et d'autres de la classe. Mais celui qui me fit le plus réagir venait d'un Serdaigle.

" Certains ingrédients sont difficiles à trouver, la corne de licorne en fait bien partie. Mais il n'y a pas de crin de Sombral dans cette potion, simplement un bézoard. Et ça, c'est rare aussi. Et c'est ce qui donne la majorité des propriétés qui luttent contre les poisons de la potion, puisque cette pierre est déjà un antidote à la base."

- De plus, ajoutais-je,les joues rouges de timidité, les Bézoards sont des pierres que l'on peut retriuver dans l'estomac des chèvres.


Voilà, j'avais osé participer au cours, et peut-être que j'ai pu aider d'autres élèves dans leurs notes. Je continuais à écouter les autres idées de mes camarades de classe en silence.

:copyright:️ DABEILLE
Sora Okinawa
Sora Okinawa
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Sora Okinawa, le  Mer 15 Jan 2020 - 19:09

Les mains se lèvent, les réponses se suivent et se ressemblent, pour la plupart. La plupart étaient des réponses triviales concernant l’effet de l’antidote et ce sur quoi il est efficace. Normal, après tout. Tu leur a demandé de dire ce qu’ils savaient, n’est-ce pas ? Cependant, certains élèves d’années supérieures en savent un peu plus. Notamment Aysha, Bénédicte, Tobias ou encore Morgana. Certaines suppositions et réflexions sont intéressantes, notamment celle de Gabriel. Tu hochais la tête à chaque fois qu’un élève parlait, en signe de compréhension. Au bout d’un moment, le sujet tournait en rond, et les réponses allaient finir par se ressembler. Tu pris donc la parole.

- Bien ! Beaucoup de choses intéressantes dans ce que vous avez tous dit. Je vais récapituler, car comme vous l’avez certainement remarqué, les réponses se suivent ressemblent.

Au niveau du principe de la potion, pas grand chose à savoir : c’est un antidote à quasiment toutes les formes de poisons communs simples, que ce soit des venins d’insectes ou autres toxines végétales communes. Attention cependant, ca ne soigne pas tout.

Pour ce qui est des ingrédients, il y a eu quelques bonnes réponses. La corne de licorne est effectivement utilisée dans la préparation de la potion, sous forme de poudre. On aura effectivement aussi besoin de bézoard et d’ingrédient standard. Mais, ce n’est pas tout. On aura aussi besoin de baies de gui ! C’est le dernier ingrédient de la potion. Pour rappel, les ingrédients, les ustensiles nécessaires et la recette sont disponible dans vos livres, mais on va lire tout ça ensemble avant de vous lancer dans la préparation de la potion.

Bien, avant de commencer à préparer votre potion, je vais vous demander un minimum de réflexion pour continuer la partie théorique, avant de conclure sur la lecture de la préparation. D’après-vous, pourquoi est-ce que je vous ai dit que tout potionniste se doit d’avoir une ou plusieurs fioles de cette potion dans son atelier ?


Tu laissas donc la parole aux élèves, les interrogeant s’ils levaient la main, et écoutant leur réactions et leurs réponses.

Informations:
 
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
En ligne
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Elida Cestero, le  Jeu 16 Jan 2020 - 16:33

Les élèves arrivent, uns à uns, ils disent bonjour mais pas tous, peut-être qu’ils sont timides, peut-être qu’ils n’ont pas de voix, peut-être qu’ils jugent ça inutile. Moi on m’a dit "c’est la politesse" alors j’ai appris à dire bonjour en entrant en cours. Pas question que l’on me prenne pour une malpolie ! Puis le cours théorique commence, les mains se lèvent, et le professeur interroge. Ce sont des réponses avec des mots étranges, presque totalement inconnus pour certains, flous pour d’autres. Mais j’écoute et j’enregistre, la partie théorique est celle où je suis le plus concentrée même si je n’aime pas trop, contrairement à la pratique qui là est magiquement magique et distrayante malheureusement. En attendant, il faut écouter, car voilà que le professeur prend la parole et se met à résumer tout ce qui a été dit. Sauf qu’il n’explique pas beaucoup mieux, et puis il ne répète pas absolument tout, alors je n’ai toujours pas réponse sur le sombral. Et il parle de poudre de corne de licorne, apparemment quelqu’un en avait déjà parlé mais je n’avais pas fait attention. Pour le coup, je l’ai entendu, et ça ne me plaît pas du tout. Pour avoir de cette poudre, il faut une corne, et pour avoir une corne, il faut aller la couper. Couper une corne à une licorne, ça ne se fait absolument pas ! En plus ça repousse pas, alors il faut vraiment être méchant pour faire ça. S’il y en a dans la potion, il n’est pas question que j’en mette, je ne coopérerais pas à un acte de méchanceté aussi grand ! Ni à n’importe quel autre acte méchant bien évidemment. Tant pis pour l’antidote, tant pis s’il ne réussit pas, pas question que je mette la poudre d’une corne d’un animal avec qui on a été méchant ainsi. Mais l’adulte parle de bézoard, et même si je ne vois pas en quoi ça va aider à contrer du poison, je suis contente d’entendre un truc que je connais, même vaguement. Donc ça me rassure un peu sur la recette de l’antidote, même si je refuse d’utiliser la poudre de corne de licorne.

Alors qu’il commence à parler de la pratique avec les ingrédients, ustensiles et recettes, le professeur parle de lire la recette, et avant de faire tout ça il semble encore vouloir nous faire attendre en nous posant une nouvelle question. Une question intéressante il faut bien dire, intrigante également, qui mérite réflexion. Une réflexion qui fait travailler le cerveau un moment, je ne suis pas en cours pour attendre que ça passe, j’ai beau ne pas aimer participer je dois, je veux, réfléchir, faire le travail dans ma tête. Faire les liens, entre potionniste et potion, ingrédients et utilisations, étrangeté et dangerosité. Puis une idée me vient, si grande et si logique à mes yeux que je lève la main. Participer est important, mais moi je ne parle que quand je le juge utile, approximativement. Et là, ça l’est. ET le professeur est gentil car il m’interroge, alors je me lance dans une explication que je veux la plus claire possible. «Un potionniste, c’est celui qui fait des potions.» Jusque là, c’est logique, rien de bien compliqué. «Donc il a forcément chez lui tout type d’ingrédients, et si ce n’est pas le cas il doit aller soit les chercher lui-même soit les acheter.» Tout aussi logique. Je souris, contente de ces pensées organisées. «Et il y a forcément des ingrédients dangereux qui peuvent empoisonner !» Et oui forcément, sinon que serait la magie si elle n’était pas accompagnée d’une pincée de danger ? «Alors il a besoin de cet antidote, au cas où il est blessé et empoisonné ! Ce serait dommage de mourir en faisant une potion.» Conclusion parfaite. C’est tout bien là… Je ne pouvais pas faire mieux. Au suivant ! J’écoute.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Riley Callaghan, le  Ven 17 Jan 2020 - 11:43

« Potions
Antidotes aux Poisons Courants
»



Saison 30
Hiver


Les minutes passent, faisant briller certains cerveaux plus que d’autres, et se ressemblent. Les potions ça craint. C’était toujours pareil, fallait lire une recette de six pages, s’y conformer à la lettre sous peine de se retrouver avec un troisième sein ou une effusion de boutons sur le visage - si ce n’est pas pire que ça -, puis fallait aussi faire gaffe que personne ne vienne y ajouter son grain de sel, histoire de tout faire capoter. Bref, trop d’attention et d’intérêt pour une boisson qu’on aura tôt fait de rejeter naturellement. Après, je m’y trompais peut-être, il y en a que ça amusait, même si je ne comprenais pas toujours comment c’était possible.

Quoi qu’il en soit, j’écoutais silencieusement les réponses apportées par les autres élèves. J’avais tellement de choses à dire et pourtant si peu me semblaient pertinentes. Si ça n’avait tenu qu’à moi, j’aurais détaillé chaque ingrédient. Mais qui ça pouvait intéresser de savoir que le bézoard était un amas de déchets végétaux, que la chèvre malgré ses ruminations ne parvenait pas à éliminer, et qui de fait, demeurait dans l’une des quatre poches de son estomac ? Vraiment, personne. On se fichait bien de son origine, tant qu’au bout du compte ça pouvait sauver une vie.

L’art du détail échappait à certains et quelques part, c’était tant mieux pour eux. Je crois que je gagnerais en place dans mon cerveau si j’oubliais toutes les informations inutiles de ma mémoire. Malheureusement, ce qui y est entré n’en sortira plus.

Je dardais néanmoins du regard le potionniste, comme il s’était appliqué à le dire, la mine dubitative. Sa prochaine question était moins sujette à divagations, ce qui contre toute attente me fit lever la main.

- C’est un peu le B.a-B.a de ce mec. S’il est reconnu comme potionniste et qu’un homme sur le point de rejeter ses viscères se présente à lui, ce serait vachement co... le comble qu’il n’ait pas cette potion. Car même s’il doit exister des potions dont les effets s’installent avec le temps, la plupart du temps leur action est immédiate. Donc pas le temps de sortir tout son attirail de potionniste pour fabriquer en hâte un antidote.
Elaia Walter
Elaia Walter
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Elaia Walter, le  Hier à 16:29

Potion : Antidotes aux poisons courants

TOU DOUM, TOU DOUM, la main d'Elaia s’aplatit brutalement sur son réveil qu'elle éteignit, agacée. Mais cet énervement se dissipa vite lorsqu'elle se souvint que son cours de sortilège commençait ce matin. Toute excitée, elle s'habilla à la vitesse de la lumière et se dirigea vers la grande salle où elle prit un déjeuner en vitesse et se rendit vers sa salle de cours. Pas mal d'élève étaient déjà arrivés. Elle salua son professeur et alla s'asseoir à une des tables disponibles. La fillette avait hâte de commencer, les sortilèges faisant parti de ses matières préférées. Elle sortit ses affaires et se concentra sur le cours. Il portait sur "l'antidote aux poisons courants". Le professeur posa une question et les élèves enchaînaient les réponses, si bien que la lionne ne put placer un mot.

Le cours continua avec une nouvelle question d'autant plus intéressante, et Elaia ne savait plus où donner de la tête, captivée par ce qu'il se passait autours d'elle. Cette fois- ci, la question était "Pourquoi est ce que tout potionniste se doit d'avoir une ou plusieurs fioles de cette potion dans son atelier". Les réponses ne se firent pas attendre et la fillette leva une main timide tout en écoutant ses camarades, qui, eux non plus ne manquaient pas d'idées.

Le professeur interrogea la fillette et elle prit sa voix la plus sérieuse, même si elle était très intimidée.

- Je pense que c'est nécessaire, car si il tombe sur quelqu'un de mal intentionné qui essaie de l’empoissonner, un peu de cette potion et c'est réglé, mais si il ne l'a pas, ça peut vite dégénérer. Et puis même, si un jour il fait une potion et qu'il la rate sans en avoir conscience, et qu' il la boit, il peut quasiment tout de suite annuler ses effets, alors que si il ne possède pas cette potion, il a de fortes chances de mourir ou d'avoir de graves séquelles.

La lionne tourna la tête histoire de vérifier si elle n'avait pas dit de bêtises ou de choses inappropriées. S'étant assurée que ce n'était pas le cas, elle décida de commencer à prendre des notes et de se concentrer sur le cours. C'était le premier, et il ne faudrait pas faire mauvaise impression.
Contenu sponsorisé

Cours n°1 - Antidote aux poisons courants Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Cours n°1 - Antidote aux poisons courants


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.