AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -20%
Multiprise Electraline 8 prises avec interrupteur et ...
Voir le deal
9.59 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 3 sur 4
Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Lilith A. Strix
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle

Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Lilith A. Strix, le  Dim 26 Jan - 22:21

◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►

C'est en toute logique que le professeur répondit aux questionnements des apprentis sorciers. Cependant,toi, la môme de onze balais, n'étais pas vraiment convaincue de la deuxième réponse. Si le professeur entendait "effets secondaires" comme vomissements, convulsions ou empoissonnement, toi tu entendais par là des effets secondaires plus.. physiques. Des effets secondaires comme la métamorphose ou des effets disparates. Parce que oui, certaines potions avaient des effets disparates si elles étaient mal préparées. Enfin, de ce que tu avais pu lire avant ce premier cours de potion. La réponse quant aux particularité du Dictame était plus complète toutefois que ce qu'avait pu te dire le Guide-Caméléon. Certes, il avait un métier différent mais ils avait l'air de bien s'y connaître en botanique. Assez pour lui parler des effets curatifs de son essence. Ce qui était énorme pour toi, petite entrante dans ce monde dont tu ne connaissais encore rien. Les différentes réponses furent données, une par une, puis, enfin, M. Okinawa déclara l'ouverture de la mise en pratique. Si tu n'avais jamais été très angoissée par les potions, voilà qu'une nouvelle bulle d'air enfla dans ton ventre, espaçant tes organes aux quatre coins de ton tronc humain. Une autre poussa au bord de l’œsophage, s'étirant sur toute la base de ta mâchoire jusqu'aux oreilles. Soulignant la ligne de pli entre la tête et le cou. Désagréable sensation.


◄►☼◄►☼◄►☼◄►



Là voilà, maintenant, le pilon et le mortier en face de toi, les ingrédients sur le côté, le chaudron trônant sur la table, étincelant d'une couleur bronze brunâtre. Ta main droite tenait le parchemin sur lequel tu avais noté toutes les étapes de la préparation. En encre rouge, tu avais pris soin de souligner la préparation des ingrédients pour ne pas perdre de temps. La première étape était donc de broyez le premier ingrédient. Le béozard. "Qu'est ce qu'est un béozard ?". Tu ouvris ton livre en cherchant l'illustration et remarqua un ingrédient qui ressemblait à une pierre. "Corps étranger.... estomac d'un animal...". Tu t'empressas de regarder tes voisins. Ils avaient tous machinalement pris la petite pierre pour la broyer. Suivant leur exemple puisque le livre te l'indiquait également.

Un. Mortier, Pilon... toc toc toc toc toc.... l'écraser délicatement contre la parois arrondie du mortier... jusqu'à ce qu'une fine poudre en ressort. C'était fait. Deux. Mesurer la poudre... Ssssshhhh... comme du sable dans un sablier. C'était beau mais fallait compter. 1. 2. 3. 4.....Hop. Potion. Trois. Doser les ingrédients. Petits bols d'ingrédients. Hop mesure.... et Hop. 1 et 2... potion. Quatre. Crépite crépite petit feu... Petite flamme danse autour du fessier du chaudron. Seconde 1, Seconde 2, Seconde 3, Seconde 4, Seconde 5. Cinq. Baguette. Ting Ting au-dessus du chaudron.

Maintenant... bah y'avait plus qu'à attendre. Alors tu t'assieds, les iris azurés concentrés sur la mixture qui chauffait, bouillonnait. C'était marrant les petites bulles plus ou moins colorées. Il restait un peu de poudre de Béozard... et si tu la gardais pour tes petites expériences ? C'était une bonne idée. C'était peut-être une autre forme de clé pour connaître ce petit monde magique. Ta mains dans la petite poche, une petite pincées, deux pincées, trois pincées.... pas assez, mais suffisant pour une expérience a petite échelle. Si le dictame n'était pas dans la potion, le béozard devait être l'anti-poison principal non ?


◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►


Dernière édition par Lilith A. Strix le Dim 26 Jan - 22:22, édité 1 fois
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Benedict Adams, le  Dim 26 Jan - 22:21

Le cours continue, mais j'écoute à peine. Les réponses de mes camarades sont bien peu intéressantes, d'autant plus que Vanille est assise à côté de moi. J'ai envie de montrer à tout le monde qu'elle est à moi, pour que les autres me jalousent encore plus. Il faut voir comme elle m'admire, c'est pas donné à tout le monde. En plus, elle est plutôt jolie, ce qui ne retire rien à l'intérêt de notre relation. J'ai répondu à ses salutations avec un grand sourire, mais on a même pas pu parler davantage, cela aurait dérangé le cours.

A la place, je me contente d'écrire deux trois mots sur un parchemin, des notes rapides, qui me serviront pour devenir un immense potionniste plus tard. Mais ce cours est plutôt long je trouve. Le prof parle beaucoup, pour pas grand chose. J'ai hâte de passer à la pratique, d'autant plus que j'en ai assez de rester assis bien sagement et en silence, ce n'est vraiment pas mon truc. Enfin, le début de la pratique est lancé ! Je jette un oeil à Vanille, elle semble savoir ce qu'elle fait. Tant mieux, je n'aurais pas besoin de lui expliquer. Y'a une fille qui balance son bézoard à ses pieds. Ok, c'est bizarre. Je lance un regard blasé à Vanille, comme pour lui dire de ne pas y prêter attention.

Alors je me mets au travail à mon tour, écrasant le bézoard en une poudre fine dans mon mortier avant d'en ajouter quatre mesures à la potion. Puis deux mesures d'ingrédient standard, et je mets le chaudron à chauffer moyennement pendant cinq secondes. Et j'agite ma baguette au-dessus. Et voilà, plus qu'à laisser bouillonner. C'est donc le moment parfait pour discuter, pas vrai ? Je me tourne vers Vanille avec un petit sourire.

- Je crois que tout cela est un peu trop facile pour nous, j'aimerais apprendre à faire un Elixir d'Euphorie moi, pour rendre tous les gens de cette classe un peu plus... Intéressants.

C'est que je m'ennuie sec.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Invité, le  Mar 28 Jan - 1:16

Si la plupart des élèves s’en sortent bien, ce n’est pas le cas de tout le monde. Tu portas une attention toute particulière sur les quelques élèves de première année qui assistaient à ton cours. La première, Elida, n’a pas de chaudron. C’est avec un regard chaleureux que tu lui réponds.

- Pas de soucis, tiens.

D’un coup de baguette, tu ouvres une armoire située au fond de la pièce. Dans cette armoire, on pouvait distinguer des manuels de potions, des chaudrons en étain, et autre dispositifs et ustensiles inconnus des élèves. Du moins, pour l’instant. D’un coup de baguette, tu fais gracieusement voler le chaudron jusqu’à la table de l’élève.

- Voilà pour toi ! Bon courage, et n’hésites pas si tu as besoin.

Tu continues donc ton tour des tables, afin de surveiller les potionnistes en herbe. Un autre premier année, Adam, avait des soucis. Lorsqu’il t’appelle, tu t’approches de lui. Visiblement, le jeune serpentard a du mal avec les doses de bézoard, et a visiblement oublié l’ingrédient standard. Observant la potion, tu gardes ton sourire, et lui explique.

- Hm… De ce que je vois, il y a effectivement trop de bézoard, et pas d’ingrédient standard. Vu que cette partie de la préparation est rapide et simple, je te propose de recommencer, qu’en dis-tu ?

Si le jeune homme était d’accord, tu lancerais un Evanesco sur sa potion pour qu’il puisse recommencer. Il n’allait pas avoir assez de bézoard, c’était certain. Heureusement, tu en avais récupéré quelques un en plus depuis la réserve, pour ce genre de situations.

- Accio Bézoard. prononcerais-tu, en pointant ton bureau.

Un nouvel exemplaire de la petite pierre volerait rapidement jusqu’à toi, et tu le déposerait sur le bureau du jeune serpentard. S’il n’était pas d’accord pour recommencer, tu n’en ferait rien, et le laisserait continuer. Avant de repartir, tu lui donne un conseil.

- Fais bien attention aux étapes sur le livre, tout est important. Ça t’aidera d’y faire bien attention. N’hésites pas à relire la recette pendant la préparation aussi, si jamais tu as le temps, bien sur.

Tu repars donc, à l’assaut d’autres tables, afin d’observer et de vérifier si tout le monde est bon, si personne n’a besoin d’aide. Tu vois Elida qui panique, à chercher sa baguette, et qui finit par… agiter son doigt à la place de sa baguette ? Tu retiens un rire, et t’approche rapidement pour le faire toi-même. Tu décris quelques cercles au dessus du chaudron, rapidement.

- Fais bien attention à toujours avoir ta baguette sur toi, même en potion. Ca te sera utile partout. prononças-tu, sur un ton bienveillant.

Voyant que tout le monde finit par passer à autre chose, tu reviens devant tout le monde, et reprend la parole.

- Bien ! Je vois que vous vous en sortez tous avec plus ou moins de brio. Maintenant que vous avez terminé la première étape, vous allez pouvoir attendre quarante longues minutes. Mais, on est en cours de potions, n’est-ce pas ? Vous avez 40 minutes devant, vous, donc autant qu’elles servent à quelque chose ! C’est pour cela que je vous propose d’utiliser ce temps pour réaliser une seconde potion : la potion Anti-Abandon.

Qu’est-ce donc que cette potion ? C’est une potion appliquée sur un grand tissu, comme un plaid ou une couverture, ou sur une peluche ou un oreiller, et qui va permettre de diffuser une douce chaleur magique au contact de quelqu’un. C’est une potion intéressante à préparer puisque assez différente de ce que l’on a l’habitude de faire. Et puis, ca peut mieux vous faire dormir ! Pour les intéressés, venez directement me demandez les ingrédients. La recette est dans vos livres.

Bien que je ne vous impose pas la création de cette potion, gardez en tête que la faire rapportera des points pour votre maison. Et gardez toujours un oeil sur l’heure et sur le chaudron ! Ne laissez pas votre antidote bouillir trop longtemps ! L’horloge au dessus du tableau est là pour vous aiguiller, si vous n’avez pas amené de quoi compter le temps autrement.


Sur ce, tu te dirigeas vers ton bureau, là où tu avais stocké les quelques ingrédients nécessaires à la réalisation de la potion anti-abandon.

Informations:
 
Morgana Wilson
Morgana Wilson
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Morgana Wilson, le  Mar 28 Jan - 11:49

Antidotes aux poisons courantsSaison 30--Hiver

Cela devait faire 5 minutes que ma potion chauffait, il restait 35 minutes à attendre, j'observais l'activités autour de moi. Le professeur Okinawa passait à travers les élèves, en répondant à leurs demande, en conservant un sourire qui se voulait, selon moi, chaleureux.

Nous reçûmes une autre consigne, cette fois-ci, pour un exercice facultatif qui nous permettrais de peut être gagner des points pour notre maison. La motivation était double, alors, dès que le professeur eût terminer de nous donner les consignes, je pris la page nécessaire pour préparer la potion. Je m'avança vers le bureau, ou le professeur disposait les ingrédients pour effectuer notre potion. Cependant, je ne voyais pas de chaudron...

- Professeur... Dis-je gênée. Je n'ai pas pensé à prendre mon deuxième chaudron, puis-je vous en emprunter un ? Mes joues s'étaient légèrement colorée, mais pas de quoi se faire de fausses idées.

Il était vrai que quand j'étais plus jeune, mes joues s'empourpraient si vite, que même mes professeurs ne comprenaient pas ce qu'il m'arrivait. Les autres élèves, quant à eux, riaient. Comment leur en vouloir? J'étais si timide que ça en était maladif.

Après avoir récupéré le matériels qui m'était nécessaires, je repris ma place et suivi avec précision la recette. Il fallait toujours lire une recette une fois complètement avant de la réaliser, pour ne pas avoir de mauvaise surprise, comme en cuisine en fait.

1.Laisser les poils de chat tremper dans le lait pendant 10 minutes.
2.Porter l’eau à ébullition.
3.Tremper les fleurs de millepertuis dans le chaudron, puis les ressortir.
4.Lancer un Glacio pour enfermer les feuilles de millepertuis dans une mince protection de glace.
5.Découper en dés les tubercules de Zamioculcas et verser la moitié dans le chaudron.
6.Y ajouter le lait et les poils de chat.
7.Écouler la fin des tubercules dans l’eau bouillante.
8.Terminer avec le millepertuis gelé.


Ici, le procédé restait simple, mais il fallait être méthodique, pour ne pas se laisser dépasser par le temps. Le plan de travail clair et propre, mon autre potion toujours dans mon champ de vision, je pouvais commencer.

Les quantités que j'avais prises étaient à chaque fois exactes pour ne pas perdre de temps à mesurer les ingrédients deux fois.

Les premières étapes de la potion s’enchaînèrent sans difficultés, je lança un Glacio et repris le cours de ma potion après un soupir pour évacuer mon stress.

En faisant tomber la deuxième moitié des tubercules, je me pris une éjection d'eau bouillante, je serra les dents et pris sur moi, afin de terminer ma seconde potion, avant de reporter mon attention sur la première, dont la cuisson touchait à sa fin.

Je coupa le feu au bout des 40 minutes réglementées, j'avais donné le meilleur de moi pour les deux confections du jour. Mais je me disais secrètement que la potion Anti-Abandon pouvait m'être plus utile pour le moment. Je trouvais que son nom lui allait bien, elle était idéale pour les personnes dont le sentiment d'abandon était puissant.

Le sentiment d'abandon est une émotion difficile à gérer, car même si nous en prenons conscience (ce qui est déjà difficile), il s'avère qu'il faut le "soigner". Ici, cette potion apaisera certainement la personne en souffrant mais pour qu'elle se soigne c'est à elle de travailler sur son "problème". J'aimais de plus en plus ce cours !!


:copyright:️ DABEILLE
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Elida Cestero, le  Jeu 30 Jan - 17:32

L.A. professeur

C’est avec sa baguette que le professeur m’amène un chaudron, c’est rigolo, surtout étonnant, parce que la magie est étonnante. Sans bouger, pouf ! Le chaudron arrive. Pour certains ça peut paraître logique ou habituel, mais à la maison quand on veut aller chercher une casserole on se lève et on se bouge. Oui une casserole pour cuisiner plutôt qu’un chaudron, on ne vit plus au Moyen-Âge nous. Enfin bon, les sorciers sont étranges mais il ne faut pas juger, et puis ça change des habitudes c’est pas plus mal. Je remercie l’adulte d’un sourire timide et poli tandis qu’il me souhaite du courage et me dit de ne pas hésiter à l’appeler. Ça a l’air super compliqué cette potion pour qu’il dise tout ça… Dans ma tête je refuse ces paroles qui se veulent gentilles, même si je ne dis rien, me concentrant sur le travail. Demander de l’aide ? Parler ? Jamais ! C’est d’ailleurs ce qui me fait agiter le doigt au-dessus de mon chaudron lorsque je lis la dernière consigne de la recette. Ma baguette… Je ne l’ai pas prise. J’espère qu’un geste du doigt suffira, mais le professeur me voit et vient lui-même faire quelques ronds rapides au-dessus du chaudron, et si un instant je m’inquiète à l’idée de me faire gronder, je suis vite rassurée lorsqu’il me conseille bien gentiment de penser à prendre ma baguette à chaque cours. Je hoche la tête, promis j’y penserais la prochaine fois.

En attendant je commence mon dessin sans vraiment penser au temps qui va passer, les autres élèves semblent terminer cette première étape petit à petit et l’adulte a apparemment prévu quelque chose en attendant. Oh chouette ! Je délaisse rapidement mon début de tracé pour écouter attentivement le professeur qui propose une nouvelle potion facultative à faire mais intéressante d’après le professeur. Normal, faire des potions c’est intéressant. Mais… Il y a besoin de la baguette ? Parce que je ne l’ai pas. Le monsieur nous conseille de penser à regarder l’heure, alors je fais un effort pour lire l’heure sur l’horloge de la salle avant d’y ajouter quarante minutes afin de savoir à quelle heure retourner sur cette première potion, puis j’ouvre mon livre pour regarder la potion proposée. Trois poils de chat, ça commence bien. Trois poils de chats par élève, imaginez un peu la tête de l’animal à qui on aura retiré tous ces poils ! Ça repousse, mais quand même… Non, il ne faut pas y penser, lire le reste à la place. Bon, la suite n’est pas très compliquée, allumer un feu je sais faire (merci les allumettes), tremper les fleurs dans l’eau aussi. Par contre, Glacio ? Le lancer ? Ça doit être un sort, sinon je ne vois pas ce que c’est. Est-ce que le professeur pourrait le faire pour moi ? Je ne suis pas contre faire une deuxième potion, même si je dors bien la nuit, mais déjà je n’ai pas ma baguette et surtout, je ne sais pas faire ce Glacio. À part ça, tout m’a l’air faisable. Si le professeur accepte de me prêter un autre chaudron, je n’en avais pas et il n’est pas venu tout seul, et aussi de faire le Glacio.

Alors je me lève, comme une grande Gryffondor l’a fait un peu plus tôt, et je vais devant le bureau pour demander le plus poliment possible «Je voudrais bien faire la potion monsieur, mais je n’ai toujours pas de chaudron, et je ne sais pas ce que c’est que lancer un Glacio. Est-ce que… Vous pourriez m’aider pour ça ? S’il vous plaît ?» Je n’aime pas demander de l’aide, mais là c’est obligé, je n’y arriverais pas. Et heureusement il accepte, alors je repars avec les ingrédients qu’il faut et un chaudron. De retour à la table, je pose tout avec précaution, c’est beaucoup de choses à porter mais heureusement rien ne se casse. Puis je relis la recette, et c’est partit ! Il faut se concentrer. Mesurer 9cL de lait correctement, regarder l’heure, et y mettre les trois poils de chat. Pendant dix minutes, on peut faire quelques trucs, comme allumer le feu pour que l’eau dans le chaudron chauffe et petit à petit se mette à bouillir. Les dix minutes de baignade pour les poils de chats arrivent avant les glougloutages de l’eau, et ne sachant pas trop quoi faire de ces poils alors que rien n’est prêt je finis par les sortir et les poser sur la table, en attendant. Et puis l’eau boue, fort, et je prends les fleurs au nom un peu compliqué et les fais nager un peu dans l’eau. Ça doit les brûler les pauvres ! Elles sont gentilles, elles ne crient pas, je n’aurais pas aimé ça. Je lève rapidement la main pour demander au professeur lorsque celui-ci me voit et vient devant ma table «Ce serait pour geler…» Un regard vers la recette et je désigne les plantes que je tiens à la main et qui viennent juste de sortir du chaudron : «Ces fleurs s’il vous plaît.» Je souris, timide, tandis qu’il lance le fameux Glacio et que les feuilles gèlent. Woua ! C’est trop magique, trop beau. J’espère qu’on apprendra bientôt ce sort s’il est très utilisé en cours de potion. «Merci !» Je pose tout ça sur la table puis repars vers la recette, qui dit de couper en dés les tubercules d’une plante au nom compliqué une nouvelle fois. Alors il faut s’appliquer, j’essaie de les faire tous de la même taille sinon ça pourrait faire rater ma potion. Une fois que c’est fait, je fais deux tas que j’espère de tailles égales, et j’en verse un dans l’eau chaude du chaudron. Ensuite… Le lait et les poils de chat ! Je remets ces trois derniers dans le lait, ça colle un peu comme c’est mouillé, et verse le tout dans le chaudron. C’est vraiment étrange l’idée que ce mélange va devenir une potion intéressante. Avant-dernière partie : les autres dés de tubercule ! Je les mets dans le chaudron, rapidement suivis par les plantes gelées qui vont dégeler dans l’eau. Donc tout ça… Ça fait une potion ? Vraiment étrange.

Un regard vers l’horloge, et je souris. C’est bientôt l’heure !
Gabriel Michaels
Gabriel Michaels
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Gabriel Michaels, le  Dim 2 Fév - 7:56

Faire quelque chose de nos 40 minutes à attendre ? bah, attendre c’était déjà faire quelque chose non ? Je relevais le nez, et écoutait à quoi servait cette potion d’anti abandon. Contrairement à ce que son nom pouvait vouloir dire, ce n’était juste qu’une manière de transformer n’importe quoi en bouillote longue durée. Pratique pour dormir en gros, et pour… occuper le temps. Mouai, pourquoi pas sauf que je n’avais qu’un chaudron moi, je me trimballais pas toute une quincaillerie sur moi. Profitant de la demande de deux filles, j’allais vers le placard pour en récupérer un. « Moi non plus j’en ai pas.. j’me sers » ou je dors, au choix.

Récupérant les ingrédients, je lisais rapidement ce qu’il y’avait à faire, trouvant amusant l’association poils de chat/lait et continuais, levant la tête de temps à autre quand une petite serdaigle parlait. Mettre du millepertuis, faire un glacio sur les feuilles, découper des trucs sans se couper, puis rajouter notre lait poilu. Ca semblait pas trop compliqué pour faire un doudou de secours. Pratique. Sauf que je ne possédais pas de doudou, donc… un peu inutile sur le moment mais tant pis, ca pouvait toujours servir quand je retournais pendant les vacances à l’orphelinat pour badigonner la mixture sur les ours en peluche des plus petits.

Coup d’œil à l’horloge, le temps passait assez vite au final, on allait pouvoir voir ce que tout ca donnait
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Benedict Adams, le  Dim 2 Fév - 10:46

LA Sora


Plutôt que de nous laisser attendre comme des imbéciles, le prof semble avoir prévu quelque chose pour nous. Une autre potion à concocter. Bon, ça ne sert pas à grand chose apparemment, je n'avais même jamais entendu parler de cette potion anti-abandon. Mais je pourrais offrir la mienne à Vanille pour qu'elle s'en serve lorsqu'elle est trop loin de moi. Sûr que ça lui ferait plaisir. Alors je décide de me mettre au travail en allant chercher un second chaudron, ainsi que les ingrédients nécessaires.

Je jette tout de même un oeil à l'heure, normalement, je devrais avoir le temps de terminer pile au moment où mon antidote sera prêt. Je n'ai pas intérêt à perdre du temps si je ne veux pas rater la première potion. Enfin un peu de challenge, j'aime ça. Allez, je mets directement trois poils de chat à tremper dans du lait. Dix minutes à attendre, j'en profite pour remplir le chaudron d'eau que je mets à chauffer pour qu'elle bout rapidement. Une fois que les bulles se montrent, je trempe les fleurs de millepertuis, et les ressors. Je sors ma baguette pour lancer un Glacio, mais j'obtiens à peine un peu de gel qui fond aussitôt.

Je réessaie pour le même résultat, alors je me décide à aller voir le prof pour qu'il le fasse à ma place. Je suis meilleur en potions qu'en sortilèges, j'y peux pas grand chose. Il faut choisir ses batailles dans la vie. Il s'occupe d'enfermer les fleurs dans une fine couche de glace, me permettant de continuer ma préparation après l'avoir chaleureusement remercié. Je découpe les tubercules en dés, soigneusement, avant de mettre l'équivalent de deux d'entre eux dans la préparation. J'ajoute le lait et les poils de chat, le reste des tubercules, et enfin les fleurs gelées. Normalement, j'ai terminé. J'espère que c'est réussi...

Un coup d'oeil à l'heure m'indique qu'il ne me reste qu'une ou deux minutes avant que mon antidote soit prêt. Réussi ou pas, en tous cas, ma gestion du temps était aussi parfaite que moi !
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Aysha Brayd, le  Dim 2 Fév - 13:46

La couleur était correcte. Aysha releva les yeux vers le professeur qui leur donnait les consignes suivantes. Il avait eu la bonne idée de prévoir une seconde potion à préparer durant le temps de repos de l'antidote, ce qui empêcherait la bleue de retomber dans sa profonde léthargie du jour. Elle ne connaissait pas cette potion, ce qui la surprenait, et en trouva les effets intéressants. Séduite et désireuse de ne pas s'endormir à nouveau, elle décida de se prêter à l'exercice, bien qu'il fût facultatif. Elle ouvrit son livre, parcourut la liste des ingrédients - dont certains avaient un nom à dormir dehors - et se dirigea vers le bureau du professeur pour les récupérer. Elle trouvait la composition de cette potion des plus étranges, il n'était pas courant qu'une telle préparation demande l'utilisation de poils de chat. Ni de lait, d'ailleurs. Elle avait l'impression de préparer un biberon pour on ne savait quelle créature. Cette potion avait également la particularité de ne pas devoir être bue, mais appliquée sur un tissu quelconque, ce qui la rendait plutôt originale.

La préfète retourna à sa place en jetant des coups d'oeil furtifs à l'horloge et à son antidote qui bouillonnait doucement dans son chaudron. Cela aurait été dommage de la rater alors qu'elle était tout de même le sujet principal du cours. Puis elle s'attela à la recette avec minutie. La préparation même de la recette était elle aussi étrange et peu courante. Il fallait tremper des fleurs dans de l'eau, les geler, les enlever, les remettre... Il y avait de quoi se perdre si l'on était pas tout à fait concentré... et c'est évidemment ce qu'Aysha fit, quelques secondes avant de s'en rendre compte. Elle pesta - un peu trop fort peut-être - en réalisant qu'elle venait de mettre la totalité des tubercules soigneusement coupés en dés dans son chaudron. Super. Elle voulut les récupérer tant bien que mal mais l'eau était bouillante et la plupart s'étaient déjà dissouts dans le mélange ondulant de bulles. Elle ajouta tout de même le lé, les poils de chat et les fleurs gelées, espérant au fond d'elle que la potion ne serait pas trop ratée, même si elle savait bien qu'il était impossible d'avoir un résultat convenable en se trompant ainsi dans l'ordre des étapes. Ce n'était décidemment pas son jour.

Constatant que son mélange n'avait pas la couleur attendue, et qu'il ne s'arrêtait pas de gonfler en grosses bulles alors qu'elle avait éteint le feu, la bleue se décida enfin à lever la main pour interpeller le professeur.

- Hum, je crois bien avoir fait une petite erreur et avoir mis tous mes pédoncules d'un seul coup... Je me suis un peu précipitée, je ne sais pas tellement quoi faire de ça, maintenant.

Elle désigna du doigt le liquide mouvant dont les bulles éclataient et se reformaient à l'envi. Le temps de repos de son antidote serait bientôt écoulé, et elle ne devait pas le rater à cause d'une histoire de potion anti-abandon.
Elaia Walter
Elaia Walter
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Elaia Walter, le  Dim 2 Fév - 17:30

Bon apparemment, il faut maintenant préparer une 2ème potion. Mais qui dit 2ème potion, dit 2ème chaudron, sauf que la lionne n'avait pas prévu cela. Elle se leva alors de sa chaise et s'avança d'un pas timide pour demander ce qui lui manquait. La fillette, étant plutôt timide, appréhendait la réaction de son professeur. Mais elle fût vite soulagée lorsqu'elle vit qu'elle n'était pas la seule à ne pas avoir de chaudron supplémentaire.

- Je n'ai pas pris de second chaudron, je vais en chercher un, si ça ne vous dérange pas.

Elle afficha une moue d'excuse et récupéra un chaudron et les ingrédients nécessaires à la préparation de la potion. Elle s'assit et plaqua ses cheveux en arrière, ce qu'elle faisait habituellement lorsqu'elle se concentrait. Elle mesura 9cl de lait et les versa dans son chaudron avant de saisir les poils de chat et de les faire tremper dans le lait. Il fallait maintenant attendre 10 minutes. Ne sachant pas quoi faire, la fillette saisit sa plume et gribouilla sur un papier vierge. Elle n'aimait pas les moments dans les préparations de potions où il fallait attendre. Elle préférait les préparations rapides à faire elle où elle n'avait pas à s'ennuyer de la sorte. Mais bon, jusqu'à présent ce n'était pas elle qui choisissais les potions que les élèves effectuaient en cours, il lui fallait donc respecter les temps de préparations en surveillant méticuleusement l'heure, d'autant plus que la faire pouvait rapporter des points à sa maison, un de ses objectifs principaux.

Les 10 minutes étant passées, il était maintenant temps de porter l'eau à ébullition et de tremper les feuilles de millepertuis dans le chaudron. Heureusement, il ne fallait pas attendre pour cette étape de la préparation, ce qui la ravit. Vint maintenant le moment de lancer un sortilège, ce qui était un des moments préférés de la fillette, étant passionnée par les sorts en tout genre. Elle saisit sa baguette et se concentra pour lancer le sortilège tout en regardant si les autres élèves ne la regardaient pas, auquel cas elle serait fortement déstabilisée, étant terrifiée à l'idée de rater son sort et de se ridiculiser. Mais personne ne semblait être intéressée par ce qu'elle faisait elle put alors lancer un #Glacioqu'elle estima réussit.

Elaia passa donc à l'étape suivante, mais elle dut s'y reprendre à plusieurs fois pour lire la suite de la recette. D'après le manuel, il fallait découper en dés les tubercules de zamioculcas. Faut dire qu'elle avait pas l'habitude de ce genre d'ingrédient avec un nom étrange. Mais bon, si c'est marqué.... Elle fit une moue dubitative avant d'effectuer des gestes rapides pour découper les tubercules. Elle en ajouta la moitié dans le chaudron. Est qu'est ce qu'on fait avec les autres? Ah d'accord, c'est marqué après, ah bah fallait le dire tout de suite hein. Elle suivit donc la recette et versa le reste des ingrédientsaunombizarre. Elle regarda le mélange d'un air curieux. Faut dire qu'elle n'avait pas l'habitude de faire des potions, sa mère ne voulait pas qu'elle en fasse avec elle, craignant un accident.

Elle s'arrêta là tout en vérifiant de n'avoir rien oublié dans sa potion, car la sienne avait une couleur étrange... Mais bon, peut-être que c'était normal, après tout.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Invité, le  Dim 2 Fév - 17:54

L'antidote était presque prêt. Du moins, c'est ce que tu imaginais, vu que c'est la première fois que tu le réalisais. Tu avais appris par le biais d'Elhiya qu'il était toujours agréable de pouvoir préparer un antidote en urgence plutôt que de compter sur les stocks de l'apothicaire du coin, il pouvait en effet être compliquer d'en réaliser un en pleine forêt, surtout sans chèvre.

En revanche, tu t'ennuies à fond. Heureusement que le professeur vous donne une nouvelle mission. Tu sautes sur l'occasion - manquant de renverser le contenu de ton chaudron - afin d'aller récupérer les ingrédients nécessaires à la potion anti-abandon et de récupérer un second chaudron. Forcément, t'en avais pas ramené 36 pour un seul cours.

Tu n'as jamais préparé cette concoction d'ailleurs. C'est pas vraiment quelque chose dont tu as besoin actuellement. Un besoin attentionnel pourrait être géré par Nathanaël, une tasse de thé bien chaude fournie par Elhiya ... bref, tu ne manques pas d'entourage. Pourtant, tu vas t'appliquer à la réalisation de cette seconde potion; il n'est jamais inutile d'apprendre de nouvelles choses.

Armé de ton bouquin, tu suis la recette pas à pas, oubliant complètement l'antidote qui risque d'être complètement foiré. Bien trop concentré à geler cette petite pellicule liquide sur les fleurs, tu ne prends pas garde à ce qui t'entoure.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Riley Callaghan, le  Dim 2 Fév - 18:34

« Potions
Antidotes aux Poisons Courants
»



Saison 30
Hiver


Grosse blague. Deux potions ? Vraiment ? Une ne suffisait pas ? Je suis déjà pas terrible quand il ne faut en faire qu’une, inutile que tous le constate deux fois... Fait ch*er. Si je ne bougeais pas le petit doigt, ça changerait vraiment quelque chose à ma note ? Il avait bien dit que ce n’était pas obligatoire ? Je n’avais pas rêvé ? Voilà qui est mieux. Minimum d’effort, maximum de confort.

J’envisageai une seconde, rien qu’une, de boire le lait. Soja ? Vache ? Brebis ? Qui sait, s’il ne s’agissait pas de lait de sombral. Beurk. Pas la peine de se forcer, les Serpentards retomberont toujours sur leur patte. Et puis, je ne leur dois rien, la plupart m’ignorent, c’est tout juste s’ils connaissent mon prénom. On va pas se mentir, j’étais pas de très bonne volonté, alors pendant que les autres s’acharnaient à réussir leur potion, je me contentais d’en noter la recette sur mon parchemin.

Je me fis discrète pendant quarante minutes, dessinant des chaudrons fumants sur le bas de mes pages, affutant mes plumes et posant ma tête sur la table pour sommeiller par moments. Au moins, si la classe explosait, ce serait pas de ma faute !
Rose Layroy
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Fourchelang


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Rose Layroy, le  Dim 2 Fév - 18:42

Le professeur Okinawa passait à travers les rangs et donnait des conseils à ceux qui en avaient grandement besoin. Rose ne bougeait pas et l'observait. Elle essayait de lire. De le lire. De retenir chaque détail de son visage et son corps. Ses gestes, ses mouvements. L'ennui faisait remonter en elle les vieilles habitudes. Comprendre, analyser pour pouvoir savoir à qui elle avait à faire. Ami, ennemi, simple professeur ou source de savoir utile. Utile pour elle. Pour se défendre, pour devenir plus forte. Que pourrait-il représenter pour elle ?

Et tous les autres ? Ceux qu'elle croisait dans les couloirs ? Ceux qui ne savaient pas mélanger deux ingrédients dans un chaudron ? Ceux qui comme elle s'ennuyaient ? De mauvais élèves ou avaient-ils des facilités ? Un regard et une analyse plus large étaient primordiaux.

Non, non... Ce n'était pas le moment pour ça. Elle s'était promis d'arrêter. *Allez petite fleur. Écoute le professeur. Vois ce que le monde appelle ''gentillesse''. Il semblerait qu'il en ait. Il faut que tu t'en inspires !* La petite était tellement perdue dans ses pensées qu'elle sursauta légèrement lorsqu'elle vit des élèves se lever pour aller auprès du professeur et retourner à leur place avec de nouveaux ingrédients. *Qu'est-ce que j'ai encore loupé ? Concentre-toi Rose ! Mais j'essaie de me concentrer ! Enfin, je crois... Qu'est-ce qu'ils font ?* Le plus discrètement possible, la jeune sinople se tourna derrière elle pour essayer d'observer ce que faisaient les autres. Une élève avait son livre ouvert sur une nouvelle recet... potion. *Anti-obondon... *Obondon ? C'est une créature ça ? Attends une minute. Obondon. Obonbon... Omignon... Hein ? À retenir, lire à l'envers n'est pas si facile que ça finalement... Faudra que tu t'entraînes !* Elle s'y remit une seconde fois et ce fut plus clair. *Abandon ! Aucune idée de ce que c'est mais ça paraît plus logique. Enfin, non. Ce n'est pas logique du tout mais c'est un mot existent dans le dictionnaire au moins.* Devait-elle la faire ? Allez ça passera le temps.

La petite récupéra les ingrédients et se remit au travail mais cette fois-ci elle n'était absolument pas concentrée. Elle ne fit pas attention à son ébullition et se brûla légèrement la main à cause de gouttes volantes, son glacio gela une partie de sa table puis se transforma en eau dégoulinant sur le sol de fait de la chaleur importante de son chaudron et elle était presque sûre d'avoir mis le lait et les poils de matou trop tôt dans son chaudron. Bref, un vrai bazar. Pfff... Très vite son instinct reprit le dessus. Il ne fallait pas qu'elle soit prise par le professeur face à son incompétence incroyable. Un petit #Récurvit plus tard et il n'y avait plus de trace de ses forfaits, à moi peut-être dans son chaudron. *Faite que ça ne se transforme pas en truc bizarre !*
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Vanille Fleury, le  Dim 2 Fév - 21:09



Vanille observe sa potion d'un œil critique, à côté d'elle, le jeune bleu semble partager son ennui. Il faut dire que faire un cours avec autant d'élèves d'âges différents ce ne doit pas être aisé. La jolie hoche la tête en signe d’approbation. C'est une bonne idée. Petit sourire malicieux. Certains auraient bien besoin d'être un peu décoincés.

Ils n'ont pas le temps de continuer la conversation que le professeur propose la réalisation d'une seconde potion. Le nom la fait rire. Il faut que je l’envoi à Gaëlle ! La verte se lève pour aller chercher les ingrédients nécessaires et commence la préparation. Le serdaigle a déjà entamé sa potion. Vanille patiente encore dix minutes le temps que les poils de chat trempent dans le lait. Elle en profite pour faire bouillir de l'eau avant d'y plonger les fleurs.

Son voisin est parti faire congeler ses fleurs près du professeur. Il est brillant en potion mais pas parfait en tout finalement, Vanille oublie cette image et se concentre dans un soupir. Elle gèle ses propres fleurs. Il est temps de passer au découpage des tubercules, la jeune fille s'y prend minutieusement avant de verser la moitié dans son chaudron. Parfait, ça fait pile dix minutes, les poils de chat ont assez barboté. Elle met le tout avec les tubercules et les derniers ingrédients ne tardent pas à les rejoindre.

La petite jette un œil à sa première potion. Elle se tourne vers le garçon parfait. Ça va être bon là, non ? S'il est doué en potion, autant en profiter. C'est marrant que tu fasses la potion anti-abandon toi, qui voudrait t'abandonner ? Je te manque tant que ça ? Sourire joueur.
Amy Jackson
Amy Jackson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Amy Jackson, le  Dim 2 Fév - 22:18

Nouvelle offre, deux potions pour le prix d'une aujourd'hui, moins d'attente, plus de point, comment refuser ? Amy hésita tout de même quelques instants, attendre quarante minutes ne l'enchantait pas plus que cela mais à l'idée de se remettre à travaille la paresse la submergea. Elle était bien là, assise à sa place, à observer les autres tout en griffonnant sur son carnet, mais voyant que ses camarades se prêtaient au jeu elle décida de les imiter.

La Poufsouffle se leva pour récupérer les ingrédients et fit son maximum pour rapatrier le tout jusqu'à sa table sans rien renverser. Mission presque accomplie puisque tout arriva sain et sauf ce qui n'était décidément pas gagné au début étant donné la façon dont elle les avaient empilés les uns sur les autres. Les instructions la laissèrent un peu perplexe au début, pour être honnête elle trouvait toute cette potion particulièrement étrange, de son nom jusqu'aux ingrédients qui la composaient.

Enfin, ce n'était pas le moment de discuter les instructions et la jeune fille trempa les trois poils de chat dans le lait, tout en surveillant sa première potion du coin de l’œil. Grâce à son chat qui avait décidé de faire la sieste sur sa chemise elle avait des poils de félin, au cas où quelques chose tourne mal avec cette potion. Après avoir fait fait chauffer l'eau elle fit tremper les fleurs au nom évocateur dedans et se brûla légèrement les doigts en les sortant du chaudron. Laissant échapper un juron Amy, lança un Glacio distrait qui recouvrit sa plume et le bout de sa manche en plus des feuilles. Elle profita du froid pour apaiser sa brûlure avant de commencer à découper les racines en dés approximatif. La Poufsouffle faisait de son mieux mais de manière générale ils ressemblaient plus à des rectangles et parfois même à des triangles qu'à des cubes.

Quelques dés rectangulaires, les poils de chat et le lait, le reste des racines et les fleurs glacées, furent tour à tour jetés dans le chaudron et la potion fut terminée. Dans le premier chaudron la potion semblait être presque prête mais la Poufsouffle préféra ne pas y toucher tout de suite
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Invité, le  Mar 4 Fév - 12:37

Quasiment toute la salle décide de faire la potion facultative. Parfait !Bien sûr, beaucoup n’ont pas de deuxième chaudron, et c’est normal. D’un coup de baguette, tu leur fournis ingrédients et récipient. Certains même n’arrivent pas à lancer glacio. Tu accepte de les aider avec joie. Après tout, tu es là pour les aider, n’est-ce pas ? La potion anti-abandon saurait certainement permettre à certaines personnes de se sentir moins seuls. Et ça te faisais un peu sourire. Tu aidais indirectement ceux qui le voulaient. Même si cela ne te faisait ni chaud ni froid, comme tout dans ce monde, c’était quand même bien, d’aider tes élèves. Après tout, tu es là pour ça, n’est-ce pas ?

Tu passes dans les rangs, aidant ceux dans le besoin. Un glacio par-ci, une petite aide par là, tu observes les élèves faire. Certains galèrent un peu, n’ont pas de récipient pour poser les poils de chat sortis du lait. D’autres ont l’air léthargique, sur leur table, n’ayant pas bougé le petit doigt, comme s’ils étaient dans un état second. D’autres font pas mal de bêtises, et finissent par abandonner en lançant un evanesco. Haha. Tu ne lui en tiendrait pas rigueur, de toute façon. C’est l’antidote, l’important, n’est-ce pas ? D’autres gèrent mal leur temps, et prennent plus de temps que nécessaire, notamment en dessinant pendant que les poils de chat trempent, alors qu’ils auraient pu faire les autres étapes pendant ce temps là. D’autres, au contraire, s’en sortent très bien. De façon général, aucun gros raté, seulement quelques fautes et un abandon. Paradoxal, n’est-ce pas ? Tu ne dis rien à Rose. Elle devait suffisamment être mal à l’aise comme ça, n’est-ce pas ? Tu retournes plutôt voir Aysha, qui a besoin d’aide.

- Hm… je vois… pour ça, on va faire ça comme ça.

Tu prend ta baguette et décide d’effectuer un choc thermique sur la potion. Un glacio sur le chaudron plus tard, la potion frémit comme si elle était vivante, puis s’arrête de buller et de bouger chaotiquement. Ensuite, tu dirigeas ton regard dans celui de la jeune femme, et tu lui souris en lui répondant.

- Ce n’est pas le mieux, mais au moins on évite les effet désastreux. La potion aura moins d’effet qu’une potion anti-abandon parfaitement réussie, mais elle fonctionnera quand même sans danger.

Voyant qu’il ne restait que cinq minutes avant la fin des quarantes minute de bouillonnement des chaudrons d’antidote, tu revint au milieu de la salle pour la suite.

- Bien ! Trente-cinq minutes sont passées, vous allez bientôt pouvoir passer à la suite de la recette, puis vous aurez un antidote convenable, si vous réussissez, bien sur. Mais de ce que j’ai vu, vous vous débrouillez tous plutôt bien, donc bravo à vous. Je vais vous expliquer les dernières étapes de la potion, vu que je sais que certains auront du mal à comprendre certains points, notamment les plus jeunes d’entre vous. Donc :


  1. Vous allez devoir ajouter une pincée de poudre de corne de licorne. Simple
  2. Ensuite, il faut remuer deux fois dans le sens des aiguilles d’une montre. Donc on prend de quoi remuer, comme une grande cuillère, et on fait deux tours dans le sens horaire.
  3. Pour continuer, vous prendrez deux baies de gui, que vous mettrez dans le chaudron.
  4. Maintenant, on mélange, mais cette fois-ci, deux tours dans le sens anti-horaire. Le sens inverse des aiguilles d’une montre.
  5. Finalement, agitez votre baguette au dessus du chaudron, et c’est terminé.


N’hésitez pas à me demander de l’aide pour tout et n’importe quoi ! Une fois vos potions terminées, je viendrai les voir et vous dirai si oui ou non, elles sont réussies. Vous avez normalement quelques fioles sur vous, donc vous pourrez emporter un peu de vos potions du jour avec vous si elles sont réussies. Ensuite, vous pourrez ranger, et y aller.

A vos chaudrons !


Informations:
 
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Invité, le  Mar 4 Fév - 16:58

Par chance, au moment même où tu allais retourner sur la préparation de l'antidote aux poisons courants, le professeur Okinawa faisait une nouvelle annonce, te rassurant sur le devenir de ta potion. Te laissant aller dans ta chaise, tu soufflais, marquant ta joie. Tout n'était peut-être pas perdu et finalement l'antidote allait peut-être pouvoir servir dans le futur ! La suite des conseils arrivait et tu te concentrais, dans le pire des cas tu avais toujours ton livre de potions à portée de main.

Première étape, la corne de licorne en poudre. Pas compliqué, elle a déjà cette forme là, une pincée donc. La potion se met à réagir au contact du nouvel ingrédient, sans pour autant déborder du chaudron ou prendre une couleur inhabituelle; parfait. Tu te répètes les étapes, remuer, baies, remuer autre sens. Parfait. Tu te jette sur la cuillère posée sur ton bureau, retrousse tes manches et te mets à l'attaque. Le liquide est fluide, l'ustensile est plongé à l'intérieur sans rencontrer aucun obstacle, c'est parfait pour le moment ! Les deux tours règlementaire passés, tu ajoutes maintenant les deux baies de gui. Prenant l'initiative de laisser mijoter quelques instants, tu ne te mets à remuer dans le sens anti-horaire qu'au bout d'une ou deux minutes qui te paraissent interminables.

Finalement, il faut agiter. Mince. Il y a une forme à respecter ? Une formule à répéter ? Tu n'avais pas noté cette information ... Main levé, tu appelais le professeur.

- Professeur Okinawa ? On doit agiter la baguette comment sur le chaudron ? Il y a un sens a respecter ou quelque chose à dire ? Je crois que j'ai pas noté cette information et je ne trouve rien dans mon livre ...

Bravo Tobias, tu passais déjà pour un idiot lors du premier cours. Qu'allaient en penser Nathanaël et Azénor ?
Contenu sponsorisé

Cours n°1 - Antidote aux poisons courants - Page 3 Empty
Re: Cours n°1 - Antidote aux poisons courants
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 4

 Cours n°1 - Antidote aux poisons courants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.