AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -27%
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
Voir le deal
176 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Boutique d'Animaux Magiques
Page 4 sur 11
Comptoir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005

Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Loredana Wildsmith, le  Jeu 20 Fév - 9:47

Yaya ♥

Partir en vacances tous les quatre ? En voilà une drôle d’idée à laquelle je ne m’attendais pas. Je comptais sur mon voyage de Noces une fois le mariage passé ou sur un voyage entre copines, mais entre couples ? J’aurais voulu grimacer, mais j’avais peur de la vexer. Non pas que l’envie n’y était pas, disons que les ententes n’étaient peut-être pas assez solides pour prendre le risque de partir si loin. Sans compter que rien ne pouvait confirmer le fait que cela se passerait bien entre Arty et moi. Une éternelle question qui restera sans réponse. Nous étions incapables de prévoir ce genre de cas. Je souris en écoutant Theya me raconter son magnifique Noël aux côtés de son Amoureux. Je savais à quel point elle souhaitait qu’il lui offre ces mots qu’elle attendait depuis très longtemps. Des mots que lui avait sans doute du mal à prononcer. Ayant peu de connaissances sur sa personne, il était compliqué d’émettre une conclusion. Le plus important était que la Poufsouffle était parvenue à entendre ces mots sortir de sa bouche et là était l’essentiel. Je souris intérieurement en pensant aux nombreuses différences de nos deux relations, deux couples formés au même moment. L’un se déclarait à peine leur amour tandis que l’autre parlait déjà de mariage – après de multiples rebondissements. Je suis contente alors que tout aille bien. C’était sincère. Que les animaux aillent bien aussi, c’est essentiel.

Pourtant, une fois la douceur des mots passée, je sursaute en entendant le changement brutal de ton qu’avait pris la jeune femme, la regardant avant étonnement avant d’éclater de rire. Avoue, tu adooorerais que je sois ta prof. Je prends un air faussement rêveur, m’imaginant à Poudlard dans le rôle d’un professeur. Tu serais en retenue avec moi tous les week-ends. Parfait. Un large sourire tandis que je dépose les gallions sur le comptoir. BREF, trêve de plaisanterie, je dois aller bosser moi aussi. Je tape doucement sur le comptoir pour annoncer mon départ. Donne des nouvelles ! Et ne fais rien que je ferais ! Un clin d’œil moqueur, un petit tirage de langue, suivi d’un bisou sur la joue de la jeune femme. J’embarque les articles qui allaient faire deux heureusement puis quitte la boutique, direction l’Allée des Embrumes.
Départ de Lore, merci ♥
Ethan Turner
Ethan Turner
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Ethan Turner, le  Jeu 20 Fév - 10:18

Lara Wind


La jeune femme semblait être partie sur une autre planète pendant quelques instants, te donnant le temps nécessaire pour te mettre un peu plus en confiance, à observer les différents spécimens de chouettes épervières disponibles. La sélection d'animaux était vraiment impressionnante, et tu te demandais comment la vendeuse arrivait à subvenir aux besoins de chacun sans en perdre la raison. Au bout d'un moment, elle revint à elle, et fit grimper deux individus sur ses bras, alors qu'elle ne semblait même pas porter de gants! Elle était soit très téméraire, ou avait une parfaite confiance en ses rapaces. Dans tous les cas, la démonstration t'accrocha une expression admirative au visage, te surprenant dans un premier temps, mais te mettant toujours un peu plus en confiance. Après-tout, tu semblais réellement être en bonne main, et ça rassurait.

Les explications sur la nature du choix des spécimens ne tardèrent pas à arriver. La jeune femme, dont tu ne voyais désormais plus que le bout de ses cheveux... bleus? Hein? N'était-elle pas brune tout à l'heure? Tu perdis ta concentration l'histoire d'un instant, avant de refocusser sur ce qu'elle disait, et sur les deux rapaces, de tailles très moyennes, mais paraissant assez grand sur la petite demoiselle, un spectacle qui se révélait être plutôt comique. Elle t'avait révélé qu'il s'agissait d'un mâle et d'une femelle d'un an et demi, et que c'était bon pour toi? Elle semblait avoir choisi des spécimens parfaitement balancés au niveau de leur tempérament, spécialement pour toi, tu te sentais un peu chouchouté, pour le coup, d'autant plus qu'elle t'affirmait avoir tout le temps devant elle. Elle avait probablement pitié de toi en fait, ça se voyait tant que ça, que tu n'étais pas à l'aise avec les animaux? Par contre, étrangement, tu te sentais de plus en plus en confiance, et t'aventurais même à approcher tes doigts d'un des deux individus pour lui gratter les plumes. Un sourire se dessinait sur ton visage, et tu cherchais du regard le visage de la jeune femme caché au creux des ailes des chouettes qui en faisaient leur perchoir.

-Je crois que je vais prendre la femelle, on semble bien s'entendre. Vous avez dit qu'ils ont un an et demi, et on peut s'attendre à ce qu'ils vivent combien d'année si on en prend bien soin? Tu te doutais bien qu'elle ne deviendrait pas ton compagnon d'une vie, mais tu espérais tout de même ne pas avoir à t'en défaire d'ici quelques années seulement.
Alice N. Marshall
Alice N. Marshall
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Alice N. Marshall, le  Jeu 20 Fév - 23:33

Un tigre à la maison

Saison 30
Durant les vacances de Pâques

L’ami, c’est l’un des plus beaux jours de ma vie, et j’exagère à peine ! Ça fait déjà plusieurs mois que mes parents parlent d’une éventuelle adoption. Et pas n’importe laquelle : ils veulent adopter un chat pour pouvoir me tenir compagnie à Poudlard. Ils y ont mûrement réfléchi, m’ont demandé mon avis et à quel point j’étais prête à m’occuper d’un animal. Mais je pensais sincèrement qu’il ne s’agissait que d’un projet qui n’aboutirait jamais. Une sorte de lubie. C’est pour ça que je n’ai pas cru ma mère lorsqu’elle est venue me voir il y a quelques jours pour me dire que nous pourrions y aller cette semaine. Et c’est aussi pour ça que j’ai la boule au ventre en ce moment même : j’ai peur qu’elle change subitement d’avis et qu’on fasse demi-tour. Mais bon, on est déjà devant la porte de la Boutique d’Animaux Magiques… ce serait un peu stupide de s’en aller maintenant, n’est-ce-pas ?

Ma mère tend sa main vers la poignée et me tient la porte pour que je puisse pénétrer dans le bâtiment. Une odeur familière se répand autour de moi. Je mets bien quelques secondes à me souvenir de la fleur dont émane cette fragrance. C’est la douce senteur des Black-eyed Susan que j’appréciais tant admirer lorsque j’étais plus jeune. Des souvenirs de la ville de Washington tournoient dans mon esprit, permettant de dénouer légèrement le nœud qui m’étreint le ventre.

J’accompagne ma mère jusqu’au comptoir, mais mon regard bifurque sur les volatiles qui volètent sur ma gauche. Quelques corbeaux s’amusent à se chamailler. Fut un temps où je voulais en adopter un, l’ami, et je le veux toujours à bien y réfléchir. Mais pas maintenant, je préfère utiliser les chouettes de l’école pour envoyer du courrier. Les lettres que j’écris sont généralement pour Ayden, et je ne suis pas certaine qu’un corbeau puisse facilement transmettre une missive jusqu’en Océanie.

Lorsqu’on arrive au comptoir, ma main serre celle de ma mère pour l’emmener directement vers les rangées abritant les animaux qui nous intéressent. J’aperçois rapidement mes potentiels camarades, la plupart étant en train de roupiller. Il y a un Abyssin que je reconnais assez facilement, ainsi qu’un Sphynx, petit chat sans fourrure que je dois être la seule à trouver mignon. Ce qui est amusant, c’est que l’Abyssin était apparemment un chat connu dans l’Égypte ancienne alors que le Sphynx, souvent considéré comme le symbole de cette civilisation, serait originaire du Canada. Bon, je ne suis pas certaine de ces faits mais il me semble les avoir lus dans un livre. Je trouve ça assez cocasse.

Mon regard se détourne des deux félins, attiré par un congénère intrigant. L’espace d’un instant, j’ai l’impression d’avoir un tigre miniature en face de moi. En fait, l’animal ressemble énormément au prédateur, mais en l’observant plus attentivement il est évident qu’il ne s’agit que d’un chat. Il est en pleine séance de jeu avec un camarade. Et là, j’ai comme un flash. Une illumination. C’est lui que je veux, aucun autre. Regarde-le, l’ami ! Il est tellement adorable.

- Maman, admire un peu celui-ci, dis-je d’une voix surexcitée.

Ma mère se penche sur l’animal que je lui montre et l’observe quelques instants avant de se mettre à rire.

- C’est un Toyger. Je voulais en adopter un en arrivant à Washington, je m’étais beaucoup renseignée sur cette race de chat, mais j’ai rencontré ton père et, finalement, je n’ai jamais sauté le pas.

Quelle drôle d’idée !  Pourquoi sa relation avec mon père l’aurait-elle empêchée d’adopter cette merveilleuse créature ? C’est parce qu’ils se sont mariés très tôt ? Étrange… Pour moi, ça n’a pas beaucoup de sens, mais soit. Finalement, je préfère retourner à l’admiration de ce fameux Toyger. C’est un nom assez bizarre, mais je trouve que ça lui va bien. Et il est tellement joli.
Charlie Baldwin
Charlie Baldwin
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Charlie Baldwin, le  Ven 21 Fév - 17:01

Saison 30
Automne



    Il était temps. Depuis le temps que j'en voulais un. D'animal. Je ne sais pas exactement ce que je vais prendre. Je sais qu'il y a un pack Poudlarien qui propose des animaux autorisés dans l'enceinte du château. J'hésite entre un chat et un corbeau. Mes parents m'ont toujours interdit d'avoir un animal avant l'âge de 14 ans, enfin surtout mon père. Il pensait que j'étais incapable de m'en occuper, trop jeune. Ensuite, lorsque j'y étais enfin autorisé, le divorce a pointé le bout de son nez, et le déménagement dans la foulée. Quitter l'Amérique. Arrivée à Londres avec Maman. Et finalement pouvoir prendre un animal. Je crois que maman a accepté aussi parce qu'elle pense qu'un petit chaton pourrait participer à la thérapie face au divorce. En ce qui me concerne, je n'en suis pas convaincue. Après tout, j'ai bien vécu le divorce. Même très bien. Il était largement temps que mes parents prennent cette décision, ils ont déjà mis beaucoup de temps à comprendre que c'était mieux pour tout le monde. C'est le déménagement que j'ai moins bien vécu. Un déménagement de l'autre côté de l'océan Atlantique, c'est peut-être pas la meilleure idée quand ton adolescente doit déjà s'habituer à de grands changements de vie.

   Peu importe, je passe le seuil de la porte de cette boutique remplie de bonheur. C'est une agréable odeur fleurie qui m'invite à y pénétrer un peu plus. Je suis agréablement surprise. C'est bien l'odeur du lys que je sens, ma fleur favorite. Je ferme les yeux un instant. C'est lorsqu'un balai magique me cogne que je rouvre les yeux et me déplace, comme gênée de l'avoir dérangé dans son travail. J'avance dans la boutique et commence d'abord à m'approcher des animaux volants. Diverses créatures tout aussi magnifiques les unes que les autres se trouvent devant moi. J'ai envie de tous les acheter, tous autant qu'ils sont. Ils me font tous craquer. Je me dirige ensuite vers les animaux terrestres. J'aperçois les chatons et les chiots. Je ne peux m'empêcher de lâcher un petit "Mooh adorable" en les regardant, accompagné d'une expression faciale apaisée et souriante. Par Merlin,ils sont diablement mignons. Mais il faut que je fasse un choix ; mon coeur balance toujours entre un mignon-adorable-craquant petit chat, ou bien un sombre-majestueux-magnifique corbeau.

   Je m'approche finalement du comptoir. Et j'attends patiemment un vendeur, tandis que je réfléchis encore à ce que je vais lui demander exactement. Alors, plutôt poils ou plumes ?
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Lara Wind, le  Dim 23 Fév - 13:08

Pour Charlie : Theya prendra en charge ta demande à son prochain post Wink

Réponse à Everard Lloyd
............................................


Lara attendait que les deux protagonistes du jour fassent connaissance, l'animal fermement accroché à son bras (qui était bien protégé par l'épais gant en cuir). La jeune femme était toujours ravie de procéder à ce petit moment de rencontre et d'interactions entre l'animal et son potentiel futur propriétaire. A ses yeux, il était totalement inconcevable d'adopter une créature, qu'elle soit magique ou non, si le courant ne passe pas. S'il n'y a pas cette espèce de petit coup de foudre, ce lien qui se crée à la première rencontre. La Caméléon restait en retrait, silencieuse, mais observatrice, se réservant le droit de refuser une vente si elle sentait que quelque chose clochait. Elle ne souhaitait pas avoir sur la conscience un quelconque incident de par son manque d'analyse.

Toutefois, aujourd'hui, Lara affichait un grand sourire. Le fameux lien semblait s'être tisser dès le premier contact entre l'homme et l'animal, leurs réactions en étaient la preuve. Rassurée, prête à laisser partir la majestueuse créature auprès du client du jour, la Métamorphomage referma la cage à clé, le hibou toujours sur le bras. « En effet, je pense que vous êtes faits l'un pour l'autre. » Sourire sincère. « Nous vendons un pack facteur comprenant l'animal, un paquet de miamhibou et une cage fixe, ce qui ferait un total de 11 Gallions au vu de l'espèce que vous avez choisi. Êtes-vous intéressé ? Ou vous avez le nécessaire à son entretien à votre domicile ? Nous nous occuperons de l'elfe et du chat par la suite. »

Achats
Everard Lloyd = ... Gallions


Réponse à Ezequiel Espinosa
............................................


Lara adorait les furets. Elle trouvait ses petites créatures absolument fascinantes et adorables. Il en était même étonnant qu'elle n'en possède pas un au vu de son amour pour ces animaux. Néanmoins, il fallait être raisonnable : elle était déjà la « maman » de plusieurs créatures, magiques ou non d'ailleurs, et son appartement ne survivrait sans doute pas à de nouveaux habitants à plumes ou à poils. En parlant d'animal, c'est à ce moment précis, quand le jeune homme indiquait quel furet l'intéressait, que la Demiguise de la Métamorphomage fit son apparition. D'habitude invisible quand sa propriétaire était dans la salle principale, le petit singe magique avait décidé de ne pas faire sa timide aujourd'hui pour observer les furets avec le duo d'humains. Fronçant légèrement les sourcils, la gérante de la Boutique d'Animaux Magiques lui murmura un « Olympia, tu es sage hein ? »

Se retournant vers son client, Lara attrapa des petits gants en coton avant d'ouvrir la cage en verre toujours fermée à clé. Le spécimen que le jeune homme avait repéré était encore tout jeune mais sevré : les bébés non-sevrés n'étant pas disponibles à la vente, bien évidemment. La petite créature était paisiblement lovée dans une couverture, observant les deux humains qui semblaient s'intéresser à elle aujourd'hui « Eh coucou toi, tu viens me voir ? Quelqu'un veut faire ta connaissance. » Comme à son habitude, la voix douce de Lara se voulait basse, pour ne pas effrayer le petit animal qui finit par grimper dans les mains de la vétérinaire magique après quelques secondes d'hésitation. Refermant la cage, l'animal collé près d'elle, la jeune femme se retourna ensuite vers l'étudiant « Le voilà, c'est encore un bébé mais rassurez-vous, il est sevré. Nous ne vendons pas des bébés ayant encore besoin de leur mère. Il s'agit d'un petit mâle, âgé de 2 mois ! »

Achats
Ezequiel Espinosa = ... Gallions


Réponse à Ethan Turner
............................................


Par la barbe de Merlin, que c'était lourd deux chouettes épervières ! Surtout que les deux avaient atteint leur poids et leur taille adulte, ce n'étaient plus des bébés. Les bras légèrement en compote, la jeune femme ne fit surtout pas remarquer à son client qu'elle avait mal aux bras. La Métamorphomage ne souhaitait pas le presser afin qu'il fasse son choix de la manière la plus calme possible. Néanmoins, quand le client annonça qu'il choisissait la femelle, un petit soupir de soulagement inaudible lui échappa. Acquiesçant, chose qu'il ne voyait sûrement pas, la gérante de la Boutique d'Animaux Magiques déposa le mâle dans sa cage avant de lui donner une friandise et un câlin sur le dessus de la tête. Se relevant, toujours ignorante de la couleur de ses cheveux, Lara referma ladite cage avant de se retourner vers son client pour lui répondre « Les chouettes ont une espérance de vie comprise entre 9 et 13 ans. Dans le cas de la chouette épervière, son espérance de vie est de minimum 10 ans voir plus avec de bons soins. »

Réfléchissant à la suite des informations à donner, Lara aperçut une mèche de cheveux qui lui tomba devant les yeux. Bleu. Oh bazar... Le teint porcelaine de la jeune femme prit une teinte rouge cramoisie en l'espace de deux secondes. Avait-elle réellement oublier de reprendre sa couleur de cheveux ? Il fallait le croire. Une crispation du visage plus tard, la jeune femme bafouilla quelques excuses, totalement confuse et désolée d'avoir infligé ça à son client « Je ... Je suis vraiment désolée pour mes cheveux. Je n'ai pas encore l'habitude de la Métamorphomagie, j'ai tendance à oublier de reprendre mon apparence originelle. » Paroles débitées à la vitesse de l'éclair, caressant la chouette pour tenter de masquer la gêne. Les joues toujours rouges cramoisies, la jeune femme tenta de reprendre son allure professionnelle « Est-ce que vous souhaitez le pack facteur ? Il comprends la chouette, un paquet de miamhibou et une cage pour un total de 11 Gallions au vu de l'espèce choisie. » Voix timide, le professionnalisme avait pris la poudre d'escampette.

Achats
Ethan Turner = ... Gallions


Réponse à Alice N. Marshall
............................................


Nouvelle journée de travail, pendant les vacances de Pâques des étudiants sorciers. Qui dit vacances dit affluence à la Boutique d'Animaux Magiques. Les jeunes sorciers n'ayant pas encore leur permis de transplanage venaient durant les vacances scolaires afin de faire leurs emplettes avec leurs parents. Lara était toujours ravie de recevoir la nouvelle génération de sorciers à sa boutique : leurs visages émerveillés pour les plus jeunes, les multiples questions qui leur passaient par la tête, les demandes un peu loufoques. Bref, cela mettait encore plus de joie et de gaieté dans ce lieu qui en était déjà baigné à longueur d'année, pour le plus grand bonheur de la gérante des lieux.

Assise à son bureau, la Métamorphomage remplissait les derniers documents administratifs nécessaires à son voyage en Afrique de l'Est, pour étudier les Nundus. Ce coup-ci, Lara partait accompagnée de sa tutrice et de Wilfrid, chose qui la faisait un peu grommeler. Néanmoins, cela avait été la condition pour que le voyage se fasse alors la jeune femme avait accepté. Soupirant à l'idée d'être surveillée H24, Lara fut interrompue par Olympia qui semblait lui indiquer que des clients attendaient dans la salle principale. Refaisant sa couette, la vétérinaire magique laissa la paperasse pour quelques minutes. Les clients d'abord.

Sa Demiguise lui montra alors deux silhouettes féminines qui étaient au niveau des chats. Une mère et sa fille (du moins, c'est ce que supposer Lara) qui semblaient s'intéresser à un spécimen en particulier. Sourire aux lèvres, sa voix douce les interpellant pour ne pas trop les surprendre « Bonjour Madame, bonjour Mademoiselle. Que puis-je faire pour vous ? »

Achats
Alice N. Marshall = ... Gallions
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Artemis Wildsmith, le  Dim 23 Fév - 19:39

Lïnwe & Theya


Le premier réflexe est de pencher la tête sur le côté, de cligner des yeux et d’entourer le menton de doigts absolument très songeurs. Cette demoiselle elfe était, comment dire, tout droit sortie d’une maison de poupées pour enfant de moins de cinq ans. Le regard rencontre celui du Cousin, lui aussi, maquillé d’un air d’hurluberlu aussi surprenant que le sien. Quelque chose clochait, et en réalité, le Poufsouffle espérait que le mécontentement du Gryffondor ne chiffonne pas sa petite amie – pas tellement l’endroit pour une scène de ménage, d’autant plus qu’il se ferait davantage spectateur souriant attentif que médiateur. Il secoue les boucles pour sourire de façon désolée à la petite adorable créature. Rejoindre les paroles du Blondinet : Oui, on veut une elfe aventurière Yaya, qui claque, qui envoie du lourd, qui ai la classe avec des lunettes de soleil. Pas une Barbe à Papa. Tout cela prononcé d’un ton d’une onctuosité extrême en continuant de sourire faussement à l’elfe Rosée qui ne pouvait pas entendre leurs chuchotements – du moins il l’espérait. Par contre j’adore la salopette ! Brillante idée ! Oui, puis avec des baskets, ça ferait un ensemble vertigineux. Tu aurais d’autres elfes à nous présenter, s’il te plaît ? Se montrer tout aussi gentil avec la jeune vendeuse, certes elle n’avait pas saisi immédiatement le désir faisant battre le cœur des deux garçons, mais Arty faisait un effort pour compenser la bouille déçue du Cousin. Pas de vagues, surtout pas de vagues.
Ethan Turner
Ethan Turner
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Ethan Turner, le  Jeu 27 Fév - 10:03

Lara Wind


La demoiselle avait remis le mâle en cage suite à ta décision de prendre la femelle sous ton aile, révélant de nouveau ses traits à tes yeux. Elle avait vraiment les cheveux bleu nuit, une de tes couleurs favorites, et tu n'avais aucune idée du moment auquel le changement s'était opéré, ni même par quel moyen, tu étais sans doute trop stressé par la responsabilité qu'impliquait ton achat du jour pour y avoir porté attention.

Après avoir refermé la cage du mâle au nom encore indéterminé, et de l'avoir doucement récompensé, la responsable de la boutique avait répondu à ton questionnement sur l'espérance de vie de ces rapaces nocturnes. Ils vivaient donc une dizaine d'années en moyenne, et potentiellement jusqu'à 13 ans! C'était moins que tu aurais espéré, mais semblable à l'espérance de vie d'un chat, alors tu savais au moins maintenant à quoi t'attendre. Tu avais adressé un sourire à la jeune femme, comme pour la remercier de ces informations, avant de te retourner vers l'oiseau qu'elle tenant encore en équilibre sur son bras. Il faudrait bientôt que tu lui trouves un nom, et tu avais déjà hâte de lui montrer son perchoir, et espérais fortement qu'elle se sentirait à l'aise en ta compagnie. Il n'était pas question que tu gardes un oiseau en cage. Tu étais toi-même un très grand amoureux des cieux, et ne priverais jamais un compagnon de vol de cette liberté.

Soudainement, ton attention fut reportée sur la jeune femme à tes côtés, qui semblait tout juste avoir remarqué la couleur de ses cheveux. Son teint avait subi un changement de couleur presque aussi extrême que celui de ses cheveux, révélant sans l'ombre d'un doute sa gêne devant la situation. Mais!? Ce n'était donc pas un changement volontaire?

Ton sourire s'élargissait jusqu'à ce que tu pouffes très légèrement devant le malaise évident de la demoiselle, la scène était particulièrement attendrissante. Elle s'excusait réellement pour ça? Oh! Mais c'est qu'elle t'apprend être métamorphomage, et ne pas encore posséder l'habitude de reprendre son apparence de base après un changement. Elle s'amusait alors à tester différentes couleurs de cheveux lorsque les gens ne regardaient pas? C'était d'autant plus mignon, et tu aurais très certainement fait pareil, voire pire, si tu aurais possédé son don.

Elle avait tenté de reprendre de retrouver un certain professionnalisme en retournant subitement le sujet sur ton adoption du jour et les achats qui en découlait. Sa petite voix te témoignait qu'elle n'était toujours pas à l'aise, et ton pouffement s'était rapidement transformé en un sourire complètement attendri. Le côté comique de la situation était venue à bout des dernières traces de stress que tu avais pu éprouver à ton entrée dans la boutique. Tu avais donc décidé de faire un retour sur l'incident de la demoiselle, tentant à ta façon de détendre la jeune femme, comme elle avait su si bien le faire avec toi, quelques instants auparavant.

-Pour votre transformation, ce n'est rien, vraiment! Le bleu que vous avez choisi va vraiment à ravir avec votre teint clair, et vous ne devriez pas vous excuser pour ça, vraiment j'insiste! La métamorphomagie est un don vraiment incroyable, et personne de sensé ne pourrait vous en vouloir de ne pas y être totalement habitué. Très franchement,  vous gérez vraiment bien! je n'ai jamais vu passer le changement de couleur, et même dans le cas inverse, voir une métamorphomage à l'oeuvre est une expérience vraiment intrigante que le commun des mortels n'a pas l'occasion de vivre très souvent.

Tu rayonnais, et ton adoption du jour avait été temporairement relayé aux oubliettes, tu en avais même oublié de répondre à la question de la jeune femme concernant le pack facteur, oups!
Sariel Fawkes
Sariel Fawkes
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Sariel Fawkes, le  Jeu 27 Fév - 14:15

Pour Theya ;

Les deux adorables bestioles se tournent instantanément vers moi ; en l'espace d'un rien, tout petit instant perdu dans l'univers, un sourire éveille mes traits. C'est qu'ils sont adorables, mais l'un des deux minous semble emporter le semblant de duel mental qui m'animait alors jusque-là, à l'idée de devoir choisir parmi deux créatures rivalisant de mignonnerie. Celui du fond, là, justement, et qui ouvre la gueule sur un semblant de miaulement interrogateur en croisant mon minois à travers la vitrine. Il me plaît déjà. Sa fourrure ocellée le différencie de l'autre, tout aussi adorable, mais plus classique dans la répartition de ses taches. Et sa façon de venir vers moi sans grande hésitation, et avec beaucoup de curiosité, me pousse à adopter un comportement similaire. Non pas réservé, mais attentif, et presque impatient finalement.
Celui-là, je chuchote, en avançant un doigt à l'ongle parfaitement manucuré, et en désignant celui qui fait vraisemblablement pencher la balance. Celui-là même.
C'est un risque à prendre, de se lancer sans avoir réellement cajolé la créature. Mais à ce qu'il paraît, j'aime les risques, et je ne doute pas un seul instant que ce petit-là et moi, nous nous entendrons à merveille. Sa démarche vers moi suffit à me convaincre, signes bien illusoires et pourtant personnels ; tout comme sa façon de pencher sa minuscule gueule sur le côté, faisant bouger ses gigantesques oreilles, sa queue aux allures de lionceau presque ébouriffée. Bref, je craque complètement.
Je veux bien une laisse, effectivement. Ainsi que tout ce que vous avez proposé, finalement. Je veux qu'il se sente bien avant tout, alors je vous fais confiance sur la marche à suivre.
J'en profite pour demander une litière blanche. Tout bêtement. Je n'ai aucune idée de la façon dont je vais aménager mon intérieur pour mon nouveau compagnon, pour l'instant, alors je préfère ne pas me mouiller. D'ici quelques temps, peut-être ajoutera-t-on paillettes et autres conneries du genre.
Bref, je prends tout.
Un grand sourire me laisse m'épancher, au point de me tourner, encore une fois, vers mon futur petit protégé. Une caresse peut-être ? Si j'ose. C'est passer, finalement, la barrière des simples présentations visuelles. Loin du tacite, c'est un véritable langage qui prend alors forme entre nous. Celui d'une maîtresse et de son nouvel acolyte, si j'ose dire.
Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Ezequiel Espinosa, le  Dim 1 Mar - 15:35

Avec Lara Wind

Comment ne pas résister à ces merveilleuses créatures non-magiques ? Je me demande pour quelle raison je n'ai pas songé à venir ici plus tôt durant mes années scolaires. J'ai vraiment été stupide sur ce coup. Mais, mieux vaut tard que jamais comme on dit. La jeune femme et moi-même nous trouvons devant les furets lorsqu'un petit singe fit son apparition. D'après les murmures de celle qui semble être sa propriétaire, ce singe se prénomme Olympia. En y songeant, c'est bien d'acheter un animal. C'est encore mieux de savoir quel prénom lui donner aussi. Je n'ai absolument pas d'idées dans l'immédiat, mais j'suis sûr que ça viendra. La jeune vétérinaire s'équipe avec des gants et ouvre la cage pour saisir la petite boule de poil délicatement. Je craque déjà pour l'animal dans sa petite couverture.

- Eh coucou toi, tu viens me voir ? Quelqu'un veut faire ta connaissance. Le voilà, c'est encore un bébé mais rassurez-vous, il est sevré. Nous ne vendons pas des bébés ayant encore besoin de leur mère. Il s'agit d'un petit mâle, âgé de 2 mois !

Le ton employé par la jeune femme est relativement doux, sans doute pour ne pas effrayer l'animal. Ce dernier consent à grimper dans les mains de cette dernière. Il est normal que l'animal hésite un peu, surtout qu'il ne me connaît pas encore. Je suis vraiment dingue de ce petit furet. Peut-être a-t-il déjà un prénom ? Je le regarde avec une certaine attention, les yeux pétillants. J'hésite à approcher ma main de suite, je ne veux surtout pas l'effrayer.

- Hey, coucou mon grand, t'es vraiment mignon toi, dis-je à voix basse.

Je tends délicatement la main pour savoir s'il est prêt à venir vers moi. Quelques secondes s'écoulent avant qu'il ne s'avance doucement vers moi. Il grimpe sur mon bras jusqu'à se glisser vers mon épaule et mon cou. Je le caresse doucement de manière à le rassurer et il me semble réceptif. C'est décidé. Je le veux !

- Je vous l'achète, dis-je doucement à la vendeuse pour ne pas effrayer le furet. At-t-il déjà un prénom par contre ?
Alice N. Marshall
Alice N. Marshall
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Alice N. Marshall, le  Dim 1 Mar - 20:59

Réponse à Lara Wind

Le charmant petit chat -qui n’est pas si petit que ça d’ailleurs- continue de s’amuser avec l’un de ses camarades. Je les observe longuement, sans vraiment faire attention au temps qui passe. Et, finalement, j’entends une douce voix s’élever derrière moi.

- Bonjour Madame, bonjour Mademoiselle. Que puis-je faire pour vous ?

Je tourne vivement la tête pour me retrouver face à une jeune dame, sans aucun doute une vendeuse. Je lui offre un grand sourire et la salue chaleureusement.

- J’aimerais bien avoir ce chat, dis-je simplement en désignant le Toyer d'un signe de tête. Puis, sans vraiment que je comprenne pourquoi, un millier de questions traversent mon esprit et je me sens obligée de les poser là maintenant tout de suite à la dame en face de moi. Il a quel âge ? C’est un mâle ou une femelle ? Ça fait longtemps qu’il est là ? Il est toujours aussi joueur ?

Une main déposée sur mon épaule me fait comprendre que je ferais mieux de me taire. Façon gentille et subtile qu’a ma mère pour me dire que j’en fais trop. Je m’arrête immédiatement, bien entendu. Mais je veux des réponses, alors mon regard plonge dans celui de la vendeuse en attendant patiemment qu’elle réponde à chacune de mes interrogations. J’ai peut-être l’air un peu trop enjouée, mais c’est normal. Je ne vais plus jamais me sentir seule avec un chat à mes côtés. Quel bonheur. C’est tout ce que j’ai toujours rêvé.

- Nous aimerions bien prendre le pack « Le Poudlarien » si possible, rajoute ma mère avec un petit air navré, sans doute pour s’excuser de mon comportement.

Ah oui, c'est vrai. Mes parents ont cherché la meilleure façon d'adopter l'animal, et il est vrai qu'ils ont évoqué ce fameux pack. Je ne sais plus vraiment ce qu'il permet d'avoir, mais je suppose que ce sont des choses utiles pour les animaux.
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Theya Alomora, le  Jeu 5 Mar - 19:03


Réponse à Jackson
............................................


LA Jackson

Adoration et contemplation de la faune sauvage et encore jeune. Les peluches s'excitent et les lèvres marmonnent au rythme des petits aboiements mignonesques dans la boutique animalesque. Ils ont quatre mois environ ! J'espère que ça vous va !

La course ne s'achèvera donc jamais et aujourd'hui serait le jour où la ménagerie remporterait certainement son plus gros chiffre. Une envie d'un fléreur hyperactif, tu souris à l'idée de voir le petit gambader dans des champs à perte de vue avec son nouveau maître. Après avoir laisser le Grand-Duc se poser sur l'épaule de son nouveau propriétaire, tu t’accroupis pour caresser les deux autres qui venaient vers toi. Bientôt ce sera vous !

Heure pour toi de préparer une tirade explicative pour celui qui débutait seulement en matière d'animaux, tu espères pouvoir être assez compréhensible pour qu'il enregistre tout.
Tu files vers le comptoir pour prendre un carnet et un stylo.
Alors ! Pour commencer il vous faudra trois paniers ! Deux pour les chiots et un pour le fléreur. Ensuite pour le hibou je vous conseille la cage fixe, avec un paquet de miamhibou je peux vous faire un pack Facteur à onze gallions !

Tu notes la liste des accessoires sur le papier et poursuis Pour ce qui est du fléreur, nous vous conseillons de lui donner de la viande, nous en vendons ne vous inquiétez pas. Vous aurez aussi peut-être besoin d'un arbre à chat et de jouets, comme les chats le fléreur aime se faire les griffes et peu être très joueur comme vous le constatez avec celui que vous avez choisi !

Tu continues ta liste en pensant au reste qui pourrait lui être utile Également des jouets pour les chiots ça serait bien histoire qu'ils ne s'ennuient pas et que vous puissiez leur apprendre quelques tours ! Et une laisse, un collier avec une médaille que l'on peut graver si vous le souhaitez ! Ces objets peuvent aussi être utiles avec le fléreur.

Tu regardes la petite Missy aux oreilles roses et lui souris tout en continuant de gratter ton stylo sur le papier Niveau alimentation, croquettes pour chiot ! Nous avons des sacs de vingt kilos. Je peux vous en donner un qui vous servira pour les deux et vous pourrez nous passer commande quand vous voulez par courrier. Pour le hibou vous pouvez lui donner des miamhibou contenu dans le pack ou il chassera de lui-même lors de ses trajets !

Tu tapotes le stylo contre tes lèvres, l'air pensive Ah et j'allais oublier ! Il vous faut une litière pour le fléreur ! Tu  continues ta liste et fait le calcul de la somme totale en ouvrant grand les yeux, le sourire aux lèvres. Ça nous fera un total de 111 Gallions ! Tu déchires la feuille du carnet où la liste était inscrite pour la lui donner, pendant que tu files rassembler l'ensemble des articles de la vente mais avant : Évidemment vous ne pourrez pas tout emporter tout seul, est-il possible de confier une partie à Missy et aussi à un de nos elfes afin qu'ils puissent vous le livrer le reste directement chez vous ?

Achats
Jackson Emeranziana :

- Un elfe de maison 26 Gallions
- Deux Packs Besoin de compagnie 20 Gallions
- Un fléreur 18 Gallions
- Un Pack Facteur 11 Gallions
- Viande 2 Gallions
- Un arbre à chat 3 Gallions
- Jouets pour animaux 2 Gallions
- Trois laisses 9 Gallions
- Trois colliers en cuir 6 Gallions
- Trois médailles en argent 6 Gallions
- Un panier 2 Gallions
- Un bac à litière 2 Gallions
- Une litière 1 Gallion
- Un sac de croquettes pour chiot 3 Gallions
Total provisoire = 111 Gallions



Réponse à Charlie
............................................


La stupeur est maître de ton visage lorsque tu franchis la porte de la réserve pour te retrouver face à une jeune fille patientant au comptoir, tu hoquètes de surprise comme si voir un client dans la boutique pouvait te surprendre alors que celle-ci était tout le temps pleine de gens, d'enfants qui déambulent et craquent face aux animaux mignons de la ménagerie.

Ton sursaut te fait lâcher la prise de tes bras, transporter une pile de carton quelle idée en même temps. Tout s'effondre, comme un tsunami qui vient ravager un beau paysage. Un bruit de casse Oh oh, un air coupable, la moue se révèle et les joues rosisse devant la jeune fille. Bonjour, désolée pour l'accueil rocambolesque Tu souris d'un air coupable En quoi puis-je t'aider ? Tu dois être à Poudlard toi non ? Je suis Theya ! Stagiaire de la boutique, et maladroite à mes heures perdues comme tu peux le constater !

Achats
Charlie Baldwin


Réponse à Velina
............................................


Pendant que tu empilais les futurs achats de la jeune femme celle-ci se familiarisait et faisait même son choix pour le fléreur qu'elle souhaitait acquérir. Pointant son doigt pour le désigner, tu souris bêtement car tu sais que peu importe le choix qu'elle aurait fait, le fléreur sera heureux. Et ça, c'est tout ce qui compte.

Elle suit tes conseils et décide de prendre le tout, à ton grand plaisir et celui de la caisse de la boutique, évidemment rien n'est gratuit ici ! Pour la litière blanche aucun soucis, du coup si je compte bien... Tu prend un papier et note l'ensemble des achats dessus Ça vous fera un total de 55 Gallions ! Il sera difficile pour vous de tout transporter donc je vous propose qu'un de nos elfe livre le reste directement chez vous, vous n'avez qu'à nous donner l'adresse et vous aurez le reste d'ici ce soir. Ensuite pour la nyctale, dès que nous l'avons je vous enverrais un courrier afin que vous puissiez directement l'avoir chez vous, elle fera comme ça sa première correspondance !

Achats
Velina Adams :

- Nyctale 20 Gallions
- Fléreur 18 Gallions
- Un panier 2 Gallions
- Un collier en cuir 2 Gallions
- Un arbre à chat 3 Gallions
- Un bac à litière 2 Gallions
- Une litière 1 Gallion
- Viande 2 Gallions
- Une laisse 3 Gallions
- Jouets pour animaux 2 Gallions
Total provisoire = 55 Gallions


Réponse à Lïnwe et Arty
............................................


Toi qui espérais tant les satisfaire ce n'est que déception sur leurs visages pâles. Entre traits de caractère détaillés, et la comparaison de l'elfe à une barbe à papa d'Arty, tu effaces ces derniers mots d'un geste de la main et prend l'elfe par la main Fallait me le dire plus tôt ! Vous m'avez demandé fidèle et qui vous supporte, bah elle elle peut vous supporter. Bon je reviens, viens ma belle tu resteras encore un peu avec nous !

Tu fais volte-face, un peu déçue que ça ne soit pas l'heure de l'elfe féerique mais tant pis, comme tous ici ils finiront par avoir leur maître et être aimé. Un elfe muet comme une tombe, un complice... Toi ! Tu scandes et dirige ton index vers un elfe, vêtu d'un pantalon à bretelle et d'un petit nœud papillon. La classe, il ne lui manquerait plus qu'un cigare à la main ! Je crois que c'est ton heure ! Allé viens ! Tu le laisses te suivre pour passer à nouveau la porte de la réserve, les zygomatiques étirés en voyant qu'il arrange sa chemise et gaine ses épaules en arrière.

Classe, élégant. Tu ouvres la petite porte pour qu'il passe devant le comptoir Et une cicatrice en forme de croissant de lune sur la joue. Il est fidèle, très poli, et sera prêt à tout pour vous. Sans compter qu'il n'en dira pas un mot. Vous pouvez plus compter sur lui que sur votre meilleur ami soyez en sûr ! T'attends les réactions en te balançant sur tes pieds, Alors ?

Achats
Artemis Wildsmith :

- Un elfe de maison 26 Gallions
- Deux boursoufflets 4 Mornilles


Total : 26 Gallions et 4 Mornilles







Dernière édition par Theya Alomora le Jeu 5 Mar - 20:20, édité 2 fois
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Lïnwe Felagünd, le  Jeu 5 Mar - 20:02


ft. Arty
LA Lïnwarty

Tu te retournes vers ton cousin. Depuis quand il était sensé être plus mature que toi celui-là ? Littéralement choqué par la réponse du Poufsouffle, tu plonges ton regard dans celui de ta petite amie qui s'en va chercher un autre elfe. C'est mieux comme ça. Tu vois la pauvre femelle en salopette rose te décrocher un regard outrancier avant de repartir dans le fond de la boutique. Une raison de plus pour pas l'accepter dans votre famille. C'était juste pas le bon elfe de maison, tu le savais, tu le sentais. C'est quelque chose qu'on ressent jusqu'aux tripes, le choix des créatures. Encore plus quand il s'agit de ton serviteur.

L'attente est fastidieuse.
Vous vous jetez un regard de coquins - pour changer. T'as hâte de voir la nouvelle petite tête arriver. Pitié. Qu'elle ne vous ressorte pas encore une simplette. Vous vouliez pas de ça. Enfin en tout cas, sûrement pas toi - lui je sais pas. Le plus benêt des deux, c'était bien Arty.

Une toute autre esquisse lorsqu'elle arrive avec la deuxième main. Un mâle vu sa tenue. Un peu plus grand que les elfes que tu connaissais. Un côté dandy. Un côté mafieux. Le toutou idéal. Le pantalon à bretelles. Le nœud papillon. Il ne lui manquait que la casquette et la canne. T'avais presque envie de t'agenouiller devant lui. Il avait même une cicatrice en forme de croissant en dessous de l’œil droit, marque de ses souffrances. Un vrai warrior. Tout ce que j'aime. Tu regardes ton cousin, un seul regard. Il fait un peu la moue. Sceptique et boudeur lui aussi. Tu le prends à part deux minutes. Tu le sens vraiment bien celui-là. Vous convenez que c'est celui qu'il nous faut ! Merci Theya. J'vais te prendre les deux boursouflets là-bas qui me regardent chelou depuis le début. Le rouge piment et le vert basilic.

Toute guillerette, elle a retrouvé ses joues roses comme ses cheveux, elle vous file les deux boules de poil et l'elfe de maison que vous aviez surnommé Biggleswade au passage. Ça sortait tout droit de l'imagination d'Arty. Tu susurres un au revoir à la vendeuse avant de lui programmer une langue chorégraphiée. Y déposes la bourse de gallions de ton cousin.

Et vous partiez vers votre Manoir, Biggleswade en main - et deux boursouflets dans la poche. Salsa & Salazar.

HRP : c'est Arty qui paye tout.
Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Jackson Emerenziana, le  Jeu 5 Mar - 20:57

Very Good TripSaison 29 - Hiver - Feat TheyaLes chiots étaient jeunes, ils n'avaient pas encore découvert le vaste monde et le feraient en compagnie de leur nouveau maître. Celui-ci regarda le Grand-Duc que la vendeuse posa sur son épaule, d'une main hésitante il toucha les plumes puis caressa la petite tête qui se baissa tout en fermant ces magnifiques yeux oranges. L'Italien écouta très attentivement la jeune femme, celle-ci écrivant sur un petit carnet. A chaque objet proposé par la vendeuse, le futur maître hoché la tête, plus il y aurait d'objets, plus les êtres se sentiront bien même si la note sera très salé... Après les objets tels que les paniers et les jouets, la vendeuse parle de la nourriture, de colliers, de laisse et de tout autre chose. A la fin de son long monologue, un sourire apparut sur le visage de la jeune femme, Jackson se mordit la lèvre en entendant le total de ces achats. Il prit le bout de papier et soupira.

Et bien... Je ne pensais pas que j'allais repartir avec autant de petits êtres. Mais bon. J'en suis amoureux ! Dès que je pose les yeux sur ces animaux, j'ai envie de les adopter ! Bien sûr Missy et un de vos elfes peuvent apporter les objets. J'ai une voiture s'ils ne peuvent tout transporter, j'espère que les chiots ne seront pas malade... Quand au Grand-Duc, je vais le prendre aussi avec moi dans sa cage.

S'approchant du comptoir, Jackson caressa la tête de l'animal volant se reposant sur son épaule puis sortit son porte-monnaie. Il en sortit les 111 gallions, un chiffre tout rond, ça pourrait peut-être lui porté bonheur ?

Voici les 111 Gallions ! Pour les médailles, j'ai déjà les prénoms pour les gravures ! Alors... Lucifer, Amenadiel et Rémiel ! Je pense que j'ai tout ce qu'il faut pour s'occuper au mieux de tout ces petits-êtres. Auriez-vous d'autres conseils ? Tant pour les animaux que pour rejoindre ce domaine et y travailler ?
:copyright:️ 2981 12289 0
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Elias Baxter, le  Mar 10 Mar - 20:50

Le déménagement à Thermidor avait chamboulé la vie d'Elias. Il y vivait pas encore tout à fait, parce qu'avec les soucis qu'il avait encore à faire de la magie, il était bien incapable de transplaner comme il voulait. Parfois il passait la semaine aux Trois-Balais, dans une chambre que Kohane avait réservé juste pour lui. Parfois il passait la semaine à Londres dans son appartement du 8, Wicked Avenue, pour peu qu'il ait des trucs à y faire. Mais le weekend, il était au chalet. Et tout y était tellement plus calme ! Y en qu'étaient contents. Ses six lapins nains. Prof, Atchoum, Dormeur, Grincheux, Joyeux et Timide, on sentait qu'ils étaient plus heureux. Plus sereins. Faut dire que Whisky elle passait son temps à voler dans les montagnes, alors elle était plus là à les lorgner du coin de l'oeil. Le repas qu'elle avait fait de Simplet les avait clairement tous traumatisés. Bref, les boules de poil étaient bien, et semblaient même s'entendre avec les deux félins. Mais voilà, ils étaient toujours collés serrés dans leur cage à lapin. Aujourd'hui, Elias allait y remédier.

Il avait prit trois jours à la capitale - Kohane l'ayant gracieusement aidé à faire le voyage d'un coup de pouce magique -, et entre deux virées aérosolaires avec Loupé, il avait pris la route de la boutique d'animaux magiques. L'hispanique avait tenu a l'y accompagner, toujours incertain des capacités mentales de son ami. Pourquoi t'as des lapins déjà ? Ben j'sais plus. Mais bon je les ai alors... Loupé leva les yeux au ciel en échappant un rire et accéléra le pas guidant Elias sur le pavé. Il avait un sac en bandoulière débordant de bombes aérosols et attirait sur lui le regard curieux des sorciers alentours. Tu fais tâche dans l'décor Loupé il observa. Pas autant que toi, t'as pas vu ta face ! Hein ? Se tournant brusquement devant la vitrine la plus proche, Elias constata qu'il avait une énorme traînée bleue qui barrait son visage, d'une joue à l'autre. Mais mec t'es sérieux ? C'est arrivé quand ça ? Loupé haussa les épaules et fit la moue avant de l'entrainer par le bras. Viens on s'en tape et il le poussa à l'intérieur de la boutique d'animaux magiques.

Une douce flagrance de menthe enroba Elias, qui se sentit tout à coup fort détendu, et il s'avança sans plus attendre vers le comptoir, droit devant lui. Loupé lui, s'égara entre les rayonnages en poussant de petites exclamations devant les animaux qu'il voyait. Oh t'es belle toi ! Mais oui, toi aussi mon chou. Y avait une envie qui mordait Elias de faire exactement la même chose, mais il avait peur de perdre de vue le but même de cette visite. Il aurait bien le temps après s'être procuré ce qu'il voulait de de se balader parmi les créatures fantastiques qui habitaient ce lieu.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Riley Callaghan, le  Sam 14 Mar - 17:22

« Achats à la B.A.M. »


Nouveau départ. Nouvelle vie. Les événements s’étaient bousculés dans le couloir de mon quotidien, fracassant les murs, faisant trembler le sol et les lampes au plafond. Ce remue-ménages avait permis de fermer un pan de ma vie pour un ouvrir un nouveau, plus grand, moins soumis à des mensonges à répétitions et à des désillusions. Et quand une porte se ferme... Et bien, vous connaissez la suite !

Le nouvel espace procuré par les récents changements m’avait permis de m’ouvrir à de nouveaux horizons : mon parcours scolaire et plus précisément, mon avenir professionnel. Et le premier pas dans ce chemin était un passage à la Boutique d’Animaux Magiques. J’étais bien consciente que ma requête risquait d’interroger, mais en principe, je ne devais aucune explication. Et ça valait mieux.

J’entre donc dans la boutique, flânant un moment dans les allées. Tantôt attendrie, tantôt dégoûtée, je ne manquais aucun des petits individus présents ici. Cela dit, même après avoir fait dix fois le tour du magasin, mon futur compagnon n’avait pas montré le bout de son nez. Il était plutôt discret, c’est vrai, mais j’étais pourtant persuadée de le trouver ici. Où sont les Botrucs ?

Je me dirige alors vers le comptoir, où j’attends mon tour, déterminée à avoir des réponses à mes questions.
Charlie Baldwin
Charlie Baldwin
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Charlie Baldwin, le  Jeu 19 Mar - 13:44

Réponse à Theya

   C'est seulement après quelques minutes d'attente qu'une des vendeuses du magasin arriva, les bras chargés de cartons. Je m'apprêtais à la saluer poliment, quand elle fit tomber toute la marchandise. Je crois que c'est ma faute, j'ai dû la surprendre. Pourtant, je n'ai rien fait d'extraordinaire ; j'imagine qu'elle devait être concentrée sur sa tâche. Dans la foulée, elle se présenta, toute enjouée malgré la catastrophe. Je me présentai à mon tour :

- Bonjour ! Oui je suis à Poudlard, en quatrième année ! Je suis Charlie, enchantée Theya ! Tu veux de l'aide non ?


   Instantanément, je me baissai afin de l'aider à ramasser ce qu'elle avait fait tomber. Dans le même temps, je lui dit ce que je voulais.

- En fait, j'aurais aimé acheter un pack "le poudladrien" avec un corbeau s'il te plaît. Cela dit, bien que je me sois déjà un peu renseignée, il me faudrait des conseils pour suffisamment bien m'en occuper, tu peux m'aider ? Du genre combien de fois le nourrir par jour, les doses, faut-il le laisser sortir souvent, quelle cage est mieux pour lui etc. Tu vois ?

   Je savais que j'étais pleine de questions.  Je n'avais envie d'attaquer la pauvre vendeuse, mais je voulais être une bonne maîtresse pour mon corbeau. J'avais pleins d'interrogations qui me trottait dans la tête et je ne voulais en oublier aucune. J'aurais peut-être dû faire une liste tiens, histoire de ne rien oublier. D'habitude c'est ma mère qui s'occupe de ces affaires-là, mais trop occupée par son travail exceptionnellement aujourd'hui, je lui avais bien fait comprendre que je ne voulais pas repousser la date d'adoption de mon premier animal. J'étais donc allée seule. Compréhensive, comme d'habitude, elle m'avait même fait une dérogation pour prouver que mon responsable légal était bien d'accord avec cet achat, et que je n'étais pas simplement une élève de Poudlard un peu folle qui souhaitait acheter un animal sur un coup de tête.
Contenu sponsorisé

Comptoir - Page 4 Empty
Re: Comptoir
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 11

 Comptoir

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Boutique d'Animaux Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.