AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -22%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge ...
Voir le deal
139 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Bibliothèque
Page 1 sur 1
Deux inventeuses, une invention [Abandonné ]
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Deux inventeuses, une invention [Abandonné ] Empty
Deux inventeuses, une invention [Abandonné ]
Eileen I. Hilswood, le  Sam 18 Jan 2020 - 22:49

~~ RP avec Rachel/Galatéa ~~
~~ Saison 30 - Hiver ~~

Izsa avait toujours préféré la bibliothèque magique de Londres plutôt que celle de Poudlard. Pourtant, cette dernière était bien mieux fournie. Il y avait cependant toujours eu cette idée de corvée, dès qu'elle marchait entre les étagères et posait son sac à une table afin d'étudier un de ces grimoires pour encore un autre cours. Quand on devenait adulte, il n'y avait plus cet arrière-goût dans la bouche : on faisait ce qu'on voulait, parce qu'on le voulait. Et, pour le coup, Izsa voulait être ici. Proche du rayon des Sortilèges, et pas trop éloigné de celui de l'Histoire de la Magie. Elle savait ce qu'elle voulait : discuter avec Rachel, et pas de n'importe quoi : d'aller plus loin dans ce qu'elles avaient commencé pour l'Ordre du Phénix. Car vous voyez, on pouvait toujours aller plus loin, c'était là ce qu'il y avait de bien avec la magie. On pouvait toujours faire mieux, ou voir les choses d'un plus grand angle.

La Langue-de-Plomb avait découvert l'existence de la Carte du Maraudeur peu après leurs recherches sur l'Omniglobe. En théorie, cela était très différent de ce qu'elles avaient étudié. En pratique, c'était quasiment la même chose. Elle l'avait lu dans un ancien ouvrage qui datait de la fin du 20ème siècle : il avait existé une carte magique, une vieille carte de Poudlard. Un objet qui suivait les déplacements de toutes les personnes dans le château, y comprit dans les recoins sombres et les passages secrets. Mais rien n'avait été noté sur son fonctionnement. Cela ne pouvait pas passer par une potion du Traqueur, ni par une boussole. La magie venait de la carte et du lieu, pas des gens.

Il n'y avait donc qu'une chose à faire, face à un tel mystère : toquer à la porte de Rachel au Département des Accidents et Catastrophes Magiques et lui proposer de se retrouver à la bibliothèque à la fin de leur journée. Izsa, évidemment, était la première arrivée. Elle n'était pas ce que l'on qualifiait d'une bourreau de travail. Enfin si, pour peu qu'on est une définition un peu plus large du mot "travail". Genre, là, elle travaillait. Et une fois que Rachel l'aurait rejoint, elles travailleraient deux fois plus.
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Deux inventeuses, une invention [Abandonné ] Empty
Re: Deux inventeuses, une invention [Abandonné ]
Galatéa Peverell, le  Dim 19 Jan 2020 - 20:13

La sorcière pressa le pas pour ne pas faire trop attendre sa complice. L'heure du rendez-vous n'était pas dépassé de beaucoup, mais la sorcière avait perdu le goût d'arriver en retard avec le temps. Cela donnait une mauvaise impression ou pouvait mettre en danger. Alors certes, Izsa avait dépassé le stage des impression depuis longtemps et le danger était relativement moindre dans une bibliothèque, mais quand même. Elle perdait tout de même de précieuse minutes pour travailler sur ce nouveau projet aussi intéressant que complexe.

Galatéa se demandait parfois si la magie possédait quelques limites ? Elle s'enthousiasmait en tout cas, de pouvoir peut-être y répondre aux côtés de quelqu'un qu'elle appréciait autant. Lorsqu'elle avait été forcé de quitter WaddiWasi pour se rapprocher du Ministère, la sorcière avait un instant eu peur de ne plus jamais rien inventer non-plus. Heureusement, son amie Izsa semblait aussi déterminée qu'elle à faire fonctionner sa caboche.

Et à peine l'omniglobe créé, voilà qu'un nouveau projet d'envergure s'imposait à elles : la carde du maraudeur. Galatéa manquait encore d'expérience, ne connaissait pas grande chose à propos de cette carte, mais elle se rassurait en se disant que si des étudiants avaient pu la créer, les deux sorcières devraient pouvoir en faire autant. Et même en faire plus !

- Salut ! lança-t-elle, presque en chantant, ignorant le silence environnant.

Galatéa prit place en face de la sorcière déjà installée et sortit quelques affaires. Une plume, un carnet, sa baguette. Elle était motivée et nullement découragée par les heures de travail à venir. La sorcière plaça néanmoins ses mains devant elle, lançant un regard des plus sérieux à sa camarade.

- Bon, Izsa. Je dois t'avouer une chose avant qu'on commence. C'est important... Elle laissa passer quelques secondes, espérant créer un peu de tension. Puis continua avec une voix presque d'enfant, un sourire angélique : Tu peux me faire un mémo pour la carte ? J'y connais rien à par son utilité.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Deux inventeuses, une invention [Abandonné ] Empty
Re: Deux inventeuses, une invention [Abandonné ]
Eileen I. Hilswood, le  Sam 25 Jan 2020 - 18:59

Izsa était en plein dans la lecture de "Sorts et enchantements anciens et oubliés" par E. Limus lorsque Rachel arriva. Elle releva la tête de son bouquin, lui souriant alors qu'elle brisait le silence ambiant au grand damne de la bibliothécaire.

- Hey ! lui répondit-elle sur un ton bien plus bas.

- Bon, Izsa. Je dois t'avouer une chose avant qu'on commence. C'est important...Oh. Elle avait un soucis ? Elle devait rentrer tôt chez elle ? Tu peux me faire un mémo pour la carte ? J'y connais rien à par son utilité.

Ça ? Allons, n'y connaitre rien n'avait jamais été un obstacle pour quoi que se soit. Il n'y avait qu'à voir Izsa pour s'en convaincre. Elle y connaissait tout de même un peu plus que juste son utilité, pour le coup.

- D'après la biographie de Harry Potter, il s'agissait d'une création de son père et ses amis, lorsqu'ils étaient encore à Poudlard. Chaque habitant du château y apparaissait par des empreintes de pied, faisant également apparaître leurs noms. Les experts qui ont analysé la chose ont parlé du sortilège d'Homonculus. Ça te dit quelque chose ?

Que ça lui dise quelque chose ou non, Izsa avait trouvé ce qu'elle cherchait dans l'ouvrage de E. Limus.

- C'est un très vieux sortilège, plus personne ne le maîtrise aujourd'hui. Je cite : "Appliqué sur une carte, il permet à son propriétaire de suivre les déplacements de chaque personne présente dans une certaine zone".

Elle leva un sourcil circonspect.

- Je ne sais pas toi, mais moi je trouve ça un peu trop facile. Il n'y a qu'à l'appliquer sur une carte ? Ah ! On se serait pas autant cassé le c*l avec l'omniglobe si c'était aussi simple que ça. Il doit forcément y avoir une chose supplémentaire à faire pour que ça marche. Ou bien un millier de choses supplémentaires.

Elle guetta la réaction de Rachel et ajouta :

- Je suis prête à parier que si plus personne ne le maîtrise, c'est justement parce qu'on ne peut pas se contenter de prononcer la formule et espérer que ça marche.

Ou alors il fallait une puissance telle que aucun sorcier au monde ne pouvait le lancer. Ce qui étai absurde. Si quatre élèves de Poudlard en avait été capables, sur une zone aussi grande que Poudlard (Poudlard quoi !), alors l'exploit aurait dû ne pas vraiment être un exploit. Le truc, c'était qu'elle n'avait pas vraiment de piste. C'était bien pour ça qu'elle avait demandé de l'aide à Rachel. Elle n'était peut-être pas la sorcière la plus puissante qu'elle connaisse, mais elle avait un des esprits les plus vifs et imaginatifs qui existaient. Des années de travail à Waddiwasi avaient clairement bien entraîné sa fibre créative.

- Des idées ?
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Deux inventeuses, une invention [Abandonné ] Empty
Re: Deux inventeuses, une invention [Abandonné ]
Galatéa Peverell, le  Dim 26 Jan 2020 - 15:30

Galatéa fixa un point quelque conque sur le mur d'en face, écoutant en silence, et très certainement avec une tête particulièrement ridicule, les explications d'Izsa. Elle craignait que le sortilège soit plus difficile à lancer que prévu, mais personnellement elle n'y croyait pas trop. Pour elle, la difficulté allait se trouver ailleurs. Les cours d'histoires remontaient à loin, mais elle ne gardait pas le souvenir d'une puissance hors-normes chez l'un des quatre créatures.

- Je suis prête à parier que si plus personne ne le maîtrise, c'est justement parce qu'on ne peut pas se contenter de prononcer la formule et espérer que ça marche.

Elle acquiesça avec lenteur, les lèvres pincés, signe qu'elle réfléchissait à vive allure. L'ancienne Serpentard tentait difficilement de replacer la création de la carte du maraudeur dans son contexte, tout en y assimilant des inconnues probables et des expériences personnelles. Comme souvent, sa plume et son parchemin restait vierge. Galatéa manquait depuis toujours de rigueur en matière de prise de notes. Néanmoins, elle lâcha le mur pour lire une page sur le sujet.

- Des idées ?

- Hm.

Le petit son qu'elle émit ne constituait pas une réponse en soit, mais le regard qu'elle recommença à lancé au mur oui : elle réfléchissait toujours. Comme si cela allait pouvoir l'aider, elle accentua sa grimace, avant d'enfin reporter son regard vers son amie.

- Je.. Me demande.. Elle avait encore quelques difficultés à mettre ses théories au clair dans sa tête. S'il existe d'autre carte du type ? Si tel était le cas, ce serait plus facile pour tenté de comprendre le fonctionnement de ce sort. Par ailleurs, je ne pense pas qu'il demande une si grande puissance magique. A nous deux on devrait pouvoir y arriver, et dans le cas contraire, ce ne sera pas difficile de trouver de l'aide. De plus, plusieurs enchantements ont été lancés sur la carte par la suite non ?

Galatéa pensait à l'ordre, bien-sûr. Si une telle carte pouvait revoir le jour, ce serait un atout considérable. Les clés de la victoire peut-être bien ? La brune en était toute excitée et cela ne faisait que la motiver un peu plus. Elle repensa alors une nouvelle fois à la raison qui avait poussé les quatre créateurs à se lancer dans ce projet.

- Ma théorie c'est qu'il faut dessiner nous-même la carte avant de lancer le sortilège. La carte serait alors basé sur les connaissances du ou des créateurs. Regarde. Elle prit le livre et retrouva le passage qui lui avait soufflé cette idée pour le montrer à Izsa. Ici ils disent que la carte a été construites au fur et à mesures des explorations des quatre garçons. Et plus loin, que la salle sur demande n'y ait pas parce que, on suppose, qu'aucun des quatre ne l'a connaissait.

Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Deux inventeuses, une invention [Abandonné ] Empty
Re: Deux inventeuses, une invention [Abandonné ]
Eileen I. Hilswood, le  Mar 4 Fév 2020 - 23:22

Rachel (note HRP : par défaut, j'imagine qu'Izsa continue de l'appeler Rachel) proposa de chercher d'autres cartes du type, du moins si elles existaient. Izsa haussa les épaules à cette idée, n'ayant trouvé aucune trace pré-existante. Ça ne voulait pas dire qu'il n'y avait aucune trace tout court, et encore moins qu'aucune carte du genre n'avait existé auparavant, bien sûr. D'ailleurs elle était prête à mettre sa main à couper que la carte des Maraudeurs n'étaient pas la première de ce genre. Simplement, elle doutait que cette piste mènerait à quelque chose. Ou du moins elle n'avait qu'assez peu le courage de l'explorer.

Mais sa sœur d'arme était loin d'en avoir terminé, et elles étaient sur la même longueur d'onde. Peut-être fallait-il utiliser plusieurs sorts. Peut-être fallait il dessiner la carte soi-même. Mais elles n'était pas juste sur la même longueur d'onde ; Rachel vint lui ouvrir les yeux sur quelque chose qu'elle n'avait pas remarqué.

- Ici ils disent que la carte a été construites au fur et à mesures des explorations des quatre garçons. Et plus loin, que la salle sur demande n'y ait pas parce que, on suppose, qu'aucun des quatre ne l'a connaissait.

- Mais oui, bien sûr ! s'exclama-t-elle sur le coup. Ils ont dû ajouter les passages secrets à fur et à mesure !

Il y avait une ampoule qui venait de s'allumer dans l'esprit d'Izsa. Limite on pouvait la voir briller à travers ses grands yeux bruns écarquillés.

- Est-ce que tu penses que ça serait possible que... Quand ces phrases commençait ainsi, c'était le signal qu'il fallait se préparer à une tonne d'idées décousues qui n'avaient qu'un vague lien avec la réalité des choses. Qu'il faille être dans l'endroit qu'on dessine pour pouvoir lancer le sortilège ? Est-ce qu'il pourrait s'agir d'une encre enchantée ? Ou alors, ou alors... il faut lancer des sortilèges sur la carte et dans l'endroit qui va y être lié ? Peut-être qu'il faut justement être plusieurs dans la pièce ? Genre un aux quatre coins ?

Izsa était excellente quand il s'agissait de brainstormer, et l'idée de Rachel l'avait poussé en plein dans cet espace mental. Dans son jargon à elle, elle appelait ça du vomi de cerveau. C'était impossible qu'elle ai raison sur tout, probablement même pas sur 50% de ses hypothèses. En tout cas ça faisait des choses à tester. Oh, elle avait tellement envie de le tester, maintenant ! Pouvaient-elles le faire directement dans cette bibliothèque ? Elles recevaient déjà quelque regards de biais à cause de leur conversation enthousiasmée. Que serait un peu de magie ? Juste leur vie quotidienne. Ça n'était pas une entorse au règlement, pas vrai ? La Serpentard posa sa main sur sa baguette, dans la poche de son manteau derrière elle. Elle tenait à peine sur place.
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Deux inventeuses, une invention [Abandonné ] Empty
Re: Deux inventeuses, une invention [Abandonné ]
Galatéa Peverell, le  Sam 15 Fév 2020 - 13:21

La sorcière prenait peu à peu conscience de la galère qui les attendait, Izsa et elle. Cette dernière trépignait d'impatience, et son enthousiasme était véritablement contagieux. Elles venaient peut-être de mettre à la main sur quelque chose, peut-être étaient-elles sur le point de résoudre un mystère vieux de plusieurs siècles. Elle fit par ailleurs à peine attention au regard réprobateur de la bibliothécaire magique.

Quelque chose dérangeait pourtant Galatéa : la charge de travail. Créer une telle carte sur une petite zone ne serait pas utile, mais la créer sur une grande semblait presque impossible. Si chaque pièce devrait être dessiner, fallait-il que les proportions soient bonnes ? Comment cela fonctionnait-il sur un couloir ou une rue ? Si les quatre adolescents avaient mit 3 ans à la mettre au point, combien de temps cela prendrait-il pour représenter une ville ? Un pays ?

- Sur ce coup-ci je crois que nous n'auront pas le choix. La seule manière que nous avons de trouver des réponses, c'est de faire des essais.

Pouvaient-elles commencer maintenant ? Ici ? Cela frustrait Galatéa de ne pas pouvoir trouver d'avantage d'information dans les livres. Il y avait tant de possibilités qu'elle se sentait un peu dépassée. La brune était en tout cas certaine que ce projet dépasserait tous les autres. Sans doute arriverait-elle à toucher le fond des abysses avant de voir naître cette carte.

- Imagine qu'en fait il ne soit pas nécessaire de dessiner la carte. Les maraudeurs l'ont peut-être fait parce qu'il n'avaient pas accès à une carte déjà faite, après tout je ne me souviens pas en avoir déjà vu une autre qui représentait Poudlard. Peut-être même que c'est la carte qui se dessine toute seule au fur et à mesure ? Parce que je ne sais pas si tu as remarqué, mais il n'y a aucune irrégularité au niveau au niveau de son apparence. Même couleur de parchemin, même écriture.

Ou alors les quatre ont décidé, une fois la première version de la carte terminé d'en refaire une au propre ? Mais cela semblait très peu probable pour la sorcière qui n'imaginait pas quatre étudiants aussi soigneux et rigoureux. Ne pas avoir à la dessiner serait dans tous les cas un gain de temps non négligeable.

- Et comment ont-il fait pour inclure le bureau du directeur sans se faire prendre ?

S'il fallait être quatre pour lancer le sortilège depuis chaque coin de la pièce, alors ils devaient réellement être très fort en plan machiavélique et en infiltration pour réussir une telle chose. Avaient-ils reçu de l'aide ?
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Deux inventeuses, une invention [Abandonné ] Empty
Re: Deux inventeuses, une invention [Abandonné ]
Eileen I. Hilswood, le  Dim 23 Fév 2020 - 23:16

Leurs hypothèses de travail étaient nombreuses. Très nombreuses. Mais quand il était question de magie, ou bien de tout problème en règle général, il valait mieux avoir trop d'idées que pas assez. Il fallait juste qu'elles fasse le tri afin de ne pas se laisser emporter dans tous les sens en même temps.

Comme elle le disait, il n'y avait pas trente six milles solutions : il fallait tenter l'expérience.

- Imagine qu'en fait il ne soit pas nécessaire de dessiner la carte. Les maraudeurs l'ont peut-être fait parce qu'il n'avaient pas accès à une carte déjà faite, après tout je ne me souviens pas en avoir déjà vu une autre qui représentait Poudlard. Peut-être même que c'est la carte qui se dessine toute seule au fur et à mesure ? Parce que je ne sais pas si tu as remarqué, mais il n'y a aucune irrégularité au niveau au niveau de son apparence. Même couleur de parchemin, même écriture.

Vrai, c'était un point important. A moins d'avoir été assisté par magie, il était impossible d'être aussi régulier. Et encore, même avec de la magie... Izsa ne voyait pas comment cela pouvait fonctionner. Bon, alors partons du principe qu'il ne fallait pas dessiner la carte. Pour commencer. Un plan aurait donc été suffisant, pour commencer. Comme par exemple... Un plan de la bibliothèque dans laquelle elles se trouvaient en ce moment. Ou juste cette pièce. L'endroit n'était pas sensé servir à cela mais, eh, si Izsa s'était arrêter à la moindre ligne dans le règlement elle ne serait jamais allée très loin dans sa vie.

- Et comment ont-il fait pour inclure le bureau du directeur sans se faire prendre ?

Ça, par contre, c'était loin d'être le plus gros problème aux yeux d'Izsa. Elle eut deux idées rien qu'en plissant les yeux et se demanda comment elle aurait fait, elle, si un jour elle avait eu besoin de se rendre dans le bureau de Kholov ou Harshing.

- Harry Potter n'avait pas hérité la cape d'Invisibilité de son père ? James Potter aurait pu attendre à côté de la statue que quelqu'un donne le mot de passe, et ils se seraient infiltrés grâce à cela, quand la voie était libre. Ou alors, moi j'aurais fait un truc encore plus simple : une grosse c*nnerie pour se faire prendre, et être emmener dans le bureau du Directeur. Puis demander aux complices de faire encore une diversion pour attirer le Dumbledore en dehors de son bureau et avoir le champ libre. On juste profiter de se faire emmener dans le bureau pour retenir le mot de passe utiliser... si il ne le changeait pas régulièrement ça devait pouvoir se faire très facilement. Izsa haussa les épaules et dit philosophiquement : Il y a toujours un moyen. Je m'en suis bien rendue compte durant mon temps à Poudlard.

Eb, Lizzie, Lilith et - dans une certaine mesure - Morgan, connaissaient bien ses ingéniosités en la matière. Rachel n'avait pas la même expérience, elles s'étaient peu fréquentés durant leurs études. En tout cas, Izsa regrettait aujourd'hui de ne pas avoir tenté de s'infiltrer dans le bureau de Kholov durant sa septième année. Pas pour voler quoi que se soit ; juste pour le challenge. Voilà un défi qu'elle aurait du relever.

- Je vais demander à avoir un plan de la bibliothèque, dit-elle alors, revenant sur le sujet principale. J'imagine qu'ils en ont forcément.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le bibliothécaire lui demanda pourquoi elle en avait besoin, et elle avait pensé à son mensonge à l'avance, évidemment. Elle lui répondit qu'elle aurait aimé avoir une idée du rangement des rayons, afin de retrouver plus facilement les livres dont elle aurait besoin. Il n'y avait pas besoin de plus, après tout une carte n'était qu'une carte, et ils ne cachaient pas la pierre philosophale derrière un chien à trois têtes. Elle revint donc avec son morceau de parchemin, victorieuse :

- Par quoi on commence ?
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Deux inventeuses, une invention [Abandonné ] Empty
Re: Deux inventeuses, une invention [Abandonné ]
Galatéa Peverell, le  Dim 22 Mar 2020 - 19:44

- Harry Potter n'avait pas hérité la cape d'Invisibilité de son père ? James Potter aurait pu attendre à côté de la statue que quelqu'un donne le mot de passe, et ils se seraient infiltrés grâce à cela, quand la voie était libre. Ou alors, moi j'aurais fait un truc encore plus simple : une grosse c*nnerie pour se faire prendre, et être emmener dans le bureau du Directeur. Puis demander aux complices de faire encore une diversion pour attirer le Dumbledore en dehors de son bureau et avoir le champ libre. On juste profiter de se faire emmener dans le bureau pour retenir le mot de passe utiliser... si il ne le changeait pas régulièrement ça devait pouvoir se faire très facilement. Izsa haussa les épaules et dit philosophiquement : Il y a toujours un moyen. Je m'en suis bien rendue compte durant mon temps à Poudlard.

Discrètement, la brune cligna plusieurs fois des yeux. Déjouer le règlement était devenu naturel avec le temps, mais elle oubliait parfois qu'elle gardait un train de retard sur quelqu'un de ces camarades. A Poudlard, jamais elle n'utilisait ce genre de procéder pour enfreindra le règlement. Jamais elle n'y avait même pensé. Donc, fatalement, elle avait conservé l'idée erronée d'un Poudlard intouchable, tout en sachant la vérité.

Bref. Retour à la réalité. Le projet en cours allait les privés de bien des week-end et des nuits blanches. Plus tôt elles comprendraient comment ce sortilège fonctionnait, plus tôt elles pourraient commencer les expériences. Il fallait éliminer rapidement les premières hypothèses. Et Izsa, comme si elle avait lu dans son esprit, se leva pour chercher une carte.

- Par quoi on commence ?

- Par.. le début je suppose. L'une de nous devrait lancer le sort pour voir comment ou si la carte réagit. On essayera à deux après.

Plus elle y pensait, moins l'idée d'une carte dessiné lui semblait correcte. Ou alors les maraudeurs avaient pris soin de la recommencer au propre une fois terminé, mais c'était une hypothèse très surréaliste.
Contenu sponsorisé

Deux inventeuses, une invention [Abandonné ] Empty
Re: Deux inventeuses, une invention [Abandonné ]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Deux inventeuses, une invention [Abandonné ]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.