AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-60%
Le deal à ne pas rater :
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
167.10 € 419.90 €
Voir le deal
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie
Page 1 sur 1
Tu t'en relèveras [Terminé]
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Tu t'en relèveras [Terminé] Empty
Tu t'en relèveras [Terminé]
Elhiya Ellis, le  Dim 19 Jan - 20:12




Suite de ça
LA de Riley
Saison 30 - Hiver

Elle pouvait choisir où s’effondrer, ça m’importait peu tant qu’elle ne tachait pas les coussins de mon sofa. Alors les lits maculés de blanc ou mon canapé destiné aux suivis psychologiques de quelques élèves, je n’avais aucune préférence. La laissant se décider, je disparaissais dans mon bureau, posais Spangle dans son panier et lui donnait quelques friandises pour le travail accompli. Avec le temps, il avait pris un peu de ventre le petit furet neigeux, il faudrait que je trouve autre chose pour le féliciter sans le faire grossir pour autant, ou juste des choses moins calorifiques pour lui. Mais son nouvel embonpoint n’était pas la priorité, je récupérais une fiole de poussos dans la réserve avant de retrouver la Serpentard en le lui montrant. « Alors, en quoi avez-vous le plus confiance Miss Riley ? Je parierai pour la potion instinctivement, au moins vous n’auriez pas l’impression d’avoir été aidée par quelqu’un non ? » Elle avait cherché à fuir et non appeler à l’aide, difficile de la penser suffisamment en confiance pour me laisser faire un sortilège assez couteux en énergie et dépendant de mes capacités magiques. Mais je pouvais me tromper.

A sa place, qu’aurais-je choisis ? J’avais la fâcheuse tendance à me soigner moi-même, mais je ne m’étais jamais mis mal en point toute seule, et quand la fatigue pointait je n’avais su faire confiance qu’à une seule et unique personne. Ça n’avait pas trop changé au final. Je distillais ma confiance et mon intérêt qu’a une poignée de personne à bien regarder. Même pour ce qui avait été de me faire guider pour gérer le Vide dévorant nourri par la ma Colère, ce n’était qu’au près d’une personne que j’avais réussi à m’ouvrir pour en écouter les conseils. Je me demandais ce qu’elle était devenue, et surtout ce qu’elle penserait aujourd’hui des moment d’Oubli où je n’avais pu appliquer ce qu’elle m’avait recommandé. Une Ombre croisée, avait fini par me sembler plus apte à quoi faire de cette Colère. Du moins jusqu’à ce iel ne disparaisse à son tour. Et elle, là ? Personne n’avait sù lui dire quoi faire de ses excès d’émotions ?

Les opales se posaient à nouveau sur elle, la jaugeant de nouveau, désormais qu’elle était debout et non plus affalée sur le sol. « Quand vous irez mieux, vous irez également réparer le miroir brisé au fait. Les elfes ne sont pas là pour réparer vos bêtises. Vos actes ont des conséquences je vous rappelle. Alors ? Potion ? » L’attente ne s’habillait toujours pas de Patience, la poussant à se décider rapidement.


Dernière édition par Elhiya Ellis le Sam 23 Mai - 13:19, édité 1 fois
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Tu t'en relèveras [Terminé] Empty
Re: Tu t'en relèveras [Terminé]
Riley Callaghan, le  Lun 27 Jan - 12:20

« Tu t'en relèveras »

Avec Elhiya Ellis

Saison 30
Hiver



L'infirmière me parle mais je sens l'énergie quitter mon corps, comme les grains d'un sablier qui aura bientôt cessé de s'écouler. Ils m'échappent, tirent mon corps vers le bas, je m'affaisse presque à ses côtés. Mes mains - ma main viable, en fait - se retient au mur, au cas où je trébucherais. C'est bizarre, le sang a beau être invisible, j'ai quand même l'impression de tourner de l'oeil.

 «... vos propres camarades, il faut éviter aussi, croyez-moi, après niveau culpabilité faut savoir vivre avec. Moi je n’ai pas trop su faire. » Ses mots ont le pouvoir de me ramener à la discussion et à me pousser à la réflexion. Peut-être pouvait-elle comprendre après tout ? C'était sans doute une évidence mais cette infirmière allait pouvoir m'aider, et pas uniquement pour mes os de mon poignet en miette. Du mois, si elle en avait seulement l'envie...

Cela voudrait aussi dire qu'il faille que j'expose mes faiblesses et mes erreurs. Je n'en avais pour le moment pas l'envie non plus, même si elle avait déjà pu constater certains aspects de ma vie. Involontairement, elle avait reçu ma confiance. Je n'en avais pas le choix à vrai dire. Le secret professionnel pouvait-il jouer en ma défaveur ?

Bref, nous arrivions doucement à l'infirmerie où après avoir indiqué le bureau, un choix m'était demandé. « Sortilège. J'aime pas les potions, c'est beaucoup trop intrusif et ça me donne des nausées...»  Je lui faisais confiance pour ce qui était du sortilège, elle était infirmière, non ? Elle pensait que la potion me conviendrait mieux, mais en fait, quelque part au fond de moi, j'avais envie qu'on s'occupe de moi. Les prémices d'un soutien, une confiance abusive ? Lequel des deux il s'agissait, je l'ignorais.

- Vous disiez tout à l'heure n'avoir pas réussi à faire autrement... Vous vouliez dire que ça vous est aussi arrivé ? Je retenais mon souffle, de peur de la réponse qui allait suivre. A vous voir maintenant, à soigner autrui, à lui promulguer des soins gratuitement... à réparer les erreurs... Vous avez pu changer ? Comment avez-vous fait ? Je demandai du bout des lèvres.

Quelques lits vides étaient disposés en lignes contre les murs, il n'y aurait donc pas d'oreilles indiscrètes pour épier la conversation. Car oui, c'était bien une conversation que nous avions désormais, aussi étonnant que cela puisse paraître... Elle me dirige ensuite vers un lit, dont elle replace le coussin et étend les draps.. En m'installant, je lui adresse un regard gratifiant, même si ce qu'elle s'apprête à réaliser me fera sûrement crier de douleur.

LA d'Elhiya
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Tu t'en relèveras [Terminé] Empty
Re: Tu t'en relèveras [Terminé]
Elhiya Ellis, le  Dim 2 Fév - 13:20




Tiens, autre surprise avec cette demoiselle, son choix se posait sur les sortilèges et non sur les potions. Etonnant quand on cherche à ne pas impliquer les gens dans nos réactions impulsives. Le sourcil rehaussé dubitativement, j’acquiesçais d’un signe de tête même si pour la potion de régénération sanguine je ne voyais pas vraiment d’équivalent que ma baguette puisse rendre. Détail qu’elle ne me laissait pas le temps de lui préciser, se faisant soudainement curieuse. Normal, j’avais laissé échapper quelques bribes de ma vie adolescente, notamment cette nuit de perdition, de Colère trop gourmande qui m’avait fait lever le bois sur un camarade de classe d’une maison autre.

Machinalement, le sourire à mes lèvres s’étirait doucement, même si les remords n’avaient réellement pris fin, ce souvenir restait doux tant le déroulement de l’affrontement avec mon blond était touchant. « Oui parfois certaines personnes décident de rester dans ces moments… » Coup d’œil trahissant un peu trop la tendresse cachée dans les Lapis en parlant de Lui. « Néanmoins, je n’ai pas changé, enfin je ne crois pas. J’ai juste appris à ne plus trop me laisser envahir de sorte à ne pas trop déborder, ou du moins pas sur des personnes qui n’ont rien à voir la dedans » Récupérant un nouvel oreiller que je plaçais sous sa main blessée, je continuais en m’installant face aux meurtrissure. La gosse allait me faire utiliser pas mal de magie au final, pour un jour calme c’était assez raté.

La laissant quelques secondes pour récupérer du dictame, le baume qui soulageait les œdèmes et la potion de régénération sanguine, je continuais à répondre à sa curiosité. Il n’y avait rien de secret là-dedans après tout. « Si vous avez souvent des excès de colère, je pense que vous devriez essayer de les canaliser sur quelque chose de précis » Je préférais éviter de dire « quelqu’un » même si cela pouvait paraitre hypocrite de ma part. Insister les élèves à se soulager sur de parfait inconnu ne devait pas faire partie des bonnes méthodologies applicables au château. « Si ces envies sont incontrôlables et que vous avez tendance et les diriger vers vous, il va te falloir un palliatif rapidement. Quel qu’il soit. Tenez buvez ça, c’est pas bon, mais le sortilège va vous épuisser, alors autant récupérer le sang perdu avant » ou pendant tiens, je n’avais jamais essayé.

Lui tendant le flacon de régénération sanguine, je regardais de nouveau l’état de la main en grimaçant. « Prête ? » Pas envie qu’elle recrache le contenu de la potion sur la tête car je ne l’aurai pas prévenu même si j’avais ma baguette au-dessus de ses doigts meurtris
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Tu t'en relèveras [Terminé] Empty
Re: Tu t'en relèveras [Terminé]
Riley Callaghan, le  Dim 9 Fév - 16:14

« Tu t'en relèveras »

Avec Elhiya Ellis

Saison 30
Hiver


L’infirmerie était vide, contrairement à mes aprioris, et conviendrait parfaitement pour ma convalescence. J’ai été bête de vouloir faire autrement, d’égoïstement et puérilement désirer m’en sortir toute seule, même si jusqu’à maintenant ça avait été une solution tout à fait rentable. Mais des os cassés... c’était au-dessus de mes compétences. Ce passage à l’infirmerie allait sans doute m’en apprendre davantage que je ne l’aurais pensé. Quelques notions de médicomagie ne seraient pas de trop pour la prochaine fois...

La prochaine fois... Cela sonnait de façon fataliste, mais pour autant c’était véridique. Il y en aurait d’autres, peut-être même plus dangereuses, qui viendraient et viendraient encore. C’était ainsi, je n’y échapperai pas, car sauf événement exceptionnel, couper court à ces pulsions revenait à devoir renoncer à toute interactions humaines, et, in finite, à se laisser mourir. Mais je n’étais pas encore prête à ça, je voulais me battre, résister tant que possible, repousser ce qui est évitable et contourner ce qui ne l’était pas.

Je reviens doucement à notre conversation. Miss Ellis en avait dans la bouteille, cela se ressentait dans sa voix et dans les pâles sourires qu’elle m’offrait. Ainsi existait-il des êtres humains, prêts à courir les dangers, à se sacrifier pour un autre au péril de leur vie ? La personne dont elle parlait, l’avait-elle volontairement accompagnée dans ce cheminement ? Si tel était le cas, elle avait été chanceuse... Trouver une personne suffisamment forte pour supporter et même guérir ces pulsions... Je n’en trouverai sans doute jamais. Avoir été abandonnée, dès mes premières secondes de vie, m’avait privé de ces espoirs depuis bien longtemps.

« Je vous envie. J’aimerais avoir cette chance, d’un jour avoir quelqu’un avec moi. » Je n’avais jamais dit quelque chose d’aussi vrai. Et d’aussi intime. Je baissai la tête pour cacher mon trouble soudain, et faisais mine d’être absorbée par le pli des draps sous mes jambes. L’infirmière avait raison, je devais trouver un palliatif, pour reprendre ses mots. Quelque chose de suffisamment puissant pour réfréner ce qui me détruisait à petits feux. Une sorte de médicament, ou peut-être quelqu’un...

Mais pour l’heure, soigner mes blessures serait un bon début. Visiblement la potion était obligatoire, quoi que l’infirmière m’ait laissé croire, et j’avais maintenant le devoir de l’ingurgiter. Ça n’allait pas me plaire, et à Miss Ellis non plus si je lui vomissais dessus. J’attrapai quand même de mauvaise grâce le flacon, me pinçais le nez, et déposais fébrilement le verre sur mes lèvres. J’avais l’impression de revenir des années en arrière, quand on me forçait à prendre des calmants pour mes sautes d’humeur. « Je risque de vomir, je suis désolée d’avance si c’est le cas. Je préfère vous prévenir. »

Cette fois, je penche la tête en arrière. Aussitôt le liquide s’invite sous ma langue, entre mes dents et mes gencives, puis glisse doucement dans le larynx. Je prie pour ne pas faire une fausse route. Heureusement, la potion continue son chemin dans l’œsophage, je la sens s’introduire dans mon corps comme un intrus sur une propriété privée. Je déteste cette sensation. Ce n’est même pas bon. Mon ventre se tord, j’ai l’impression que des mini-bombes explosent dans mon abdomen. Je sens des reflux, de l’acide qui remonte dans ma gorge. À cet instant, j’espère juste perdre connaissance lorsque son sortilège fera effet. Ce sera sans doute le seul moyen de m’empêcher de tout régurgiter. « Je suis prête. »
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Tu t'en relèveras [Terminé] Empty
Re: Tu t'en relèveras [Terminé]
Elhiya Ellis, le  Lun 6 Avr - 15:53




M’envier. Le verbe choisi étouffait mon cœur un instant, coupant la respiration le temps d’une seconde, juste de quoi serrer les dents pour éviter de parler. Il n’y avait rien à envier là dedans en vrai. De loin, l’idée d’avoir quelqu’un qui nous tendait la main continuellement semblait salutaire, mais en vrai qu’en était-il vraiment ? Ma présence n’était-elle pas toxique pour Lui ? a cause de moi combien de fois avait-il du souffrir, et à cause de ma dépendance à ses boucles blondes combien pouvais-je me perdre réellement ? Il y’avait-il vraiment quelque chose à envier dans ce genre de schéma juste pour avoir l’impression de se sentir réel pour quelqu’un ? Je ne savais… Je ne voyais même pas quoi répondre à son trouble adolescent qui ne m’incombait pas. D’autant qu’à bien regarder, ils étaient un tas de momes qui cherchaient l’attention de leurs paires, elle n’avait pas à s’en faire plus que ça. « .. Vous tomberez bien dessus au bout d’un moment, ne vous en faite pas » Il y’avait longtemps un idiot de gryffondor m’avait dit que selon lui tout était écrit d’avance, que le destin composait des chemins tout le monde, alors, cette gamine aussi aurait un caillou glissé dans sa chaussure pour l’accompagner un jour ou l’autre.

La flasque retirée de mes mains me rappelait à ses soins, m’arrachant un sourire en coin en la voyant se pincer le nez et se plaindre de possiblement vomir. Un haussement d’épaule indiffèrent à son attention le bois passait au-dessus des articulations détruites en prémices du mouvement à effectuer pour réparer ses bêtises. [color=lightpink] « Bien, serrez les dents, c’est un vrai puzzle là dedans # Brackium Emendo » Pas de mise en garde supplémentaire, pas de nonos à ronger pour étouffer le cri de la douleur ou lui offrir un palliatif pour passer ses nerfs sous la contrition des chaires et des os qui se mettaient en mouvement. Nous avions assez bavassé comme ça depuis les toilettes, et elle avait démontrée qu’elle était relativement coutumière de ce genre de situation pour ne pas se mettre à pleurer comme une enfant frustrée.

Le bois danser sur le massacre qu’elle avait effectué pendant que j’observais le lent chant du sortilège faisant son office. Cette magie reconstructrice avait toujours eu quelque chose de fascinant, il suffisait de faire parler le frêne pour réparer ce genre de blessure. Ce n’était qu’éphémère, illusoire, n’offrant qu’une illusion de mieux visible, alors que l’invisible souffrait toujours autant. Ce n’était qu’un mensonge que tout le monde acceptait sans le moindre souci. Si le corps guérissait, alors l’esprit n’avait qu’à suivre, après tout, le mal était effacé, alors l’âme n’avait qu’à accepter ce mensonge… « Et ça te soulage au moins ? » Pause marquée pour me pencher sur une phalange qui semblait capricieuse avant de relever le nez vers la serpentarde en la regardant impassiblement. « De détruire ta propre chaire j’entends. Pas de te faire soigner à coup de potions infectes et sortilège » Bah oui, ça servait à quelque chose au moins ? Ou devait-elle partir dans une spirale infinie où chaque frustration nourrira un éclat de colère supplémentaire ?
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Tu t'en relèveras [Terminé] Empty
Re: Tu t'en relèveras [Terminé]
Riley Callaghan, le  Dim 26 Avr - 15:39

« Tu t'en relèveras »

Avec Elhiya Ellis

Saison 30
Hiver


Elle m’avait prévenu, ça allait faire mal. J’attrape entre mes dents les plis des manches de ma robe pour ne pas me mordre la langue, si fort que je suis presque sûre de pouvoir la déchirer en tirant d’un coup sec sur le côté. L’infirmière, tout à fait concentrée, ne se fait pas prier et à peine la fin de sa phrase prononcée, le bois de sa baguette se retourne contre moi. Pas le temps de dire stop, pas le temps de déglutir la salive sous ma langue.

P...ain e.. ordel... de ahhh., un charabia incompréhensible tente de percer la barrière de tissu tandis que mon corps se soulève dans les draps blancs. Ce que je ressens, ce n’est pas naturel ; ces os sous ma peau, je les vois bouger sous la surface comme des serpents sous une couverture. Ça tire, ça brûle, c’est insupportable. Je souffle comme un buffle, des chaudes expirations qui parviennent difficilement à ralentir.

J’essaye de me remettre droite mais mon corps est comme de la gelée, et mes coudes se dérobent sous moi quand je tente de m’appuyer dessus. Je me laisse alors retomber sur le dos, ce qui finalement est tout à fait acceptable, puisque je n’ai plus envie de bouger. Le pic douleur était passé mais restait la désagréable sensation de brûlure et picotement sous la peau de ma main. Oui, ça m’aide, je réponds irritée. Je n’aimais pas tellement ses insinuations, que croyait-elle ? Que perdre mes nerfs était quelque chose que j’appréciais ?

C’était l’exact opposé d’un plaisir. La douleur agissait comme un placebo, un cataplasme pour mes vrais affects. J’oubliais. J’oubliais tout. Et oui, j’étais soulagée d’être épargnée plus d’une minute par des pensées noires. On ne m’avait jamais appris à gérer les émotions fortes, à les canaliser ou à les transformer en énergies positives. La faute à personne, hein.

Bref.

Quand je pourrai repartir ? Plus longtemps je resterai ici, plus longtemps j’aurai le temps de ressasser. J’ai besoin de m’occuper l’esprit, de faire autre chose que fixer les fissures au plafond. Elle avait sûrement une tonne de choses à faire, elle ; des mixtures, de la paperasse ou d’autres trucs d’infirmière qui me dépassent. En plus j’ai tendance à avoir une humeur de chien quand il n’y a plus rien à dire que des banalités. Merci, je finis par murmurer après un silence. Il fallait bien que je le lui dise, à un moment donné, car au fond - au fond du fond -, j’appréciais sincèrement son aide.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Tu t'en relèveras [Terminé] Empty
Re: Tu t'en relèveras [Terminé]
Elhiya Ellis, le  Sam 23 Mai - 13:19




Elle ralait, ou rageait, inconsciemment ça m’amusait. Elle faisait l’effort de répondre à ma question purement rhétorique, et ce sans m’envoyer paitre. C’était une gentille gosse, à ne pas en douter, qui avait besoin d’aide certes, mais gentille quand même. Dommage qu’elle ne sache pas canalyser sa colère et sa force, elle pourrait certainement en faire quelque chose de mieux que du verre briser. J’avais mis un moment à diriger ces mauvaises pulsions pour en faire potentiellement quelque chose. Je n’étais même pas certaine que ce soit vraiment quelque chose au final. Mais tant pis, dans l’idée, il fallait juste trouver sur quoi évacuer ces surplus d’énergie.

Mes pensées s’envolaient à sa question. J’acquiesçais d’un signe de tête « Quand tu veux. Je ne propose pas un bandage, tu dois savoir-faire je pense. Reviens juste si tu ne retrouves pas la dextérité complète de tes doigts d’ici 24 heures, mais ça devrait aller ». Petit rictus en la regardant. Nul doute qu’à se faire mal ainsi elle devait avoir des bases de médicomagie, sinon quel intérêt de continuer à taper sur le mobilier ? Lui laissant son espace vital pour respirer, je posais la flaque vide sur le côté pour penser à la re-remplir et m’apprétais à la laisser filer dans son dortoir ou n’importe où ailleurs. [color=lightpink] « Pas de soucis, et si tu veux qu’on essaye de faire de ce besoin destructeur on pourrait peut-être en faire quelque chose à l’occasion ». C’était posé là, si elle le voulait, elle en faisait ce qu’elle voulait, ses choix m’importaient peu en vrai, mon temps de baby sitting était fini pour l’heure. Lui adressant un sourire poli, la fiole récupérée de partais vers mon bureau pour noter son admission express et lui rendait sa liberté.
Contenu sponsorisé

Tu t'en relèveras [Terminé] Empty
Re: Tu t'en relèveras [Terminé]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Tu t'en relèveras [Terminé]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Infirmerie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.