AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 1 sur 1
Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Élius Askin, le  Lun 3 Fév 2020 - 0:06


Située au fond du piano-bar, après le restaurant, il vous faudra passer devant la statue de Paracelse pour emprunter l’étroit passage vers la bibliothèque. Le célèbre découvreur du Fourchelang cache en effet une petite alcôve où les livres s’amoncellent jusqu’au plafond.

Nous avons récupéré plusieurs ouvrages datant d’avant réfection. De plus, quelques fauteuils de l’époque de l’ancienne Direction y sont disposés autour de trois tables de travail ou de discussion. À l’abri des regards, vous pourrez y partager une partie d’échec ou seulement profiter des notes s’égrenant jusqu’à l’endroit ouvert tous les jours de 11h à 02h.

Si quelques craquements se font entendre, ce sont ceux de la cheminée.. À l’odeur des bouquins et des flammes crépitantes pourrait s’ajouter les effluves d’un thé chaud, d’un whisky bien frais, ou tout autre boisson à savourer dans ce lieu un peu en retrait.

- - - -
Nous vous invitons à découvrir la cartes des boissons & gourmandises que vous pouvez commander à partir de ce lieu !





RAPPEL DES TARIFS ET DÉTAILS DE LA PARTIE HÔTELLERIE=>
Panneau d'Affichage ou Cartes & Menus.



Dernière édition par Élius Askin le Mar 7 Juil 2020 - 10:39, édité 2 fois
Tresor Burton
Tresor Burton
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Tresor Burton, le  Lun 3 Fév 2020 - 20:19

Soldat ou artiste
On est tous des tristes sires
♪ Music ♪
Tresor & Élius
«  Un rendez-vous à l'Occamy Doré »C’est à grandes enjambées que je traverse la rue pavée du Chemin de Traverse. D’ordinaire je suis déjà vissé à mon tabouret attitré ET gravé de mes initiales au Chaudron Baveur, Bièraubeurre en main oblige, mais le bout de papier au fond de ma poche a eu raison de mon accoutumance aux doux plaisirs de la vie. Alors je laisse ce qui a été griffonné dessus me guider jusqu’au lieu escompté. Connor me suit au pas – Comme si il pouvait en être autrement de toute façon. D’ailleurs nous ne mettons que peu de temps pour nous y rendre. Je ne m’attarde pas davantage sur la façade et pousse la porte menant à l’Occamy Doré sans plus de cérémonie.

Le vert émeraude des lieux me fait arquer un sourcil. Bariolé à souhait. À l’image de son propriétaire, s’il en est. Un pas après l’autre, je m’engouffre dans l’antre chamarré. C’était sans compter la présence silencieuse d’un employé qui me fait tressauter. Haut comme trois pommes dont les petits yeux ambrés me scrutent de la tête aux pieds. Il se tient à l’ombre du guichet ; Prêt à me bondir dessus. Du moins c’est ce que je crois et c’est d’un pas assuré qu’il s’élance tout simplement vers moi. “Bienvenue à l’Occamy Doré mon bon monsieur. En quoi puis-je vous être utile ?” Je cille bêtement des yeux faute de mieux dire. “Vous vous êtes perdu ?”


“Nullement. J’ai rendez-vous avec le teneur des lieux. Élius Askin. Je doi-” La parole coupée en plein flux “N’en dites pas plus. Je vais vous y emmener. En route, mauvaise troupe ! Ha-ha!” Le petit être s’exécute et m’entraîne dans une pièce adjacente à celle où nous nous trouvions. Toute aussi versicolore elle aussi. Peu réceptif à ce qu’il me montre, nous poursuivons notre chemin à travers les nombreuses pièces de l'édifice. Connor toujours non loin de moi. “Attendez là !” Suggère-t-il. J’attends, taciturne que je suis. Du coin de l’oeil j’aperçois une cheminée en train de crépiter. Il y a des fauteuils également mais je préfère rester debout.

:copyright:️ 2981 12289 0
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Élius Askin, le  Mar 4 Fév 2020 - 18:05

L'or martelé tire sur le brillant, sans être non plus un poli miroir... Rien ne serait fait ici de trop de lucidité. Mais surtout - recouvrant la vertigineuse rampe des escaliers, mes précieuses fesses y glissent parfaitement. Mui, c'est en qualité de distraction que j'ai autorisé la noble matière à longer les marches depuis la bientôt-Fameuse "Suite Indécence" jusqu'à l'entrée - où j’atterris, dans un claquement de baskets multicolores contre le marbre Sarrancolin. Soyez sûr Monsieur que si d'une main je recoiffe mes boucles sombres en arrière, l'autre caressera une fois de plus l'ébène massif et chaud du comptoir où l'on me prévient de votre arrivée. Ma réaction ? Un sourire, un soupire d'aise, et deux doigts, finement accrochés au lourd rideau de velours aubergine qui m'appartient. L'Occamy Doré est enfin mien, le monde entier doit le savoir - à commencer par le personnel, qui n'a pas fini de me voir déambuler.

Combinaison de soie bleue nuit flattant parfaitement ma silhouette étirée par l'entraînement acharné à la danse, j'avance, dépasse le Mad Kingd et franchis la Verrière en attrapant sur la table une sucette que j'enfonce dans ma poche avant d'entrer directement en cuisine. J'ai faim. Deux coups de baguette suffisent. Le premier pour l'assiette, le deuxième pour la part de tarte fondante au chocolat qui se pose délicatement dessus. Impossible de résister à en croquer tout de suite un morceau, alors que j'arpente le Salon de Thé dans le sens inverse, direction le Piano-bar, cette fois. Mes babines remplies s'étirent à l'intention de l'employé qui assure le service derrière le zinc, et je laisse mon index embêter le clavier ensorcelé. S'offusquant de quelques fausses notes, l'instrument m'arrache quand même un petit entrechat se terminant pile face à - soudain un petit cri traverse mes lèvres entrouvertes, paume étalée sur ma poitrine battante  :

— AAH ! Le chien. C'est vrai. J'ai failli en lâcher mon goûter, heureusement toujours à l'équilibre sur mes doigts tendus. Déjà au bar, nous avions chorégraphié lui et moi. S'il avance, je recule, aussi habilement qu'un méfiant matou. L'animal a volé la vedette pendant une seconde, mais me voici tourné vers vous, comme le confirme ma fossette creusée une fois mes esprits récupérés. Tresor... Peut-on oublier un tel prénom, ou encore, de ne pas aimer le prononcer ? Chaque lettre se détache, envoyant des effluves cacaotées immédiatement torréfiées par le feu craquant dans l'âtre tandis que je désigne une table encerclée de deux fauteuils en cuir capitonné. On va s'installer là. Évitant soigneusement la truffe humide du cabot, je m'assois, sur mon pied droit, jambe pliée, et trempe nonchalamment un index vernis de violet dans le chocolat en vous regardant prendre place. Alors, l'Occamy vous plaît ?


Tresor Burton
Tresor Burton
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Tresor Burton, le  Mer 5 Fév 2020 - 11:36

Soldat ou artiste
On est tous des tristes sires
♪ Music ♪
Tresor & Élius
«  Un rendez-vous à l'Occamy Doré »Le bras tendu et la main noueuse – Connor est comme un lion en cage ici. La lanière qui me relie à lui me brûle l’épiderme. Un pivotement de la main pour regagner en prise, mes doigts fuselés se contractent. Cela ne plaît guère au massif canidé qui considère cette soudaine mainmise comme un affront personnel. La créature manifeste son mécontement en jappant à qui veut l’entendre, sans relâche. Chaque jour je maudissais ma mère de m’avoir offert pareil présent. Un éclat de voix ampute en moins de rien l’essaim de mes pensées. Mon hôte nous avait rejoint sans même que je ne m’en aperçoive. L’oeil brillant – Curieux. Deux pépites noires pour mirer l’énergumène que vous êtes. À l’image de votre établissement ; funambulesque. Je n’en attendais pas moins à dire vrai. Un haussement de sourcils à la simple prononciation de mon prénom. “Tresor…” Qui semble vous ravir plus que de mesure. L’infinité perlée de mon sourire en guise de réponse. Tout comme mon animal vous ne tenez pas en place. “On va s’installer là.” Épineux que de vous lâcher du regard, pourtant je me dois de le faire pour le bien-être de notre échange. “Alors, l'Occamy vous plaît ?”

L’effluence de la tarte chocolatée ne tarde pas à chatouiller la truffe alléchée du Sheepdog. Je le vois venir, de sa langue pendue et gouttante. Mes deux bras seuls ne suffiront pas à l’assujettir et pour que telle catastrophe ne se produise, je le devance en saisissant ce qui me paraît être la solution. Ma baguette. Souple du poignet, lever et tourner. Un sobre Wingardium Leviosa s’échappe de mes lèvres scellées. Le voilà à flotter, épouvanté, braire aussi pour finalement se taire. Mes mirettes, aussi aiguisées que la lame d’une dague, se heurtent à la montagne de poils. Un soupir libérateur. Pas de réponse de la part de la bête qui se raidit à vue d’oeil. Tel un aimant, je ne me fais pas languir davantage et prend place près de vous afin de mieux répondre à vos interrogations. La main toujours levée, je plante mes deux onyx sur vous.

“Permettez-moi avant tout de m’excuser. J’aurais dû vous prévenir que mon chien serait de la partie mais au vu de ma situation actuelle je ne peux me résoudre à le laisser tout seul. Pour vous répondre à présent, le lieu est exquis.” Je feins un sourire. “Merci de m’y accueillir.” À mon tour de rabattre un genou, de reposer la jambe sur son jumeau.

:copyright:️ 2981 12289 0
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Élius Askin, le  Mer 5 Fév 2020 - 18:30

Donc, le chien flotte au centre de la petite alcôve ; ainsi soit-il puisque son Maître a eu l'initiative d'arrêter ses insupportables jappements. Un seul coup de baguette aura suffit à contrôler l'animal et je ne peux m'empêcher d'envisager que le sorcier ait cette même douceur empreinte de fermeté dans tout ce qu'il entreprend, l'index porté à mes lèvres, puis à nouveau, dans le chocolat fondant. Bientôt, si je continue de creuser, la pâte sablée sertie de zestes citronnés apparaîtra. C'est une gourmandise sans limites dans trois ou quatre domaines bien précis - dont les sucreries, qui entraîne mon doigt à suivre cet étrange ballet, entre mes lèvres et l'assiette, Monsieur Burton. Mais en aucun cas votre bouche pulpeuse si parfaitement dessinée et ses sillons en mouvement d'où s'échappent quelques paroles auxquelles je réponds placidement, après avoir grossièrement léché mes commissures :

— Vraiment, j'préfère entendre le son du piano plutôt qu'les aboiements. Et la moquette, vous y avez pensé ? Déjà mes prunelles toussent, encombrées par les longs poils blancs et gris jurant avec le tapis. Cependant, inutile d'être désagréable ; l'odieux molosse désormais maîtrisé en plus d'excuses merveilleusement ponctuées par un compliment. Dandinant mes fesses sur mon pied, je retrouve votre regard et souris. Et c'est sûrement mieux, nan, d'être au calme, pour votre concentration ? Enfin j'en sais rien moi, divination, j'ai réussi seulement grâce à mes bonnes fréquentations. De l'autre côté de la statue de Paracelse qui marque l'entrée du recoin, un tintement de verre me fait sursauter. Oh ! La carte. Le protège-menu en cuir planté devant nous glisse depuis mes mains jusqu'à la table où je le fais avancer du bout de l'index vers vous. À l'intérieur se trouvent les boissons chaudes et froides, ainsi que les pâtisseries.

— Prenez c'que vous voulez. Que j'ajoute en claquant des doigts pour appeler le personnel en service. Moi je vais me contenter de poser mon coude sur la surface polie, le menton juché dans ma paume en continuant mon goûter de l'autre main. À cela, ajoutez une agréable promenade d'iris en lisière de vos traits et vous obtenez un divin moment de distraction pour le rêveur que je suis. Entre temps, le garçon arrive pour prendre les commandes, un coup d’œil suspect jeté au chien. Alors, mon dos revient contre le dossier quand je termine de suçoter mon index en fixant tour à tour le serveur puis votre mine assurée. Mmh, puisque vous êtes devin, Tresor, choisissez mon thé. Un rire s'envole, et craque avec les bûches de la cheminée, taquin, absolument joueur, comme à l'accoutumé.


Tresor Burton
Tresor Burton
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Tresor Burton, le  Ven 7 Fév 2020 - 11:42

Soldat ou artiste
On est tous des tristes sires
♪ Music ♪
Tresor & Élius
«  Un rendez-vous à l'Occamy Doré » Comme tout un chacun, il y a une myriade de grandes et petites choses que j’abhorre, toutes appréhendées à des échelons différents cela va sans dire… mais l’insubordination — Réitérée qui plus est —  a le don de me faire voir rouge. Ce serait fabuler que d’affirmer ce coup de tonnerre comme de l’histoire ancienne, pour autant il n’en est rien — Que cette veine pulsant de tout son sang sur mon front en soit témoin. Ce cabot aura ma mort. J’aimerais que mon attention vous soit toute allouée, croyez-le. C’en est même rafraîchissant que de guigner vos mimiques quand Connor me le permet, cette façon que vous avez à vous goinfrer de la sorte qui d’ordinaire me révulse plus que tout autre chose... Est-ce là votre manière de vous rendre plus accessible, d’atténuer comme vous le pouvez cette désagréable sensation de malaise? Ce coup de langue goulu m’arrache un demi sourire ; fugace.

— Vraiment, j'préfère entendre le son du piano plutôt qu'les aboiements. À mon tour d’humecter la courbure de mes lèvres, de laisser la langue onduleuse vagabonder d'allers et de retours. L’eau me monte à la bouche rien qu’à vous regarder engloutir cet mer de chocolat, m’imaginer croquer la pâte sablée à votre place pour mieux la réduire en miettes. Me délecter à la moindre bouchée. Un énième jappement me ramène à la réalité. Le chien, je redouble d’efforts pour ne pas faiblir. Navrante idée. Une bête de cette envergure demande une concentration ultime mais viendra le moment où je n’aurais plus la force nécessaire de le maintenir au plafond et la chute sur le parquet sera par ce fait inévitable. Nos yeux se rencontrent hasardeusement, j’aimerais avoir le loisir de vous contempler aussi, toutefois la pluie de poils dégringolant sur le tapis me pousse à garder le cap. Et c'est sûrement mieux, nan, d'être au calme, pour votre concentration ? Un rire semblable à un hoquet pour faire acte de présence Je n’aspire qu’à cela. Je n’ose pas imaginer le temps qu’il nous reste avant le second drame. Faire bonne figure et garder en contenance est primordial, reposer son poignet également, que je pose en bordure de table. J’enserre ma poigne sur la baguette. Oh ! La carte. Que vous prenez plaisir à faire glisser jusqu’à moi, je ne la consulterai toutefois pas. Ou alors en diagonale.

— Prenez c'que vous voulez. Conscient de cela ou pas, vous faites tout pour me distraire. Un seul regard sur la carte suffit à ce que Connor décline, mes iris se braquent à nouveau sur lui. Une pinte de Bièraubeurre accompagné d’un English Breakfast pour moi. Mon royaume pour un bon repas, surtout si je n’ai pas à débourser un seul gallion. Des pas me laissent croire qu’une troisième personne s’est joint à nous, sans doute un valet. Mmh, puisque vous êtes devin, Tresor, choisissez mon thé. Vous ne manquez pas de toupet, je n’ai guère le temps de vaticiner mais puisqu’il le faut… Sans même prendre la peine de glisser un oeil sur l’étendu des propositions, je ferme les yeux l’espace d’une seconde.

— Sauf erreur de ma part, je dirais que vous êtes plus à même à vouloir accompagner votre pâtisserie d’un Thé Oolong aromatisé, mon coeur vacille entre deux choix mais en vous regardant avec plus d’instance, je dirais que celui au litchi serait la boisson idéale pour adoucir vos papilles tout en préservant l’exotisme et l’alliage entre le chocolat et le citron.
:copyright:️ 2981 12289 0
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Élius Askin, le  Ven 7 Fév 2020 - 17:59

Et les odeurs, vous y avez pensé à mes narines fines ? Celles qui décèlent depuis toujours le parfum du savon chez les uns, l'essence de la peur chez les autres - se trouvent étranglées, asphyxiées par l'incommodante émanation du canidé. Oh, il y a bien le chocolat pour les apaiser, un peu de cheminée, et quelques grains de poussière dorés par le soleil aussi. Si je me concentre, à mon nez arrive même l'ébène dure, les vieux livres, l'iris de Florence fleurie. Pourtant Mr Burton, impossible de vous sentir à cause du chien. L'assemblage de vos effluves n'arrive pas jusqu'à mes poumons. Alors, je fais comment moi, pour écouter mon instinct ? Légèrement renfrogné contre le dossier sans même m'en rendre compte, très peu préoccupé par l'effort que vous fournissez pour maintenir l'animal en lévitation, j'observe le manège de votre réflexion. Les mots s'échappent ; une longue phrase argumentée, presque amusante tellement elle se veut persuasive. Dans l'assiette, mon index empreint une nouvelle tranchée de chocolat, et sur ma pommette - une fossette apparaît également :

— Litchi ? Renvoyant de ma main libre le serveur vers la sortie, je fais rouler mon doigt contre ma langue et souris encore autour de celui-ci en vous fixant, les joues creusées, avant de l'en libérer d'un ploc significatif. Mmh. Jamais goûté. Bvui Tresor, j'adore me laisser convaincre, minauder ; jouant constamment avec l'Art de susciter l’intérêt - et mes cils allongés. C'est pourquoi le coude curieux revient sur la table, trône parfait pour avancer mon menton et mieux vous regarder en feignant juste après l'indifférence, des petits tourbillons dessinés sur la tarte. Mais pourquoi pas Tresor. Voilà, l'inévitable arriva. Et la pâte sablée sous mon ongle - court - vernis. D'un faible tapotement un morceau se décroche dont j'inspire l'arôme citronné et qui termine contre mes dents affamées. Finalement, mes paupières se relèvent à peine, dans un léger craquettement, laissant mes pupilles s'arrimer aux tendons qui prolongent votre baguette en s’évanouissant trop vite sous une manche gênante. Puis je laisse mes prunelles intrusives escalader tout votre bras tendu, deux iris claires, traînantes, et ma voix avec :

— Il va falloir vous libérer d'ça, ...pour la démonstration. Une deuxième bouchée de biscuit passe entre mes lèvres alors que je remue une fois de plus pour échanger de pied sous mes fesses intenables. Le corps désormais tordu de gauche à droite, il me semble que je ferais mieux d'entrer dans le vif du sujet et je demande si vous faites que de la Tasséomancie, ou d'autres divinations ?


Tresor Burton
Tresor Burton
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Tresor Burton, le  Sam 8 Fév 2020 - 12:32

Nous valsons enfin tous les trois♪ Music ♪Tresor & Élius
«  Un rendez-vous à l'Occamy Doré » La veine, saillante et nerveuse, bat la mesure — Elle en céderait presque tant la tension est absolue. Essayez de maintenir une bête aussi pondéreuse que celle-ci en lévitation et vos traits s’en retrouveront tout aussi enlaidis. Le front se grigne telle une pâte à modeler soumise aux doigts tortionnaires d’un chérubin un peu trop exalté. Piqué au vif, je suis. Étalage ostentatoire de ma personne, vous ne semblez pas plus préoccupé que cela. C’est à se demander si vous ne vous délectez pas de ma détresse. L’iris onyx se plante comme le dard d’une abeille contre votre visage d’albâtre et de cet index insolent s’enfonçant un peu plus dans le chocolat reluisant en gourmandise, permettez dès que je le pourrai d’y introduire ma bouche et ainsi racler votre doigt jusqu’à la chair, pour vous apprendre les bonnes manières.

— Vous faites que de la Tasséomancie, ou d'autres divinations ?

Il y a de cela un petit moment que je ne prête plus aucune attention à ce que vous me dites. Bien trop affairé à ce que l'alcôve ne devienne pas le théâtre d’une tragédie grecque. L’animal décline pourtant. L’on pourrait presque distinguer les mirettes bouleversées du cabot derrière l’épais rideau de poils. Le longus palmaris contracté, tout comme le reste des muscles de mon avant-bras. J’assène un coup de coude fatal à la table pour regagner en prestance, me hisse d’une main valide pour me retrouver debout. Écraser le parquet du talon pour mieux m’ancrer. Le chien dodeline. Ce n’est plus qu’une question de seconde désormais. Connor est au sol, une tapée de jappements étouffe le flux de vos possibles dires, à vous en scier les tympans.

Le voilà à se soulever, cahin-caha, furibond à en voir sa gueule entrouverte et menaçante. Ce manège a assez duré. La baguette ne quittant plus mes doigts, de l’ovale de ma bouche s’échappe à présent un Petrificus Totalus. Des filaments bleutés jaillissent et l’animal se raidit instantanément mais ne tombe pas pour autant. Il a tout d’une statue de marbre, avec les poils en plus. Un soupir pour vous signifier mon agacement, je me rassieds, faisant fi de ce qu’il vient tout juste de se produire. Mains jointes à la table, tout ouïe, je vous réponds enfin.

— Je m'adonne à la Tasséomancie uniquement. Taciturne, toujours.
:copyright:️ 2981 12289 0
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Élius Askin, le  Mer 12 Fév 2020 - 12:09

Enfant de cabaret, il ne manquait qu'un spectacle à mon parfait goûter. Le chocolat convole trop bien avec votre désarroi qui s'élève dans la pièce comme une épaisse et délicieuse chantilly. Épris par l'action, tout mon corps se hisse, suivant le vôtre, pour terminer à genoux sur ma chaise - promontoire sécurisant - quand j'applaudis brièvement en riant. Chaque tentative d'entrave à l'animal devient plus rocambolesque que la précédente, affirmant une de mes premières impressions ; vous êtes un homme d'allure robuste, mais distrayant, que je me ferais éventuellement un plaisir à ébranler, Mr Burton. Les poils virevoltent partout autour de nous, me font éternuer, plusieurs fois, façon chaton enrhumé. Alors, je tortille mes fesses à nouveau pour les rasseoir sur mon pied droit en balayant l'air d'une main expressive. Peut-être même qu'un peu de mascara s'écoule au coin de mon œil brillant posé sur votre réponse aride. Tapotant mes joues du bout des doigts afin de leur redonner fière allure, il me semble pouvoir entendre à nouveau le son du piano maintenant que le désordre est fini. Un sourire s'envole à votre intention, sincère, après autant d'amusement.

— Bien ! Puisque le calme est revenu, ma concentration ne devrait pas tarder à se recomposer. C'était sans compter sur l'arrivée d'une assiette bien garnie - en lévitation, suivie de sa pinte rutilante qui se posent sans encombres entre nous. Les couverts d'argent aussi ne traînent pas ; joyeusement enroulés dans une serviette de tissu chartreuse. Ah, pour sûr, on n'se moque pas de vous à l'Occamy Doré avec l'English Breakfast ! Tout est là, exactement comme on s'y attendrait ; à croire que le plat était sur la carte. Une mine satisfaite apparaît sur mon visage quand je constate que le personnel sait s'adapter. C'est exactement ce que je leur ai demandé en fait. Installant mes jambes en tailleur, je laisse mon dos s'enfoncer contre le dossier et reconsidère ma tarte, avant de vous fixer d'un air attentif. L'odeur du bacon encore frémissant envahit rapidement la petite pièce, et me fait grimacer. La viande, j'aime pas ça. Ni le parfum du gras. Inutile d'être devin pour voir ça. Rapprochant le chocolat de mes narines, j'en inspire les effluves et souffle immédiatement en pointant votre plat du menton. Aaah, mieux. Allez-y, goûtez ça ! Faites-le disparaître vite aussi. Vous me direz après pourquoi la Tasséomancie et pas autre chose. J'aurais bien aimé, moi, que vous lisiez dans ma main, avec les vôtres, si grandes, puissantes, autour de la baguette.


Tresor Burton
Tresor Burton
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Tresor Burton, le  Mer 11 Mar 2020 - 7:55

I can't understand human curiosity♪ Music ♪Tresor & Élius
«  Un rendez-vous à l'Occamy Doré » À mon plus grand contentement cet écart de conduite paraît vous mettre en joie. Une liesse bienvenue que je me repais d’un sourire tout en denture — Succinct, cela s’entend. Une ultime lorgnade à l'hirsute méli-mélo figé jusqu’au sang. Être tout ouïe à présent, l’opaque iris ondulant d’abord sur les courbes exquises de votre bouche éteinte. Maintenant, les poils de mon chien vous portent atteinte, attendrissant chérubin que vous êtes, éternuant sans même prendre la peine de couvrir votre si joli minois, déformé un instant par tous ces spasmes chatouilleux… que ma main lasse essuie de leurs postillons hasardeux impunément projetés jusqu’à mon épaule. L’échine se dresse dans un soubresaut entendu puis l’humérus roule en demi-cercles, supervisée par ma main protectrice. Toute cette gymnastique a eu raison de moi, je suis exténué.

Le piano est le premier à mettre fin à cet étouffant silence, de notes galvanisées enrobant à merveille votre voix sucrée de tout ce chocolat ingurgité. Soudain une vision d’extase m’arrache à la contemplation de votre personne ; l’inespéré english breakfast. Même à l’autre bout de l’alcôve, sa grasse effluve ravit mes narines dilatées. L’oeil aussi n’en perd pas une miette, les arabesques de cette pinte d’un miel doré me feraient presque rater un battement, d’une fraîcheur exceptionnelle à en croire ma main qui la dérobe en plein vol. La goûter plus que tout. En oublier la bienséance. Embrasser le buvant de mes lèvres assoiffées. Ouvrir les portes de mon gosier. Premier contact d’une avalanche flavescente. Intense. Me connaissant je serais bien apte à la boire d’une traite mais puisque vous êtes là, je vais me contenter de la déguster à petites gorgées. Je la garde toutefois à portée.

Cette assiette a tout aussi l’air alléchante. Pourtant je ne m’y rue pas, je la fais pousser tranquillement dans un grincement de bois, jusqu’à moi. Mon autre main s’empare de la fourchette argentée. L’eau me monte à la bouche rien que de m’en saisir. Nul besoin de votre feu vert non plus. Je plante les quatre pics dans l’iconique saucisse, pour m’assurer déjà de son gras, si elle est juteuse ou pas. Au vu de mon sourire, elle l’est, puisqu’elle éclate sous la pression du métal qui m’éclabousse de son liquide brûlant. Peut-être même qu’une giclée du jus vous a touché également, allez savoir. Sans plus tarder je porte la viande oblongue jusqu’à ma bouche étirée, pour délicatement la ceindre entre mes dents puis la croquer. Délicieux.

S’ensuit une énième question que vous me posez, cette fois-ci c’est pour savoir pourquoi j’ai choisi de jouer à la dinette plutôt que de m’esquinter les paluches en lisant dans les boyaux de sordides animaux. Ma mère. C’est elle qui m’a initié à la Tasséomancie. C’est son gagne-pain. Elle exerce à Brighton par contre, là où je suis né. Pour appuyer ce que je viens de vous révéler, je pose mon Saint Graal, à savoir ma pinte, pour extirper de ma poche un cliché animé que je vous tends sobrement.

On peut y voir une femme drapée de soies noires et violettes. Transcendante. Insaisissable. Dame mystique aux mimiques de panthère. On jurerait l'entendre grogner...
:copyright:️ 2981 12289 0
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Élius Askin, le  Lun 16 Mar 2020 - 1:38

La situation semble presque maitrisée quand une première gorgée de bièraubeurre disparaît entre vos ensorcelantes lèvres avec le tempo mesuré du piano. Elle ne peut qu'être délicieuse, tirée par l'une des deux colonnes alambiquées en cuivre massif du Mad Kingd. Dix-sept autres variétés s'y pressent pour le bonheur de nos clients mais vous avez choisi la boisson typique du Monde Magique, évidemment. On devine clairement la gourmandise sur votre visage désormais. Fixant cette fascination palpable, je recule ma chaise dans un élan d'instinct, le visage en arrière, grimace à l'appui. Trop tard. Impossible d'éviter le jus gras de saucisse qui gicle sur moi. Ewk ! Le long de ma carotide étirée, très précisément, s'écoule un filet huileux et salé tout droit vers l'intérieur de la soyeuse combinaison. Sans bouger plus qu'il ne le faut, mon bras s'étend furtivement - bombe à retardement. Si encore ça avait été du chocolat, ou à la limite, de la crème fouettée. Une panoplie de possibilités pourrait remplacer le sirop d'English Breakfast que je m'empresse d'essuyer. Ça pue. L'essuie termine en piteuse boule, deuxième victime du coup monté entre cette Cumberland gonflée d'égo et votre coup de fourchette enthousiasme. Mais pas le temps d'y penser devant le visage géométrique tendu sous mes yeux.


— Magnifique. Il vient donc de là, l'éclat illuminant sauvagement vos iris charbon. Les miennes font un aller-retour furtif pour comparer l'image à l'héritier béni. En regardant mieux, on rencontre la soul des mods brightoniens dans son portrait pétillant. Une vision qui a eu le mérite de me faire oublier quelques secondes l'odeur épaisse dégagée par le déjeuner anglais. Voilà de qui tenir ! Maintenant, il me tarde d'essayer la Tasséomancie. Cette pensée traverse mon esprit alors que je rends le cliché en dégageant une place entre nous. En effet, le service à thé vient d'arriver. Demandant au serveur d'emporter avec lui la serviette puante, son odeur est immédiatement effacée derrière celle du litchi chaud. Mes narines s'y prélassent un instant, avant de finalement laisser infuser la boisson quand je ramène mon attention sur un morceau de pâte sablée au citron. Les zestes croquant doucement, il n'y a qu'à observer la façon dont vous savourez le plat pour en tirer une simple déduction : vous êtes gourmand on dirait. Sans jamais en douter ; le confirment mes fossettes creusées de malice - juste à y réfléchir. Puis, et quand même, mon malin menton pointe la fumée serpentine. J'vous laisse faire, pour ça.


Tresor Burton
Tresor Burton
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Tresor Burton, le  Mer 1 Avr 2020 - 14:52

Dis ? Désormais sommes-nous sous garantie ?♪ Music ♪Tresor & Élius
«  Un rendez-vous à l'Occamy Doré » Une pétarade adipeuse à chaque bouchée. Lèvres luisantes et langue ondoyante pour des papilles inassouvies. Quelquefois une oeillade au maître de maison dont le cou se distend face aux assauts ardents du jus sirupeux. D’autres fois, une amorce de la main pour ôter la dégoulinade disgracieuse soulignant ma bouche effrénée. Une baignade en haute mer au vu de toute l’aquosité absorbée, pourvu que je ne boive pas la tasse. Tempérer cette fringale en plongeant la cuillère dans la barbotière d’haricots nacrés — boursouflés de vapeur. Revenir à la chair oblongue pour l’engloutir sans plus de cérémonie. La noyer à tout jamais d’une lampée de Bièraubeurre. Dire que je suis rassasié serait hâtif mais je ne suis pas venu ici pour manger à l’oeil. À moins que. L'empressement dont vous faites preuve m’échauffe les oreilles, c’est à se demander si vous avez déjà participé à une séance de divination dans votre courte vie. Peut-être avez-vous été dispensé de cette matière lorsque vous étiez encore écolier à Poudlard. La Tasséomancie attendra, je n'en ai pas terminé de mon assiette. Pour autant vous ne semblez pas d’accord puisque vous vous articulez en tous sens. L’arrivée précoce du service à thé met un terme définitif à ma délectation en plus de me sommer de m’y mettre.

Mon index et mon majeur pincent une serviette mise à disposition que je porte aussitôt jusqu’au salé de mes lèvres. Ce n’est qu’une fois débarbouillé que je me hisse sur l’infinité de mes jambes élancées. Il reste suffisamment de quoi becqueter pour que je porte à mon chien statufié l’assiette qui m’était préalablement destinée. Le dos arrondi et les genoux pliés, je place les vestiges de l’English Breakfast aux pattes du canidé inerte. Des légumes ne lui feront que grand bien. S’il y avait eu des carottes, sans doute aurait-il été plus discipliné. Reste à ce que le sort s’estompe, chose qui ne devrait plus tarder à présent. Demi-tour et retour à la case départ de la tablée de mon hôte ingénu, entre-nous la théière caustique, je ne me risquerai pas à y poser mes doigts nus alors je m'accapare des dernières serviettes dressées sur le plateau et ainsi saisir au mieux la anse en bois. C’est tout en finesse que j’incline le récipient au fumet fruité pour y remplir votre tasse. À ras-le-bord. Une poignée de feuilles égrenées font surface au niveau du buvant, bien qu’il en reste à satiété en son fond. Peu importe.

— Maintenant vous allez le boire tout doucement jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un fond. Quand vous l’aurez fait, vous ferez tourner la tasse, trois fois, pas une de plus. Dans le sens des aiguilles d’une montre. En faisant bien attention à ce que TOUTES les feuilles atteignent le bord de la tasse, sans jamais que celles-ci ne passent par-dessus ou s’échouent sur vos lèvres. Elles doivent se répartir d’elles-mêmes.

À vous.

:copyright:️ 2981 12289 0
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Élius Askin, le  Lun 6 Avr 2020 - 1:13

Rien n'est plus insolent que la sensualité naturelle. Savourez celle qui satine mon épaule, Tresor. Dénudée par cette combinaison lâche, on pourrait confondre la soie à ma peau. Deux boutons n'ont pas été refermés après le passage de la serviette et c'est tant mieux. Jouant avec un zeste de citron entre ma langue et mes dents, je prends le temps de me réinstaller en tailleur sur la chaise pendant que vous nous faites l'affront d'offrir cette nourriture de luxe à un chien puant la désobéissance. Y'a de quoi franchement croire à une hallucination ! D'un raclement de gorge marquant cette évidente désapprobation, j'observe l'art délicat du service à thé. Son odeur et votre maîtrise du geste suffisent à éloigner la désagréable vision de l'English Breakfast transformé en pâté pour animal domestique poilu. Le coude sur le genou, le menton niché sur ma paume ouverte, toute mon attention se trouve noyée par le flot d'informations qui suit. Évidemment, nous avons étudié Tasséomancie avec Peter. Mais ma moyenne n'était pas vraiment en rapport avec mes connaissances dans ce domaine, si vous voyez ce que je veux dire... L'eau remplit la tasse et une inspiration mon buste avant d'expirer lentement.

— Vous y croyez vraiment ? Car un présage - bon ou mauvais - ne guidera jamais mon destin, Tresor, soyez-en sûr. Le confirme ce petit rire fluet suivant la fumée jusqu'à l'inatteignable plafond capitonné de velours émeraude. Je suis libre pour toujours, détenteur de ma providence et Maître de mes chances. Sous votre regard, l'élégance d'une dégustation telle qu'on m'a appris à les faire depuis mon plus jeune âge. Mouvements délicats, finesse du toucher, tout montre à quel point ça n'est pas de l'improvisation. Une gorgée, deux, consciencieuses, puisqu'il s’agit d'une représentation. Mes lèvres corail fendent le liquide comme on embrasse un ventre fragile. L'un après l'autre, les baisers que je donne à la porcelaine la font tanguer. Elle se déverse, brûlante, sur fond de jazz magiquement pianoté au loin. Difficile de rater cette occasion parfaite à une longue œillade dans votre direction. Vous fondez Tresor ? Moi aussi. En témoignent mes joues s'empourprant de litchi. Mais déjà la suite arrive, et le fond de l'eau. Alors, trois tours, pas un de plus, épousent le sens des aiguilles d’une montre. On dirait que le challenge est rempli. Ne manque qu'une papillonnade, de mes paupières vers les vôtres, afin de conclure l'essai. Voi-là ♫


Contenu sponsorisé

Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque Empty
Re: Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Occamy Doré - Alcôve/Bibliothèque


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.