AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 1 sur 4
Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Élius Askin, le  Lun 3 Fév 2020 - 1:11


Les notes égrainées du piano s’entendent jusqu’au Restaurant Gastronomique, puisqu’il est juste à côté. Une arche séparent les deux salles, dont la plus petite est une continuité de sa sœur traditionnellement anglaise.

Cuir foncé, bois précieux, lumière tamisée, rideaux de velours et - sur une petite estrade, l’instrument. Pièce maîtresse du bar, chaque soir, un pianiste avéré fera courir ses doigts sur les entêtantes touches noires et blanches. Du mercredi au samedi, venez y savourer la dextérité du musicien résident, un verre de whisky Pur Feu à la main, enfoncé contre le capitonnage moelleux d’un Chesterfield. Laissez les marteaux frapper les cordes et l’homme pénétrer vos esprits engourdis par une longue journée pour les faire rêver.

De temps à autre, l’établissement reçoit Lïnwe Felagünd pour une ambiance plus fantasmagorique, se prêtant à d’autres inspirations.

Sous le grand miroir récupéré de l’ancien établissement, un véritable comptoir en zinc frappé à la main où règnent en maîtresses incontestables deux colonnes alambiquées à neuf tirages en laiton cuivré et cuivre massif pour toutes nos boissons pression. Du personnel sera toujours là de 11h à 02h pour vous servir, un torchon traditionnel à l’épaule et une conversation plus que banale sous le coude, agrémentée d’un sourire s’il-vous plaît.

Ici les pintes lévitent et la cloche sonne pour signaler les pourboires. Comme dans tous les pubs d’Angleterre, ne manquez pas l’Happy Hour si vous postez votre message entre 16h et 19h ! (-50% sur le prix de la pinte) Et dans le cas où vous préférez vous isoler, passez devant la statue de Paracelse pour emprunter l’étroit passage vers la bibliothèque.

Depuis la dernière Saint Patrick, une nuée de vingt farfadets achetée par l'établissement a envahi le bar et ses alentours. N'hésitez pas à prendre en compte leurs farces et leur éternelle malice dans vos visites !

Nous vous invitons à découvrir la cartes des boissons que vous pouvez commander à partir de ce lieu !


- - - -
*L.A. du personnel de service pour un accueil chaleureux. Un membre de l’équipe viendra prendre votre commande, ou vous répondra directement au bar. Les employés portent des chemises à motif liberty dans les tons verts et violine rehaussées d’un veston marron et d’une plaque dorée où leur nom est gravé. En bas, la tenue est libre : du kilt au pantalon, en passant par la jupe ou le short, tant qu’il est assorti au gilet, nos employés gardent leur personnalité.

*L.A. des musiciens pour que votre personnage les entende et les voit jouer. Des playlists sont à votre disposition => Lïnwe Felagüng "Grand Spectacle" - Lïnwe Felagüng "Traditionnel"

- - - -





RAPPEL DES TARIFS ET DÉTAILS DE LA PARTIE HÔTELLERIE=>
Panneau d'Affichage ou Cartes & Menus.




Dernière édition par Élius Askin le Mar 7 Juil 2020 - 10:44, édité 4 fois
Sariel Fawkes
Sariel Fawkes
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Sariel Fawkes, le  Jeu 12 Mar 2020 - 18:51

> Saint Patrick's Night
Présenté par l'Occamy Doré

Il fallait désormais faire avec. Ou plutôt sans, dans ce contexte précis. Continuer à faire vivre la boîte. Pas tout à fait seule, non, mais quand même un peu livrée à elle-même, au final. C'était d'ailleurs le moment de faire ses preuves, et Velina le savait pertinemment. C'était justement pour ça qu'elle n'envoyait pas tout bouler. Elle avait envie de se donner à fond parce que ce lieu l'inspirait. Ce qu'il représentait l'inspirait.
Quelques semaines plus tôt, il s'était fait embarquer tout en fanfare. A croire même que ça lui avait pas mal plu, au proprio, de se faire trimballer comme ça sur scène. Le sens du spectacle, on l'a, ou on ne l'a pas. Et pour administrer l'Occamy Doré, il fallait effectivement en avoir un minimum. Ou jusqu'à la démesure, dans le cas précis d'Elius. On ne pouvait pas dire qu'il faisait les choses à moitié. Même coupable jusqu'à l'os.

La sorcière lui en avait un peu voulu. De la laisser seule avec pas mal de trucs à gérer finalement, alors qu'elle n'était que serveuse au sein de l'établissement. Mais les autres avaient de petits soucis question initiatives. Et elle, justement, était plutôt du genre à prendre les choses en main.
Alors finalement, la question ne se posait pas, et la petite rancœur s'était vite transformée en motivation supplémentaire : livrée à elle-même, elle pourrait prouver encore plus. Jusqu'à l'excès. Elle ferait ce qu'il fallait, pour elle et pour l'institution qu'ils s'acharnaient tous à créer, en traînant chaque jour entre les murs de l'Occamy Doré. Ça se remarquerait forcément et étonnamment, elle aimait crouler sous les responsabilités et briller d'esprit d'entreprise. Voilà. C'était un terme qui fonctionnait toujours.

Ce soir-là, le Mad Kingd brillait. Bon, pas à la façon Saint-Valentin. Il fallait toujours s'accorder à l'actu, évidemment, et les petits cœurs, plumes et paillettes étaient bien dépassés. Alors oui, ici, les rideaux de velours avaient pris une belle teinte vert de Hooker ; la lumière tamisée et chaleureuse, propice aux connivences entre deux notes de piano, s'amusait de notes menthe à l'eau. Sur les chemins de table habillés de tartan et de tweed vert, des arrangements de trèfles à quatre feuilles (et ce sont tous des trèfles à quatre feuilles, promis) et de chardons en floraison côtoyaient les plats argentés où bouchées salées et sucrées se disputaient la vedette. Répartis partout, des pièces d'or éphémères apparaissaient et disparaissaient aléatoirement — et particulièrement lorsqu'une main avide s'en approchait.
Des guirlandes lumineuses aux couleurs de l'arc-en-ciel et ponctuées d'adorables petits trèfles habillaient le superbe comptoir destinés à la pression et aux autres breuvages imaginés pour la soirée. Le barman de l'occasion, habillé en farfadet plutôt plaisant, se chargeait de nettoyer quelques verres et se tenait déjà prêt à satisfaire les envies des clients.

Et Velina, elle, attendait simplement l'arrivée des premiers invités à l'entrée du piano-bar en ajoutant encore quelques éléments de décoration à la petite table d'appoint qui jouxtait la porte. Un farfadet courait sur la dite table en pépiant joyeusement, la sorcière l'éloignant d'un coup de main. Ses petits collègues excités, eux, naviguaient dans la pièce en flottant et en s'accrochant à tout ce qu'ils pouvaient. Pourvu que ça fasse du bruit ou que ça fasse ch*er. Et si pour l'instant la jeune serveuse ne riait pas particulièrement, elle ne doutait pas de leurs effets parmi les invités.
Sa robe smaragdin à fines bretelles et à paillettes étincelait sous les lumières d'ambiance, et après avoir jeté un œil à l'ensemble de la pièce, elle soupira.
— Tout est prêt, Declan ? lança-t-elle au barman qui l'observait, appuyé sur son comptoir. N'oublie pas que tu n'es pas payé pour boire, mais bien pour servir de la bière aux clients. L'excellence avant tout.
Il acquiesça en rougissant un peu, et se risqua à un bête sourire. Il avait beau disposer de beaucoup trop d'avantages physiques pour lui en vouloir totalement, Declan restait stupide en plus d'être un profiteur né. Et même si elle aimait plus que tout les gens très beaux, elle n'aimait pas les gens très beaux et très stupides. Du coup, Velina n'était pas particulièrement ravie de bosser avec le brun barbu et aux mains larges, viriles et... Bref, elle n'était pas ravie mais elle faisait avec. Au moins, tous les deux donnaient une image satisfaisante de l'Occamy Doré. Le fin du fin. Elle nota, dans un coin de son esprit déjà bien trop affairé, qu'il fallait qu'ils apparaissent sur presque toutes les photos qu'elle était disposé à prendre, armée de l'appareil acheté par Elius. Histoire de ne pas pouvoir dire qu'elles étaient totalement ratées, au cas où. Quoi, le respect du client ? Le client n'était pas encore là, au cas où. Elle l'attendait, le client.
   




   
Carte des Cocktails & Bouchées pour la rencontre :
 

   
Informations HRPG :
 
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Lïnwe Felagünd, le  Ven 13 Mar 2020 - 12:11

> Saint Patrick's Night
Présenté par l'Occamy Doré
Musicien intervenant


C'était devenu un lieu des plus belles luxures qui soient. Lius avait transformé l'Occamy Doré, genre vraiment. Tu te sentais un instant pousser des ailes vertes lorsqu'il t'avait proposé d'animer la Saint Patrick. Tu pouvais qu'accepter sa requête, et tu comptais lui rendre hommage de là où il était. La cellule devait être l'une des pires tortures pour lui, tu le savais seul - pour seule amie la roche crade et humide. On lui a volé sa liberté. On lui a volé son ballet.

Tu pensais à lui, au fond de ta loggia brillante. / Ta caboche se penche de droite à gauche, va-et-vient comme une barque inondée par l'inspiration capricieuse. Ce maquillage surfait te fait sourire. Les dents blanches font frémir ta peau frôlant la glace. T'embrasses le miroir comme pour réconforter le prince en captivité. T'aimes ton reflet. T'y tiens beaucoup, à ton reflet. / Un chapeau vert qui t'allait à ravir. Le costume propre, impeccable et sans pli, lisse à souhaits comme ta peau claire. T'avais pris toute ta journée pour accorder les instruments et te faire tout pimpant. Tu puais le doux lilas. Quelques bricoles t'accompagneraient au piano. De quoi compléter la musique irlandaise que tu façonnerais du bout des ongles pendant toute la nuit.

Des effluves de bouffe plein le couloir réveillent ton cerveau lessivé. L'excitation te prend aux tripes dans les coulisses. T'arrives au Mad Kingd, édifice souriant des lèvres surmontées. C'était la première fois que t'allais jouer ici. Un bon défi. T'avais un set de ouf, le tout crescendo évidemment - quand les grands esprits se rencontreront allègrement près du grand comptoir.

Le décor était juste incroyable. Tu te croyais au pays des farfadets. Tu te présentes auprès de Velina, c'était elle qui s'occupait de tout. Grave belle aussi, mais c'était une condition pour travailler ici - t'en étais intimement persuadé. Bonsoir Velina. Je suis prêt. T'attends son verdict (comme si c'était ta mère qui vérifiait que t'étais beau comme un camion, et vert comme une orange pas mûre) avant de t'asseoir sur ce pu*ain de bon siège de piano. Ça c'était du vrai matos. Tu l'avais testé dans l'après-midi, il avait un super son. Tu commences quelques phrases inspirées du folklore irlandais, persuadé que ça fera rameuter les invités.


Riley Callaghan
Riley Callaghan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Riley Callaghan, le  Ven 13 Mar 2020 - 17:26

« L’Anglais pense assis, le Français debout,
l’Américain en marchant, l’Irlandais à retardement.
»




Saison 30
Fin de l’hiver


Dingue était cette idée. Mais dingue, je l’étais. Rester fidèle à soi-même, c’est important, plus que de fuir ses plaisirs coupables, de les enfouir pour ne pas les voir sortir au grand jour. Faire la fête, était l’un d’eux, une idée qui me plaisait et qui, en réalité, n’était pas bien difficile à concrétiser. Rapidement motivée, j’avais décidé dès que je l’avais appris, de me joindre à cette soirée, celle de l’Occamy Doré. Ce bar, légèrement borderline, mais qui m’attirait comme un papillon de nuit sous la lumière. Le même bar, en fait, qui était géré par notre directeur de maison... Enfin, plus vraiment.

J’apporte une dernière touche à ma tenue de farfadette. Pour ceux qui s’y tromperaient, je ne suis pas devenue la fée clochette, grimmée en blonde. Je suis juste dans le thème, enfin, je crois. Il sera difficle de reconnaître mon vrai visage et facile de duper les moins avertis. Quand bien même des étudiants de Poudlard viendraient ici, l’illusion serait parfaite.  J’avance donc sagement sur le Chemin de Traverse, souriant effrontément aux visages surpris ou agacés qui me font face. Quoi, j’vous dérange ? J'ai perdu l’habitude de faire attention au regard des gens, d’essayer de contenter tout et tout le monde. Effet de jeunesse ou de maturité ? Au final, l’importance était moindre, du moment que mon plaisir se sustentait dans le moment présent.

Une femme accueille (Velina) les invités qui se pressent dans la salle. Je suis légèrement jalouse de sa beauté, j’avoue, mais je lui adresse une moue avenante. Du moins, aussi avenante que je puisse l’être. Elle, par contre, sort tout droit d’un conte de fée, ou peut-être était-elle l’une de ces poupées de porcelaine moldues dans une autre vie ? Je l’observe furtivement puis finis par me reprendre en croisant le regard du serveur. J’en oubliais presque où j’étais. « Bonsoir ! Je peux vous demander une Belle Verte ? Ça semble d’occasion, » je termine en dénudant mes petites canines. C’est presque un sourire, mais ne crions pas trop vite ! Je ne devais pas cramer ma marge de progression en quelques secondes à peine.

En attendant ma boisson, je discute avec quelques personnes présentes dans la salle. Des farfadets viennent également régulièrement m’asperger de leurs fausses pièces dorées. Et si au début j’étais agacée, je finis par m’y accommoder, aidée par l’ambiance folklorique que dégage les notes du pianiste du soir. Je ne manque pas d’ailleurs d’applaudir son talent et sa passion, admirative de son art et de sa maîtrise.
Sasha A. Zakharov
Sasha A. Zakharov
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Sasha A. Zakharov, le  Dim 15 Mar 2020 - 19:21

Tu as entendu parler d'une soirée pour la St Patrick et ce soir, tu avais envie de sortir. Alors tu ne sais pas trop pourquoi, tu as décidé de t'y rendre. Par contre, pas question de faire de grands efforts pour plaire au plus grand nombre, comme tu sais devoir le faire à chaque fois que tu es chez toi pour assister à une n-ième soirée où chacun est hypocrite et cherche à plaire le plus possible à tes parents. Tu as du le faire beaucoup trop de fois à ton goût jusqu'à présent, et tu ne t'infligeras plus cette torture. D'ailleurs, si c'est ce genre d'évènement où chacun parle d'un ton pompeux et où les invités essayent de parler même une minute avec le roi ou la reine de la soirée, tu seras partie aussi vite que tu seras arrivée.

Mais après tout, le dress code comprend la couleur verte qui fait partie intégrante de ta garde-robe, et ils annoncent une soirée avec happy hour, piano et dans un lieu qui te semble d'un grand luxe - tout ce que tu n'aimes pas donc - mais où il doit être aussi possible de s'amuser. Si tu n'essayes pas, tu ne sauras jamais s'il faut fuir dans l'autre sens quand on te proposera d'aller prendre un verre là-bas, si tant est que ça arrive un jour.

C'est donc affublée d'une tenue plutôt simple que tu te diriges vers le bar - hôtel - tu ne sais pas trop comment nommer un tel endroit. Et la porte à peine passée, tu te demandes vraiment ce que tu fais là. Pourquoi ne pas être simplement restée avec ton carnet à dessin ou à ignorer les gens, comme d'habitude ? Nan vraiment, tu ne risques pas de trouver ta place ici.

Parce que déjà, on te propose de déposer tes affaires, ce à quoi tu réponds par un hochement d'épaule puisque pour toutes affaires tu n'as que ton long tee-shirt vert et ton short, avec évidemment ta baguette rangée dans tes bottes tout juste assez longues pour la camoufler. Ensuite, tu t'avances jusqu'au cocktail d'accueil et, tout en demandant une Bièraubeurre, tu observes les alentours. Il fallait s'y attendre mais voir tous ces farfadets virevolter un peu partout te donne une très grande envie de fuir.

Une fois servie, tu avales une grande gorgée de ta bière et tu manges un navet magique pour essayer de faire passer ce sentiment qui te prend de plus en plus aux tripes et qui t'informe que franchement, tu es mieux seule. Après, ça a l'air plus déjanté qu'une soirée avec ton paternel, donc c'est déjà ça. Puis les farfadets ont beau te taper sur le système, tu trouves leur or éphémère assez sympa, et ça t'amuse de te foutre de la gueule des invités qui se font avoir par leurs farces.

Mais bon, sérieux... Qu'est-ce que tu es venue foutre ici ?
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Riley Callaghan, le  Ven 20 Mar 2020 - 16:02

« L’Anglais pense assis, le Français debout,
l’Américain en marchant, l’Irlandais à retardement.
»




Saison 30
Fin de l’hiver


Adieu pensées névrosées. Bonjour activités nocturnes. Des bras se tendent, se cherchent, des regards s’accrochent, le temps d’une seconde ou d’une danse. L’esprit irlandais se glisse dans les sourires moqueurs, les coups de coude aguicheurs et les affonds répétés des plus vaillants patriotes. Il fallait profiter dès maintenant de l’ambiance festive des farfadets, car demain matin, seul resterait le souvenir d’une soirée brumeuse, à peine retraçable.

Mon cocktail avait d’ailleurs vite prit fin dans mon gosier et les douces effluves d’absinthe qui s’y étaient glissées, terminaient de me rendre plus joyeuse que d’ordinaire. Partout où mon regard se posait ; sur la piste, dans l’entrée, sur les assises, les gens souriaient, rigolaient ou dansaient... Partout, sauf au comptoir. Un seul point statique, qui ne se laissait surprendre de rien -ou presque- y restait scotché. Mes deux émeraudes s’arrêtèrent alors sur cette silhouette, celle d’une jeune femme boudeuse (Sasha) dans son top dix fois trop grand pour elle.

N’en déplaise à certains, la provocation dans son attitude naturelle réveille mon intérêt. Ou peut-être était-ce cette boisson, la Belle Verte, qui me faisait pousser des ailes. Pas si vite, jeune biche, ne te décourage pas. J’arrive. Drainée par l’atmosphère électrique, j’approche dans son dos, le visage habité par une malice toute nouvelle. Ma main claque sur ses fesses, par surprise, juste quand je suis à sa hauteur. J’éclate immédiatement d’un rire cristallin, moi-même étonnée de ma propre audace. « C’est pas le moment de faire les rabat-joie ! »

J’espère qu’elle ne m’en voudra pas. Qu’elle comprendra que je ne suis pas dans mon état normal. Que les circonstances m’y poussent, qu’il s’agit plus d’instinct que d’obligation. Ma main se tend ; je l’invite à venir danser. Un regard mutin et pourtant mes pensées sont innocentes. En plus, je crois la connaître, ou du moins, son visage m’est familier. « Allez viens... », j’insiste la mine faussement suppliante.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Benedict Adams, le  Ven 20 Mar 2020 - 21:22

> Saint Patrick's Night
Présenté par l'Occamy Doré
Farfadet intervenant


J'ai mis énormément de temps à me préparer. C'est que je me dois d'être absolument parfait pour cette soirée. Je veux dire, encore plus que d'habitude ! Non seulement, c'est dans l'établissement d'Élius, et je tiens à lui faire honneur même s'il est enfermé, mais en plus, je me retrouve à travailler avec Velina ! Quelle chance inouïe de passer cette soirée de Saint Patrick en sa compagnie, vraiment ! Comme si tout cela ne suffisait pas à mon bonheur, mon rôle de ce soir est de... Faire ch*er les clients. Oui, vous m'avez très bien compris, je suis payé à embêter le monde, et je suis vraiment très doué pour ça.

Je me regarde une dernière fois dans le miroir, mon costume de Farfadet parfaitement en place, rehaussé d'un maquillage pailleté parce que c'est la fête, et que par conséquent il faut des paillettes. Je suis vraiment super beau comme ça. J'adore les costumes, et j'adore me déguiser, pouvoir jouer des rôles différents, tout le temps ! Ce soir, je suis un Farfadet humains, et les clients n'ont qu'à bien se tenir, parce que moi, je ne le ferai pas pour eux ! Il est grand temps d'entrer en scène.

Un regard au président de LEGIT qui joue du piano. C'est qu'il est pas mal non plus lui. Mais pas aussi beau que ma soeur que j'ai tôt fait de rejoindre pour lui claquer un bisou sur la joue avant de la faire tourner devant moi en m'extasiant devant sa beauté. Elle vient de servir deux demoiselles qui semblent.. Se rapprocher. Ok, mes premières victimes. Bonus : l'une d'elle est Callaghan. Il est grand temps pour le magnifique Farfadet que je suis de commencer le spectacle. Une roue, un salto, et je les rejoins en les écartant l'une de l'autre pour me glisser au milieu.

J'attrape une main de chacune d'entre elle avant de les tirer sur la piste de danse.

- Hop hop hop, on se remue Mesdemoiselles, si vous restez statiques, je serai obligé de vous faire bouger moi-même !

Sourire immense sur les lèvres, je les relâche pour les laisser s'amuser toutes les deux. Mais je les surveille tout en faisant mes cabrioles de mon côté. C'est que j'ai bien l'intention de tenir ma promesse : si elles ne s'amusent pas, je m'amuserai avec elles.


Harmony Lin
Harmony Lin
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Harmony Lin, le  Dim 22 Mar 2020 - 20:28

Ce soir, il y a une soirée à l'Occamy Doré, un lieu que tu n'as découvert que récemment mais qui t'a laissé une forte impression. Et quand tu as vu sur des affiches qu'il y avait une nouvelle soiré, gratuite, pour le jour de la St Patrick et qu'en plus ton ami d'enfance Lïnwe y jouerait du piano, tu t'es mises en tête d'y aller. Et bien sûr, tu as proposé à Lara de t'y accompagner. Tu sais que ça ne va pas fort actuellement, et tu n'étais pas sûre qu'elle se sente assez en forme pour assister à une soirée du genre, mais tu as proposé tout de même, argumentant que ça serait un bon moyen de se changer les idées tout en passant une soirée toutes les deux.

Et comme tu l'as convaincue, te voilà chez toi, à choisir une robe qui pourrait coller au thème donné - vert, farfadet ou arc-en-ciel -. Tu y passes assez de temps pour être satisfaite de ta tenue pleinement, mais tu n'y passes évidemment pas tout ton après-midi, tu n'as pas ce luxe, tu as du travailler avant de venir. Ta tenue enfilée avec un manteau chaud par-dessus, tu vas chercher Lara chez elle et tu lui offres ton bras jusqu'à l'Occamy.

Vous discutez tranquillement, légèrement, pendant le trajet. Il semblerait bien que le temps d'une soirée, tous les problèmes vont être oubliés. Le temps d'une soirée, vous profiterez toutes les deux de la présence de l'autre, sans penser à la Bête ni de l'une, ni de l'autre. Enfin tu l'espères pour elle en tout cas, tu lui souhaites vraiment de pouvoir se reposer sur toi et de ne plus penser à tout ce qui la tracasse.

Arrivées à la soirée, on prend vos manteaux, et tu remercie la personne qui le fait par un grand sourire, puis vous arrivez devant le cocktail d'accueil. Tu commandes un Leprechaun's Trick avant de te tourner vers ta compagne pour savoir ce qu'elle désire prendre à son tour.

En tout cas, l'ambiance est pour le moins... Étrange. D'un côté, des farfadets font apparaître de fausses pièces et bougent un peu partout, donnant une sensation de ruche pleinement active à cette soirée, et de l'autre, le piano qui résonne déjà calme le jeu et permet aux méninges de se reposer. Mais qu'en penses Lara de tout ça ?

- Alors, ça te plait ? Si tu n'aimes pas l'ambiance, n'hésite pas à me le dire, et nous partirons directement.

Tu souris à celle qui t'accompagne et attend patiemment sa réponse, ne cherchant aucunement à la brusquer. Ton but est de l'aider à aller mieux et non pas de lui faire encore plus peur. Alors tu seras patiente, autant qu'il faudra que tu le sois.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Lïnwe Felagünd, le  Lun 23 Mar 2020 - 21:10

> Saint Patrick's Night
Présenté par l'Occamy Doré
Musicien intervenant


Tes doigts brillent sur le papier-peint des touches illuminées
et celles plus obscures tendent à la dissonance
nécessaire pour l'oreille - pour l'âme
l'âme humaine. Les mains vont
bon train comme les gens s'éparpillant dans la pièce.
T'entends des masses de discussions
qui accompagnent ta
propre musique.
On t'applaudit.
On te jauge du regard - t'aimes ça.
T'es la fausse marionnette des gens
impuissants qui se croient rois impunis.
On t'encourage.
On t'analyse.
On t'embellit
chaque parole te vaut une esquisse mondaine.
Tu décoches un regard aux deux étudiantes que t'as déjà
aperçues à Poudlard
d'autres suivent et fusent vers les invités
qui s'installent autour de toi
t'es au centre des intérêts
même les farfadets sont jaloux
certains trépignent sur le côté
attendent de commettre un ou deux méfaits
le Adams est là, d'ailleurs
ça lui ressemble.
Tu balances
une balade plus entraînante
il est temps de danser ! les gens.
Ta voix suave bave sur l'esprit des invités
tu t'accapares leurs idées noires un moment ce soir.
Tu les fais rêver. Tu les fais danser
mordre ou mâcher leur routine ennuyeuse.
C'est que ça fait du bien
pu*ain / de te sentir plus évident
que la populace honteusement riche.
T'enchaîneras sur un air plus nostalgique
et plus pittoresque encore que le trèfle irlandais.
T'espéreras faire réagir les gens
les faire réfléchir sur eux-mêmes
qui font tourner disfonctionnellement le Monde
étranger
pauvre étranger que tu es.

N.B. hrp :
 



Sasha A. Zakharov
Sasha A. Zakharov
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Sasha A. Zakharov, le  Lun 30 Mar 2020 - 23:55

La musique jouée au piano te donne encore plus envie de te barrer, une musique d'ascenseur, le genre de musique que ton paternel mettait en boucle aux soirées avec ses amis que tu exécrait en plus... Celtique. Enfin bref, pas exactement le genre de musiques qui te donnent envie de passer une bonne soirée et de t'éclater. Tu soupires donc et avale une longue gorgée de plus de ta Bièraubeurre, songeant déjà à partir.

Quand soudain, tu sens comme une présence s'approcher avant de sentir tes fesses claquer. Rouge de rage, tu te retournes pour tordre le bras ou foutre un bon coup de poing dans la gueule de la personne qui a osé faire ça, mais tu es stoppée dans ton élan. Non seulement c'est une femme qui a fait ça, mais en plus elle éclate d'un rire qui te donnerait presque envie de sourire, et elle te semble très... charmante.

- C’est pas le moment de faire les rabat-joie !

Hm. Cette remarque-là, elle aurait pu la garder pour elle. Les autres, tu t'en fous, et ce n'est pas de ta faute si la musique est à ch*er. Mais même si sa technique d'approche était selon toi très maladroite, tu fais néanmoins un sourire en coin pour montrer ton intérêt. Peut être que cette soirée ne sera pas si nulle que ça finalement.

Sa main se tend et la, tu la regardes, sceptique. Sur ce genre de danse ? Sérieux ? Elle veut danser comment ? C'est de la musique d'ambiance... Et pourtant, quand elle insiste, tu ne mets pas longtemps à te laisser convaincre et tu t'apprêtes à attraper sa main. Mais qu'est ce qui t'arrive ?! Tu te ramollies ma pauvre Sasha...

Sauf que... Un garçon que tu as déjà vu en cours arrive en quelques acrobaties et t'écarte de la fille en se mettant au milieu. Tout de suite, ton sourire en coin disparaît et tu le regardes l'air de dire "Mais qu'est-ce que tu fous, sérieux ?". Bien vite, il répond à ta question silencieuse qui ne devait pas être totalement cachée vu le regard que tu lui as jeté en prenant chacune de vos mains et vous tirant vers la piste de danse, vous intimant de danser. Tu roules des yeux quand il te dit d'ailleurs qu'il vous fera danser si vous ne le faites pas. Par esprit de contradiction, tu aimerais presque retourner boire au bar, mais quelque chose te dit que vu l'ambiance de la soirée, il te fera effectivement danser si tu ne le fais pas toi même, alors tu ne dis rien.

A la place, tu te reconcentres sur la belle à tes côtés. Et une nouvelle chanson retentit. Une beaucoup plus dansante que l'autre, mais qui ne te va toujours pas. Comment est-ce qu'ils veulent bouger la-dessus si ce n'est en faisant une farandole ou tu ne sais quoi d'autre de ridicule ? Tu ne parviens pas à retenir une grimace malgré la présence de l'autre que tu apprécies, et tu murmures.

- Sérieux, tu aimes ce genre de musiques ? Comment on danse la-dessus ?

Tu as très très très envie d'aller retrouver ta bièraubeurre que tu as dû abandonner au bar quand la fille t'a abordée puis l'autre vous a attiré sur la piste. Et de lui proposer que vous reveniez danser quand le registre aura un peu changé. Mais étant donné que tu allais accepter sa proposition avant que l'équilibriste vous y entraîne sans demander votre avis, tu restes tout de même en face d'elle pour - peut être - découvrir sa technique, son moyen de danser sur de tels airs.

En tout cas, plus de sourire en coin sur ton visage, juste une moue ennuyée. Tu aurais peut être dû prendre un autre cocktail finalement, peut être que ça t'aurait aidé à comprendre l'intérêt de tout ça.
Benedict Adams
Benedict Adams
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : - 1/4 Vélane


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Benedict Adams, le  Lun 6 Avr 2020 - 17:08

> Saint Patrick's Night
Présenté par l'Occamy Doré
Farfadet intervenant


Ma petite intervention de semble pas au goût des jeunes filles, mais peu importe. Je suis ici pour forcer les gens à s'amuser, à danser. Mettre l'ambiance dans cette soirée, et ce n'est pas en papotant tranquillement dans un coin qu'on avance à quoi que ce soit. D'ailleurs, pendant qu'elles semblent encore tout à leur discussion, je sors ma baguette magique pour lancer un #Aguamenti juste derrière elle, vite suivi d'un #Glacio pour rendre la piste de danse glissante. Dès qu'elles s'y mettront, elles s'y frotteront pour sûr, et une chute c'est parfait pour réveiller les gens.

Je les laisse pour le moment à leurs discussions, préférant me tourner vers d'autres convives qui viennent d'arriver. Encore deux jeunes filles. Apparemment, c'est la population qui est représentée ici ce soir. Heureusement qu'il y a quelques hommes qui traînent, sinon je me sentirais bien seul. C'est que Lïnwe ne compte pas comme un homme, tout juste comme un pianiste. Entre deux saltos parfaitement exécutés, ma baguette se pointe sur l'une d'elles (Harmony) tandis que je chuchote un #Tarentallegra. Fini les discussions, place à l'action !


Riley Callaghan
Riley Callaghan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Riley Callaghan, le  Mer 8 Avr 2020 - 23:58

« L’Anglais pense assis, le Français debout,
l’Américain en marchant, l’Irlandais à retardement.
»




Saison 30
Fin de l’hiver


Des yeux d’acier se tournent sur moi, s’enflamment à mon geste aussi vite qu’un feu de paille. Venais-je de déclencher le feu du dragon ? Peut-être. Mais un signe - un sourire - se fixe alors à ses lèvres, m’informant que mon acte impulsif n’avait pas été si mal apprécié. Satisfaite, contre toute attente, d’avoir fait mouche, je l’entraîne à mon bras...

Mais qu’est-ce... , je murmure quand un homme fait soudain irruption entre nous, comme une anguille qui se glisse dans son trou. Adams. Vraiment, fallait que je le croise même ici, en dehors de Poudlard et de ses salles de classe. Cela dit, pour une fois, je veux bien l’écouter et accéder à sa requête. Surtout parce que je ne veux pas qu’il revienne dans nos pattes ! Ce soir je comptais bien profiter de la compagnie de la jolie brune et danser tout mon soûl.

Ses paroles de protestation me font toutefois grimacer, réduisant l’espace entre mes sourcils dans une mimique étonnée. Les airs irlandais ne se dansaient pas, ils se vivaient. Il fallait faire l’expérience des gestes, ressentir la ferveur derrière les mots entonnés, la connexion qui se liait alors entre chaque corps comme un fil d’Ariane ; une ligne directrice qui les faisait tous vibrer. Ne la sentait-elle pas, cette émotion ? Monter en elle telle une boule de feu ?

Les doses d’absinthes ingurgitées plus tôt avaient dû m’aider cela dit. Une fausse légèreté dont j’avais l’habitude désormais, qui délivrait mes sens et ma langue très facilement. Tiens regarde, ma main se glisse sous son coude, détends-toi, t’es toute frigide ! D’un mouvement des doigts sur ses épaules, j’essaie de la détendre. Là, comme ça... Véritable tigresse ou pas, j’oeuvrais secrètement pour faire d’elle une petite boule de poil - ma petite boule de poil.

Whoaa ! Mes pieds cèdent soudain sous mon propre poids, invité par la gravité à se joindre avec le sol. C’est que j’étais empêtrée juste avant dans les bras de la jolie brune ; et ce qui devait arriver, arriva. Mes bras restants accrochés à ses épaules menues, je l’entraîne avec moi à terre. À bien y regarder, c’est un méli-mélo de bras et de jambes, ça va, tu n’as rien ? je lui demande, mais un doux rire m’échappe alors. J’avais mal aux fesses, mais pour rien au monde je n’aurais échangé ma place actuellement... L’autre crétin a du nous jeter un sort. Je me serais immédiatement vengée de lui d’ailleurs si mon corps n’était pas autrement mieux occupé.

Après ce tripotage en règle, je crois qu’on mérite bien de se présenter correctement, je lui dis en me dégageant un peu pour l’aider à se relever, Riley, ma main se tend alors vers elle pour se présenter, et toi ?
Sasha A. Zakharov
Sasha A. Zakharov
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Sasha A. Zakharov, le  Dim 12 Avr 2020 - 0:47

Tiens, elle n'a pas l'air d'accord avec ta remarque sur la musique, ni d'être très contente que tu l'aies fais, puisque voilà une grimace et une moue étonnée qui s'affiche sur le visage de la belle jeune femme à tes côtés. Finalement, peut être que ça n'est pas plus mal puisqu'elle va peut être pouvoir te faire comprendre le vrai intérêt de ces airs ? En tout cas, elle n'a pas l'air d'être énervée de ta remarque, ce qui, inconsciemment, te soulage. Tu n'aurais pas voulu te la mettre à dos.

Puis soudain, te surprenant presque, elle décide de te montrer tout en t'expliquant. Elle glisse sa main sous ton coude et te traite de frigide, ce qui ne te plait gère. Tu grimaces un peu à la remarque tout en tachant de te laisser faire puisque de toute évidence, elle sait ce qu'elle fait. Elle pose ensuite ses doigts sur tes épaules et, involontairement, tu te détends un peu. Grmf. Foutu corps.  

Mais alors que tu commençais à apprécier votre rapprochement et à te dire que, peut être, tu pourrais te laisser guider pour danser sur ces airs irlandais, tu la vois glisser et comme elle te tenait par les épaules, tu tombes avec elle. Tu fais en sorte de te rattraper comme tu peux au sol pour ne pas la blesser et ne pas te blesser non plus. Résultat : tu es au dessus d'elle avec les bras de part et d'autre de sa tête, vos jambes emmêlés et ton visage proche du sien. Très proche d'ailleurs, presque trop proche, mais en fait, ça ne te gêne pas, loin de là. Et si les autres trouvent ça indécents, ils n'ont qu'à regarder ailleurs.

Elle te demande si tu vas bien et, souriant en coin, tu t'apprêtes à lui répondre avant d'entendre un doux rire sortir de sa bouche qui met un peu peu plus de sincérité dans le sourire que tu avais. C'est un sourire en coin mais une lueur joueuse est aussi née dans tes yeux.

- Ça va bien et toi ? Même si la chute n'était pas tout à fait bienvenue, la position finale n'était pas si désagréable que ça

Oh. La sincérité pure et dure, qui peut passer, ou casser. Après, tu ne risques pas grand chose étant donné la façon dont elle était tactile pendant les dernières minutes, mais il y a un pas entre être tactile et dire que la position dans laquelle vous vous êtes retrouvées n'était pas désagréable. Enfin honnêtement, entre ton sourire en coin et son rire, tu penses qu'elle risque plus de rentrer dans ton jeu que de le casser. Et cela te donne encore plus envie de sourire.

- L’autre crétin a du nous jeter un sort.

Tu roules des yeux, toujours un sourire en coin sur le visage. Il faudra que vous lui rendiez la monnaie de sa pièce une fois que vous tiendrez sur vos pieds et que tu seras moins occupée à apprécier sa proche présence. Enfin, si elle le souhaite. Ça serait tellement plus satisfaisant de faire ça toutes les deux..

- On se vengera en temps voulu si tu veux...

Elle se dégage un peu et à ton tour, tu pousses sur tes bras pour te retrouver à côté d'elle plutôt qu'au dessus. Grâce à ça, elle se relève et te tend sa main pour t'aider à se relever, tout en se présentant, ce qui n'est pas pour te déplaire. Autant, parfois tu préfères le silence, autant ici, tu n'es pas contre connaître le nom de la belle à la perruque blonde.

- Après ce tripotage en règle, je crois qu’on mérite bien de se présenter correctement. Riley, et toi ?

Tu te relèves, la remercie, et la prenant par le bras, l'entraîne un peu plus loin en voyant le sol de glace à vos pieds, afin d'éviter une nouvelle chute qui, malgré la position agréable une fois en bas, n'est quand même pas tout à fait recommandés si vous voulez rentrer en un seul morceau.

- Moi c'est Sasha.

Ton éternel sourire en coin toujours affiché sur le visage, tu te rapproches du bar pour boire une nouvelle longue gorgée de ta Bièraubeurre, faisant attention du coin de l’œil qu'elle te suit encore. C'est que tu commences à bien apprécier sa présence, alors ça serait dommage de la faire fuir maintenant. Peut être qu'elle va de nouveau te tirer sur la piste pour finir l'explication corporelle qu'elle avait si bien commencée avant votre chute. Si c'est le cas, tu ne protesteras pas car peut être qu'à ses côtés, tu comprendras l'intérêt de la musique, en plus de maintenant voir le grand intérêt que présente cette soirée : elle.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Riley Callaghan, le  Mar 21 Avr 2020 - 21:03

« L’Anglais pense assis, le Français debout,
l’Américain en marchant, l’Irlandais à retardement.
»




Saison 30
Fin de l’hiver


Chaleur. Sur les joues. Sur le front. Dans le ventre. Tout se disloque sous l’irradiation de son regard qui s’attarde un peu plus longuement qu’il ne devrait, de ses sourires tirés sur le côté, comme une provocation. Et ce prénom, Sasha, sonne rond en bouche. Je me plais à le répéter plusieurs fois dans ma tête, variant d’inflexions brutes à d’autres plus douces. Il est mixte, comme le mien. C’est étrange quand on y pense, comme chaque prénom s’associe parfaitement à la personnalité de son porteur.

Elle, je l’imagine peut-être routarde, un brin frivole et cent pour cent tête de mule. Ça promet d’être explosif ! Mais j’aime relever des défis, titiller les limites du sensé, puis sentir l’adrénaline monter du danger. Un frisson qu’on désire juste pour se sentir plus en chair, plus réel. Voyons quelle réalité nous allons jouer ce soir Sasha. Je la suis alors jusqu’au bar, où je regarde un peu hypnotisée, l’alcool glisser dans sa gorge. Comment expliquer que des gestes passent d’anodins à sensuels ? L’alcool ? L’ambiance ? Ou peut-être quelque chose de plus charnel ? Je sais pas.

T’es à Poudy, non ? Une Serpentard, de mémoire. Je ne m’intéresse que vaguement aux membres de ma maison, c’est vrai, ce n’est donc pas si étonnant que nous n’ayons jamais fait connaissance. En plus, avec cette perruque, difficile de me reconnaître au premier coup d’oeil. En tous cas, de part sa présence ici, à faire la fête, elle montait rapidement sur l’échelle de mon intérêt ; toute boudeuse qu’elle soit. Tiens ! Voilà qui allait diriger ma soirée : dérider sa mine atrophiée, la faire éclater de rire à s’en faire cracher les poumons. À quoi ressemblait la Sasha relaxe ? Lui fallait-il un peu d’aide ? Je t’offre à boire ?

Je plaque un franc sourire sur mes lèvres, incapable de ne pas me réjouir de cette rencontre. Faut dire, je commence à voir des lumières scintiller de partout et à me sentir aussi légère qu’une bulle de savon. J’aime cette sensation de lâcher-prise, propre à l’état d’ivresse. Une sorte de bordel organisé, familier, que je connais par coeur pour m’y être entraînée plusieurs dizaines de fois. Une Bieraubeurre pour moi et ce que voudra cette fille à l’air ronchon, je la désigne du pouce au serveur, les coudes sur le comptoir.

Je fais ensuite un petit demi-tour sur moi-même, légèrement chancelante, pour faire face à la scène et aux autres invités. Quelques-uns se sont révélés des talents de danseurs, d’autres se balancent simplement de gauche à droite ; je me demande vaguement où est passé ce crétin de Benedict. On lui fera sa fête un autre jour, à l’autre dingo, ce soir j’m’amuse. Je cherche le regard de Sasha, persuadée qu’elle aussi sera davantage attirée par ma proposition suivante : viens, on va danser. Un clin d’oeil et je rajoute, sans tomber, en tendant la main.

Mes doigts glissent sur sa peau nue et se saisissent de son poignet. Je ne veux pas la forcer, mais je ne peux cacher mon impatience ; de toute la soirée je n’avais pas encore pu tanguer sur la musique. D’ailleurs j’ai quelques idées, des musiques que je vais devoir demander spécialement au pianiste. Pianiste, en plus, qui ne m’est pas si inconnu que ça... Tiens salut Lïnwe, tu saurais nous jouer Morrison Jig ? J’essaye de ne pas grogner quand je m’adresse à lui, parce que tout de même, je lui demande un service, mais difficile d’afficher le sourire le plus sincère. Même à côté de la plaque, je ne ferai pas semblant de l’apprécier.

Mes pas retournent ensuite rapidement jusqu’à Sasha, une fois assurée que le morceau serait joué. Bon, t’es prête ? Parce que ça va bouger !
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Lïnwe Felagünd, le  Mar 21 Avr 2020 - 22:22

> Saint Patrick's Night
Présenté par l'Occamy Doré
Musicien intervenant


Ça fait un moment que t'es assis là
sur ton tabouret rembourré
pour tes fesses trop dures
(un peu princières mais assumées).
Ça fait un moment - oui - que t'es assis là
à faire tourner les têtes du Monde
sous ton joug
ta coupole brillante de dorures blanches
ton esprit malingre s'incline
sur celui des invités
les demandes fusent et
la dernière vient d'une comparse de Poudlard.
L'amour que vous vous portez est invisiblement incandescent
y'a pas grand chose sinon des affections
creuses / le fossé se mêle à vos vies
comme une once d'ingratitude.
Elle est avec une amie de ta sœur
je crois, que tu n'as pas vue depuis
les temps anciens, au moins.
À Riley,
tu lui souris ce soir
avec cette même ardeur que quand
tu sors du lit avec Theya
c'est OK ! par chance
tu connais Morrison Jig : c'est un classique.
Tu te mets à la lyre
pour enchanter les quelques culs
un peu trop serrés encore à cette heure
prononcée de la soirée.
Les grattements de cordes accompagnent
la mélodie et la rythmique qui réagissent au quart de tour
le temps d'une manip.
Tu vois quelques jambes virevolter ça-et-là, allègrement :
pirouettes et cheveux en cascades
animent une scène devant toi
tout se déroule à merveilles.
À Merveilles.
Comme ce qu'elle ne connaîtra - elle -
probablement jamais.

N.B. hrp :
 



Contenu sponsorisé

Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd Empty
Re: Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 4

 Occamy Doré - Piano/Bar - Mad Kingd

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.