AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-44%
Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming Arozzi TORRETTA noir
139.99 € 249.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 2 sur 5
Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Morgana Wilson
Gryffondor
Gryffondor

Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Morgana Wilson, le  Jeu 6 Fév - 11:33

Animation mystère -- Trame PoudlardAnimation
Le dortoir des Gryffondors

Il était à peu près neuf heures quand je me suis réveillée, j'appréciais me lever un peu plus tard lorsque j'étais en congé. Tout en prenant le temps de sortir de mes songes, je cherchais mon carnet dans lequel j'écrivais mes rêves du regard. Je le posais toujours au même endroit et pourtant, il ne s'y trouvait plus.
J'étais légèrement paniquée, cela ne pouvait pas être un coup de mes colocataires, elles savaient que je refusais qu'on y touche sans autorisation. Je sortais du lit, déterminée à connaître le coupable de cette supercherie.

Je ne trouvais plus mes affaires, mon pendentif n'étais plus dans sa boite, et mon uniforme rouge et or avait été remplacé par un uniforme bleu...masculin.

- C'est quoi ce bordel...
Marmonnais-je contrariée en tenant la cravate bleue dans mes mains. Mes vêtements, habituellement confortables et joli avaient étés remplacés par des vêtement de ville, des jeans, des t-shirt et des baskets blanches.

Désirant trouver le coupable avant d'voir oublié mon rêve, je regroupa les affaires dans un sac avant de découvrir...Une carte du monde. Ca ne m'appartenait aucunement, je le replia soigneusement et la mis dans mon sac, avec un peu de chance elle appartenait à la même personne.

N'étant vêtue que d'un pyjama, je craignais d'attraper froid. J'hésita un instant avant d'enfiler la veste de l'uniforme Serdaigle que l'on avait placé dans mes affaires. J’espérais que le propriétaire ne m'en voudrait pas trop pour cet emprunt.

Avant de partir je noua mes cheveux roux en une queue de cheval.

***********************
La Grande Salle

En arrivant dans la grande salle, j'aperçu immédiatement un groupe d'élèves, mélangeant toutes les maisons. Quelques visages m'étaient familiers. Je reconnu immédiatement Matt et Alice.

Le Deliers ne portait pas les couleurs de notre maison, quant à Alice, elle semblait s'être habillée avec les moyens du bord.

En m'approchant, je compris que toutes les personnes réunies autour d'un Gryffondor se tenant debout sur une table, Lïnwe Felagünd, étaient victimes d'une supercherie.

Je posa mon regard sur une Serpentard à qui je n'avais jamais adressé la parole. Elle portait mes habits et tenait mon carnet en main. Je m'avança dans sa direction sans perdre de temps.

- Bonjour, je crois que tu as mes affaires. Dis-je pour ne pas l'agressée tout en lui indiquant le sac qu'elle tenait, je ne croyais pas, j'en étais sûre. Je restais polie et calme même si je n'aimais pas être aussi direct avec une personne que je ne connaissais pas.

:copyright:️ DABEILLE


Dernière édition par Morgana Wilson le Ven 7 Fév - 17:21, édité 2 fois
Aliocha Corbier
Aliocha Corbier
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Aliocha Corbier, le  Jeu 6 Fév - 11:57

Les gens continuent d'arriver, preuve que finalement ce n'est pas que contre moi. Je reconnais d'ailleurs Matt dans le lot que j'aurai pu prévenir ce matin si j'y avais pensé. Je ne sais pas qui a fait ça mais en tout cas, il va se faire un bon nombre d'ennemis. Bien content que quelqu'un d'autre ait pris les rennes, je me pose dans un coin, attendant que les choses se calment et que mes affaires me reviennent. Il ne manquerait plus que je travaille pour retrouver ce que l'on m'a volé.

Enfin ça, c'est ce que je me dis avant que le blond (Lïnwe) ne me parle mal. Comment ça je dois fermer ma gueule ? Tu sais pas qui je suis, espèce de grande asperge écervelée. C'est pas parce que t'es président de l'asso de l'école que tu dois parler comme ça aux gens. Nan mais dans quel monde on vit ? En plus, s'il m'avait parlé gentiment, je me serai excusé. Enfin peut-être. En attendant, je lui réponds : Alors déjà relax, je sais au moins que ton prénom c'est Linvée, Linvée Flagond. Je sais pertinemment qu'il ne s'appelle pas comme ça mais ça lui apprendra à trop l'ouvrir.

Il s'énerve d'ailleurs et commence à organiser un blocus de la Grande Salle. Chouette ! On va s'amuser à traumatiser des enfants ! Avec tout ce qu'ils me font subir depuis le début de l'année il est temps de me venger ! Et je pourrai mettre ça sur le coup de la recherche de nos affaires ! Finalement, je crois que j'ai envie de participer. Je lance ma couette au mec du train (Tobias) qui me l'a demandé. D'ailleurs, il a cru qu'on était potes ou quoi ? Heureusement pour lui, j'en avais plus besoin. Je me retrouve donc en caleçon devant tout le monde. Mais ce n'est pas la première fois, ayant déjà fait plusieurs fois des shootings ainsi dévêtu.

Tiens, ça me donne une idée ! Je monte sur une table des tables de la Grande Salle, celle des Serdaigle, et commence à défiler comme je l'ai appris. J'en profite pour pousser de mon pied les assiettes et verres qui servaient à leur petit-déjeuner tout en les regardant méchamment et en leur disant Personne dans cette salle ne mangera, tant que ce problème ne sera pas réglé ! Finalement, l'autre avait raison, c'est plutôt satisfaisant de défouler sa colère en exerçant son autorité.
Gabin Šprajc
Gabin Šprajc
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de transplanage



Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Gabin Šprajc, le  Jeu 6 Fév - 16:22

Le réveil sonna. Horrible. Le Serdaigle grogna laissant sa main dans les airs et tapotant un peu de partout pour éteindre cette satanée sonnerie. Encore quelques minutes. Nouvelle sonnerie. Nouvelle main qui s'abat sur la machine. Les yeux mis clos, de la bave encore sur les lèvres, Gabin se tortilla sous ses draps à la recherche d'un nouveau sommeil, mais il était forcé de constaté que ce dernier avait bel et bien disparu. Nouveau grognement. Un pied puis le reste en dehors du lit, l'élève s'assit sur son matelas, les yeux mis clos. Pourvu qu'il n'y ait pas trop de monde dans la salle de bains. Vêtu de son plus beau caleçon, celui à coeurs rouges, le garçon se leva difficilement pour se rendre en direction de la salle d'eau. Personne n'était dedans, au grand seulement du bleu et or. Il pourrait profité pleinement du lieu. Gabin prit tout son temps pour se préparer, coiffant non sans difficulté ses cheveux, se brossant les dents puis se rinçant un dernier coup le visage pour s'admirer dans le miroir. Pas mal. Il avait connu des meilleurs matins.

Alors, lorsqu'il retourna enfin dans son dortoir, Gabin faillit s'étrangler. Il n'avait pas remarqué, les yeux encore trop clos pour apercevoir la moindre chose mais maintenant, après quelques coups d'eau, le garçon constata que toutes ses affaires, ses habits, initialement posés sur sa valise dans un rangement des plus laxiste, n'étaient plus présents. A la place de ses robes de sorcier bleues et or, de ses caleçons de grand père confortables, des vêtements d'un autre genre, dans tous les sens terme. De un, une robe de sorcier était à l'effigie des serpents et de deux, les vêtement "chics" semblaient très efféminés. Soupirant, Gabin chercha du regard l'un de ses compagnons de dortoir mais il était bel et bien seul. Super blague de bon matin. Il n'allait pas raller, après tout, lui même avait le don de faire quelques "jeux" aux autres élèves. Ses vêtements ne devaient pas être très loin dans la pièce.

Plusieurs minutes passèrent pendant lesquelles le garçon chercha ses vêtements sans les trouver, fouillant aussi pour retrouver sa carte du monde et sa boussole. Rien. Il avait regardé dans les moindres recoins et il n'avait absolument rien d'autre que les horribles vêtements qui avaient remplacé les siens. Son regard se posa sur l'unique objet qui semblait être présents avec les vêtements. Un mug "Aza". Un mug. Super. L'adolescent laissa échappa un rire mi amusé, mi angoissé.

- Hé les gars, les blagues courtes sont les meilleurs sérieux ! J'ai bien cherché, vous m'avez bien eu, alors montrez-vous et rendez moi mes affaires.

Gabin attends quelques secondes, ses yeux fouillant de nouveau la pièce du regard, espérant qu'une personne se montre devant lui, mais rien n'arriva. Plusieurs questions se bousculèrent dans sa tête dont notamment, comment allait-il faire pour se rendre à la grande salle ? En caleçon ? Tous le corps enseignant allait être présent et cela n'allait certainement pas les ravir. Le Serdaigle grommela en voyant que malheureusement, c'était bel et bien sa seule solution. Les vêtements de femme qui se trouvaient face à lui n'allait certainement pas lui aller puis, sur une personne de la gente féminine, ces derniers iraient certainement à ravir mais sur lui.. Gabin laissa échapper un soupire et attrapa les vêtements, la robe de sorcière du Serpentard ainsi que le mug "Aza". Il rangea sa baguette entre sa fesse droite et l'élastique de son caleçon.

Les vêtements sur déposés négligemment sur l'épaule, le mug à la main, le garçon traversa la salle commune de Serdaigle et s'engagea dans les couloirs, seulement vêtu de son caleçon à coeurs rouges. Ressemblait-il à un dieu du stade, marchant ainsi dans les travers de l'école de sorcellerie ? Certainement pas. Son physique n'avait rien d'extraordinaire ni même de très musclé. Mais le Serdaigle s'en fichait royalement. Il devait récupérer ses affaires et se montrer imperturbable. La blague était bonne mais un peu trop longue à sou gout.

Lorsque Gabin approcha de la Grande Salle, il entendit des éclats de voix. Des voix qu'il ne connaissait pas. D'un pas, il franchit l'encadrement de la porte et s'arrêta quelques instants pour regarder les élèves déjà présents, qui semblaient débattre entre eux. Des bribes des phrases qu'il entendit lui firent comprendre que eux aussi étaient dans son cas. Toujours dans l'encadrement de la porte de la Grande Salle, Gabin remarqua que l'un des élèves n'étaient nul d'autre que le président de la seule association d'élève de Poudlard. Ils ne se connaissaient pas, mais le Serdaigle venait tout juste de rentrer dedans. Et Gabin constata que le fameux président se laissa aller devant cette petite "blague", s'énervant et réclamant ses affaires.

Alors qu'il se décida enfin à rentrer complètement dans la Grande Salle, Gabin remarqua alors que l'un d'entre eux (Aliocha), vêtu comme lui, marchait sur la table des Serdaigles, repoussant assiettes et verres. Les yeux du bleu et or le suivirent, plutôt agacé du comportement de l'autre. Il se prenait pour qui à marcher sur la table de sa maison ? Le garçon se racla la gorge assez bruyamment pour attirer l'intention des autres.

- Pour ma part, j'ai des affaires féminins de Serpentard dont des vêtements style... euh... disons "chics". Puis d'un geste du bras, il montra le mug "Aza". Et cela aussi. Puis d'un ton agacé, il interpella l'homme en caleçon. Hé ! Tu voudrais pas montrer un peu de respect aux Serdaigles et descendre de cette table ? Ou ton irrespectueux spectacle inutile va continuer longtemps ?

Gabin fixa le garçon du regard, les bras croisés, ayant déposé les affaires qu'il avait découvert dans son dortoir sur la table qui lui faisait face. Il allait lui aussi devoir récupérer ses vêtements ainsi que sa boussole et sa carte du monde, mais le comportement irrespectueux de l'autre l'avait pertinemment agacé.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Jennifer Wilson, le  Jeu 6 Fév - 18:41

Ce samedi matin s'annonçait reposant. Pour une fois j'avais attendu ce week-end avec impatience. La fatigue commençait malgré tout à se faire sentir. Enfin reposant... il l'aurait été si j'avais continué à dormir. Me levant doucement, quoi on était samedi non, j'ai à peine le temps de faire le tour de mon lit que mes yeux se froncent alors que je tombe sur quelque chose de pas normal. Un étrange sentiment m'envahit quand mes yeux se posent sur un vêtement plutôt un uniforme posé à côté de mon lit sauf... sauf qu'il ne s'agit pas du mien. Dans un regard à la fois curieux et intrigué, je ne peux m'empêcher de toucher le vêtement d'une main, pensive, me demandant ce que j'avais bien pu faire la veille pour qu'il atterrisse ici.

C'était d'autant plus étrange qu'il était masculin et n'appartenait pas à ma maison mais à celle de Gryffondor. Petite accélération cardiaque en réalisant ce constat. Est ce que j'avais pu faire quelque chose dont je ne me rappelais plus avec heu Matt ? Non. C'était impossible. Enfin pas tout de suite. On était pas encore assez proches bien que l'envie était aussi présente que ma sensation en cet instant. Respirant un bon coup, je fais mine de fermer les yeux quelques secondes pour me calmer. Sauf qu'en farfouillant rapidement à nouveau dans mes affaires, mes autres vêtements ne sont que des tenues qu'on appelait "fashion". Mais purée où pouvaient être mes affaires ?? Je grimace légèrement. A moins que je ne sois la victime d'une mauvaise blague, ce n'est pas drôle du tout ! Continuant dans cette lancée néanmoins, je m'empresse d'emporter ce que je trouve sous la main y trouvant également d'autres uniformes bordel de bordel ! Je me dirigea ensuite dans la salle de bain pour une douche rapide. L'esprit serait déjà plus éveillé et il fallait que je tire cette affaire au clair. Une fois habillée, je cherche mon pendentif qui me tiens tant à cœur sauf que la mes mains ne parviennent pas à tomber dessus. Non mais c'est une blague ?!! Le cœur battant à tout rompre cette fois plus de peur mêlée à de l'incompréhension, je fouille dans les moindre recoin mais rien nada et portant mes mains arrivent à tomber sur une boite en chocolat. Alors en temps normal, j'aurais trouvé cela plutôt agréable, je n'avais rien contre les chocolats mais ce qu'il se passait ne me rendait pas du tout réceptive. Encore une fois la même question revenait car je n'avais jamais demandé ces chocolats !

Habillée vite fait avec les vêtements que j'avais pu trouver, je me dirige vers la grande salle. Avant de partir, j'avais eu le temps de regroupé dans un sac les affaires au maximum dont la fameuse boite de chocolat. Pour l'uniforme, lui, je le tenais à la main pour pouvoir le rendre au propriétaire, enfin si j'arrivais à le trouver car au cours de mon exploration j'en avais pu en trouver d'autres ! Moi par contre, j'aimerais bien retrouver le mien aussi !

Plus je m'en rapproche et plus des voix se faisait entendre de la grande salle. Certaines semblent crier même. Ouch il y avait de l'ambiance dis donc! Au fond, cela me rassurait presque de ne pas me savoir toute seule dans ce pétrin même si je n'étais pas encore certaine du sujet abordé. Me concernant j'aurais pu me croire dans un univers parallèle. Mes pensées se confirment alors que je rentre enfin dans la grande salle y trouvant bien d'autres élèves. Observant qui s'y trouvait, je me dirige vers ceux dont l'uniforme appartient.

« Heu... Bonjour tout le monde.  J'ai un uniforme de Gryffondor qui s'est retrouvé mystérieusement à côté de mes affaires. Il y en a d'autres dans mon dortoir. Et avant qu'on m'accuse, je ne les ai pas volés. Je n'ai plus le mien également. Vous aussi vous êtes victimes des mêmes phénomènes ??»

J'ai le temps d'apercevoir Elida. Une petite de ma maison pour qui j'avais de la sympathie constatant son pyjama qu'elle porte encore sur elle. Puis, mes yeux se posent enfin sur un garçon que je commençait à connaitre fort bien dont l'air contrarié était dirigé sur l'acteur de ma maison. Pour un samedi reposant, cette journée allait être bien longue... Je le sentais.
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Matt Deliers, le  Ven 7 Fév - 1:11

Animation mystère - Trame Poudlard
Perturbé comme tant d'autres, le Deliers resta néanmoins debout tout en prenant soin de ne pas parler. Il se contentait de fulminer légèrement énervé - en silence. Il était aux côtés d'Isaac et d'Alice. Visiblement, de ce qu'on venait de lui dire, le premier s'était fait remballé par Aliocha et son tact légendaire. Des coups d’œil fréquents vers la seconde à laquelle Matt n'osait rien dire. Il n'en pensait pas moins ; de toute évidence il pensait que les fringues qu'il portait appartenait à la demoiselle. Bonjour la loose - « Hey salut... C'est moi qui porte tes fringues ! ». Il ne dit rien, pas sûr de ce qu'il avançait.

Une tête rousse familière arriva. Le Rouge reconnut directement Morgana qu'il salua d'un signe de tête silencieux en même temps qu'il rayait mentalement son nom de la liste des potentiels suspects de cette mascarade. La Rouge fonça vers Riley pour tenter la négociation ; visiblement elle avait du reconnaître ses affaires et effets personnels. La chance.
Pendant qu'il regardait la rousse à l'oeuvre de l'agitation se fit entendre dans le groupe formé. Aliocha trouva judicieux d'aller emmxrder le patron L.E.G.I.T., de filer sa couette à Tobi pour finir en caleçon devant tout le monde. Si seulement il s'était arrêté là...

Non, car le voisin de dortoir eut la merveilleuse idée de monter sur la table des Serdaigle - tiens la scène lui rappela celle d'un cours pas si lointain avec cet abruti légendaire d'Adams. Avaient-ils un lien de parenté insoupçonné ? Drôle... Lui s'en foutait, il avait déjà vu Aliocha en caleçon dans le dortoir ; même maison, même année, tout ça tout ça. Mais quand même, il comprit que cela pouvait  en choquer d'Autres.
Le Deliers ferma les yeux en secouant la tête négativement. « Pxtain. Tout cela ne présage rien de bon... » L'annonce du petit-déjeuner avorté tant que toute cette mxrde n'était pas rectifiée semblait intelligente. Et encore que... Matt se tourna vers le petit Bleu « Isaac, désolé que tu assistes à ça mon pote... » Le gamin n'avait rien demandé ; il se retrouvait condamné à voir le camarade de dortoir du Gryffondor, en train de se pavaner en petite tenue, et martyrisant la table Bleue.

Un nouveau Serdaigle entra en scène au même moment pour intimer à Aliocha qu'il descende de la sienne. Ton menaçant voire agressif, la pointe d'agacement était clairement audible. Rien de bon en perspective. « Du calme les gars, inutile de s'emballer. » Même si la situation faisait clairement chxer. Un regard entendu vers le roi Lïnwe pour lui dire de se contrôler. Emplâtrer le Corbier pour son insolence ne résoudrait rien. Pas sûr que le Président voit les choses ainsi. Matt dévisagea le nouveau venu de Serdaigle et du regard essaya de lui faire comprendre que s'attaquer au Corbier n'était clairement pas une bonne idée et, en effet ne résoudrait rien. Puis enfin le Deliers posa ses iris sur le Corbier pour tenter de lui dire d'arrêter ses connxries.

Et là, la voix se fit entendre. Matt l'aurait reconnut entre mille. Jennifer. Oh nooo. Pitié. Pas elle. Pas ici, et maintenant. Qu'allait-elle penser ? Il portait une tenue féminine Poufsouffle. What a shame. Il se retourna néanmoins pour la regarder. Ses cheveux blonds en total désordre ne jouaient pas en sa faveur - les mèches rebelles, souvent planquées sous un bonnet pour masquer l'embarras - une nouvelle bataille perdue aux yeux de la Serdaigle ? Il essaya d'aplatir ses cheveux pour tenter de les coiffer. No way, refus d'obéir. Qu'allait-elle penser de lui, de son look négligé ? Il lui offrit un sourire timide gêné.
La Belle annonça la couleur. Rouge. Elle était en possession d'habits Gryffondor, ce qui au final n'était pas forcément pour déplaire au petit Lion. Il aurait ainsi tout le loisir d'avoir et de voir Jennifer en salle commune.

« Hello Jennifer. En effet, on est tous dans le même délire : victimes d'un complot. On dirait qu'aucun d'entre nous ne possède des fringues de sa propre Maison. »

Les prunelles du Deliers repartirent sur Lïnwe. Une interrogation du regard pour lui demander ce qu'il envisageait de dire ou faire. Après tout, il était le Président de l'association des élèves ; c'était donc à lui de présider pour faire avancer le Schmilblick.
Aliocha Corbier
Aliocha Corbier
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Aliocha Corbier, le  Ven 7 Fév - 11:37

Et c'est à ce moment que les rabats-joie décident de rentrer en scène. Forcément quand je m'amuse le plus. Ce que je fais est certes un peu répréhensible mais beaucoup moins que le vol des effets personnels des autres. Alors pourquoi est-ce que tout le monde a décidé de me faire ch*er ce matin hein ? Je suis une victime comme les autres et j'aimerai bien être considéré comme tel ! J'en ai gros !

Le premier à jouer les petits chefs est un Serdaigle (Gabin) que je ne connais ni d'Adam ni d’Ève. Son petit ego d'intello doit être froissé que je marche sur sa table. Il devrait faire gaffe que je ne lui marche pas sur la tronche s'il continue comme ça. Je lui tire la langue dans un geste d'une maturité extrême et continue sans même écouter s'il continue à me houspiller. Mais je vois que mon préfet (Matt) à la situation en main et qu'il calme le bleu, soutenant les gens de sa maison.

Ha non, visiblement, lui aussi a décidé de casser mon délire. Il me fait bien comprendre avec des yeux pas contents que je dois arrêter. Mais quelqu'un remarque ici que je suis la victime ici ? Je suis en caleçon, on m'a volé ma couette et personne ne m'aime ! C'est vraiment une honte ! Je descends d'un bond de la table, avec toute la grâce qui me caractérise. Plus qu'à trouver de quoi m'habiller maintenant, vu que je ne peux plus défiler en sous-vêtements sans que toutes les Saintes Nitouches ne fassent des bonds.

J'allais m'approcher d'une banderole de Gryffondor suspendue au mur pour m'en emparer quand une personne supplémentaire entre dans la pièce (Jennifer). Je ne la connais pas mais je connais ce qu'elle a dans les bras. Une tenue avec une coupe si parfaite, c'est forcément la mienne ! Je me rue vers elle en lui disant : Hello, il me semble que ce sont mes affaires, tu permets ? et je les attrape avant qu'elle ne me réponde, les enfilant pendant que je continue. Ouais visiblement tout le monde est dans le même pétrin. J'ai des affaires féminins de Serdaigle avec moi, ce serait pas à toi par hasard ? Et est-ce que tu aurais trouvé autre chose avec mes fringues ?

Retrouver mes vêtements m'a redonné un peu de ma bonne humeur. Heureusement pour tout le monde sinon ça allait partir en pugilat global.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - 1/8 vélane


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Lïnwe Felagünd, le  Ven 7 Fév - 13:01

T'étais un peu sur les nerfs quand ce genre d'histoire touchait directement ta personne. Mais en même temps, t'aimais ça. Le risque. Le drame. Le stress situationnel. La pression. La survie. Tout ça t'excitait comme un fauve en cage. L'arrivée de Matt fut une aubaine pour toi. Il y avait au moins quelqu'un d'autre aussi censé que toi ici. Quelqu'un de responsable. De suffisamment éloquent pour pas sortir de futilités imberbes.

Toi t'éguises tes lames. Mais t'évites de répliquer face à l'immaturité incomparable de Corbier (c'est un nom de prof d'histoire-géo ça). Tu prends sur toi comme si il s'agissait de sacrifier une vie. Ce qui est drôle c'est qu'il t'imite inconsciemment, mais c'est le charisme qui fait quelqu'un d'important. T'avais bien envie de lancer deux-trois piques mais tu en restais là pour l'instant. Il n'était clairement pas quelqu'un d'important, et fallait pas qu'il se croit comme tel si tu lui parlais.

Il y avait une véritable petite armée qui s'était formée tout autour de vous : entre ceux qui s'étaient faits réellement piégés et ceux qui étaient obligés d'attendre que vous trouviez le problème pour sortir d'ici. Un vrai capharnaüm. C'était le bordel. C'était le pied. On peut le dire. Le Deliers te matait comme si il suffisait que tu t'adresses à l'assemblée pour qu'on retrouve tous nos affaires mais c'était pas aussi simple que ça. Bon. Déjà, j'propose qu'on mette tout ce qu'on a trouvé sur la table. Sauf les habits que vous portez actuellement hein. Il s'agirait pas de t'insulter de pervers. Qu'on y voit un peu plus clair. Tu débarrassais la table d'un coup de baguette, et t'y déposais le parfum miaou et l'uniforme féminin de Poufsouffle.

— Vous n'avez rien trouvé d'étrange ou d'inhabituel pendant votre sommeil ? Personne ne vous a réveillé ? Aucun bruit suspect ? Fallait bien commencer quelque part, avec tous ces bras cassés autour de toi, tu te sentais que plus élevé.
Alice N. Marshall
Alice N. Marshall
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Alice N. Marshall, le  Ven 7 Fév - 14:29

Tout le monde parle et personne ne s’écoute. C’est quasiment l’apocalypse à ce stade. Nan mais regarde-moi ça, l’ami : les différents Gryffondors se lancent des piques, l’un d’eux empêche même les gens étrangers à cette affaire de sortir de la Grande Salle. Et il y a de plus en plus de victimes qui arrivent pour tenter de comprendre cette mascarade. Je remarque notamment un énième Gryffondor, du moins je pense que c'en est un, qui entre dans la pièce, vêtu d’un uniforme jaune et noir féminin. D’ailleurs, sa corpulence correspond plutôt bien aux vêtements que je porte moi-même. Les rouages de mon cerveau font le lien plutôt rapidement : c’est probablement lui qui a toutes mes affaires. Tandis que je m’avance vers lui, j’aperçois Morgana qui se joint également à l’assemblée des victimes de la mauvaise farce. Et, sans attendre, elle va se planter devant une fille plus âgée que je ne connais pas. Elle a tout de suite remarqué où étaient ses affaires, quel œil de lynx ! Et je me rends soudainement compte que plusieurs personnes ont réussi à retrouver leurs effets personnels. Avec tous ces échanges, on dirait presque que la Grande Salle s’est métamorphosée en souq.

Un bruit attire mon attention de l’autre côté. Je me retourne et aperçois l’un des Gryffondors, celui qui s’était enroulé dans une couette, qui s’est relevé et a laissé tomber sa cape matelassée pour pouvoir défiler en caleçon sur la table des Serdaigles. Je ne peux retenir mon fou rire et oublie l’espace d’un instant que je n'ai toujours pas retrouvé mes biens. Un Serdaigle arrive, lui aussi en caleçon, et lui dit directement d’arrêter. Je trouve ça dommage, pour une fois que quelqu'un ne semble pas trop agacé par ce qui se passe aujourd'hui. Le mannequin, quant à lui, n'accorde qu’un simple tirage de langue comme réponse, mais finit malgré tout par descendre de la table. Il se précipite vers une nouvelle venue de Serdaigle, que je n’avais pas remarquée, pour lui réclamer ses affaires. C’est à cet instant que je me rappelle ce que j'avais prévu. Je dois également récupérer ce qui est à moi. Je m’avance donc vers le garçon en uniforme de Poufsouffle, qui parle lui aussi avec la Serdaigle, et me plante droit devant lui avec un petit sourire.

- Salut. Je pense que je porte tes habits et toi les miens, on peut peut-être échanger ?

Puis, me rappelant que je tiens à la main un bonnet, je lève le poing pour lui montrer le couvre-chef, histoire d'être sûre.

- C’est à toi ? J’ai aussi trouvé des affaires de cours dans ma chambre mais j’ai tout renversé en me levant…

Je suis peut-être un peu maladroite, mais c’est toujours mieux que si j’y avais mis le feu, n’est-ce pas ? J’espère qu’il ne m’en voudra pas. Je ne le connais pas, ce serait quand même dommage de commencer sur une mauvaise impression. Derrière moi, un garçon plus âgé élève la voix. Je n’écoute pas ce qu’il dit, je préfère savoir si, oui ou non, je porte les vêtements de celui qui me fait face. Bah oui, c'est beaucoup plus important. Je veux récupérer mon bracelet, moi !
Morgana Wilson
Morgana Wilson
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Morgana Wilson, le  Ven 7 Fév - 17:21

Animation mystère -- Trame PoudlardAnimation
Il était compliqué de s'entendre parler, tant il y avait de vacarme. Je n'eus pas le temps d'écouter la réponse de la verte et argent que le beau garçon qui se trouvait debout sur la table proposa de déposer les affaires que nous avions trouvés sur la table. C'était une meilleure idée, moins brouillon, que ce que nous faisions en ce moment.

Alors je laissais la Serpentard tranquille et allais attendre, comme beaucoup, pour récupérer mes affaires, de toute façon j'avais déjà oublié mon rêve donc je n'avais pas de raison de réclamer mon carnet en urgence. De toute façon elle avait ranger le dit carnet si rapidement dans son sac que je devais être la seule à l'avoir aperçu, je ne voulais pas que la jeune femme pense que je l'accusais de vol.

Je déposa les affaires que j'avais mises dans mon sac et recula d'un pas, j'avais remis la carte en évidence, pensant que ce serait plus simple pour le propriétaire de s'y retrouver. J'avais gardé la veste du Serdaigle sur moi, en attendant de récupérer la mienne, je comptais m'excuser pour cet emprunt. J'étais l'une des première à obéir à la proposition du rouge et or (Lïnwe) mais je ne pouvais pas fournir de réponse à sa question, car je n'avais rien entendu. Et si j'avais vu quelque chose, le petit farceur aurait été arrêté.

J'eus un regard vers le groupe de personne s'étant réunie autour d'une très jolie blonde (Jennifer), faisant un signe de main en guise de salut à Matt et Alice tout en leur offrant un petit sourire. Après tout, je n'avais pas pris le temps de le faire car j'étais déterminée à récupérer mon carnet et j'espérais également retrouver mon collier.

J'avais du mal à camoufler mon impatience, je n'avais pas envie d'y passer la journée, mais tout le monde ne semblait pas coopérer.
:copyright:️ DABEILLE
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Riley Callaghan, le  Ven 7 Fév - 17:45

Claquement de langue. Crispation et frustration. Le rouge m’ignore, cherchant à planter sa propre bannière, sa propre pensée. Je m’en détourne rapidement, de toute manière il n’était pas en mesure de m’aider. Et ils se demandent pourquoi on les déteste tant ? J’envisage vaguement de trouver ses propres fringues et de les foutre dans un brasero avant qu’il ne mette la main dessus. Mais oh ! Malheur ! En voilà une deuxième (Morgana) qui arrive... Ils sont partout, c’est pas possible. C’est une rouge à n’en point douter, mais au moins a-t-elle la politesse de ne pas réagir excessivement à la situation. «  Oui c’est fort possible. Je te les rendrais bien tout de suite, mais je dois d'abord retrouver les miennes. J’espère que tu comprends... »

Je suis gênée, c’est assez étrange de se faire prendre habillée dans des habits qui ne sont pas les siens. Je me souviens du petit carnet dans mon sac, est-il également le sien ? Probablement. La rouge finit par s’éloigner, me laissant pantoise. Je la suis tout de même, après avoir repris consistance. « Attends, est-ce que c’est à toi ? Prends-le, si c’est le cas, ce sera déjà ça de réglé.» J’affiche un sourire compatissant et repars à la recherche de mes propres affaires. Allez, si tout le monde s’était vêtu de ce qu’ils avaient trouvé au réveil, je ne devrais pas avoir trop de mal à les trouver.

Je crois m’étouffer quand je vois, au loin, entrer dans la Grande Salle un garçon (Gabin) en caleçon. Je crois voir l’écusson de Serpentard, mais rien n’est sûr. Visiblement ce qu’il avait trouvé dans son dortoir ne lui allait pas, ou alors était-il simplement trop prétentieux pour ne porter que les couleurs de sa maison. Quoi qu’il en soit il s’approche, rejoignant rapidement l’attroupement autour d’un gryffondor (Aliocha). Je vois avant d’entendre ses paroles que c’est lui qui dispose maintenant de mes vêtements. Je souris intérieurement, amusée par cette farce qui mixe les genre. Celui qui avait fomenté tout ça était un petit vicieux.

« C’est à moi ! » Je réponds, en arrivant à ses côtés. « Salut. » Quand même, faudrait pas oublier les bonnes manières. « Désolée de n’avoir rien eu de mieux à t’offrir... » Amusée, je lui indique les vêtements sur son épaule, tout en évitant de loucher sur son corps dénudé. « Ça aussi c’est à moi. » Mes yeux dévient sur le mug.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
ModérationSerdaigle
Modération
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Jennifer Wilson, le  Ven 7 Fév - 22:41

Je tourne la tête vers le fameux lion quand j'entends sa voix me saluer. Un sourire flotte immédiatement sur mon visage malgré le brouhaha incessant de la salle. Pouvant l'observer cette fois un peu plus, je remarque enfin l'uniforme qu'il porte même si j'avais pu apercevoir ses couleurs qui n'étaient pas les siennes au loin. Un uniforme féminin... certainement avait-il que cela à se mettre sur le dos. J'étais venue moi aussi avec un uniforme masculin heureusement pas habillée avec cependant. Je n'ose imaginer sa réaction si ça avait été le cas. Petit sourire taquin à son encontre mais ce dernier reste tout de même léger afin de ne pas mettre plus à mal le Gryffondor qu'il ne l'est déjà comme sa tentative de mettre en ordre une partie de sa tignasse rebelle. Un geste que je peux trouver que mignon au vu de la situation. On était tous dans le même bateau de toute façon mais ça ne pouvait pas être pire que le garçon en caleçon à cœurs rouges que j'avais aperçu du coin de l’œil.

« Salut Matt. Oh je vois. Je dois avouer que je te préfère dans les couleurs de ta maison. Une idée de Castielle peut-être ? Je crois qu'on est pas près de voir cette histoire clarifiée. »


Non pas que je voulais mettre en cause en tout cas la jeune préfète mais comme la miss ne s'était pas gênée avec ses remarques de p'tit cheffe lorsqu'elle nous avait surpris lui et moi dans les couloirs, je n'avais pu m'empêcher de la mentionner. D'ailleurs, je crois que Matt l'aurait bien remise à sa place ce qui personnellement ne m'aurait pas dérangée mais le fait est que s'il l'avait fait, on aurait eu le droit à plus d'ennuis et en prime à une satisfaction venant de la demoiselle. Ce que je n'avais pas voulue du tout lui donner.

C'est ensuite au tour d'un autre Gryffondor (Aliocha) de faire son apparition lui aussi en caleçon. Décidément. Je ne le connais pas mais lui semble reconnaître apparemment son uniforme dans un soulagement presque palpable. Je hoche la tête le lui donnant. Enfin lui donner... disons qu'il le prend plus de lui-même mais au moins a t-il le mérite de me demander vite fait la permission. C'est déjà ça. Il ne tarde pas à l'enfiler et je dois avouer qu'il lui va plutôt bien alors que je le fixe. J'ai ensuite un haussement de sourcils lorsqu'il m'avoue avoir des affaires féminines de Serdaigle, tiens donc. C'était déjà un début même si elles pouvaient encore ne pas être les miennes.

« Et bien oui. J'ai plusieurs uniformes mais qui sont restés dans le dortoir. J'ai ça et une boite de chocolat dans mon sac qui ne m'appartient pas mais peut-être qu'elle est à toi aussi. Du coup, tu me permets que j'essaies l'uniforme de Serdaigle que tu possèdes ?  J'ai aussi des tenues "fashion" qui ne sont pas à moi. A moins que j'ai fait quelque chose dont je me souviens pas cette nuit, et ça serait grave, c'est un véritable mystère. »

Je lui réponds avec limite une légère grimace au vu de la situation désagréable. Prenant mon sac sur l'épaule, je viens ressortir la boite de chocolat pour la lui montrer avant qu'une fille de Serpentard (Riley) vienne l'accoster pour lui dire que certaines affaires lui appartiennent également. Elle lui montre un mug ce qui me fait rappeler que je n'avais toujours pas retrouver mon pendentif ni même ma plume et que j'allais devoir moi aussi régler cette autre question. Repensant à la question du Gryffondor, je me permets d'y répondre.

« Je n'ai rien remarquer d'anormal cette nuit mis à part bien sur ce matin quand je me suis réveillée. J'ai deux objets qui ont aussi disparus. A moins que l'on soit tous victimes d'un fétichiste, je ne vois pas comment on a pu tous se retrouver dans cette situation grotesque. »

Haussement d'épaule tandis que j'examinais toutes les possibilités qui s'offraient à nous. Quelques affaires semblent revenir à leurs partenaires et c'est déjà un début mais le problème n'est pas encore entièrement résolu. Même si j'étais ravie pour le Gryffondor qui avait retrouvé soit disant son uniforme, je n'avais quant à moi, toujours pas retrouvée mes propres affaires et j'y tenais !
[/font]
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Elida Cestero, le  Ven 7 Fév - 23:16

C’est à Lui. Les vêtements qui étaient à la place de mes affaires semblent appartenir à un élève, un Gryffondor apparemment puisqu’il n’hésite pas à récupérer le tas d’habits que je viens de fourrer dans les bras du grand. Ce qui est étonnant, et amusant il faut dire, c’est qu’il récupère absolument tout, même les leggings et les jupes ! Je ne pensais pas que les garçons portaient ça, en tout cas à l’école je n’en n’avais jamais vu, mais peut-être que part ici ça se fait, allez savoir. Puis il fait ce qu’il veut, ça ne m’intéresse pas, ce qui m’intéresse plutôt c’est le crayon qu’il dépose sur la table après avoir réclamé la couverture de la personne qui en a une, c’est-à-dire celle assise sur la table, apparemment appelée "Aliochaaaa" avec beaucoup de "a" à la fin du prénom. C’est mon crayon ? Les habits je m’en fiche, et puis les uniformes Serdaigles se ressemblent tant que je n’ai pas vraiment idée de comment reconnaître le mien, à part grâce à la taille peut-être. Je n’ai qu’à attendre que les autres récupèrent leurs vêtements, je prendrais les miens plus tard. Pour l’instant, je veux mon crayon, un bon départ pour ensuite récupérer le carnet à dessin. Alors je m’avance de quelques pas, tendant la main pour attraper ce crayon abandonné par l’élève qui a obtenu la couverture pour se changer, laissant au passage la bouteille d’eau à la place, le propriétaire la récupérera tout seul comme un grand. Je souris au crayon maintenant en main, satisfaite de l’avoir retrouvé, lui sans qui je ne pourrais pas dessiner. Maintenant que j’ai de quoi faire des traits, il ne manque plus que le support… Dont personne n’a parlé pour l’instant.

Il y également d’autres élèves qui arrivent, une tête connue (Matt) habituellement vêtue de rouge et or mais aujourd’hui couverte de jaune et noir, le lion devenu abeille n’a pas l’air particulièrement content. Un peu d’ironie, enfin je crois, histoire de montrer le mécontentement, et il réclame sa baguette en imposant un délai bien précis sans quoi il fera le bazar, si c’est ce qu’il veut entendre par l’idée de transformer le château en enfer. Rien de bien rassurant, ça c’est sûr. Sauf que je ne sais pas à quoi elle ressemble ni où elle est sa baguette, alors… Je peux pas l’aider. Il devrait chercher tout seul au lieu de venir la réclamer par ici, ce serait bien mieux pour lui et pour tout le monde. Une autre personne vient, une inconnue cette fois-ci, une rousse qui réclame quelque chose à quelqu’un, je n’y prête pas vraiment attention car il y a un autre problème pas très loin de cette table où a été posé mon crayon maintenant récupéré. Des bruits de couverts déplacés se font entendre, et quand je me retourne je vois un garçon, en caleçon, debout sur la table où normalement j’aurai déjà dû être installée si ç’avait été un samedi normal. C’est le garçon , cet "Aliochaaaa" qui était dans la couverture, il a l’air de se croire tout permis en marchant sur la table des Serdaigles et en nous interdisant de manger tant que le problème ne sera pas réglé. Et comment veut-il régler ça ? Chacun récupère ses affaires et puis voilà. Et maintenant qu’il en parle, j’ai faim moi, c’est le matin, c’est l’heure. Et d’abord, pourquoi il s’habille pas ? Il aurait pu rester en pyjamas, on n’est pas à la piscine ni à la mer pour se trimballer en caleçon comme s’il était en maillot de bain.

Heureusement, un élève que j’ai déjà vu pour savoir qu’il est dans mon espèce de maison intervient, parlant de respect, une chose que beaucoup de monde ne connaît pas. Et l’élève debout sur la table en train de bousculer la vaisselle posée dessus fait parti de ces personnes ne connaissant pas le respect. C’est bizarre de si mal connaître des choses pourtant bien évidentes. Et puis quand même, il ne fait que des interdits là, marcher sur la table, ne pas être habillé, nous interdire de manger… C’est pas gentil. C’est même méchant. Mais je ne peux rien y faire. Et puis, le grand de Serdaigle (Gabin), si mes souvenirs sont bons, est en caleçon lui aussi. Ils ont tous un problèmes avec les vêtements, à part le fait qu’ils ne soient pas à eux ? Rester en pyjamas, c’est si compliqué ? Enfin bon, concentrons-nous. J’ai rendu les habits des inconnus, posé la bouteille, récupéré mon crayon, il ne manque plus que mon carnet, sauf que je ne le vois nul part. Et j’aperçois la grande Serdaigle (Jennifer) qui n’est pas inconnue, elle aussi a des affaires à rendre, et immédiatement se dit non coupable de ce coup de méchanceté. Bien sûr que non c’est pas elle, enfin c’est évident quand même ! Mais bon, peut-être pas, il y a des personnes qui pourraient accuser à vive voix n’importe qui. Elle semble se demander si on a tous été volé comme elle, et là aussi la réponse est évidente : oui. On a été volé, et je veux récupérer mon carnet. Le Lion-blaireau (Matt), car les Poufsouffles ne sont pas abeilles en fait mais blaireaux, je viens de m’en souvenir, s’occupe de répondre à la grande bleue. Le garçon en caleçon (Aliocha) sur la table arrive, il récupère les affaires dans les bras de Jennifer et s’habille, comme ça, devant tout le monde, tout en continuant de parler. Les propositions se suivent sans cesse, j’ai l’impression que ça parle de partout, y a du blabla de partout, des voix inconnues ou déjà légèrement entendues de partout, des échanges d’affaires, et dans tout ça je n’ai pas récupéré mon carnet. Je crois que l’école ne l’aime pas trop ce carnet… Depuis la rentrée, il en aura vécu des choses. Mais ça ne me plaît pas du tout ! Je secoue donc brièvement la tête en entendant quelqu’un demander si on a été réveillé la nuit, et d’une petite voix pas bien forte, peu sûre d’être entendue, je réclame «Il est où mon carnet ?» en observant les élèves avec un air de mécontentement. C’est bien beau d’essayer de comprendre ce mystère, mais je veux mon carnet. On me l’a déjà piqué une fois, pas deux, c’est interdit. Enfin, c’est fait, mais… Je vais le récupérer bientôt.
Jude Hopkins
Jude Hopkins
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Jude Hopkins, le  Ven 7 Fév - 23:25

Les nuits étaient courtes. Bien trop courtes pour un adolescent de dix-sept ans. Dès son réveil, Jude était d'une humeur amère. Des cauchemars omniprésents le hantaient et cela en devenait presque ingérable. C'était un combat qu'il était dans l'obligation de livrer seul mais il ne s'en sentait pas capable. Petit à petit, cela formait un mal-être. Maintenant qu'il avait atteint un âge suffisamment mûr pour se rendre compte de la cruauté de sa vie et des épreuves qu'il allait devoir affronter, il commença progressivement à décourager. Pourquoi vouloir des réponses quand aucune question a été posée ? Hormis une ; quel est le passé du serpent ?

Néanmoins, à ce moment précis, d'autres problèmes semblaient intervenir. Alors qu'il désirait se changer, étant encore en tenue de sommeil, il vit que des vêtements de Serdaigle. Féminins, qui plus est. Et en plus de ça, un klaxon à cris d'aigle pour couronner le tout. Était-il encore plongé dans un sommeil profond ? Tellement qu'il ne pouvait discerner celui-ci de la réalité ? Impossible. Il n'était pas fou. Ce qu'il voyait, ce qu'il ressentait, c'était bien réel. Beaucoup plus réel que toutes les questions que le Préfet pouvait se poser. L'éternel cercle.

Refusant catégoriquement de mettre l'uniforme féminin de la maison Serdaigle, ce qui ferait un peu tâche pour lui et ne voulant pas trahir sa précieuse maison, il décida de garder son vêtement de nuit. Plutôt amples, de manière à dormir paisiblement. Rien d'humiliant, tout le monde dormait en pyjama, surtout durant ces périodes. Il alla dans la Grande Salle, là où il entendit de nombreuses voix, accompagné de toutes les affaires des aigles. Certaines familières, d'autres absolument pas. Mais, à peine entré, il remarqua qu'ils étaient tous dans la même situation, apportant de drôles conditions à chacun. Mais rien qui n'intéressait le Serpentard, qui cherchait plutôt à retrouver ses affaires en tournant en rond et en écoutant les différentes discussions. Peut-être que l'une d'entre elles allait l'aider à les retrouver.
Castielle Colt
Castielle Colt
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Castielle Colt, le  Sam 8 Fév - 11:10

Le samedi, les larves se reposent. Les autres, en revanche, sortent du cocon chaud du lit pour filer dehors faire un peu d'exercice. Le stress des ASPIC ne faisant que s'intensifier au fil des pages de calendrier tournées, Castielle se passait difficilement de ces séances de sport matinales. Il fallait qu'elle évacue tout ça, sinon sa tête allait exploser ! C'est donc comme tous les samedis matins précédents qu'elle comptait se lever tôt, mais aujourd'hui n'était pas comme tous les samedis matins précédents, justement. D'abord parce que le réveil ne sonna pas comme d'habitude, alors quand la sorcière ouvrit les yeux un peu plus tard qu'à l'ordinaire, elle senti que quelque chose n'allait pas. Elle avait trop dormi... Et m*rde ! La journée commence bien !

Voulant juger de l'ampleur du trou dans son emploi du temps, Castielle voulu attraper ses lunettes. Sans succès.
C'était pourtant pas bien compliqué : les verres reposaient toujours ou à sa droite, sur la table de chevet, ou à sa gauche, par terre, sur sa malle, ou bien dans un poche de veste ou de cape d'uniforme accrochée au montant du lit. Les muscles étaient tellement habitués à cette routine qu'ils passaient d'un endroit à l'autre, automatiquement, sans que le cerveau n'ait à commander ou diriger quoi que ce soit. Pourtant, malgré cette assurance de "d'habitude" et du "normalement", c'était le vide sous ses doigts.
« P*taiiin » fut donc le premier mot prononcé ce matin-là. Un bon résumé de la situation qui n'allait faire que s'empirer au fur et à mesure.

Sans lunettes, pas de vue. C'était simple. Et dramatique. Parce que la jeune femme ne voyait rien du tout. Ses loupes sur le nez lui permettaient de voir le monde en haute définition, certes, mais surtout de le voir tout court ! Myope comme une taupe, à la limite aveugle, Castielle ne pouvait RIEN faire sans elles !
L'objet ne pouvait pas être loin ! Un petit accio devrait faire l'affaire ! Si ça se trouve elle a bouger un truc dans son sommeil et ça les a déplacé de genre, quoi ?, cinq centimètre et c'est pour ça qu'elle est incapable de mettre la main dessus ? Elle allait pas ratisser le dortoir à quatre pattes en inspectant chaque petit bout de moquette, la magie c'est bien fait pour ça, non ?
Sauf que sa baguette aussi, en générale, était rangée sur la petite table, ou la malle, ou la cape,... Et que rien à faire, dans ses phalanges Castielle sent toutes sorte de tissus chelous mais rien de comparable à ses sweat-shirts à capuche, jeans et autres pulls moldus.
« Qu'est-ce que c'est que ce bordel ??? »
A ces mots, voilà qu'elle se prend les pattes dans une importante collection de livres qu'elle serait bien incapable d'identifier. Vagues taches de couleurs sur un encore plus vague fond de couleur... rouge ? Non. Marron ? Non... Rouge foncé ? Depuis quand la moquette est rouge foncé ici ?

Après de longues minutes extrêmement gênantes et ponctuées de jurons bien corsés qui ferait rougir n'importe quelle oreille voisine. Une potentielle oreille que Castielle fini par essayer de faire réagir : à ce rythme-là elle ne pourra rien faire d'autre que de se casser une jambe ! Tant pis pour sa fierté, le monde est devenu... incompréhensible.
« OOOOOOOH ! - bong! dans une armoire - Y A QUELQU'UN ??? » - Paf ! dans une malle marquée d’initiales qu'elle ne peut pas lire. - « Fait ch*er ! »



HRP : Si y a encore quelqu'un qui doit se réveiller dans le dortoir des Gryffy, venez m'aider je vois rien du tout je saurais pas trouver les escaliers et encore moins les descendre  :boum:
Gabin Šprajc
Gabin Šprajc
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de transplanage



Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Gabin Šprajc, le  Sam 8 Fév - 14:37

L'imbécile heureux (Aliocha) ne semblait pas décidé à descendre de la table malgré la remarque que venait de lui faire Gabin. Ce dernier, qui se donnait l'air confiant et déterminé, hésité quelques instants sur la démarche à suivre. Il venait de s'en prendre à un autre élève qui se montrait irrespectueux envers sa maison, mais pour autant, cela n'avait pas été suffisant et ils allaient certainement devoir en découdre. Après tout, Gabin n'avait pas d'autres choix après avoir fait le fanfaron sérieux et sur de lui. Il n'aimait pas ça, absolument pas ça. Prendre des coups et en recevoir, sa faisaient bien trop mal... Alors que le Serdaigle allait s'avancer vers la table, résolu à aller au combat, une personne (Matt) s'interposa entre eux, demandant du calme et de la raison. Par chance et au plus grand plaisir de Gabin qui souhaitait éviter un maximum la confrontation, cela marcha et l'imbécile heureux descendit (Aliocha) de la table des serdaigles, sans toutefois tirer la langue vers Gabin, comme pour le narguer.

- Imbécile immature, murmura le garçon à l'intention de l'autre.

De nouveaux élèves semblèrent arriver en ayant le même problème que ceux déjà présents dans la Grande Salle. La petite blague commençait à devenir un peu trop grosse et longue. Par la barbe de Merlin, Gabin n'avait presque plus envi de rire de la situation. Cela devenait agaçant. Le président de L.E.G.I.T (Lïnwe), que certains sorciers présents semblaient lui donner une importance divine, décida de prendre les choses en mains en proposant que tous le monde dépose les objets qui ne sont pas en leur possession sur l'une des tables. Belle initiative. De toute manière, si aucune action commune n'était faite, ils allient continuer à tourner en rond pendant en moment.

Gabin récupéra donc les affaires qu'il avait déposé pour les remettre sur son épaule et ainsi, se diriger vers la table de la providence tout en sifflotant. Il ne devait pas céder à la panique ou à l'agacement comme un quelques secondes auparavant. Alors que l'élève s'approchait vers les autre pour lui aussi déposer les affaires qui ne lui appartenait pas, une fine silhouette se l'intercepta en lui bloquant le chemin. Il s'agissait d'une jeune fille (Riley), qui devait avoir un an de moins que lui.

- C'est à moi, s'exclama la jeune fille pour répondre à la question du Serdaigle formulée quelques minutes avant. Salut. Désolée de n’avoir rien eu de mieux à t’offrir... enchanta-telle amusée. Puis ses yeux dérivèrent vers le mug que Gabin tenait. Ça aussi c’est à moi.

Gabin laissa un sourire amusé se dessiner sur ses lèvres en voyant l'air amusé de la jeune fille, avant de laisser échapper un petit rire. Il avait retrouvé sa bonne humeur et son visage n'avait plus rien d'agacé.

- Hey ! J'aurai préféré avoir un beau costume de marque que j'aurai pu revendre, mais je vais faire avec, répondit Gabin sur un ton amusé avant de redonner à la jeune fille ses vêtements ainsi que la robe de sorcier de Serpentard. Ne t'inquiète pas, je n'ai pas mis tes affaires, ca aurait été un peu trop malsain, ajouta-t-il avant de lui tendre par la suite le mug. Sympa le mug. Quelques secondes plus tard et je t'avoue que je l'aurai utilisé pour boire un bon café histoire de commencer à réfléchir sur cette petite blague. Gabin laissa de nouveau s'échapper un petit rire.

Le garçon allait enchainer la conversation quand soudainement, ses yeux captèrent un mouvement qui l'interpella sur la table divine. Une jeune fille aux cheveux de couleur de feu (Morgana) qui portait une veste de sorcier à l'effigie de Serdaigle, déposa une carte du monde sur la table. "Excuse moi, on dirait que mes affaires viennent de réapparaître." lança-t-il à l'intention de la jeune fille qui lui faisait face (Riley), avant de la contourner. Il s'approcha de la table, inspecta la carte du monde puis, un sourire joyeux aux lèvres, l'attrapa pour la serrer comme un gamin contre lui. Par la barbe de Merlin, cette carte lui avait manquée !

Une nouvelle inspection de la table lui permit, de retrouver juste derrière sa carte du monde, ses vêtements. Ni une, ni deux, il s'empressa de les enfiler sans se soucier des autres sorciers qui l'entouraient. Il était plus à l'aise en caleçon mais pour la convenance, il n'avait d'autre choix. Une fois ses vêtements de ville enfilé, le jeune garçon jeta un dernier regard sur la table sans réussir à trouver sa boussole, dernier élément manquant. Gabin décida alors de se retourner pour aller voir la jeune fille aux cheveux roux (Morgana) ayant déposée ses affaires.

" Hey salut ! L'interpella-t-il. Les affaires que tu as déposé m'appartenaient. Je te remercie d'en avoir pris soin, dit-il amusé de la situation. Tu n'aurais pas retrouvé par tout hasard une boussole aussi ? Puis les yeux de Gabon se posèrent sur la veste de Serdaigle qu'avait la jeune fille, remarquant que cela aussi lui appartenait. Mais un autre coup d'oeil lui permit de constater que la jeune fille était seulement en pyjama en dessous. Tu peux garder la veste si tu veux le temps de retrouver toutes tes affaires, on se les caille par mal dans la Grande Salle, termina Gabin sur un ton sympathique.

Mais avant que Gabin ne laisse le temps à la jeune fille de répondre (Morgana), il enchaîna à l'intention du président de l'association des élèves (Lïnwe), assez fort pour espérer capter son intention, sur un ton amusé mais quelque peu sérieux.

" Pour ma part je n'ai rien vu d'inhabituel ou bizarre. Mais cette petite blague, forte amusante, pourrait-elle venir de l'association des élèves ? Après tout, c'était souvent ceux de l'association qui organisaient des événements. Puis le regard détailla l'ensemble des personnes présentes. On dirait que cela ne touche que les élèves, aucun prof n'est présent." Etrangement, cette situation amusante ne semblait toucher que les élèves.
Matt Deliers
Matt Deliers
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Matt Deliers, le  Sam 8 Fév - 15:44

Animation mystère - Trame Poudlard
Parti à côté de Jennifer, il parlait avec la Serdaigle. Une idée de Castielle ? Punaise, c'était possible. La préféte Miss Rabat-Joie était possiblement capable de faire un coup pareil. Elle se croyait tout permis et n'était pas là. Sûrement en train de ricaner en se délectant de la situation.

« Maintenant que tu le dis, c'est vrai que ça pourrait être un coup de Castielle. Tu noteras qu'elle n'est pas là d'ailleurs. »

Matt aimait parler avec Jennifer. Vraiment. Mais cette dernière se fit braquer par Aliocha venu récupérer ses biens. La mâchoire serrée, le Deliers ne réagit pas devant l'insolence. Inutile de s'embrouiller avec le Corbier ; ils partageaient le même dortoir qu'il serait déconvenu d'enflammer pour mauvaise entente entre les deux Lions. Et puis au final, Matt appréciait Aliocha malgré ses manières un peu souvent parfois (toujours ?) radicales et démesurées.

Pendant qu'il réfléchit, Alice vint se planter devant lui avec un petit sourire dessinée sur les lèvres. « Owwch, il l'avait presque oublié, Miss Alice. » Et il ne lui fallut que quelques secondes pour deviner pourquoi la Poufsouffle se tenait là devant lui. L'hypothèse se confirma lorsqu'elle ouvrit la bouche.

« Salut Alice. En effet il semblerait.
Le Gryffondor regarda la Poufsouffle. Il la dévisagea de haut en bas puis de bas en haut. Ses sourcils froncés laissèrent place à un sourire timide. Elle avait le même gabarit que lui alors elle devait sûrement avoir raison. Vêtements intervertis : elle était habillé en lui, il était habillée en elle. Et là... Contre toute attente, elle égaya sa journée en brandissant un bonnet. Pas n'importe lequel. SON bonnet. Le sien, à lui. Un parmi tant d'autres mais quand même...

« Mon bonnet, trop cool ! »
Les prunelles vinrent se poser dans celles d'Alice pour la remercier infiniment. Relayant la timidité au second plan, la joie prit place sur le devant de la scène.

« Merci Alice. Vraiment. »
Il prit son couvre-chef et le plaça stratégiquement sur sa tête. Ni une ni deux, pas le temps de tergiverser. Elle parla d'affaires de cours, sûrement qu'elles appartenaient au petit Lion. Le Deliers pressé par la situation n'avait pas vérifié s'il lui manquait des choses ; trop occupé par la disparition de certains de ses fringues mais surtout de Léotia, son chêne rouge. Matt prit les affaire qu'elle avait, vérifia qu'elles étaient bien à lui puis les rangea dans son sac avant de poser ce dernier par terre. Il poursuivit.

« Et merci aussi pour mes affaires de cours. Non pas qu'elles allaient me manquer mais quand même.
Et sinon désolé, après ma douche je me suis habillé en vitesse avec ce que j'avais. Ta tenue... »

Accompagnant le geste à la parole Matt se déshabilla lui aussi, comme certains garçons de la Grande Salle, pour finir en caleçon devant la propriétaire desdites affaires qu'il venait d'enlever. Il lui tendit en attendant qu'elle consente à lui rendre les siennes. Il réfléchit seulement à cet instant se disant que la Miss jamais ne se dévêtirait ici et maintenant à la vue de tout le monde. Shxt, comment allaient-ils faire ? Il la regarda attendant qu'elle réagisse. Il était là comme un idiot en bonnet et en caleçon. Il meubla le silence comme il put.

« T'aurais pas vu ma baguette par hasard ? 20cm, bois de chêne rouge et plume de phénix. »
Sait-on jamais. La question méritait d'être posée, la réponse pourrait parfaire cette matinée. Un signe de tête entendu vers Morgana qu'il croisa finalement du regard. Les oreilles n'avaient pas prêtées attention à ce que racontait Lïnwe mais écoutaient en revanche ce que disait Jennifer. Sélection auditive, parait-il. Mxxxxxrde, qu'allait-elle penser de lui ?! En caleçon, comme quelques Autres certes, mais quand même... no, il venait de se frapper un Cognard dans le pied. Quel sombre idiot. Tristesse, solitude.
Des conversations sur ce que chacun.e a trouvé dans son dortoir. Le Gryffondor repensa alors au bouquin qu'il avait trouvé sur sa table de chevet. Il plongea la main dans son sac pour en extraire l'ouvrage. Les iris replongèrent dans celles d'Alice. Sûrement à elle. Il lui tendit persuadé qu'il était sien.

« Tiens, tant que j'y pense. J'ai trouvé ce livre sur ma table de chevet. Vu que nos affaires semblent avoir en partie été échangées, j'imagine qu'il est à toi ? »
Toujours en caleçon, la main tendue vers Alice pour lui rendre son livre - Matt observa la Grande Salle, les iris se posèrent quelques instants sur la petite rouquine Elida qui semblait énervée. Pauvre petite, tout comme Isaac, elle n'avait rien demandé. Tout comme lui aussi d'ailleurs.

Les portes s'ouvrirent à nouveau, le Deliers prêta attention au nouveau venu. Jude Hopkins, préfet Vert. Ainsi le Corps préfectoral était également impacté. Les « représentants de l'ordre » dans Poudlard semblaient également concernés par cette mésaventure ; le type se ramenait en pyjama lui aussi. Castielle n'était donc peut-être pas la coupable, pourquoi aurait-elle fait ça et surtout à une quinzaine d'élèves ? Mais elle n'était pas là, tout comme Isolde, Jade, Marjorie, Lou, Zélie, Sue et tant d'autres qu'il n'avait plus aperçus depuis longtemps.

Le Serdaigle Gabin qui avait voulu calmer le camarade de chambrée, posté à côté de Morgana et de Riley, analysa la situation. Il avait raison. En toute logique. Aucun prof n'était visiblement concerné par cette troublante énigme. L'idée de voir en petite tenue un Ulysse, une Miss Bennet ou encore une Cara de Lanxorre le fit frissonner. Chair de poule parcourant tout son corps inhabituellement aussi peu vêtu.

Bientôt dix heures, pas l'ombre d'une Léotia dans les parages. Il s'impatientait.


Dernière édition par Matt Deliers le Sam 8 Fév - 15:54, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Animation mystère - Trame Poudlard [Animation] - Page 2 Empty
Re: Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 5

 Animation mystère - Trame Poudlard [Animation]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.