AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -34%
Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
Voir le deal
66 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 1 sur 1
Une simple blague [clôturé]
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Une simple blague [clôturé] Empty
Une simple blague [clôturé]
Arthur Digler, le  Sam 8 Fév 2020 - 5:03

Saison 30 - Une simple blague - Avec Jude Hopkins


Dans la salle commune de Gryffondor, Arthur était assis sur le canapé accompagné d’une jeune fille de sa maison. Depuis quelques minutes déjà, il avait son bras sur le dossier, juste au-dessus d’elle et il ne cessait de la faire rire. Ses gloussements, légèrement ridicule, en étaient d’ailleurs la preuve. Seulement, au bout d’un certain temps, il commençait à se lasser et elle, elle savait très bien que le jeune homme n’était jamais réellement sérieux lorsqu’il était en plein plan drague. Après lui avoir offert un clin d’oeil, Arthur se leva du canapé et s’étira.

Depuis ce matin, le Gryffondor avait une idée derrière la tête. Ca faisait longtemps qu’il n’avait pas embêté des premières ou deuxièmes année. Trop longtemps à son goût en tout cas. Dans sa valise, il récupéra quelques Pralines Longue Langue et sortit dans les couloirs. Il en fallait un assez emprunté pour en trouver des élèves, mais pas trop pour éviter de trouver des personnes qui seraient potentiellement capables de délivrer la vérité sur ses pralines. Alors que les jeunes, eux, n’avaient pas tous connaissance de ces fausses confiseries.

Arthur trouva ses cibles. Trois élèves de Serpentard, deux garçons et une fille étaient assis sur un banc, non loin de la Grande Salle. Ils discutaient paisiblement et se firent interrompre dans leur discussion par le Gryffondor. Avec un sourire charmeur, loin d’être blagueur, il tendit une poignée de pralines vers eux.

– Hey, vous allez bien les gars ? J’ai reçu ça de la part de ma mère ce matin et j’en ai trop mangé là. Vous en voulez ?

Demanda-t-il d’une voix agréable. Ils étaient loins de pouvoir se douter qu’il leur tendait un piège. Les trois élèves répondirent au sourire d’Arthur et seulement un refusa, n’ayant pas faim. Les deux autres commençaient déjà à déballer la confiserie.


Dernière édition par Arthur Digler le Jeu 27 Fév 2020 - 8:43, édité 3 fois
Jude Hopkins
Jude Hopkins
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une simple blague [clôturé] Empty
Re: Une simple blague [clôturé]
Jude Hopkins, le  Dim 9 Fév 2020 - 10:08

Jude s'amusa à surveiller, de près ou de loin, les Serpentards qui avaient tendance à apporter des conflits au sein de l'école. Il avait quelques noms en tête et il était décidé à savoir d'où leurs motivations pouvaient bien provenir. Peut-être que ce n'était qu'un banal refus d'autorité qui arrivait à tout le monde lors de l'adolescence. Ils se montraient rebelles ces gamins. À la limite, c'était la meilleure option puisque le Préfet n'en avait rien à faire si c'était simplement pour cette raison. Cela lui était arrivé également, à lui et à tous les membres, professorales et administratifs de Poudlard. Le brun était compréhensif, tant que ça restait enfantin. Cela le faisait plus rire qu'autre chose.

Mais désormais, c'était le comportement d'une autre personne qui l'inquiétait. Un peu trop âgé pour créer des histoires puériles. Ou peut-être que non au final, mais dans les deux cas, il fallait faire quelque chose. Un Gryffondor, à en croire l'enseigne dessinée sur sa cape. Il semblait tourner en rond, jusqu'à s'arrêter sur trois élèves serpents. Ils semblaient jeunes, sûrement en première ou deuxième année mais qui n'avaient pas la maturité nécessaire pour se méfier des élèves comme celui aux boucles. Il semblait tenir quelque chose en main, des bonbons, qui proposa aux trois élèves. Le serpent remarqua qu'il s'agissait de Pralines Longues Langues.

Jude, se trouvant à quelques mètres d'eux, caché par la foule - pour une fois qu'elle était bénéfique - pouvait très bien intervenir pour stopper tout ça. Il ne le fit pas. Tout simplement parce que les élèves allaient se rendre compte d'eux-même qu'à Poudlard, il ne fallait pas faire confiance aux plus grands. À la limite, ils allaient simplement avoir une langue plus grande que d'habitude, rien de bien grave, mais ça allait leur servir de leçon. Bien plus que si le Préfet était intervenu, auquel cas ils auraient pu se sentir intouchables. D'autant plus que l'un d'entre eux ne semblait pas en vouloir, il n'avait qu'à aller prévenir un autre membre de la Direction. Jude ne se sentait pas touché par cette situation.

Néanmoins, lorsque ils partirent tous les trois, le serpent s'approcha de cet étudiant. Peut-être allait-il avoir une réponse à sa question ?

« J'peux savoir pourquoi tu fais ça ? Ça t'apporte quoi ? T'as pas d'autres préoccupations plus importantes que d'embêter des premières années ? C'est un passe-temps pour toi ? », voix douce, aucune once d'agressivité. Il se posait simplement des questions, pas par ironie.
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Une simple blague [clôturé] Empty
Re: Une simple blague [clôturé]
Arthur Digler, le  Dim 9 Fév 2020 - 15:39

L’un des deux garçons, celui qui avait accepté la confiserie, le remercia avec un grand sourire aux lèvres. Au passage, il se plaignit de ne jamais recevoir de bonbons ou chocolats de la part de ses parents. Arthur qui ne comptait pas s’arrêter là dans sa manipulation, compatit avec une moue qui se voulait le plus triste possible. La fille, encore trop jeune pour comprendre que le Gryffondor avait autre chose à faire que de draguer des enfants, était pourtant complètement sous le charme du jeune homme et ses jolies bouclettes. Elle hochait la tête à tout ce qu’il disait, alors qu’il vantait ses différentes prouesses que ce soit au football ou encore aux jeux vidéo… Et bien sûr, il n’exagérait presque rien. La jeune fille en oublierait presque sa praline. Seul le serpent qui n’avait pas accepté la confiserie se montrait méfiant. Il avait les sourcils froncés et proposa donc à ses amis de s’en aller. Arthur prit une voix légèrement enfantine pour les amadouer.

– Ne dites surtout pas que c’est moi, je n’aimerais pas avoir à partager avec tout le monde.

Sur ces mots, il leur sourit et mit les mains dans ses poches. Satisfait, mais pas totalement, il comptait les suivre en filature pour avoir le plaisir de voir leur tête déconfite lorsqu’ils comprendront qu’ils s’étaient fait avoir. Seulement… Un autre élève, cette fois beaucoup plus grand que les trois premiers, se posta face à lui et l’asséna de questions. Avec un sourire en coin et son habituel air arrogant, il répondit :

– Hé, alors… on se calme monsieur le préfet, je ne suis pas dans un interrogatoire. Il n’arrivera rien de grave à tes petits serpents préférés. Il plissa légèrement le nez en terminant la fin de sa phrase

Arthur qui pensait en avoir terminé là, se retourna et commença à s’éloigner du Serpentard.
Jude Hopkins
Jude Hopkins
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une simple blague [clôturé] Empty
Re: Une simple blague [clôturé]
Jude Hopkins, le  Dim 9 Fév 2020 - 16:03

Alors que Jude attendait des réponses à ses questions et qu'il allait en apprendre un peu plus sur le comportement des élèves puérils comme celui-ci en face de lui, il remarqua que ce lion lui sourit sans aucune remise en question. D'autant plus de questions, étaient-ils content de ce qu'ils faisaient ? Faire du mal aux autres, même si ça part d'une blague et non d'une mauvaise intention, apportait du bonheur ? Il n'en savait rien mais ne comprenait pas où le bouclé voulait en venir. D'autant plus lorsqu'il ne prit pas la peine de répondre et assura simplement que rien n'arrivera aux trois serpents. Le Préfet en était parfaitement conscient et ce n'était pas la raison de sa venue, encore moins pour le réprimander. Pourquoi fallait-il que les élèves soient tous sur la défensive ?

Il cherchait simplement à comprendre ses motivations. C'est tout ce qu'il demandait. Le lion ne semblait pas être arrangeant, le serpent était encore tombé sur un dur à cuire. Mais cela ne lui faisait aucunement peur, au contraire, il adorait les challenges, même si ce n'était pas le bon moment pour l'agacer. Il avait d'autres problèmes bien plus importants à régler et répondre à une simple question, qui ne demandait pas rien d'exceptionnel si c'était de l'honnêteté devait normalement être dans les cordes de tous les étudiants de l'académie. D'autant plus qu'il ne risquait rien, peu importait sa réponse. Tant que Jude en avait une, cela lui convenait.

Le petit délinquant se retourna et commença à partir. Il n'avait pas compris que le serpent n'était pas d'humeur à plaisanter. Avant qu'il puisse faire un pas de plus, le Préfét récupéra le lion par le bras, pas violemment simplement pour lui faire comprendre que ce n'était pas fini entre eux deux.

« J'crois que tu n'as pas bien compris les questions que j't'ai posé. Ou alors faudrait carrément que t'saches que quand j'pose une question, c'est que j'attends une réponse. Pourquoi fais-tu des choses comme ça ? »

Le retenant toujours par le bras, ne comptant pas le lâcher tant qu'il n'avait pas répondu à sa question, Jude le regarda fixement dans les yeux. Il fallait que le lion lui donne une réponse très rapidement s'il ne désirait pas se créer des ennuis. Le serpent n'en avait rien à faire de ce qu'il avait fait, au fond. Encore une fois, la seule chose qu'il désirait, c'était les raisons de cet acte.
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Une simple blague [clôturé] Empty
Re: Une simple blague [clôturé]
Arthur Digler, le  Dim 9 Fév 2020 - 19:12

Arthur était déjà en train de réfléchir à sa prochaine occupation. Tant pis pour les trois serpents, les imaginer avec une langue dix fois plus grande lui suffisait amplement finalement. En fait, il en avait déjà oublié le préfet, mais ce dernier n’était apparemment pas prêt de le laisser tranquille puisqu’il venait de l’arrêter en route.. Le lion baissa les yeux sur la main du serpent qui agrippait son bras et cela le fit doucement sourire. Il releva ensuite la tête vers le serpent et croisa son regard. Il lui offrit un sourire charmeur et lui dit d’un ton moqueur.

– Je comprends que tu ne veuilles pas me lâcher beau-gosse, mais on vient à peine de se rencontrer, je ne suis pas un garçon facile.

Arthur attrapa la main du serpent afin de l’inciter à lui lâcher le bras, ce qui n’était pas chose facile. Le préfet était déterminé à obtenir des réponses, mais le lion avait du mal à comprendre l’intérêt de ses questions. Et surtout, qu’est-ce qu’il attendait de lui s’il était seulement là pour l’interroger et pas lui faire la morale ? Le lion fronça légèrement les sourcils et soupira doucement en hochant la tête de droite à gauche.

– Je peux te retourner la question ? Tu n’as pas d’autres préoccupations plus importantes que de venir m’embêter, moi ? Tu n’as pas envie de t’amuser un peu au lieu de m’en empêcher ?

Le jeune Gryffondor s’approcha du Serpentard avec un air arrogant sur le visage. S’il se montrait menaçant, Arthur ne l’était pas réellement. Il ne disait jamais non à une distraction, quelconque qu’elle soit, même dans cette situation. Le serpent était d’ailleurs plus distrayant que les trois enfants plus tôt. Rien que pour cela, le visage du Gryffondor se détendit et il retrouva son sourire en coin.

– Tu sais quoi, juste parce que c’est toi, je t’accorde deux questions. Mais attention pas plus... Choisissez-bien monsieur le préfet, ajouta-t-il avec un clin d’oeil.


Dernière édition par Arthur Digler le Mar 11 Fév 2020 - 13:05, édité 1 fois
Jude Hopkins
Jude Hopkins
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une simple blague [clôturé] Empty
Re: Une simple blague [clôturé]
Jude Hopkins, le  Lun 10 Fév 2020 - 17:22

Jude espérait que ses propos allaient faire écho dans la tête du lion. Durant ses périodes de recherche d'autorité, il détestait être contrarié. Même s'il n'avait pas choisi la meilleure cible pour ça, il n'allait pas hésiter à lui rappeler qui était en tort dans l'histoire et s'il n'essayait pas un minimum d'être diplomate, le Préfet pouvait également se montrer arrogant et faire part de ce comportement à la direction du château. Cela ne lui posait aucun problème, il ne connaissait pas cet énergumène dont il avait honneur d'assister à un de ses spectacles. D'ailleurs, ce n'était pas terminé, puisque cette même personne osa le draguer. Tous les garçons de Poudlard s'étaient-ils passés le mot pour intimider Jude ? Ce n'était pas la première fois et il préféra ne pas réagir à ce genre de remarque. C'était déjà trop bien compliqué avec Ezequiel pour rajouter une couche avec un autre. Surtout avec un tel comportement.

Le lion attrapa la main du Serpentard, comme pour lui demander d'arrêter de le retenir mais Jude n'en démordait pas. Il avait posé des questions et attendait des réponses. C'était ça ou cette histoire montait plus loin et prenait d'autres proportions qui n'allaient, sans aucun doute, déplaire au Gryffondor. D'ailleurs, celui-ci s'autorisa à retourner la question que Hopkins lui avait précédemment posée. Il parlait même de s'amuser. Jude ne connaissait pas ce mot, il ne s'amusait pas. La vie n'était pas faite pour s'amuser et il avait d'autres préoccupations. Son âge était révolu pour des enfantillages comme celui-ci.

« J'ai pas le temps pour m'amuser. Encore moins pour des conn*ries comme ça. »

Le lion s'approcha ensuite du visage de Jude, ne laissant qu'un soupir entre les deux. S'il pensait faire peur au Préfet, c'était raté. Il lui en fallait beaucoup plus. Ce n'était pas un Gryffondor qui n'était pas encore bien mur qui allait le faire peur. D'autant plus que le lion sembla profiter de la situation. Les regards, les sourires, Jude connaissait tout ça. Mais il ne s'agissait de rien de plus qu'une simple distraction. Il lui accorda ensuite deux questions. Seulement deux. Visiblement, cet adolescent bouclé n'avait toujours pas compris les intentions du brun.

« Tu sais, tu peux me distraire comme tu veux avec ta drague. Elle ne vaut rien. J'avais une simple question mais si tu m'en autorises deux, pourquoi pas. La première c'est en quoi faire des blagues est amusant ? Et au fond, qu'est-ce que tu ressens quand tu t'amuses ? Je n'ai jamais ressenti ça, j'en ai pas le temps en fait. C'était une réelle question depuis le début, faut pas voir de l'ironie partout. »

Il avait posé les deux questions sans s'en rendre compte. Tant pis.
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Une simple blague [clôturé] Empty
Re: Une simple blague [clôturé]
Arthur Digler, le  Lun 10 Fév 2020 - 18:37

Plus le Serpentard s’expliquait, plus le visage d’Arthur se faisait sérieux. Et c’était rare. Mais cette fois, il avait affaire à un cas à la fois intéressant mais aussi terrifiant. Le lion se débarrassa avec force de la main du serpent et s’éloigna. Il se mit face à lui et le fixa avec les sourcils légèrement froncés. Il écouta ses deux questions avec calme. Le Gryffondor se retrouvait rarement muet, il trouvait constamment quelque chose à dire, une vanne, une moquerie, qu’importe, il savait quoi répondre. Mais pas cette fois-ci. Déstabilisé par les propos du Serpentard, il resta immobile devant lui, analysant tout de même son langage non verbal. S’il lui faisait une blague, le Serpentard savait très bien mentir, puisque rien en lui ne laissait paraître de l’ironie... Exactement ce qui venait de dire.

Arthur s’approcha du Préfet et mit les mains dans ses poches.

– Wow, mec. Tu blagues non ?

Comme s’il savait déjà la réponse, le lion enchaîna directement.

– Ouais, non, tu blagues pas. Tu sais quoi ? Enfin non, attends comment ça tu n’as jamais ressenti ça ? Depuis quand on a pas le temps pour s’amuser ? Ce que je ressens quand je m’amuse ? Sérieusement ? Il soupira et tenta de reprendre contenance. P*tain, je sais pas, de la satisfaction, ça détend de fou. Qu’est-ce que tu fais pour te détendre toi ? Tu as forcément quelque chose qui te fait ressentir ça ! Dit Arthur en retrouvant le sourire, détendu par ses propres propos. Même si c’est la lecture hein. Faut pas forcément être actif. Mec, rassure-moi, dis-moi que tu as déjà ressenti ça, au moins une fois dans ta vie.

Arthur était sérieusement inquiet pour le Serpentard. Il ne s'était jamais retrouvé dans une situation comme celle-là.

– Tu t’appelles comment, mec ? Demanda le Gryffondor avec un léger mouvement de menton.
Jude Hopkins
Jude Hopkins
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une simple blague [clôturé] Empty
Re: Une simple blague [clôturé]
Jude Hopkins, le  Jeu 13 Fév 2020 - 16:21

En réalité, Jude voulait s'immiscer dans le monde du lion. Découvrir de nouvelles passions, de nouveaux intérêts. Peut-être même en partager. Éloigner ses problèmes le temps d'un instant pour découvrir la vie autrement. Sous un autre point de vue. Celui de cet étudiant. Certes, ce n'était le parfait exemple, probablement qu'il allait le regretter au fil du temps. Mais la confiance n'était pas son fort et quitte à découvrir de nouvelles sensations, autant qu'elles soient singulières. Ce bouclé semblait particulier. Ce qui n'était pas vraiment étonnant. Son comportement laissait plus qu'à désirer mais sa bienveillance surprenait le serpent. Il faisait preuve d'une telle attention en demandant si Hopkins blaguait. À cette question, le brun n'avait qu'une seule réponse à apporter, malhonnête. Une vie concentrée de mensonges.

Il avait désormais fini avec cette face cachée. Il était désormais temps de dévoiler son réel esprit. Les perpétuelles pensées qui dirigeait son âme vers le sombre. La lumière blanche n'était pas une solution selon lui. Elle était bien trop simple. Il fallait combattre son sombre pour que la vie soit plus agréable. Le lion continua dans son monotone discours sans même que Jude ait le temps de sortir ou même de réagir. Après de multiples questions, aussi surprenantes les unes que les autres aux yeux du Préfet, il répondit enfin. Ce lion considérait l'amusement tel un passe-temps inévitable. Les adolescences des deux garçons étaient différentes. Trop différentes. C'est cet écart qui attirait le torturé. Lui demanda ensuite qu'est-ce qui le faisait ressentir de la satisfaction. Jude chercha à comprendre ce qu'il voulait entendre par-là, restant bouche-bée pour signifier son étonnement.

Face à tous ces mots, le brun avait l'impression d'avoir perdu de nombreuses années à chercher ses origines, sans faire attention à ce qui l'entourait quotidiennement. Ses fantômes du passé laissaient de nombreuses marques sur son mental. Si seulement il savait où chercher. Reprenant vite ses émotions lorsque le Gryffondor lui demanda son prénom, il répondit directement après sans perdre de temps.

« Jude. Jude Hopkins et toi ? »

Ce n'était pas ce qui l'intéressait le plus mais il fallait se montrer sociable. Il devait s'y forcer. Ce n'était pas en continuant sur son affreuse insociabilité qu'il allait pouvoir développer des liens. Il ne pouvait pas rester seul toute sa vie. Et, mine de rien, il ne voulait pas non plus. Parler aux autres lui faisait du bien. Cela lui remontait le moral et ça changeait que de discuter avec une bouteille d'alcool. Au moins, les « autres » répondaient. Quoique, la bouteille d'alcool aussi au bout d'un certain temps...

Croisant ses mains l'une autour de l'autre de manière exagérée, il reprit la parole.

« Montre-moi tes passions. Fais-moi découvrir de nouvelles sensations, l'homme d'honneur des blagues. »
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Une simple blague [clôturé] Empty
Re: Une simple blague [clôturé]
Arthur Digler, le  Ven 14 Fév 2020 - 16:42

Arthur avait, certes, parlé sans s’arrêter, mais même s’il avait laissé le Serpentard répondre, il aurait parié qu’il serait quand même resté muet. Le lion passait son temps à rire, mais il savait quand il fallait s’arrêter et se montrer sérieux. Et actuellement, il ressentait de la peine pour Jude. Des multiples questions lui traversaient l’esprit, mais ce n’était pas encore le moment de les poser. Ils venaient à peine de se rencontrer.
Il lui sourit, il était rassuré, au moins, il connaissait son prénom.

– Cool, moi c’est Arthur Digler. Dit-il en prononçant son prénom à la française. Inutile de mettre l’accent, tu peux le dire à l’anglaise ça m’ira très bien.  

Jude se montrait tellement sérieux avec Arthur que ça en était presque déstabilisant pour lui qui n’avait pas l’habitude d’être dans ce genre de situation. Il préféra d’abord en rire.

– Wow, moi ? Tant de responsabilités sur mes épaules. T’es sûr de me confier cette tâche ? Il rit. Franchement... je t’aurais bien proposé de venir chez moi, mais je vois mal comment on pourrait y aller. Il réfléchit quelques instants, puis s’expliqua afin que ce ne soit pas tendancieux. On aurait pu jouer sur ma console tu vois.  

Mais très rapidement, le lion fronça les sourcils. Les mains dans les poches, il commença à marcher dans le couloir, en espérant être suivi par le Serpentard. Il réfléchissait à la meilleure manière de l’amuser. Il le voyait mal embêter les autres élèves, sinon il ne serait pas préfet. Ils auraient pu aller faire du sport, mais il n’avait pas son ballon sur lui. Pourtant, il y avait bien cette fête qu’il allait organiser avec Morgana... Malheureusement, ils avaient convenu qu’ils n’invitaient pas de préfet puisqu’ils n’en avaient pas l’autorisation. Arthur posa son regard sur Jude quelques secondes, puis se retourna pour continuer son chemin. Après tout, s’il ne lui précisait pas la date de suite, il ne craignait rien. A la limite, les préfets seraient plus vigilants... Arthur décida de prendre le risque et de faire confiance au serpent. Il en prenait la responsabilité. Il attrapa le bras de Jude et l’amena dans un couloir bien moins emprunté afin qu’ils soient à l’écart, loin des oreilles indiscrètes.

– Ecoute mec, avec une amie on va organiser une fête dans la salle sur demande. Normalement je ne devrais pas te le dire car t’es un préfet, mais j’pense que t'as besoin de t’amuser, non ? Alors viens à la soirée, ça va être sympa. Je peux te faire confiance, tu gardes ça pour toi ?

Le jeune homme posa sa main sur l’épaule du septième année et planta son regard dans le sien, cherchant à savoir s’il allait lui mentir ou non.
Jude Hopkins
Jude Hopkins
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Une simple blague [clôturé] Empty
Re: Une simple blague [clôturé]
Jude Hopkins, le  Mer 26 Fév 2020 - 14:06

Le Préfet avait enfin appris le prénom et le nom de ce courageux. Arthur Digler. Le bouclé semblait provenir de loin, la manière dont il avait prononcé ce qui était utile pour le désigner avait impressionné Jude. Il l'avait bien prononcé avec l'accent - probablement - nécessaire. Tout en précisant que si le serpent voulait le prononcer à l'anglaise, cela ne le brusquera pas. Heureusement, Hopkins n'avait pas cet accent. Il ne savait même pas s'il en avait un, au fond. Il n'arrivait pas à le discerner mais provenant de Russie, cela pouvait peut-être s'entendre à la voix. Il n'était pas fier de ses origines puisqu'il ne connaissait rien de celles-ci donc ce n'allait pas être lui qui allait le prôner fièrement. À la différence de ce fameux Arthur, visiblement.

Jude, qui venait de demander à ce lion de lui faire découvrir de nouvelles sensations, fut surpris lorsqu'il entendit Arthur lui reprocher de lui avoir donner trop de responsabilités. Pour ensuite montrer qu'il en plaisantait, lâchant un rire qui rendit nerveux le serpent. Il lui proposa de jouer sur sa console, même si cela semblait pas vraiment possible puisque ça allait être compliqué de se rendre chez les Digler. Hopkins n'osait pas le lui dire, mais dans ce cas pourquoi avoir proposé l'idée ? Il espérait que la personne en face de lui allait faire preuve d'un peu plus d'imagination pour émerveiller ses yeux. Les deux marchèrent dans le couloir alors qu'Arthur semblait réfléchir. Celui-ci attrapa la main du serpent et l'emmena dans un couloir où les deux allaient pouvoir être seuls. Jude se demandait ce qu'il avait derrière la tête. Pendant un court instant, il s'inquiéta sur ce dont était capable le bouclé. Il ne le connaissait pas suffisamment pour se douter de quoique ce soit.

Ce fut en quelques secondes qui lui dévoila une idée. Avec une amie, le lion allait organiser une fête improvisée dans la salle sur demande. Chose qui n'était pas tolérée à Poudlard et en y participant, Jude enfreignait les règles et pouvait perdre son poste de Préfet pour cette raison. Mais Arthur avait raison, Jude avait besoin de s'amuser et il le savait. Le cinquième année déposa sa main sur l'épaule de Hopkins alors que celui-ci allait lui répondre.

« J'suis partant, tu peux compter sur moi. J'te laisse me redire lorsque tu auras plus d'infos. À bientôt. »

La discussion avait été apaisante mais Jude ne pouvait pas s'éterniser ici. Il avait des obligations et se retourna donc pour retourner vaquer à ses occupations.

Fin du RP pour moi
Arthur Digler
Arthur Digler
Gryffondor
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Une simple blague [clôturé] Empty
Re: Une simple blague [clôturé]
Arthur Digler, le  Jeu 27 Fév 2020 - 8:43

Soit Arthur était naïf soit Jude était un très bon menteur, soit ce dernier était sincère. C’était la dernière option que le Gryffondor voulut croire. Il était content que Jude accepte de venir. Cependant, est-ce qu’il devait prévenir Morgana dès maintenant ou lui laissait la surprise le jour même ? Elle allait très certainement paniquer en voyant un Préfet arriver dans la Salle sur Demande le soir de la fête. Le jeune homme sourit au vert et argent.

– Cool mec, je te tiens au courant !

Après un signe de main, il observa son camarade s’éloigner tout en pensant à son amie. Finalement il haussa les épaules, il improviserait au moment venu, pas besoin de la faire paniquer avant, il ne fallait pas prendre le risque qu’elle veuille tout arrêter. Arthur partit à l’opposé de Jude et disparut parmi la masse d’élèves.

Clôture
Contenu sponsorisé

Une simple blague [clôturé] Empty
Re: Une simple blague [clôturé]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Une simple blague [clôturé]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.