AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
-20% en plus sur les grandes marques ...
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 1 sur 1
La machine au Double-Coeur [Abandonné]
Lilith A. Strix
Lilith A. Strix
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La machine au Double-Coeur [Abandonné] Empty
La machine au Double-Coeur [Abandonné]
Lilith A. Strix, le  Jeu 20 Fév - 13:58

◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►


La Machine au Double-Cœur


Saison XXX
Après les Vacances de printemps

PV SA Phénix - MM


◄►☼◄►☼◄►☼◄►



C'était la fin des vacances. Tu étais en route pour Londres après une semaine passée en France. La fatigue avait un peu emporté ce contrôle incessant que tu essayais de garder sur toi. Tu n'aimais pas vraiment dormir en voiture. Tu préférais regarder le paysage défiler à tes côtés. Tu avais l'impression d'aller plus vite que le vent. D'être sur un balai, auprès de Lizzie. Très proche du sol pour avoir l'impression d'aller plus vite encore. Et être protégé du vent, grâce la petite sphère d'oxygène, comme elle avait essayé de te protéger des abysses du loch. Mais, actuellement, ce qui te protégeait de l'extérieur, c'était cette petite voiture ronronnante. La petite voiture électrique dont ta maman était si fière. Tes parents avaient fait l'effort d'alterner les rôles pour conduire.  Une fois pilote, l'autre fois copilote. Tu aimais bien te faire conduire par eux. Par tes parents. Tu regardais souvent, par le rétroviseur, le regard complice qu'ils se lançaient parfois. Tu pensais que c'était les mêmes regards aimants des premiers jours. Peut-être un peu plus tirés maintenant que les années étaient passées. Mais ce regard devait surement être le même. Ton ventre chantonna et tambourina au même rythme que les douces respirations de la voiture. Ton père te lança un sourire par ce même petit miroir que tu observais tantôt.

- Tu as des biscuits derrière le siège de ta mère Automn. Je me doutais bien que tu aurais un petit creux.

Le visage souriant de ton père était très communicatif. Ou alors était-ce la bonne nouvelle d'avoir en ta possession ces petits biscuits de miel pour soulager les petits sons de ton ventre. Tu les remercias tous les deux, pris le paquet, commença à le déchirer, et en proposa à tes parents, qui refusèrent, avant d'en prendre un pour toi. La voiture était comme neuve. Maman aimait bien la bichonner. Elle était verte mentholée, un peu brillante lorsque le soleil se reflétait dessus. Puis pour ta maman, la mécanique c'était comme la médecine. Il fallait diagnostiquer le moindre problème, et réparer. Ton père, lui, s'y connaissait aussi un peu. Mais il était plus dans le bricolage de maison. Il avait essayé d'apprendre à Lilith comment fonctionnait le courant d'une ampoule mais bon. Entre le positif, le négatif, l'ampoule grillée et la pile vide... tu n'avais pas vraiment tout compris.



◄►☼◄►☼◄►☼◄►



Le troisième biscuit de miel avalé, les petits sons de ventre passèrent, et tu reposas le paquet là où tu l'avais trouvé. Ton dos se reposa sur le siège. Tu venais de passer les frontières de la ville de Londres. Il était bientôt temps de retrouver ce château que tu n'aimais pas trop, et certains de tes autres camarades de classe. Tu n'avais pas vraiment fait part de tes sentiments envers les Strix. Déjà qu'ils étaient inquiets comme ils n'avaient aucune expérience dans le second monde, tu n'osais pas en rajouter. Et puis, c'était ta destinée d'être une sorcière. Tu étais née comme ça, tu n'y pouvais rien. Tes souvenirs firent leur apparition... Un de tes maîtres d'école vous aviez demandé, à toi et tes camarades, ce que vous vouliez faire plus tard. Sans aucune hésitation, tu avais parlé d'être historienne ou encore médecin. Psychologue peut être au sein des prisons. Et tu avais rendu presque trois pages. Qu'est-ce que tu étais fière ! Aujourd'hui ? Tu n'avais plus que des doutes. Comment savoir quels étaient les métiers qui étaient destinés aux sorciers ? Pouvait-il y avoir des sorciers ayant un métier de personne sans capacité magique ? Où inversement ?

- J'aime pas comment on appelle les personnes qui n'ont pas de pouvoir magique.

Tu avais dit ça d'un air grognon. Presque boudeur. Ta mère tiqua, gardait ses yeux sur la route, puis ses iris se tournèrent vers ton père, puis sur la route sans savoir quoi dire. Ton père se massa la nuque comme il le faisait souvent quand il était gêné.Comment on nous appelle ? C'était ta mère. Ses lèvres avaient enfin bougé. Un petit air interrogateur sur le visage. Tu répondis du tac-au-tac et avec l'air toujours aussi renfrogné. Des moldus.

Un rire éclata. Puis deux. "Quel mot étrange !" s'était exclamé son père. Toi a l'arrière, tu ne comprenais pas pourquoi ils riaient tous les deux. Pour toi, ce mot c'était comme une insulte sortie des temps anciens. Quand les sorciers étaient détestés des non-magiciens. Tu t'enfonças un peu plus dans le siège de la petite machine verte qui continuait de filer dans le paysage urbain. "Je ne l'aime pas ce mot". Tes parents rirent une dernière fois. Après tout, que pouvaient-ils dire de plus ? Ils ne connaissaient pas le contexte d'apparition de ce mot, ni son origine, ni son étymologie. Pouvait-il la rassurer ? Non. Enfin, si. En riant. L'autodérision était plus forte que la moindre insulte ou le moindre mot discriminant... peut-être ?



◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►☼◄►


Dernière édition par Lilith A. Strix le Mer 22 Juil - 23:48, édité 3 fois
Tara Gambon
Tara Gambon
Ordre du Phénix à la retraite
Ordre du Phénix
à la retraite
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La machine au Double-Coeur [Abandonné] Empty
Re: La machine au Double-Coeur [Abandonné]
Tara Gambon, le  Lun 23 Mar - 16:35

Je suis vraiment, absolument, totalement, sincèrement désolée pour ce retard :mm:

Une heure : cela pouvait paraître insignifiant, mais en une heure, tout pouvait changer. On pouvait changer le monde en une heure, ou le détruire. Lire un livre ou rendre visite à un ami. Faire une rencontre extraordinaire ou dire adieu à un proche. En une heure, tout pouvait basculer.

La journée avait pourtant bien commencer pour Tara. De bonnes nouvelles, aucun drame en tout cas. Elle avait réussi à retourner parfaitement son omelette au petit-déjeuné, sans la casser. Elle ne s'était pas tordu la cheville en se rendant en talon à son travail.

Et elle continuait bien, par une ronde presque habituelle dans les rues de Londres. Rien à signaler. Ou presque. Le masque des phénix cachait depuis longtemps son visage, lorsque le premier sortilège explosa.

Une heure. Il fallait parfois beaucoup moins que ça.

- Obstringere !

S'il pouvait s'étouffer avec son masque, elle n'était pas contre.
Mangemort 67
Mangemort 67
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


La machine au Double-Coeur [Abandonné] Empty
Re: La machine au Double-Coeur [Abandonné]
Mangemort 67, le  Jeu 30 Avr - 15:36

Maintenant que tout a été mis au clair. On ira plus vite. Navré ! Prise de LA de Tara, vu qu'elle a quitté le forum

Londres était devenu un terrain de jeu. Depuis le temps que j'arpentais ses rues. Londres était une vieille amie à qui je rendais souvent visite, elle avait toujours un don pour me surprendre. Et ce que j'aimais me promener sur ses toits. Pourtant aujourd'hui, cette délicieuse balade fut interrompue.

Un duel commença.

Quelques échanges de sortilèges et le plaisir du duel.

Quelques Protego et quelques esquives font que ni l'un ni l'autre ne semblions réellement blessés par ce combat. Comme une envie d'échanger quelques sortilèges. Mais il était temps que ma folie destructrice prenne le dessus : Fustigeaflamma. Une langue prête à lécher et brûler tout ce qu'elle touche. Quelques mouvements fluides du bras et du poignet me permettent de déjà faire ressentir la chaleur à tout ce qui m'entoure. Quelques léchouilles aux bâtiments proches, quelques contacts doux avec la peau des passants. L'adversaire esquive. Le feu prenait possessions plus ou moins longtemps de certains endroits mais cela ne faisait pas grand chose pour l'instant, il fallait détruire plus. Langue rentrée. Concentration : Seismus Maxima.

Tout tremble et quelques parties s'écroulent, quelques gouttes sur mon front. J'interromps le sortilège. Je ne vais pas plus m'épuiser. Mon adversaire semble avoir disparu et ne reste autour de moi que cris suite à l'effondrement de quelques façades. La route ne semble pas avoir été épargnée non plus...



Lilith A. Strix
Lilith A. Strix
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La machine au Double-Coeur [Abandonné] Empty
Re: La machine au Double-Coeur [Abandonné]
Lilith A. Strix, le  Sam 27 Juin - 23:07

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Décès, Violence (psychologique), Violence (physique)




Des rires. Des éclats. La discussion reprenait calmement. Tu, fatiguée par le voyage, tu laissas peu à peu tes paupières retombées, laissant tes cils du dessus venir embrasser ceux du dessous. Un dernier coup d’œil vers l'extérieur te laissa découvrir l'architecture fonctionnelle d'une ancienne usine de brique rouge. Sur la façade, des lettres peintes, légèrement effacée sur lesquels tu pouvais lireDunbar Wharf. Étirant tes membres, tu te dis qu'après tout, une sieste de quelques minutes avant ton arrivée ne pouvait pas faire de mal. Alors tu t'étendis un peu plus sur la banquette, écoutant d'une oreille distraite les mots de tes parents qui cherchaient un chemin plus rapide pour la gare, afin que leur fille ne rate pas son train. Auxquels cas ils devraient attendre jusqu'au lendemain pour repartir à Melrose. Lourdes paupières. Épuisante fatigue. Berceuse de ronron motorisé. Tout cela t'aidait à échapper, encore une fois, à la réalité pour rejoindre les bras de Morphée. Et rêver. Ton visage s'apaisa devant le sourire complice des Strix qui veillaient sur ton sommeil. Si tu sentis ta mère essayer de te réveiller, tu sais que ton père avait dû faire un geste silencieux parce qu'elle arrêta de murmurer ton nom.

Un, deux trois coups de volant, de frein... pour ensuite sentir un violent choc sur le flanc de la voiture, tu ne put que te réveiller en sursaut avant de voir un défilement de couleur devant tes yeux. Ta tête se heurta à quelque chose de dur. Une douleur aiguë précédait un effet de flottement. Une longue cascade de fracas fit basculer ta tête à droite et à gauche. La peur était là, mais tu n'arrivais pas à bouger. Et puis... plus qu'un bruit. Vous étiez sur la toiture que le goudron rayait de ses aspérités. Ta tête te faisait mal. Très mal. Tu sentais l'essence. Le moteur tournait encore. Il fallait que tu sortes de là. Tu demandas s'ils allaient bien. Sans oser regarder. Du coin de l’œil, c'était rouge sur la toile d'araignée qui avait pris la place du pare-brise. Pas de réponse. Alors tu crias leurs noms. Toujours pas de réponse. La peur au ventre... tu laissas ton regard vagabonder vers les bras ballants qui retombaient sur la toiture. Ils s'étaient évanouis. endormis. L'un d'entre eux poussait des petits cris, mais tu ne savais pas qui s'était. Tu tambourinas de ton pied la portière. Te détachait... et sorti de la voiture verte mentholée. Tu avais mal. Sur tes mains, les mêmes coquelicots que sur la vitre. Il fallait que tu trouves de l'aide. C'était ta seule chance.

C'était leur seule chance.


HRPG: Désolée pour le temps. J'ai préféré avancer au plus vite pour ce poste.
Mangemort 67
Mangemort 67
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


La machine au Double-Coeur [Abandonné] Empty
Re: La machine au Double-Coeur [Abandonné]
Mangemort 67, le  Lun 29 Juin - 10:24

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Décès,  Violence (physique)






Quelque chose de bruyant se passe mais qui ne semble pas être une conséquence, du moins directe, par un lancer de sortilèges. Mais cela suffit à attirer mon attention une demi-seconde. Mon adversaire en profita pour disparaître de mon champ de vision. Une fuite ou se camoufler, je n'en savais rien. Une certaine rage se fit sentir. Pour me défouler, j'invoquai le fameux Feudeymon qui, en forme de gros ours, ravagea le véhicule accidenté mais revint vite là où se trouvait mon adversaire. Laissant derrière lui que feu, cendres et fumée.

- Où te caches-tu ? Hurlai-je. Évidemment, aucune réponse ne vint. L'ours enflammé donna un coup de patte dans les arbres sur le bord de la route mais rien n'en sortit à part les quelques oiseaux qui n'avaient pas encore fui. Le sortilège étant très consommateur, je décidai de l'annuler. Faisant disparaître l'énorme animal. Mais il était hors de question de laisser fuir cet ennemi. Regardant aux alentours ce qui pouvait me servir, je me rendis compte que des humains, brûlées quelques minutes auparavant, se trouvaient dans la carcasse. Mortuis Resurgunt Oboediunt Me ! À trois, je couvrirai plus de terrain et serai plus discret accompagné de deux cadavres sous mon emprise qu'un énorme ours enflammé. Les créatures créées par la Magie noire sortirent de leur torpeur éternelle dans laquelle je les avais plongée. Ils y retourneraient une fois que je n'aurai plus besoin d'eux.

Partant en courant dans la direction supposée de la sorcière adverse, je laissais derrière moi une famille brisée sans le savoir et une orpheline dont je croiserai peut-être la route dans quelques temps...



Départ de 67

Contenu sponsorisé

La machine au Double-Coeur [Abandonné] Empty
Re: La machine au Double-Coeur [Abandonné]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 La machine au Double-Coeur [Abandonné]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.