AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nouvel Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec Alexa
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 1 sur 1
S'oublier [Terminé]
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


S'oublier [Terminé] Empty
S'oublier [Terminé]
Lara Wind, le  Lun 24 Fév 2020 - 12:10

S'oublier

W/ Artemis Wildsmith

Saison 30 - Hiver

C
laquer la porte de la Boutique d’Animaux Magiques, soupirer à son reflet dans la vitrine. Le cœur était toujours aussi vide, l’envie de rien était toujours aussi tenace et présente. La tristesse et la colère pulsaient dans le corps de Lara. Les souvenirs défilaient devant ses yeux sans arrêt et sa cicatrice qu’elle devait soigner tous les jours n’aidait en rien. Le traumatisme était vivace, rongeur, se délectant presque de la douleur de la jeune femme. Pourquoi était-elle tomber ? Pourquoi n’avait-elle pas été foutu de garder l’équilibre ? Pourquoi avait-elle décidé d’étudier cette créature en question ? Pourquoi avait-elle été idiote, tout simplement ? Les dents qui se grincent, le poing qui cogne contre la vitre. Et toujours le même reflet devant ses yeux.

Celui d’une jeune femme dont les bandages apparents faisaient poser des questions, le visage et les mains écorchées également. Celui d’une Métamorphomage avec les cheveux blancs et les yeux gris, symbole flagrant d’une soudaine fragilité. Et cette faiblesse, elle ne le supportait pas. Chaque jour, le réveil était douloureux, que ce soit physiquement ou psychologiquement. Rien ne lui permettait d’oublier ce morceau de vie et les regards inquiets des clients réguliers n’aidaient en rien. Ainsi, son travail était devenu calvaire. L’ancienne Gryffondor avait rendu la communication avec Theya quasiment impossible : elle était un véritable mur. Le peu de mots qu’elle prononçait dans la journée étaient pour les clients et pour quelques usages de base. Le reste du temps, elle restait cloîtrée dans le silence quand la colère ne l’emportait pas.

Soupirant, le poing rageur toujours collé à la vitrine, Lara essayait de reprendre ses esprits. Pas de scène en public, garder un peu de dignité. C’est tout ce qui lui restait. Elle observa alors les alentours, silencieux. La nuit était tombée, plus aucun sorcier ne rôdait dans les parages. Il était l’heure de rentrer à la maison mais la jeune femme n’en avait pas envie. Le besoin de prendre l’air se faisait tenace. Pouvoir respirer, loin de tout et essayer d’oublier.

CRAC !

Un transplanage réussi, atterrir dans une petite ruelle sombre où aucun Moldu n’avait pu l’apercevoir. Londres était splendide de nuit, surtout près de la Tamise. La lune éclairait le fleuve, l’eau ondulant légèrement. Un léger sourire, une envie de nager. Mais il y avait encore mieux. Elle s’approche du pont en pierre : personne à l’horizon. La Caméléon grimpe alors sur le rebord et ferme les yeux. La baguette qui crépite, mode funambule activé. Un seul faux pas et c’était la chute dans la Tamise mais la vétérinaire magique n’en avait que faire. A cet instant, seul l’air frais emplissant ses poumons comptait. Un petit sentiment de bien-être la gagna, elle se mit à chantonner. Par la grâce de Merlin, on lui avait doté d’une jolie voix à la naissance. Néanmoins, ce n’était pas suffisant pour oublier. Auparavant, ce petit moment aurait pu l’aider. Ce coup-ci, il fallait plus et elle ne pouvait pas y arriver seule. Elle avait besoin de quelqu'un qui verrait plus loin que le traumatisme. Les larmes coulent alors qu’elle continue à chantonner. Il fallait qu’on l’aide à s’oublier.


Dernière édition par Lara Wind le Mar 11 Aoû 2020 - 17:31, édité 1 fois
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


S'oublier [Terminé] Empty
Re: S'oublier [Terminé]
Artemis Wildsmith, le  Lun 24 Fév 2020 - 12:59

Le cœur s’était soudainement arrêté, surpris de voir une silhouette blanchâtre danser avec la gravité. Un rebord de pont dangereux, et voici le Wildsmith absolument persuadé qu’il s’agissait là de son Amoureuse. Les cheveux blancs sautillant au vent, c’était une vision qu’il connaissait et reconnaissait, le faisait brutalement paniquer. Il a beau plisser les paupières afin de discerner plus précisément les contours féminins au loin, mais non, pas moyen. Il le sait, à l’intérieur dans les bas-fonds des entrailles qu’il y avait peu de chances que ce soit une Loredana désemparée surplombant les flots glacés. Mais un cœur amoureux se devait d’absolument vérifier, pas de place au doute. Pour ceux et celles qui penseraient que cela pouvait être interprété comme de l’héroïsme courageux – pas du tout. L’égoïsme des sentiments qu’il vouait, réservait, à sa Fiancée. Les pas se font précipités, hâtifs, il n’a pas le temps, les entrailles serrées par l’inquiétude, et c’est mécaniquement qu’il transplane directement sur le rebord du pont qu’il avait aperçu.

A l’écho du crac résonnant, le corps penche dangereusement au cours de l’atterrissage, et c’est l’instinct animal mêlé à celui de l’acrobate qui lui fait retrouver vivement l’équilibre. Aaaaah ! Oui, les yeux venaient de faire une découverte tout à fait rassurante. pu*ain ! J’t’ai prise pour quelqu’un d’autre ! La main soulagée attrape la poitrine qui s’était terriblement angoissée. Reprendre une respiration normale et calmer les boucles affolées. Expirer, souffler, clore les paupières un court instant, l’Amoureuse devait se trouver tout à fait en sécurité.
D’un coup, c’est naturel tes cheveux ? Il avait toujours cette qualité pailletée de trouver des questions complètement décalées par rapport à la situation. Le pont, le rebord, l’air attristé de la Demoiselle, et pourtant. Ce n’est pas qu’il s’en fichait, mais sa curiosité se focalisait sur la couleur des cheveux perçant dans la nuit nouvellement tombée, et ce n’était pas un scintillement ordinaire d’un chaud réverbère, non. Le genre de blancheur qui retourne l’estomac, et ce regard grisâtre à en faire frétiller les narines d’anxiété. Ou peut-être qu’il s’agissait d’une coloration moldue, banale, et qu’il s’était alarmé pour rien, pourrait retrouver la chaleur de la Cabane et de l’Amoureuse d’ici deux minutes vingt huit – le temps de dire au revoir poliment.

Tandis que son interrogation devait atterrir dans le cerveau de la jeune femme, le museau scrute les ondulations de l’eau en contrebas, se sentir alors obligé de préciser, elle est froide tu sais en cette période de l’année, tu meurs en une, deux minutes max, parce que tes membres sont gelés et ne parviennent pas à nager. Alors j’te sauverais bien mais, l’adorable bouille se transforme alors en grimace gênée, j’ai la flemme. N’était pas Gryffondor qui voulait. Puis, il fallait penser au somptueux costume qu’il portait, sérieux fonctionnaire qu’il était désormais, et surtout, surtout, aux boucles qu’il n’avait vraiment pas envie d’abîmer. L’eau Londonienne polluée ne leur ferait pas grand bien.
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


S'oublier [Terminé] Empty
Re: S'oublier [Terminé]
Lara Wind, le  Lun 24 Fév 2020 - 14:08



C
ontinuant de chantonner, les larmes qui ruisselaient sur les joues, Lara s’était complètement coupée du monde. Tant pis si des Moldus la croisaient, elle se ferait engueuler par le Ministère, une amende et l’affaire serait réglée. La loi magique lui passait totalement au-dessus de la tête ce soir-là. Alors, elle continuait son petit manège pendant de longues minutes. Pensant à Harmony, à sa mère, au magnifique voyage qu’elle avait fait à ses 18 ans dans la réserve des dragons de Roumanie… De beaux souvenirs, qui la rendaient heureuse, mais faibles face au traumatisme vécu. Rien n’arrivait à la réconforter. Les flots de sa vie défile devant ses yeux clôts, toujours funambule.

Ce n’est que le bruit d’un transplanage et d’un « Aaaaah » qui la fit brutalement sursauté, perdant l’équilibre et se rattrapant de justesse au rebord. Cramponnée, paralysée par la peur, les larmes redoublent alors qu’elle crie un « Mais ça ne va pas oui ?! Ne me surprenez pas comme ça ! ». Les larmes coulent de par la peur et de par la douleur qui lui envahit le dos, laissant échapper un grommelant. Porter sa main au niveau de son épaule gauche, tâchée par le liquide rougeâtre qui coulait dans son dos. Un murmure « Il ne manquait plus que ça. »

Descendant du rebord tant bien que mal, elle écoutait l’inconnu lui demander si ses cheveux étaient naturels et que l’eau était froide, qu’elle perdrait sans doute la vie à sauter là-dedans. Les sourcils qui se froncent. Elle n’avait jamais eu l’intention de faire un plongeon, même si nager lui avait traverser l’esprit tout à l’heure. Enlevant son manteau puis son pull, la Caméléon se retrouva en t-shirt à manches longues, laissant apercevoir les bandages dont elle était recouverte. Le pull était totalement foutu, tâché par le rouge. Un soupir avant de répondre au jeune homme, d’une voix plus posée « Non, je suis une Métamorphomage et la couleur que tu vois n’est pas voulu. Et je n’avais aucune l’intention de sauter, j’essayais juste … d’oublier ce qui m’a transformé comme ça. Maintenant, j’aimerai bien me soigner et me rhabiller, on se les caille. Tu n’as pas de bandages sur toi j’imagine ? »
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


S'oublier [Terminé] Empty
Re: S'oublier [Terminé]
Artemis Wildsmith, le  Lun 24 Fév 2020 - 17:14

LA de Lara




D’accord, cette Demoiselle n’avait pas l’air absolument ravie, mécontente d’avoir failli tomber à l’eau par la surprise qu’Arty représentait. Lui, hausse les épaules, nul besoin de s’énerver pour pareille broutille, avant de sourire grandement, décidément, les Métamorphomages couraient les rues en ce moment. Un simple oh ! mais il s’arrête là. Il savait par sa relation amoureuse que le don de métarmophomagie pouvait rester bloqué, figé dans des couleurs indésirées par un traumatisme, souvent émotionnel. Lui-même avait été ce traumatisme pour l’Amoureuse. Il secoue les boucles avant de se reprendre, observer la drôle de gestuelle de la jeune femme – presque déshabillée et blessée.

Les bandages, il n’en avait pas, s’en fichait complètement. J’peux voir ? Ce n’était pas tant une véritable question qu’un avertissement. D’un bond, il se glisse dans le dos de la jeune femme pour en soulever son tee-shirt, avec toute la douceur dont il était capable. Son intérêt pour les cicatrices lui fit immédiatement écarter les yeux – ouais, c’est pas folichon, rien que le bandage était impressionnant. Sans demander l’autorisation et sans aucun égard pour la violation de l’intimité de cette inconnue, Arty décolle légèrement le haut du bandage, là où le sang avait commencé à percer. Ravaler au fin fond de l’estomac l’odeur sanguinolente affriolante – ne surtout pas dévorer cette Demoiselle – et observer la plaie qui devait couler jusqu’en bas du dos, grandiose ! Oui, parce que les blessures avaient pour lui quelque chose d’absolument magnifique, les traces des souvenirs et de la bravoure, et surtout, elles faisaient du corps un glorieux tableau – pouvoir s’en vanter. Il tente vainement de remettre le bandage sans faire grimacer de douleur la Blanche. Bon ! Parce qu’il se mêlait de tout, il devait forcément donner son pronostic de médecin. Okay, c’est pas joli, pas y’a pas de quoi en faire des chichis, retourner devant l’Inconnue pour lui adresser ces rassurantes paroles.

Il se met alors déboutonner sa veste et sa chemise, décidément, la pudeur était quelque chose à travailler chez le Wildsmith. Les limites aussi – choses à faire, à ne pas faire – mais il lui semblait important d’exhiber son torse endommagé (forcément séduisant). Regarde, dans la lumière de la nuit, révéler les multiples cicatrices décorant le buste du Poufsouffle, il est prêt à en faire la cartographie : il adore ça. Ici, désigner l’épaule, j’me suis pris une flèche, oui, c’est pas courant comme blessure mais bien réel, là, je sais plus vraiment, une marque de brûlure juste en dessous, assez banale. Mais passons aux choses vraiment intéressantes, quelque peu gênantes cela dit, alors que le Fripon abaisse légèrement la lisière du pantalon pour découvrir la plus laide de ses cicatrices, là, j’me suis fait bouffer par un Inferi, des traces de violentes morsures et de doigts – il voulait lui chopper les entrailles. Et puis, évidemment, il y avait la dernière, la meilleure pour la fin mais qui ornait l’entièreté du buste du Loup, ce déchirement de l’épaule gauche à la hanche droite, son doigt effleure la plaie pas tout à fait cicatrisée – bien trop récente, - à cause d'un sortilège, rigolo comment elle se plaçait presque en symétrie de celle de la Métamorphomage. Ne pas préciser qu'il s'agissait là d'une blessure alors qu'il était sous forme lycanthropique, ne pas tant en dévoiler. Est-ce que tu m’vois m’plaindre ? Jamais. Enguirlander les inconnus, sublime activité. Ta cicatrice c’est ton histoire, et une histoire sacrément cool j’suis sûr ! La preuve : t’es encore là pour me la raconter.
Reboutonner rapidement la chemise, c’est que le froid commençait à le faire frissonner.
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


S'oublier [Terminé] Empty
Re: S'oublier [Terminé]
Lara Wind, le  Ven 28 Fév 2020 - 16:31



« J’peux voir ? »
P
as le temps de dire non ou de protester, le voilà qui fait un bond dans le dos de Lara. Au vu de l’absence de réponse à sa question, la jeune femme se doutait que son interlocuteur n’avait pas de bandages sur lui. Après tout, ce n’était pas étonnant : qui se trimbalait avec ce genre de trucs dans ces affaires ? Mais pas le temps de songer à la manière dont elle allait se soigner, le voilà qui soulève son tee-shirt. Mains qui se plaquent sur la poitrine, pour éviter que le devant ne remonte également. Lara n’avait pas spécialement envie de se retrouver en soutien-gorge en plein Londres, quand bien même il n’y avait personne.

Et visiblement, l’intimité, ce jeune homme en était dépourvu. Le voilà qui lui enlève le haut du bandage sans autorisation. Se retenant de tout commentaire, bien qu’agacée, la Métamorphomage attendait patiemment qu’il finisse son examen, retenant une grimace de douleur. Un « grandiose ! » est lâché, la jeune femme écarquille les yeux. On aurait presque dit qu’il trouvait ça génial. Fronçant les sourcils, elle sent le bandage se recoller à son dos et l’Inconnu revient devant elle, se permettant tout de même un petit commentaire sous-entendu de « Vous exagérez un petit peu, non ? »

Le voilà maintenant qu’il se déshabille. Faites que personne ne passe à ce moment-là par Merlin ! Lara n’avait pas spécialement envie de se faire coffrer par la police moldue pour exhibitionnisme, même si le jeune homme ne semblait n’en avoir rien à faire qu’on le voit se mettre à moitié nu en plein milieu d’un pont. Bah oui, vous comprenez, il était trop occupé à détailler l’ensemble des cicatrices qui décoraient son corps. Une flèche (que quoi ?), un Inferi (alors là, va falloir qu’on lui explique) et la dernière, la plus impressionnante qui lui traversait le torse, infligeait par un sort. Eh bah… La jeune femme se demandait bien ce qu’il faisait de sa vie pour avoir des cicatrices aussi farfelues les unes que les autres. Un Auror ? Non, non… Il n’avait pas l’air tailler pour être Auror celui-là. « Est-ce que tu m’vois m’plaindre ? Jamais. Ta cicatrice c’est ton histoire, et une histoire sacrément cool j’suis sûr ! La preuve : t’es encore là pour me la raconter. »

Elle s’esclaffe. Non mais pour qui il se prend celui-là ?! Monsieur Donneur de Leçons, on croit rêver ! Sourcils qui se lèvent, bras croisés sur la poitrine, la vétérinaire magique observe le jeune homme qui se rhabille (un peu de décence, merci !) « Eh bien un sacré palmarès. Va falloir que tu m’expliques comment tu as reçu une flèche et à quel moment tu as rencontré un Inferi quand même… » Sourire narquois, du genre à faire comprendre qu’elle doutait un poil de l’histoire du jeune homme. Quoique, son histoire à elle n'était pas commune non plus... « Et qu’est-ce que tu veux savoir sur mon histoire ? Au point où j’en suis, je ne perds rien à t’en parler de toute manière… »

En attendant qu’il réponde, Lara attrapa sa baguette magique après avoir tiré sur ses bandages afin de les enlever, une grimace de douleur sur le visage. Elle murmura un #Vulnera Sanentur afin de faire stopper l’écoulement rouge puis un #Ferula qui fit apparaître des bandages. Heureusement qu’elle avait suivi Médicomagie en matière optionnelle à Poudlard… Complètement épuisée par les sorts, la Caméléon rangea sa baguette magique pour s’adosser par la suite au rebord du pont. Alors Monsieur L’Inconnu, avez-vous à me dire ? Un remontage de bretelles sur la façon de lancer mes sorts ?
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


S'oublier [Terminé] Empty
Re: S'oublier [Terminé]
Artemis Wildsmith, le  Mer 6 Mai 2020 - 20:59

Retard, retard ? Taratata 😇


C’était comme des petites lianes blanches qui s’enroulaient entour du corps de la jeune femme, c’est surprenant, ça lui entrouvre la bouche d’admiration. Il serait beaucoup moins marqué, le Wildsmith, s’il savait lancer de tels sortilèges. Fort utiles lorsqu’on combattait le jour, la nuit, quand on s’exposait continuellement aux conflits et aux bagarres de rue, pour le plaisir. Ou peut-être devrait-il apprendre à former Balthazar, l’elfe ferait un magnifique infirmier, il verrait pour l’envoyer à l’université des elfes de maison. Sûr que ça doit exister quelque part.
Bafouillage de boucles pour remettre les idées en place, il finit par répondre aux doutes de la Métamorphomages, les Mangemorts, oui, ces vils créatures, ils avaient lancé une attaque le soir d’Halloween il y a… des années, un lustre peut-être pour exact.e. La flèche, c’était eux aussi, curieux comment les choses s’étaient finalement arrangées, retournées. Intérieurement, il sourit, lui qui pouvait accuser l’Ordre Noir de tous ses maux, il le servait désormais avec soumission et entrain.

Il s’en va s’asseoir aux côtés de la Blanche, elle n’avait pas l’air très douée pour les contes et les histoires. Piètre mise en scène, comment allait-elle faire vivre son récit en restant pareillement assise ? Enfin, il voulait juste savoir, quel monstre peut infliger une telle cicatrice ? Il était forcément gigantesque, énorme, avec de grandes griffes et de grandes dents, le genre de monstre qui dépose une ombre immense avant même qu’on puisse en déceler le premier poil.
Arty ne vivait pas d’aventures comme ça, n’avait pas d’histoire de course poursuite avec un yéti-oiseau ou autre créature légendaire. Il arpentait la Grande-Bretagne magique aussi tristement que la météo de ce pays. Comment ça s’est passé ? T’as eu peur ? Alors forcément, il devait satisfaire sa curiosité comme il le pouvait, avec des tonnes de questions et un regard pétillant d’indiscrétion. Les chaussures fouettent même légèrement le sol d’impatience, ça pourrait peut-être même lui donner des furieuses envies de voyager.
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


S'oublier [Terminé] Empty
Re: S'oublier [Terminé]
Lara Wind, le  Dim 7 Juin 2020 - 18:36



« Les Mangemorts »
R
elevant les yeux brusquement, Lara fixait son interlocuteur. Oui, elle s'en souvenait maintenant : il y a quelques années en arrière, l'Ordre Noir avant lancé une attaque d'Inféris sur Londres. La jeune femme n'y avait pas assisté en personne et elle ne put s'imaginer la terreur de se retrouver face à ces créatures. Rien que de l'imaginer, un frisson lui parcourut l'échine. Entre des Inféris et des Nundus, la Métamorphomage ne savait pas de quoi elle avait le plus peur. « Les Mangemorts... Je vois. » Songeuse oui, elle l'était. L'Ordre du Phénix et l'Ordre Noir, ces deux grouspucules lui paraissaient tellement lointains alors qu'ils étaient proches et pouvaient frapper à tout moment. Quel monde je vous jure !

Le jeune homme tira Lara de ses pensées en venant s'asseoir à côté d'elle pour revenir sur le sujet initial : raconter son histoire. Ah oui c'est vrai, il voulait savoir. La jeune femme en connaissait beaucoup qui n'aurait pas la foi d'entendre son récit : rien qu'à voir les cicatrices, c'était totalement légitime. Presque à se demander comment la Caméléon avait réussi à ne pas finir en chair à pâté. Se massant la nuque, Lara se décida alors à sortir son livre de son sac. Offert par son père il y a de cela de nombreuses années, celui-ci comprenait des images d'illustrations des créatures et êtres magiques peuplant le monde sorcier. On y parlait de harpies, des êtres de l'eau, des centaures, des occamys... Bref, un livre enrichissant que la gérante de la Boutique d'Animaux Magiques chérissait.

Feuilletant ledit livre, la jeune femme finit par tomber sur LA page qui l'intéressait : celle des Nundus. Tendant alors l'ouvrage à son compagnon de discussion, l'ancienne Gryffondor leva les yeux au ciel, prête à raconter ce qui lui était arrivé. « Un Nundu, c'est la bête qui m'a infligé cette blessure. Comme tu peux le lire, elle est loin d'être amie avec les humains. Ma bêtise et ma soif d'aventure auraient pu me coûter la vie » Soupirant alors, elle se remémore ce jour douloureux. Aucune larme ne serait versée : elle n'en avait plus en réserve pour cette page de sa vie mais la douleur psychologique était toujours vivace « En Afrique, il y a un poste d'observation de ces créatures. Je m'y suis donc rendue avec de deux mes mentors et mon imprudence a failli me tuer. J'étais dans un arbre, à bonne hauteur pour éviter de me faire remarquer. Ce qui devait arriver arriva et je suis tombée. Le Nundu m'a foncé dessus et je n'ai eu que quelques secondes avant de transplaner. Il m'a griffé tout le dos avant que je ne transplane et voilà pourquoi je me retrouve dans cet état. » Massage de nuque. Elle était vraiment nulle en histoire, vraiment. Même pas capable de rendre ça drôle ou captivant « Désolée, je suis vraiment nulle pour raconter des histoires. Peut-être pour ça que je n'ai pas la côte auprès des enfants... Et toi alors ? Raconte-moi ton histoire avec les Inféris. »
Contenu sponsorisé

S'oublier [Terminé] Empty
Re: S'oublier [Terminé]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 S'oublier [Terminé]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.