AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Azkaban
Page 1 sur 1
Un nouveau pensionnaire
Personnage
Personnage
PNJ
Personnage
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Un nouveau pensionnaire Empty
Un nouveau pensionnaire
Personnage, le  Sam 07 Mar 2020, 19:03

Saison 30
Hiver
Avec Élius Askin

Endroit inconnu.
Fin de journée.

Tu étais là, posté dans ce petit port, perdu au milieu de nulle part, en Grande-Bretagne. Encore un transit de prisonnier. Ton long manteau noir accueillait tes mains alors que d’un regard morose, tu fixais le vide, appuyé sur une caisse vide traînant dans un coin, attendant simplement la suite et fin d’encore une autre journée de travail. On perd la notion du temps, isolé du monde de cette façon. Mais bon, était-ce réellement un problème ? Tu n’en tenais pas tellement compte. Tu es là, à donner de ton temps pour une des prisons les plus sécurisées du monde. Un endroit lugubre et sinistre. Mais ce n’est pas qu’un soucis, après tout. Ou du moins, pas pour tout le monde.

On t’appelle Arthur. Mais bon. C’est peut-être un faux nom. C’est certainement un faux nom. Tu as des cheveux blond et assez courts, avec des yeux bleus. Mais bon. C’est peut-être une fausse apparence. Toi-même, tu ne te pose plus ce genre de question. Tu es là pour faire ton travail. Rien de plus. Le ministère anglais est très à cheval sur la sécurité, après-tout. Tu parais jeune. L’es-tu ? Peut-être. Peut-être pas. Ce n’est plus tellement ta préoccupation. Le temps perdu sera rattrapé plus tard, hors de ce lieu suspendu.

Encore un prisonnier. Encore un transit. Un travail routinier, en somme. On t’a fait un briefing à propos de l’individu. Inculpé pour métamorphomagie illégale et autres baux classiques. Un bon moment à Azkaban. Dans les zones les moins difficiles, mais tout de même. Ca reste Azkaban. Ca ne sera certainement pas une partie de plaisir, et cela te fit sourire. Mais bientôt, tu entendais des pas se rapprocher. Askin pointait le bout de son nez au quai menant à Azkaban, après un voyage qu’il aurait passé désorienté et menotté. Après tout, la localisation de cette prison est tenue secrète, n’est-ce pas ?

Des menottes d’anti-magie. C’est mieux pour éviter que les manumage et autre - en l’occurrence, les métamorphomages - ne s’amusent un peu trop. On est à Azkaban après tout. Le prisonnier menotté les mains dans le dos est escorté par un inconnu, qui te confie le jeune homme. Alors que tu pensais que l’inconnu s’éloignerait sans un mot, il te tend une baguette. Tu compris que la baguette du prisonnier avait été récupérée par le ministère, et qu’elle ne lui a pas été rendue. Atypique, mais cela t’arrange un peu. Tu n’aurais pas à lui adresser la parole. Du moins, pour l’instant. Askin est désormais à Azkaban, et il n’en ressortira pas de si tôt. La baguette bien gardée dans ton manteau, là où elle n’est accessible que par toi et personne d’autre, et le prisonnier avec toi, tu le guide jusqu’à la barque, ou vous prenez tous les deux places, pour une traversée longue et compliquée.

La barque s’active toute seule, et prend un chemin que tu ne peux décrire. Heureusement qu’elle est enchantée, d’ailleurs. Jamais tu ne pourrais naviguer toi-même jusqu’à l’île. Tu es gardien, pas navigateur, après tout. Surtout que l’on parle de la mer du nord. Pour ne rien changer à l’ambiance sinistre du lieu, la pluie battante, le vent violent, la mer déchaînée et la pénombre du crépuscule accompagnent votre traversée, attaquant violemment la barque qui, malgré tout cela, ne flanche pas. Tu ne sais absolument pas ce que ses créateurs ont fait à cette barque, mais il est sûr que c’est très bienvenue. La barque file donc, traçant son sillage inarrêtable et indétournable jusqu’à son port d’attache, celui de l’île d’Azkaban.

Finalement, une île et un port apparaissent à l’horizon. Bientôt, vous y débarquez, et mettez fin à cette traversée des plus… Désagréable. Un port de pierre. Une île vide. Désolée. Seulement coiffée d’un bastion aux allures aussi vieilles qu’imprenable et effrayant. Un fort de pierre construit sur un rocher géant sortant de l’eau. Alors que tu laissais le jeune sortir de la barque, lui donnant un coup de main au vu des siennes menottés, tu saisis ses poignets, afin de le diriger. Finalement, tu prononces les quelques mots qu’Askin redoutait certainement d’entendre.

- Bienvenue à Azkaban.
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Un nouveau pensionnaire Empty
Re: Un nouveau pensionnaire
Élius Askin, le  Lun 09 Mar 2020, 02:58

< RP précèdent : Comparution immédiate explosive
"Un nouveau pensionnaire" > Avec Arthur (L.A. ok)
Apprendre à nager n'a jamais fait partie de mes enseignements. Mille leçons de bienséance, seulement pas une de natation. Maman a sûrement oublié d'envisager Azkaban. Comment y aurait-elle pensé, depuis les forêts Bristoliennes, m'admirant enchaîner les révérences pour camoufler mon insolence ? À quinze ans, Portishead léchait mes larmes, mais aujourd'hui les jupons d'une autre Mer fouettent mon sourire malade. Il fait froid entre York et Bergen, balloté par l'incertitude de mériter ça. Quel genre de crachat vous mène jusqu'en prison ? Le Ministère entendra parler de moi ! Poignets liés, j'observe l'homme silencieux qui m'escorte loin de la liberté. Geindre maintenant serait inutile tant le hurlement des vagues emporte tout dans son tourment. La lueur faible du soleil traverse l'eau et aquarelle tes cheveux blond. Est-ce un crépuscule du soir ou du matin ? Chaque claquement de mes dents libère un nouveau rire absurde qu'on ne discerne même pas. Ils vont définitivement rouiller, sous ce sel, les rouages de l'Enfou Roi. Mes repères coulent un à un quand le rivage s'éloigne. Écumer l'horizon est rapidement devenu vain : il ne montre que lames tranchantes se succédant inlassablement. Des flots tu as emprisonné le bleu dans tes yeux ; deux billes fixant un point invisible au rythme du roulis. Sale idée, la barque, alors qu'il existe tant de moyens - mes poumons vont finir inondés. Bientôt, une masse colossale écarte le rideau pluvieux.

Rien ne s'était dressé d'aussi démesuré devant ma bouche béante depuis longtemps. Paré de sa traîne minérale, la forteresse m'apparaît fière et charismatique. Chaque pierre semble taillée par l'histoire du lieu. Ça en devient presque un honneur d'accoster ici tellement le décor impressionne - une des plus belles scènes que mes pieds ont foulées. Le rose cherche à veiner mon corps, les plumes essayent de sortir, d'exprimer le frisson qui se répand en moi. Seulement les menottes d'anti-magie me ramènent à la réalité. Je suis bel & bien prisonnier. Ils ont fait d'Azkaban mon carcan. Symptôme immédiat de ma métamorphomagie camisolée, les démangeaisons commencent ; intenses. À en bouffer mes bras, mais ils sont attachés. Un amer ricanement dévale ma bouche à l'envers - j'ai mal. Pas cette douleur excitante, l'autre, celle qui rend dingue. Tu pousses mon dos jusqu'au petit chemin taillé dans les rochers, te fichant du supplice brisant ma respiration en éclats sinoques. Enlève-les. À genou, prêt à tout, mes babines immorales s'étirent faiblement. Une jolie rousse. C'est ça qu'tu veux ? J'peux faire n'importe qui. Même écarter les jambes, pour tenter un avant-goût alléchant. Sauf qu'à nouveau, la transformation n'arrive pas et mon visage se crispe de souffrance. Allez, viens... On s'amuse un peu. Libère-moi. Tu vas aimer, promis.

Personnage
Personnage
PNJ
Personnage
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Un nouveau pensionnaire Empty
Re: Un nouveau pensionnaire
Personnage, le  Sam 14 Mar 2020, 18:21

Sale journée. Le sel ronge ta patience autant qu’elle tente d’attaquer ce rocher sorti de mer,  en vain. Ou presque. L’érosion s’effectue, nanomètre par nanomètre, aussi lentement que défile le temps en ce lieu maudit. Quelques années auparavant, l’île se révélait encore plus sinistre. Avant que les détraqueurs ne soient chassés et remplacés par des êtres humains corruptibles sur le simple argument de “l’humanité” de cette forteresse, devenue depuis longtemps l’un des lieux de détention les plus sécurisés au monde. Toi, tu n’as pas tellement d’avis à ce sujet. On a fait de toi un gardien d’Azkaban alors tu garderas Azkaban. C’est ce qu’on attend de toi, de toute façon, n’est-ce pas ? Alors autant le faire, pour ne pas compliquer les choses.

Tous les deux presque main dans la main, vous évoluez sur l’escalier taillé à même la pierre. Le petit port, construit en contrebas de l’île, est accessible par un escalier grimpant sur les hauteur de cette lande de pierre. Alors que tu le guide sur les marches mouillées par la pluie et les vagues, Askin tente vraisemblablement d’utiliser ses pouvoirs. Tu souris. Un cas idiot que tu as déjà vu plusieurs fois dans ta courte carrière. Tu le laisse prendre sa respiration quelques secondes. Tu le vois souffrir. Mais bon. C’est un prisonnier. Le ressenti personnel, tu le met de côté. Tu es la pour faire ton travail, rien de plus.

- Ca ne sert à rien, à part à te faire mal. Oublie cette idée jusqu’à ta sortie, personne ne viendra te soigner si tes cris résonnent dans les couloirs de cette prison. Et certainement pas un gardien.

Corrompre un garde d’Azkaban… Quelle idée, quand même. Et ce n’est pas le premier à essayer. Le désespoir amène peut-être la folie, qui sait ? M’enfin il s’habituera, de gré ou de force, de toute façon. Sa cellule sera pareille : bloquée par des enchantements anti capacités magique. S’il essaye de se métamorphoser, il souffrira. Encore. Il apprendra, au final. Finalement, vous sortez des escaliers et avancez sur un petit terrain presque plat, marquant une montée vers une forteresse qui devenait de plus en plus réelle à mesure que vous approchez. Finalement, l’entrée se dessine et se traverse, et l’accueil aussi. Une petite office au coeur de la pierre, où un homme, seul, attend. Tu t’adresse à lui.

- Salut. Elius Askin. lui dis-tu, lui tendant en même temps la baguette du sorcier.

Pas plus de mot. Vous n’en avez pas besoin. L’homme prend l’appendice de bois avant de chercher dans un registre le nom du détenu. Finalement, il t’annonce un lieu.

- Cellule 126, secteur 0. te répondit-il, avant de sortir de son bureau par la porte du fond, la baguette en main.

C’est donc là-bas qu’il va passer ses prochaines années… Très bien, très bien. Tu viendras peut-être le voir plus tard lors de tes rondes, qui sait ? Ca t’arrivera un jour ou l’autre, de toute façon. C’est ainsi que tu continuas d’avancer, poussant devant toi le détenu a travers ces couloirs que tu ne connais que trop bien.
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Un nouveau pensionnaire Empty
Re: Un nouveau pensionnaire
Élius Askin, le  Ven 27 Mar 2020, 04:41

< RP précèdent : Comparution immédiate explosive
"Un nouveau pensionnaire" > Avec Arthur (L.A. ok)
Qui a dit que l'enfer était sous terre ? Chacun de nous enfouit des démons bien plus effrayant à l'intérieur. Les miens valsent librement dans le jardin enflammé d'Enfolie. Aucune houle n'inquiète ces incubes avides de maltraitance. Fixant tes airs d'ange enrôlé par Satan, je caresse l'espoir qu'une paire de cuisses écartées suffise à te faire changer d'avis. Évidement comme ça, difficile à imaginer ; ma gueule sursaute, séquestrée derrière les menottes d'anti-magie. Ça gratte de partout, depuis la tête jusqu'aux pieds, au fond des chaussures et du caleçon. Il n'y a pas qu'une tempête dehors ; regardez mon visage qui essaye de lutter contre l'insupportable fourmillement. Chaque muscle trésaille, se crispe, se tend, de manière complètement désordonnée. Alors forcément, le spectacle paraît désolant. Il est loin, l'illusionniste parfaitement aguerri. Les clients peuvent demander un remboursement, la transformation est tombée à l'eau ; complètement engloutie. D'ailleurs, t'es le premier à comprendre l'arnaque, essayant de me faire entrer en coulisses sans ménagement. Rabrouée, toute ma mise en scène pour rester libre. Ne reste que ce rire, éclaté en mille morceaux, secoués au grès des cruelles rafales enveloppant la forteresse grise. Car, en vrai, pourra-t-il y avoir pire, là-bas, que l'impression de sentir ma peau mordue seconde après seconde ?

Si découvrir Azkaban était une étape, connaître mon numéro de cellule en devient une autre. Cellule 126, secteur 0. Vous êtes sérieux ? Zéro. C'est nul, nan ? Sûrement l'étage des gens qui conduisent un balai en état d'ébriété ou crachent sur les documents administratifs. Enfin visiblement, ça veut aussi dire "zéro aménagement depuis les années 1900". Put*in, impossible de trouver moins accueillant. Murs bruts, barreaux à l'ancienne et je m'attends presque à voir traverser des rats. L'austérité a donc une adresse : Azkaban. Ta main guide mes poignets dans le dédale cendré. Pas à pas, le décor s'expose ; fade, insalubre et déprimant. Pris à la gorge, j'essaye un deuxième tour en annonçant bien fort. Vous savez qui j'suis au fait ? Ponctué d'un soubresaut d'épaule contre mon oreille piquante. Comme s'ils en avait quelque-chose à cirer ici. Mais, du haut de mon Immense Tour d'Ego, on est loin de penser à ça. Nan parce que les visites vont se multiplier ! Préparez la barque, huilez les portes et apportez des chaises ; que le défilé commence ! Seulement d'abord, il faut prévenir ce petit monde qui doit sûrement être en train de me chercher ! Même si l'arrestation fera sans doute les gros titres de la presse très vite, contacter deux ou trois indispensables ne sera jamais de trop. J'veux de quoi écrire aussi, beaucoup de papier ! Hé, j'suis là pour insolence, vous avez déjà oublié ça ?

Contenu sponsorisé

Un nouveau pensionnaire Empty
Re: Un nouveau pensionnaire
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Un nouveau pensionnaire


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Azkaban-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.