AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 1 sur 1
Tel père , telle fille (RP Unique)
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Tel père , telle fille (RP Unique) Empty
Tel père , telle fille (RP Unique)
Daisy Wellington, le  Lun 6 Avr 2020 - 22:44

Saison 30 - été - Halsham dans le Yorkshire
Le Chaudron de la Sorcière , Maison familiale des Wellingtons


Perdu dans ses pensées, John Wellington ne remarque le toussotement de son épouse qu'au bout de la deuxième fois. Il lève les yeux de son assiette et tombe sur le visage de sa femme dont il connait si bien l'expression. Sourcils légèrement froncés, dans une posture d'attente. Mince, il vient de louper une question qui lui était adressée. Il avale sa bouchée tout rond et prend un air de pure innocence.

-Oui ma chérie ... ? Demande t'il d'un ton conciliant, priant pour échapper à ses foudres. Elle fait les gros yeux. Aie. Leur fille adolescente assise à table avec le reste de la famille les regarde tour à tour.

-Je disais : Tu voulais parler à Daisy de quelque chose je crois, pas vrai ?

- Heuuu ... Ah bon ? Maintenant ?

-Absolument Ton net et catégorique.

-Ah, très bien.

Décidément la volonté de John se manifestait à des moments étranges, il ignorait vouloir cela il y a quelques instants encore. Il échange un regard concerné avec son épouse, temporise en s'essuyant la bouche avec sa serviette et la repose bien à plat sur la table. Evidemment avec le silence qui s'éternise, l'adolescente finit par grimacer.

-Vous commencez à me faire flipper là. Grave.

John compose immédiatement un sourire rassurant à destination de sa fille.

-Mais non sucre d'orge, rassures-toi. Nouvelle grimace de la jeune. "Sucre d'orge" ... Il l'avait toujours appelée comme ça. Mais depuis peu elle semblait bouder ce surnom. Une réaction qui lui fendait un peu le coeur. Son petit poussin donnait des coups de becs pour sortir du nid.  ...Nous souhaitons juste parler un petit peu de l'année que tu viens de passer à Poudlard. Tu veux bien ?

-Heu ben ... oui ? On devine la jeune fille un peu sur la défensive. Elle sent bien que quelque chose se trame mais elle arrive pas à bien mettre le doigt dessus.

Marcher sur des oeufs ... surtout ... John est le genre d'homme à vouloir la paix dans les foyers. Essayer de ménager la chèvre et le choux. Il fallait réussir à faire passer le message parental sans non plus heurter la susceptibilité de leur fille ... le tout dans un contexte où une camarade d'école de sa maison a mis fin à ses jours et où des incidents étranges se déroulent, poussant le monde des adultes à mettre en place des sécurités bien désolantes pour une école.

-Et bieeen ... Nouvel échange de regard avec Kate, son épouse.  ... on se demandait si tout se passait bien pour toi là-bas à Poudlard. Si ... "l'ambiance" te convenait ?

Leur fille semble se décrisper un peu, elle affiche à la place un regard curieux.

-L'ambiance ? Qu'est-ce que tu veux dire ... ?

Le couple Wellington échange un nouveau regard.

-Tu y es heureuse ? Tu as des amis ? ... courte hésitation "... personne ne t'embête ou te harcèle ?

-Heu ben ... ouais j'ai des amis. Quelques-uns. Il y a les gens de ma maison, quelques filles de mon âge, il y'en a des sympas. Un fantôme sympa, monsieur Clogg. Il y a l'équipe de Quid', la batteuse est une peau de vache mais je l'aime pas si mal. Les gens de l'asso étudiante aussi, même s'il y'en a qui se la jouent un peu ... et puis ben ... heu .. Il y a mes potes : un groupe de garçons plus âgés que moi qui viennent d'une autre maison. Je traîne pas mal avec eux. Ils sont cools.

-Hein ?? Qu..aie !

Papa Wellington écarquille un instant les yeux et gonfle les joues. Il jette un regard assassin à sa femme qui vient de lui flanquer un coup de pied sous la table. Rien dans la vie ne peut préparer un père à entendre un truc pareil ! Kate ignore le regard et enchaine immédiatement, d'un ton plus enjoué qu'elle ne le devrait.

-C'est formidable mon ange ! Il faudra que tu nous racontes tout ça. Et rien de particulier vis à vis des professeurs ? Ou des préfets ?

-Heu oui ... enfin non rien de particulier. Ça va quoi ... Les profs sont un peu zarbs des fois mais bon. La prof de bota est vraiment méchante, mais moi elle m'embête pas. Elle s'arrête deux secondes, regardant fixement son père qui avait viré au rouge. "-Ca va pas, ¨Papa ?

- Hein ? hum ...Désolé ... Ça va ... j'ai avalé de travers. Une gorgée de vin, vite ... Avec une épouse française il avait adopté cette habitude pas si désagréable d'accompagner son repas d'un peu de vin rouge. Consommé avec grande modération ! Il ne s'agirait pas d'abuser ...  Une fois encore c'est son épouse qui prend le relais avec naturel, comme si rien d'anormal ne se passait.

-On en est très heureux ! Ça nous rassure de le savoir.

-Papa, maman ... Vous me le demandez tout le temps ... Lache-t'elle avec un soupir blasé. Elle pose sa joue sur son poing fermé.

-Oui, on s'inquiète pour toi tu sais, mon poussin ...

-Nous avons aussi reçu ton bulletin scolaire ...

La jeune poufsouffle se crispe imperceptiblement. John ne remarque bien sûr rien, son esprit concentré sur la manière de pousser "délicatement" l'interrogatoire sur ce fameux groupe de garçons. Mais ça n'échappe pas à son épouse qui ne peut s'empêcher d'afficher un bien mince sourire.

Daisy déglutit et lance d'un ton faussement léger un ... Ah oui ... ?. Fondu comme neige au soleil le petit numéro d'adolescente blasée. Si sa mère était du genre un peu sadique, elle s'amuserait à la faire mariner un moment. Mais elle met rapidement fin aux tourments de leur fille.

-Dans l'ensemble c'est pas trop mal. On est contents. Pas vrai John ?

-Oui oui, pas trop mal ... On est contents

-D'excellents résultats en potion, en vol, en botanique ...

-C'est très bien tout ça ... !

-C'est très bien mais c'est un peu léger en Histoire de la Magie et en Défense Contre les Forces du Mal ...

Ah ?
Ah ?

Père et fille. Même réaction simultanée. Kate lève les yeux au ciel et soupire par le nez. "Un peu léger" était un doux euphémisme pour ne pas dire "carrément nul". Daisy avait quasiment les pires notes possibles dans ces deux matières. Elle rattrapait le niveau en étant excellente dans d'autres matières. C'était disproportionné.

-John tu es sensé avoir lu ce bulletin ... comme je te l'avais demandé. Et le voilà qui affiche la même tête que sa fille, une moue contrite sur le visage. Kate en rirait bien si l'instant s'y prêtait. Mais non. Elle se compose à la place un visage ouvert mais sérieux en regardant sa fille.

-Tu saurais nous expliquer, Daisy ?

-Ben heu ... chai pas ... Je fais des efforts mais j'y arrive pas. C'est pas trop mon truc. Elle regarde son assiette, jouant avec la fin de son assiette du bout de sa fourchette, évitant leurs regards.

-Ce sont les profs qui ... ? Il s'arrête, stoppé à la fois par le regard de sa femme et le nouveau léger coup de pied sous la table. Inutile d'offrir des excuses toutes trouvées à leur fille. Décidément Kate ne se sent pas aidée sur ce coups là.

-Non non, ca va. Ils sont bien.

Les parents laissent planer un  moment de silence après cette déclaration. Mais l'objectif n'était pas d'enguirlander Daisy. Alors rapidement Kate reprend d'un ton conciliant.

-Tu essayera de faire des efforts pour améliorer ça, d'accord ? Pour le reste on est très contents de toi. Tu as fait une bonne année ...

Cette déclaration refait naître un sourire sur le visage de leur fille, qui se sent visiblement rassurée.

... du coups pour t'encourager, nous avons voulu t'offrir un petit quelque chose. Comme promis.

Kate sort sa baguette. Elle fait un petit geste en direction d'un placard qui s'ouvre lentement et duquel sort un paquet, qui vole directement jusqu'aux bras de l'adolescente. Celle-ci ne manque pas de déchirer le papier, d'ouvrir le carton à toute volée.

-Un Witchboard !! Whoah c'est trop bien ! Merci papa, merci maman, j'vous adore trop !

Était-il possible pour Daisy de paraître plus heureuse qu'à ce moment ? L'adolescente trépignait de jouer, arrachant l'emballage et révélant la planche à "surf" sorcier flambante neuve, bleue rayée d'éclairs jaunes.

-Attends attends ! Il y a deux conditions. D'une : tu mets les protections qui sont avec. A chaque fois. De deux : On travaillera ensemble cet été sur les matières où tu as des difficultés. D'accord ? Sinon au revoir Witchboard.

-Oui d'accord maman ! Promis ! C'est trop classe ! Avait-elle au moins entendu et intégré la menace prononcée par sa mère ? Kate en doutait .. Elle lui rappellerait bien assez tôt. Ah, la carotte et le bâton. Tout l'art de l'éducation réside là. La jeunette dépose deux gros bisous sur les joues de ses parents et disparaît de la pièce, Witchboard sur le bras. John a un léger rire alors qu'il se lève de table. Les Wellingtons mangent tôt car le travail dans l'auberge familiale n'attend pas.

-Ah bien, on dirait que ça s'est plutôt bien passé. Haha.

Regard fâché de sa femme.

-... Enfin grâce à toi. T'as assuré chérie. Je dois filer, je suis de service. Je t'aime !

Il dépose un rapide baiser sur ses lèvres et file à son tour. Le regard de Kate s'adoucit et un sourire effleure ses lèvres. Tel père, telle fille. Les mêmes ...
Page 1 sur 1

 Tel père , telle fille (RP Unique)


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.