AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
Remise de 40% sur le sac à dos en cuir Lacoste ...
Voir le deal
156 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 2 sur 2
Douce allocution [Terminé]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Lullaby Queen
Gryffondor
Gryffondor

Douce allocution [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Douce allocution [Terminé]
Lullaby Queen, le  Dim 26 Avr - 18:10

Douce allocution
feat. plein de gens - Hiver - Saison 31


Je me blottis dans l'embrasure d'une porte cochère tandis que deux personnes masquées s'extirpent de la ruelle que je m'apprêtais à traverser. Retenant mon souffle, et priant pour qu'ils ne remarquent pas ma présence, je me plaque contre le battant et les regarde passer devant moi. Sans se retourner. Ouf. Je me détends à peine mais reste tétanisée lorsque je constate qu'ils s'immobilisent à quelques mètres. Le plus grand prend la parole, alors que tous les badauds accusent le coup. Je suis comme eux : je me demande si les Mangemorts sont venus pour tous nous tuer. Soudain, la peur dévore mes entrailles. Je n'ai pas envie de mourir aujourd'hui.

Mes craintes s'apaisent peu à peu, dans un état d'esprit ébahi, tandis que j'écoute le discours du mage noir. "Chères sorcières et sorciers. Ne fuyez pas. En cette époque trouble, nous sommes venus à votre rencontre pour que les mots puissent vous délivrer de la ruse fourbe et vicieux du Gouvernement. Ne fuyez pas. Nous ne sommes pas ici pour détruire quoique ce soit. Nous sommes là pour nous faire entendre. Un but pacifique que le Ministère et ses sbires tenteront de salir et de manipuler pour induire en erreur... Encore. Approchez, approchez. Écoutez ce que nous avons à dire." La surprise me fait ouvrir la bouche et écarquiller les yeux. Depuis quand les Mangemorts sont pacifiques ? Contrairement à un certain nombre de badauds, je ne m'approche pas. Bien cachée dans mon embrasure ombreuse, j'écoute la suite avec le plus grand intérêt. Je n'ai pas de préjugé. Je suis suffisamment instable moi-même, et ai été tant de fois mal jugée par le passé, qu'il serait incroyablement hypocrite de ma part de n'accorder aucun "bénéfice du doute" à ces sorciers masqués.

Lorsque le premier a terminé son entrée en matière, c'est sa collègue qui prend le relais. Une voix douce qui s'élève et enchaîne sur le même thème : "Notre liberté est bafouée. Le Ministère ne cesse de resserrer les vis. Prenons l’exemple des dons magiques ! Vous qui côtoyez Poudlard, vous savez sans doute que le Directeur de Serpentard a été envoyé en prison. Vous en a-t-on révélé le motif ? S'il a fini à Azkaban, c'est pour avoir utilisé un don de Métamorphomagie sans être consigné dans l’un des précieux registres du gouvernement. A nos yeux, l’usage que M. Askin en faisait n’avait rien de criminel. Cela se faisait d'ailleurs depuis des années et n'a jamais causé de problèmes. Une condamnation aussi stricte prouve le recul de nos droits sous le Ministère actuel." Tout en discourant, la Mangemort s'approche des badauds, cherchant à capter leur regard. Je suis heureuse de ne pas être dans sa ligne de mire. Ça m'évite de réfléchir pour moi-même, et de garder les oreilles bien ouvertes à ses paroles. Ses révélations me font l'effet d'une douche froide : incarcéré dans la pire prison du monde pour avoir utilisé son don inné ? Quelle injustice ! Je suis peut-être naïve, mais curieusement je ne suis pas surprise. Juste choquée. Parce que je sais que le gouvernement est despotique, et capable de tout. La seule différence avec leurs ennemis masqués, c'est qu'on connaît leur identité. La Mangemort poursuit : "Camarades, on nous dépeint comme des terroristes aux idées archaïques. Nous osons seulement rêver à un monde plus libre, un monde où nous pourrions utiliser notre magie sans avoir à nous en cacher. Est-ce une idée insensée ? Nous sommes conscients des difficultés liées à la chute du Secret magique. Pour éviter une guerre civile, le chemin ne sera pas sans embuches. C’est précisément pourquoi nous voulons échanger avec vous. Quelque soit votre opinion, nous désirons vous écouter et vous comprendre. Nous ne voulons pas nous battre. Seulement écrire ce rêve ensemble."

Se pourrait-il qu'elle soit sincère ? Que leur projet ne soit pas motivé par la haine et le désir de destruction ? Je n'en sais fichtrement rien. Je ne peux le deviner. Mais j'ai envie de les croire. C'est fou, je sais, mais je m'accroche à l'espoir. L'espoir d'un monde meilleur. Beaucoup me diraient que l'espoir n'est pas synonyme d'Ordre Noir, et ils auraient sans doute raison. Mais je ne peux m'empêcher de vouloir y croire. C'est alors que Matt, un type de ma classe prend la parole et invective les Mangemorts avec beaucoup de courage (ou de témérité...). Je suis d'accord avec une partie de son discours, exceptée la fin : "Abolir le Secret Magique. Votre propagande vise à répéter et inculquer ce même message en boucle. Mais à quel prix ? L'Histoire, celle déjà écrite il y a des Siècles, illustre parfaitement l'incompatibilité de cohabitation entre Sorciers et Moldus si ces derniers venaient à connaître notre existence." Je ne dis rien mais n'en pense pas moins : l'Histoire, c'est le passé. Rien ne nous oblige à le prendre pour argent comptant ni à s'en contenter pour toutes les années à venir ! De plus, nous ne savons de l'Histoire que ce que les historiens ont bien voulu nous transmettre. Ça implique sans doute beaucoup de manquements...

Juste après Matt, c'est son patron qui prend la parole. Du moins, il me semble que c'est le gérant des 3B pour l'avoir déjà vu là-bas à maintes reprises. Il est sarcastique : "Pis moi je dirais que si vous voulez absolument abolir les secrets, faudrait peut-être commencer par révéler votre identité non ? Vous dites que vous voulez utiliser la magie sans vous cacher des moldus mais vous vous cachez déjà de nous !" Je suis à la fois secouée et admirative face à l'aplomb de ceux qui tiennent si facilement tête aux dangereux Mangemorts. Cela dit, je me demande comment celui-ci peut poser une question aussi bête. On sait bien - et eux aussi - que les mages noirs sont voués à Azkaban dès lors que leur identité est révélée, quels que soient les crimes qu'on leur impute personnellement (et non au nom de l'Ordre tout entier). Je sais que ce ne sont pas des enfants de chœur, mais il arrive souvent que des Démasqués soient enfermés ad vitam aeternam... Non ?

Le premier Mangemort reprend la parole, et je constate une vague de réactions quand il affirme que ceux qui se cachent ne sont pas dignes de leur magie. Pour ma part, je ne me sens pas visée, tout simplement parce que je ne me suis jamais posé la question. Y en a plein qui me jugent stupide, écervelée ou crédule. En réalité, je suis simplement différente, avec un mode de pensée bien à moi. "Personne du Ministère de la Magie n'a réussi à m'être la main sur l'un des nôtres depuis des années. Et c'est à eux que vous confiez votre sécurité ? À tout moment nous pouvons intervenir, qu'importe l'heure, l'endroit. Nous sommes partout. Et pourtant... Avez-vous entendu parler d'une quelconque attaque ? Notre marque s'est-elle élevée dans le ciel ? Rien de tout cela, car notre Ordre se bat pour les valeurs du Monde magique et ses citoyens ! Seuls les opposants à la fin du Secret sont nos ennemis Que comptons-nous vous offrir une fois ce dernier tombé ? Une société ouverte où chacun pourra vivre, la Magie sera présente et chacun aura sa place. Les êtres de l'eau pourront nager dans la Tamise, vous pourrez vous promener dans Londres sans à voir à cacher votre réelle personnalité." Il a raison. Je n'ai aucune confiance dans les Aurors. Ils sont presque tout-puissants et pourtant n'hésitent pas à multiplier les abus de pouvoir. Pas tous, évidemment, mais ça arrive trop souvent... En revanche, je me fais la réflexion, quant à la dernière phrase du discours, que la Tamise est si dégueulasse que les êtres de l'eau n'auront probablement jamais envie d'y nager, peu importe les circonstances...

Les réactions s'enchaînent, toujours férocement en opposition avec la position des Mangemorts, et j'écoute et observe sans me révéler. Cachée dans l'embrasure de la porte, j'aperçois soudain du coin de l’œil deux silhouettes armées qui se précipitent vers la troupe de badauds. Des Aurors. L'un d'eux ne prend pas le temps de discuter et attaque illico les Mangemorts avec deux sorts que je ne connais pas. J'ouvre grand la bouche, extrêmement choquée par la scène qui se déroule sous mes yeux. Savoir qu'il y a des abus de pouvoir est une chose, le constater dans la réalité en est une autre : l'Auror n'a pas laissé la moindre possibilité aux Mangemorts de s'expliquer. Et les sorts qu'il leur a lancé n'étaient visiblement pas ceux d'un négociateur.

Les Masqués ont néanmoins eu le temps de contrer l'attaque, et aucun n'est touché. Je suis étonnée de voir qu'aucun d'entre eux n'a utilisé la contre-offensive. Le premier a avoir pris la parole transplane et se retrouve au sommet d'un bâtiment, invectivant d'une voix forte les Aurors du haut de son perchoir. Il demande aux quelques curieux restant de prendre conscience de ce qui se passe : les Aurors ont effectivement apporté une preuve irréfutable à tout ce que lui et sa collègue ont dit depuis le début, à savoir leur autorité abusive.

Sans réfléchir - comme d'habitude - je sors de ma cachette et me précipite au milieu de la rue, face aux Aurors. D'une voix venimeuse, je leur crache : "Comment voulez-vous qu'on vous fasse confiance ?! Ils n'ont attaqué personne depuis leur arrivée, ni même proféré de menace ! Vous arrivez et vous les agressez sans même essayer de discuter ! Comment voulez-vous que les sorciers aient confiance en vous plus qu'en eux ? Vous ne valez sans doute pas mieux les uns que les autres ! Y en a marre de cette oligarchie ! Y en a marre de toutes ces doctrines à la c*n qui nous expliquent comment exister, comment être de bons sorciers dociles et obéissants. J'en peux plus de ces manifestations de pouvoir pour savoir qui a la plus grosse !" Je termine ma tirade en haletant, la colère et la haine envahissant chaque partie de mon être. Je n'ai aucune idée de ce que je viens de faire, ni de ce qui va m'arriver, mais présentement je m'en fiche éperdument.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Douce allocution [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Douce allocution [Terminé]
Azaël Peverell, le  Lun 4 Mai - 16:42

Tes sortilèges ne font pas mouche. Tu t'en doutais, tu peux avoir confiance en eux pour savoir se défendre. Le jour où ta puissance magique pourra égaler celle du Maître, ton ego risque de ne pas s'en remettre. Alors le Maître avec 87 pour s'en protéger... Autant dire que t'as aucune chance de mettre la main dessus. C'est à cette pensée que tu décides de faire un signe à ton collègue. Le signe de prévenir le Bureau des Aurors, pour que les renforts arrivent. Il a déjà éloigné les badauds, il s'occupe du Patronus tandis que ton attention toute entière est portée sur les Mangemorts qui te font face. Le Maître sur le toit, qui déb*te son discours. Tu rêverais d'être à ses côtés, d'être masqué toi aussi. Mais ce n'est pas ton rôle. Pas aujourd'hui. Aujourd'hui, tu es le Ministère.

Le Ministère qui attaque, qui ne discute pas. Le Ministère qui agit, qui suit les ordres, encore et encore. Tu n'en as pas fini avec tes attaques, mais tu sens la pression monter, monter toujours plus. Tu te dois de lui répondre.

- Vous êtes un terroriste, un meurtrier. Vous aurez l'occasion de parler à votre procès. Le refus d'obtempérer lors d'une arrestation est un motif suffisant pour utiliser la force.

Ta voix est plutôt calme, mesurée. Tu ne dois pas perdre la face. Tu dois être sûr de toi, de ce que tu avances. Tu dois être le véritable chef des Aurors, pas le Corbeau. Pourtant, tu te dégoûtes à prononcer ces mots. A peine as-tu fini ta phrase que d'autres Aurors arrivent, transplanant autour de toi. Tu n'es plus seul dans ce combat, l'équilibre est rompu. Tes camarades masqués risquent de ne pas tenir longtemps. Il va falloir leur faire confiance pour fuir avant d'être faits prisonniers. Et alors que tu t'apprêtes à donner l'ordre d'attaque afin de les arrêter, une voix s'élève.

Une gamine qui débarque devant vous, sous la pointe de vos baguettes, et qui a l'air d'avoir un peu la haine contre le Ministère. T'as presque envie de lui sourire. Au lieu de ça, tu secoues légèrement la tête de gauche à droite.

- Jones, éloigne-la. Débrouille-toi pour qu'elle ne revienne pas ici tant que c'est pas fini. C'est pas le moment d'avoir des civils au milieu. Pierce, va avec lui, assure-toi que la zone est dégagée. Les autres, avec moi.

Trois contre deux sur le terrain à présent que l'un est parti avec la gosse et que l'autre continue d'évacuer la zone des trop curieux qui pensaient pouvoir se cacher pour assister à la scène. Ils ont dû comprendre à présent comment les choses fonctionnaient. Les Aurors ne sont pas là pour rigoler. Tu désignes 87 à tes deux collègues restant. Elle est pour eux. Toi, tu transplanes sur le toit, à une bonne distance de 67. Il est temps de passer aux choses sérieuses. Un #Sphaera ignis pour envoyer une boule de feu destructrice droit sur lui, tandis que tes collègues semblent davantage adeptes du linceul aquatique pour 87. Pas de quartiers.

Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Douce allocution [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Douce allocution [Terminé]
Elias Baxter, le  Mar 5 Mai - 16:09

Le garçon met pas bien longtemps à se pointer, armé de sa nonchalance habituelle. Sacré spectacle hein ? Elias hausse un sourcil, prête une oreille distraite à une voix sourde qui fait écho dans l'obscurité. Le rideau est pas encore baissé apparemment. Il hausse un sourcil équivoque tandis que quelques mots parmi lesquels violence, irréfléchies, censure et pouvoir lui parviennent. Pour sûr que ça manquait pas de bagou. J'te raccompagne au château ? il propose au stagiaire d'une voix ferme qui laisse peu de place à la négative. J'ai fais fermer le pub pour la soirée, j'aimerais éviter tout incident.

Sans vraiment attendre de réponse, il s'engouffre sur le sentier menant à Poudlard, sa baguette vissée à sa paume. Le réseau de cheminette de l'école était sous surveillance, la seule option restante était la marche. Et pour rien au monde il n'aurait laissé le jeune Gryffondor s'enfoncer dans la nuit alors qu'Ombres et Aurors se confrontaient à moins d'un kilomètre. Joli discours il souligna finalement. Il devait bien avouer que Matt l'avait surpris. De prendre la parole ainsi, à l'âge qu'il avait, face à ceux qui étaient considérés non moins que comme des terroristes aux yeux du pays entier, et même du monde. Mais surtout, ce qu'il avait dit se tenait. Elias était on ne peut plus d'accord avec les idées soulevées par le gosse. Idées qu'il avait énoncé sans flancher à la face de l'opposition, preuve que sa maison était bien la sienne pour une raison. C'est la première fois qu'tu les croisais ?

Les Mangemorts. Le nom lui-même était lourd de menace. Pas qu'Elias en avait peur, pas vraiment. Mais ils avaient cette aura obscure, due pour beaucoup à leur origine, et à une histoire pour le moins violente. Peut-être avaient-ils changé, dans leurs convictions elles-mêmes... mais à partir du moment où ils gardaient ce nom et cet accoutrement, nul doute qu'ils véhiculaient le pire des messages. Celui d'un groupe assoiffé de pouvoir et de domination, venu venger, ébranler, tuer, reformer à leur image un monde déjà fondamentalement esquinté. Ils avaient l'air d'idéalistes fous. De flammes dévorées par l'obscurité. D'ombres écorchées par la lumière. Elias n'avait jamais été de ceux qui joignent un groupe, une cause, s'émeuvent de l'énergie collective qui pousse à l'affranchissement de ses propres libertés. Non il était parmi les solitaires, les loups blancs qui tracent leur propre route.
Mangemort 67
Mangemort 67
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Douce allocution [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Douce allocution [Terminé]
Mangemort 67, le  Jeu 11 Juin - 14:11

L'élite britannique s'en prend à nous. Les spectateurs fuient. Évidemment. Espérons que mon discours ait été entendu par la majorité.

Les mots doivent apporter le doute et la réflexion. Ainsi sera planté la graine de la liberté, rejoindre l'Ordre ne sera donc plus inenvisageable. Dommage que nous n'ayons pas récolté quelques noms. Les contacter auraient permis des les attirer dans les Ombres. Une voix se fait entendre, je ne comprends pas tout ce qu'elle dit mais elle semble remontée, contre... les Aurors qui viennent de débarquer.

Trois-Deux me rejoint sur le toit, ceci est mon terrain. C'est à ses risques et périls de venir ici, même si ni l'un ni l'autre ne risquions grand chose. Le spectacle devait être assuré, je devais pas oublier le but de la mission. Discréditer les Aurors.

À son attaque, je créé un Protego Maxima, histoire de montrer que je prends les choses au sérieux.

- Hé bien Monsieur l'Auror, vous êtes bien agressif. Discuter n'est décidément pas dans vos habitudes, écouter non plus d'ailleurs. Je ne tiens pas à me battre. Dis-je assez fort.

Je jette un rapide coup d’œil en arrière, le vide s'offre à moi. Mais je tiens surtout à m'assurer que Huit-Sept s'en sort bien.

- Il n'y a plus personne. Pour que seul lui entende. Je transplane à nouveau, vers là d'où venait la voix. Je retrouve une gamine (Lullaby Queen).

- Si tu souhaites nous revoir. Promène toi dans les Ombres, nous y sommes souvent. Ensemble nous pourrons mettre fin à cet abus de pouvoir.

Et sur ces mots, je transplane encore mais pour m'en aller. Cette mission n'est ni échec, ni une réussite. Je ne pense pas que cela changera beaucoup les choses mais cela peut être un aperçu du début de la fin.


Pour Lou : si tu souhaites Rp avec l'un.e d'entre nous, tu peux nous MP.

Mangemort 87
Mangemort 87
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Douce allocution [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Douce allocution [Terminé]
Mangemort 87, le  Lun 15 Juin - 17:18

A son arrivée, Azaël éloigne les divers curieux, parmi lesquels siège toujours Elias, le gérant des Trois Balais. Il semblerait qu’il ne compte pas partir de sitôt… Ce n’est pas le cas de ton Maître, en revanche, dont le Crac signale le transplanage initié. Décontenancé, tu songes qu’il t’aurait prévenue s’il quittait réellement la zone. Sur tes gardes, tu attends donc sa réapparition, qui a lieu une seconde plus tard sur un toit avoisinant. Le revoilà donc, renouvelant ses formules pour prêcher la libre expression et dénoncer l’usage abusif de violence dans les rangs du Ministère. Les sorts se sont tus, chacun ne peut s’empêcher d’écouter le Seigneur des Ténèbres, mais tu ne comptes pas te laisser surprendre par les baguettes des Aurors et des civils. Ton regard quitte à regret le masque de ton aîné afin de passer en revue les intentions des autres mages.

Si les provocations de 67 font leurs preuves, la bagarre devrait reprendre sous peu. Pourtant, ce n’est pas un trait lumineux qui frappe le ciel, non, c’est l’insurgence d’une élève de Poudlard. Tu effectues une photographie mentale de la locutrice avant de rebasculer ton iris sur les Aurors. Une Gryffondor, à n’en pas douter, quant à son nom… Il faudra que tu le trouves rapidement, car son discours est juste. Elle critique, dans un face à face avec les autorités, les abus de pouvoirs, les doctrines imbuvables, le caractère oligarchique du monde magique, la docilité exigée. Un ton exquis! Il te faudra enquêter pour l’identifier parmi les rangs de l’école de magie, mais ton métier te le permet.

Sieur Peverell distribue les ordres et bientôt, deux de ses collègues foncent sur toi. C’est d’un linceul aquatique qu’ils attaquent. A croire qu’ils ont été embauchés par le Seigneur des Ténèbres lui-même pour se discréditer. Pourquoi utiliser ce sort alors que tu as encore ton Sortilège de Têtenbulle ? N’ont-ils pas vu que tu avais, cinq minutes auparavant, placé une sphère d’air respirable autour de ta tête ? Ricanant, tu les laisses s’enorgueillir d’avoir utilisé une magie d’un nom aussi vilain. Leur linceul entre en conflit avec la sphère que tu avais mis en place. Tu ignores combien de temps ta défense tiendra, et préfères donc rejoindre leur jeu.

Si c’est l’eau qu’ils veulent manipuler, un Semita Aquarum devrait faire l’affaire… Après avoir lancé l’incantation, tu restes baguette brandie et tente d’extirper l’eau déjà présente. L’aide de ta compagne de bois est précieuse dans la réalisation de cette défense, car l’Auror te dispute le contrôle de l’eau. La concentration se lit sur vos visages, nul ne voulant céder le pas à l’autre ; les mains se crispent, les tempes s’humidifient, les lèvres se mâchent et se tordent. C’est le duel de vos magies mais aussi de vos motivations, de votre pugnacité, de votre persévérance. Ne pas flancher…

Tu le lâches pourtant des yeux lorsque 67 fait ses adieux aux témoins du jour. Toi aussi, tu dois partir. Dans un nouvel effort (Semita Aquarum), tu parviens à disperser l’eau loin de ton visage.
— Sorcières, sorciers, ne laissez pas le joug du Ministère vous écraser.

Reculant dans la flaque, tu offres un dernier avertissement.
— Aurors, vos actes ne seront pas toujours impunis. De vos abus, le Jour est témoin.

N'est-ce pas quelque chose que 08 aurait dit ? Un nouveau transplanage zèbre Londres, faisant disparaître avec lui le sourire d’une Ombre.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Douce allocution [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Douce allocution [Terminé]
Azaël Peverell, le  Sam 20 Juin - 17:18

Le Maître se protège efficacement de ton attaque, et, de son côté, 87 semble s'en sortir également face à tes collègues. Bientôt, les rues sont complètement désertes. Les autres Aurors ont exécuté tes ordres à la lettre, éloignant tous les civils qui pouvaient se mettre en danger en restant au milieu d'un combat qui les dépasse. Et ce désert humain sonne la fin de ce duel que vous avez instauré, tu le sais. Le Maître l'annonce d'ailleurs, suffisamment bas pour que tu sois le seul à l'entendre. Il disparaît en un transplanage, bientôt suivi par Huit-Sept.

A ton tour de partir des toits, rejoindre tes collègues au sol, feindre la colère de les avoir laissé s'échapper alors même qu'ils étaient à portée de main. Les ordres fusent pour partir à leur recherche, tu dois jouer le jeu jusqu'au bout, tenir ton rôle de chef des Aurors alors même que t'es ravi de savoir qu'aucun de tes deux compagnons masqués n'a été blessé durant cette mise en scène de la plus grande qualité.

Tu ne sais pas si ça a vraiment changé quoi que ce soit. Si les mentalités des gens pourront évoluer si facilement. Le Ministère a ses détracteurs, il suffit de voir cette gamine qui est intervenue. Mais est-ce suffisant pour que la balance penche définitivement en votre faveur en ces temps de trouble ? Tout ça est loin d'être sûr. Pourtant, l'image du Ministère est loin d'être la plus belle qui soit, surtout depuis que Ravental est arrivé à la tête de ton département avec sa vision bien à lui de la justice.

Fin du RP pour moi
Contenu sponsorisé

Douce allocution [Terminé] - Page 2 Empty
Re: Douce allocution [Terminé]
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 2

 Douce allocution [Terminé]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.