AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Borderlands 3 pour PS4
Voir le deal
6.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 1 sur 1
Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Gisèle Llobères, le  Sam 11 Avr 2020 - 20:25

Saison 30
Été




Encore une fois et la grand mère devant Gisèle allait péter les plombs. Un rictus aux lèvres, l'adolescente s'amusait à faire péter son chewing-gum avec très peu de discrétion. Elle comptait combien de temps la vieille allait tenir avant de la jeter hors du bus. Ça faisait déjà dix minutes. Quelle patience !  Peut-être le jeune homme derrière Gisèle s'agacerait-il avant ? Il semblait essayer de retenir les informations inscrits sur une feuille. Des informations sur.. Minute. L'adolescente se retourna pour croiser le regard saoulé du mec. « Tu révises quoi ? - Euh... Physique-Chimie. » C'était quoi ça ? Un genre de cours de sport où on prépare des potions ? « C'est pour quoi faire ? - Bah j'ai rattrapage cet aprem. » Mais rattrapage de quoi ? Le jeune homme semblait troublé par l'incompréhension de la sorcière qui le regardait comme si il était fou. Gisèle aillant refusé catégoriquement de retourner chez les moldus après son admission à Poudlard, elle n'avait pas la moindre connaissance de la scolarité moldue une fois l'école primaire dépassée. « PROCHAIN ARRÊT, CENTRE COMMERCIAL »Ne prenant même pas la peine de finir sa pseudo conversation avec le mec, Gisèle bondit de son siège pour se planter devant les portes du bus. Rattrapage de physique-chimie.. Ce serait un objet alors ? Mordillant sa lèvre, elle faisait surchauffer sa petite tête pour essayer de comprendre. *T'es trop conne* « Ta gueule ». Bim, les portes s'ouvrent. Juste à temps avant de se faire hurler dessus par la vieille pour qui le langage fleuri de Gisèle avait du être la goutte de trop dans le jus de citrouille.

Un écouteur à droite, un écouteur à gauche, sélection du titre.. C'est partie ! Gisèle enferma son baladeur MP3 moldu dans sa sacoche noire et se mit en route. C'était un des seuls objets moldus qu'elle possédait, de toute façon rien ne fonctionnait en présence de trop d'ondes magiques alors il était inutile d'avoir un téléphone ou que sais-je. Elle passa les portes du centre commercial et jeta quelques coups d’œil aux magasins de la galerie marchande. Elle s'accroupit pour lire le prix des bottes à talon qui.. Non rien. Le prix venait de la refroidir. On reprend la route. Malicia lui avait donné un peu d'argent moldu mais elle ne l'utiliserait qu'en cas de réel coup de cœur. *On s'en fou* Non, s'il y avait bien une personne dont elle n'abuserai pas de la gentillesse c'était bien Malicia. En revanche, elle s'achèterai peut-être un truc à grignoter. Il était midi passé et elle n'avait rien mangé. Elle retira sa veste en cuir pour la nouer autour de sa taille, elle aurait du mettre une jupe. Son jean noir lui tenait chaud. Au moins elle avait le bide à l'air avec son petit haut vert pomme. Tout le monde pouvait admirer son ma-gni-fique piercing pendouillant sous son nombril. M*rde, parler de son ventre lui avait donné faim. Direction la bouffe ! Elle essaierait peut-être de gratter une bière à un vieux pervers.


Dernière édition par Gisèle Llobères le Dim 19 Avr 2020 - 15:06, édité 1 fois
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Daisy Wellington, le  Sam 11 Avr 2020 - 23:30

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Violence (physique)






PRENDS CA SALOPERIE DE ZOMBIE.

Je lève mon flingue face à la horde qui m'assaille. *clic*. Plus de munitions.

-M*rde, ca va mal !

Tout en reculant à toute vitesse face aux morts vivants, je déloge le chargeur de mon arme, et je le balance par terre.  Il rebondit par terre au milieu de l'allée du centre commercial où je me trouve.

-Vite vite !

J'attrape un chargeur dans la poche de ma veste, l'engage dans l'arme. *clic*. Le compteur de munition repasse au positif. J'épaule et je tire juste au moment où une des goules m'arrivait dessus. Une balle, deux balles. La tête explose, elle tombe en arrière et s'écrase au sol.

Je suis en nage sous mon casque, j'ai le souffle court et le coeur qui bat à toute vitesse. Au moins une dizaine d'adversaires arrivent en masse derrière le premier que j'ai abattu. Je dois déguerpir ! Je tourne le dos et me mets à courir à toute vitesse, traversant le hall central. A ma droite à ma gauche, des dizaines de monstres surgissent des magasins aux vitrines fracassées, c'est l'enfer ! Je me fraie un passage tant bien que mal. L'une des goules parvient presque à me mordre. Il reçoit un bon coup de botte ferrée dans les gencives, ça lui fait exploser la tête. Ouark. Dégueu !

Je vois un accès vers le parking. Je m'y engouffre.  Coup de pied dans la porte pour entrer, je dégomme deux zombards qui me bloquaient le passage. *Bam bam*

C'est là que je le vois, au milieu de toutes les voitures. Le BUS ! Il est en train de démarrer, des passagers apeurés me font signe de monter. Un soldat mal rasé, aux allures de baroudeur vétéran épaule et tire dans la direction de mes poursuivants.

-Vite, vite ! B*rdel, tu va te faire bouffer !

Je me met à courir de plus belle. J'ai trop la flippe pour me retourner, mais je devine être poursuivie de très près. Je peux y arriver, j'y arrive presque ! Et je touche la barre d'entrée dans le bus au moment où je croyais ma jauge d'endurance complètement épuisée.
Un grand message s'affiche alors en grand en surimpression dans mon champ de vision.

Félicitations, vous vous êtes échappés

-Wouhou ! Je retire mon casque VR et sautille sur place dans ma cabine.  Gagné ! Prenez ca, sales zombies, Blah !

Je regarde les tableaux des scores. On peut pas dire que j'ai été très performante comparé aux autres. Pas grave, tant que j'ai fini en vie. J'ADORE LES JEUX MOLDUS. Bon sang, c'est incroyable. Les flingues, l'immersion, les sons. Il y a tout. Aussi bien que les illusions mais en bien plus marrant. Je sors de ma cabine, le visage rougi par l'effort et l'excitation du jeu. Je regarde d'autres jeunes qui sortent à leur tour de leurs cabines.

-Hey c'était toi le barraqué à la fin qui m'a couverte ? Ouais ? Haha, t'as assuré, merci ! Il est top ton skin, t'as du jouer une paire de fois pour l'avoir !

On débriefe quelques instants, avant d'être gentiment mais fermement poussés dehors par le gérant de la salle d'arcade VR. D'autres personnes attendaient pour prendre notre place !

Je me retrouve bien vite dans le hall du centre commercial. J'aime traîner dans les lieux moldus, j'adore le dépaysement que je ressens quand je viens ici et le sentiment grisant d'être une espionne au milieu des gens "ordinaires". Une espèce d’héroïne secrète qui doit cacher ses super-pouvoirs façon superman.

D'ici une heure, maman viendra me rechercher. Elle même avait des choses à faire dans le coin, chez les moldus également. (Des histoires de papiers je crois ... ? C'est compliqué, parce que la famille possède un commerce qui a une façade moldue. Il faut constamment donner le change et se fondre au milieu d'eux sans éveiller les soupçons). En attendant, c'est quartier libre ! Pour mon plus grand bonheur. A quoi vais-je bien pouvoir consacrer le temps qui me reste ? Et bien, je vais commencer par aller me chercher une glace je crois ! Il faisait une chaleur incroyable sous ce casque ... Et je vais sans doutes craquer pour un coca aussi, mon petit "plaisir coupable" quand je vais chez les moldus !

Je pose mon witchboard au sol devant moi et grimpe sur la planche volante. Un fin sourire éclaire mon visage. Les enchantements font passer ma planche pour une simple planche à roulette aux yeux des moldus. Un peu ringard et passé de mode, mais rien de très incongru, je passe inaperçue au milieu d'eux. Le reste de mes habits n'a rien d'extraordinaire non plus. C'est l'été, je suis habillée très légèrement. Des baskets, un short en jean, un t-shirt à l'effigie d'un groupe de rock sorcier bien connu (Qui passera au yeux des moldus pour un logo totalement random, comme on en voit par centaines dans les boutiques de vêtement ...). Et un grand sac à dos dans lequel je cache ma baguette et quelques autres bricoles indispensables. (Dont mes protections de witchboard ... je les remettrai juste avant que maman arrive, elle veut que je les porte ...)

Je prend place dans la file d'attente pour le stand qui vend (entre autres choses), les glaces. A côté d'une "grande". (En vrai elle ne fait que quelques centimètres de plus que moi, mais c'est parce que je suis une grande perche ... Elle est clairement plus âgée que moi). Jean noir,  haut vert et .. whoah un chouette piercing au nombril. La classe. Mes parents m'ont toujours refusé ça.  

Je suis pas le genre de fille hyper attentive et perspicace, aussi je ne reconnais pas Gisèle sur le coup ... Il faut dire que je ne l'ai jamais vraiment vue sans son uniforme scolaire et que je ne pense pas qu'on se soit déjà parlées à Poudlard ...


Dernière édition par Daisy Wellington le Dim 12 Avr 2020 - 23:49, édité 2 fois
Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Gisèle Llobères, le  Dim 12 Avr 2020 - 13:18

Après avoir marché de longues minutes pour trouver son bonheur Gisèle s'arrêta devant un espèce de petit restaurant qui vendait également à emporter. Sandwich, salades, patisserie.. Bon, pas de vieux à qui gratter une bière mais au moins elle serait rassasiée. Gisèle fouilla dans sa sacoche pour en sortir la monnaie moldue. Elle avait assez pour se faire un repas complet mais ce n'était pas le genre de l'adolescente. Déjà, tout ce qui était gâteaux, elle n'était pas fan. Son pêché mignon c'était le salé, et certainement pas une salade s'il n'y avait pas de barbecue qui allait avec. On optera donc pour un sandwich à la rosette. *Grosse vache*. « Je t'emmer... » Le regard de la femme devant elle lui fit ravaler sa langue. Enfin, une partie seulement. « Quoi ? Vous voulez ma photo ? » A en juger par l'ignorance volontaire de la nana, non, elle ne l'a voulait pas. Tant mieux. Gisèle oubliait souvent qu'il n'était pas coutume de parler toute seule. Chez les moldus, comme chez les sorciers, entendre des voix n'était pas signe de sainteté d'esprit. Elle ne prenait plus de traitement depuis sa première année à Poudlard et, étonnamment, apprendre à gérer cette m*rde par elle même lui réussissait plutôt bien. C'était donc avec violence qu'elle tâchait de ne pas répondre à cet enfoiré. Qui qu'il soit.

Au bout de quelques minutes, Gisèle avançait enfin. La famille qui était entrain de commander avait terminé et c'était au tour de la nana qui l'avait dévisagé. Son chewing-gum n'avait plus de goût, il fallait qu'elle s'en débarrasse. Deux choix s'offrait à elle : le coller sous le comptoir de l'enseigne de bouffe moldu, ou bien attendre sagement de repérer une poubelle. Rapide coup d'oeil autour d'elle, pas de poubelles à l'horizon, en revanche son regard croisa celui d'une charmante petite tête blonde avec une tee-shirt qui claque. Minute, c'est sorcier ça. La blonde se tenait sur un witchboard. Plus de toute. Sorcière. « Eh ! Sympas ton tee-shirt. » Le clin d'oeil qui suivit cette phrase avait pour but de faire comprendre à la gamine qu'elles jouaient dans la même cour. Ce n'était pas flagrant mais pour Gisèle c'était parfaitement limpide. La vendeuse appela Gisèle qui l'ignora un instant. « On est à l'école ensemble non ? Moi c'est Gisèle. C'est pas Didy ton prénom ? » Soyez indulgents, elle n'était pas loin après tout. Surtout quand on connait son incapacité cognitive à retenir les prénoms. Nouvel appel de la vendeuse. L'adolescente se détourna de son interlocutrice pour se poster face à la beugleuse. « Oui ça va, j'suis pas sourde. - Bien sûr... Vous désirez ? - Sandwich à la rosette et une bière. - Vous êtes majeure ? » Bon, elle aurait essayé. Gisèle étira ses lèvres colorées de mauve en un sourire hypocrite pour toute réponse. La rousse derrière le comptoir semblait satisfaite d'embêter l'adolescente avec cette histoire de bière. Profitant que la vendeuse est le dos tourné, Gisèle glissa son chewing-gum sous le comptoir. Voilà, elles étaient à égalité.

La gryffondor refit face à Didy pour planter ses prunelles noisettes dans les siennes. Elle était grande pour son visage bambin, c'était perturbant. Il n'en fallait pas beaucoup pour perturber Gisèle, je vous l'accorde. « T'as quel âge ? » Néanmoins une certaine maturité dégageait de cette jolie tête blonde. Une maturité que la gryffy n'avait certainement pas encore atteinte. Elle attrapa son sandwich, déposa la monnaie sur le comptoir, croqua dans le pain et se décala de quelques centimètres pour laisser place à la gamine. C'était cool de croiser une sorcière ici. *Tu l'emm*rde* Elle n'avait pas l'air mal à l'aise non. Pas encore. Les gens étaient facilement mal à l'aise en présence de Gisèle, pourtant elle avait fait de gros progrès socialement parlant !
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Daisy Wellington, le  Dim 12 Avr 2020 - 14:31

Tiens, la fille à côté de moi m'interpelle.

- Eh ! Sympas ton tee-shirt. Haha, carrément, un peu qu'il est sympa. Je répond à cette fille inconnue mais sympathique par un grand sourire.

- Merci !  Je vois pas trop quoi lui répondre d'autre sur le coups.  Prise un peu par surprise comme ça, je trouve pas l'inspiration pour enchaîner.

- On est à l'école ensemble non ? Moi c'est Gisèle. C'est pas Didy ton prénom ?

Ma bouche s'arrondit d'un Oh de surprise, silencieux. Ah mais oui ! Sa tête me dit quelque chose. C'est fou comme l'absence d'uniforme change l'image  qu'on se fait de quelqu'un.  

-Ha ouiiii ! Je t'avais pas reconnue, excuses ! Moi c'est Daisy  ... mais j'aime beaucoup Didy !

J'avoue, c'est la première fois qu'on me la fait celle-là. C'est un surnom qui claque carrément.  Je suis son échange avec la vendeuse. J'ai une petite moue. Elle est pas vraiment du genre polie cette Gisèle ... C'est ça la "crise d'adolescence" qui soit disant me pend au nez  ? Et le coups du chewing gum me contrarie un peu. En temps normal, j'aurais sorti ma baguette pour le décoller d'un coups de "Wadiwasi". Ma seule alternative serait de plonger mes doigts dans la masse gélatineuse et gluante pour la décoller.  Et ça c'est juste hors de question.  Tant pis. Je lève vers elle un regard concerné mais je ne dis rien. J'ai pas envie de passer pour une rabat joie auprès d'une plus grande ! J'ai déjà bien assez de gens qui se moquent de moi comme ça ...

- T'as quel âge ?

- Douze ans et demi ! Crotte, pourquoi j'ai senti utile de dire "et demi" ? Ça fait gamine ... J'aurais du dire "bientôt 13".  Je suis bête des fois ... Je n'ai pas le temps d'en ajouter davantage, c'est à mon tour de commander. Contrairement à ma voisine, je gratifie la vendeuse d'un sourire aimable quand elle se tourne vers moi et m'annonce.

-Bonjour Mademoiselle, qu'est ce que vous désirez ?

-Bonjour madame ! Je voudrais une glace à la fraise et un coca, s'il vous plait ! Je prépare mon porte monnaie "moldu". Celui qui contient les quelques livres en ma possession. Mon attitude a l'air de la décrisper un peu.  Il faut toujours être aimable avec les gens qui servent ! Evidemment, c'est ancré en moi ... Mes parents travaillent dans le service. Je les entend toujours se plaindre des clients grossiers.  

-C'est la première fois que je croise quelqu'un de l'école au milieu des mol...heu .. mollassons ! Je jette un coup d'oeil circulaire de gauche à droite pour être sûre que personne n'a fait attention à ce que j'ai dit. Evidemment que non.  J'ai un grand sourire  entendu pour ma voisine.

-Tu viens souvent ici ? Moi j'adore le monde "mollasson".  Les fringues, la musique ... les jeux vidéos ! Je m'approche un peu de Gisèle, et je lui glisse sur le ton de la confidence. J'ai menti sur mon âge pour pouvoir entrer en salle VR ! Je viens d'éclater la tronche à une horde de zombies !
Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Gisèle Llobères, le  Dim 12 Avr 2020 - 15:21

Daisy. Daisy. Daisy. *Tu vas oublier* Daisy. Daisy... De toute façon Didy semble lui convenir alors si elle oublie elle l'appellera comme ça. Solution de facilité. « Douze ans et demi ! - Sérieux ? T'es croisée géante ou quoi ? » Question sérieuse. La gamine était réellement grande pour son âge. Gisèle croqua de nouveau dans son sandwich en observant l'échange entre Didy et la rousse. Un coca ? Ça faisait des années qu'elle n'en avait pas bu. Elle se souvenait à peine du goût que ça avait. Peut-être qu'elle pourrait lui en piquer un peu ? « C'est la première fois que je croise quelqu'un de l'école au milieu des mol...heu .. mollassons ! » Mollassons ? L'adolescente pouffa de rire. Heureusement qu'elle n'avait plus rien dans la bouche, elle se serait etouffé. C'était quoi le plus difficile finalement ? Passer pour quelqu'un de saint d'esprit ou ne pas se faire repérer en tant que sorcière ? Apparemment, elle n'était pas la seule à avoir du mal à passer inaperçu. Nouveau coup de dent dans le sandwich et revoilà la rousse qui sert la glace et le coca à la jeune sorcière. D'un signe de tête, Gisèle lui fit comprendre de la suivre en dehors du magasin.

« Tu viens souvent ici ? - Pas trop non. - Moi j'adore le monde "mollasson".  Les fringues, la musique ... les jeux vidéos ! - Ouais, je viens surtout pour les fringues moi. » Elle avait l'air passionné par ce qu'elle racontait la petite blonde. Gisèle, elle, n'aimait pas trop s'étaler sur le sujet. Faut dire qu'elle avait un passé relativement traumatique avec les moldus. Même si, dans le fond, ce n'était pas réellement de leur faute à eux. Elle venait, faisait son petit tour, et s'en allait. Didy s'approcha un peu d'elle et, par réflexe, la gryffondor pencha un peu sa tête vers elle comme prête à recevoir un secret. « J'ai menti sur mon âge pour pouvoir entrer en salle VR ! Je viens d'éclater la tronche à une horde de zombies ! » Elle était du genre fraudeuse la petite alors, c'était marrant ça. Gisèle coinça son sandwich entre ces dents pour applaudir silencieusement Didy. Elle savait utiliser son physique à son avantage, c'est une bonne chose dans ce monde si ... Mais c'est quoi VR ? Retirant son casse dalle de sa bouche, elle articula : « Coooool.. Mais c'est quoi une salle VR ? » En plus d'être complètement larguée sur la scolarité moldue, elle n'était pas non plus hyper à l'aise avec les nouvelles technologies. Gisèle avait  beau avoir grandit parmis eux, c'est un monde qu'elle ne s'était pas du tout approprié. « Moi j'me suis arrêtée à la sortie des smartphones. Quand j'ai intégré Poudlard j'ai pu voulu retourner chez les mol..lassons. »

C'était peut-être pas si mal d'avoir croisé Didy, elle allait pouvoir lui expliquer quelques trucs si elle connaissait le monde moldu. « Tu sais ce que c'est la physique-chimie toi ? » Oui, rien à voir. Mais si elle n'avait pas la réponse ça risquait de l'obséder. Elle finit son sandwich et balança le papier dans la poubelle juste à côté. « Un mollatruc révisait ça dans le bus. Apparemment c'était pour rattraper ou j'sais pas quoi. » Bientôt, elle arrivèrent devant un magasin de jouet moldu. Le genre d'endroit que Gisèle a-do-rait. On y trouvait des trucs presque aussi dingue que cette fameuse salle VR.
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Daisy Wellington, le  Dim 12 Avr 2020 - 21:04

LA échangé avec Gisèle


Moi, croisée avec une géante ?

-Pfff nan ... Je gonfle les joues d'un air boudeur. J'suis juste en croissance, c'est tout.

Mon papy aussi rigole de moi. Il me dit d'arrêter de manger des asperges ... Ça le fait rire. Je récupère la glace et ma bouteille de coca. Je mord dans le cône glacé pour me donner une contenance. Et je grimace quand je sens la morsure du froid dans mes dents. La conversation continue.

-La salle VR ? C'est génial ! C'est une salle d'arcade. Pour les jeux videos, tu connais ? C'est comme des illusions mais interactives. On a pas ça chez nous.

Encore à moitié plongée dans la partie que je viens de vivre, je débordee d'enthousiasme, parlant à toute vitesse en faisant de grands gestes des mains tout en expliquant.

-Avant ils jouaient sur des écrans. Des genre de boules de cristal mais plates. Ou des miroirs magiques plutôt. Maintenant ils font ca avec des casques ! On est genre projetés dedans, c'est trop bien ! Tout ça avec leur technologie, c'est un truc de ouf. Les jeunes moll...assons, ils sont à fonds là-dedans. Evidemment, je comprend pas tout et je suis nulle par rapport à eux, mais c'est quand même super classe.

(...)

-Par contre, les smartphones, j'ai jamais utilisé ... Trop jeune, et puis qu'est-ce que j'en ferai ? On aurait personne à appeler de toutes façons !


-Tu sais ce que c'est la physique-chimie toi ?  Je fais mine de réfléchir, levant les yeux au ciel.

-La physique-chimie ... ? Heuuuu ... je sais pas. La chimie je sais que c'est comme les potions mais en ch*ant. Et la physique ben ... C'est du sport peut être ... ? De l'éducation physique ? Et heu ... chimique en même temps ?

Nouveau silence méditatif.

-Ou alors heu ... quand des gens sont amoureux on dit qu'il y a de la "chimie" entre eux ... p'têtre qu'il voulait se faire beau ? Il voulait rattraper un rencard foiré. Un truc dans le genre ...

Le monde moldu est des fois très bizarre ... des fois faut pas chercher à comprendre. On passe devant un magasin de jouets. Je regarde la vitrine d'un air assez vide, tout en continuant de manger ma glace. A une époque sans doutes que mes yeux auraient brillé devant tout ça. Mais là je sais pas ... ca doit être parce que je grandis mais rien dans la vitrine n'attire mon regard. La seule chose que je pourrais vouloir ? A la rigueur un nouveau ballon de foot, pour jouer avec mes copains à Poudlard. Tiens à propos de Poudlard.

-T'es de quelle maison toi au fait ?

Mes yeux se posent plutôt sur le magasin de maillots de bain juste à côté. Les mannequins sont affublés de bikinis colorés et de longs paréos translucides. J'ai une petite moue. Aussi loin que je m'en rappelle, j'ai toujours porté des maillots une pièce ... pourquoi ? Parce que c'est mon père qui m'emmenait acheter mes maillots de bain ... Et qu'il me disait toujours "ceux-là sont plus pratiques" ... Maintenant que je vois les bikinis en vitrine, je me demande si le une pièce est vraiment si pratique. M'enfin bref de toutes façons, c'est pas pour le nombre de fois où ils servent que je vais en faire une histoire ...


Dernière édition par Daisy Wellington le Mer 15 Avr 2020 - 15:05, édité 1 fois
Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Gisèle Llobères, le  Lun 13 Avr 2020 - 15:54

L.A de Daisy accordé


Gisèle écoutait d'une oreille distraite la tentative de compréhension de Didy à propos du moldus et de cette histoire de rattrapage. De toute évidence, elle n'en savait pas plus qu'elle. Dommage, la gryffondor était un peu déçue mais le semblant d'explication de la blonde avait tout de même apaisé ses questionnements. Même si elle émettait un doute sur "la chimie entre les gens". C'était pas "alchimie" le mot ? Bref. Gisèle acquiesçait lentement de la tête pour bien montrer qu'elle écoutait son interlocutrice. C'était Malicia qui lui avait expliqué ça il y a quelques années. C'est de l'ordre des habiletés sociales ! Ouais. Elle avait bien retenue la leçon. *Cinglée*. Une fois de plus la voix rauque et lointaine de la créature invisible qui hantait l'esprit de l'adolescente venait de faire son apparition. Il lui arrivait de communiquer avec elle à haute voix, souvent en public quand elle était petite, seule dans sa chambre depuis sa deuxième année à Poudlard. Elle avait finit par comprendre que ce n'était pas bien vue, même chez les sorciers. Parfois une voix féminine s'ajoutait à la conversation. Gisèle, dans ces moments de mélancolie, aimait à croire que c'était la voix de sa mère dont elle n'avait plus qu'un souvenir inconscient. L'autre serait peut-être celle de son père.

« T'es de quelle maison toi au fait ? » La voix fluette de sa camarade permis à la brune de revenir sur terre. « Gryffondor. Les cons qu'on prend pour des courageux. Et toi ? » Le regard de la gamine était posé sur une vitrine où trônait fièrement des mannequins taille XS en bikini colorés. C'était pas très beau, on était forcément malade lorsqu'on faisait cette taille de vêtement une fois adulte non ? « T'en veux un ? » Interrogea Gisèle avant d'enrouler son bras autour des épaules de Didy pour l'entraîner avec elle dans le magasin. De son autre main, elle sortie un nouveau chewing-gum de sa sacoche noire, à laquelle un sortilège d'Extension avait été lancé. Du coup elle pouvait tranquillement cacher sa baguette et... plein d'autres choses. Elle mit le paquet de chewing-gum sous le nez de Daisy dans le but de lui en proposer un pendant qu'elle observait les différents maillots de bain. Un bleu turquoise avec des motifs multicolores venait de lui taper dans l'oeil. «  Celui-là il irait trop bien avec tes cheveux. » Sans attendre l'adolescente se saisit du bikini avant de pincer ces lèvres d'un air réfléchi. Elle n'avait pas assez de poitrine pour cette taille, fallait pas oublier qu'elle n'avait que " 12 ans et demi ". 85B... 70B... C'est avec un air triomphant qu'elle lui mis dans les mains une taille qui semblait lui aller. « Bah restes pas plantée là, va l'essayer ! »
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Daisy Wellington, le  Lun 13 Avr 2020 - 21:25

LA échangé avec Gisèle


- Gryffondor. Les cons qu'on prend pour des courageux. Et toi ?

J'ai un léger rire à cette déclaration. J'aime bien l'autodérision.

- Je vous aime bien moi. Je traîne souvent avec Arthur et Matt. Tu les connais ? Ils doivent être en cinquième année je pense. T'as forcément déjà du les voir.

Je fais mine de réfléchir, et lance sur un ton léger


-Je sais pas si ils sont cons mais ils sont courageux, c'est sûr ! En tout cas prendre des risques les dérange pas. Moi je suis une poufsouffle. Les nullos qui perdent tout le temps.

Je dis ça sur le ton de plaisanterie mais en vrai, ça me fait un pincement au coeur à chaque fois. C'est une manière de me défendre j'imagine de lancer des trucs comme ça et d'en rire. Me tacler  moi-même avant que les autres le fassent. A force que les autres se moquent de nous, de nos résultats et de notre soit-disante médiocrité, je finis par l'intégrer et me dire que je suis une looseuse aussi. La course aux points c'est un vrai cauchemar. Il y'en a que ça motive parait-il. Moi ça m'enfonce. Des fois je me dis "à quoi bon ?" De toutes façons on a perdu avant même de jouer, ça ne sert qu'à montrer à tout le monde à quel point on est nuls lors de la cérémonie de fin d'année. Je pense d'ailleurs que je vais la sécher l'année prochaine. Me faire porter pâle. Me jeter de la sève de bulbobulb dessus pour finir à l'infirmerie, qui sait ?

Je sors de mes pensées rapidement, au moment où Gisèle me propose d'entrer dans le magasin dont je regardais fixement la vitrine.

- T'en veux un ?

- Je heu ... hein quoi ? J'allais répondre par réflexe "non" ... et puis je me ravise. Dans le fond pourquoi pas ? Pourquoi je ne voudrais pas en acheter un ? Alors je répond par un timide  - Heu... je sais pas. Peut-être ? Une porte laissée entrouverte. La fille qui ose pas dire oui. Est-ce que dans le fond j'attends pas que ça, qu'on me force un peu la main comme Gisèle le fait ? Machinalement, je prend le chewing-gum qu'elle me tend, et lui glisse un Merci !

Plantée au milieu de l'entrée du magasin, je finis ma glace à toute vitesse. Je croque dedans à m'en faire mal aux dents. Puis je glisse rapidement la bouteille de coca que je viens d'acheter dans une des poches latérales de mon sac à dos. Ce n'est que là que je peux prendre le temps de déballer le chewing gum et le gober entièrement.

Le temps que je fasse tout ça, la Gryffondor avait commencé à parcourir les allées du magasin et avait visiblement trouvé un modèle. Un maillot qu'elle me demandait maintenant d'essayer. Non en fait. Elle me le demande pas. - Va l'essayer ! qu'elle me dit. Même si il est bienveillant, c'est un ordre, une sommation. Mais curieusement je ne suis pas opposée à l'idée. Je crois que je suis très influençable dans le fond. Ou qu'elle me pousse dans une direction que je ne m'avouais pas vouloir suivre. J'ai plus vraiment l'impression d'être maîtresse de mes décisions. Je prend machinalement ce qu'elle me tend et file vers les cabines d'essayages au fond du magasin.

-Tu ... tu crois que ça m'ira vraiment ? dis-je en chemin, incertaine.

Une fois isolée dans la cabine je me retrouve toute seule face au maillot de bain. Je prend le temps de le détailler. Un ensemble slip de bain et haut sans bretelles. Il est bleu et bariolé. C'est clairement dans les couleurs que j'aime, pas de problème avec ça ! En revanche pour ce qui est de la coupe, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est beaucoup plus léger que ce que j'ai l'habitude de porter. On voit carrément le nombril ... (évidemment puisque c'est un bikini  vous me direz.)

Mais c'est un changement radical pour moi.  C'est que je suis pas vraiment à l'aise avec mon corps ... d'habitude j'essaye de mettre des trucs amples, vous voyez ? Parce que ... je sais pas. Ça me gêne. Là c'est carrément un maillot de bain qui crie "regardez moi !". Une légère rougeur me monte aux joues.  

Je fais quoi ... ? Je me dégonfle ? Je l'essaye ? Je pipeaute en disant que j'ai essayé et qu'il me va pas ? J'hésite, je regarde vers le rideau. Gisèle va finir par s'impatienter.

Mais non je dois le faire. Pas parce que Gisèle l'attend, non ... Je pourrais lui dire non, même gentiment. J'ai le caractère pour, c'est pas ça le problème. Pas parce que ça va faire flipper mon père comme jamais de me voir dans un maillot de ce genre (quoique, ça ferait une bonne raison pour le faire ...). Je sens qu'au fond c'est surtout parce qu'une part de moi a quand même envie de le faire. J'ai envie de voir à quoi je vais ressembler avec, même si ça me fait un peu peur. Et parce que je veux pouvoir me regarder demain dans une glace et me dire "Daisy t'es pas une dégonflée".

Je commence donc l'essai dans cette cabine exiguë. Je me galère un peu. Même une brassière je n'en ai jamais porté, alors il me faut un peu de temps pour domestiquer le truc. Ce n'est que quelques minutes plus tard que je finis par écarter un tout petit peu le rideau, pointant timidement mon museau vers l'extérieur pour obtenir le verdict de mon aînée.




HJ :
 


Dernière édition par Daisy Wellington le Mer 15 Avr 2020 - 15:05, édité 1 fois
Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Gisèle Llobères, le  Mar 14 Avr 2020 - 14:39

« Tu ... tu crois que ça m'ira vraiment ? - Bah oui banane, j'te l'aurai pas donné sinon. » Banane, jaune, poufsouffle.. Elle était si drôle. Incroyable. Si elle n'était pas en société elle se serait auto-applaudit. Victoire, Didy prenait le chemin des cabines. Gisèle avait hâte de voir le résultat et suivait donc la blonde de près. Elle aida la gamine à mettre l'épais rideau en place avant de se regarder elle même dans le miroir d'une autre cabine. Elle  laissa à Didy un peu d'intimité le temps d'enfiler les deux morceaux de tissu. Parait-il que les gens n'aiment pas qu'on les voit à poil, d'après Malicia ça s'appel "la pudeur". Encore une invention d'un esprit torturé. *C'est toi l'esprit torturé - T'as pas d'preuve.. Marmonna l'adolescente à son reflet dans le miroir .. Tu parles toute seule.* Qui a décidé que c'était une marque de folie d'abord ? Elle était victime d'une discrimination évidente. Après tout les enfants ont bien le droit d'avoir un ami imaginaire, pourquoi pas elle ? Même si d'un point de vue amical on repassera, ce n'était pas avec l'autre c$nnard que l'adolescente pouvait se taper des barres. Il avait vraiment un sale caractère. 


Serai-ce le bruit des tringles du rideau qui venait d'émettre ce bruit métallique ? Coup d'oeil dans le miroir pour obtenir une réponse. En effet, la blonde venait de sortir sa bouille de la cabine. En l'espace d'un instant Gisèle était posté face au rideau avec un sourire amusé. « J'vois rien, ouvres ! » D'un geste vif la brune tira sur le rideau pour révéler le corps en pleine croissance de sa camarade. Elle fronça les sourcils d'un air analytique tout en gardant un rictus sur le coin de ses lèvres. « C'est donc ça que tu caches sous cet air de skatteuse ? Sexy miss j'ai 12 ans et demi ! » Attrapant les épaules de la blonde, Gisèle l'a fit tourner sur elle même pour la mettre face au miroir. Son menton vint se déposer sur l'épaule maigre de la gamine dont le corps ne reflétait définitivement pas l'âge. Gisele en aurait presque été jalouse si elles avaient eu le même âge aujourd'hui. Heureusement elle avait grandit depuis sa deuxième année. Bref, ça lui allait définitivement à merveille. Elle allait pouvoir se la péter avec ça. « Il te plait ? J'te l'offre.  »
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Daisy Wellington, le  Mar 14 Avr 2020 - 17:39

LA échangé avec Gisèle


J'avoue, sitôt le rideau tiré, j'ai eu le réflexe un peu idiot de croiser les bras pour me cacher.  Avant de finir par les écarter ... Pourquoi se cacher alors que je devais lui montrer mon maillot ? C'était le principe du truc ... Quelle tâche je fais des fois.

Confuse et un peu gênée, je fais face à mon reflet. C'est rare que je me regarde dans un miroir en vrai ... Oh je ne parle pas de m'apercevoir vite fait dans le reflet de la glace le matin pour se brosser les dents ou je ne sais quoi. Non je veux dire, "vraiment" me regarder. Je ne suis pas particulièrement coquette et j'évite en général de me regarder de trop près trop longtemps. Je sais que des filles passent des heures et des heures dans la salle de bain dès qu'elles le peuvent. ( C'est d'ailleurs la guerre à certaines heures pour accéder à une salle de bain du terrier.)

La fille en face de moi n'a pas grand chose à voir avec l'image que je me fais de moi-même. Grande, mince, un bronzage d'été qui lui va assez bien, ventre carrément plat de chez plat ... c'est vrai que je fais beaucoup de sport. Tout le temps en fait. Ça me laisse une silhouette plutôt svelte. Quant au reste ben ... Oui j'ai changé. Je peux pas vraiment me le cacher.

- C'est donc ça que tu caches sous cet air de skatteuse ? Sexy miss j'ai 12 ans et demi !

Sexy ? Je sais pas si le compliment est ironique, gentiment bienveillant (comme les petits mensonges qu'on dit parfois aux gens pour leur faire plaisir) ou sincère. En tout cas c'est sûr que me balancer ca, ca va m'aider à me détendre. Je rougis de plus belle. J'espère que l'éclairage artificiel ne va pas me trahir. J'avais déjà les joues rouges avant d'entrer, non ? La faute à la séance VR je suis sûre ... ou le soleil dehors, eh ...

Je m'entend répondre. -Je heuh ... whoah, il change carrément ... je veux dire ouais. Il est ... bien !

Je me tourne un peu pour regarder de côté ce que ca donne. Les épaules complètement nues et mes cheveux courts donnent l'impression que j'ai un cou immense. Pourquoi faut-il toujours qu'on remarque toujours ses défauts ? Il y a des filles qui se trouvent jolies dans un miroir ?

- Il te plait ? J'te l'offre.

Encore une fois, Gisèle me prend complètement par surprise. Je regarde son reflet dans le miroir, incrédule.

-Hein, quoi ? Mais pourquoi ... ? J'ai des sous !

Je vais pas dire que Gisèle est une étrangère. Mais bon, jusqu'à maintenant on s'était jamais vraiment parlées. De où elle voudrait m'offrir des vêtements ? Pourquoi ? Un chewing-gum, un coca, je peux comprendre. Même une gauffre ou une glace pourquoi pas. Mais là je vois pas en quel honneur elle ferait ça !

A moins que ... elle voudrait que je la branche avec un de mes potes ? De sa maison ? Ou de la mienne ? Je la regarde, l'air vraiment surprise.


Dernière édition par Daisy Wellington le Mer 15 Avr 2020 - 15:04, édité 1 fois
Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Gisèle Llobères, le  Mer 15 Avr 2020 - 14:36

N'importe qui de raisonner aurait dit que "noooon elle est trop jeune pour porter ce genre de chose, attention à l'hypersexualisation des enfants blablabla" mais de ce que Gisèle voyait dans ce miroir, l'âge de Daisy n'allait pas de pair avec sa croissance rapide. Est-ce que, pour autant, elle devait s'habiller comme une adulte ? Non. Mais de temps en temps ça ne faisait pas de mal de se sentir grandir. Un peu comme les pitchounes de 3 ans qui enfile les chaussures à talon de leur mère voyez ? Bah là Didy 12 ans et demi essayait ces premières chaussures à talon de grande. Et ça lui allait à ravir ! « Hein, quoi ? Mais pourquoi ... ? J'ai des sous ! Ça te fera un souvenir de ma grandiose personne » Le sourire de Gisèle ponctuait ces mots. Elle se détourna de la jeunette pour la laisser se r'habiller. Elle en profita pour faire un tour dans le magasin, sait-on jamais elle trouverai peut-être quelque chose pour elle ? La gryffonne préférait se baigner nue, elle adorait la sensation de l'eau sur sa peau et moins elle était couverte pour y aller et mieux elle se sentait. Néanmoins cette habitude n'était pas cumulable avec la vie en société. Elle connaissait le principe des plages moldus nudistes, mais les sorciers étaient beaucoup plus coincé du c$l il fallait l'avouer. 



Un maillot une pièce noir avec un joli décolleté accompagné d'une fermeture éclaire dorée. C'était plutôt classe ! Mordillant sa lèvre pulpeuse l'adolescente se ravisa néanmoins, elle avait déjà des maillots de bain. Ce n'était peut-être pas raisonnable d'en acheter un. T'es raisonnable toi maintenant ? Gisèle poussa un soupir de résignation, la véritable raison serait que Malicia ne serait pas hyper contente qu'elle dépense de l'argent dans des choses inutiles. Elle possédait quoi.. 3 maillots de bain déjà ? Ce serait largement assez d'après sa tutrice. Finalement elle aurait peut-être du prendre les bottes qu'elle avait vue en vitrine au début de son escapade. Là encore, choix particulier étant donné que l'hiver était loin derrière. La logique n'était pas au rendez vous avec Gisèle.


Finalement Didy sortie des cabines, étonnamment elle avait l'air plus à l'aise une fois habillée. La gryffonne fit éclater la bulle de son chewing-gum bruyamment pour se faire repérer par la blonde. S'en suivit un signe de tête en direction des caisses comme si s'était le lieu de rendez-vous ultime. Gisèle dégaina son porte feuille, plus rapide que la lumière. Rendez vous tous ou ce sera la guerre. Où est-ce qu'elle avait entendu ça déjà ?
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Daisy Wellington, le  Jeu 16 Avr 2020 - 0:06

LA échangé avec Gisèle



"Un souvenir grandiose de sa personne ?" hum hum. Bon, je ne peux que capituler devant ça. Curieusement, c'est le genre de réplique qu'aurait pu dire quelqu'un de l'asso L.E.G.I.T.. Mais je ne l'y ai jamais croisée. En vrai j'imagine qu'à moitié Gisèle là bas. Ils sont plutôt du genre prétentieux. "Admirez moi". Pas tous évidemment mais le sentiment que j'ai quand je les vois à l'oeuvre. Alors que Gisèle a plutôt l'air d'être du genre "j'en ai rien à cirer si tu m'regardes"

Retour dans la cabine, donc ! Et démaillotage, rhabillage. Curieusement c'est plus facile à enlever qu'à mettre ce truc.  Et ça me prend moins de temps. Je continue de trouver ça curieux de faire un cadeau comme ça à la première venue. Est-ce que Gisèle chercherait à se faire une copine ? Elle aurait le syndrome de la petite soeur ? Si ça tombe elle se sent très seule. Si je la connaissais mieux j'aurais sans doutes pu savoir avec qui elle avait l'habitude de traîner.

Je finis donc par sortir de la cabine. Gisèle était en train de reposer un maillot quand elle se débrouille pour attirer mon attention. Je la rejoins et regarde avec curiosité le modèle qu'elle avait reposé. Un une pièce noir. Docile, je la laisse me conduire jusqu'à la caisse.

Pendant qu'on patiente, je fais la conversation.

-C'est marrant, je t'aurais pas imaginée regarder un maillot une pièce. J'ai vu que tu avais un piercing, je pensais que t'aurais voulu le montrer. Courte pause. Ça fait mal à faire ? Moi mes vieux ils veulent pas que je m'en fasse faire un. Pareil pour les cheveux colorés.

Je hausse les épaules, l'air de dire "c'est comme ça".

- C'est trop sympa en tout cas, merci ! Je sais pas quoi faire pour te remercier. Si tu veux je fais pousser des trucs à Poudlard. Des ingrédients dans les serres. Je refile des trucs aux amis, pour leurs potions.

Je me penche un peu vers elle et ajoute sur un ton de confidence. J'ai même du pus de bulbobulb ! Beaucoup de filles m'en demandent ! Je sais aussi faire des potions. Si tu en as besoin tu pourras me le demander !

C'est à notre tour. Comme promis, Gisèle paye. Et comme promis, je la laisse faire sans protester ! Le vendeur met mon nouveau maillot dans un petit sac qu'il me tend et nous pouvons lentement nous diriger vers la sortie du magasin.

Je regarde la grande à mes côtés et j'hésite un peu. Je finis par hasarder.

-Tu sais ... si t'es pas trop occupée cet été et que t'as envie ... J'pourrais sans doutes demander à mes parents qu'ils me déposent à la piscine. A l'occasion. Je peux te laisser mon adresse si tu veux ? Pour m'envoyer un Hibou. On a aussi le téléphone mais il sonne presque jamais. C'est pour donner le change aux moldus de passage.

Je voudrais pas passer pour une pot de colle ou je sais pas quoi. D'un autre côté si effectivement elle se sent un peu seule, peut-être que ca lui fait plaisir que je lui propose ça ? Et moi aussi sortir avec une copine ce sera toujours sympa.

C'est dingue quand même que je me retrouve toujours à traîner avec des gens plus âgés que moi. P'têtre parce que je suis grande pour mon âge ? Ou plus mature que les autres filles que mon âge ? Ou juste parce que ça inquiète mes parents alors inconsciemment j'ai envie de le faire ?  J'sais pas.
Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Gisèle Llobères, le  Jeu 16 Avr 2020 - 15:15

Machouillant son chewing-gum avec lenteur, l'adolescente fut heureuse de ne voir que deux personnes devant elles. La patience n'était pas sa plus grande qualité. C'était quoi sa plus grande qualité d'ailleurs ? Pas l'écoute de toute évidence puisqu'elle venait à peine de remarquer que Didy s'adressait à elle. « J'ai vu que tu avais un piercing, je pensais que t'aurais voulu le montrer. » Le montrer ? Le montrer à qui ? Pourquoi faire ? Les sourcils épilés de la sixième année se froncèrent d'incompréhension. Déjà qu'elle se cassait le c$l à être socialement acceptable, alors si en plus elle devait adapter son corps pour qu'il plaise aux autres.. « J'ai des piercings parce que ça me plaît, j'm'en fous que les autres les voient t'sais. » Comme les tatouages d'ailleurs. Celui sur son bras avait bientôt un an. Gisèle prévoyait de s'en faire d'autres.

Elles avançaient enfin, à croire qu'il était coutume de taper la conversation aux caissière ici. Soupire d'agacement. « Ça fait mal à faire ? - Bah ça perce.. Donc ouais. Mais c'est pas non plus insupportable. Ça dure que trois secondes à tout péter. - Moi mes vieux ils veulent pas que je m'en fasse faire un. Pareil pour les cheveux colorés. - Ça a l'air ch*ant, les parents. » Malicia ne lui avait jamais rien interdit, elle s'assurait simplement que ces bêtises n'allait pas la tuer. Ce qui était déjà une grande responsabilité pour quelqu'un qui n'avait aucun lien de parenté avec l'adolescente. Ouais, ça devait être ch*ant les parents. Toujours sur votre dos à vous dire quoi bouffer, comment vous habiller, à qui parler ou non. A la limite, c'était peut-être pratique pour ne pas finir en foyer. Avoir des repères solides. C'est peut-être ce qui manquait le plus à Gisèle, même si elle se refusait à cette réalité.

La blonde semblait avoir accepté le cadeau de Gisèle sans trop de gêne, heureusement. La rouge et or détestait devoir insister. A la base elle pensait le voler, mais ça n'aurait peut-être pas la même valeur pour Didy si elle faisait ça. Autant faire les choses bien. « C'est trop sympa en tout cas, merci ! Je sais pas quoi faire pour te remercier. - T'inquiète. J'ai pas souvent l'occasion de faire plaisir. - Si tu veux je fais pousser des trucs à Poudlard. Des ingrédients dans les serres. Je refile des trucs aux amis, pour leurs potions. » La brune arqua un sourcil intéressé. Même très intéressée. Voilà une information capitale. Elle offrit un sourire ravie à la gamine. Et en plus elle était douée en potion ? Que demander de plus ? Bon le remède contre l'acné était moins intéressant. La peau de Gisèle était douce comme celle d'un bébé. En revanche elle pourrait toujours s'en servir pur pour emm$rder quelqu'un. « Cool. Tu gères. »

Lorsque ce fut leur tour la plus âgée du duo se dépêcha de sortir la somme demandé. Elle n'était pas très à l'aise avec l'argent moldu, elle n'avait jamais réellement eu l'occasion de mettre en pratique la théorie apprise à l'école. Voilà, maillot de bain réglé. La brune observait l'argent moldu disparaître dans la caisse enregistreuse. Elle attrapa le sac d'une main et le donna à Didy avant de prendre la direction de la sortie.

Coup d’œil à l'une des horloges du centre commercial. Elle avait promis à Malicia de rentrer tôt pour s'occuper d'Enzo. « Tu sais ... - Mm ? - si t'es pas trop occupée cet été et que t'as envie ... J'pourrais sans doutes demander à mes parents qu'ils me déposent à la piscine. A l'occasion. Je peux te laisser mon adresse si tu veux ? Pour m'envoyer un Hibou. » Gisèle stoppa ces pas pour se poster face à la blonde. Elle était entrain de lui proposer de se revoir ? C'était ouf. C'était rare. D'habitude elle croisait les gens qu'elle connaissait par hasard. On ne lui donnait pas rendez vous ou quoi. Déstabilisée, la jeune femme haussa doucement les épaules. Elle ne savait pas trop comment réagir. « On a aussi le téléphone mais il sonne presque jamais. C'est pour donner le change aux moldus de passage. - Ouais.. Ouais bah carrément. Si t'as rien à faire et que tu t'ennuies.. J't'écrirai et tu répondras si t'as envie. Voilà. » L'adolescente se mis à fouiller dans sa sacoche xxl pour en sortir le ticket de caisse du bikini. Par contre elle n'avait pas de stylo, et sortir sa baguette ici n'était pas une bonne idée. Elle lança un regard vers Didy, peut-être était-elle plus prévoyante qu'elle ?
Daisy Wellington
Daisy Wellington
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Daisy Wellington, le  Ven 17 Avr 2020 - 14:41

- Ca a l'air ch*ant les parents

Ouhlala. J'ai beau être super dans mon monde et pas toujours capter les trucs subtils chez les gens, mais là mon super-sens de fille aware se déclenche et sonne l'alarme. J'évite donc la méga boulette du "ah bon, parce que t'en as pas ?". Je ne peux que lui jeter un furtif regard avec une moue désolée sur le regard. Mince, je comprend mieux pourquoi elle se sent seule ... et pourquoi ... tout. L'attitude, le style, les vêtements.

Comme le jour où le drame est arrivé à ma copine Lilith ... j'essaye d'imaginer un court instant ce que ca pourrait être une vie sans mes parents. Mon coeur se serre à cette pensée ... J'ai tellement bien fait de proposer de la voir du coups. Faut que je sois gentille avec Gisèle.

Je ne sais pas quoi lui répondre qui pourrait sonner juste. "Clair que c'est ch*ant", ca fait genre je me plains alors que j'ai de la chance. "Pas pire que Poudlard" pour botter un peu en touche ... mais ca touche . Et alors prendre la défense de mes parents, ca serait le pire. Je passerai à la fois pour une ringarde et je lui ferai mal au coeur en plus.

Le fil de ma conversation m'échappe un peu. Je raccroche au moment du :

-Si t'as rien à faire et que tu t'ennuies.. J't'écrirai et tu répondras si t'as envie. Voilà.

Ah super, c'est parfait. C'est elle qui aura l'initiative du contact. Si ca la gave, elle s'abstiendra. Si ca lui fera plaisir, elle le fera ! Et j'accepterais qu'elle me mette ca sur le dos en disant "c'est Daisy qui veut". Elle a sans doutes sa fierté.

-C'est nickel. Ouais je vais te l'écrire au dos du ticket.

Je lui répond par un sourire. Différent de celui que je lui ai adressé jusqu'à maintenant. Les yeux brillants, une vague tristesse au fond du regard. Si je m'écoutais je la prendrai dans mes bras pour lui faire un câlin. Mais non ... même si ca me fait mal au coeur, c'est pas du tout le moment pour ça. Et ca a pas l'air d'être non plus le style de la griffone.

Je sors alors un feutre et l'utilise pour écrire mon adresse au dos du ticket qu'elle me présente, chez mes parents dans le Yorkshire. (J'en prend toujours quelques uns avec moi ... ainsi qu'un carnet. on sait jamais quand l'envie ou le temps de dessiner peut arriver)

-Mes parents vont plus tarder. C'est vraiment hyper sympa ce que t'as fait. Je te le revaudrais, c'est promis !

Que dirons mes parents en me voyant avec un nouveau maillot de bain ? J'ai bien envie de faire mariner mon père en jouant à lui dire "J'ai rencontré quelqu'un que je connais de Poudlard, qui m'a offert un maillot de bain de grande !". Rien que pour le plaisir de le voir flipper. Je pense qu'il se fait des idées pas possibles sur les amis que je fréquente à Poudlard. Et s'il croit que je remarque pas comment il panique à chaque fois que j'en parle, il se trompe !
Gisèle Llobères
Gisèle Llobères
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Gisèle Llobères, le  Sam 18 Avr 2020 - 16:51

Gisèle pinçait ses lèvres en observant Didy noter son adresse. Genre vraiment. Elle était entrain de lui donner son adresse. Pour qu'elle lui écrive. Qu'elles se revoient. C'était trop bizarre. Satisfaisant aussi. Finalement ces années d'entraînement à sociabiliser ont porté leurs fruits. Elle arrivait à se faire des potes. La différence d'âge ne dérangeait pas Gisèle, elle traînait bien avec des gens de trente ans. Pourquoi pas des gens de 12 ans et demi ? Elle aurait jamais du lui dire ça, elle allait l'appeler Didy 12ans&demi toute sa vie, c'est sûr.

La rouge et or saisit le papier que la blonde lui tendait. Cool, c'était son gain de la journée. Ça valait limite toutes les bottes du monde. Non, c'est pas vrai. Elle adorait ses bottes. Est-ce qu'elle serait capable de vendre Didy contre de magnifiques bottes en cuir à lacets..? Elle ne répondra à cette question qu'en présence d'un avocat. « Mes parents vont plus tarder. C'est vraiment hyper sympa ce que t'as fait. Je te le revaudrais, c'est promis ! - Tu m'dois rien. » Elle lui avait déjà dit que ça lui faisait plaisir et tout, elle n'allait pas lui faire une dissert' non plus.

Nouveau coup d'oeil à l'horloge. Il était temps de se quitter. C'est vrai que ça avait été cool. Ça lui changeait de ses aprèm toute seule, ou de ses compagnons de débauche. Même si elles ne se revoyaient pas avant la fin des vacances, elles auraient l'occasion de passer du temps ensemble à l'école au moins. Elles pourraient tenter la préparation de potions et tout.. chouette. « J't'écris alors. J'oublierai pas. Clin d’œil A la prochaine Didy 12an&d'mi. » Après avoir fait trois pas à reculons l'adolescente tourna enfin le dos à la blonde et s'autorisa un sourire.

Fallait qu'elle raconte ça à Malicia. Déjà parce qu'elle allait devoir justifier d'avoir dépensé des sous en rentrant les mains vides, mais sa tutrice comprendrait. Elle s'était fait une pote ! Et pas de celles qui lui demande des plans pour se défoncer ou qui alimentait son alcoolisme naissant. Non madame ! Cette fois c'était quelqu'un de bien. Bien ouej Llobères.
Tiens, la voix s'était tue.


[Fin du RP pour moi !]
Contenu sponsorisé

Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ] Empty
Re: Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Quand le chat n'est pas là.. [ TERMINE ]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.