AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 1 sur 2
Les alinéas de la vie [Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Les alinéas de la vie [Terminé]
Elias Baxter, le  Jeu 16 Avr - 23:12

PV Azaël Peverell
Saison 31 - Été

La soirée était bien avancée, et la clientèle de comptoir poursuivait dans une bonne humeur ambiante ses discussions sans queue ni tête. Il était à fond Elias, faisant couler à flot la bière, et délivrant de splendides cocktails aux plus aventureux. Lui-même avait prit quelques verres avec Tata Katerine, en l'honneur de son quarante deuxième anniversaire. Évidemment, il avait joué le jeu, tout comme les deux piliers de comptoir qui l'avaient accompagné. Grand mal lui prendrait que de mettre en doute la réalité de cet âge si peu avancé pour le nombre de rides accrochées à ce si joyeux visage.

Les heures qui suivirent le virent enchainer quelques autres consommations, sous prétexte d'autres anniversaires n'ayant plus rien à voir avec le vieillissement des uns ou des autres. Aussi pour des causes évidentes, Elias ne marcha bientôt plus très droit, et il servait incroyablement généreusement les gueules-soules de fin de soirée, ouvrant de multiples ardoises à la demande du beau peuple. C'était pas sa faute si les beaux jours apportaient les belles journées, et si les belles journées dessinaient de belles soirées à célébrer. Kohane comprendrait sûrement. Peut-être. Il avait dans le pire des cas un compte en banque suffisamment remplit pour alléger la potentielle colère de la Mokeuse.

Elias en était là de ses décisions de vie quand il réalisa qu'il ne restait plus tant de bonhomme à servir, ni tant de boisson à écouler, et que peut-être il devrait songer à fermer. Les dernières âmes féminines avaient qui plus est quitté le pub il y a plusieurs minutes, et l'énergie du sorcier s'en était trouvé plutôt éreintée. Il était même pas parvenu à tenter un coup de poker pour garder une de ces dames en huit clos dans les étages. Il demanda à Tata Katerine de prendre le relais - la dame était une telle habituée qu'elle pouvait gérer un comptoir quelques instants - et se pressa vers la sortie, désireux de prendre l'air. Aussi peut-être, espérant retrouver la paire de demoiselles qui étaient parties plus tôt, pourquoi pas fumant une de ces gauloises moldues en terrasse ? On pouvait rêver.


Dernière édition par Elias Baxter le Jeu 3 Sep - 18:08, édité 1 fois
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Azaël Peverell, le  Dim 19 Avr - 15:33

Travail terminé, tu peux enfin ranger ton badge du bureau des aurors dans ta poche, jusqu'à demain matin. T'as l'impression de ne plus avoir vraiment de vie, en dehors de ton boulot et de tes sorties en masqué. T'as tout juste le temps de parcourir la Forêt Interdite sous ta forme canine, c'est pour dire. Mais ce soir, t'as décidé de te balader tranquillement avant de rentrer chez toi. Pas de transplanage jusqu'à la Cabane, simplement une marche pour profiter de la douceur de cette nuit d'été sans être forcé de regarder et d'analyser le comportement de tous les passants.

C'est que ça fait du bien, des fois, de ne se méfier de personne. D'être un citoyen comme les autres, de ne pas être le bouclier de la justice. Pourtant, tu y as pris goût. Au pouvoir, mais aussi au fait d'être un rempart de protection dans l'ombre, sans que personne ne le sache, ou n'y prête attention. Bref, c'est ainsi, mains dans les poches, que tu passes devant les Trois Balais. Ton regard balaie l'enseigne. L'endroit te rappelle énormément de souvenirs, bons comme mauvais. Travailler ici était un véritable havre de paix pour toi, à une époque où rien ne tournait rond.

T'as presque failli passé devant Elias sans le voir tellement t'es perdu dans tes pensées. Mais il faut croire que toutes ces journées passées à analyser les gens autour de toi ne sont pas oubliables simplement en collant ton badge dans ta poche, car ton cerveau sonne l'alarme alors même que tes yeux sont revenus sur la route à emprunter. Tu t'arrêtes alors pour faire face à l'ami, sourire aux lèvres. Il a l'air légèrement éméché.

- Salut, qu'est-ce que tu fiches ici ?

Sans savoir qu'un peu plus loin, derrière toi, se trouvait l'animation de la soirée.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Elias Baxter, le  Dim 19 Avr - 16:16

Il est accueillit par une brise légère qui le fait frissonner de pied en tête. Faut dire il est sortit en tee-shirt, et même s'il fait pas franchement froid, le changement d'air pour un corps trop imbibé c'est dur. Il fait la moue. L'obscurité ne lui offre en plus que peu de visibilité alentours. Salut, qu'est-ce que tu fiches ici ? Il tourne la tête brusquement pour tomber nez à nez avec l'Azaël. Lui-même. Il l'a pas vu souvent l'Azaël ces derniers mois. Sauf la nuit des Ombres, quelques jours plus tôt. Oh salut ! Il lance bêtement en tentant de faire fonctionner son cerveau.

La question, oui, c'était ça. La question. Con la question d'ailleurs. Ben j'travaille ici t'sais ! Il lui dit en désignant le pub derrière lui comme si c'était une évidence. Il pensait Arty lui aurait dit, vu que c'était son meilleur ami et tout ça. P't-être les choses avaient changé. Lui il avait changé. Il lui fait un signe du menton. Et toi alors, qu'est-ce que tu fous l... Des bruits étouffés qui viennent de l'obscurité derrière l'ami. Des bruits violents. Elias fronce les sourcils, interroge du regard Azaël. T'as entendu ? A comprendre, suis-je tellement soul que je m'imagine des trucs dans la nuit... mais ça il allait pas lui dire. Après il allait le juger et tout. Se foutre de lui p't-être bien.

Ça venait de là-bas j'crois. Et il s'avance en tendant l'oreille. Pas littéralement, ce serait chelou. Genre s'auto-tirer l'oreille en marchant, qui fait ça ? Nan il est sur le qui-vive. A l'affut. En chien. Elle est mignonne celle-là hein dis ? Il entend. Et là il lui faut quelques secondes mais il comprend. Ouais il comprend ce qui se passe. Il a retrouvé ses deux clientes du soir, celles qu'il trouvait craquantes. Et apparemment, il est pas le seul à les trouver craquante. Nan y a les deux zouaves qu'aiment à trainer dans les ruelles autour du bar qui les kiffent aussi. Et qu'ont apparemment décidé de les aider à finir la soirée en beauté. Il donne un coup d'coude à Azaël et chuchote les pervers en espérant qu'il comprenne.

Va falloir passer à l'action. Être des héros. Et il était rond comme une queue de pelle, et il voyait que dalle. Et aussi, il était en tee-shirt, et il avait pas sa baguette bordel.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Azaël Peverell, le  Dim 19 Avr - 17:22

Non, tu savais pas qu'Elias travaillait ici. Personne ne te l'a dit, et t'es pas encore devin. Mais peut-être que si tu prenais un peu plus de nouvelles de tes potes de temps en temps, tu serais au courant. Un haussement d'épaules pour réponse, tu t'apprêtes à continuer votre jolie petite conversation des plus bateaux pour rattraper le temps perdu quand des bruits se font entendre un peu plus loin. Tu hoches légèrement la tête à la question du Baxter. Evidemment que t'as entendu, faudrait être complètement bouché pour passer à côté d'un truc pareil.

Tu suis l'Elias, sur la pointe des pieds, baguette déjà en main. Dire que tu pensais avoir fini le travail et pouvoir rentrer chez toi tranquillement pour te reposer, tout cela semble quelque peu compromis. Sauf que lorsque vous arrivez dans la fameuse ruelle d'où provenait les bruits, voilà que vous vous retrouvez à regarder les deux pervers bien connus des Trois Balais en train de s'amuser avec deux jeunes femmes qui n'ont pas franchement l'air consentantes. T'as déjà eu un souci avec ces gars-là, l'un d'eux doit parfaitement se souvenir de ton poing dans sa tronche.

Tu pousses un soupir, si Elias n'a pas l'air très très en forme, toi, tu sais que tu l'es suffisamment pour te coltiner les deux abrutis sans sourciller. Alors tu avances dans la ruelle, baguette pointée sur les deux gars qui n'ont franchement pas bien choisi leur soirée pour céder à leurs pulsions animales.

- Dégagez de là les mecs, avant que j'vous refasse le portrait.

Tu sors même pas ton badge d'Auror. Tu pourrais, juste les foutre en cellule pour harcèlement et tentative d'agression sexuelle. Mais t'as pas envie de faire ça dans les règles. T'as envie qu'ils insistent, qu'ils essaient de se rebeller. Parce que t'as envie de leur éclater la gueule sur le pavé tellement fort qu'il ne pourront même plus l'ouvrir suffisamment pour faire des avances à qui que ce soit. Faut dire que ta patience a des limites avec ce genre d'individus. Et qu'elles sont déjà atteintes.

Un regard vers l'Elias en retrait, un coup de menton, histoire qu'il se ramène lui aussi, qu'il fasse le bonhomme. Il doit pouvoir s'occuper des deux zouaves avec tous ce qu'ils traînent dans le coin. Ils étaient déjà à rôder comme des chiens en rut quand t'étais serveur, voire même stagiaire.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Elias Baxter, le  Dim 19 Avr - 19:45

L'Azaël c'est un héros né. Il a déjà la baguette brandit, le regard déterminé, le pas assuré du grand justicier. Et le petit soupir. Le petit soupir du j'ai déjà sauvé trois veuves et deux orphelins ce matin, fais ch*er un peu j'aurais bien fait un break. Elias on peut pas dire il est vraiment prêt à sauver la veuve et l'orphelin là tout de suite. Mais les deux donzelles elles méritent pas non plus qu'on les laisse se faire tâter par les mains crasseuses des pervers de Pré-Au-Lard. Même il paraitrait que c'est son rôle d'éviter ce genre de chose qu'elle avait dit Kohane. Pis bon fallait avouer y avait des chances qu'elles soient reconnaissantes. Alors il pouvait bien jouer les héros un peu. Même en tee-shirt et sans baguette, même avec plusieurs grammes d'alcool dans le sang. Du moment que y avait l'Azaël à ses côtés c'est pas comme s'il risquait grand chose.

Dégagez de là les mecs, avant que j'vous refasse le portrait. Il dit le gars sûr, d'une voix sûre. Son regard traîne sur Elias, qui perçoit le signe de tête, se décide à le rejoindre d'une démarche... sûre ? Enfin, on en est pas loin. Il a une démarche déjà, et il a deux bras. C'est suffisant normalement pour que les deux débilos voient que y a égalité en terme de nombre, et probablement surpoids en terme de puissance. Nan parce qu'Azaël il dégage un genre de truc qui dit m'effleurer pas trop je mords qui doit forcément se percevoir même dans l'ombre. Et lui, lui il sait bien faire le regard qui fait peur. Le regard noir qui juge et qui dit tu croirais pas comme ça mais j'suis plus fort que toi. Il fait un signe du menton vers les mongolos, fait craquer les os de ses doigts. Un peu comme dans les films. Et aussi parce que ça fait office d'étirement, si ça devait vraiment péter.

C'est pas vos affaires ! Y a une des gonzesses qui à leur arrivée en a profiter pour se faire la malle, mais l'autre est coincée sous le poids d'un des deux gars. Le plus costaud. Celui qu'a parlé est fin, petit, mais il a l'oeil mauvais, et il a pas l'air d'avoir plus peur que ça. Il s'est même avancé vers eux, comme pour les prendre de haut. Ce qu'est un peu ridicule, parce qu'il est pas à la bonne dimension pour faire ça. Ouais cassez-vous il sort l'autre en bataillant pour garder le contrôle sur la dame, moins assuré. Elias hausse un sourcil. Il a envie de rire. Il sait pas à qui il a affaire. Genre y a un seul type qui s'était mis au travers de leur chemin, à Azaël et à lui, ben il était plus là pour en parler. Ton pote il va lâcher la demoiselle, et on va discuter ça vous va ? Pas qu'il est vraiment envie de discuter. D'ailleurs sa voix c'était pas sa voix de discussion. C'était sa voix d'intimidation. Et de j'vais te dégommer si t'insiste trop. Dans le fond il a compris qu'Azaël il attendait que ça. Qu'ils insistent. P't-être une envie de se défouler.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Azaël Peverell, le  Mar 21 Avr - 20:26

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Violence (physique)




Malgré son état, Elias comprend vite ce que tu attends de lui. Simplement un renfort visuel, du moins pour le moment. Et pourtant, malgré ça, le gringalet s'approche de vous, il ne semble même pas intimidé. Normal, c'est pas lui que t'as dégommé y'a quelques années, c'est l'autre. Et t'as vraiment hâte de recommencer. T'en viens même à étirer un sourire. Pas un sourire sympa, loin de là. Un truc bien malsain, qui veut clairement dire viens, j't'atttends, cherche-moi, vas-y, donne moi une bonne raison de te coller la tronche en sang. Qu'est-ce que ça te manque tout ça. Les vrais bagarres de rue. Ces trucs fait uniquement pour faire le plus mal possible, pour humilier, pour détruire. T'as dit adieu à tout ça en prenant ton badge d'Auror. Plus encore en devenant chef. Mais ici, face à eux, tu peux bien être qui tu veux.

- La Dame n'a pas l'air consentante. Et c'est ses affaires à elle.

Et comme t'as pas envie de discuter, ta baguette part directement en un sortilège pour désarmer le plus petit des deux. Tu tends sa baguette récupérée plus facilement qu'un jouet à un gosse de cinq ans à Elias. Comme ça, il est tout aussi équipé que toi. Mais t'as pas envie de te servir de ta baguette en vrai. Tes poings te démangent beaucoup trop. Tu passes devant le petit teigneux sans même lui adresser un regard. Ton pote est là pour assurer tes arrières, pas vrai ? Au pire t'as quelques réflexes bien développés, et un flair de chien-loup qui ne se trompe pas quand un abruti essaie de t'attaquer par derrière. Tu t'approches du costaud et de la demoiselle, sourire toujours aux lèvres.

- Laisse-la partir. Prends un adversaire à ta taille pour une fois. Tu te souviens de moi mon gros ?

Et tu associes le geste à la parole en lui balançant un puissant #Repulso avant de ranger tranquillement ta baguette dans ta poche. Il a volé plus loin, s'est bouffé une poubelle dans un joli fracas métallique. La femme peut s'en aller. Tu t'adoucis légèrement, juste le temps de quelques mots.

- Rentrez chez vous. Ou attendez nous aux Trois Balais si vous voulez qu'on vous raccompagne ensuite. Ils ne vous feront plus rien.

Enfin, pas après que tu te sois occupé d'eux. Tu sais pas trop si Elias est chaud pour rester. C'est que ça risque de virer violent. Mais faut bien se défouler, et ces deux abrutis sont les cibles parfaites pour ça.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Elias Baxter, le  Jeu 23 Avr - 15:33

La Dame n'a pas l'air consentante. Et c'est ses affaires à elle Ouais, tout comme il a dit ! Et il bande ses muscles pour appuyer son propos. Un propos qu'il a pas tout compris, mais qu'il est d'accord avec. De quelles affaires ils parlent il sait pas trop. Mais sûre qu'elle a pas l'air con. Enfin consentante. Il voit l'Azaël qui prend les choses en main et qui désarme le type d'un coup de baguette magique, lui offrant l'arme du vicieux en offrande. Pas qu'Elias serait tellement capable de s'en servir en l'état des choses, mais il lui fait un sourire de gosse pour le remercier. Ça laisse champ libre pour mettre des patates. Un grand, grand champ de patates.

Elias il laisse son copain aller vers le plus baraqué qu'a pris en otage la pauvre damzelle en détresse, et il approche du petit filandreux qu'a pas l'air tout à son aise dans ses shoes. D'ailleurs il sursaute à moitié quand l'Azaël lui passe à côté, et ça le fait marrer Elias. Il s'approche de lui et BOUH ! Il s'amuse à faire genre il va le taper, sans le toucher. Du coin de l'oeil il voit l'autre type valdinguer dans les poubelles et la nana qui s'échappe dans l'obscurité. C'est quoi ton petit nom ? Il voit bien qu'il a envie de se carapater m'sieur le vicieux, mais Elias il a pas tout à fait pris son pied. C'est-à-dire qu'il a même pas commencé à s'amuser.

Il informule un Colloshoo qui vient figer le mec dans son mouvement de fuite, et sur son visage y a comme un sentiment de terreur. Ah t'as décidé de rester alors ! C'est sympa il observe en se plaçant à quelques centimètres de son épaule et balance un son oreille la définition du consentement : permission d'appliquer l'action, ou accord d'autrui pour un projet quelconque et de passer de l'autre côté tandis que le type s'apprête à répliquer pour passer un doigt sur ses lèvres et admettre que j'ai des projets pour toi, t'es consentant ? N... N... N... Informuler un sort de mutisme, et le regarder faire le batracien sans plus pouvoir émettre le moindre son. Cool !

Il frappe dans ses mains et se tourne vers Azaël pour lui annoncer joyeusement qu'il est consentant ! comme s'il s'agissait de la plus belle nouvelle du monde. Et de se replacer brusquement devant la silhouette campée sur ses positions pour lui foutre un pain magistrale. Amusant de constater que le corps pliait mais que les pieds semblaient verrouillés au sol. Ça c'était le premier point de mon projet. Toujours consentant ? Le type secoue la tête à la négative, et Elias fronce les sourcils. Pas compris. Toujours consentant ? Les yeux du gars se plissent comme pour parer à ce qui va lui arriver dans la gueule, mais le sorcier décide cette fois de foutre un coup de genou dans l'entrejambe de monsieur histoire de bien faire passer sa joie de vivre au niveau zéro.

Puis il humecte ses lèvres et délivre sa victime de ses sortilèges pour le regarder fuir, l'adrénaline courant toujours dans son corps. Ça faisait du bien. Il reporte son attention sur son copain et le deuxième énergumène du soir, celui qu'avait peut-être un peu plus dépasser les bornes des limites. Il doute pas un seul instant qu'Azaël lui aura fait comprendre tout ça avec pédagogie.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Azaël Peverell, le  Lun 4 Mai - 15:55

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Violence (physique)




La jeune femme ne perd pas de temps pour s'enfuir. Le plus costaud des deux abrutis n'a même pas le temps de se dépêtrer de sa poubelle qu'elle a disparu, pouf, évanouie. Tant mieux, tu préfères qu'elle ne reste pas dans les parages pour assister à la suite qui risque de se montrer des plus... Violentes. Le sang n'est pas au goût de tout le monde. Mais t'as clairement envie qu'il se mette à couler. Ces deux pervers ont déjà suffisamment sévi à Pré-au-Lard, et ils ne semblent pas comprendre la méthode douce. L'Elias commence à s'amuser de son côté, et tu ne peux t'empêcher d'esquisser un sourire en l'entendant. C'est qu'il sait y faire le vieux pote, t'aurais presque oublié ce que c'est que de casser la gueule d'abrutis en sa compagnie.

Tandis que l'autre n'a plus de voix, le tien se relève enfin, pour t'attaquer directement d'un coup de poing que tu bloques sans sourciller, de ton avant-bras. Tu saisis alors sa main pour la tourner en une clé de bras, le forçant à te tourner le dos tandis que tu remontes son bras le plus haut possible, juste avant le point de cassage. Ton autre bras passe autour de son cou. Une nouvelle fois, tu serres, de plus en plus, tandis qu'il essaie désespérément de se défaire de ton emprise.

- Calme-toi mon gros. Quoi qu'il arrive, tu vas pas t'en sortir si facilement. Alors détends-toi et profite, ok ?

Il essaie de parler, mais le manque d'air semble se faire sentir parce qu'il ne sort aucune parole intelligible, tout juste un souffle rauque qui te tire un sourire satisfait. Tu te tournes vers Elias sans lâcher ta proie.

- Tu penses qu'ils vont retenir la leçon un jour ? Ou on leur coupe direct ce qu'ils utilisent à la place de leur cerveau et on en parle plus ?

Oups, ça a l'air de le faire réagir, il se débat un peu plus, comme si l'énergie du désespoir se faisait sentir. Ni une ni deux, tu remontes son bras d'un coup sec, pour entendre le joli crac significatif. Et tu le relâches, le repousses contre le mur devant toi, tandis qu'il hurle. T'as pas l'intention de le faire arrêter, il a retrouvé sa voix, et t'adores vraiment le fait qu'il puisse ainsi exprimer sa douleur. De toute façon, tu doutes sincèrement que quiconque débarquer vous embêter à une telle heure. N'ayant aucune envie qu'il profite d'un répit pour se faire la malle, tu le chopes par le col d'une main, tandis que ton autre poing s'abat sur sa tronche. Une fois. Le sang gicle. Deux fois. Un peu plus. Trois fois. Quatre fois. Et encore, et encore, sans même que tu ne tiennes le compte. Jusqu'à ce qu'il ne tienne plus debout que parce que tu le maintiens contre le mur.

Enfin, tu le relâches, le laisses s'écraser au sol en une masse informe, le visage tuméfié, à peine reconnaissable. Tu regardes un instant tes phalanges ensanglantées. Elles sont douloureuses. Mais t'as adoré. La pointe de ta chaussure s'enfonce dans le ventre du type. Mais aucune réaction. T'y es peut-être allé un peu fort... Il est encore vivant, pas vrai ?
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Elias Baxter, le  Mar 5 Mai - 16:40

Dans pédagogie, y avait à coeur toute une science de l'éducation. Un sens de l'enseignement. De comment transmettre un savoir, de la connaissance, à autrui. En toute bonne expertise. Azaël en avait clairement la maîtrise. Il avait l'art de saisir un concept, d'en articuler l'idée, et de l'implanter avec virulence dans la conversation. D'en marteler son interlocuteur grace à des propos forts, des arguments frappants qui ne peuvent qu'engendrer compréhension et acceptation. Mieux encore, il s'assurait de la clarté de son discours de quelques gestes équivoques, illustrant son propos de schémas coups de poing ne laissant que peu de place à la contusion confusion.

Elias observe son ami avec une pointe d'admiration tandis que le visage de son interlocuteur se remodelait sous l'enseignement de son maître. Les teintes qu'avaient pris sa peau étaient pour le moins saisissante, non moins que la forme abrupte vers laquelle tirait sa mâchoire. Il a compris j'crois. La voix du sorcier était neutre, dépourvue de la moindre empathie. Fallait se les coltiner les cancres de l'espèce humaine. Tu veux un verre ? Il pousse le bras de l'élève en perdition du bout de la chaussure, se penche brièvement au-dessus de la silhouette pour vérifier ses signes vitaux. Il respire. Ce qui était ni une bonne, ni une mauvaise nouvelle. Elias se redressa en guettant une réponse de l'auror, dont les phalanges rougies perlaient légèrement. La pédagogie, ça pouvait être salissant.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Azaël Peverell, le  Ven 15 Mai - 14:36

Le gars bouge plus, mais d'après Elias il est vivant. Tu sais pas trop si ça te rassure ou pas. Au fond, tu t'en fous un peu. T'as pu te défouler, laisser parler l'agressivité qui continue de gronder en toi malgré ton nouveau self-control. T'avais pas fait ça depuis longtemps, un bon passage à tabac, simple et efficace. C'était quand même ton moyen de communication préféré il y a quelques années, et cette piqûre de rappel te permet de te souvenir pourquoi. C'est tellement... Instinctif. Des fois, ça fait juste du bien de cesser de lutter contre soi-même.

Tu finis tout de même par détourner ton regard de ta victime qui risque de ne pas bouger d'ici pendant un certain temps vu son état. Et regarder ton comparse. C'est pas la première fois que tu tabasses un type devant lui. Avec lui. Il sait que t'es pas franchement un tendre quand ça te prend. Mais t'es quand même content de n'entendre aucun jugement dans sa voix. De ne voir aucune peur dans son regard lorsqu'il pose les yeux sur toi. Tu l'as toujours considéré comme un ami. Et à chaque fois qu'il se passe un truc et qu'il est là, il ne fait que confirmer cette impression.

Tu pourrais lui dire merci. Probablement qu'il comprendrait pas. De toute façon, c'est pas franchement ton genre de pencher dans le sentimentalisme. Tu préfères l'indifférence, encore maintenant. Mais tu finis tout de même par lui adresser un léger sourire.

- J'suis pas contre un verre après cette petite récréation...

Et au diable la sobriété. Un verre de temps en temps ne peut pas franchement faire de mal, pas vrai ? Retour aux Trois Balais, tu t'accoudes au comptoir derrière lequel t'as tellement travaillé. Trop de souvenirs ici. Une tranche de vie bancale et floue, mais t'as retenu que les bonnes choses. L'ambiance, l'atmosphère. L'idée d'être à ta place, pour la première fois. L'acceptation d'une bande de collègues tous plus tarés les uns que les autres. Ouais, de bonnes années.

- J'vais prendre un Pur Feu. C'est cool que tu bosses ici. J'aime savoir que c'est entre de bonnes mains.

Entre les mains d'un bon gars, un peu perché. Parce que c'est ça, l'âme des Trois Balais. Un regroupement de misfits, des clients jusqu'au staff. Un endroit où le jugement n'existe pas et où le monde est plusieurs à la fois.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Elias Baxter, le  Lun 1 Juin - 12:53

Il disait pas non. Ce qu'arrangeait bien l'Elias, qu'avait quand même l'obligation de reprendre les rennes du pub - Tata Kat allait pas gérer toute la fermeture non plus fallait pas déconner -, et surtout l'inhérent besoin d'étancher une soif irrépressible qui l'avait prise entre deux coups de savates à PP - Pervers Premier de son petit nom.

L'Azaël se plante dans le décor comme si qu'il y avait toujours été, et Tata Kat s'empresse de le saluer avec enthousiasme. Elias la remercie d'avoir pris le relai d'un sourire nébuleux et d'un poigne de main sur l'épaule. Aaaah, fais meilleur dedans entre le ronflement du feu et les effluves d'alcool, les rires tonitruants du fond de salle, la musique crépitante dans le gramophone, y avait un beau sentiment de chez soi. Il attrapa le pur feu de sous le comptoir pour en servir une généreuse lampée au compagnon avant de se faire couler un long Hydromel dans une large chope. T'as vu, ce pub il abrite que les meilleurs. C'était la terre promise des extravagants.

Il lève son verre pour trinquer, vrille la pupille sur l'ambré flottant devant l'auror. C'était rare de le voir boire. Ça prouvait qu'il était en confiance. Voyant que Katerine maîtrisait la bande d'ivrognes un peu plus loin, il se mit à son aise, les deux bras couchés sur le comptoir, la tête calée dans une main. Alors ça se passe comment au Ministère ? J'ai lu un article dans la gazette l'autre jour, sur le chef de ton département là. Ravental ? Il a l'air fun... Appuyer le dernier mot en claquant la langue au palais. La photo hantait encore la rétine du Baxter. L'ami Peverell sous le joug d'un tel bonhomme, c'était plutôt étrange à imaginer. Fallait que l'Azaël ait bien changé. Pour devenir auror, fallait bien. Mais ce qui s'était passé ce soir prouvait qu'il avait pas tant changé que ça. Juste assez pour tolérer un patron qu'avait un manche à balai bien profond dans le postérieur sans doute.

La chope se vide de moitié. Il note du coin de l'oeil une silhouette s'enfuir dans l'obscurité, par-delà la fenêtre. Il était sûr de plus revoir la paire de pervers de sitôt.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Azaël Peverell, le  Lun 15 Juin - 10:33

Il a pas tort l'Elias quand il dit qu'il fait meilleur à l'intérieur. C'est pas forcément dû à la température du lieu, juste à l'ambiance qui y règne. Une ambiance de chez soi, d'endroit simple, sans prise de tête, où tu peux être qui tu veux comme bon te semble. Un sourire prend place sur ton visage lorsque le verre de Pur Feu atterrit devant toi tandis qu'une chope d'hydromel vient l'accompagner dans les mains de ton pote. Que les meilleurs, c'est bien vrai. Tu lève alors ton verre pour trinquer avec l'Elias. C'est que ça cogne suffisamment fort pour faire du bruit, la vaisselle est solide.

- Aux meilleurs !

Et ça, ça englobe vous deux, pas de doute là-dessus. Suffit de voir la rouste que vous venez de coller aux deux zigotos dans la ruelle. Une gorgée de liquide ambré coule dans ta gorge, te brûlant agréablement l'oesophage qui semblait avoir oublié cette sensation de bien-être. Et ça te calme doucement, cette chaleur qui prend place à l'intérieur. Il te fallait bien ça pour retomber totalement, oublier la violente expérience dont vous avez été les chanceux auteurs. Parce que oui, un peu de torture en bonne et due forme suivie d'un verre de whisky, c'est l'image parfaite que tu te fais de la vie. T'avais presque oublié ce que c'était, à toujours vouloir rentrer dans les clous. Faut voir ce qu'il se passe dès que tu t'en écartes, c'est rarement joli à voir. Du moins pour tes adversaires.

Et voilà qu'il te lance sur ton taff. Tu hausses un sourcil à la mention de ton directeur de département. Ce type, t'as bien du mal à le supporter, et pas besoin d'être proche de toi pour s'en rendre compte. Il représente à lui tout seul tout ce que tu détestes. Mais t'as pas franchement d'autre choix que de faire avec, alors tu te contentes de l'éviter au maximum. T'estimes avoir déjà fait suffisamment pour le mettre face à ses responsabilités. Entre votre premier entretien et ta délation auprès de la Ministre elle-même, tu peux difficilement faire mieux pour le mettre en porte-à-faux.

- Fun... Ouais, si t'es porté sur les abus de pouvoir et l'ambition aveuglante je suppose que tu peux le trouver fun... J'peux pas le voir ce type.

T'espères même qu'il se fera virer rapidement, histoire de ne pas avoir à le supporter plus longtemps. Mais t'as comme l'impression que c'est pas près d'arriver, alors tu fais avec.

- Sinon ça se passe bien. J'pensais pas finir à la tête du bureau des Aurors... Faut croire qu'ils sont un peu désespérés.

Léger sourire de ta part. Faut dire que pour prendre un mec qui s'est fait viré de Poudlard pour incendie volontaire à la tête du bureau qui chasse les mages noirs faut quand même en vouloir...
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Elias Baxter, le  Sam 20 Juin - 16:13

Le Peverell est pas fan du Ravental. Franchement rien d'étonnant, rien qu'à la tête l'Elias l'avait catégorisé comme imbuvable. Le genre à tomber amoureux du pouvoir et à en abuser proprement en toutes circonstances. Le genre aussi à croire que le reste du monde vit sous la pointe de son talon, prêt à répondre à ses moindres demandes. Le genre qu'allait être surpris le jour où tout ce joyeux petit monde lui exploserait à la gueule. En écoutant Azaël évoquer le désespoir du Ministère, Elias pinça les lèvres avec amusement. Tu m'étonnes. Z'ont quand même nommé Arty au département des accidents et catastrophes magiques... Quand il nous a annoncé ça avec Koko on a cru c'était une blague. Ça l'était pas.

La chope se vida lentement, un doigt frappant la cadence sur la anse. Enfin bon pour toi ça m'étonne un peu moins, sous tes airs de mauvais élève t'es quand même un sacré bon sorcier et même le plus cxn des généraux pouvait pas ignorer ça. Toi qui fais partie des grands justiciers, tout ça... le regard se plante sur l'auror, la pupille emplit de curiosité t'as une idée de ce qui s'est passé sur le Chemin y a quelques mois ? Il devait forcément savoir de quoi il parlait. C'était un évènement qu'avait échappé à personne ou presque. Ils s'étaient croisés si brièvement. Je me suis barré rapidement, j'le sentais vraiment pas... Il se souvenait encore de l'explosion, sourde, des frémissements dans l'air, de la panique générale, et du sentiment inhérent de confusion qui l'avait suivi pendant des jours. Ils avaient trouvé aucun trésor dans cette pxtain de maison.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Azaël Peverell, le  Sam 20 Juin - 21:10

Tu ne peux t'empêcher d'éclater de rire lorqu'Elias évoque la nomination d'Arty au sein du Ministère. Surtout au Département des accidents et des catastrophes magiques. C'est vrai qu'ils ont fait fort sur ce coup-là. Et t'es le premier à avoir cru à une blague. Apparemment, t'es pas le seul, et rien d'étonnant à ça. Arty avait quand même vachement plus sa place derrière le comptoir des Trois Balais que derrière un bureau, mais il faut croire que les temps changent.

- Tu m'étonnes, tout le monde a cru à une blague...

Sérieusement, ce jour-là, le Ministère a dû vouloir faire une BA mais il aurait mieux fait de pas se lever. Y'a des jours comme ça, où vaut mieux rester dans son lit. Bah le Ministère il a raté sa grasse mat' pour la plus grosse connerie de sa vie. Parce que tu sais bien, toi, que ça peut pas durer comme ça. Un Arty dans un bureau, ça fonctionne pas, ou alors pas longtemps. D'ailleurs, tu te demandes ce qu'il cachait derrière ses bouclettes pour postuler à un job pareil. Un léger sourire se dessine sur tes lèvres quand l'Elias te dit que t'es un bon sorcier. C'est vrai que tu sais te servir de tes baguettes. Ouais, t'en as plusieurs. Et toutes fonctionnent parfaitement bien. Rangez vos esprits pervers. Mais voilà, le compliment est pas gratuit, il vient avant une question que tout le monde se pose.

Qu'est-ce qui s'est passé sur le Chemin de Traverse ? Tu hausses légèrement les épaules. C'est pas franchement à toi qu'il faut demander. T'as beau être chef des Aurors, t'es pas Directeur de Département, et encore moins employé du département des Mystères. Tu pourrais demander à Alhena, mais t'as la flemme de passer trois plombes à la convaincre de te raconter ce qu'elle sait alors même qu'elle doit être aussi paumée que toi. Tu pousses un soupir.

- A vrai dire j'en sais trop rien, c'est du jamais vu. Mais même si je savais, tu penses bien que je serais pas habilité à t'en parler. Secret professionnel, tout ça tout ça.

Et puis toi, t'as surtout complètement oublié ce que tu foutais là-bas à la base. A part un gros mal de crâne, t'as pas récolté des masses d'informations. Alors tu termines ton verre de Pur-Feu d'une traite.

- Je crois que t'as bien fait de te tirer, c'est pas clair tout ça.

Est-ce qu'il a vu les gens qui ont soudainement vieilli ? Tu préfères ne même pas lui poser la question. Trop le bordel cette histoire, trop de réflexions qui ne mènent à rien. Et puis, c'est pas ton boulot d'enquêter là-dessus.
Elias Baxter
Elias Baxter
Référent·e ModérationSerpentard
Référent·e Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah
Manumagie (niveau 2)


Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Elias Baxter, le  Sam 27 Juin - 0:13

Si même le chef des aurors savait pas ce qui s'était passé, c'est que le monde tournait plus bien rond. Ou que quelqu'un, quelque part, était en train de bien se marrer en regardant le bazar qu'il avait foutu dans le monde sorcier. Ou elle d'ailleurs. Il l'avait dit qu'il la sentait la Momo là. Avec ses airs de sainte nitouche et ses cagoules obligatoires. Je vois. C'était pratique quand même ce secret professionnel. Momo non plus elle pouvait rien leur dire quand elle leur avait confié sa mission cheloue. Secret professionnel. Il en connaissait des tas lui de secrets professionnels. C'était ça de gérer un comptoir. On en apprenait des belles sur les gens. Des fois qu'on voulait pas savoir, m'enfin bon.

J'en déduis que t'as été mis sur d'autres affaires plus intéressantes... Tu dois en voir des sacrés dans ce métier quand même. Des types les plus louches aux types les plus affligeants. T'sais je pourrais pas faire auror moi. Être un bon petit soldat comme ça, qui fait tout bien respecter la loi... ses mains font des carrés dans l'air, puis les doigts se perdent contre le verre. En fait même toi j'comprends pas que tu fasses ça. R'garde ce soir, les types on les a géré tout seul comme des grands, pas besoin d'insignes pour tirer des queues de rat mais un auror en service il fait pas ça. Un auror en service il est menotté par sa propre profession, et son pxtain de secret professionnel.

Mais le Ministère c'était pas qu'un Ministre et ses intrépides aurors. C'était aussi des liaisons avec le reste du monde magique et les fondations de son bon fonctionnement. C'était tout un tas de gratte-papiers pressés de faire leurs preuves, et aussi tout un tas de mystère dont personne ne savait jamais rien. Pour rien au monde l'Elias n'y travaillerait. Il était bien trop à son aise dans le ronflant pub des Trois-Balais, à mater le monde brailler avec la conviction de pouvoir s'en échapper dès qu'il le voulait. S'attacher à des institutions comme celle du Ministère, c'était se forger une cage solide de laquelle il serait à tout jamais impossible de s'extirper. Azaël avait bien gagné trois teintes de gris depuis qu'il y était entré.
Contenu sponsorisé

Les alinéas de la vie [Terminé] Empty
Re: Les alinéas de la vie [Terminé]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 2

 Les alinéas de la vie [Terminé]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.