AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, jusqu’à 64%
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite
Page 1 sur 1
Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Boulgiboulga vaudouesque [En cours] Empty
Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Winniemae Bishop, le  Ven 17 Avr 2020 - 17:36

Boulgiboulga vaudouesque

Saison XXXI - Printemps - Avec Lïnwe Felagünd



Le ridicule n’était pas l’invité de la soirée. Pas parmi les arbres de la forêt ni autour du petit feu que j’avais lancé avec des brindilles accumulées. La nécessité m’avait tirée du lit, m’avait fait raser les murs de Poudlard jusqu’à m’extirper dans l’air rafraîchi de la nuit. Impossible de dormir, les minutes agitées d’un sommeil perturbé à la fois par les souvenirs, par le besoin de retourner là-bas. L’Écosse était d’un triste à me rendre encore plus avachie sur moi-même, cachée, que dis-je, complètement noyée dans ma tignasse désordonnée.
C’est d’un banal, ce sentiment, ma famille me manque. J’en ravalerais l’émotion, l’enfoncerais à l’intérieur, si elle ne m’avait pas réveillée en sursaut. Combien de cérémonies rituelesques j’avais ratées depuis que j’avais quitté la Nouvelle-Orléans ? Combien d’incantations vaudoues ne m’avaient pas fait sourire lors des repas de famille tumultueux ? Beaucoup trop. Alors forcément que ça me démangeait, ça me grattait la peau comme de brillants scarabées enfoncés qui chatouillent, chatouillent, chatouillent.

Je ne me souviens plus exactement des formules gorgées de spiritisme que les tantes proclamaient en dansant au rythme des flammes, mais je ne devais pas être très très loin. Évidemment, ça n’avait pas le même effet, j’avais l’impression de me voir, à la ramasse, l’uniforme enfilé à la va-vite, couvert de poussière et de boue ; les mouvements mécaniques approximatifs que les ombres avaient honte de retranscrire sur l’écorce des arbres ; le fait même de tourner convulsivement autour du feu me fait rire. Une rareté depuis que j’avais mis les pieds dans cette école. Tournoyer autour des brindilles enflammées en chantant le mysticisme avec lequel j’avais grandi, c’est cathartique. Ça frétille le chaleureux dans les entrailles, j’ai l’impression que la famille est là, quelque part, avec moi, entre les mots inconnus beuglés, la chorégraphie imprécise.

Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Boulgiboulga vaudouesque [En cours] Empty
Re: Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Lïnwe Felagünd, le  Ven 17 Avr 2020 - 21:31

Ça te rappelle un grand tableau du siècle passé. Les arbres chauds. Les oiseaux qui chantent. Les poissons qui dorent. Le vert sature les reflets du lac, qui se sent largement mis de côté. Chaleur dense. Danse le printemps vivant. Voilà. Tu te prélasses au soleil éclatant aujourd'hui. Il s'aligne sur l'herbe peu ombragée du domaine et t'en profites clairement pour prendre un peu de couleurs - sans réelle conclusion néanmoins.

Un manuel ouvert, sur le côté, t'aide à somnoler quelque peu. L'insomnie a été rude cette nuit. Tu peux pas t'empêcher de penser à Riley : elle te lâchera pas de sitôt. Elle est tenace. Colle à ta peau blanche comme si il s'agissait de la peste. Si seulement t'avais un truc sur elle, toi aussi. De quoi faire en sorte de monnayer ta liberté surréelle.

T'soupires un instant. La méditation te fait du bien, en fait. Quitte à amplifier tes excès de colère par la suite. Loin des conversations futiles et trop hasardeuses pour toi. Loin des cours, qui sont derrière toi maintenant. T'as plu qu'à prier ta tête pour marchander un bon diplôme en bonne et due forme. Il le faut : c'est ta vie qui en dépend. Et t'as pas envie de déguiser les égouts par ton désarroi didactique.

Là-bas, t'aperçois une légère fumée qui pique au dessus des cimes, vers un céleste plus adapté que les feuilles vierges de la forêt. Tu te lèves. Laisses en plan ton sac et tes affaires. Et marches en direction de cette nouvelle chimère qui s'offre à toi. C'est ça qu'tu veux. L'imprévisible excitation. Mains dans les poches, t'arrives rapidement à destination. Y'a une fille. Un feu. Ça te plaît. Ça plairait à Arty. C'est... un rituel ? T'arborais ton plus beau sourire, qu'accompagne logiquement ta parole un brin agitée. T'es à deux mètres d'elle, mais t'attends qu'on t'invite. Un pu*ain de dandy !
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Boulgiboulga vaudouesque [En cours] Empty
Re: Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Winniemae Bishop, le  Lun 20 Avr 2020 - 10:45


Eh bien voilà, petit cri strident qui vient tout faire capoter. Ça se sent, quelque chose s’est déchiré lorsque des pas inconnus s’étaient approchés, et m’avaient fichu une frousse violette. Je m’attrape le cœur devant l’interrogation d’un autre élève, visiblement curieux. Quelques secondes de battements avant que je reprenne mon air flegmatique aux pointes de condescendance, non, j’fais mumuse. C’est pas tant que j’avais envie de lui cracher dessus, mais son sourire presque jovial venait percuter bien trop brutalement mon amertume.

Je m’affale par terre, les genoux protecteurs d’une poitrine désabusée, ça ne fonctionnait pas de toute façon, peut-être bien qu’inconsciemment j’avais raison. Tout cela n’était qu’un jeu, de l’imagination de l’irréel, et que j’avais pas dans les particules de mon être, la même semence vaudou que ma famille. Ou alors l’Écosse était un pays tellement maussade que ça créait une sorte de barrière décourageante à toute forme de magie chaleureuse. Vous faites pas ça ici hein vous ? Voici que ma gorge s'égosille, s'énerve. Non, les petits sorciers de Poudlard doivent apprendre la magie dans les livres, doivent contrôler la magie avec leur petite baguette, y’a pas de place aux ressentis, à la purgation. Je sais pas pourquoi mes mots se jettent sur les cheveux clairs de ce pauvre garçon, il n'avait pas l'air méchant en plus, pas trop ; mais comme une envie de me défouler autrement qu’avec ce chamanisme infructueux. J’en écrase des brindilles avec mes doigts, j’étais bête, comme s’il suffisait de se trémousser à côté de petites flammes pour déclencher un puissant spiritisme. Je lève le nez, forcément, il manquait des choses à la cérémonie, des accessoires magiques puissants pour convoquer la fougue des ancêtres, t’as pas un crâne de vache par hasard ? Ou de chèvre ? Chèvre ça ira très bien. Après tout, ce garçon a pu être envoyé par les forces cosmiques maraboutiques pour rabibocher mon rituel.


Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Boulgiboulga vaudouesque [En cours] Empty
Re: Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Lïnwe Felagünd, le  Mer 22 Avr 2020 - 22:17

Tu restes scellé sur place, entre quelques brindilles faussement cassées et des feuilles mortes. Un vieux spasme prend la fille de court. Ton sourire ne s'échappe pas. Aujourd'hui, t'es ni maussade ni aussi assidu que d'ordinaire. Tu laisses tomber ta lassitude et tout ce qui va avec. Non - là - t'es happé par une certaine curiosité, il est vrai. Son visage non-accueillant t'attire. Elle est pas d'ici, ça se voit / ça s'entend.

Tu réponds du tac au tac : oh non, on fait pas mumuse ici. Tes yeux s'étalent d'un air mesquin. Elle parlait pas de magie blanche. Elle parlait pas de magie quotidienne. Banale. Qui vous entoure ici. Y'avait quelque chose d'incroyablement excitant. T'avais déjà quelques expériences avec la magie noire mais t'as comme cette sensation que c'est encore autre chose. Y'a un truc en plus, tu sais pas quoi.

Tu lâches un rire franc avant de t'asseoir à ses côtés. Non j'ai pas de crâne sur moi !! Tu viens d'où ? Tu ne pouvais pas t'en empêcher, clairement pas. Là, trifouillant dans tes poches : quelques kiwicots que tu tenais toujours sous le coude. Tu pouvais plus vraiment t'en passer, de tes petites graines. Mais j'ai autre chose... qui pourrait p't'être t'intéresser ? Toute excuse est bonne à prendre. Mais pour une fois, vous n'alliez pas le manger. Non. T'avais une autre idée. Allume un feu ! On va s'amuser.

Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Boulgiboulga vaudouesque [En cours] Empty
Re: Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Winniemae Bishop, le  Mer 6 Mai 2020 - 11:15


Alors, le petit (grand) n’a pas de crânes et vient s’installer tout de même confortablement juste à côté. Quel toupet. Mais le destin avait des manières compliquées de fonctionner, à envoyer des chevelures luminaires comme celle-ci. Je grimace à peine, plonge le regard dans le tas de brindilles. La déception de ne pas être capable de faire surgir, jaillir le vaudou de mes chants et de mes danses. J’étais une bien piètre descendante Bishop. Un simple murmure, parce que ça rappelle les origines, Nouvelle-Orléans, Louisiane, Etats-Unis. Je précise tout maintenant, il y a toujours des idiots pour répondre j’connais pas, c’est où ? Et ça m’embête, ça m’embête que la région la plus joyeuse chaleureuse et puissante du monde soit ainsi ignorée.

Le regard oblique, se tourne avec suspicion vers l’intonation mystérieuse du garçon. Il avait des secrets, des surprises, un cadeau ? On voit plus tellement mes iris, tant je plisse les paupières. J’veux continuer d’y croire, qu’il avait été envoyé là pour une raison particulière. Exceptionnelle. Pas le temps de tergiverser qu’il intime l’urgence d’un plus grand feu. Heu déjà tu m’donnes pas d’ordres. Ces anglais, à toujours se penser supérieurs, on a envie de les écrabouiller. Mais j’le fais quand même, inspirée par l’idée d’amusement, et parce que le décor s’y prêtait rudement bien. Une fôrêt interdite, une cérémonie sauvage, certainement prohibée par les millions de règles Poudlariennes.
Doucement, je volète aux alentours, j’me demande ce qui roulait entre les doigts de l’autre. Des petits bouts de magie dissimulés à l’intérieur desquels dormait une flamme destructrice ? Ce serait tellement cool. J’veux savoir, c’est quoi ? Alors que je burine à ramasser des branches épaisses, que je les casse et les empile. Former une étoile, ça peut faire extrêmement joli.

Ça finit vite par faire un petit mont. Je crains légèrement de me faire rouspéter si on venait à nous découvrir ici, j’hausse les épaules. Le rituel avant tout, c’était urgent, c’était nécessaire, primordial.
Ne pas faire attendre les esprits que j’avais commencé à convoquer par ici, ils finiraient par se fâcher d’être ainsi dérangés pour rien du tout. Par une naïve idiote qui se croyait vaudou alors qu’elle agitait sa baguette – moi. #Incendio. Berk. J’ai lancé un vrai sortilège. Et ça a marché.



Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Boulgiboulga vaudouesque [En cours] Empty
Re: Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Lïnwe Felagünd, le  Mer 13 Mai 2020 - 23:26

T'as l'impression de parler à un robot. C'est qu'en plus d'être renfrognée et grognon comme certains elfes, elle est pas vraiment loquace pour le coup. Le traumatisme délirant des riches expatriés. Ah. Tu sais pas trop à quoi ça ressemble, la Louisiane mais ça a l'air de lui manquer en tout cas. Mais toi tu peux pas vraiment comprendre, t'es né en Irlande, alors que tes parents viennent de Norvège.

On dirait aussi une taupe, avec ce petit air sournois qui pue la suspicion. Tu fais un petit geste de la main quand elle réplique. Qu'elle se calme et redescende sur Terre deux minutes. Elle n'est pas dans son petit château parental. Elle est chez toi. Chez vous. / Les petites graines tournoient toujours entre tes doigts délicats. Tu crois vraiment qu'elle a besoin de ça - ça te paraît indispensable. Faut que tu la détendes un peu.

Quelque chose qui pourra nous aider à y voir plus clair. Et qui pourrait aussi lui délier la langue, parce que c'est pas vraiment gagné. Tu places un kiwicot là où elle était assise un peu plus tôt. Et t'en poses un devant toi, comme un rituel sacré. Il y a des prières muettes, que t'aurais juré avoir entendues parmi les arbres. Elle allume finalement le feu, ce qui te rend joie. T'étires un sourire. Maintenant, tu peux le croquer, et l'avaler. Ça n'a pas vraiment de goût mais ça se propage mieux dans le corps quand c'est dissout. Peut-être un peu celui de la terre, parce qu'il faut bien que tu les entretiennes. C'est à peu près la seule chose où t'es doué en Botanique.

Tu ne lèves plus tes yeux que sur le feu.
Il prend forme, d'enfant il passe à adolescent, comme vous.
Les braises crépitent tout autour et tu prends ton kiwicot : t'as hâte de voir sa réaction.

Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Boulgiboulga vaudouesque [En cours] Empty
Re: Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Winniemae Bishop, le  Sam 23 Mai 2020 - 23:12


Y voir plus clair. C’était une parole bien séduisante que venait de sortir là le jeune blondinet. J’fais semblant que ça ne fait pas pétiller le palpitant en haussant mollement les épaules, alors que mes yeux ne peuvent se décrocher de la petite graine qu’il venait de déposer devant lui. Y voir plus clair, c’était ça dont on avait besoin, une extra lucidité que je murmure en m’approchant. J’ai comme l’impression qu’un halo de lumière se dessine autour de la petite boule magique. J’suis pas bête, je sais que ça s’apparente à quelque chose comme de la drogue – les Parents ne seraient vraiment pas contents – mais j’ai quinze ans, et beaucoup d’indifférence dans le crâne. Y voir plus clair, déceler dans les parcelles de poussières volantes la magie volatile tout autour de nous, y discerner peut-être les silhouettes des fantômes, des ancêtres, des bonnes et mauvaises ondes. C’était sûr – ce feu s’apparenterait à un véritable buffet pour les âmes errantes et j’m’en réjouissais.
Alors forcément, j’suis comme une orpheline affamée quand j’m’empare de la graine, mélangé à un écureuil. Je suis les consignes à la lettre, je croquète, je croquète, des centaines de miettes fondues sous ma langue nerveuse.

J’me vois déjà témoin de choses et de formes extraordinaires alors je m’assois à côté du Camarade, on attend un splendide spectacle. Enfin, tout de même, j’ai la voix de la prudence qui me bourdonne dans l’oreille, il nous faut un mot de passe si ça va pas ? si j’me mets à baver partout ? Est-ce que ça se voit tant que j’ai jamais fait ce genre de trucs ? Certainement. Mais c’est pas tant l’image que je renvoie qui m’importe, plutôt de savoir si j’allais pas me mettre à convulser brutalement sous cette denrée enchantée.
Une gerbe d’étincelles percute alors mon regard, les contours s’estompent et le feu se reflète gigantesque dans mes rétines obnubilées. En même temps, c'est marrant, ça a brûlé toute la prudence - d'un coup. C’était censé agir si vite ? Un envoûtement considérable que cette petite graine, j’ai l’impression que, même pas sûre que ma mâchoire continue de bien articuler, les mots sont pâteux sur les papilles ensorcelées. Mes mains s’enfoncent dans la terre tandis que, à quatre pattes, mon nez veut côtoyer les flammes, oui, vraiment, y’a quelque chose, la chaleur dépose un filet cuisant sur les joues, et pourtant, j’suis happée.
J’veux savoir, découvrir, les yeux se plissent pour distinguer l’ombre qui se dessine entre les langues flamboyantes. Tu vois ? J’sais pas si c’est un visage qui s’apprête à me lécher, mais il veut parler. Me parler.

Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Boulgiboulga vaudouesque [En cours] Empty
Re: Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Lïnwe Felagünd, le  Mar 26 Mai 2020 - 21:37

Ton corps se berce tout seul quelques secondes, puis ta tête finit par tomber progressivement vers l'arrière. Elle prend place sur un lit de feuilles mortes, mais t'as déjà l'impression d'être sur un nuage tendre. Tu souris discrètement, comme s'il n'était destiné qu'à toi. Tes bras et tes jambes prennent la forme asymétrique d'une étoile blanche. Tu ne te soucies que des crépitements du feu, et des commentaires lointains de ta comparse.

T'apprécies toujours autant les bienfaits du kiwicot. Les effets que ça te procurent. La sensation que tout est rond, tout est flou, tout est doux et pastellement fou. L'ouïe qui - elle - se fait plus délicate encore. T'as déjà créé de sacrées mélodies comme ça. L'impression que tes doigts touchent du velours quand ils parcourent le clavier blanc et noir avec envie.

Tu te relèves d'un coup. Un pressentiment plutôt mauvais refait surface brutalement. La Serpentard a son nez bien trop près du feu. Tu te demandes même comment elle fait pour que ses cheveux ne prennent pas feu, là, sur-le-champ. Tu t'approches aussi des flammes. Il y a comme une sorte de visage qui fait face devant. Une vision, qui persiste. Persiste. Et persiste encore. Le vent y forme étrangement des mèches roues et blanches. Ha oui... c'est qui à ton avis ? Parce que la silhouette te charme. Elle fait son cinéma dans les flammes et danse son sacre du printemps sur le bois brûlant.

Il y a quelque chose qui t'embête. Comme si un truc manquait à la scène. Ta tête finit par faire la girouette, grossièrement, et s'agite tout autour de vous. Là-bas ! Des fleurs particulières bleues. T'en cueilles une bonne poignée et revient à quatre pattes vers l'américaine. Pas de cérémonie sans peinture. Les fleurs étaient humides. Frictionnées comme il faut, une épaisse teinture apparaissait au creux des mains. Tu prenais ton index et ton majeur, improvisant deux traits sur chacune de tes joues. Et voilà ! Là. T'étais vraiment bien. Il ne manque plus que de chanter. Et de rentrer en transe.

Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Boulgiboulga vaudouesque [En cours] Empty
Re: Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Winniemae Bishop, le  Ven 12 Juin 2020 - 21:27


Crépitations des pupilles alors que mes cils s’apprêtent à s’enflammer, je clignote tandis que l’ombre-silhouette vaguelette dans le rouge, une hypnose sans pareil. Elle n’a pas l’air méchante, elle se dandine, peut-être nous sourit. C’est sûrement un leurre, pour attraper les boucles crépues et transformer ma tête en flambeau. La prudence m’attrape les épaules, j’me recule. J’sais pas. Difficile de discutailler avec une ombre secrètement insaisissable, mais j’ai envie, j’ai sacrément envie.
Mon coin de l’œil picote soudainement, percute le Blondinet s’agitant les doigts plein de sève de fleurs. Moi aussi je veux de la belle peinture bleue sur les joues, alors c’est sans pudeur que mes doigts s’enfoncent dans la paume du garçon pour y saisir les restes du jus et me faire le même maquillage que lui. Le bleu, ça me va pas trop au teint. Maman dirait que j’étais plus pour les tons ocres et rouilles – la chaleur et le soleil, l’or. Mais dans la presque nuit, même pas ça se verrait. J’m’en vais compléter l’accoutrement par des bâtons biscornus que je découvre dans la terre, je les emmêle au tourbillon crépu de mèches, ça devrait me faire quelque chose comme des cornes inquiétantes. Je justifie la coiffure approximative en articulant un maximum c’est-par-ce-qu’on-a-pas-de-crânes, j’me transformais moi-même en créature terrienne, monstrueuse qu’on ne découvrait qu’en creusant dans la nuit noire.

On devrait inventer une légende là-dessus. Tiens, je lui file aussi deux bâtons tout aussi loufoques, ça irait bien avec le blanc de ses cheveux. Le costume s’incorpore tout à fait à ma silhouette chancelante, l’ombre du feu ne peut plus nous faire peur maintenant, et il s’agissait de la convoquer. L’obliger à nous faire face sans vaciller.
J’ai arrêté de cligner des yeux, de longues secondes où j’entrevois parfaitement ce qui est attendu de moi. Je respire tellement fort que j’ai l’impression d’avoir une bonbonne de la taille d’une montagne dans la cage thoracique, mais je remplis tout, jusque ce que ça déborde d’air déterminé. Voici que mon corps s’agite d’incontrôlables tremblements, des spasmes serpentant des ongles de pieds à la racine des cheveux. J’ai l’impression de décoller alors que je sautille, tout simplement. Ma langue aussi, virevolte sur mon palais, une drôle d’incantation improvisée crève l’atmosphère. Brrrouu-ou-ou-ou-hhiiaaaablblblblMOHIIII-âââ-teh. Mes bras et jambes illuminés/désarticulés parcourent les contours du feu, je sors tout.

Des sons insolites et des mouvements empotés, mais ça me fait un bien fou. Sur les braises, je crache ma mélancolie, ma famille qui me manque, mon pays, mes traditions. Chaque convulsion extrait un maux enfoui dans les tréfonds de l’estomac – ça me fait presque mal, comme des crampes. L’impression qu’à chaque postillon, syllabe expulsée, le feu grandit grandit grandit ; nous dépasse largement.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Boulgiboulga vaudouesque [En cours] Empty
Re: Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Lïnwe Felagünd, le  Jeu 2 Juil 2020 - 17:26

La fumée de votre art/connerie devient épaisse. Tu commences à avoir du mal à voir à travers et pourtant, un univers parallèle semble se dessiner dans les flammes de la forêt. T'y vois des chevaux, intrépides, qui filent de manière chaotique sur les rivages rouges et des fleurs sauvages, peut-être des lilas ou des narcisses - figures redondantes ces temps-ci. Un pâle visage aussi, presque esquissé à l'aquarelle : qui ressemble étrangement à celui de ta cousine. Tu sais pas si c'est juste inconscient, ou si t'as vraiment envie de la voir brûlée. / Tes iris se tournent un instant en un chat rêveur tandis que la Serpentard suit ton conseil de maquillage. T'as toujours pris soin de toi, c'est un fait plus qu'une remarque sensée.

Et puis elle trouve des brindilles, de quoi se rendre coquette au final. Elle et ses cheveux trapus te font presque peur, l'espace d'une seconde. Son ombre gargouillante près de toi te retourne l'estomac mais c'est une forme de fascination. T'es attiré par ce genre de rites un peu sombres et mystiques. Elle te tend deux cornes de démon et te voilà profondément ancré dans ton âme, expié de tous tes pêchés le temps que le feu disparaisse. Tu les places dans ta tignasse épaisse. Elles tanguent. Elles vibrent au rythme de tes pas. Tu ne te mets pas encore à tourner tout autour comme elle le fait. Tu préfères extérioriser tes pulsions par des coups-bas.

T'es recroquevillé à plat ventre, les jambes courbées comme une grenouille et tu frappes le sol de tes mains miroitantes. Tu secoues rapidement la tête de droite à gauche, en petits mouvements succincts - pour faire durer le plaisir de la transe. Brouuuyaaashhhhakâââteh. Tu murmures des trucs incompréhensibles, ponctués par des ahoummmmmm et des hou hou. C'est presque gutturaux - faut que ça vienne de la gorge. Tu prends l'herbe pour un tambour et ton gosier comme un trombone ou plutôt un basson. L'aura boisée de la forêt vous accompagne dans votre démarche spirituelle et les Ombres vous entourent avec amour. Ce n'est que pure. Pure folie. Et les flammes font déjà trembler la cime des premiers arbres. Il est temps pour vous de redescendre, mais tu préfères ressentir le feu qui te transcende.

Contenu sponsorisé

Boulgiboulga vaudouesque [En cours] Empty
Re: Boulgiboulga vaudouesque [En cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Boulgiboulga vaudouesque [En cours]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.