AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -33%
-100€ sur JBL XTREM 2 -Enceinte Bluetooth ...
Voir le deal
199.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 1 sur 1
Joute verbale (en cours )
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Joute verbale (en cours ) Empty
Joute verbale (en cours )
Historia K. Helsing, le  Dim 26 Avr - 10:54

Saison 31
Printemps


Elle avait toujours aimé Pré-au-lard, l'atmosphère paisible, les rues doucement habitées, les commerces variés tenus par des vendeurs aimables et compétents. Son coin préféré c'était ici, sur ce banc en face de la cabane hurlante. Elle y était suffisamment à l'égard du bruit pour se concentrer sur ses cours ou sur ses lectures, et la vue de cette cabane... l'inspirait d'une façon étrange.  Le soleil commence à se coucher lentement ais en cette période les journées sont longues, et cette période était sa saison favorite. Elle enlève son regard de la cabane pour se reconcentrer sur son bouquin d'Histoire de la magie , elle avait un devoir à rendre et il n'était suffisamment développé à son gout. Or elle se voulait la note maximale, elle ne se contente pas du minimum, ça c'était bien pour les autres.


Alors elle gratte sur son parchemin, décidant de tout recommencer à zéro. Les moldus utilisent beaucoup des objets appelés ordinateurs, pourquoi les sorciers étaient si réfractaire au progret ? Ils avaient beau critiquer les moldus, mais sans leur magie que d'ailleurs ils n'avaient absolument pas gagnés, ils n'était rien. Quand elle revenait chez elle pendant l'été, elle s'en servait beaucoup et c'était très utile, elle avait même réussi l'exploit de monter son propre ordinateur, un monstre de guerre. Mais ça il ne valait mieux pas trop en parler ici.

Bref...il faut arrêter de divaguer et s'en tenir aux plumes, elle pourra goûter à la technologie une fois chez elle. Il faut une bonne fois pour toute qu'elle arrête de penser à autre chose et se concentre sur son devoir, elle était déjà suffisamment à la bourre comme ça. Ainsi la bleue remplit son parchemin, sans se soucier des alentours, relevenant son regard pour simplement jeter un coup d'oeil à son manuel.
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Mangemort 52, le  Lun 27 Avr - 15:05


N'est pas divertissant qui veut. Cela demande beaucoup d'investissement et un cerveau suffisamment souple pour tourner dans les sens, l'allumer, l'éteindre, le faire rouler sous le crâne, sourire, sauter, et tout le tralala. Alors tandis qu'il savait que les adolescent.es Poudlariens devaient être en train d'ètre à la cueillette de friandise dans le village, le Ténébreux s'accorde une jolie petite promenade qu'il espère la plus distrayante possible. Les élèves de l'école était une matière bien malléable, et ils pouvaient, éventuellement, parfois, quand ils n'étaient pas trop hormonalement bêtes, être utiles pour la Cause.
Evidemment, le Mangemort dessine un chemin parmi les bourgeons les plus retirés du pittoresque village pour ne pas se faire pincer par les adultes consciencieux de la communauté magique. La Liberté était parfois discrétion, surtout lorsqu'on était Masqué. Cela le mène sans surprise vers les alentours de la cabane hurlante, là, de temps à autre pouvaient se trouver quelques élèves facilement effrayables, avec lesquels ils pourraient jouer, danser de la baguette - on occupe ses fins de journée comme on peut.

Soudain, les pas de loup du Renard l'amènent l'approchent doucement derrière le banc sur lequel était entreposée une jeune demoiselle. Regarder vaguement par dessus son épaule pour finalement s'exclamer : Ahlalalalalalalala ! QUEL ENNUI ! Avant, les élèves s'approchaient de la cabane hurlante en ayant soif d'aventures et d'adrénaline, désormais ils faisaient quoi ? Des devoirs de... le Malicieux s'empare du livre sur lequel la jeune fille était en train de travailler, le fait gambiller entre ses doigts taquins, histoire de la magie ! En plus. Ce n'était pas la matière la plus pétillante de toute la scolarité Poudlarienne. Ça lui rappelle de mémorables souvenirs, cette fois où il avait mis le feu à un autre élève devant les yeux de Madame Peverell, il glousse tout seul : le bon temps !
Mais rapidement, sous le Masque et les poils roux, le Mangemorts souffle, cette jeunesse était d'une déception sans précédent. Il bondit sur le banc pour s'y mettre debout, un nouveau piédestal comme il les aimait, ça lui permettait surplomber cette Jeunette navrante. Quand est-ce que vous avez décidé d'être une ennuyante Mademoiselle ? Ou bien peut-être était-elle fade de naissance. Il y a des gens comme ça, que les paillettes et les couleurs ne toucheraient jamais. L'envie le prend de jongler, il fait valser le bouquin de haut en bas, le rattrape toujours, évidemment, ce n'est pas difficile. Ce n'est pas jonglerie acrobatiquement incroyable lorsqu'il n'était doté d'un seul élément. Peut-être devait-il arracher les pages pour créer de magnifiques sublimes boules à balancer au-dessus de son masque.
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Historia K. Helsing, le  Mar 28 Avr - 7:26

Bon voila qui ressemblait plus à un devoir digne d'elle. Elle n'en est qu'à la moitié mais son esprit regorge d'idées donc ça devrait aller, elle n'avait même plus besoin de s'arrêter pour réfléchir ou revoir la tournure d'une phrase. Mais soudainement une voix venant de par dessus son épaule hurle brutalement dans son oreille, paniquée elle se lève d'un bond  pour se retourner et faire face à cette personne. Elle fut parcourut d'un frisson en voyant que ce personnage porte un masque de ce qui semble être un renard. Il faut dire que personne ne serait rassuré à l'idée d'être devant la cabane hurlante, avec un mec louche au masque de renard, sans personne au alentour. Mais elle se ressaisit bien rapidement : Il devait y avoir une quelconque soirée costumée dans le coin, ne s'intéressant pas trop à ça elle n'était pas au courant. L'individu debout sur le banc, son livre d'histoire à la main se met à faire des exercices de jonglage. La sorcière le regarde d'un air dépité et dégoûté. Il y a de fortes chances que ce jeune homme soit bien alcoolisé, malgré cette heure.

-  Ça dépend, qu'est-ce c'est ne pas être ennuyant pour vous ? Se bourrer la gueule tous les soirs pour avoir l'air rebelle et cool, et se donner en spectacle dès que l'occasion se présente pour satisfaire son besoin d'attention ? Alors dans ce cas depuis toujours j'imagine.  Répond-elle d'un ton las mais avec un soupçon de mépris dans sa voix.



Allons il ne sert à rien de s'énerver, il n'en valait pas la peine, il aurait tout oublié demain de toute façon, et ce n'est pas comme si n'était pas habituée à ce genre de remarque Il lui arrivait à elle aussi de boire, mais seulement pour se détendre ou réfléchir, jamais pour se mettre la misère, pareil pour d'autres substances qui boost le cerveau et ses capacités. Avec un frisson d'effroi elle constate que son livre n'apprécie pas trop les voltiges elle bondit d'un coup sur le banc pour l'attraper subitement au vol, avant de redescendre aussi vite.

- Je me permets de reprendre ça, ce bouquin ne parle pas de soirées ou de comment se mettre en avant, vous ne lui trouverez qu'un intérêt limité.


Cependant...elle ne se sent pas très à l'aise comme si son instinct lui souffle de prendre garde. Et maintenant qu'elle y pense, en s'approchant de lui pour reprendre le livre elle n'avait senti aucune odeur d'alcool et puis la façon dont il s'était faufilé derrière elle.... Elle lève le regard vers lui avec effroi fixant son masque quelques secondes, là où devrait se trouver les yeux. Et si ..? Non c'est impossible songea-t-elle. Mais peut-être pas au final, il était fort possible que les mangemorts viennent vers les élèves ou même les adultes pour en faire des partisants, et les proies seules sont toujours les plus simples. Elle recule soudainement d'un pas, le contemplant des pieds à la tête avec méfiance.

- Qui êtes-vous ? Demande-t-elle brusquement.
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Mangemort 52, le  Mer 29 Avr - 11:01


Oh-oh. Bien audacieuse que cette petite andouille. Cinquante-Deux n’avait pas tout de suite compris pourquoi elle s’égosillait à parler d’un rôle d’alcoolique qu’il ne tenait pas – du moins jamais masqué. Mais bien vite il avait souri largement, elle n’avait pas compris, réalisé qui il était. Elle le prenait pour un saltimbanque costumé seulement là pour éclabousser de drôlerie les alentours. Alors, il rit, devant la tirade bien-pensante de l’Adolescente, il le sent, elle tente de le prendre de haut – ça ne fonctionnerait pas. Le masque est secoué de blah-blah-blah qu’il imagine s’agiter dans son cerveau déjà ennuyé par les mots sans intérêt de la Blonde. Tellement qu’il remarque à peine qu’elle avait récupéré son livre. Elle mériterait qu’il lui brise les genoux pour son impudence – plus tard. Il soupire d’exaspération, l’urgence de réfléchir à la façon d’étouffer cette jeune Demoiselle avec son propre effronterie.

Vous parlez trop pour quelqu’un d’ennuyant Mademoiselle. Essayez au moins d’être intéressante. Et pour gagner en intérêt, rien de tel que de s’emparer de nouveau de ce maudit livre d’histoire de la magie, agiles bonds d’acrobate avant de reprendre place sur son piédestal. Le Malicieux balance alors l’ouvrage haut haut haut dans les airs comme un ballon sur le point de prendre son envol. Une deux secondes de suspension, Odette III n’a pas besoin de plus pour l’enflammer d’un vif #Incendio. A tout spectacle, sa magie, sa péripétie flamboyante. Ce ne sont que des petits morceaux de pages calcinées qui s’échouent sur le sol. Magnifique ! Les flammes comme parfaite solution apaisante – momentanément – il se concentre de nouveau sur l’Adolescente.
Vous avez échoué une première fois, me prenant pour un dépravé ivre. Vous croyez que je vole des costumes hors de prix pour être considéré de la sorte ? T-t-t-t-t alors que la baguette remue de façon accusatrice vers la jeune fille. Il s’allonge sur le banc, matelas quelque peu inconfortable pour une sieste improvisée – une comédie. Alors, retentez votre chance, qui suis-je ? Et dans le timbre de la voix, comme une légère once de menace, histoire de dissuader la Poudlarienne de le décevoir, encore.
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Historia K. Helsing, le  Mer 29 Avr - 19:24

Le moins que l'on puisse dire c'est que la blonde ne connait pas grand chose au sujet des mangemorts, ou même de l'ordre du phénix. Pour elle, ce n'était qu'un vulgaire combat de coqs, deux groupes constitués de personnes s'imaginant refaire le monde tout en étant un peu rebelle.  Malgré leur indéniable puissance, elle ne peut s’empêcher de les voir comme des enfants se chamaillant pour savoir qui aura raison. Cependant, pour cette jeune fille, ils étaient aussi des fantômes, des créatures que tu avais très peu de chance de croiser. Et bien pour une fois qu'elle avait de la chance, si on peut dire.  Malgré la dangerosité de la situation et son agacement, Historia ne peut s’empêcher de rire à de l'ironie de la situation : Cette...ce mangemort est la première personne à qui elle parle depuis des semaines.

Son manuel se voit de nouveau arraché de ses mains, trop rapidement pour que l'adolescente puisse réagir,  elle ne peux que le regarder impuissante se faire manger par les flammes. L'impuissance, ce sentiment qu'elle hait tant remplit son corps à cet instant, mélangé avec une furieuse colère et une envie d'en découdre. Voir quelqu'un la provoquer d'une façon si ostentatoire, en sachant pertinemment que l'étudiante qu'elle était ne ferait pas le poids contre lui la fait se sentir faible et inutile. Calme-toi Historia, c'est exactement ce qu'il cherche, une excuse pour te faire du mal, Se répète-elle.  Mais avait-il vraiment besoin d'un prétexte ? L'homme en face d'elle, termine son numéro en s'allongeant dans la plus grande des sérénités sur le banc.

Oh je saisis qui tu es, monsieur est un théâtrale. Tout ceci n'est qu'une mise en scène, un jeu, quand tu enfiles ce masque, tu es une nouvelle personne et ça te plait bien, j'imagine que tu te sens invulnérable. Songe-t-elle avec froideur. La Serdaigle s’assoit brusquement sur l'herbe, juste en face de lui, et se place en tailleur, sans le lâcher du regard, elle avait décidé de rentrer dans son jeu. Je n'ai peut-etre pas de masque, mais je sais jouer moi aussi, et peut-etre même autant que toi.

- Bien je vais essayer de nouveau alors. Vous êtes un mangemort. Enfin devrais-je dire une personne qui se cache derrière un masque sous prétexte de vouloir changer le monde. Donc qui vous êtes...une personne jeune je dirais, qui doit s'ennuyer dans la vie quotidienne, et le reste de son temps s'habille de ce masque pour servir une cause  qui ne vous intéresse pas tant que ça au final. Tout ceci n'est que poudre aux yeux dans tous les domaines.  J'ai raison cette fois ? Dit-elle en se penchant légèrement en avant.

Elle était impulsive, beaucoup trop, elle finirait pas le regretter un jour. Mais peut-etre que son quotidien à elle aussi était ch*ant, et qu'elle voulait en profiter pour une fois que quelque chose se passe.
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Mangemort 52, le  Lun 4 Mai - 11:55


Comme prévu, le babillement de l’Adolescente vient bientôt chatouiller les oreilles du Renard prétendument endormi. Quoi qu’il fallait dire que cela le ferait presque somnoler, si la jeune fille n’avait pas déjà deviné qu’il était Mangemort. Merci, il avait une réputation à tenir et à offrir, pas question ne de pas être reconnu dès le premier pas de danse. Sous le masque, les zygomatiques s’amusent de la provocation, c’était la jeunesse et l’innocence qui parlaient, une adolescence agitée par des hormones et l’enfermement promulgué par Poudlard. Cette fille ne connaissait rien, ne savait rien, et était simplement une capricieuse dérangée qui voulait avoir le dernier mot – le défier.

Mais si le Malicieux, une fois le costume ôté était d’une impulsivité à tout égards, ce n’était pas le cas lorsque les poils roux cachaient son visage. Il savourait l’étirement du temps, serrait les dents de ne pas s’irriter. Parce que la Lutte était telle qu’il fallait absolument être nuancé, se contenter de réveiller les sorcières et sorciers avec des mots, des gestes et des actions qui leur feraient réaliser à quel point leurs vies étriquées étaient déplorables.  
La Cause, Mademoiselle, est tout pour moi. Presque, une seule chose surplombait le reste – il la tait. Vous avez faux sur toute la ligne, et je devrais vous arracher la langue pour de telles inepties. Il se redresse doucement pour s’asseoir sagement, les jambes croisées d’un sérieux éclairé. C’est qu’il s’apprêtait à abasourdir les cheveux trop parfaits de cette Poudlarienne d’un discours raisonné-raisonnant. Cela pouvait ne pas prendre, et auquel cas, ma foi, il s’amuserait de la voir se dandiner sous la voracité d’Odette III. Changer le monde, oui, et si je me cache ce n’est simplement parce que mon identité importe peu. Je ne suis personne, un simple soldat au service de l’Ordre, un matricule parce que mon nom n’est qu’un détail, il y la Cause, et ses serviteurs, voilà tout. Il hausse les épaules, étire les bras afin qu’ils embrassent le banc dans presque son entièreté. Aussi parce que me dévoiler, dévoiler le fait que je lutte pour un monde meilleur fait de moi un terroriste. Et qu’Azkaban n’était décidément pas dans ses projets de vacances.  

Il soupire, sa posture et son rôle le poussaient à se justifier, malgré le désintéret porté à la silhouette frêle de la jeune fille. Mais croyez-moi Mademoiselle, ma vie est trépidante. C’était peu de le dire, vraiment, quoi qu’il manque évidemment quelque chose, sinon, je ne serai pas là devant vous, Masqué. La vie sorcière telle qu’elle est n’est pas satisfaisante. Et il n’y a que les jeunes gens naïfs comme vous pour penser que tout va bien et qu’on a le temps de se perdre dans la futilité et l’ennui des bouquins. Parce qu’une fois qu’on lève le nez, il était nécessaire de se rendre compte que quelque chose grondait, là, non loin. Que la magie était au bord d’une brèche que la Cause était sur le point d’amplifier.

Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Historia K. Helsing, le  Lun 4 Mai - 19:36

Elle l'avait écouté attentivement, sans lâcher du regard ce masque de renard, son propre regard visant instinctivement là où devait se trouver les yeux. La blonde s'attendait à ce qu'il pique une crise, elle se représente les mangemorts comme des êtres imprévisibles et sautant sur la moindre occasion de jouer de leur baguette. Mais pas lui il semble calme...peut-etre était-il habitué à venir vers les gens comme ça ? C'était fort probable, les partisans et marionnettes  ne vont pas venir tout seul après tout. Mais difficile de deviner ce qu'il pense vraiment, son masque le sauve à bien des égards. Elle ne tiqua même pas avec sa menace, monsieur n'aime visiblement pas qu'on lui réponde, le pouvoir et le masque doivent s'apparenter à une couronne visiblement. Lorsque le renard eut fini son discours Historia reste silencieuse quelque secondes, elle ne parvenait pas détacher son regard froid mélangeant méfiance et colère de ce  masque.  Elle prend une légère inspiration avant de répondre, mesurant elle aussi ces mots.

- Ces bouquins comme vous dites sont là pour m'aider pour mes examens. Et cette futilité s’appelle l'histoire de la magie, des sorciers...considérez-vous notre histoire comme une futilité ? Vous seriez étonné sur ce qu'on peut y apprendre, notamment sur les gens masqués et comment ils ont terminé.

Ni une menace, ni une moquerie, une simple constatation, dont elle est certaine il en comprendra la signification. La cause, les serviteurs, l'ordre...en voilà un champ lexical soigneusement sélectionné. Le pensait-il vraiment, ou avait-il subi un lavage de cerveau ? C'est là toute la délicatesse de la question avec ce genre de groupe masqués. Trier ceux qui tirent les ficelles, ceux qui subissent et ceux qui ne sont même pas conscients. Malgré toute la beauté de son discours deux phrases lui résonnent à l'esprit : "il me manque quelque chose" et "La vie sorcière telle qu’elle est n’est pas satisfaisante"

- Mais qu'est-ce qu'il vous manque que vous n'avez déjà pas ? Et qu'est-ce que vous voulez tous à la fin ?

Malgré le fait qu'elle voit l'ombre et la lumière comme des enfants se chamaillant, quelque chose la pousse à comprendre. Pourquoi cet homme se disant avoir une vie trépidante, prend de risques inconsidérés pour cette fameuse cause ?  Les sorciers ont déjà quasiment tout ce qu'ils désirent, et si il ne l'avait pas un sort ou une potion et l'histoire est réglée. Alors pourquoi ?
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Mangemort 52, le  Mar 12 Mai - 17:24


C’est vrai qu’ils avaient été particulièrement bêtes, les anciens. Le cœur beaucoup trop gorgé de cette avidité de pouvoir et d’écrabouillage des autres. Ils étaient peut-être davantage réfractaires que les sorciers d’aujourd’hui, la pureté du sang et tout le tralala. Mais l’idée avait évolué, avait muté avec ce besoin irrépressible de ne plus être écrasé par cette nécessité de se taire, et d'enfoncer la magie dans de sombres tunnels comme s'il s'agissait d'un rat pestilenciel. La Cause n’était plus ce qu’elle était, elle avait gagné en maturité, en grandeur – évidemment. Mais il le sait tout cela, parce que Cinquante-deux s’il avait été un élève bien trop dissipé, avait tout de même été élève. Pas trop mauvais d’ailleurs, assez peu intéressé par la scolarité, voilà tout. Il hausse indifféremment les épaules, les vieux masqués ne l’intéréssaient absolument pas. C’est regarder devant qu’il faut, et non pas s’embourber dans le passé. Surtout lorsque ce passé était ridiculement inutile. Des erreurs avaient été commises, les nouveaux Ténébreux s’en remettraient, feraient mieux. Mais finalement résonne la question, la fameuse, celle qui fait dresser les poils d’effervescence. Sous l’opportunité, le Renard se relève et reprend place debout sur le vieux banc.

Qu’est-ce qu’il manquait ? Vers quoi couraient-ils tous ? La Liberté. La véritable, la vraie avec un énorme gigantesque L majuscule brillant. Je reste persuadé que nous ne méritons pas de vivre caché, voilà tout. Les mains s’agitent, s’écartent. Voyez-vous Mademoiselle, je suis quelqu’un de particulièrement heureux – fanfaron ou saltimbanque aurait été un terme plus adapté, mais passons. Je bouge, je remue, et pourtant, dès que je passe la frontière du monde moldu, on me demande de devenir tout mou. D’être calme, d’être discret, de ne pas faire de vagues, d’endormir ma magie. Mais c’était chose impossible, c’était là ce qu’il y avait à comprendre, demanderiez-vous à un oiseau d’arrêter de chanter ? De balivernes inepties, ce n'était pas naturel. Et cette restriction fondamentale était peut-être la pire prison qui soit.
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Historia K. Helsing, le  Sam 16 Mai - 16:19

Le renard était de nouveau debout sur ce banc, semblant s'adresser à une assemblée. Qu'importe qui se cache derrière ce masque, la blonde reste persuadée qu'il devait avoir un don pour le théâtre, une graine de comédien. Mais avide et curieuse de connaître la raison de ces guerres, secrets et souffrance, elle l'écoute attentivement. Et à mesure qu'il faisait part de son point de vue, elle sent son ventre se nouer. Historia comprend très bien entre les lignes le sous entendu de tout ça : La fin du secret magique. La fin de la barrière entre les moldus et sorciers. Soudainement saisie de peur et de rage, elle se lève d'un bond.

- Non ! S'écrie-t-elle soudainement

Elle prend une profonde inspiration et ferme les yeux pour garder son calme. Il ne fallait surtout pas divaguer, la situation était trop grave, elle devait lui faire changer d'avis ou au moins essayer.  La fin du secret magique ne doit et ne peut pas arriver.

- La fin du secret magique c'est ça que vous voulez ? Avez vous la moindre idée des conséquences que ça pourrait engendrer ? Oh oui pour les sorciers ça serait parfait, idyllique c'est vrai. Mais les moldus...avez-vous pensé à eux ? À votre avis que ferait les sorciers si ils étaient libre d'utiliser la magie devant eux ?


Elle connaissait que trop bien le mépris qu'ont beaucoup de sorciers pour les moldus. Mettre fin à cette barrière serait la porte ouverte pour les sorciers d'en faire ce qu'ils veulent. Usage de sort sur eux, pression psychologique, discrimination, distance social. Le ministère irait sans doute inventer des lois pour les protéger, mais comment détecter l'usage de magie si elle serait autorisée partout ? Comment prouver qui s'en sert à mauvais usage contre les moldus ? C'était trop d'interrogations dangereuses. Il est vrai qu'Historia ne se soucie pas des moldus, pas plus que des sorciers d'ailleurs. Mais il y avait cette personne qu'elle avait juré de protéger.

- Croyez-moi, je viens de ces deux mondes et je sais qu'ils ne sont pas fait pour se mélanger. Les sorciers méprisent déjà les nées moldus, alors imaginez ce que certains pourraient faire aux moldus ?

Mais rapidement elle souvient qu'elle avait à faire à un mangemort. Qui dit mangemort dit sans doute hauts contacts, sang pur, famille puissante et tout ça. La condition des moldus était sûrement le dernier de ces soucis,  comme tous les sorciers il ne pensait qu'à à sa gueule pour venir avec une idée pareil.

- Mais vous souciez-vous seulement des moldus en fait ? Finit-elle par lâcher
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Mangemort 52, le  Sam 23 Mai - 18:12


Non ? Comment ça non ? Il avançait de magnifiques arguments qu’on ne pouvait pas ignorer ni discuter, et cette Insolente contestait ses dires ?
Taratata.
Sous le Masque, les sourcils se lèvent de surprise tandis qu’il doit contenir ses mains de l’étrangler sur le champ. C’est que ça ne ferait pas une belle publicité à Poudlard – ni aux Mangemorts, d’ailleurs. Elle a l’air révoltée par ses idées, oui, c’était absolument décidé, cette dernière était une Enquiquinante de première. Il soupire, fatigué, lassé par les idées naïves et arriérées de cette demoiselle. La tête du Renard oscille exagérément, comme s’il prononçait d’exaspérés blah-blah-blah, à vrai dire, il ne l’écoute pas vraiment. Ses interrogations ne valent rien, elle prenait le problème carrément à l’envers. Mais il ne pouvait pas s’enflammer à chaque fois qu’une Adolescente insignifiante ne partageait pas ses idées. Non, c’était là que les Ténèbres affluaient sous son torse mégalo – il se devait de la convaincre ; de l’écrabouiller.
Et oh ! Voici qu’elle fait son intéressante en précisant appartenir aux deux mondes, Cinquante-Deux ne peut se retenir – il explose de rire. Les côtes se soulèvent, éclatées, devant l’impertinence de la jeune fille, tellement qu’il ne tient plus debout. Forcé de se rasseoir.

Ah la la la la la la, Mademoiselle, Mademoiselle … Quelques gloussements continuent de se faufiler dans ses syllabes condescendantes, dans quel siècle vivez-vous ? C’était là, l’essentiel du blocage dans la tête de la Blonde. Elle s’était arrêtée à des rumeurs, une époque tout à fait révolue.
Il quitte finalement le banc pour se poster juste devant elle, il n’était pas si grand, mais l’imposance n’était pas une question de centimètres – ça se saurait. Il s’éclaircit la gorge et annonce fièrement, je suis né-moldu. Ce n’était ni une honte ni un secret, et si certains osaient penser qu’il était la tache des Ténèbres, il se voyait plutôt comme un atout considérable dans leur quête. Il avait accès à des connaissances molduesques qui manquaient cruellement aux autres, or pour supprimer le secret magique, il leur faudrait aussi courtiser les moldus, c’était inévitable. Tout le monde s’en fiche, des origines, ce que les gens retiennent, c’est la puissance. Et il n’y avait que ça de vrai, de tangible, et d’effrayant.

Les jambes orgueilleuses remuent alors, s’actionnent dans des enjambées réflexives. Alors croyez-moi, j’me soucie des moldus, enfin, ce n’est pas vrai, disons plutôt qu’il se fichait autant des moldus que des sorciers, ce qui l’importait lui, c’était son égocentrique Liberté, mais ça, il le tait, évidemment. Vous pensez vraiment que le problème de la fin du secret magique ce soit les sorciers ? T-t-t-t-t, véritable leçon qu’il continue d’orchestrer, doué Professeur qu’il était, non, d'après certains, les moldus se révolteraient, craindraient la puissance magique – c’est pour ça, que nous vivons cachés, ne croyez pas que c’est pour les protéger eux. Ils savent très bien se défendre, encore plus avec les nombreux et incroyables progrès technologiques. Et nous aussi. Mais là n’était pas la question, tout dépendait de la façon dont la Révélation débarquerait dans les vies des moldus, des sorciers, si c’était fait avec douceur et accompagnement, et non pas comme une terrible déflagration.
Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Historia K. Helsing, le  Sam 30 Mai - 15:03

Le renard éclate de rire, Historia est visiblement une comique dans l’âme, l'art d'amuser la galerie sans même le vouloir est un talent qu'elle ne se connaissait pas.  Elle déteste qu'on s'amuse d'elle de la sorte, irritée la blonde use de toute la patience qu'elle possède pour ne pas sortir sa baguette ou son poing. Ça lui était déjà arrivé par le passé de se battre, mais jamais avec  de la magie du moins pour le moment. A quoi s'attendait-elle de toute façon ? Qui prenne la chose ou même elle au sérieux ? Elle est trop naïve parfois.  Il est bien trop attaché à sa cause, son désir de liberté, de faire tout sauter ou je ne sais quoi.

Il se lève de son banc, Historia ne bouge pas d'un centimètre et regarde le masque de renard si joliment fabriqué, mais pourtant possédant un aura de mauvaise augure. Il est donc lui aussi né-moldu, et prétend même s'en soucier, étonnant. Elle qui pensait que les magemorts ne soucient que d'eux même... m'enfin. Ce mangemort semble poursuivre une sorte...d'idéal, il lui donne la folle impression de vouloir un effondrement de la société , un peu comme un adolescent rebelle voulant voir le monde s'écrouler. C'était peut-etre le cas d’ailleurs, Historia n'a aucune idée de son age, mais il ne doit pas être bien plus âgé qu'elle.

Mais si il est né moldu comme il le prétend il doit connaitre comme elle très bien les deux mondes. Et donc savoir profiter des avantages indéniables que ces derniers possèdent. Pourquoi il ne s'en sert pas ? Enfin surtout pourquoi s'emm*rder à vouloir détruire la barrière du secret magique ? Il possède un avantage sur les autres, il devrait plutôt l'utiliser pour lui que pour une guerre sordide. Guerre dont il ne sortira de toute façon pas vivant.

- Vous êtes né moldu, alors vous devez savoir utiliser les deux pouvoirs que possèdent les deux mondes : La magie et la technologie. Pourquoi ne pas vous en servir pour vous ? Pourquoi partager votre avantage avec une cause qui vous mènera à votre perte ?

C'est quelque chose qu'elle a compris il y a des années, avec beaucoup de mal. Lors de sa première année elle avait été rejetée par les autres, pour beaucoup de raisons. Et son statut de sang était une de ces raisons. Ses premières années à Poudlard ont été chaotiques si bien qu'elle avait même essayé de s'enfuir de cette école. Mais elle a grandi, et a finalement appris à se servir de son héritage comme d'une force que comme un fardeau. Ainsi Historia s’était encore plus renfermée, ne cherchant qu'une chose réussir mieux que les autres, les écraser même. Et elle a pleinement conscience qu'en alliant ces deux puissances pourtant si opposées, elle pouvait y arriver.

- Vous pouvez accomplir de grande chose avec ça. Là la seule chose que vous risquez d'accomplir c'est de finir attrapé par un auror ou tué lors de cette guerre que vous aurez déclenché.
Mangemort 52
Mangemort 52
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Mangemort 52, le  Ven 12 Juin - 10:43


Les yeux se plissent, cette jeune fille avait un sérieux problème. Ce n’était pas tant le secret magique qui l’intéressait, ou pas, mais plutôt un égoïsme colorié d’un savoir, d’une supériorité par rapport aux autres. Et Cinquante-Deux qui pensait être un égocentrique – il se trompait peut-être.
Vaguement, il hoche la tête, oui oui oui il connaissait la technologie, les avancées scientifiques du monde moldu, et il s’en servait – quotidiennement. Mais il était soumis, dévoué entièrement à une Cause qu’il jugeait belle et viable. Peu importait les risques, le danger – il s’en fichait. Si cela pouvait illuminer la communauté pour la réveiller, sa vie était une bien piètre chose. Je sais. Qu’il dit d’abord tout simplement. Il avait toujours su que son destin serait plus grand que ses boucles volantes – cachées sous le masque. C’était ainsi, le Renard avait toujours vu les choses beaucoup plus grandes qu’elles ne l’étaient ; s’était vu gigantesquement plus grand. Mais accomplir de grandes choses seul ; bouarf, ça n’a aucun intérêt. Même les innombrables bêtises à Poudlard, il ne savait le faire seul. Toujours avec le Meilleur Copain, toujours devant un public. C’est faire les choses dans le vide, or on sait à quel point le Mangemort aimait faire les choses sur une scène, devant une foule de spectateurs ébahis, que tout le monde le voit et l’observe. Marquer les esprits et l’Histoire.

Il soupire, ennuyé, comment convaincre une Adolescente enquiquinante qu’il fallait qu’elle regarde au-delà du bout de son nez poudré ? Tellement refermée sur elle-même qu’elle pensait que le pouvoir était une affaire solitaire. Quelle erreur – et quel gâchis ! Finalement, il s’en va se réinstaller confortablement sur ce banc miteux, s’y affale et prend une posture songeuse. Je préfère largement mettre mes brillantes qualités au service d’une Cause qui me dépasse – nous dépasse. Plutôt que de me concentrer sur mon petit nombril. Il hausse les épaules, non, vraiment, les jeunes enfermés dans leurs narcissiques idées, ce n’était pas son truc. Il devrait convoquer Trente-Deux, il saurait fracasser l’assurance de cette Petite.
Enfin, peut-être devrait-il lui apprendre qu’elle n’était pas le centre du monde, que le monde s’élargissait et qu’il avait besoin d’eux pour avancer, pour remuer. C’était ça, il devait faire craquer la confiance de la Blondinette, la faire chavirer pour qu’elle s’ouvre à d’autres idées.

Historia K. Helsing
Historia K. Helsing
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Vampire


Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Historia K. Helsing, le  Lun 27 Juil - 15:55

Je sais très bien que le renard doit certainement me juger, qui ne le ferait pas ?  Mais c'est équitable car moi aussi je le juge dans mon fort intérieur, ça a l'air typiquement le genre de personne ne vivant et n'existant qu'à travers le regard des autres. Tout l'inverse de moi, car ce que les autres pensent de ma personne est le cadet de mes soucis, bien qu'avant avant ça l'était. Je me souviens d'être la jeune fille se souciant de ce qu'on allait penser d'elle si elle faisait telle action ou non, comment être apprécier du peuple... Mais au fil du temps je me suis rendue compte que quoiqu'on fasse on sera de toute façon jugé, et souvent en mal. Alors à quoi bon essayer de plaire ou être reconnu ? Autant de concentrer sur soi même et sa propre réussite personnelle et celle de sa famille.
Bien qu'il est parfois vrai que vivre seul en haut de son nuage est parfois pesant.

- Pas moi. Comme je l'ai dit ce que vous faites est dangereux, vous risquez vraiment votre vie pour cette cause et la reconnaissance que vous pourriez avoir derrière ? Mais pourquoi s'en soucier ?

Je ne comprends vraiment pas cette façon de faire, mais j'imagine qu'au final tout est une question de point de vue. Il y a bien des gens incapables de vivre seuls, et d'autres encore ne supportant pas la vie en société. C'est tellement dommage, car si il n'avait pas ce besoin d'être admiré et vu à tout prix il aurait pu accomplir de grandes choses sans y laisser la vie. Je soupire en m'agitant sur place, remplie d'une nervosité soudaine.


- Même si votre cause gagne, personne ne se souviendra de votre nom, seulement de votre matricule et encore. Ça en vaut vraiment le coup ?
Contenu sponsorisé

Joute verbale (en cours ) Empty
Re: Joute verbale (en cours )
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 Joute verbale (en cours )


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.