AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 1 sur 1
Dansons joli flocon [Abandonné]
Angelina Frewliad
Angelina Frewliad
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dansons joli flocon [Abandonné] Empty
Dansons joli flocon [Abandonné]
Angelina Frewliad, le  Mer 6 Mai 2020 - 10:15

Saison 31 - Début de l'été
w.
Lara Wind
LA accordé par la gente dame
Mon LA accordé pour la suite bien sûûr


    Une journée comme les autres. Tu vagabondais près de l'opéra, sur un joli pont. Tu aimais entendre le bruit de l'eau, c'était apaisant. Après un service musclé la veille au Chaudron, t'avais envie de souffler, aujourd'hui tu avais pu commencer plus tard. C'est dingue comme il te plaisait ce boulot, il pouvait arriver que les clients ne soient pas très sympathiques, mais c'était très rare, la plupart du temps tu finissais par partager un verre avec ceux accoudé au comptoir, discuter avec d'autres. Tu répondais toujours présente, l'équipe était très sympa en plus, Harmony était joyeuse, efficace c'était un plaisir de travailler à ses côtés. Quant à la patronne, quand elle était là c'était franchement drôle, tu avais rêvé d'une ambiance de travail pareil.

   Alors que tu rêvassais sur ce pont, quelque chose attira ton attention, ou plutôt quelqu'un. Une jolie demoiselle, des cheveux aux couleurs de la neige, un joli flocon. Elle se déplaçait avec beaucoup de grâce, un sac à la main. Pourquoi tu avais décidé de la suivre ? Aucune idée, t'étais intriguée, alors d'assez loin pour ne pas qu'elle se sente épiée, t'avais suivi ces déplacements, jusqu'à un opéra. Curieux, pourquoi un opéra?  
Une fois à l'intérieur t'avais été plongée dans un autre monde, le bâtiment était somptueux, tout était gigantesque et si vide, rempli de l'écho d'une représentation de la veille probablement. Le joli flocon avait disparu dans le bâtiment, mais tu la remerciais déjà d'avoir éveillé en toi une curiosité peut-être mal placée, mais qui fait découvrir tant de merveilles. Tu plongeais une main dans ton sac, histoire de vérifier que tu avais ton cahier de dessin, il fallait immortaliser ce lieu.
Pendant que tu déambulais dans les rangs de siège, du bruit c'était fait entendre sur scène, ou plutôt derrière, dans les recoins cachés où seuls les artistes peuvent pénétrer. Lieu où le stress de se révéler à la lumière prend le dessus mais finit par devenir comme une drogue, l'adrénaline a des pouvoirs puissants sur les hommes. Tu t'assoies discrètement sur un siège, dans une rangée assez éloignée pour ne pas déranger la personne qui s'apprête à livrer une performance.
Et voilà, le joli flocon entre en scène, il danse et virevolte à la manière d'une étoile filante, étoile blanche et lumineuse au milieu de cette scène vide. Tu saisis ton carnet, pour dessiner cette scène, cette beauté artistique. Quelques coups de crayons plus tard, la musique s'estompe, la danseuse reprend son souffle en étirant ses muscles, c'est alors que tu sais pas trop pourquoi mais tu applaudis, ça raisonne comme vous êtes seules ici, c'était magique, magnifique, merci pour ce spectacle. Quelques mots, juste pour féliciter parce qu'il fallait le reconnaître, elle était douée.
Lara Wind
Lara Wind
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Dansons joli flocon [Abandonné] Empty
Re: Dansons joli flocon [Abandonné]
Lara Wind, le  Jeu 4 Juin 2020 - 20:29

Dansons, joli flocon

W/ Angelina Frewliad

Saison 31 - Été

L
e temps s'était écoulé. Il avait filé à toute allure, le printemps n'avait été qu’éphémère aux yeux de Lara. Le début de l'été avait frappé avec sa chaleur écrasante et étouffante, rendant mal à l'aise la jeune femme. Oui, elle détestait profondément cette saison. Le temps doux du printemps et de l'automne lui manquait et elle avait hâte d'y être. Bien évidemment, quand elle s'était inscrite à cette troupe de danse en plein milieu du mois de mai, elle n'avait pas réfléchi à la saison qui allait suivre. Ce n'est pas comme si elle avait d'autres choses à penser...

En effet, l'ancienne Gryffondor s'était inscrite à une troupe de danse. Moldue. Couper les ponts avec le monde sorcier lui faisait du bien, lui permettait de respirer, surtout qu'elle avait toujours vécu entre les deux mondes. Et surtout, dans ce Monde ci, il n'y avait pas de Nundu. Lara enviait les êtres sans magie : ils ne connaissaient pas cette créature et leurs homologues sorciers faisaient en sorte que la créature ne les attaque pas. Quelle chance...

Cette chance de l'ignorance, Lara ne l'avait pas eu. Alors, il fallait oublier pour guérir. Et, pour guérir, Lara avait choisi cette troupe de danse moldue. Sa passion mêlée à un monde totalement innocent, rien de plus parfait n'est-ce pas ? Alors, comme tous les soirs depuis le mois de mai, elle se rendait dans un « petit » opéra au sein même de Londres. Les répétitions avec la troupe se déroulait le week-end mais la Caméléon aimait danser seule, sans un bruit, sans avoir d'interactions sociales. C'est également pour cela qu'elle avait tenu « secrète » sa nouvelle activité : pour éviter que des proches ne l'accompagnent. Depuis l'attaque du Nundu, ce besoin viscéral d'être seule la prenait aux tripes et ce n'est pas avec son métier qu'elle avait ce loisir. Alors, Lara appréciait ces soirées. Pour oublier.

La voilà donc qui déambule dans les rues de Londres, direction son opéra. Comme à son habitude, la gérante de la Boutique d'Animaux Magiques passe devant le petit pont, où elle ne remarque pas cette présence qui va la suivre de loin, sans doute attirée par la couleur des cheveux. La marche se poursuit, toujours plongée dans ses pensées tout en faisant attention aux alentours. D'expérience, il n'était jamais agréable de rentrer dans quelqu'un et de se faire enguirlander en pleine rue comme une enfant. Alors, elle faisait attention.

Le cliquetis des clés dans la serrure pour ouvrir cet endroit grandiose et reposant. Là où le Silence règne comme un maître hormis durant les spectacles et les répétitions. La beauté des lieux la subjuguait toujours autant et elle prit quelques secondes pour admirer le spectacle. Oui, car l'opéra à lui seul représentait un spectacle. Il fallait seulement s'arrêter et prendre le temps de mettre tout ces sens en éveil. Observer, sentir, scruter, écouter. Rien de mieux pour s'extasier devant cette oeuvre architecturale.

Partie dans l'arrière-scène pour se changer. Mettre sa tenue d'entraînement, qu'elle avait quand même voulu joli pour son propre plaisir personnel. Petits chaussons enfilés, chaussons qui font mal mais les années avaient permis d'ignorer cette douleur. Musique qui s'élève, elle entre en scène. Pour livrer son plus beau spectacle...

Virevoltant tel un papillon, les pieds touchent à peine le sol. La grâce naturelle aide à transmettre les émotions, héritage d'une mère inconnue. Mais il ne fallait pas penser à cela, aux tourments de son esprit. Tout devait disparaître pour ne laisser place qu'à l'Art et à la technique. Rien ne devait venir parasiter ce moment de Paix avec elle-même, que ce soit un désagrément intérieur ou extérieur. Alors, elle virevolte, exprime sa peine, son chagrin, sa colère, son bonheur, Elle. Toute sa danse devait transmettre ce que Lara était. Avec les qualités et les défauts, les aléas de sa vie et de son esprit.

La musique s'arrête, mettre fin à la performance tel un papillon qui se pose sur une fleur. Reprendre son souffle, garder les yeux fermés. Et les rouvrir brusquement, à l'écoute d'applaudissements. Quelqu'un était là et avait tout vu. Chercher du regard la source de bruit et trouver la cible. Une jeune femme, brune, belle, un peu plus âgée qu'elle. Une inconnue totale dans la vie de la Métamorphomage. Moldue ou sorcière ?

S'approcher. Bizarrement, Lara ne lui en voulait pas d'être ici. Car elle était une Inconnue. Et l'idée d'une nouvelle rencontre lui plaisait bien : quelqu'un qui ne lui rappelait pas sa vie, quelqu'un qu'il fallait découvrir. Une personne à aimer ... ou non. Alors, la jeune Caméléon s'approche, s'étirant légèrement les épaules jusqu'à arriver vers l'Inconnue. Une femme vraiment belle vu de près. Un sourire naquit sur les lèvres alors que la voix, douce et posée, se fait entendre « Merci beaucoup... Je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un d'autre. Vous êtes venue répéter ? » L’œil est attiré par le carnet où un dessin semble être couché. « Vous m'avez dessiné ? »
Page 1 sur 1

 Dansons joli flocon [Abandonné]


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.