AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -43%
Grosse promo sur la Trottinette électrique ...
Voir le deal
199.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 1 sur 2
Kung Fu Planta [en cours]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Elisa Lewis
Elisa Lewis
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Kung Fu Planta [en cours]
Elisa Lewis, le  Mer 6 Mai 2020 - 16:01

Saison 31 / Printemps
PV Winnimae Bishop

Y avait les faits, les faits qui parlaient d'eux même. Troll. Un résultat affligeant comme disait l'autre dans sa blouse bleue. La mère elle avait toujours les mots pour raviver les passions. Elisa elle doutait pas un instant qu'Evie c'était une pointure en botanique à son âge. Elle partageait beaucoup trop des caractéristiques de certaines plantes pour que ce soit pas le cas. La Cricasse par exemple. La Jonquille Klaxonnante aussi. Le Filet du Diable à l'occasion. Nan c'était vraiment pas étonnant que ça lui plaise pas à elle l'étude de cette matière. Y avait trop de similitudes, trop de rappels. Pis bon c'était des putains de plantes, c'était franchement pas le truc le plus enthousiasmant qui soit. Mais bon quand même... Troll. Fallait voir à rattraper le coup à un moment, un minimum quoi. Histoire de pas être la risée de la classe. Le pingouin d'Afrique.

Elle avait élaboré un plan singulier la Lewis Junior, à base d'enseignement expérimental. Un enseignement de moi à moi, comme ça si j'foire personne saura. Une avancée pour le cours prochain, un élargissement de connaissances tout ce qu'il y a de plus gratuit, à l'abri des regards indiscrets. Pis surtout, plutôt se faire bouffer un bras par une plante carnivore que d'aller demander de l'aide à De Lanxorre. En vue des serres, Elisa guetta les alentours avant de ses décider à passer à l'action. D'un mouvement agile, elle se faxa à l'intérieur, baguette en main. Son regard balaya avec une sourde inquiétude les vastes étalages de verdure. Y avait pas de dents en vue, et c'était déjà pas mal. Elle se mit en quête de documents qui pourraient trainer dans les tiroirs des plans de travail, des traces laissées par leur professeur insidieuse. N'importe quoi qui pourrait lui donner de l'avance sur le cours prochain. Elle aurait peut-être eu plus de chance dans le bureau de madame, mais c'était un risque qu'elle n'était pas prête à courir. Pour l'instant.
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Winniemae Bishop, le  Mer 6 Mai 2020 - 22:32


Ça partait d’un sacré bon sentiment, une belle intention à vrai dire. De vouloir ne serait-ce que s’améliorer, se familiariser avec ces créatures de l’Enfer. On a beau dire, les plantes, c’est pire que les animaux. Parce que ça te regarde, ça t’observe, et jamais tu les vois bouger. Les plantes, c’est vicieux. Elles prétendent être mortes mais leurs racines gigotent, bien profondément, pour qu’on ne les surveille pas. Et au moment où vous avez le dos tourné, concentré sur une jolie petite fleur, graoum, elles viennent vous emmêler les cheveux et la jupe pour vous coller à son tronc.
Ou quelque chose comme ça.
Peut-être que la scène était plus ridicule que ça, mais l’idée principale y résidait.
J’me suis fait manger par une plante. Ni plus, ni moins. Ce qui m’angoissait le plus, était qu’une de ses lianes se faufile dans mon oreille pour prendre possession de mon cerveau et tuer toute ma famille. Par la barbe de Merlin, cette situation réveillait une paranoïa dont j’ignorais l’existence. Je me tortille, pousse des petits hénissements de lapin, mais rien n’y fait, j’étais le doudou de cette fichue plante verte. Elle ne m’étouffait pas vraiment, simplement, elle adorait me carresser les cheveux.
C’était possible ça ?

Alors quand j’ai entendu soudainement la porte des serres grinçouiller, j’ai hésité. Pas longtemps, quelques secondes pour, quelques secondes contre. Cette présence pouvait être à la fois un professeur rabat-joie, ou un autre élève sympathique. Ou pire, un élève rabat-joie, j’suis sûre que ça devait exister.
Entre les lianes de ma prédatrice, mes cils entrevoient une petite silhouette, j’essaie de sortir le nez mais un souffle de soulagement fait resserrer l’emprise autour de mon uniforme qui sera bientôt tout froissé. Je la connais. Je la connais tellement bien que je reconnais simplement ses cheveux qui ressemblent aux miens. Elle n’avait juste pas les crépus de l’Afrique.
Je sais pas pourquoi, j’hésite pas, je chasse le ridicule qui s’était fait une petite ride sur mon front inquiet – j’aurais pu dormir là après tout. La camarade verte ne m’était pas totalement inconnue – elle ronflait toutes les nuits à côté de moi (ou pas, c’est ma mauvaise humeur) ; peut-être parce qu’avec les semaines de silences gênés j’avais appris à faire lui confiance. Psssstt ! Vite, avant que la plante ne décide de s’insinuer dans ma trachée : Élisa ! Je sais pas pourquoi, mais l’appeler agite l’adrénaline dans les pompes affolées de mon cœur. J’vais mourir, j’vais mourir et la Camarade aura ma mort sur sa conscience de ne pas avoir réussi à me sauver. ELISA ! Je crie à faire trembler les feuilles de ma kidnappeuse, franchement, la honte si on ne retrouve jamais mon corps ; ou si j'me transforme moi-même en plante émoustillée par de jeunes adolescentes.  

Elisa Lewis
Elisa Lewis
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Elisa Lewis, le  Jeu 7 Mai 2020 - 10:05

Y avait un bruit relou dans le fond alors qu'elle farfouillait les papiers sans intérêts fourrés dans le mobilier. Quelques schémas tout pourris probablement dessinés par des premières années, Un bouquin dont on pouvait plus lire la couverture, de vieilles prises de notes parsemées de taches d'encre, quelques mots doux manifestement datés et délaissés par leurs propriétaires, le tout parsemé de miettes diverses et variées d'origine non déterminée. Gross. Élisa ! Aaah ? Le bruit relou était peut-être pas juste de la mastication végétale. A moins que les plantes soient capables de parler. Quand bien même ce serait le cas, combien connaîtrait son nom ?

Vous vous demandez si elle se retourne. Ben oui. Évidemment. On avait dit son nom bordel. Mais son cerveau a eu le temps de produire toute sorte d'images divertissantes entretemps. Genre celle d'une tarentule géante la hélant depuis le parvis du château. Y a un frisson qui lui parcoure le dos tandis qu'elle avise un amas de lianes revêches qui s'agitent à quelques mètres. Des lianes épaisses. Elle déglutit. ELISA ! QUeeeeeoua ? Bon, elle a fait le tour, et elle a beau être une bille en botanique, y a sûrement pas de plante qui parle. Elle aurait retenu une information aussi capitale. Elle plisse les yeux, et aperçoit parmi l'enchevêtrement végétal plusieurs intrus - c'est comme un jeu des sept différences, sans l'image référente pour se guider.

Déjà, y a des jambes. Si, si, des jambes en jupons, avec au bout des chaussures noires comme les siennes. Et tout là haut, y a des cheveux. Beaucoup de cheveux en fait, tout crépus. La réalisation se fait dans la seconde. C'est une élève qu'est prisonnière de la plante. Une élève qu'elle connait pour partager son dortoir depuis cinq ans maintenant. Winniemae Bishop. Winnie ? Mais qu'est-ce tu fous là-dedans ? Question légitime sans doute. Prioritaire ? Peut-être pas. Bordel elle échappe en approchant du monticule verdâtre. Mais lâche là toi ! Ton menaçant, à la Brousse-Lit. Si, le célèbre moldu là. J'ai dis lâches là !

Sbeum, ça part. Clé de bras, coup de genou, contre cuisse, salto rigolo - bon c'est pas peut-être pas aussi fou mais l'intention y est -, le combat fait rage. Et la plante continue de s'agiter, ses membres enroulées autour de la silhouette de l'américaine comme pour un câlin improvisé. Une liane s'agrippe à la baguette d'Elisa et la fait tomber plus loin. m*rde, pourquoi j'ai pas pensé à l'utiliser avant ? Peut-être parce qu'elle connaissait pas de sort pour contrer des lianes géantes. Que foutaient des lianes géantes dans la serre d'une école aussi j'vous le demande ? Elisa s'énerve sur le monstre végétal, tente une prise désespérée contre la boucle qui enserre la partenaire pour la dégagez-de-laaaaa mais une autre liane la saisit et vient la plaquer contre le tronc elle aussi. La Serpentard pousse un cri entre l'exclamation et la rage, son regard vissé sur sa baguette gisant plus loin. Trop loin.

Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Winniemae Bishop, le  Sam 9 Mai 2020 - 12:14


Je crois que mon coeur pompe trop de sang, il est terrifié, veut se barrer pour ne jamais revenir dans mon corps frêle et stupide. Qu’est-ce qu’elle fait ? Mais bon sang qu’est-ce qu’elle fait ?! Arrête ! Arrête ! Il aurait fallu que je hurle plus fort, c’était sûr, Elisa allait énerver Madame la plante et je sortirai jamais, je serai une otage, une victime collatérale des expériences d’art martial de la Lewis. Chouette.
Evidemment, la tentaculaire séquestreuse a vite fait de désarmer ma camarade, j’vois rien, j’vois pas très bien, j’ai envie de lui dire de courir, d’aller chercher de l’aide, n’importe qui qui ne soit pas ses pieds pas doués en acrobaties. Et tant pis pour le ridicule, tant pis pour la réputation, je serai celle-dont-les-cheveux-ont-été-grignotés-par-une-plante. J’assumerai, presque, j’m’en irai surtout. Dans les jupes de Maman. Mais l’agitation me fait davantage de griffures sur les bras, la plante fait ce drôle de bruit de déglutition alors qu’Elisa se retrouve là, juste à côté de moi. Super ! Bravo ! Vraiment, le pompon. Comment on fait maintenant ? On crie ? J’crois que je commence sérieusement à paniquer en fait, A L'AAAAAIIIIDEEE !! Mais la plante, avoir des victimes agitées par des hurlements de panique, elle aime pas trop, elle resserre son emprise si c’était encore possible. J’aurais bientôt les côtes brisées, c’est qu’il n’y a pas tant de graisse pour les protéger.

Elisa on va mourir, j’le sens on va mourir, j’suis pas bête, maintenant je parle moins fort, pour pas trop agacer la méchante plante, j’nous vois déjà passer la fin de la journée, n’être découvertes que le lendemain lors d’un cours de première année, leurs rires leurs sourires et leurs regards de vauriens sur nos cadavres étouffés – humiliés. Franchement, j’avais carrément pas prévu que ça se passe comme ça.
Les neurones dont l’oxygène commence cruellement à manquer font défiler des idées toutes plus farfelues les unes que les autres. J’vais appeler les esprits ! Vrai que mes origines vaudou devaient bien servir à quelque chose, parfois, dans ces moments inquiétants où les secondes de la vie commencent à se faire sacrément rares. Chante lui une berceuse pour l’endormir ! Ou alors mieux, eeeeh ! j’ai ma baguette dans la poche de ma veste ! Je sais c’que vous êtes en train de vous dire, c’est maintenant qu’elle y pense ? Oui, parce que j’peux pas l’attraper, ou peut-être avec les dents, mais le front est emprisonné, ne peut pas bouger.


Elisa Lewis
Elisa Lewis
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Elisa Lewis, le  Dim 10 Mai 2020 - 0:51

Si elle avait pu se passer d'entendre les réprimandes de l'amerloque ça aurait pas été si terrible. Mais non. Super ! Bravo ! Elisa aurait levé les yeux au ciel. Mais elle était trop occupé à paniquer. Y avait une courbe végétale qui lui compressait le thorax avec toute la fourberie d'un plant herbacé. Si, les plants herbacés étaient fourbes. La botanique n'était que l'étude de l'étendue de sa fourberie. Preuve en était la situation actuelle. Comment on fait maintenant ? On crie ? Bordel mais ferme là ! Elisa parvient à bouger la tête pour darder un oeil morgue sur la voisine - qui s'était mise toute seule dans cette situation avant même qu'elle n'arrive soit noté ! Mais Bishop commence à hurler, et elle peut finalement pas s'empêcher de la suivre. Parce que vraiment... c'est pas comme si y avait mille solutions. A L'AAAAAIIIIDEEE !! Mais l'agitation change rien à leur situation. Nada. Si la plante pouvait parler, probablement qu'elle se foutrait bien cordialement de leur gueule à toutes les deux. Y a l'autre qui fait déjà ses prières, qui se voit déjà dans le couloir dans la mort. Elisa tente toujours de se dégager dans quelque convulsion digne d'un ninja estropié. Dis pas n'importe quoi, on va pas MRmahrh crever comme rrmhmm ça ! Nan parce que impensable. La fin nulle par excellence !

Deux billes en botanique câlinées à mort par des lianes géantes, retrouvées sans vie dans les serres de leur école. Le genre d'article de faits divers devant lesquels on se marre au petit dej. J’vais appeler les esprits ! Pardon ? Elisa s'arrête net dans sa frénésie anti-plante et laisse une épaisse glande lui entraver la vue. Chante lui une berceuse pour l’endormir ! Winnie j'te promets... Eeeh ! j’ai ma baguette dans la poche de ma veste ! Ah bah super ! Mais un rapide coup d'oeil fait comprendre à Elisa que c'est pas la nouvelle la plus géniale du monde. Parce que Bishop a pas accès à sa poche. Elle grogne. Repense aux putains d'esprits. Vrai que la coloc de dortoir était chelou, elle venait de l'autre côté de l'océan après tout, mais quand même. C'était ça où les faits divers. T'as besoin de ta baguette pour invoquer les esprMMgmmmhmhgf Le monstre végétal venait d'enlacer sa bouche dans un élan affectueux, et Elisa planta ses dents dans la texture verte. Un crissement sourd, un retrait vif. La sorcière crache, grimace atrocement en tentant retrouver la texture de sa langue dans sa bouche. Hiaaaaarf dégueuuu avant de réaliser. Elle s'est r'tiré ! Et alors que ça se resserre contre sa poitrine, Elisa redouble d'effort et tente de croquer tout ce qui lui passe sous les molaires.

Bientôt elle parvient à atteindre la liane qui retenait le bras de la voisine chope ta bagueeeette ! Et pour faire quoi ? Ben ça, c'était à Winnie de chercher. Elle avait fait une bonne moitié du taff quand même. Mais elle s'arrête pas en si bon chemin. La glande reparait devant son visage comme pour la narguer, et VLAC elle y plante les gencives. Y a une pensée dans le derrière de son crâne qui d'un coup se demande si y a pas un genre de poison qui l'attend par delà la coque ramollo de madame, mais elle préfère pas s'attarder la dessus. Le déchirement est tangible, et elle sent l'étreinte qui se relâche subitement. De quelques virulents mouvements de jambes et de bras, Elisa se défait totalement de l'emprise végétale et se retrouve projetée au sol nez en avant. La rencontre de la chair à la terre n'est pas idéale. Crac. L'hémoglobine. La douleur. Aaaaaou. Ses pieds l'éloignent férocement du lieu de combat, et elle se rappelle au dernier moment de regarder en arrière que la camarade est tirée d'affaire. Sous ses doigts, Cathal. Elle est prête à en découdre, quitte à incendier la vigoureuse plante si besoin.
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Winniemae Bishop, le  Mar 12 Mai 2020 - 23:00


Pas vraiment, j’avais juste besoin de ma baguette pour sortir de là. Les esprits, en principe, ils devaient se manifester si l’héritage était pris dans des griffes inquiétantes, et rien n’avait bougé. Absolument rien. C’était à craindre que je n’ai pas l’essence vaudou des Bishop dans l’estomac, que je n’étais juste une sorcière comme les autres. Ce n’était pas si grave, regardez, Maman s’en portait bien.

Mais tellement pas le moment pour penser à ça. Je sens Elisa se trémousser juste à côté, elle n’a pas peur de se faire davantage écrabouiller. Mais il y a comme des petits cris qui s’échappent de la plante tortionnaire, j’essaie d’introduire une paupière dans la scène. La Verte avait décidé de goûter la végétale, c’est dégueu. Tu devrais pas … non, vraiment, tu devrais pas Elisa parce que tu sais de quoi c’est fait, tu vas vomir, être malade et mourir empoisonnée. Mais je continue pas, ça marche terriblement bien les morsures, la plante s’agite mécontente et nous libère peu à peu, précisément assez pour quelques secondes précieuses dont j’ai besoin afin de saisir le bout de bois magique. J’obéis au cri de la Colocataire. Même pas j’réfléchis au fait que je n’utilisais jamais ô grand jamais ma baguette en dehors des salles de classe – presque. Et pourtant, je m’égosille à coups de #Diffindo que j’envoie partout partout autour de moi. Je m’entaille même les bras d’écorchures, mais j’le sens pas, du moins pas tout de suite. Immédiatement, ce qui me surprend, c’est de sentir les lianes allait se cacher dans le tronc. J’me jette par terre. Pirouettes sur le sol gris pour m’éloigner de la plante carnivore, c’est tout essoufflée que je crache ma bile par terre en même temps que mon angoisse. Wow. C’était vraiment pas passé loin.

Je m’échoue à côté de l’Anglaise, ça va ? C’est tout une petite voix fatiguée qui s’échappe, j’essaie de rattraper ma respiration quelque peu affolée, j’te ferai une tisane en rentrant, oui, avec ribambelles d'herbes que j'avais ramenées de Louisiane, pour essayer de contrecarrer un éventuel poison qui était déjà en train de noyer les mèches de la Camarade, faudra aussi qu’tu prennes un bain avec des sels, pour te purger. J’hausse les épaules, je sais pas trop ce que je dis, mais c’était probablement ce qu’aurait recommandé ma tante Francelle après une pareille aventure.

Elisa Lewis
Elisa Lewis
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Elisa Lewis, le  Jeu 14 Mai 2020 - 16:34

Y a peut-être du sang de ninja en Louisiane. Les yeux d'Elisa étudie l'américaine qui d'une pirouette impeccable vient de s'éloigner de l'agresseur intempestif. Le souffle court, Elisa chasse les mèches en vadrouille sur son visage perlé de sueur. Bordel. Elle arrive pas à articuler d'autres mots pour répondre au ça va ? sortit de Winniemae. Y a une odeur très végétale qui lui emplit les narines. Sa tignasse est imbibé d'un jus dégueulasse, probablement originaire des lianes éhontément déchiquetées par ses incisives. Elle imaginait même pas la gueule de ses dents. Elle se sent vraiment sale d'un coup, et les paroles de Bishop à côté font sens. Un bain avec des sels. Et une pu*ain de brosse à dent à poils courts pour bien détartrer des sucs potentiellement empoisonnés.

Bordel, elle répète à la place, ses poumons reprenant une fonction à peu près normale. On l'a échappé belle ! Ne pas évoquer l'impression d'avoir failli crever. Et d'un coup, sortit de nulle part, éclater d'un rire nerveux. Bordel mais c'est quoi cette plante ?! Son hilarité grandissante se revoit combattant les lianes à la manière d'un jujitsutiste, puis mordant le monstre à pleine bouche. C'était n'importe quoi ! Elle a des larmes au coin des yeux tellement elle se marre. Les botanistes du dimanche. Ça se trouve c'était une bête plante qui faisait des câlins pour ce qu'elle en savait. Un genre de free hug tree de hippie.

De longues minutes passent avant que son sérieux ne reprenne le dessus. Elle braque le regard sur Bishop. N'empêche j't'ai sauvé la vie. Tu m'en dois une. M'enfin si elle lui servait une tisane et lui faisait couler un bain de sels avant de se coucher, tout irait pour le mieux. Elle était entière, et elle était en vie. Qu'elle ait un Troll en botanique semblait plus tellement important. Que De Lanxorre garde des lianes étrangleuses dans sa serre l'était un peu plus. Mais on la prendrait pas à se confronter à la grande Cara-bine. Elle avait tout sauf envie de se prendre une cartouche.
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Winniemae Bishop, le  Sam 23 Mai 2020 - 23:23


Après tout, la sève de cette plante féroce était peut-être déjà en train de s’enrouler autour des vaisseaux sanguins d’Elisa, essayer de concocter là-dedans des bébés lianes qui l’étoufferaient de l’intérieur – qu’est-ce que j’en sais. Mais quand même, j’reste attachée à l’idée qu’elle devrait se faire vomir, juste pour être sûre. Pourtant je dis rien, mes côtes remuent toutes seules, contaminées par le rire de la Camarade. Je m’écroule tout à fait sur le sol de la serre, m’y allonge, les cheveux seront plein de terre, mais ça fait du bien, c’est tout frais sur le crâne, ça finit par me calmer. Je continue de sourire, elle a raison Elisa, c’était n’importe quoi, ils sont fous ici. Sérieusement, qui garde des plantes pareilles dans une école remplie d’élèves téméraires ? Bien que ça ne me concernait pas, la témérité, j’osais pas tellement pas ça ; mais la maladresse, ça oui.
Alors que j’observe le plafond de verre ensoleillé, je lève le bras, pouce tendu pour dire OK. J’te ferais tes devoirs pendant une semaine. Même que ça me dérangerait pas vraiment, ça m’évitera de traîner dans des endroits comme celui-ci. Enfin, cela dit, c’est pas très cher payé pour une vie sauvée. J’devrais écrire à Maman pour lui raconter ce qu’il s’est passé, et à Francelle – ou peut-être paniqueraient-elles.

Je continue de rire doucement, en imaginant Maman et la tante les mains tous azimuts d’inquiétude, c’est malheureux, parce que maintenant que l’essoufflement se fait de plus en plus discret – rassuré – j’me dis que c’était le premier truc cool que j’vivais à Poudlard. Genre vraiment, le genre d’expérience à graver à l’encre doré dans le journal d’une adolescente, avec une jolie calligraphie, des points d’exclamations et des cœurs sur les « i ».
J’ai pas de journal. Puis, Elisa pouvait après tout être comme une page blanche – à tout recevoir sans juger, surtout qu’elle avait été là.  J’me sens vivante, j’sors ça comme ça, c’est les poumons qui réalisent qu’ils n’avaient sûrement jamais autant respirer si fort. Respirer pour s’accrocher absolument à l’existence dont la lumière avait doucement commencé à décroître. Ouais, je sais, j’en fais trop. Mais c’était pas si loin de la vérité – dans ma petite tête perturbée.
J’me demande vaguement si ça allait ouvrir un tiroir post-traumatique dans mon cerveau – tu crois qu’il faut aller voir l’infirmière ? J’ai pas envie, à me faire farfouiller pour vérifier que tout va bien ; pouah. Et puis ce n'était que des égratignures sur les bras, y'a moyen que je survive.


Elisa Lewis
Elisa Lewis
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Elisa Lewis, le  Sam 6 Juin 2020 - 16:46

Déso j'ai mis le temps !


Ses devoirs pour une semaine. En voilà un marché qui plaisait à l'Elisette. Elle leva un pouce en l'air pour approuver le deal. L'allégresse amplifie dans un moment suspendu entre les deux filles, jusqu'à ce que Winnie déclare d'un coup d'un seul qu'elle se sent vivante. Plutôt la bonne nouvelle voyez, parce que le contraire aurait été a) fort triste b) très inquiétant. Mais entre deux oxygénations de cerveau l'Elisa voit tout à fait ce qu'elle veut dire. Déjà parce qu'elle venait de frôler la mort - ça vous faisait un peu recalculer le sentiment de vie et tout ça - mais aussi parce qu'elle s'était pas sentit aussi bien depuis... ben elle savait plus trop en fait. P*tain ouais, ça pour être vivantes on est vivantes bordel !

La demande de Bishop vient mettre le doute à la sorcière. Voir l'infirmière ? Genre au cas où qu'elles seraient empoisonnées et tout ça ? Mmmhf un doute qui s'exprime à voix haute, un grattement de bras rougit, une moue qui barre le visage. J'sais pas, j'pense ça va en vrai, on est entière et tout... Elle tâte le corps, sens quelques démangeaisons partielles, mais globalement rien d'urgent. Un bain de sel comme t'as dis ça devrait le faire, tu t'vois expliquer ça mouvement de bras vers le monstre végétal qui s'agite toujours contre le mur de la serre à l'infirmière ? Tcheu, trop la honte. Non merci. Ce serait un secret entre elles ça, ouais. Même que de le raconter à d'autres gens faudrait ajouter des détails sanguinolents pour faire genre elles ont été épiques et tout.

Au pire piiiiire des cas, elles avaient des séquelles de type j'tombe dans les pommes et tout et tout, elles pourraient toujours accuser un autre élève de les avoir balancer dans le merd*er. Azy tu veux pas on va s'boire un jus de quelque chose ? Elle sentait comme une baisse de tension, comme un fléchissement dans le corps. Lui fallait du sucre, et vite. Et pis elle devait avouer qu'elle appréciait bien la compagnie de l'américaine là tout de suite. Pas seulement du fait d'avoir frôlé la mort avec elle, non non non. Ça poussait plus loin que ça. Et comme c'était rare, elle avait envie d'en profiter.
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Winniemae Bishop, le  Ven 12 Juin 2020 - 22:59


J’fais aller mes doigts sur mes joues, les pince, les écartouille, histoire de faire circuler le sang et qu’elles reprennent une couleur qui ne soit ni de la gêne, ni de la frayeur enfantine. Un peu de sérieux si je j’voulais sortir d’ici sans aimanter les regards indiscrets. Parce que la Lewis, elle n’avait pas qu’un petit peu raison, au contraire, c’était même pas bête du tout. On dirait quoi à la jolie infirmière (elle l’était forcément) ? Je n’avais pas envie d’essuyer des moqueries douces avec un sourire complaisant tandis qu’elle nous ausculterait. Non. Bon, d’accord. Et puis de toute façon, les bains de sels restaient le meilleur remède, avec quelques herbes et prières, le tour serait joué. Il faudrait bien se purger des traces des lianes sauvages sur notre peau – j’avais l’impression de sentir encore l’emprise de la plante autour de mes bras.
Je frissonne.
Oui ! L’enthousiasme vient éclipser partiellement les horripilants et récents souvenirs. Oui, oui ! Qui dit jus, dit jus de citrouille, ma gourmandise se réveille, tapote les papilles et l’estomac. J’remonte brusquement sur mes pattes avant de tendre la main à la Camarade, allons-y !

C’est vraiment curieux, et j’y penserai peut-être plus tard, mais ce n’était pas une réaction habituelle chez moi. J’aurais du maugréer légèrement, tergiverser à l’idée de me faufiler pour aller converser autour d’un jus de citrouille dans la Grande Salle. Un élan de sociabilité qui ne fait même pas trembloter mes genoux – ça devenait naturel ? Peut-être bien qu’Elisa était la personne la moins enquiquinante de cette vieille bâtisse, j’lui souris, ça ne surprend même pas mes zygomatiques ordinairement endormis.
Rejoindre la porte de la serre est une quête bien ridicule, je roule des épaules pour qu’aucune espèce de feuilles ne vienne salir davantage mon uniforme abîmé, ni m’attraper par les mèches de cheveux – une fois c’était amplement suffisant. Avant d’actionner la poignée, j’y pense. On est pas censées être là. Ce n’était pas tellement un jugement plutôt une perspicace déduction, et pas question que les élèves flânant dans le parc ne viennent fourrer leur nez dans nos affaires. Vazy, j’sors en rampant. Non pas que j’m’inquiète des pensées ricaneuses qui pourraient éventuellement gratouiller le cervelet de ces ennuyants, mais après l’épisode de la plante carnivore, j’ai juste la flemme. Flemme d’essuyer leurs regards dédaigneux et leurs questions déplacées. Alors oui, j’sais pas, j’me dis que pour ça, ramper en dehors de la serre était une excellente sacrée bonne idée. Me faire toute toute toute petite.

Elisa Lewis
Elisa Lewis
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Elisa Lewis, le  Lun 15 Juin 2020 - 11:20

L'enthousiasme de l'américaine fait plaisir à entendre. Y avait des envies réciproques de socialiser l'une avec l'autre. Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour la Lewis. La main de Winnie vient s'agripper à la sienne pour la guider vers la sortie, et l'Elisette a un instant d'incertitude qui s'éclipse aussi vite qu'il est venu. C'était plus agréable que la poigne végétale des secondes précédentes, ça avait même un côté rassurant. Le pas emboîte celui de la compagne d'infortune. Les vêtements sont tachés de vert par endroit, de jaune à d'autres. Y a une odeur rance qui les accompagne, comme l'ombre démoniaque des lianes fourbes. C'est là que la Bishop réalise.

Elles sont pas sensés être là.

Bien vu Sherlock ! Vazy, j’sors en rampant. HEIN ?

Deux yeux ronds fixent les bouclettes. Le meilleur moyen qu'on capte pas qu'on a fait un truc qui fallait pas c'est d'agir comme si on avait pas fait un truc qui fallait pas. La remarque est dite comme une évidence, et une main vient se placer sur l'épaule de Winnie pour observer dehors. On sort en marchant normalement. C'est grave louche si on débarque dans le parc en rampant. On pourra toujours dire que De Lanxorre nous a envoyé là chercher un truc. Si et seulement si elles croisaient quelqu'un. Fallait quand même prier pour que ça arrive pas, parce que son super scénario s'arrêtait là. Si on leur demandait ce que c'était qu'elles étaient venu chercher, elles pourraient juste dire qu'elle l'avait pas trouver. De là à savoir ce que c'était... Sans plus de cérémonie, Elisa poussa Winnie par la porte. Allez go go go, et on marche nor-ma-le-ment.

Le pas est assuré mais le coeur bat fort dans sa cage thoracique. La tête haute, Elisa a l'oeil qui part en exploration des environs avec énergie tandis que l'itinéraire s'entame. Les résidus de la plante vorace semblent la brûler de l'intérieur, comme mille-et-un radars indiquant très exactement où étaient les deux filles, et ce qu'elles y faisaient précisément. Inconsciemment, Elisa accélère.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Riley Callaghan, le  Lun 15 Juin 2020 - 13:53

MEGA GIGA INTERVENTION
(non pas du tout)

Avec Winniemae Bishop et Elisa Lewis

Saison 31
Printemps


Voyez-vous ça...

Le dos légèrement courbé, les yeux plissés, j'ai l'air de Quasimodo à tenter d'espionner l'intérieur des serres au travers de ses fenêtres à demi-ouvertes. Mais sérieux, ça vaut le coup d’œil, parce que là-dedans... c'est du grand art. Je jubile, une euphorie malsaine qui découvre mes lèvres d'un rictus muet alors que je vois deux étudiantes empêtrées dans les plantes de la De Lanxorre, comme deux mouches emprisonnées sur la toile d'une araignée.

Evidemment, le plaisir aurait été moindre si les deux frimousses qui se tordaient de douleur et de rire, ne portaient pas les doux noms de Winniemae et Elisa. Deux petites diablesses de cinquième année dont la bêtise commençait à devenir longue comme le bras et sur qui il fallait constamment garder un oeil. Enfin, c'est ce que que ferait sans doute les autres préfets, parce que moi, je m'en tape surtout le ventre - l'occasion est trop belle pour ne pas, surtout, me foutre de leur gueule.

J'anticipe donc leur sortie en me positionnant à côté de la porte, les mains se frottant l'une contre l'autre avec un sadisme tout préparé... Elles pensaient s'en sortir à bon compte ? Il leur faudra d'abord subir la honte d'avoir été surprise en si mauvaise posture.

Alors quand les deux Indiana Jones du jour se décident enfin à montrer le bout de leur nez, je referme d'un coup sec la porte qu'elles viennent de passer, en un geste théâtral, et susurre avec une voix mielleuse... Hep hep hep... une minute les fouineuses... Je coule mon regard sur Elisa, dont les lèvres et les dents présentent des vestiges de la plante qu'elle s'était mise en tête de bouffer. Un air mi-digoûté, mi-amusé, je poursuis... Tu t'es trouvé un nouveau dentifrice Lewis ? Ou t'as décidé de retapisser tes dents en vert ?
Winniemae Bishop
Winniemae Bishop
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Winniemae Bishop, le  Lun 15 Juin 2020 - 20:01


Franchement, l’Elisa, elle me surprend vachement. C’est comme le petit ange gardien de la décence et de la discrétion sur mon épaule. Celle qui empêcherait les murmures de vagabonder jusqu’à nos cheveux bouclés. J’viens de remarquer en tournant légèrement la tête vers elle, à quel point nos cheveux se ressemblent. On pourrait les détacher en faire des perruques et les interchanger, personne ne le remarquerait. Je fais oui oui oui du menton, une parfaite petite élève modèle à l’écoute des conseils, ça m’éviterait de chiffonner davantage ma jupe.
Alors c’est parti, j’avais commencé à gonfler le torse d’air que j’espérais le plus confiant possible. Des grands gigantesques pas, enfoncer le talon dans le sol pour s’assurer une certaine prestance. C’était avant que tout commence à s’emmêler avec l’accélération de la camarade, j’sais plus c’que j’dois faire, mes orteils paniquent soudainement, manquent de trébucher. Héhé, heureusement l’effroi brutal me faisant hisser les frisettes ainsi qu’ouvrir la bouche dans un AH ! me fait tenir debout. Oh pu*ain. Je soupire, je souffle, hyperventilation pour calmer la frayeur.

Ce n’était que la Préfète.
Excepté que mon air froncé me fait comprendre à quel point c’était exactement le genre de situation qui demandait un brin de courage. Nul besoin de regarder l’écusson vert ornant la veste pour découvrir que je n’en avais pas. Je m’apprête à me cacher derrière Elisa, parce qu’après tout, ce n’était pas de ma faute. Même pas de la sienne d’ailleurs. Non mais, vraiment, c’est dingue, j’ai jamais rien demandé – à personne. Ni être le centre de l’attention, ni cumuler les mauvaises actions. Pas mon genre, les bêtises demandaient une imagination et une motivation qui ne m’habitaient tout simplement pas. Et pourtant – j’arrêtais pas. Sauf que ma bonne conscience rugit soudainement alors que la Grande se moque ma Copine, j’y peux rien, c’est comme ça. Les moqueries, ça me faisait hérisser les poils des bras, une électricité démangeatrice. Je ris nerveusement, avec le petit air supérieur de Riley, j'pourrais me faire une cape de justicière volant au bent. T’as rien d’autre à foutre Calla-aanque ? J’ai oublié son nom, oupsi. J’croise les bras, fais semblant que ça ne me gênait pas du tout du tout d’être considérée ainsi, comme la mauvaise élève rebelle – j’suis pas comme ça. Aaaah mais non, Mademoiselle la Parfaite Préfète respecte bieeeen les règles, elle surveille ses camarades dans le seul but de les enfermer dans les cachots ! j’sais pas, j’suis naïve mais j’me dis qu’ils devaient bien servir à quelque chose ces cachots. Félonne ! J’m’égosille peut-être trop, faut redescendre.

Alors un pas en arrière et un regard condescendant plus tard, j’ajoute. J’suis quand même étonnée qu’tu connaisses le mot dentifrice. Okay. C’était gratuit, mais faut imaginer parfaitement la situation aussi. On était là, avec la Lewis, complètement ridicules, amochées, et prises en flagrant délit. Alors forcément, la seule défense, c’était la mauvaise foi.
Et la fuite.
Du coude, j’essaie de taper dans le bidou de l’Amie Serpentine, c’est bizarre, c’est pas discret du tout. Il nous faudrait un mot de passe de fuite. J’réfléchis, j’réfléchis, banane toquée, serpentillon orange, dragon vorace ; ça tourne entre mes tempes, ça me donne comme un début de mal de crâne.

Elisa Lewis
Elisa Lewis
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Elisa Lewis, le  Lun 15 Juin 2020 - 23:56

Elles sont preeeeesque hors des terres interdites. À l'abri de toute remontrance, de toute pénalité, de toute... Hep hep hep... une minute les fouineuses... Shit. Une Callaghan sauvage. Qu'est-ce qu'elle foutait là ? Le coeur s'affole, les lèvres s'assèchent. Une langue vient humecter tout ça avec angoisse et nervosité. Tu t'es trouvé un nouveau dentifrice Lewis ? Ou t'as décidé de retapisser tes dents en vert ? Hrmmmf est le seul argument qui vient à l'esprit de l'Elisette. Ça et des jointures blanchies alors que le poing se serre. La Winnie prend sa défense avec plus de verve. Le Félonne fait hausser un sourcil à la brune. Quelque part elle est touchée par la façon dont la copine réagit.

Bon, elle a peut-être pas la meilleure défense, mais elle a pas non plus abandonné la Lewis, et ça ça compte. C'est clair que t'as élargit ton vocabulaire. Pour ton information les dentifrices qu'ont des extraits de plante donnent une haleine fraîche. Je pourrais t'en conseiller un ou deux. Sourire éclatant - pas tant parce qu'il est un peu pas blanc mais bon, l'intention y est. Elle sent une frappe contre son ventre et une grimace tire son visage. Aouh Lire dans l'oeil de l'américaine la perplexité à l'état brut, nouée d'une pointe d'urgence. Aaah oui heureusement tu me rappelles ça ! Riri c'est pas tout ça mais on est attendu là donc si tu permets prendre les devants et d'une main esquiver la préfète pour reprendre la marche comme si de rien n'était. Chuchoter à l'oreille de miss frisotis à son côté très discrètement que si elle nous reparle on s'barre en courant pour brouiller, pour dire on est en retard au rendez-vous, pour éviter d'expliquer le coup des lianes et de l'expérience de mort imminente, les coups de dents dans la graisse végétale et les possibles mille maladies qu'elles transportent dans leur corps.
Riley Callaghan
Riley Callaghan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Riley Callaghan, le  Jeu 18 Juin 2020 - 17:32

Avec Winniemae Bishop et Elisa Lewis

Saison 31
Printemps


Rahlala, quelle mauvaise préfète je faisais. Quelle mauvaise amie aussi, sans doute. Mais que pouvaient-elles y faire ? Rien. Rien et c’est bien pour cette raison que je les laisse me moucher et s’enfuir dans le parc de Poudlard. Contre deux gamines immatures, je n’avais pas la force de me battre, d’autant plus des vertes et argent. Faire perdre des points à une maison ne m’enchantait jamais, alors quand il s’agissait de la noble maison des Serpentard...

Avec un air impassible, j’accepte l’avalanche de reproches et la répartie des deux brunes. N’est pas serpent qui veut, et ces deux-là en étaient la preuve vivante. Néanmoins, c’était la cage de De Lanxorre qui avait été saccagée, et si rien n’était fait... Eh bien je ne donnais pas cher de leur peau. Une fois à bonne distance, je ravale donc la fierté qui cogne si fort ma poitrine et retourne à l’intérieur de la serre pour réparer les dégâts des deux sorcières. Elles auront de la chance, si la directrice adjointe ne remarque rien - et moi aussi en fait. Je n’avais sûrement pas été choisie pour cacher les bêtises des Serpents, mais c’est pourtant bien ce que j’allais faire.

Baguette en main, je fais s’élever les lianes éparses du sol pour les glisser dans un vieux sac en tissu. Il y en a un peu partout, alors je dois réitérer plusieurs fois l’opération. Ça prend du temps, beaucoup trop. De Lanxorre peut revenir d’une minute à l’autre et pour le bien de tout Serpentard, il valait mieux que tout ait disparu !! Quelles sagouines, elles en ont foutu partout... Je l’ai mauvaise, c’est certain, mais je suis plus rusée qu’elles. Ou plutôt, j’apprends de mes erreurs. Après tout moi aussi j’avais fait irruption dans les serres un beau matin, et j’avais eu la chance d’avoir croisé la route d’Ezequiel. Il avait eu raison de me dire de nettoyer mes bêtises - et encore mieux, il m’avait aidé pour ça.

Mais pas de chance cette fois, les deux Indiana Jones avaient déjà foutu le camp. Il fallait donc se salir les mains toute seule.
Contenu sponsorisé

Kung Fu Planta [en cours] Empty
Re: Kung Fu Planta [en cours]
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 2

 Kung Fu Planta [en cours]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.